All posts by Pierrot le Vagabond Chercheur

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE …… ET SI LA CONSCIENCE NANO-CITOYENNE-PLANÉTAIRE PASSAIT PAR UNE CRISE SANS PRÉCÉDENT DE L’HUMANITÉ ENTIÈRE…. LE PASSAGE DE LA POST-MODERNITÉ DES RICHES À LA NANO-MODERNITÉ DES EFFONDRÉS DE LA PAUVRETÉ DU K-OEUR ….. LA NANO-MODERNITÉ VIENT DE NAÎTRE… DANS TOUS LES EFFROIS DE L’EFFONDREMENT DE LA POST-MODERNITÉ… VOICI VENU LE TEMPS DU K-OEUR… DU RÊVE BIG-BANG DE CHAQUE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART DE LA PLANÈTE TERRE AU SERVICE DU RÊVE BIG BANG D’UNE HUMANITÉ MULTIVERSIELLE OEUVRE D’ART… LE RÊVE DU K-OEUR DE CHACUNE ET DE CHACUNE AU SERVICE DE L,AUTRE EN SOI… PAR LE K-OEUR… POUR LE K-OEUR…. POUR UN 5 SENS, UNE RAISON ET UN VISCÉRAL AU SERVICE DU K-OEUR

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

SUR GOOGLE

MARLENE LA JARDINIÈRE, MICHEL LE CONCIERGE, PIERROT VAGABOND

Marlene, Michel, Pierrot

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

1. Imaginons un site web genre Google map où sont identifiés toutes les villes et tous les villages de la planète, sans exception…..

2. Imaginons que quatre questions y sont posées dans toutes les langues, au désir de chaque vie personnelle œuvre d’art. a) Quel est ton rêve?…b) dans combien de jours…c) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?…d) En quoi ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?….

3. Imaginons que dans chaque ville et dans chaque village de la planète, une invitation soit lancée à toute vie personnelle œuvre d’art intéressée à ces quatre questions pour que se constitue une assemblée constituante mondiale à réfléchir sur la conséquence des quatre questions sur l’éco-système du mieux vivre ensemble,…. soit UNE CINQUIÈME QUESTION qui se définirait de la façon suivante….

4. En quoi NOS RÊVES prennent-ils soin de la beauté du monde?….

5. Imaginons que qu’importe le nombre de vies personnelles œuvre d’art qui s’inscrivent dans chaque ville ou chaque village, UN PREMIER TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLE ET UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLAGE…..

6. Imaginons que sur toutes ces villes et villages de la planète entière qui sont maintenant représentés par une vie personnelle œuvre d’art, UN DEUXIÈME TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE 2×39 vies personnelles œuvre d’art en vue d’une RENCONTRE PLANÉTAIRE.  ( 2 assemblées des justes, 39 femmes, 39 hommes*) ….

7. Imaginons que ces deux assemblées des justes œuvre d’art (39 femmes, 39 hommes) se réunissent à tous les quatre ans pour LES OLYMPIQUES DE LA JUSTICE COMME ÉQUITÉ SUR TERRE, en assemblée constituante et cela en direct sur internet accessible à la planète entière….

8. Imaginons que….. la cinquième question…. (EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?)  devienne soudainement, selon notre hypothèse forte, l’actualisation pragmatique du voile de l’ignorance de John Rawls…..

9. Imaginons qu’une fois les deux assemblées des justes réunies (39 femmes, 39 hommes) , un premier vote soit pris par chaque vie personnelle œuvre d’art sélectionnée comme représentant chacune des villes et chacun des villages…. SUR UNE QUESTION DE FOND touchent à la justice comme équité comme paramètre de la beauté du monde….

10. Imaginons qu’une fois LE PREMIER VOTE TENU, UN DEUXIÈME VOTE soit tenu par chaque conseil municipal de chaque ville et chaque village auprès de la population entière… et cela partout sur la planète terre…..

11. EN CONSEQUENCE DE QUOI….Il n’est pas difficile d’imaginer que l’émergence d’une conscience citoyenne planétaire autour de la question EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?… puisse instaurer une pression éthique nano-démocratique invitant chaque état à cheminer vers une gouvernance qui respecte la modélisation planétaire d’une théorie de la justice et de l’équité au point d’en faire un jour  …..  DES PAYS OEUVRE D’ARTS ……  DIGNES DE LEUR CITOYENS VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART….

12. .La priorisation des errants fantomatiques accompagnant l’éthisation des errants axiologiques, pour mieux faire de chaque humain un errant poétique face à son rêve personnel œuvre d’art, la liberté œuvre d’art reliée aux 5 questions de la vie personnelle œuvre d’art deviendrait enfin accessible à chaque personne humaine, tel un droit inaliénable inscrit en annexe à charte des droits de l’homme à l’ONU….. objectif:….nouvelle conscience éthique-esthétique planétaire en vue de la réforme des états ……      en pays œuvre d’art …..  et cela ……  par la masse critique nano-numérique des vies personnelles œuvre d’art, éco-philanthropes de l’espace-monde……

13. L’implantation planétaire de la nano-citoyenneté pourrait être la condition éco-philanthropique nécessaire à l’émergence d’un premier pays œuvre d’art sur la planète terre, rêve universel potentiel d’une masse critique-citoyenne-numérique de vies personnelles œuvre d’art sous l’inspiration d’une cinquième question dont l’énoncé serait le suivant:– retour sur les quatre questions… menant à la cinquième question éco-philanthrope de l’espace-monde:-COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?….

—————-

conclusion

Chers camarades-conteuses-conteurs, la vie est un feu de camp…. quand on est trop près du feu, le rêve nous brûle , quand on est trop loin, le rêve nous gèle… mais quand on est à bonne distance et qu’on se rassure les uns les autres, le rêve nous unit parce qu’on se rassure les uns les autres… C’est peut-être cela la CIRCULATION DES RÊVES BIG BANG SUR TERRE… réchauffer notre condition humaine par L’onérisme créateur d’une errance poétique quanto-cosmologique créative et humaniste, dans le respect de l’équité et de l’inclusion symbolisée par les deux assemblées des justes (39 femmes et 39 hommes) et cela planétairement, pour que naissent un à un DES PAYS OEUVRE D’ART SUR TERRE.

——————-

La Ville de Québec maintient ses installations ouvertes


PHOTO ARCHIVES LE SOLEIL

La Ville de Québec prend une décision qui pourrait sembler contraire aux directives entourant l’épidémie de coronavirus, mais assure avoir obtenu le feu vert de la Direction de la santé publique.

Pierre Saint-Arnaud
La Presse canadienne

À la suite de l’annonce, vendredi, de la fermeture d’écoles, collèges, universités et services de garde pour deux semaines, le maire de Québec, Régis Labeaume, a décidé d’ouvrir aux citoyens toutes les installations sportives, culturelles et de loisirs, telles que les arénas, gymnases, piscines, bibliothèques, pour accueillir les familles.

Le maire Labeaume a dit agir ainsi afin « d’aider les familles à pouvoir faire de quoi avec les enfants » durant la période où ils ne pourront aller à l’école.

Le maire a promis qu’une surveillance serait instaurée afin de s’assurer que la limite de 250 personnes ne sera pas dépassée dans ces installations.

Régis Labeaume a demandé à la population de faire preuve de courtoisie et « de tenter d’assurer un roulement […] pour que tout le monde puisse en profiter ».

Ces ouvertures touchent les équipements municipaux, scolaires, ceux de l’Université Laval et ceux des municipalités avoisinantes de Saint-Augustin-de-Desmaures et de L’Ancienne-Lorette.

« On reste calmes et s’il y a un moment où il faut s’entraider, c’est bien maintenant, a dit le maire. Moi, si j’avais encore des enfants à la maison, je pense que je demanderais à mes meilleurs amis qu’on partage les gardes pendant la semaine. »

Il a précisé que son personnel a discuté de vive voix à quatre reprises avec le Directeur de la santé publique vendredi matin pour s’assurer que tout le monde était sur la même longueur d’onde.

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE …… ET SI LA CONSCIENCE NANO-CITOYENNE-PLANÉTAIRE PASSAIT PAR UNE CRISE SANS PRÉCÉDENT DE L’HUMANITÉ ENTIÈRE…. LE PASSAGE DE LA POST-MODERNITÉ DES RICHES À LA NANO-MODERNITÉ DES EFFONDRÉS DE LA PAUVRETÉ DU K-OEUR ….. LA NANO-MODERNITÉ VIENT DE NAÎTRE… DANS TOUS LES EFFROIS DE L’EFFONDREMENT DE LA POST-MODERNITÉ… VOICI VENU LE TEMPS DU K-OEUR… DU RÊVE BIG-BANG DE CHAQUE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART DE LA PLANÈTE TERRE AU SERVICE DU RÊVE BIG BANG D’UNE HUMANITÉ MULTIVERSIELLE OEUVRE D’ART… LE RÊVE DU K-OEUR DE CHACUNE ET DE CHACUNE AU SERVICE DE L,AUTRE EN SOI… PAR LE K-OEUR… POUR LE K-OEUR…. POUR UN 5 SENS, UNE RAISON ET UN VISCÉRAL AU SERVICE DU K-OEUR

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

SUR GOOGLE

MARLENE LA JARDINIÈRE, MICHEL LE CONCIERGE, PIERROT VAGABOND

Marlene, Michel, Pierrot

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

1. Imaginons un site web genre Google map où sont identifiés toutes les villes et tous les villages de la planète, sans exception…..

2. Imaginons que quatre questions y sont posées dans toutes les langues, au désir de chaque vie personnelle œuvre d’art. a) Quel est ton rêve?…b) dans combien de jours…c) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?…d) En quoi ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?….

3. Imaginons que dans chaque ville et dans chaque village de la planète, une invitation soit lancée à toute vie personnelle œuvre d’art intéressée à ces quatre questions pour que se constitue une assemblée constituante mondiale à réfléchir sur la conséquence des quatre questions sur l’éco-système du mieux vivre ensemble,…. soit UNE CINQUIÈME QUESTION qui se définirait de la façon suivante….

4. En quoi NOS RÊVES prennent-ils soin de la beauté du monde?….

5. Imaginons que qu’importe le nombre de vies personnelles œuvre d’art qui s’inscrivent dans chaque ville ou chaque village, UN PREMIER TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLE ET UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLAGE…..

6. Imaginons que sur toutes ces villes et villages de la planète entière qui sont maintenant représentés par une vie personnelle œuvre d’art, UN DEUXIÈME TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE 2×39 vies personnelles œuvre d’art en vue d’une RENCONTRE PLANÉTAIRE.  ( 2 assemblées des justes, 39 femmes, 39 hommes*) ….

7. Imaginons que ces deux assemblées des justes œuvre d’art (39 femmes, 39 hommes) se réunissent à tous les quatre ans pour LES OLYMPIQUES DE LA JUSTICE COMME ÉQUITÉ SUR TERRE, en assemblée constituante et cela en direct sur internet accessible à la planète entière….

8. Imaginons que….. la cinquième question…. (EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?)  devienne soudainement, selon notre hypothèse forte, l’actualisation pragmatique du voile de l’ignorance de John Rawls…..

9. Imaginons qu’une fois les deux assemblées des justes réunies (39 femmes, 39 hommes) , un premier vote soit pris par chaque vie personnelle œuvre d’art sélectionnée comme représentant chacune des villes et chacun des villages…. SUR UNE QUESTION DE FOND touchent à la justice comme équité comme paramètre de la beauté du monde….

10. Imaginons qu’une fois LE PREMIER VOTE TENU, UN DEUXIÈME VOTE soit tenu par chaque conseil municipal de chaque ville et chaque village auprès de la population entière… et cela partout sur la planète terre…..

