All posts by Pierrot le Vagabond Chercheur

QUEL ÉTONNANT CONSEIL D’ADMINISTRATION DE LA CRÉATIVITÉ CE MATIN DE NOTRE ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE)…. CE DOCTORAT MULTI-MÉDIA SERA MÉTHODOLOGIQUEMENT MULTIVERSIEL, AU SENS OÙ AU CENTRE PIERROT PIERROT VAGABOND PAR SA MÉTAPHYSIQUE QUANTO-COSMOLOGIQUE CODERA PAR CRYPTATION INTRIQUÉE L’INFORMATION, À LA DROITE MICHEL LE CONCIERGE LA DÉCODERA PAR SES VIDEOS DE LA PHILOSOPHIE D,EN PAS, ET MARLENE À LA DROITE PAR DES VIDEOS DE SES JARDINS L’ENCODERA EN APOTHÉOSE D’UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART, MÉTAMORPHOSE UNIFIÉE MÊME DE L’INVENTION DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE SUR TERRE POUR LES DROITS MULTIVERSIELS DE TOUT ENFANT, SURTOUT DE CEUX QUI PAR MILLIARDS SE MEURENT DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE

Étonnant, tout à fait étonnant que mes deux partenaires de recherche saisissent par leur wow l’originalité didactique même du 100 pages méthodologiques de notre doctorat… qui grâce à la bloïétique même, permet à tout récepteur d’assister de la page 1 à la page 100 de ce chapitre à l’émergence par logique tryadique constellaire et multiversielle à une paradigmation par l’œuvre d’art signée d’un nouveau champ matriciel épistémologique se détachant du néo-positivisme scientifique autant que des avatars qualis ou quantis reliés à la sociologie, autant que de sa matrice structuraliste ou post-structuralistes reliée à l’ethnologie sémiologique comme sémiotique découlant d’une aventure tronquée lancée par Levis Strauss… le réel n’étant pas nécessairement immuable ET CABLÉ noumènement sous les phénomènes locaux.

Je fis donc écouter à Marlene et à Michel la complainte du St-Maurice et chantée par Fred Pellerin (version qui apparaîtra à la gauche pour Marlene la jardinière, et chantée par Gaston Miron à la droite pour illustrer la non-tricherie d’une condition humaine qui pellete sa survie sous des rêves archés.

Puis je leur parlai du rapport d’éranlement philosophique par l’énigme historiale de l’asservissement des formes en leur racontant le tremblement de terre de Lisbonne de 1755…. en m’en servant analogiquement pour leur dire ensuite comment la preuve scientifique de l’intri-KHA-tion d’une petite molécule du réel en deux espaces différentes permettait à notre équipe de recherche de RENVERSER ET PARMENIDE ET ARISTOTE, mais en utilisant non pas la logique épistémologique (Popper) résultant de leur arché, mais en inventant par LE CHAMP CONSTELLAIRE MÊME D’UN NON-TRICHEUR, une nouvelle logique… soit une LOGIQUE TRYADALE ISSUE D’UN TRANSMAGE DE TROIS POINTS NODAUX entre lesquels se jauge comme un ballon un abjet que l’on appelle non-tricherie en y dessinant des formes quanto-cosmologiques qui chantent comme dans le cantique des cantiques, laissant surgir par des désirs encordés les qualias même dans leur fraîcheurs hors leur masse nulle.

Puis je leur racontai les leçons nano-conceptuels issues de la superposition du réel nous permettant de sortir de la cohérence kantienne du phénomène pour ouvrir un canal de brosses d,être et d’attaques d’être se manifestant par un aimant (une sorte de boson de Higgs) qui en son abjetssence redessine des débrius de connaissance comme des débris de mémoire en cela est et cela n’est pas en même temps tout à fait multiversiels.

Je leur donnai l’exemple de mes 6000 pages de blogue desquelles j’aspirais à un pli qualien d’une sorte de boson de Higgs qui me catapulquerait hors de ce volcan de 6000 pages le transformant en un iceberg perdu dans l’espace intersidéral de mon cerveau d,astronaute comme ces comètes qui flottent dans l’infini de l’univers.

Pour se faire, le 6000 pages terminé, je le transformai en base de données et comme je n’avais pas de boson de Higgs pré- big-bang, en glossaire alphabétique de 6000 pages, puis en glossaire thématique…de 6000 pages…

Jusqu’au jour où , par hasard, je tombai sur un extrait de livre parlant de la guerre des drones à partir des États-Unis où repose aléatoirement cette phrase que prononce un des tueurs (phrase véridique) à propos d’un enfant qu’il vient de tuer en victime collatérale:

CELA RESSEMBLE À UN ENFANT

Instantanément, je quitte la bibliothèque, je viens au 24 heures, je cesse de lire pour la vie et j’entre en extase créatrice, dans un nuit et jour où tout se réinvente au nom d enotre équipe de recherche (épistémologie, métaphysique, méthodologie, ontologie ets…)

Le plus beau, c’est que mes partenaires de recherche, Marlene et Michel voyaient dans mon inventaire de mon travail de la semaine, une invitation à eux même, de chacun des cotés vidéos de ce doctorat à la même aventure personnalisée de leur vie personnelle œuvre d’art… Marlene encodant ce que Michel décode dans ce que je code par cryptation multiversielle.

