LA QUANTICATION DES RAPPORTS SOCIAUX À PARTIR DE LA NON-TRICHERIE DE TOUTE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PERMET UN ACCÈS INOUI AUX QUALIS DU MULTIVERS…. C’EST DANS CE SENS QUE NOTRE CONSEIL D’ADMINISTRATION DE LA CRÉATIVITÉ DE CE MATIN A ABORDÉ LE MANIFESTE DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE SIGNÉ PAR MON AMI L’ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE MICHEL LE CONCIERGE TOUT EN EXPLORANT LES EFFETS DE QUANTICATION SUR LA MARCHE À L’O.N.U EN JUIN 2020

Ce matin, ce fut un étonnant conseil d’administration de la créativité (l’équipe de recherche Marlene la jardinière, Michel le concierge et Pierrot vagabond).

A titre de vagabond-chercheur de l’équipe, j’ai donc exposé à Michel et Marlene une synthèse de mes lectures analogiques en philosophie de la physique quantique en ouvrant de nouveau notre glossaire du doctorat sur la pertinence méthodologique d’un nouveau néologisme social… LA QUANTICATION

soit…

CELUI DE LA QUANTICATION DES RAPPORTS SOCIAUX PAR LA NON-TRICHERIE DE TOUTE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART DONNANT UN ACCÈS INOUIS AUX QUALIS DU MULTIVERS PAR DES EFFETS PAPILLONS 2.7k?  DE LA SYNCHRO-VIE-TÉ.

Une chance que Marlene, Michel et moi faisons recherche depuis plus de 11 ans maintenant… Car je ne ressens pas l’épuisement de devoir expliquer un champ constellaire de plus en plus paradigmatique de par les qualis-relations quanticatifs qui dissolvent le noyau dur des méthodes post-positivistes empiriques par un constructivisme abductif avec aires de liberté étiquettencielles frôlant les problématiques de fond issues des intrications-décohérences-probabilistes des nouveaux enjeux de la quantication sociale hologrammique autant qu’ALGORITHMIQUE.

Et nous avons conçu un plan B de la marche à l’ONU de juin 2020 à partir des scénarios de quantication provoqués par le manifeste écrit par Michel…

à suivre…

Pierrot vagabond

LA QUESTION DE ST-THOMAS D’AQUIN DANS SA VERSION LAIQUE…?… UNE ONTOLOGIE DE PURES RELATIONS EST-ELLE CONCEVABLE?

Michel Bitbol
de l’intérieur du monde
pour une philosophie
et une science des relations
p.391
extrait

Cette stratégie théologique de la co-incidence de deux plans de description que la philosophie naturelle sépare est ensuite appliquée par Thomas d’Aquin à la question générale de savoir SI UNE ONTOLOGIE DE PURES RELATIONS EST CONCEVABLE.

Sa réflexion se développe en deux moments dialectiques.

Dans un premier temps il rappelle, par la voix de Saint-Augustin, que dans la conception la plus courante LES TERMES ont une forme d’autonomie par rapport aux relations. Ne serait-ce que parce que, à côté du prédicat relatif considéré, d’autres prédicats, généralement monadiques, convergent vers ces termes et les singularisent indépendamment d’un rapport qu’ils entretiennent.

Dans un second temps, Thomas d’Aquin développe sa réplique. Il admet que l’analyse prêtée à Augustin convient «aux créatures»; que pour «une créature», la relation à une autre suppose «quelque chose d’absolu» en elle et dans l’autre, et que ce quelque chose d’absolu diffère DES PRÉDICATS RELATIFS.

Mais lorsqu’il s’agit de Dieu, le «quelque chose d’absolu» et le prédicat relatif censé s’y adjoindre NE SE DISTINGUENT EN AUCUNE MANIÈRE; «ils sont une seule et même réalité». Dès lors, «en Dieu il n’y a pas à distinguer l’être relatif de l’être essentiel; CE N’EST QU’UN SEUL ET MÊME ÊTRE. »

Les relata et les relations, les personnes et leurs rapports, y participent D’UNE SEULE RÉALITÉ INVISIBLE.

Alors qu’elles tendaient à être reléguées à un rang subalterne en philosophie naturelle, LES RELATIONS ATTEIGNENT LA DIGNITÉ ONTOLOGIQUE LA PLUS HAUTE DANS LE DOMAINE THÉOLOGIQUE.

