UNE TRÈS BELLE HISTOIRE D’AMOUR OEUVRE D’ART QUE J’AI RACONTÉ DANS UNE DE MES 100 CHANSONS…. TELLE QUE JE L’AI VÉCUE… QUAND ON M’A ACCUEILLI À L’ÎLE AUX COUDES…. DANIEL (METTEUR EN SCÈNE PAR LA SUITE DU CONTE PHILOSOPHIQUE DE SIMON GAUTHIER, LE VAGABOND CÉLESTE) ET CAROLINE DONT J’AI REVU CETTE ANNÉE LA TRÈS BELLE ADOLESCENTE DONT ILS SONT LES FIERS PARENTS

Chansons de Pierrot
137 … CAFÉ CRAPET SOLEIL
7 février 2009 – 21 h 51 min

REFRAIN 1
m’a vous conter comment
j’ai marché l’ile aux coudes
sorti du traversier
toute une côte a r’monter
oh monté monté monté
en haut
oh monté monté monté
en haut d’la cote

j’ai vire sur la droite
chu tombé s’un café
l’crapet soleil
y avait des tables dehors
pis des chaises d’accottées

ah oui
l’traversier
est a veille
de r’monter
ah oui
pas l’goût
d’prendre le boat
pas l’goût
d’descendre la côte

COUPLET 1

il est 8 heures- quart
une auto dans l’décor
une jeune femme qui s’approche
est enceinte au rabord
a dit mon chum
est dans l’char
va donc l’saluer
c’est lui
l’propriétaire
j’m’approche

son chum me dit
j’me bats contre un cancer
j’y ai dt
j’te donne
mon adresse courriel
écris-moe
m’a t’répondre
pis j’vas m’battre
avec toi

COUPLET 2

il est 9 heures – quart
un camion dans l’décor
un monsieur
qui s’approche
c’est l’père du gars dans l’char
y m’dit
mon gars
a l’cancer
deja qu’y etait
quadraplegique
j’aime mon gars
c’t’un rêveur magnifique
j’suis ses bras son physique

j’lui dis
j’te donne mon adresse courriel
écris-moe m’a t’répondre
pis j’va m’battre avec toé

REFRAIN FINAL

m’a vous conter comment
j’ai braille l’île aux coudes
repris le traversier
complètement bouleversé

ah oui
Caroline
même enceinte
monte en haut

ah oui Dan Dan
un cancer
ca s’gagne
en haut d’la cote

ah oui
Jean-Claude
l’père à Dan
prend ben soin d’Carolane

ah oui
j’ai l’goût de r’prendre le boat
j’ai l’goût d’monter la côte
pour me battre
avec
vous
autres

Pierrot
vagabond céleste

UN REMARQUABLE JOURNALISTE, DANIEL DESLAURIERS A IDÉE D’ÉCRIRE UN ROMAN FANTASTIQUE INSPIRÉ DE MES COMBATS AVEC LES SECTES POUR VENIR EN AIDE AUX VICTIMES DES SECTES …. NOUS FUMES LUI ET MOI PARTIE PRENANTE DU PLUS GROS DOSSIER EN 20 ANS À L’ÉPOQUE À AVOIR TRAVERSÉ LA GÉOGRAPHIE DES LAURENTIDES…. QUELLE HISTOIRE QUAND MÊME QUAND J’Y REPENSE…. ET COMME C’EST MAGNIFIQUE D’AVOIR CROISÉ SUR SON CHEMIN DES PERSONNALITÉS COMME DENIS LAMARRE ET DANIEL DESLAURIERS…. DES MONUMENTS D’ÉLÉGANCE ÉTHIQUE AU QUOTIDIEN

quel grande joie d’avoir de tes nouvelles Daniel …
depuis 13 ans maintenant, je fais partie d’une équipe de recherche pour doctorat
un conseil d’administration de la créativité
constitué de Marlene Auld, Michel Woodard, Pierrot vagabond

et tout ce qui arrive à un de nous est soumis à l’équipe

je pense que mes partenaires de recherche (un roman fantastique inspiré de ma vie) aimeront
et ta remarquable personnalité et ton projet…

ce serait bien que… si tu montes à Montréal un de ses soirs, on se rencontre dans le cadre notre bunker de l’amitié:))) et que tu parles de ton projet à mes camarades….

