Category Archives: Uncategorized

NUMERO 50 //P.1-17 DU IER CHAPITRE DU DOCTORAT DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) DANS LES MARGES DESQUELLES LES ARCHÉTYPES HOLOGRAMMIQUES DE MARLENE LA JARDINIÈRE (MARGE DE GAUCHE) ET DE MICHEL LE CONCIERGE (MARGE DE DROITE) HABITERONT DE LEURS VIDEOS LE FONDEMENT ONTOLOGIQUE-MÉTHODOLOGIQUE ET NANOLOGIQUE DE LEUR INVENTION DE LA PHILOSOPHIE D’EN BAS, UTILISANT COMME FEUILLE DE ROUTE POUR LEUR VIDEOGRAPHIE, L’ARCHITECTONIE DES CONCEPTS DE LA PHILOSOPHIE D’EN HAUT ( DANS LE SENS DE… QUI REGARDE DE HAUT…)

June 19, 2018 Pierrot le Vagabond Chercheur

LES 17 PREMIÈRES PAGES DU IER CHAPITRE DU DOCTORAT (AULD, WOODARD, ROCHETTE) DONT LE TITRE EST: «WOW-T=2.7K?» : LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE PAR WOW-T.COM

June 19, 2018 Pierrot le Vagabond Chercheur

IER CHAPITRE DOCTORAT
INTRODUCTION…. P.1

TOUTE LA LOGISTIQUE MÉTHODOLOGIQUE DU DOCTORAT DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) REPOSERA SUR L’ANALOGIE INTUITIVE-SYNTHÉTIQUE-PARADIGMATIQUE DE L’ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE «PIERROT VAGABOND CÉLESTE» SE VISUALISANT COMME UN CERVEAU-TEXTE COSMONAUTE HABITANT L’ESPACE-BLOG DE L’INFINI DE SON CORPS DIALOGUANT PAR MARGE-SKIPE AVEC LE CRI DE MUNCH DE LA CONDITION HUMAINE DES VIDÉOS-DOCUMENTAIRES DE L’ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE «MICHEL LE CONCIERGE TERRESTRE» ET DE SON INVENTION MAGISTRALE DE LA PHILOSOPHIE D’EN BAS, TOUT COMME AVEC L’ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE DE SA COMPAGNE-BIG-BANG « MARLENE LA JARDINIÈRE » POÉTISANT SA VIE DE SON JARDIN PARADISIAQUE PRAXÉOLOGIQUE…… L’OBLECTIF ÉTANT LE RENVERSEMENT DE LA PHILOSOPHIE D’EN HAUT PAR LA PHILOSOPHIE D’EN BAS POUR QU’ÉMERGE ENFIN AU 21EME SIÈCLE, SUR TERRE, LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE.

——

SUITE DE L’INTRODUCTION…

JUNE 16, 2018

Quelle nuit, mais quelle nuit de travail. J’ai vu clairement à partir de quelle logistique méthodologique sera composé ce premier chapitre de 200 pages consacré à la formule «WOW-T=2.7K?»

Il y aura d’abord quatre parties de 50 pages chacune
dont les titres seront

P.1-50………. WOW
p.51-100…….-T
P.101-150…. 2.7K
P.151-200…. LES SIGNES ….. = ET ?

Chacun de ses 4 titres étant architecturé à partir de ses attributs essentiels de la façon suivante:

———-

Chaque page des 200 pages sera divisée en trois parties atypiques représentant sémiologiquement trois ancrages intellectuels aléatoires comme des débris cosmiques dans l’espace infini DE LA PHILOSOPHIE D’EN HAUT (l’archétype hologrammique de Pierrot, vagabond céleste), dont le lecteur aura à fonder son herméneutique de lecture en se réfugiant dans la marge DE DROITE DE LA PHILOSOPHIE D’EN BAS fascinamment habitée tour à tour par les vidéos de l’archétype hologrammique de Marlene la jardinière (DANS LA MARGE DE DROITE) , comme aussi par les videos de l’archétype hologrammique de Michel le concierge (DANS LA MARGE DE GAUCHE) …. Selon l’a priori de nos trois archétypes hologrammiques symbolisant la condition humaine sous les grands axes de ses errances potentielles (fantomatique, axiologique ou poétique).

CES TROIS PARTIES SERONT DONC COMPOSÉES DE…

IER TIERS MÉTHODOLOGIQUE
L’onto-cosmologie (onto pour ontologie) du constructivisme radical de la formule (wow-t=2.7k?)

2EME TIERS MÉTHODOLOGIQUE
la métho-cosmologie ( métho pour méthodologie) du constructivisme radical de la formule (wow-t=2.7k?)

3EME TIERS MÉTHODOLOGIQUE
la nano-cosmologie (nano pour nano-citoyenneté) du constructivisme radical de la formule (wow-t= 2.7k)

————-

Pour analogiser sémiologiquement le compte à rebours du décollage d’une fusée spatiale, les deux cent pages du ier chapitre du doctorat seront divisés en 50 numeros , le début du chapitre commençant par le numero 50 et FINISSANT PAR LE NUMERO ZERO signifiant le décollage de la formule-fusée «wow-t=2.7k?»

L’ARTICULATION DU CADRE THÉORIQUE DES 3 SECTIONS DE CHAQUE PAGE VISERA À UNE ARCHITECTONIE RÉUSSIE ENTRE LA PARTIE 1 (l’onto-méthodologie) et la partie 3 (la nano-méthodologie) par une méticuleuse poïétique de l’invention méthodologique «FLY-BEEN» (Michel le concierge) de la partie 2, servant ainsi de base aux trois formes de lecteurs potentiels ( un lecteur néo-positiviste, un lecteur herméneutique ou un lecteur constructiviste).

Ce cadre théorique n’utilisant comme fondement diachronique entre les citations et la bibliographie que la mise en orbitre des 3000 pages aléatoires mais poïétisées des deux blogues (wow-t.com pour la marge de la philo d’en bas) et wow-t.ca pour le cerveau-texte de la philo d’en haut, tout comme la marge de la philosophie d’en bas sera constituée d’archives-videos de Michel le concierge et de Marlene la jardinière

———-

Une modélisation du numero 50, de ses 4 pages, chacune découpée en trois sections (onto, métho et nano) servira de point de départ de l’écriture des 200 pages de ce chapitre qui, si la tendance se maintient, sera terminé à la fin de l’été 2018.

———-
———-
————

DÉBUT DES 200 PAGES DU IER CHAPITRE

MODÉLISATION DU NUMERO 50
QUI COMPREND 4 SECTIONS
ATYPIQUES DE LONGUEUR
PARCE QU’INSIDÉRALES DE CONTENU
(IMMATÉRIELLES PARCE QU’UNIQUEMENT
NUMÉRIQUES)

——–
SECTION ATYPIQUE 1SUR 4
le signal wow

CHAPITRE 1, NUMERO 50
le signal wow1

IER TIERS : ONTO-COSMOLOGIQUE

LE SIGNAL EXTRA-TERRESTRE WOW…. 15 AOÛT 1977…. A DURÉ 72 SECONDES
JUNE 15, 2018

Le signal Wow!

Le signal « Wow! » est un signal radio puissant, à bande étroite et centré sur la raie à 21 centimètres, capté le 15 août 1977 par le radiotélescope de l’université d’État de l’Ohio surnommé The Big Ear 1. D’origine inexpliquée, ce signal, qui a duré 72 secondes et n’a plus été détecté depuis, a fait l’objet d’une attention significative de la part des médias.
C’est l’astrophysicien Jerry R. Ehman qui observa le phénomène alors qu’il travaillait avec le radiotélescope à un projet SETI. Stupéfié de voir à quel point le signal correspondait à la signature attendue d’un signal interstellaire dans l’antenne utilisée, Ehman a entouré au stylo le passage correspondant sur la sortie imprimée et a écrit le commentaire « Wow! » (exclamation de surprise ou d’admiration en anglais, proche de l’onomatopée française « Ouah ! ») dans la marge à côté. Ce commentaire est devenu le nom du signal1.
Ce signal n’a toujours pas, en 2018, d’explication faisant consensus.

2EME TIERS : MÉTHO-COSMOLOGIQUE

Ce qui m’intéresse dans le numéro 50, c’est le big-bang métho-cosmologique constellaire puissamment magnétique, créé par cette anecdote surgissant du numérique…. d’un signal extra-terrestre de 72 secondes et de l’ étiquette «wow» qui a suivi… imprégnant tel un événement syncratique le cerveau-texte cosmonaute de l’infini du corps cosmologique de Pierrot le vagabond céleste.

3EME TIERS : NANO-COSMOLOGIQUE

Qu’est-ce que le wow pour Pierrot le vagabond céleste? Le fondement même d’un rêve big-bang. Qu’est-ce qu’un rêve big-bang? C’est un wow provenant d’une synchronicité inouie et peut-être imaginaire entre l’univers et la nano-personne humaine. J’en ai vécu une seule dans ma vie… mais ma vie en fut bouleversée au point où tout rapport entre l’onto-cosmologie, la métho-cosmologie et la nano-cosmologie se fonde sur le nano-constructivisme-radical d’un wow.

————–
NUMÉRO 50
SECTION ATYPIQUE 2 SUR 4
le signal wow

IER TIERS: ONTO-COSMOLOGIQUE

WOWWWWWWWWWWWW……

En 2012, pour le 35e anniversaire du signal Wow!, le radiotélescope d’Arecibo a envoyé une réponse de l’humanité, contenant 10 000 messages Twitter, dans la direction d’où provenait le signal10,11. Pour cette réponse, les scientifiques d’Arecibo ont tenté d’augmenter les chances qu’une vie intelligente reçoive et décode les vidéos de célébrités et les tweets des gens en y attachant une séquence en en-tête, répétée pour chaque message, qui permettrait au destinataire de savoir que les messages sont intentionnels et proviennent d’une autre forme de vie intelligente, l’humanité.

WOWWWWWWW……………

———–

2EME TIERS: MÉTHO-COSMOLOGIQUE

COURRIEL DE LA DOCTORANTE MYRIAM OUERTANI

À :Pierre Rochette
16‎ ‎juin à ‎22‎:‎26
Feuilletant le parcours de Matisse, je tombe sur cette phrase:

“Le panneau de la fondation Barnes est un triomphe personnel pour Matisse, mais en même temps le triomphe d’une méthode de travail […].”

Matisse et nos temps, p. 147, 1973.

————
COURRIEL À LA DOCTORANTE MYRIAM OUERTANI….

c’est exact

le triomphe d’une méthode de travail

correspond analogiquement au manifeste en création (ex: la spiritualité dans l’art de Kandinsky, le manifeste du parti communiste, Marx) … mais chez moi, cette unicité recherchée de ma méthode de travail consiste à faire d’un doctorat une véritable capsule spatiale qui regarde la terre de l’espace et qui reçoit des vidéos skypes de la condition humaine représentée par des archétypes hologrammiques… de là l’importance de cadrer ce 600 pages comme si je les voyais à travers le hublot de mon cerveau dans l’infini cosmologique de mon corps et comme si la question de ce doctorat ne pouvait venir que d’un vagabond céleste voyant la terre comme un point infini à l’horizon du cri de Munch de la condition humaine.

QUE FAUT-IL INVENTER POUR QUE SUR TERRE , AU 21EME SIÈCLE, PLUS AUCUN ENFANT NE MEURE DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE?

Ca fait 30 ans que je me documente sur l’histoire de la méthodologie, de la conceptualisation et de ses avatars aux prétentions universelles…du hiérarchique aux champs magnétiques… pour être certain de signer le triomphe d’une méthode de travail en équipe, le ier tiers (onto-cosmologique) étant sur-réfléchi par par le 2eme tiers (métho-cosmologique) de façon à ce que le troisième tiers, dans la tradition allemande de l’elbernis (le vécu intentionnel par le concept de formation) puisse dématérialiser sémiologiquement la dramaturgie à la base de la mise en scène théâtrale du discours argumentatif, sans les attributs essentiels historiques constellisant tout en déconstruisant didactiquement et scolairement la dynamique argumentative d’un tel design.

En ce sens, Marlene la jardinière de son paradis terreste praxiologique et Michel le concierge terrestre de son invention magistrale de la philosophie d’en bas, en sont les archétypes hologrammiques avec intention d’un fondement nano-citoyen à la nano-citoyenneté-planétaire en émergence pour le 21eme siècle.

à suivre

merci de me lire…

Pierrot vagabond

——

3EME TIERS : NANO-COSMOLOGIQUE

1962, MON PÈRE ROGER ROCHETTE FONDAIT LE IER POSTE DE TÉLÉVISION SUR CABLE AU CANADA À LA TUQUE

May 18, 2016 Pierrot le Vagabond ChercheurEdit

Juin 1962

Mon père eut une idée… faire venir des États-Unis du matériel pour opérer un poste de télévision… lui qui n’y connaissait absolument rien… Quel rêveur quand même… et au deuxième étage de notre maison… un rêve devint réalité… un studio, deux caméras et l’imagination de tous et chacun dans une ville nommée La Tuque, bien enfouie entre deux montagnes, où la liberté créatrice était née en 1916 grâce à la musique classique.

M. Roger Rochette après 18 ans de loyaux services chez H.R. Hillier quittait pour fonder le poste de TV privé sous l’appellation: RALT-TV à La Tuque. Mes deux frères et moi furent cameramen tandis que mon oncle Paulo était assistant de mon père à la réalisation dans la cabine technique… Toute la population devient tour à tour des animateurs et animatrices d’émissions locales….

L’humoriste Claude Landré , qui n’avait même pas 18 ans, y commença sa carrière comme animateur dans une émission intitulée… LANDRÉ EN PRIMEUR…

sur Google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com
Michel le concierge

——-

NUMERO 50
SECTION ATYPIQUE 3 SUR 4
le signal wow

WWW.FUTURA-SCIENCE.COM

IER TIERS: ONTO-COSMOLOGIQUE

Le signal “Wow!” est un pic d’ondes radio dans une bande étroite centrée sur la fréquence de 1.420 mégahertz, c’est-à-dire là où se trouve la fameuse raie à 21 cm de l’hydrogène, capté en 1977 par le radiotélescope Big Ear du programme Seti.
Il y a de bonnes raisons de penser que c’est LA FRÉQUENCE DES COMMUNICATIONS INTERSTELLAIRES ENTRE CIVILISATIONS PAR ONDES RADIO…..

2EME TIERS: MÉTHO-COSMOLOGIQUE

June 18, 2018 Pierrot le Vagabond Chercheur

Quel merveilleux conseil d’administration de la créativité nous avons eu ce matin, Marlene, Michel et moi. J’ai passé trois jours seul dans un nuit et jour d’une rare intensité pendant que mes amis construisaient leur patio à leur maison secondaire de Grandes-îles.

Ce matin, je leur ai donc lu la première des 15 pages du ier chapitre du doctorat qui en comprendra 200… J’ai eu les 3 wow que je rêvais d’avoir. D’autant plus que la philosophie d’en bas (Michel habitant la droite du texte par ses vidéos et Marlene la gauche de l’écran par ses vidéos) sera conçue de façon autonome à la philosophie d’en haut (l’archétype hologrammique de Pierrot le vagabond céleste).

Dans ses vidéos de la marge de droite, l’archétype hologrammique de Michel témoignera de la condition humaine des invisibles, de la nouvelle majorité nano-planétaire tandis que dans la marge de gauche, l’archétype hologrammique de Marlene construira graduellement son jardin de Grandes-Iles, symbole analogique de la terre nano-citoyenne-planétaire vue d’une révolution méthodologique percue immatériellement de l’espace.

Lorsque j’ai expliqué à mes partenaires que nous avions inventé une nouvelle méthodologie de recherche, en connaissance culturelle d’un panorama de méthodes de différents champs de recherche (philo, socio, phénoméno….) Michel m’a demandé comment j’appelais cette nouvelle méthode…. Je lui ai dit que dans ma tête, je l’appelais la méthode astronaute parce que toute son architectonie vient non pas de l’histoire des méthodes, mais de l’espace sidéral entre un cerveau astronaute et son corps cosmologie.

Et Michel de me dire: Moi, vu de la philosophie d’en bas, j’aimerais que nous appelions cette méthode la MÉTHODE «FLY BEEN» en opposition à toutes les méthodes qui l’ont précédée (les méthodes has been)…

Comme la gardienne des trois wow (Marlene) était d’accord, le nom de notre invention méthodologique fut donc adoptée à l’unanimité.

à suivre…

sur Google
wow-t.com

3EME TIERS: NANO-COSMOLOGIQUE

10. Le jeudi 31 août 2006 à 22:23, par Denis Cantin (Gladiateur)

Bonjour Pierre,
Hier, j’ai fait parvenir un courriel à toute la famille Cantin pour les informer que tu avais un site Web. J’ai reçu une réponse de Roger qui n’en revenait pas de la réponse que tu m’as écrite. Mon épouse, qui t’a connu aussi lors d’une activité qu’elle avait organisé à l’Essor Féminin de La Tuque et à laquelle tu étais l’artiste invité a découvert ton site. Elle a été très touchée par ta réponse et ce soir, en allant au resto, elle s’est aperçue que tu es resté dans le coeur des Latuquois. De plus, je t’ai fait découvrir à mes deux filles ainsi qu’à mes nièces. Si tu viens à La Tuque, tu peux frapper à ma porte et elle te sera toujours ouverte. J’aimerais que tu me donnes une autre adresse e-mail qui ne paraît pas dans ce site afin de te donner mon adresse. Salut, à +.

11. Le jeudi 31 août 2006 à 23:15, par pierrot

Cher Denis,

Tu peux même pas deviner à quel point, toute ma vie, je suis resté amoureux fébrile de La Tuque, ma ville natale. J’écris en ce moment et les frissons dansent ma chair et mes souvenirs. Je me rappelle, Roger Cantin et moi étions chanteurs pour l’orchestre des Najas. Plourde à la guitare, Miller à la basse et Johnson à la batterie je crois. (Les prénoms m’échappent). On était allé jouer à La Croche. Même pas d’argent pour revenir le soir même. On a couché là-bas. En pleine nuit, Plourde se réveille et me regarde… Pourquoi tu pleures? Je veux devenir un artiste pis je sais pas comment je vais faire pour sortir de la ville. Si je réussis pas cela je vais mourir.

Au retour, la nuit du lendemain, j’arrive en même temps que mon père en haut de la Cote St-Louis, lui et sa trompette à la main, moi et ma gêne. On a pas dit un mot. Rendu à la maison de la rue Gouin, mon père a sorti sa trompette et a joué un bout de jazz. Il était presque 3h 30 du matin. Ma mère se lève. Mon père y dit tu peux rester couché on jase Pierre et moi. Ma mère est retourné se coucher, Mon père a serré sa trompette puis m’a dit: fini la jasette pour ce soir.

Durant l’été, sans me le dire, mon père est monté à Montréal. Il est allé au collège privé Jean-de-Brébeuf. Il entre dans un bureau et dit à la personne: Vous êtes qui vous? la personne lui répond je suis père Trudeau et je suis directeur de ce collège. La suite m’a été raconté par le père Trudeau lui-même. Jamais mon père n’a su que je le savais. Mon père l’a regardé dans les yeux puis lui a dit. J’ai un problème de père de famille puis quand je vais sortir de votre bureau, vous allez avoir un problème de prêtre. Et le père Trudeau de dire, comment ça? J’ai un fils, il va étudier à votre collège, vous allez le faire travailler pour payer ses études parce que j’aii pas un sous. J’ai du fermer mon poste de télévision R.A.L.T. tv. Mon fils va habiter chez sa tante à quatre coins de rue d’ici. Et le père Trudeau de lui demander: Est-ce qu’il a des bonnes notes au moins. et mon père de répondre, non mais il va en avoir. Et le père trudeau de conclure (et ce sont ses paroles exactes) Monsieur, je ne vous connais pas, mais pour la beauté du geste que vous avez posé, j’accepte de prendre votre fils, il travaillera comme surveillant de récréation.

Mon père a attendu le dernier jour de l’été pour m’en parler. Il m’a dit, demaiin tu pars pour Montréal étudier. J’ai dis jamais. Moi je suis un artiste et je veux vivre une vie d’artiste. Et mon père de dire. Regarde mes souliers, j’ai meme pas deux lacets pareils. Je suis monté pour toi à Montréal. Va dans ta chambre, réfléchis 15 minutes. Puis au retour, ta décision sera la mienne.

Ce fut mon ier et dernier argument avec mon père. Après 15 minutes je descendis et lui dis: Ok, je monte à Montréal, mais rendu là-bas, je fonde un groupe de musique. Et mon père de dire: en autant que t’étudies le reste te regarde.

Nous créâmes le groupe les Contretemps. Groupe qui remporta le championnat nord-américain des groupes de folklore collégiaux et représenta le Canada au Japon lors de l’exposition d’Osaka.

Et qui est venu vivre chez ma tante Lucienne avec moi, Roger Cantin:))))))))))))

C’est fou. Quel est le rapport avec ma ville natale? Y a comme un arc-en ciel entre la nuit ou j’ai conté à Houde que je rêvais de devenir un artiste et ce soir ou je t’écris. Ma vie d’artiste de scène est en arrière de moi depuis 5 ans et demie déjà. Et cet arc-en-ciel, ce sont mes amis d’enfance et les gens de ma ville pour qui j’ai chanté à travers les années.

C’est viscéral, c’est intense, c’est respectueux, c’est reconnaissant. Le p’tit lac St-Louis fut mon paradis sur terre. Je ne sais pas quand je monterai à la Tuque. J’ai une bohème trop dépouillée de l’essentiel. Je commence un troisième roman. Je monterai peut-être l’été prochain a pied par la voie ferrée qui serpente le St-Maurice:)))):))))

Dans le brouillon du deuxieme roman qui traîne peut-être dans le vieux disque dur de Claude, je racontais Marlene Dietriech et mon oncle Paulo dans une allégorie qui a lieu a La Tuque:)))))))))))))))))))

Salutations à ta femme, ta famille,
à tous mes concitoyens
je t’envoie mon adresse courriel

————

NUMERO 50
SECTION ATYPIQUE 4 SUR 4
le signal wow

IER TIERS: ONTO-COSMOLOGIQUE

La voix de Stephen Hawking envoyée vers un trou noir

L’enregistrement de la voix synthétisée de Stephen Hawking… (Ben STANSALL, AFP)

Agrandir

L’enregistrement de la voix synthétisée de Stephen Hawking a été envoyé dans l’espace au moment précis de son inhumation à Londres. Les cendres du chercheur britannique, décédé il y a trois mois à l’âge de 76 ans, ont été enterrées près des tombes des scientifiques Isaac Newton et Charles Darwin, en l’abbaye de Westminster. Sur cette photo, sa fille Lucy dépose des fleurs.

Scientifiques de renom, politiques et anonymes ont rendu vendredi hommage à Stephen Hawking au cours de la cérémonie d’inhumation de l’astrophysicien en l’abbaye de Westminster, pendant laquelle un enregistrement de sa voix a été envoyé vers l’espace.

Les cendres du chercheur, mort le 14 mars à l’âge de 76 ans après une vie dédiée à tenter de percer les mystères de l’univers, ont été enterrées près des tombes d’Isaac Newton et de Charles Darwin.

Dans le même temps, un enregistrement sonore de six minutes, comprenant la voix synthétisée du scientifique intégrée dans une composition du musicien grec Vangelis, a été envoyé vers le trou noir 1A 0620-00, le plus proche de la Terre, depuis une antenne parabolique de l’Agence spatiale européenne (ESA) située près de Madrid.

« C’est un beau geste, symbolique, qui crée un lien entre la présence de notre père sur cette planète, son voeu d’aller dans l’espace et ses travaux d’exploration de l’univers », a dit sa fille, Lucy Hawking.

Le message est tiré d’un discours prononcé par Stephen Hawking il y a quelques années, dans lequel il invite les hommes « à travailler ensemble pour sauver la planète », a fait savoir l’ESA. « C’est un passage très émouvant », a déclaré à l’AFP Mark McCaughrean, conseiller scientifique principal à l’ESA.

À l’abbaye de Westminster, le chercheur américain et prix Nobel de physique 2017 Kip Thorne a prononcé un discours d’hommage à Stephen Hawking, avec lequel il avait collaboré. Le professeur d’astronomie Martin Rees – membre de la Royal Society, la plus prestigieuse institution scientifique du Royaume-Uni-, et l’acteur Benedict Cumberbatch, qui avait incarné le scientifique dans un téléfilm, ont également pris la parole.

Dans l’assistance avaient notamment pris place le musicien américain Nile Rodgers, le physicien britannique Brian Cox, lui aussi membre de la Royal Society, et le chef du Parti travailliste britannique, Jeremy Corbyn.

Environ mille personnes, originaires de plus de cent pays étaient également présent. Elles ont été tirées au sort, parmi plus de 25 000 candidats.

« La contribution de Stephen Hawking à la science est aussi importante que celle d’Isaac Newton ou des autres personnes avec qui il est enterré », a jugé auprès de l’AFP Deborah Trevino, une Américaine de 65 ans, arrivée de Las Vegas avec son mari pour assister à l’inhumation. « C’était une personne extraordinaire, dont on devrait se souvenir pour toujours ».
Icône

Stephen Hawking était reconnu pour ses travaux sur les trous noirs et sur l’origine de l’univers.

Cloué dans un fauteuil roulant, il avait déjoué les pronostics des médecins qui ne lui donnaient que quelques années à vivre après lui avoir diagnostiqué, à 21 ans, la maladie de Charcot.

Il était devenu une icône après la publication, en 1988, d’« Une brève histoire du temps », un ouvrage de vulgarisation scientifique qui explique les grands principes de la cosmologie, du Big Bang à la théorie des cordes.

Son génie scientifique et son sens de l’humour avaient fait de lui une figure populaire, bien au-delà des cercles de la physique. Sa mort avait suscité une pluie d’hommages rarement égalée pour un scientifique, de la reine Elizabeth II à la Nasa en passant par l’ancien président américain Barack Obama.

La cérémonie d’inhumation a salué non seulement sa contribution à la recherche scientifique, mais aussi sa persévérance à combattre une maladie incurable.

« Nous sommes très reconnaissants envers l’abbaye de Westminster de nous offrir le privilège d’une célébration rendant hommage à la vie extraordinaire de notre père, et de lui offrir une dernière demeure aussi illustre », ont remercié ses trois enfants, Lucy, Robert et Tim.

2EME TIERS: MÉTHO-COSMOLOGIQUE

«LE JOURNALISTE DE L’ÊTRE (PIERROT VAGABOND) VERSUS LE JOURNALISTE DU PEUT-ÊTRE (MICHEL LE CONCIERGE)

February 23, 2017 Pierrot le Vagabond Chercheur
Edit

Plus la philosophie d’en haut devient oreille pour l’émergence de la philosophie d’en bas… plus des paramètres inédits se révèlent dans toute leur fraîcheur. C’est une philosophie dont la catégorie de l’existence prend forme UNIQUEMENT à partir de la parole INDIGNÉE du travailleur.

Bien sûr, Pierrot vagabond semble configuré comme un JOURNALISTE DE L’ÊTRE… On dirait qu’il est né avec un GPS fait uniquement d’errance poétique… Il dort sur un plancher, a horreur des objets, préfère connaître l’historique de l’argent que d’en posséder, calcule même le nombre de bouchées nécessaires au fonctionnement de son vivre pour ne pas nuire à la flânerie intellectuelle de son cerveau, n’a pas de vie privée, utilise l’environnement public pour ses besoins essentiels les plus discrets… Est-il platonicien? duchampsien? benjaminien?:))))))))))) il flotte dans ses pantoufles tout heureux de vagabonder les grandes questions de l’histoire de l’humanité sans être obligé de se pencher sur quelque réponse que ce soit.

Mais quand Michel le concierge cogne à la porte de la salle de couture à 6h.30 le matin… quelle joie….l’amitié entre UN JOURNALISTE DU PEUT-ÊTRE exceptionnel et un errant poétique SINGULIER ressemble à la rencontre entre le soleil et la lune:))))))) Michel est infiniment terrestre, droit, intègre, passionné, inquiet du lendemain, jamais loin du chaos, exprimant par de nombreux PEUT-ÊTRE… l’importance de passer une bonne journée car demain est TOUJOURS encore trop loin…. LA CATÉGORIE DE L’EXISTENCE EST SIGNÉE DE LA NAISSANCE À LA MORT D’ABORD PAR LA PRÉCARITÉ.

Et nos différences déclenchent d’immenses rires. Marlene la jardinière se lève vers 7h.am… le party est déjà commencé….

Et comme le dit si bien Michel, le pays œuvre d’art, c’est le programme du concierge pour jaser avec le monde…. car… quand tu as un mauvais programme, t’as beau travailler ben drette, si c’est bâti tout croche, la tour va tomber. pareil:))))))))))))))))

3EME TIERS: NANO-COSMOLOGIQUE

Pierrot

10 mars 2009 – 15 h 48 min | Permalien

MAIS QU’EST-CE QU’UN VAGABOND POETE?

