All posts by Pierrot le Vagabond Chercheur

ET MON AMI ET PARTENAIRE DE RECHERCHE MICHEL LE CONCIERGE DE DIRE À NOTRE CONSEIL D’ADMINISTRATION DE LA CRÉATIVITÉ DE CE MATIN : «NOS ESPRITS HOLOGRAMMIQUES VOLTIGENT DANS LES CORDES DU QUOTIDIEN » ET D’AJOUTER « JE SUIS D’UN CALME FOU À M’AVOIR PEUR MOI-MÊME SACHANT QUE L’AVENIR ME CHERCHE»….. «L’intelligence artificielle pourrait-elle aider Québec à sélectionner ses immigrants? » »

« JE TE DEMANDE PARDON » : UNE MÉTHODOLOGIE DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU CŒUR…

1 : ENJEU DU DOCTORAT (300 MOTS OU MOINS)

JE TE DEMANDE PARDON…, à toi qui, comme des centaines de millions d’enfants-errants-fantomatiques, se meurt, jour après jour, de faim ou de blessures de guerre, et cela, au nom des 193 états hobbiens onusiens qui, sous la féodalité de monarchies nucléaires, font passer la course aux armements, les guerres et les paradis fiscaux avant TON DROIT MULTIVERSIEL à une vie personnelle œuvre d’art.

JE TE DEMANDE PARDON… au nom de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) qui, depuis plus de 12 ans maintenant, cherche à répondre à la question suivante : AU 21EME SIÈCLE, QUELLE INSTITUTION FAUT-IL INVENTER POUR QUE SUR TERRE, PLUS AUCUN ENFANT NE MEURE DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE ?

JE TE DEMANDE PARDON… au nom de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) qui S’ACHARNE à déployer concrètement L’INVENTION DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE, dans le but de contribuer à la déshobbiation de l’O.N.U. Par la mise en algorithme de milliards de téléphones intelligents « wow-t=2.7k? » , si possible avec la complicité de l’institut de l’intelligence artificielle du Québec) , nous validerons politiquement la création d’une cour suprême nano-citoyenne-planétaire composée de deux assemblées des justes (125 femmes et 125 hommes) élues ville par ville et village par village, et cela par tirage au sort, dans le but de représenter incontournablement et éthiquement toi et les centaines de millions d’enfants-errants-fantomatiques qui souffrent de la même criminalité étatique banalisée que toi.

Dans ce doctorat, PAR UNE MÉTHODOLOGIE DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU CŒUR (ier chapitre), le premier à te demander pardon sera moi, Pierrot vagabond (2eme chapitre le rêve big bang), puis mon ami et partenaire de recherche Michel le concierge (3eme chapitre la non-tricherie), pour enfin laisser la parole à sa compagne œuvre d’art, Marlene la jardinière (4eme chapitre, ses jardins coups-de-coeur œuvre d’art).

Pourquoi nos trois archétypes hologrammiques veulent-ils tour à tour te demander pardon?

Parce que notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) veut parler au cœur de l’humanité (5eme chapitre) et non à sa raison. Par le biais d’une CHANSON – MANIFESTE, nous affirmons que l’invention de la nano-citoyenneté-planétaire doit s’accompagner d’un « JE TE DEMANDE PARDON» , en corollaire de la décision de ne plus tricher par chaque vie-personnelle-œuvre-d’art consacrée à l’ultime question :

COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE? (4eme et dernier chapitre).

————
Quel beau conseil d’administration de la créativité encore ce matin.

Quand je suis arrivé hier soir, l’archétype de Michel Woodard (Michel le concierge) peinturait le mur rouge par une couche de flat avec AVEC SON COEUR AMOUREUX DEPUIS 35 ANS DE SA MARLÈNE LA JARDINIÈRE qui elle de son côté à Grandes-Iles arrosait le nouveau gazon en attendant son Michel pour passer la fin de semaine avec elle.

Et Michel de me dire ce matin: « Fais wow sur ton rêve, enlèves la tricherie et tu te retrouves en harmonie avec le big bang et c’est avec cela que tu demandes pardon»…

Ce qui me touche le plus jour après jour, c’est le bénéfice que nous retirons tous les trois (Marlene la jardinière, Michel le concierge et Pierrot vagabond) de nos trois règles méthodologiques fondant notre joie de vivre sur laquelle est basée toute notre aventure intellectuelle en commun.

1) nous sommes trois archétypes hologrammiques prenant soin du rêve des uns et des autres.

2) nous sommes trois peintres faisant confiance à l’auto correction de nos axiomes comme trois négatifs plongés dans un bain d’acide pour un développement argumentatif progressif et auto-correctif

3) nous investissons sur les 3 wows POUR HARMONISER NOS RECHERCHES PARALLÈLES POUR LA PURE JOIE DE LES HARMONISER DABS UN MÊME DOCTORAT MULTI-MÉDIAS ET MULTI-CONTEXTUEL.

Et comme tous les matins depuis le début de la semaine, nous commencons notre journée de travail intellectuel en analysant hologrammiquement et méthodologiquement notre performance à la fête de Raymond-Louis Laquerre, là où le titre et le fil d’or de notre doctorat s’est imposé comme étant UNE DEMANDE DE PARDON À CHAQUE ENFANT VICTIME DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE, fractalisant l’humanité qui demande pardon en inventant la nano-citoyenneté-planétaire par deux assemblées des justes (125 femmes et 125 hommes) et cela par le biais de l’institut d’intelligence artificielle du Québec.

——————

L’intelligence artificielle pourrait-elle aider Québec à sélectionner ses immigrants?

Romain Schué

Avec l’appui du milieu des affaires, une entreprise montréalaise, spécialisée dans le recrutement par l’entremise de l’intelligence artificielle, propose au ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI) d’utiliser cette technique afin de combler adéquatement les besoins de main-d’œuvre de la province.