—————

Pour ce qui est d’une entrevue télévisée…
je t’avoue que j’apprécie l’anonymat d’un chercheur universitaire
15 heures par jour 7 jours par semaine….

j’ai 70 ans presque 71…:))))))))))))))))))

la vie privée me va comme un costume neuf à un jeune marié avec sa recherche:))))))

alors…
en principe…. toute notre équipe devrait être contente et de te connaître
et de t’entendre parler de ton projet……

si tu montes à Montréal… cela faciliterait ma vie:)))

————-

J’ai revu Denis Lamarre avec immensément de joie….
et là encore… mon ier réflexe fut de lui dire à quel point
j’ai dégusté nos 18 ans de scène… Il fut Monsieur parfait…
un grand monsieur …. ce fut un immense honneur de partager la scène avec lui

mais pour rien au monde… je ne voudrais que dans l’avenir on me reconnaisse dans la rue:))))))))))))))))))))))))))))
et comme j’ai dit à Denis… Je suis devenu un vieux Monsieur heureux….. qui n’a vraiment plus besoin
de l’espace public pour exister:))))))

Bienvenue dans ma vie Daniel
et dans la vie de mes deux partenaires de recherche

Pierrot vagabond

LE DIFFICILE RAPPORT ENTRE LA NAISSANCE ( JOHN RAWLS) , LA CONNAISSANCE ET LA RECONNAISSANCE ( ALEX HONNETH) …. LE VAGABOND CÉLESTE S’INSCRIT PLUS DANS LE SENS DU VOILE D’IGNORANCE DE RAWLS QUE DANS LES DEUX DIALECTIQUES DE HEGEL (LE SYSTÈME DE L’ÉTHIQUE DU JEUNE HEGEL ET LE MAÎTRE ET L’ESCLAVE DE LA PHÉNOMÉNOLOGIE DE L’ESPRIT) SUR LESQUELLES S’APUIE HONNETH DANS SON LIVRE LA SOCIÉTÉ DU MÉPRIS….

Honneth ayant pris la relève d’Habermas comme maître à pensée de l’école de Frankfort transporte les mêmes apories issues de la lutte entre la forme et le contenu débusquée par Lukacs et sur laquelle d’ailleurs Hockeimer autant qu’Adorno se sont buttés devant l’émergence de la société de consommation … même Marcuse avec son homme uni-dimentionnel et Habermas avec sa société de la communication transportent ;le malaise issu du marrxisme originel …. tête à l’endroit de deux dialectiques hégéliennes.

Dans la société transgrammique nano-moderne dans laquelle nous nous inscrivons, le voile d’ignorance de Rawls me semble beaucoup plus évité les pièges de la connaissance et de la renaissance par la naissance issue d’une invention paradigmatique d’une pensée abstraite polutique de très haut niveau théoritique

à suivre…

Pierrot vagabond

JE VIENS DE RETROUVER PERDU DANS LE BLOG UN EXTRAORDINAIRE APHORISME DE MON AMI ET PARTENAIRE DE RECHERCHE MICHEL LE CONCIERGE…. COMME CE CARNET DU CONCIERGE INVENTEUR DE LA PHILOSOPHIE D,EN BAS SERA ÉMOUVANT DE VISION PLANÉTAIRE.

PREND N’IMPORTE QUEL DIRIGEANT
DE LA PLANÈTE QUI A TOUS LES POUVOIRS
DU MONDE DONT CELUI DE VIE ET DE MORT
SUR LES CITOYENS

PLANTE-LE AU MILIEU DE LA MISÈRE HUMAINE

S’IL EST SEUL

ON LE VERRA LUI-MÊME

DONNER DE L’EAU
À QUI EN A PLUS BESOIN QUE LUI

Michel le concierge

« LA CHANSON DU CAMIONNEUR» OU L’EXEMPLE PARFAIT D’UN DÉBRI DE LA MÉMOIRE MULTIVERSELLE DU COEUR , MÉTHODOLOGIE À PARTIR DE LAQUELLE VA SE DESSINER LE DOCTORAT (AULD, WOODARD, ROCHETTE) ET COMME MICHELLE DIT SI BIEN: «PIERROT…. JUSTE AVEC 2 CHANSONS ON A FAIT UN TROU D’UN COUP»… COMME IL A RAISON….. TOUT LE DOCTORAT EST UN JE TE DEMANDE PARDON POUR QUE CHAQUE PERSONNE HUMAINE OEUVRE D’ART VIVE UN JE T’AIME À LA GRANDEUR D’UN PAYS SOUS UN ARCHTYPE HOLOGRAMMIQUE D’UN VAGABOND CÉLESTE PEIGNANT L’AMOUR D’UN CAMIONNEUR POUR SA FEMME INCAPABLE DE LUI DIRE JE T’AIME… ET DIRE QUE LE GRAND CONTEUR INTERNATIONAL SIMON GAUTHIER EN EST L’ENCHANTEUR QUI A PERMIT QUE CE DOCTORAT SOIT EN FAISANT CONNAÎTRE CETTE CHANSON À SON AMI FRED PELLERIN

