MICHEL LE CONCIERGE EST UN ARCHÉTYPE RÉEL, EMPIRIQUE ET NANOFONDATEUR DE LA CONDITION HUMAINE PLANÉTAIRE DANS SA QUÊTE ANHISTORIQUE DE LA DIGNITÉ ABSTRAITE PAR LE DROIT

Michel le concierge est un archétype réel, empirique, un organisme vivant qui consomme de la nourriture, qui a besoin de vêtements, de logement, de gaz pour son char….

Sa pelle quand il pellete pour gagner sa vie et prendre soin du rêve de Marlene sa compagne de cœur est le symbole de la condition humaine qui exprime par des mots un fondement aussi intense que la sagouine avec son seau sur la scène. Sauf QU’IL PELLETE POUR LE VRAI. QU’IL PASSE LA MOPPE POUR LE VRAI.

Son nano-archétype empirique rejoint tous les nano archétypes empiriques de la planète dans son besoin impérieux de règles de jeu plus justes pour une meilleure justice distributive dans l’égalité des chances éducationnelles.

Documenter sa vie comme les sédimentations culturelles de son cerveau constituera le centre même du doctorat en nanosociologie de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette).

Le premier nanocitoyen documenté du 21eme siècle comme fondement de la nanocitoyenneté planétaire au 21eme siècle sera un concierge qui pellete pour son rêve.

sur You Tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

LA NANOCITOYENNETÉ PLANÉTAIRE OU L’ARISTOCRATIE ÉLARGIE AU POINT DE DEVENIR UNE ARISTOCRATIE PLANÉTAIRE… EFFET DES QUATRE QUESTIONS DE LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART.

Anticiper une humanité vraie et universelle, voilà le fondement du progrès interrompu de la raison hors de l’historicisme, la téléologie, le dogmatisme de quelque nature que ce soit (nationalisme, langue, race, religion, etc…)

La nanocitoyenneté planétaire se veut constructiviste, une création d’un horizon humaniste planétaire car les plus grands créateurs sont ceux qui créent des horizons dans lesquels les hommes de l’avenir vivront (Nietzsche).

Chaque vie personnelle œuvre d’art en ne trichant pas avec son rêve représentera une nouvelle perspective créatrice sur la réalité. L’interprétation créative de la créativité passera par le droit cosmologique, la dignité abstraite de chaque personne humaine sur terre où LA BEAUTÉ DU MONDE reliée à la quatrième question donnera accès au dialogue création/contemplation renouant avec l’expérience pré-socratique de l’être par la nano-errance poétique de la nanomodernité.

—-

sous la direction de Leo Strauss Joseph Cropsey
histoire de la philosophie politique
presses universitaires de France, 2013
P.1000

« Cette expérience pré-socratique, selon Heidegger, est fondamentalement tragique. L’abîme de l’être qui suscite l’étonnement et la pensée projette également l’homme hors de l’ordre quotidien des choses. L’être met tout en question, et ceux qui, comme Antigone, Œdipe et Héraclite, rencontrent la question de l’être deviennent «apolis, sans cité ni lieu, seuls, étrangers, sans issue au milieu de l’étant dans son ensemble, en même temps sans statuts ni limites, sans structure ni ordre parce que, an tant que CRÉATEURS, il leur faut d’abord trouver UN FONDEMENT À TOUT CELA. » (introduction à la métaphysique, trad.franc. p.166) En un sens héroïco-tragique, projetés en dehors de la vie ordinaire, ces FONDATEURS représentent pour les Grecs LA PLUS HAUTE POSSIBILITÉ HUMAINE.

—-
Sur You Tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

QU’EST-CE QUE LA NANOCITOYENNETÉ PLANÉTAIRE?

———

QU’EST-CE QUE LA NANODEMOCRATIE CITOYENNE PLANÉTAIRE OEUVRE D’ART?

Une nano-démocratie instaurant, PAR TIRAGE AU SORT, une assemblée constituante de 125 vies personnelles œuvre d’art pourrait-elle constituer le prélude au surgissement du premier pays œuvre d’art sur la planète terre?

pré-essai d’une MODELISATION THÉORIQUE

A) Imaginons un site web genre Google map où sont identifiés toutes les villes et tous les villages de la planète, sans exception.