11. EN CONSEQUENCE DE QUOI….Il n’est pas difficile d’imaginer que l’émergence d’une conscience citoyenne planétaire autour de la question EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?… puisse instaurer une pression éthique nano-démocratique invitant chaque état à cheminer vers une gouvernance qui respecte la modélisation planétaire d’une théorie de la justice et de l’équité au point d’en faire un jour  …..  DES PAYS OEUVRE D’ARTS ……  DIGNES DE LEUR CITOYENS VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART….

12. .La priorisation des errants fantomatiques accompagnant l’éthisation des errants axiologiques, pour mieux faire de chaque humain un errant poétique face à son rêve personnel œuvre d’art, la liberté œuvre d’art reliée aux 5 questions de la vie personnelle œuvre d’art deviendrait enfin accessible à chaque personne humaine, tel un droit inaliénable inscrit en annexe à charte des droits de l’homme à l’ONU….. objectif:….nouvelle conscience éthique-esthétique planétaire en vue de la réforme des états ……      en pays œuvre d’art …..  et cela ……  par la masse critique nano-numérique des vies personnelles œuvre d’art, éco-philanthropes de l’espace-monde……

13. L’implantation planétaire de la nano-citoyenneté pourrait être la condition éco-philanthropique nécessaire à l’émergence d’un premier pays œuvre d’art sur la planète terre, rêve universel potentiel d’une masse critique-citoyenne-numérique de vies personnelles œuvre d’art sous l’inspiration d’une cinquième question dont l’énoncé serait le suivant:– retour sur les quatre questions… menant à la cinquième question éco-philanthrope de l’espace-monde:-COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?….

—————-

conclusion

Chers camarades-conteuses-conteurs, la vie est un feu de camp…. quand on est trop près du feu, le rêve nous brûle , quand on est trop loin, le rêve nous gèle… mais quand on est à bonne distance et qu’on se rassure les uns les autres, le rêve nous unit parce qu’on se rassure les uns les autres… C’est peut-être cela la CIRCULATION DES RÊVES BIG BANG SUR TERRE… réchauffer notre condition humaine par L’onérisme créateur d’une errance poétique quanto-cosmologique créative et humaniste, dans le respect de l’équité et de l’inclusion symbolisée par les deux assemblées des justes (39 femmes et 39 hommes) et cela planétairement, pour que naissent un à un DES PAYS OEUVRE D’ART SUR TERRE.

——————

Médecins spécialistes: l’isolement volontaire augmenté d’un cran


PHOTO MEGAN BEARDER, ARCHIVES NEW YORK TIMES

(Montréal) La Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) va plus loin que la directive du gouvernement : elle demande à ses médecins de se placer en isolement volontaire s’ils sont revenus de l’étranger depuis la semaine de relâche — et non pas juste à ceux qui reviendront au cours des prochains jours. Pas question de contaminer les patients, a déclaré vendredi la présidente de la FMSQ, Diane Francœur.

Stéphanie Marin
La Presse canadienne

Jeudi, le premier ministre François Legault a décrété que tout le personnel de la santé est obligé de s’isoler pendant deux semaines lorsque, à compter du jeudi 12 mars, ils reviennent de l’étranger.

Si cette décision s’applique à tous les employés de l’État, ils ne présentent pas tous le même risque, juge Mme Francœur : un comptable qui travaille pour le ministère des Transports ne pose pas le même risque qu’un médecin qui travaille avec des patients « malades ou très malades ».

« Nous, on doit prendre des décisions qui tendent vers le risque zéro », a-t-elle déclaré en entrevue avec La Presse canadienne, vendredi.

C’est pour cela que la FMSQ a augmenté la directive gouvernementale d’un cran : il a été demandé aux médecins spécialistes de se mettre en isolement dès qu’ils sont rentrés au pays, donc, pour plusieurs d’entre eux, cela signifie depuis samedi ou dimanche, lorsqu’ils sont revenus de leurs vacances de la semaine de relâche.

Mme Francœur soutient que cette décision est basée sur « des évidences scientifiques » : on ne peut pas dire aux médecins revenus de l’étranger mercredi qu’ils ne sont pas dangereux et à ceux qui sont revenus jeudi qu’ils le sont, dit-elle.

« Les virus, ça ne regarde pas le calendrier. »

Mais les médecins spécialistes ne « seront pas assis devant leur télévision », a-t-elle souligné. Certains peuvent continuer à travailler à distance en faisant de la téléconsultation, par exemple.

De plus, la FMSQ a offert les services de ses médecins « en quarantaine » pour épauler les infirmières d’Info-Santé qui répondent au téléphone et dirigent au besoin les patients vers les cliniques de dépistage désignées COVID-19. Les lignes étaient débordées au cours des derniers jours, et les médecins spécialistes ont déjà toute la formation requise pour ce travail et donner un bon coup de main, dit-elle.

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE …… ET SI LA CONSCIENCE NANO-CITOYENNE-PLANÉTAIRE PASSAIT PAR UNE CRISE SANS PRÉCÉDENT DE L’HUMANITÉ ENTIÈRE…. LE PASSAGE DE LA POST-MODERNITÉ DES RICHES À LA NANO-MODERNITÉ DES EFFONDRÉS DE LA PAUVRETÉ DU K-OEUR ….. LA NANO-MODERNITÉ VIENT DE NAÎTRE… DANS TOUS LES EFFROIS DE L’EFFONDREMENT DE LA POST-MODERNITÉ… VOICI VENU LE TEMPS DU K-OEUR… DU RÊVE BIG-BANG DE CHAQUE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART DE LA PLANÈTE TERRE AU SERVICE DU RÊVE BIG BANG D’UNE HUMANITÉ MULTIVERSIELLE OEUVRE D’ART… LE RÊVE DU K-OEUR DE CHACUNE ET DE CHACUNE AU SERVICE DE L,AUTRE EN SOI… PAR LE K-OEUR… POUR LE K-OEUR…. POUR UN 5 SENS, UNE RAISON ET UN VISCÉRAL AU SERVICE DU K-OEUR

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

SUR GOOGLE

MARLENE LA JARDINIÈRE, MICHEL LE CONCIERGE, PIERROT VAGABOND

Marlene, Michel, Pierrot

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

1. Imaginons un site web genre Google map où sont identifiés toutes les villes et tous les villages de la planète, sans exception…..

2. Imaginons que quatre questions y sont posées dans toutes les langues, au désir de chaque vie personnelle œuvre d’art. a) Quel est ton rêve?…b) dans combien de jours…c) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?…d) En quoi ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?….

3. Imaginons que dans chaque ville et dans chaque village de la planète, une invitation soit lancée à toute vie personnelle œuvre d’art intéressée à ces quatre questions pour que se constitue une assemblée constituante mondiale à réfléchir sur la conséquence des quatre questions sur l’éco-système du mieux vivre ensemble,…. soit UNE CINQUIÈME QUESTION qui se définirait de la façon suivante….

4. En quoi NOS RÊVES prennent-ils soin de la beauté du monde?….

5. Imaginons que qu’importe le nombre de vies personnelles œuvre d’art qui s’inscrivent dans chaque ville ou chaque village, UN PREMIER TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLE ET UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLAGE…..

6. Imaginons que sur toutes ces villes et villages de la planète entière qui sont maintenant représentés par une vie personnelle œuvre d’art, UN DEUXIÈME TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE 2×39 vies personnelles œuvre d’art en vue d’une RENCONTRE PLANÉTAIRE.  ( 2 assemblées des justes, 39 femmes, 39 hommes*) ….

7. Imaginons que ces deux assemblées des justes œuvre d’art (39 femmes, 39 hommes) se réunissent à tous les quatre ans pour LES OLYMPIQUES DE LA JUSTICE COMME ÉQUITÉ SUR TERRE, en assemblée constituante et cela en direct sur internet accessible à la planète entière….

8. Imaginons que….. la cinquième question…. (EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?)  devienne soudainement, selon notre hypothèse forte, l’actualisation pragmatique du voile de l’ignorance de John Rawls…..

9. Imaginons qu’une fois les deux assemblées des justes réunies (39 femmes, 39 hommes) , un premier vote soit pris par chaque vie personnelle œuvre d’art sélectionnée comme représentant chacune des villes et chacun des villages…. SUR UNE QUESTION DE FOND touchent à la justice comme équité comme paramètre de la beauté du monde….

10. Imaginons qu’une fois LE PREMIER VOTE TENU, UN DEUXIÈME VOTE soit tenu par chaque conseil municipal de chaque ville et chaque village auprès de la population entière… et cela partout sur la planète terre…..

11. EN CONSEQUENCE DE QUOI….Il n’est pas difficile d’imaginer que l’émergence d’une conscience citoyenne planétaire autour de la question EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?… puisse instaurer une pression éthique nano-démocratique invitant chaque état à cheminer vers une gouvernance qui respecte la modélisation planétaire d’une théorie de la justice et de l’équité au point d’en faire un jour  …..  DES PAYS OEUVRE D’ARTS ……  DIGNES DE LEUR CITOYENS VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART….

12. .La priorisation des errants fantomatiques accompagnant l’éthisation des errants axiologiques, pour mieux faire de chaque humain un errant poétique face à son rêve personnel œuvre d’art, la liberté œuvre d’art reliée aux 5 questions de la vie personnelle œuvre d’art deviendrait enfin accessible à chaque personne humaine, tel un droit inaliénable inscrit en annexe à charte des droits de l’homme à l’ONU….. objectif:….nouvelle conscience éthique-esthétique planétaire en vue de la réforme des états ……      en pays œuvre d’art …..  et cela ……  par la masse critique nano-numérique des vies personnelles œuvre d’art, éco-philanthropes de l’espace-monde……

13. L’implantation planétaire de la nano-citoyenneté pourrait être la condition éco-philanthropique nécessaire à l’émergence d’un premier pays œuvre d’art sur la planète terre, rêve universel potentiel d’une masse critique-citoyenne-numérique de vies personnelles œuvre d’art sous l’inspiration d’une cinquième question dont l’énoncé serait le suivant:– retour sur les quatre questions… menant à la cinquième question éco-philanthrope de l’espace-monde:-COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?….

—————-

conclusion

Chers camarades-conteuses-conteurs, la vie est un feu de camp…. quand on est trop près du feu, le rêve nous brûle , quand on est trop loin, le rêve nous gèle… mais quand on est à bonne distance et qu’on se rassure les uns les autres, le rêve nous unit parce qu’on se rassure les uns les autres… C’est peut-être cela la CIRCULATION DES RÊVES BIG BANG SUR TERRE… réchauffer notre condition humaine par L’onérisme créateur d’une errance poétique quanto-cosmologique créative et humaniste, dans le respect de l’équité et de l’inclusion symbolisée par les deux assemblées des justes (39 femmes et 39 hommes) et cela planétairement, pour que naissent un à un DES PAYS OEUVRE D’ART SUR TERRE.

—————

Le Musée des beaux-arts de Montréal ferme ses portes


PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Le Musée des beaux-arts de Montréal ferme ses portes jusqu’au 30 mars à cause de la pandémie de la COVID-19.

Après une cinquantaine de grands musées aux États-Unis, tous les musées nationaux du Canada et le Musée des beaux-arts de l’Ontario, le Musée des beaux-arts de Montréal a décidé d’emboîter le pas et ne rouvrira pas avant le 30 mars à cause de la pandémie de la COVID-19.

Éric Clément Éric Clément
La Presse

Le Musée des beaux-arts de Montréal a pris sa décision peu avant 18 h, ce vendredi, a dit à La Presse Pascal Chassé, directrice des communications du musée.

« La situation a beaucoup évolué dans la journée, dit-elle. Le gouvernement a annoncé la fermeture des écoles. Nous avons estimé que la santé de nos visiteurs et de nos employés était importante. Nos employés étaient inquiets. On ne le fait pas de gaité de cœur mais c’est une décision citoyenne. »

Ailleurs au Québec, les autres musées semblent avoir tous décidé de rester ouverts pour l’instant. Le Musée d’art contemporain de Montréal, le Musée McCord, le Musée d’art de Joliette et le Musée de la Civilisation, à Québec, ont fait savoir à La Presse qu’ils avaient décidé de demeurer ouverts cette fin de semaine et qu’ils réévalueront la situation lundi. L’accès aux expositions est toutefois limité à 250 personnes à l’intérieur de chaque salle, conformément aux directives gouvernementales.