Une chanson et ses planètes alignées

Lancée la semaine dernière comme premier extrait de l’album Après, la Chanson du camionneur s’est retrouvée au sommet des ventes sur iTunes en seulement 24 heures. Il faut dire que la création de Pierre « Pierrot » Rochette était, le même jour, au cœur d’un épisode de Faire œuvre utile, cette émission diffusée à ArTV et organisant des rencontres entre un créateur et une personne du public pour qui le livre, la chanson, la toile, le spectacle de l’artiste a été aidant.

« Tu te souviens du camionneur décédé dans un accident sur l’autoroute 40 il y a deux ans à Montréal? Ça avait brûlé pendant des heures! Ce jour-là, sa conjointe était à Saint-Élie-de-Caxton. Elle n’a su la nouvelle qu’après, parce que le cellulaire ne rentre pas à Saint-Élie. Pour elle, le village était désormais relié à la mort de son mari. Plusieurs mois plus tard, elle vient voir mon spectacle, pour exorciser tout ça. Et comme chanson de rappel, je fais La chanson du camionneur… »

Fred Pellerin a aussi vécu des émotions fortes lorsqu’il a découvert ce texte jusqu’alors inédit, que quelques artistes se passaient « sous le manteau ». Il est signé par un des deux fondateurs de la légendaire boîte à chansons montréalaise Les 2 Pierrots. L’histoire de son auteur est tout aussi palpitante.

« Pierre, c’est un gars qui avait une maison, une voiture, des RÉER, et qui, il y a une vingtaine d’années, a dit : c’est pas ça que je veux. Il a donné sa maison, sa voiture, ses RÉER, et il est devenu vagabond au Québec. Il s’est dit qu’il allait prendre soin de l’univers pour voir si l’univers était capable de prendre soin de lui. Encore aujourd’hui, tout ce qu’il possède tient dans un sac. »

Surtout, le musicien a écrit, au fil de ses errances, une centaine de chansons, toutes associées à une personne rencontrée sur la route. Dont une inspirée d’une conversation avec un camionneur lui ayant confié le grand amour qu’il vouait à sa femme et son incapacité à le lui exprimer.

« Pierre lui a répondu qu’il allait lui organiser ça et il a écrit cette chanson où il y a un j’t’aime chuchoté, en dehors de la mélodie, après le premier vers de chaque couplet. Comme un aparté.

J’ai un collègue conteur, Simon Gauthier, qui a construit un spectacle complet autour de l’histoire de Pierrot. Il a appelé ça Le vagabond céleste. C’est lui qui m’a envoyé un enregistrement maison de la chanson, en format mp3, en me disant : “C’est trop pour toi!” Je l’ai écoutée dans mon auto en revenant de l’épicerie et j’ai braillé. »

Quand cuisine rime avec mélamine
Il a toutefois fallu négocier avec Pierre Rochette qui, fidèle à sa philosophie, refuse toute forme de reconnaissance et de droits d’auteur. « Il a fini par accepter à certaines conditions. Une d’entre elles était de mettre dans le livret l’adresse de son site internet où il explique sa démarche du pays œuvre d’art [wow-t.com]. Et un ami va se charger de récupérer les droits d’auteur pour l’aider à réaliser quelques projets… C’est un gars d’une très grande humanité. »

Fred Pellerin a particulièrement été touché par le texte, écrit dans les mots de chaque jour — « cuisine qui rime avec mélamine et le petit lit de cabine qui est trop grand » —, mais contenant quand même une « histoire d’amour géante ».

