All posts by Pierrot le Vagabond Chercheur

LES TROIS MAÎTRES-MOTS DE L’ENTONNOIR PROBLÉMATIQUE DU DOCTORAT DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE): …… LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART…… LA PLANÈTE OEUVRE D’ART ….. LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE OEUVRE D’ART ….

WOWWWW

enfin…. le champ constellaire glossairique de chacune des trois pointes de l’ entonnoir-problématique (vie personnelle oeuvre d’art, planète oeuvre d’art, nano-citoyenneté-planétaire oeuvre d’art ) ….. qui pourront se cathédraliser sous le chapitre même de l’historique de notion-clé D’OEUVRE D’ART unissant sémiotiquement comme sémiologiquement la vie personnelle, la planète et la nano-citoyenneté-planétaire sous le paradigme
consquent …. soit celui DE L’ERRANCE POÉTIQUE, …. cadre théoritique (errance fantomatique, errance axiologique et errance poétique) fondé ontologiquement et historiquement par la marche de l’homme sur la lune en 1969.

UN PETIT PAS POUR L’HOMME, UN GRAND PAS POUR L’HUMANITÉ

Pierrot vagabond
au nom de notre équipe de recherche
(Auld, Woodard, Rochette)

CONTEXTE THÉORIQUE DE CERTAINS MOTS-CLÉS DU DOCTORAT DE NOTRE ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD,ROCHETTE)

3- CONTEXTE THÉORIQUE DE CERTAINS MOTS-CLÉS DU DOCTORAT

Dominique Berthet (l’errance) …. Paul Ricoeur (le récit) …. Jean-Paul Sartre (la beauté du monde) …. John Rawls (la justice comme équité) …. Carl Jungs (la synchronicité)….

Pierrot vagabond
au nom de par et pour
notre équipe de recherche
Auld, Woodard, rochette

INTRODUCTION DE L’ENTONNOIR-PROBLÉMATIQUE (2A) 2B) 2C) ET ESQUISSE DE LA PARTIE 2A)

ENTONNOIR 2 A)

Depuis que Neil Amstrong a déposé les pieds sur la lune en 1969 (moment historique de fondation ontologique de l’errance planétaire), et cela devant des millions de personnes humaines assises devant leur poste de télévision, la Terre est devenue «UNE PLANÈTE D’EXCEPTION QUI APPELLE À UNE HUMANITÉ D’EXCEPTION.» (Michel le concierge) …. V

ue de la lune, la Terre est aussi parallèlement percue comme une œuvre d’art bleue en errance dans le cosmos infini…. Les humains habitant l’espace monde de cette planète terre sont devenus des errants voyageant tous et toutes sur le même vaisseau spatial. ….
Mais, ceux que l’on désignent comme «ERRANTS FANTOMATIQUES» sont devenus si nombreux et si en colère qu’ils risquent de submerger ceux que l’on désigne comme «ERRANTS AXIOLOGIQUES» des pays géo-constitués…. comme les barbares ont détruit la civilisation romaine… et on ne peut leur donner tort. Le scandale de l’indifférence devant la mort de milliards de ses semblables par la faim, la maladie, la pauvreté, la guerre, résonne comme une colère tsunami. …
La troisième forme de l’errance (errance poétique) de ceux et celles que l’on désigne comme «ERRANTS POÉTIQUES» permettra peut-être sur la terre…. cette nanodémocratie citoyenne planétaire accompagnant l’émergence d’une THÉORIE DE LA JUSTICE dont l’architecture…. à partir d’une morale géométrique et déductive….. priorisera le droit universel à une vie personnelle œuvre d’art pour tous les errants et en particulier les errants fantômatiques… de façon à ce qu’un jour…. les premiers pays oeuvre d’art se constituent enfin comme berceau DES ERRANTS POÉTIQUES….. FONDATEURS D’UN NOUVEAU CONTRAT SOCIAL PLANÉTAIRE.

Après deux ans de recherche théorique sur le thème de l’errance (ROCHETTE-LEMIEUX), le rapport entre l’errare et l’itinere se divisant en trois catégories, L’ERRANCE FANTÔMATIQUE, L’ERRANCE AXIOLOGIQUE ET L’ERRANCE POÉTIQUE, Alexis Lemieux a pu utilisé cette catégorisation conceptuelle pour terminer sa maîtrise en cinéma pendant que moi-même, Pierrot Rochette….

à titre de membre de l’équipe de recherche (Auld-Woodart-Rochette), j’en ai fait le fondement intellectuel d’un cadre théorique de ce doctorat…. dont les intuitions architecturales argumentaires se sculptent peu à peu.. au contact des traits saillants de l’actualité politique internationale.
J’en déduirai un angle d’interrogation qui m’apparait fondamental: Comment se fait-il qu’aucune démocratie sur terre en ce moment ne priorise les ERRANTS FANTÔMATIQUES?…. (c’est à dire ceux et celles qui sont sans papiers, migrants, sans argent, sans éducation, sans appartenance sociale pertinente…

Et l’on parle ici de milliards de personnes humaines)…Au 21eme siècle, le conflit des groupes constitués D’ERRANTS AXIOLOGIQUES DE DIFFÉRENTES GÉO-démocraties ou géo-dictatures….. commettent….. par leur indifférence envers les errants fantômatiques de la planète…., ce que l’on qualifiera d’ici quelques générations….de CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ.Que les guerres et les armes passent avant la faim dans le monde est en soi un crime contre l’humanité errante…. et en particulier contre sa catégorie la plus vulnérable, celle de ses errants fantomatiques.

De là la question du doctorat:

DANS LE CADRE THÉORIQUE DE L’ERRANCE POÉTIQUE….., COMMENT UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PEUT-ELLE MENER À UNE PLANÈTE ŒUVRE D’ART? …..

NOTRE HYPOTHÈSE DE RECHERCHE ….