A 60 ans , je commence a voir enfin la lumiere au bout du tunnel….

Pour moi, un vagabond poete, c’est un ermite des routes qui fait du bien a ceux et celles qu’il rencontre le long de son nomadisme et cela dans la chastete et la priere, sans dependance, hors temps, hors realite, hors servitude.

Il vit sur la terre comme s’il etait au ciel, ne demande jamais rien, mais ne refuse jamais rien de ce qui va lui permettre de faire du bien autour de lui.

Il dort dehors ou chez les gens quand on l’invite. Il se lave quand il peut, mange quand il peut, MÉDITE nuit et jour par le rythme de ses pieds scandant la beaute du monde.

wow-t=g3……….. il le vit nuit et jour, 7 jours par semaine.

Au mois de decembre 2008, une americaine qui avait entendu parler de ma marche a travers le Canada m’envoya par la poste une autobiographie d’une peace pilgrim de son pays qui avait fait, une generation avant moi, exactement ce que je fais… ce fut une revelation.

Je n’etais donc pas fou… il y a en avait une avant moi qui avait vecu mon reve, et d’une facon magistrale.

J »avais enfin le modele exceptionnel qui m’avait toujours manque….. Je sais que si j’avais eu ce livre entre mes mains a l’age de 20 ans, j’aurais tout lache parce que ce livre eclaire mon reve avec une precision chirurgicale.

Avant que ce livre me tombe entre les mains, j’ai reve dans les tenebres de ce qui m’etait possible et j’ai fait mon possible>:)))) mais maintenant, je suis mieux arme pour habiter la beaute et la puissance de mon reve. Je dois juste suivre la route du soleil et cela au Canada, c’est vraiment pas facile avec nos hivers rigoureux, je vais avoir a reviser mes plans pour l’hiver prochain:)))))

http://www.peacepilgrim.com.

Une femme qui prie en marchant, qui n’appartient a aucune religion, une simple paire de chaussures, pas de sac a dos… des poches cousues a son gilet pour y deposer des sacs de gruau et des sacs de lait en poudre, elle suit le soleil, dort dehors ou dans les gares et prie pour la paix. wowwwwwww…..

Aucune dependance, aucune misere. La marche, la marche et encore la marche pour mieux prier Dieu par les pieds….

Car pour un vagabond poete, Dieu est le soleil autour duquel il tourne.

En ce sens, St-Francois d’Assise et St-Benoir Labre me rejoignent aussi beaucoup. Mais ils font partie d’une religion organisee et ca c’est pas tellement mon genre….

La peace pilgrim est maintenant devenue mon inspiration la plus creatrice de sens dans la prochaine marche vers mon reve de vagabond-poete.

Pierrot
vagabond celeste

André Mercier

20 mai 2009 – 19 h 47 min | Permalien

Bonjour,
Quelle belle découverte pour un Latuquois de coeur que d’en croiser un autre sur sa route. Bien enraciné dans ma petite ville natale où j’ai connu les Rochette de ce monde, musiciens comme les Mercier, passionnés, aimables et amusants. Un homme est venu sur mon chemin un jour, il s’appelait Roger…passionné de télévision. Après près de trente années de travail et d’efforts, je suis toujours à la barre de la télévision communautaire de La Tuque, la survivante de RALT-TV, avec tout le respect que nous devons à son fondateur.

Salutations latuquoises !

Pierrot

22 mai 2009 – 8 h 02 min | Permalien

salut Andre

wowwwwwwwwwwwww…. quel merveilleux temoignage sur mon pere Roger…. je suis tres emu…. j’avais 12 ans et j’étais cameraman dans le studio R.A.L.T. tv pendant que mon pere realisait les émissions…. wowwww….
merci de prendre si dignement la releve par des mots de reconnaissance qui me vont droit au coeur…

De mon coté, il y aura spectacle le samedi 13 juin 20h.30 au cafe culturel de la Chasse-Galerie a Lavaltrie… Parmi mes 102 chansons écrites durant 2 ans et demie sur ma route de vagabond celeste, j’en choisirai 25 et je parlerai de La Tuque.. Ce spectacle sera filme pour un documentaire. Si y a des gens de La Tuque qui veulent reserver des billets ($15.00) les sous iron aux deux jeunes cineastes pour leur oeuvre… veroniqueleduc@hotmail.com

André Mercier

22 mai 2009 – 19 h 35 min | Permalien

Bonjour Pierre…ou Pierrot, comme tu veux. Je suis en train d’écrire l’histoire de la télé latuquoise pour le livre du centenaire qui sera publié pour l’occasion. J’ai besoin de détails sur RALT-TV, comme l’année de fondation, les émissions, etc. Dans les années 80, j’avais eu le privilège de côtoyer ton père qui avait tourné une émission avec une seule caméra et qui donnait l’impression que plusieurs caméras tournaient en studio, rappelle moi cette émission…. Ton père était un vrai Latuquois; débrouillard, inventif, créateur, avec un idéal. J’ai vraiment apprécié cet homme de talent, malheureusement bafoué par « L’élite nombriliste télévisuelle trifluvienne »

Pierrot

1 juin 2009 – 9 h 41 min | Permalien

salut André

Pour les details sur R.A.L.T. T.V, j’etais trop jeune pour avoir une memoire efficace, mais Claude Landre qui habite au lac a Beauce et ma mere Rolande Rochette qui habite Shawinigan-sud pourraient peut-etre resoudre tes enigmes d’archives…

Bonne conquete d’informations
cher Latuquois

Pierrot
vagabond du bon dieu

André Mercier

2 juin 2009 – 15 h 51 min | Permalien

Salut Pierrot !

J’aimerais réaliser une entrevue avec sur les ondes de CFLM (Le grand orchestre de Roger Rochette était de l’inauguration le 3 octobre 1959…il y a bientôt 50 ans) afin de parler avec toi de ton cheminement de poète et de vagabond céleste, mais aussi de ton spectacle que tu offriras bientôt à Lavaltrie. On pourrait en profiter pour parler de cette chanson sur Gaston Lebel !

Je te donne le numéro de la station 819-523-4575

À bientôt j’espère
Salutations latuquoises
http://www.cflm.ca

NUMERO 49 // P.18 À 40 DU IER CHAPITRE DU DOCTORAT DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) DANS LES MARGES DES QUELLES LES ARCHÉTYPES HOLOGRAMMIQUES DE MARLENE LA JARDINIÈRE (MARGE DE GAUCHE) ET MICHEL LE CONCIERGE (MARGE DE DROITE) HABITERONT DE LEURS VIDEOS LE FONDEMENT ONTOLOGIQUE-MÉTHODOLOGIQUE ET NANOLOGIQUE DE LEUR INVENTION DE LA PHILOSOPHIE D’EN BAS, UTILISANT COMME FEUILLE DE ROUTE POUR LEUR VIDEOGRAPHIE L’ARCHITECTONIE DES CONCEPTS DE LA PHILOSOPHIE D’EN HAUT ( DANS LE SENS DE … QUI REGARDE DE HAUT)

June 19, 2018 Pierrot le Vagabond Chercheur

SUITE DES 50 PAGES SUR 200 …. DU IER CHAPITRE… SUR LE WOW….

MODÉLISATION DU NUMERO 49
QUI COMPREND 4 SECTIONS
DE LONGUEURS ATYPIQUES
PARCE QU’INSIDÉRALES DE CONTENU
(IMMATÉRIELLES PARCE QU’UNIQUEMENT
NUMÉRIQUES)

——–

SECTION ATYPIQUE 1SUR 4
wow, étiquette du rêve big bang

CHAPITRE 1, NUMERO 49
wow, étiquette du rêve big bang

—–

IER TIERS : ONTO-COSMOLOGIQUE

Par Serge Brunier
Le 19 mars 2014 à 12h14 Ciel / Espace

D’abord, la prudence.

D’abord, la prudence. Avant la stupeur, l’enthousiasme, le vertige et les superlatifs, la circonspection : l’annonce faite ce lundi 17 mars 2014 par une équipe de scientifiques essentiellement américains doit-être vérifiée, confirmée, d’abord par leurs pairs, ensuite par de nouvelles analyses des données et enfin par de nouvelles observations. Voilà ; une fois cette précaution prise, et en admettant que cette observation soit finalement validée, ne boudons pas notre plaisir : la détection des « ondes gravitationnelles primordiales » serait l’une des plus belles découvertes astronomiques de ce début de siècle et l’un des plus beaux triomphes de l’histoire des sciences. C’est que, nous allons le voir, cette découverte touche à tous les grands symboles du récit scientifique moderne, constitutif de notre imago mundi : la relativité générale, la mécanique quantique, l’Univers, le BIG BANG… rien que ça ! Une découverte, mais pas une surprise, puisque les cosmologistes – ces astronomes et physiciens qui étudient l’Univers considéré dans son ensemble, quoi que cela puisse vouloir dire – l’attendaient, l’espéraient, pour certains, depuis… plus de trente ans !

Venons-en donc à cette possible et extraordinaire observation… L’équipe de la collaboration Bicep 2, dirigée par John Kovac, du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics, aurait détecté pour la toute première fois les « ONDES GRAVITIONNELLES PRIMORDIALES », émises lors du BIG BANG. Ou plus exactement, l’effet sur le RAYONNEMENT DE FOND COSMOLOGIQUE DE CE RAYONNEMENT GRAVITIONNEL PRIMORDIAL

Bon, l’annonce, comme ça, semble absconse, mais la découverte est réellement fondamentale. Pour en saisir la portée, revenons à l’origine de cette observation, la théorie du big bang et le rayonnement de fond cosmologique.

Pour les astrophysiciens, il existe désormais un modèle cosmologique, dit de concordance, qui explique à peu près tout de l’histoire de l’Univers depuis son origine jusqu’à nos jours.

En quelques mots, notre univers – oui, il y en a peut-être d’autres, je vais y revenir… – serait apparu voici 13,8 milliards d’années, lors d’un événement singulier, le BIG BANG.

Au moment du big bang, l’Univers était tout à la fois plus dense et plus chaud qu’aujourd’hui, chaud et dense à tel point que la matière n’existait pas encore, et que les quatre forces fondamentales de la nature que nous connaissons aujourd’hui étaient peut-être fondues en une seule et même force. Et, débordant d’énergie, le cosmos dissipait celle-ci en grandissant : en clair, l’Univers, depuis le big bang, est en expansion, sa température baisse, sa densité diminue. Mais il n’y a pas de mots pour décrire l’Univers au moment du big bang, ni d’ailleurs de concept physique ou mathématique pour le concevoir : personne ne sait ce qu’est l’Univers à l’époque, si cette expression veut dire quelque chose, puisqu’il n’y avait peut-être ni espace ni temps à « ce moment là ».

Pour les cosmologistes, qui utilisent les outils théoriques légués par leurs aînés voici un siècle, la relativité générale et la mécanique quantique, le big bang est une singularité, qui, espèrent-ils, entrera dans le giron d’une future théorie globale de l’Univers, qui pourrait s’appeler théorie des cordes, gravitation quantique à boucles, etc. Bref, la science est aujourd’hui muette quand il s’agit d’expliquer l’origine de l’Univers, même si certains physiciens ne renoncent pas à la tentation folle d’expliquer le « tout ».

Tache illusoire, probablement, puisque le big bang nous oppose un horizon des observations, qui est aussi sans doute un horizon du connaissable.

En effet, ce big bang, qui a eu lieu il y a 13,8 milliards d’années, les chercheurs ne peuvent pas l’observer. Ils ne le pourront probablement jamais : du point de vue astronomique, cet événement se situe à un redshift infini.

Ce que cherchent les astronomes et les physiciens, se sont LES TRACES DU BIG BANG DANS LE COSMOS ULTÉRIEUR les traces, cela, oui, c’est accessible, c’est même l’histoire de l’Univers, que l’on reconstitue peu à peu, depuis les observations fondatrices d’Edwin Hubble au mont Wilson, voici un siècle.

La preuve la plus spectaculaire et la plus convaincante du big bang, c’est bien sûr le fameux rayonnement fossile, ou rayonnement cosmologique, découvert en 1964, ce qui a valu à Arno Penzias et Robert Wilson le Prix Nobel de Physique 1978, rayonnement fossile photographié pour la première fois par le satellite américain Cobe, ce qui a valu à George Smoot et John Mather le Prix Nobel de Physique 2006.

Cette image du rayonnement fossile, enregistrée de nouveau dans le rayonnement submillimétrique par le télescope spatial Planck en 2012, montre l’Univers tel qu’il existait 380 000 ans après le big bang. C’est le moment exact où le cosmos est devenu transparent au rayonnement. Avant, le cosmos était un brouillard de lumière brûlant, impénétrable. Après, l’expansion universelle aidant, la lumière émise a été définitivement libérée, comme la lumière du Soleil est libérée à sa surface, alors que son globe gazeux, lui, est opaque.

Cette image du Soleil est choisie à dessein. On peut en effet facilement s’imaginer à quoi ressemblait l’Univers à l’époque, 380 000 ans après le big bang : passez un scaphandre ultra résistant, et vous voilà flottant dans un bain de chaleur et de lumière aveuglante, un bain à 3000 °C, et un brouillard, brillant, partout, comme le Soleil… Ce que Planck a photographié, c’est cela, cette lumière infernale, mais diluée, refroidie après plus de 13 milliards d’années d’expansion universelle. Aujourd’hui, le cosmos baigne dans un bain glacial, à -270,42 °C et le ciel est noir, obscur.

Cette véritable photographie du cosmos ancien, prise par Planck, est fondamentale et définitive. Définitive, parce que les astronomes considèrent que, quelle que soit la puissance des télescopes à venir, ils n’obtiendront pas d’image de meilleure qualité. Fondamentale, parce que c’est notre seul moyen de remonter plus loin dans l’espace, plus tôt dans le temps…

Car cette image, supposent les chercheurs, garde l’empreinte des événements qui ont marqué le cosmos depuis le big bang. Ce que montre, de façon spectaculaire Planck (après les satellites américains Cobe et Wmap), c’est que, DÈS CETTE ÉPOQUE, L’UNIVERS EST STRUCTURÉ : l’image n’est pas homogène, uniforme, elle est recouverte de taches, qui témoignent d’infimes différences de densité et de température dans le brouillard brûlant qu’était alors le cosmos.

Ces inhomogénéités, ces fluctuations, elles dateraient, pensent les astronomes, de l’époque primordiale de l’Univers, une époque datée – à partir d’une « instant zéro » arbitraire, fictif – de 10 puissance -35 seconde après le big bang. A cette époque, l’Univers, d’après les calculs, a une température de l’ordre de 10 puissance 30 degrés (oui, 1 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 degrés…), une densité de 10 puissance 90 (je vous fais grâce des 90 zéros après le 1), il est soumis tout à la fois aux règles de la relativité générale et de la mécanique quantique. C’EST COMME SI L’UNIVERS ENTIER ÉTAIT QUANTIQUE, c’est à dire soumis à de violentes perturbations à la fois spatiales et temporelles. Espace et temps, au sens commun du terme, n’existaient peut-être pas alors.

Et c’est la trace d’un événement crucial, fondateur, qui s’est passé à cette époque, que peut-être, l’équipe de Bicep 2 a détecté dans l’écho lumineux du big bang, le rayonnement cosmologique…

Il y a plus de trente ans, trois physiciens russes et américain, Alexei Starobinsky, Andrei Linde et Alan Guth, ont imaginé un processus physique, baptisé inflation, pour résoudre des problèmes que posait le cosmos aux observateurs.

En simplifiant un peu pour ne pas sortir du cadre de ce billet, l’Univers, dans le cadre de la théorie du big bang, était tout à la fois trop homogène et trop grand. Starobinsky, Linde et Guth ont proposé qu’après le big bang, un épisode d’accélération fulgurante – l’inflation – ait brutalement augmenté la taille de l’Univers par un facteur gigantesque, de plusieurs dizaines, ou centaines, d’ordres de grandeurs. Cette proposition, malgré son caractère ésotérique et ad hoc, s’est imposée progressivement, mais restait un peu gênante pour les scientifiques car bien difficile à démontrer…

Or, c’est une prédiction de cette phase fulgurante d’inflation que l’équipe Biceps 2 a peut-être confirmée ! D’après les cosmologistes, la phase d’inflation, dans un espace-temps soumis à de violentes fluctuations quantiques, a du produire des ondes gravitationnelles, c’est à dire des vibrations de l’espace-temps… Ces ondes gravitationnelles, en déformant l’espace-temps qu’elle ont traversé, ont du, selon toujours, les théoriciens, imprimer leur empreinte dans le cosmos primordial.

Or, rappelons-nous, à l’époque, celui-ci est essentiellement un brouillard de particules élémentaires et de lumière… L’effet attendu du passage des ondes gravitationnelles dans l’Univers primordial, c’est une légère modification de la polarisation de la lumière – l’orientation du champ électromagnétique, pour être plus précis – un phénomène attendu, et recherché, par les astronomes dans le rayonnement de fond cosmologique depuis des années…

Cet effet, appelé « polarisation de mode B » a donc été détecté pour la première fois par la collaboration Bicep 2 et cette observation provoque à son tour une immense clameur dans le monde astronomique, car SES IMPLICATIONS SONT EXTRAORDINAIRES.

Triomphe, d’abord, pour Albert Einstein, qui a indirectement postulé l’existence des ondes gravitationnelles via sa théorie de la relativité générale, qui décrit un espace-temps dynamique, déformable.

L’observation de Bicep 2 validerait une nouvelle fois la relativité générale, même si il ne faut pas oublier que les ondes gravitationnelles ont déjà été indirectement observées, via l’accélération du couple de pulsars PSR B1913+16 par Russell Hulse et Joseph Taylor, observation qui leur a valu le Prix Nobel de Physique 1993.

Triomphe, peut-être, aussi, pour Starobinsky, Linde et Guth en particulier, et la cosmologie contemporaine en général, puisque cette détection serait aussi un indice de la validité de la théorie de l’inflation. Immense espoir, enfin et surtout, pour les physiciens, qui verraient POUR LA PREMIÈRE FOIS UN SIGNE, UN INDICE, DE LA POSSIBLE UNIFICATION DE LA RELATIVITÉ GÉNÉRALE ET DE LA PHYSIQUE QUANTIQUE, L’UNE DE L’INFINIMENT GRAND ET L’AUTRE DE L’INFINIMENT PETIT, irréductiblement inconciliables depuis cent ans.

Ces fluctuations quantiques de l’espace-temps, au moment du big bang, ouvriraient, enfin, la voie vers une théorie de la gravitation quantique, et permettraient d’aller voir plus près, encore, du big bang et de l’abstrait « instant zéro ».

Cette possible découverte ouvrirait donc un nouveau et immense champ d’étude à la physique et à la cosmologie, qui cherchent, encore une fois, à se retrouver dans une théorie universelle encore à écrire, une théorie de la gravitation quantique.

Première conséquence, si l’observation est validée : une ribambelle de théories cosmologiques et physiques vont pouvoir être abandonnées, toutes celles qui ne prédisent pas cette polarisation de mode B.

Seconde conséquence, les astronomes vont probablement proposer aux grands instituts internationaux de concevoir un nouveau satellite, un « super Planck » dédié à l’observation fine de la polarisation du rayonnement de fond.

Enfin, cette découverte, si elle confirmait que l’Univers a bien connu une phase d’inflation, pourrait donner du crédit aux modèles cosmologiques, étranges et vertigineux, défendus en particulier par le physicien américain d’origine russe Andrei Linde…

Pour lui, l’inflation et le big bang sont un seul et même phénomène. Linde propose, depuis un quart de siècle, une théorie véritablement vertigineuse, hypnotique, L’UNIVERS INFLATIONNEL ÉTERNEL AUTOREPRODUCTEUR».

Pour Linde, le big bang et notre cosmos ne sont qu’un aléa D’UN MULTIVERS ÉTERNEL ET INFINI DANS LEQUEL DES FLUCTUATIONS QUANTIQUES ENGENDRERAIENT SPONTANÉMENT, DE LOIN EN LOIN, DES UNIVERS EN EXPANSION…

Un Univers d’univers, gigogne, infini, éternel.

Une conception du monde qui demeurera théorique, qui ne sera jamais validée par l’observation.

LA GRANDEUR ET LE DRAME DE LA COSMOLOGIE, C’EST SA DIMENSION IRRÉDUCTIBLEMENT MÉTAPHYSIQUE.

IL EST DES QUESTIONS
POSÉES AU CIEL
QUI DEMEURERONT À JAMAIS SANS RÉPONSE.

Serge Brunier

PS : Une touchante vidéo mise en ligne par l’Université de Stanford qui montre comment a été annoncée la possible découverte de l’inflation cosmique à Andrei Linde…

———–
2EME TIERS: MÉTHO-COSMOLOGIQUE

LA DIFFERENCE ENTRE UN RÊVE-BIG-BANG ET UN PROJET…. LE RÊVE EST UN BIG BANG QUI S’ACCOMPAGNE D’UN BRUIT DE FOND (2.7K) DONT LES BITTS PRENNENT LA FORME D’UN RÉCIT

June 14, 2016 Pierrot le Vagabond Chercheur

Nous sommes en 2016…

je revisite « L’ÊTRE ET LE NÉANT» de Jean-Paul Sartre publié en 1943…..en soulignant systématiquement et en hurlant intérieurement de joie à chaque ligne….

Sartre libère enfin l’existence de l’essence en démontrant chirurgicalement et phénoménologiquement que la liberté néantise son être pour se désengluer de l’en-soi parce qu’elle est à la fois ipséité (du passé) et pour-soi (devenir) condamné à un projet dont il ne peut fuir la responsabilité que par la mauvaise foi ou le recours frauduleux au déterminisme comme forme de soumission au jeté dans le monde.

«LA THÉORIE DE LA JUSTICE» de John Rawls, publié en 1971 donne les conditions de justice et d’équité pour qu’un PROJET puisse être un droit inaliénable pour chaque personne humaine sur terre….

Rawls se demande quelle est la forme d’hédonisme, qu’il appelle la troisième forme non encore identifiée, est poursuivi par tout être humain dans son projet aristotélicien.

MON INTUITION HEUREUSE…

c’est que la différence entre le PROJET sartrien et Rawlien et UN RÊVE tel que le conçoit l’équipe de recherche AULD-WOODART-ROCHETT….., c’est à mon avis, LE BIG BANG QUE PROVOQUE LE RÊVE QUAND IL EXPLOSE DANS L’UNIVERS PHÉNOMÉNOLOGIQUE D’UNE PERSONNE HUMAINE. Toute la vie de cette personne humaine s’en trouve illuminée et les projets qui en constituaient historiquement la trame prennent soudainement la forme d’une ipséité sartrienne, retournant s’engluer dans la densité de l’être comme être.

POURQUOI WOW-T=2.7K?

WOW-T=2.7 K… c’est ce qui donne de la valeur au récit… comme 2.7k est à la fois le récit du big bang du début de l’univers et son degré de chaleur égal partout dans l’infini.

wow…. un rêve fait wow en toi… il explose en toi
-T……. tu prends la décision de ne pas tricher avec ce rêve
=2.7k…. le récit de la marche vers ton rêve ou de l’attraction de ton rêve sur ta marche comme l’univers se vit en expansion… constitue, à notre humble avis, cette troisième forme d’hédonisme que recherchait Rawls dans la théorie de la justice…

LA CONSEQUENCE DE CETTE INTUITION HEUREUSE…

La nano-démocratie constituant un rêve d’une citoyenneté planétaire par le tirage au sort au cœur de chaque ville et chaque village de l’espace-monde, le surgissement du premier pays œuvre d’art ne peut qu’accompagner le surgissement des vies personnelles œuvre d’art dont le big bang a été ou allumé par les quatre questions, ou témoignage empirique-inductig des quatre questions comme constitutives de tout WOW (hypothèse forte).

sur Google

Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com

Michel le concierge

—————
3EME TIERS: NANO-MÉTHODOLOGIQUE

D’UN VAGABOND HOMÉRIEN À UN AMI

March 27, 2016 Pierrot le Vagabond ChercheurEdit

vagabond homérien d’écrire par votre blog à un ami:)))

HOMMAGE A DENIS LAMARRE

article sur Google
pdf, juin 2008, Flèche Mag

(Denis Lamarre)…«Mon retour à la chanson a duré près d’une vingtaine d’années, entre 1982 et 2000…

C’est pendant cette période fébrile qu’il est parti en tournée en duo avec son ami Pierre Rochette, des 2 Pierrots.
Les deux complices ont donné plus de 3 000 spectacles, parcourant le Québec dans tous les sens, sans jamais manquer de revenir régulièrement chanter à l’auberge La Calèche de Sainte-Agathe.

(Denis Lamarre) « Au milieu des années 90, Pierre et moi avons reçu un prix de l’ATL comme employés touristiques de l’année »

——-

Cher Denis Lamarre,

lorsque j’ai quitté la scène en plein milieu d’un spectacle, j’aimerais te confier d’une façon systémique ce qui s’est passé dans ma tête. ce soir-là, pendant la chanson
LA QUÊTE de Jacques Brel…
paroles officielles ♪ La Quête ♪
Rêver un impossible rêve
Porter le chagrin des départs
Brûler d’une possible fièvre
Partir où personne ne part

Aimer jusqu’à la déchirure
Aimer, même trop, même mal,
Tenter, sans force et sans armure,
D’atteindre l’inaccessible étoile

Telle est ma quête,
Suivre l’étoile
Peu m’importent mes chances
Peu m’importe le temps
Ou ma désespérance
Et puis lutter toujours
Sans questions ni repos
Se damner
Pour l’or d’un mot d’amour
Je ne sais si je serai ce héros
Mais mon cœur serait tranquille
Et les villes s’éclabousseraient de bleu
Parce qu’un malheureux

Brûle encore, bien qu’ayant tout brûlé
Brûle encore, même trop, même mal
Pour atteindre à s’en écarteler
Pour atteindre l’inaccessible étoile

—-

CE SOIR-LÀ….

Je chantais la quête de Jacques Brel… et soudain tout est apparu très clair dans ma tête… mon merveilleux partenaire de scène qui pendant 18 ans fut d’un comportement éthique et artistique exemplaire venait de se faire offrir le théâtre le Patriote en partenariat avec Percival Broomfield puis après la mort de Percival, en successeur. Pour lui, l’appel a une réorientation de carrière devenait évident.

Mais il devenait aussi évident pour la famille Grand-Maison de l’auberge la Calèche, qui a pris soin de moi comme artiste avec respect et coopération durant 18 belles années, de s ‘associer a Denis pour mieux réussir en affaire…

De mon côté, un photographe de Québec qui avait tout abandonné pour jouer de l’orgue de Barbarie sur les routes du soleil de la France a l’Espagne avait aussi eu l’effet d’un coup de tonnerre sur ma vie… Depuis l’enfance, mon rêve avait toujours été d’être vagabond céleste et non d’être artiste de scène.

Durant la chanson de Brel, je ressentis instantanément et profondément l’appel a la liberté comme l’appel à la créativité de l’écrivain…

Pierrot Rochette, Denis Lamarre, Mario Grand-maison de la Calèche, nos trois routes du rêve compatibles durant 18 ans explosèrent en un coup de tonnerre dans ma tête pendant que je chantais sur scène.

Dans la finale de la chanson de Jacques Brel… l ‘inaccessible étoile est venue me chercher de sa voix amour-présence… même s’il me restait trois ans de contrat et que j’aurais pu rester avec Denis au Patriote jusqu’à ma mort, j’ai quitté calmement la scène, j’ai déposé ma guitare dans la coulisse et je suis sorti par la porte d’en arrière… Ce ne fut pas prémédité… Ce fut vécu comme un coup de foudre pour le vagabondage littéraire et géographique.

J’ai marché jusqu’à la Butte a Mathieu où j’habitais l’ancienne maison de Raymond Lévesque… je venais de devenir écrivain-nomade…

Je ne sais pas si j’aurais eu le même courage si j’avais agi rationnellement…

J ‘ai mis 7 ans à mon 1000 pages , 7 ans de ma vie, dont 2 ans et demie en bibliothèque à savoir où était ma place dans la littérature mondiale…

A 20 ans, je savais comme Cézanne , Proust et Picasso, qu’après ma mort, mon oeuvre serait reconnue comme une grande oeuvre canadienne..

J ‘ai fait pour la littérature ce que Jackson Pollock a fait pour la peinture… le renversement idéologique de l’acte de peindre… pour moi la littérature, c’est le placenta de ce que je suis devenu… De la même manière qu’on ne peut comprendre les demoiselles d’Avignon et son importance culturelle sans une connaissance amoureuse de l’histoire de l’art, on ne peut saisir la musique de mon 1000 pages sans une connaissance de l’histoire de l’écriture au Québec comme au Canada

Ce MONSIEUR 2.7K, c ‘est l’histoire de Monsieur K, prisonnier numérique, qui réussit a s’évader de 1000 pages de débris de bitts pour enfin réaliser son rêve… marcher la fraîcheur existentielle de la beauté du monde sans que le boulet de l’information soit enchaîné a un de ses pieds… retrouver l’ile de l’éternité de l’instant présent telle qu’elle existait avant l’Ulysse de James Joyce et l’Épopée comme l’Iliade d ‘Homère, en faisant par l’errance philosophique le plein d’espace et de temps.… Une épopée du 21eme siècle s’évadant de la dématérialisation numérique graduelle du 20ème.