B) Imaginons que quatre questions y sont posées dans toutes les langues, au désir de chaque vie personnelle œuvre d’art.

a) Quel est ton rêve?
b) dans combien de jours
c) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
d) En quoi ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

C) Imaginons que dans chaque ville et dans chaque village de la planète, une invitation est lancée à toute vie personnelle œuvre d’art intéressée à ces quatre questions pour que se constitue une assemblée constituante mondiale à réfléchir sur la conséquence des quatre questions sur l’éco-système du mieux vivre ensemble,…. soit UNE CINQUIÈME QUESTION qui se définirait de la façon suivante….

D) En quoi NOS RÊVES prennent-ils soin de la beauté du monde?

E) Imaginons que qu’importe le nombre de vies personnelles œuvre d’art qui s’inscrivent dans chaque ville ou chaque village, UN PREMIER TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLE ET UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLAGE.

F) Imaginons que sur toutes ces villes et villages de la planète entière qui sont maintenant représentés par une vie personnelle œuvre d’art, UN DEUXIÈME TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE 125 de ces vies personnelles œuvre d’art…. en vue d’une RENCONTRE PLANÉTAIRE.

G) Imaginons que ces 125 vies personnelles œuvre d’art se réunissent à tous les quatre ans pour LES OLYMPIQUES DE LA JUSTICE COMME ÉQUITÉ SUR TERRE, en assemblée constituante et cela en direct sur internet accessible à la planète entière.

H) Imaginons que….. la question….EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE? devienne soudainement, selon notre hypothèse forte, l’actualisation pragmatique du voile de l’ignorance de John Rawls.

I) Imaginons qu’une fois l’assemblée constituante des 125 vies personnelles œuvre d’art terminée, un premier vote soit pris par chaque vie personnelle œuvre d’art sélectionné comme représentant chacune des villes et chacun des villages…. SUR UNE QUESTION DE FOND touchent à la justice comme équité comme paramètre de la beauté du monde.

J) Imaginons qu’une fois LE PREMIER VOTE TENU, UN DEUXIÈME VOTE soit tenu par chaque conseil municipal de chaque ville et chaque village auprès de la population entière… et cela partout sur la planète terre.

EN CONSEQUENCE DE QUOI

K- Il n’est pas difficile d’imaginer que l’émergence d’une conscience citoyenne planétaire autour de la question EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?… puisse instaurer une pression éthique nano-démocratique invitant chaque état à cheminer vers une gouvernance qui respecte la modélisation planétaire d’une théorie de la justice et de l’équité au point d’en faire
un jour DES PAYS OEUVRE D’ARTS DIGNES DE LEUR CITOYENS VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART.

L- La priorisation des errants fantomatiques accompagnant l’éthisation des errants axiologiques, pour mieux faire de chaque humain un errant poétique face à son rêve personnel, la liberté reliée aux 5 questions de la vie personnelle œuvre d’art deviendrait enfin accessible à chaque personne humaine, tel un droit inaliénable inscrit en annexe à charte des droits de l’homme à l’ONU.

M– objectif:
nouvelle conscience éthique-esthétique
planétaire en vue de la réforme des états
pays œuvre d’art par la masse critique
nano-numérique des vies personnelles œuvre
d’art, éco-philanthropes de l’espace-monde.

————–
7- CONCLUSION (OUVERTE FINALE)…15 PAGES

L’implantation planétaire de la nano-démocratie pourrait être la condition éco-philanthropique nécessaire à l’émergence d’un premier pays œuvre d’art sur la planète terre, rêve universel potentiel d’une masse critique-citoyenne-numérique de vies personnelles œuvre d’art sous l’inspiration d’une cinquième question dont l’énoncé serait le suivant:

– retour sur les quatre questions
menant à la cinquième question
éco-philanthrope de l’espace-monde:
-COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

———-

Uncategorized

SUJET DU DOCTORAT…. LA NANOCITOYENNETÉ PLANÉTAIRE

—————

DOCTORAT

SUJET
la nanocitoyenneté planétaire

QUESTION
Comment fonder la priorité juridique
du droit nanocitoyen planétaire
sur le droit juridique existant
des états?

OBJET CONTEXTUEL

La nanocitoyenneté planétaire n’aurait pu être possible avant la mondialisation virale de l’usage quotidien du téléphone intelligent. En conséquence de quoi, Il devient donc possible que l’histoire du 21eme siècle puisse s’écrire par le biais d’une masse critique INOUIE de personnes humaines se percevant d’abord et avant tout comme DES NANOCITOYENS PLANÉTAIRES réclamant une reconfiguration juridique majeure accordant désormais une priorité non négociable aux droits de l’humanité sur le droit des états.

