LA SYNCHRONIVITÉ EST ESSENTIELLEMENT RELIÉE À LA NON-TRICHERIE D’UN RÊVE BIG BANG EN DIALOGUE AVEC LE RÊVE MULTIVERS QUANTIQUE-COSMOLOGIQUE ALORS QUE LA SYNCHRONICITÉ EN APPELLE À UNE VISION JUNGIENNE D’UN UNIVERS À ÉNIGMES ONTOLOGIQUES DONT L’ÉPISTÉMOLOGIE EST IMPUISSANTE À EN MODÉLISER LES COMPOSANTES

Ce que j’aime de la méthode du blog, c’est la force poïétique que constitue la maturation d’un glossaire d’une journée à l’autre sur un échantillonnage de plusieurs années, le tout géré par Google.

Le tout est tellement ascétique et intrinsèque que je suis mal à l’aise quand quelqu’un par hasard le lit… Car en réalité, ce n’est pas un blogue… mais un laboratoire de recherche basé sur l’induction d’un vagabondage intellectuel en dialogue avec le fil d’or et d’une question de recherche et de son organisation para conceptuelle paradigmatique….en assymétrie avec mes vagabondages empiriques à travers le Canada des dernières années.

La fracture entre les étiquettes glossériques de la nano-citoyenneté-planétaire et ses attributs essentiels reposant en grande partie sur le glissement sémantique et sémiotique de l’histoire de la pensée reposera en fait sur la capacité open source des nano-personnes-planétaires de révolutionner par le droit universel à une vie personnelle œuvre d’art, la dysfonction des états hobbiens si cruelle en ce qui a trait à ses droits et devoirs envers l’humanité.

De là la primauté de la synchroniVIté sur la synchroniCIté

à suivre…

sur Google
www.wow-t.com

DANS UN DOCTORAT D’INVENTION, LA MATRICE DE RECENSION (O.N.U ET ÉTATS HOBBIENS) DPOT ÊTRE ORCHESTRÉE DÈS LA QUESTION EXPLORATOIRE À TRAVERS NON PAS UN CADRE THÉORIQUE (HYPOTHÉCO-DÉDUCTIF) À PARTIR DUQUEL ON GÈRE L’ARCHITECTONIE, MAIS PLUTÔT PAR UN CADRE CONCEPTUEL AU SENS OÙ L’ON PART D’INTUITIONS INDUCTIVES ET QUE L’ON ACTIVE GRADUELLEMENT UNE LANCÉE DIALOGISTES DE CONCEPTS DE FAÇON À CRÉER UN CHAMP MAGNÉTIQUE QUI OSCILLE D’UNE PROBLÉMATIQUE FIL D’OR À UN CADRE CONCEPTUEL DONT L’OPÉRATIONALITÉ CONDUIRA EN CONCLUSION OUVERTE À UN TOURNANT ÉPISTÉMOLOGIQUE PARADIGMATIQUE REDESSINANT L’ONTOLOGIE DANS LE CADRE D’UNE THÉORIE BIEN ANCRÉE AUTANT QUE BIEN ENRACINÉE….. DE LÀ LES PARAMÈTRES QUE CONSTITUENT LES ÉTIQUETTES SUIVANTES: LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE, WOW-T=2.7K? ET LA SYNCHROVICITÉ RELIÉE À LA MASSE CRITIQUE DE VIES PERSONNELLE OEUVRE D’ART DANS UNE VISION QUANTIQUE-COSMOLOGIQUE MULTIVERS DES DÉFIS ANTHROPOCÈNES DU 21EME SIÈCLE.

C’est en ce sens que l’aporie entre les états hobbiens de l’O.N.U. et les nano-personnes-planétaires de la nano-citoyenneté-planétaire sera le défi du doctorat de l’équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette)

à suivre…

sur Google
www.wow-t.com

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE ET LE COÛT MÉCONNU DE L’ÉVASION FISCALE

LE COÛT MÉCONNU DE L’ÉVASION FISCALE
L’ARGENT DES PARADIS FISCAUX
SERT EN PARTIE À FINANCER
LA PÊCHE ILLÉGALE ET LA DÉFORESTATION

Stéphane Baillargeon
le devoir
15 août 2018

Société

Le paradis des uns peut engendrer l’enfer des autres. La majorité des entreprises impliquées dans la déforestation au Brésil et dans la surpêche dans le reste du monde utilise des pavillons de complaisance et des flux financiers opaques liés aux paradis fiscaux.

Une étude mise en ligne lundi par Nature Ecology And Evolution montre que 70 % des navires impliqués dans la pêche illégale ou non réglementée sont enregistrés dans des paradis fiscaux. Ces vaisseaux ne représentent pourtant que 4,4 % de la flotte mondiale.

L’enquête montre aussi qu’entre 2000 et 2011, 68 % des capitaux étrangers investis dans neuf grandes compagnies de production de soya et de viande bovine dans des zones coupées à blanc de la forêt amazonienne du Brésil ont transité par un ou plusieurs territoires à la fiscalité quasi inexistante et opaque. Au total, sur les quelque 45 milliards en capitaux étrangers transférés là, environ 20 milliards l’ont été par cette mécanique réputée pour encourager l’évasion fiscale.

70 %

des navires impliqués dans la pêche illégale ou non réglementée sont enregistrés dans des paradis fiscaux.

« L’objectif de cet article est de regarder les paradis fiscaux avec un nouvel oeil, en regardant leurs liens possibles avec l’environnement », résume Alice Dauriach, une des six cosignataires de l’enquête diffusée lundi. L’assistante de recherche travaille au sein du groupe sur la dynamique de l’économie et l’environnement (Global Economic Dynamics and the Biosphere, ou GEDB) rattaché à l’Académie royale des sciences de Suède. Elle a été jointe en Europe par Le Devoir.

