All posts by Pierrot le Vagabond Chercheur

GOOGLE, RICHARD GINGRAS ET 3 ANS POUR FONDER MONDIALEMENT LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

LETTRRE À
RICHARD GINGRAS
VICE-PRÉSIDENT NEWS DE GOOGLE
« il se fait actuellement plus de téléphones intelligents que de bébés dans le monde»

Cher Monsieur Gingras,

L’INVENTION DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE PAR L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD,WOODARD,ROCHETTE) GAGNERA UN JOUR LE PRIX NOBEL DE LA PAIX… POURQUOI GOOGLE N’EN SERAIT-IL PAS LE FINANCIER FONDATIONNEL?

April 5, 2017 Pierrot le Vagabond Chercheur

Chaque nano-citoyen ou nano-citoyenne participant par sa vie personnelle oeuvre d’art transhumanisée par les quatre questions (nomades humanitaires)……

1- Quel est ton rêve?
2- Dans combien de jours?
3- Qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
4- Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

…. au tirage au sort de chaque village ou chaque ville de la planète en vue de constituer les 125 nano-citoyens-planétaires deviendront les MÉDECINS SANS FRONTIÈRES de la nano-démocratie-planétaire au 21eme siècle enfin réunis pour réfléchir opératoirement à la cinquième question…

5- COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

… permettant d’architecturer concrètement d’abord… la mise en justice comme équité de la problématique de la faim dans le monde.

Voici enfin venu le nano-romantisme de l’intelligence citoyenne dans une perspective culturelle qui exalte la subjectivité (la personne humaine) contre l’objectivité (le capital), la vie (écologie) contre la rationnalité (l’instrumentalisation de la raison technologique), le concret (un seul enfant qui meurt de faim) contre l,abstrait( des millions qui meurent de faim).

———-
Quand, IL Y A 10 ANS MAINTENANT, (plus de 120 heures filmées) notre équipe de recherche (Auld, Woodard,Rochette) avons commencé ce doctorat multicontextuel (un concierge, une jardinière, un vagabond) en autodidacte SANS JAMAIS NOUS INSCRIRE DANS UNE UNIVERSITÉ, jamais, jamais, jamais, nous ne nous serions douté que le thème, le sujet comme l’objet de ce doctorat deviendrait LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE et que la méthodologie en serait l’archivage documentée du premier nano-citoyen planétaire, soit Michel le concierge dans l’optique de la sociologie qualitative dans sa forme individualiste méthodologique restreinte dans une autobiographie raisonnée nano-critique-planétaire.

Mais où le déposer? en sciences politiques? en philosophie politique? en sociologie? A Mc Gill, à Montréal, a Concordia, à l’UQAM?

Il est certain que le cadre théorique de ce dopctorat en sera un restreint au comment marche notre invention (la nano-citoyenneté-planétaire) et quelles sont les étapes sur trois ans à partir de laquelle une nouvelle chaire en nano-démocratie-planétaire) pourrait le mettre en opération avec comme objectif d’aller chercher le prix Nobel de la paix. Cette nouvelle chaire pourrait-elle naître à l’UQAM?

L’UQAM possède une équipe superbe en science politique pour lancer LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE ( Jean-Pierre Beaud, Lucille Beaudry, Yves Bélanger, Maude Benoit, Bonnie Cambell, Marc Chevrier, Carole Clavier, Yves Couture, Anne-Marie Daoust, Charles-Philippe David, Christian Deblock, Francis-Dupuis Déry, Julian-Durazo Hermann, Alain G. Gagnon, Frédéric Gagnon, Anne-Marie Gingras, Tania Gosselin, Isabelle Gusse, Allison Harrel, Daniel Holly, Nicolas Houde, Maya Jegen, Xavier Lafrance, Ting-Sheng Lin, Alex Mcleod, Issiaka Mandé, Mark-David Mendel, Justin Massie, Nora Nagels, Lawrence Olivier, Dan O’Meara, Genevieve Pagé, Caroline Patsias, Jean-Guy Prévost, Michèle Rioux, Vincent Romani, Eve Séguin, Carole Simard….)

LA PLAN DU DOCTORAT SE PRÉCISE PEU À PEU.

—–
MARLENE LA JARDINIÈRE, MICHEL LE CONCIERGE, PIERROT VAGABOND… AUTO-FICTION FONDATRICE D’UNE PLANÈTE-PROJET NANO-CONVENTIONNALISTE PAR UN PROJET PLANÉTAIRE CITOYEN NANO-JURIDIQUE

March 24, 2017 Pierrot le Vagabond Chercheur

Le projet de doctorat de notre équipe de recherche (Auld, Woodard,Rochette) se situe dans la droite ligne de la sociologie conventionnaliste de Boltanski et Thévenot (les économies de la grandeur, 1991) métissant l’individualisme méthodologique de Boudon à l’éco-parité des humains et des non-humains de Bruno Latour dans une NANOSOCIOLOGIE QUI A POUR OBJECTIF DE DONNER ACCÈS À LA 8ÈME CITÉ ( LA PLANÈTE DU PROJET), suite nanosociologique des sept autres (la cité marchande, la cité de Dieu, celle du renom, la cité domestique, la cité civique, la cité industrielle et la 7eme, la cité du projet) de Boltanski et Thévenot.