EN DIEU, LES RELATIONS SONT COEXTENSIVES AU SUBSTRAT ABSOLU QUI LES PORTE

à suivre…

UNE CONSÉQUENCE À GRANDE ÉCHELLE DE CE DÉFAUT DE LIAISON EST QU’UN HORIZON COSMOLOGIQUE BORNE LA RÉGION ACCESSIBLE À L’OBSERVATION D’UN ASTRONOME LOCALISÉ ET MENACE DE BRISER L’UNITÉ COSMIQUE

Michel Bitbol
de l’intérieur du monde
pour une philosophie
et une science des relationsp.357
extrait

Une conséquence à grande échelle de ce défaut de liaison est qu’un horizon cosmologique borne la région accessible à l’observation d’un astronome localisé, ET MENACE DE BRISER L’UNITÉ COSMIQUE.

Ce que l’astronome peut observer n’est pas LA TOTALITÉ DE L’UNIVERS CAUSALEMENT INTERCONNECTÉ, mais seulement la part de cet univers qui lui est connectée, celle qui est enfermée DANS SON PROPRE CÔNE DE LUMIÈRE PASSÉE.

Cette limite d’accessibilité, constatable de n’importe quel point de vue local, est à son tour susceptible d’avoir des conséquences dramatiques sur L’INTERCONNEXION DES PARTIES OBSERVABLES D’UN UNIVERS EN EXPANSION RÉGULIÈRE et décélérée ayant eu un début dans le temps.

Considérons en effet deux parties de cet univers, à la fois proches de l’horizon cosmologique  d’un astronome terrestre et vues par lui dans deux directions diamétralement opposées.

La lumière qui provient de l’une des parties étant tout juste arrivée au point où se trouve l’astronome, elle n’a pas eu le temps de parvenir à l’autre partie, plus éloignée d’elle que l’astronome.

Dès lors, IL FAUT ADMETTRE QUE LES DEUX PARTIES CONSIDÉRÉES NE SONT PAS INTERCONNECTÉES CAUSALEMENT.

Mais ce défaut d’interconnexion, s’il était avéré, aurait des conséquences observables. Il se manifesterait par une ABSENCE D’ÉQUILIBRE THERMIQUE ENTRE LES DIVERSES RÉGIONS DE L’UNIVERS ACTUEL.

Or ces prévisions sont réfutées par L’ISOTROPIE PRESQUE PARFAITE DU «RAYONNEMENT DU CORPS NOIR» qu’on détecte dans le ciel à DES FRÉQUENCES CORRESPONDANT À CELLES DES ONDES RADIO.

Une telle anomalie, appelée «problème de l’horizon» est l’une des raisons pour lesquelles l’idée «d’inflation» (une brève période primordiale de forte accélération dans l’expansion de l’univers à peine né) a été formulé par Alan Guth en 1981.

Car postuler l’inflation permet de comprendre que les régions de l’univers incluses dans notre horizon cosmologique, actuellement très vastes, AIENT ÉTÉ INITIALEMENT ASSEZ PETITES POUR ÉTABLIR LEUR ÉQUILIBRE THERMIQUE.

à suivre

Pierrot, vvagabond céleste

 

À L’ÈRE NANO-CITOYENNE-PLANÉTAIRE, LA NON-TRICHERIE DE CHAQUE RÊVE BIG-BANG EN VUE D’UNE D’UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PROVOQUE UNE OSCILLATION HARMONIQUE DU CHAMP QUANTIQUE-COSMOLOGIQUE DANS SA TEXTURE MÊME D’UN MULTIVERS PERÇU MÊME DANS SON PERSPECTIVISME TRANSCENDALISTE (KANTIEN) COMME UN CONSTRUCTIVISME ABDUCTIF RHIZOMIQUE (EX. METOO) OPEN-SOURCE…. DE LÀ LA FORMULE (ALGORITHME SOCIAL) WOW-T=2.7K? ET SON AUTO-ONTOLOGIE RELATIONNELLE SANS MÊME QUE LES IDENTITÉS DES OBJETS-HUMAINS NE SOUFFRENT DE SE DISSOLVER DANS LA JUSTICE COMME ÉQUITÉ (CRI DE MUNCH) DES ENFANTS DE LA RUE QUI MEURENT DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE….. l’ÈRE DE LA COLÈRE FONDE L’INTUITION PARADIGMATIQUE DE LA SCIENCE DE DEMAIN AU SERVICE DE LA CONDITION HUMAINE

Qu’est-ce que la théorie de l’objet à l’ère de la philosophie de la physique quantique? Quelle sorte d’objet constitue l’invention de la nano-citoyenneté-planétaire par notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette)?