Je suis rendu à la page 82 du chapitre sur la méthodologie didactique bloguïétique, au sens où on la voit se construire en 100 pages. A la page 100 j’arrêterai comme si c’était un schéma offert en open-source et je poursuivrai le chapitre un (rendu à la page 57 je crois) sur la non-tricherie à partir de trois archétypes hologrammiques.

Et Michel de me dire, je n’ai jamais été aussi heureux… wow-t=2.7k? sera pour chaque personne humaine et je cite

«la découverte que tout rêve, quand t’enlèves la tricherie, a toutes les chances de se réaliser par le big bang de sa forme»…. MICHEL LE CONCIERGE

à suivre…

Pierrot vagabond, au nom de par et pour notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette)

 

TEXTE TIRÉ DU DOCUMENTAIRE : LE SIÈCLE DES LUMIÈRES… SUR YOU TUBE… UN ÉBRANLEMENT PARADIGMATIQUE ET ONTOLOGIQUE DE LA MÊME FORCE QUE CELUI PROVOQUÉ AU 21EME SIÈCLE PAR LES LOIS DE L’INTRI-KHA-TION ISSUES DE LA PHYSIQUE KANTIQUE SUR LES BASES DU FONCTIONNEMENT DE L’ARCHÉ ARISTOTÉLITIEN D ELA LOGIQUE ARTICULANT LES FILS MÊME DE L’ÉPISTÉMOLOGIE, DE LA MÉTHODOLOGIE COMME DE LA MÉTAPHYSIQUE OCCIDENTALE… LE TEMPS DES FORMES ASSERVISSANTES SE FISSURENT POUR NE JAMAIS SE RECIMENTER PAR LA SUITE… LE DÉBILLOTAGE DE LA RIVIÈRE ST-MAURICE, DE SES ENFANTS ERRANTS-FANTOMATISÉS COMME CEUX DE CET HOMME QUI PERD TOUTE SA FAMILLE UN CERTAIN HIVER CONSOLÉ PAR UN PRÊTRE AUX FORMES ASSERVISSANTES SONT HANTÉES PAR Ulysse AU BILLOT DE SON NAVIRE COMME PAR PARMÉNIDE DONT LA PENSÉE EST ATTACHÉE MALGRÉ LUI AU BILLOT DE L’ÊTRE TOUT EN ÉTANT PAR INTRI-KHATION… ATTACHÉE AU BILLOT DU NON-ÊTRE… L’ÈRE DE LA NON-TRICHERIE CONSTITUTIVE DE LA LOGIQUE TRYADIQUE D’UN CHAMP CONSTELLAIRE MULTIVERSEL VIENT DE NAÎTRE… LÀ, ICI ET LÀ EN MÊME TEMPS… LA NANO-MODERNITÉ PAR LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE EN SERA LA CONSÉQUENCE PHÉNOMÉNOLOGIQUE.

Diderot a payé le prix fort pour donner naissance à son encyclopédie. Il a fait trois mois de prison, mais en 1751, il la tient enfin dans ses mains. Le premier volume connaît un succès foudroyant. Son incarcération et l’encyclopédie l’ont rendu célèbre. ET C’EST CE QU’IL VOULAIT. Il reçoit même une lettre de félicitations de la part de Voltaire qu’il surnomme LE SOCRATE MODERNE.

L’œuvre monumentale de Diderot a rempli sa mission. APPORTER RESTECT ET RECONNAISSANCE AUX PETITES GENS. Mais la plupart n’auront jamais l’occasion de lire l’encyclopédie. L’encyclopédie était un livre très cher. Il coûtait quelque chose comme 980 livres. Sachant qu’un artisan de l’époque gagnait au mieux 15 livres par semaine, il n’aurait jamais pu se l’offrir. Les lecteurs étaient essentiellement issus de l’élite sociale. Et même pour ceux qui en ont les moyens, acheter un livre peut s’avérer risqué.  AU 18EME SIÈCLE, LA MOITIÉ DES LIVRES PUBLIÉS EN FRANCE ÉTAIENT INTERDITS ET VENDUS SOUS LE MANTEAU. L’encyclopédie elle-même a été bannie pendant plusieurs années. Mais pour citer Diderot, UN LIVRE INTERDIT EST UN LIVRE LU.

Diderot constate que la polémique sert l’encyclopédie. Et malgré les risques, son succès dope l’industrie de l’édition, alors que l’apprentissage de la lecture se généralise, toutes les couches sociales ont désormais accès aux informations, aux idées et au vaste monde. Diderot qui voulait diffuser la connaissance partout dans le monde est sur le point de voir son rêve exaucé.

MAIS L’ÉGLISE CONTRE-ATTAQUE.

Son chef suprême, le pape, condamne l’encyclopédie et ordonne qu’elle soit brûlée. IL DÉCLARE QUE TOUS LES CATHOLIQUES QUI LA LIRONT CONNAÎTRONT LA DAMNATION ÉTERNELLE.

La bataille entre les lumières et la religion est particulièrement virulente au Portugal. LES LUMIÈRES L’EMPORTERONT GRÂCE À UN ÉVÉNEMENT CATASTROPHIQUE qui va dévaster la capitale et dont les répercussions saperont l’autorité de l’Église dans le monde entier ET CE, JUSQU’À NOS JOURS.