Mais comment conceptualiser un nanocitoyen planétaire?

Notre méthodologie de recherche se concentrera sur le cadre théorique de la genèse d’une vie humaine… soit celle de Michel Woodard, 66 ans, tout en identifiant les différentes stratifications de son cerveau l’ayant conduit de Michel Woodard à Michel chansonnier du Vieux Montréal, à Michel le concierge à Michel W concierge du pays œuvre d’art ier nanocitoyen planétaire, le tout documenté sur film et sur blogue, dans un contexte des grandes avances d’une conscience planétaire et de ses enjeux.

Puis l’équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) suggérera un passage conceptuel pragmatique entre LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART, la nanocitoyenneté planétaire œuvre d’art et le pays œuvre d’art afin de proposer un laboratoire concret de mise en application d’une nanocitoyenneté planétaire par une chaire recherche universitaire.

L’objectif étant de proposer un dialogue performatif (Austin, Habermas) entre le droit juridique nanocitoyen planétaire construisant des mécanismes éthiques-juridiques permettant la priorité des droits de l’humanité sur le droit des états.

sur Google
Marlene A jardinière du pays œuvre d’art
Michel W concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

————-
sur Google
Marlene A jardinière du pays œuvre d’art
Michel W concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

«LA COLÈRE SCANDALISÉE ET LÉGITIME DES NANOCITOYENS PLANÉTAIRES DU 21EME SIÈCLE CONTRE LES CRIMES COMMIS EN TOUTE IMPUNITÉ PAR LES ÉTATS-NATURE OBSOLÈTES»

A revisiter le corpus des principaux auteurs de philosophie politique de l’histoire de l’humanité (Thucydide, Platon, Xénophon, Aristote, Cicéron, Saint-Augustin, Alfarabi, Maïmonide, Thomas D’Aquin, Marsile de Padoue, Machiavel, Luther, Calvin, Hooker, Bacon, Grotius, Hobbes, Descartes, Milton, Spinoza, Locke, Montesquieu, Hume, Rousseau, Kant, Blakstone, Smith, Paine, Burke, Bentham, Mill, Tocqueville, Marx, Nietzsche, Dewey, Husserl, Heidegger, Rawls)… je me rends compte à quel point l’invisibilité créatrice de la nanocitoyenneté planétaire rendue possible par l’émergence de 5 milliards de téléphones cellulaires annonce la prochaine NANOLAÏCITÉNOMIE pour la beauté du monde au 21eme siècle.

La transmoralité, la transspiritualité, le transnationalisme sera vécue comme une implosion inouie d’une nanoconscience de cette nanocommunauté invisible des nanorois et des nanoreines sans couronne de l’humanité du 21eme siècle dont la colère scandalisée et légitime exigera la fin des guerres comme des paradis fiscaux par la remise en question de la nécessité des états-nature dans leur forme criminelle actuelle…

Tant que les nanocitoyens planétaires ne rendront pas imputables personnellement les dirigeants de chaque état-nature pour leurs crimes contre l’humanité, contre la beauté du monde, les états continueront à être voyous dans leur fond, et prédateurs du citoyen payeur de taxes dans leur forme ( les armes plutôt que le pain).

On dirait que le voile de l’ignorance de John Rawls à la base théoritique de la justice comme équité sur terre devient enfin potentiellement opérationable par l’invention même du téléphone cellulaire.

L’invention de l’imprimerie a provoqué l’émergence du concept de l’individualisme humaniste à la renaissance, celle du téléphone cellulaire provoquera l’émergence du concept de l’individualisme nanocitoyen planétaire pour qu’enfin la dignité abstraite de toute personne humaine soit le fondement du droit dans son architecture constructiviste réseautée du 21eme siècle.

La nanosociologie de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) poursuit réflexivement et intensément son fondement glossairique d’étiquettes champ de force en vue du doctorat.

sur You tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W, concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

LA REMARQUABLE AMITIÉ DE MARLENE ET MICHEL À MON ÉGARD ME PERMET D’ÊTRE UN GENTILHOMME PRATIQUANT LA VERTU À LEUR ÉGARD

L’amitié est vraiment au cœur même de notre équipe de recherche (Auld, Woodard,Rochette). Notre conseil d’administration de la créativité fut à cet égard somptueux de joie de vivre ce matin.