Si je refais tout le chemin poïétique des 6000 pages de ce blogue, je suis surpris de mon in situ en contraste euporitique (apories résolues abductivement en intuition synthèse paradigmatique forte à la Peirce) avec mon  archétype hologrammique (Pierrot le vagabond-chercheur ou Pierrot le vagabond céleste ou Pierrot le recteur poétique de l’UQAM).

J’étais dans le Bunker de Gaelle avec Isabelle… et même si je lui avais remis le manifeste de Michel le concierge répondant à sa question: Qu’Est-ce que la nano-citoyenneté-planétaire… Elle me repose la question pendant qu’Isabelle filme le tout sur son IPOD.

Et me voilà profondément embarrassé… incapable de répondre… trop hanté par la vanité de l’empreinte, trop soucieux du champ constellaire quantique-cosmologique qui donne à cette étiquette de nano-citoyenneté-planétaire une friabilité d’un geste pur, relié aux nombreuses brosses d’être et attaques d’être qui ont parsemé ma vie d’errances poétiques.

Cette étiquette de nano-citoyenneté-planétaire hors temps hors réalité hors servitude dès qu’elle attractive l’étiquette de non-tricherie et de rêve big bang dans l’informe multivers même de l’open-source créative (Bergson) devient lumineuse au point où tous ses attributs essentiels de quelque nature que ce soit sont projetés non seulement hors du cadre théorique méthodologique métaphysique de mon champ constellaire de recherche, et cela  autant du point de vue transcendantal (dans le sens d’épistémologie aprioritique kantienne) que du point de vue essentialiste relationnel objectif telle qu’impossibilisé dans l’imagination pure. mais bien plus, elle appelle à un récit cosmologique d’une mémoire-cri de Munch d’une intensité résonnant comme quand je chantais seul devant les tombes d’enfants le matin avant de quitter les cimetières du Québec où j’avais passé la nuit.

Oui Gaelle et Isabelle…. je suis incapable d’habiter la certitude, la science dure et la science humaine si complaisante méthodologiquement. La nano-citoyenneté-planétaire ce fut d’abord un rêve big bang issu du cri de Munch d’enfances saccagées dans leurs vies personnelles œuvre d’art.

Je me rappelle… quand je suis arrivé à Manuténan chez les innus à Sept-Îles, avec mon bâton, ma guitare, ma barbe blanche et mon bâton, les enfants dans les maisons me voyant dans les vitres pensaient que j’étais le père Noel pendant que des jeunes adultes  vinrent à ma rencontre pour me demander si je n’étais pas le nouveau vendeur de drogue…

J’avais faim…. J’ai beaucoup eu faim… beaucoup trop…. pour ne vivre que de l’anonymat d’un chercheur de pensée pure, y a un prix à payer…. et je n’ai pas peur de le payer.

La quantication (la nano-citoyenneté-planétaire selon les lois de la physique quantique)  de la planète terre passera par le cri de Munch des millions d’enfants de la rue qui meurent de faim ou de blessures de guerre…

La nano-citoyenneté-planétaire, dans mon champ constellaire de recherche, c’est d’abord l’amitié d’une équipe de recherche (Marlene la jardinière, Michel le concierge et Pierrot vagabond). Une étiquette vagabonde au cœur de la condition humaine… ses attributs essentiels viendront par l’open-source en intelligence artificielle et en colère nano-citoyenne-planétaire réseautée par les milliards de téléphones cellulaires….

à suivre…

 

 

LES PRÉDICTIONS D’UN FORMALISME QUANTIQUE COMPRENANT DES «ÉTIQUETTES» D’INDIVIDUALITÉ SONT DÉRIVABLES D’UN AUTRE FORMALISME FAISANT L’ÉCONOMIE DE TOUT «ÉTIQUETAGE»: CELUI DE LA THÉORIE QUANTIQUE DES CHAMPS. cE FORMALISME ONTOLOGIQUEMENT ÉCONOMIQUE EST D’AILLEURS PLUS GÉNÉRAL QUE LA MÉCANIQUE QUANTIQUE , PUISQU’IL PERMET DE PRÉDIRE DES EFFETS OBSERVÉS QUI N’ONT AUCUN ÉQUIVALENT QUE CETTE DERNIÈRE….. EN CE SENS LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE SERA LE FONDEMENT D QUANTIFICATION D’UN RHYZOME UNIVERSEL ET CELA UNIVERSELLEMENT AU NOM DES ENFANTS DE LA RUE.

Michel Bitbol
de l’intérieur du monde
pour une philosophie et une science des relations
la relation latérale
sur la relativité des relations entre les objets
p.312-313
extrait

Une réponse spéculative à ce défi consisterait à recourir à l’idée d’une «individualité transcendante» (une primitive thisness ou une haecceitas au sens de Duns Scot)… qui ne dépendrait pas des possibilités expérimentales d’individuation par les déterminations, mais serait «INHÉRENTE AUX OBJETS».