« Probablement aussi parce que je me reconnais en tant que gars qui fait de la tournée. Moi aussi, j’ai une vie de route, avec dans ma voiture une valise toujours prête, que je lave en arrivant, que je sèche et que je remets dans l’auto. Et s’il y a une chose que je n’aurais pas voulu pour mes enfants [ils ont aujourd’hui 13, 10 et 8 ans], c’est un père qui n’est qu’une valise dans l’entrée. »

« Mais on a analysé tout ça avec eux et on a conclu que j’étais plus présent qu’un gars qui travaille. Quand je crée, je suis à la maison. Je prends une semaine de congé sur cinq, deux mois de congé en été … on les emmène avec nous, on fait l’école à la maison et ils vivent plein de choses à travers tout ça. »,

COMME PLATON, DESCARTES OU PASCAL EN LEUR TEMPS, NOTRE ÉQUIPE DE RECHERCHE HOLOGRAMMIQUE DES RÊVEURS ÉQUITABLES (AULD, WOODARD, ROCHETTE) N’EST NI L’EXPRESSION DE NOTRE MILIEU NI UN MOMENT HISTORIQUE, MAIS DE VÉRITABLES CRÉATEURS QUI REVENDIQUENT LA POSTURE DE PEINTRES DE LA PENSÉE ABSTRAITE ….

Un jour, cette équipe de recherche hologrammique (Auld, Woodard, Rochette) lancera la nano-citoyenneté-planétaire multiverselle par la mise en marche transgrammique de notre algorithme de justice sociale : « wow-t=2.7k» , d e aquelle découlera une métaphysique du frémissement ontologique des qwalias, une méthodologie des débris multiversels de la mémoire du coeu et une épistémologie constructiviste-abductive d’une errance poétique d ela naissance hors de la connaissance comme de la reconnaissance contreverselle.

hors temps, hors réalités , hors servitude
tout part d’une chanson

LA CHANSON «JE TE DEMANDE PARDON» DE MICHEL LE CONCIERGE EST UN RADEAU DE LIBERTÉ SUR L’OCÉAN DE LA CONDITION HUMAINE

—————-

«TOUTE PERSONNE QUI APPELLE ET PROCLAME LA GUERRE DOIT OBLIGATOIREMENT ÊTRE LE IER EN AVANT AVEC SA FAMILLE». ET MICHEL DE POURSUIVRE AU TRAVERS DE LES RIRES GARGANTUESQUES DE PIERROT… MERCI POUR TA DISPONIBILITÉ… VOICI MAINTENANT TOUTES TES MÉDAILLES AU CAS QU’ON NE TE REVOIE PAS…

CARNET DU CONCIERGE.

C’est aussi impossible… On peut même pas s’imaginer ce que ça peut faire à une famille d’envoyer un fils ou une fille dans l’armée en Afghanistan…. Qui r’viendra jamais… On peut pas s’imaginer ça. J’suis certain moé que tant qu’ca t’est pas arrivé, tu peux pas t’imaginer ça. Et pis…a… on peut pas s’imagnier non plus… comment ça s’passe dans la tête des gens qui décident…d’envoyer des soldats… se battre… dans d’autres pays… sachant qu’y en a qui reviendront pas… C’est impossible à s’imaginer…

Mais si… moi je trouve que… c’est pas à moé de juger de d’ça, tu vois-tu… moi je l’sais pas mais vois-tu… moé j’me sens mal… POUR LES VIES PERDUES… ME SENS MAL POUR LES VIES PERDUES…

Pis c’est à cause de d’ça que j’ai écris c’chanson-là…celle-là…à cause de d’ça… parce que… on se rend pas compte comment… QUELLE INFLUENCE ON A SUR LA VIE DES AUTRES… vois-tu.. On s’en rend pas compte… COMMENT ON PEUT DÉTRUIRE DES VIES AVEC PEU DE CHOSES. Avec une décision ben souvent ou avec une maladresse ben souvent… Alors j’avais fairte cette chanson-là … dans l’espor… d’éveiller des consciences… vois-tu.. c’est un peu ça l’idée… vois-tu… pis commencer par… LA MIENNE D’ABORD… ma propre conscience de… comment je me comporte dans la vie… et des conséquences que ça peut avoir sur les autres… C’est pas simple tu vas dire… mais… y m’est arrivé une bonne journée de faire ça… pis ça donné ça.