La nano-sociologie fait appel à l’individu nano-libre par les quatre questions DE LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART… en esquivant l’holitisme des données factuelles par une construction de modèles nano-théoriques abstraits «idéals-typiques» dans un paradigme para-juridique planétaire (Rawls) où les règles du jeu se visant neutres axiologiquement reposent sur la praxisation concrète du VOILE D’IGNORANCE PAR DES MÉCANISMES DE TIRAGE AU SORT en nano-démocratie planétaire…. le tout hors du cadre international des états.

PARCE QU’UN QUART DE LA POPULATION PLANÉTAIRE
EST CONSTITUÉE D’INFRA-HUMAINS
QUI SE MEURENT DE FAIM…..

Le consensus conventionnaliste des nanocitoyens planétaires tournera autour de la cinquième question de notre doctorat….

COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

Chaque des nano-citoyen (nes) ayant comme a priori les quatre premières nano-questions:

1: Quel est ton rêve?
2: Dans combien de jours?
3: Qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
4- Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

—————

PLAN EN TROIS ANS POUR INVENTER LA NANOCITOYENNETÉ PLANÉTAIRE SUR TERRE

PLAN DU DOCTORAT DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE)

QU’EST-CE QUE LA NANODEMOCRATIE CITOYENNE PLANÉTAIRE OEUVRE D’ART?

Une nano-démocratie instaurant, PAR TIRAGE AU SORT, une assemblée constituante de 125 vies personnelles œuvre d’art pourrait-elle constituer le prélude au surgissement du premier pays œuvre d’art sur la planète terre?

pré-essai d’une MODELISATION THÉORIQUE

A) Imaginons un site web genre Google map où sont identifiés toutes les villes et tous les villages de la planète, sans exception.

B) Imaginons que quatre questions y sont posées dans toutes les langues, au désir de chaque vie personnelle œuvre d’art.

a) Quel est ton rêve?
b) dans combien de jours
c) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
d) En quoi ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

C) Imaginons que dans chaque ville et dans chaque village de la planète, une invitation est lancée à toute vie personnelle œuvre d’art intéressée à ces quatre questions pour que se constitue une assemblée constituante mondiale à réfléchir sur la conséquence des quatre questions sur l’éco-système du mieux vivre ensemble,…. soit UNE CINQUIÈME QUESTION qui se définirait de la façon suivante….

D) En quoi NOS RÊVES prennent-ils soin de la beauté du monde?

E) Imaginons que qu’importe le nombre de vies personnelles œuvre d’art qui s’inscrivent dans chaque ville ou chaque village, UN PREMIER TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLE ET UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLAGE.

F) Imaginons que sur toutes ces villes et villages de la planète entière qui sont maintenant représentés par une vie personnelle œuvre d’art, UN DEUXIÈME TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE 125 de ces vies personnelles œuvre d’art…. en vue d’une RENCONTRE PLANÉTAIRE.

G) Imaginons que ces 125 vies personnelles œuvre d’art se réunissent à tous les quatre ans pour LES OLYMPIQUES DE LA JUSTICE COMME ÉQUITÉ SUR TERRE, en assemblée constituante et cela en direct sur internet accessible à la planète entière.

H) Imaginons que….. la question….EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE? devienne soudainement, selon notre hypothèse forte, l’actualisation pragmatique du voile de l’ignorance de John Rawls.

I) Imaginons qu’une fois l’assemblée constituante des 125 vies personnelles œuvre d’art terminée, un premier vote soit pris par chaque vie personnelle œuvre d’art sélectionné comme représentant chacune des villes et chacun des villages…. SUR UNE QUESTION DE FOND touchent à la justice comme équité comme paramètre de la beauté du monde.

J) Imaginons qu’une fois LE PREMIER VOTE TENU, UN DEUXIÈME VOTE soit tenu par chaque conseil municipal de chaque ville et chaque village auprès de la population entière… et cela partout sur la planète terre.

EN CONSEQUENCE DE QUOI

K- Il n’est pas difficile d’imaginer que l’émergence d’une conscience citoyenne planétaire autour de la question EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?… puisse instaurer une pression éthique nano-démocratique invitant chaque état à cheminer vers une gouvernance qui respecte la modélisation planétaire d’une théorie de la justice et de l’équité au point d’en faire
un jour DES PAYS OEUVRE D’ARTS DIGNES DE LEUR CITOYENS VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART.

L- La priorisation des errants fantomatiques accompagnant l’éthisation des errants axiologiques, pour mieux faire de chaque humain un errant poétique face à son rêve personnel, la liberté reliée aux 5 questions de la vie personnelle œuvre d’art deviendrait enfin accessible à chaque personne humaine, tel un droit inaliénable inscrit en annexe à charte des droits de l’homme à l’ONU.

M– objectif:
nouvelle conscience éthique-esthétique
planétaire en vue de la réforme des états
pays œuvre d’art par la masse critique
nano-numérique des vies personnelles œuvre
d’art, éco-philanthropes de l’espace-monde.

————–
7- CONCLUSION (OUVERTE FINALE)…15 PAGES

L’implantation planétaire de la nano-démocratie pourrait être la condition éco-philanthropique nécessaire à l’émergence d’un premier pays œuvre d’art sur la planète terre, rêve universel potentiel d’une masse critique-citoyenne-numérique de vies personnelles œuvre d’art sous l’inspiration d’une cinquième question dont l’énoncé serait le suivant:

– retour sur les quatre questions
menant à la cinquième question
éco-philanthrope de l’espace-monde:
-COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

———-

Uncategorized

SUJET DU DOCTORAT…. LA NANOCITOYENNETÉ PLANÉTAIRE

—————

DOCTORAT

SUJET
la nanocitoyenneté planétaire

QUESTION
Comment fonder la priorité juridique
du droit nanocitoyen planétaire
sur le droit juridique existant
des états?

OBJET CONTEXTUEL

La nanocitoyenneté planétaire n’aurait pu être possible avant la mondialisation virale de l’usage quotidien du téléphone intelligent. En conséquence de quoi, Il devient donc possible que l’histoire du 21eme siècle puisse s’écrire par le biais d’une masse critique INOUIE de personnes humaines se percevant d’abord et avant tout comme DES NANOCITOYENS PLANÉTAIRES réclamant une reconfiguration juridique majeure accordant désormais une priorité non négociable aux droits de l’humanité sur le droit des états.

Mais comment conceptualiser un nanocitoyen planétaire?

Notre méthodologie de recherche se concentrera sur le cadre théorique de la genèse d’une vie humaine… soit celle de Michel Woodard, 66 ans, tout en identifiant les différentes stratifications de son cerveau l’ayant conduit de Michel Woodard à Michel chansonnier du Vieux Montréal, à Michel le concierge à Michel W concierge du pays œuvre d’art ier nanocitoyen planétaire, le tout documenté sur film et sur blogue, dans un contexte des grandes avances d’une conscience planétaire et de ses enjeux.

Puis l’équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) suggérera un passage conceptuel pragmatique entre LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART, la nanocitoyenneté planétaire œuvre d’art et le pays œuvre d’art afin de proposer un laboratoire concret de mise en application d’une nanocitoyenneté planétaire par une chaire recherche universitaire.

L’objectif étant de proposer un dialogue performatif (Austin, Habermas) entre le droit juridique nanocitoyen planétaire construisant des mécanismes éthiques-juridiques permettant la priorité des droits de l’humanité sur le droit des états.

sur Google
Marlene A jardinière du pays œuvre d’art
Michel W concierge du pays œuvre d’art
Pierrot r vagabond du pays œuvre d’art

————

LA NANO-MODERNITÉ… L’ÈRE DE LA NANO-CITOYENNETÉ PLANÉTAIRE FAISANT SUITE PARADIGMATIQUEMENT AU POST-MODERNISME

LE FIL D’OR D’UN DOCTORAT…….  pour l’équipe (Auld,Woodard,Rochette) c’est avant tout planétariser les trois formes de l’errance (fantomatique, axiologique et poétique) pour mieux réfléchir aux conditions épistémologiques et génériques-historiques… de leur formation… avant de produire des résultats fortement axiomatisés complexifiés sous l’étiquette de NANO-MODERNITÉ, architecturée par différentes stratégies historiales sous des formes anti-structuralistes, pur romantisme vitaliste, pures composantes théoriques de la vie personnelle œuvre d’art, la nano-citoyenneté planétaire, le pays œuvre d’art dans une constellation prospectiviste, constructiviste et nano-juridique planétaires. (vagabond du moyen-âge, le promeneur du 18eme siècle,le coureur des bois et le quêteux officiel dans la deuxième partie du 18eme siècle, le flâneur-dandy du 19eme issu de la révolution industrielle, l’errant, dans une triade (fantomatique, axiologique, poétique) tributaire du désenchantement du monde au 20eme siècle et de sa réification numérique en quête de ses droits juridiques poétiques au 21eme siècle.

FOUCAULD EST NOTRE MODÈLE… SON FIL D’OR FUT EXCEPTIONNEL.