Dans la lecture de ce 1000 pages, Il ne faut pas trop accorder d’importance aux débrits de bitts (le coté éclaté de l’histoire, du récit).. il faut lire l’ oeuvre comme si on écoutait de la musique contemporaine, dodécaphonique ou sérielle… et suivre la danse concrète et visuelle de Monsieur k (Krishnamurti, Kafka ou Kerouac, selon les pages) danse euphorique comme celle de Zorba le grec, la danse de l’instant présent, la danse de l’île de l’instant présent, celle des brosses d’être et des attaques d’être, la littérature écrite par des pieds qui dansent sur des debits de bitts placentas:))))

En ce sens, mes 100 chansons écrites sur la route furent un journal de bord du journaliste de l’être pendant qu’il danse la fraicheur existentielle de la beauté du monde tout au long de son vagabondage à travers le pays.

…Est-ce folie? Est-ce l’homme du 21eme siècle tel qu’il sera dans deux générations, une masse critique de vagabonds célestes avec vie privée oeuvre d’art en marche épopée vers un pays oeuvre d’art? Seule l’histoire pourra un jour en faire le compte-rendu.

Chose certaine, la communauté des historiens de l’art finit toujours par nettoyer le fil d’or de l’histoire de la pensée en séparant le bon grain de la poussière des mots…

Servir l’histoire de l’art par une vision en signant son siècle, voila le rêve de tout créateur. Comme si on écrivait au clair de la lune et que 1000 ans plus tard , quelques enfants reprenaient le refrain sans se douter qu’ils utilisent un morceau essentiel du patrimoine universel:))))

Je n’aurais pu vagabonder le pays sans le placenta de ma gestation littéraire…

CECI DIT
ET EN CONSÉQUENCE DE QUOI

J ‘aimerais remercier publiquement Denis Lamarre pour ses 18 ans de loyauté sans faille.. et la famille Grand-Maison pour leur coopération financière durant 18 ans, aussi sans faille, à ma vie de créateur…

Ma rupture ne fut pas à la hauteur des 18 années de rêve vécues en équipe et cela uniquement a cause de ma façon romantique de concevoir les changements de cap….

LE DUO ROCHETTE-LAMARRE EN SPECTACLE FURENT 18 ANS DE PUR BONHEUR…

Merci Denis
Merci Mario et la famille

Pierrot
vagabond céleste

MONSIEUR 2.7K

www.reveursequitables.com
onglet presse
monsieur 2.7k

www.enracontantpierrot.blogspot.com

sur Google
pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com

—-

SECTION ATYPIQUE 2 SUR 4
wow, étiquette du rêve big bang

CHAPITRE 1, NUMERO 49
wow, étiquette du rêve big bang

——

IER TIERS: ONTO-COSMOLOGIQUE

(MONSIEUR 2.7K) EXTRAIT P.231… atterrissage sur la lune, dialogue traduit…

ALDRIN: la terre est juste en face de notre fenêtre avant

POA WARD: les renseignements radars sont satisfaisants.

l’altitude est maintenant de 10200 mètres.

AMSTRONG: donneznous

les résultats du pogramme d’alarme 1202

DUKE: Roger, nous vous recevons, vous êtes GO en ce qui concerne cette alarme…

à 6 plus 25, modification de poussée.

POE WARD: Nous sommes toujours GO. Altitude 8200 mètres.

AMSTRONG: Modification de poussée!

ALDRIN: Juste à temps! Ca marche mieux que dans le simulateur.

POA WARD: L’altitude est maintenant de 6400 mètres.

Tout fonctionne parfaitement.

La vitesse est descendue à 365 mètres secondes….

7 minutes 30 secondes depuis la mise à feu.

Altitude 4940 mètres…

Altitude 4110 mètres, vitesse 2700…

”K”…orrection, vitesse maintenant de 230 mètres/seconde…

Le FIDO dit que nous sommes GO

Altitude 2800 mètres…

(A 600 mètres de la Haute Porte, on débutera l’approche finale)

Vitesse de descente 39,30 mètres/seconde.

DUKE: Aigle, bientôt 9 minutes et vous semblez dans une forme splendide.

POA WARD Nous sommes maintenant dans la phase d’approche et tout va bien

Altitude 1580 mètres…

(600 mètres de la Haute porte à un mille terrestre de la surface lunaire)

Altitude 1280

DUKE: Aigle? Ici Houston. Vous êtes GO pour l’alunissage. Terminé.

ALDRIN: Roger. GO pour l’alunissage. 900 mètres.

ALARME ORDINATEUR….

DUKE: j’écoute.

ALDRIN: 12 01.

AMSTRONG 12 01

DUKE: Roger . ALARME 12 01. Vous êtes GO. Tenez bon. Vous êtes GO

AMSTRONG: 600 mètres. AGS 47 degrés.

DUKE: Roger

230

ALDRIN: 47 degrés.

DUKE: Aigle satisfaisant en tous points. Vous êtes GO

PAO WARD: Altitude 490 mètres…. 425 mètres.

”K”…omportement parfaitement satisfaisant.

ALDRIN: 35 degrés. 35 degrés. Altitude 228 mètres,

descendons à sept mètres/seconde.

213 mètres, 6,5 m/s 33 degrés.

182 mètres, descendons 5,8 m/s

(Ils sont presque à la Basse Porte, située à 152 mètres d’altitude;

IL LEUR RESTE DEUX MINUTES DE COMBUSTIBLE****)

165 mètres, descendons à 9….non à 4,5 m/s.

Nous sommes à 120 mètres, descendons 2,7, avançons 14,9.

106 mètres, descente 1.2. 100, descente 1,06.

Vitesse horizontale stabilitée. 90 mètres, descente 1,2.

Avançons 14. (parasites)… Descente 0,30/minute.

Descente 0,45.

AMSTRONG: 70.

ALDRIN: ON VOIT L’OMBRE DEHORS*****…

Descente à 0.75 m/s. 5.80 en avant.

Témoin d’altitude et de vitesse allumés.

Descente 1,06 m, altitude 67. 3,90 en avant.

3,30 en avant, NOUS DESCENDONS JUSTE CE QU’IL FAUT

60 mètres, descente 1m35. Descente 1,65. 48

Descente 2. Descente 1,65, 2,75 en avant.

CA SE PRESENTE BIEN*****

37 mètres, 30 mètres, descente 1,65.

2,75 en avant. 5 pour cent. temoin

tout va bien. 25 mètres

descente 0,15, 1,80 en avant…

DUKE: 60 SECONDES

ALDRIN: temoins allumés. Descente 0,75.

AVANÇONS, AVANÇONS

Bien, 12 mètres, descente o,75.

NOUS SOULEVONS UN PEU DE POUSSIERE****

OMBRE LEGERE****

I.20 en avant. !.20 en avant

DERIVONS UN PEU SUR LA DROITE…

1.80 (PARASITES) Descente 0,15.

DUKE 30 SECONDES.

ALDRIN: (Parasites)… En avant.

DERIVONS SUR LA DROITE… (parasites)

temoin de contact. Bien

Moteur coupé. ACA fixé.

AMSTRONG CA Y EST******

ALDRIN ”K”…ommandes mises en auto.

231

”K”…ommande manuelle du moteur de descente: coupée.

système d’armement du moteur.: coupé

le 413 est mis.

DUKE: La télémétrie indique que vous ETES POSES*****, Aigle.

AMSTRONG: Houston, ICI LA BASE DE LA TRANQUILLITE.

Aigle s’est posé.

DUKE: Roger. Tranquillité. D’après nous aussi,

vous êtes posés.

UN TAS DE GENS ICI ETAIENT SUR LE POINT

DE VIRER AU BLEU.

NOUS RESPIRONS DE NOUVEAU.

MERCI, MERCI BEAUCOUP ALDRIN. MERCI.

——

 

2EME TIERS:  MÉTHO-COSMOLOGIQUE

QU’EST-CE QU’UN ARTÉFACT HOLOGRAMMIQUE…. SELON LA MÉTHODE 5. D’EDGAR MORIN (L’HUMANITÉ DE L’HUMANITÉ) UN HOLOGRAMME EST UNE IMAGE OÙ CHAQUE POINT CONTIENT LA PRESQUE TOTALITÉ DE L’INFORMATION SUR L’OBJET REPRÉSENTÉ… CE QUI REJOINT LA DÉFINITION DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE DE MICHEL LE CONCIERGE

L’hologramme : « Un hologramme est une image où chaque point contient la presque totalité de l’information sur l’objet représenté. Le principe hologrammique signifie que non seulement la partie est dans le tout, mais que le tout est inscrit d’une certaine façon dans la partie. Ainsi la cellule contient en elle la totalité de l’information génétique, ce qui permet en principe le clonage; la société en tant que tout, via sa culture, est présente en l’esprit de chaque individu. » (MORIN E. La méthode. 5 L’humanité de l’humanité. Ed. Seuil (2001) p.282.)

———-
QU’EST-CE QUE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE?

c’EST LA CONSTRUCTION D’UN RÉSEAU PLANÉTAIRE DE VIES PERSONELLES OEUVRE D’ART POUR AJOUTER UNE NOUVELLE COUCHE D’INTELLIGENCE AU SERVICE DE L’HUMANITÉ (AIDER L’HUMANITÉ)

Michel le concierge

——-

3EME TIERS: NANO-COSMOGRAPHIQUE

vagabond céleste le 09/01/2013
Nelson Mandela
est le plus grand
rêveur equitable
de la planète

Pierrot
vagabond céleste
www.reveursequitables.com

MERCI
NELSON MANDELA

chu rien qu’un chanteur qui voyage
tu m’verras jamais à t.v.
j’ai 35 ans j’fais pas mon âge
j’fais du flolklore dans mes tournées

j’ai comme des explosions dans tête
que j’ai besoin d’te raconter
d’un coup je meurs d’un hasard bête
dans des pays trop éloignés
—–
Au Japon j’ai connu l’boudhisme
avec des temples de 12,000 ans
pis en Afrique des musulmans
qui ont plusieurs femmes évidemment

moi catholique baptisé
thraumatisé par le péché
y a tellement d’religions sur terre
qu’aujourd’hui j’me sens libéré

——
j’ai vu des noirs bleus comme la mer
qui vendaient des serpents séchés
des noirs charbons en Côte d’Ivoire
qui m’ont donné leur amitié

du fond de la brousse ma peau blanche
a eu honte de ses préjugés
y a tellement de couleurs sur terre
qu’aujourd’hui j’me sens libéré

——
j’ai vu des langues par dizaines
des dialectes par centaines
sayonara good by je t’aime
midowo antimari midowo

moi québécois enraciné
qu’on a monté contre les anglais
y a tellement de languages sur terre
qu’aujourd’hui j’me sens libéré
————–

les religions sont des poètes
comme les langues et les couleurs
j’ai comme des explosions dans tête
qui font qu’aujourd’hui j’ai pu peur

d’être québécois dans l’fond du coeur
et j’ose crier à la jeunesse
maudit déniaise t’as 18 ans
je sais que la planète t’attend

j’sais pas si j’ai bien fait d’parler
mais pour le reste oubliez-moé.

Pierrot
vagabond céleste
www.enracontantpierrot.blogspot.com
www.reveursequitables.com

——

NUMERO 50 // P. 1-17, DU IER CHAPITRE DU DOCTORAT DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) DANS LES MARGES DESQUELLES LES ARCHÉTYPES HOLOGRAMMIQUES DE MARLENE LA JARDINIÈRE (MARGE DE GAUCHE) ET DE MICHEL LE CONCIERGE (MARGE DE DROITE) HABITERONT DE LEURS VIDEOS LE FONDEMENT ONTOLOGIQUE- MÉTHODOLOGIQUE ET NANOLOGIQUE DE L’INVENTION DE LA PHILOSOPHIE D’EN BAS, UTILISANT COMME FEUILLE DE ROUTE POUR LEUR VIDÉOGRAPHIE L’ARCHITECTONIE DES CONCEPTS DE LA PHILOSOPHIE D’EN HAUT (DANS LE SENS DE QUI REGARDE DE HAUT)

June 19, 2018 Pierrot le Vagabond Chercheur

LES 15 PREMIÈRES PAGES DU IER CHAPITRE DU DOCTORAT (AULD, WOODARD, ROCHETTE) DONT LE TITRE EST: «WOW-T=2.7K?» : LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE PAR WOW-T.COM

June 19, 2018 Pierrot le Vagabond Chercheur

IER CHAPITRE DOCTORAT
INTRODUCTION…. P.1

TOUTE LA LOGISTIQUE MÉTHODOLOGIQUE DU DOCTORAT DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) REPOSERA SUR L’ANALOGIE INTUITIVE-SYNTHÉTIQUE-PARADIGMATIQUE DE L’ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE «PIERROT VAGABOND CÉLESTE» SE VISUALISANT COMME UN CERVEAU-TEXTE COSMONAUTE HABITANT L’ESPACE-BLOG DE L’INFINI DE SON CORPS DIALOGUANT PAR MARGE-SKIPE AVEC LE CRI DE MUNCH DE LA CONDITION HUMAINE DES VIDÉOS-DOCUMENTAIRES DE L’ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE «MICHEL LE CONCIERGE TERRESTRE» ET DE SON INVENTION MAGISTRALE DE LA PHILOSOPHIE D’EN BAS, TOUT COMME AVEC L’ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE DE SA COMPAGNE-BIG-BANG « MARLENE LA JARDINIÈRE » POÉTISANT SA VIE DE SON JARDIN PARADISIAQUE PRAXÉOLOGIQUE…… L’OBLECTIF ÉTANT LE RENVERSEMENT DE LA PHILOSOPHIE D’EN HAUT PAR LA PHILOSOPHIE D’EN BAS POUR QU’ÉMERGE ENFIN AU 21EME SIÈCLE, SUR TERRE, LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE.

——

SUITE DE L’INTRODUCTION…

JUNE 16, 2018

Quelle nuit, mais quelle nuit de travail. J’ai vu clairement à partir de quelle logistique méthodologique sera composé ce premier chapitre de 200 pages consacré à la formule «WOW-T=2.7K?»

Il y aura d’abord quatre parties de 50 pages chacune
dont les titres seront

P.1-50………. WOW
p.51-100…….-T
P.101-150…. 2.7K
P.151-200…. LES SIGNES ….. = ET ?

Chacun de ses 4 titres étant architecturé à partir de ses attributs essentiels de la façon suivante:

———-

Chaque page des 200 pages sera divisée en trois parties atypiques représentant sémiologiquement trois ancrages intellectuels aléatoires comme des débris cosmiques dans l’espace infini DE LA PHILOSOPHIE D’EN HAUT (l’archétype hologrammique de Pierrot, vagabond céleste), dont le lecteur aura à fonder son herméneutique de lecture en se réfugiant dans la marge DE DROITE DE LA PHILOSOPHIE D’EN BAS fascinamment habitée tour à tour par les vidéos de l’archétype hologrammique de Marlene la jardinière (DANS LA MARGE DE DROITE) , comme aussi par les videos de l’archétype hologrammique de Michel le concierge (DANS LA MARGE DE GAUCHE) …. Selon l’a priori de nos trois archétypes hologrammiques symbolisant la condition humaine sous les grands axes de ses errances potentielles (fantomatique, axiologique ou poétique).

CES TROIS PARTIES SERONT DONC COMPOSÉES DE…

IER TIERS MÉTHODOLOGIQUE
L’onto-cosmologie (onto pour ontologie) du constructivisme radical de la formule (wow-t=2.7k?)

2EME TIERS MÉTHODOLOGIQUE
la métho-cosmologie ( métho pour méthodologie) du constructivisme radical de la formule (wow-t=2.7k?)

3EME TIERS MÉTHODOLOGIQUE
la nano-cosmologie (nano pour nano-citoyenneté) du constructivisme radical de la formule (wow-t= 2.7k)

————-

Pour analogiser sémiologiquement le compte à rebours du décollage d’une fusée spatiale, les deux cent pages du ier chapitre du doctorat seront divisés en 50 numeros , le début du chapitre commençant par le numero 50 et FINISSANT PAR LE NUMERO ZERO signifiant le décollage de la formule-fusée «wow-t=2.7k?»

L’ARTICULATION DU CADRE THÉORIQUE DES 3 SECTIONS DE CHAQUE PAGE VISERA À UNE ARCHITECTONIE RÉUSSIE ENTRE LA PARTIE 1 (l’onto-méthodologie) et la partie 3 (la nano-méthodologie) par une méticuleuse poïétique de l’invention méthodologique «FLY-BEEN» (Michel le concierge) de la partie 2, servant ainsi de base aux trois formes de lecteurs potentiels ( un lecteur néo-positiviste, un lecteur herméneutique ou un lecteur constructiviste).

Ce cadre théorique n’utilisant comme fondement diachronique entre les citations et la bibliographie que la mise en orbitre des 3000 pages aléatoires mais poïétisées des deux blogues (wow-t.com pour la marge de la philo d’en bas) et wow-t.ca pour le cerveau-texte de la philo d’en haut, tout comme la marge de la philosophie d’en bas sera constituée d’archives-videos de Michel le concierge et de Marlene la jardinière

———-

Une modélisation du numero 50, de ses 4 pages, chacune découpée en trois sections (onto, métho et nano) servira de point de départ de l’écriture des 200 pages de ce chapitre qui, si la tendance se maintient, sera terminé à la fin de l’été 2018.

———-
———-
————

DÉBUT DES 200 PAGES DU IER CHAPITRE

MODÉLISATION DU NUMERO 50
QUI COMPREND 4 SECTIONS
ATYPIQUES DE LONGUEUR
PARCE QU’INSIDÉRALES DE CONTENU
(IMMATÉRIELLES PARCE QU’UNIQUEMENT
NUMÉRIQUES)

——–

PAGE ATYPIQUE 1SUR 4
le signal wow

CHAPITRE 1, NUMERO 50
le signal wow1

IER TIERS : ONTO-COSMOLOGIQUE

LE SIGNAL EXTRA-TERRESTRE WOW…. 15 AOÛT 1977…. A DURÉ 72 SECONDES
JUNE 15, 2018

Le signal Wow!

Le signal « Wow! » est un signal radio puissant, à bande étroite et centré sur la raie à 21 centimètres, capté le 15 août 1977 par le radiotélescope de l’université d’État de l’Ohio surnommé The Big Ear 1. D’origine inexpliquée, ce signal, qui a duré 72 secondes et n’a plus été détecté depuis, a fait l’objet d’une attention significative de la part des médias.
C’est l’astrophysicien Jerry R. Ehman qui observa le phénomène alors qu’il travaillait avec le radiotélescope à un projet SETI. Stupéfié de voir à quel point le signal correspondait à la signature attendue d’un signal interstellaire dans l’antenne utilisée, Ehman a entouré au stylo le passage correspondant sur la sortie imprimée et a écrit le commentaire « Wow! » (exclamation de surprise ou d’admiration en anglais, proche de l’onomatopée française « Ouah ! ») dans la marge à côté. Ce commentaire est devenu le nom du signal1.
Ce signal n’a toujours pas, en 2018, d’explication faisant consensus.

2EME TIERS : MÉTHO-COSMOLOGIQUE

Ce qui m’intéresse dans le numéro 50, c’est le big-bang métho-cosmologique constellaire puissamment magnétique, créé par cette anecdote surgissant du numérique…. d’un signal extra-terrestre de 72 secondes et de l’ étiquette «wow» qui a suivi… imprégnant tel un événement syncratique le cerveau-texte cosmonaute de l’infini du corps cosmologique de Pierrot le vagabond céleste.

3EME TIERS : NANO-COSMOLOGIQUE

Qu’est-ce que le wow pour Pierrot le vagabond céleste? Le fondement même d’un rêve big-bang. Qu’est-ce qu’un rêve big-bang? C’est un wow provenant d’une synchronicité inouie et peut-être imaginaire entre l’univers et la nano-personne humaine. J’en ai vécu une seule dans ma vie… mais ma vie en fut bouleversée au point où tout rapport entre l’onto-cosmologie, la métho-cosmologie et la nano-cosmologie se fonde sur le nano-constructivisme-radical d’un wow.

————–
NUMÉRO 50
PAGE ATYPIQUE 2 SUR 4
le signal wow

IER TIERS: ONTO-COSMOLOGIQUE

WOWWWWWWWWWWWW……

En 2012, pour le 35e anniversaire du signal Wow!, le radiotélescope d’Arecibo a envoyé une réponse de l’humanité, contenant 10 000 messages Twitter, dans la direction d’où provenait le signal10,11. Pour cette réponse, les scientifiques d’Arecibo ont tenté d’augmenter les chances qu’une vie intelligente reçoive et décode les vidéos de célébrités et les tweets des gens en y attachant une séquence en en-tête, répétée pour chaque message, qui permettrait au destinataire de savoir que les messages sont intentionnels et proviennent d’une autre forme de vie intelligente, l’humanité.

WOWWWWWWW……………

———–

2EME TIERS: MÉTHO-COSMOLOGIQUE

COURRIEL DE LA DOCTORANTE MYRIAM OUERTANI

À :Pierre Rochette
16‎ ‎juin à ‎22‎:‎26
Feuilletant le parcours de Matisse, je tombe sur cette phrase:

“Le panneau de la fondation Barnes est un triomphe personnel pour Matisse, mais en même temps le triomphe d’une méthode de travail […].”

Matisse et nos temps, p. 147, 1973.

————
COURRIEL À LA DOCTORANTE MYRIAM OUERTANI….

c’est exact

le triomphe d’une méthode de travail

correspond analogiquement au manifeste en création (ex: la spiritualité dans l’art de Kandinsky, le manifeste du parti communiste, Marx) … mais chez moi, cette unicité recherchée de ma méthode de travail consiste à faire d’un doctorat une véritable capsule spatiale qui regarde la terre de l’espace et qui reçoit des vidéos skypes de la condition humaine représentée par des archétypes hologrammiques… de là l’importance de cadrer ce 600 pages comme si je les voyais à travers le hublot de mon cerveau dans l’infini cosmologique de mon corps et comme si la question de ce doctorat ne pouvait venir que d’un vagabond céleste voyant la terre comme un point infini à l’horizon du cri de Munch de la condition humaine.

QUE FAUT-IL INVENTER POUR QUE SUR TERRE , AU 21EME SIÈCLE, PLUS AUCUN ENFANT NE MEURE DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE?

Ca fait 30 ans que je me documente sur l’histoire de la méthodologie, de la conceptualisation et de ses avatars aux prétentions universelles…du hiérarchique aux champs magnétiques… pour être certain de signer le triomphe d’une méthode de travail en équipe, le ier tiers (onto-cosmologique) étant sur-réfléchi par par le 2eme tiers (métho-cosmologique) de façon à ce que le troisième tiers, dans la tradition allemande de l’elbernis (le vécu intentionnel par le concept de formation) puisse dématérialiser sémiologiquement la dramaturgie à la base de la mise en scène théâtrale du discours argumentatif, sans les attributs essentiels historiques constellisant tout en déconstruisant didactiquement et scolairement la dynamique argumentative d’un tel design.

En ce sens, Marlene la jardinière de son paradis terreste praxiologique et Michel le concierge terrestre de son invention magistrale de la philosophie d’en bas, en sont les archétypes hologrammiques avec intention d’un fondement nano-citoyen à la nano-citoyenneté-planétaire en émergence pour le 21eme siècle.

à suivre

merci de me lire…

Pierrot vagabond

——

3EME TIERS : NANO-COSMOLOGIQUE

1962, MON PÈRE ROGER ROCHETTE FONDAIT LE IER POSTE DE TÉLÉVISION SUR CABLE AU CANADA À LA TUQUE

May 18, 2016 Pierrot le Vagabond ChercheurEdit

Juin 1962

Mon père eut une idée… faire venir des États-Unis du matériel pour opérer un poste de télévision… lui qui n’y connaissait absolument rien… Quel rêveur quand même… et au deuxième étage de notre maison… un rêve devint réalité… un studio, deux caméras et l’imagination de tous et chacun dans une ville nommée La Tuque, bien enfouie entre deux montagnes, où la liberté créatrice était née en 1916 grâce à la musique classique.

M. Roger Rochette après 18 ans de loyaux services chez H.R. Hillier quittait pour fonder le poste de TV privé sous l’appellation: RALT-TV à La Tuque. Mes deux frères et moi furent cameramen tandis que mon oncle Paulo était assistant de mon père à la réalisation dans la cabine technique… Toute la population devient tour à tour des animateurs et animatrices d’émissions locales….

L’humoriste Claude Landré , qui n’avait même pas 18 ans, y commença sa carrière comme animateur dans une émission intitulée… LANDRÉ EN PRIMEUR…

sur Google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com
Michel le concierge

——-

NUMERO 50
PAGE ATYPIQUE 3 SUR 4
le signal wow

WWW.FUTURA-SCIENCE.COM

IER TIERS: ONTO-COSMOLOGIQUE

Le signal “Wow!” est un pic d’ondes radio dans une bande étroite centrée sur la fréquence de 1.420 mégahertz, c’est-à-dire là où se trouve la fameuse raie à 21 cm de l’hydrogène, capté en 1977 par le radiotélescope Big Ear du programme Seti.
Il y a de bonnes raisons de penser que c’est LA FRÉQUENCE DES COMMUNICATIONS INTERSTELLAIRES ENTRE CIVILISATIONS PAR ONDES RADIO…..

2EME TIERS: MÉTHO-COSMOLOGIQUE

June 18, 2018 Pierrot le Vagabond Chercheur

Quel merveilleux conseil d’administration de la créativité nous avons eu ce matin, Marlene, Michel et moi. J’ai passé trois jours seul dans un nuit et jour d’une rare intensité pendant que mes amis construisaient leur patio à leur maison secondaire de Grandes-îles.

Ce matin, je leur ai donc lu la première des 15 pages du ier chapitre du doctorat qui en comprendra 200… J’ai eu les 3 wow que je rêvais d’avoir. D’autant plus que la philosophie d’en bas (Michel habitant la droite du texte par ses vidéos et Marlene la gauche de l’écran par ses vidéos) sera conçue de façon autonome à la philosophie d’en haut (l’archétype hologrammique de Pierrot le vagabond céleste).

Dans ses vidéos de la marge de droite, l’archétype hologrammique de Michel témoignera de la condition humaine des invisibles, de la nouvelle majorité nano-planétaire tandis que dans la marge de gauche, l’archétype hologrammique de Marlene construira graduellement son jardin de Grandes-Iles, symbole analogique de la terre nano-citoyenne-planétaire vue d’une révolution méthodologique percue immatériellement de l’espace.

Lorsque j’ai expliqué à mes partenaires que nous avions inventé une nouvelle méthodologie de recherche, en connaissance culturelle d’un panorama de méthodes de différents champs de recherche (philo, socio, phénoméno….) Michel m’a demandé comment j’appelais cette nouvelle méthode…. Je lui ai dit que dans ma tête, je l’appelais la méthode astronaute parce que toute son architectonie vient non pas de l’histoire des méthodes, mais de l’espace sidéral entre un cerveau astronaute et son corps cosmologie.

Et Michel de me dire: Moi, vu de la philosophie d’en bas, j’aimerais que nous appelions cette méthode la MÉTHODE «FLY BEEN» en opposition à toutes les méthodes qui l’ont précédée (les méthodes has been)…

Comme la gardienne des trois wow (Marlene) était d’accord, le nom de notre invention méthodologique fut donc adoptée à l’unanimité.

à suivre…

sur Google
wow-t.com

3EME TIERS: NANO-COSMOLOGIQUE

10. Le jeudi 31 août 2006 à 22:23, par Denis Cantin (Gladiateur)

Bonjour Pierre,
Hier, j’ai fait parvenir un courriel à toute la famille Cantin pour les informer que tu avais un site Web. J’ai reçu une réponse de Roger qui n’en revenait pas de la réponse que tu m’as écrite. Mon épouse, qui t’a connu aussi lors d’une activité qu’elle avait organisé à l’Essor Féminin de La Tuque et à laquelle tu étais l’artiste invité a découvert ton site. Elle a été très touchée par ta réponse et ce soir, en allant au resto, elle s’est aperçue que tu es resté dans le coeur des Latuquois. De plus, je t’ai fait découvrir à mes deux filles ainsi qu’à mes nièces. Si tu viens à La Tuque, tu peux frapper à ma porte et elle te sera toujours ouverte. J’aimerais que tu me donnes une autre adresse e-mail qui ne paraît pas dans ce site afin de te donner mon adresse. Salut, à +.

