LA GROUNDED THEORY….. OU LA THÉORISATION ENRACINÉE DE STRAUSS ET CORBIN…. BASE MÉTHODOLOGIQUE À APPROFONDIR POUR BIEN DESIGNER LA DRAMATURGISATION DU DOCTORAT DE NOTRE ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD,ROCHETTE) DANS UNE PROBLÉMATIQUE DE L’ONU VERSUS UNE CHARTE DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE EN VUE DE BIEN FAIRE ÉMERGER LA MARCHE À L’ONU DE JUIN 2020….

Résumé
Les concepteurs de la Grounded Theory proposent une approche qui est supposée
favoriser l’innovation scientifique par une méthode d’enracinement de l’analyse dans
les données de terrain. L’objectif de cet article est de mettre à l’épreuve cette prétention
en essayant d’abord de comprendre en quoi et comment l’approche méthodologique
proposée par la Grounded Theory peut favoriser l’innovation en recherche scientifique
et, ensuite, en essayant de mettre en cause cette prétention afin d’en identifier quelques
limites.

Mots clés
GROUNDED THEORY, INNOVATION SCIENTIFIQUE, INDUCTION, ÉMERGENCE

L’approche de la Grounded Theory; pour innover?
La problématique sous-jacente à cette réflexion méthodologique se situe dans
la prétention qu’ont les concepteurs de la Grounded Theory1 de proposer une
approche qui favorise l’innovation scientifique. Dès leur tout premier ouvrage
sur la GT, Barney Glaser et Anselm Strauss (1967) ont présenté celle-ci comme
une méthodologie générale qui permet de générer de nouvelles théories en
sciences humaines et sociales. Dans cet ouvrage, le ton est résolument
polémique et le style est celui d’un manifeste pour une façon différente de faire
la recherche scientifique (Dey, 1999). Ainsi, la GT est définie en opposition
contre les approches hypothético-déductives dans lesquelles les chercheurs
partent de postulats a priori pour déduire des explications des phénomènes, les
données empiriques ne servant que d’« exemples » dans un processus
d’application des théories existantes. À l’inverse, la GT est présentée
essentiellement comme une approche inductive par laquelle l’immersion dans…