Secrets des îles

Les paradis fiscaux abritent et font circuler des capitaux internationaux non réglementés d’une économie mondiale souterraine. Il en existe des dizaines allant des îles tropicales aux plus petits États européens. L’Agence du revenu du Canada les définit comme des zones sans impôts (ou presque), assurant le secret bancaire et fiscal à leurs clients. Ces généreuses mesures opaques servent surtout à soustraire des revenus à l’impôt ou à blanchir de l’argent.

Des enquêtes journalistiques ou universitaires lèvent parfois le voile sur certaines réalités de cette économie parallèle. Les mégafuites de données des Panama Papers et des Paradise Papers ont récemment servi à établir certains liens entre le financement opaque et certains dommages environnementaux, par exemple pour rapprocher l’évasion fiscale liée aux îles Vierges britanniques et la production de l’huile de palme en Indonésie, une activité menant là aussi à la déforestation.

68 %

des capitaux étrangers impliqués dans la déforestation au Brésil ont transité par un ou plusieurs territoires à la fiscalité quasi inexistante et opaque.

L’enquête suédoise utilise plutôt des données publiques, notamment en provenance de la banque centrale du Brésil. Voici d’autres révélations de cette étude pionnière :

Pêcheries Environ le tiers de la pêche commerciale à grande échelle est considérée comme de la surexploitation par l’ONU. Cette exploitation totaliserait entre 11 et 26 millions de tonnes de captures annuelles illégales ou non déclarées. Cette surpêche menace la biodiversité et la sécurité alimentaire de plusieurs régions du globe. Les pavillons de complaisance des navires pratiquant cette activité dévastatrice sont surtout fournis par le Belize et le Panama. Des inscriptions proviennent aussi du Costa Rica, du Liberia, des Bahamas et d’une douzaine d’autres États.

Foresteries L’enquête documente la provenance des capitaux de neuf compagnies travaillant dans le secteur du soja et du boeuf dans la forêt amazonienne du Brésil. Ces deux secteurs d’activités fermières contribuent à la déforestation. En fouillant dans les données de la banque centrale du Brésil, les chercheurs ont retracé environ 35 milliards de capitaux étrangers transférés entre octobre 2000 et août 2011. De ce total, 24 milliards ont transité par un paradis fiscal, en fait 68 % du lot. Une des compagnies étudiées a reçu 90 % de son financement des îles Caïman. Par comparaison, les estimations laissent croire qu’à peine 17 % des autres investissements étrangers au Brésil transitent par cette économie souterraine.

Que faire ?

L’explication précise et éprouvée du recours à ce stratagème financier reste difficile à valider. Par sa nature même, la mécanique financière paradisiaque demeure secrète et opaque.

« Nous avons plus d’idées concernant la pêche, poursuit Mme Dauriach. Des études ont montré que les paradis fiscaux peuvent servir à rendre plus opaque l’identité des propriétaires de certains navires. »

De même, l’hypothèse évidente de l’évasion fiscale comme objectif de ces activités de pêche et de production agricole devra être documentée de manière précise et indubitable. Cette stratégie pour réduire les impôts dus est par contre bien documentée dans d’autres secteurs.

Le groupe GEDB souhaite que des recherches élargissent l’enquête aux activités minières, par exemple, ou au commerce illégal des espèces menacées de disparition. Le besoin de constituer des banques de données fiables saute aux yeux.

« Plus il y a de données, plus il y a de transparence, plus on peut faire de recherches, résume la spécialiste. Cette transparence pourrait venir par exemple en forçant les entreprises multinationales à faire des déclarations d’activités financières pour chaque pays où elles sont actives au lieu de présenter des sommes globales. »

Reste à considérer comment lutter contre ces pratiques. Les États sont interpellés par les chercheurs pour prendre en compte la question environnementale dans leur lutte contre l’évasion fiscale.

« Dans le débat international actuel sur les paradis fiscaux, il faut aussi penser à la dimension environnementale, dit Alice Dauriach. Nous proposons donc qu’une organisation internationale, liée à l’ONU par exemple, puisse conduire des enquêtes plus larges sur le rôle des paradis fiscaux dans la dégradation de l’environnement. »

—-

sur Google
www.wow-t.com

ET SI UN JOUR LA MONNAIE VIRTUELLE À IMPACT SOCIAL FINANÇAIT UNE CHARTE DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE?…. AU 21EME SIÈCLE, QUELLE INSTITUTION PLANÉTAIRE FAUT-IL INVENTER POUR QUE SUR TERRE PLUS AUCUN ENFANT NE MEURE DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE?…. LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE POUR FAIRE CONTRE-POUVOIR POLITIQUE-JURIDIQUE AUX MONARCHIES NUCLÉAIRES ET ÉTATS HOBBIENS DE L’O.N.U.

 

2: LA DÉS-HOBBIATION DE L’O.N.U….. TITRE DU DOCTORAT DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE), PLAN, CITATIONS ET BIBLIOGRAPHIE

May 17, 2018 Pierrot le Vagabond ChercheurEdit

TITRE DU DOCTORAT
Dés-Hobbes-iation de l’O.N.U. par la nano-citoyenneté-planétaire.

QUESTION DU DOCTORAT:
Que faut-il inventer pour que sur terre au 21eme siècle plus aucun enfant ne meure de faim ou de blessures de guerre?

RÉPONSE DU DOCTORAT
la déshobbiation de l’O.N.U. par la nano-citoyenneté-planétaire.