—————-

JE TE DEMANDE PARDON

COUPLET 1

S’il m’arrive de parler au travers de mon chapeau
S’il m’arrive de prendre place trop souvent
Si je m’approprie sans te voir l’espace de ta vie
Si je préoccupe ton âme en secret dans la nuit…
Je te demande pardon…
Je te demande pardon…

COUPLET 2

Si je vagabonde poète autour de la planète
Si je suis parti sans avis au détour de nos vies
Si je t’ai volé ton rêve, déserté, laissé meurtri,
Si j’en ai trop fait, trop dit, ou pas assez dans ta vie
Je te demande pardon…
Je te demande pardon…

COUPLET 3

Si je n’ai pas compris la beauté du monde d’ici
Si je n’ai pas admis qu’il y a la vie après la vie
Si je suis révolté parce que je suis enchaîné
Si je ne peux te rassurer quand je suis déchaîné
Je te demande pardon…
Je te demande pardon…

COUPLET 4

Et si je le savais tout ce temps que je te volais…
Et si je le savais tout ce temps que toi tu m’aimais…
Je n’ai pas d’âme pas de cœur aujourd’hui je le dis…
Je veux changer de vie et d’amour te dire merci
Je te demande pardon…
Je te demande pardon….
Je te demande pardon…
Je te demande pardon…
———————-
Pierrot vagabond, au nom de par et pour notre équipe de recherche Auld, Woodard, Rochette

L’AVENTURE TRYADIQUE DU VAGABOND CÉLESTE (1… MONSIEUR 2.7K? UN 1000 PAGES DE LITTÉRATURE POUR CRÉER LE PERSONNAGE….2… 100 CHANSONS POUR TÉMOIGNER DE SON ERRANCE POÉTIQUE…3) UN DOCTORAT POUR ÉPURER SA NAISSANCE ONTO-MULTIVERSELLE DE TOUTE CONNAISSANCE COMME DE TOUTE RECONNAISSANCE….. COMME DIT MON AMI ET PARTENAIRE DE RECHERCHE MICHEL LE CONCIERGE ÊTRE C’EST NAÎTRE ET CONNAÎTRE OU RECONNAÎTRE……

« En deux chansons (la chanson du camionneur et je te demande pardon) on a réussi un trou d’un coup »… dixit Michel le concierge….

Comme Michel a raison…. Chaque matin, à notre conseil d’administration de la créativité» on naît en équipe … dans une joie de vivre éblouissante de confort humain.

Marlene la jardinière, Michel le concierge, Pierrot vagabond enchantent leur condition humaine réciproque en prenant soin du rêve big bang des uns des autres…

De là cette joie que nous avons tous les trois à habiter l’être par la naissance en visualisant la connaissance comme la reconnaissance comme des pièges  dangereux pour la fraîcheur des frémissements ontologiques d’une vie personnelle oeuvre d’art autant que pour ses débris de la mémoire du cœur qui la transmagent multiversellement..

La chanson «je te demande pardon» de Michel est devenu notre hymne à la naissance… un conte pour un feu de joie… feu de camp autour duquel on invente peu à peu la nano-citoyenneté-planétaire.

Ce matin nous avons adopté le nom officiel de notre équipe de recherche : LES RÊVEURS ÉQUITABLES … Michel refera un poster avec nos trois mains autour de mon bâton de marche… la main de Marlene la jardinière sur le dessus, la main de Michel le concierge en dessous et la main de pierrot le vagabond en dessous de celle de Michel……

L’équipe des RÊVEURS ÉQUITABLES a pour but de nous faire vivre l’anonymat dont on a besoin pour peindre la beauté du monde par nos 3 wows en vue d’inspirer l’intitut de l’intelligence artificielle du Québec à faire de l’algorithme de justice sociale wow-t=2.7k? un hymne à la beauté du monde par l’invention DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE…

Et dire que le grand conteur international Simon Gauthier par son récit philosophique «le vagabond céleste» en a déjà immortalisé par plus de 150 prestations à travers la francophonie les quatre questions de toute vie personnelle oeuvre d’art

1: Quel est ton rêve?
2: Dans combien de jours?
3: qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
4: comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

Un jour
les enfants qui se meurent de faim ou de blessures de guerre sur terre seront sauvés par la cinquième question

COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN D ELA BEAUTÉ DU MONDE?

Et ce jour-là et ce jour-là seulement, l’archétype hologrammique du vagabond céleste naîtra sous l’errance poétique d’une humanité oeuvre d’art en marche.