Le Musée national des beaux-arts du Québec a publié un communiqué pour assurer que le musée des plaines d’Abraham ne compte pas fermer pour l’instant. Il précise toutefois que la Galerie famille et l’espace de médiation familiale à l’intérieur de l’exposition Frida Kahlo, Diego Rivera et le modernisme mexicain ne sont plus accessibles au public. Et le gala de la Fondation du Musée, prévu le 2 mai, a été annulé.

PHOTO YAN DOUBLET, ARCHIVES LE SOLEIL

La Galerie famille et l’espace de médiation familiale à l’intérieur de l’exposition Frida Kahlo, Diego Rivera et le modernisme mexicain ( du 13 février au 18 mai 2020 au Musée national des beaux-arts du Québec) ne sont plus accessibles au public.

Le Musée du monastère des Ursulines, à Québec, et sa chapelle, ont toutefois annoncé leur fermeture jusqu’à nouvel ordre, ce vendredi. « Devant la menace de la propagation du virus COVID-19 et dans le souci de protéger la communauté des religieuses, le Pôle culturel du Monastère des Ursulines, situé au 12 rue Donnacona dans le Vieux-Québec, suspend toutes ses activités pour une durée indéterminée », a fait savoir l’organisme religieux par voie de communiqué.

Au Canada, le Musée des beaux-arts du Canada, le Musée des beaux-arts de l’Ontario (AGO), le Musée canadien de l’histoire, le Musée canadien pour les droits de la personne, le Musée canadien de l’immigration du Quai 21, le Musée canadien de la nature et le Musée canadien de la guerre ont tous décidé de cesser temporairement leurs activités en raison du coronavirus.

D’autres centres d’arts visuels ont décidé ce vendredi de fermer leurs portes. La Maison des arts de Laval, incluant la Salle Alfred-Pellan, ferme ses portes pour une durée indéterminée. Le Centre d’art Jacques-et-Michel-Auger, de Victoriaville a également décidé de suspendre ses activités jusqu’au 11 avril.

Le centre d’art contemporain OPTICA, à Montréal, sera fermé demain le 14 mars. De ce fait, la visite commentée de l’exposition des œuvres de Claudia Bernal, Christine Brault, Constanza Camelo, Livia Daza-Paris, Maria Ezcurra, Helena Martin Franco et Giorgia Volpe, par la commissaire Nuria Carton de Grammont et l’atelier de création en famille sont annulés. Et tous les ateliers éducatifs sont suspendus jusqu’au 27 mars.

Par ailleurs, la Société des arts technologiques a annoncé que l’ensemble de ses activités publiques est annulé pour une période minimale de deux semaines « afin de protéger nos employés et le public et de répondre aux consignes du gouvernement ».

À l’étranger, le Metropolitan Museum of Art avait annoncé, jeudi, fermer ses trois pavillons. D’autres musées américains ont pris la même décision afin de diminuer les risques de propagation du coronavirus. C’est le cas du Whitney Museum, à New York, de la National Gallery of Art et du Smithsonian, à Washington ainsi que des quatre grands musées de Boston. De grandes galeries d’art telles que Pace, David Zwirner, et Hauser & Wirth ont pris la même décision.

En Europe, où la pandémie n’a pas les mêmes effets qu’au Canada, bien des musées ont choisi de suspendre leurs activités par mesure de précaution, notamment en Espagne, en Italie, en Irlande, aux Pays-Bas, en Allemagne, au Danemark et en France où, après le Louvre et le Palais de Tokyo, les musées d’Orsay et de l’Orangerie resteront fermés jusqu’à nouvel ordre. L’exposition James Tissot. L’ambigu moderne qui devait se tenir à partir du 24 mars au musée d’Orsay et celle intitulée De Chirico. La peinture métaphysique qui devait ouvrir le 1er avril au musée de l’Orangerie sont reportées.

L’effet inverse a toutefois été observé en Asie où des musées de Chine, du Japon et de la Corée du Sud ont rouvert compte tenu de la diminution du risque de contamination

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE …… ET SI LA CONSCIENCE NANO-CITOYENNE-PLANÉTAIRE PASSAIT PAR UNE CRISE SANS PRÉCÉDENT DE L’HUMANITÉ ENTIÈRE…. LE PASSAGE DE LA POST-MODERNITÉ DES RICHES À LA NANO-MODERNITÉ DES EFFONDRÉS DE LA PAUVRETÉ DU K-OEUR ….. LA NANO-MODERNITÉ VIENT DE NAÎTRE… DANS TOUS LES EFFROIS DE L’EFFONDREMENT DE LA POST-MODERNITÉ… VOICI VENU LE TEMPS DU K-OEUR… DU RÊVE BIG-BANG DE CHAQUE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART DE LA PLANÈTE TERRE AU SERVICE DU RÊVE BIG BANG D’UNE HUMANITÉ MULTIVERSIELLE OEUVRE D’ART… LE RÊVE DU K-OEUR DE CHACUNE ET DE CHACUNE AU SERVICE DE L,AUTRE EN SOI… PAR LE K-OEUR… POUR LE K-OEUR…. POUR UN 5 SENS, UNE RAISON ET UN VISCÉRAL AU SERVICE DU K-OEUR

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

SUR GOOGLE

MARLENE LA JARDINIÈRE, MICHEL LE CONCIERGE, PIERROT VAGABOND

Marlene, Michel, Pierrot

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

1. Imaginons un site web genre Google map où sont identifiés toutes les villes et tous les villages de la planète, sans exception…..

2. Imaginons que quatre questions y sont posées dans toutes les langues, au désir de chaque vie personnelle œuvre d’art. a) Quel est ton rêve?…b) dans combien de jours…c) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?…d) En quoi ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?….

3. Imaginons que dans chaque ville et dans chaque village de la planète, une invitation soit lancée à toute vie personnelle œuvre d’art intéressée à ces quatre questions pour que se constitue une assemblée constituante mondiale à réfléchir sur la conséquence des quatre questions sur l’éco-système du mieux vivre ensemble,…. soit UNE CINQUIÈME QUESTION qui se définirait de la façon suivante….

4. En quoi NOS RÊVES prennent-ils soin de la beauté du monde?….

5. Imaginons que qu’importe le nombre de vies personnelles œuvre d’art qui s’inscrivent dans chaque ville ou chaque village, UN PREMIER TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLE ET UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLAGE…..

6. Imaginons que sur toutes ces villes et villages de la planète entière qui sont maintenant représentés par une vie personnelle œuvre d’art, UN DEUXIÈME TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE 2×39 vies personnelles œuvre d’art en vue d’une RENCONTRE PLANÉTAIRE.  ( 2 assemblées des justes, 39 femmes, 39 hommes*) ….

7. Imaginons que ces deux assemblées des justes œuvre d’art (39 femmes, 39 hommes) se réunissent à tous les quatre ans pour LES OLYMPIQUES DE LA JUSTICE COMME ÉQUITÉ SUR TERRE, en assemblée constituante et cela en direct sur internet accessible à la planète entière….

8. Imaginons que….. la cinquième question…. (EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?)  devienne soudainement, selon notre hypothèse forte, l’actualisation pragmatique du voile de l’ignorance de John Rawls…..

9. Imaginons qu’une fois les deux assemblées des justes réunies (39 femmes, 39 hommes) , un premier vote soit pris par chaque vie personnelle œuvre d’art sélectionnée comme représentant chacune des villes et chacun des villages…. SUR UNE QUESTION DE FOND touchent à la justice comme équité comme paramètre de la beauté du monde….

10. Imaginons qu’une fois LE PREMIER VOTE TENU, UN DEUXIÈME VOTE soit tenu par chaque conseil municipal de chaque ville et chaque village auprès de la population entière… et cela partout sur la planète terre…..

11. EN CONSEQUENCE DE QUOI….Il n’est pas difficile d’imaginer que l’émergence d’une conscience citoyenne planétaire autour de la question EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?… puisse instaurer une pression éthique nano-démocratique invitant chaque état à cheminer vers une gouvernance qui respecte la modélisation planétaire d’une théorie de la justice et de l’équité au point d’en faire un jour  …..  DES PAYS OEUVRE D’ARTS ……  DIGNES DE LEUR CITOYENS VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART….

12. .La priorisation des errants fantomatiques accompagnant l’éthisation des errants axiologiques, pour mieux faire de chaque humain un errant poétique face à son rêve personnel œuvre d’art, la liberté œuvre d’art reliée aux 5 questions de la vie personnelle œuvre d’art deviendrait enfin accessible à chaque personne humaine, tel un droit inaliénable inscrit en annexe à charte des droits de l’homme à l’ONU….. objectif:….nouvelle conscience éthique-esthétique planétaire en vue de la réforme des états ……      en pays œuvre d’art …..  et cela ……  par la masse critique nano-numérique des vies personnelles œuvre d’art, éco-philanthropes de l’espace-monde……

13. L’implantation planétaire de la nano-citoyenneté pourrait être la condition éco-philanthropique nécessaire à l’émergence d’un premier pays œuvre d’art sur la planète terre, rêve universel potentiel d’une masse critique-citoyenne-numérique de vies personnelles œuvre d’art sous l’inspiration d’une cinquième question dont l’énoncé serait le suivant:– retour sur les quatre questions… menant à la cinquième question éco-philanthrope de l’espace-monde:-COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?….

—————-

conclusion

Chers camarades-conteuses-conteurs, la vie est un feu de camp…. quand on est trop près du feu, le rêve nous brûle , quand on est trop loin, le rêve nous gèle… mais quand on est à bonne distance et qu’on se rassure les uns les autres, le rêve nous unit parce qu’on se rassure les uns les autres… C’est peut-être cela la CIRCULATION DES RÊVES BIG BANG SUR TERRE… réchauffer notre condition humaine par L’onérisme créateur d’une errance poétique quanto-cosmologique créative et humaniste, dans le respect de l’équité et de l’inclusion symbolisée par les deux assemblées des justes (39 femmes et 39 hommes) et cela planétairement, pour que naissent un à un DES PAYS OEUVRE D’ART SUR TERRE.

—————-

Coronavirus : les agents correctionnels réclament des mesures


PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Plusieurs cas de contamination à la COVID-19 dans l’une des 17 prisons du Québec ne seraient pas faciles à gérer, selon les agents correctionnels.

Assailli de questions par ses membres inquiets, le Syndicat des agents de la paix en services correctionnels du Québec réclame du ministère de la Sécurité publique qu’il prenne des mesures le plus rapidement possible pour réduire les risques de contamination à la COVID-19 dans les 17 prisons du Québec.

Daniel Renaud Daniel Renaud
La Presse

Depuis mardi, représentants syndicaux et patronaux discutent des mesures qui pourraient être mises en place, mais au moment d’écrire ces lignes, aucune directive n’avait encore été émise.

« Le premier ministre fait tellement d’annonces que j’ai l’impression que les ministères ont de la difficulté à suivre », dit Mathieu Lavoie, président du syndicat.

« Si un détenu tombe malade, ça va se répandre comme une traînée de poudre dans la prison. Si un secteur complet d’une prison est contaminé, on fait quoi ? », demande le chef syndical, citant par exemple le Centre de détention de Montréal (Bordeaux) qui abrite 1400 détenus, et possède notamment deux pavillons de 180 détenus chacun.

Plusieurs cas de contamination à la COVID-19 dans l’une des 17 prisons du Québec ne seraient pas faciles à gérer ; une prison est un lieu clos et hautement sécurisé. Des détenus malades pourraient être isolés, mais le nombre de cellules d’isolement est limité. « Et on ne pourra pas faire 50 transports avec escorte vers des hôpitaux chaque jour », s’inquiète M. Lavoie.