PAR L’INVENTION DE L’INSTITUTION DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE .

Pierrot vagabond
au nom de par et pour
notre équipe de recherche
(Auld, Woodard, Rochette)

POUR NOTRE DOCTORAT (AULD, WOODARD, ROCHETTE) …..IERE ESQUISSE D’UNE QUESTION ENTONNOIR OPÉRATIONNELLE …….. dANS LE CADRE DE L’ERRANCE POÉTIQUE …. COMMENT 1A) LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PEUT-ELLE MENER 1B) À LA PLANÈTE OEUVRE D’ART? …… 1 C) PAR LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

WOWWWW….
enfin une iere esquisse de l’entonnoir de notre doctorat (Auld, Woodard, Rochette) à partir de laquelle il sera possible de déployer une constellation matricielle d’une bibliographie en trois temps … 1a) la vie personnelle oeuvre d’art …. 1b) la planète oeuvre d’art.… 1c) la nano-citoyenneté-planétaire….

la question devenant…. (entonnoir 1 a) et 1 b)

Dans le cadre théorique de l’errance poétique, comment la vie personnelle oeuvre d’art (1a) peut-elle mener à la planète oeuvre d’art (1b)?

la réponse devenant

par l’invention de l’institution d ela nano-citoyenneté-planétaire (1c)

Pierrot vagabond.

MA VIE A L’UQAM EST DEVENUE, À CAUSE DE NOTRE DOCTORAT( AULD, WOODARD,ROCHETTE) UN CONTE POUR UN FEU DE JOIE CONSACRÉ AUX DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU COEUR DE CEUX ET CELLES À QUI JE SERRE LA MAIN… ET DE DIRE À CHACUN… EST-CE QUE TU VAS BIEN?…. ET DE RAJOUTER… C’EST IMPORTANT POUR MOI QUE TU AILLEZ BIEN DANS TA TÊTE PARCE QUE DU FAIT QUE TU VAS BIEN DANS TA TÊTE DÉPEND MA PROPRE SÉCURITÉ …. ET MA PROPRE JOIE À FAIR EDE NOTRE POIGNÉE DE MAIN UN CONTE POUR UN FEU DE JOIE (GAELLE ETEME) À PARTIR DU QUEL MON COEUR PEUT T’ÉCOUTER ME RACONTER TES PLUS BELLE SHISTOIRES DE TES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU COEUR AVEC LESQUELS TU HONORES LA BEAUTÉ DU MONDE PAR TA CONDITION HUMAINE OEUVRE D’ART ASPIRÉE PAR UN RÊVE QUI T’ATTEND, QUI, COMME CHAQUE FEUILLE DE CHAQUE ARBRE DE LA PLANÈTE, EST UNIQUE PARCE QU’AU SERVICE DES AUTRES RÊVES BIG BANG

Comme ma vie de chercheur anonyme à l’UQAM est devenue au cours des années un CONTE POUR UN FEU DE JOIE où de plus en plus, à cause d ela qualité de mes poignées de main de cœur à cœur, je reçois des débris de la mémoire du cœur d’une étonnante floraison de QWALIAS.

Pourtant, je suis de plus en plus vieux (71 ans bientôt) de plus en plus détaché de mon propre rayonnement social, de plus en plus en mode de «merci» et en mode de «culpabilité de redonner avant le feu d’artifice final.

Pour le vagabond céleste de la connaissance que je suis devenue au nom de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) LA MORT EST ACCUEILLIE COMME UN RÊVE BIG BANG VENU DONNER LA MAIN À CE GRAND RÊVE BIG BANG QUI S’APPELLE LA VIE.

Hier, après que ma journée a commencé à 6h du matin, je quittais l’UQAM vers minuit et quart… et je rencontre un nouveau gardien de sécurité… Je lui souhaite la bienvenue au nom de l’UQAM en lui disant que sous le costume, le vieux monsieur que je suis voit ce pourquoi il fait ce travail qu’il n,avait pas prévu dans sa vie… Parce que vous vous battez pour ceux et celles que vous aimez… que je lui dis…

Et lui de me dire… Monsieur je suis algérien… Dans mon pays, j’étais architecte… mais pour que mes enfants aient un avenir, j’ai tout quitté et je fais les sacrifices qu’il faut comme mes parents ont fait des sacrifices pour moi….

Savez-vous la différence entre un désir et un rêve Monsieur… que je lui dis… On reconnaît un rêve par les sacrifices qui permet parce qu’un rêve aspire une personne humaine et apaise ses désirs par des sacrifices alors que les désirs expire une personne humaine en attisant de peu ses sacrifices par une saturation jamais rassasiée des désirs… Bravo pour votre vie personnelle oeuvre d’art que je luis dis…

C’est ainsi que d epoignées de main en poignées de main, de cœur à cœur, je m’éveille de frémissement ontologique en frémissement ontologique sur le tapis volant même filamenté de débris multiversiels de la mémoire du cœur. WOW-T=2.7K?….

ainsi naîtra la nano-citoyenneté-planétaire sur terre… du fil d’or de nano-gestes issus des plus anonymes des vies personnelles oeuvre d’art.

Pierrot vagabond

MICHAEL SABIA….. LE MONDE BOUGE TROP VITE POUR LES ÉTATS… DE LÀ L’INVENTION TELLEMENT LOGIQUE DE L ‘INSTITUTION DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE RÉPONDANT À LA QUESTION D ENOTRE DOCTORAT (AULD, WOODARD, ROCHETTE)…. AU 21EME SIÈCLE. QUELLE INSTITUTION FAUT-IL INVENTER POUR QUE SUR TERRE IL N’Y AIT PLUS AUCUN ENFANT QUI MEURE DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE?