————-
Histoire du structuralisme
François Dosse
le champ du signe
1945-1966
p.190
LA THÈSE
extrait…

Le samedi 20 mai 1961, UN ÉVÉNEMENT MAJEUR, a lieu dans la salle Louis-Liard de la Sorbonne. Dans ce haut lieu de consécration des THÈSES MAJEURES, canonisées selon UN RITUEL IMMUABLE, dans ce temple des académismes, un philosophe, Michel Foucault, doit soutenir sa thèse sur un OBJET, qui peut apparaître incongru dans un tel cadre: LA FOLIE.

C’est Georges Canguilhem qui est «le patron» de cette thèse et il a prévenu les étudiants: «il faut y aller». Pierre Macherey assiste, comme beaucoup d’autres dans une salle comble, à l’événement. Il ne connait pas jusqu’au nom de Foucault lorsqu’il entre dans la salle Louis-Liard, mais il ressort ÉBLOUI À JAMAIS de cette cérémonie universitaire. Il achètera désormais tous les livres de Michel Foucault le jour même de leur parution.

IL S’EST PASSÉ LÀ QUELQUE CHOSE D’INOUI
lES MEMBRES DU JURY ÉTAIENT TERRASSÉS…..

————
sur You Tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot R. vagabond du pays œuvre d’art

PETER KLAUSS… L’ORDRE NATIONAL DU QUÉBEC… ET «MONSIEUR 2.7K» LE PREMIER ROMAN NANO-CITOYEN-PLANÉTAIRE DE LA LITTÉRATURE QUÉBÉCOISE.

Le devoir
mercredi 12 avril 2017
PETER KLAUS
L’HOMME QUI FAIT RAYONNER LA CULTURE
QUÉBÉCOISE EN ALLEMAGNE
extrait

«La littérature québécoise représentait la mentalité de l’enfermement, du rétrécissement pour citer Jacques Allard, résume M.Klaus…. Et puis d’un coup, dans les années 1980, la vision du Québec, sa perspective a changé. Il s’est libéré de la mère patrie française, de la dictature de l’Académie française. Sa littérature s’est émancipée par sa langue et dans l’appropriation du continent nord-américain comme faisant partie de son identité, de son histoire. Et ça a donné quelque chose de fascinant.»

————-
COMMENTAIRE

Je suis d’accord avec cette analyse….

je poursuivrais en disant que
le ier roman nano-citoyen-planétaire
«MONSIEUR 2.7K» (WWW.REVEURSEQUITABLES.COM/CAHIER DE PRESSE/MONSIEUR 2.7K) un 1000 pages pouvant être téléchargé gratuitement par internet… propulse le Québec à la dimension de la planète…

————
—–

Sur le site web (www.reveursequitables.com), est aussi offert une partie de mon
oeuvre littéraire. Un premier 1000 pages politique intitulé MONSIEUR 2.7 K (k… pour
K…uébécois) et comme second titre LE JOURNAL-COURRIEL DU DERNIER HOMME LIBRE.

A partir d’une lecture post-internet des 50 ans de la révolution tranquille, MONSIEUR
2.7 K defend l’hypothèse théorique suivante:

Les 50 ans de la révolution tranquille peuvent s’interpréter comme un outil méthodologique que se sont donné les K…uébécois pour réaliser en trois temps dialectiques le manifeste du refus global de 1948.

ier temps

De 1960 à 1995, le projet de l’indépendance du K…uébec fut vécu comme un attracteur philosophique permettant un rattrapage économique et social répondant comme un écho à la
sirène de la modernité nord-américaine, provoquant par conséquence systémique la primauté des droits collectifs sur les droits individuels

2eme temps

En 1995, la rupture épistémologique que constitua la chute du mur ethno-linguistique du référendum parizeau peut etre interprétée comme un rattrapage de la nouvelle conjecture mondiale annoncée par la naissance d’internet (1989) et la chute du mur de
Berlin (1989).

3eme temps

De 1995 à aujourd’hui, Le K…uébec comme le reste du K…anada est passé d’une société verticale pré-internet à une société horizontale post-internet (cellulaire,facebook, twitter etc…) consacrant les structures collectives déjà en place comme outils satisfaisant devant la demande croissante de la primauté des droits individuels
sur les droits collectifs, de quelque nature que ce soit.

CONCLUSION

L’intense corruption publique que vit le K…uébec en ce moment peut être interprétée comme une transition d’une structure démocratique à une autre, dans la ligne de rupture
de pensées de Montesquieu (la séparation des pouvoirs),Lammenais (une nation = langue, race, religion), Wilfrid Laurier (les droits ont primauté sur la langue, la race et la religion), Franck Scott (la charte des droits et libertés annoncant le surgissement du
futur pays oeuvre d’art, (Pierrot Rochette)(le pays oeuvre d’art n’étant possible que par la masse des vies privées oeuvre d’art) (www.ww.demers.qc.ca, l’ile de l’éternité de l’instant présent, prologue, on m’y écrit) (www.demers.qc.ca, chansons de pierrot paroles et musique, 2eme partie de l’entrevue à Radio-Canada.La crise de corruption que vit le K…uébec ces jours-ci invite peut-être les citoyens de toutes les régions du Canada à une réflexion du genre de celle-ci:

La liberté la plus grande de toutes consiste à réformer son existence, condition préalable à toute réforme de la société.

