CE QUE J’APPRÉCIE LE PLUS DE MARLENE, MICHEL ET MOI-MÊME, C’EST CET ENGAGEMENT PERSONNEL À ÊTRE AU SERVICE DE NOTRE ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) POUR QUE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE SOIT INCONDITIONNELLEMENT AU SERVICE D’UNE INVENTION POUR SOULAGER LA CONDITION HUMAINE AU 21EME SIÈCLE: LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

En fait, Marlene, Michel et moi investissons tous les trois sur un archétype, celui de Michel le concierge. Quand je ferme les yeux, je nous vois tous les trois dans une salle… moi anonymement dans le fond, Marlene dans les coulisses, et Michel le concierge présentant son documentaire «LA PELLE JAUNE» au nom de l’équipe avec l’objectif de faire voyager les quatre questions:

1: Quel est ton rêve?
2: Dans combien de jours?
3: Qu’as-tu fais aujourd’hui pour otn rêve?
4: Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

Nous avons devant nous plus de deux ans et demie de travail intense pour 1) terminer le doctorat, 2) créer la charte de la nano-citoyenneté-planétaire 3) orchestrer la marche de la maison de Borduas à Montréal (le refus global) à la maison de l’ONU à New York pour y déposer la charte de la nano-citoyenneté-planétaire, et cela avec la collaboration de l’ambassade du Canada, et cela à l’été 2020.

Ce qui devrait conduire à un consortium de chaires universitaires qui, par la science des algorithmes, orchestre la nano-citoyenneté-planétaire en moins de trois ans, grâce à une application émergeant au cœur de milliards de téléphones intelligents sur terre.

5: Comment nos rêves prennent-ils soin de la beauté du monde?

Dans ce nuit et jour, 7 jours semaines, un immense question hante toute la démarche:

QUE FAUT-IL INVENTER POUR QUE SUR TERRE, PLUS AUCUN ENFANT NE MEURE DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE?

QUAND ET OÙ…

Michel le concierge présentera-t-il en grande première son documentaire faisant voyager les quatre questions de la vie personnelle oeuvre d’art?

Quand je ferme les yeux, j’y vois un endroit aussi symbolique que le fut le cabaret Voltaire qui lança le dadaïsme universellement.

Le rêve de George Sand devenu réalité de par l’étonnante intelligence synthétique hologrammique d’un concierge qui aime sa femme et qui pellete depuis 16 ans par amour pour sa femme.

LA PELLE JAUNE
symbole
d’une humanité en quête d’errance poétique
et d’un droit universel à une vie personnelle œuvre d’art.

———-

les chansons du camionneur et lâche-moé pas
www.reveursequitables.com/ c.d. d.v.d.

sur google
www.simongauthier.com
www.reveursequitables.com
www.lepaysoeuvredasrt.com
www.wow-t.com

Marlene, jardinière de la beauté du monde
Michel, concierge de la beauté du monde
Pierrot, vagabond de la beauté du monde

ISABELLE MATHIEU… À 48 HEURES DE RENCONTRER LES CORRECTRICES ET CORRECTEUR DE SA MAÎTRISE…. UN ÉVÉNEMENT QUI S’ANNONCE ÉTONNANT D’AUTHENTICITÉ DE PAR LA BRILLANTE INTÉGRITÉ DE SES 4 ANNÉES DE RECHERCHE

Quand j’assiste à l’émergence d’une personnalité exceptionnelle qui s’est sculptée jour après jours par ses lectures, ses engagements sociaux, sa discipline personnelle et son implication familiale, je ne peux faire autrement que d’en témoigner publiquement.

Il n’y a qu’une Isabelle…. celle qui traîne sa maitrise dans son sac qui qui la relit, la corrige, la redéfinit, réfléchit sur ses enjeux, réinvente la problématique, les apories, les interprétations de la convergence autant que de la divergence du vitalisme de son œuvre finale versus l’architectonie argumentative-rhéorique de son 100 pages de texte.

Et pourtant, tout est terminé. Ses correctrices et correcteurs la rencontrent pour la forme. Mais non… elle se présentera avec ses livres soulignées en jaune et en jaune orange, son exemplaire de maîtrise tout commenté à l’envers comme à l’endroit, sa capacité assertive de bien départager l’évaluatif de ses correcteurs et le directif de son futur doctorat.