Cette individualité transcendante serait dénotée par une «étiquette» attribuée aux vecteurs d’état DE CHAQUE SYSTÈME , en plus des valeurs observables.

Mais une telle stratégie d’imposition d’individualité métempirique rencontre UN OBSTACLE MAJEUR:

En vertu des conditions de symétrisation ou d’antisymétrisation d’où découlent des statistiques quantiques (respectivement celle de Bose-Einstein et de Fermi-Dirac), non seulement l’échange des systèmes marqués par une étiquette N’A AUCUNE CONSÉQUENCE EXPÉRIMENTALE, mais encore LES PERMUTATIONS DE CES ÉTIQUETTES, ne comptent pas séparément dans les dénombrements d’états microscopiques.

L’INDIVIDUATION TRANSCENDANTE N’EST EN FIN DE COMPTE QUE NOMINALE; elle apparaît comme un artifice destiné à extrapoler LE RÉSEAU DE CONCEPTS FORMELS DU LANGAGE COURANT et de la physiQue classique au-delà du raisonnable.

lA CONCLUSION NÉGATIVE EST RENFORCÉE PAR LE FAIT QUE LES PRÉDICTIONS d’un formalisme quantique comprenant «des étiquettes» D’INDIVIDUALITÉ sont dérivables d’un autre formalisme faisant l’économie «de tout étiquettage»: CELUI DE LA THÉORIE QUANTIQUE DES CHAMPS.

CE FORMALISME ONTOLOGIQUEMENT ÉCONOMIQUE EST D’AILLEURS PLUS GÉNÉRAL que la mécanique quantique, puisqu’il permet de prédire des effets observés qui n’ont aucun équivalent dans cette dernière.

Ainsi, dans le cadre de la théorie quantique des champs, le nombre mesuré de quanta se voit assigner UNE DISTRIBUTION DE PROBABILITÉS plutôt qu’une valeur fixée, ALORS QUE DES ENTITÉS ÉTIQUETÉES SERAIENT EN NOMBRE DÉTERMINÉES.

à suivre…

 

 

LA QUANTICATION DES RELATIONS OEUVRE D’ART À TRAVERS LA PLANÈTE ENTIÈRE EST COMMENCÉE DE PAR LES QUALIS MÊME DE LA BEAUTÉ DU MONDE CÉLÉBRÉE RHIZOMIQUEMENT PAR L’ALGORITHME SOCIAL «WOW-T=2.7K?»

Pendant que mon ami Michel le concierge design numériquement notre formule suggestive d’un auto-pouvoir inoui, de mon côté je m’enfonce dans la philosophie de la physique quantique à partir d’une relecture de Michel Bitbol «DE L’INTÉRIEUR DU MONDE, POUR UNE PHILOSOPHIE ET UNE SCIENCE DES RELATIONS».

Le désign du doctorat étant terminé (base de données, glossaire, plan, introduction, ier chap., 2eme chap. 3eme chap. conclusion ouverte, bibliographie), je me concentre sur le fil d’or des points aveugles reliés au rêve big bang du multivers en dialogue brosse d’être-attaque d’être par le biais de la non-tricherie avec le rêve big bang de toute vie personnelle œuvre d’art.

Parallèlement j’applique la formule «wow-t=2.7k?» au quotidien… au sens de prendre soin du rêve d’une autre personne sans intérêt personnel caché.

J’ai toujours sur ma table un sac de nourriture pour les étudiantes ou étudiants en maîtrise ou doctorat qui ont faim.

Je suis sensible AU RÊVE DE L’AUTRE, SI PETIT SOIT-IL.

Je me fais de plus en plus petit, anonyme, vieillard comme dit Isabelle la boxeuse, la naissance et la mort étant devenues dans mes brosses d’être et mes attaques d’êtres les deux rives de la rivière de mon rêve big bang de vagabond céleste.

Et le matin, je me ressource à la grandeur de mes deux complices archétypes hologrammiques, Marlene la jardinière et Michel le concierge, dans le sens où la quantication relationnelle de deux objets éphémères par leur danse cosmologique nous permet à tous les trois de vivre une amitié à la hauteur de nos conseils d’administration de la créativité, trace par trace, poïétique dont les 6000 pages du blogue témoignent de notre amour de la beauté du monde….

Je continue ma lecture de Bitbol…rendu à la page 310….