« Le match parfait entre candidats et entreprises est une équation mathématique qui regroupe plusieurs critères, qui ont différents niveaux d’importance », explique Julie Hubert, la présidente de Workland.

Fondée en 2011, cette firme montréalaise d’une cinquantaine d’employés, installée dans le quartier Griffintown, s’est spécialisée dans le recrutement intelligent, en créant une plateforme pour mettre en lien candidats et employeurs.

Expérience, aspiration, connaissance des langues étrangères, tests de psychologie, de leadership, de management et de personnalité : une série de données sont analysées « pour que les bonnes personnes aillent dans les bonnes entreprises », souligne cette diplômée en marketing de l’Université McGill.

À la manière d’un site de rencontre, les entreprises, mais aussi les personnes en recherche d’emploi, peuvent trouver le profil idéal.

« Ce processus de maillage est rendu tellement complexe qu’il ne peut que difficilement être exécuté par des humains, assure la PDG de Workland. Les avancements technologiques peuvent venir nous aider à amener les parties ensemble, pour être sûrs qu’on a les bonnes parties qui parlent ensemble et qui amènent le match parfait à la fin. »

Elle est debout dans ses bureaux de Workland.

Julie Hubert a fondé Workland à la suite de mauvaises expériences personnelles. « Durant des entretiens, les recruteurs parlaient d’autres critères. J’ai vécu l’inefficacité du système », raconte-t-elle.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Le MIDI ne ferme pas la porte

Son projet a pour objectif de convaincre le gouvernement du Québec d’utiliser l’intelligence artificielle (IA) afin de sélectionner adéquatement les candidats à l’immigration qui pourraient combler les besoins de main-d’œuvre.

« Veut, veut pas, on est des humains, quand on regarde un C. V. ou différentes données, c’est très, très dur d’être 100 % objectif. De là l’importance d’amener la technologie qui peut regarder toutes sortes de critères. »

— Julie Hubert, fondatrice de Workland

À ce jour, le nouveau système d’immigration Arrima, créé sous le gouvernement libéral avant d’être mis en service par l’équipe caquiste fin juin, ne comprend pas d’IA dans sa « première phase de développement », assure une porte-parole du MIDI. Seule l’instauration de critères permet de filtrer les candidats à l’immigration permanente dans ce bassin comprenant des dizaines de milliers de personnes.

Cependant, Québec reste ouvert à cette idée. « Des ressources seront affectées pour la mise en place des systèmes et des technologies requises pour compléter les travaux de développement », indique-t-on, sans plus de précisions.

Une rencontre sera d’ailleurs organisée entre des représentants du MIDI et Workland au cours des prochaines semaines. Le sous-ministre Bernard Matte et Julie Hubert ont déjà eu l’occasion d’échanger sur ce sujet au cours d’un panel organisé en juin dans le cadre de la dernière Conférence de Montréal du Forum économique international des Amériques.

Comment fonctionne Arrima?

Les candidats à l’immigration doivent remplir une déclaration d’intérêts. Si les données remplies – l’expérience, l’âge, la langue, les diplômes, possibilité d’avoir une offre d’emploi – satisfont le MIDI, ce dernier envoie une invitation à remplir un dossier. Le ministère offre également un service de conseils aux entreprises qui pourront par la suite consulter ces données – un portail pour les employeurs fonctionnera dès février 2020 – et, éventuellement, contacter des candidats pour leur fournir une promesse d’embauche. Au total, 64 conseillers du MIDI travailleront sur ce service.

Le milieu des affaires favorable

Utiliser l’IA dans le processus d’immigration séduit le milieu des affaires. « Ça peut être un apport pour améliorer le processus et les délais », souligne Yves-Thomas Dorval, président du Conseil du patronat.

Se servir de cette technologie est également une évidence pour Stéphane Forget, à la tête de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ).

« On ne peut pas imaginer, surtout si Arrima fonctionne bien, si beaucoup de personnes immigrantes postulent, qu’on va faire ça à la mitaine. En 2019, on a l’opportunité d’avoir accès à l’intelligence artificielle, on ne peut pas imaginer faire ça manuellement à court terme. »

— Stéphane Forget, président de la Fédération des chambres de commerce du Québec

« Beaucoup d’entreprises utilisent déjà ce genre de système là pour améliorer leur recrutement d’employés. C’est quelque chose qui est déjà en construction, qu’on teste depuis un certain nombre d’années. On a un secteur qui est en pleine croissance au Québec », rappelle-t-il, en évoquant le leadership de la province dans ce domaine.
Ottawa déjà mis en garde

Le gouvernement fédéral utilise déjà, en partie, l’IA à travers son propre système d’immigration. Des projets pilotes ont été lancés en 2017 et 2018 visant les demandes électroniques de visa de résident temporaire provenant de la Chine et de l’Inde.

Son utilisation a cependant été limitée et Ottawa a utilisé exclusivement cette technologie comme un « mécanisme de tri », afin d’accélérer le traitement de ces dossiers, selon des propos rapportés par La Presse canadienne en septembre 2018.

Des résultats positifs

Dans un rapport, le ministère fédéral de l’Immigration a indiqué que le projet pilote visant les candidats chinois, fin 2017, a « dépassé les attentes ». « Le modèle a atteint le taux d’exactitude fixé tout en dépassant le volume prévu d’approbations ne nécessitant pas d’examen d’admissibilité supplémentaire par un agent », peut-on lire dans ce document.

Le gouvernement fédéral réagissait alors à la publication d’un rapport réalisé par le Citizen Lab, de l’Université de Toronto, mettant en garde Ottawa sur une possible discrimination.