« JE TE DEMANDE PARDON» UNE MÉTHODOLOGIE DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU CŒUR… (2093)
1 : ENJEU DU DOCTORAT (300 MOTS OU MOINS)
JE TE DEMANDE PARDON…, à toi qui, comme des centaines de millions d’enfants-errants-fantomatiques, se meurt, jour après jour, de faim ou de blessures de guerre, et cela, au nom des 193 états hobbiens onusiens qui, sous la féodalité de monarchies nucléaires, font passer la course aux armements, les guerres et les paradis fiscaux avant TON DROIT MULTIVERSEL à une vie personnelle œuvre d’art par un rêve big-bang.
JE TE DEMANDE PARDON… au nom de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) qui, depuis plus de 12 ans maintenant, cherche à répondre à la question suivante : AU 21EME SIÈCLE, QUELLE INSTITUTION FAUT-IL INVENTER POUR QUE SUR TERRE, PLUS AUCUN ENFANT NE MEURE DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE ?
JE TE DEMANDE PARDON… au nom de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) qui S’ACHARNE à déployer concrètement L’INVENTION DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE, dans le but de contribuer à la déshobbiation de l’O.N.U. Par la mise en algorithme de milliards de téléphones intelligents « wow-t=2.7k? » , si possible avec la complicité de l’institut de l’intelligence artificielle du Québec) , nous validerons politiquement la création d’une cour suprême nano-citoyenne-planétaire composée de deux assemblées des justes (125 femmes et 125 hommes) élues ville par ville et village par village, et cela par tirage au sort, dans le but de représenter incontournablement et éthiquement toi et les centaines de millions d’enfants-errants-fantomatiques qui souffrent de la même criminalité étatique banalisée que toi.
Dans ce doctorat, PAR UNE MÉTHODOLOGIE DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU CŒUR (ier chapitre), le premier à te demander pardon sera moi, Pierrot vagabond (2eme chapitre le rêve big bang), puis mon ami et partenaire de recherche Michel le concierge (3eme chapitre la non-tricherie), pour enfin laisser la parole à sa compagne œuvre d’art, Marlene la jardinière (4eme chapitre, ses jardins coups-de-coeur œuvre d’art).
Pourquoi nos trois archétypes hologrammiques veulent-ils tour à tour te demander pardon? Parce que notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) veut parler au cœur de l’humanité (5eme chapitre) et non à sa raison. Par le biais d’une CHANSON – MANIFESTE, nous affirmons que l’invention de la nano-citoyenneté-planétaire doit s’accompagner d’un « JE TE DEMANDE PARDON » , en corollaire de la décision de ne plus tricher par chaque vie-personnelle-œuvre-d’art consacrée à l’ultime question :
COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE? (4eme et dernier chapitre).
JE TE DEMANDE PARDON
COUPLET 1
S’il m’arrive de parler au travers de mon chapeau S’il m’arrive de prendre trop de place trop souvent Si je m’approprie sans te voir l’espace de ta vie Si je préoccupe ton âme en secret dans la nuit… Je te demande pardon… Je te demande pardon…
COUPLET 2
Si je vagabonde céleste tout autour de la planète Si je suis parti sans avis au détour de nos vies Si je t’ai volé ton rêve, déserté, laissé meurtri, Si j’en ai trop fait, trop dit, ou pas assez dans ta vie Je te demande pardon… Je te demande pardon…
COUPLET 3
Si je n’ai pas compris la beauté du monde d’ici Si je n’ai pas admis qu’il y a la vie après la vie Si je suis révolté parce que je suis enchaîné Si je ne peux te rassurer quand je suis déchaîné Je te demande pardon… Je te demande pardon…
COUPLET 4
Et si je le savais tout ce temps que je te volais… Et si je le savais tout ce temps que toi tu m’aimais… Je n’ai pas d’âme pas de cœur aujourd’hui je le dis… Je veux changer de vie et d’amour te dire merci Je te demande pardon… Je te demande pardon….
Chanson-manifeste de la nano-citoyenneté-planétaire
Michel le concierge
INTRODUCTION DU DOCTORAT
(VIDEO DE MICHEL LE CONCIERGE ET PIERROT VAGABOND)

