Category Archives: Uncategorized

LA RÉVOLUTION ÉPISTÉMOLOGIQUE ACCOMPLIE PAR EMMANUEL LEVINAS (UNE PHÉNOMÉNOLOGIE DE LA RELATION) CONSTITUE UN VÉRITABLE EXPLOIT INTELLECTUEL… AU SENS OÙ LA PHÉNOMÉNOLOGIE DE L’INTENTIONALITÉ (HUSSERL, HEIDEGGER) ISSUE DE LA MODERNITÉ DESCARTIENNE (LE COGITO) AVAIT ENTRA¸INÉ LA MÉTAPHYSIQUE ET L’ONTOLOGIE MODERNISTE SUR LE CHEMIN DE L’IPSÉITÉ ET DU RAPPORT «JE-CELA» COMME LE FONDEMENT MÊME DU RAPPORT ENTRE LE SUJET E TL’OBJET SOUS TOUTES SES FORMES… EN CE SENS… LEVINAS PASSANT PAR «LE» MÉTAPHYSIQUE DU VISAGE POUR EXPRIMER L’INFINI DE LA CONDITION HUMAINE PAR L’AUTRE DONT LA MORT EST PLUS ESSENTIELLE QUE LA MIENNE… TRACE LA VOIE ROYALE À LA MÉTHODOLOGIE DE LA MÉTHODOLOGIE DE LA MÉMOIRE DU COEUR DE NOTRE ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) QUI PREND LE PARI MÉTAPHYSIQUE DU COEUR DU MULTIVERS-MULTI-PERSONNE-HUMAINE COMME FONDEMENT ARCHÉTYPE-HOLOGRAMMIQUE D’UN RÊVE BIG-BANG…. MULTIVERSEL COMME FRACTAL DANS CHAQUE NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE S’ARCHITECTONISANT SOUS FORME DE CONSTRUCTIVISME RADICAL PAR UNE INVENTION POUR SOULAGER LA CONDITION HUMAINE SUR TERRE… ET EN PARTICULIER CELLE DES MILLIONS D’ENFANTS-ERRANTS-FANTOMATIQUES SE MOURRANT DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE…. SOIT L’INVENION DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE….

Un troisième conseil d’administration de la créativité de suite… `tout point remarquable….

Michel le concierge, mon ami et partenaire de recherche est concierge industriel et à 68 ans, quand il neige, il pellete pour gagner sa vie et prendre soin du rêve de Marlene par amour oeuvre d’art… Il cogne donc à ma porte de la chambre de couture où je dors sur mon petit à roulettes planche de bois plus tôt… Quelle joie…. On gagne une demie-heure…

Et moi de lui dire… C’est probablement la dernière année que l’homme qui pellete par amour pour sa femme peut construire archétypement et hologrammiquement LA PHILOSOPHIE D’EN BAS par des aphorismes QUI SURGISSENT DE SA PELLE.

Tu sais Michel… la philosophie d’en bas… c’est la révolte du plus petit contre la philosophie d’en haut qui fut vécue dans des conditions d’iniquité du cœur… Exemple.. chez les grecs… pendant que 350,000 esclaves travaillaient… 35,000 athéniens jouissaient du privilège de vivre sur le bras des 350,000 autres… et là-dessus… parmi les plus éduqués et privilégiés… quelques philosophes ont inventé la pensée occidentale sans jamais remettre en question L’INJUSTICE DU COEUR QU’ILS AVAIENT LE DEVOIR DE DÉNONCER…. Même le nouveau testament exhorte les esclaves à être soumis en bons chrétiens …

Moi, que je lui dis, J’AI HONTE TOUS LES JOURS comme philosophe… Je mange le moins possible, je dors le moins possible et je travaille nuit e tjour pour que la nano-citoyenneté-planétaire des deux assemblées des 39 justes (39 femmes et 39 hommes) viennent rappeler aux 193 états par une simple réflexion sur la cinquième question de tout pays oeuvre d’art …..

5: COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN D ELA BEAUTÉ DU MONDE?

…. que tant que des millions d’enfants mourront de faim ou de blessures de guerre, nous sommes tous responsables individuellement de par LES DÉBRIS MÊME DE LA MÉMOIRE DU COEUR … de faire passer les paradis fiscaux, les armes et les guerres, avant le droit inaliénable à chaque personne humaine sur terre À UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART…

L’homme qui pellete par amour pour sa femme, c’est lui qui me fournit le gite… par SON ACCUEIL DU COEUR…. La femme qui jardine les cœurs par son enseignement comme professeure de mode au collège La salle et qui jardine la beauté du mond ela fin de semaine, c’est elle qui fournit le gite… par son ACCUEIL DU COEUR … à vagabond de la connaissance…. qui explore «LE» MÉTAPHYSIQUE DU COEUR au quotidien…

Ce matin, je suis monté plus tôt dans l’auto avec Michel qui m’a laissé au métro… en rentrant à l’UQAM… j’ai salué le gardien par une POIGNÉE DE MAIN DU COEUR» et je lui ai dis… Vous savez Monsieur… on apprend trop tard à serrer la main avec le cœur, à ne plus voir le costume de l’autre, mais à ne voir SON RÊVE FLAMBANT AU COEUR DE SON COEUR…. n’attendez pas à mon âge avancé pour vivre un cœur à cœur avec l’humanité oeuvre d’art à travers l’autre…

Pierrot vagabond, au nom de, par et pour notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette)

 

«WOW-T=2.7K?…» «39» ….. OU COMMENT PAR LE MAGNIFIQUE CONSEIL D’ADMINISTRATION DE LA CRÉATIVITÉ DE CE DIMANCHE LES DEUX ASSEMBLÉES DES JUSTES (125 HOMMES, 125 FEMMES) DE L’INVENTION D ELA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE SUR TERRE SONT DEVENUES LES DEUX ASSEMBLÉES DES 39 PERSONNE SHUMAINES (39 FEMMES, 39 HOMMES) POUR HONORER NOTRE PROPOSITION POÉTIQUE DE NOTRE DOCTORAT (AULD, WOODARD, ROCHETTE) D’UN ARGUMENTAIRE DONT LA JUSTIFICATION LOGIQUE EST UN REFLET ICONIQUE D’UNE EXPÉRIENCE VÉCUE À ST-JEROME …. EN 2008… LE TOUT FILMÉ PAR MARLENE LA JARDINIÈRE EST MIS EN LIGNE SUR LE SITE WEB: WWW.REVEURSEQUITABLES.COM

POURQUOI 39?