Au milieu du 18eme siècle, le Portugal est le pays le plus religieux d’Europe.  LA PHILOSOPHIE DES LUMIÈRES Y EST PRESQUE INCONNUE.  Plus encore qu’en France, l’Église catholique règne en maître. Les prêtres avertissent les pêcheurs qu’ils subiront LE CHÂTIMENT DE DIEU  après leur mort L’Église institue le tribunal de l’inquisition qui condamne les gens au garrot, à la décapitation et au bûcher. Rien ne semble pouvoir changer le cours des choses jusqu’à ce jour de novembre 1755.

Lisbonne avec ses deux cent cinquante milles habitants est alors un labyrinthe de ruelles surpeuplées qui s’étend sur les rives du Tage. Le ier novembre, c’est la Toussaint et c’est un jour férié. CE JOUR A UNE SIGNIFICATION PARTICULIÈRE DANS LES PAYS CATHOLIQUES.

Le matin du ier novembre 1755, tous les habitants de Lisbonne se sont rendus dans les églises et lieux de culte. vers 10 heures du matin, une chose terrible et inattendue a eu lieu. Un bruit terrible s’est fait entendre ET LES GENS ONT SUBITEMENT RÉALISÉ QUE LA VILLE S’ÉCROULAIT AUTOUR D’EUX. Lisbonne est victime d’un violent tremblement de terre. Le tremblement de terre a atteint une magnétude de 9,1 sur l’échelle de Richter. Il a frappé Lisbonne avec une violence inouie et a naturellement eu des effets dévastateurs. La ville est en train de s’écrouler et ses habitants sont écrasés par la chute de bâtiments EN FUYANT LES ÉGLISES. Les survivants courent jusqu’au fleuve où ils sont submergés par un gigantesque raz-de-marée. PUIS UN INCENDIE RAVAGE LA VILLE. Des dizaine de milliers de personnes trouvent la mort ce jour-là.

LES HABITANTS DE LISBONNE ONT POURTANT OBÉI AUX PRÊTRES. ILS SONT ALLÉS À L’ÉGLISE, ILS ONT PRIÉ, MAIS ILS N’ONT PAS POUR AUTANT ÉCHAPPÉ AU CHÂTIMENT.

ET ILS VEULENT SAVOIR POURQUOI….

Il a été difficile à l’Église d’expliquer pourquoi un Dieu tout puissant et miséricordieux avait permis qu’à Lisbonne arrive cette catastrophe. La seule chose qu’elle a pu faire, ça été de CONSEILLER AUX GENS DE PRIER DIEU. ce même dieu qui avait causé la tragédie. Un prêtre exhorte les habitants à se repentir affirmant que le tremblement de terre, l’incendie et le raz-de-marée ont été envoyé par Dieu POUR LES PUNIR DE LEURS PÉCHÉS

à suivre…

Pierrot vagabond, au nom de par et pour notre équipe de recherche, (Auld, Woodard, Rochette)

 

 

LE FONDEMENT DE LA LOGIQUE QUANTIQUE-TRYADIQUE REPOSE SUR L’AXIOME INTRIQUATIF SUIVANT: ÊTRE ET NE PAS ÊTRE EN MÊME TEMPS. dE LÀ LE PARADIGME ÉPISTÉMOLOGIQUE SOUS-ENTENDANT NOS TROIS ARCHÉ-TYPES HOLOGRAMMIQUES DE NOTRE GROUPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) MARLENE LA JARDINIÈRE, MICHEL LE CONCIERGE ET PIERROT VAGABOND

Quand je revisite l’histoire de la pensée occidentale, je m’étonne que, contrairement aux civilisations orientales, la possibilité de concevoir l’être et le non-être comme étant la même chose (être et ne pas être en même temps) ne soit pas imaginable comme fondement axiomatique de l’existence sur terre.

Si Kierkeegard avait vécu après les découvertes de la physique quantique du 20eme siècle, plutôt qu’au 19eme siècle à la fois empêtré dans la dialectique hégélienne et son contraire romantique dont il avait suivi des cours à l’université avec ennui (Schelling), il aurait crié EURÉKA d’avoir fait de sa vie d’adulte un fiancé et non fiancé en même temps , garantie même d’une nouvelle liberté multiversienne.

Et il n’aurait pas été considéré comme le précurseur de l’existentialisme autant chrétien (Jaspers et les personnalistes dans la lignée de Mounier) que laïque (Sartre)…

Il aurait évité le piège du dogmatisme causaliste autant chrétien (ses dernières batailles pour une réforme du christianisme à Copenhague devant les attaques virulentes du journal LE CORSAIRE à son égard) que laïque (le fameux conatus spinozien, qui donna prise à la volonté pessimiste de Schopenhauer et la volonté de la volonté optimiste de Nitezsche après lui.

A la fin de sa vie, son testament légua tous ses biens à celle qui fut durant toute sa vie sa fiancée non fiancée, qui pigea que ses propres lettres d’amour qu’elle brûla et sa bague de fiançailles qu’elle fit disparaître, manifestant ainsi la mésaventure ontologique de celui que, durant 14 ans, elle accepta de croiser dans un parc rituellement sans que ni lui ni elle ne s’adresse la parole.

être et ne pas être en même temps… paradigmatiquement un autre monde que être ou ne pas être de Shakespeare… D’ailleurs LE CELA EST de mes brosses dêtre et de mes attaques d’être ne pourrait pas me visiter s’il n’était pas être et ne pas être en même temps.

