LES ABJETS , FRÉMISSEMENTS ONTOLOGIQUES D’UN CHAMP CONSTELLAIRE MULTIVERSEL, SONT DES OBJETS QUI N’EXISTENT PAS, LES FAMEUX OBJETS IMPOSSIBLES QU’INTUITIONNAIENT MEINONG…. UN ABJET EST UN OBJET MEINONGIEN DÉTECTABLE QUE PAR INTRIKHATION, REDÉCOHÉRENCE OU SUPERPOSITION DES ÉTATS KANTIQUES…. LEUR CONSTELLATION GLOSSAIRIQUE SONT LE FONDEMENT MÊME DE TOUT DOCTORAT OEUVRE D’ART…. IMPOSSIBLES À CONCEPTUALISER ILS TRANSVERSENT LE MULTIVERS SOUS FORMES DE QWALIAS ÉTERNELS… À LA VITESSE D’UN RÊVE BIG-BANG SOUS LE CRYPTAGE MÊME DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU COEUR , ENFOUIS DANS DES LIEUX OÙ MÊME L’ENFANCE SE MÉTAMORPHOSE EN ERRANCE POÉTIQUE MULTIVERSIELLE………..

Contrairement À CE QUE PENSAIT Meinong, UN ABJET N’EST NI UN OBJET, PAS MÊME UNE ENTITÉ, MAIS UNE «ABTITÉ» hors de son principe opérationnel d’indifférence… c’est-à-dire une «abdité» douée d’une puissance multiverselle de métamorphose qwalienne de trans-champs constellaires issues du bruit de fond cosmologique d’une infinité d’infinités de rêves big bang.

Un FRÉMISSEMENT ONTOLOGIQUE «kantique» se déployant tout au long de l’arché-hologrammique de toute vie personnelle oeuvre d’art se trans-vit par brosses d’être en attaques d’être sous des métamorphoses S’ONDULANT sous formes de FRISSONNEMENT ONTOLOGIQUE…. le passage du frémissement au frissonnement étant la longueur d’onde du 2.7k? , bruit de fond d’un rêve big bang singularisé.

EN CONSÉQUENCE DE QUOI…

Les abjets, les abcepts, les abmmunications sont exactement que ce que prédit la théorie des cordes, en dialogue avec l’expansion éternelle et la matière noire…. soit des FRACTALES IMPOSSIBLES à objectiver…. se MULTIVERSE-LHUMANISANT PAR DES SYNCHRONI-VIE-TÉS  ÉVÉNEMENTIALES TRANS-CRYPTÉES… dont on peut décrypter les ARTÉFACTS dans les débris les plus mélodieux (larmes de joie) de la mémoire du cœur.

À SUIVRE….

Pierrot vagabond

LA DIFFÉRENCE ENTRE UN DOCTORAT OEUVRE D’ART ET UN DOCTORAT D’INVENTION… C’EST LA POSTURE DE PEINTRE QUI UTILISE UNE PALETTE DE COULEURS (SOUS FORME DE CONSTELLATION GLOSSÉRIQUE) POUR PRODUIRE PAR LE BIAIS D’ABJETS, D’ABCEPTS ET D’IMMUNICATION) UNE OEUVRE D’ART POST-ABDUCTIVE ALORS QUE LE DOCTORAT D’INVENTION (POINTCARRÉ, PEIRCE) UTILISE ENCORE DES CONCEPTS, DES OBJETS ET DES STRATÉGIES DE COMMUNICATION…. LA DIFFÉRENCE ENTRE LES DEUX RESSEMBLE EN PROGRAMMATION À CELLE D’INUX ET WINDOWS…. INUX DISPOSANT D’UN COEUR CONSTELLAIRE GLOSSAIRIQUE À DISPOSITION CRÉATRICE LIBRE ALORS QUE WINDOWS CONTÔLE LA MISE EN MARCHÉ DE L’OBJET DE SES RECHERCHES, DES CONCEPTS QUI EN DÉCOULENT ET DE LA COMMUNICATION POUR L’UTILISATION

De là , la possibilité d’une méthodologie des débris de la mémoire du cœur dans un doctorat oeuvre d’art, parce que ce qui mis en stratégie dramaturgique, ce sont les événements qwaliens multiversels qui serpentent par pure synchroni-vie-té d’un champ constellaire enserrant un rêve big bang d’abjets, d’abcepts et d’immunication… comme si on était dans la poïétique même de la montagne Ste-Victoire de Cézanne (cézannisation du réel) ou des demoiselles d’Avignon de Picasso (aphorisation glossairique des formes fraîches)….