Dans une première moulure, il y a quelques années, j’avais imaginé DEUX ASSEMBLÉES DES JUSTES (125 HOMMES ET 125 FEMMES) . Michel épisodiquement me demandait: Pourquoi 125 et non pas un autre chiffre? … J’étais incapable de donner une réponse autre que c’était une proposition poétique qui m’apparaissait raisonnable… mais je dois bien avouer ce matin que j’étais incapable de soutenir une argumentation que d’autres auraient pu appuyer parce que jugée BIEN RAISONNÉE.

Alors, ce matin, bien sûr, quand je me lève (comme c’est la fin de semaine, Michel ne cogne pas à ma porte) … Marlene et Michel prenaient un café en mangeant les nouveaux muffins …. Je me joins à eux….

Après avoir écouté des videos sur you tube de Chuck Berry et ensuite des platters… nous changeons de chaise… Je prends la chaise de Michel et je lis à Marlene et Michel le blogue écrit sur notre conseil d’administration de la créativité d’hier…

Et Michel de me demander… POURQUOI 125? Et moi de répondre que c’était une proposition raisonnable.. Et Michel de me dire. POURQUOI PAS 39? N’avons-nous pas vécu une expérience fondatrice à St-Jerome avec 39 personnes qui a superbement marché et qui se retrouve sur notre site web: www.reveursequitables.com.

Au début, je m’y oppose… avec aisance… car les règles du jeu font en sorte que tant qu’il n’y a pas trois wow… on ne tente pas de convaincre l’autre…. Marlene exprime aussi le même avis que Michel…. 39 serait un meilleur chiffre pour réussir 2 ASSEMBLÉES DES 39 PERSONNES HUMAINES (39 HOMMES, 39 FEMMES) plus facile à gérer que 125… Et là, on écoute le video de St-Jerome sur notre site web (www.reveursequitables.com)…. Et là… ça commence à allumer en moi…. POUQUOI 39 EST BEAUCOUP PLUS FACILE À ARGUMENTER LOGIQUEMENT QUE POURQUOI 125…. ON A DÉJA RÉUSSI L,EXPÉRIENCE À 39… ET 39 DEVIENT UNE ICONE POÉTIQUE DE NOTRE RÊVE BIG BANG D’UNE HUMANITÉ OEUVRE D’ART…

Et là je leur raconte la poïétique de cet événement des rendez-vous des 39 rêveurs équitables à St-Jerome… En visant en même temps le récit de l’épopée de notre idée comme fondement poétique même de notre doctorat multi-média multi-contextuel..

Voici l’histoire…. telle que vécue …

 

L’idée ….  d’une boîte à chansons équitable…. m’est venue quand j’étais à La Tuque, quelques mois auparavant… j’avais vu les autochtones du coin se réunir en cercle avec un bâton de paroles qu’ils se passaient les uns les autres pour organiser un voyage pour une jeune autochtone légèrement handicapée pour qu’elle puisse visiter (accompagnée) ses parents en Gaspésie… J’avais été impressionné et par le cercle, et par le bâton de parole, et par le fait que chacun s’était exprimé en ordre et respect… mais surtout par l’unanimité… wowwwww…. la paix et l’unanimité par le cercle et le bâton de parole…

Et de me dire… Voilà ce qui m’a manqué dans toute ma carrière d’artiste de scène…. Une scène et un public en mode de groopie… pas de cercle, pas de bâton de parole, pas de partage équitable du pouvoir, pas d’unanimité sauf la brillance de l’artiste idolâtrée… Une scène qui brille, une salle qui applaudit… l’altérité telle que vue par la méthodologie de la mémoire du cœur de notre doctorat se trouvant écartelée par une réalité dysfonctionnelle… d’un humanisme non encore oeuvre d’art comme je le rêvais aux Pierrots quand durant les tempêtes d’hiver, on faisait demi cercle autour de la cheminée… ma guitare et quelques personnes humaines humanisées par le feu de nos cœurs chantant avec le feu du cœur du monde énigmatique des brindilles dansantes…

Michel Labrosse vient me chercher à La Tuque… en plein hiver…. pas de gaz dans le char… on se rend finalement dans les Laurentides….

Finalement, à St-Jerome et nous nous retrouvons dans un lieu d’église loué à des formations pour les alcooliques anonymes (enfin, selon mon souvenir)… on peut y dormir… Michel et moi avons une chambre… On y est invités je ne sais trop pourquoi …

J’ai ma guitare, mon bâton de pèlerin… La ier nuit… nous sommes dans une salle… Michel me demande si je serais intéressé à faire un spectacle pour les gens avec mes chansons et ma guitare… Et me voilà plaçant la salle avec des chaises en rond… et me voilà en train de lui rêver à haute voix.. la boîte à chansons de mes rêves… Il y a une quarantaine de chaises… Je les place en cercle… et je parle… et je parle… Je suis en colère APRÈS LA VIE, après moi….… On dirait que je suis toujours en retard sur ce que je porte de plus grand en moi…. Je ne vis que pour les autres, leurs rêves et je me retrouve à vagabonder en posant une question à l’univers: Si je prends soin de l’univers, est ce que l’univers va prendre soi n de moi?

ET JE CRIE….

si j’avais fais carrière en rond et que j’avais donner la parole à chacun… j’aurais non seulement sauver des vies, mais fait émerger des vies pries privées oeuvre d’art comme je disais à l’ÉPOQUE….