11. Le jeudi 31 août 2006 à 23:15, par pierrot

Cher Denis,

Tu peux même pas deviner à quel point, toute ma vie, je suis resté amoureux fébrile de La Tuque, ma ville natale. J’écris en ce moment et les frissons dansent ma chair et mes souvenirs. Je me rappelle, Roger Cantin et moi étions chanteurs pour l’orchestre des Najas. Plourde à la guitare, Miller à la basse et Johnson à la batterie je crois. (Les prénoms m’échappent). On était allé jouer à La Croche. Même pas d’argent pour revenir le soir même. On a couché là-bas. En pleine nuit, Plourde se réveille et me regarde… Pourquoi tu pleures? Je veux devenir un artiste pis je sais pas comment je vais faire pour sortir de la ville. Si je réussis pas cela je vais mourir.

Au retour, la nuit du lendemain, j’arrive en même temps que mon père en haut de la Cote St-Louis, lui et sa trompette à la main, moi et ma gêne. On a pas dit un mot. Rendu à la maison de la rue Gouin, mon père a sorti sa trompette et a joué un bout de jazz. Il était presque 3h 30 du matin. Ma mère se lève. Mon père y dit tu peux rester couché on jase Pierre et moi. Ma mère est retourné se coucher, Mon père a serré sa trompette puis m’a dit: fini la jasette pour ce soir.

Durant l’été, sans me le dire, mon père est monté à Montréal. Il est allé au collège privé Jean-de-Brébeuf. Il entre dans un bureau et dit à la personne: Vous êtes qui vous? la personne lui répond je suis père Trudeau et je suis directeur de ce collège. La suite m’a été raconté par le père Trudeau lui-même. Jamais mon père n’a su que je le savais. Mon père l’a regardé dans les yeux puis lui a dit. J’ai un problème de père de famille puis quand je vais sortir de votre bureau, vous allez avoir un problème de prêtre. Et le père Trudeau de dire, comment ça? J’ai un fils, il va étudier à votre collège, vous allez le faire travailler pour payer ses études parce que j’aii pas un sous. J’ai du fermer mon poste de télévision R.A.L.T. tv. Mon fils va habiter chez sa tante à quatre coins de rue d’ici. Et le père Trudeau de lui demander: Est-ce qu’il a des bonnes notes au moins. et mon père de répondre, non mais il va en avoir. Et le père trudeau de conclure (et ce sont ses paroles exactes) Monsieur, je ne vous connais pas, mais pour la beauté du geste que vous avez posé, j’accepte de prendre votre fils, il travaillera comme surveillant de récréation.

Mon père a attendu le dernier jour de l’été pour m’en parler. Il m’a dit, demaiin tu pars pour Montréal étudier. J’ai dis jamais. Moi je suis un artiste et je veux vivre une vie d’artiste. Et mon père de dire. Regarde mes souliers, j’ai meme pas deux lacets pareils. Je suis monté pour toi à Montréal. Va dans ta chambre, réfléchis 15 minutes. Puis au retour, ta décision sera la mienne.

Ce fut mon ier et dernier argument avec mon père. Après 15 minutes je descendis et lui dis: Ok, je monte à Montréal, mais rendu là-bas, je fonde un groupe de musique. Et mon père de dire: en autant que t’étudies le reste te regarde.

Nous créâmes le groupe les Contretemps. Groupe qui remporta le championnat nord-américain des groupes de folklore collégiaux et représenta le Canada au Japon lors de l’exposition d’Osaka.

Et qui est venu vivre chez ma tante Lucienne avec moi, Roger Cantin:))))))))))))

C’est fou. Quel est le rapport avec ma ville natale? Y a comme un arc-en ciel entre la nuit ou j’ai conté à Houde que je rêvais de devenir un artiste et ce soir ou je t’écris. Ma vie d’artiste de scène est en arrière de moi depuis 5 ans et demie déjà. Et cet arc-en-ciel, ce sont mes amis d’enfance et les gens de ma ville pour qui j’ai chanté à travers les années.

C’est viscéral, c’est intense, c’est respectueux, c’est reconnaissant. Le p’tit lac St-Louis fut mon paradis sur terre. Je ne sais pas quand je monterai à la Tuque. J’ai une bohème trop dépouillée de l’essentiel. Je commence un troisième roman. Je monterai peut-être l’été prochain a pied par la voie ferrée qui serpente le St-Maurice:)))):))))

Dans le brouillon du deuxieme roman qui traîne peut-être dans le vieux disque dur de Claude, je racontais Marlene Dietriech et mon oncle Paulo dans une allégorie qui a lieu a La Tuque:)))))))))))))))))))

Salutations à ta femme, ta famille,
à tous mes concitoyens
je t’envoie mon adresse courriel

————

NUMERO 50
PAGE ATYPIQUE 4 SUR 4
le signal wow

IER TIERS: ONTO-COSMOLOGIQUE

La voix de Stephen Hawking envoyée vers un trou noir

L’enregistrement de la voix synthétisée de Stephen Hawking… (Ben STANSALL, AFP)

Agrandir

L’enregistrement de la voix synthétisée de Stephen Hawking a été envoyé dans l’espace au moment précis de son inhumation à Londres. Les cendres du chercheur britannique, décédé il y a trois mois à l’âge de 76 ans, ont été enterrées près des tombes des scientifiques Isaac Newton et Charles Darwin, en l’abbaye de Westminster. Sur cette photo, sa fille Lucy dépose des fleurs.

Scientifiques de renom, politiques et anonymes ont rendu vendredi hommage à Stephen Hawking au cours de la cérémonie d’inhumation de l’astrophysicien en l’abbaye de Westminster, pendant laquelle un enregistrement de sa voix a été envoyé vers l’espace.

Les cendres du chercheur, mort le 14 mars à l’âge de 76 ans après une vie dédiée à tenter de percer les mystères de l’univers, ont été enterrées près des tombes d’Isaac Newton et de Charles Darwin.

Dans le même temps, un enregistrement sonore de six minutes, comprenant la voix synthétisée du scientifique intégrée dans une composition du musicien grec Vangelis, a été envoyé vers le trou noir 1A 0620-00, le plus proche de la Terre, depuis une antenne parabolique de l’Agence spatiale européenne (ESA) située près de Madrid.

« C’est un beau geste, symbolique, qui crée un lien entre la présence de notre père sur cette planète, son voeu d’aller dans l’espace et ses travaux d’exploration de l’univers », a dit sa fille, Lucy Hawking.

Le message est tiré d’un discours prononcé par Stephen Hawking il y a quelques années, dans lequel il invite les hommes « à travailler ensemble pour sauver la planète », a fait savoir l’ESA. « C’est un passage très émouvant », a déclaré à l’AFP Mark McCaughrean, conseiller scientifique principal à l’ESA.

À l’abbaye de Westminster, le chercheur américain et prix Nobel de physique 2017 Kip Thorne a prononcé un discours d’hommage à Stephen Hawking, avec lequel il avait collaboré. Le professeur d’astronomie Martin Rees – membre de la Royal Society, la plus prestigieuse institution scientifique du Royaume-Uni-, et l’acteur Benedict Cumberbatch, qui avait incarné le scientifique dans un téléfilm, ont également pris la parole.

Dans l’assistance avaient notamment pris place le musicien américain Nile Rodgers, le physicien britannique Brian Cox, lui aussi membre de la Royal Society, et le chef du Parti travailliste britannique, Jeremy Corbyn.

Environ mille personnes, originaires de plus de cent pays étaient également présent. Elles ont été tirées au sort, parmi plus de 25 000 candidats.

« La contribution de Stephen Hawking à la science est aussi importante que celle d’Isaac Newton ou des autres personnes avec qui il est enterré », a jugé auprès de l’AFP Deborah Trevino, une Américaine de 65 ans, arrivée de Las Vegas avec son mari pour assister à l’inhumation. « C’était une personne extraordinaire, dont on devrait se souvenir pour toujours ».
Icône

Stephen Hawking était reconnu pour ses travaux sur les trous noirs et sur l’origine de l’univers.

Cloué dans un fauteuil roulant, il avait déjoué les pronostics des médecins qui ne lui donnaient que quelques années à vivre après lui avoir diagnostiqué, à 21 ans, la maladie de Charcot.

Il était devenu une icône après la publication, en 1988, d’« Une brève histoire du temps », un ouvrage de vulgarisation scientifique qui explique les grands principes de la cosmologie, du Big Bang à la théorie des cordes.

Son génie scientifique et son sens de l’humour avaient fait de lui une figure populaire, bien au-delà des cercles de la physique. Sa mort avait suscité une pluie d’hommages rarement égalée pour un scientifique, de la reine Elizabeth II à la Nasa en passant par l’ancien président américain Barack Obama.

La cérémonie d’inhumation a salué non seulement sa contribution à la recherche scientifique, mais aussi sa persévérance à combattre une maladie incurable.

« Nous sommes très reconnaissants envers l’abbaye de Westminster de nous offrir le privilège d’une célébration rendant hommage à la vie extraordinaire de notre père, et de lui offrir une dernière demeure aussi illustre », ont remercié ses trois enfants, Lucy, Robert et Tim.

2EME TIERS: MÉTHO-COSMOLOGIQUE

«LE JOURNALISTE DE L’ÊTRE (PIERROT VAGABOND) VERSUS LE JOURNALISTE DU PEUT-ÊTRE (MICHEL LE CONCIERGE)

February 23, 2017 Pierrot le Vagabond Chercheur
Edit

Plus la philosophie d’en haut devient oreille pour l’émergence de la philosophie d’en bas… plus des paramètres inédits se révèlent dans toute leur fraîcheur. C’est une philosophie dont la catégorie de l’existence prend forme UNIQUEMENT à partir de la parole INDIGNÉE du travailleur.

Bien sûr, Pierrot vagabond semble configuré comme un JOURNALISTE DE L’ÊTRE… On dirait qu’il est né avec un GPS fait uniquement d’errance poétique… Il dort sur un plancher, a horreur des objets, préfère connaître l’historique de l’argent que d’en posséder, calcule même le nombre de bouchées nécessaires au fonctionnement de son vivre pour ne pas nuire à la flânerie intellectuelle de son cerveau, n’a pas de vie privée, utilise l’environnement public pour ses besoins essentiels les plus discrets… Est-il platonicien? duchampsien? benjaminien?:))))))))))) il flotte dans ses pantoufles tout heureux de vagabonder les grandes questions de l’histoire de l’humanité sans être obligé de se pencher sur quelque réponse que ce soit.

Mais quand Michel le concierge cogne à la porte de la salle de couture à 6h.30 le matin… quelle joie….l’amitié entre UN JOURNALISTE DU PEUT-ÊTRE exceptionnel et un errant poétique SINGULIER ressemble à la rencontre entre le soleil et la lune:))))))) Michel est infiniment terrestre, droit, intègre, passionné, inquiet du lendemain, jamais loin du chaos, exprimant par de nombreux PEUT-ÊTRE… l’importance de passer une bonne journée car demain est TOUJOURS encore trop loin…. LA CATÉGORIE DE L’EXISTENCE EST SIGNÉE DE LA NAISSANCE À LA MORT D’ABORD PAR LA PRÉCARITÉ.

Et nos différences déclenchent d’immenses rires. Marlene la jardinière se lève vers 7h.am… le party est déjà commencé….

Et comme le dit si bien Michel, le pays œuvre d’art, c’est le programme du concierge pour jaser avec le monde…. car… quand tu as un mauvais programme, t’as beau travailler ben drette, si c’est bâti tout croche, la tour va tomber. pareil:))))))))))))))))

3EME TIERS: NANO-COSMOLOGIQUE

Pierrot

10 mars 2009 – 15 h 48 min | Permalien

MAIS QU’EST-CE QU’UN VAGABOND POETE?

A 60 ans , je commence a voir enfin la lumiere au bout du tunnel….

Pour moi, un vagabond poete, c’est un ermite des routes qui fait du bien a ceux et celles qu’il rencontre le long de son nomadisme et cela dans la chastete et la priere, sans dependance, hors temps, hors realite, hors servitude.

Il vit sur la terre comme s’il etait au ciel, ne demande jamais rien, mais ne refuse jamais rien de ce qui va lui permettre de faire du bien autour de lui.

Il dort dehors ou chez les gens quand on l’invite. Il se lave quand il peut, mange quand il peut, MÉDITE nuit et jour par le rythme de ses pieds scandant la beaute du monde.

wow-t=g3……….. il le vit nuit et jour, 7 jours par semaine.

Au mois de decembre 2008, une americaine qui avait entendu parler de ma marche a travers le Canada m’envoya par la poste une autobiographie d’une peace pilgrim de son pays qui avait fait, une generation avant moi, exactement ce que je fais… ce fut une revelation.

Je n’etais donc pas fou… il y a en avait une avant moi qui avait vecu mon reve, et d’une facon magistrale.

J »avais enfin le modele exceptionnel qui m’avait toujours manque….. Je sais que si j’avais eu ce livre entre mes mains a l’age de 20 ans, j’aurais tout lache parce que ce livre eclaire mon reve avec une precision chirurgicale.

Avant que ce livre me tombe entre les mains, j’ai reve dans les tenebres de ce qui m’etait possible et j’ai fait mon possible>:)))) mais maintenant, je suis mieux arme pour habiter la beaute et la puissance de mon reve. Je dois juste suivre la route du soleil et cela au Canada, c’est vraiment pas facile avec nos hivers rigoureux, je vais avoir a reviser mes plans pour l’hiver prochain:)))))

http://www.peacepilgrim.com.

Une femme qui prie en marchant, qui n’appartient a aucune religion, une simple paire de chaussures, pas de sac a dos… des poches cousues a son gilet pour y deposer des sacs de gruau et des sacs de lait en poudre, elle suit le soleil, dort dehors ou dans les gares et prie pour la paix. wowwwwwww…..

Aucune dependance, aucune misere. La marche, la marche et encore la marche pour mieux prier Dieu par les pieds….

Car pour un vagabond poete, Dieu est le soleil autour duquel il tourne.

En ce sens, St-Francois d’Assise et St-Benoir Labre me rejoignent aussi beaucoup. Mais ils font partie d’une religion organisee et ca c’est pas tellement mon genre….

La peace pilgrim est maintenant devenue mon inspiration la plus creatrice de sens dans la prochaine marche vers mon reve de vagabond-poete.

Pierrot
vagabond celeste

André Mercier

20 mai 2009 – 19 h 47 min | Permalien

Bonjour,
Quelle belle découverte pour un Latuquois de coeur que d’en croiser un autre sur sa route. Bien enraciné dans ma petite ville natale où j’ai connu les Rochette de ce monde, musiciens comme les Mercier, passionnés, aimables et amusants. Un homme est venu sur mon chemin un jour, il s’appelait Roger…passionné de télévision. Après près de trente années de travail et d’efforts, je suis toujours à la barre de la télévision communautaire de La Tuque, la survivante de RALT-TV, avec tout le respect que nous devons à son fondateur.

Salutations latuquoises !

Pierrot

22 mai 2009 – 8 h 02 min | Permalien

salut Andre

wowwwwwwwwwwwww…. quel merveilleux temoignage sur mon pere Roger…. je suis tres emu…. j’avais 12 ans et j’étais cameraman dans le studio R.A.L.T. tv pendant que mon pere realisait les émissions…. wowwww….
merci de prendre si dignement la releve par des mots de reconnaissance qui me vont droit au coeur…

De mon coté, il y aura spectacle le samedi 13 juin 20h.30 au cafe culturel de la Chasse-Galerie a Lavaltrie… Parmi mes 102 chansons écrites durant 2 ans et demie sur ma route de vagabond celeste, j’en choisirai 25 et je parlerai de La Tuque.. Ce spectacle sera filme pour un documentaire. Si y a des gens de La Tuque qui veulent reserver des billets ($15.00) les sous iron aux deux jeunes cineastes pour leur oeuvre… veroniqueleduc@hotmail.com

André Mercier

22 mai 2009 – 19 h 35 min | Permalien

Bonjour Pierre…ou Pierrot, comme tu veux. Je suis en train d’écrire l’histoire de la télé latuquoise pour le livre du centenaire qui sera publié pour l’occasion. J’ai besoin de détails sur RALT-TV, comme l’année de fondation, les émissions, etc. Dans les années 80, j’avais eu le privilège de côtoyer ton père qui avait tourné une émission avec une seule caméra et qui donnait l’impression que plusieurs caméras tournaient en studio, rappelle moi cette émission…. Ton père était un vrai Latuquois; débrouillard, inventif, créateur, avec un idéal. J’ai vraiment apprécié cet homme de talent, malheureusement bafoué par « L’élite nombriliste télévisuelle trifluvienne »

Pierrot

1 juin 2009 – 9 h 41 min | Permalien

salut André

Pour les details sur R.A.L.T. T.V, j’etais trop jeune pour avoir une memoire efficace, mais Claude Landre qui habite au lac a Beauce et ma mere Rolande Rochette qui habite Shawinigan-sud pourraient peut-etre resoudre tes enigmes d’archives…

Bonne conquete d’informations
cher Latuquois

Pierrot
vagabond du bon dieu

André Mercier

2 juin 2009 – 15 h 51 min | Permalien

Salut Pierrot !

J’aimerais réaliser une entrevue avec sur les ondes de CFLM (Le grand orchestre de Roger Rochette était de l’inauguration le 3 octobre 1959…il y a bientôt 50 ans) afin de parler avec toi de ton cheminement de poète et de vagabond céleste, mais aussi de ton spectacle que tu offriras bientôt à Lavaltrie. On pourrait en profiter pour parler de cette chanson sur Gaston Lebel !

Je te donne le numéro de la station 819-523-4575

À bientôt j’espère
Salutations latuquoises
http://www.cflm.ca

André Mercier

DES PAGES 20 À 40 DU IER CHAPITRE DU DOCTORAT DANS LA MARGE DES QUELLES MARLENE LA JARDINIÈRE (LA MARGE DE DROITE) ET MICHEL LE CONCIERGE (LA MARGE DE GAUCHE) HABITERONT DE LEURS VIDEOS LE FONDEMENT ONTOLOGIQUE-MÉTHODOLOGIQUE ET NANOLOGIQUE DE LA PHILOSOPHIE D’EN BAS, UTILISANT COMME FEUILLE DE ROUTE POUR LA VIDEOGRAPHIE LE TEXTE DE LA PHILOSOPHIE D’EN HAUT (QUI REGARDE DE HAUT)

SUITE DES 200 PAGES DU IER CHAPITRE

MODÉLISATION DU NUMERO 49
QUI COMPREND 4 SECTIONS
ATYPIQUES DE LONGUEUR
PARCE QU’INSIDÉRALES DE CONTENU
(IMMATÉRIELLES PARCE QU’UNIQUEMENT
NUMÉRIQUES)

——–

PAGE ATYPIQUE 1SUR 4
wow, étiquette du rêve big bang

CHAPITRE 1, NUMERO 49
wow, étiquette du rêve big bang

—–

IER TIERS : ONTO-COSMOLOGIQUE

Par Serge Brunier
Le 19 mars 2014 à 12h14 Ciel / Espace

D’abord, la prudence.

D’abord, la prudence. Avant la stupeur, l’enthousiasme, le vertige et les superlatifs, la circonspection : l’annonce faite ce lundi 17 mars 2014 par une équipe de scientifiques essentiellement américains doit-être vérifiée, confirmée, d’abord par leurs pairs, ensuite par de nouvelles analyses des données et enfin par de nouvelles observations. Voilà ; une fois cette précaution prise, et en admettant que cette observation soit finalement validée, ne boudons pas notre plaisir : la détection des « ondes gravitationnelles primordiales » serait l’une des plus belles découvertes astronomiques de ce début de siècle et l’un des plus beaux triomphes de l’histoire des sciences. C’est que, nous allons le voir, cette découverte touche à tous les grands symboles du récit scientifique moderne, constitutif de notre imago mundi : la relativité générale, la mécanique quantique, l’Univers, le BIG BANG… rien que ça ! Une découverte, mais pas une surprise, puisque les cosmologistes – ces astronomes et physiciens qui étudient l’Univers considéré dans son ensemble, quoi que cela puisse vouloir dire – l’attendaient, l’espéraient, pour certains, depuis… plus de trente ans !

Venons-en donc à cette possible et extraordinaire observation… L’équipe de la collaboration Bicep 2, dirigée par John Kovac, du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics, aurait détecté pour la toute première fois les « ONDES GRAVITIONNELLES PRIMORDIALES », émises lors du BIG BANG. Ou plus exactement, l’effet sur le RAYONNEMENT DE FOND COSMOLOGIQUE DE CE RAYONNEMENT GRAVITIONNEL PRIMORDIAL

Bon, l’annonce, comme ça, semble absconse, mais la découverte est réellement fondamentale. Pour en saisir la portée, revenons à l’origine de cette observation, la théorie du big bang et le rayonnement de fond cosmologique.

Pour les astrophysiciens, il existe désormais un modèle cosmologique, dit de concordance, qui explique à peu près tout de l’histoire de l’Univers depuis son origine jusqu’à nos jours.

En quelques mots, notre univers – oui, il y en a peut-être d’autres, je vais y revenir… – serait apparu voici 13,8 milliards d’années, lors d’un événement singulier, le BIG BANG.

Au moment du big bang, l’Univers était tout à la fois plus dense et plus chaud qu’aujourd’hui, chaud et dense à tel point que la matière n’existait pas encore, et que les quatre forces fondamentales de la nature que nous connaissons aujourd’hui étaient peut-être fondues en une seule et même force. Et, débordant d’énergie, le cosmos dissipait celle-ci en grandissant : en clair, l’Univers, depuis le big bang, est en expansion, sa température baisse, sa densité diminue. Mais il n’y a pas de mots pour décrire l’Univers au moment du big bang, ni d’ailleurs de concept physique ou mathématique pour le concevoir : personne ne sait ce qu’est l’Univers à l’époque, si cette expression veut dire quelque chose, puisqu’il n’y avait peut-être ni espace ni temps à « ce moment là ».

Pour les cosmologistes, qui utilisent les outils théoriques légués par leurs aînés voici un siècle, la relativité générale et la mécanique quantique, le big bang est une singularité, qui, espèrent-ils, entrera dans le giron d’une future théorie globale de l’Univers, qui pourrait s’appeler théorie des cordes, gravitation quantique à boucles, etc. Bref, la science est aujourd’hui muette quand il s’agit d’expliquer l’origine de l’Univers, même si certains physiciens ne renoncent pas à la tentation folle d’expliquer le « tout ».

Tache illusoire, probablement, puisque le big bang nous oppose un horizon des observations, qui est aussi sans doute un horizon du connaissable.

En effet, ce big bang, qui a eu lieu il y a 13,8 milliards d’années, les chercheurs ne peuvent pas l’observer. Ils ne le pourront probablement jamais : du point de vue astronomique, cet événement se situe à un redshift infini.

Ce que cherchent les astronomes et les physiciens, se sont LES TRACES DU BIG BANG DANS LE COSMOS ULTÉRIEUR les traces, cela, oui, c’est accessible, c’est même l’histoire de l’Univers, que l’on reconstitue peu à peu, depuis les observations fondatrices d’Edwin Hubble au mont Wilson, voici un siècle.

La preuve la plus spectaculaire et la plus convaincante du big bang, c’est bien sûr le fameux rayonnement fossile, ou rayonnement cosmologique, découvert en 1964, ce qui a valu à Arno Penzias et Robert Wilson le Prix Nobel de Physique 1978, rayonnement fossile photographié pour la première fois par le satellite américain Cobe, ce qui a valu à George Smoot et John Mather le Prix Nobel de Physique 2006.

Cette image du rayonnement fossile, enregistrée de nouveau dans le rayonnement submillimétrique par le télescope spatial Planck en 2012, montre l’Univers tel qu’il existait 380 000 ans après le big bang. C’est le moment exact où le cosmos est devenu transparent au rayonnement. Avant, le cosmos était un brouillard de lumière brûlant, impénétrable. Après, l’expansion universelle aidant, la lumière émise a été définitivement libérée, comme la lumière du Soleil est libérée à sa surface, alors que son globe gazeux, lui, est opaque.

Cette image du Soleil est choisie à dessein. On peut en effet facilement s’imaginer à quoi ressemblait l’Univers à l’époque, 380 000 ans après le big bang : passez un scaphandre ultra résistant, et vous voilà flottant dans un bain de chaleur et de lumière aveuglante, un bain à 3000 °C, et un brouillard, brillant, partout, comme le Soleil… Ce que Planck a photographié, c’est cela, cette lumière infernale, mais diluée, refroidie après plus de 13 milliards d’années d’expansion universelle. Aujourd’hui, le cosmos baigne dans un bain glacial, à -270,42 °C et le ciel est noir, obscur.

Cette véritable photographie du cosmos ancien, prise par Planck, est fondamentale et définitive. Définitive, parce que les astronomes considèrent que, quelle que soit la puissance des télescopes à venir, ils n’obtiendront pas d’image de meilleure qualité. Fondamentale, parce que c’est notre seul moyen de remonter plus loin dans l’espace, plus tôt dans le temps…

Car cette image, supposent les chercheurs, garde l’empreinte des événements qui ont marqué le cosmos depuis le big bang. Ce que montre, de façon spectaculaire Planck (après les satellites américains Cobe et Wmap), c’est que, DÈS CETTE ÉPOQUE, L’UNIVERS EST STRUCTURÉ : l’image n’est pas homogène, uniforme, elle est recouverte de taches, qui témoignent d’infimes différences de densité et de température dans le brouillard brûlant qu’était alors le cosmos.

Ces inhomogénéités, ces fluctuations, elles dateraient, pensent les astronomes, de l’époque primordiale de l’Univers, une époque datée – à partir d’une « instant zéro » arbitraire, fictif – de 10 puissance -35 seconde après le big bang. A cette époque, l’Univers, d’après les calculs, a une température de l’ordre de 10 puissance 30 degrés (oui, 1 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 degrés…), une densité de 10 puissance 90 (je vous fais grâce des 90 zéros après le 1), il est soumis tout à la fois aux règles de la relativité générale et de la mécanique quantique. C’EST COMME SI L’UNIVERS ENTIER ÉTAIT QUANTIQUE, c’est à dire soumis à de violentes perturbations à la fois spatiales et temporelles. Espace et temps, au sens commun du terme, n’existaient peut-être pas alors.

Et c’est la trace d’un événement crucial, fondateur, qui s’est passé à cette époque, que peut-être, l’équipe de Bicep 2 a détecté dans l’écho lumineux du big bang, le rayonnement cosmologique…

Il y a plus de trente ans, trois physiciens russes et américain, Alexei Starobinsky, Andrei Linde et Alan Guth, ont imaginé un processus physique, baptisé inflation, pour résoudre des problèmes que posait le cosmos aux observateurs.

En simplifiant un peu pour ne pas sortir du cadre de ce billet, l’Univers, dans le cadre de la théorie du big bang, était tout à la fois trop homogène et trop grand. Starobinsky, Linde et Guth ont proposé qu’après le big bang, un épisode d’accélération fulgurante – l’inflation – ait brutalement augmenté la taille de l’Univers par un facteur gigantesque, de plusieurs dizaines, ou centaines, d’ordres de grandeurs. Cette proposition, malgré son caractère ésotérique et ad hoc, s’est imposée progressivement, mais restait un peu gênante pour les scientifiques car bien difficile à démontrer…

Or, c’est une prédiction de cette phase fulgurante d’inflation que l’équipe Biceps 2 a peut-être confirmée ! D’après les cosmologistes, la phase d’inflation, dans un espace-temps soumis à de violentes fluctuations quantiques, a du produire des ondes gravitationnelles, c’est à dire des vibrations de l’espace-temps… Ces ondes gravitationnelles, en déformant l’espace-temps qu’elle ont traversé, ont du, selon toujours, les théoriciens, imprimer leur empreinte dans le cosmos primordial.

Or, rappelons-nous, à l’époque, celui-ci est essentiellement un brouillard de particules élémentaires et de lumière… L’effet attendu du passage des ondes gravitationnelles dans l’Univers primordial, c’est une légère modification de la polarisation de la lumière – l’orientation du champ électromagnétique, pour être plus précis – un phénomène attendu, et recherché, par les astronomes dans le rayonnement de fond cosmologique depuis des années…

Cet effet, appelé « polarisation de mode B » a donc été détecté pour la première fois par la collaboration Bicep 2 et cette observation provoque à son tour une immense clameur dans le monde astronomique, car SES IMPLICATIONS SONT EXTRAORDINAIRES.

Triomphe, d’abord, pour Albert Einstein, qui a indirectement postulé l’existence des ondes gravitationnelles via sa théorie de la relativité générale, qui décrit un espace-temps dynamique, déformable.

L’observation de Bicep 2 validerait une nouvelle fois la relativité générale, même si il ne faut pas oublier que les ondes gravitationnelles ont déjà été indirectement observées, via l’accélération du couple de pulsars PSR B1913+16 par Russell Hulse et Joseph Taylor, observation qui leur a valu le Prix Nobel de Physique 1993.