Il y a une dizaine d’années, lors de la crise de la grippe H1N1, des mesures, qui ont donné des résultats, avaient été mises en place. Le syndicat propose qu’elles soient reconduites.

Il demande notamment la réduction du nombre de visites pour les détenus, un meilleur contrôle des visiteurs, l’arrêt des visites communautaires et un plan pouvant aller jusqu’à la fermeture complète des parloirs.

Il réclame également que les infirmières que l’on retrouve dans chaque prison puissent effectuer des tests de dépistage et des prélèvements, plutôt que ces opérations soient faites à l’extérieur des établissements carcéraux. Il souhaite aussi que les agents correctionnels aient tout l’équipement de protection nécessaire en cas d’intervention auprès d’un détenu malade.

Enfin, le syndicat demande d’afficher des notes sur les mesures d’hygiène, de limiter et même d’annuler les activités sociocommunautaires et autres en établissement, de limiter les entrées pour les peines discontinues, de limiter les transferts entre établissements et de définir des plans d’urgence dans chaque établissement, en lien avec les comités de santé locaux.

« Demain, on reçoit dans une prison un détenu qui a récemment voyagé en Amérique du Sud et nous ne savons pas comment réagir. Pourtant, ce n’est pas d’hier que l’on sait que la COVID-19 va arriver au Québec », déplore M. Lavoie.

La Presse a communiqué avec le ministère de la Sécurité publique du Québec. Une porte-parole nous a envoyé un courriel précisant que
différentes mesures sécuritaires ont été mises en place ou sont actuellement envisagées, et que celles-ci visent à prévenir les risques de contamination.

La porte-parole a donné en exemple une réduction des transferts entre les établissements de détention et la limitation des déplacements à l’intérieur des prisons.

« Les personnes prévenues continuent d’être conduites dans les palais de justice pour y comparaître lorsque leur présence est requise par le tribunal. L’utilisation de la visiocomparution et des visioparloirs pour les rendez-vous avec les avocats sont toutefois privilégiées dans la mesure du possible, et ce, en accord avec nos partenaires judiciaires. En ce qui concerne les visites aux personnes incarcérées, pour le moment les visites sans contact sont priorisées », a-t-elle écrit.

La Presse a également communiqué plus tôt cette semaine avec un responsable du Syndicat des agents correctionnels du Canada, pour vérifier si des mesures ont été prises dans les pénitenciers fédéraux qui se trouvent au Québec.

« Nous sommes en attente de directives de la part du Conseil du trésor », a répondu le responsable, précisant que l’anxiété de ses membres était généralisée.

Pour joindre Daniel Renaud, composez le (514) 285-7000, poste 4918, écrivez à
drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l’adresse postale de La Presse.

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE …… ET SI LA CONSCIENCE NANO-CITOYENNE-PLANÉTAIRE PASSAIT PAR UNE CRISE SANS PRÉCÉDENT DE L’HUMANITÉ ENTIÈRE…. LE PASSAGE DE LA POST-MODERNITÉ DES RICHES À LA NANO-MODERNITÉ DES EFFONDRÉS DE LA PAUVRETÉ DU K-OEUR ….. LA NANO-MODERNITÉ VIENT DE NAÎTRE… DANS TOUS LES EFFROIS DE L’EFFONDREMENT DE LA POST-MODERNITÉ… VOICI VENU LE TEMPS DU K-OEUR… DU RÊVE BIG-BANG DE CHAQUE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART DE LA PLANÈTE TERRE AU SERVICE DU RÊVE BIG BANG D’UNE HUMANITÉ MULTIVERSIELLE OEUVRE D’ART… LE RÊVE DU K-OEUR DE CHACUNE ET DE CHACUNE AU SERVICE DE L,AUTRE EN SOI… PAR LE K-OEUR… POUR LE K-OEUR…. POUR UN 5 SENS, UNE RAISON ET UN VISCÉRAL AU SERVICE DU K-OEUR

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

SUR GOOGLE

MARLENE LA JARDINIÈRE, MICHEL LE CONCIERGE ET PIERROT VAGABOND

Marlene, Michel, Pierrot

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

1. Imaginons un site web genre Google map où sont identifiés toutes les villes et tous les villages de la planète, sans exception…..

2. Imaginons que quatre questions y sont posées dans toutes les langues, au désir de chaque vie personnelle œuvre d’art. a) Quel est ton rêve?…b) dans combien de jours…c) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?…d) En quoi ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?….

3. Imaginons que dans chaque ville et dans chaque village de la planète, une invitation soit lancée à toute vie personnelle œuvre d’art intéressée à ces quatre questions pour que se constitue une assemblée constituante mondiale à réfléchir sur la conséquence des quatre questions sur l’éco-système du mieux vivre ensemble,…. soit UNE CINQUIÈME QUESTION qui se définirait de la façon suivante….

4. En quoi NOS RÊVES prennent-ils soin de la beauté du monde?….

5. Imaginons que qu’importe le nombre de vies personnelles œuvre d’art qui s’inscrivent dans chaque ville ou chaque village, UN PREMIER TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLE ET UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLAGE…..

6. Imaginons que sur toutes ces villes et villages de la planète entière qui sont maintenant représentés par une vie personnelle œuvre d’art, UN DEUXIÈME TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE 2×39 vies personnelles œuvre d’art en vue d’une RENCONTRE PLANÉTAIRE.  ( 2 assemblées des justes, 39 femmes, 39 hommes*) ….

7. Imaginons que ces deux assemblées des justes œuvre d’art (39 femmes, 39 hommes) se réunissent à tous les quatre ans pour LES OLYMPIQUES DE LA JUSTICE COMME ÉQUITÉ SUR TERRE, en assemblée constituante et cela en direct sur internet accessible à la planète entière….

8. Imaginons que….. la cinquième question…. (EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?)  devienne soudainement, selon notre hypothèse forte, l’actualisation pragmatique du voile de l’ignorance de John Rawls…..

9. Imaginons qu’une fois les deux assemblées des justes réunies (39 femmes, 39 hommes) , un premier vote soit pris par chaque vie personnelle œuvre d’art sélectionnée comme représentant chacune des villes et chacun des villages…. SUR UNE QUESTION DE FOND touchent à la justice comme équité comme paramètre de la beauté du monde….

10. Imaginons qu’une fois LE PREMIER VOTE TENU, UN DEUXIÈME VOTE soit tenu par chaque conseil municipal de chaque ville et chaque village auprès de la population entière… et cela partout sur la planète terre…..

11. EN CONSEQUENCE DE QUOI….Il n’est pas difficile d’imaginer que l’émergence d’une conscience citoyenne planétaire autour de la question EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?… puisse instaurer une pression éthique nano-démocratique invitant chaque état à cheminer vers une gouvernance qui respecte la modélisation planétaire d’une théorie de la justice et de l’équité au point d’en faire un jour  …..  DES PAYS OEUVRE D’ARTS ……  DIGNES DE LEUR CITOYENS VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART….

12. .La priorisation des errants fantomatiques accompagnant l’éthisation des errants axiologiques, pour mieux faire de chaque humain un errant poétique face à son rêve personnel œuvre d’art, la liberté œuvre d’art reliée aux 5 questions de la vie personnelle œuvre d’art deviendrait enfin accessible à chaque personne humaine, tel un droit inaliénable inscrit en annexe à charte des droits de l’homme à l’ONU….. objectif:….nouvelle conscience éthique-esthétique planétaire en vue de la réforme des états ……      en pays œuvre d’art …..  et cela ……  par la masse critique nano-numérique des vies personnelles œuvre d’art, éco-philanthropes de l’espace-monde……

13. L’implantation planétaire de la nano-citoyenneté pourrait être la condition éco-philanthropique nécessaire à l’émergence d’un premier pays œuvre d’art sur la planète terre, rêve universel potentiel d’une masse critique-citoyenne-numérique de vies personnelles œuvre d’art sous l’inspiration d’une cinquième question dont l’énoncé serait le suivant:– retour sur les quatre questions… menant à la cinquième question éco-philanthrope de l’espace-monde:-COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?….

—————-

conclusion

Chers camarades-conteuses-conteurs, la vie est un feu de camp…. quand on est trop près du feu, le rêve nous brûle , quand on est trop loin, le rêve nous gèle… mais quand on est à bonne distance et qu’on se rassure les uns les autres, le rêve nous unit parce qu’on se rassure les uns les autres… C’est peut-être cela la CIRCULATION DES RÊVES BIG BANG SUR TERRE… réchauffer notre condition humaine par L’onérisme créateur d’une errance poétique quanto-cosmologique créative et humaniste, dans le respect de l’équité et de l’inclusion symbolisée par les deux assemblées des justes (39 femmes et 39 hommes) et cela planétairement, pour que naissent un à un DES PAYS OEUVRE D’ART SUR TERRE.

—————-

L’Aquarium de Québec fermé


PHOTO JACQUES BOISSINOT, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

La SEPAQ a annoncé la fermeture de l’Aquarium de Québec, vendredi après-midi, et ce, jusqu’à nouvel ordre.

La SEPAQ a annoncé la fermeture de l’Aquarium de Québec, vendredi après-midi, et ce, jusqu’à nouvel ordre.

Marie Tison Marie Tison

Par contre, la majorité des activités se poursuivront dans les parcs de la SEPAQ, en raison de « l’environnement de grande nature » dans lequel se déroulent ces activités. La SEPAQ a toutefois suspendu la location d’équipement et a assoupli les modalités de réservations pour les séjours et les activités qui doivent se dérouler au cours des prochaines semaines.

Le parc de la Rivière-des-Mille-Îles a également annoncé la fermeture de son Centre d’exploration pour une durée indéterminée.

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE …… ET SI LA CONSCIENCE NANO-CITOYENNE-PLANÉTAIRE PASSAIT PAR UNE CRISE SANS PRÉCÉDENT DE L’HUMANITÉ ENTIÈRE…. LE PASSAGE DE LA POST-MODERNITÉ DES RICHES À LA NANO-MODERNITÉ DES EFFONDRÉS DE LA PAUVRETÉ DU K-OEUR ….. LA NANO-MODERNITÉ VIENT DE NAÎTRE… DANS TOUS LES EFFROIS DE L’EFFONDREMENT DE LA POST-MODERNITÉ… VOICI VENU LE TEMPS DU K-OEUR… DU RÊVE BIG-BANG DE CHAQUE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART DE LA PLANÈTE TERRE AU SERVICE DU RÊVE BIG BANG D’UNE HUMANITÉ MULTIVERSIELLE OEUVRE D’ART… LE RÊVE DU K-OEUR DE CHACUNE ET DE CHACUNE AU SERVICE DE L,AUTRE EN SOI… PAR LE K-OEUR… POUR LE K-OEUR…. POUR UN 5 SENS, UNE RAISON ET UN VISCÉRAL AU SERVICE DU K-OEUR

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

SUR GOOGLE

MARLENE LA JARDINIÈRE, MICHEL LE CONCIERGE, PIERROT VAGABOND

Marlene, Michel, Pierrot

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

1. Imaginons un site web genre Google map où sont identifiés toutes les villes et tous les villages de la planète, sans exception…..

2. Imaginons que quatre questions y sont posées dans toutes les langues, au désir de chaque vie personnelle œuvre d’art. a) Quel est ton rêve?…b) dans combien de jours…c) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?…d) En quoi ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?….

3. Imaginons que dans chaque ville et dans chaque village de la planète, une invitation soit lancée à toute vie personnelle œuvre d’art intéressée à ces quatre questions pour que se constitue une assemblée constituante mondiale à réfléchir sur la conséquence des quatre questions sur l’éco-système du mieux vivre ensemble,…. soit UNE CINQUIÈME QUESTION qui se définirait de la façon suivante….

4. En quoi NOS RÊVES prennent-ils soin de la beauté du monde?….

5. Imaginons que qu’importe le nombre de vies personnelles œuvre d’art qui s’inscrivent dans chaque ville ou chaque village, UN PREMIER TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLE ET UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLAGE…..