Hier matin, par exemple, 10 minutes avant de se rendre à son travail, elle m’a relu sa conclusion de maîtrise… l’événement n’était pas son texte lui-même mais la passion qu’elle a de le lire.

Cette femme sera générationnelle
ou ne sera pas

bravo Isabelle

——-
les chansons du camionneur et lâche-moé pas
www.reveursequitables.com/ c.d. d.v.d.

sur google
www.simongauthier.com
www.reveursequitables.com
www.lepaysoeuvredasrt.com
www.wow-t.com

Marlene, jardinière de la beauté du monde
Michel, concierge de la beauté du monde
Pierrot, vagabond de la beauté du monde

LE PROCHAIN DOCUMENTAIRE DE MON AMI MICHEL LE CONCIERGE DEVRAIT PORTER LE TITRE DE « LA BEAUTÉ DU MONDE?»

Quel merveilleux conseil d’administration de la créativité ce matin. Nous avons célébré le documentaire qui sera déposé cette semaine au rendez-vous international du documentaire de Montréal et dont le titre est: PHILOSOPHIE, LA NANO-CITOYENNETÉ PLANÉTAIRE?». Les trois wow étaient au rendez-vous et nous nous donnons 48 heures avant de prendre la décision d’aller déposer nos œuvres à qui de droit.

Marlene, Michel et moi vivions une grande joie à réaliser que cette année de travail et de recherche n’avait pas connu de failles au niveau de l’amitié d’abord et de notre rêve en commun ensuite.

Nous avons toujours eu pour objectif de créer une invention intrinsèquement d’une telle opérationnalité à soulager la condition humaine, que celle-ci gagnerait un jour le prix Nobel de la paix.

Et déjà ce matin, le titre du prochain documentaire nous est apparu clair: «LA BEAUTÉ DU MONDE?» Cet été, pendant que Michel filmera Marlene et ses jardins dans l’optique d’une beauté du monde en action, je poursuivrai mes lectures à Montréal sur l’histoire de la beauté du monde des débuts de l’humanité à aujourd’hui, du passage de la question de la beauté par Socrate à l’émergence de l’esthétisme par Baumgarten menant à l’esthétique moderne baudelairienne et conduisant à la rupture entre le champ de l’esthétisme et la philosophie de l’art au 20eme siècle. Le tout conduisant à la question d’un des chapitres du doctorat

MAIS QU’EST-CE QUE LA BEAUTÉ DU MONDE DANS LE CONTEXTE D’UNE NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE?

En septembre, nous recommencerons à filmer les dialogues entre la philosophie d’en haut (Pierrot en arrière de la caméra) et la philosophie d’en bas (Michel en avant de la camera) , dans le but empirique de modéliser le renversement des argumenties des états hobbiens dont furent depuis toujours complices le clergé comme les prof de philo, et cela  par le droit nano-citoyen-planétaire, vecteur de la philosophie d’en bas en émergence et cela planétairement (l’agir communicationnel d’Habermas). Comme George Sand l’avait prédit:

LES MILLARDS DE TÉLÉPHONES INTELLIGENTS
PERMETTRONT CETTE RÉVOLUTION INTELLECTUELLE
ATTENDUE DEPUIS LONGTEMPS OÙ DES MILLIONS
DE PERSONNES HUMAINES À LA PHILOSOPHIE D’EN BAS INVISIBLE REFUSENT LA VICTIMISATION DE LA PHILOSOPHIE D’EN HAUT, COMPLICE DES ÉTATS HOBBIENS.

———-
les chansons du camionneur et lâche-moé pas
www.reveursequitables.com/ c.d. d.v.d.

sur google
www.simongauthier.com
www.reveursequitables.com
www.lepaysoeuvredasrt.com
www.wow-t.com

Marlene, jardinière de la beauté du monde
Michel, concierge de la beauté du monde
Pierrot, vagabond de la beauté du monde

L’ÉTIQUETTE DE «RADICAL COURAGEUX» DE FABRICE VIL DANS SA CHRONIQUE DU DEVOIR À RÉFLÉCHIR AU NIVEAU GLOSSAIRIQUE PAR L,ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) SOUS LA FORME DU «NANO-RADICAL COURAGEUX»

extrait

Les radicaux courageux, eux, aiment leur prochain et luttent contre les injustices. «Vous devez agir comme s’il était possible de transformer radicalement le monde» disait Angela Davis