Quand je revisite nos trois archétypes hologrammiques (Marlene la jardinière, Michel le concierge et Pierrot vagabond), ils sont arché-types parce que axiomatiques de la loi des trois wow et hologrammiques parce que LA NON-TRICHERIE QUI NOUS quanto-cosmologise se vit comme une jauge dont la danse chante le multiversisme du cela est et n’est pas en même temps.

Ce 100 pages méthodologique raconte blogéïétiquement la mise en place d’un champ du boson de Higgs (6000 pages) sur fond constellaire duquel s’est axiomatisé un événement de singularité ahurissante… Une seule phrase CELA RESSEMBLE À UN ENFANT de la guerre américaine des drones a lançé non seulement l’invention de la logique quanto-triadyque, mais aussi une triangulation de transmages permettant une euporitique heuristique aux probabilités ondes-corpuscules, poreusant le multivers d’un rêve big bang dont les paramètres des quatre questions de toute vie personnelle œuvre d’art conduit paradigmatiquement autant que viralement à un algorithme de justice sociale de la nano-citoyenneté-planétaire: WOW-T=2.7K?

AU 21EME SIÈCLE, QUELLE INSTITUTION FAUT-IL INVENTER POUR QUE SUR TERRE PLUS AUCUN ENFANT NE MEURE DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE?

Telle est la question dont découle la méthodologie bloguîétique de notre doctorat (Auld, Woodard, Rochette)

Pierrot vagabond, au nom , par et pour notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette)

IL Y A DANS L’OEUVRE DE PAUL VALERY UN PETIT TEXTE QUI ME FRAPPE DE SYNCHRONI-VIE-TÉ QUAND À MON PROJET DE FIN DE VIE APRÈS LE DOCTORAT DE NOTRE ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) MARCHER LES PAS DE MON ENFANCE À LA TUQUE JOUR APRÈS JOUR AVEC UN CAHIER DESSIN À LA PAUL VALERY À LA CHASSE DES QUALIS… PLUS JAMAIS DE LECTURE… QUE DE LA CHASSE MULTIVERSIENNE DE QUALIAS OEUVRE D’ART

EXTRAIT D’UNE LETTRE DE PAUL VALERY
À SON AMI FOURMAN. IL A 18 ANS. IL EST EN VACANCES

Je me repais ici de sensations. Les odeurs, les couleurs, les sons insolites m’entourent et je les recueille et je les classe ET JE LES DÉCOMPOSE EN MOI ET JE LES RATTACHE À D’AUTRES PERÇUS AILLEURS, ressuscitant ainsi des trésors de souvenirs.

Voilà mon abjet le plus cher…. vivre le long du St-Maurice en débillottant ces enfants-errants fantomatisés de la rivière St-Maurice en me faisant le nouvel Ulysse au secours du vieux Parménide.

à suivre…

Pierrot vagabond
au nom par et pour
notre équipe de recherche
(Auld, Woodard, Rochette)

L’INVENTION DES LOIS INVISIBLES QUI RÉGISSENT TOUS LES PHÉNOMÈNES DU MULTIVERS SONT À LA BASE MÊME DU DÉBILLOTTAGES DES MILLIARDS D’ENFANTS QUI SE MEURENT DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE PAR LE SURGISSEMENT SUR TERRE DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE….

Pourquoi une invention et non pas une découverte? parce qu’une méthodologie œuvre d’art commande et ne démontre pas… elle commande un paradigme métaphysique, épistémologique et ontologique d’une même ahurissance: L’INTRI-KHA-TION PARMÉNIDIENNE DU DÉBILLOTTAGE DE LA PENSÉE À L’ÊTRE PARCE QUE MULTIVERSIVEMENT DÉBILLOTÉE DU NON-ÊTRE.

Si l’on relit Rousseau et Kierkegaard, on retrouve deux marcheurs qui inventent deux heuristiques euporistiques qui font exploser le sens commun… Le ou bien ou bien de Kierkegard est déjà une tentative inouie de transpercer l’inhumaine séparation de l’être et du non-être parménidienne. Fiancé et non fiancé en même temps à Régine, c’était déjà intuitionner par l’écriture (celui d’un philosophe des rues, d’un dandysme des ruelles aseptisées)   la chape dialectique des formes asservissantes un transunivers étonnant, parallèle aux porosités de la flânerie de Benjamin à Venise, ce transunivers même  annoncé par la physique quantique. et anneuvie formalistiquement par le parfum inasservissable  des fraîcheurs qualiennes par les brosses d’être et les attaques d’être d’un vagabond céleste.

PARTOUT L’HOMME EST LIBRE ET IL EST DANS LES CHAÎNES… disait Rousseau.. Quand il refuse la pension de Louis XV suite à son opéra le devin du village, qu’il quitte sa perruque et retrouve la simplicité sous les asservissements, il marche le billottage de l’être et du nonêtre intriqué enchanté et désenchanté à la fois par le discours du curé Savoyard, comme si la religion naturelle partait en cette quête jacquesbrelienne de l’inaccessible étoile que constitue la frange céleste d’un multivers œuvre d’art.