6. Imaginons que sur toutes ces villes et villages de la planète entière qui sont maintenant représentés par une vie personnelle œuvre d’art, UN DEUXIÈME TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE 2×39 vies personnelles œuvre d’art en vue d’une RENCONTRE PLANÉTAIRE.  ( 2 assemblées des justes, 39 femmes, 39 hommes*) ….

7. Imaginons que ces deux assemblées des justes œuvre d’art (39 femmes, 39 hommes) se réunissent à tous les quatre ans pour LES OLYMPIQUES DE LA JUSTICE COMME ÉQUITÉ SUR TERRE, en assemblée constituante et cela en direct sur internet accessible à la planète entière….

8. Imaginons que….. la cinquième question…. (EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?)  devienne soudainement, selon notre hypothèse forte, l’actualisation pragmatique du voile de l’ignorance de John Rawls…..

9. Imaginons qu’une fois les deux assemblées des justes réunies (39 femmes, 39 hommes) , un premier vote soit pris par chaque vie personnelle œuvre d’art sélectionnée comme représentant chacune des villes et chacun des villages…. SUR UNE QUESTION DE FOND touchent à la justice comme équité comme paramètre de la beauté du monde….

10. Imaginons qu’une fois LE PREMIER VOTE TENU, UN DEUXIÈME VOTE soit tenu par chaque conseil municipal de chaque ville et chaque village auprès de la population entière… et cela partout sur la planète terre…..

11. EN CONSEQUENCE DE QUOI….Il n’est pas difficile d’imaginer que l’émergence d’une conscience citoyenne planétaire autour de la question EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?… puisse instaurer une pression éthique nano-démocratique invitant chaque état à cheminer vers une gouvernance qui respecte la modélisation planétaire d’une théorie de la justice et de l’équité au point d’en faire un jour  …..  DES PAYS OEUVRE D’ARTS ……  DIGNES DE LEUR CITOYENS VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART….

12. .La priorisation des errants fantomatiques accompagnant l’éthisation des errants axiologiques, pour mieux faire de chaque humain un errant poétique face à son rêve personnel œuvre d’art, la liberté œuvre d’art reliée aux 5 questions de la vie personnelle œuvre d’art deviendrait enfin accessible à chaque personne humaine, tel un droit inaliénable inscrit en annexe à charte des droits de l’homme à l’ONU….. objectif:….nouvelle conscience éthique-esthétique planétaire en vue de la réforme des états ……      en pays œuvre d’art …..  et cela ……  par la masse critique nano-numérique des vies personnelles œuvre d’art, éco-philanthropes de l’espace-monde……

13. L’implantation planétaire de la nano-citoyenneté pourrait être la condition éco-philanthropique nécessaire à l’émergence d’un premier pays œuvre d’art sur la planète terre, rêve universel potentiel d’une masse critique-citoyenne-numérique de vies personnelles œuvre d’art sous l’inspiration d’une cinquième question dont l’énoncé serait le suivant:– retour sur les quatre questions… menant à la cinquième question éco-philanthrope de l’espace-monde:-COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?….

—————-

conclusion

Chers camarades-conteuses-conteurs, la vie est un feu de camp…. quand on est trop près du feu, le rêve nous brûle , quand on est trop loin, le rêve nous gèle… mais quand on est à bonne distance et qu’on se rassure les uns les autres, le rêve nous unit parce qu’on se rassure les uns les autres… C’est peut-être cela la CIRCULATION DES RÊVES BIG BANG SUR TERRE… réchauffer notre condition humaine par L’onérisme créateur d’une errance poétique quanto-cosmologique créative et humaniste, dans le respect de l’équité et de l’inclusion symbolisée par les deux assemblées des justes (39 femmes et 39 hommes) et cela planétairement, pour que naissent un à un DES PAYS OEUVRE D’ART SUR TERRE.

—————-

Annulations de spectacles : les artistes seront dédommagés


PHOTO FOURNIE PAR LE RIDEAU VERT

La pièce Mademoiselle Julie, qui devait être présentée au Rideau Vert à compter de mardi prochain, a été suspendue jusqu’à nouvel ordre.

L’Union des artistes annonce que le Ministère de la Culture et des Communications soutiendra les artistes affectés par les annulations de spectacles découlant des mesures d’urgence du gouvernement.

Jean Siag Jean Siag
La Presse

Tous les contrats signés par les artistes affectés par les mesures d’urgence seront honorés, a assuré la ministre de la Culture et des Communications Nathalie Roy, lors d’une conférence téléphonique en présence de plusieurs acteurs du milieu culturel.

« La ministre nous a convoqués en début d’après-midi à une conférence téléphonique à laquelle participaient également des représentants de la SODEC et du CALQ, ainsi que plusieurs syndicats, associations, organismes et regroupements du secteur culturel », a précisé la présidente de l’UDA, Sophie Prégent.

« Le gouvernement souhaite établir un lien de communication constant avec le milieu culturel, a-t-elle précisé. Un comité sera donc rapidement mis en place pour bien documenter la situation afin de définir les différentes modalités relatives à l’annulation des contrats. À titre de présidente de l’UDA, je ferai partie de ce comité. »

« Je tiens à souligner la réelle sensibilité démontrée par la ministre et les membres de son équipe face à l’inquiétude exprimée par les artistes et les artisans qui sont durement touchés par la pandémie de la COVID-19, a-t-elle ajouté. Il est clair que la rémunération des artistes est devenue un enjeu gouvernemental et le Ministère a indiqué vouloir s’assurer que les travailleurs autonomes de notre secteur ne soient pas pénalisés par cette situation hors norme. »

Mme Prégent demande aux artistes travaillant dans les différents secteurs sous la juridiction de l’UDA et affectés par des annulations de représentations ou d’événements de conserver leurs contrats signés et leurs pièces justificatives. « Nous vous demandons d’être patients ; des procédures vous seront communiquées dès leur mise en place. »

Today, 8:50 pm LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE …… ET SI LA CONSCIENCE NANO-CITOYENNE-PLANÉTAIRE PASSAIT PAR UNE CRISE SANS PRÉCÉDENT DE L’HUMANITÉ ENTIÈRE…. LE PASSAGE DE LA POST-MODERNITÉ DES RICHES À LA NANO-MODERNITÉ DES EFFONDRÉS DE LA PAUVRETÉ DU K-OEUR ….. LA NANO-MODERNITÉ VIENT DE NAÎTRE… DANS TOUS LES EFFROIS DE L’EFFONDREMENT DE LA POST-MODERNITÉ… VOICI VENU LE TEMPS DU K-OEUR… DU RÊVE BIG-BANG DE CHAQUE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART DE LA PLANÈTE TERRE AU SERVICE DU RÊVE BIG BANG D’UNE HUMANITÉ MULTIVERSIELLE OEUVRE D’ART… LE RÊVE DU K-OEUR DE CHACUNE ET DE CHACUNE AU SERVICE DE L,AUTRE EN SOI… PAR LE K-OEUR… POUR LE K-OEUR…. POUR UN 5 SENS, UNE RAISON ET UN VISCÉRAL AU SERVICE DU K-OEUR

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

SUE GOOGLE

MARLENE LA JARDINIÈRE, MICHEL LE CONCIERGE, PIERROT VAGABOND

Marlene, Michel, Pierrot

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

1. Imaginons un site web genre Google map où sont identifiés toutes les villes et tous les villages de la planète, sans exception…..

2. Imaginons que quatre questions y sont posées dans toutes les langues, au désir de chaque vie personnelle œuvre d’art. a) Quel est ton rêve?…b) dans combien de jours…c) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?…d) En quoi ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?….

3. Imaginons que dans chaque ville et dans chaque village de la planète, une invitation soit lancée à toute vie personnelle œuvre d’art intéressée à ces quatre questions pour que se constitue une assemblée constituante mondiale à réfléchir sur la conséquence des quatre questions sur l’éco-système du mieux vivre ensemble,…. soit UNE CINQUIÈME QUESTION qui se définirait de la façon suivante….

4. En quoi NOS RÊVES prennent-ils soin de la beauté du monde?….

5. Imaginons que qu’importe le nombre de vies personnelles œuvre d’art qui s’inscrivent dans chaque ville ou chaque village, UN PREMIER TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLE ET UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLAGE…..

6. Imaginons que sur toutes ces villes et villages de la planète entière qui sont maintenant représentés par une vie personnelle œuvre d’art, UN DEUXIÈME TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE 2×39 vies personnelles œuvre d’art en vue d’une RENCONTRE PLANÉTAIRE.  ( 2 assemblées des justes, 39 femmes, 39 hommes*) ….

7. Imaginons que ces deux assemblées des justes œuvre d’art (39 femmes, 39 hommes) se réunissent à tous les quatre ans pour LES OLYMPIQUES DE LA JUSTICE COMME ÉQUITÉ SUR TERRE, en assemblée constituante et cela en direct sur internet accessible à la planète entière….

8. Imaginons que….. la cinquième question…. (EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?)  devienne soudainement, selon notre hypothèse forte, l’actualisation pragmatique du voile de l’ignorance de John Rawls…..

9. Imaginons qu’une fois les deux assemblées des justes réunies (39 femmes, 39 hommes) , un premier vote soit pris par chaque vie personnelle œuvre d’art sélectionnée comme représentant chacune des villes et chacun des villages…. SUR UNE QUESTION DE FOND touchent à la justice comme équité comme paramètre de la beauté du monde….

10. Imaginons qu’une fois LE PREMIER VOTE TENU, UN DEUXIÈME VOTE soit tenu par chaque conseil municipal de chaque ville et chaque village auprès de la population entière… et cela partout sur la planète terre…..

11. EN CONSEQUENCE DE QUOI….Il n’est pas difficile d’imaginer que l’émergence d’une conscience citoyenne planétaire autour de la question EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?… puisse instaurer une pression éthique nano-démocratique invitant chaque état à cheminer vers une gouvernance qui respecte la modélisation planétaire d’une théorie de la justice et de l’équité au point d’en faire un jour  …..  DES PAYS OEUVRE D’ARTS ……  DIGNES DE LEUR CITOYENS VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART….

12. .La priorisation des errants fantomatiques accompagnant l’éthisation des errants axiologiques, pour mieux faire de chaque humain un errant poétique face à son rêve personnel œuvre d’art, la liberté œuvre d’art reliée aux 5 questions de la vie personnelle œuvre d’art deviendrait enfin accessible à chaque personne humaine, tel un droit inaliénable inscrit en annexe à charte des droits de l’homme à l’ONU….. objectif:….nouvelle conscience éthique-esthétique planétaire en vue de la réforme des états ……      en pays œuvre d’art …..  et cela ……  par la masse critique nano-numérique des vies personnelles œuvre d’art, éco-philanthropes de l’espace-monde……

13. L’implantation planétaire de la nano-citoyenneté pourrait être la condition éco-philanthropique nécessaire à l’émergence d’un premier pays œuvre d’art sur la planète terre, rêve universel potentiel d’une masse critique-citoyenne-numérique de vies personnelles œuvre d’art sous l’inspiration d’une cinquième question dont l’énoncé serait le suivant:– retour sur les quatre questions… menant à la cinquième question éco-philanthrope de l’espace-monde:-COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?….

—————-

conclusion

Chers camarades-conteuses-conteurs, la vie est un feu de camp…. quand on est trop près du feu, le rêve nous brûle , quand on est trop loin, le rêve nous gèle… mais quand on est à bonne distance et qu’on se rassure les uns les autres, le rêve nous unit parce qu’on se rassure les uns les autres… C’est peut-être cela la CIRCULATION DES RÊVES BIG BANG SUR TERRE… réchauffer notre condition humaine par L’onérisme créateur d’une errance poétique quanto-cosmologique créative et humaniste, dans le respect de l’équité et de l’inclusion symbolisée par les deux assemblées des justes (39 femmes et 39 hommes) et cela planétairement, pour que naissent un à un DES PAYS OEUVRE D’ART SUR TERRE.