Cette crainte est d’ailleurs toujours soulevée par de nombreux experts consultés par Radio-Canada. Tout en se montrant en faveur de cette technologie qui pourrait accélérer le traitement des dossiers, ces derniers restent néanmoins prudents.

« L’IA peut avoir des biais, comme les humains peuvent avoir des biais », prévient Laurent Charlin, professeur adjoint à HEC Montréal.

« Si on veut utiliser l’intelligence artificielle dans des processus de la plus haute importance, comme les processus d’immigration, il faut s’assurer que l’intelligence artificielle ne discrimine pas sur la base par exemple de race, de pays d’origine, de religion. »

— Laurent Charlin, professeur adjoint à HEC Montréal

Une « intervention humaine » nécessaire

Il faut utiliser l’IA « de manière responsable » et s’assurer d’une « transparence du processus », mentionne de son côté le chercheur Simon Lacoste-Julien, de l’Université de Montréal.

« Il devrait quand même y avoir une intervention humaine significative dans les jugements qui seront posés, pour prendre en compte des éléments de contexte qui sont de nature sociale, économique ou psychologique et que les systèmes d’IA d’aujourd’hui – et pour les prochaines années – ne pourront pas comprendre », juge le directeur de l’Institut québécois d’intelligence artificielle (Mila), Yoshua Bengio.

« Ces systèmes peuvent être très compétents pour une tâche très pointue, mais n’ont pas une compréhension élargie du monde qui nous entoure et du fonctionnement de la société. »

— Yoshua Bengio, fondateur du Mila

Julie Hubert se veut quant à elle rassurante. Entourée de nombreux employés issus de l’immigration, elle vante l’ouverture nécessaire de la part des personnes utilisant l’IA.

« Pour l’utiliser, il faut connaître la réalité du terrain, celle des candidats, celle des entreprises, soutient-elle. Il faut être ouvert. »
———-

DANS LE CHAMP CONSTELLAIRE DU COEUR, UN PERSONNAGE HOLOGRAMMIQUE PAR CERTAINS ASPECTS EST UN ABCEPT HOLOGRAMMIQUE ET UN ABCEPT HOLOGRAMMIQUE PAR CERTAINS ASPECT EST UN PERSONNAGE OU ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE…. LE TRANSGRAMATURGIE MULTIVERSIELLE EN ASSURANT L’ESTHÉTISME PAR LES QWALIAS ONTIKHATIFS DE CHAQUE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART EN MODE DE RÊVE BIG BANG.

Tout arsenal axiomatique reposant sur une hypothèse folle (la réalité du multivers dans le cas de notre doctorat) repose sur ce qu’on appelle en philosophie de la connaissance des principes axiomatico-logiques de type identitaires circulaires-herméneutiques.

La transgrammatologie qualienne abceptuelle dont se liquéfie quanto-cosmologiquement le champ constellaire du cœur fait en sorte que la recohérence des intrikations ontikhatives qwaliennes habitent ce que j’appelle le boson de Higgs de l’enchantement multiversiel des impossibles-possibles.

De là ces démesures inouïes inclues dans chaque débris multiversiels de la mémoire du cœur, qui semble traverser par technologies déformées de synchroni-vie-tés, le tissu espace-temps sur lequel rebondit les transgrammes comme si l’on se trouvait fascinamment à la fois dans un pictogramme hanté d’une théorie des cordes régénéressant une sorte d’hiéroglyphe  cryptée que ni les 5 sens, ni la raison, ni le viscéral ne peuvent même soupçonner.

Le cœur, le cœur et encore le cœur, en modes de poupées russes… cœur d’une vie personnelle œuvre d’art hologrammée et transgrammée en battements de cœur d’une humanité œuvre d’art en devenir sous une infinie d’infinité de rêves big bangs se ressourssant en brosses d’être et en attaques d’être, comme la source d’eau qui surgit soudain d’une forêt de signes impénétrables.

L’abcept hologrammique constitue la danse hiéroglyphe de tout archétype-personnage hologrammique d’une beauté du monde pourqui bat le cœur multiversiel des débris de la mémoire du cœur.

à suivre….

Pierrot vagabond

À L’ÈRE DE LA NANO-MODERNITÉ-PLANÉTAIRE… LE PHILOSOPHE NE PEUT ÊTRE NI UN DIEU QUI CRÉE LE MONDE PAR DES CONCEPTS, NI UN HÉROS QUI VOYAGE LE MONDE PAR DES CONCEPTS, MAIS UN CRI MULTIVERSIEL D’UN SCANDALE ABCEPTUEL DU COEUR, SOIT CELUI DE L’ERRANCE FANTOMATIQUE-AXIOLOGIQUE DONT LES QUALIS SE DÉSESPÈRENT D’ENTERRANCE AU NOM DES MILLIARDS D,ENFANTS QUI SE MEURENT DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE…. LE COEUR DE L’HUMANITÉ OEUVRE D’ART EN DEVENIR CONVOQUE CHAQUE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART À UNE NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE POUR QUE LE COEUR DE CHAQUE ENFANT BLESSÉS SOIT RÉPARÉ PAR L,ERRANCE POÉTIQUE À LAQUELLE L’HUMANITÉ OEUVRE D’ART A DEVOIR D’HUMANITÉ MULTIVERSIELLE

Soudain, les abcepts pascaliens soulevés par la condition humaine en mode d’enterrance ouvrent le territoire quanto-cosmologiques du cœur à des inventions inédites.

Que la philosophie se fasse abceptuelle d’errances poétiques qWaliennes par pur open-source planétaire du cœur à cœur de vies personnelles œuvre d’art en champ constellaire multiversiel itrikés en mode d’ontikhation opérationnelle..