Ainsi en sera-t-il de la nouvelle logique tryadique du champ constellaire d’un non-tricheur ou d’une non-tricheuse… d’une méthodologie, ontikatologie, ontologie et métaphysicologie aussi unique que le Don Juan de Mozard…  tout doctorat d’invention est une œuvre d’art qui commande et ne se démontre pas, exactement ce que pensait Picasso de ses demoiselles d’Avignon ou Cézanne de ses peintures de la montagne de Ste-Victoire… LE MULTIVERS EST UN MANIFESTE EN SOI DE TOUTE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART EN FOSSE D’ORCHESTRE KANTIQUE OU CANTIQUE DE CE QUE SERA LA NANO-CITOYENNETÉ-PLAN.TAIRE pour que cesse le massacre des milliards d’enfants qui se meurent de faim ou de blessues de guerre sur terre.

Pierrot vagabond, par au nom de et pour notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette)

L’INVENTION DE LA BLOGÏÉTIQUE (UN SAUT CONCEPTUEL PARADIGMATIQUE À PARTIR DE L’INVENTION DE LA POÏÉTIQUE PAR PAUL VALERY EN 1939, DANS SA CONFÉRENCE INAUGURALE AU COLLÈGE DE FRANCE) CONSTITUE UNE AHURISSANTE FRAÎCHEUR DE FORMES NEUVES S’EXPRIMANT À TRAVERS UNE MISE EN CHAMP CONSTELLAIRE D’UNE MÉTAPHYSIQUE OÙ L’ACTE SCUPTURAL DE LA MISE EN FORME DE LA NON-TRICHERIE EN ABJET CONDUIT À UNE TRIADISATION D’UNE LOGIQUE ONÉRIQUE AU SENS OÙ CETTE NON-TRICHERIE PREND LA VALEUR D’UNE JAUGE (COMME UN BALLON QUE SE LANCE TROIS LANCEURS) DESCINANT DANS L,ESPACE PRÉ-QUANTIQUE, DONC PRÉ-BIG BANG, UNE COMPLAINTE UNIVERSELLE D’UN RÊVE BIG BANG DÉBILLOTTÉ MULTIVERSIEL

Quelle nuit de recherche éblouissante. Quand le CELA EST ET N’EST PAS EN MÊME TEMPS annonce sa venue, il envoie en émissaire au non-tricheur paradigmatique (dansant en son champ constellaire) une fraîcheur sous forme de brosse d’être, au sens où le réel en instantanéité se recohérence et s’intrike par pur frissonnement ontologique. Dans l’histoire de la pensée, on retrouve des traces de cet événement dans ce que les idéalistes allemands tentaient de circonscrire dans ce qu’ils appelaient soit LE SUBLIME, SOIT LE PANTHÉISME spinozéen, soit le transcendalisme américain d’Emerson sous forme d’une nature … enfin…

Puis une nuit, la fraîcheur elle-même se substitue totalement à toute brosse d,être et là, comme dans le cantique des cantiques, c’est les qualias elles-même comme le parfum des fleurs sans les fleurs qui annonce le grand événement… LA VISITE DU CELA EST ET CELA N’EST PAS EN MÊME TEMPS.

Tout se fait en douceur accentuée… et soudain une phrase d’enseignement s’illumine en lettres d’or, pour le non-tricheur et uniquement pour ce non-tricheur, sans que cette phrase ne soit utile à quiconque autre pour la simple raison que chaque rêve big bang est unique de par la danse même du champ constellaire en lequel les formes se transmages en triadisation d’une logique cosmologique des formes complaintes d’une jauge d’un abjet unique entre trois points nodaux uniques.

Quand la phrase est arrivée cette nuit, elle était tellement dansante claire dans mon corps chantant que j’ai du finalement me résoudre pour l’écrire dans mon cahier… cette phrase même que je me résoud à transcrire…

———–

L’ONÉRISME PARADIGMATIQUE
CRÉE PAR LA JAUGE DE LA NON-TRICHERIE
SOIT L’ABJET COMME BALLON
PASSÉS PAR LES TROIS POINTS NODAUX
DANS LE CHAMP CONSTELLAIRE,

CELLE D’UN RÉCIT QUANTO-HERMÉNEUTIQUE
QUI A POUR EFFET
DE DÉBILLOTISER
LES ERRANTS-FANTOMATIQUES
QUI RESSEMBLENT À DES ENFANTS
ET PRÉPARE AINSI
L’INVENTION
DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

à suivre… Pierrot vagabond au nom, par et pour notre équipe de recherche, Auld, Woodard, Rochette

INVENTER LA MUSIQUE DU MULTIVERS PAR LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE OÙ L’HUMANITÉ JOUE DES VOIX DE SES ENFANTS-ERRANTS-FANTOMATISÉS DÉBILLOTTÉS LE CHANT MÊME DE MILLIARDS DE VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART, ONÉRISME STUPÉFIANT D’UN POINT D’INTERROGATION QUANTO-COSMOGÉNIQUE EN BROSSES D’ÊTRE OU ATTAQUES T’ÊTRE SOUS LA kANTICOFOLIE D’UN POINT D’EXCLAMATION KANTIQUE DES KANTIQUES

Quand j’étais petit, dans le tourment de ces épisodes où je fus habillé en prêtre donnant la communion à des adultes à genoux tirant la langue sur la petitesse de leur libre-arbitre, j,avais dans ma chambre un petit autel allumé toute la nuit, avec une scène de Leonard de Vinci où le christ et ses douze apôtres y vivaient la dernière scène.