ENJEU DU DOCTORAT
EN 300 MOTS OU MOINS:

Grâce à la déshobbiation de l’O.N.U. par la nano-citoyenneté-planétaire au 21eme siècle, de milliards de téléphones intelligents pourront enfin , et cela par une simple application algorithmique, valider politiquement la création d’une cour suprême nano-citoyenne-planétaire composée de deux assemblées des justes (125 femmes et 125 hommes) élues ville par ville et village par village, et cela par tirage au sort, dans le but de représenter ces milliards d’enfants-errants-fantomatiques, historiquement et cruellement victimes de la faim ou de blessures de guerre, afin que justice puisse être rendue contre ces prédateurs de vies personnelles œuvre d’art que constituent ces dirigeants des ETATS hobbiens onusiens, mis au banc des accusés pour CRIMES CONTRE LES ENFANTS DE L’HUMANITÉ, en conséquence de leur course aux armements, leurs guerres et leurs paradis fiscaux, et cela au nom de la cinquième question de la vie personnelle œuvre d’art: COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

4 CHAPITRES DU DOCTORAT

CHAPITRE 1:
DE HOBBES À LA DÉS-HOBBES-IATION

qu’Est-ce que la philosophie politique? c’est la science qui s’étend de l’anthropologie (1.1) jusqu’à la théorie de l’état (1.2), de la théorie de l’état à la théorie des états (1.3) de la théorie des états aux apories inter-étatiques hobbiennes (1.4)
CITATIONS ET BIBLIOGRAPHIES

CHAPITRE 2:
L’O.N.U
de Kant et sa paix universelle (2.1) à la société des nations de Wilson (2.2) à la création de l’o.n.u. (2.3) sous la critique de Kelsen (2.4) entre autres (2.5)
CITATIONS ET BIBLIOGRAPHIES

CHAPITRE 3
LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE
1: Imaginons…
que partout sur terre où il y a un conseil municipal, sous forme de village ou de ville, chaque personne humaine ayant le droit nano-citoyen de se présenter à un premier tirage au sort pour déterminer QUEL HOMME ET QUELLE FEMME DE CE VILLAGE OU DE CETTE VILLE sera éligible pour le prochain tirage au sort planétaire visant à former les deux assemblées complémentaires des justes (125 femmes et 125 hommes), et cela grâce à la science des algorithmes en dialectique avec les milliards de téléphones intelligents par le biais d’une simple application.

2: Imaginons…
qu’une fois les deux assemblées planétaires complémentaires des justes élues au tirage au sort (125 femmes et 125 hommes) doivent maintenant voter pour TROIS CANDIDATES ET TROIS CANDIDATS CHOISIS PAR CHAQUE ASSEMBLÉE DES 125… qui auront À LEUR TOUR pour défi de se présenter devant l’électorat universel ( de tous les nano-citoyennes et nano-citoyens s’étant identifiés comme tels dans le processus du ier tirage au sort), n’ayant le droit que de faire campagne à partir des 5 questions suivantes:

1: Quel est ton rêve?
2: Dans combien de jours?
3: qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
4: comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?
5: Comment nos rêves prennent-ils soin de la beauté du monde?

3: En conséquence de quoi… imaginons que…

La présidente ou le président des deux assemblées complémentaire des justes serait donc élu ou élue parmi les 3 candidats et les 3 candidates non par tirage au sort mais simplement planétairement au vote majoritaire par voix algorithmement sécurisés, son exécutif étant constitué des 5 autres membres non élus.

4: Imaginons que cet exécutif de 6 membres et le législatif des deux assemblées des justes (maintenant 122 hommes et 122 femmes) permettent par une séparation des pouvoirs réussie une formule pour créer une institution judiciaires formée d’un tirage au sort parmi tous les juges des cours suprêmes de chaque état constitué.

EN CONSÉQUENCE DE QUOI

sera réalisée planétairement la séparation des pouvoirs de Montesquieu de qui disait Raymond Aron, dans Penser la liberté, penser la démocratie, p.347:

IL SEMBLE MÊME, PAR INSTANTS,
QUE LA SÉPARATION DES POUVOIRS SOIT,
SELON MONTESQUIEU,
PLUS QU’UN MOYEN DE DÉFENSE
CONTRE LES ABUS ET L’ILLÉGALITÉ,;

ELLE EST CONSTITUTIVE
DE LA LIBERTÉ MÊME.

Imaginons
une séparation des pouvoirs nano-citoyenne planétaire à partir de laquelle le pouvoir judiciaire est constitué de 9 juges tirés au sort parmi tous ceux ou celles des cours supremes existantes à travers le monde, et cela parmi les juges étant intéressés aux quatre questions de la vie personnelle oeuvre d’art

1: Quel est ton rêve?
2: Dans combien de jours?
3: Qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
4: Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

Ces 9 juges réfléchissent aux lois planétaires de la beauté du monde pour que la cinquième question devienne réalité

5 – comment nos rêves prennent-ils soin de la beauté du monde?

—-
Imaginons que le nano-libéralisme réfléchisse par ses deux assemblées des justes (125 femmes et 125 hommes) sur la partie sauvage du capitaliste et vote des lois pour en réglementer les règles du jeu équitables.