Le doctorat de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) constituera un paradigme méthodologique inspirant au sens où par trois lois de recherche ( 3 archétypes hologrammiques, 3 peintres, 3 wows) le passage d’un doctorat d’invention à un doctorat oeuvre d’art pourra être laboratiser au cours du ier chapitre (100 pages méthodologiques) précédant le déploiement discursif des aventures arhéjologrammiques (Marlene la jardinière, Michel le concierge, Pierrot vagabond) ayant permis l’invention oeuvre d’art que constitue LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE…

à suivre…
Pierrot vagabond

DANS MON 1000 PAGES «MONSIEUR 2.7K?» TÉLÉCHARGEABLE GRATUITEMENT SUR INTERNET (WWW.REVEURSEQUITABLES.COM/ CAHIER DE PRESSE/ MONSIEUR 2.7K) JE RACONTE COMMENT JE DEVINS CHEF DE CAMP (LE CAMP STE-ROSE) DIRIGEANT 35 ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS EN LABORATISANT UN PROGRAMME SECRET POUR DONNER DES LARMES DE JOIE (J’APPELLERAIS ÇA AUJOURD’HUI DES QWALIAS) À DES ENFANTS DE LA D.P.J. DE L’ÉPOQUE…. CE PROGRAMME PORTAIT LE TITRE DE «DIMINITUTION DU TAUX D’AGRESSIVITÉ CHEZ LES SOCIAUX-AFFECTIFS PAR LE CRI PRIMAL SOCIAL DE JANOV)… JE SUIS STUPÉFAIS DE ME RENDRE COMPTE 40 ANS PLUS TARD QUE J’AVAIS DÉPOSÉ DANS LE COEUR DE CHAQUE ENFANT DES QWALIAS LARMES DE JOIE COMME DANS UN COFFRE AU TRÉSOR POUR LES MOMENTS DE TRÈS GRANDE DIFFICULTÉS DE LEUR VIE…. MON NOM DE CAMP ÉTAIT ANIKOUNI… ET BEAUCOUP PLUS TARD, DE JEUNES ADULTES M’ONT RACONTÉ QUE CE COFFRE AU TÉROR DÉPOSÉS DANS LEUR COEUR POUR LEUR FAIRE VIVRE DES LARMES DE JOIE LEUR AVAIENT SAUVÉ LA VIE

à suivre….

Pierrot vagabond

DANS CHAQUE ENFANCE DE TOUTE VIE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART EN DEVENIR PAR LE BIAIS D’UN RÊVE BIG-BANG, SE TROUVE CARTO-CRYPTÉE DES QWALIAS SOUS FORME DE DÉBRIS MULTIVERSELS DE LA MÉMOIRE DU COEUR) AU POINT OÙ IL EST POSSIBLE DE MARCHER LES ARCHÉS AVEC UN CAHIER-DESSIN À LA PAUL VALERY POUR Y CUEILLIR L’ÉTERNITÉ QWALIENNE MULTIVERSELLE (EX: DANS MA VILLE DE LA TUQUE… LA RIVIÈRE ST-MAURICE ET SES BILLOTS, LE MOULIN À PAPIER ET SES INSTRUMENTS DE MUSIQUE ET LE PETIT LAC ST-LOUIS ET LES COMPOSITIONS DE MON PÈRE) …. L’ARCHÉO-CRYPTOLOGIE DES QWALIAS REMONTE L’ONTO-GENÈSE MÊME DE LA REFILDORISATION AYANT PAR PUR FRISSONNEMENT ONTOLOGIQUE ENCORDÉ DES TRANSMAGES SOUS FORME D’ÉTINCELLES À UN RÊVE BIG BANG , EXEMPLAIRE UNIQUE DE LA BEAUTÉ DU MONDE QUAND-COSMOLOGIQUE D’UNE MYTHOLOGIE À FAIRE EXPLOSER PAR LE RÉCIT TOUTE MÉTAPHYSIQUE RATIONNELLE…. DE LÀ L’ARCHITECTONIE DU CHAMP CONSTELLAIRE CONVOQUÉE ET ASSUMÉE PAR TOUTE DÉCISION DE NE PAS TRICHER AVEC SON RÊVE

à suivre…

Pierrot vagabond

QUAND ON SE SCULPTE D’UN RÊVE BIG-BANG PAR SA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART, LA BEAUTÉ DU MONDE MULTIVERSELLE NOUS OFFRE L’ABDICATION HEUREUSE ( LA SOCIOLOGIUE GAELLE ETEME) PAR LE VAGABONDAGE DU COEUR DES AUTRES, LE VAGABONDADE D ELA CONNAISSANCE ET LE VAGABONDAGE DU MONDE, ET CELA PAR PUREINTRIKHATION NANO-CITOYENNE-PLANÉTAIRE RÉSULTANT DE L’ONTHIKATION OEUVRE D’ART DE L’ONTIKE, FENÊTRE MÉTAPHYSIQUE SUR LA FRAÎCHEUR DES FORMES IMMUNICATIVES

De là….  LA FRACTALITÉ ARCHITECTONIQUE (WOW-T=2.7K?) de toute vie personnelle oeuvre d’art sur terre.