—————-

Coronavirus : le Royaume-Uni vise « l’immunité collective », une approche controversée


PHOTO SIMON DAWSON, AFP

Le premier ministre Boris Johnson en conférence de presse sur la COVID-19, en compagnie du chef de la direction médicale de l’Angleterre, Chris Whitty (à g.) et Patrick Vallance, conseiller scientifique du gouvernement britannique.

(Londres) Loin des mesures radicales de ses voisins, le Royaume-Uni adopte pour l’heure une approche prudente face au nouveau coronavirus, en espérant alléger la pression sur les services de santé et favoriser le développement d’une « immunité collective »,  une approche controversée.

Alice RITCHIE avec Patrick GALEY à Paris
Agence France-Presse

Le gouvernement est passé jeudi à une nouvelle phase face au nouveau coronavirus, qui aurait infecté 5000 à 10 000 personnes en réalité, selon une estimation des responsables de santé, loin des 798 cas testés positifs et 10 morts enregistrés.

Écoles ouvertes, grands rassemblements permis

Mais le premier ministre Boris Johnson a estimé qu’il n’était pas encore temps de fermer les écoles ni d’interdire les grands rassemblements.

Les conseillers du gouvernement pensent que démarrer trop tôt entraînerait des perturbations trop importantes pour un bénéfice limité et risquerait de lasser une population tentée de ne plus suivre les recommandations au pic de la crise.

Pic que l’exécutif attend autour de l’été, espérant entretemps pouvoir amortir autant que possible le choc pour le service public de santé, le NHS, en sous-effectif chronique. Les personnes ne présentant que des symptômes légers sont appelées à ne consulter un médecin que si leur état se détériore, afin de concentrer les ressources sur les cas plus graves.

« Nous voulons éviter que tout le monde finisse par l’avoir (le virus) en peu de temps, ce qui submergerait le NHS », a déclaré Patrick Vallance, conseiller scientifique du gouvernement.

Lui et ses équipes pensent que la population pourrait développer une immunité au virus s’il se répand lentement.

Vous ne pouvez pas l’arrêter, donc vous devriez vous retrouver avec un pic plus important, pendant lequel vous prévoyez que plus de gens seront immunisés. Cela devient en soi une protection dans le processus. Il est probable que cela devienne un virus annuel, une infection saisonnière annuelle.

Patrick Vallance, conseiller scientifique du gouvernement britannique.

Néanmoins, il a suggéré que ce genre d’immunité ne pourrait fonctionner que si 60 % de la population était atteinte, au risque d’avoir potentiellement davantage de morts.


PHOTO SIMON DAWSON, AFP

Patrick Vallance, conseiller scientifique du gouvernement britannique.

L’approche du gouvernement a déjà suscité des critiques au Royaume-Uni, où beaucoup de gens observent avec nervosité les mesures radicales prises dans plusieurs pays, à commencer par l’Italie.

L’ancien ministre de la Santé Jeremy Hunt a estimé que les Britanniques seraient « surpris et préoccupés » si des mesures plus drastiques n’étaient pas prises.

Stratégie critiquée

Le rédacteur en chef de la revue médicale The Lancet, Richard Horton, a accusé Londres d’« excès de confiance », exigeant des « mesures fermes » pour réduire les contacts sociaux entre les personnes, et des fermetures d’établissements.

Devi Sridhar, professeure de santé publique à l’université d’Édimbourg, a renchéri : « il est temps que le gouvernement interdise les rassemblements de masse, demande aux gens d’arrêter les voyages non indispensables, recommande aux salariés de faire du télétravail et muscle la riposte ».

« La courbe peut être inversée, comme en Corée du Sud et à Singapour, mais ça ne peut se faire qu’avec l’action du gouvernement », a-t-elle ajouté.

Mais d’autres spécialistes défendent la stratégie.

Thomas House, professeur de mathématiques statistiques à l’université de Manchester, estime que « l’immunité collective arrivera à un moment ou un autre » quoi qu’il en soit. « Le but d’une politique à cet égard devrait être de réduire au maximum le coût humain », selon lui.

Pour Martin Hibberd, spécialiste en maladies infectieuses à l’institut d’hygiène et de médecine tropical de Londres, les mesures britanniques doivent permettre de soigner les cas les plus graves, en attendant l’immunité collective.

« Actuellement le but des mesures […] est de retarder et aplanir le pic, afin que les gens les plus gravement atteints puissent être pris en charge convenablement », a-t-il déclaré à l’AFP. Puis « d’ici à l’hiver, quand on peut s’attendre à ce que la maladie soit pire, ceux qui n’ont pas été atteints se trouveraient en minorité et seraient protégés par l’immunité collective », a-t-il poursuivi. Pour lui, « les techniques de retardement vantées par le gouvernement sont susceptibles d’atteindre ce but ».

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE …… ET SI LA CONSCIENCE NANO-CITOYENNE-PLANÉTAIRE PASSAIT PAR UNE CRISE SANS PRÉCÉDENT DE L’HUMANITÉ ENTIÈRE…. LE PASSAGE DE LA POST-MODERNITÉ DES RICHES À LA NANO-MODERNITÉ DES EFFONDRÉS DE LA PAUVRETÉ DU K-OEUR ….. LA NANO-MODERNITÉ VIENT DE NAÎTRE… DANS TOUS LES EFFROIS DE L’EFFONDREMENT DE LA POST-MODERNITÉ… VOICI VENU LE TEMPS DU K-OEUR… DU RÊVE BIG-BANG DE CHAQUE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART DE LA PLANÈTE TERRE AU SERVICE DU RÊVE BIG BANG D’UNE HUMANITÉ MULTIVERSIELLE OEUVRE D’ART… LE RÊVE DU K-OEUR DE CHACUNE ET DE CHACUNE AU SERVICE DE L,AUTRE EN SOI… PAR LE K-OEUR… POUR LE K-OEUR…. POUR UN 5 SENS, UNE RAISON ET UN VISCÉRAL AU SERVICE DU K-OEUR

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

SUR GOOGLE

MARLENE LA JARDINIÈRE, MICHEL LE CONCIERGE, PIERROT VAGABOND

Marlene, Michel, Pierrot

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

1. Imaginons un site web genre Google map où sont identifiés toutes les villes et tous les villages de la planète, sans exception…..

2. Imaginons que quatre questions y sont posées dans toutes les langues, au désir de chaque vie personnelle œuvre d’art. a) Quel est ton rêve?…b) dans combien de jours…c) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?…d) En quoi ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?….

3. Imaginons que dans chaque ville et dans chaque village de la planète, une invitation soit lancée à toute vie personnelle œuvre d’art intéressée à ces quatre questions pour que se constitue une assemblée constituante mondiale à réfléchir sur la conséquence des quatre questions sur l’éco-système du mieux vivre ensemble,…. soit UNE CINQUIÈME QUESTION qui se définirait de la façon suivante….

4. En quoi NOS RÊVES prennent-ils soin de la beauté du monde?….

5. Imaginons que qu’importe le nombre de vies personnelles œuvre d’art qui s’inscrivent dans chaque ville ou chaque village, UN PREMIER TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLE ET UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLAGE…..

6. Imaginons que sur toutes ces villes et villages de la planète entière qui sont maintenant représentés par une vie personnelle œuvre d’art, UN DEUXIÈME TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE 2×39 vies personnelles œuvre d’art en vue d’une RENCONTRE PLANÉTAIRE.  ( 2 assemblées des justes, 39 femmes, 39 hommes*) ….

7. Imaginons que ces deux assemblées des justes œuvre d’art (39 femmes, 39 hommes) se réunissent à tous les quatre ans pour LES OLYMPIQUES DE LA JUSTICE COMME ÉQUITÉ SUR TERRE, en assemblée constituante et cela en direct sur internet accessible à la planète entière….

8. Imaginons que….. la cinquième question…. (EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?)  devienne soudainement, selon notre hypothèse forte, l’actualisation pragmatique du voile de l’ignorance de John Rawls…..

9. Imaginons qu’une fois les deux assemblées des justes réunies (39 femmes, 39 hommes) , un premier vote soit pris par chaque vie personnelle œuvre d’art sélectionnée comme représentant chacune des villes et chacun des villages…. SUR UNE QUESTION DE FOND touchent à la justice comme équité comme paramètre de la beauté du monde….

10. Imaginons qu’une fois LE PREMIER VOTE TENU, UN DEUXIÈME VOTE soit tenu par chaque conseil municipal de chaque ville et chaque village auprès de la population entière… et cela partout sur la planète terre…..

11. EN CONSEQUENCE DE QUOI….Il n’est pas difficile d’imaginer que l’émergence d’une conscience citoyenne planétaire autour de la question EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?… puisse instaurer une pression éthique nano-démocratique invitant chaque état à cheminer vers une gouvernance qui respecte la modélisation planétaire d’une théorie de la justice et de l’équité au point d’en faire un jour  …..  DES PAYS OEUVRE D’ARTS ……  DIGNES DE LEUR CITOYENS VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART….

12. .La priorisation des errants fantomatiques accompagnant l’éthisation des errants axiologiques, pour mieux faire de chaque humain un errant poétique face à son rêve personnel œuvre d’art, la liberté œuvre d’art reliée aux 5 questions de la vie personnelle œuvre d’art deviendrait enfin accessible à chaque personne humaine, tel un droit inaliénable inscrit en annexe à charte des droits de l’homme à l’ONU….. objectif:….nouvelle conscience éthique-esthétique planétaire en vue de la réforme des états ……      en pays œuvre d’art …..  et cela ……  par la masse critique nano-numérique des vies personnelles œuvre d’art, éco-philanthropes de l’espace-monde……

13. L’implantation planétaire de la nano-citoyenneté pourrait être la condition éco-philanthropique nécessaire à l’émergence d’un premier pays œuvre d’art sur la planète terre, rêve universel potentiel d’une masse critique-citoyenne-numérique de vies personnelles œuvre d’art sous l’inspiration d’une cinquième question dont l’énoncé serait le suivant:– retour sur les quatre questions… menant à la cinquième question éco-philanthrope de l’espace-monde:-COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?….

—————-

conclusion

Chers camarades-conteuses-conteurs, la vie est un feu de camp…. quand on est trop près du feu, le rêve nous brûle , quand on est trop loin, le rêve nous gèle… mais quand on est à bonne distance et qu’on se rassure les uns les autres, le rêve nous unit parce qu’on se rassure les uns les autres… C’est peut-être cela la CIRCULATION DES RÊVES BIG BANG SUR TERRE… réchauffer notre condition humaine par L’onérisme créateur d’une errance poétique quanto-cosmologique créative et humaniste, dans le respect de l’équité et de l’inclusion symbolisée par les deux assemblées des justes (39 femmes et 39 hommes) et cela planétairement, pour que naissent un à un DES PAYS OEUVRE D’ART SUR TERRE.

—————

COVID-19 : cures d’ail, rasades d’eau et autres mythes qui persistent

Une femme regarde son telephone. Elle porte un masque facial pour se protéger du coronavirus.

Les fausses nouvelles se multiplient au sujet du coronavirus.

Mathieu Gobeil

La désinformation se répand comme une traînée de poudre au sujet du coronavirus, alors que des mesures exceptionnelles bouleversent le fonctionnement de notre société. Même si de nombreux mythes ont été déboulonnés, certains ont la vie dure et continuent de faire des ravages en ligne. Voici une recension de quelques-uns d’entre eux, pour mieux vous prémunir.

La liste n’est pas exhaustive. Nous vous invitons à consulter les liens dans chaque cas pour en savoir plus.

« Des remèdes maison peuvent prévenir ou guérir la COVID-19 »

Beaucoup de méthodes douteuses et recettes de grand-mère prétendant pouvoir stopper le coronavirus circulent. Par exemple? Manger beaucoup d’ail. D’autres conseils portent sur le fait de boire de l’eau fréquemment, ou de prendre de grandes inspirations en maintenant l’air dans ses poumons.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) consacre une page entière à ces idées reçues à défaire sur le coronavirus (Nouvelle fenêtre).