———-
les chansons du camionneur et lâche-moé pas
www.reveursequitables.com/ c.d. d.v.d.

sur google
www.simongauthier.com
www.reveursequitables.com
www.lepaysoeuvredasrt.com
www.wow-t.com

Marlene, jardinière de la beauté du monde
Michel, concierge de la beauté du monde
Pierrot, vagabond de la beauté du monde

UNE MAÎTRISE ET SURTOUT UN DOCTORAT…. C’EST VIVRE L’AVENTURE D’UNE QUESTION PASSANT DE L’ÉTAPE EXPLORATOIRE À L’ÉTAPE ORGANISATRICE ET DE L’ÉTAPE ORGANISATRICE À L’ÉTAPE OPÉRATIONNELLE

La douzaine de camarades de recherche intellectuelle qui passent à la table du vieillard pour le kidnapper afin d’échanger autour d’un café, vivent chacun dans leur domaine (sémiologie, communication, marionnette, sociologie, philosophie politique, performance, conte africain et environnement, cinéma…) l’aventure intellectuelle d’une question de recherche avec laquelle ils luttent d’une année d’écriture à l’autre.

Ce n’est pas si simple de se désengluer de trop de lectures exploratrices pour réaliser que sa question de départ ne mène nulle part, de retourner à l’essentiel en creusant la perspective organisatrice de cette question ébranlant la problématique autant que les enjeux et la largeur du cadre théorique.

Un vieux chercheur se sent comme un grand-père à ses petits-enfants… rassurer, rassurer, rassurer… cela prend parfois de longues années pour faire de sa question une œuvre d’art d’opérationnalité.

Notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) avons pris plus de 10 ans pour en arriver à une question dont le wording opérationnel nous comble de joie:

QUE FAUT-IL INVENTER POUR QUE SUR TERRE AUCUN ENFANT NE MEURE DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE?

L’hypothèse OPÉRATIONNELLE de réponse devenant

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

cet objet de recherche occupant le cœur de la constellation des trois formes d’errance (fantomatique, axiologique et poétique) permettant au cadre théorique d’occuper deux espaces de temporalité historique séparées par 50 ans… 1970 avec trois modélisations d’errance projetés prospectivement en 2020.

de là le titre final de ce doctorat

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE.

La méthodologie utilisée étant la poïétique sur une période de 10 ans par le blogue (Pierrot) les archives filmées (Michel) et le témoignage des 3 wow (Marlene), le tout nous permettant de mettre à jour et le glossaire, et l’invention des attributs essentiels de chaque étiquette (mots-maîtres) de façon à allier architectoniquement la beauté de l’argumentaire avec la rigueur pamphlétaire de la rhétorique.

Merci à ces jeunes chercheurs et chercheures de différents champs de connaissance de me donner cette joie inouie de l’érudition dansante par le  passionné des questions fondamentales de chacun et chacune.

———-
les chansons du camionneur et lâche-moé pas
www.reveursequitables.com/ c.d. d.v.d.

sur google
www.simongauthier.com
www.reveursequitables.com
www.lepaysoeuvredasrt.com
www.wow-t.com

Marlene, jardinière de la beauté du monde
Michel, concierge de la beauté du monde
Pierrot, vagabond de la beauté du monde

LE TERME DE RAISON… PASSAGE DE LA CONCEPTION DU SAVOIR COMME VISION À CELLE DU SAVOIR COMME CRÉATION OU PRODUCTION (LES 4 QUESTIONS DE LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART)

Annie Beck
Genèse de l’esthétique française moderne
1680-1814
p.227
extrait

Si la condition essentielle à la naissance de l’ordre esthétique consiste dans un changement du sens du terme de raison, dans un passage de la conception du savoir comme vision à celle du savoir comme création ou production, il nous importe de mettre en évidence les facteurs sous l’action desquels s’est opéré ce passage. Au niveau idéologique, consistant dans les systèmes élaborés et les ébauches théoriques un peu partout éparses, ce passage consiste à intégrer à la RAISON INTELLECTUALISTE les facteurs, dits dynamiques , DU SENTIMENT ET DE L’IMAGINATION, le sentiment qui meut et l’imagination qui crée; intégration qui, on L’a déjà maintes fois remarqué, ne consiste pas seulement à reconnaître une place officielle et un statut philosophique à ces facultés, si longtemps objets de mépris et de défiance, à côté de la raison, mais à insuffler leurs qualits à cette dernière pour l’élargir, et concevoir l’esprit COMME ÉNERGIE CRÉATRICE, ce qui n’est pas opéré d’un trait et dont il faudra essayer d’éclairer le cheminement à travers diverses modalités: de l’opposition radicale aux conciliations trop rapides.