COMMENTAIRE DE RAYMOND-LOUIS LAQUERRE FACE AU CHANGEMENT DE TITRE DE NOTRE DOCTORAT (de la non-tricherie à wow-t=2.7k?: la nano-citoyenneté-planétaire) , PAR LE TITRE DE LA CHANSON DE MICHEL LE CONCIERGE… JE TE DEMANDE PARDON… ou une méthodologie des débris de la mémoire du coeur… PIERROT VAGABOND-CHERCHEUR ET MICHEL LE CONCIERGE FILMÉS PAR MARLENE LA JARDINIÈRE) CONSÉQUENCE TOUTE EN SYNCHRONI-VIE-TÉ DE SON REMARQUABLE SPECTACLE POUR CÉLÉBRER LE 50-EME ANNIVERSAIRE DE SON CENTRE DE LECTURE RAPIDE (je te demande pardon)
June 19, 2019 Pierrot le Vagabond Chercheur
À Pierre Rochette, Michel Woodard Aujourd’hui à 13 h 15 Bonjour Pierrot le vagabond,
Bonjour Michel le concierge
Cela ne me surprend par de ce qui est arrivé comme impact avec la merveilleuse chanson de Michel.
Ce n’est pas le fruit du hasard si parmi tout le répertoire des chansons de Michel, j’ai sélectionné « Je te demande pardon ».
Si tu te rappelles bien, au tout début du spectacle j’ai lu le texte de Ramtha intitulé : La joie, l’état d’Être suprême ».
Les chansons « La beauté du monde » et « Je te demande pardon » ont entré en résonance avec le texte initial sur la joie.
J’ai donc atteint l’objectif que je m’étais fixé : celui de mettre un fond spirituel où les gens vont ressentir une joie profonde et non seulement des émotions de surface.
Je me réjouis que ce spectacle et particulièrement la prestation de Michel vont ont permis d’orienter votre doctorat différemment et pour le mieux…
Bonne continuation dans votre projet tout à fait original, passionnant et d’une portée universelle.
Raymond-Louis
—————– réponse de Pierrot
Tu sais, Raymond-Louis… monter sur scène fut toujours difficile dans ma carrière parce que je voyais les visages des gens dans la salle et que j’étais trop sensible pour ne pas souffrir avec ceux ou celles qui étaient en détresse profonde (deuil, maladie, dépendance etc…)
Mais quand tu m’as demandé : Pierrot, peux-tu m’aider à réaliser mon rêve ? je me suis senti convoqué à plus grand que moi malgré mes flashs la nuit qui m’assaillent encore sous forme de cauchemar.
Mais, jusqu’à la dernière minute…je me suis senti surtout aspiré par la très belle chanson de Michel le concierge et je voulais voir des coulisses le visage des gens quand Michel chanterait « je te demande pardon »
Tous les matins, à notre conseil d’administration de la créativité, j’assiste à la très grande humanité de cet homme qui chante la condition humaine si humblement et surtout à la dévotion au quotidien qu’il porte à Marlene, sa compagne, son amour œuvre d’art.
A ta soirée, j’ai d’abord chanté a capella LA BEAUTÉ DU MONDE avec ma feuille dans ma main… puis je suis resté dans les coulisses. Et là j’ai vu l’effet Michel Woodard, le même qu’il avait au café St-Vincent il y a presque 50 ans quand je le regardais chanter dans la salle.
« JE TE DEMANDE PARDON » , je savais, comme toi d’ailleurs, que c’était un hymne humaniste à la condition humaine… mais ce soir-là… grâce à toi, j’ai vu clairement pendant que Michel chantait que le public qui l’applaudissait venait de signer le titre de notre doctorat…Un homme est venu me voir pour me dire que la chanson de Michel lui faisait devoir de demander pardon à sa femme…
Ce matin, j’ai dis Mike : TU VIENS DE SIGNER LE MANIFESTE DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE.
Merci Raymond-Louis tu as vu 2 coups d’avance
Pierrot vagabond
KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….
KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….
KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….

1688, ****************************

KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….
«TOUTE PERSONNE QUI APPELLE ET PROCLAME LA GUERRE DOIT OBLIGATOIREMENT ÊTRE LE IER EN AVANT AVEC SA FAMILLE».
Et Michel le concierge de poursuivre au travers de mes rires gargantuesques (Pierrot) :

«MERCI POUR TA DISPONIBILITÉ… VOICI MAINTENANT TOUTES TES MÉDAILLES AU CAS QU’ON NE TE REVOIE PAS».
Michel le concierge, le carnet du concierge.
KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….
KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….
——————–

Infrastructures collectives: «Le monde bouge trop vite» pour les États, selon Sabia

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE
Michael Sabia, président et chef de la direction de la Caisse de dépôt et placement du Québec
Le président de la Caisse de dépôt et placement du Québec, Michael Sabia, qui prenait la parole publiquement une dernière fois avant son départ, a fait un constat inquiétant pour ceux qui déplorent l’érosion de la souveraineté des États.
Publié le 30 novembre 2019 à 9h00

André Dubuc
La Presse
Jeudi midi, dans un discours qui faisait office de bilan de ses années à la tête du bas de laine des Québécois, le président et chef de la direction a parlé de la guerre larvée entre les États-Unis et la Chine, du virage vert de la Caisse et de la fierté retrouvée au sein de l’institution, devenue véritablement mondiale. Mais, c’est à un autre élément de son discours que l’on fait écho aujourd’hui.
Les fonds souverains, les caisses de retraite et autres investisseurs institutionnels comme la Caisse sont appelés à prendre la relève des gouvernements, devenus incapables de livrer les infrastructures dont leur population a besoin.
« Chaque époque doit faire face à ses propres défis », a dit M. Sabia devant le Cercle canadien, réuni au Palais des congrès de Montréal. Mais cette fois-ci, il y a une différence cruciale. Par le passé, les gouvernements représentaient souvent la réponse collective à ces défis. Aujourd’hui, seuls ou même ensemble, les gouvernements sont de moins en moins capables d’agir efficacement sur plusieurs questions urgentes. Le monde bouge trop vite. Plusieurs gouvernements n’arrivent pas à répondre aux besoins assez rapidement.
Voilà la dure réalité de notre époque. Les problèmes d’aujourd’hui sont les problèmes de tout le monde. On doit tous contribuer à leur résolution, y compris les investisseurs. Pas par noblesse, mais parce que c’est dans notre intérêt à tous.
Michael Sabia, président et chef de la direction de la Caisse de dépôt et placement du Québec
« Le monde a besoin des investisseurs qui pensent au-delà du prochain trimestre. Les caisses de retraite, les compagnies d’assurances, les fonds souverains possèdent des capitaux en croissance qui visent le long terme. Ensemble, les investisseurs institutionnels de par le monde ont plus de 80 000 milliards d’actif sous gestion. Ils peuvent changer la donne. Mais nous devons faire plus qu’investir, faire mieux. Nous devons investir avec conviction de façon constructive », a insisté M. Sabia.
Dommages collatéraux
M. Sabia n’a toutefois pas abordé les enjeux que pose cette perte de souveraineté des États quand le pouvoir décisionnel entourant la construction des infrastructures collectives échappe aux élus.