Les agences de santé publique à travers le monde font un travail semblable pour remettre les pendules à l’heure : boire beaucoup d’eau, prendre des boissons chaudes (Nouvelle fenêtre) ou des solutions d’argent ou de zinc sont sans effet contre la COVID-19. Tout comme l’huile de sésame, les solutions salines (Nouvelle fenêtre) pour le nez et les bains chauds.

Concernant l’ail, l’OMS écrit : « L’ail est un aliment sain qui peut avoir certaines propriétés antimicrobiennes. Cependant, rien ne prouve, dans le cadre de l’épidémie actuelle, que la consommation d’ail protège les gens contre le nouveau coronavirus. »

L’application d’urine, d’eau de Javel sur votre corps et la prise de… cocaïne (Nouvelle fenêtre) ne sont pas plus efficaces pour prévenir ou stopper le virus – et peuvent en fait mettre en danger votre santé.

Pour le lavage des mains en prévention, il n’est pas nécessaire d’utiliser un produit antimicrobien. L’eau et le savon suffisent.


« Le coronavirus ne se transmet pas dans les pays chauds »

Contrairement à une idée reçue qui circule, la COVID-19 peut se transmettre dans toutes les régions, y compris les zones chaudes et humides, rappelle l’OMS (Nouvelle fenêtre).

Indépendamment du climat, « prenez des mesures de protection si vous vivez ou si vous vous rendez dans une zone où il y a des cas de COVID-19 », écrit l’OMS. Le meilleur moyen de se protéger contre l’infection est de se laver souvent les mains et d’éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche.


« Le coronavirus n’est pas plus dangereux que la grippe saisonnière »

C’est faux (Nouvelle fenêtre). Il est vrai que les symptômes du coronavirus sont semblables à ceux de la grippe saisonnière. Les façons de s’en protéger aussi.

Une différence majeure est qu’une grande proportion de la population a une immunité totale ou partielle contre la grippe puisque certains l’ont contractée avant ou ont été vaccinés. Mais beaucoup plus de gens sont vulnérables au coronavirus puisqu’ils n’ont pas développé d’immunité à ce nouveau virus.

En raison du taux de mortalité supérieur de la COVID-19 et de la relative incertitude qui entourent l’épidémie actuelle, les mesures de prévention, de confinement et de quarantaine ont toutes leur raison d’être puisqu’elles diminuent les chances de transmission.

Si la grippe saisonnière n’est pas considérée comme très létale au niveau individuel (0,1 %), elle tue quand même entre 290 000 à 650 000 humains chaque année. La raison? Le volume de personnes qui l’attrapent est très grand, et avoisine le milliard de personnes.


« Les enfants n’attrapent pas le coronavirus »

Tout le monde peut attraper le coronavirus. Toutefois, les effets les plus graves vont se manifester chez les personnes âgées, et particulièrement celles qui sont fragilisées par des maladies chroniques (hypertension artérielle, problèmes cardiaques ou diabète).

Pour une raison encore mal expliquée, les enfants développent peu de symptômes lorsqu’ils sont infectés par le coronavirus et ont une très faible probabilité d’en mourir. Mais ils peuvent contracter le virus et le transmettre, comme chacun de nous.


« On peut attraper le coronavirus par un envoi postal »

Il y a peu de risque d’être infecté par contact avec un colis qui a été déplacé et exposé à différentes conditions.

L’Agence de santé publique du Canada affirme sur son site web : Rien ne permet d’affirmer que des coronavirus pourraient entrer au Canada simplement en étant présents sur des colis ou des paquets en provenance des régions touchées en Chine.

Selon l’OMS, les risques sont très faibles quant aux articles de courrier d’arrivée, y compris le courrier en provenance de la Chine, en raison de la faible capacité de survie de la COVID-19 sur les surfaces.


« Le coronavirus est une arme biologique développée en laboratoire »

Depuis des semaines circulent de fausses nouvelles qui relaient notamment les propos d’un juriste américain, Francis Boyle, qui avance dans une entrevue vidéo que le coronavirus est une bio-arme créée dans un laboratoire chinois. Ses affirmations ont été massivement relayées sur Internet.

Même si beaucoup de médias, tant dans le monde francophone (Nouvelle fenêtre) que du côté anglophone (Nouvelle fenêtre), ont démontré que ces affirmations étaient fausses et relevaient de la théorie du complot, les fausses nouvelles à ce sujet continuent de circuler.

Une autre fausse nouvelle en lien avec celle-ci et démentie par Radio-Canada alléguait que deux scientifiques qui ont travaillé au Laboratoire national de microbiologie à Winnipeg ont fait entrer clandestinement le coronavirus en Chine l’année dernière. Cette théorie du complot est vraisemblablement basée sur une compréhension tordue d’un reportage de CBC News publié l’été dernier (Nouvelle fenêtre).


« La Chine tue massivement ses animaux pour stopper la pandémie »

Depuis des semaines circulent des fausses nouvelles sur l’abattage massif des animaux de compagnie en Chine afin de prévenir la propagation du coronavirus.

Il est vrai que beaucoup de propriétaires ont abandonné leur animal de compagnie (Nouvelle fenêtre) cette année en Chine en raison des mesures de quarantaine qui ont perturbé la vie normale des gens.

Des reportages font aussi état de situations où les autorités de certains villages ont ordonné de mettre des animaux en quarantaine ou encore d’abattre les chiens errants dans les rues. Mais il n’y a pas d’abattage massif systématique des animaux de compagnie en Chine.

Il faut rappeler qu’aucune donnée scientifique ne montre que les chiens ou les chats peuvent être infectés – ou transmettre – le virus.

Plus récemment, des fausses nouvelles font état de l’abattage de masse d’animaux d’élevage. Une vidéo virale affirme que la Chine tue massivement des porcs et de la volaille porteurs du coronavirus. Encore ici, c’est faux, comme l’explique notre article récent.


« Le coronavirus vient de la consommation de chauves-souris en Chine »

Il est vrai que la chauve-souris pourrait être un vecteur de transmission du coronavirus, mais de la désinformation circule à ce sujet. Récemment, nous expliquions dans un article que la théorie voulant que le coronavirus provienne spécifiquement des chauves-souris est non vérifiée.

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE …… ET SI LA CONSCIENCE NANO-CITOYENNE-PLANÉTAIRE PASSAIT PAR UNE CRISE SANS PRÉCÉDENT DE L’HUMANITÉ ENTIÈRE…. LE PASSAGE DE LA POST-MODERNITÉ DES RICHES À LA NANO-MODERNITÉ DES EFFONDRÉS DE LA PAUVRETÉ DU K-OEUR ….. LA NANO-MODERNITÉ VIENT DE NAÎTRE… DANS TOUS LES EFFROIS DE L’EFFONDREMENT DE LA POST-MODERNITÉ… VOICI VENU LE TEMPS DU K-OEUR… DU RÊVE BIG-BANG DE CHAQUE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART DE LA PLANÈTE TERRE AU SERVICE DU RÊVE BIG BANG D’UNE HUMANITÉ MULTIVERSIELLE OEUVRE D’ART… LE RÊVE DU K-OEUR DE CHACUNE ET DE CHACUNE AU SERVICE DE L,AUTRE EN SOI… PAR LE K-OEUR… POUR LE K-OEUR…. POUR UN 5 SENS, UNE RAISON ET UN VISCÉRAL AU SERVICE DU K-OEUR

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

SUR GOOGLE

MARLENE LA JARDINIÈRE, MICHEL LE CONCIERGE, PIERROT VAGABOND

Marlene, Michel, Pierrot

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

1. Imaginons un site web genre Google map où sont identifiés toutes les villes et tous les villages de la planète, sans exception…..

2. Imaginons que quatre questions y sont posées dans toutes les langues, au désir de chaque vie personnelle œuvre d’art. a) Quel est ton rêve?…b) dans combien de jours…c) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?…d) En quoi ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?….

3. Imaginons que dans chaque ville et dans chaque village de la planète, une invitation soit lancée à toute vie personnelle œuvre d’art intéressée à ces quatre questions pour que se constitue une assemblée constituante mondiale à réfléchir sur la conséquence des quatre questions sur l’éco-système du mieux vivre ensemble,…. soit UNE CINQUIÈME QUESTION qui se définirait de la façon suivante….

4. En quoi NOS RÊVES prennent-ils soin de la beauté du monde?….

5. Imaginons que qu’importe le nombre de vies personnelles œuvre d’art qui s’inscrivent dans chaque ville ou chaque village, UN PREMIER TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLE ET UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLAGE…..

6. Imaginons que sur toutes ces villes et villages de la planète entière qui sont maintenant représentés par une vie personnelle œuvre d’art, UN DEUXIÈME TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE 2×39 vies personnelles œuvre d’art en vue d’une RENCONTRE PLANÉTAIRE.  ( 2 assemblées des justes, 39 femmes, 39 hommes*) ….

7. Imaginons que ces deux assemblées des justes œuvre d’art (39 femmes, 39 hommes) se réunissent à tous les quatre ans pour LES OLYMPIQUES DE LA JUSTICE COMME ÉQUITÉ SUR TERRE, en assemblée constituante et cela en direct sur internet accessible à la planète entière….

8. Imaginons que….. la cinquième question…. (EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?)  devienne soudainement, selon notre hypothèse forte, l’actualisation pragmatique du voile de l’ignorance de John Rawls…..

9. Imaginons qu’une fois les deux assemblées des justes réunies (39 femmes, 39 hommes) , un premier vote soit pris par chaque vie personnelle œuvre d’art sélectionnée comme représentant chacune des villes et chacun des villages…. SUR UNE QUESTION DE FOND touchent à la justice comme équité comme paramètre de la beauté du monde….

10. Imaginons qu’une fois LE PREMIER VOTE TENU, UN DEUXIÈME VOTE soit tenu par chaque conseil municipal de chaque ville et chaque village auprès de la population entière… et cela partout sur la planète terre…..

11. EN CONSEQUENCE DE QUOI….Il n’est pas difficile d’imaginer que l’émergence d’une conscience citoyenne planétaire autour de la question EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?… puisse instaurer une pression éthique nano-démocratique invitant chaque état à cheminer vers une gouvernance qui respecte la modélisation planétaire d’une théorie de la justice et de l’équité au point d’en faire un jour  …..  DES PAYS OEUVRE D’ARTS ……  DIGNES DE LEUR CITOYENS VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART….

12. .La priorisation des errants fantomatiques accompagnant l’éthisation des errants axiologiques, pour mieux faire de chaque humain un errant poétique face à son rêve personnel œuvre d’art, la liberté œuvre d’art reliée aux 5 questions de la vie personnelle œuvre d’art deviendrait enfin accessible à chaque personne humaine, tel un droit inaliénable inscrit en annexe à charte des droits de l’homme à l’ONU….. objectif:….nouvelle conscience éthique-esthétique planétaire en vue de la réforme des états ……      en pays œuvre d’art …..  et cela ……  par la masse critique nano-numérique des vies personnelles œuvre d’art, éco-philanthropes de l’espace-monde……

13. L’implantation planétaire de la nano-citoyenneté pourrait être la condition éco-philanthropique nécessaire à l’émergence d’un premier pays œuvre d’art sur la planète terre, rêve universel potentiel d’une masse critique-citoyenne-numérique de vies personnelles œuvre d’art sous l’inspiration d’une cinquième question dont l’énoncé serait le suivant:– retour sur les quatre questions… menant à la cinquième question éco-philanthrope de l’espace-monde:-COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?….