Triomphe, peut-être, aussi, pour Starobinsky, Linde et Guth en particulier, et la cosmologie contemporaine en général, puisque cette détection serait aussi un indice de la validité de la théorie de l’inflation. Immense espoir, enfin et surtout, pour les physiciens, qui verraient POUR LA PREMIÈRE FOIS UN SIGNE, UN INDICE, DE LA POSSIBLE UNIFICATION DE LA RELATIVITÉ GÉNÉRALE ET DE LA PHYSIQUE QUANTIQUE, L’UNE DE L’INFINIMENT GRAND ET L’AUTRE DE L’INFINIMENT PETIT, irréductiblement inconciliables depuis cent ans.

Ces fluctuations quantiques de l’espace-temps, au moment du big bang, ouvriraient, enfin, la voie vers une théorie de la gravitation quantique, et permettraient d’aller voir plus près, encore, du big bang et de l’abstrait « instant zéro ».

Cette possible découverte ouvrirait donc un nouveau et immense champ d’étude à la physique et à la cosmologie, qui cherchent, encore une fois, à se retrouver dans une théorie universelle encore à écrire, une théorie de la gravitation quantique.

Première conséquence, si l’observation est validée : une ribambelle de théories cosmologiques et physiques vont pouvoir être abandonnées, toutes celles qui ne prédisent pas cette polarisation de mode B.

Seconde conséquence, les astronomes vont probablement proposer aux grands instituts internationaux de concevoir un nouveau satellite, un « super Planck » dédié à l’observation fine de la polarisation du rayonnement de fond.

Enfin, cette découverte, si elle confirmait que l’Univers a bien connu une phase d’inflation, pourrait donner du crédit aux modèles cosmologiques, étranges et vertigineux, défendus en particulier par le physicien américain d’origine russe Andrei Linde…

Pour lui, l’inflation et le big bang sont un seul et même phénomène. Linde propose, depuis un quart de siècle, une théorie véritablement vertigineuse, hypnotique, L’UNIVERS INFLATIONNEL ÉTERNEL AUTOREPRODUCTEUR».

Pour Linde, le big bang et notre cosmos ne sont qu’un aléa D’UN MULTIVERS ÉTERNEL ET INFINI DANS LEQUEL DES FLUCTUATIONS QUANTIQUES ENGENDRERAIENT SPONTANÉMENT, DE LOIN EN LOIN, DES UNIVERS EN EXPANSION…

Un Univers d’univers, gigogne, infini, éternel.

Une conception du monde qui demeurera théorique, qui ne sera jamais validée par l’observation.

LA GRANDEUR ET LE DRAME DE LA COSMOLOGIE, C’EST SA DIMENSION IRRÉDUCTIBLEMENT MÉTAPHYSIQUE.

IL EST DES QUESTIONS
POSÉES AU CIEL
QUI DEMEURERONT À JAMAIS SANS RÉPONSE.

Serge Brunier

PS : Une touchante vidéo mise en ligne par l’Université de Stanford qui montre comment a été annoncée la possible découverte de l’inflation cosmique à Andrei Linde…

———–
2EME TIERS: MÉTHO-COSMOLOGIQUE

LA DIFFERENCE ENTRE UN RÊVE-BIG-BANG ET UN PROJET…. LE RÊVE EST UN BIG BANG QUI S’ACCOMPAGNE D’UN BRUIT DE FOND (2.7K) DONT LES BITTS PRENNENT LA FORME D’UN RÉCIT

June 14, 2016 Pierrot le Vagabond Chercheur

Nous sommes en 2016…

je revisite « L’ÊTRE ET LE NÉANT» de Jean-Paul Sartre publié en 1943…..en soulignant systématiquement et en hurlant intérieurement de joie à chaque ligne….

Sartre libère enfin l’existence de l’essence en démontrant chirurgicalement et phénoménologiquement que la liberté néantise son être pour se désengluer de l’en-soi parce qu’elle est à la fois ipséité (du passé) et pour-soi (devenir) condamné à un projet dont il ne peut fuir la responsabilité que par la mauvaise foi ou le recours frauduleux au déterminisme comme forme de soumission au jeté dans le monde.

«LA THÉORIE DE LA JUSTICE» de John Rawls, publié en 1971 donne les conditions de justice et d’équité pour qu’un PROJET puisse être un droit inaliénable pour chaque personne humaine sur terre….

Rawls se demande quelle est la forme d’hédonisme, qu’il appelle la troisième forme non encore identifiée, est poursuivi par tout être humain dans son projet aristotélicien.

MON INTUITION HEUREUSE…

c’est que la différence entre le PROJET sartrien et Rawlien et UN RÊVE tel que le conçoit l’équipe de recherche AULD-WOODART-ROCHETT….., c’est à mon avis, LE BIG BANG QUE PROVOQUE LE RÊVE QUAND IL EXPLOSE DANS L’UNIVERS PHÉNOMÉNOLOGIQUE D’UNE PERSONNE HUMAINE. Toute la vie de cette personne humaine s’en trouve illuminée et les projets qui en constituaient historiquement la trame prennent soudainement la forme d’une ipséité sartrienne, retournant s’engluer dans la densité de l’être comme être.

POURQUOI WOW-T=2.7K?

WOW-T=2.7 K… c’est ce qui donne de la valeur au récit… comme 2.7k est à la fois le récit du big bang du début de l’univers et son degré de chaleur égal partout dans l’infini.

wow…. un rêve fait wow en toi… il explose en toi
-T……. tu prends la décision de ne pas tricher avec ce rêve
=2.7k…. le récit de la marche vers ton rêve ou de l’attraction de ton rêve sur ta marche comme l’univers se vit en expansion… constitue, à notre humble avis, cette troisième forme d’hédonisme que recherchait Rawls dans la théorie de la justice…

LA CONSEQUENCE DE CETTE INTUITION HEUREUSE…

La nano-démocratie constituant un rêve d’une citoyenneté planétaire par le tirage au sort au cœur de chaque ville et chaque village de l’espace-monde, le surgissement du premier pays œuvre d’art ne peut qu’accompagner le surgissement des vies personnelles œuvre d’art dont le big bang a été ou allumé par les quatre questions, ou témoignage empirique-inductig des quatre questions comme constitutives de tout WOW (hypothèse forte).

sur Google

Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com

Michel le concierge

—————
3EME TIERS: NANO-MÉTHODOLOGIQUE

D’UN VAGABOND HOMÉRIEN À UN AMI

March 27, 2016 Pierrot le Vagabond ChercheurEdit

vagabond homérien d’écrire par votre blog à un ami:)))

HOMMAGE A DENIS LAMARRE

article sur Google
pdf, juin 2008, Flèche Mag

(Denis Lamarre)…«Mon retour à la chanson a duré près d’une vingtaine d’années, entre 1982 et 2000…

C’est pendant cette période fébrile qu’il est parti en tournée en duo avec son ami Pierre Rochette, des 2 Pierrots.
Les deux complices ont donné plus de 3 000 spectacles, parcourant le Québec dans tous les sens, sans jamais manquer de revenir régulièrement chanter à l’auberge La Calèche de Sainte-Agathe.

(Denis Lamarre) « Au milieu des années 90, Pierre et moi avons reçu un prix de l’ATL comme employés touristiques de l’année »

——-

Cher Denis Lamarre,

lorsque j’ai quitté la scène en plein milieu d’un spectacle, j’aimerais te confier d’une façon systémique ce qui s’est passé dans ma tête. ce soir-là, pendant la chanson
LA QUÊTE de Jacques Brel…
paroles officielles ♪ La Quête ♪
Rêver un impossible rêve
Porter le chagrin des départs
Brûler d’une possible fièvre
Partir où personne ne part

Aimer jusqu’à la déchirure
Aimer, même trop, même mal,
Tenter, sans force et sans armure,
D’atteindre l’inaccessible étoile

Telle est ma quête,
Suivre l’étoile
Peu m’importent mes chances
Peu m’importe le temps
Ou ma désespérance
Et puis lutter toujours
Sans questions ni repos
Se damner
Pour l’or d’un mot d’amour
Je ne sais si je serai ce héros
Mais mon cœur serait tranquille
Et les villes s’éclabousseraient de bleu
Parce qu’un malheureux

Brûle encore, bien qu’ayant tout brûlé
Brûle encore, même trop, même mal
Pour atteindre à s’en écarteler
Pour atteindre l’inaccessible étoile

—-

CE SOIR-LÀ….

Je chantais la quête de Jacques Brel… et soudain tout est apparu très clair dans ma tête… mon merveilleux partenaire de scène qui pendant 18 ans fut d’un comportement éthique et artistique exemplaire venait de se faire offrir le théâtre le Patriote en partenariat avec Percival Broomfield puis après la mort de Percival, en successeur. Pour lui, l’appel a une réorientation de carrière devenait évident.

Mais il devenait aussi évident pour la famille Grand-Maison de l’auberge la Calèche, qui a pris soin de moi comme artiste avec respect et coopération durant 18 belles années, de s ‘associer a Denis pour mieux réussir en affaire…

De mon côté, un photographe de Québec qui avait tout abandonné pour jouer de l’orgue de Barbarie sur les routes du soleil de la France a l’Espagne avait aussi eu l’effet d’un coup de tonnerre sur ma vie… Depuis l’enfance, mon rêve avait toujours été d’être vagabond céleste et non d’être artiste de scène.

Durant la chanson de Brel, je ressentis instantanément et profondément l’appel a la liberté comme l’appel à la créativité de l’écrivain…

Pierrot Rochette, Denis Lamarre, Mario Grand-maison de la Calèche, nos trois routes du rêve compatibles durant 18 ans explosèrent en un coup de tonnerre dans ma tête pendant que je chantais sur scène.

Dans la finale de la chanson de Jacques Brel… l ‘inaccessible étoile est venue me chercher de sa voix amour-présence… même s’il me restait trois ans de contrat et que j’aurais pu rester avec Denis au Patriote jusqu’à ma mort, j’ai quitté calmement la scène, j’ai déposé ma guitare dans la coulisse et je suis sorti par la porte d’en arrière… Ce ne fut pas prémédité… Ce fut vécu comme un coup de foudre pour le vagabondage littéraire et géographique.

J’ai marché jusqu’à la Butte a Mathieu où j’habitais l’ancienne maison de Raymond Lévesque… je venais de devenir écrivain-nomade…

Je ne sais pas si j’aurais eu le même courage si j’avais agi rationnellement…

J ‘ai mis 7 ans à mon 1000 pages , 7 ans de ma vie, dont 2 ans et demie en bibliothèque à savoir où était ma place dans la littérature mondiale…

A 20 ans, je savais comme Cézanne , Proust et Picasso, qu’après ma mort, mon oeuvre serait reconnue comme une grande oeuvre canadienne..

J ‘ai fait pour la littérature ce que Jackson Pollock a fait pour la peinture… le renversement idéologique de l’acte de peindre… pour moi la littérature, c’est le placenta de ce que je suis devenu… De la même manière qu’on ne peut comprendre les demoiselles d’Avignon et son importance culturelle sans une connaissance amoureuse de l’histoire de l’art, on ne peut saisir la musique de mon 1000 pages sans une connaissance de l’histoire de l’écriture au Québec comme au Canada

Ce MONSIEUR 2.7K, c ‘est l’histoire de Monsieur K, prisonnier numérique, qui réussit a s’évader de 1000 pages de débris de bitts pour enfin réaliser son rêve… marcher la fraîcheur existentielle de la beauté du monde sans que le boulet de l’information soit enchaîné a un de ses pieds… retrouver l’ile de l’éternité de l’instant présent telle qu’elle existait avant l’Ulysse de James Joyce et l’Épopée comme l’Iliade d ‘Homère, en faisant par l’errance philosophique le plein d’espace et de temps.… Une épopée du 21eme siècle s’évadant de la dématérialisation numérique graduelle du 20ème.

Dans la lecture de ce 1000 pages, Il ne faut pas trop accorder d’importance aux débrits de bitts (le coté éclaté de l’histoire, du récit).. il faut lire l’ oeuvre comme si on écoutait de la musique contemporaine, dodécaphonique ou sérielle… et suivre la danse concrète et visuelle de Monsieur k (Krishnamurti, Kafka ou Kerouac, selon les pages) danse euphorique comme celle de Zorba le grec, la danse de l’instant présent, la danse de l’île de l’instant présent, celle des brosses d’être et des attaques d’être, la littérature écrite par des pieds qui dansent sur des debits de bitts placentas:))))

En ce sens, mes 100 chansons écrites sur la route furent un journal de bord du journaliste de l’être pendant qu’il danse la fraicheur existentielle de la beauté du monde tout au long de son vagabondage à travers le pays.

…Est-ce folie? Est-ce l’homme du 21eme siècle tel qu’il sera dans deux générations, une masse critique de vagabonds célestes avec vie privée oeuvre d’art en marche épopée vers un pays oeuvre d’art? Seule l’histoire pourra un jour en faire le compte-rendu.

Chose certaine, la communauté des historiens de l’art finit toujours par nettoyer le fil d’or de l’histoire de la pensée en séparant le bon grain de la poussière des mots…

Servir l’histoire de l’art par une vision en signant son siècle, voila le rêve de tout créateur. Comme si on écrivait au clair de la lune et que 1000 ans plus tard , quelques enfants reprenaient le refrain sans se douter qu’ils utilisent un morceau essentiel du patrimoine universel:))))

Je n’aurais pu vagabonder le pays sans le placenta de ma gestation littéraire…

CECI DIT
ET EN CONSÉQUENCE DE QUOI

J ‘aimerais remercier publiquement Denis Lamarre pour ses 18 ans de loyauté sans faille.. et la famille Grand-Maison pour leur coopération financière durant 18 ans, aussi sans faille, à ma vie de créateur…

Ma rupture ne fut pas à la hauteur des 18 années de rêve vécues en équipe et cela uniquement a cause de ma façon romantique de concevoir les changements de cap….

LE DUO ROCHETTE-LAMARRE EN SPECTACLE FURENT 18 ANS DE PUR BONHEUR…

Merci Denis
Merci Mario et la famille

Pierrot
vagabond céleste

MONSIEUR 2.7K

www.reveursequitables.com
onglet presse
monsieur 2.7k

www.enracontantpierrot.blogspot.com

sur Google
pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com
Michel le concierge

QU’EST-CE QUE L’IMPOSSIBLE?…. C’EST LE TRÈS, TRÈS, TRÈS, TRÈS, TRÈS, TRÈS IMPROBABLE…. DIXIT MICHEL LE CONCIERGE

Publié le 19 juin 2018 à 08h21 | Mis à jour à 08h21

Charles-Édouard Bouée: l’IA va supplanter les géants du numérique
Charles-Édouard Bouée, PDG du groupe international de conseil… (Photo François Roy, La Presse)

Charles-Édouard Bouée, PDG du groupe international de conseil en stratégie Roland Berger, était de passage dans la métropole la semaine dernière pour participer à la Conférence de Montréal, où il est venu discuter d’intelligence artificielle et des ambitions technologiques de la Chine.

Photo François Roy, La Presse

Jean-Philippe Décarie
La Presse

L’hégémonie des géants du numérique, tels que Google et Facebook, tire à sa fin et leur modèle économique basé sur la publicité et l’utilisation des données personnelles de leurs utilisateurs sera supplanté par l’avènement de l’intelligence artificielle portative, anticipe Charles-Édouard Bouée, PDG du groupe international de conseil en stratégie Roland Berger. La 4e révolution technologique est en marche et c’est la Chine qui pourrait le plus en bénéficier.

L’arrivée de l’intelligence artificielle portative va reléguer loin derrière les modèles économiques de Google et de Facebook, croit Charles-Édouard Bouée, PDG du groupe international de conseil en stratégie Roland Berger.

Charles-Édouard Bouée était de passage dans la métropole la semaine dernière pour participer à la Conférence de Montréal, où il est venu discuter d’intelligence artificielle et des ambitions technologiques de la Chine.

Le PDG de Roland Berger est installé depuis 12 ans à Shanghai, où il a été responsable du premier bureau du groupe conseil en stratégie en Chine. Aujourd’hui, l’entreprise est présente dans 5 villes chinoises, où elle compte 350 consultants.

Depuis qu’il est devenu PDG, il y a quatre ans, Charles-Édouard Bouée partage son temps entre Shanghai et Munich, qui abrite le siège social de la firme internationale qui compte 2500 consultants dans 35 pays.

Depuis quatre ans, les experts de Roland Berger se penchent sur les transformations prévisibles que va induire l’utilisation grandissante de l’intelligence artificielle, un développement que Charles-Édouard Bouée décrit comme la 4e révolution technologique.

xxxxxxx

« La première révolution technologique est née avec l’avènement de l’ordinateur et des logiciels et a donné naissance aux géants américains IBM et Microsoft. La 2e révolution a été l’apparition des téléphones portables qui a été dominée par les grands opérateurs européens, Vodafone, Deutsche Telekom, Orange.

« Dix ans plus tard, l’arrivée du téléphone intelligent a bouleversé l’ordre établi en reléguant l’ordinateur loin derrière. La création des géants du numérique Apple, Google, Facebook, Amazon a éclipsé IBM et Microsoft.

« Le développement de l’intelligence artificielle et particulièrement l’utilisation massive de l’intelligence artificielle portative viendra bousculer fortement les modèles d’affaires des géants d’aujourd’hui », constate Charles-Édouard Bouée

DE TÉLÉCOMMANDE À COMMANDE

L’arrivée de l’intelligence artificielle portative va reléguer loin derrière les modèles économiques de Google et Facebook. Grâce à l’implantation d’une simple puce d’IA, le portable va se transformer en outil de recherche permanent, privé, qui ne passera plus par des applications qui génèrent de la publicité. On va passer d’un modèle centralisé à un autre beaucoup plus personnalisé et privé.

« Le portable est une espèce de télécommande. On télécharge des applications qui conduisent vers des sites qui choisissent à notre place et qui nous imposent des pubs.

« Avec l’IA portative, on va avoir le plein contrôle sur nos recherches et notre vie privée. Le portable ne sera plus une télécommande, mais une commande qui va faire de nous des humains augmentés », anticipe Charles-Édouard Bouée.

Aujourd’hui, les consommateurs n’ont pas accès à la meilleure information, mais à celle qui a été payée pour être référencée. L’IA portative va permettre de réaliser des choix, selon les vrais goûts et besoins des utilisateurs.

Pendant la nuit, l’IA va faire des recherches pour vous présenter ses résultats le matin. Elle pourra même réaliser des achats à votre place et gérer vos rapports avec Facebook ou Google et réussir, par exemple, à récupérer toutes vos données personnelles accumulées par ces géants du numérique.

LA CHINE EN BONNE POSITION

Contrairement aux cycles technologiques précédents, Charles-Édouard Bouée est d’avis que l’entreprise qui développera cette intelligence artificielle portative pourrait fort provenir de l’extérieur des États-Unis, probablement, selon lui, de l’Europe ou de la Chine.

« On parle ici d’un modèle émergent totalement nouveau. Ce ne sont pas les joueurs existants qui sont dans leur modèle et qui le perpétuent qui vont arriver avec cette innovation. » – Charles-Édouard Bouée, PDG du groupe international de conseil en stratégie Roland Berger

« La Chine a récemment annoncé qu’elle allait consacrer 150 milliards pour développer l’intelligence artificielle. C’est là que pourrait naître la prochaine compagnie qui va valoir un jour 1000 milliards », estime le PDG de Roland Berger.

La Chine, explique-t-il, travaille sur des cycles de 300 ans. Le cycle actuel a débuté en 1830 par l’humiliation. Durant 100 ans, l’empire du Milieu a subi les invasions de tout le monde : France, Angleterre, Allemagne, Japon. Cette première étape a pris fin en 1930.

Depuis 1930, la Chine est dans sa phase de renouveau et ce cycle devrait durer encore jusqu’en 2030. De 2030 et 2130, la Chine prévoit entrer dans la phase qu’elle a définie comme son âge d’or.

La Chine va être alors devenue la première puissance économique mondiale et c’est de bon augure, selon le stratégiste. « C’est la seule nation-civilisation au monde et la culture entrepreneuriale y est très forte », souligne-t-il.

LE PARCOURS D’UN GLOBE-TROTTER

Avant de se joindre au groupe Roland Berger, en 2001, à titre d’associé, Charles-Édouard Bouée a d’abord travaillé à Londres comme banquier d’affaires à la Société Générale.

Cet avocat de formation, titulaire d’une maîtrise en droit et d’un MBA de l’Université Harvard, a habité les États-Unis et il a aussi travaillé pour une firme américaine de consultation à Paris.

En 2006, Roland Berger l’a envoyé en Chine pour que la firme participe au décollage économique de cette puissance en devenir. « Soit je fermais le bureau ou on repartait en force. En six ans, on a multiplié par sept notre activité là-bas », explique-t-il.

Arrivé le mardi à Montréal, en provenance de New York, Charles-Édouard a quitté la ville le mercredi soir pour gagner Berlin pour une série de rencontres avant de faire un saut à Munich et retourner à Shanghai.

« Je suis souvent en déplacement, on a des clients dans tous les secteurs d’activités et partout dans le monde. Évidemment, si on suit la tendance économique, c’est en Chine que nous aurons bientôt le plus d’effectifs ; 90 % de nos consultants sont chinois », précise le PDG de Roland Berger.

————-
SUR GOOGLE

wow-t.com

LES 20 PREMIÈRES PAGES DU IER CHAPITRE DU DOCTORAT DANS LA MARGE DES QUELLES MARLENE LA JARDINIÈRE (LA MARGE DE DROITE) ET MICHEL LE CONCIERGE (LA MARGE DE GAUCHE) HABITERONT DE LEURS VIDEOS LE FONDEMENT ONTOLOGIQUE-MÉTHODOLOGIQUE ET NANOLOGIQUE DE L’INVENTION DE LA PHILOSOPHIE D’EN BAS

LES 15 PREMIÈRES PAGES DU IER CHAPITRE DU DOCTORAT (AULD, WOODARD, ROCHETTE) DONT LE TITRE EST: «WOW-T=2.7K?» : LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE PAR WOW-T.COM

June 17, 2018 Pierrot le Vagabond Chercheur

IER CHAPITRE DOCTORAT
INTRODUCTION…. P.1

TOUTE LA LOGISTIQUE MÉTHODOLOGIQUE DU DOCTORAT DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) REPOSERA SUR L’ANALOGIE INTUITIVE-SYNTHÉTIQUE-PARADIGMATIQUE DE L’ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE «PIERROT VAGABOND CÉLESTE» SE VISUALISANT COMME UN CERVEAU-TEXTE COSMONAUTE HABITANT L’ESPACE-BLOG DE L’INFINI DE SON CORPS DIALOGUANT PAR MARGE-SKIPE AVEC LE CRI DE MUNCH DE LA CONDITION HUMAINE DES VIDÉOS-DOCUMENTAIRES DE L’ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE «MICHEL LE CONCIERGE TERRESTRE» ET DE SON INVENTION MAGISTRALE DE LA PHILOSOPHIE D’EN BAS, TOUT COMME AVEC L’ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE DE SA COMPAGNE-BIG-BANG « MARLENE LA JARDINIÈRE » POÉTISANT SA VIE DE SON JARDIN PARADISIAQUE PRAXÉOLOGIQUE…… L’OBLECTIF ÉTANT LE RENVERSEMENT DE LA PHILOSOPHIE D’EN HAUT PAR LA PHILOSOPHIE D’EN BAS POUR QU’ÉMERGE ENFIN AU 21EME SIÈCLE, SUR TERRE, LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE.

——

SUITE DE L’INTRODUCTION…P.2

JUNE 16, 2018

Quelle nuit, mais quelle nuit de travail. J’ai vu clairement à partir de quelle logistique méthodologique sera composé ce premier chapitre de 200 pages consacré à la formule «WOW-T=2.7K?»

Il y aura d’abord quatre parties de 50 pages chacune
dont les titres seront

P.1-50………. WOW
p.51-100…….-T
P.101-150…. 2.7K
P.151-200…. LES SIGNES ….. = ET ?

Chacun de ses 4 titres étant architecturé à partir de ses attributs essentiels de la façon suivante:

———-

Chaque page des 200 pages sera divisée en trois parties égales représentant sémiologiquement trois ancrages intellectuels aléatoires comme des débris cosmiques dans l’espace infini DE LA PHILOSOPHIE D’EN HAUT (Pierrot, vagabond céleste), dont le lecteur aura à fonder son herméneutique de lecture en se réfugiant dans la marge DE DROITE DE LA PHILOSOPHIE D’EN BAS fascinamment habitée tour à tour par les vidéos de Marlene la jardinière (DANS LA MARGE DE DROITE) , comme aussi par les videos de Michel le concierge (DANS LA MARGE DE GAUCHE) …. Selon l’a priori de trois archétypes hologrammiques symbolisant la condition humaine.

IER TIERS MÉTHODOLOGIQUE
L’onto-cosmologie (onto pour ontologie) du constructivisme radical de la formule (wow-t=2.7k?)

2EME TIERS MÉTHODOLOGIQUE
la métho-cosmologie ( métho pour méthodologie) du constructivisme radical de la formule (wow-t=2.7k?)

3EME TIERS MÉTHODOLOGIQUE
la nano-cosmologie (nano pour nano-citoyenneté) du constructivisme radical de la formule (wow-t= 2.7k)

————-

SUITE DE L’INTRODUCTION… P.3

Pour analogiser sémiologiquement le compte à rebours du décollage d’une fusée spatiale, les deux cent pages du ier chapitre du doctorat seront divisés en 50 numeros de 4 pages chacune, le début du chapitre commençant par le numero 50 et la fin du chapitre . signifiant le décollage de la formule-fusée au numéro zero.

L’ARTICULATION DU CADRE THÉORIQUE DES 3 SECTIONS DE CHAQUE PAGE VISERA À UNE ARCHITECTONIE RÉUSSIE ENTRE LA PARTIE 1 (l’onto-méthodologie) et la partie 3 (la nano-méthodologie) par une méticuleuse poïétique de l’invention méthodologique de la partie 2, servant de base aux trois formes de lecteurs potentiels ( un lecteur néo-positiviste, un lecteur herméneutique ou un lecteur constructiviste).

Ce cadre théorique n’utilisant comme fondement diachronique entre les citations et la bibliographie que la mise en orbitre des 3000 pages aléatoires mais poïétisées des deux blogues (wow-t.com pour la marge de la philo d’en bas) et wow-t.ca pour le cerveau-texte de la philo d’en haut, tout comme la marge de la philosophie d’en bas sera constituée d’archives-videos de Michel le concierge et de Marlene la jardinière

———-

Une modélisation du numero 50, de ses 4 pages, chacune découpée en trois sections (onto, métho et nano) servira de point de départ de l’écriture des 200 pages de ce chapitre qui, si la tendance se maintient, sera terminé à la fin de l’été 2018.

———-
———-
————

DÉBUT DES 200 PAGES DU IER CHAPITRE

MODÉLISATION DU NUMERO 50
QUI COMPREND 4 PAGES
ATYPIQUES DE LONGUEUR
PARCE QU’INSIDÉRALES DE CONTENU
(IMMATÉRIELLES PARCE QU’UNIQUEMENT
NUMÉRIQUES)

——–

PAGE ATYPIQUE 1SUR 4
le signal wow

CHAPITRE 1, NUMERO 50
le signal wow1

IER TIERS : ONTO-COSMOLOGIQUE

LE SIGNAL EXTRA-TERRESTRE WOW…. 15 AOÛT 1977…. A DURÉ 72 SECONDES
JUNE 15, 2018

Le signal Wow!

Le signal « Wow! » est un signal radio puissant, à bande étroite et centré sur la raie à 21 centimètres, capté le 15 août 1977 par le radiotélescope de l’université d’État de l’Ohio surnommé The Big Ear 1. D’origine inexpliquée, ce signal, qui a duré 72 secondes et n’a plus été détecté depuis, a fait l’objet d’une attention significative de la part des médias.
C’est l’astrophysicien Jerry R. Ehman qui observa le phénomène alors qu’il travaillait avec le radiotélescope à un projet SETI. Stupéfié de voir à quel point le signal correspondait à la signature attendue d’un signal interstellaire dans l’antenne utilisée, Ehman a entouré au stylo le passage correspondant sur la sortie imprimée et a écrit le commentaire « Wow! » (exclamation de surprise ou d’admiration en anglais, proche de l’onomatopée française « Ouah ! ») dans la marge à côté. Ce commentaire est devenu le nom du signal1.
Ce signal n’a toujours pas, en 2018, d’explication faisant consensus.

2EME TIERS : MÉTHO-COSMOLOGIQUE

Ce qui m’intéresse dans le numéro 50, c’est le big-bang métho-cosmologique constellaire puissamment magnétique, créé par cette anecdote surgissant du numérique…. d’un signal extra-terrestre de 72 secondes et de l’ étiquette «wow» qui a suivi… imprégnant tel un événement syncratique le cerveau-texte cosmonaute de l’infini du corps cosmologique de Pierrot le vagabond céleste.