—–
Imaginons que l’exécutif (3 femmes, 3 hommes) prennent des décisions politiques qui sont soumises par référendum à l’ensemble des vies personnelles oeuvre d’art de la planète
CITATIONS ET BIBLIOGRAPHIE

—–

CHAPITRE 4
LES TROIS FORMES D’ERRANCE
POUR LES ENFANTS DE L’HUMANITÉ
errance fantomatique (4.1), errance axiologique (4.2), errance poétique (4.3)
CITATIONS ET BIBLIOGRAPHIE

CHAPITRE 5
le droit à une vie personnelle œuvre d’art (5.1) pour les enfants de l’humanité (5.2) grâce à la dés-Hobbes-iation de l’O.N.U. par la nano-citoyenneté-plantaire (5.3)
CITATIONS ET BIBLIOGRAPHIE

—-

CONCLUSION OUVERTE
un consortium de chaires universitaires pour créer en moins de 3 ans une la nano-citoyenneté-planétaire, suite à une marche de la maison de Borduas (Montréal) au siège de l’O.N.U. (New York) pour y déposer et un doctorat (Auld, Woodard, Rochette) et une charte de la nano-citoyenneté-planétaire

—–

à suivre…

sur you tube
Michel le concierge

La nouvelle monnaie virtuelle à impact social pourra être utilisée dès octobre
[Accueil]
/[Économie]

Dès la fin du mois d’octobre, il sera possible d’accumuler et d’échanger des Impak Coin par l’entremise d’une application mobile développée par Impak Finance.
Photo: David Ryder Archives Getty Images / AFP Dès la fin du mois d’octobre, il sera possible d’accumuler et d’échanger des Impak Coin par l’entremise d’une application mobile développée par Impak Finance.

Karl Rettino-Parazelli
14 août 2018
Économie

La fintech québécoise Impak Finance, qui s’est fait connaître l’an dernier en lançant une nouvelle monnaie virtuelle à impact social, annoncera ce mardi la clôture d’une campagne de financement de 1,1 million de dollars. Grâce à cet ajout de capitaux, les Québécois pourront commencer à utiliser la cryptomonnaie à la fin du mois d’octobre, a appris Le Devoir

La jeune entreprise établie à Montréal rendra public mardi l’appui financier d’Anges Québec, d’Anges Québec Capital et d’investisseurs privés canadiens et français. La liste de ces investisseurs comprend notamment Claude Chagnon, chef de la direction de la Fondation Lucie et André Chagnon, et Daniel Paillé, économiste de formation, qui a été ministre de l’Industrie et du Commerce sous le gouvernement péquiste de Jacques Parizeau et plus récemment chef du Bloc québécois.

« C’est le premier investissement institutionnel, donc c’est significatif », affirme Paul Allard, cofondateur et président-directeur général d’Impak Finance. Cette campagne de financement s’ajoute aux 900 000 $ injectés par les fondateurs en 2016, aux 700 000 $ obtenus la même année à la suite d’une campagne de sociofinancement et au 1,4 million récolté l’an dernier lors de la prévente de la monnaie virtuelle d’Impak Finance, l’Impak Coin.

Cette monnaie virtuelle destinée à l’économie d’impact est devenue l’an dernier la première cryptomonnaie à recevoir l’aval des autorités canadiennes en valeurs mobilières.

« Notre projet requiert énormément de capitaux : développer la technologie, faire du marketing, ça se compte en dizaines de millions de dollars. Ce que [la campagne de financement] nous permet de faire aujourd’hui, c’est de lancer un pilote à Montréal cet automne, explique M. Allard. Nous sommes observés par plusieurs fonds d’investissement et plusieurs institutions financières, qui vont regarder ça avec beaucoup d’intérêt. »

Début des transactions

Dès la fin du mois d’octobre, il sera possible d’accumuler et d’échanger des Impak Coin par l’entremise d’une application mobile développée par Impak Finance.

Les 2266 personnes qui ont acquis des Impak Coin l’an dernier lors de la prévente pourront commencer à les utiliser dans des entreprises montréalaises qui se distinguent par leur impact social ou environnemental. Celles qui n’en ont pas encore pourront commencer à les accumuler en téléchargeant l’application et en recevant des unités en guise de récompense lorsqu’elles effectueront un achat dans une de ces entreprises accréditées.

Près de 8000 utilisateurs ont créé leur compte en vue d’accumuler et d’utiliser des Impak Coin. Les fondateurs d’Impak Finance et les utilisateurs de la plateforme ont proposé environ 11 000 entreprises, pour la plupart situées à Montréal, à Québec et à Paris, lesquelles pourront se qualifier prochainement pour obtenir le titre d’entreprise d’impact.

Jusqu’à maintenant, près de 300 compagnies — surtout montréalaises — sont passées par ce processus. C’est avec ces entreprises que les utilisateurs pourront faire affaire cet automne pour dépenser leurs Impak Coin ou en accumuler sous forme de récompenses.

Loop, qui vend des jus faits à partir des surplus de l’industrie alimentaire, BIXI, l’auberge Le Baluchon et le cabinet de services juridiques NOVAlex figurent notamment sur la liste.

« Les Impak Coin récompensent les gens qui font de la consommation responsable. Ça devient un choix de vie », résume M. Allard. Notre objectif n’est pas de remplacer le dollar canadien. C’est simplement d’attirer le plus grand nombre de dollars canadiens vers l’économie réelle d’impact. »

Retard accumulé

Il y a un an, au moment de lancer la prévente des Impak Coin, M. Allard prévoyait que les utilisateurs pourraient utiliser la cryptomonnaie à partir du printemps 2018. Le retard accumulé s’explique surtout par l’ampleur de la tâche à accomplir, dit-il aujourd’hui.

« Il y a eu des partenaires avec lesquels ç’a été plus long à signer, des défis technologiques qui ont pris plus de temps à relever. C’est un gros défi auquel on s’attaque. »

Pendant que les utilisateurs québécois mettront à l’épreuve la plateforme développée par Impak Finance, les Européens pourront acheter des Impak Coin à l’occasion d’une deuxième ICO (« Initial Coin Offering ») lancée en France le 25 octobre. « L’argent qu’on va récolter va servir au développement et au lancement de la plateforme en Europe », précise M. Allard.

Comme le Bitcoin, la monnaie virtuelle la plus connue d’entre toutes, l’Impak Coin s’appuie sur la technologie décentralisée du blockchain, ce qui permet d’effectuer des transactions sans passer par un intermédiaire.