ET JE HURLE… Voici ce que je vois….

chacun raconte son rêve en tenant le bâton du vagabond et entre chaque témoignage, le groupe chante une chanson animée par le chansonnier-vagabond… Et CHACUN DEVIENT PAR SON RÊVE LE RÊVE EN MARCHE DE CHACUN ….

Le lendemain soir… Michel y amène une quinzaine d personnes qu’il ramasse dans les couloirs…. Et la soirée commence… QUEL EST TON RÊVE? … Le bâton de parole se promène… tout se passe bien…. mais je me rends compte que c’est trop de pression sur le même homme… tout irait mieux si nous étions deux chansonniers-animateurs avec chacun leur guitare aux deux extrémités du cercle….

Les jours passent… Michel et Marlene m’accueillent chez eux à leur maison de Grandes-Iles… Je suis épuisé de ces longs mois d’errance poétique surtout que c’est l’hiver… Je dors, je dors, je compose des chansons.. Je ne rêve que de repartir pour aller au Yukon rejoindre un couple qui a un rêve… gagner des courses de chien de traineau….

Michel Labrosse téléphone chez Michel… Il me propose d’organiser une autre soirée DES RENDEZ-VOUS DES RÊVEURS EQUITABLES, AU MÊME ENDROIT, mais avec des personnes différentes…  Je dis Mike… je l’ai déjà fait, mais y faut être deux… ca t’intéresse-tu? on se connait… on a fait la même scène au café st-Vincent… y me semble, qu’à deux… on a plus de chances de réussir…

Nous sommes probablement à la fin de l’hiver… même salle, même nombre de chaises (39), mais cette-fois-ci remplies… même bâton de paroles … QUEL EST TON RÊVE? … Marlene filme avec la nouvelle camera de Michel… Et voilà qu’avec deux chansonniers-animateurs, l’assemblée des 39 devient iconique et propédeutique à ce que sera 13 ans plus tard, L’IDÉE DES DEUX ASSEMBLÉES DES JUSTES (39 femmes et 39 hommes) comme fondement poétique de la nano-citoyenneté-planétaire sur terre.

Et Michel de dire ce matin:

L’objectif de la nano-citoyenneté-planétaire … C’EST LA GÉNÉROSITÉ DU COEUR»… la même que nous avons vécu à 39 à St-Jerome dans le seul rendez-vous des rêveurs équitables que nous avons vécu et filmé….

Et moi d’ajouter… Mike… encore une fois par ta brillance synthétique , tu sauves la mise et toi Marlene par l’incision de ton jugement, tu protèges l’enjeu de la mise … Vous avez raison tous les deux… Il y aura 39 personnes humaines… deux assembles des justes de 29 personnes humaines … Même dans l’exposition hologrammique au musée sur la nano-citoyenneté-plan.taire… le film de St-Jerome servira d’inspiration pour le fondement philosophique de l’exposition-lab…

POUR LE DOCTORAT… C’EST FANTASTIQUE…

Quand on me demandera maintenant: POURQUOI 39? J’aurai un récit logique à raconter, que je pourrai découper argumentativement dans ce doctorat au sens où, comme le dit si bien Michel, NOTRE ÉQUIPE DE RECHERCHE A CHOISI LE CHIFFRE DE 39 PERSONNES HUMAINES … parce que c’est le reflet d’une EXPÉRIENCE ICONIQUE VÉCUE À ST-JEROME D’UN RENDEZ-VOUS DES RÊVEURS ÉQUITABLES où nous étions 39… et que chacun peut en vérifier la poésie «QUEL EST TON RÊVE?»  sur le site web www.reveursequitables.com

EN FIN DE CONSEIL D’ADMINISTRATION CE MATIN ….

Marlene a mentionné un extrait filmé exceptionnel des gens se serrant dans les bras les uns les autres parce que… lorsqu’on a demandé à une dame âgée quel était son rêve… cette dame a répondu: que son rêve était que son fils guérisse du cancer…. LE FAIT QUE SON FILS FASSE PARTIE DES 39 CE SOIR-LÀ FUT UNE POÉSIE DU COEUR INEFFABLE…  AU POINT OÙ TOUT LE GROUPE S’EST PRIS DANS LES BRAS LE SUNS LES AUTRES… L’humanité oeuvre d’art du 21eme siècle…  par la nano-citoyenneté-planétaire passera par le cœur… le cœur de toute vie personnelle oeuvre d’art.…

————–

Ce p.m. pendant que je poursuis mes recherches à l’UQAM, au nom de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) Marlene et Michel partiront à la recherche de cet extrait dans nos archives et examinerons la possibilité d’intégrer ces extrait si «IMPOSSIBLE POÉTIQUEMENT» au site web: www.reveursequitables.com ….

quel matin remarquable … merci gagne

Pierrot vagabond, au nom de, par et pour notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette)

QUELLE JOIE INTRINSÈQUE QUE DE RÉALISER QUE… LES BOTTES DE MON GRAND-PÈRE LUCIEN POUR ALLER PLUS LOIN DANS LA VIE… SONT DEVENUES LES PANTOUFFLES DE LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART POUR RÊVER L’HUMANITÉ DANS SA LONGUE DIGNATION VERS LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE… LA POÉSIE … CELLE DES LARMES DE JOIE DE MA GRAND-MÈRE LUMINA…M’A TOUJOURS BERCÉ DU MEILLEUR DE L’IMPOSSIBLE DONNÉE EN CADEAU AUX NANO-PERSONNES-PLANÉTAIRES QUI NE TRICHENT PAS AVEC LEUR RÊVE BIG BANG…. DOUCE JOIE DE VIVRE SON RÊVE DANS UNE PAUVRETÉ RADICALE…