3EME TIERS : NANO-COSMOLOGIQUE

Qu’est-ce que le wow pour Pierrot le vagabond céleste? Le fondement même d’un rêve big-bang. Qu’est-ce qu’un rêve big-bang? C’est un wow provenant d’une synchronicité inouie et peut-être imaginaire entre l’univers et la nano-personne humaine. J’en ai vécu une seule dans ma vie… mais ma vie en fut bouleversée au point où tout rapport entre l’onto-cosmologie, la métho-cosmologie et la nano-cosmologie se fonde sur le nano-constructivisme-radical d’un wow.

————–
NUMÉRO 50
PAGE ATYPIQUE 2 SUR 4
le signal wow

IER TIERS: ONTO-COSMOLOGIQUE

WOWWWWWWWWWWWW……

En 2012, pour le 35e anniversaire du signal Wow!, le radiotélescope d’Arecibo a envoyé une réponse de l’humanité, contenant 10 000 messages Twitter, dans la direction d’où provenait le signal10,11. Pour cette réponse, les scientifiques d’Arecibo ont tenté d’augmenter les chances qu’une vie intelligente reçoive et décode les vidéos de célébrités et les tweets des gens en y attachant une séquence en en-tête, répétée pour chaque message, qui permettrait au destinataire de savoir que les messages sont intentionnels et proviennent d’une autre forme de vie intelligente, l’humanité.

WOWWWWWWW……………

———–

2EME TIERS: MÉTHO-COSMOLOGIQUE

COURRIEL DE LA DOCTORANTE MYRIAM OUERTANI

À :Pierre Rochette
16‎ ‎juin à ‎22‎:‎26
Feuilletant le parcours de Matisse, je tombe sur cette phrase:

“Le panneau de la fondation Barnes est un triomphe personnel pour Matisse, mais en même temps le triomphe d’une méthode de travail […].”

Matisse et nos temps, p. 147, 1973.

————
COURRIEL À LA DOCTORANTE MYRIAM OUERTANI….

c’est exact

le triomphe d’une méthode de travail

correspond analogiquement au manifeste en création (ex: la spiritualité dans l’art de Kandinsky, le manifeste du parti communiste, Marx) … mais chez moi, cette unicité recherchée de ma méthode de travail consiste à faire d’un doctorat une véritable capsule spatiale qui regarde la terre de l’espace et qui reçoit des vidéos skypes de la condition humaine représentée par des archétypes hologrammiques… de là l’importance de cadrer ce 600 pages comme si je les voyais à travers le hublot de mon cerveau dans l’infini cosmologique de mon corps et comme si la question de ce doctorat ne pouvait venir que d’un vagabond céleste voyant la terre comme un point infini à l’horizon du cri de Munch de la condition humaine.

QUE FAUT-IL INVENTER POUR QUE SUR TERRE , AU 21EME SIÈCLE, PLUS AUCUN ENFANT NE MEURE DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE?

Ca fait 30 ans que je me documente sur l’histoire de la méthodologie, de la conceptualisation et de ses avatars aux prétentions universelles…du hiérarchique aux champs magnétiques… pour être certain de signer le triomphe d’une méthode de travail en équipe, le ier tiers (onto-cosmologique) étant sur-réfléchi par par le 2eme tiers (métho-cosmologique) de façon à ce que le troisième tiers, dans la tradition allemande de l’elbernis (le vécu intentionnel par le concept de formation) puisse dématérialiser sémiologiquement la dramaturgie à la base de la mise en scène théâtrale du discours argumentatif, sans les attributs essentiels historiques constellisant tout en déconstruisant didactiquement et scolairement la dynamique argumentative d’un tel design.

En ce sens, Marlene la jardinière de son paradis terreste praxiologique et Michel le concierge terrestre de son invention magistrale de la philosophie d’en bas, en sont les archétypes hologrammiques avec intention d’un fondement nano-citoyen à la nano-citoyenneté-planétaire en émergence pour le 21eme siècle.

à suivre

merci de me lire…

Pierrot vagabond

——

3EME TIERS : NANO-COSMOLOGIQUE

1962, MON PÈRE ROGER ROCHETTE FONDAIT LE IER POSTE DE TÉLÉVISION SUR CABLE AU CANADA À LA TUQUE

May 18, 2016 Pierrot le Vagabond ChercheurEdit

Juin 1962

Mon père eut une idée… faire venir des États-Unis du matériel pour opérer un poste de télévision… lui qui n’y connaissait absolument rien… Quel rêveur quand même… et au deuxième étage de notre maison… un rêve devint réalité… un studio, deux caméras et l’imagination de tous et chacun dans une ville nommée La Tuque, bien enfouie entre deux montagnes, où la liberté créatrice était née en 1916 grâce à la musique classique.

M. Roger Rochette après 18 ans de loyaux services chez H.R. Hillier quittait pour fonder le poste de TV privé sous l’appellation: RALT-TV à La Tuque. Mes deux frères et moi furent cameramen tandis que mon oncle Paulo était assistant de mon père à la réalisation dans la cabine technique… Toute la population devient tour à tour des animateurs et animatrices d’émissions locales….

L’humoriste Claude Landré , qui n’avait même pas 18 ans, y commença sa carrière comme animateur dans une émission intitulée… LANDRÉ EN PRIMEUR…

sur Google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com
Michel le concierge

——-

NUMERO 50
PAGE ATYPIQUE 3 SUR 4
le signal wow

WWW.FUTURA-SCIENCE.COM

IER TIERS: ONTO-COSMOLOGIQUE

Le signal “Wow!” est un pic d’ondes radio dans une bande étroite centrée sur la fréquence de 1.420 mégahertz, c’est-à-dire là où se trouve la fameuse raie à 21 cm de l’hydrogène, capté en 1977 par le radiotélescope Big Ear du programme Seti.
Il y a de bonnes raisons de penser que c’est LA FRÉQUENCE DES COMMUNICATIONS INTERSTELLAIRES ENTRE CIVILISATIONS PAR ONDES RADIO…..

2EME TIERS: MÉTHO-COSMOLOGIQUE

June 18, 2018 Pierrot le Vagabond Chercheur

Quel merveilleux conseil d’administration de la créativité nous avons eu ce matin, Marlene, Michel et moi. J’ai passé trois jours seul dans un nuit et jour d’une rare intensité pendant que mes amis construisaient leur patio à leur maison secondaire de Grandes-îles.

Ce matin, je leur ai donc lu la première des 15 pages du ier chapitre du doctorat qui en comprendra 200… J’ai eu les 3 wow que je rêvais d’avoir. D’autant plus que la philosophie d’en bas (Michel habitant la droite du texte par ses vidéos et Marlene la gauche de l’écran par ses vidéos) sera conçue de façon autonome à la philosophie d’en haut (l’archétype hologrammique de Pierrot le vagabond céleste).

Dans ses vidéos de la marge de droite, l’archétype hologrammique de Michel témoignera de la condition humaine des invisibles, de la nouvelle majorité nano-planétaire tandis que dans la marge de gauche, l’archétype hologrammique de Marlene construira graduellement son jardin de Grandes-Iles, symbole analogique de la terre nano-citoyenne-planétaire vue d’une révolution méthodologique percue immatériellement de l’espace.

Lorsque j’ai expliqué à mes partenaires que nous avions inventé une nouvelle méthodologie de recherche, en connaissance culturelle d’un panorama de méthodes de différents champs de recherche (philo, socio, phénoméno….) Michel m’a demandé comment j’appelais cette nouvelle méthode…. Je lui ai dit que dans ma tête, je l’appelais la méthode astronaute parce que toute son architectonie vient non pas de l’histoire des méthodes, mais de l’espace sidéral entre un cerveau astronaute et son corps cosmologie.

Et Michel de me dire: Moi, vu de la philosophie d’en bas, j’aimerais que nous appelions cette méthode la MÉTHODE «FLY BEEN» en opposition à toutes les méthodes qui l’ont précédée (les méthodes has been)…

Comme la gardienne des trois wow (Marlene) était d’accord, le nom de notre invention méthodologique fut donc adoptée à l’unanimité.

à suivre…

sur Google
wow-t.com

3EME TIERS: NANO-COSMOLOGIQUE

10. Le jeudi 31 août 2006 à 22:23, par Denis Cantin (Gladiateur)

Bonjour Pierre,
Hier, j’ai fait parvenir un courriel à toute la famille Cantin pour les informer que tu avais un site Web. J’ai reçu une réponse de Roger qui n’en revenait pas de la réponse que tu m’as écrite. Mon épouse, qui t’a connu aussi lors d’une activité qu’elle avait organisé à l’Essor Féminin de La Tuque et à laquelle tu étais l’artiste invité a découvert ton site. Elle a été très touchée par ta réponse et ce soir, en allant au resto, elle s’est aperçue que tu es resté dans le coeur des Latuquois. De plus, je t’ai fait découvrir à mes deux filles ainsi qu’à mes nièces. Si tu viens à La Tuque, tu peux frapper à ma porte et elle te sera toujours ouverte. J’aimerais que tu me donnes une autre adresse e-mail qui ne paraît pas dans ce site afin de te donner mon adresse. Salut, à +.

11. Le jeudi 31 août 2006 à 23:15, par pierrot

Cher Denis,

Tu peux même pas deviner à quel point, toute ma vie, je suis resté amoureux fébrile de La Tuque, ma ville natale. J’écris en ce moment et les frissons dansent ma chair et mes souvenirs. Je me rappelle, Roger Cantin et moi étions chanteurs pour l’orchestre des Najas. Plourde à la guitare, Miller à la basse et Johnson à la batterie je crois. (Les prénoms m’échappent). On était allé jouer à La Croche. Même pas d’argent pour revenir le soir même. On a couché là-bas. En pleine nuit, Plourde se réveille et me regarde… Pourquoi tu pleures? Je veux devenir un artiste pis je sais pas comment je vais faire pour sortir de la ville. Si je réussis pas cela je vais mourir.

Au retour, la nuit du lendemain, j’arrive en même temps que mon père en haut de la Cote St-Louis, lui et sa trompette à la main, moi et ma gêne. On a pas dit un mot. Rendu à la maison de la rue Gouin, mon père a sorti sa trompette et a joué un bout de jazz. Il était presque 3h 30 du matin. Ma mère se lève. Mon père y dit tu peux rester couché on jase Pierre et moi. Ma mère est retourné se coucher, Mon père a serré sa trompette puis m’a dit: fini la jasette pour ce soir.

Durant l’été, sans me le dire, mon père est monté à Montréal. Il est allé au collège privé Jean-de-Brébeuf. Il entre dans un bureau et dit à la personne: Vous êtes qui vous? la personne lui répond je suis père Trudeau et je suis directeur de ce collège. La suite m’a été raconté par le père Trudeau lui-même. Jamais mon père n’a su que je le savais. Mon père l’a regardé dans les yeux puis lui a dit. J’ai un problème de père de famille puis quand je vais sortir de votre bureau, vous allez avoir un problème de prêtre. Et le père Trudeau de dire, comment ça? J’ai un fils, il va étudier à votre collège, vous allez le faire travailler pour payer ses études parce que j’aii pas un sous. J’ai du fermer mon poste de télévision R.A.L.T. tv. Mon fils va habiter chez sa tante à quatre coins de rue d’ici. Et le père Trudeau de lui demander: Est-ce qu’il a des bonnes notes au moins. et mon père de répondre, non mais il va en avoir. Et le père trudeau de conclure (et ce sont ses paroles exactes) Monsieur, je ne vous connais pas, mais pour la beauté du geste que vous avez posé, j’accepte de prendre votre fils, il travaillera comme surveillant de récréation.

Mon père a attendu le dernier jour de l’été pour m’en parler. Il m’a dit, demaiin tu pars pour Montréal étudier. J’ai dis jamais. Moi je suis un artiste et je veux vivre une vie d’artiste. Et mon père de dire. Regarde mes souliers, j’ai meme pas deux lacets pareils. Je suis monté pour toi à Montréal. Va dans ta chambre, réfléchis 15 minutes. Puis au retour, ta décision sera la mienne.

Ce fut mon ier et dernier argument avec mon père. Après 15 minutes je descendis et lui dis: Ok, je monte à Montréal, mais rendu là-bas, je fonde un groupe de musique. Et mon père de dire: en autant que t’étudies le reste te regarde.

Nous créâmes le groupe les Contretemps. Groupe qui remporta le championnat nord-américain des groupes de folklore collégiaux et représenta le Canada au Japon lors de l’exposition d’Osaka.

Et qui est venu vivre chez ma tante Lucienne avec moi, Roger Cantin:))))))))))))

C’est fou. Quel est le rapport avec ma ville natale? Y a comme un arc-en ciel entre la nuit ou j’ai conté à Houde que je rêvais de devenir un artiste et ce soir ou je t’écris. Ma vie d’artiste de scène est en arrière de moi depuis 5 ans et demie déjà. Et cet arc-en-ciel, ce sont mes amis d’enfance et les gens de ma ville pour qui j’ai chanté à travers les années.

C’est viscéral, c’est intense, c’est respectueux, c’est reconnaissant. Le p’tit lac St-Louis fut mon paradis sur terre. Je ne sais pas quand je monterai à la Tuque. J’ai une bohème trop dépouillée de l’essentiel. Je commence un troisième roman. Je monterai peut-être l’été prochain a pied par la voie ferrée qui serpente le St-Maurice:)))):))))

Dans le brouillon du deuxieme roman qui traîne peut-être dans le vieux disque dur de Claude, je racontais Marlene Dietriech et mon oncle Paulo dans une allégorie qui a lieu a La Tuque:)))))))))))))))))))

Salutations à ta femme, ta famille,
à tous mes concitoyens
je t’envoie mon adresse courriel

————

NUMERO 50
PAGE ATYPIQUE 4 SUR 4
le signal wow

IER TIERS: ONTO-COSMOLOGIQUE

La voix de Stephen Hawking envoyée vers un trou noir

L’enregistrement de la voix synthétisée de Stephen Hawking… (Ben STANSALL, AFP)

Agrandir

L’enregistrement de la voix synthétisée de Stephen Hawking a été envoyé dans l’espace au moment précis de son inhumation à Londres. Les cendres du chercheur britannique, décédé il y a trois mois à l’âge de 76 ans, ont été enterrées près des tombes des scientifiques Isaac Newton et Charles Darwin, en l’abbaye de Westminster. Sur cette photo, sa fille Lucy dépose des fleurs.

Scientifiques de renom, politiques et anonymes ont rendu vendredi hommage à Stephen Hawking au cours de la cérémonie d’inhumation de l’astrophysicien en l’abbaye de Westminster, pendant laquelle un enregistrement de sa voix a été envoyé vers l’espace.

Les cendres du chercheur, mort le 14 mars à l’âge de 76 ans après une vie dédiée à tenter de percer les mystères de l’univers, ont été enterrées près des tombes d’Isaac Newton et de Charles Darwin.

Dans le même temps, un enregistrement sonore de six minutes, comprenant la voix synthétisée du scientifique intégrée dans une composition du musicien grec Vangelis, a été envoyé vers le trou noir 1A 0620-00, le plus proche de la Terre, depuis une antenne parabolique de l’Agence spatiale européenne (ESA) située près de Madrid.

« C’est un beau geste, symbolique, qui crée un lien entre la présence de notre père sur cette planète, son voeu d’aller dans l’espace et ses travaux d’exploration de l’univers », a dit sa fille, Lucy Hawking.

Le message est tiré d’un discours prononcé par Stephen Hawking il y a quelques années, dans lequel il invite les hommes « à travailler ensemble pour sauver la planète », a fait savoir l’ESA. « C’est un passage très émouvant », a déclaré à l’AFP Mark McCaughrean, conseiller scientifique principal à l’ESA.

À l’abbaye de Westminster, le chercheur américain et prix Nobel de physique 2017 Kip Thorne a prononcé un discours d’hommage à Stephen Hawking, avec lequel il avait collaboré. Le professeur d’astronomie Martin Rees – membre de la Royal Society, la plus prestigieuse institution scientifique du Royaume-Uni-, et l’acteur Benedict Cumberbatch, qui avait incarné le scientifique dans un téléfilm, ont également pris la parole.

Dans l’assistance avaient notamment pris place le musicien américain Nile Rodgers, le physicien britannique Brian Cox, lui aussi membre de la Royal Society, et le chef du Parti travailliste britannique, Jeremy Corbyn.

Environ mille personnes, originaires de plus de cent pays étaient également présent. Elles ont été tirées au sort, parmi plus de 25 000 candidats.

« La contribution de Stephen Hawking à la science est aussi importante que celle d’Isaac Newton ou des autres personnes avec qui il est enterré », a jugé auprès de l’AFP Deborah Trevino, une Américaine de 65 ans, arrivée de Las Vegas avec son mari pour assister à l’inhumation. « C’était une personne extraordinaire, dont on devrait se souvenir pour toujours ».
Icône

Stephen Hawking était reconnu pour ses travaux sur les trous noirs et sur l’origine de l’univers.

Cloué dans un fauteuil roulant, il avait déjoué les pronostics des médecins qui ne lui donnaient que quelques années à vivre après lui avoir diagnostiqué, à 21 ans, la maladie de Charcot.

Il était devenu une icône après la publication, en 1988, d’« Une brève histoire du temps », un ouvrage de vulgarisation scientifique qui explique les grands principes de la cosmologie, du Big Bang à la théorie des cordes.

Son génie scientifique et son sens de l’humour avaient fait de lui une figure populaire, bien au-delà des cercles de la physique. Sa mort avait suscité une pluie d’hommages rarement égalée pour un scientifique, de la reine Elizabeth II à la Nasa en passant par l’ancien président américain Barack Obama.

La cérémonie d’inhumation a salué non seulement sa contribution à la recherche scientifique, mais aussi sa persévérance à combattre une maladie incurable.

« Nous sommes très reconnaissants envers l’abbaye de Westminster de nous offrir le privilège d’une célébration rendant hommage à la vie extraordinaire de notre père, et de lui offrir une dernière demeure aussi illustre », ont remercié ses trois enfants, Lucy, Robert et Tim.

2EME TIERS: MÉTHO-COSMOLOGIQUE

«LE JOURNALISTE DE L’ÊTRE (PIERROT VAGABOND) VERSUS LE JOURNALISTE DU PEUT-ÊTRE (MICHEL LE CONCIERGE)

February 23, 2017 Pierrot le Vagabond Chercheur
Edit

Plus la philosophie d’en haut devient oreille pour l’émergence de la philosophie d’en bas… plus des paramètres inédits se révèlent dans toute leur fraîcheur. C’est une philosophie dont la catégorie de l’existence prend forme UNIQUEMENT à partir de la parole INDIGNÉE du travailleur.

Bien sûr, Pierrot vagabond semble configuré comme un JOURNALISTE DE L’ÊTRE… On dirait qu’il est né avec un GPS fait uniquement d’errance poétique… Il dort sur un plancher, a horreur des objets, préfère connaître l’historique de l’argent que d’en posséder, calcule même le nombre de bouchées nécessaires au fonctionnement de son vivre pour ne pas nuire à la flânerie intellectuelle de son cerveau, n’a pas de vie privée, utilise l’environnement public pour ses besoins essentiels les plus discrets… Est-il platonicien? duchampsien? benjaminien?:))))))))))) il flotte dans ses pantoufles tout heureux de vagabonder les grandes questions de l’histoire de l’humanité sans être obligé de se pencher sur quelque réponse que ce soit.

Mais quand Michel le concierge cogne à la porte de la salle de couture à 6h.30 le matin… quelle joie….l’amitié entre UN JOURNALISTE DU PEUT-ÊTRE exceptionnel et un errant poétique SINGULIER ressemble à la rencontre entre le soleil et la lune:))))))) Michel est infiniment terrestre, droit, intègre, passionné, inquiet du lendemain, jamais loin du chaos, exprimant par de nombreux PEUT-ÊTRE… l’importance de passer une bonne journée car demain est TOUJOURS encore trop loin…. LA CATÉGORIE DE L’EXISTENCE EST SIGNÉE DE LA NAISSANCE À LA MORT D’ABORD PAR LA PRÉCARITÉ.

Et nos différences déclenchent d’immenses rires. Marlene la jardinière se lève vers 7h.am… le party est déjà commencé….

Et comme le dit si bien Michel, le pays œuvre d’art, c’est le programme du concierge pour jaser avec le monde…. car… quand tu as un mauvais programme, t’as beau travailler ben drette, si c’est bâti tout croche, la tour va tomber. pareil:))))))))))))))))

3EME TIERS: NANO-COSMOLOGIQUE

Pierrot

10 mars 2009 – 15 h 48 min | Permalien

MAIS QU’EST-CE QU’UN VAGABOND POETE?

A 60 ans , je commence a voir enfin la lumiere au bout du tunnel….

Pour moi, un vagabond poete, c’est un ermite des routes qui fait du bien a ceux et celles qu’il rencontre le long de son nomadisme et cela dans la chastete et la priere, sans dependance, hors temps, hors realite, hors servitude.

Il vit sur la terre comme s’il etait au ciel, ne demande jamais rien, mais ne refuse jamais rien de ce qui va lui permettre de faire du bien autour de lui.

Il dort dehors ou chez les gens quand on l’invite. Il se lave quand il peut, mange quand il peut, MÉDITE nuit et jour par le rythme de ses pieds scandant la beaute du monde.

wow-t=g3……….. il le vit nuit et jour, 7 jours par semaine.

Au mois de decembre 2008, une americaine qui avait entendu parler de ma marche a travers le Canada m’envoya par la poste une autobiographie d’une peace pilgrim de son pays qui avait fait, une generation avant moi, exactement ce que je fais… ce fut une revelation.

Je n’etais donc pas fou… il y a en avait une avant moi qui avait vecu mon reve, et d’une facon magistrale.

J »avais enfin le modele exceptionnel qui m’avait toujours manque….. Je sais que si j’avais eu ce livre entre mes mains a l’age de 20 ans, j’aurais tout lache parce que ce livre eclaire mon reve avec une precision chirurgicale.

Avant que ce livre me tombe entre les mains, j’ai reve dans les tenebres de ce qui m’etait possible et j’ai fait mon possible>:)))) mais maintenant, je suis mieux arme pour habiter la beaute et la puissance de mon reve. Je dois juste suivre la route du soleil et cela au Canada, c’est vraiment pas facile avec nos hivers rigoureux, je vais avoir a reviser mes plans pour l’hiver prochain:)))))

http://www.peacepilgrim.com.

Une femme qui prie en marchant, qui n’appartient a aucune religion, une simple paire de chaussures, pas de sac a dos… des poches cousues a son gilet pour y deposer des sacs de gruau et des sacs de lait en poudre, elle suit le soleil, dort dehors ou dans les gares et prie pour la paix. wowwwwwww…..

Aucune dependance, aucune misere. La marche, la marche et encore la marche pour mieux prier Dieu par les pieds….

Car pour un vagabond poete, Dieu est le soleil autour duquel il tourne.

En ce sens, St-Francois d’Assise et St-Benoir Labre me rejoignent aussi beaucoup. Mais ils font partie d’une religion organisee et ca c’est pas tellement mon genre….

La peace pilgrim est maintenant devenue mon inspiration la plus creatrice de sens dans la prochaine marche vers mon reve de vagabond-poete.

Pierrot
vagabond celeste

André Mercier

20 mai 2009 – 19 h 47 min | Permalien

Bonjour,
Quelle belle découverte pour un Latuquois de coeur que d’en croiser un autre sur sa route. Bien enraciné dans ma petite ville natale où j’ai connu les Rochette de ce monde, musiciens comme les Mercier, passionnés, aimables et amusants. Un homme est venu sur mon chemin un jour, il s’appelait Roger…passionné de télévision. Après près de trente années de travail et d’efforts, je suis toujours à la barre de la télévision communautaire de La Tuque, la survivante de RALT-TV, avec tout le respect que nous devons à son fondateur.

Salutations latuquoises !

Pierrot

22 mai 2009 – 8 h 02 min | Permalien

salut Andre

wowwwwwwwwwwwww…. quel merveilleux temoignage sur mon pere Roger…. je suis tres emu…. j’avais 12 ans et j’étais cameraman dans le studio R.A.L.T. tv pendant que mon pere realisait les émissions…. wowwww….
merci de prendre si dignement la releve par des mots de reconnaissance qui me vont droit au coeur…

De mon coté, il y aura spectacle le samedi 13 juin 20h.30 au cafe culturel de la Chasse-Galerie a Lavaltrie… Parmi mes 102 chansons écrites durant 2 ans et demie sur ma route de vagabond celeste, j’en choisirai 25 et je parlerai de La Tuque.. Ce spectacle sera filme pour un documentaire. Si y a des gens de La Tuque qui veulent reserver des billets ($15.00) les sous iron aux deux jeunes cineastes pour leur oeuvre… veroniqueleduc@hotmail.com

André Mercier

22 mai 2009 – 19 h 35 min | Permalien

Bonjour Pierre…ou Pierrot, comme tu veux. Je suis en train d’écrire l’histoire de la télé latuquoise pour le livre du centenaire qui sera publié pour l’occasion. J’ai besoin de détails sur RALT-TV, comme l’année de fondation, les émissions, etc. Dans les années 80, j’avais eu le privilège de côtoyer ton père qui avait tourné une émission avec une seule caméra et qui donnait l’impression que plusieurs caméras tournaient en studio, rappelle moi cette émission…. Ton père était un vrai Latuquois; débrouillard, inventif, créateur, avec un idéal. J’ai vraiment apprécié cet homme de talent, malheureusement bafoué par « L’élite nombriliste télévisuelle trifluvienne »

Pierrot

1 juin 2009 – 9 h 41 min | Permalien

salut André

Pour les details sur R.A.L.T. T.V, j’etais trop jeune pour avoir une memoire efficace, mais Claude Landre qui habite au lac a Beauce et ma mere Rolande Rochette qui habite Shawinigan-sud pourraient peut-etre resoudre tes enigmes d’archives…

Bonne conquete d’informations
cher Latuquois

Pierrot
vagabond du bon dieu

André Mercier

2 juin 2009 – 15 h 51 min | Permalien

Salut Pierrot !

J’aimerais réaliser une entrevue avec sur les ondes de CFLM (Le grand orchestre de Roger Rochette était de l’inauguration le 3 octobre 1959…il y a bientôt 50 ans) afin de parler avec toi de ton cheminement de poète et de vagabond céleste, mais aussi de ton spectacle que tu offriras bientôt à Lavaltrie. On pourrait en profiter pour parler de cette chanson sur Gaston Lebel !

Je te donne le numéro de la station 819-523-4575

À bientôt j’espère
Salutations latuquoises
http://www.cflm.ca

André Mercier

——-

QUI EST MERIAM OUERTANI QUI S’INTÉRESSE PARTICULIÈREMENT À MARLENE LA JARDINIÈRE ET MICHEL LE CONCIERGE?

Uncategorized

QUI EST MIRIAM OUERTANI?

June 15, 2018 Pierrot le Vagabond Chercheur

courriel de Miriam Ouertani
C’est parfait alors!

Ce n’est point en rupture avec ce qu’on a abordé toi, Svet et moi avant son départ!

C’est dans cette même approche de documentation pour notre potentiel projet. Je comprends, prenez votre temps.

Pierrot! Pour mieux me connaître voici un aperçu! www.meriamouertani.com

———–
Biographie

Meriam Ouertani, vit et travaille à Montréal, designer image, doctorante en sémiotique (sémiotique des communications et sémiotique de l’image), affiliée au Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire (Figura) et au Groupe de recherche sur l’information et la surveillance au quotidien. L’intitulé de son projet de recherche: Les néo-technologies dans le cinéma: approche pluridisciplinaire de la révolution numérique de l’image.

Elle a obtenu un Master de Recherches en Esthétique et Pratiques des Arts Visuels (spécialité Arts Médiatiques).
Actuellement chargée de cours de l’histoire de l’expression visuelle et sonore.
De 2009 à 2013 : enseignante universitaire de design image / art et communication.

– Elle a réalisé les courts-métrages L’Ascenseur: 2003 – Accouchement: 2006.
– Stagiaire au département scénographie-décors du film Baarìa (2009) de Giuseppe Tornatore.
– Stagiaire au département scénographie-décors du film Thalathoun (2007) de Fadhel Jaziri.