Pierrot vagabond

DENIS LAMARRE, UN GÉRANT-CATHÉDRALE DE BIENVEILLANCE ET D’AMOUR POUR SES JEUNES ARTISTES ET SON NOUVEAU DUO « CHANDAIL DE LOUP» UN COUPLE MARIÉ AVEC UN JEUNE ENFANT QUI EST EN TRAIN DE SCULPTER LA BEAUTÉ DE LEUR ENGAGEMENT PAR DES CHANSONS ET UN PARTAGE ÉQUITABLE DE LA SCÈNE.

Quelle joie pour moi de voir mon ex-partenaire de scène Denis Lamarre redonner aux jeunes artistes ce qui fut notre oeuvre d’art: l’amitié sans faille… j’étais à la soirée de lancement qu’il avait organisé la la salle Claude Léveillée de la place des arts… Quand Denis organise, tout est infiniment parfait… et de voir dans ses yeux son amour pour ses jeunes artistes… et de voir ses jeunes artistes sur scène dans leur déveoppement… wowwww…

Je me disais quand Denis est là…. il fait la différence dans la vie de ceux et celles qu,il aime… il fut toujours ainsi … et il est encore magnifiquement ainsi

Pierrot vagabond

Bravo à tout el’équipe de production
croyez à vos rêves
comme Denis et moi avons cru au nôtre
pendant 18 ans.

CONTE POUR UN FEU DE JOIE…. TU TE RAPPELLES SIMON…. CE DOUX DÉBRIS MULTIVERSEL DE LA MÉMOIRE DU COEUR….SUR MA ROUTE DE VAGABOND CÉLESTE, PENDANT QUE LE PEINTRE INOU RICHARD FONTAINE PORTAIT LES PEINES DU MONDE TEL UN SHAMAN AVEC SES PINCEAUX, MOI LA NUIT PRÈS DE LUI, JE CHERCHAIS PAR MON AMOUR DU MONDE L’ÉQUATION PERMETTANT À CHAQUE PERSONNE HUMAINE SUR TERRE UNE PUISSANCE RÉELLE DU RÊVE….. ISSU DE LA LITTÉRATURE… «WOW-T=2.7K?» DEVINT PRESQUE 20 ANS PLUS TARD L’ALGORITHME D EJUSTICE SOCIALE D’UNE ÉQUIPE D’ARCHÉTYPES HOLOGRAMMIQUES: MARLENE LA JARDINIÈRE, MICHEL LE CONCIERGE, PIERROT VAGABOND

L’INNU AUX YEUX DE VELOURS
8 février 2009 – 20 h 16 min

REFRAIN

toi le meilleur peintre de l’auberge
toi l’Innu aux yeux de velours
toi dont les doux pinceaux
submergent
les peines du monde par ton amour
les peines du monde par ton amour

—-

COUPLET 1

c’est ton nain d’jardin
qui t’écrit cette nuit
cher Innu
t’es mon meilleur ami
j’vais bientôt tenter
d’traverser l’pays
en marchant
à fond mes 60 ans
sans même faire de pouce
sans aucun argent
dans une main
ma guitare sur ma faim
juste un vieux chapeau
presque rien dans l’sac à dos
mais dans mon coeur
des Innus le meilleur

REFRAIN

toi le meilleur peintre de l’auberge
toi l’Innu aux yeux de velours
toi dont les doux pinceaux
submergent
les peines du monde par ton amour
les peines du monde par ton amour

—-

COUPLET 2

c’est ton nain d’jardin
qui t’écrit cette nuit
cher Innu
t’es mon meilleur ami
y a deux mois deja
j’suis parti comme ça
marcher tout seul
les routes du Canada
tu t’es inquiété
plein d’courriels t’as envoyé
pour dire au monde
si vous l’voyez
ramassez-le
puis ramenez-moi le
pour que je l’réchauffe
de mes pinceaux
et de mon amitié

REFRAIN

toi le meilleur peintre de l’auberge
toi l’Innu aux yeux de velours
toi dont les doux pinceaux
submergent
les peines du monde par ton amour
les peines du monde par ton amour

Pierrot
vagabond céleste

L’AMITIÉ OEUVRE D’ART … OU UN BOUQUET DE QWALIAS AU SERVICE D’UNE HUMANITÉ OEUVRE D’ART EN DEVENIR…. LA QWANTICATION DES RELATIONS HUMAINES PASSE PAR UN CONTE POUR UN FEU DE JOIE ( DE LA SOCIOLOGUE GAELLE ÉTÉMÉ)

Aujourd’hui, je reverrai mon partenaire de scène durant 18 ans… Denis Lamarre du duo Rochette-Lamarre…. notre amitié fut oeuvre d’art.… ce sera comme si on s’était jamais quitté…. Lui avait hérité du Patriote de Ste-Agathe… moi hérité de mon rêve… devenir un vagabond, un vrai comme ceux que j’avais vu sauter du train de ma galerie quand j’avais un peu moins de 5 ans.