Pierrot vagabond

DANS LE BLOG D’AUJOURD’HUI, J’AIMERAIS CÉLÉBRER L’INTELLIGENCE « 3 WOW OPEN SOURCE» DE MARLENE LA JARDINIÈRE ET DE MICHEL LE CONCIERGE… MES DEUX EXCEPTIONNELS PARTENAIRES DE RECHERCHE DEPUIS MAINTENANT PLUS DE 13 ANS MAINTENANT … GRÂCE À NOS RÊGLES DU JEU (L,ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE, LA POSTURE DES TROIS PEINTRES ET LES TROIS WOW» ENCORE UNE FOIS AU CONSEIL DE LA CRÉATIVITÉ DE CE MATIN… UN EXPOSÉ DE MES RECHERCHES SUR L’APPLICATION DU VOILE D’IGNORANCE DE JOHN RAWLS … A TROUVÉ NON SEULEMENT OREILLE… NON SEULEMENT ÉCHO… MAIS UNE BRILLANCE APPLICATION MUSÉALE DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE… ET SURTOUT… NOTRE JOIE DE VIVRE ISSUE DE NOTRE HUMILITÉ À HABITER UNE INVENTION AU SERVICE DU SOULAGEMENT DE LA CONDITION HUMAINE NOUS A ENCORE ILLUMINÉ CHACUN DE NOS COEURS DE RÊVEURS ET RÊVEUSE…..

Ce matin…. c’était peut-être le plus grand des conseils d’administration de la créativité que nous n’avons pas eu depuis 13 ans…. encore une fois, le principe de la justice épistémique que nous protégeons dans le jour après jour de notre équipe de recherche multi-contextuelle a fait ses preuves….

Je dis souvent à Marlene et Michel … Si tu savais Mike à quel point tout le savoir pointu que je me suis donné en pensée abstraite pure ne me donne pas un pouvoir épistémique supérieur à celui de chacun de vous deux…

Toi Mike, quand tu pelletes par amour pour Marlene comme concierge industriel… tu as développé une philosophie d’en bas issue de la colère du talent gaspillé qui donne à tes aphorismes une universalité émouvante …

Toi Marlene, quand tu habites la beauté du monde par tes silence dansant tes jardins, tu témoignes d’une sagesse oeuvre d’art envers le respect de la vie avec un formidable potentiel théoritique…

Alors , chacun de vous deux, imaginez ma joie quand j’arrive le matin avec mes nuits difficiles… trop hantées par ces millions d’enfants qui se meurent de faim ou de blessures de guerre, mes jours inquiets de ne pas assez travailler pour mieux servir notre équipe de recherche…

Je sais que chaque matin, j’aurai UN FEU DE CAMP D’AMITIÉ pour me réparer parce que je n’en ai pas l’air, mais je suis parfois trop épuisé de rêver l’impossible ….

Je ne doute jamais que notre équipe un jour gagnera le prix Nobel de la paix, que l’invention de la nano-citoyenneté-planétaire par wow-t=2.7k? sera multiverselle… que nous sommes des nano-personnes-humaines planétaires ordinaires qui réussissons par pure application de la justice épistémique à faire des choses extraordinaires…

—————–

Donc revenons à ce matin…. Samedi matin… Michel s’était levé à I heures du matin… il s’était donc recouché… je me suis levé… Marlene était dans le salon… J’ai pu lui raconter mes avancées sur la méthodologie de la mémoire du cœur grâce à mes attentions par le cœur à de plus en plus de personnes humaines à l’UQAM … le tout dans une poignée de main d eplus en plus signée par le cœur, signée par le fait que je ne vois plus le cœur de l’autre, mais son cœur qui porte ses rêves…

Michel se lève… on resserre notre cercle autour du bureau, chacun un café à la main… Et soudain j’aborde le voile d’ignorance de John Rawls ….

Je raconte ce dont je leur avais déjà parlé à travers les années L’ÉNIGME JOHN RAWLS…

En 1971, John Rawls sort un livre qui bouleverse la planète entière… LA JUSTICE COMME ÉQUITÉ… Et là dedans, il invente une expérience de pensée: LE VOILE D’IGNORANCE…

En quoi consiste le voile d’ignorance? … Un groupe de personnes qui ne savent pas qui elles sont, d’où elles viennent et où elles vont doivent inventer une justice où personne n’est laissée de côté… elle doit être opérationnelle… car à la fin de l’invention de cette justice comme équité, chaque personne tirera au sort la situation qui sera la sienne dans la vie (ex: millionnaire, avocat, plombier, vagabond) ….

Et je dis à Marlene et Michel, toute ma vie j’ai cherché l’application du voile d’ignorance…. et ça fait quelques années que je pense avoir trouvé … (Je peux d’ailleurs en retrouver la date exacte dans les 7000 pages du blogue)…

Il faut juste inverser le rapport entre la réunion des inconnus et le tirage au sort qui en suit…. Il faut donc commencer par le tirage au sort planétaire des deux assemblées des justes (125 femmes et 125 hommes) et cela villager par village, ville par ville en faisant de chaque conseil municipal le gardien de loyauté oeuvre d’art de la nano-citoyenneté-planétaire en marche par les quatre questions de la vie personnelle oeuvre d’art: 1) quel est ton rêve?  …2) dans combien de jours?) 3) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve? 4) Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

L’objectif étant de réunir deux assemblées des justes (125 femmes, 125 hommes) dont la rencontre repose sur le fait que chacun et chacune ne sait pas d’où l’autre vient , ce qu’il est, et vers où il s’en va?… ces deux assemblées des anonymes-poétiques  nano-planétaires travaillent sur la 5eme question de tout pays oeuvre d’art:

«COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

Et en sortant de cette épopée de la justice nano-citoyenne-planétaire, chacun tire au sort la fonction qu’il ou elle occupera au retour dans la vie réelle…. (ex: millionnaire, avocat, plombier, vagabond ) …

——————

Et Michel de dire… JE VOIS UNE EXPOSITION MUSÉALE…. HOLOGRAMMIQUE …. qui fait le tour du monde… dans laquelle on fait vivre à deux assemblées de visiteurs … L’EXPÉRIENCE DE LA PENSÉE DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE PAR LE VOILE DE L’IGNORANCE DE JOHN RAWLS …