Pour éviter la spéculation et la volatilité souvent associées aux cryptomonnaies, la valeur de l’Impak Coin, qui sera au départ de 1 $ CAN, sera cependant revue chaque trimestre, selon l’offre et la demande.

En plus de l’Impak Coin, Impak Finance souhaite à terme lancer une banque entièrement consacrée à l’économie d’impact, qui permettrait de financer des projets de plus grande envergure.

————

DU TRÈS GRAND RAYMOND LAQUERRE À NOTRE CONSEIL D’ADMINISTRATION DE LA CRÉATIVITÉ CE MATIN… 6 H. AM… IL ÉTAIT LÀ… NOUS PARLANT DE POÉSIE ET DE RÊVE POUR SES 70 ANS EN JUIN 2019… CET HOMME-DAUPHIN INVENTEUR DE NAGES VIT DE SYNCHRONIVITÉ DANS SON RESPECT DES AUTRES PARCE QU’IL NE TRICHE PAS… DE LÀ LE PLUS QUE LA VIE LUI APPORTE (EN DIFFÉRENCE AVEC LA SYNCHRONICITÉ)

Raymond Laquerre… un magnifique personnage… 6h du matin… il arrive à notre conseil d’administration (Marlene, Michel, Pierrot)… Et soudain il dit: (et je l’ai noté dans mon carnet)

PIERROT
J’AIMERAIS QUE TU M’AIDES
À RÉALISER MON RÊVE!

Et moi d’éclater d’un immense rire… Marlene et Michel me connaissent bien… ils savent à quel point mon cerveau est fragile et à quel point j’ai besoin à presque 70 ans d’une bulle d’amitié sans faille où je suis protégé de toute interaction sociale.

MAIS CE MATIN
C’ÉTAIT DU TRÈS GRAND RAYMOND LAQUERRE
AU RÊVE SUR 2 PATTES
POUR QUE LE PASSÉ DE LA JEUNESSE
DE TOUS SES AMIES ET AMIS
RESTE VIVANT

Cher Raymond…. un très vieil ami… complice de tous et chacun au collège Brébeuf quand j’avais 20 ans et qui a toujours cultivé des amitiés sans faille… Quand il organise un événement…. il s’y met un an d’avance… et tout y est prévu au quart de tours.

Un personnage… Un vrai…. Quand je suis devenu vagabond, il s toujours réussi à retrouver ma trace pour vérifier si j’allais bien… c’est ainsi qu’il est arrivé à la librairie alternative de Recyclo-livres où j’ai dormi sur une table pendant 4 ans parce que je travaillais sur une question: Comment réussir un pays œuvre d’art?

Quand les Contretemps ont gagné le championnat nord-américain des groupes folkloriques collégiaux à Toronto en 1969…. il était là… il fut même notre chauffeur pour nos premiers spectacles à Jonquière…

La plus grande qualité de Raymond… c’est son attention à l’autre… sans tricher, sans arrières-pensées… un très grand monsieur…

Pour ses 70 ans,

il veut louer l’auditorium du collège Brébeuf le 15 juin 2019 (il l’a déjà loué en fait) et y présenter (un peu comme le music hall de Michèle Tyssere) sa vision poétique et artistique de tous ses amies et amies qui s’expriment humainement par le biais de l’art.

Cela se ferait en p.m…. Et voici son rêve….

Michel et moi (anciens chansonniers du Vieux Montréal) présenterions 4 de nos chansons… nous passerions les premiers avec un extrait du documentaire MON AMI PIERROT, LE DERNIER HOMME LIBRE et pour Michel un extrait de LA PELLE JAUNE…

J’ai dit Raymond… en autant que j’honore mon amitié pour Michel et Marlene publiquement, je pourrais chanter une de mes chansons a capella, pas de guitare, avec le texte à la main (il veut que je chante la chanson des allumettes), car ma mémoire fout le camp avec l’âge… elle se dilue dans mes recherches:))))

Puis Michel chanterais 2 de ses chansons, puis nous en chanterions une dernière ensemble (Michel propose que ce soit la chanson du camionneur)..

pour qu’après les Contretemps chantent v’là l’bon vent…

On dirait que je change un peu en vieillissant… L’amitié est devenue ma valeur phare… Et un ami comme Raymond, ca ne s’invente pas….

Simon Gauthier, le conteur international, lancera son nouveau spectacle TIK TAC le 13 septembre 2018… je monterai en autobus à Grand-mère…. Fred Pellerin lancera son nouveau c.d. avec la chanson du camionneur le 20 novembre 2018… J’irai sans doute avec Marlene et Michel.

L’amitié que les autres nous portent
en vieillissant
il m’apparaît essentiel
d’en quintupler la mise…

Un bunker de l’amitié
j’ai appris cela
avec Marlene et Michel

bravo pour ton magnifique rêve Raymond

Pierrot

DANS LE DOCTORAT DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) INTITULÉ: «DES ÉTATS HOBBIENS DE L’O.N.U À LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE PAR WOW-T=2.7K?…» L’O.N.U. SERA CONSIDÉRÉ COMME UN LABORATOIRE DE THÉORISATION ENRACINÉE CONSTRUCTIVISTE (CHARMAZ)… OÙ LES CATÉGORIES CONCEPTUELLES ÉMERGENTES RELATIVES AUX ÉTATS HOBBIENS PROPOSERONT UNE EXPLICATION THÉORIQUE D’UN PHÉNOMÈNE COMPLEXE ET PEU ÉTAYÉ SUR LE PLAN THÉORIQUE CONDUISANT AU CONTRE-POUVOIR NANO-PERSONNE-HUMAINE PLANÉTAIRE PAR LE BIAIS D’APPLICATIONS AU COEUR MÊME DE MILLIARDS DE TÉLÉPHONES INTELLIGENTS

