«TOUT COMME LES ROMAINS, LES GRECS SAVAIENT QUE SEULEMENT QUELQUES-UNS SONT LIBRES, NON L’HOMME EN TANT QUE TEL. LEUR LIBERTÉ FUT UNE FLEUR PÉRISSABLE,BORNÉE, CONTINGENTE ET A SIGNIFIÉ UNE DURE SERVITUDE POUR TOUT CE QUI EST PROPREMENT HUMAIN» HEGEL … sur la décomposition nécessaire de la cité grecque.

Le renversement du sablier de la philosophie d’en haut versus la philosophie d’en bas inclut à priori, par les quatre questions de la vie personnelle œuvre d’art, toute personne humaine baignant enfin dans les remous créateurs de la praxis existentielle, LE SENS fondement même de la philosophie d’en bas dissolvant l’emprise et la prédation historique de toute ESSENCE instaurée par la philosophie d’en haut qui permettait (et je cite Hegel) à quelques seulement d’être libres, leur liberté étant une fleur périssable, bornée, contingente signifiant une dure servitude pour tout ce qui est profondément humain.

Ce renversement du sablier de la philosophie d’en haut versus la philosophie d’en bas libère un incomparable CHAMP DE PAROLE issu des quatre questions de la vie personnelle œuvre d’art, où la poïétique imaginative de l’acte créateur individuel remplace la dialectique issue du 19eme siècle, autant dans sa composante dogmatique conceptuelle (Hegelienne) qu’économico-scientiste-politique (Marx, Engels,Lenine).

La philosophie d’en haut, déguisant tout sens en essence (autant dans sa période mythologique, théologique que philosophique ou positiviste) maintenait un armure de fer sur les non-éduqués planétaires du 20eme siècle…. la multitude aliénée des errants fantomatiques encadrée par une masse servile d’errants axiologiques de toute hiérarchie bourgeoise (petite bourgeoisie, moyenne bourgeoisie, haute bourgeoisie).

Mais, comme l’a dit si bien mon ami Michel le philosophe-cinéaste-concierge ce matin… PAR L’INVENTION CONCEPTUELLE OPÉRATIONNELLE DE LA PHILOSOPHIE D’EN BAS… LE MODÈELE DE LA VIE FUTURE REPOSE SUR LES ÉPAULES D’UNE PERSONNE HUMAINE (ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE) QU’ON NE REGARDE MÊME PAS.

Comment au 21eme siècle ne pas être ému par le fait que toute une CULTURE-ESSENCE de la philosophie d’en haut soit dissoute par quatre questions par le simple fait que ces quatre questions n’ont autre but que des réponses créatrices individuelles ( LE SIXIEME CHANT DE LIBERTÉ DE L’INDIVIDU UNIVERSEL) impossibles à transformer en essence  D SENS MOMIFIÉS DE CONTENANCES PERCUES COMME VRAIES…. pour une manipulation idéologique collective autrement que par une synthèse organique structuraliste autant que rhyzomique sous la forme encore plus événementielle qu’imprévisible… soit la cinquième question suivante de la nano-citoyenneté-planétaire:

COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

sur You tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

LA NANO-CITOYENNETÉ PLANÉTAIRE DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD,WOODARD,ROCHETTE) LE CINQUIÈME GRAND CHAMP DE LIBÉRATION DE L’INDIVIDU UNIVERSEL APRÈS L’ÉTHIQUE DE SPINOZA, LA PHÉNOMÉNOLOGIE DE L’ESPRIT DE HEGEL, LE CAPITAL DE KARL MARX ET L’INTERPRÉTATION DES RÊVES DE SIGMUND FREUD.

L’odyssée de la conscience a été déviée dans l’histoire de l’humanité en partie parce que dialectiquement Parménide en fut la thèse et Héraclite l’antithèse au lieu du contraire.

En faisant de l’être le maître du devenir, on a fait de l’essence le maître du sens. De là la querelle inégale dans la scholastique du moyen-âge entre les essentialistes et les nominalistes.

L’épopée de la conscience n’est pas la même quand les essences frauduleuses (mythologiques, théologiques, théocratiques, dogmatiques, nationalistes, races, langues et religions superstitions) font des structures engluantes des contenus de croyances toxiques et emprisonnantes pour la majeure partie de l’humanité.