——–

Axes de recherche

Imaginaire fictionnel et production des images
Histoire de l’expression visuelle et sonore
Rapport de l’auteur (réalisateur) avec les dispositifs numériques de production de l’image
Les limites d’hybridation entre image en prise de vue réelle et image de synthèse
Les dimensions sémiotique et technique de l’hybridation humain-machine

——-
à suivre

sur Google

4) LES 20 PREMIÈRES PAGES ATYPIQUES DU IER CHAPITRE DU DOCTORAT DE NOTRE ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) DONT LE TITRE EST: «WOW-T=2.7K?» : LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE PAR WOW-T.COM

LES 15 PREMIÈRES PAGES DU IER CHAPITRE DU DOCTORAT (AULD, WOODARD, ROCHETTE) DONT LE TITRE EST: «WOW-T=2.7K?» : LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE PAR WOW-T.COM

June 17, 2018 Pierrot le Vagabond Chercheur

IER CHAPITRE DOCTORAT
INTRODUCTION…. P.1

TOUTE LA LOGISTIQUE MÉTHODOLOGIQUE DU DOCTORAT DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) REPOSERA SUR L’ANALOGIE INTUITIVE-SYNTHÉTIQUE-PARADIGMATIQUE DE L’ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE «PIERROT VAGABOND CÉLESTE» SE VISUALISANT COMME UN CERVEAU-TEXTE COSMONAUTE HABITANT L’ESPACE-BLOG DE L’INFINI DE SON CORPS DIALOGUANT PAR MARGE-SKIPE AVEC LE CRI DE MUNCH DE LA CONDITION HUMAINE DES VIDÉOS-DOCUMENTAIRES DE L’ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE «MICHEL LE CONCIERGE TERRESTRE» ET DE SON INVENTION MAGISTRALE DE LA PHILOSOPHIE D’EN BAS, TOUT COMME AVEC L’ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE DE SA COMPAGNE-BIG-BANG « MARLENE LA JARDINIÈRE » POÉTISANT SA VIE DE SON JARDIN PARADISIAQUE PRAXÉOLOGIQUE…… L’OBLECTIF ÉTANT LE RENVERSEMENT DE LA PHILOSOPHIE D’EN HAUT PAR LA PHILOSOPHIE D’EN BAS POUR QU’ÉMERGE ENFIN AU 21EME SIÈCLE, SUR TERRE, LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE.

——

SUITE DE L’INTRODUCTION…P.2

JUNE 16, 2018

Quelle nuit, mais quelle nuit de travail. J’ai vu clairement à partir de quelle logistique méthodologique sera composé ce premier chapitre de 200 pages consacré à la formule «WOW-T=2.7K?»

Il y aura d’abord quatre parties de 50 pages chacune
dont les titres seront

P.1-50………. WOW
p.51-100…….-T
P.101-150…. 2.7K
P.151-200…. LES SIGNES ….. = ET ?

Chacun de ses 4 titres étant architecturé à partir de ses attributs essentiels de la façon suivante:

———-

Chaque page des 200 pages sera divisée en trois parties égales représentant sémiologiquement trois ancrages intellectuels aléatoires comme des débris cosmiques dans l’espace infini DE LA PHILOSOPHIE D’EN HAUT (Pierrot, vagabond céleste), dont le lecteur aura à fonder son herméneutique de lecture en se réfugiant dans la marge DE DROITE DE LA PHILOSOPHIE D’EN BAS fascinamment habitée tour à tour par les vidéos de Marlene la jardinière (DANS LA MARGE DE DROITE) , comme aussi par les videos de Michel le concierge (DANS LA MARGE DE GAUCHE) …. Selon l’a priori de trois archétypes hologrammiques symbolisant la condition humaine.

IER TIERS MÉTHODOLOGIQUE
L’onto-cosmologie (onto pour ontologie) du constructivisme radical de la formule (wow-t=2.7k?)

2EME TIERS MÉTHODOLOGIQUE
la métho-cosmologie ( métho pour méthodologie) du constructivisme radical de la formule (wow-t=2.7k?)

3EME TIERS MÉTHODOLOGIQUE
la nano-cosmologie (nano pour nano-citoyenneté) du constructivisme radical de la formule (wow-t= 2.7k)

————-

SUITE DE L’INTRODUCTION… P.3

Pour analogiser sémiologiquement le compte à rebours du décollage d’une fusée spatiale, les deux cent pages du ier chapitre du doctorat seront divisés en 50 numeros de 4 pages chacune, le début du chapitre commençant par le numero 50 et la fin du chapitre . signifiant le décollage de la formule-fusée au numéro zero.

L’ARTICULATION DU CADRE THÉORIQUE DES 3 SECTIONS DE CHAQUE PAGE VISERA À UNE ARCHITECTONIE RÉUSSIE ENTRE LA PARTIE 1 (l’onto-méthodologie) et la partie 3 (la nano-méthodologie) par une méticuleuse poïétique de l’invention méthodologique de la partie 2, servant de base aux trois formes de lecteurs potentiels ( un lecteur néo-positiviste, un lecteur herméneutique ou un lecteur constructiviste).

Ce cadre théorique n’utilisant comme fondement diachronique entre les citations et la bibliographie que la mise en orbitre des 3000 pages aléatoires mais poïétisées des deux blogues (wow-t.com pour la marge de la philo d’en bas) et wow-t.ca pour le cerveau-texte de la philo d’en haut, tout comme la marge de la philosophie d’en bas sera constituée d’archives-videos de Michel le concierge et de Marlene la jardinière

———-

Une modélisation du numero 50, de ses 4 pages, chacune découpée en trois sections (onto, métho et nano) servira de point de départ de l’écriture des 200 pages de ce chapitre qui, si la tendance se maintient, sera terminé à la fin de l’été 2018.

———-
———-
————

DÉBUT DES 200 PAGES DU IER CHAPITRE

MODÉLISATION DU NUMERO 50
QUI COMPREND 4 PAGES
ATYPIQUES DE LONGUEUR
PARCE QU’INSIDÉRALES DE CONTENU
(IMMATÉRIELLES PARCE QU’UNIQUEMENT
NUMÉRIQUES)

——–

PAGE ATYPIQUE 1SUR 4
le signal wow

CHAPITRE 1, NUMERO 50
le signal wow1

IER TIERS : ONTO-COSMOLOGIQUE

LE SIGNAL EXTRA-TERRESTRE WOW…. 15 AOÛT 1977…. A DURÉ 72 SECONDES
JUNE 15, 2018

Le signal Wow!

Le signal « Wow! » est un signal radio puissant, à bande étroite et centré sur la raie à 21 centimètres, capté le 15 août 1977 par le radiotélescope de l’université d’État de l’Ohio surnommé The Big Ear 1. D’origine inexpliquée, ce signal, qui a duré 72 secondes et n’a plus été détecté depuis, a fait l’objet d’une attention significative de la part des médias.
C’est l’astrophysicien Jerry R. Ehman qui observa le phénomène alors qu’il travaillait avec le radiotélescope à un projet SETI. Stupéfié de voir à quel point le signal correspondait à la signature attendue d’un signal interstellaire dans l’antenne utilisée, Ehman a entouré au stylo le passage correspondant sur la sortie imprimée et a écrit le commentaire « Wow! » (exclamation de surprise ou d’admiration en anglais, proche de l’onomatopée française « Ouah ! ») dans la marge à côté. Ce commentaire est devenu le nom du signal1.
Ce signal n’a toujours pas, en 2018, d’explication faisant consensus.

2EME TIERS : MÉTHO-COSMOLOGIQUE

Ce qui m’intéresse dans le numéro 50, c’est le big-bang métho-cosmologique constellaire puissamment magnétique, créé par cette anecdote surgissant du numérique…. d’un signal extra-terrestre de 72 secondes et de l’ étiquette «wow» qui a suivi… imprégnant tel un événement syncratique le cerveau-texte cosmonaute de l’infini du corps cosmologique de Pierrot le vagabond céleste.

3EME TIERS : NANO-COSMOLOGIQUE

Qu’est-ce que le wow pour Pierrot le vagabond céleste? Le fondement même d’un rêve big-bang. Qu’est-ce qu’un rêve big-bang? C’est un wow provenant d’une synchronicité inouie et peut-être imaginaire entre l’univers et la nano-personne humaine. J’en ai vécu une seule dans ma vie… mais ma vie en fut bouleversée au point où tout rapport entre l’onto-cosmologie, la métho-cosmologie et la nano-cosmologie se fonde sur le nano-constructivisme-radical d’un wow.

————–
NUMÉRO 50
PAGE ATYPIQUE 2 SUR 4
le signal wow

IER TIERS: ONTO-COSMOLOGIQUE

WOWWWWWWWWWWWW……

En 2012, pour le 35e anniversaire du signal Wow!, le radiotélescope d’Arecibo a envoyé une réponse de l’humanité, contenant 10 000 messages Twitter, dans la direction d’où provenait le signal10,11. Pour cette réponse, les scientifiques d’Arecibo ont tenté d’augmenter les chances qu’une vie intelligente reçoive et décode les vidéos de célébrités et les tweets des gens en y attachant une séquence en en-tête, répétée pour chaque message, qui permettrait au destinataire de savoir que les messages sont intentionnels et proviennent d’une autre forme de vie intelligente, l’humanité.

WOWWWWWWW……………

———–

2EME TIERS: MÉTHO-COSMOLOGIQUE

COURRIEL DE LA DOCTORANTE MYRIAM OUERTANI

À :Pierre Rochette
16‎ ‎juin à ‎22‎:‎26
Feuilletant le parcours de Matisse, je tombe sur cette phrase:

“Le panneau de la fondation Barnes est un triomphe personnel pour Matisse, mais en même temps le triomphe d’une méthode de travail […].”

Matisse et nos temps, p. 147, 1973.

————
COURRIEL À LA DOCTORANTE MYRIAM OUERTANI….

c’est exact

le triomphe d’une méthode de travail

correspond analogiquement au manifeste en création (ex: la spiritualité dans l’art de Kandinsky, le manifeste du parti communiste, Marx) … mais chez moi, cette unicité recherchée de ma méthode de travail consiste à faire d’un doctorat une véritable capsule spatiale qui regarde la terre de l’espace et qui reçoit des vidéos skypes de la condition humaine représentée par des archétypes hologrammiques… de là l’importance de cadrer ce 600 pages comme si je les voyais à travers le hublot de mon cerveau dans l’infini cosmologique de mon corps et comme si la question de ce doctorat ne pouvait venir que d’un vagabond céleste voyant la terre comme un point infini à l’horizon du cri de Munch de la condition humaine.

QUE FAUT-IL INVENTER POUR QUE SUR TERRE , AU 21EME SIÈCLE, PLUS AUCUN ENFANT NE MEURE DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE?

Ca fait 30 ans que je me documente sur l’histoire de la méthodologie, de la conceptualisation et de ses avatars aux prétentions universelles…du hiérarchique aux champs magnétiques… pour être certain de signer le triomphe d’une méthode de travail en équipe, le ier tiers (onto-cosmologique) étant sur-réfléchi par par le 2eme tiers (métho-cosmologique) de façon à ce que le troisième tiers, dans la tradition allemande de l’elbernis (le vécu intentionnel par le concept de formation) puisse dématérialiser sémiologiquement la dramaturgie à la base de la mise en scène théâtrale du discours argumentatif, sans les attributs essentiels historiques constellisant tout en déconstruisant didactiquement et scolairement la dynamique argumentative d’un tel design.

En ce sens, Marlene la jardinière de son paradis terreste praxiologique et Michel le concierge terrestre de son invention magistrale de la philosophie d’en bas, en sont les archétypes hologrammiques avec intention d’un fondement nano-citoyen à la nano-citoyenneté-planétaire en émergence pour le 21eme siècle.

à suivre

merci de me lire…

Pierrot vagabond

——

3EME TIERS : NANO-COSMOLOGIQUE

1962, MON PÈRE ROGER ROCHETTE FONDAIT LE IER POSTE DE TÉLÉVISION SUR CABLE AU CANADA À LA TUQUE

May 18, 2016 Pierrot le Vagabond ChercheurEdit

Juin 1962

Mon père eut une idée… faire venir des États-Unis du matériel pour opérer un poste de télévision… lui qui n’y connaissait absolument rien… Quel rêveur quand même… et au deuxième étage de notre maison… un rêve devint réalité… un studio, deux caméras et l’imagination de tous et chacun dans une ville nommée La Tuque, bien enfouie entre deux montagnes, où la liberté créatrice était née en 1916 grâce à la musique classique.

M. Roger Rochette après 18 ans de loyaux services chez H.R. Hillier quittait pour fonder le poste de TV privé sous l’appellation: RALT-TV à La Tuque. Mes deux frères et moi furent cameramen tandis que mon oncle Paulo était assistant de mon père à la réalisation dans la cabine technique… Toute la population devient tour à tour des animateurs et animatrices d’émissions locales….

L’humoriste Claude Landré , qui n’avait même pas 18 ans, y commença sa carrière comme animateur dans une émission intitulée… LANDRÉ EN PRIMEUR…

sur Google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com
Michel le concierge

——-

NUMERO 50
PAGE ATYPIQUE 3 SUR 4
le signal wow

WWW.FUTURA-SCIENCE.COM

IER TIERS: ONTO-COSMOLOGIQUE

Le signal “Wow!” est un pic d’ondes radio dans une bande étroite centrée sur la fréquence de 1.420 mégahertz, c’est-à-dire là où se trouve la fameuse raie à 21 cm de l’hydrogène, capté en 1977 par le radiotélescope Big Ear du programme Seti.
Il y a de bonnes raisons de penser que c’est LA FRÉQUENCE DES COMMUNICATIONS INTERSTELLAIRES ENTRE CIVILISATIONS PAR ONDES RADIO…..

2EME TIERS: MÉTHO-COSMOLOGIQUE

June 18, 2018 Pierrot le Vagabond Chercheur

Quel merveilleux conseil d’administration de la créativité nous avons eu ce matin, Marlene, Michel et moi. J’ai passé trois jours seul dans un nuit et jour d’une rare intensité pendant que mes amis construisaient leur patio à leur maison secondaire de Grandes-îles.

Ce matin, je leur ai donc lu la première des 15 pages du ier chapitre du doctorat qui en comprendra 200… J’ai eu les 3 wow que je rêvais d’avoir. D’autant plus que la philosophie d’en bas (Michel habitant la droite du texte par ses vidéos et Marlene la gauche de l’écran par ses vidéos) sera conçue de façon autonome à la philosophie d’en haut (l’archétype hologrammique de Pierrot le vagabond céleste).

Dans ses vidéos de la marge de droite, l’archétype hologrammique de Michel témoignera de la condition humaine des invisibles, de la nouvelle majorité nano-planétaire tandis que dans la marge de gauche, l’archétype hologrammique de Marlene construira graduellement son jardin de Grandes-Iles, symbole analogique de la terre nano-citoyenne-planétaire vue d’une révolution méthodologique percue immatériellement de l’espace.

Lorsque j’ai expliqué à mes partenaires que nous avions inventé une nouvelle méthodologie de recherche, en connaissance culturelle d’un panorama de méthodes de différents champs de recherche (philo, socio, phénoméno….) Michel m’a demandé comment j’appelais cette nouvelle méthode…. Je lui ai dit que dans ma tête, je l’appelais la méthode astronaute parce que toute son architectonie vient non pas de l’histoire des méthodes, mais de l’espace sidéral entre un cerveau astronaute et son corps cosmologie.

Et Michel de me dire: Moi, vu de la philosophie d’en bas, j’aimerais que nous appelions cette méthode la MÉTHODE «FLY BEEN» en opposition à toutes les méthodes qui l’ont précédée (les méthodes has been)…

Comme la gardienne des trois wow (Marlene) était d’accord, le nom de notre invention méthodologique fut donc adoptée à l’unanimité.

à suivre…

sur Google
wow-t.com

3EME TIERS: NANO-COSMOLOGIQUE

10. Le jeudi 31 août 2006 à 22:23, par Denis Cantin (Gladiateur)

Bonjour Pierre,
Hier, j’ai fait parvenir un courriel à toute la famille Cantin pour les informer que tu avais un site Web. J’ai reçu une réponse de Roger qui n’en revenait pas de la réponse que tu m’as écrite. Mon épouse, qui t’a connu aussi lors d’une activité qu’elle avait organisé à l’Essor Féminin de La Tuque et à laquelle tu étais l’artiste invité a découvert ton site. Elle a été très touchée par ta réponse et ce soir, en allant au resto, elle s’est aperçue que tu es resté dans le coeur des Latuquois. De plus, je t’ai fait découvrir à mes deux filles ainsi qu’à mes nièces. Si tu viens à La Tuque, tu peux frapper à ma porte et elle te sera toujours ouverte. J’aimerais que tu me donnes une autre adresse e-mail qui ne paraît pas dans ce site afin de te donner mon adresse. Salut, à +.

11. Le jeudi 31 août 2006 à 23:15, par pierrot

Cher Denis,

Tu peux même pas deviner à quel point, toute ma vie, je suis resté amoureux fébrile de La Tuque, ma ville natale. J’écris en ce moment et les frissons dansent ma chair et mes souvenirs. Je me rappelle, Roger Cantin et moi étions chanteurs pour l’orchestre des Najas. Plourde à la guitare, Miller à la basse et Johnson à la batterie je crois. (Les prénoms m’échappent). On était allé jouer à La Croche. Même pas d’argent pour revenir le soir même. On a couché là-bas. En pleine nuit, Plourde se réveille et me regarde… Pourquoi tu pleures? Je veux devenir un artiste pis je sais pas comment je vais faire pour sortir de la ville. Si je réussis pas cela je vais mourir.

Au retour, la nuit du lendemain, j’arrive en même temps que mon père en haut de la Cote St-Louis, lui et sa trompette à la main, moi et ma gêne. On a pas dit un mot. Rendu à la maison de la rue Gouin, mon père a sorti sa trompette et a joué un bout de jazz. Il était presque 3h 30 du matin. Ma mère se lève. Mon père y dit tu peux rester couché on jase Pierre et moi. Ma mère est retourné se coucher, Mon père a serré sa trompette puis m’a dit: fini la jasette pour ce soir.

Durant l’été, sans me le dire, mon père est monté à Montréal. Il est allé au collège privé Jean-de-Brébeuf. Il entre dans un bureau et dit à la personne: Vous êtes qui vous? la personne lui répond je suis père Trudeau et je suis directeur de ce collège. La suite m’a été raconté par le père Trudeau lui-même. Jamais mon père n’a su que je le savais. Mon père l’a regardé dans les yeux puis lui a dit. J’ai un problème de père de famille puis quand je vais sortir de votre bureau, vous allez avoir un problème de prêtre. Et le père Trudeau de dire, comment ça? J’ai un fils, il va étudier à votre collège, vous allez le faire travailler pour payer ses études parce que j’aii pas un sous. J’ai du fermer mon poste de télévision R.A.L.T. tv. Mon fils va habiter chez sa tante à quatre coins de rue d’ici. Et le père Trudeau de lui demander: Est-ce qu’il a des bonnes notes au moins. et mon père de répondre, non mais il va en avoir. Et le père trudeau de conclure (et ce sont ses paroles exactes) Monsieur, je ne vous connais pas, mais pour la beauté du geste que vous avez posé, j’accepte de prendre votre fils, il travaillera comme surveillant de récréation.

Mon père a attendu le dernier jour de l’été pour m’en parler. Il m’a dit, demaiin tu pars pour Montréal étudier. J’ai dis jamais. Moi je suis un artiste et je veux vivre une vie d’artiste. Et mon père de dire. Regarde mes souliers, j’ai meme pas deux lacets pareils. Je suis monté pour toi à Montréal. Va dans ta chambre, réfléchis 15 minutes. Puis au retour, ta décision sera la mienne.

Ce fut mon ier et dernier argument avec mon père. Après 15 minutes je descendis et lui dis: Ok, je monte à Montréal, mais rendu là-bas, je fonde un groupe de musique. Et mon père de dire: en autant que t’étudies le reste te regarde.

Nous créâmes le groupe les Contretemps. Groupe qui remporta le championnat nord-américain des groupes de folklore collégiaux et représenta le Canada au Japon lors de l’exposition d’Osaka.

Et qui est venu vivre chez ma tante Lucienne avec moi, Roger Cantin:))))))))))))

C’est fou. Quel est le rapport avec ma ville natale? Y a comme un arc-en ciel entre la nuit ou j’ai conté à Houde que je rêvais de devenir un artiste et ce soir ou je t’écris. Ma vie d’artiste de scène est en arrière de moi depuis 5 ans et demie déjà. Et cet arc-en-ciel, ce sont mes amis d’enfance et les gens de ma ville pour qui j’ai chanté à travers les années.

C’est viscéral, c’est intense, c’est respectueux, c’est reconnaissant. Le p’tit lac St-Louis fut mon paradis sur terre. Je ne sais pas quand je monterai à la Tuque. J’ai une bohème trop dépouillée de l’essentiel. Je commence un troisième roman. Je monterai peut-être l’été prochain a pied par la voie ferrée qui serpente le St-Maurice:)))):))))

Dans le brouillon du deuxieme roman qui traîne peut-être dans le vieux disque dur de Claude, je racontais Marlene Dietriech et mon oncle Paulo dans une allégorie qui a lieu a La Tuque:)))))))))))))))))))

Salutations à ta femme, ta famille,
à tous mes concitoyens
je t’envoie mon adresse courriel

————

NUMERO 50
PAGE ATYPIQUE 4 SUR 4
le signal wow

IER TIERS: ONTO-COSMOLOGIQUE

La voix de Stephen Hawking envoyée vers un trou noir

L’enregistrement de la voix synthétisée de Stephen Hawking… (Ben STANSALL, AFP)

Agrandir

L’enregistrement de la voix synthétisée de Stephen Hawking a été envoyé dans l’espace au moment précis de son inhumation à Londres. Les cendres du chercheur britannique, décédé il y a trois mois à l’âge de 76 ans, ont été enterrées près des tombes des scientifiques Isaac Newton et Charles Darwin, en l’abbaye de Westminster. Sur cette photo, sa fille Lucy dépose des fleurs.

Scientifiques de renom, politiques et anonymes ont rendu vendredi hommage à Stephen Hawking au cours de la cérémonie d’inhumation de l’astrophysicien en l’abbaye de Westminster, pendant laquelle un enregistrement de sa voix a été envoyé vers l’espace.

Les cendres du chercheur, mort le 14 mars à l’âge de 76 ans après une vie dédiée à tenter de percer les mystères de l’univers, ont été enterrées près des tombes d’Isaac Newton et de Charles Darwin.

Dans le même temps, un enregistrement sonore de six minutes, comprenant la voix synthétisée du scientifique intégrée dans une composition du musicien grec Vangelis, a été envoyé vers le trou noir 1A 0620-00, le plus proche de la Terre, depuis une antenne parabolique de l’Agence spatiale européenne (ESA) située près de Madrid.

« C’est un beau geste, symbolique, qui crée un lien entre la présence de notre père sur cette planète, son voeu d’aller dans l’espace et ses travaux d’exploration de l’univers », a dit sa fille, Lucy Hawking.

Le message est tiré d’un discours prononcé par Stephen Hawking il y a quelques années, dans lequel il invite les hommes « à travailler ensemble pour sauver la planète », a fait savoir l’ESA. « C’est un passage très émouvant », a déclaré à l’AFP Mark McCaughrean, conseiller scientifique principal à l’ESA.

À l’abbaye de Westminster, le chercheur américain et prix Nobel de physique 2017 Kip Thorne a prononcé un discours d’hommage à Stephen Hawking, avec lequel il avait collaboré. Le professeur d’astronomie Martin Rees – membre de la Royal Society, la plus prestigieuse institution scientifique du Royaume-Uni-, et l’acteur Benedict Cumberbatch, qui avait incarné le scientifique dans un téléfilm, ont également pris la parole.

Dans l’assistance avaient notamment pris place le musicien américain Nile Rodgers, le physicien britannique Brian Cox, lui aussi membre de la Royal Society, et le chef du Parti travailliste britannique, Jeremy Corbyn.

Environ mille personnes, originaires de plus de cent pays étaient également présent. Elles ont été tirées au sort, parmi plus de 25 000 candidats.

« La contribution de Stephen Hawking à la science est aussi importante que celle d’Isaac Newton ou des autres personnes avec qui il est enterré », a jugé auprès de l’AFP Deborah Trevino, une Américaine de 65 ans, arrivée de Las Vegas avec son mari pour assister à l’inhumation. « C’était une personne extraordinaire, dont on devrait se souvenir pour toujours ».
Icône

Stephen Hawking était reconnu pour ses travaux sur les trous noirs et sur l’origine de l’univers.

Cloué dans un fauteuil roulant, il avait déjoué les pronostics des médecins qui ne lui donnaient que quelques années à vivre après lui avoir diagnostiqué, à 21 ans, la maladie de Charcot.

Il était devenu une icône après la publication, en 1988, d’« Une brève histoire du temps », un ouvrage de vulgarisation scientifique qui explique les grands principes de la cosmologie, du Big Bang à la théorie des cordes.

Son génie scientifique et son sens de l’humour avaient fait de lui une figure populaire, bien au-delà des cercles de la physique. Sa mort avait suscité une pluie d’hommages rarement égalée pour un scientifique, de la reine Elizabeth II à la Nasa en passant par l’ancien président américain Barack Obama.

La cérémonie d’inhumation a salué non seulement sa contribution à la recherche scientifique, mais aussi sa persévérance à combattre une maladie incurable.

« Nous sommes très reconnaissants envers l’abbaye de Westminster de nous offrir le privilège d’une célébration rendant hommage à la vie extraordinaire de notre père, et de lui offrir une dernière demeure aussi illustre », ont remercié ses trois enfants, Lucy, Robert et Tim.

2EME TIERS: MÉTHO-COSMOLOGIQUE

«LE JOURNALISTE DE L’ÊTRE (PIERROT VAGABOND) VERSUS LE JOURNALISTE DU PEUT-ÊTRE (MICHEL LE CONCIERGE)

February 23, 2017 Pierrot le Vagabond Chercheur
Edit

Plus la philosophie d’en haut devient oreille pour l’émergence de la philosophie d’en bas… plus des paramètres inédits se révèlent dans toute leur fraîcheur. C’est une philosophie dont la catégorie de l’existence prend forme UNIQUEMENT à partir de la parole INDIGNÉE du travailleur.

Bien sûr, Pierrot vagabond semble configuré comme un JOURNALISTE DE L’ÊTRE… On dirait qu’il est né avec un GPS fait uniquement d’errance poétique… Il dort sur un plancher, a horreur des objets, préfère connaître l’historique de l’argent que d’en posséder, calcule même le nombre de bouchées nécessaires au fonctionnement de son vivre pour ne pas nuire à la flânerie intellectuelle de son cerveau, n’a pas de vie privée, utilise l’environnement public pour ses besoins essentiels les plus discrets… Est-il platonicien? duchampsien? benjaminien?:))))))))))) il flotte dans ses pantoufles tout heureux de vagabonder les grandes questions de l’histoire de l’humanité sans être obligé de se pencher sur quelque réponse que ce soit.

Mais quand Michel le concierge cogne à la porte de la salle de couture à 6h.30 le matin… quelle joie….l’amitié entre UN JOURNALISTE DU PEUT-ÊTRE exceptionnel et un errant poétique SINGULIER ressemble à la rencontre entre le soleil et la lune:))))))) Michel est infiniment terrestre, droit, intègre, passionné, inquiet du lendemain, jamais loin du chaos, exprimant par de nombreux PEUT-ÊTRE… l’importance de passer une bonne journée car demain est TOUJOURS encore trop loin…. LA CATÉGORIE DE L’EXISTENCE EST SIGNÉE DE LA NAISSANCE À LA MORT D’ABORD PAR LA PRÉCARITÉ.

Et nos différences déclenchent d’immenses rires. Marlene la jardinière se lève vers 7h.am… le party est déjà commencé….

Et comme le dit si bien Michel, le pays œuvre d’art, c’est le programme du concierge pour jaser avec le monde…. car… quand tu as un mauvais programme, t’as beau travailler ben drette, si c’est bâti tout croche, la tour va tomber. pareil:))))))))))))))))

3EME TIERS: NANO-COSMOLOGIQUE

Pierrot

10 mars 2009 – 15 h 48 min | Permalien

MAIS QU’EST-CE QU’UN VAGABOND POETE?

A 60 ans , je commence a voir enfin la lumiere au bout du tunnel….

Pour moi, un vagabond poete, c’est un ermite des routes qui fait du bien a ceux et celles qu’il rencontre le long de son nomadisme et cela dans la chastete et la priere, sans dependance, hors temps, hors realite, hors servitude.

Il vit sur la terre comme s’il etait au ciel, ne demande jamais rien, mais ne refuse jamais rien de ce qui va lui permettre de faire du bien autour de lui.

Il dort dehors ou chez les gens quand on l’invite. Il se lave quand il peut, mange quand il peut, prie nuit et jour par le rythme de ses pieds scandant la beaute du monde.

wow-t=g3……….. il le vit nuit et jour, 7 jours par semaine.

Au mois de decembre 2008, une americaine qui avait entendu parler de ma marche a travers le Canada m’envoya par la poste une autobiographie d’une peace pilgrim de son pays qui avait fait, une generation avant moi, exactement ce que je fais… ce fut une revelation.

Je n’etais donc pas fou… il y a en avait une avant moi qui avait vecu mon reve, et d’une facon magistrale.

J »avais enfin le modele exceptionnel qui m’avait toujours manque….. Je sais que si j’avais eu ce livre entre mes mains a l’age de 20 ans, j’aurais tout lache parce que ce livre eclaire mon reve avec une precision chirurgicale.