De là méthodologie des débris multiversels de la mémoire du cœur de notre doctorat (Auld, Woodard, Rochette)

Pierrot vagabond

IL POURRAIT Y AVOIR DE LA VIE SUR LA LUNE

Publié le 07 août 2019 à 11h45 | Mis à jour à 11h46
Il pourrait y avoir de la vie sur la Lune

Les tardigrades peuvent vivre dans l’eau ou sur terre, survivre à des températures allant de + 150 à – 272 degrés Celsius, à des pressions quasi-nulles dans l’espace ou à l’écrasement de la fosse des Mariannes et revenir à la vie après avoir été asséchés pendant des décennies.
Ma Presse

ISSAM AHMED
Agence France-Presse
Washington

Il pourrait après tout y avoir de la vie sur la Lune : les tardigrades, des milliers d’êtres virtuellement indestructibles capables de résister à des radiations extrêmes, à une chaleur étouffante, aux températures les plus froides de l’univers et à des décennies sans nourriture.

Ces êtres ne sont pas des extraterrestres, mais des Terriens microscopiques, qui auraient survécu après que la sonde israélienne Beresheet s’est écrasée en avril sur la Lune.

«Nous pensons que les chances de survie des tardigrades sont extrêmement élevées», a déclaré Nova Spivack, co-fondateur de la Fondation Arch Mission responsable de leur voyage, après l’analyse de la trajectoire du vaisseau spatial et de la composition du dispositif dans lequel les micro-animaux étaient stockés.

L’association est consacrée à la diffusion du savoir humain et de la biologie de la Terre dans tout le système solaire, une sorte de Encyclopedia Galactica, comme imaginée par l’auteur de science-fiction Isaac Asimov.

«Les tardigrades sont parfaits à stocker parce qu’ils sont microscopiques, multicellulaires et qu’ils constituent l’une des formes de vie les plus durables de la planète Terre», a expliqué Nova Spivack, précisant que les petites créatures de moins d’un millimètre avaient été déshydratées puis «enfermées dans de la colle époxy, et devraient pouvoir être réanimées à l’avenir».

Les tardigrades ont été entreposés dans une « bibliothèque lunaire », un appareil de nanotechnologie semblable à un DVD et contenant des archives de 30 millions de pages de l’histoire humaine consultables au microscope, ainsi que de l’ADN humain.

Celui-ci aurait aussi sûrement résisté à l’accident selon M. Spivack, mais ne serait pas lui le premier code génétique ni la première forme de vie à se déposer sur le corps céleste, précédé par l’ADN et les microbes contenus dans la centaine de sacs d’excréments et d’urine laissés par les astronautes américains lors des alunissages des fusées Apollo de 1969 à 1972.

Aussi connus sous le nom d’ourson d’eau, ces animaux à huit pattes qui ressemblent à des larves, peuvent vivre dans l’eau ou sur terre, survivre à des températures allant de + 150 à – 272 degrés Celsius, à des pressions quasi-nulles dans l’espace ou à l’écrasement de la fosse des Mariannes et revenir à la vie après avoir été asséchés pendant des décennies.

S’ils n’ont pas été décimés par une explosion, ils pourraient en théorie survivre aux conditions de vie de la surface lunaire, des températures extrêmes et une pression minuscule, a affirmé William Miller, un expert en tardigrades à l’université Baker, dans le Kansas.

«Mais pour devenir actifs, pour grandir, se nourrir et se reproduire, il leur faudrait de l’eau, de l’air et de la nourriture», ce qui rend la formation d’une colonie de ces bêtes impossible, a-t-il précisé.

L’astrobiologiste de la NASA Cassie Conley estime que leur temps de survie exact dépendra de l’état du site de l’impact et des températures auxquelles ils sont exposés.

«S’ils n’ont pas trop chaud, il est possible qu’ils puissent survivre assez longtemps (plusieurs années)», a-t-elle indiqué.

«Je craindrais davantage que les animaux soient affectés par les produits chimiques toxiques de l’époxy ou de la colle» utilisée pour les stocker, plutôt que par les conditions dans l’espace, a-t-elle ajouté

Mais même si les créatures survivent pendant plusieurs années, aucune mission en équipage n’est prévue sur la Lune avant le programme Artemis de la NASA en 2024 au pôle sud – loin du site de l’accident de Beresheet dans la Mer de la Sérénité, les animaux ne rentreront donc probablement jamais à la maison.