Pierrot vagabond

DANS SA PERFORMANCE SUR SCÈNE LORS DE LA FÊTE DE RAYMOND-LOUIS LAQUERRE DANS LA GRANDE SALLE DU COLLÈGE JEAN-DE-BRÉBEUF… L’HOMME QUI CHANTE… L’ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE DE MICHEL LE CONCIERGE PAR SA CHANSON «JE TE DEMANDE PARDON» TRANSGRAMME DE COEUR À COEUR AVEC SON PUBLIC LA CONDITION HUMAINE D’ENTERRANCE PAR SES DÉBRIS MULTIVERSIELS D’UNE QUALIENCE EXCEPTIONNELLE… SURTOUT DANS SA DERNIÈRE STROPHE «ET D’AMOUR TE DIRE MERCI»

Ce qui est fascinant chez mon ami et partenaire de recherche Michel le concierge, c’est à quel point son visage exprime son cœur quand l’homme chante en lui.

Moi qui connais depuis 12 ans son génie d’aimer en œuvre d’art sa compagne Marlene et cela au quotidien sans faille…. cela m’apparaît tout à fait logique qu’il arrive à aimer le public avec la même humilité…

C’est d’ailleurs en modélisant le cœur aimant de Michel que j’en suis arrivé à architectoniser conceptuellement un pré-design de notre doctorat par un arsenal axiomatique des plus singuliers qui pourrait se dévoiler dans l’ordre suivant:

1) Imaginons que le multivers, en ce moment hypothèse forte d’un grand nombre de scientifique soit très… très… très…. fortement probable par le croisement même de l’inflation éternelle, de la théorie des cordes et de la matière noire.

2) Imaginons que le corps d’une personne humaine puisse être cartographié multiversiellement en quatre zones cartographiques… trois stellaires (les 5 sens, le cerveau et le viscéral) et une stellastique (le cœur).

3) Imaginons que seul la région stellastique du cœur puisse être dotée d’un champ constellaire lui permettant de vivre par ABCEPTS (ce que la sociologue Gaelle Eteme nomme DES ABCEPTS PASCALIENS) de très beaux morceaux d’anthologies sous forme de constellations de débris du cœur qui raconte le multivers dans sa danse infinie de big bangs.

4) Tout le doctorat de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) pourrait se problématiser sous l’angle suivant: « Comment passer du cœur de la personne humaine œuvre d’art au cœur de l’humanité œuvre d’art par l’invention de la nano-citoyenneté-planétaire tout en explorant l’énigme du multivers sous l’algorithme de justice sociale wow-t=2.7k? »

5) Se pourrait-il que dans cette transgammerie des débris du cœur  où l’accident se brûle d’essence les 5 sens se font explorateurs du cœur qui lui peut enfin, par pure réciprocité adventielle (dans le sens de raison suffisante de Leibniz) se faire initiateur multiversiel des 5 sens par des accidents-essentialisés de synchroni-vieté qWaliens.. et cela par la seule puissance même de l’onti-kha-tion d’une vie personnelle œuvre d’art qui maintient sa décision de ne pas tricher avec son rêve big-bang protégé par un champ constellaire d’une puissance quanto-cosmologique inédite?

C’est en ce sens, que par le cœur de Michel le concierge, l’homme qui chante, la philosophie d’en haut basée sur la logique de la raison s’incline existentialement et multiversiellement devant l’invention de la philosophie d’en bas , parfum qWalien d’une logique abceptielle et transgrammée du cœur.

Pierrot vagabond
au nom de par et pour
notre équipe de recherche
Auld, Woodard, Rochette

COURRIEL DE MON AMI ET GRAND CONTEUR INTERNATIONAL SIMON GAUTHIER

Ici Simon

J’ai bien hâte d’entendre les 3 séquences (mauvais café, mur du cuisine rouge, bon café)
Ici, j’ai travaillé le village bcp bcp bcp. Dans les liens oeuvre d’art vie,
3 belges ami.e.s sont à la maison:
je leur dit venez on va faire le tour du village.

200 pi pas plus je leur présente BEnoit le pierreur.
Il est entrain de faire sa maison en pierre. Pierre qu’il a ramassé pendant 9 ans pour faire sa maison de ses propre mains.

Pierre rammassé une à une
Maison qu’il construit tout les jours.
Je lui demande d’où vient cette idée
Il nous répond, quand j’étais petit et que j,ai entendu l’hsitoire des 3 petits cochon… la maison de brique, c’est elle qui dure. Depuis ce temps j,ai cette maison dans la tête et aujourd’hui je la construit… Et Pierre Elle est d,un beauté et de touche artistique incroybale, inqualifiable
et Benoit peut nous parler de la provenance et de l’histoire de chaque pierre quei se trouve sur sa maison!
Le Belge font haaaaaaaaaa yeux grands ouverts! la bouche de même!

Salut Benoit

on s’en va 100 pi pas plus loin

rencontrer Claire:
Claire je dis devant elle et aux belges parle nous de ta maison
Elle nous réponds: j’ai 65 ans et je l’ai construite de mes propres mains. Ici avant il n’y avait que la forêt… ca fait 5 ans que je l’ai reconstruit
J’ai demandé de l’aide à 2 gars pour la chaprpente, seulement. le reste je l’ai fait toute seule. tout en m’occupant de ma mère qui à 95 ans (Thérèse) et qui est Alzyhmer)
Les belges haaaaaaa les yeux rond comme des oeufs de poule , la bouche comme un trou noir d’admiration.

Wooooowwwww Que de plaisir nous avons eu
quelle bouffé d’oxygène ils ont eu!

et de Qwalia, nous avons discuté… mon belge m’écrit que il frappé par les qwalia de plein fouet depuis sont départ de la maison!

POur mon cas, je me prépare pour accueilliir une grande artiste de la céramique qui va me donner un coup de main pour ma douche!

wow!!!

Aujourd’hui c’est ma journée de jeûne
je continue ma route impeccable cap sur l’impossible
je vibre et je danse la vie de belle manière!