Il est certain que le fait que mes deux amis me permettent de vivre ma passion intrinsèque de la connaissance 24 heures par jour 7 jours par semaine en esquivant et les pièges des distractions reliées à toute notoriété recherchée ou non et les irritants reliés à toute manipulation de quelque objet que ce soit, le tout dans la grâce et la dignité d’une liberté intérieure disciplinée au service du doctorat de  notre équipe, cela m’apparaît comme  une consécration de leur amitié que je ne peux qu’honorer dans ce blogue poïétique.

Peut-être est-ce l’amitié par un rêve partagé réussi… qui permet l’émergence de l’équanimité en soi, conduisant à une posture de bienveillance dont j’accompagne mes «bonjour» personnalisés à une centaine d’employé (e)s de l’université du Québec que je connais par leur prénom tout en les remerciant d’être, sous leurs différents costumes salariés, bienveillants quotidiennement à mon égard.

Ancré dans mes guenilles royales et mes pantoufles, je vagabonde la connaissance fabuleusement à cause d’eux et d’elles.

Honorer ses amis et être honorés par eux, je me demande si ce n’est pas cela le summum du bonheur sur terre.

Je suis arrivé à l’âge de 68 ans où la remémoration contemplative des expériences passées (ex. quand Michel et moi étions chansonniers dans le Vieux Montréal) se vit plus profondément que les expériences originales.

Je suis un vieux monsieur heureux au service des quatre questions du pays œuvre d’art et je sais que Michel le concierge vit la même chose avec la production de son prochain documentaire tout comme Marlene la jardinière avec la création de son jardin à Grandes Iles.

Toute personne humaine qui suis son rêve sans tricher vit le devenir de la plus haute possibilité humaine sur terre… l’aristocratie du 21eme siècle devient nanohistoriquement accessible à chaque personne humaine par les quatre questions universelles du pays œuvre d’ar leur donnant enfin accès à l’errance poétique, hors des prisons sociétales que constituent l’errance fantomatique comme l’errance axiologique..

sur You Tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

«PIERROT C’EST UN CHERCHEUR… Y CHERCHE QUOI?… Y CHERCHE PU Y A TROUVÉ…Y A TROUVÉ QUOI?… MOI, MICHEL LE CONCIERGE, ARCHÉTYPE DE TOUT CE QU’IL CHERCHE»… DIXIT MICHEL LE CONCIERGE.

Nos rencontres quotidiennes à 6h.30 am sont une vraie joie de l’intelligence. Un party d’amitié à travers un projet prix Nobel (je fais bien rire Michel et Marlene quand je leur dis que notre aventure intellectuelle multi-contextuelle ressemble à celle du comte de Monte Cristo)… comme si on était des grands caractères maîtrisant théoriquement par leurs vertus et leurs respects mutuels la marche inévitable des événements de l’histoire du 21eme siècle nanocitoyen planétaire.

La nanocitoyenneté planétaire n’aurait jamais pu être possible sans l’avénement des 5 milliards de téléphones cellulaires, un médium d’une nano-humanité potentielle inouie.

Jusqu’à aujourd’hui, le catalogue des événements fut le reflet du difficile passage entre les mœurs et les droits, entre l’esclavage (esclave serf, esclave salarié) et la liberté idéelle (l’errance poétique d’un je unifié par son rêve).

En théorisant poïétiquement notre doctorat (Marlene Auld, Michel Woodard, Pierre Rochette) et en l’archivant autant par des documents audio-visuels, des documentaires didactifs et un blog, nous en arrivons peu à peu à hologrammer l’argumentaire dans sa stratégie historiale cadrée par un nano champ de force accessible à chaque nanocitoyen de la planète par quatre questions… qu’il faudra bien un jour traduire dans une langue pictogrammique universelle.

1- Quel est ton rêve?

2- Dans combien de jours?

3- qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?

4- Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

Au 21eme siècle, il n’y a aucune raison que l’archétype de chaque nano citoyen n’ait pas une valeur supérieure aux états, dont les guerres les paradis fiscaux et l’exploitation d’une classe sociale par les 3% soit une insulte à la dignité abstraite des 97% des exploités.