Ce qui m’intéresse dans la théorisation enracinée constructiviste (Charmaz), c’est la réflexion introspective critique que le chercheur doit exercer en continu à travers ses réponses subjectives autant qu’à travers ses dynamiques interactionnelles avec les écrits consultés pour nourrir la problématique

————-

à suivre

sur Google
www.wow-t.com

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE ET…. L’ARTICLE… L’ART N’EST PAS UN SANCTUAIRE D’ETIENNE BEAULIEU DANS LE DEVOIR DE CE MATIN

LE TITRE DU DOCTORAT DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD,ROCHETTE) ÉTANT MAINTENANT OPÉRATIONNEL (DES ÉTATS HOBBIENS DE L’O.N.U. À LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE PAR WOW-T=2.7K?…) LA MATRICE DE RECENSION (L’O.N.U. ET SES ÉTATS HOBBIENS), LA MÉTATHÈSE MENANT VERS UNE MÉGATHÉORIE ( DE HOBBES AUX ÉTATS HOBBIENS DU 21EME SIÈCLE), LES INDICATEURS DE CONCEPTS (LA MONTÉE DES O.N.G. MENANT À UNE CONSCIENCE NANO-PERSONNE-HUMAINE PLANÉTAIRE) CONDUISENT À UN NOUVEAU CHAMP PARADIGMATIQUE DE RECHERCHE (CHAMP HYBRIDE ENTRE LA PHILOSOPHIE DU DROIT ET LA PHILOSOPHIE POLITIQUE) PAR DES CONCEPTS CONSTRUITS PROGRESSANT À PARTIR D’UNE MÉTHODE DE THÉORIE ANCRÉE OU ENRACINÉE DE CADRES CONCEPTUELS ISSUS D’UN CONSTRUCTIVISME RADICAL À UNE CONCLUSION OUVERTE CONDUISANT À L’ARCHITECTONIE D’UN CADRE THÉORIQUE (LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE PAR WOW-T=2.7K?…» CONDUISANT À UNE MISE EN PRAXÉOLOGIE SUR TROIS ANS PAR UN CONSORTIUM D’UNIVERSITÉS.

August 13, 2018 Pierrot le Vagabond Chercheur

TITRE DU DOCTORAT

DES ÉTATS HOBBIENS DE L’O.N.U. À LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE PAR «WOW-T=2.7K?…»

Magnifique conseil d’administration de la créativité ce matin. Marlene dormait, heureuse après avoir célébré avec Michel son anniversaire de mariage… Moi je sortais d’une nuit de travail intense sur mon plancher de la salle de couture…

J’ai dis Mike… Comme en conclusion ouverte de notre doctorat, nous allons vivre une marche à l’O.N.U. en juin 2020 pour y déposer une charte de la nano-citoyenneté-planétaire en vue d’aller chercher un prix Nobel de la paix pour publiciser le droits aux enfants de la planète de ne pas mourir de faim ou de blessures de guerre, il m’apparaît maintenant évident de suggérer à l’équipe…

1) que la partie matrice du doctorat soit consacrée à l’O.N.U. et ses états hobbiens (IER CHAPITRE)

2) que notre doctorat étant un doctorat d’invention, nous puissions développer (LE DEUXIÈME CHAPITRE) en quoi l’historique de l’O.N.U. de par ses monarchies nucléaires accoquinées de ses féodaux conduit presque inévitablement à un contre-pouvoir nano-citoyen-planétaire s’organisant hors des états

3) que le TROISIÈME CHAPITRE soit consacré à notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) et sa formule de la nano-citoyenneté-planétaire «wow-t=2.7k?»

4) que la conclusion ouverte soit notre marche à l’O.N.U. en juin 2020 de la maison de Borduas à Montréal à l’O.N.U. à New York pour y déposer notre charte de la nano-citoyenneté-planétaire.

Michel ayant passé la soirée précédente à archiver du tournage en vue de son site www.wow-t.com, et moi passé toute la journée au café de la place des arts à peaufiner la progression de la question du doctorat pour en faire une question opérationnelle… C’est autour de la question du doctorat que nous sommes partis ensemble en métro pour notre journée de réflexion dans chacune nos conditions humaines du jour.

QUESTION DU DOCTORAT:

AU 21EME SIÈCLE, QUELLE INSTITUTION FAUT-IL INVENTER POUR QUE L’O.N.U PASSE DU SERVICE AUX ÉTATS HOBBIENS A DES SERVICES CONSACRÉS AUX NANO-PERSONNES-HUMAINES-PLANÉTAIRES?

HYPOTHÈSE FORTE:

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE, PAR «WOW-T=2.7K?…»

à suivre… sur Google www.wow-t.com

—————-
BRILLANT ARTICLE D’ETIENNE BEAULIEU
DANS LE DEVOIR DE CE MATIN
À RÉFLÉCHIR POUR LE DOCTORAT
SUR LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

——–

L’art n’est pas un sanctuaire
Etienne Beaulieu

Je m’insurge contre l’idée d’opposer l’art et l’idéologie, en faisant des artistes engagés dans des causes sociales des « idéologues qui n’aiment pas l’art », tel que cela a été exprimé par Patrick Moreau dans les pages du Devoir. Les artistes les plus marquants de notre société québécoise ont pour la plupart adhéré à un moment ou à un autre de leur parcours à une idéologie particulière et ont fait de leur art une manière de défendre ce point de vue

Gaston Miron était souverainiste, Paul-Émile Borduas était matérialiste et prônait l’athéisme. Sans eux, pas de Refus global, ni de poésie du pays. Les toiles de Borduas expriment à merveille son matérialisme, dans sa vision cosmique d’une matière infinie dont la densité varie en intensité. Les poèmes de Miron sont écrits à même l’existence d’ici, dans la pâte des couleurs et des textures du territoire (« Le gris, l’agacé, le brun, le farouche/tu craques dans la beauté fantôme du froid », « Les siècles de l’hiver »). Dire que ces artistes n’aimaient pas l’art me semble une absurdité.