———-
les chansons du camionneur et lâche-moé pas
www.reveursequitables.com/ c.d. d.v.d.

sur google
www.simongauthier.com
www.reveursequitables.com
www.lepaysoeuvredasrt.com
www.wow-t.com

Marlene, jardinière de la beauté du monde
Michel, concierge de la beauté du monde
Pierrot, vagabond de la beauté du monde

MICHEL SERRES A SOULIGNÉ COMMENT LA NOTION D’UN UNIVERS VÉRITABLEMENT INFINI, C’EST-À-DIRE PRIVÉE DE CENTRE OÙ MÊME DE CENTRES, N’AVAIT ÉTÉ QU’ENTREVUE À L’AUBE DE L’ÂGE CLASSIQUE ET COMMENT TOUT L’EFFORT THÉORIQUE DE CELUI-CI POUVAIT SE RÉSUMER DANS LE PROJET DE RECENTRER L’UNIVERS CHANCELANT…. (QUESTION ORGANISATRICE SUR NOTRE RECHERCHE AU SUJET DE L’ERRANCE FANTOMATIQUE DES ASTRONAUTES D’APOLLO 13 EN 1970).

Annie Becq
genèse de l’esthétique française moderne
1680-1814
p.203-204
extrait

Le lieu d’où parle Descartes est celui de la Robe provinciale, issue de la bourgeoisie marchande qu’on retrouve en remontant jusqu’à l’arrière-grand-père. On a pu naguère interpréter sa démarche intellectuelle, contemporaine du développement des manufactures depuis la fin du XV1 siècle, comme l’affirmation vigoureuse du capitalisme naissant et la première tentative POUR DONNER UNE IMAGE DU MONDE à partir des catégories déterminant l’individu capitaliste. AU CENTRE DE L’HOMME, RAYONNE UNE RAISON ACTIVE ET CONQUÉRANTE; la philosophie a pour tâche de multiplier les connaissances dans les sciences de la nature, afin d’augmenter le pouvoir de l’homme sur celle-ci. Cette raison est bien celle d’une bourgeoisie sentant s’éveiller ses forces, dans la mesure par exemple où elle réserve le domaine de la foi et cherche à la morale d’autres fondements que la théologie, se démarquant ainsi du monde féodal DONT L’ÉGLISE CAUTIONNE LES HIÉRARCHIES.

C’est aussi se démarquer de la féodalité que de promouvoir la vision mécaniste de l’univers qui nivelle le cosmos qualitatif aristotélo-médiéval, mais si les ordres s’aplanissent, libérant pour ainsi dire LES INDIVIDUS ÉGAUX ET SOLITAIRES*****, c’est pour les laisser face au pouvoir absolu du monarque, que désigne naturellement la métaphore solaire.

Michel Serres a souligné comment la notion d’un univers véritablement infini, c’est-à-dire privé de centre où même de centres, n’avait été qu’entrevue à l’aube de l’âge classique et comment tout l’effort théorique de celui-ci pouvait se résumer dans le projet de recentrer l’univers chancelant.

————-
SITE DE RADIO-CANADA

La mission Gaia de l’Agence spatiale européenne (ESA) a permis de créer une carte animée en trois dimensions et en couleurs de la Voie lactée grâce aux données qu’elle a recueillies concernant près de 1,7 milliard d’étoiles.

Un texte d’Alain Labelle

Cet effort sans précédent de cartographie de la galaxie a même permis d’établir la distance de millions d’étoiles par rapport à la Terre, un travail de précision important qui servira aux astronomes dans les prochaines années.

«Cet ensemble de données est très riche et nous pensons que cela va révolutionner l’astronomie et notre compréhension de la Voie lactée.»

—Uwe Lammers, ESA

En fait, le catalogue stellaire réalisé grâce au satellite Gaia permet la création de la cartographie en couleur, dynamique et tridimensionnelle la plus complète à ce jour de la Voie lactée.