L’aristocratie du 21eme siècle sera celle de chaque nano citoyen planétaire ou elle ne sera pas. Quatre questions en sont le fondement archétype de l’humanité en mode d’élévation cosmologique.

sur You Tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

«ON PENSAIT S’EN SORTIR, MAIS AU BOUT DU COMPTE, MÊME CEUX QU’ON HAISSAIT À L’ÉCOLE ON VA FINIR PAR LES RETROUVER DANS UNE MAISON DE RETRAITE» DIXIT MICHEL LE CONCIERGE

Le matin, à 6h.30 am, l’amitié se fait fête entre Michel le concierge et Pierrot vagabond… je ris à pleine gorge de ses phrases qui semblent sortir de nulle part et qui pourtant parlent de la condition humaine et en particulier la sienne avec tellement d’élégance.

Comme celle-ci, par exemple, que j’ai noté dans mon petit carnet. « DANS LE MILIEU QUE J’AI CONNU ENFANT, IL ME SEMBLE QU’Y AVAIT PAS DE PLACE POUR AUTRE CHOSE QUE LA DROITURE».

Je lui disais à quel point j’avais l’impression quand il parle d’un moi conjugué par un archétype qui parle à partir d’un soi où la gravité s’éclaire d’une solide ironie teintée d’indulgence. Tout se passe comme s’il descendait au plus secret de lui-même jusqu’à ces confluents où tous les parcours humains se rejoignent.

Comme par exemple..« JE NE PELLETE PAS PARCE QU’ON M’Y A INVITÉ, MAIS PARCE QU’ON M’A OUBLIÉ». Ou encore… «LE GROS PARTY DES GARS D’EN HAUT EST TERMINÉ». Ou encore «LA RELIGION C’ÉTAIT LA DISTRACTION DE L’ÉPOQUE».

Marlene et Michel me font le cadeau d’un couple qui s’aime sincèrement dans le respect infini du prendre soin l’un de l’autre. C’est quand même merveilleux pour un vagabond de la connaissance qui leur dit merci de ce beau feu de foyer auquel il associe le meilleur de l’amitié humaniste.

sur You Tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

LA CLÉ DE MA VIE INTELLECTUELLE, C’EST D’ÊTRE AU SERVICE DU RÊVE DES AUTRES….COMME MON IDOLE LOUIS MCHENRY HOWE PRIT SOIN DU RÊVE DU PRÉSIDENT AMÉRICAIN FRANKLIN DELANO ROOSEVELT ET DE SON ÉPOUSE ÉLÉANOR

wikepedia

Louis McHenry Howe (1871-1936) était un ami et conseiller du président américain Franklin Delano Roosevelt. Il le soutint notamment pendant l’élection de 1932.

Louis Howe est né en 1871 à Indianapolis. Un accident de vélo laissa son visage marqué par des cicatrices. Son père était propriétaire d’un journal à New York, dans lequel Louis Howe travailla. Howe rencontra Roosevelt en 1911, dont il devint rapidement le conseiller.

————

COMMENTAIRE
Ce que j’aime de Louis McHenry Howe, c’est son absolue discrétion et son inaltérable dévouement à prendre soin du rêve des époux Roosevelt.

L’anonymat et l’extrême intégrité intellectuelle sans complaisance ont permis à deux rêveurs d’accomplir l’impossible.

C’est la façon dont je me perçois avec Michel le concierge, Marlene la jardinière, Alexis le doctorant et Isabelle la boxeuse en maîtrise art et boxe….

J’aime la beauté de chacun de leur rêve, j’aime leur passion de marcher vers leur rêve malgré leurs doutes.

Chacun est différent.

Michel c’est d’abord un sens inné de l’archétype à travers une condition humaine ciselée par son verbe, le tout allié à une discipline personnelle et à une ténacité sans faille à marcher jour après jour vers son rêve par le cinéma.

Marlene c’est l’incarnation parfaite de l’homme qui plantait des arbres de Giono… l’élégance d’une rêveuse parfaitement heureuse dans l’œuvre d’art que constitue son jardin.

Alexis, c’est un institutionnel universitaire en devenir dont la souplesse de la personnalité en fait un partenaire de conversation intellectuelle très savoureux. Son doctorat sur la flânerie muséale à partir de la flânerie de Walter Benjamin rejoint ontologiquement mon errance poétique de vagabond céleste.