Pierrôt ma chevelure constellaire est une poussière de comête
j’exhulte tout en joie et simplicité de vivre

J’ai parlé à une dame de Baie-Comeau….

Elle m’a donné sa phrase qui lui fut communiqué par l’invisible

C’EST QUAND TU CESSERA D’AVOIR PEUR DE VIVRE QUE L’IDÉE DE LA MORT TE FERA RIRE!!!

Non mais c,est tu WOW un peu!

JE T’Embrasse cher compagnon de l’impossible!

Simon dan sa paire de bottes

—————–
COURIEL-RÉPONSE DE PIERROT VAGABOND
À SIMON CONTEUR.

RHYZOMATIQUEMENT, mon ami Simon… LES QWALIAS
tels qu’imaginés par l’algorithme de justice sociale par le cœur multiversiel «wow-t=2.7k?» ont des bonnes chances de faire le tour de la planète terre.

Car c’est quand on entre en composition symphonique avec ses voisins que les QWALIAS qui les traversent passent d’images à transmages et de transmages à transgrammes…

Qu’Est-ce à dire? chaque personne humaine qui prend la décision de ne pas tricher avec SON RÊVE BIG BANG devient qWalienne multiversielle au sens où dans le domaine du cœur quanto-cosmologique, tous les rêves big bangs si petits soient-ils sont des cerf-volant dans le rêve d’un enfant à naître en soi.

Ce Pierre qui construit sa maison en pierre, pierre par pierre rêve l’humanité par son cœur, l’humanité de l’accueil de ce qui danse œuvre d’art en lui…. Il passe de villagien-terrien à qWalien… SES PIERRES SE PARFUMENT peu à peu de ce qui danse en lui, soit un rêve big bang si artiste qu’on dirait un enfant en lui en pied de bas à minuit qui vient jeter un coup d’œil sur l’arbre de Noel…

Cette Claire qui construit sa maison construit aussi des souvenirs à sa mère alzamer… elle pose peu à peu en elle et dans le cœur de sa mère DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE MULTIVERSIELLE DU COEUR, et cela au nom de par et pour toutes les mères de la terre qui sont atteintes d’alzamer et dont le cri s’apaisent au sein de la symphonie de ses bienveillances envers sa mère…

Si tu savais ami Simon comme les QWalias multiversiels sont des parfums d’une grande tendresse, pour quiconque s’arrête pour dire à l’autre…. je suis content que tu sois dans le chemin de mes qwalias du cœur… parce que tes qwalias sont de l’eau de source pour les miens et pluie de joie pour les nôtres qui apprennent dire à dire  à se tendrer d’émerveillement.

Je me rappelle sur ma route de vagabond… Un jour, je ne sais trop dans quelle ville un homme tomba de son bicycle… J’aillai l’aider à se relever quand je m’aperçus qu’il était atteint sévèrement de sclérose en plaque…

Je le reconduis chez lui en trainant son bycicle… Et lui de me dire en parlant péniblement… Viendrais-tu diner avec moi, chez moi? J’y allai.. et lui de me dire: Je veux préparer à diner.. Tu ne bouges pas… Même si ça va prendre du temps, je vais tout faire moi-même…..

Peu à peu, dans le silence qWalien de mon cœur, je baissai les bras, je traversai son apparence, sa maladie, ses dysfonctions terriblements humiliantes pour lui, ses incapacités de communiquer et j’acceptai de voir la fleur en lui, la fleur dont personne ne voulait autour de lui, comme une fleur qui pousse à travers un trottoir, comme…come…. comme…

Et nous nous apaisâmes d’humanité…. dans le silence des mots rares… Finalement, au bout d’une heure…. nous mangeâmes, apaisés l’un et l’autre d’humanité respectueuse…. et lui de me dire…

Je me bats tous les jours pour mon autonomie… et je suis fier de t’avoir fait un repas… sinon je n’aurais peut-être pas eu le courage de m’en faire un aujourd’hui…

Et moi de lui dire….

Tu es une fleur rare ami… et jamais je n’oublierai le parfum de ton courage…..

C’est cela une vie personnelle œuvre d’art… ami Simon,,,  Aucun rêve big bang si petit soit-il ne porte pas en son cœur de non-tricheur des qwalias aux dimensions multiversielles.

Salutations à Pierre, Solange et tes ami-e-s belges
que les larmes de joie provoqué par tes qualias des mots puissent transgrammatiquement vous dire merci du soleil de que tu fais voyagé Simon…

Le parfum de Pierre et Solange s’est rendu jusqu’au 24 heures de mes ermitages ici à l’UQAM.

Pierrot vagabond

LE CHAMP CONSTELLAIRE DU COEUR DU NON-TRICHEUR CONSTITUE UNE FRACTALE ONTHI-KHA-TIVE NON SEULEMENT DU COEUR DE L’HUMANITÉ EN DEVENIR OEUVRE D’ART, MAIS TELLES UNE INFINITÉ DE POUPÉES RUSSES INTRIKÉES ET ONTIKHITRÉES, MAIS PAR LE FAIT MÊME UNE FRACTALE DU COEUR DU MULTIVERS, AU SENS D’UNE DANSE INFINIE DES INFINS R^VES BIG-BANG QwALIENS DONT ON PEUT RETRACER LES CHAÎNES ABCEPTUELLES PAR LES DÉBRIS MULTIVERSIELS DE LA MÉMOIRE DES COEURS…. SOUS L’ALGORITHME DE JUSTICE SOCIALE: WOW-T=2.7K?

Ce matin, Michel et moi (Marlene étant retenue à grandes-Iles) avons vécu un conseil d’administration de la créativité d’une très grande intensité créatrice.