A partir de cet a priori, on pourrait définir le rêveur équitable du 21eme siècle de la façon suivante; un rêveur équitable, ce serait toute personne qui prend la décision de prendre soin du rêve d’une autre personne qu’importe sa race, sa langue, sa religion et
cela, SANS INTERET PERSONNEL CACHÉ.

En ce sens, ce serait la masse critique des vies privées oeuvre d’art (une vie œuvre d’art au 21eme siècle, ce serait toute personne qui utilise son passé comme un coffre d’outil pour sculpter son rêve équitable au service du bien commun) qui permettra un jour
le surgissement d’un concept nation que j’appelle: LA NATION OEUVRE D’ART

Pierrot
ermite des routes

pierrot@reveursequitables.com

sur You Tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot R. concierge du pays œuvre d’art

ISABELLE, LA BELLA QUI PARLE AVEC PASSION ET ALEXIS LE DÉLICIEUX FLÂNEUR INSTITUTIONNEL, MES DEUX INSPIRATIONS COMME GRAND-PÈRE CHERCHEUR DE LA BEAUTÉ DU MONDE

Ma 3eme garde de vieillard heureux s’accompagne de bienveillance et de connivence envers mes deux jeunes chercheur et chercheuse absolument remarquables: Isabelle la BELLA qui parle avec passion et Alexis, le délicieux flâneur institutionnel.

Une termine sa maîtrise et l’autre vagabonde au beau milieu de son doctorat. Une n’est que vitalité éblouissante et l’autre qu’éclectisme assourdissant. Et moi, le vieillard, je ne suis que livres, rêves et silences. Ces deux jeunes me permettent de m’épanouir comme une fleur japonaise dans un vase d’eau.

Nul ne peut deviner en moi ce chercheur obstiné d’une force révolutionnaire débordant subtilement quatre questions de la nano-citoyenneté-planétaire. Je vis comme un oiseau dans le ciel, sculptant des nuages nano-rêveurs d’humanité errante et poétique.

Marlene et Michel comme partenaires de recherche pour un doctorat en nano-citoyenneté planétaire….  Isabelle et Alexis comme modèles d’une aristocratie intellectuelle en marche, je me sens comblé par la vie. Oui cette année, mon vagabondage en guenilles royales et pantoufles d’Einstein à l’UQAM me rend vraiment heureux. Je salue égalment les employé(e)s de la cafeteria, des bibliothèques, les concierges, les gardes de sécurité… cette centaine de camarades existentiels sans qui ma vie de vieillard heureux n’aurait pas le même ancrage.

Et que dire surtout de Simon Gauthier, ce conteur international qui présentera le vagabond céleste le 18 avril 2017 à la bibliotheque Anne France à Saint-Nazaire (Loire Atlantique) en France.

Que les 4 questions du pays œuvre d’art fassent le tour de la francophonie, année après année, par le biais d’un conteur d’exception….. (sur you tube, Simon Gauthier, le vagabond céleste), voilà de la pure poésie qui illumine mes rêves intrinsèques les plus secrets.

Merci Simon

1- Quel est ton rêve?
2- Dans combien de jours?
3- qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
4- Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

sur You Tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot R. vagabond du pays œuvre d’art

ALEXIS LEMIEUX ET PIERROT ROCHETTE… DEUX CHERCHEURS SUR LE THÈME DE LA FLÂNERIE ET CE TEXTE COMME FONDEMENT DE LEUR DOCTORAT RÉCIPROQUE… MUSÉAL POUR ALEXIS ET NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE POUR L’ÉQUIPE (AULD,WOODARD,ROCHETTE)

Helen Hessel
la femme qui aima Jules et Jim
biographie
Marie-France Péteuil
p.200-203
extrait

A Paris, tout ne tourne pas seulement autour de Roché. Franz est en contact quasi quotidien avec Walter Benjamin. Ils ont commencé la traduction (en allemand) d’un premier livre de Proust, A L’OMBRE DES JEUNES FILLES EN FLEURS. (on est en septembre 1925)

L’amitié de Franz Hessel et Walter Benjamin est déjà ancienne et ils ont beaucoup de points communs: tous deux fils de banquiers, tous deux juifs berlinois, épris de littérature.

Cette traduction les plonge dans l’univers des détails urbains qui enchantaient déjà Franz en 1912. Franz, qui connait si bien Paris, emmène Benjamin voir in situ les lieux écrits dans LA RECHERCHE (Proust). Il fait avec lui comme il l’avait fait pour Helen, le tour de ses «endroits divins». Les baraques foraines, les passages, bien sûr, les marchés, les places, les bals musettes. Il retrouve la trace des personnages étranges qui l’avaient fasciné dans sa jeunesse, comme « la môme Existence», une femme qu’il avait déjà croisée en 1910. Il initie Benjamin à CETTE FLÂNERIE CONTEMPLATIVE qui constitue depuis longtemps, et de plus en plus, l’essentiel de sa vie.