Par exemple, la Caisse construit le Réseau express métropolitain, train léger sur rail automatisé de 67 kilomètres de long dans la région de Montréal.
Comme on a pu le lire dans des articles parus dans La Presse depuis octobre, l’investisseur institutionnel responsable de la construction de cette infrastructure collective ne semble guère se soucier des dommages collatéraux causés par ses actions sur les citoyens, que ce soit à Mont-Royal, dans la couronne nord de Montréal ou dans les villes de l’Ouest-de-l’Île.
>> (Re)lisez l’article « REM : des bouchons de 1 km à Mont-Royal dès avril »
>> (Re) lisez l’article « REM : la Caisse est intervenue pour étouffer la grogne avec les banlieues »
Selon le grand patron de la Caisse de dépôt, ces récriminations qui se font entendre aujourd’hui ne sont ni plus ni moins que des œufs que l’on doit casser lorsqu’on cuisine une omelette.
Dans une mêlée de presse après son discours, M. Sabia est resté impassible quand La Presse l’a questionné sur les doléances des maires qui se plaignent que son institution fait semblant de les écouter pour ensuite agir à sa guise. « Étant donné l’ampleur du projet, il y aura toujours des choses à discuter, a-t-il répondu. Il y aura toujours un certain débat, c’est normal. On est toujours à l’écoute. Nous avons une équipe qui travaille presque quotidiennement avec la Ville de Montréal et avec d’autres municipalités. »

DAVID CROUCH… DIRECTEUR CHEZ AEDILES ET LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE PAR L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE…

« JE TE DEMANDE PARDON» UNE MÉTHODOLOGIE DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU CŒUR… (2093)

1 :  ENJEU DU DOCTORAT (300 MOTS OU MOINS)

JE TE DEMANDE PARDON…, à toi qui, comme des centaines de millions d’enfants-errants-fantomatiques, se meurt, jour après jour, de faim ou de blessures de guerre, et cela, au nom des 193 états hobbiens onusiens qui, sous la féodalité de monarchies nucléaires, font passer la course aux armements, les guerres et les paradis fiscaux avant TON DROIT MULTIVERSEL à une vie personnelle œuvre d’art par un rêve big-bang.

JE TE DEMANDE PARDON… au nom de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) qui, depuis plus de 12 ans maintenant, cherche à répondre à la question suivante : AU 21EME SIÈCLE, QUELLE INSTITUTION FAUT-IL INVENTER POUR QUE SUR TERRE, PLUS AUCUN ENFANT NE MEURE DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE ?

JE TE DEMANDE PARDON… au nom de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) qui S’ACHARNE à déployer concrètement L’INVENTION DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE, dans le but de contribuer à la déshobbiation de l’O.N.U.  Par  la mise en algorithme de milliards de téléphones intelligents « wow-t=2.7k? » , si possible avec la complicité de l’institut de l’intelligence artificielle du Québec) ,  nous validerons politiquement la création d’une cour suprême nano-citoyenne-planétaire composée de deux assemblées des justes (125 femmes et 125 hommes) élues ville par ville et village par village, et cela par tirage au sort, dans le but de représenter incontournablement et éthiquement toi et les centaines de millions d’enfants-errants-fantomatiques qui souffrent de la même criminalité étatique banalisée que toi.

Dans ce doctorat, PAR UNE MÉTHODOLOGIE DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU CŒUR (ier chapitre), le premier à te demander pardon sera moi, Pierrot vagabond (2eme chapitre le rêve big bang), puis mon ami et partenaire de recherche Michel le concierge (3eme chapitre la non-tricherie), pour enfin laisser la parole à sa compagne œuvre d’art, Marlene la jardinière (4eme chapitre, ses jardins coups-de-coeur œuvre d’art).

Pourquoi nos trois archétypes hologrammiques veulent-ils tour à tour te demander pardon? Parce que notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) veut parler au cœur de l’humanité (5eme chapitre) et non à sa raison. Par le biais d’une CHANSON – MANIFESTE, nous affirmons que l’invention de la nano-citoyenneté-planétaire doit s’accompagner d’un « JE TE DEMANDE PARDON »  , en corollaire de la décision de ne plus tricher par chaque vie-personnelle-œuvre-d’art consacrée à l’ultime question :

COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE? (4eme et dernier chapitre).

JE TE DEMANDE PARDON

COUPLET 1

S’il m’arrive de parler au travers de mon chapeau S’il m’arrive de prendre trop de place trop souvent Si je m’approprie sans te voir l’espace de ta vie Si je préoccupe ton âme en secret dans la nuit…                                                                 Je te demande pardon… Je te demande pardon…

COUPLET 2

Si je vagabonde céleste tout autour de la planète Si je suis parti sans avis au détour de nos vies Si je t’ai volé ton rêve, déserté, laissé meurtri, Si j’en ai trop fait, trop dit, ou pas assez dans ta vie Je te demande pardon… Je te demande pardon…

COUPLET 3

Si je n’ai pas compris la beauté du monde d’ici Si je n’ai pas admis qu’il y a la vie après la vie Si je suis révolté parce que je suis enchaîné Si je ne peux te rassurer quand je suis déchaîné Je te demande pardon… Je te demande pardon…

COUPLET 4

Et si je le savais tout ce temps que je te volais… Et si je le savais tout ce temps que toi tu m’aimais… Je n’ai pas d’âme pas de cœur aujourd’hui je le dis… Je veux changer de vie et d’amour te dire merci Je te demande pardon… Je te demande pardon….