«Les observations recueillies par Gaia redéfinissent les fondements mêmes de l’astronomie.»

—Günther Hasinger, ESA

Archéologie galactique

Selon Günther Hasinger, les renseignements compilés grâce à Gaia vont permettre de mieux connaître l’origine et l’évolution de notre galaxie.

« C’est comme faire de l’archéoastronomie », explique M. Hasinger

Ce satellite européen, lancé en décembre 2013, scrute les sources lumineuses de notre galaxie depuis 2014. Positionné à 1,5 million de kilomètres de la Terre, il exécute pas moins de 500 millions de mesures par jour.

Ces images sont basées sur les observations effectuées par le satellite de l’ESA dans chaque partie du ciel entre juillet 2014 et mai 2016. Elles ont été publiées dans le cadre de la deuxième diffusion des données de Gaia le 25 avril 2018. Ces images sont basées sur les observations effectuées par le satellite de l’ESA dans chaque partie du ciel entre juillet 2014 et mai 2016. Elles ont été publiées dans le cadre de la deuxième diffusion des données de Gaia le 25 avril 2018. Photo : SA/Gaia/DPAC
Les données sont transmises au sol et traitées par un consortium réunissant 450 scientifiques de 20 pays.

Au terme de sa mission, il aura récolté plus d’un pétaoctet de données, c’est-à-dire un million de gigaoctets, l’équivalent du contenu de 200 000 DVD.

Un premier catalogue de mesures avait été publié en septembre 2016. Celui-ci donnait la position de 1,1 milliard d’étoiles de la Voie lactée, mais le satellite n’avait déterminé à l’époque la distance que de 2 millions d’étoiles, et de façon imprécise.

Comparaison entre la précision des données publiées en 2016 et celle des données de 2018 :

Début du graphique (passez à la fin)

Fin du graphique (passez au début)
Le catalogue Gaia contient désormais les positions et la brillance de 1,7 milliard d’étoiles. Il fournit aussi la distance et le mouvement propre de 1,3 milliard d’étoiles; ce sont des informations cruciales.

Ce travail permet également d’établir 7,2 millions de vitesses radiales (qui permettent de savoir si l’étoile se rapproche ou s’éloigne de nous).

En outre, Gaia a recensé 14 000 astéroïdes et a calculé leur orbite.

Il a également repéré 500 000 quasars, des astres extrêmement lumineux et lointains qui émettent une énergie colossale.

Toutes les informations recueillies par Gaia sont mises librement à la disposition des astronomes du monde entier.

Sa mission devait au départ durer cinq ans, mais elle a été prolongée d’un an et demi par l’ESA.

Les scientifiques espèrent que Gaia pourra pousser jusqu’en 2024 avant de prendre sa retraite.

———–

les chansons du camionneur et lâche-moé pas
www.reveursequitables.com/ c.d. d.v.d.

sur google
www.simongauthier.com
www.reveursequitables.com
www.lepaysoeuvredasrt.com
www.wow-t.com

Marlene, jardinière de la beauté du monde
Michel, concierge de la beauté du monde
Pierrot, vagabond de la beauté du monde

L’ÉTIQUETTE DE «RAISON POÉTIQUE» CHEZ THOMAS HOBBES

Annie Becq
Genèse de l’esthétique française moderne
1680-1814
p.146-147
extrait

Hobbes était particulièrement apte à jouer un rôle déterminant dans la genèse de l’esthétique moderne, dans la mesure où sa conception de l’imagination ne se limite pas à ancrer, dans un contexte empiriste matérialiste, son fonctionnement dans des opérations physiologiques, mais à lui faire jouer un rôle dans l’activité mentale même, à la fois en tant qu’intermédiaire des sens à l’entendement et en tant qu’elle a à voir avec les signes, auxquels est confié un rôle également déterminant; ce qui contribue à situer l’activité artistique en continuité avec l’activité rationnelle et crée des conditions favorables À LA PENSÉE D’UNE RAISON POÉTIQUE.

L’option empiriste s’exprime vigoureusement chez Hobbes qui ouvre le Léviathan par cette proposition concernant les idées….