Prenons un exemple… le nouveau-testament… et la phrase: faites-ceci en mémoire de moi. Cela fut interprété essentiellement par les catholiques comme une substantiation où le christ est réellement dans l’hostie et par les protestants essentiellement comme un geste à poser en mémoire de… Les deux groupes traitant essentiellement des constructions aléatoires comme des essences, cela a donné des guerres d’un ridicule à en faire pleurer les quinquailliers de clous pour croix abimées.

On ne peut considérer l’odyssée d’Homère comme un chant de libération de l’individu universel (l’essence multi-dieux brisant toute idée d’individu libre), ni l’allégorie de la caverne de Platon (les idées éternelles imposant à l’homme libre une route toxique de vertus artificielles), ni l’éthique à Nicomaque d’Aristote (le moteur immobile créant par la puissance de l’acte une harmonie cyclique du devenir où l’humain n’est qu’une monade), ni la cité de Dieu d’Augustin (la division des deux mondes terrestres et célestes enprisonnant l’être humain dans une christologie douteuse sous une trinité comic book), ni même la critique de la raison pratique de Kant ( ou le TU DOIS EMPRISONNE LE LIBRE-ARBITRE DANS UNE RÈGLE MORALE LAÏQUE JUDÉO-CHRÉTIENNE).

Le chant de la libération de l’individuel universel qui commence par l’éthique de Spinoza est une tentative remarquable pour renverser le sablier de la philosophie d’en haut par le panthéisme et les affections joyeuses, la phénoménologie de l’esprit de Hegel tentant à son tour d’en concevoir la synthèse organique d’une thèse et antithèse en mouvement perpétuel menant à l’esprit en conscientisation de lui-même par le biais de l’être humain sortant peu à peu du maître et de l’esclave dialectiquement, ce que Marx renverse sur ses pattes en déduisant l’être permanidien à une résultante anthropologique d’un rapport économique héraclitéen encore téléologique, que Freud accentue par l’origine pulsionnelle inconsciente du ça détruisant ainsi la logique argumentative de la construction sociale du moi.

Mais le renversement du sablier par le fondement de la philosophie d’en bas tout comme une revision de l’histoire de la philosophie passe par deux prémisses.

a) la thèse du devenir ayant préséance sur celle de l’être comme fondement même de la dialectique universelle, donc toute l’histoire de l’humanité se réfléchit à partir d’Héraclite et non de Parménide

b) mais surtout, le rêve devient le premier moteur du devenir héraclitien avec comme fondement de la nano-citoyenneté-planétaire quatre questions qui permet à toute personne humaine vivant sur terre la dignité abstraite d’une réponse personnelle hors des malversions des essences imposées par la classe instruite sur la classe qui n’a pas encore le droit à l’instruction.

EN CONSEQUENCE DE QUOI
NOUS L’ÉQUIPE DE RECHERCHE
(AULD, WOODARD,ROCHETTE)
POSONS L’HYPOTHÈSE SUIVANTE:

la nano-citoyenneté-planétaire
de la philosophie d’en bas
dans sa poîétique dialectique-constructiviste
constitue
LE 5EME GRAND CHANT
DE LIBÉRATION
DE L’INDIVIDU UNIVERSEL

après l’éthique de Spinoza
la phénoménologie de l’esprit de Hegel
le capital de Karl Marx
et l’interprétation des rêves de Sigmund Freud

sur You tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond
constitue

LE DOCUMENTAIRE «LA PELLE JAUNE» DE MICHEL LE PHILOSOPHE-CINÉASTE-CONCIERGE…. UN HYMNE «CRI DE MUNCH» AU RENVERSEMENT DU SABLIER DE L’ESSENCE SUR LE SENS PAR LA FONDATION PARADIGMATIQUE DE LA PHILOSOPHIE D’EN BAS

Nous marchions Michel et moi sur la rue Côte des neiges et je réalisais à quel point sans sa complicité conceptuelle, jamais je n’aurais pu creuser l’énigme du critère hégélien de la circularité discursive.

Le fameux texte du maître et de l’esclave me faisait énigme depuis si longtemps. Et c’est après 10 ans à me réveiller en même temps que Michel et Marlene, à analyser l’enchaînement à sa pelle comme travailleur exceptionnel (il n’a jamais manqué une journée de travail) dans la dignité d’un prendre soin du rêve de sa femme que j’ai commencé à saisir que le secret de l’énigme se trouvait peut-être dans la prémisse même de l’agencement dialectique.

Pourquoi Parménide représente-t-il la thèse et Héraclite l’antithèse? Pourtant historiquement, rien ne permet d’affirmer qu’il en fut ainsi. Et la question inverse me vint également: Qu’aurait été l’histoire de la sagesse discursive par la conceptualisation,,,  si le devenir avait été la thèse et l’être l’antithèse?