Michel ayant lu la veille les derniers blogues qui peuvent s’analoguer comme une photographie qui se développe peu à peu dans un bain d’acide.

Je suggérais à Michel , mon ami et partenaire de recherche que le 100 pages méthodologiques de notre doctorat dont le titre sera: «JE TE DEMANDE PARDON: MÉTHODOLOGIE DES DÉBRIS MULTIVERSIELS DE LA MÉMOIRE DU COEUR»…

… QUE CE 100 PAGES, DIS-JE, COMMENCE PAR L’ANALYSE ACEPTUELLE chirurgicale de notre passage sur scène à Michel et moi lors de la fête de fête de Raymond-Louis Laquerre où L’ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE DE PIERROT VAGABOND chanté a capella avec une feuille dans ses mains DANS LA BEAUTÉ, suivi de l’archétype hologrammique de Michel le concierge chantant avec sa guitare sa chanson «JE TE DEMANDE PARDON»

Il y a dans cette séquence filmée et archivée par Marlene toute la chaîne aceptuelle qui se trouve paradigmatiquement inscrite dans un diagramme ( dans le sens de chaos-germe de Deleuze-Peirce) pour ensuite passer des débris de la mémoire du corps aux débris de la mémoire du cœur par des images dont les deux chansons les métmorphoses en transmages puis en transgrammes.

De fait, épistémologiquement, LE DÉROULEMENT D’UN PROGRAMME D’UNE CHAÎNE CONCEPTUELLE DU COEUR qui se révolte contre la tyrannie déabductive des 5 sens, du cerveau et du viscéral en demandant pardon PAR LE COEUR, PAR LES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU COEUR.

C’est en ce sens que la création de la philosophie d’en bas par l’archétype hologrammique de Michel le concierge passera PAR LE CRI PHILOSOPHIQUE DU COEUR qui n’est pas le même que les cris philosophiques des 5 sens (Hume) de la raison (Kant) et du viscéral (Nietzsche).

C’est en ce sens que la chaîne aceptuelle ne connait ni destin, ni conceptualisation rationnelle, mais se vit sous une danse du parfum qWalien de la liberté multiversiele du cœur. Dans le territoire quant-cosmologique du cœur, la destinée n,a pas de prise sur la liberté, l’ontologie étant inscrite dans une onthikation en soi métaphysique par l’évanouissement des infinis sous ses catégories essences-apparences.

Seul le cœur produit des CHAÎNES ACEPTUELLES CONSTITUÉES DE DÉBRIS MULTIVERSIELS DES MÉMOIRES COEUR À COEUR ( vie personnelle œuvre d’art, humanité œuvre d’art, multivers œuvre d’art).

Quand j’analyse l’histoire d’amour œuvre d’art de Marlene et Michel, dont je suis le témoin privilégié depuis plus de 12 ans, je pourrais en architectoner une méthodologie fractale où l’histoire même n’a pas de prise sur une composition des cœurs, mais où la composition des cœurs multiversiels a de prise sur le point zero de l’histoire diagrammique chaos-germe dans le sens de Deleuze-Peirce.

Trois séquences (celle du mauvais café, celle  du mur de cuisine rouge à peindre et celle du bon café de ce matin ) pourrait constribuer à démontrer en probabilités faibles ou fortes (abductives) que le cœur est une fractale onthi-kha-tive de multivers, servant de motif (signal de départ) à notre théoritique du cœur.

C’est donc par STRATÉGIE DRAMATURGIQUE que nous commencerons le 100 pages méthodologiques par l’analyse chirurgicale de la  séquence filmée par Marlene de Michel et Pierrot sur la scéne du collège Jean-De-Brébeuf.

Mais c’est aussi par compotentialité non pas au sens de Leigniz mais au sens de la physique quantique, que nous poursuivrons par le décryptage de la chaîne aceptielle du cœur de l’amour œuvre d’art de Marlene et Michel.

L’objectif étant de pousuivre l’exploration axiomatique suivante: LE COEUR EST UNE FRACTALE ACEPTUELLES DU MULTIVERS, PARCE QUE DÉCABLÉ DES TERRITOIRES CONCEPTUELS DE NOTRE UNIVERS (5 sens, cerveau et viscéral) .

L’hypothéese forte qui en découlerait tournerait autour de cette proposition:

LE COEUR DU NON-TRICHEUR CONSTITUE UNE INFINITÉ DE FRACTALES BIG BANG EN POUPÉES RUSSES INTRIQUÉES DE LIBERTÉS COMPOTENTIELLES ACTUELLES AUTANT QUE DÉSINTEMPORALISÉES PAR L’ÉNIGME MÊME DU TISSU DE L’ESPACE-TEMPS RECOHÉRENCÉ PAR L’.CHELLE MÊME DE NOTRE EXISTENTIAL.

à suivre…

Pierrot vagabond, au nom de par et pour notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette)

L’AB-CEPTUALISATION ( FONDEMENT ÉPISTÉMOLOGIQUE D’UN DOCTORAT OEUVRE D’ART) D’UN ARSENAL AXIOLOGIQUE SIGNE EN MAJEUR LA POÉSIE COMME DÉSISTEMENT D’UNE BASE CONSEPTUELLE PARCE QU’ISSUE DE LA RAISON, EXPLORANT UNE MÉTHODOLOGIE DU COEUR COMME SI LA PHILOSOPHIE ABCEPTUELLE S’IMAGINAIT HABITER QUANTO-COSMOLOGIQUEMENT LE COEUR D’UN BOSON DE HIGGS POUR ÊTRE TÉMOIN DU FASCINANT MULTIVERS DONT LES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE QUALIS-QWALIAS) CONSTITUAIT EN SOI UNE OEUVRE D’ART AUX OUVERTURES MÉTAPHYSIQUES TRANSGRAMMIQUES, L’ACCIDENT PRENANT FOLIE D’UNE SUBSTANCE ET LE SUBSTANCE PRENANT MÉTAMORPHOSE D’ACCIDENT, DANS UNE INFINITÉ DE RÊVES BIG-BANG DONT L’ARGUMENTAIRE SE DÉPLOIE COMME LES AILES D’UN GOÉLAND…. C’EST-À-DIRE HORS TEMPS HORS RÉALITÉ HORS SERVITUDE

Marlene est enfin revenue de Toronto mais repart ce matin pour grandes- îles. Nous avons donc pu tenir ce matin  un conseil d’administration de la créativité à trois archétypes (Marlene la jardinière, Michel le concierge et Pierrot vagabond).