à suivre…

————

LA CHANSON DU CAMIONNEUR
www.demers.qc.ca/ l’île de l’éternité de l’instant présent/ chansons de pierrot/ paroles et musique/ le camionneur

LÂCHE-MOE PAS
www.reveursequitables.com/ boîte à chansons/ lâche-moe pas.

———
sur google
www.simongauthier.com
www.reveursequitables.com
www.lepaysoeuvredasrt.com
www.wow-t.com

Marlene, jardinière de la beauté du monde
Michel, concierge de la beauté du monde
Pierrot, vagabond de la beauté du monde

L’ÉQUIPE DE RECHERCHE «AULD, WOODARD, ROCHETTE) AU SERVICE D’UNE INVENTION (LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE) PAR UNE INTENTION D’INTÉGRITÉ GÉRÉE AU MOYEN DES TROIS WOW NÉCESSAIRES À TOUTE PRISE DE DÉCISION…. CAR NOUS EXPÉRIMENTONS AU QUOTIDIEN ET CELA DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES L’OPÉRATIONALITÉ DE LA CINQUIÈME QUESTION DE LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART: COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

Le conseil d’administration de la créativité de ce matin était remarquablement confortable. Michel a terminé son quatrième documentaire: «PHILOSOPHIE, LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE» que j’irai livrer en mains propres au rendez-vous international du documentaire de Montréal.

Nous y expérimentons la formule Howe-Roosevelt…. Moi en arrière de la caméra qu’on ne voit jamais et Michel en avant sculptant son archétype hologrammique du concierge témoignant de la condition humaine.

Je consacrerai les prochaines semaines à creuser l’étiquette de la beauté au niveau historique ( Annie Becq, genèse de l’esthétique française moderne , 1680-1814) un magnifique 900 pages pour bien positionner dans le doctorat toute la problématique tournant autour de l’étiquette «beauté du monde».

Je lis, je suggère, Michel filme, il suggère, Marlene réfléchit, elle suggère… Tout se fait en finesse car nous savons que nous ne bougeons jamais au niveau de quelque décision que ce soit si il n’y a pas TROIS WOW… Et bien plus, nous attendons 48 heures afin de vérifier si les 3 wow sont encore là entre nous.

Cr la question qui nous anime tous les trois guide l’ensemble de notre démarche:

QUE FAUT-IL INVENTER POUR QUE LES ENFANTS DE LA PLANÈTE TERRE CESSENT DE MOURIR DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE?»

Et nous ne cessons de sculpter notre hypothèse forte:

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

De là l’importance pour notre équipe de recherche de travailler sans cesse pour sculpter et le doctorat, et la charte de la nano-ctoyenneté-planétaire et son dépôt à l’ONU à l’été 2002… dans l’anonymat d’une compétence poïétique autant filmé que traduite en souffle quotidien sur un blogue.

Nous savons, qu’un jour, quand la science des algorithmes sera à point, qu’un consortium d’universités fera naître la nano-citoyenneté-planétaire par le tirage au sort des deux assemblées des justes (150 femmes, 150 hommes) pour que le poid politique planétaire des nano-personnes humaines soit supérieur à celui des 193 états hobbiens.

J’avoue que dans ce contexte, j’apprécie au plus haut point la loyauté intrinsèque de mes deux partenaires de recherche, protégeant à la fois ma soif d’intensité au nuit et jour et mon désir d’anonymat sans concession.

LES TROIS WOW
CONSTITUENT NOTRE DÉCOUVERTE MAJEURE
D’UNE NANO-CITOYENNETÉ AU QUOTIDIEN.

homme d’affaires uniquement motivé par l’appât du gain1.

LA CHANSON DU CAMIONNEUR
www.demers.qc.ca/ l’île de l’éternité de l’instant présent/ chansons de pierrot/ paroles et musique/ le camionneur

LÂCHE-MOE PAS
www.reveursequitables.com/ boîte à chansons/ lâche-moe pas.

———
sur google
www.simongauthier.com
www.reveursequitables.com
www.lepaysoeuvredasrt.com
www.wow-t.com

Marlene, jardinière de la beauté du monde
Michel, concierge de la beauté du monde
Pierrot, vagabond de la beauté du monde

«COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?» CHAQUE MATIN, NOTRE BUNKER DU RÊVE PAR L’AMITIÉ SANS FAILLE EN TÉMOIGNE PAR UN CONSEIL D’ADMINISTRATION DE LA CRÉATIVITÉ ….WOW-T=2.7K?