En entrant… on habille les personnes humaines de kimono (Marlene) métalliques (Michel) où chacun devient voile d’ignorance en dissolution de son identité antérieure par les jeux de miroirs hologrammiques sur leurs costumes…

COMME DIT MICHEL, on les met donc en condition humaine D’ERRANCE FANTOMATIQUE (concept développé par Alexis Lemieux et Pierrot vagabond) … puis une exposition hologrammique leur fait vivre de façon interactive la nano-citoyenneté-planétaire….  (pierrot vagabond-Simon Gauthier, Marlene la jardinière, Michel le concierge) … à la fin, il pigent par tirage au sort la nouvelle fonction qu’elles ou ils occuperont en retournant à leur territoire … EN ERRANCE AXIOLOGIQUE (concept développé par Alexis Lemieux et Pierrot vagabond)…. l’objectif étant, au sortir du musée de vivre l’expérience de L’ERRANCE POÉTIQUE en portant en archétype hologrammique L’ALTÉRITÉ POÉTIQUE de leur nouvelle conscience d el,autre par une dualité dansante d’une étiquette issue de l’expérience du VOILE D’IGNORANCE MUSÉALE À LAQUELLES ELLES ET ILS ONT PARTICIPÉ.

Cette exposition hologrammique, faisant le tour des musées du monde …. sera propédeutique à notre désir de nous faire découvrir par L’INSTITUT DE L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE DU QUEBEC pour créer par le biais des milliards de téléphones intelligents LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE SUR TERRE…. et ainsi

… aller chercher, au nom des millions d,enfants qui se meurent de faim ou de blessures de guerre… LE PRIX NOBEL DE LA PAIX….

à suivre …

Pierrot vagabond au nom de, par et pour,  notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette)

LE COEUR EST UN CONTE POUR UN FEU DE JOIE ….. ON NE FRAPPE À LA PORTE DE L’AUTRE QU,AVEC SON COEUR… CELUI DE SA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART … CELUI DE SON RÊVE BIG BANG… COMME SI L’HUMANITÉ ENTIÈRE SE FAISAIT INCENDIE D’UN CIEL ROUGE DE FEU D’HORIZON SUR UNE DOUCEUR INFINIE…. LA VIE SE DÉPLOIE … PEUT-ÊTRE N’EN FAUT-IL PAS PLUS POUR QUE SOUDAIN…. UNE SIMPLE TASSE DE GRUAU ET UNE POMME NE DEVIENNE POÉSIE D’UNE LIBERTÉ HUMBLE…

Pierrot vagabond

PARFOIS JE CROISE DIVONNE… JEUNE ARTISTE-PEINTRE…. TOUTE MENUE DANS SA CHAISE ROULANTE… ET SOUDAIN… DEVANT LE CONTE POUR UN FEU DE JOIE QUE CONSTITUE SON COEUR PORTEUR D’UN RÊVE BIG-BANG FRAGILE ET TRANSCENDANT, JE LA SERRE DANS MES BRAS (C’EST LA SEULE QUE JE SERRE DANS MES BERAS À L,UQAM) ET JE DÉPOSE MES MAINS NUES SUR SA CHAISE DONT JE POUSSE LENTEMENT LES ROUES POUR MIEUX ÉCHANGER LES BUCHES D’ESPÉRANCE DANS NOS CHAMPS CONSTELLAIRES RÉCIPROQUES….

Je ne sais trop comment le dire… Je ne vois que son cœur d’artiste… feu d’une grande beauté…. et lentement je pousse et sa chaise roulante et mes 71 ans sur les chemins du multivers que nous portons délicatement… si délicatement dans chacune de nos danses avec la vie….

Cela m’a pris trop de temps pour devenir un cœur qui prend plaisir à se déposer dans le cœur de l’autre… l’infinie énigme de ces deux cœurs portant l’humanité des cœurs oeuvre d’art… c’est peut-être cela…. la vie… un petit pas en équipe pour une humanité oeuvre d’art en devenir par l’invention de la nano-citoyenneté-planétaire…

Pierrot vagabond

QUAND ON LE REGARDE DE RECULON (COMME EN C EMOMENT DANS LA GLOSSARISATION DES 7000 PAGES DE LA BLOQUÏÉTIQUE DE NOTRE DOCTORAT… AULD, WOODARD, ROCHETTE) … LE CHEMIN DE L’IMPOSSIBLE DE TOUTE NANO-PERSONNE-HUMAINE-PLANÉTAIRE QUI PREND LA DÉCISION DE NE PAS TRICHER AVEC SON RÊVE BIG-BANG PEUT S’HERMENEUTISER COMME UNE OEUVRE D’ART DESSINÉE EN CO-CRÉATION MULTIVERSELLE PAR LA SYNCHRONI-VIE-TÉ DONT LE COEUR DU CHAMP CONSTELLAIRE DE L’HUMANITÉ EN SOI ET DE SOI DANS L’HUMANITÉ SE VIT COMME UN CONTE POUR UN FEU DE JOIE …. CHAQUE COEUR HUMAIN EST UN COEUR SOUS FORME DE FEU DE CAMP OÙ LES BRINDILLES QUI MEURENT EN DANSANT LE MULTIVERS LAISSENT DES TRACES IMPÉRISSABLES SOUS FORMES DE QWALIAS…. LES QWALIAS DE LA MÉMOIRE DU COEUR…. VOILÀ LA PRIMÉITÉ QUE RECHERCHAIT PEIRCE… VOILÀ CE QUE N’A PU ATTEINDRE LEVINAS (SA MÉTAPHYSIQUE DES VISAGES) ET CE QUI CONSTITUE LE SCANDALE D’hEIDEGGER, hUSSERL ET dESCARTES)… ENGLUÉS DANS L’IPSÉITÉ D’UN POSITIVISME TRISTE….