La danse harmonieuse recherchée par une marche vers la sagesse discursive ….. et la véritable synthèse ORGANIQUE MAIS SON TÉLÉOLOGIQUE entre la thèse et l’antithèse (et non pas additive ou chimique comme la quantité de sel dans l’eau salée) ne m’apparaissait pouvoir atteindre sa plénitude qu’à ce prix.

La nano-citoyenneté planétaire ne peut naître que du CRI DE MUNCH des errants fantomatiques (150 migrants par jour entrent à Montréal en ce moment) et ce n’est que le début d’un renversement planétaire du sablier, le devenir devenant un danseur équitable dans les bras errants axiologiques des fabriquants d’essence et d’être, recherchant ensemble par le droit comme équité le bien de tous et toutes sans exception, aucun enfant ne devant plus mourir de faim ou de blessures de guerre sur terre.

Marlene la jardinière, Michel le concierge, Pierrot vagabond sont des archétypes hologrammiques des futurs errants poétiques terrestres dès que le droit comme équité sera rhyzomatiquement répandu par l’infinité opérationnelle des téléphones intelligents guidant par des g.p.s. la multitude des perdants de la mondialisation migrants fantomatiques demandant justice et même chance dans les droits de rêver leur vie personnelle œuvre d’art

1: Quel est ton rêve?
2: Dans combien de jours?
3: qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
4: Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

Et de là la possibilité impossible mais imprévisiblement possible de la cinquième question du pays œuvre d’art que seul un renversement du sablier de la philosophie d’en haut versus la philosophie d’en bas…..juste et équitable pour tous (les senssiels comme les essentiels) pourra mettre en action:

5: Comment nos rêves prennent-ils soin de la beauté du monde?

 

sur you tube

Michel le concierge

PAR LE RENVERSEMENT DU SABLIER… LA THÈSE DEVIENT HÉRACLITÉENNE (PLÈBE) L’ANTITHÈSE PARMÉNIDÉENNE (ARISTOCRATIE) ET LA SYNTHÈSE ( NANO-CITOYENNETÉ PLANÉTAIRE) AU LIEU DE (BOURGEOISE) DANS SA VISION DIALECTIQUE INVERSE.

C’est par le renversement de la thèse (aristocrate-errance-axiologique, maître par la lutte) et de l’antithèse (plébéen errant fantomatique -esclave et servitude) que l’on quitte la paratynthèse hégélienne (le bourgeois et son errance poétique dogmatisée par l’essence emprisonnant tout sens libérateur) pour réussir une vraie synthèse dialectique RHYZOMIQUE ET NANO-ÉVÉNEMENTIELLE.

Le renversement du sablier de la philosophie d’en haut versus lea philosophie d’en bas permet AU SENS nominalisme de la vie une danse gagnante contre l’essence (essentialisme de la domination des religions, superstitions, mythologies, nations langue race et religion).

WOW-T=2.7K EN ÉTANT L’ALGORITHME DE LA LIBÉRATION DU SENS SUR TOUT POUVOIR HISTORIQUE DE L’ESSENCE. Le rêve par les quatre questions en étant le ET… qui lui reste fixe … le cri de Munch de la multitude faisant émergence rhyzomique du droit comme équité sur terre.

Sans la démarche poïétique jamais notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) n’aurait pu se libérer de cette téléologie scientiste dysfonctionnelle inscrite au cœur même de la parasynthèse autant hégélienne que marxiste, l’une n’étant que l’autre cessant de marcher sur sa tête pour marcher sur ses pattes vers le paradis ESSENTIELS DES IMBÉCILES INTELLECTUELS.

sur you tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. philosophe-cinéaste-concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

DANS LA PHILOSOPHIE D’EN BAS, L’ACTE NÉGATEUR HUMAIN QUI DÉTACHE UNE PERCEPTION DU HIC AND NUNC TANT DE CELUI DE L’OBJET PERÇU QUE DE CELUI DU SUJET PERCEVANT EN LE TRANSFORMANT NON PAS EN REPRÉSENTATION COMME ON L’ENSEIGNE DANS LA PHILOSOPHIE D’EN HAUT (QUI REPRÉSENTE L’ESSENCE D’UN OBJET EN TANT QUE SENS D’UNE NOTION AFFECTIVE OU NATURELLE) … MAIS PAR UN RÊVE (QUATRE QUESTIONS RHYZOMIQUES ET SINGULIÈRES FAISANT DE LA SYNTHÈSE UN ÉVÈNEMENT CRÉATEUR INDIVIDUEL.

Quand on dit que Zenon d’Elee a inventé la dialectique… c’est beaucoup dire… en fait il a simplement initié une para-synthèse thétique pour défendre la position de Parménide en créant des apories encore plus difficiles à résoudre pour les successeurs parménidien (Platon et les nano-platoniciens) ou à l’opposé négatif dialectique Héraclite (Aristote et les stoïciens).

Dans la philosophie d’en haut, le langage hermétique d’une logique en quête d’essence ( Pour Zenon d’Elee, l’être se prouve par la dichotomie du devenir en séparant les moitiés des moitiés jusqu’au point qui ne constitue pas comme chez Platon un idéel solide, mais un néant pré-platonicien), tout comme ses additions conduisant à un infini néantisé.

Mais voilà… la culture appartenant aux bien-nantis intellectuels…cela donne des livres comme celui de Maurice Caveing, ZENON ET LE CONTINU, Mathesis, Vrin,2002 qui ne constitue finalement qu’un commentaire d’une longue suite de commentaires non-opérationnels pour la philosophie d’en bas.

Il suffit de lire les 34 ieres pages pour en saisir la matrice industrielle… tout en comprenant que cet essai fait partie d’une carte de visite assurant une carrière universitaire à un professeur de la philosophie d’en haut pour qu’il puisse payer sa maison. Comme dit Bourdieu.. c’est par cet HABITUS qu’une classe sociale se reproduit.

Comme dit Alexis Lemieux le doctorant à propos de ma démarche… L’université pour toi Pierrot, ce n’est qu’un toît. C’est sur que je lui répond… j’ai horreur du taylorisme intellectuel fait de connaissances stratifiées, de cours synthétiques et de para-discours plus redondants les uns que les autres.

sur You tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. philosophe-cinéaste-concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

UN PHILOSOPHE EST GRAND DANS LA MESURE OÙ IL REPRÉSENTE UNE NOUVELLE ÉTAPE DANS L’HISTOIRE DE LA PENSÉE….

Je ne vis que pour le renversement du sablier… que la philosophie d’en haut qui ne fut depuis Thales que fraude des instruits contre l’invisibilité des milliards de non-instruits soit renversée par la philosophie d’en bas, engluée dans le sable du temps, par des superstitions, des croyances fausses, des para-thèses, des para hypothèses, des para-antithèses comme des para-synthèses d’un chapelet dont les grains sont composés de prophètes, de prêtres et de philosophes.

Il est temps de réfléchir au renversement DU SABLIER… Il suffit d’une jardinière, d’un concierge et d’un vagabond offrant quatre questions de la vie personnelle œuvre d’art, sans possibilité de réponse universelle, pour que rhyzomatiquement la terre entière se soulève de liberté nano-citoyenne par le pouvoir de chaque rêve individuel dans le droit à la dignité abstraite de toute personne humaine.

1: Quel est ton rêve?
2: Dans combien de jours?
3: qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
4: Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

LE CRI DE MUNCH
LE NANO-CRI-PLANÉTAIRE DE LA CITOYENNETÉ EN QUÊTE DE LA CINQUIÈME QUESTION:

5: Comment nos rêves prennent-ils soin de la beauté du monde?

sur You tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. philosophe-cinéaste-concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

«LA PHILOSOPHIE EST UN DUR TRAVAIL DE CONCEPT» hEGEL…. ME VOICI DANS UN NUIT ET JOUR CONCEPTUEL DANS LA BASCULE PARADIGMATIQUE DU SABLIER DE LA SAGESSE DISCURSIVE ENTRE LA PHILOSOPHIE D’EN HAUT ET LA PHILOSOPHIE D’EN BAS

La découverte de l’oeuvre inachevée d’Alexandre Kojèvequi consacra sa vie à l’histoire du concept de Thales à Hegel me bouleverse. Je sais maintenant que mes intuitions étaient justes.

Kojève me donne des outils intellectuels qui remplissent un gros vide dans mon coffre d’outil. La différence entre autre entre une para-synthèse, lacune de toute sagesse discursive faite soit de para-thèse, para-antithèse et une synthèse discursive faite d’INVENTION PARADIGMATIQUE et non pas D’ADDITIONS APORITIQUES.

Hier, ni la bibliothèque centrale de l’université du Québec, ni la bibliothèque nationale ne possédait un exemplaire des cours de Koyeve sur l’introduction à la pensée de Hegel. Par chance, je me suis rappelé en avoir vu un à la librairie de l’UQAM que je me suis empressé d’acheter.

Mes partenaires de recherche Marlene et Michel passant leur prochaine semaine de vacance à leur maison secondaire de Grandes-Iles, j’ai donc (et c’est loin d’être sage pour mon âge) accéléré un nuit et jour de lecture analogique.

De là l’importance de notre rituel quand Michel cogne à la porte de mon plancher à 6h.15 le matin. Ce partenaire exceptionnel de la création de la philosophie d’en bas constitue pour moi l’ancre qui me balise dans l’opérationnalité des concepts réfléchis en équipe.

LE CRI DE MUNCH, LES QUATRE QUESTIONS DE LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART sont des clés toutes simples qui peuvent permettre à chaque personne humaine dans sa singularité et sa dignité de la pensée abstraite d’avoir accès à des règles de droit. La philosophie d’en haut ayant depuis toujours servie à des encrages théocratique-politiques pour asservir l’impossibilité de penser une philosophie d’en bas qui seule peut provoquer rhyzomatiquement l’émergence de LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE.

sur Google
Michel le concierge

sur You tube
Marlene A. jardinière du pays oeuvre d’art
Michel W. philosophe-cinéaste-concierge du pays oeuvre d’art
Pierrot vagabond

DANS LA FONDATION DE LA PHILOSOPHIE D’EN BAS… LES QUATRE QUESTIONS DE LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART DOIVENT ÊTRE NON PAS AXIOMATIQUES MAIS HYPOTHÈSES POÏÉTIQUES D’UNE SAGESSE DISCURSIVE INÉDITE

Alexandre Kojève
essai d’une histoire raisonnée
de la philosophie païenne 111
la philosophie hellénistique
les néo-platoniciens
p.54-55 ..extrait

Dans le PhG, Hegel inséra cette explication dans le cadre général de la Phénoméno-logie anthropo-logique, qui développe les notions de base de Reconnaissance, ou plus exactement, de la Satisfaction du Désir-du-désir (anthropogène) DANS ET PAR L’ACTIVITÉ DE LA LUTTE ET DU TRAVAIL.

Le désir-de-la-reconnaissance (étant la «puissance» même de l’Homme ou l’Homme lui-même « en puissance») est COMMUN À TOUS LES ÊTRES HUMAINS (pris et compris en temps qu’êtres «discursifs». Ce désir (et donc l’homme en tant que tel s’actualise en tant que Reconnaissance (en principe «universelle» de la Réalité-humaine («individuelle», en tant que «synthétisant» le «particulier» de l’Action avec l’«universel» du Discours) posée et imposée dans la Lutte (sanglante et le pur prestige du Maître) et par le Travail (à l’origine forcé et servant au sens de servile, de l’Esclave). Comme toute actualisation, celle de la puissance humaine s’effectue en tant qu’Activité qui dure et qui s’étend dans l’Existence-empirique. EN TANT QUE PRO-JET**** , par définition conscient ( c’est-à dire discursif, mais non encore exécuté «volontairement» (c’est-à dire de façon que l’on puisse parler sans se contredire….

————————————–

COMMENTAIRE

LA PHILOSOPHIE D’EN HAUT
part de la dialectique du maître et de l’esclave en soulignant bien qu’il est impossible de se définir comme être humain sans une activité qui dure et qui s’étend dans l’Existence empirique EN TANT QUE PROJET par définition conscient (c’est-à-dire discursif) mais non encore exécuté volontairement….

LA PHILOSOPHIE D’EN BAS
part de la singularité de toute personne humaine en offrant quatre questions qui peuvent être comprises universellement par toute personne humaine dans sa singularité, qu’importe son statue de mâitre ou d’esclave dans la dialectique de la reconnaissance-désir.

Elle part du droit à UN RÊVE… ce que la philosophie d’en haut appelle PROJET. Mais un r^ve et un projet, ce n’est pas la même chose. Un projet fait partie du vocabulaire engluant et idéologique de la philosophie d’en haut, un rêve fait partie d’une folie individuelle implosive de la philosophie d’en bas.