J’ajouterais un autre nom qui m’est très cher, celui d’Ozias Leduc, qui a pourtant vécu sa vie en suivant les préceptes du christianisme, ce qui s’est reflété dans ses décors d’églises de Saint-Hilaire, de Sherbrooke, de Shawinigan, de Montréal et autres. L’historien de l’art Laurier Lacroix explique souvent qu’il faut cesser de séparer ses toiles de chevalet de ses oeuvres de commandes ecclésiastiques, comme s’il s’agissait d’un art « neutre ». Les natures mortes de Leduc, comme ses célèbres Trois pommes de 1897 ne sont pas que des fruits déposés dans un bol de terre cuite et sur du bois mal raboté, car il s’agit aussi de la figuration de la Trinité chrétienne, c’est-à-dire d’une doctrine religieuse. Et je n’imagine personne dire d’Ozias Leduc qu’il n’aimait pas l’art.

Maintenant, l’auteure Nicole Brossard, traduite en de multiples langues, est aussi féministe. Le désert mauve (qui sera mis en scène bientôt par les productions Rhizome) est inséparable de sa vision féministe du monde. Est-ce que Nicole Brossard n’aime pas l’art ? La grande George Sand était féministe en son temps, Virgina Woolf l’était aussi à sa façon en plaidant pour que les femmes aient une chambre à elles. Est-ce que ces auteures n’aimaient pas l’art ? Quand Joséphine Bacon prend parti pour la cause innue par ses poèmes mêmes, quand Rodney Saint-Éloi défend les écrivains racisés en fondant une maison d’édition et en leur donnant la parole, est-ce qu’ils sortent du domaine artistique ? Je crois au contraire qu’ils y contribuent fortement. Soyons très clair : ce qu’on appelle « idéologie » n’est souvent qu’une manière de désigner une cause à laquelle on refuse notre adhésion, ce qui ne la rend aucunement illégitime. Patrick Moreau a parfaitement le loisir de ne pas être féministe, c’est son droit le plus strict, mais il trompe son lecteur en prétendant que l’art et l’idéologie sont incompatibles.

Vouloir préserver l’art de toute forme « d’idéologie » me semble dangereux, et de toute manière impossible. L’histoire doit suivre son cours, et les forces sociales en présence doivent s’exprimer en toute liberté. Victor Hugo a été de tous les combats sociaux de son temps, il en a fait de nombreux grands textes, comme Les châtiments, contre Napoléon le Petit, et plusieurs poèmes des Contemplations, était-il pour autant un idéologue qui n’aimait pas l’art ? Quand on fait référence à Baudelaire comme exemple d’un art supposément neutre, élaboré dans le secret de l’alcôve et à l’abri de la foule, on oublie que le poète des Fleurs du mal a été vu sur les barricades de la révolution de 1848 et qu’il s’est rangé du côté du réalisme dès les années 1845-1846 en compagnie de Champfleury, d’Assézat et de Duranty. Oui, Baudelaire a été idéologue, et beaucoup des poèmes de son célèbre recueil ont été écrits à cette époque et dans l’esprit du réalisme ; n’aimait-il pas l’art pour autant ?

Enfin, la doctrine de l’art pour l’art est un leurre historique qu’il faut déconstruire. Théophile Gautier l’a popularisé dans la préface de Mademoiselle de Maupin en 1834 : « Il n’y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien ; tout ce qui est utile est laid. […] Je préfère à certain vase qui me sert un vase chinois, semé de dragons et de mandarins, qui ne me sert pas du tout. » L’orientalisme esthétisant de Gautier perle à chaque mot, l’inscrivant ce faisant dans un vaste courant idéologique qui traverse le XIXe siècle français auquel l’essayiste Thierry Hentsch a consacré un beau livre (L’Orient imaginaire. La vision politique occidentale de l’Est méditerranéen). Il faut savoir que l’art pour l’art est un mouvement artistique transatlantique, comme le Parnasse en France, qui visait à s’opposer au romantisme dans un tour de force qui transforme l’absence de cause en une cause, dans un argument autojustificatif qui donne lieu à ce que le sociologue Pierre Bourdieu a nommé « l’autonomisation du champ artistique » (Les règles de l’art).

C’est dire que l’idée même de ce qu’on appelle « l’art », invention de la Renaissance contre l’iconolâtrie chrétienne du Moyen Âge, est variable dans l’histoire et se voit donc appelée à changer avec les événements. Changement qui se déroule maintenant sous nos yeux et qui me semble aussi sain que souhaitable. Faire de l’art un sanctuaire, ce serait empêcher sa dynamique historique de se déployer et bloquer le mouvement d’idées qui lui est intrinsèque. Ce serait en un mot être contre l’art lui-même.

LE TITRE DU DOCTORAT DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD,ROCHETTE) ÉTANT MAINTENANT OPÉRATIONNEL (DES ÉTATS HOBBIENS DE L’O.N.U. À LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE PAR WOW-T=2.7K?…) LA MATRICE DE RECENSION (L’O.N.U. ET SES ÉTATS HOBBIENS), LA MÉTATHÈSE MENANT VERS UNE MÉGATHÉORIE ( DE HOBBES AUX ÉTATS HOBBIENS DU 21EME SIÈCLE), LES INDICATEURS DE CONCEPTS (LA MONTÉE DES O.N.G. MENANT À UNE CONSCIENCE NANO-PERSONNE-HUMAINE PLANÉTAIRE) CONDUISENT À UN NOUVEAU CHAMP PARADIGMATIQUE DE RECHERCHE (CHAMP HYBRIDE ENTRE LA PHILOSOPHIE DU DROIT ET LA PHILOSOPHIE POLITIQUE) PAR DES CONCEPTS CONSTRUITS PROGRESSANT À PARTIR D’UNE MÉTHODE DE THÉORIE ANCRÉE OU ENRACINÉE DE CADRES CONCEPTUELS ISSUS D’UN CONSTRUCTIVISME RADICAL À UNE CONCLUSION OUVERTE CONDUISANT À L’ARCHITECTONIE D’UN CADRE THÉORIQUE (LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE PAR WOW-T=2.7K?…» CONDUISANT À UNE MISE EN PRAXÉOLOGIE SUR TROIS ANS PAR UN CONSORTIUM D’UNIVERSITÉS.