Isabelle… ben… c’est Isabelle… impérieuse, insolente, vive et spontanée, tout en étant droite, respectueuse et généreuse… Son rêve ressemble à un radeau sur une tempête de sentis. Sa fin de maîtrise en art et boxe est magnifiquement signée de sa personnalité.

EN CONSEQUENCE DE QUOI
COMME LOUIS MCHENRY HOWE

Je me sens comblé par la vie
de contribuer par mes lectures et réflexions
à enrichir la conscientisation
que ces magnifiques rêveurs et rêveuses ont d’eux-mêmes et d’elles-mêmes.

voila pourquoi

Comme le dit si bien Michel le concierge,

L’ÉMERGENCE DE LA NANOSOCIOLOGIE AU 21EME SIÈCLE PERMETTRA L’ÉMERGENCE DU PAYS OEUVRE D’ART PAR UNE MASSE CRITIQUE DE VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART.

sur You Tube
Michel le concierge

Sur Google
Marlene A jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

«CHAQUE ÊTRE HUMAIN QUI PREND SOIN DE SON RÊVE EST UN NANOSOCIOLOGUE» DIXIT PIERROT VAGABOND

Quel magnifique conseil d’administration de la créativité de matin. Ce que j’apprécie le plus chez mon partenaire de créativité Michel, c’est son bon jugement et sa ténacité à bien maîtriser les archives filmées de l’équipe (Auld, Woodard, Rochette). Quand à notre reine de l’élégance et du savoir vivre, Marlene, sa capacité à moduler notre enthousiasme par des critiques bien pesées s’ancre sur sa longue expérience de professeure dans un collège privé.

Ce matin, Michel nous avait préparé un nouveau montage du prochain documentaire à être soumis au festival international du documentaire de Montréal dont le titre pourrait être finalement ; NANOSOCIOLOGIE.

Quelle joie mais quelle joie… vers 11h am, je suis retourné à mes lectures universitaires en remerciant la vie de faire partie d’une si belle équipe cimentée par une amitié qui scintille par son usure même… presque 10 ans maintenant à s’unir autour du même projet: FAÇONNER UN PAYS OEUVRE D’ART PAR UNE MODELISATION DE NOS VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART.

Et comme le vagabond le dit si bien dans un extrait entendu ce matin, CHYAQUE ÊTRE HUMAIN QUI PREND SOIN DE SON RÊVE EST UN NANOSOCIOLOGUE.

sur You Tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

«ON EST 7 MILLIARDS QUI NE SAVENT PAS QUOI FAIRE AVEC SON VOISIN» DIXIT MICHEL LE CONCIERGE

Les attractions conceptuelles qui enfantent le champ des discussions entre la philosophie d’en bas et la philosophie d’en haut sont d’un ordre tout autre qu’argumentatif ou rhétorique…. d’un ordre ayant horreur de la controverse car l’acte créateur présuppose d’abord la passion de la bonne question qu’elle vienne d’en haut ou d’en bas.

On dirait l’émergence d’une marge nano-agrégat de l’énigme de la catégorie de l’existence sur terre. C’est en ce sens que ce blog poïétique se veut finalement une forme capable de conserver l’expérience immédiate de la question qui transperce comme un électron libre les prétentions de toute réponse philosophique, qu’elle vienne d’en bas ou d’en haut.

Dans son rapport autant ambigu qu’inoui entre les mœurs et le droit, chaque être humain est submergé par un nombre écrasant de figures vacillantes dont il doit traverser l’hologramme fantomatique, puis l’objet qui respire axiologiquement pour atteindre au coeu7r même de sa propre humanité l’errant poétique dont le rêve illumine la poignée de main.

Englué dans la mémoire proleptique (relatif à un fait antérieur ou à une époque antérieure), la langue, la race, la religion comme les hiérarchies du coutumier, à peine cette personne humaine arrive-t-elle à filigraner l’inacceptable comme Jane Austen parle des pauvres en les nommant les neuf/dixième ou le président de la France les pas de dents.

L’intérêt du nano-citoyen à supprimer l’injustice sociale passe par l’expérience subjective vécue avant toute théorisation abstraite.

On est 7 milliards qui ne sait pas quoi faire avec son voisin. C’est quand même cosmiquement fascinant dans un infini où on vient de découvrir 7 planètes qui ressemblent à la terre et où il y a peut-être de la vie.

sur You Tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. Jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond