QU’EST-CE QUE LE RÊVE DANS LE CADRE DE LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART?….. c’EST UNE ERRANCE POÉTIQUE FABULEUSE PARCE QU’ÉPIQUE ISSUE D’UNE INTUITION FONDATRICE ENFLAMMÉE PAR L’INSTINCT SAUVAGE TOUT EN ÉTANT ÉCLAIRÉE PAR LE DIALOGUE CÉLESTEMENT JOYEUX ENTRE L’IMAGINATION ET LA RAISON.

Mon hypothèse forte en ce qui a trait à la définition de l’étiquette … RÊVE… dans le cadre d’une vie personnelle œuvre d’art me vient (sur une période de 20 ans de recherche)…….

a) de l’étude comparative et inductive des biographies des grands rêveurs et rêveuses de l’humanité

b) de l’étude historique et paradigmatiques des systèmes moraux et éthiques dans leurs apparitions successives (ex: l’eudémonisme chez les grecs, la téléologie de la grâce chez les chrétiens, la raison libératrice inventant l’autonomie chez Kant, le sentiment comme mode majeur opératoire chez Rousseau, la passion comme mode majeur de libération humaine chez les romantismes de la iere partie du 19eme siècle, la raison empiriste et constructiviste du positivisme européen autant que du pragmatisme américain, l’imagination comme mode majeur de libération de l’être humain chez les surréalistes, l’hyper-individualité du post-modernisme dans le fractionnement nano-monadiste (Leigniz) par l’émergence de la société nano-numérique du 21eme siècle…

Bref, le résultat en fut une systématisation des attributs essentiels de l’étiquette rêve….. à partir … DES CONFIGURATIONS COMME MON GRAND-PÈRE LUCIEN, MON ONCLE PAULO ET MON PÈRE ROGER QUI FURENT DES PASSEURS DE RÊVE… COMME MODE D’ERRANCE POÉTIQUE FABULEUSE PARCE QU’ÉPIQUE ISSUE D’UNE INTUITION FONDTRICE ENFLAMMÉE PAR L’INSTINCT SAUVAGE DANS UN DIALOGUE CÉLESTEMENT JOYEUX ENTRE L’IMAGINATION ET LA RAISON.

Une anecdote pour illustrer le tout….

La dynamique du rêve entre Mon grand-père Lucien et mon oncle Paulo ressemblait à celle entre Laurel et Hardy… un peu lunaire et complice…. tandis que la dynamique entre mon oncle Paulo et son frère… mon père Roger…. ressemblait à celle entre ABBOTT ET CASTELLO, un peu plus martienne… du fait que la base de mon père était les vertus théologiques de la religion chrétienne et celle de Paulo les quatre vertus cardinales encadrant son épicurisme intelligent.

 

donc allons y pour l’anecdote….

Quand mon père Roger est devenu réalisateur d’émissions de télévision à C.K.T.M. t.v. Trois-Rivières, il fut entre autres à la direction d’une émission musicale… durant plusieurs années.

Mon oncle Paulo qui habitait La Tuque et qui avait joué du piano et de l’accordéon dans l’orchestre de mon père Roger (donc son frère) durant toute leur jeunesse, avait souvent demandé à mon père de chanter une chanson au piano à son émission… Et mon père de lui répondre… jamais de mon vivant… je suis sur que tu vas me faire honte…. Et Paulo vécut ce refus sur plusieurs années comme un fabuleux évènement épique déchaîné par son intuition fondatrice enflammée par son instinct sauvage dans un dialogue célestement joyeux entre son imagination et sa raison…

Un jour, aussi grandiose que la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb (les paroles même de mon oncle Paulo) mon père Roger dit à mon oncle Paulo… ok… tu vas faire une chanson TI-OISEAU… AU PIANO… mais pour être sur que tu me feras pas honte… je ne réaliserai pas l’émission…. Je vais la faire réaliser par un autre réalisateur très autoritaire… une vraie police des ondes… et moi, dans la détente parce que la religion chrétienne me demande d’être charitable pour mon frère… je vais la regarder chez moi en direct…. dans ma télévision… en remerciant Dieu de m’avoir donné un frère qui fait honneur à son frère par le meilleur de son talent… Il faut dire que mon père était à ce point religieux inquiet qu’il s’était fait enterrer dans la même tombe que son ami le curé de la paroisse pour être sur d’entrer au ciel… mais ça c’est une autre histoire….

 

continuons l’anecdote….

Mon père s’installe donc  devant sa t.v…. mon oncle Paulo chante Ti-oiseau comme prévu assis au piano… performance remarquable… sauf que petit détail… Il était déguisé en femme avec un gros rouge à levres et disait entre chaque couplet… SALUT TI-FRERE… en lui faisant des by by….

Mon père fit une colère titanesque…

dans ce temps là… les émissions étaient enregistrées sur films… il alla de nuit au poste…. découpa la performance de mon oncle Paulo pour que cela ne traine pas dans les archives… et renferma le morceau de bobine dans une filière… morceau de bobine qui existe peut-être encore comme un message dans une bouteille à la mer… la Joconde de mon oncle Paulo déguisé en femme.. version La Tuque

l’anecdote a une finale…

Jusqu’à la fin de leur vie, chaque à leur manière, ni l’un ni l’autre ne purent s’empêcher de raconter cette anecdote dans un rire gargantuesque et d’eux-mêmes et des spectateurs, comme étant le symbole même de la réussite, chez l’un comme chez l’autre de leur vie personnelle œuvre d’art.

sur Google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.ca
Michel le concierge

LES QUATRE QUESTIONS DU PAYS OEUVRE D’ART… UNE APPLICATION HOLOGRAMME PRAGMATIQUE DES RECHERCHES D’aRISTOTE, KANT, SARTRE EN PHILOSOPHIE ET DUCHAMP EN HISTOIRE DE L’ART.

Les quatre années et demie où le remarquable Gérard Cadieux, la loyale Suzanne Fortin et moi Pierrot vagabond, avons travaillé dans une librairie alternative de Victoriaville (recyclo-livres) à un concept libérateur de l’humanité esclave des superstitions, mythologies et religions, nous sommes arrivés ….. d’abord à une formule logorithme dont Gérard Cadieux peut fièrement revendiquer la paternité finale ; WOW-T=G3….. Fais wow sur ton rêve, ne triche pas et une force G3 de l’univers va provoquer de la synchronicité dans ta marche intègre vers ton rêve….

Puis sur ma route de vagabond… la fin de la formule s’est modifié par suite d’essais et erreurs empiristes… elle est devenue pour moi et non pour Gérard… WOW-T=2.7K… fais wow sur ton rêve, ne triche pas et le bruit de fond cosmique de l’univers (2.7k) deviendra une onde radio provoquant de la synchronicité dans ta marche vers ton rêve…

Mais toutes mes années dans les bibliothèques universitaires ont fait surgir une question… Quelle est la formule que toute personne sur la terre, surtout celles sans aucune instruction formelle,  pourrait comprendre et qui respecterait les découvertes paradigmatiques d’Aristote, de Kant, de Sartre et de Duchamp….

Aristote créant une systémie eudémique, Kant inventant par la critique de la raison pure l’autonomie comme valeur premiere de l’existence humaine sur la terre, Sartre par sa conférence de 1948 L’EXISTENTIALISME EST UN HUMANISTE lançant l’existence qui précède l’essence avec le projet comme ier moteur de la construction de l’essence par l’existence et Duchamp faisant la preuve que la vie personnelle œuvre d’art est la plus grande œuvre d’art qu’un humain peut réaliser dans son passage sur la terre.

Mais voilà…. Peut-on créer une formule orale qui peut faire le tour de la terre et que quelqu’un qui ne sait ni lire ni écrire peut opérationnaliser comme si il avait une connaissance pointue d’Aristote, de Kant, de Sartre et de Duchamp?

De là les quatre questions du pays œuvre d’art…

QUEL EST TON RÊVE?
DANS COMBIEN DE JOURS?
QU’AS-TU FAIS AUJOURD’HUI POUR TON RÊVE?
EN QUOI TON RÊVE PREND-IL SOIN DE LA BEAUT. DU MONDE?

Michel le concierge par son documentaire sur le pays œuvre d’art déposé au festival international du documentaire de Montréal, Simon Gauthier par son spectacle du vagabond céleste un peu partout à travers la francophonie, Marlene la jardinière par le pragmstisme de son jardin rêvé depuis 12 ans et Pierrot par ses vagabondages universitaires comme son errance poétique à travers le Canada pour allumer des rêveurs… toute cette équipe fait voyager les quatre questions juste pour voir si (comme la chanson au clair de la lune)… elles vont s’emparer EMPIRIQUEMENT  de l’âme collective du Canada au point d’en faire un gâteau de fête de vie citoyenne œuvre d’art en vue d’un Canada pays œuvre d’art….

La question du doctorat étant la suivante… QUELLES SONT LES CONDITIONS ÉCO-PHILANTHROPIQUES PERMETTANT LE SURGISSEMENT DU PREMIER PAYS OEUVRE D’ART SUR LA PLANÈTE TERRE…

L’hypothèse forte étant la suivante: les conditions existent déjà… IL SUFFIT D’UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART POUR QUE LA MASSE CRITIQUE…. QUI EST UN….  ALLUME UN FEU DE FORÊT nano-numérique… DE VIES PERSONNELLES OEUVRES D’ART…

MERCI AUX ÉCHO-PHILANTHROPES DE L’ESPACE-MONDE DE FAIRE VOYAGER LES QUATRE QUESTIONS.

sur Google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com
Michel le concierge

LE 18 MAI 2016 LE VAGABOND CÉLESTE DU CONTEUR INTERNATIONAL SIMON GAUTHIER PRÉSENTÉ À GRENOBLE

Le spectacle…
FESTIVAL DES ARTS DU RÉCIT
Mercredi 18 mai 2016 à 19h30.

Le Vagabond Céleste est un conteur, un chanteur et un menteux, capable d’adoucir le passage de l’hiver au village pour le bien de tous. C’est une légende, un personnage phénoménologique, un poète du quotidien, un chasse-morose qui fait du bien. Le Vagabond Céleste réchauffe tel un poêle à bois dans l’hiver des questions sans réponse.
Quand je l’ai croisé, il vagabondait la beauté du monde. Appuyé sur son bâton, il m’a demandé : c’est quoi ton nom ? C’est à ce moment que tout a commencé.
Simon Gauthier raconte l’abandon, l’abondance et le succès d’un homme qui avait tout pour être heureux. Mais un soir, cet homme décille. Pierrot rêve de tout changer, il troque sa maison contre une paire de bottes, pour aller plus loin dans sa vie.
Depuis, il marche le Québec. Réel, intense et actuel, Pierrot le vagabond enlumine la conscience des gens qu’il croise. Le rencontrer, c’est recevoir un grand souffle de poésie qui nous étreint, comme des bras chauds venus nous réconforter durant une nuit d’hiver, sans abri. Du bonheur à travers le froid. Un récit émouvant porteur d’avenir.

De et par Simon Gauthier
Mise en scène : Daniel Gaudet

sur Google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com
Michel le concierge

MICHEL LE CONCIERGE M’A MONTRÉ LE VAGABOND CÉLESTE DE SIMON GAUTHIER À LA MAISON DE LA CULTURE FRONTENAC QU’IL AVAIT FILMÉ AVEC SA CAMÉRA PROFESSIONNELLE

Simon m’éblouit… il travaille lentement mais passionnément…. L’équilibre entre les trois générations, Lucien Rochette, Paulo Rochette et Pierrot Rochette…. la magnifique création de Morose… les quatre questions, le passage du conte à la réalité…. tout est d’une élégance conceptuelle à couper le souffle….

Si mon Grand-père Lucien était vivant, il n’en reviendrait pas qu’enfin un être humain a saisi la magie DE SES BOTTES POUR ALLER PLUS LOIN DANS LA VIE… Magie que je transporte encore tous les matins en portant aux pieds MES PANTOUFFLES EINSTEIN DU DOLLORAMA, une version nano-romantique des bottes de mon grand-père… Et surtout, mon frère François a une photo de Mon grand-père Lucien faisant répété sa femme et ses enfants sur la galerie… là-dessus mon père a 5 ans et tient une mandoline dans ses mains…..

Et que dire de mon oncle Paulo…. il n’en reviendrait pas qu’enfin une personne humaine raconte QUE SON AVION POUR ALLER PLUS LOIN DANS LA VIE… était réellement magique…

Et que dire de son portrait du vagabond céleste à l’ouverture… C’est une vraie histoire… Ca s’est passé à St-Bruno… dans une tempête de neige épouvantable au tout début de mon vagabondage… je ne pouvais ni avancer, ni reculer… et je criais MERCI MERCI MERCI…

C’est le jeune propriétaire du Mont St-Bruno qui m’a ramassé dans son camion…. parce quand il a vu ma guitare… il a voulu me jouer de ses chansons qu’il avait composées…..

Et ce rêve de vagabonder la vie…. de faire de l’éternité ma scène…. parce que la scène sur laquelle j’avais passé 32 ans était trop petite…depuis le ier jour d’ailleurs…

Simon a l’art de peindre plus vrai que nature….c’est immensément bouleversant…..

sur Google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com
michel le concierge

J’AI COMMENCÉ À VAGABONDER LA BIBLIOTHEQUE DE L’UNIVERSITÉ McGILL

Ma stratégie contextuelle au niveau philosophique s’orientant dans le sens suivant:

KANT A INVENTÉ L’AUTONOMIE DE L’ÊTRE HUMAIN PAR LA RAISON, LE TRIO MARLENE, MICHEL,PIERROT VISE À LA MÊME LUMINOSITÉ LOGIQUE À INVENTER L’AUTONOMIE RÉATRICE DE L’ÊTRE HUMAIN PAR LE RÊVE.

Mon plan de match est le suivant… travailler assidument le jour à la bibliothèque de l’université Concordia, manger ma sandwich (souper) au IGA du métro atwater, pour ensuite redoubler d’effort dans l’étude systématique de Kant (la critique de la raison pure) au sixième étage de la bibliothèque de l’université McGill, jusqu’à 9 heures le soir.

Je me suis donc acheté de nouvelles guenilles royales… un long chandail capuchon rouge marqué en gros PHILOSOPHY MCGILL.

Hier j’ai passé devant trois gardiens de sécurité avec mon sac marqué UQAM, mon long foulard marqué CONCORDIA et mon chandail marqué PHILOSOPHY McGill…. et mes pantoufles du dollorama dans les pieds….tout pour passer incognito quoi:)))))))))))))))))

et je les ai salués en leur disant
BONSOIR MESSIEURS…

L’autre soir à Concordia un nouveau gardien m’a demandé… êtes-vous professeur? Je lui ai répondu… Bien mieux que cela… je suis chercheur…. Vous êtes payé par qui qu’il me dit?… et moi de répondre… par les deux paliers de gouvernement….

Un trait d’esprit signifiant logiquement que mon régime des rentes et ma pension de vieillesse ont l’intention de faire honneur au Canada pays œuvre d’art dont je rêve assidument par mes recherches intellectuelles.

sur Google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com
Michel le concierge

LE VAGABOND CÉLESTE DU CONTEUR INTERNATIONAL SIMON GAUTHIER À DINAN EN BRETAGNE

Le conteur international Simon Gauthier vit une carrière consacrée aux contes, absolument unique…. je suis préviliégé qu’il se soit intéressé à mon aventure intellectuelle et existentielle

—–

Dinan (Côtes-d’Armor), Bretagne

mai 7 @ 22:30 – 23:55

Navigation de l’événement
« Ottawa (Ontario)
Riscles (Gers), France »

Spectacle Le Vagabond céleste, en duo avec le musicien Jean-Luc Priano.

Association Théâtre en Rance, Théâtre des Jacobins, espace cabaret, Dinan. http://www.theatre-en-rance.com/theatre-en-rance

• 22h30: LE VAGABOND CELESTE (1h10)
Simon Gauthier (Pros – Québec, Canada)
Simon Gauthier raconte l’abandon, l’abondance et le succès d’un homme qui avait tout pour être heureux. Mais un soir, cet homme décille. Pierrot rêve de tout changer; il troque sa maison contre une paire de bottes, pour aller plus loin dans sa vie.
Depuis, il marche le Québec. Réel, intense et actuel, Pierrot le vagabond enlumine la conscience des gens qu’il croise. Le rencontrer, c’est recevoir un grand souffle de poésie qui nous étreint, comme des bras chauds venus nous réconforter durant une nuit d’hiver, sans abri. Du bonheur à travers le froid. Un récit émouvant porteur d’avenir.

>>Espace cabaret, Théâtre des Jacobins

—–

SUR GOOGLE
PIERROT VAGABOND

www.lepaysoeuvredart.com
Michel le concierge

L’EXACT MOMENT INTELLECTUEL DE L’APPARITION DE LA MODERNITÉ DANS L’OEUVRE DE HOBBES, UN BEAU PARALLÈLE AVEC L’APPARITION DE LA NANO-MODERNITÉ METTANT FIN À LA POST-MODERNITÉ DANS MON OEUVRE

Quand le moraliste-théologien Suarez réfléchit sur le lien rationnel entre la loi naturelle inscrite dans le cœur de l’humain versus la loi divine, tentant de réconcilier Aristote, Augustin et Thomas d’Aquin, on voit déjà basculer la logique scholastique de par des conséquences intellectuelles insoupçonnées.

L’invention de Dieu d’abord législateur monothéiste depuis la sortie des juifs d’Egypte, est mise sous enquête parce que le cadre théorique implose sous l’effet de l’anthropologie descriptive de Grotius annonçant Hobbes. La loi naturelle met en cause la téléologie comme source première. Grotius même admet que la loi naturelle n’est peut-être pas autant indicative qu’impérative. La loi naturelle devient donc unique fondatrice de l’organisation sociale de la cité terrestre.

Le grand moment Hobbes de la modernité passe par le génie de redéfinir l’invention de Dieu comme un créateur et non comme un législateur, inscrivant dans le cœur de l’humain l’impératif JURAL de gérer législativement le rapport au bien et au mal.

LA LIBERTÉ HUMAINE DEVIENT DONC MODERNE AU SENS DE CONSTRUCTIVISTE JURALE, amorçant le déclin de l’omniprésence du Dieu aliénateur législatif qui mènera à la sécularisation des états, grâce à l’œuvre monumentale de Spinoza, ( le dieu d’Einstein) pour qui l’invention de Dieu se définit comme simplement la nature naturante qui ne s’occupe donc pas de ce qui se passe entre les hommes.

Le point de bascule de la scholastique et de la modernité se situe dans la réinvention du concept de Dieu, comme le point de bascule de la post-modernité à la nano-modernité se situera dans la réinvention du concept DE L’HUMAIN-DIEU dans son rapport au DIEU-HUMAIN POST-SPINOZIEN que constitue LA BEAUTÉ DU MONDE.

Peut-être réussirais-je à architecturer dans une luminosité logique toutes ces idées, jugements de valeurs concepts et émotions poïétiques…. ou peut-être que je ne serai qu’un vagabond céleste, fils de Neil Amstrong comme il le fut lui-même des pré-socratiques, en marchant sur la lune au nom de l’humanité en 1969.

L’homme libre n’est que question
4 questions suffisent à en faire un vagabond céleste

l’homme aliéné n’est que réponse
4 réponses suffisent à en faire
un clochard céleste (Kerouac)

La beauté sauvera le monde
disait déjà Dostoïevski
ALORS…. RIEN EN BAS D’ULYSSE

sur Google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.ca
Michel le concierge

LE CONCEPT DE PRÉDESTINATION, LE GRAND RESPONSABLE DU CAMP DE CONCENTRATION SPIRITUEL QUE CONSTITUÈRENT LES DIFFÉRENTES RELIGIONS CRHTIENNES DANS L’HISTOIRE DE L’HUMANITÉ

Entre l’eudémonisme grec aristotélicien basé sur le désir de la raison pratiquant la vertu pour le bonheur en soi… et l’existentialisme sartrien pour qui le projet de l’homme libre dans son existence en fait son essence, il y eut la formidable opérationnalité idéologique du concept de PRÉDESTINATION par les églises chrétiennes.

Issue de l’invention du Dieu monothéiste par la bible et la création de son économie spirituelle par le nouveau testament (l’esprit saint procurant par la grâce les vertus théologales dans leur perfection assurant ainsi une place dans la cité céleste après la mort), la prédestination fondement de l’augustanisme contre le pélagisme obligea Thomas d’Aquin à des tours de magie de logistique scholastique pour arriver à créer ce qu’on appelle aujourd’hui l’église aristotélicienne, démantelée par le protestantisme (luthérienne, calviniste et anglicane) où il est dogmatisé le fait qu’il est impossible d’être sauvé par ses œuvres, seule la grâce de Dieu pour son peuple élu malgré le péché d’Adam et Eve peut sauver de la prédestination tatouée pour tous leurs descendants….. même le concile de Trente mi-pélagiste n’arrive pas à endiguer chez les catholiques romains les abus de la Contre-réforme menant au jansénisme de Port-Royal et tous ses artéfacts qui ont fait du Québec une société ultra-montiste d’un siècle et demie de grande noirceur. LE QUÉBÉCOIS DES CONFESSIONNALS FUT UNE VICTIME PRÉDATÉE DE LA PRÉDESTINATION COMME OUTIL THÉOLOGIQUE ET TÉLÉOLOGIQUE DE L’ASSERVISSEMENT DES MASSES.

—–

Les dieux des mythologies grecques issus de l’iliade et l’Odyssée d’Homère ressemblaient plus à des personnages de contes où Ulysse nous enseignait qu’aucun Dieu ne peut gagner sur UN HOMME LIBRE ET FIER DE SA LIBERTÉ DE MORTEL.

Quand on saisit que les conteurs grecs se promenaient de collectivité en collectivité et récitaient ou chantaient en vers les exploits d’Ulysse, en ajoutant ici et là des personnages ou épisodes pour embellir le téléroman de la condition humaine vu sur l’angle de la liberté… WOWWWW…. QUELLE ERRANCE POÉTIQUE….

Quand on saisit que dans toutes les écoles de la Grèce, on enseignait à réciter, lire et écrire aux enfants par l’utilisation des passages de l’Iliade et l’Odyssée… WOWWWW… QUELLE INITIATION À L’AVENTURE EXISTENTIELLE. La philosophie ne pouvait naître qu’au cœur d’une telle abondance du dire.

Quand on saisit qu’un père grec (contrairement au père romain) enseignait la liberté à ses enfants par des absences aventureuses et glorieuses… WOWWWWW… Seul John Wayne atteint un tel aura mythique dans les films western américain.

Quand on saisit l’unicité de la pensée grecque, on ne peut qu’être saisis d’horreur devant les pères catholiques romains québécois traumatisés par le fait que la PRÉDESTINATION CHRÉTIENNE ne visait qu’à de les promener de la confession à la communion  avec l’impossibilité dysfonctionnelle d’être absous du péché originel… WOWWWW QUEL SADISME SPIRITUEL.

Le cantique des cantiques de la bible, tout comme les béatitudes de l’Evangile, fondement même de la spiritualité des mystiques du 17eme siècle français (le père Coton, Surin, Alvarez, Thérèse d’Avila et St-Jean de la croix) m’apparaissent suffisantS pour que les dirigeants de toutes les églises chrétiennes DU MONDE ENTIER de quelque nomination que ce soit demandent publiquement pardon pour avoir asservi l’humanité durant trop de siècles par un concept aussi honteux que digne d’un camp de concentration intellectuel.

sur Google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com
Michel le concierge

4 ANS ET DEMIE À DORMIR SUR UNE TABLE DE LA CAVE D’UNE LIBRAIRIE ALTERNATIVE (RECYCLO-LIVRES) À VICTORIAVILLE

Le 1000 pages sur la création littéraire d’un errant poétique nommé MONSIEUR 2.7K (offert gratuitement sur internet…. www.reveursequitables.com, dossier de presse, monsieur 2.7 k… téléchargeable) m’amena à une vision laboratoire de l’existence humaine où je maturai la question de la vie personnelle œuvre d’art et du pays œuvre d’art tout en dormant sur une table dans la cave d’une librairie alternative à Victoriaville durant 4 ans et demie.

Moi qui n’avais jamais lu ni la bible ni l’évangile dans le texte, je partis vagabonder avec deux questions plus téléologiques qu’ontologiques.

Que valent ces deux phrases suivantes du Nouveau-testament que j’avais retrouvées ici et là dans différents textes épars: ABANDONNES TOUT ET SUIS MOI et… TU SERAS NOURRI COMME LES PETITS OISEAUX.

Monsieur 2.7k sorti donc du 100 pages et partit vagabonder le Québec en se jurant de mourir plutôt que de demander à manger ou à dormir, juste pour vérifier si l’univers prendrait soin de lui comme il prendrait soin de l’univers.

Suite à un arrêt chez mon cousin Denis Rochette à La Tuque qui me donna un exemplaire de l’Evangile, je le lus minutieusement d’un bout de route ou de forêt à l’autre en soulignant avec crayon ou règle tout ce qui m’apparaîtrait faux…

Tout se tenait, sans exception, come la suite logique non pas de la bible (que j’ai lu par la suite) mais DU CANTIQUE DES CANTIQUES… les béatitudes, l’appel à la perfection par les vertus théologiques (foi espérance et charité) saut spirituel exceptionnel loin au-dessus des vertus cardinales aristotéliciennes( justice, prudence, tempérance et courage).

Même l’ESPRIT SAINT de l’économie spirituelle possédait cette force du aimez-vous les uns les autres.

Mais c’est en lisant, les années suivantes, les cadres théoriques argumentatifs des différents théologiens (catholiques et protestants) que le dégoût intellectuel de la religion chrétienne qui ne m’a jamais enlevé le goût de la parole de l’Evangile) m’est venu.

L’orthodoxie augustinienne (déterminisme, péché originel, grâce et enfer, purgatoire et ciel) tempérée par l’église aristotélicienne dans la somme de St-Thomas d’Aquin, mais horriblement accentuée et par la révolution protestante (Luther Calvin entre autres qui radicalisent Augustin en larguant Aristote) autant que par le jansénisme de Port-Royal à la base même de l’ultra-montisme papiste source de la noirceur dont les québécois furent malheureusement tributaires au niveau spirituel jusqu’à la révolution tranquille des années 60.

Tout ça pour dire qu’un jour, lorsque l’ermite Chantal Poissant de St-Félix d’Otis me passa l’évêque de Chicoutimi au téléphone, celui-ci me demanda si j’étais chrétien… je lui répondis absolument pas, je suis plutôt un JOURNALISTE DE L’ÊTRE.

Il va s’en dire que cela mit fin à la conversation:))))))))))

sur google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com
Michel le concierge

LES QUATRE QUESTIONS DU PAYS OEUVRE D’ART: UNE FORME SÉCULAIRE DE L’EUDÉMONISME GREC LIBÉRATRICE DES FORMES PERVERSES DES ANCIENNES SUPERSTITIONS ET MYTHOLOGIES QU’ON APPELLE RELIGION

Les trois premières questions du pays œuvre d’art consacrent l’émergence de l’individualisme nano-démocratique du 21eme siècle tout en étant tributaire de la séparation entre la partie rationnelle et la partie irrationnelle de l’être humain, architecturée par les philosophes grecs de la période classique et remarquablement post-argumenté par Thomas d’Aquin quand on divise son enquête des vertus des désirs rationnels en fonction du bonheur du juste bien commun (eudémonisme) des épouvantables irritants spirituels que sont les thèmes augustiniens du péché originel, de la grâce, du déterminisme et de la cité céleste.

1- QUEL EST TON RÊVE?
2- DANS COMBIEN DE JOURS?
3- QU’ES-TU FAIS AUJOURD’HUI POUR TON RÊVE?

—–

Mais la quatrième question du pays œuvre d’art remplace le bonheur grec et la cité augustinienne chrétienne par un objectif terrestre extraordinaire, LA BEAUTÉ DU MONDE, non pas par les vertus rationnelles, mais par un rêve épique unique en chaque personne humaine, s’appuyant sur ses passions, pulsions, émotions et appétits bien orchestrées par ses vertus constructivistes de LA CITÉ AUGUSTINIENNE TERRESTRE SÉCULAIRE, le sacré pouvant maintenant surgir à travers l’étant de l’être, lavé de la poussière du crime organisé prédateur du libre arbitre aliéné que constitue le pouvoir socio-politique-spirituel des élites hiérarchisées de chaque religion sur la planète.

4- EN QUOI TON RÊVE PREND-IL SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

En donnant aux éco-philanthropes de la planète quatre questions, on laisse à chaque nano-rêveur le soin de définir sa réponse et de découvrir le plus juste équilibre vertueux possible entre SA raison et SON irrationnel, qui n’a pas le même design architecturel intellectuel que celui de son voisin nano-démocrate, mais qui lui permet une aventure existentielle fascinante dans son jardinage  personnalisé de la beauté du monde.

sur Google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com
Michel le concierge