Quelle belle carrière dans le respect radical l’un de l’autre nous avons eu…. 250 spectacles et plus par année .. sans conflit, sans tension …. durant 18 ans… quand même….

Et cette maîtrise universitaire  sur le rire dans le cerveau humain en même temps (14 années sur 18) … et mes recherches pour écrire des spectacles de burlesque autant que de western… quand même…. des sketches, des monologues, des numeros de slapsticks et j’en passe… on écrivait quand même tous nos Noel d’automne à l,auberge la calèche dans les Laurentides…. 20,000 personnes par année venaient de partout en autobus et remplissaient durant tout l’année notre petit laboratoire de recherche en création…. nous faisions créer des décors, des costumes…

Comment ais-je pu être aussi heureux?… Sans doute que Denis, comme Michel Woodard, mon partenaire de recherche actuel, avait bien saisi que je ne devais rien faire d’autre que d’habiter la beauté du monde…. Denis me disait souvent: Pierrot, je sais que tu es un vrai parce que je me sens constamment en vacance à tes côtés… Faut dire que dès l’âge de 15 ans, il avait été l’éclairagiste attitré au patriote de Ste-Agathe et avait connu tous les artistes européens et québécois qui étaient passé sur cette scène … que de belles nuits nous avons passé au retour dans nos tournées à écouter des chansons inconnues de nos chansonniers et le plaisir que nous y avons mis à analyser chaque oeuvre…. Surtout, nous aviosn pris la bonne habitude de ne parler que des moments de magie que nous avions vécu sur la scène et jamais de ce qui n’avait pas marché….

Nous avions un remarquable cospus de numeros de scène et nous improvisions le plus souvent le pacing du spectacle en fonction et de la foule devant nous et de l,importance de garder frais à la mémoire chaque numero de chant ou de comédie que nous avions créé. Je sais que Denis a encore chez lui à St-Adolphe d’Howard toutes les pistes musicales de nos créations, beaucoup de videos de nos performances … mais surtout… LES QWALIAS DE NOTRE AMITIÉ OEUVRE D’ART ensemencent encore magnifiquement chacun de nos quotidiens….  Il a 67 ans, moi 70 presque 71…. mais comme nous avons vécu la perfection en amitié oeuvre d’art, nos vies dansent encore l’errance poétique qui fut notre vie sur scène durant 18 ans.

Et je dois bien avouer que Simon Gauthier a très bien illustré cette maxime qui m’habite depuis toujours: EGO SUM PAUPER… NIHIS HABEO ET NIHIL DABO… (je suis pauvre, je n’ai rien et je ne demande rien). à travers son récit philosophique: le vagabond céleste.

Je me rappelle… Je revenais d’Afrique, de Côte d’Ivoire et Denis traversait une mauvaise passe… Il allait avoir 30 ans et sentait qu’il avait rater sa vie parce qu’il n’était pas devenu artiste… Je lui dis… «Et si on formait un duo!» qu’est-ce qui rendrait heureux… Et lui de me dire… moi jaime bien tout contrôler» formidable que je lui dis… moi j’aime rien contrôler… on va bien s’entendre»… On a fondé une compagnie … dont j’étais le président.. à la condition que je ne sache jamais ce qu’il y avait dans les livres… Je voulais juste signer avec une belle plume… Durant 18 ans… j’ai signé 18 fois , une fois par année, sans même jamais regardé les livres…. et cela m’a rendu trèsssss heureux parce que Denis était un homme d’exception…..

Ainsi sont Michel Woodard et Simon Gauthier … je peux vivre hors temps, hors réalité, hors servitude la recherche doctorale parce que des êtres d’exception poétisent d’amitié oeuvre d’art le conte pour un feu de joie que constitue notre énigmatique périple sur terre.

Pierrot vagabond