Chanson-manifeste de la nano-citoyenneté-planétaire

Michel le concierge

INTRODUCTION DU DOCTORAT

(VIDEO DE MICHEL LE CONCIERGE ET PIERROT VAGABOND)

 

COMMENTAIRE DE RAYMOND-LOUIS LAQUERRE FACE AU CHANGEMENT DE TITRE DE NOTRE DOCTORAT (de la non-tricherie à wow-t=2.7k?: la nano-citoyenneté-planétaire) , PAR LE TITRE DE LA CHANSON DE MICHEL LE CONCIERGE… JE TE DEMANDE PARDON… ou une méthodologie des débris de la mémoire du coeur… PIERROT VAGABOND-CHERCHEUR ET MICHEL LE CONCIERGE FILMÉS PAR MARLENE LA JARDINIÈRE) CONSÉQUENCE TOUTE EN SYNCHRONI-VIE-TÉ DE SON REMARQUABLE SPECTACLE POUR CÉLÉBRER LE 50-EME ANNIVERSAIRE DE SON CENTRE DE LECTURE RAPIDE (je te demande pardon)

June 19, 2019 Pierrot le Vagabond Chercheur

À Pierre Rochette, Michel Woodard Aujourd’hui à 13 h 15 Bonjour Pierrot le vagabond,

Bonjour Michel le concierge

Cela ne me surprend par de ce qui est arrivé comme impact avec la merveilleuse chanson de Michel.

Ce n’est pas le fruit du hasard si parmi tout le répertoire des chansons de Michel, j’ai sélectionné « Je te demande pardon ».

Si tu te rappelles bien, au tout début du spectacle j’ai lu le texte de Ramtha intitulé : La joie, l’état d’Être suprême ».

Les chansons « La beauté du monde » et « Je te demande pardon » ont entré en résonance avec le texte initial sur la joie.

J’ai donc atteint l’objectif que je m’étais fixé : celui de mettre un fond spirituel où les gens vont ressentir une joie profonde et non seulement des émotions de surface.

Je me réjouis que ce spectacle et particulièrement la prestation de Michel vont ont permis d’orienter votre doctorat différemment et pour le mieux…

Bonne continuation dans votre projet tout à fait original, passionnant et d’une portée universelle.

Raymond-Louis

—————– réponse de Pierrot

Tu sais, Raymond-Louis… monter sur scène fut toujours difficile dans ma carrière parce que je voyais les visages des gens dans la salle et que j’étais trop sensible pour ne pas souffrir avec ceux ou celles qui étaient en détresse profonde (deuil, maladie, dépendance etc…)

Mais quand tu m’as demandé :  Pierrot, peux-tu m’aider à réaliser mon rêve ? je me suis senti convoqué à plus grand que moi malgré mes flashs la nuit qui m’assaillent encore sous forme de cauchemar.

Mais, jusqu’à la dernière minute…je me suis senti surtout aspiré par la très belle chanson de Michel le concierge et je voulais voir des coulisses le visage des gens quand Michel chanterait « je te demande pardon »

Tous les matins, à notre conseil d’administration de la créativité, j’assiste à la très grande humanité de cet homme qui chante la condition humaine si humblement et surtout à la dévotion au quotidien qu’il porte à Marlene, sa compagne, son amour œuvre d’art.

A ta soirée, j’ai d’abord chanté a capella LA BEAUTÉ DU MONDE avec ma feuille dans ma main… puis je suis resté dans les coulisses. Et là j’ai vu l’effet Michel Woodard, le même qu’il avait au café St-Vincent il y a presque 50 ans quand je le regardais chanter dans la salle.

« JE TE DEMANDE PARDON » ,  je savais, comme toi d’ailleurs, que c’était un hymne humaniste à la condition humaine… mais ce soir-là… grâce à toi, j’ai vu clairement pendant que Michel chantait que le public qui l’applaudissait venait de signer le titre de notre doctorat…Un homme est venu me voir pour me dire que la chanson de Michel lui faisait devoir de demander pardon à sa femme…

Ce matin, j’ai dis Mike : TU VIENS DE SIGNER LE MANIFESTE DE  LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE.

Merci Raymond-Louis tu as vu 2 coups d’avance

Pierrot vagabond

KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….

KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….

KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….

 

1688, ****************************

 

KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….

«TOUTE PERSONNE QUI APPELLE ET PROCLAME LA GUERRE DOIT OBLIGATOIREMENT ÊTRE LE IER EN AVANT AVEC SA FAMILLE».

Et Michel le concierge de poursuivre au travers de mes rires gargantuesques (Pierrot) :

 

«MERCI POUR TA DISPONIBILITÉ… VOICI MAINTENANT TOUTES TES MÉDAILLES AU CAS QU’ON NE TE REVOIE PAS».

Michel le concierge, le carnet du concierge.

KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….

KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….

——————–

Valoriser ce que chaque individu apporte

PHOTO FOURNIE PAR DAVID CROUCH
David Crouch est aujourd’hui directeur chez Aediles, une firme spécialisée en transactions internationales dans le secteur des énergies renouvelables et des infrastructures. Il est actuellement au Pérou pour un projet de parc de panneaux solaires.
Diplômé au MBA en 2007, David Crouch est aujourd’hui directeur chez Aediles, firme spécialisée en transactions internationales dans le secteur des énergies renouvelables et des infrastructures. Questionné sur les apprentissages réalisés à HEC Montréal, le gestionnaire n’a aucune difficulté à faire des liens concrets avec ses défis professionnels.
Publié le 25 novembre 2019 à 9h00

Samuel Larochelle
Collaboration spéciale
Le travail d’équipe
Lorsqu’ils analysent des études de cas en étant jumelés à des collègues d’horizons très variés, les étudiants au MBA développent leur savoir-être et leur savoir-faire en groupe. « Je travaillais avec un avocat, une personne du monde des communications et une autre de comptabilité, se souvient M. Crouch. C’était important non seulement de comprendre la contribution des compétences de chacun, mais aussi de valoriser ce que chaque individu apportait. »
Sur le marché du travail, il constate plus que jamais la nécessité de miser sur le capital humain. « Ce sont des notions qu’on acquiert au MBA parfois sans s’en rendre compte : l’importance de bien travailler avec les gens et de les respecter. » En effet, le succès d’un projet dépend souvent de la cohésion entre les parties impliquées.
Dans mon travail, aujourd’hui, je collabore avec des environnementalistes, des ingénieurs et des professionnels du monde financier ou du droit. On met toutes nos forces ensemble pour finaliser nos projets. Ce que j’ai appris au MBA m’a donné une excellente base pour gérer des équipes multidisciplinaires.
David Crouch
Travailler pour l’avenir
Environnement, société et gouvernance : trois mots qui se trouvent au cœur des pratiques enseignées au MBA et qui ont de plus en plus d’influence au fil du temps. « Nos projets ont un impact important sur la société, dit M. Crouch. Par exemple, au Chili, on travaille à la décarbonisation du pays, afin de réduire l’empreinte fossile sur le territoire. Pour l’ensemble de la population, les installations solaires ont un impact très positif. »