—————-

conclusion

Chers camarades-conteuses-conteurs, la vie est un feu de camp…. quand on est trop près du feu, le rêve nous brûle , quand on est trop loin, le rêve nous gèle… mais quand on est à bonne distance et qu’on se rassure les uns les autres, le rêve nous unit parce qu’on se rassure les uns les autres… C’est peut-être cela la CIRCULATION DES RÊVES BIG BANG SUR TERRE… réchauffer notre condition humaine par L’onérisme créateur d’une errance poétique quanto-cosmologique créative et humaniste, dans le respect de l’équité et de l’inclusion symbolisée par les deux assemblées des justes (39 femmes et 39 hommes) et cela planétairement, pour que naissent un à un DES PAYS OEUVRE D’ART SUR TERRE.

—————

COVID-19 : Tout le monde en parle et d’autres émissions enregistrées sans public

Il est assis à son poste d'animateur.

Guy A. Lepage, l’animateur de «Tout le monde en parle»

Fanny Bourel

L’émission Tout le monde en parle qui sera diffusée dimanche sur ICI Radio-Canada Télé a été enregistrée comme d’habitude jeudi soir, mais sans public, en raison de l’épidémie de COVID-19.

Cette décision a été prise par mesure de précaution, selon Radio-Canada, qui travaille présentement à évaluer la situation pour les autres émissions.

Jeudi, La semaine des 4 Julie, animée par Julie Snyder à V, a annoncé que les émissions seront enregistrées sans public à partir de lundi.

Public restreint pour certaines émissions de TVA

Du côté de TVA, les émissions Deux filles le matin et Ça finit bien la semaine ne sont également plus tournées devant des spectateurs et spectatrices.

Jusqu’à nouvel ordre, les jeux télévisés La poule aux œufs d’or et Le tricheur seront enregistrés devant un public de moins de 25 personnes. Aucune d’entre elles ne devra présenter de symptômes ou revenir de voyage.

Le public restreint de La poule aux œufs d’or sera composé des proches des gagnants et gagnantes.

Quant à la finale d’Animania, elle sera filmée samedi, devant un public de moins de 25 personnes constitué des maîtres des animaux.

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE …… ET SI LA CONSCIENCE NANO-CITOYENNE-PLANÉTAIRE PASSAIT PAR UNE CRISE SANS PRÉCÉDENT DE L’HUMANITÉ ENTIÈRE…. LE PASSAGE DE LA POST-MODERNITÉ DES RICHES À LA NANO-MODERNITÉ DES EFFONDRÉS DE LA PAUVRETÉ DU K-OEUR ….. LA NANO-MODERNITÉ VIENT DE NAÎTRE… DANS TOUS LES EFFROIS DE L’EFFONDREMENT DE LA POST-MODERNITÉ… VOICI VENU LE TEMPS DU K-OEUR… DU RÊVE BIG-BANG DE CHAQUE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART DE LA PLANÈTE TERRE AU SERVICE DU RÊVE BIG BANG D’UNE HUMANITÉ MULTIVERSIELLE OEUVRE D’ART… LE RÊVE DU K-OEUR DE CHACUNE ET DE CHACUNE AU SERVICE DE L,AUTRE EN SOI… PAR LE K-OEUR… POUR LE K-OEUR…. POUR UN 5 SENS, UNE RAISON ET UN VISCÉRAL AU SERVICE DU K-OEUR

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

SUR GOOGLE

MARLENE LA JARDINIÈRE, MICHEL LE CONCIERGE, PIERROT VAGABOND

Marlene, Michel, Pierrot

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

1. Imaginons un site web genre Google map où sont identifiés toutes les villes et tous les villages de la planète, sans exception…..

2. Imaginons que quatre questions y sont posées dans toutes les langues, au désir de chaque vie personnelle œuvre d’art. a) Quel est ton rêve?…b) dans combien de jours…c) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?…d) En quoi ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?….

3. Imaginons que dans chaque ville et dans chaque village de la planète, une invitation soit lancée à toute vie personnelle œuvre d’art intéressée à ces quatre questions pour que se constitue une assemblée constituante mondiale à réfléchir sur la conséquence des quatre questions sur l’éco-système du mieux vivre ensemble,…. soit UNE CINQUIÈME QUESTION qui se définirait de la façon suivante….

4. En quoi NOS RÊVES prennent-ils soin de la beauté du monde?….

5. Imaginons que qu’importe le nombre de vies personnelles œuvre d’art qui s’inscrivent dans chaque ville ou chaque village, UN PREMIER TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLE ET UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLAGE…..

6. Imaginons que sur toutes ces villes et villages de la planète entière qui sont maintenant représentés par une vie personnelle œuvre d’art, UN DEUXIÈME TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE 2×39 vies personnelles œuvre d’art en vue d’une RENCONTRE PLANÉTAIRE.  ( 2 assemblées des justes, 39 femmes, 39 hommes*) ….

7. Imaginons que ces deux assemblées des justes œuvre d’art (39 femmes, 39 hommes) se réunissent à tous les quatre ans pour LES OLYMPIQUES DE LA JUSTICE COMME ÉQUITÉ SUR TERRE, en assemblée constituante et cela en direct sur internet accessible à la planète entière….

8. Imaginons que….. la cinquième question…. (EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?)  devienne soudainement, selon notre hypothèse forte, l’actualisation pragmatique du voile de l’ignorance de John Rawls…..

9. Imaginons qu’une fois les deux assemblées des justes réunies (39 femmes, 39 hommes) , un premier vote soit pris par chaque vie personnelle œuvre d’art sélectionnée comme représentant chacune des villes et chacun des villages…. SUR UNE QUESTION DE FOND touchent à la justice comme équité comme paramètre de la beauté du monde….

10. Imaginons qu’une fois LE PREMIER VOTE TENU, UN DEUXIÈME VOTE soit tenu par chaque conseil municipal de chaque ville et chaque village auprès de la population entière… et cela partout sur la planète terre…..

11. EN CONSEQUENCE DE QUOI….Il n’est pas difficile d’imaginer que l’émergence d’une conscience citoyenne planétaire autour de la question EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?… puisse instaurer une pression éthique nano-démocratique invitant chaque état à cheminer vers une gouvernance qui respecte la modélisation planétaire d’une théorie de la justice et de l’équité au point d’en faire un jour  …..  DES PAYS OEUVRE D’ARTS ……  DIGNES DE LEUR CITOYENS VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART….

12. .La priorisation des errants fantomatiques accompagnant l’éthisation des errants axiologiques, pour mieux faire de chaque humain un errant poétique face à son rêve personnel œuvre d’art, la liberté œuvre d’art reliée aux 5 questions de la vie personnelle œuvre d’art deviendrait enfin accessible à chaque personne humaine, tel un droit inaliénable inscrit en annexe à charte des droits de l’homme à l’ONU….. objectif:….nouvelle conscience éthique-esthétique planétaire en vue de la réforme des états ……      en pays œuvre d’art …..  et cela ……  par la masse critique nano-numérique des vies personnelles œuvre d’art, éco-philanthropes de l’espace-monde……

13. L’implantation planétaire de la nano-citoyenneté pourrait être la condition éco-philanthropique nécessaire à l’émergence d’un premier pays œuvre d’art sur la planète terre, rêve universel potentiel d’une masse critique-citoyenne-numérique de vies personnelles œuvre d’art sous l’inspiration d’une cinquième question dont l’énoncé serait le suivant:– retour sur les quatre questions… menant à la cinquième question éco-philanthrope de l’espace-monde:-COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?….

—————-

conclusion

Chers camarades-conteuses-conteurs, la vie est un feu de camp…. quand on est trop près du feu, le rêve nous brûle , quand on est trop loin, le rêve nous gèle… mais quand on est à bonne distance et qu’on se rassure les uns les autres, le rêve nous unit parce qu’on se rassure les uns les autres… C’est peut-être cela la CIRCULATION DES RÊVES BIG BANG SUR TERRE… réchauffer notre condition humaine par L’onérisme créateur d’une errance poétique quanto-cosmologique créative et humaniste, dans le respect de l’équité et de l’inclusion symbolisée par les deux assemblées des justes (39 femmes et 39 hommes) et cela planétairement, pour que naissent un à un DES PAYS OEUVRE D’ART SUR TERRE.

——————

Tests de dépistage : Québec se prépare à une épidémie à grande échelle

Le gouvernement du Québec veut multiplier par 16 le nombre d’analyses de dépistage de la COVID-19 d’ici les prochains jours.

Un médecin effectue un test de dépistage à la COVID-19.

Pour effectuer ce test de dépistage, les médecins disposent notamment d’une visière et d’un masque.

Romain Schué

À l’heure actuelle, environ 400 analyses par jour sont effectuées par le Laboratoire de la santé publique du Québec (LSPQ), le seul habilité à traiter ces prélèvements.

Ce nombre devrait grimper à 6400 échantillons traités quotidiennement d’ici la fin du mois de mars, a précisé à Radio-Canada le ministère de la Santé et des Services sociaux.

Concrètement, comment le gouvernement compte-t-il parvenir à une telle augmentation? Dans un premier temps, le LSPQ devrait doubler sa capacité de traitement. Une stratégie d’optimisation de l’efficience est en cours, indique la porte-parole du ministère, Marie-Claude Lacasse.

Par ailleurs, dans les prochains jours, certains hôpitaux devraient également être en mesure d’analyser ces tests. Des travaux sont menés à cet effet pour que les laboratoires des Centres hospitaliers universitaires puissent également effectuer ces études.

Si nécessaire, des mesures supplémentaires seront mises en place afin d’augmenter davantage la capacité, précise-t-on.

Entre un et deux jours d’attente

Selon le ministère de la Santé et des Services sociaux, le délai de traitement varie « habituellement d’environ 24 h à 48 h ». À l’heure actuelle, nous ne notons pas de variation importante selon la région du Québec, souligne-t-on. Jusqu’au 9 mars, les délais étaient plus importants, puisque les résultats étaient initialement envoyés au Laboratoire national de microbiologie de Winnipeg.

Comment être dépisté?

Il existe différents moyens pour passer un test de dépistage. Celui-ci peut se dérouler dans des hôpitaux, mais cette procédure n’a pas la préférence des experts de santé. Il faut décharger les urgences, indique Karl Weiss, président de l’Association des médecins microbiologistes-infectiologues du Québec.

Le fait que des personnes se présentent possiblement porteuses du virus dans ces [centres hospitaliers] peut potentiellement exposer d’autres patients et des professionnels du réseau.

Marie-Claude Lacasse, porte-parole du ministère de la Santé et des Services sociaux

Trois cliniques spécialisées dans la détection de ce coronavirus auront ouvert leurs portes d’ici les prochains jours. Depuis le début de semaine, l’une d’entre elles se trouve dans les anciennes urgences de l’Hôtel-Dieu. Une autre a ouvert également dans un local adjacent à l’Institut universitaire de santé mentale de Québec. La troisième démarrera lundi prochain en Montérégie.

Ce nombre va bientôt augmenter. La ministre Danielle McCann a affirmé vendredi qu’un total de 15 cliniques seront ouvertes « à terme ». D’autres pourront s’ajouter selon la demande, souligne son équipe.

Les enfants peuvent de leurs côtés passer ce dépistage au CHU de Sainte-Justine, mais comme pour tous les autres patients, il est nécessaire d’obtenir un rendez-vous en appelant la ligne dédiée.

Face au volume élevé d’appels, le gouvernement du Québec demande au public de contacter le 1 877 645-4545 plutôt que le 811 pour toutes les questions liées à la COVID-19. La ministre McCann a assuré que 88 infirmières supplémentaires seront en poste pour répondre à cet afflux d’interrogations.

À quoi ressemble ce test?

Cette procédure, selon la microbiologiste Valérie Lamarre, serait assez rapide et prendrait « environ 30 secondes ».

Il s’agit d’un écouvillonnage du nasopharynx. On introduit une petite tige montée dans le nez du patient jusqu’à ce que l’on atteigne l’arrière-gorge, et là, on tourne doucement pendant 10 secondes, résume-t-elle.

Les médecins, pour effectuer ce test, disposent d’un masque, d’une visière, de gants et d’une jaquette imperméable.