Pierrot vagabond céleste

POUR MON AMI MICHEL LE CONCIERGE, SON VILLAGE C’EST LA PLANÈTE DONT IL EST L’ASTERIX LE GAULOIS

Quel beau conseil d’administration de la créativité ce matin. Nous nous sommes levés très tôt parce que Michel à 68 ans pellete à son travail de concierge industriel. Mais le plus exceptionnel n’est pas qu’il pellete à 68 ans, mais qu’après une dure journée de travail, il crée la philosophie d’en bas… la condition humaine parle à travers sa grandeur, son humanité et son amour pour Marlene.

Je lui avais dis il y a quelques jours…. Gaelle m’a demandé c’est quoi la nano-citoyenneté-planétaire… et moi, comme d’habitude incapable de répondre…. j’en ai tellement dans la tête que j’en suis devenu bric à brac sur mon blog, comme me le dit si bien Donald à l’UQAM….

Alors avant hier soir, Michel, sans que je demande rien a fait un document pour que je le mette dans mon portefeuille… Comme ca si on me demande sur quoi on fait des recherches, je n’aurai qu’à sortir les deux feuilles…

surtout que me voilà enfonçé dans la philosophie de la science quantique pour mieux argumenter le rêve big bang, les qualis et notre algorithme social (wow-t=2.7k?) avec comme abduction forte que toute vie personnelle œuvre d’art fondée sur la non-tricherie déclenche une synchroni-vie-té RELATIONNELLE ENTRE LE MULTIVERS ET LA MULTI-HUMAINE DANSE EN FORME D’ERRANCE POÉTIQUE UNIVERSELLE.

————-
Alors je dis à Gaelle… tu sais ta question .. c’est quoi la nano-citoyenneté-planétaire?… j’ai la réponse écrite et signée par mon partenaire et ami Michel le concierge… chaque mot vient de sa plume, de la plume d’un homme qui pellete par amour pour sa femme…

et je sors le papier du porte feuille

Gaelle le lit…

page 1

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE?…

PLANETARY NANO-CITIZENSHIP?…

WOW-T=2.7K?…

LE PAYS OEUVRE D’ART?…

MICHEL LE CONCIERGE/ INTRODUCTION/2019-01-07

—————–

page 2

Bienvenue?…

– L’idée du pays œuvre d’art? s’est installée peu à peu entre nous… Marlene, Michel et Pierrot…

– Peu à peu depuis nos retrouvailles en 2007, dans le contexte du POA  (pays œuvre d’art) Marlene est devenue «la jardinière»… Pierrot… «le vagabond-chercheur»… et Michel «le concierge»… Ces appellations représentent les états que chacun apporte à son quotidien.

– Marlene la jardinière, Michel le concierge et Pierrot vagabond-chercheur… sont donc 3 archétypes… ayant chacun le rôle de «co-fondateur» du POA (pays œuvre d’art).

– A titre de co-fondateurs, l’équipe contribue depuis 2008 à l’installation virtuelle du POA ainsi qu’à la promotion de «la vie personnelle œuvre d’art?…» le tout en vue de l’établissement d’un nouveau principe de gouvernance humaine planétaire que nous proposons comme étant la «NANO-CITOYENNETÉ…»

L’OBJECTIF?…

Développer, tester et installer une méthode universelle et viable… qui permette à l’humanité de mieux fonctionner… en ajoutant une couche d’intelligence additionnelle par-dessus l’existante.

La nano-citoyenneté-planétaire… représente l’ensemble des êtres humains… en tenant compte que chacune et chacun est important pour l’ensemble.

LE PLAN?…

Le dépôt en 2020… au siège social de l’Organisation des Nations-Unies «l’ONU» à New York.. de notre doctorat intitulé «WOW-T=2.7K?…»

Le dépôt… représente un ensemble de documents multimédias proposant un plan détaillé d’installation de la Nano-Citoyenneté-planétaire vis les systèmes universitaires mondiaux.

Le dépôt… en conclusion de notre marche «WOW-T=2.7K?…» dont le point de départ sera la maison de Montréal du père du refus global… Paul-Emile Borduas. Pour se rendre… en marchant à pied si possible… à destination

MICHEL LE CONCIERGE…

————-

Et Gaelle de me dire après vu le manifeste attentivement me dit: C’est signé ça…  Michel….j’aimerais ça l’afficher dans mon bureau…

au 5eme étage du département de sociologie de l’UQAM

—————

et moi de penser….

Nul ne sait ce que vaudra cet artéfact quand nous gagnerons notre prix Nobel de la paix:))))))))))))))))))))))))))))

———-