Comme il l’a vécu pour Berlin, qui fut le cadre (et bien plus que le cadre) de ses livres, Paris lui apparaît comme UNE ENTITÉ VIVANTE qu’il explore sans relâche. Il fait lire à Benjamin LE PAYSAN DE PARIS D’ARAGON. Cette lecture le bouleverse tant qu’il avoue à Franz ne pouvoir en lire que quelques pages par soir, tant son cœur bat d’émotion.

Franz fait sienne tour à tour Berlin et Paris. La ville est devenue pour lui un grand ventre chaud et plein d’odeurs, qui l’abrite, le protège, l’apaise, l’accueille. Elle se donne à voir, à comprendre, à aimer. Elle lui offre les émotions que les femmes ne lui donnent plus, ou sporadiquement. Il décrit les villes comme des amoureuses, toujours avec délicatesse et suggestion. Les vitrines et les portes à tambour lui renvoient les reflets multipliés d’autres vies soudainement offertes, d’autres vues inattendues sur les femmes qui passent, sur les lumières, et chaque possible intensifie ses émotions. Son Paris est ainsi. Toujours présent, secret, lisible, offert et consolant. Ville, organe vivant, sans cesse en mouvement, baignant dans les mythologies, les passages d’une époque à une autre, les changements, les réminiscences, les dernières traces de ce qui fut, de ce qui arrive.

MAIS BENJAMIN EST D’UN TOUT AUTRE TEMPÉRAMENT. Celui qui, comme dit si bien Hannah Arendt, n’avait appris ni à lutter contre le courant, ni à nager avec, celui qui est mort sans avoir jamais réussi à ouvrir une fenêtre du premier coup, se jette dans UN DÉCRYPTAGE MOINS POÉTIQUE, BEAUCOUP PLUS INTENSE, RICHE ET PHILOSOPHIQUE. La ville capture sa pensée, qui s’y déploie. Elle va devenir SA GRILLE DE LECTURE DU MONDE, telle qu’on peut le lire dans PASSAGES. Et c’est pendant ces années-là, avec Franz, qu’il commence à élaborer vraiment sa réflexion. La ville est là, tentaculaire et ne demandant qu’à être décryptée, méritant toute son attention.

S’il observe la ville actuelle, Benjamin étudie aussi ses représentations passées. Il commentera ainsi longuement les photos d’Eugène Atget, qui montraient déjà en 1900 un Paris de rues, de maisons, de passages, comme des décors vidés de leurs habitudes et par cela d’autant plus lisibles et inquiétants. Il lit dans les pierres l’évolution des quartiers, des constructions, des structures d’échange. Il y voit L’HISTOIRE EN MARCHE, ET CROIT POUVOIR EN FAIRE ÉMERGER LE SENS.

Helen vient souvent les rejoindre le soir à la Closerie des Lilas. Elle aime beaucoup Benjamin, et déploie pour lui le charme de ses sourires….

… Ils ont tous deux une dévotion pour l’ange d’une aquarelle de Paul Klee, qu’Helen désirait beaucoup acquérir en 1921, après avoir touché un petit héritage. Roché était alors en contact avec Klee à Munich et lui avait demandé de faire les démarches pour acheter le tableau. MAIS C’EST BENJAMIN QUI L’ACQUIT. L’ange aux bras ouverts et au regard effrayé le suit partout, et Benjamin scrute et décrypte dans cette figure énigmatique ses propres obsessions. « Il existe un tableau de Klee qui s’intitule Angélus novus, écrira-t-il en 1940. « Il représente un ange qui semble sur le point de s’éloigner de quelque chose qu’il fixe du regard. C’est à cela que doit ressembler L’ANGE DE L’HISTOIRE. SON VISAGE EST TOURNÉ VERS LE PASSÉ. Là nous apparaît une chaîne d’événements. IL NE VOIT LUI QU’UNE SIMPLE ET UNIQUE CATASTROPHE, qui sans cesse amoncelle ruines sur ruines et les précipite à ses pieds. Il voudrait bien s’attarder, réveiller les morts et rassembler ce qui a été démembré. Mais du paradis souffle une tempête qui s’est prise dans ses ailes si violemment que l’ange ne peut plus les refermes. Cette tempête le pousse irrésistiblement vers l’avenir AUQUEL IL TOURNE LE DOS, tandis que le monceau de ruines devant lui s’élève jusqu’au ciel. CETTE TEMPÊTE EST CE QUE NOUS APPELONS LE PROGRÈS.

sur You tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot R. vagabond du pays œuvre d’art