1: Quel est ton rêve?
pour la philosophie d’en bas, c’est une hypothèse discursive d’une philosophie th¸ese-antithèse-synthèse qui met en mouvement une poïétique de sagesse discursive complète où la marche du rêve et plus libératrice que le rêve lui-même et en ce sens, la poïétique devient pour la philosophie d’en bas le moteur conceptuel aussi essentiel que la dialectique pour la philosophie d’en haut. La synthèse en étant séparée autant de la logique linéaire que de ses avatars non-imprévisibles. Le rêve devennt rhyzomique, chaotique, constructiviste et poétique par………. une errance empirique transcendantaliste non linéaire telle qu’architecturée par Deleuze dans sa critique post-kantienne.

sur you tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W philosophe-cinéaste-concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

LE TABLEAU LE CRI DE MUNCH: « LE SOLEIL SE COUCHAIT – TOUT D’UN COUP LE CIEL DEVINT ROUGE SANG- …. JE SENTAIS UN CRI INFINI QUI PASSAIT À TRAVERS L’UNIVERS ET QUI DÉCHIRAIT LA NATURE»

Munch écrivit dans son journal, le 22 janvier 1892 :

« Je me promenais sur un sentier avec deux amis — le soleil se couchait — tout d’un coup le ciel devint rouge sang. Je m’arrêtai, fatigué, et m’appuyai sur une clôture — il y avait du sang et des langues de feu au-dessus du fjord bleu-noir de la ville — mes amis continuèrent, et j’y restai, tremblant d’anxiété — je sentais un cri infini qui passait à travers l’univers et qui déchirait la nature . »

—–
Quand on médite sur la vie des philosophes DE LA PHILOSOPHIE D’EN HAUT, de Thales (en passant par Parménide, Héraclite, Platon et Aristote) jusqu’à Hegel inclusivement… aucun ne s’intéresse À LA PERSONNE HUMAINE DANS SA SINGULARITÉ COMME DE SA DIGNITÉ ABSTRAITE.

Parménide consacre sa thèse au silence de l’être, Héraclite sa thèse contraire à l’infini bavardage du devenir (antithèse) Platon à l’éternité des idées dans une vision parathétique de la thèse de Parménide, Aristote à l’éternité du devenir par les cycles (potentiel, actuel, forme matière, cause effet)….vision para-antithétique héraclitéenne.

—–

Jamais on y entend le fameux «cri de Munch» de la condition humaine… le même cri que celui du film J’ACCUSE d’Abel Gance que je m’en vais voir ce matin à la cinémathèque québécoise.

La philosophie d’en bas part de chaque archétype hologrammique de la condition humaine pour renverser le sablier et obliger la philosophie d’en haut à écouter chaque enfant qui meurt de faim dans le monde ou de blessures de guerre lui dire que tout système philosophique inventé depuis le début de l’humanité par la philosophie d’en haut n’a fait qu’accentuer « le fardeau des milliards morts sans même avoir vécu parce que nés du mauvais coté de la condition humaine).

LE CRI DE MUNCH
fondement même de l’errance cosmique
de la souffrance sur terre
qu’elle soit fantomatique, axiologique ou poétique.

Au conseil d’administration de la créativité de ce matin, je racontais à Michel et Marlene tous ces cimetières où j’ai dormi à travers le Québec et en particulier, celui d’un petit village près de Natashquan où il n’y avait presque des Rochette (mon nom de famlle qui y étaient décédés.

Je me suis senti comme ces 19 morts de l’extraordinaire scène du cimetière du film j’accuse d’Abel Gance, qui furent 19 vrais mutilés de la iere guerre mondiale à témoigner dans un fondu inoui de cette condition humaine trompée qui demande des comptes à ses exploiteurs idéologiques, théologiques ou politiques de tout acabit.

LES MORTS… LE CRI DE MUNCH… LA COLÈRE INFINIE DE LA PHILOSOPHIE D’EN BAS CONTRE L’ÉLITISME DE LA PHILOSOPHIE D’EN HAUT.

Michel, mon ami philosophe-cinéaste-concierge est remonté de Grandes Iles une soirée où nous avons pu visionner les ieres images de son prochain documentaire : brother, where is the money?» 3 cabanes à moineaux… Et comme Michel l’a si bien dit: Les soleil se lève sur les trois cabanes à moineaux… égal pour les trois…

Mais pourquoi c’est toujours les mêmes qui habitent dans la plus petite?

Voilà le genre de Question qu’on ne retrouve pas de Thales à Hegel inclusivement. La philosophie d’en haut comme la théologie d’en haut dut en fait une FRAUDE INTELLECTUELLE majestueusement camouflée dans des concepts où le prêtre se dit porteur de vérité tout comme le philosophe dans la caverne de Platon.

sur You tube
Michel le concierge