TITRE DU DOCTORAT

DES ÉTATS HOBBIENS DE L’O.N.U. À LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE PAR «WOW-T=2.7K?…»

Magnifique conseil d’administration de la créativité ce matin. Marlene dormait, heureuse après avoir célébré avec Michel son anniversaire de mariage… Moi je sortais d’une nuit de travail intense sur mon plancher de la salle de couture…

J’ai dis Mike… Comme en conclusion ouverte de notre doctorat, nous allons vivre une marche à l’O.N.U. en juin 2020 pour y déposer une charte de la nano-citoyenneté-planétaire en vue d’aller chercher un prix Nobel de la paix pour publiciser le droits aux enfants de la planète de ne pas mourir de faim ou de blessures de guerre, il m’apparaît maintenant évident de suggérer à l’équipe…

1) que la partie matrice du doctorat soit consacrée à l’O.N.U. et ses états hobbiens (IER CHAPITRE)

2) que notre doctorat étant un doctorat d’invention, nous puissions développer (LE DEUXIÈME CHAPITRE)  en quoi l’historique de l’O.N.U. de par ses monarchies nucléaires accoquinées de ses féodaux conduit presque inévitablement à un contre-pouvoir nano-citoyen-planétaire s’organisant hors des états

3) que le TROISIÈME CHAPITRE soit consacré à notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) et sa formule de la nano-citoyenneté-planétaire «wow-t=2.7k?»

4) que la conclusion ouverte soit notre marche à l’O.N.U. en juin 2020 de la maison de Borduas à Montréal à l’O.N.U. à New York pour y déposer notre charte de la nano-citoyenneté-planétaire.

Michel ayant passé la soirée précédente à archiver du tournage en vue de son site www.wow-t.com, et moi passé toute la journée au café de la place des arts à peaufiner la progression de la question du doctorat pour en faire une question opérationnelle… C’est autour de la question du doctorat que nous sommes partis ensemble en métro pour notre journée de réflexion dans chacune nos conditions humaines du jour.

QUESTION DU DOCTORAT:

AU 21EME SIÈCLE, QUELLE INSTITUTION FAUT-IL INVENTER POUR QUE L’O.N.U PASSE DU SERVICE AUX ÉTATS HOBBIENS A DES SERVICES CONSACRÉS AUX NANO-PERSONNES-HUMAINES-PLANÉTAIRES?

HYPOTHÈSE FORTE:

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE, PAR «WOW-T=2.7K?…»

à suivre… sur Google  www.wow-t.com

DE L’O.N.U. À LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE PAR «WOW-T.COM=2.7K?»…. NOUVEAU TITRE DU DOCTORAT DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) AU SENS D’UN APPUI MÉTHODOLOGIQUE (DOCTORAT D’INVENTION PAR UNE MÉTHODE DE THÉORISATION ENRACINÉE) À LA MARCHE À L’O.N.U. EN JUIN 2020 OÙ NOTRE ÉQUIPE Y DÉPOSERA UNE CHARTE DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

Une thèse de doctorat, en soi, se doit d’apporter une contribution originale à l’avancement des connaissances.

Celle de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) se doit de poser une question qualitative par un énoncé clair et non-équivoque, écrit au présent qui précise des concepts-clés (variables) tout en suggérant une investigation empirique.

Mais bien plus…

Comme (si la tendance se maintient) nous utiliserons une méthode de théorisation enracinée (méthode par laquelle une recension complète des écrits n’est pas souhaitable, car elle risque d’influencer ce qu’on cherche à atteindre, soit l’élaboration d’un ensemble de construits et de relations ainsi qu’une théorie non influencée par des recherches antérieures (Johnson et Christensen, 2010)

.. nous devons imaginer une métasynthèse (une analyse des études qualitatives de façon critique et à synthétiser les résultats dans un nouveau cadre de référence) des recherches antérieures (Johnson et Christensen, 2010…. )

EN CONSÉQUENCE DE QUOI…

Le titre du doctorat ne comportant qu’un seul mot clé relié au passé, soit celui de l’O.N.U, les deux autres étant reliés à l’invention de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) , il sera infiniment plus intéressant de diviser le doctorat en trois chapitres

1) l’.O.N.U.

2) la nano-citoyenneté-planétaire

3) «wow-t.2.7k?»

avec en conclusion ouverte la marche à l’O.N.U. en juin 2020 pour y déposer une charte de la nano-citoyenneté-planétaire opérationnelle en moins de trois ans par un consortium de chaires universitaires à travers le monde de façon à ce que la question du doctorat puisse être répondue… celle-ci devant être réduite aux mots-clés du titre

QUELLE INSTITUTION FAUT-IL INVENTER AU 21EME SIÈCLE, POUR QUE L’O.N.U PUISSE SERVIR LE DROIT DE LA NANO-PERSONNE-HUMAINE-PLANÉTAIRE PLUTÔT QUE CELUI DES ÉTATS HOBBIENS?

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE PAR «WOW-T=2.7K?»

À SUIVRE…..

———-
sur Google
www.wow-t.com