J’y vécus un rêve qui me sembla une apparition. Devant mon lit à barreaux, un homme avec une barbe les pieds nus au-dessus du sol dans une lumière que je n’oublierai jamais me regarda avec compassion… Moi qui savais à peine parler, me semblait-il le mot honte s’inscrivit dans ma tête… Je passai par dessus mes barreaux et je m’agenouillai face contre sol. Quand je relevai mon visage, l’apparition avait disparu et je hurlai de déception en criant : J’ai vu le christ, j’ai vu le christ…

Plusieurs nanées plus tard, je contai ce qui me semblait un mauvais rêve à ma famille… et ma mère de me dire… Oui c’est vrai… tu as vraiment crié j’ai vu le bon dieu, j’ai vu le bon dieu… Nous on a pensé que tu avais fait un cauchemar parce que dans la journée un prêtre était passé avec une image où le christ était sous forme de bâtonnets…

Aujourd’hui je sais que ce fut un rêve… sauf que dans mon vagabondage à Chicoutimi, quand j’allai dans un temple Mormon, je vis sur le mur grandeur nature exactement le visage de ce que j’avais vu petit… le vêtement était aussi le même et je dirais le corps exactement le même… on me dit que c’était le dessin exact qu,avait vu le prophète des mormons… ce qui m’ébranla sans m’atteindre… mais la peur me prit quand le responsable de l’Église des Mormons des États-Unis voulut m’emmener avec lui… les formes asservissantes ne sont jamais loin des vagabonds célestes:)))

Sauf que quelques années auparavant, quand je fus conseiller municipal à Val David, je contribuai à donner un nom à un parc (le parc des amoureux) où sur une certaine roche, au centre même du bouillonnement de cette petite rivière, on pouvait voir vers midi exactement la lumière que je vis à ce moment-là de mon rêve…

A 70 ans, que reste-t-il de toute cette chimère, de ce spectre lumineux arché d’un vestige de la théologie chrétienne… La musique, la musique de mes brosses d,être et de mes attaques d’être, la musique de l’humanité en fête d’elle-même…

Pierrot vagabond
au nom , par et pour
notre équipe de recherche
(Auld, Woodard, Rochette)

L’INVENTION D’UNE MÉTHODOLOGIE DE RECHERCHE POUR BIEN ARCHITECTONER LE FIL D’OR DU NOTRE DOCTORAT DE NOTRE ÉQUIPE DE RECHERCHE MENANT À L’INVENTION DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE REPOSE FINALEMENT SUR LA DISSOLUTION PAR L’INTRI-KHA-TION EN PHYSIQUE QUANTIQUE DE LA VISION DE L’ÊTRE ET DU NON-ÊTRE CHEZ PARMENIDE…IER AXIOME CONDUISANT AU SECOND, LA DISSOLUTION DES ARCHÉS D’ARISTOTE QUI EN DÉCOULENT (SOIT LA NON-CONTRADICTION ET LE TIERS EXCLUS) QUI OBLIGE DANS UN MÊME ÉLAN À UNE REFONDATION D’UNE MÉTAPHYSIQUE COMME ÉNIGME ÉPISTÉMOLOGIQUE D’UN CHAMP CONSTELLAIRE MULTIVERSIEL PROVOQUANT UN FRÉMISSEMENT ONTOLOGIQUE OÙ LA NON-TRICHERIE SE VIT COMME UNE JAUGE ENTRE LES TROIS POINTS NODAUX D’UNE TRIADISATION D’UNE LOGIQUE QUI COMMANDE COMME UNE OEUVRE D’ART PLUTÔT QUE ARGUMENTER COMME UNE SUITE PROTOCOLAIRE SCIENTIFIQUE.

Quelle nuit de travail quand même. Nietzsche a mis sa vie à briser les pieds d’argile des idoles millénaires par une philosophie à coups de marteau (geste que répètera  d’ailleurs l’écrivain prix Nobel de la littérature Thomas Bernard dans la dernière partie du 20ieme siècle) ……  et cela tout en échouant lamentablement par l’ordalie même de son illumination de l’éternel retour.

Par la révolution du nihilisme ( les religions spirituelles comme laïque perçues comme niant la terre contre un idéal) , il est allé aussi loin qu’il a pu pour contrer les conséquences tragiques et des axiomes métaphysiques de Parménide, et des archés aristotéliciens dont sont premier livre sur la naissance de la tragédie constitue le plus beau contre-manifeste. Dyonisos et Apollon, au cœur même d’une énigme impossible à euporiser sans l’avènement de la physique quantique.

Car ce sont les découvertes démontrées scientifiquement par les physiciens de la physique quantique qui révolutionne le cloisonnement imposé par Kant dans le rapport de la raison et de la métaphysique.