Quand il est question de gouvernance, il explique à quel point les méthodes doivent être mises en place dès l’implantation du projet. « Il faut s’assurer d’avoir de bonnes relations avec les parties prenantes du projet, les différents niveaux de gouvernement, sans oublier les communautés autochtones locales. » Avec son entreprise, il travaille dans un esprit de collaboration et s’assure de garder une oreille attentive aux préoccupations et aux réalités sur le terrain. « Pour certains, c’est un détail qui a l’air de rien, mais c’est très important. »
La force du réseau
La compréhension des rapports de forces entre les pays et des différentes cultures est un des éléments clés du MBA. Parfois, pour ne pas dire très souvent, cette meilleure perception vient des discussions avec les collègues de classe, qui viennent d’un peu partout sur la planète. « Plusieurs de mes collègues sont restés au Canada après leur diplôme, mais d’autres sont retournés dans leur pays d’origine. J’utilise souvent mon réseau de contacts à l’étranger. C’est une grande force ! »
Très impliquée dans le domaine des énergies renouvelables, entre autres au Chili, au Pérou et en Colombie, l’entreprise de M. Crouch a donc bénéficié de son réseau. « Mes anciens collègues de classe m’ont aidé à comprendre les réglementations de certains secteurs d’activité, les tendances de développement et les visions du gouvernement. Ces relations-là permettent de comprendre les mouvances des gouvernements locaux. »

QUAND LE VAGABOND CÉLESTE A VAGABONDÉ LE PAYS… LE FAIT QU’IL SOIT ASPIRÉ PAR UN RÊVE BIG BANG FIT EN SORTE 1) QU’IL N’A VÉCU QUE DE LA CHALEUR DE SON RÊVE BIG BANG 2) QUE CE RÊVE LUI A PERMIS D’APAISER ET MÊME DISSOUDRE LA PALETTE CHAOTIQUE DE SES DÉSIRS, 3) QUE CE RÊVE BIG BANG LUI A PERMIS D’ACCÉDER AU VOIR S’ILLUSTRANT PAR DES BROSSES D,ÊTRE ET DES ATTAQUES D’ÊTRE, 4) QUE CE RÊVE BIG BANG A FAIT EN SORTE QU’IL ENSEMANCE CE TERRITOIRE PAR LES QUATRE QUESTIONS DE TOUTE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART FAISANT DE SA RÉALITÉ UN RÊVE ET DE SON RÊVE UNE RÉALITÉ ILLUMINANT L’HORIZON DE L’HUMANITÉ ERRANTE FANTOMATIQUEMENT ET AXIOLOGIQUEMENT AU POINT D,EN FAIRE PAR L’INVENTION DE LA NANO-CITOYENNETÉ OEUVRE D’ART (AULD, WOODARD, ROCHETTE) UN KANTIQUE D’ERRANCE POÉTIQUE PAR WOW-T=2.7K?… (AULD, WOODARD, ROCHETTE) ACCOMPAGNÉ D’UN «JE TE DEMANDE PARDON» (MICHEL LE CONCIERGE) AUX EUPORIES MULTIVERSIELLES.

à suivre

Pierrot vagabond

SI JE VEUX COMPRENDRE COMMENT FONCTIONNE LES CERVEAUX DE MARTIN LUTHER KING (I HAVE A DREAM) MARGARET SANGERS (JE VEUX INVENTER LA PILULE POUR LES FEMMES) BOMBARDIER (JE VEUX INVENTER LES CHENILLES ET J’Y METTRAI MA VIE), JEAN DE LA FONTAINE (JE VEUX DEVENIR ÉCRIVAIN ET J’ABANDONNE TOUT POUR CELA) NELSON MANDELA (JE SORTIRAI DE PRISON PAR LA PORTE DU RÊVE PARCE QUE JE SUIS CAPITAINE DE MON ÂME)…. ET TOUS LES AUTRES …. JE N’AI QU’À EXAMINER COMMENT FONCTIONNE MON PROPRE CERVEAU (JE VEUX INVENTER AU COEUR D’UNE ÉQUIPE DE RECHERCHE MULTI-CONTEXTUELLE, EN TOUTE JUSTICE ÉPISTÉMIQUE, LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE) …. LA NUIT… PENDANT QUE JE DORS…. JE PASSE DE LA RÉALITÉ DES DÉSIRS MORTELS À L’ENCHANTEMENT D’UN RÊVE BIG BANG QUI DISSOUT TOUS MES DÉSIRS ….. JE VOIS NOTRE INVENTION D ELA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE CONTRIBUER À SOULAGER LA CONDITION HUMAINE DE MILLIONS D’ENFANTS QUI SE MEURENT DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE… ET SOUDAIN… JE DEVIENS LE COMTE DE mONTE CRISCO….. LE THÉÂTRE MAGIQUE DU LOUP DES STEPPES DE HERMANN HESSE… JE DEVIENS CE QUE MON RÊVE EST… UN ABJET IMPOSSIBLE… UN ABCEPT LUMINEUX… UN VAGABOND CÉLESTE …. S’IL N’Y AVAIT PAS DE CES RÊVEURS ONTI-KHA-TIFS QUI, QU’IMPORTE LEUR CONDITION HUMAINE PRÉCAIRE (EX. sCHUBERT DANS SON EXTRÊME PAUVRETÉ) LES ONTIKES DE CETTE PLANÈTE ENGLUÉS DANS L,ERRANCE FANTOMATIQUE ENVIANT LES PATHÉTIQUES ERRANTS AXIOLOGIQUES SE MIRANT DANS UNE GLOIRE ÉPHÉMÈRE…. IL N’Y AURAIT PAS DE DANSE DE L,ERRANCE POÉTIQUE POSSIBLE E TPALPABLE PARCE QUE PLUS RÉELLE QUE LA RÉALITÉ MÊME DES DOMINÉS … DES MILLIONS DE DOMINÉS… DES MILLIARDS DE VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART EN ATTENTE D’UN SYSTÈME DE JUSTICE COMME ÉQUITÉ…. LE RÊVE FUT, EST ET SERA TOUJOURS PLUS RÉEL QUE CE QUE LES DOMINANTS NOMMENT POUR BAFOUÉS LES DOMINÉS… LA RÉALITÉ