«LE ROMAN PHILOSOPHIQUE «MONSIEUR 2.7K» UN 1000 PAGES OÙ LES INTUITIONS THÉORIQUES D’UN FLÂNEUR-FUGITIF SCULPTENR DES PAS AUTOUR DESQUELS SE CONSTRUISENT DE SURPRENANTES CRISTALLISATIONS COSMIQUES

Plutôt que d’affronter la misère collective, la prolétarisation intellectuelle par la secondarisation des cerveaux encagés sous une connaissance institutionnelle stratifiée, un vagabond hologramme à l’univers relationnel étonnamment limité fait imploser l’asperger comme l’autisme léger de sa clairvoyance incandescente pour pénétrer dans une véritable constellation pré-conceptuelle en fuyant ascétiquement un univers primate de croyances, de traditions, de religions, de langues et de races.

FAIRE DE SA VIE UNE OEUVRE D’ART ET NON DES OEUVRES D’ART AVEC SA VIE… telle est l’essence de mon 1000 pages «MONSIEUR 2.7K»,  la base même du passage de l’idée du vagabond céleste à sa praxis poétique.

La complexité des niveaux d’analyse de sa construction se miniaturise sous chaque pas de la lettre K dans un récit dont la vacuité se perd sous sa facticité.

Échapper à l’art par l’art-vie-œuvre d’art… c’est un nano-projet sous-entendant le programme d’allumer rhyzomatiquement des rêveurs devenant ainsi Giono lui-même écrivant «L’HOMME QUI PLANTAIT DES ARBRES».

Toute constellation intellectuelle est d’abord implosion d’errance poétique.

sur you tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot R. vagabond du pays œuvre d’art

MARLENE LA JARDINIÈRE ET MICHEL LE CONCIERGE… DEUX FIGURES ARCHÉTYPES DE L’HUMANITÉ SE RÊVANT COMME UNE NANO-OEUVRE D’ART

Cela fait maintenant 10 ans que je suis témoin d’un respect inoui de Michel envers Marlene et de Marlene envers Michel à travers un engagement amoureux responsable.

Notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) documente cette amitié au quotidien (un couple et un ami du couple) parce que si nous faisons la preuve documentée qu’il est possible de vivre un pays œuvre d’art dans un si petit territoire, cela peut inspirer la planète entière à faire du droit constructiviste un humanisme nano-citoyen-planétaire rendant obsolète le pouvoir criminel des états-voyou pour qui leurs citoyens et citoyennes ne sont que des payeurs et des payeurs de taxes au service du 1% de la mondialisation par la complicité des états comme de leurs dirigeants.

sur you tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot R. vagabond du pays œuvre d’art

PIERROT LE VAGABOND CÉLESTE OU UNE FIGURE DE L’HÉROISME ATHÉICO-MYSTIQUE D’ERNST BLOCH (L’ESPRIT DE L’UTOPIE)

Le soir où j’ai quitté la scène de l’auberge La calèche après avoir chanté la chanson «la quête» de Jacques Brel (il me restait 3 ans de contrat signé)… je suis devenu vagabond céleste.

A l’âge de 3 ans, après avoir vu dur la couverture d’un livre LE DESSIN D’UN VAGABOND (Jean Narrache) je suis instantanément que c’était moi sur le dessin.

A 68 ans, je sais aujourd’hui que c’est en luttant contre un renard dans la forêt entre Sept-Îles et Manutenan la nuit que je devins ce qu’Ernst Bloch appelle UNE FORME MÊME DE L’HÉROÏSME ATHÉICO-MYSTIQUE.

Marcher des nuits entières des routes de bois avec le bruit de mon bâton de pèlerin sur l’asphalte d’un côté et le poids de ma guitare de l’autre en mastiquant un vieux bout de pain parce que je préférais mourir que de demander à manger ou à dormir, je n’étais que le soleil de mon rêve.

Tout rêveur qui répond aux quatre questions de la vie personnelle oeuvre d’art sans dévier de sa route pratique une forme d’héroisme athéico-mystique.

La nano-citoyenneté- planétaire se fera par une masse critique de vies personnelles œuvre d’art pratiquant par le soleil de chaque rêve unique autant qu’original…une forme ou une autre de l’héroïsme athéico-mystique, architecture même d’un pragmatisme constructiviste d’une utopie pratique sans frontières.

Bloch
esprit de l’utopie
philosophie de la musique
p.195

sur You Tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot R. vagabond du pays œuvre d’art

SUIVRE SON GÉNIE PROPRE SANS JAMAIS DÉVIER…. LE FONDEMENT MÊME DE LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART

1- Quel est ton rêve?
2- Dans combien de jours?
3- qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
4- Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

Les quatre questions de la vie personnelle œuvre d’art furent le fil d’or de mon aventure ulyssienne sur terre. 68 ans, vagabond sans biens matériels sauf quelques guenilles royales, un sac à dos et un sac de couchage, j’arpente les bibliothèques universitaires 15 heures par jour, 7 jours par semaine à faire des lectures analogiques en mode d’errance poétique pour que surgisse un tout petit paradigme qui changera le monde après ma mort, comme le fit la chanson au clair de la lune.