LA RÉVOLUTION DE L’INTRI-KHA-TION, nous permet de jeter un regard neuf sur Parménide. Quand Parménide attache la pensée au billot de l’être, il ne peut même imaginer qu’au même moment, il attache la pensée au billot du non-être… l’être et le non-être n’étant qu’un seul et même fait… intriqué… l’être et le non-être étant le même intriké en deux dans un être non-être qui n’existe pas finalement car ne possédant aucune masse. De là la conséquence logique tryadale de l’axiomatisation de la non tricherie comme JAUGEdans un champ constellaire òù la surcomplémentarité se dessine par le biais même d’un onérisme attractif de débris de mémoires autant que de débris de connaissance. C’est une autre façon de nommer ce que j’appelle des brosses d’être et des attaques d,être ( ou visites du cela est et n’est pas en même temps parce qu’intriqué dans le multivers-univers dans une superposition d’états provoquant un frissonnement ontologique de l’impossible fait d’errance poétique poïétique dépoïétisée)

Mais en même temps, LA RÉVOLUTION DE L’INTRI-KHA-TION nous permet de jeter un regard neuf sur Ulysse attaché au billot du navire pour ne pas CÉDER AU CHANT DES SIRÈNES. Car la superposition des états par onti-kha-tion et intri-kha-tion se vit comme un chant , un Kantique, avec le même enchantement que celui du Cantique des cantiques dans la bible ou celui des mystiques illuminés de la iere partie du 17eme siècle (père Coton, Surin, Alvarez, Thérèse d’Avila, Jean-de-la croix).  CE CHANT KHANTIQUE D’ULYSSE ATTACHÉ AU BILLOT DE SON NAVIRE….c’est une autre façon de nommer ce que j’appelle des brosses d’être et des attaques d’être ( ou visites du cela est et n’est pas en même temps parce qu’intriqué dans le multivers-univers dans une superposition d’états provoquant un frissonnement ontologique de l’impossible fait d’errance poétique poïétique dépoïétisée).

Ce qui rend encore plus CRI DE MUNCH les trois milliards d’enfants-errants-fantomatisés attachée un à un aux trois milliards de billots errants- fantomatisés de la ricière St-Maurice, dissolvant sur ses berges la fraude aristotélicienne-platonicienne même des asservisseuts par les formes que constituent les nihilistes nitzchéens clergé dominé par les idoles aux pieds d’argile. c’est une autre façon de nommer ce que j’appelle des brosses d’être et des attaques d’être ( ou visites du cela est et n’est pas en même temps parce qu’intriqué dans le multivers-univers dans une superposition d’états provoquant un frissonnement ontologique de l’impossible fait d’errance poétique poïétique dépoïétisée).

Objectif: le bozon de Higgs des 6000 pages du blogue… CELA RESSEMBLE À UN ENFANT…et son retournement occidental entre le cri de Munch de l’humanité en quête d’une conscience œuvre d’art menant à la nano-citoyenneté-œuvre d’art et à la grande question de ce doctorat big bangnant par transmages implosives un événement paradigmatique sous forme multiversienne:

QUELLE INSTITUTION FAUT-IL INVENTER POUR QUE SUR TERRE PLUS AUCUN ENFANT NE MEURE DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE?

à suivre…

Pierrot vagabond, au nom par et pour notre équipe de recherche Auld, Woodard, Rochette

 

 

 

LA NON-TRICHERIE CORRESPOND FONDAMENTALEMENT À UN ABJET, C’EST À DIRE À UN ÉCHANGE JAUGEALE ENTRE L’ÊTRE (UNIVERSEL) ET SON INTRIQUÉ MÊME QU’ON APPELLE À TORT LE NON-ÊTRE (DANS SON SENS MULTIVERSIEL)… LA NON-TRICHERIE CRÉANT INSTANTANÉMENT UNE SYN-CHRO-NI-VIE-TÉ AUTANT DANS NOTRE UNIVERS ARISTOTÉLICIEN QUE DANS SON MÊME LE MULTIVERS QUANT-COSMOLOGIQUE TISSE UN CHAMP CONSTELLAIRE TRYADILISANT (MULTIVERSIEL) COMME TRIANGULISANT (UNIVERSEL) OÙ LE DÉTACHEMENT-BILLOT CONSTITUE LA FRAICHEUR MÊME D’UNE FORME DESARERVISSANTE , D’UNE ONTOLOGIE MÉTHODOLOGIQUE SIGNÉE

Grâce à la bloguïétique, d’un 6000 pages a surgi un boson de Higgs intellectuel (CELA RESSEMBLE À UN ENFANT DE LA GUERRE DES DRÔNES) lançant inventivement à partir d’un non-être intriqué multiversiel, donc le degré zero d’une marge quanto-cosmologique, un abjet de non-tricherie comme texture sous-titrant la pièce de théâtre issue des archés aristotéliciens.

Rien dans la métaphysique occidentale  issue des arché d’Aristote ne peut expliquer les pensées de Parménide attachées au billot de l’être, les existentiaux d’Ulysse attachés au billot de l’onérisme, et les 3000 milliards d’enfants-errants-fantomatisée mort de faim ouy de blessures de guerre attachés aux billots de la rivière St-Maurice. La révolution épistémologique de la nano-citoyenneté-planétaire s’y trouve pliée dans la déchirure artificielle parce que issue du tiers exclu aristotélicien entre l’être universel et son intriqué qui est encore lui-même, LE NON-ÊTRE MULTIVERSIEL.

J’oserais même analogiquement souligner que le tremblement de terre de Lisbonne en 1755 provoqua le même ébranlement onto-métaphysique. Comment valider les Robespierre du pouvoir théologique que furent les curés des églises quand ils parlèrent du châtiment de Dieu sur les pêcheurs alors que des milliers d,enfants tombèrent dans les plis de l,arché de la non-contradiction aristotélicienne chamoinée et sacralisée par l’univers platonicien-chrétien d’une dogmatique aux formes asservissantes. Voltaire en vit bien le scandale de la fraude dans son Candide (si ma mémoire est bonne).