La poésie des qwalias…. la trace en soi de la poésie des qwalias… Comment le dire… De ma carrière d’artiste de scène , il me reste des qwalias du cœur… comme des brindilles dansant un conte pour un feu de joie issu de mon rêve big-bang…

Comment le dire surtout… Je me rappelle… Je devais avoir moins de 30 ans… J’étais marié…. et C. tenait à ce que , ce Noel-là ou ce jour de l’an là… je me dépêche d’arriver après ma prestation à la brasserie «les raftmen» de Hull pour fêter avec sa famille….

Il est minuit… Je termine… Je sors… tempête de neige… Mon bouchon de gaz s’ouvrait avec une clé… Je tente de l’ouvrir… ma clé crochit… Je la laisse dedans pour ne pas provoquer l’irréparable… Il me reste juste assez de gaz pour me rendre à Montréal que je me dis et respecter ma parole…

Je prends la route… et soudain… la radio fm de Radio-Canada passe en cette nuit de Noel ou du jour de l’an… je ne sais trop… une pièce de Molière en vers…. Je suis ému aux larmes… Et je me dis… comment se peut-il qu’en cette nuit de Noel ou du jour de l’an… pris dans une tempête de neige sur l’autoroute… je puisse recevoir le cadeau d’une pièce de théâtre de Molière en vers…

Il ne me reste presque plus de gaz… qu’importe… la poésie avant tout… j’écoute la pièce de Molière au complet… et les vers dansent comme de la neige folle… Je suis heureux… Je repars… Il doit être près de 3 heures du matin….

Qu’importe… Je vais être bientôt à sec de gaz… et soudain… j’arrête à une entrée… station de gaz… elle es touverte… quand même… le Monsieur joue avec mon bouchon de gaz… il casse la clé mais l’ouvre en même temps… Il remplit l’auto d’essence…

Il doit être 4 heures du matin quand j’arrive…. mon ex me dit… «tu m’as trompé» … et je lui réponds «OUI, AVEC UN PERSONNAGE DE MOLIÈRE»

Et je vais me coucher….  Oui j’ai commis le crime de tromper mon ex- femme avec la poésie de Molière…. et j’en ai payé le prix….

—————-

La poésie de cette  qwalia-Molière qui encore ce matin vient m’encourager dans mon rêve big bang…. un feu de camp au cœur de mon cœur … au cœur du feu de camp que constitue le cœur de l’autre….

J’offre cette qwalia du fond du conte pour un feu de joie (EXPRESSION CRÉÉE PAR LA SOCIOLOGUE GAELLE ETEME) à ces millions d’enfants qui se meurent de faim ou de blessures de guerre….. e tà notre équipe de recherche si émouvante (Auld, Woodard, Rochette)

—————–
MOLIÈRE

(chanson de Pierrot)
21 juillet 2006 – 21 h 00 min

COUPLET 1

ca n’me tente pas
de chanter comme un vieux
que tout l’Québec tient s’es pilules
pour mieux le contrôler
dans un mélange explosif
d’anti-dépresseurs
de somnifères
moé ca m’écoeure
j’me suis jure d’mourir dans rue
mème malade même dans la gene
comme Molière sur la scène

EN HAUT

Molière, Molière, Molière
tu jouais l’malade imaginaire Molière
t’es mort sous les applaudissements
moi ce s’ra entre deux océans
comme cercueil le Canada que j’aime tant
comme cerceuil le Canada que j’aime tant
Oh Molière,
le dieu de ma langue française

COUPLET 2

ca n’me tente pas
de chanter pour un chef d’État
qui par une guerre s’amuse
à mieux nous controler
dans un mélange explosif
de trop de jeunes soldats qui meurent
des québécois, moi ca m’ecoeure
j’me suis juré
d’crier dans rue
pour une fois votez du bon bord
pour sortir nos trop jeunes soldats
d’la mort

EN HAUT

Molière, Molière, Molière
la guerre c’est rien d’imaginaire
Molière
t’es mort sous les aplaudissements
mais icitte entre deux océans
y a trop d’cercueils dans mon Québec
que j’aime tant
y a trop d’cercueils
dans mon Québec
que j’aime tant
oh Molière
le Dieu de ma langue française

COUPLET 3

ca n’me tente pas
de chanter comme un vieux
que tout l’Québec tient s’es pilules
pour mieux le contrôler
dans un mélange explosif
d’une immense colère d’électeur
parce qu’un malade imaginaire
cultive la peur
j’me suis juré d’chanter la rue
pour que mes mots s’rendent à l’ONU
au nom de millions d’enfants disparus
ne suis qu’un vagabond céleste
loin de la haine et de tout l’reste
qui trouve les pilules Oh Molière
comme les bombes dans une guerre
scandaleuses et obscènes

Oh Molière
le Dieu
de ma langue française
que j’aime

Pierrot
vagabond celeste

LA DIFFÉRENCE ENTRE HUSSERL, HEIDEGGER, LEVINAS ET PIERROT VAGABOND, C’EST QUE HUSSERL CONSACRE LA LOGIQUE FORMELLE COMME OUVERTURE PHÉNOLOGIQUE LÀ OÙ HEIDEGGER CONSACRE L’OUBLI DE L’ÊTRE, SCANDALE POUR LEVINAS POUR QUI LE VÉRITABLE OUBLI EST L’OUBLI DE L’AUTRE… ALORS QUE POUR PIERROT VAGABOND, LE SCANDALE CRI DE MUNCH DEMEURE ONTOLOGIQUEMENT L’OUBLI DES MILLIONS D’ENFANTS QUI SE MEURENT DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE …. DE LÀ LA PRISE DE POSICION «NANO-MODERNITÉ» DE L’INVENTION PARADIGMATIQUE DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE AU NOM DE CES MILLIONS D’ENFANTS QUI SE MEURENT DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE… DE LÀ LES DEUX ASSEMBLÉES DES JUSTES (125 HOMMES, 125 FEMMES) ÉLUS PAR TIRAGE AU SORT POUR DEMANDER PARDON (MICHEL LE CONCIERGE) …. POUR RÉPARER LA CONDITION HUMAINE PAR CHAQUE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART EN VUE D’UNE HUMANITÉ OEUVRE D’ART… DE LÀ L’INJUSTIFIABLE PRIVILÈQUE QUE CHAQUE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART A DE MANGER… DE LÀ LES CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ COMMIS PAR LES DIRIGEANTS ONUSIENS DES 193 ÉTATS HOBBIENS SOUS LA FÉODALITÉ DES MONARCHIES NUCLÉAIRES… DE LÀ UNE MÉTAPHYSIQUE DES LARMES DE JOIE COMME FONDEMENT D’UNE MÉTHODOLOGIE DES DÉBRIS MULTIVERSELS DE LA MÉMOIRE DU COEUR

AAA« JE TE DEMANDE PARDON»AAA
UNE MÉTHODOLOGIE DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU CŒUR… (2204)

1 : ENJEU DU DOCTORAT (300 MOTS OU MOINS)

JE TE DEMANDE PARDON…, à toi qui, comme des centaines de millions d’enfants-errants-fantomatiques, se meurt, jour après jour, de faim ou de blessures de guerre, et cela, au nom des 193 états hobbiens onusiens qui, sous la féodalité de monarchies nucléaires, font passer la course aux armements, les guerres et les paradis fiscaux avant TON DROIT MULTIVERSEL à une vie personnelle œuvre d’art par un rêve big-bang.

JE TE DEMANDE PARDON… au nom de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) qui, depuis plus de 12 ans maintenant, cherche à répondre à la question suivante : AU 21EME SIÈCLE, QUELLE INSTITUTION FAUT-IL INVENTER POUR QUE SUR TERRE, PLUS AUCUN ENFANT NE MEURE DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE ?

JE TE DEMANDE PARDON… au nom de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) qui S’ACHARNE à déployer concrètement L’INVENTION DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE, dans le but de contribuer à la déshobbiation de l’O.N.U. Par la mise en algorithme de milliards de téléphones intelligents « wow-t=2.7k? » , si possible avec la complicité de l’institut de l’intelligence artificielle du Québec) , nous validerons politiquement la création d’une cour suprême nano-citoyenne-planétaire composée de deux assemblées des justes (125 femmes et 125 hommes) élues ville par ville et village par village, et cela par tirage au sort, dans le but de représenter incontournablement et éthiquement toi et les centaines de millions d’enfants-errants-fantomatiques qui souffrent de la même criminalité étatique banalisée que toi.

Dans ce doctorat, PAR UNE MÉTHODOLOGIE DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU CŒUR (ier chapirre), le premier à te demander pardon sera moi, Pierrot vagabond (2eme chapitre le rêve big bang), puis mon ami et partenaire de recherche Michel le concierge (3eme chapitre la non-tricherie), pour enfin laisser la parole à sa compagne œuvre d’art, Marlene la jardinière (4eme chapitre, ses jardins coups-de-coeur œuvre d’art).

Pourquoi nos trois archétypes hologrammiques veulent-ils tour à tour te demander pardon? Parce que notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) veut parler au cœur de l’humanité (5eme chapitre) et non à sa raison. Par le biais d’une CHANSON – MANIFESTE, nous affirmons que l’invention de la nano-citoyenneté-planétaire doit s’accompagner d’un « JE TE DEMANDE PARDON » , en corollaire de la décision de ne plus tricher par chaque vie-personnelle-œuvre-d’art consacrée à l’ultime question :
COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE? (4eme et dernier chapitre).

JE TE DEMANDE PARDON

COUPLET 1

S’il m’arrive de parler au travers de mon chapeau
S’il m’arrive de prendre trop de place trop souvent
Si je m’approprie sans te voir l’espace de ta vie
Si je préoccupe ton âme en secret dans la nuit… Je te demande pardon…
Je te demande pardon…
COUPLET 2

Si je vagabonde céleste tout autour de la planète
Si je suis parti sans avis au détour de nos vies
Si je t’ai volé ton rêve, déserté, laissé meurtri,
Si j’en ai trop fait, trop dit, ou pas assez dans ta vie
Je te demande pardon…
Je te demande pardon…

COUPLET 3

Si je n’ai pas compris la beauté du monde d’ici
Si je n’ai pas admis qu’il y a la vie après la vie
Si je suis révolté parce que je suis enchaîné
Si je ne peux te rassurer quand je suis déchaîné
Je te demande pardon…
Je te demande pardon…

COUPLET 4

Et si je le savais tout ce temps que je te volais…
Et si je le savais tout ce temps que toi tu m’aimais…
Je n’ai pas d’âme pas de cœur aujourd’hui je le dis…
Je veux changer de vie et d’amour te dire merci
Je te demande pardon…
Je te demande pardon….

Chanson-manifeste de la nano-citoyenneté-planétaire
Michel le concierge

INTRODUCTION DU DOCTORAT

(VIDEO DE MICHEL LE CONCIERGE ET PIERROT VAGABOND)

COMMENTAIRE DE RAYMOND-LOUIS LAQUERRE FACE AU CHANGEMENT DE TITRE DE NOTRE DOCTORAT (DE LA NON-TRICHERIE À WOW-T=2.7K?: LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE) , PAR LE TITRE DE LA CHANSON DE MICHEL LE CONCIERGE… JE TE DEMANDE PARDON… OU UNE MÉTHODOLOGIE DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU COEUR… PIERROT VAGABOND-CHERCHEUR ET MICHEL LE CONCIERGE FILMÉS PAR MARLENE LA JARDINIÈRE) CONSÉQUENCE TOUTE EN SYNCHRONI-VIE-TÉ DE SON REMARQUABLE SPECTACLE POUR CÉLÉBRER LE 50-EME ANNIVERSAIRE DE SON CENTRE DE LECTURE RAPIDE (JE TE DEMANDE PARDON)

JUNE 19, 2019
À
Pierre Rochette, Michel Woodard
Aujourd’hui à 13 h 15

Bonjour Pierrot le vagabond,
Bonjour Michel le concierge

Cela ne me surprend par de ce qui est arrivé comme impact avec la merveilleuse chanson de Michel.
Ce n’est pas le fruit du hasard si parmi tout le répertoire des chansons de Michel, j’ai sélectionné « Je te demande pardon ».