Michel le concierge et Marlene la jardinière, les deux premiers nano-citoyens-planétaires documentés, archivés et blogués sur une période de 10 ans sont ma plus grande joie poétique.

Un couple qui s’aime dans l’honneur, un homme qui prend soin du rêve de sa compagne de cœur en pelletant pour gagner sa vie, une si belle nano-histoire en quête d’une nano-démocratie-planétaire pour lancer la nano-modernité.

Je dors sur le plancher de leur chambre de couture, heureux d’être témoin d’un engagement mutuel qu’est le leur d’un si tendre esthétisme. Je pars tôt le matin, entre tard le soir.

Vagabonder l’univers de son incandescante joie de penser… voilà une bien jolie vocation que personne ne m’envierait j’en suis sûr. S’il existait une pilule pour arrêter de manger et arrêter de dormir et faire disparaître mon corps pour que seul mon cerveau puisse en baiejamer le cosmos, je me dépêcherais d’être à la fois la révolte juridique des opprimés, des morts de faim, des vaincus de l’ontologie.

La révolte des objets m’atteint parce qu’il est plus important pour les 1% d’en produire, que de sauver un enfant qui se meurt sur terre.

Je porte des pantouffles à $3.00 comme Enstein portait les lois et je marche mes universités les mains dans les poches en saluant au passage la centaine de gardiens de sécurité que je connais par leur prénom. Il est important de protéger la société de la poésie, de l’errance poétique à laquelle sa condition humaine a dramatiquement droit (métro,boulot,dodo)

Puis, dans chacune des 4 bibliothèques universitaires, les coudes sur mes 4 dictionnaires, je lis analogiquement, fluidement, anti-institutionnellement de 200 à 400 pages par jour sans jamais apprendre rien par coeur comme j’ai chanté des chansons sur scène durant 32 ans…. sans retenir de mémoire une seule parole (toujours mon gros cahier pour m’éblouir du renouvellement d’archétiver ma sensibilité dansante…. hors temps, hors réalité, hors servitude, comme j’ai vagabondé les villes et villages du Canada pour allumer des rêveurs et des rêveuses en fuyant leurs irritants de leurs univers domestiques trop intoxiqués par les traditions, la langue, la race, la religion, le patriarcat, le matriarcat etc…

OUI, JE SUIS DEVENU UN VIEUX MONSIEUR ANONYME ET HEUREUX. pratiquant l’art difficile de l’individualisme radical de penser… au service de l’humanité.

1- Quel est ton rêve?
2- Dans combien de jours?
3- Qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
4- Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

Un jour, l’invention de la nano-citoyenneté planétaire par l’équipe de recherche (Auld, Woodard,Rochette) aura une valeur historique équivalente à l’invention de la pilule anticonceptionnelle grâce AU GÉNIE PROPRE QUI N’A JAMAIS DÉVIÉ…. de Margaret Sangers.

5- COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE? Telle sera la question nano-démocratique-planétaire du 21eme siècle.

sur You tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot R. vagabond du pays œuvre d’art

COMME VAGABOND CÉLESTE, TOUTES LES VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART RENCONTRÉES QUI SUIVAIENT LE SOLEIL DE LEUR RÊVE ME SEMBLAIENT ILLUMINÉES DE LA MÊME IMPRESSION INSTANTANÉE DU GÉNIE

J’aimerais un jour faire de chaque souvenir de ces vies oeuvre d’art… un Crystal où la nano-histoire du 21eme siècle se révèlerait dans toute son impossible émergence ryzhomique.

Dans chaque village, dans chaque ville de la planète, il y a au moins une vie personnelle œuvre d’art pour qui l’avenir de l’humanité, la beauté du monde et la justice comme équité fait partie des paramètres du mieux-vivre sur terre.

La fabuleuse abondance des téléphones intelligents permet à son tour l’orchestration d’une nano-citoyenneté-planétaire hors du champ de force et du champ de pouvoir nationaliste (race, langue, religion) des états obsolètes des siècles antérieurs.

Le jour où le premier tribunal de l’histoire des 150 vies personnelles œuvre d’art rassemblées planétairement par tirage au sort, posera son premier acte de méta-conscience sous le voile d’ignorance pragmatique et constructiviste rawlien, les affamés les exclus, les infra-humains du monde entier oseront dire au 1%… VOUS ÊTES DES CRIMINELS.

L’HISTOIRE DOIT S’ÉCRIRE À PARTIR DES VAINCUS ET NON DES VAINQUEURS.

sur You tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot R. vagabond du pays œuvre d’art