L’abjet que constitue la non tricherie constitue une épopée jaugeale du même (être universel) au même (non-être multiversel) par le biais d’un champ constellaire où la synchroni-vie-té célèbre par sauts conceptuels brosses d,être- attaques d’être la danse même d’un rêve big bang.

C’est donc dire que méthodologiquement la dissolution de l’arché aristotélicien réenchante l’épistémologie d’une inventivité multiversiant ce que Pierce appelait abduction, dans l’épuration même de ce que Pointcarré appelait l’intuition dans l’invention. L’abjetion en étant le désasservissement de la logique par la contre-abjetion logicienne tryadiale.

à suivre…

Pierrot vagabond, au nom, par et pour notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette)

 

COURRIEL DU GRAND CONTEUR INTERNATIONAL SIMON GAUTHIER À PROPOS DE SON RÉCIT PHILOSOPHIQUE CONTÉ EN SUISSE

COURRIEL DU GRAND CONTEUR INTERNATIONAL SIMON GAUTHIER

Tu sais Pierre. J’ai conté en Suisse le Vagabond. Si tu voyais l’émotion après le spectacle. C’est fou. Les Suisses pleuraient du moins bcp d’entre eux et elles. J’ai l’impression que ce moment passer ensemble c’est comme faire voir la mer à des gens qui ne l’ont jamais vu.

Où leur rappeler que la mer existe. Et ils pleurent d’eau salée.

En ce qui me concerne. Je m’échappe après le spectacle par la porte de derrière et je marche vers mon logis écoutant les oiseaux. C’est ce que je trouve le plus beau. 😉

À bientôt mon ami,
je te salue chaleureusement
Toi, Michel et Marleen
Je vous porte dans mon coeur
et j’ai bien hâte de vous revoir

——————

RÉPONSE DE PIERROT

De mon ascétisme nuit et jour, je suis très ébranlé par tout ce que tu réussis à faire en une heure de récit philosophique… Ebranlé de grande joie d’avoir sur terre un si grand collagorateur à notre équpe de recherche (Auld, Woodard, Rochette)

Si ton public pouvait deviner par ton récit philosophique «le vagabond céleste» à quel point le seul fait de prendre la décision de ne pas tricher avec ce qui en soi convoque une vie personnelle œuvre d’art, leur permet non seulement d’avoir accès à quatre questions:

1: Quel est ton rêve?
2: Dans combien de jours?
3: qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve
4: Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

mais bien plus, de la non-tricherie elle-même surgit tout en-dedans comme tout autour de l’être-non-être de ce non-tricheur ou de cette non-tricheuse, UN CHAMP CONSTELLAIRE d’une beauté flottante inouie.

Dans ce champ, jardin d’onti-KHA-tion de l’être-non-être dansant, tous les désirs sont encordés pour que puisse germer un rêve big-bang, unique parce que habité par le CELA EST , soit la partie humanité du toi-même.

Qu’est-ce que le CELA EST?

Dans le champ constellaire d’un non-tricheur ou d’une non-tricheuse, LE CELA EST prend la forme de brosses d’être ou d’attaques d’être… car curieusement, comme nous le dévoilent si bien les scientifiques en physique quantique, LE CELA EST consiste en l’intri-KHA-TION de l’être (tel que perçu dans notre univers) et le non-être (le même rêve ontologique dans la partie multiversienne de l’énigme cosmologique).

Quand une personne humaine triche dans cet univers-ci, (de là la transmage des billots attachés aux métamorphoses anhistoriques de l’être) il lui est impossible de sortir d’une logique binaire, basée sur des archés aristotéliciens (la non-contradiction et le tiers exclus) parce que le non-être en est évacué comme chez Parménide en attachant la pensée à l’être uniquement, alors que l’onti-kha-tion fait en sorte que la pensée est aussi attachée en même temps à la partie multiverselle de l’être que l’on appelle non-être universel, l’atrofiant de son énigme multiversielle..

Quand une personne humaine  ne triche pas dans cet univers-ci, par le surgissement ahurissant d’un champ constellaire multiversiel, se mettent en marche des encordages de tous ses  désirs pour le jaillissement cultivant d’un rêve big bang unique à cette personne hukaine non-tricheuse, la protégeant de l,environnement de la tricherie par  la triardisation ou triangulisation intriquée de transmages libératrices des formes asservissantes permettant ce que j’appelle, non seulement la visite du CELA EST par des brosses d’être et des attaques d’être, MAIS UNE INTRI-KHA-TION  être-non-être dans un châtoiement ontologique MULTIVERSIEL où la fraîcheur des formes univers-multivers se déploie en SYNCHRONI-VIE-TÉS ahurissantes, dans le sens de ce que Dawkins, Deleuze Gattari ou Auld Woodard, Rochette appelaient tour à tour mêmes, rhyzomes, ou viralisation….. CONSTITUANT AINSI  UN ABJET (différent d’un sujet, onbet ou projet)  sous forme d’algorithme de justice sociale :

WOW-T=2.7K?

Que le multivers te sculpte comme tu sculpte ce multivers par ton excellence sur scène

Pierrot vagabond, ton céleste.