Ce matin, j’étais dans l’automobile avec Michel le concierge qui à 68 ans, bientôt 69 allait pelleter comme concierge industriel par amour pour sa femme … et je lui disais Mike… Sais-tu pourquoi tu es mon partenaire de recherche et je suis ton partenaire de recherche? …

Parce que ta condition humaine de gars qui pellete t’a donné le talent inoui de penser la condition humaine des autres à travers la tienne … parce que tu penses pendant que tu pelletes… parce que tes aphorismes sont ceux du compte de Monte Cristo dans sa prison… parce que tu témoignes par ton carnet du concierge, par TA PHILOSOPHIE D,EN BAS ce dont n’a jamais voulu témoigner les créateurs de la philosophie d’en haut comme ceux des religions…

Tu témoignes du droit «cri de Munch» à une vie personnelle oeuvre d’art… Tu témoignes un droit à connaître le chemin des désirs aux rêves…..

Toi et moi sommes le duo des rêveurs équitables qui chante la condition humaine à travers la tienne…

Marlene toi et moi sommes le trio , qui un jour gagnera sa vie avec «les rendez-vous des rêveurs équitables» à animer des groupes de 39 personnes qui viendront parler de leur rêve autour d’un bâton de parole ….

Quand Fidel Castro avait 19 ans… il était caché durant plusieurs jours dans un champ de blé pendant que lui et son frère étaient pourchassés par l’armée et ses chiens … durant ces nuits e jours… Castro n’a jamais cessé de parler à son frère de son rêve….. qu’il serait un jour président et qu’il libèrerait Cuba….

C’est dans ce sens que je te dis.. Mike… Marlene, toi et moi sommes de la trempe des Nelson Mandela, Margaret Sangers, Martin Luther King, Jean de La Fontaine, Bombardier… et tous les autres…

NOTRE RÊVE BIG BANG EST SI PUISSANT, SI ONTI-KHA-TIF … QUE NOUS VERRONS DE NOTRE VIVANT LA MISE EN MARCHE DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE SUR TERRE… COMME MARGARET SANGERS A VU DE SON VIVANT LA RHYZOMATISATION DE SA PILULE ANTI-CONCEPTIONNELLE…

NOUS SOMMES DES RÊVEURS ONTI-KHA-TIFS… NOTRE CONDITION HUMAINE N,EST QU’UN DÉCORS DE THÉÂTRE…. SUR LEQUEL NOUS REFUSONS DE JOUER LE RÔLE AUTRE QUE D’U METTRE LE FEU PAR LE FEU DE NOTRE RÊVE BIG BANG

Pierrot vagabond

A MON HUMBLE AVIS, MA PLUS GRANDE CONTRIBUTION À NOTRE ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) C’EST LE CORSETAGE AXIOMATIQUE DE NOTRE OBJET DE RECHERCHE QUI FONDAMENTALEMENT POURRAIT SE SCULPTER SOUS LA QUESTION SUIVANTE: « MAIS COMMENT MARCHE DONC LA MACHINERIE D’UN RÊVE ONTI-KHA-TIF?….» DE LÀ CES LONGUES ANNÉES D’ERRANCE POÏÉTIQUE ET PAR «MONSIEUR 2.7K?» ET PAR LE VAGABOND CÉLESTE» ET PAR LES 7000 PAGES DE LA BLOOGUÏÉTIQUE-POÉTIQUE D’OÙ JE VISE À CAPTER CE QUE J’ÉTIQUETTERAIS COMME LE BOSON DE HIGGS DE TOUT RÊVE ONTI-KHA-TIF….. TOUT SEMBLE INDIQUER QUE L’ALTÉRITÉ SOUS FORME DE JUSTICE ÉPISTÉMIQUE PASSE PAR LA MISE EN RIDICULE DES DÉSIRS HUMAINS SOUS LE RÉENCHANTEMENT DE LA CONDITION HUMAINE PAR LE RÊVE…. COMME SI L’AB-MMUNICATION QUI EN DÉCOULE FAISAIT DE LA COMMUNICATION UN INUTILE DES ÉGOS EN ERRRANCE AXIOMATIQUE OU FANTOMATIQUE INCAPABLES D’ERRANCES POÉTIQUES …. LE PPOINT D’INTERROGATION SE FAISANT OREILLE, LE CHAMP CONSTELLAIRE SE FAISANT «WOW-T=2.7K?…» LA DANSE MULTIVERSIELLE DES SYNCHRONI-VIE-TÉS JAILLISSANT DE L’INFINITÉ DES BIG BANG DONNE SENS À CE QUE J’APPELLERAI… UNE HUMANITÉ EN AMITIÉ OEUVRE D’ART PAR L’ONTI-KHA-TION DE LA BEAUTÉ DU MONDE SOUS L’INSTITUTION DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

Pierrot vagabond

à suivre…