POURQUOI FRANCIS BACON EST-IL DEVENU LE PEINTRE LE PLUS CHER DU MONDE?

Record pour une toile. Ou plutôt trois. Le triptyque du peintre Francis Bacon a été adjugé pour 142 millions de dollars. C’est l’oeuvre d’art la plus chère du monde. Pourquoi ? Explications.

Par Bernard Genies
Publié le 13 novembre 2013 à 19h08 Modifié le14 novembre 2013 à 09h04

Pourquoi Francis Bacon (1909-1992) est-il devenu le peintre le plus cher du monde ? La vente de ses “Trois études de Lucian Freud”, qui s’est tenue à New York chez Christie’s ce 12 novembre, a été savamment orchestrée.

Dès le 11 octobre, la maison de vente Christie’s (propriété de François Pinault) annonçait que ce triptyque était une “icône de la peinture moderne du XXe siècle”. Fait exceptionnel, l’œuvre (jamais montrée au Royaume-Uni) a été exposée à Frieze, la foire d’art moderne et contemporain londonienne entre le 13 et 18 octobre. Déjà, on annonçait que la barre des 100 millions de dollars pourrait être dépassée.

Ce triptyque (dont il existe une seconde version) a connu une drôle de vie. La notice du catalogue de Christie’s nous apprend en effet que ses trois panneaux ont été démembrés : le premier a connu cinq propriétaires, le second quatre, le troisième trois. Seule la galerie Gallatea à Turin a possédé en 1970 le triptyque dans son entier. Et c’est visiblement elle qui a choisi de les vendre par la suite séparément à des collectionneurs parisien, japonais, romain.

Pourquoi la cote de Bacon explose

Comment expliquer une telle explosion de la cote de Bacon ? Depuis plusieurs années déjà, le peintre britannique est un habitué des records (en 2008, son “Triptych” était adjugé plus de 80 millions de dollars). Personnage sulfureux, Bacon n’a jamais caché son admiration pour Velázquez, Picasso ou Van Gogh. Ami du peintre Lucian Freud (avec lequel il finit par se brouiller), il est le peintre d’une violence qui s’exprime dans des compositions vivement colorées et hantées par des personnages dont les visages paraissent comme disloqués.

A l’évidence, Francis Bacon bénéficie d’un effet de mode et de l’actuelle situation du marché de l’art, qui voit les grosses fortunes investir massivement dans les “top lots”, considérés comme des valeurs refuges. La marchandise se faisant rare (les chefs-d’œuvre ne courent pas les rues, beaucoup appartiennent à des musées ou sont en mains privées), les prix augmentent automatiquement.

Les grands acheteurs veillent à maintenir eux-mêmes le niveau du marché

Reste que ces sommets n’en demeurent pas moins des exceptions. Si les cotes de Picasso, Jeff Koons, Gerhard Richter se maintiennent à des niveaux stratosphériques, nombre d’autres artistes doivent se contenter de destins bien plus modestes. En cela, ils sont tributaires d’un marché où tout le monde se tient par la barbichette, la plupart des grands collectionneurs (quelques centaines à travers le monde) veillant à maintenir eux-mêmes par le biais des enchères les cotes du marché des artistes dont ils possèdent des œuvres.

Quant aux spéculateurs, ils sont rarement les bienvenus : l’art est un marché à long terme. La galerie new yorkaise Acquavella qui vient d’acquérir les “Trois études Lucian Freud” a sans doute agi pour le compte d’un client. Un client qui devra se montrer patient avant de récupérer sa mise…

Bernard Géniès – Le “Nouvel Observateur”

Bernard Genies

Bernard Genies

Journaliste
homme d’affaires uniquement motivé par l’appât du gain1.

LA CHANSON DU CAMIONNEUR
www.demers.qc.ca/ l’île de l’éternité de l’instant présent/ chansons de pierrot/ paroles et musique/ le camionneur

LÂCHE-MOE PAS
www.reveursequitables.com/ boîte à chansons/ lâche-moe pas.

———
sur google
www.simongauthier.com
www.reveursequitables.com
www.lepaysoeuvredasrt.com
www.wow-t.com

Marlene, jardinière de la beauté du monde
Michel, concierge de la beauté du monde
Pierrot, vagabond de la beauté du monde