Avant que ce livre me tombe entre les mains, j’ai reve dans les tenebres de ce qui m’etait possible et j’ai fait mon possible>:)))) mais maintenant, je suis mieux arme pour habiter la beaute et la puissance de mon reve. Je dois juste suivre la route du soleil et cela au Canada, c’est vraiment pas facile avec nos hivers rigoureux, je vais avoir a reviser mes plans pour l’hiver prochain:)))))

http://www.peacepilgrim.com.

Une femme qui prie en marchant, qui n’appartient a aucune religion, une simple paire de chaussures, pas de sac a dos… des poches cousues a son gilet pour y deposer des sacs de gruau et des sacs de lait en poudre, elle suit le soleil, dort dehors ou dans les gares et prie pour la paix. wowwwwwww…..

Aucune dependance, aucune misere. La marche, la marche et encore la marche pour mieux prier Dieu par les pieds….

Car pour un vagabond poete, Dieu est le soleil autour duquel il tourne.

En ce sens, St-Francois d’Assise et St-Benoir Labre me rejoignent aussi beaucoup. Mais ils font partie d’une religion organisee et ca c’est pas tellement mon genre….

La peace pilgrim est maintenant devenue mon inspiration la plus creatrice de sens dans la prochaine marche vers mon reve de vagabond-poete.

Pierrot
vagabond celeste

André Mercier

20 mai 2009 – 19 h 47 min | Permalien

Bonjour,
Quelle belle découverte pour un Latuquois de coeur que d’en croiser un autre sur sa route. Bien enraciné dans ma petite ville natale où j’ai connu les Rochette de ce monde, musiciens comme les Mercier, passionnés, aimables et amusants. Un homme est venu sur mon chemin un jour, il s’appelait Roger…passionné de télévision. Après près de trente années de travail et d’efforts, je suis toujours à la barre de la télévision communautaire de La Tuque, la survivante de RALT-TV, avec tout le respect que nous devons à son fondateur.

Salutations latuquoises !

Pierrot

22 mai 2009 – 8 h 02 min | Permalien

salut Andre

wowwwwwwwwwwwww…. quel merveilleux temoignage sur mon pere Roger…. je suis tres emu…. j’avais 12 ans et j’étais cameraman dans le studio R.A.L.T. tv pendant que mon pere realisait les émissions…. wowwww….
merci de prendre si dignement la releve par des mots de reconnaissance qui me vont droit au coeur…

De mon coté, il y aura spectacle le samedi 13 juin 20h.30 au cafe culturel de la Chasse-Galerie a Lavaltrie… Parmi mes 102 chansons écrites durant 2 ans et demie sur ma route de vagabond celeste, j’en choisirai 25 et je parlerai de La Tuque.. Ce spectacle sera filme pour un documentaire. Si y a des gens de La Tuque qui veulent reserver des billets ($15.00) les sous iron aux deux jeunes cineastes pour leur oeuvre… veroniqueleduc@hotmail.com

cafe culturel de la chasse-galerie (coop de la solidarite)
1255 rue Notre-Dame
J5T 1R7
http://www.chasse-galerie.ca

J’ai ecrit une chanson sur un gars extraordinaire de La Tuque…. Gaston Lebel…

LA LEGENDE DE GASTON LEBEL

COUPLET 1

te rappelles-tu?
quand sur la rue j’t’ai abordee
j’t’ai dit qu’un jour j’te marierai
en temps et lieu

En fait, La Tuque reste mon big bang existentiel… car mon enfance y fut heureuse…

André Mercier

22 mai 2009 – 19 h 35 min | Permalien

Bonjour Pierre…ou Pierrot, comme tu veux. Je suis en train d’écrire l’histoire de la télé latuquoise pour le livre du centenaire qui sera publié pour l’occasion. J’ai besoin de détails sur RALT-TV, comme l’année de fondation, les émissions, etc. Dans les années 80, j’avais eu le privilège de côtoyer ton père qui avait tourné une émission avec une seule caméra et qui donnait l’impression que plusieurs caméras tournaient en studio, rappelle moi cette émission…. Ton père était un vrai Latuquois; débrouillard, inventif, créateur, avec un idéal. J’ai vraiment apprécié cet homme de talent, malheureusement bafoué par « L’élite nombriliste télévisuelle trifluvienne »

Pierrot

1 juin 2009 – 9 h 41 min | Permalien

salut André

Pour les details sur R.A.L.T. T.V, j’etais trop jeune pour avoir une memoire efficace, mais Claude Landre qui habite au lac a Beauce et ma mere Rolande Rochette qui habite Shawinigan-sud pourraient peut-etre resoudre tes enigmes d’archives…

Bonne conquete d’informations
cher Latuquois

Pierrot
vagabond du bon dieu

André Mercier

2 juin 2009 – 15 h 51 min | Permalien

Salut Pierrot !

J’aimerais réaliser une entrevue avec sur les ondes de CFLM (Le grand orchestre de Roger Rochette était de l’inauguration le 3 octobre 1959…il y a bientôt 50 ans) afin de parler avec toi de ton cheminement de poète et de vagabond céleste, mais aussi de ton spectacle que tu offriras bientôt à Lavaltrie. On pourrait en profiter pour parler de cette chanson sur Gaston Lebel !

Je te donne le numéro de la station 819-523-4575

À bientôt j’espère
Salutations latuquoises
http://www.cflm.ca

André Mercier

pierrot

2 juin 2009 – 17 h 37 min | Permalien

salut Andre

je te telephone d’ici la fin de semaine…
tres touche
La Tuque reste mon unique univers interieur
depuis mon enfance

Pierrot
qui a mis les souliers de Felix de la rue Tessier
pour mieux chanter l’ame de la rue Gouin

3) LES 15 IERES PAGES DU IER CHAPITRE DU DOCTORAT DE NOTRE ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) DONT LE TITRE EST: «WOW-T=2.7K?» : LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE PAR WOW-T.COM

June 17, 2018 Pierrot le Vagabond Chercheur

LES 15 PREMIÈRES PAGES DU IER CHAPITRE DU DOCTORAT (AULD, WOODARD, ROCHETTE) DONT LE TITRE EST: «WOW-T=2.7K?» : LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE PAR WOW-T.COM

June 17, 2018 Pierrot le Vagabond Chercheur

IER CHAPITRE DOCTORAT
INTRODUCTION…. P.1

TOUTE LA LOGISTIQUE MÉTHODOLOGIQUE DU DOCTORAT DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) REPOSERA SUR L’ANALOGIE INTUITIVE-SYNTHÉTIQUE-PARADIGMATIQUE DE L’ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE «PIERROT VAGABOND CÉLESTE» SE VISUALISANT COMME UN CERVEAU-TEXTE COSMONAUTE HABITANT L’ESPACE-BLOG DE L’INFINI DE SON CORPS DIALOGUANT PAR MARGE-SKIPE AVEC LE CRI DE MUNCH DE LA CONDITION HUMAINE DES VIDÉOS-DOCUMENTAIRES DE L’ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE «MICHEL LE CONCIERGE TERRESTRE» ET DE SON INVENTION MAGISTRALE DE LA PHILOSOPHIE D’EN BAS, TOUT COMME AVEC L’ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE DE SA COMPAGNE-BIG-BANG « MARLENE LA JARDINIÈRE » POÉTISANT SA VIE DE SON JARDIN PARADISIAQUE PRAXÉOLOGIQUE…… L’OBLECTIF ÉTANT LE RENVERSEMENT DE LA PHILOSOPHIE D’EN HAUT PAR LA PHILOSOPHIE D’EN BAS POUR QU’ÉMERGE ENFIN AU 21EME SIÈCLE, SUR TERRE, LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE.

——

SUITE DE L’INTRODUCTION…P.2

JUNE 16, 2018

Quelle nuit, mais quelle nuit de travail. J’ai vu clairement à partir de quelle logistique méthodologique sera composé ce premier chapitre de 200 pages consacré à la formule «WOW-T=2.7K?»

Il y aura d’abord quatre parties de 50 pages chacune
dont les titres seront

P.1-50………. WOW
p.51-100…….-T
P.101-150…. 2.7K
P.151-200…. LES SIGNES ….. = ET ?

Chacun de ses 4 titres étant architecturé à partir de ses attributs essentiels de la façon suivante:

———-

Chaque page des 200 pages sera divisée en trois parties égales représentant sémiologiquement trois ancrages intellectuels aléatoires comme des débris cosmiques dans l’espace infini DE LA PHILOSOPHIE D’EN HAUT (Pierrot, vagabond céleste), dont le lecteur aura à fonder son herméneutique de lecture en se réfugiant dans la marge DE DROITE DE LA PHILOSOPHIE D’EN BAS fascinamment habitée tour à tour par les vidéos de Marlene la jardinière (DANS LA MARGE DE DROITE) , comme aussi par les videos de Michel le concierge (DANS LA MARGE DE GAUCHE) …. Selon l’a priori de trois archétypes hologrammiques symbolisant la condition humaine.

IER TIERS MÉTHODOLOGIQUE
L’onto-cosmologie (onto pour ontologie) du constructivisme radical de la formule (wow-t=2.7k?)

2EME TIERS MÉTHODOLOGIQUE
la métho-cosmologie ( métho pour méthodologie) du constructivisme radical de la formule (wow-t=2.7k?)

3EME TIERS MÉTHODOLOGIQUE
la nano-cosmologie (nano pour nano-citoyenneté) du constructivisme radical de la formule (wow-t= 2.7k)

————-

SUITE DE L’INTRODUCTION… P.3

Pour analogiser sémiologiquement le compte à rebours du décollage d’une fusée spatiale, les deux cent pages du ier chapitre du doctorat seront divisés en 50 numeros de 4 pages chacune, le début du chapitre commençant par le numero 50 et la fin du chapitre . signifiant le décollage de la formule-fusée au numéro zero.

L’ARTICULATION DU CADRE THÉORIQUE DES 3 SECTIONS DE CHAQUE PAGE VISERA À UNE ARCHITECTONIE RÉUSSIE ENTRE LA PARTIE 1 (l’onto-méthodologie) et la partie 3 (la nano-méthodologie) par une méticuleuse poïétique de l’invention méthodologique de la partie 2, servant de base aux trois formes de lecteurs potentiels ( un lecteur néo-positiviste, un lecteur herméneutique ou un lecteur constructiviste).

Ce cadre théorique n’utilisant comme fondement diachronique entre les citations et la bibliographie que la mise en orbitre des 3000 pages aléatoires mais poïétisées des deux blogues (wow-t.com pour la marge de la philo d’en bas) et wow-t.ca pour le cerveau-texte de la philo d’en haut, tout comme la marge de la philosophie d’en bas sera constituée d’archives-videos de Michel le concierge et de Marlene la jardinière

———-

Une modélisation du numero 50, de ses 4 pages, chacune découpée en trois sections (onto, métho et nano) servira de point de départ de l’écriture des 200 pages de ce chapitre qui, si la tendance se maintient, sera terminé à la fin de l’été 2018.

———-
———-
————

DÉBUT DES 200 PAGES DU IER CHAPITRE

MODÉLISATION DU NUMERO 50
QUI COMPREND 4 PAGES
ATYPIQUES DE LONGUEUR
PARCE QU’INSIDÉRALES DE CONTENU
(IMMATÉRIELLES PARCE QU’UNIQUEMENT
NUMÉRIQUES)

——–

PAGE ATYPIQUE 1SUR 4
le signal wow

CHAPITRE 1, NUMERO 50
le signal wow1

IER TIERS : ONTO-COSMOLOGIQUE

LE SIGNAL EXTRA-TERRESTRE WOW…. 15 AOÛT 1977…. A DURÉ 72 SECONDES
JUNE 15, 2018

Le signal Wow!

Le signal « Wow! » est un signal radio puissant, à bande étroite et centré sur la raie à 21 centimètres, capté le 15 août 1977 par le radiotélescope de l’université d’État de l’Ohio surnommé The Big Ear 1. D’origine inexpliquée, ce signal, qui a duré 72 secondes et n’a plus été détecté depuis, a fait l’objet d’une attention significative de la part des médias.
C’est l’astrophysicien Jerry R. Ehman qui observa le phénomène alors qu’il travaillait avec le radiotélescope à un projet SETI. Stupéfié de voir à quel point le signal correspondait à la signature attendue d’un signal interstellaire dans l’antenne utilisée, Ehman a entouré au stylo le passage correspondant sur la sortie imprimée et a écrit le commentaire « Wow! » (exclamation de surprise ou d’admiration en anglais, proche de l’onomatopée française « Ouah ! ») dans la marge à côté. Ce commentaire est devenu le nom du signal1.
Ce signal n’a toujours pas, en 2018, d’explication faisant consensus.

2EME TIERS : MÉTHO-COSMOLOGIQUE

Ce qui m’intéresse dans le numéro 50, c’est le big-bang métho-cosmologique constellaire puissamment magnétique, créé par cette anecdote surgissant du numérique…. d’un signal extra-terrestre de 72 secondes et de l’ étiquette «wow» qui a suivi… imprégnant tel un événement syncratique le cerveau-texte cosmonaute de l’infini du corps cosmologique de Pierrot le vagabond céleste.

3EME TIERS : NANO-COSMOLOGIQUE

Qu’est-ce que le wow pour Pierrot le vagabond céleste? Le fondement même d’un rêve big-bang. Qu’est-ce qu’un rêve big-bang? C’est un wow provenant d’une synchronicité inouie et peut-être imaginaire entre l’univers et la nano-personne humaine. J’en ai vécu une seule dans ma vie… mais ma vie en fut bouleversée au point où tout rapport entre l’onto-cosmologie, la métho-cosmologie et la nano-cosmologie se fonde sur le nano-constructivisme-radical d’un wow.

————–
NUMÉRO 50
PAGE ATYPIQUE 2 SUR 4
le signal wow

IER TIERS: ONTO-COSMOLOGIQUE

WOWWWWWWWWWWWW……

En 2012, pour le 35e anniversaire du signal Wow!, le radiotélescope d’Arecibo a envoyé une réponse de l’humanité, contenant 10 000 messages Twitter, dans la direction d’où provenait le signal10,11. Pour cette réponse, les scientifiques d’Arecibo ont tenté d’augmenter les chances qu’une vie intelligente reçoive et décode les vidéos de célébrités et les tweets des gens en y attachant une séquence en en-tête, répétée pour chaque message, qui permettrait au destinataire de savoir que les messages sont intentionnels et proviennent d’une autre forme de vie intelligente, l’humanité.

WOWWWWWWW……………

———–

2EME TIERS: MÉTHO-COSMOLOGIQUE

COURRIEL DE LA DOCTORANTE MYRIAM OUERTANI

À :Pierre Rochette
16‎ ‎juin à ‎22‎:‎26
Feuilletant le parcours de Matisse, je tombe sur cette phrase:

“Le panneau de la fondation Barnes est un triomphe personnel pour Matisse, mais en même temps le triomphe d’une méthode de travail […].”

Matisse et nos temps, p. 147, 1973.

————
COURRIEL À LA DOCTORANTE MYRIAM OUERTANI….

c’est exact

le triomphe d’une méthode de travail

correspond analogiquement au manifeste en création (ex: la spiritualité dans l’art de Kandinsky, le manifeste du parti communiste, Marx) … mais chez moi, cette unicité recherchée de ma méthode de travail consiste à faire d’un doctorat une véritable capsule spatiale qui regarde la terre de l’espace et qui reçoit des vidéos skypes de la condition humaine représentée par des archétypes hologrammiques… de là l’importance de cadrer ce 600 pages comme si je les voyais à travers le hublot de mon cerveau dans l’infini cosmologique de mon corps et comme si la question de ce doctorat ne pouvait venir que d’un vagabond céleste voyant la terre comme un point infini à l’horizon du cri de Munch de la condition humaine.

QUE FAUT-IL INVENTER POUR QUE SUR TERRE , AU 21EME SIÈCLE, PLUS AUCUN ENFANT NE MEURE DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE?

Ca fait 30 ans que je me documente sur l’histoire de la méthodologie, de la conceptualisation et de ses avatars aux prétentions universelles…du hiérarchique aux champs magnétiques… pour être certain de signer le triomphe d’une méthode de travail en équipe, le ier tiers (onto-cosmologique) étant sur-réfléchi par par le 2eme tiers (métho-cosmologique) de façon à ce que le troisième tiers, dans la tradition allemande de l’elbernis (le vécu intentionnel par le concept de formation) puisse dématérialiser sémiologiquement la dramaturgie à la base de la mise en scène théâtrale du discours argumentatif, sans les attributs essentiels historiques constellisant tout en déconstruisant didactiquement et scolairement la dynamique argumentative d’un tel design.

En ce sens, Marlene la jardinière de son paradis terreste praxiologique et Michel le concierge terrestre de son invention magistrale de la philosophie d’en bas, en sont les archétypes hologrammiques avec intention d’un fondement nano-citoyen à la nano-citoyenneté-planétaire en émergence pour le 21eme siècle.

à suivre

merci de me lire…

Pierrot vagabond

——

3EME TIERS : NANO-COSMOLOGIQUE

1962, MON PÈRE ROGER ROCHETTE FONDAIT LE IER POSTE DE TÉLÉVISION SUR CABLE AU CANADA À LA TUQUE

May 18, 2016 Pierrot le Vagabond ChercheurEdit

Juin 1962

Mon père eut une idée… faire venir des États-Unis du matériel pour opérer un poste de télévision… lui qui n’y connaissait absolument rien… Quel rêveur quand même… et au deuxième étage de notre maison… un rêve devint réalité… un studio, deux caméras et l’imagination de tous et chacun dans une ville nommée La Tuque, bien enfouie entre deux montagnes, où la liberté créatrice était née en 1916 grâce à la musique classique.

M. Roger Rochette après 18 ans de loyaux services chez H.R. Hillier quittait pour fonder le poste de TV privé sous l’appellation: RALT-TV à La Tuque. Mes deux frères et moi furent cameramen tandis que mon oncle Paulo était assistant de mon père à la réalisation dans la cabine technique… Toute la population devient tour à tour des animateurs et animatrices d’émissions locales….

L’humoriste Claude Landré , qui n’avait même pas 18 ans, y commença sa carrière comme animateur dans une émission intitulée… LANDRÉ EN PRIMEUR…

sur Google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com
Michel le concierge

——-

NUMERO 50
PAGE ATYPIQUE 3 SUR 4
le signal wow

WWW.FUTURA-SCIENCE.COM

IER TIERS: ONTO-COSMOLOGIQUE

Le signal “Wow!” est un pic d’ondes radio dans une bande étroite centrée sur la fréquence de 1.420 mégahertz, c’est-à-dire là où se trouve la fameuse raie à 21 cm de l’hydrogène, capté en 1977 par le radiotélescope Big Ear du programme Seti.
Il y a de bonnes raisons de penser que c’est LA FRÉQUENCE DES COMMUNICATIONS INTERSTELLAIRES ENTRE CIVILISATIONS PAR ONDES RADIO…..

2EME TIERS: MÉTHO-COSMOLOGIQUE

June 18, 2018 Pierrot le Vagabond Chercheur

Quel merveilleux conseil d’administration de la créativité nous avons eu ce matin, Marlene, Michel et moi. J’ai passé trois jours seul dans un nuit et jour d’une rare intensité pendant que mes amis construisaient leur patio à leur maison secondaire de Grandes-îles.

Ce matin, je leur ai donc lu la première des 15 pages du ier chapitre du doctorat qui en comprendra 200… J’ai eu les 3 wow que je rêvais d’avoir. D’autant plus que la philosophie d’en bas (Michel habitant la droite du texte par ses vidéos et Marlene la gauche de l’écran par ses vidéos) sera conçue de façon autonome à la philosophie d’en haut (l’archétype hologrammique de Pierrot le vagabond céleste).

Dans ses vidéos de la marge de droite, l’archétype hologrammique de Michel témoignera de la condition humaine des invisibles, de la nouvelle majorité nano-planétaire tandis que dans la marge de gauche, l’archétype hologrammique de Marlene construira graduellement son jardin de Grandes-Iles, symbole analogique de la terre nano-citoyenne-planétaire vue d’une révolution méthodologique percue immatériellement de l’espace.

Lorsque j’ai expliqué à mes partenaires que nous avions inventé une nouvelle méthodologie de recherche, en connaissance culturelle d’un panorama de méthodes de différents champs de recherche (philo, socio, phénoméno….) Michel m’a demandé comment j’appelais cette nouvelle méthode…. Je lui ai dit que dans ma tête, je l’appelais la méthode astronaute parce que toute son architectonie vient non pas de l’histoire des méthodes, mais de l’espace sidéral entre un cerveau astronaute et son corps cosmologie.

Et Michel de me dire: Moi, vu de la philosophie d’en bas, j’aimerais que nous appelions cette méthode la MÉTHODE «FLY BEEN» en opposition à toutes les méthodes qui l’ont précédée (les méthodes has been)…

Comme la gardienne des trois wow (Marlene) était d’accord, le nom de notre invention méthodologique fut donc adoptée à l’unanimité.

à suivre…

sur Google
wow-t.com

3EME TIERS: NANO-COSMOLOGIQUE

10. Le jeudi 31 août 2006 à 22:23, par Denis Cantin (Gladiateur)

Bonjour Pierre,
Hier, j’ai fait parvenir un courriel à toute la famille Cantin pour les informer que tu avais un site Web. J’ai reçu une réponse de Roger qui n’en revenait pas de la réponse que tu m’as écrite. Mon épouse, qui t’a connu aussi lors d’une activité qu’elle avait organisé à l’Essor Féminin de La Tuque et à laquelle tu étais l’artiste invité a découvert ton site. Elle a été très touchée par ta réponse et ce soir, en allant au resto, elle s’est aperçue que tu es resté dans le coeur des Latuquois. De plus, je t’ai fait découvrir à mes deux filles ainsi qu’à mes nièces. Si tu viens à La Tuque, tu peux frapper à ma porte et elle te sera toujours ouverte. J’aimerais que tu me donnes une autre adresse e-mail qui ne paraît pas dans ce site afin de te donner mon adresse. Salut, à +.

11. Le jeudi 31 août 2006 à 23:15, par pierrot

Cher Denis,

Tu peux même pas deviner à quel point, toute ma vie, je suis resté amoureux fébrile de La Tuque, ma ville natale. J’écris en ce moment et les frissons dansent ma chair et mes souvenirs. Je me rappelle, Roger Cantin et moi étions chanteurs pour l’orchestre des Najas. Plourde à la guitare, Miller à la basse et Johnson à la batterie je crois. (Les prénoms m’échappent). On était allé jouer à La Croche. Même pas d’argent pour revenir le soir même. On a couché là-bas. En pleine nuit, Plourde se réveille et me regarde… Pourquoi tu pleures? Je veux devenir un artiste pis je sais pas comment je vais faire pour sortir de la ville. Si je réussis pas cela je vais mourir.

Au retour, la nuit du lendemain, j’arrive en même temps que mon père en haut de la Cote St-Louis, lui et sa trompette à la main, moi et ma gêne. On a pas dit un mot. Rendu à la maison de la rue Gouin, mon père a sorti sa trompette et a joué un bout de jazz. Il était presque 3h 30 du matin. Ma mère se lève. Mon père y dit tu peux rester couché on jase Pierre et moi. Ma mère est retourné se coucher, Mon père a serré sa trompette puis m’a dit: fini la jasette pour ce soir.

Durant l’été, sans me le dire, mon père est monté à Montréal. Il est allé au collège privé Jean-de-Brébeuf. Il entre dans un bureau et dit à la personne: Vous êtes qui vous? la personne lui répond je suis père Trudeau et je suis directeur de ce collège. La suite m’a été raconté par le père Trudeau lui-même. Jamais mon père n’a su que je le savais. Mon père l’a regardé dans les yeux puis lui a dit. J’ai un problème de père de famille puis quand je vais sortir de votre bureau, vous allez avoir un problème de prêtre. Et le père Trudeau de dire, comment ça? J’ai un fils, il va étudier à votre collège, vous allez le faire travailler pour payer ses études parce que j’aii pas un sous. J’ai du fermer mon poste de télévision R.A.L.T. tv. Mon fils va habiter chez sa tante à quatre coins de rue d’ici. Et le père Trudeau de lui demander: Est-ce qu’il a des bonnes notes au moins. et mon père de répondre, non mais il va en avoir. Et le père trudeau de conclure (et ce sont ses paroles exactes) Monsieur, je ne vous connais pas, mais pour la beauté du geste que vous avez posé, j’accepte de prendre votre fils, il travaillera comme surveillant de récréation.

Mon père a attendu le dernier jour de l’été pour m’en parler. Il m’a dit, demaiin tu pars pour Montréal étudier. J’ai dis jamais. Moi je suis un artiste et je veux vivre une vie d’artiste. Et mon père de dire. Regarde mes souliers, j’ai meme pas deux lacets pareils. Je suis monté pour toi à Montréal. Va dans ta chambre, réfléchis 15 minutes. Puis au retour, ta décision sera la mienne.

Ce fut mon ier et dernier argument avec mon père. Après 15 minutes je descendis et lui dis: Ok, je monte à Montréal, mais rendu là-bas, je fonde un groupe de musique. Et mon père de dire: en autant que t’étudies le reste te regarde.

Nous créâmes le groupe les Contretemps. Groupe qui remporta le championnat nord-américain des groupes de folklore collégiaux et représenta le Canada au Japon lors de l’exposition d’Osaka.

Et qui est venu vivre chez ma tante Lucienne avec moi, Roger Cantin:))))))))))))

C’est fou. Quel est le rapport avec ma ville natale? Y a comme un arc-en ciel entre la nuit ou j’ai conté à Houde que je rêvais de devenir un artiste et ce soir ou je t’écris. Ma vie d’artiste de scène est en arrière de moi depuis 5 ans et demie déjà. Et cet arc-en-ciel, ce sont mes amis d’enfance et les gens de ma ville pour qui j’ai chanté à travers les années.

C’est viscéral, c’est intense, c’est respectueux, c’est reconnaissant. Le p’tit lac St-Louis fut mon paradis sur terre. Je ne sais pas quand je monterai à la Tuque. J’ai une bohème trop dépouillée de l’essentiel. Je commence un troisième roman. Je monterai peut-être l’été prochain a pied par la voie ferrée qui serpente le St-Maurice:)))):))))

Dans le brouillon du deuxieme roman qui traîne peut-être dans le vieux disque dur de Claude, je racontais Marlene Dietriech et mon oncle Paulo dans une allégorie qui a lieu a La Tuque:)))))))))))))))))))

Salutations à ta femme, ta famille,
à tous mes concitoyens
je t’envoie mon adresse courriel

————

NUMERO 50
PAGE ATYPIQUE 4 SUR 4
le signal wow

SUR UNE SUGGESTION DE MON AMI MICHEL LE CONCIERGE … CETTE MÉTHODOLOGIE DE RECHERCHE QUE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) A CONÇUE QUE QUE J’APPELLAIS INTUITIVEMENT LA MÉTHODE ASTRONAUTE, SERA BAPTISÉE LA MÉTHODE «FLY BEEN» EN OPPOSITION À TOUTES LES MÉTHODES QUI L’ONT HISTORIQUEMENT PRÉCÉDÉE (LES MÉTHODES HAS BEEN)

Quel merveilleux conseil d’administration de la créativité nous avons eu ce matin, Marlene, Michel et moi. J’ai passé trois jours seul dans un nuit et jour d’une rare intensité pendant que mes amis construisaient leur patio à leur maison secondaire de Grandes-îles.

Ce matin, je leur ai donc lu la première des 15 pages du ier chapitre du doctorat qui en comprendra 200… J’ai eu les 3 wow que je rêvais d’avoir. D’autant plus que la philosophie d’en bas (Michel habitant la droite du texte par ses vidéos et Marlene la gauche de l’écran par ses vidéos) sera conçue de façon autonome à la philosophie d’en haut (l’archétype hologrammique de Pierrot le vagabond céleste).

Dans ses vidéos de la marge de droite, l’archétype hologrammique de Michel témoignera de la condition humaine des invisibles, de la nouvelle majorité nano-planétaire tandis que dans la marge de gauche, l’archétype hologrammique de Marlene construira graduellement son jardin de Grandes-Iles, symbole analogique de la terre nano-citoyenne-planétaire vue d’une révolution méthodologique percue immatériellement de l’espace.

Lorsque j’ai expliqué à mes partenaires que nous avions inventé une nouvelle méthodologie de recherche, en connaissance culturelle d’un panorama de méthodes de différents champs de recherche (philo, socio, phénoméno….) Michel m’a demandé comment j’appelais cette nouvelle méthode…. Je lui ai dit que dans ma tête, je l’appelais la méthode astronaute parce que toute son architectonie vient non pas de l’histoire des méthodes, mais de l’espace sidéral entre un cerveau astronaute et son corps cosmologie.

Et Michel de me dire: Moi, vu de la philosophie d’en bas, j’aimerais que nous appelions cette méthode la MÉTHODE «FLY BEEN» en opposition à toutes les méthodes qui l’ont précédée (les méthodes has been)…

Comme la gardienne des trois wow (Marlene) était d’accord, le nom de notre invention méthodologique fut donc adoptée à l’unanimité.

à suivre…

sur Google
wow-t.com