Je rappelais à Michel à quel point lui et moi avions en commun une infinité de débris de la mémoire du cœur reliés à notre passage au café St-Vincent comme chansonniers- animateurs, D’autant qu’il a rencontré Marlene son amour œuvre d’art dans le contexte du St-Vincent.

Tu sais, que je lui dis… dans notre show-case, on devrait y ajouter le long jeu «Pierre Rochette chante le Vieux-Montréal) dont tu as un exemplaire à Grandes Iles…..  parce qu’il constitue un artéfact concret d’une infinité de débris fondateurs de la mémoire du cœur de notre amitié de jeunesse. Car sur la couverture, c’est toi qui avait créé le dessin.

Un débris de la mémoire du cœur comme l’artéfact « Pierre Rochette chante le Vieux Montréal, c’est comme habiter ensemble une espèce de boson de Higgs où se déploient la poésie de l’arsenal axiomatique de nos 100 pages méthodologiques. DE LÀ L’ABCEPTUALISATION ET NON LA CONCEPTUALISATION qui en découle… la différence étant dans l’œuvre d’art issue de la probabilité sédenpiditaire.

Et Michel de me poser une question que j’adore:

POURQUOI LES FLEURS ONT-ELLES UN PARFUM?

Et moi de lui donner une piste qui m’anime… Chaque territoire stellaire de la mémoire du corps ( les 5 sens, la raison et le viscéral) pourrait tenter une réponse qui serait à mon avis des plus acceptables.)

Mais dès que territoire stellastique de la mémoire du cœur prend connaissance de la question, on dirait que l’oreille du ? comprise dans l’algorithme de justice sociale WOW-T=2.7K? ouvre un champ multiversiel dansant quanto-cosmologiquement. De là l’oiseau qui vole hors temps hors réalité hors servitude au cœur même de ce boson de Higgs multiversiel… que constitue le K-oeur d’un non tricheur..

J’ai dis: Mike, réalises-tu à quel point on va avoir de la joie à explorer ensemble la poésie abceptuelle de notre arsenal axiomatique… d’autant plus que la iere phrase s’annonce plus comme…

IMAGINONS QUE LE MULTIVERS S’ANNONCE SCIENTIFIQUEMENT PLUS QUE PROBABLE…

plutôt que

IMAGINONS QUE LE MULTIVERS EST SCIENTIFIQUEMENT VRAI…

Pierrot vagabond
au nom de par et pour
notre équipe de recherche
(Auld, Woodard, Rochette)

AU 21EME SIÈCLE, ON RECONNAÎT UN MULTIVERSIEL QUI FAIT SIGNAL, DONC UN SIGNAL MULTIVERSIAL ET NON MULTIVERSIEL (C’EST À DIRE ÉVÉNEMENT) PAR UNE NOUVELLE TEXTURE DE VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART, DONT JE DONNERAIS L’INOUIE MONTÉE VERS LE COEUR MULTIVERSIAL DE L’HUMANITÉ, JE LES APPELLERAIS , DIS-JE, DES LUMINISTES DE L’ONTIKHA-TION DU COEUR.

Tout se passe comme si….. les infinis des infinis de rêves big-bang multiversiels échangeaient des QWALIAS, par pure synchroni-VIE-té D’UNE HUMANITÉ OEUVRE D’ART EN DEVENIR… EN QUÊTE DE VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART DONT LE CHAMP CONSTELLAIRE EST LUMINEUX DE NON-TRICHERIE.

Tout se passe comme si….. Tout autour de la planète terre, des vies personnelles œuvre d’art, soudainement, rêvent par le cœur à une nano-citoyenneté-planétaire SANS TRICHERIE, en demandant pardon à celui ou celle qui enfant fut abandonné de faim ou de blessures de guerre.

Tout se passe comme si….. le désenchantement des stations stellaires abusives comme abusées (les 5 sens, le cœur et le viscéral) se voyaient soudainement et multiversiellement vivre passionnément la soif d’une errance poétique, trans-cordant quantiquement l’errance fantomatique et l’errance axiologique, chaînes même de la condition humaine enchaînée.

LES LUMINISTES DU COEUR, deviendront le point d’interrogation en forme d’oreille en écoute de l’oreille multiversiale.

Pierrot vagabond
au nom de par et pour
notre équipe de recherche
Auld, Woodard, Rochette