Si tu te rappelles bien, au tout début du spectacle j’ai lu le texte de Ramtha intitulé : La joie, l’état d’Être suprême ».

Les chansons « La beauté du monde » et « Je te demande pardon » ont entré en résonance avec le texte initial sur la joie.

J’ai donc atteint l’objectif que je m’étais fixé : celui de mettre un fond spirituel où les gens vont ressentir une joie profonde et non seulement des émotions de surface.

Je me réjouis que ce spectacle et particulièrement la prestation de Michel vont ont permis d’orienter votre doctorat différemment et pour le mieux…
Bonne continuation dans votre projet tout à fait original, passionnant et d’une portée universelle.
Raymond-Louis

—————–

réponse de Pierrot

Tu sais, Raymond-Louis… monter sur scène fut toujours difficile dans ma carrière parce que je voyais les visages des gens dans la salle et que j’étais trop sensible pour ne pas souffrir avec ceux ou celles qui étaient en détresse profonde (deuil, maladie, dépendance etc…)

Mais quand tu m’as demandé : Pierrot, peux-tu m’aider à réaliser mon rêve ? je me suis senti convoqué à plus grand que moi malgré mes flashs la nuit qui m’assaillent encore sous forme de cauchemar.

Mais, jusqu’à la dernière minute…je me suis senti surtout aspiré par la très belle chanson de Michel le concierge et je voulais voir des coulisses le visage des gens quand Michel chanterait « je te demande pardon »

Tous les matins, à notre conseil d’administration de la créativité, j’assiste à la très grande humanité de cet homme qui chante la condition humaine si humblement et surtout à la dévotion au quotidien qu’il porte à Marlene, sa compagne, son amour œuvre d’art.

A ta soirée, j’ai d’abord chanté a capella LA BEAUTÉ DU MONDE avec ma feuille dans ma main… puis je suis resté dans les coulisses. Et là j’ai vu l’effet Michel Woodard, le même qu’il avait au café St-Vincent il y a presque 50 ans quand je le regardais chanter dans la salle.

« JE TE DEMANDE PARDON » , je savais, comme toi d’ailleurs, que c’était un hymne humaniste à la condition humaine… mais ce soir-là… grâce à toi, j’ai vu clairement pendant que Michel chantait que le public qui l’applaudissait venait de signer le titre de notre doctorat…Un homme est venu me voir pour me dire que la chanson de Michel lui faisait devoir de demander pardon à sa femme…

Ce matin, j’ai dis Mike : TU VIENS DE SIGNER LE MANIFESTE DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE.

Merci Raymond-Louis
tu as vu 2 coups d’avance
Pierrot vagabond
KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….
KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….
KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….

1688, ****************************

KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK…. KKK…..KKK…..KKK…..KKK……KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….KKK….

«TOUTE PERSONNE QUI APPELLE ET PROCLAME LA GUERRE DOIT OBLIGATOIREMENT ÊTRE LE IER EN AVANT AVEC SA FAMILLE».
Et Michel le concierge de poursuivre au travers de mes rires gargantuesques (Pierrot) :

«MERCI POUR TA DISPONIBILITÉ… VOICI MAINTENANT TOUTES TES MÉDAILLES AU CAS QU’ON NE TE REVOIE PAS».

Michel le concierge, le carnet du concierge.

——————–

« UN DES CRITÈRES D’UNE RECHERCHE VRAIE, C’EST QU’ELLE INATTENDUE» EMMANUEL LEVINAS

Au conseil d’administration de la créativité de samedi matin, je disais à Marlene et Michel à quel point d’avoir enfin toucher du doigt le fondement de notre métaphysique ( une métaphysique des larmes de joie) me permettait une avancée dans l’agenda témoignant d’une justice épistémologique assumée entre nous trois ( Marlene la jardinière, Michel le concierge, Pierrot vagabond)

Les 4 piliers du champ coinstellaire wow-t=2.7k?… (métaphysique, ontologique, épistémologique et méthodologique) se clarifient de plus en plus, au point où j’arriverai au bout du processus de revision glossairique de notre poïétique-blogue à NOUS soumettre un document de travail, SOIT UN CODEX d’environ 500 inventions glossairiques.

Le tout tiendra probablement entre 5 ou 10 pages… et nous aurons le plaisir de mettre à l’épreuve et nos TROIS archétypes hologrammiques,  la règle des 3 wows ENCASTRÉE MAJERSTUEUSEMENT dans  la position des trois peintres pour habiter, dans chacune des parties de chaque page multi-média (au centre le cryptage de Pierrot vagabond, à gauche le jardin oeuvre d’art de Marlene la jardinière et à droite la philosophie d’en bas aphoristique de Michel le concierge sous la forme , soit, un tiers, un tiers, un tiers) …

Le tout aura pour objectif de faire  la démonstration par la micro-modélisation (nous formons à nous trois une nano-citoyenneté-planétaire) à partir de laquelle LE VOILE D’IGNORANCE DE JOHN RAWLS est réinventé dans son opérationnel priméital pour servir de nœud abceptif aux deux assemblées des justes (125 hommes, 125 femmes) dont la quête de sens au nom des millions d’enfants se mourant de faim ou de blessures de guerre, tournera autour de la 5eme question de tout pays oeuvre d’art dont la masse critique est Un (une vie personnelle oeuvre d’art)

5: COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

Levinas a raison …..

UN DES CRITÈRES D’UNE RECHERCHE VRAIE… C’EST QU’ELLE EST INATTENDUE ….

Pierrot vagabond au nom de , par, et pour notre équipe de recherche… Auld, Woodard, Rochette