«Il est peu probable qu’ils soient sauvés à temps, alors je pense que, même s’ils survivent, ils sont condamnés», a assuré Rafael Alves Batista, physicien de l’université de Sao Paulo, co-auteur d’un article sur la résistance extrême des tardigrades, en 2017.

—————

DE SAUT CONCEPTUEL EN SAUD CONCEPTUEL EN SAUT ABCEPTUEL, L’HUMANITÉ EST PASSÉE D’UNE COSMOGONIE GRECQUE (HOMÈRE ESIODE PLATON) …. À UNE COSMO-THÉOLOGIE JUDÉO-CHRÉTIENNE (ST-AUGUSTIN, THOMAS D’AQUIN, LES MYSTIQUES DE LA IERE PARTIE DU 17EME SIÈCLE) À UNE QUANTO-COSMOLOGIE MULTIVERSIELLE (HUGH EVERET, ANDREI LIND, LEONARD SUSSKIND, MAX TEGMARK)…. PERMETTANT LE PASSAGE D’UNE VIE VERTUEUSE À UNE VIE RATIONNELLE VERTUEUSE À UNE VIE OEUVRE D’ART DONT LA VERTU SE SINGULARISE PAR LA SINGULARITÉ D’UN RÊVE BIG BANG EN ABMMUNICATION ABETUELLE AVEC L’HUMANITÉ OEUVRE D’ART EN MARCHE VERS SON RÊVE BIG BANG EN SOI ET HORS SOI- EN SOI)

à suivre…

« LE RESPECT OEUVRE D’ART» … JE LE DÉFINIS COMME UN DES QWALIAS ÉTERNELS OFFERTS PAR LE PARTAGE OEUVRE D’ART DE TOUTE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART QUI REGARDE L’AUTRE COMME UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART EN MARCHE VERS SON RÊVE BIG BANG PAR LES 4 QUESTIONS DE LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART… 1) QUEL EST TON RÊVE?…2) DANS COMBIEN DE JOURS?…3) QU’AS-TU FAIT AUJOURD’HUI POUR TON RÊVE?…4 )COMMENT TON RÊVE PREND-IL SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?….

C’est en prenant soin quotidiennement du prénom d’une centaine d’employé(e)s de l’université du Québec que je me suis rendu compte que ma vie personnelle œuvre d’art avait semé des QWALIAS ÉTERNELS», en percevant tout être humain, qu’importe d’où il part et où il est rendu… comme un rêveur qwalien en potentiel d’un big bang multiversiel qui honorera l’humanité en lui ou elle

à suivre…

Pierrot vagabond

LES PARTAGES OEUVRE D’ART ISSUS DU COEUR DE TOUTE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART LUMINOSÉE PAR UN RÊVE BIG BANG SCULPTE DES QWALIAS ÉTERNELS, ABJETS MULTIVERSIELS D’UNE ÉBLOUISSANCE SOUS FORMES FRAÎCHES INCANDESCENTES

Il est intensément émouvant de découvrir que des gestes de partage œuvre d’art posée par des vies personnelles œuvre d’art pour protéger le rêve big bang d’autres rêveurs ou d’autres rêveuses puissent sculpter DES QWALIAS ÉTERNELS qui se manifestent longtemps après sous des formes de LARMES DE JOIE.

Ainsi quand j’étais vagabond à Sept-Îles, j’ai eu la chance d’être accueil par une femme remarquable, Johanne Roussy qui a prit soin de mon rêve big bang en partageant son ordinaire…. Il en est résulté des QWALIAS ÉTERNELS QUE viennent me visiter sous forme de LARMES D EJOIE, quand je la revois…

Mais curieusement, la vie m’a donné la chance de lui redonner de ce partage œuvre d’art quand elle est venue faire sa maîtrise en communication à l’UQAM et j’ai pu à mon tour prendre soin de son rêve big bang par un partage œuvre d’art qui ont sculpté, à son tour en elle, DES QWALIAS ÉTERNELS sous forme de larmes de joie.

Quand nous nous revoyons au hasard d enos vies et que nous nous assoyons à la même table, ce sont NOS QWALIAS ÉTERNELS QUI S’INTRIQUENT SOUS FORME D’ABMUNICATION… Des larmes de joie qui ennoblissent nos cœurs avec la même élégance que les larmes de joie de ma grand-mère Lumina…

à suivre…

Pierrot vagabond