LE CHAMP CONSTELLAIRE MULTIVERSIEL DE TOUTE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR L’ONTHI-KHA-TION DU COEUR DISSOUT TOUTE FORME ABUSIVE DES TROIS STATIONS TELLAIRES, C’EST-À-CIRE DU TERRITOIRE CARTOGRAPHIQUE DES 5 SENS, DU TERRITOIRE STELLAIRE CARTOGRAPHIQUE DU CERVEAU ET DU TERRITOIRE STELLAIRE CARTOGRAPHIQUE DU VISCÉRAL… TOUT SE PASSE COMME SI LA MULTIVERSIALITÉ QUANTO-COSMOLOGIQUE PRENAIT CONSCIENCE DE L’INTRI-KHA-TION, DE LA RECOHÉRENCE COMME DE L’ÉVANOUISSEMENT DES TERMES DE TOUTE RELATION ISSUE DE LA THÉORIE DES CORDES COMME UN RÉENCHANTEMENT MÊME DE LA SYNCHRONI-VIE-TÉE PROVOQUÉE PAR LA MISE EN SYMPHONIE D’UNE INFINITÉ D’INFINITÉ DE RÊVES BIG BANGS… DE LÀ LES BROSSES D’ÊTRE ET LES ATTAQUES D’ÊTRE OÙ LA FLUIDITÉ ONDULATOIRE MODULATRICE DU MULTIPLES ANNHIHILAIT TOUTE PERSPECTIVE DU TOUT ONTOLOGIQUE, AU SENS OÙ MÊME LA MTAPHYSIQUE DEVIENT INADÉQUATE À TENTER D’EXTRAIRE L’ESSENCE DE L’APPARENCE.

Cette dissolution quanto-cosmologique des trois territoires stellaires cartographiques (cerveau, cœur et viscéral) par la mise en transgramme stellastique d’images qualis par les qwalias du cœur de la personne humaine œuvre d’art en immunité synchrétyque avec LE COEUR DE L’HUMANITÉ devient une conséquence multiversielle ahurissante de la prise de conscience des infinis des infinis de rêve big-bang aux énigmes problématologiques paradigmatiques.

Les brosses d’être et les attaques d’être en seront la trace d’un frissonnement ontologique à la mesure d’une épistémologie du cœur par le cœur et pour le cœur de l’humanité en mode de nano-citoyenneté-planétaire.

Pierrot vagabond
au nom de par et pour
notre équipe de recherche
Auld, Woodard, Rochette

UNE IMAGE-TRANSMAGE (QUALI-QWALIAS) DÈS QU’ELLE FRANCHIT LE CHAMP CONSTELLAIRE DU NON-TRICHEUR SE MÉTAMORPHOSE CONSCIEMMENT EN SIGNAL-ESPACE MULTIVERSIEL… SOIT EN HOLOGRAMME CONTENANT MATRICIELLEMENT TOUT LE «DEVIENS CE QUE TU ES» INSCRIT DANS L’ADN MÊME D’UN RÊVE BIG BANG DONT LE CHAOS-GERME FUT IDENTIFIÉ AU COEUR MÊME D’UN ÉCLAIR DE SENS VENU DE L’ENFANCE.

LE SIGNAL-ESPACE…. FORME IERE DU MULTIVERSIEL

Je reviens à ce qui ressemble bien humblement aux pierres blanches sur le chemin du petit poucet dont les traces qWalias parfument encore aujourd’hui les traces disparues de mon enfance à La Tuque.

IER SIGNAL-ESPACE

J’ai peut-être 3 ou 4 ans… peut-être moins… On est le soir d’hiver … temps de Noel car mes parents jeunes me tiennent par la main… On descend la rue Gouin, on monte la côte St-Louis… On arrive au restaurant le pignon rouge… J’entend une musique de carillon que je fredonne telle quelle aujourd’hui… musique de Noel… On vire sur la rue commerciale… mes parents arrêtent m’acheter des pastilles noires… On arrive au couvent… puis… on me pousse sur la scène avec un bouquet de fleurs à remettre à une sœur je crois… PUIS DES APPLAUDISSEMENTS… Je ne vois rien… mais je sais que ça sera ma vie… LES APPLAUDISSEMENTS SERONT MA VIE…..

2EME SIGNAL-ESPACE

Je suis la galerie de la rue Gouin… Je ne peux sortir… tout est barrée… ma mère est à l’intérieur… J’ai deux vues possibles… le petit lac St-Louis en bas et la voie ferrée en haut… Le train arrive… il ralentit… sur le dessus d’un des wagons, 2 HOBOS SAUTENT DU TRAIN…. je sais que cela sera ma vie…. LES DEUX HOBOS QUI SAUTENT DU TRAIN ,,, SERA MA VIE….

3EME SIGNAL ESPACE

On m’a mis un habit de prêtre… j’ai un petit hôtel… je donne la communion à des membres de la famille élargie à genoux devant moi… Ils ou elles tirent la langue… Je suis saisi d’horreur… QUE C’EST LAID DES ADULTES QUI TIRENT LA LANGUE… Je sais que cela sera ma vie.. toujours avoir horreur des adultes qui tirent la langue… CE SERA MA VIE.

————

Trois petits films qui tournent parfois au ralenti, qui se saluent, parfois s’immobilisent comme des slides, se font images…. donnent à mes 5 sens, mon cerveau et mon territoire viscéral une fragilité abyssale, comme si je ne pouvais m’échapper des ADN qui sont inscrits, comme codés, dans les plis même de mon aventure existentielle…

Qu’importe ce que je fais… j’entends des applaudissements intérieurs (ier signal-espace) Je fuis (2eme signal-espace) ou je m’amménuise d’horreur (3eme signal-espace)….

CES 3 SIGNAUX-ESPACE SE VIVENT COMME TROIS DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DE MON CORPS… et lorsque je prends la décision de ne plus tricher (je quitte la scène pour vagabonder) un champ constellaire dans lequel mon rêve big-bang fleurit s’accompagne ainsi d’une transmutation des trois débris de la mémoire du corps en trois débris de la mémoire du cœur… les qualis se faisant QWalias, et vient s’y superposer cet enfant mort sur ma rue Gouin dont le cercueil était dans la maison, puis ces enfants qui meurent de faim ou de blessures de guerre….

LES TROIS DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU COEUR DEVENANT LES 4 DÉBRIS DE LA MÉMOIRE MULTIVERSIELLE DU COEUR…

à suivre…

Pierrot vagabond
au nom de par et pour
notre équipe de recherche
Auld, Woodard, Rochette