—-

Conclusion
La GT a été proposée par Glaser et Strauss comme une approche
méthodologique générale ayant comme but principal de générer de nouvelles
théories en sciences humaines et sociales. C’est une approche de
« découverte » et c’est en ce sens qu’elle prétend favoriser l’innovation. On
parle ici d’une dynamique de « découverte », non pas dans le sens positiviste
d’une observation objective de ce qui se donne à voir dans la réalité, mais
plutôt dans le sens de développer de nouvelles façons de comprendre les
GUILLEMETTE / L’approche de la Grounded Theory 46
phénomènes humains. C’est de la découverte au sens de l’innovation dans les
interprétations proposées. Les chercheurs qui empruntent cette approche ne
veulent pas en rester aux explications déjà fournies. Glaser (2001, p.100)
souligne le fait qu’une telle approche favorise l’originalité dans les apports
scientifiques (cf. Schreiber, 2001, p.57).
Les procédures méthodologiques sont présentées comme des moyens de
« développer le champ » dans les différentes disciplines plutôt que de s’en tenir
à documenter, par des données additionnelles, des théories existantes. Ainsi, la
contribution scientifique des recherches en GT ne se situe pas dans une logique
d’accumulation, mais plutôt dans une logique de reconstruction constante par
une intégration des théories émergentes à l’architecture des connaissances dans
un champ disciplinaire ou transdisciplinaire.
Ce potentiel d’innovation qui se trouve dans la spécificité de l’approche
fait que celle-ci peut être utilisée non seulement pour des questions de
recherche qui n’ont jamais fait l’objet d’une étude scientifique (Laperrière,
1997; Schreiber, 2001), mais aussi pour la possibilité qu’elle offre de jeter un
regard neuf sur des phénomènes qui ont déjà été étudiés.
Les chercheurs qui choisissent l’approche de la Grounded Theory comme
méthodologie générale le font parce qu’elle leur permet de créer de nouvelles
idées et des conceptions innovantes; ils y voient une approche qui leur permet
de contribuer vraiment au développement des connaissances.
Par contre, comme nous l’avons vu, la prudence et la réflexivité
s’imposent dans la démarche tout au long des opérations d’analyse,
d’échantillonnage et de développement des éléments théoriques. Sans cette
vigilance, le chercheur peut glisser, en s’en rendant compte plus ou moins, vers
ce qu’il est supposer éviter, c’est-à-dire la vérification de théories existantes.
1. L’appellation anglaise Grounded Theory a été conservée à cause de sa claire
identification à la méthodologie élaborée et présentée par Barney Glaser et Anselm
Strauss. Les traductions françaises de l’appellation de cette méthodologie sont non
seulement diverses, mais elles sont également attachées, dans la plupart des cas, à des
adaptations de la méthodologie, par exemple, chez Paillé (1994, 1996). De plus, les
différentes traductions du nom Grounded Theory sont assez discutables et discutées.
Afin d’éviter d’entrer dans cette discussion, nous suivons l’exemple des chercheurs
francophones qui ont conservé l’appellation originale (par exemple, D’Amboise &
Nkongolo-Bakenda, 1992; Demazière & Dubar 1997, Laperrière, 1997) Par contre,
c’est l’abréviation GT qui est utilisée pour désigner la Grounded Theory.
RECHERCHES QUALITATIVES / vol 26(1) 47
2. Nous employons ce terme anglais non pas pour faire un mauvais anglicisme, mais
plutôt parce que nous n’arrivons pas à traduire adéquatement ce terme central en
Grounded Theory.
3 C’est la traduction que propose Baszanger (1992) pour l’expression « Constant
Comparative Method ». Paillé (1996) traduit par « comparaison constante ».
Références
Alvesson, M., & Sköldberg, K. (2000). Reflexive methodology: new vistas for
qualitative research. Thousand Oaks, CA : Sage.
Baszanger, I. (1992). Introduction: Les chantiers d’un interactionniste
américain. Dans Baszanger, I. (Éd.), La Trame de la Négociation:
Sociologie Qualitative et Interactionnisme (pp.11-63). Paris :
L’Harmattan.
Beck, C.T. (1999). Grounded theory research. Dans Fain, J. A. (Ed.), Reading,
Understanding and Applying Nursing Research (pp.205-225).
Philadelphia, PA : F.A.Davis.
Blumer, H. (1969). Symbolic Interactionism: Perspective and Method.
Englewood Cliffs, NJ : Prentice-Hall.
Bowers, B.J. (1988). Grounded theory. Dans Sarter, B. (Ed.), Paths to
knowledge: Innovative research methods for nursing (p.33-59). New
York : National League for Nursing.
Charmaz, K. (1983). The Grounded Theory Method: An Explication and
Interpretation. Dans Emerson, R.M. (Ed.), Contemporary Field Research
(pp.109-126). Boston : Little-Brown.
Charmaz, K. (1995). Grounded Theory. Dans Smith, J.A., Harré, R., & Van
Langenhove, L. (Eds.), Rethinking Methods in Psychology (pp. 27-49).
London : Sage.
Charmaz, K. (2002). Qualitative Interviewing and Grounded Theory Analysis.
Dans Gubrium, J.F. & Holstein, J.A. (Eds.), Handbook of interview
research. Context & method. (pp.675-694). Thousand Oaks, CA : Sage.
Charmaz, K. (2004). Grounded Theory. Dans Hesse-Biber, S.N. & Leavy, P.
(Eds.), Approaches to Qualitative Research (pp.496-521). New York :
Oxford University Press.

—-
SUR GOOGLE
WWW.WOW-T.COM

L’ONU ET LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE… IL EST POSSIBLE QUE LA DRAMATURGISATION DU DOCTORAT DE NOTRE ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) IMPLIQUE QUE, LA PHASE CONCEPTUELLE ET DE DOCUMENTATION EXPLORATOIRE TERMINÉE, NOUS AYONS À RÉDUIRE NOTRE CADRE THÉORIQUE DE NOTRE ARGUMENTAIRE EN FONCTION DE LA MARCHE À L’ONU EN JUIN 2020 QUAND NOUS IRONS Y DÉPOSER UNE CHARTE DE LA NANO-CITOYENNETÉ PLANÉTAIRE… ET EN CE SENS, CE DOCTORAT POURRAIT SE DÉFINIR COMME UNE THÉORISATION ENRACINÉE (STRAUSS ET CORBIN, 1998) DANS UN OBJET DE RECHERCHE EN MÉTHODOLOGIE QUALITATIVE CONSTRUCTIVISTE RADICALE AVEC OBJECTIF D’OPÉRATIONALITÉ PAR UNE PRAXÉOLOGIE DE MISE EN APPLICATION EN TROIS ANS AU MOYEN D’UN CONSORTIUM DE CHAIRES UNIVERSITAIRES EN PHILOSOPHIE DU DROIT UNIVERSEL DES ENFANTS À UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART

A à limite, je suggérerais à notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) de nous en  tenir à une dramaturgie entre l’O.N.U. et la nano-citoyenneté-planétaire….

… et cela…

….à partir d’une réflexion critique de la critique même de Kelsen en philosophie du droit sur les articles de la constitution de l’O.N.U. , démontrant l’impuissance des états autant en mode d’hobbéisation que de féodalisme où règnent des monarchies nucléaires sur un colonialisme économique où règne les intérêts des états au dépens de ceux des enfants de la planète qui eurent de faim ou de blessures de guerre, de là l’émergence au 21eme siècle d’un droit nano-citoyen-planétaire par la nano-citoyenneté planétaire avec bascule des pouvoirs entre les nano-personnes-humaines planétaires et les états.

Pour Strauss et Corbin (1998), une théorisation enracinée passe par une catégorisation conceptuelle en codification ouverte, suivie de relations nominales entre catégories pour aboutir à une codification sélective….

Dans un doctorat d’invention où tout est basé sur l’imagination rawlienne d’un paradigme aussi puissant que le voile d’ignorance, il faut vraiment réfléchir à l’angle de la recherche le plus opérationnel possible…. pour que la formule «wow-t=2.7k?» puisse se séparer comme étiquette d’une modélisation puissante de ses attributs essentiels s’architectonisant sous deux sous-étiquettes dramaturgisées….

L’ONU ET LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE…

…. cette méthodologie qualitative, comparative tout en étant constructiviste radicale interprétative…. pour faire suite à une exploration conceptuelle de lectures analogiques qui se sont espacées sur plusieurs années dans divers champs de connaissance stratifiées…..

…. ME SEMBLE UNE BONNE PISTE….

…..Les enjeux et la problématique de la bascule épistémologique versus une pespective ontologique liquide…. tout en respectant une oscillation entre nominalisme et essentialisme au niveau d’une invention constructiviste radicale de la philosophie du droit des enfants sur terre me semble une bonne mise en relation entre l’impuissance systémique des états hobbiens de l’ONU…. versus la puissance nano-citoyenne-planétaire potentielle des nano-personnes-humaines par une simple application algorithmique inscrit au cœur de milliards de téléphones intelligents, hors temps, hors réalité, hors servitude, hors race, hors langue, hors religion…

En ce sens….

«wow-t=2.7k?» est une formule mathématique éthique politique universelle permettant de répondre par la nano-citoyenneté-planétaire à la question de doctorat de notre équipe recherche (Auld, Woodard, Rochette)

AU 21EME SIÈCLE, QUELLE INSTITUTION MULTIVERS FAUT-IL INVENTER POUR QUE SUR TERRE PLUS AUCUN ENFANT NE MEURE DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE?

à suivre….

—–

sur Google

www.wow-t.com

EN RELIANT LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE AUX QUATRE QUESTIONS DE LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART, LA RECHERCHE FONDAMENTALE PARADIGMATIQUE DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) SE SITUE INCONTOURNABLEMENT DANS UNE PERSPECTIVE QUALITATIVE INTERPRÉTATIVE ÉVACUANT ENTRE PARENTHÈSES POUR DE FUTURES RECHERCHES APPLICATIVES TOUTE DÉMARCHE QUANTITATIVE POSTPOSITIVISTE…. CE QUI REND COMPLEXE L’OSCILLATION ENTRE UNE POSITION ESSENTIALISTE ET UNE POSITION NOMINALISTE AU SENS OÙ LE RÊVE BIG BANG DANS UN SC`ÉNARIO COSMOLOGICO-QUANTIQUE MULTIVERS DÉFIE TOUTE INTUITION INDUCTIVE BASÉE SUR LA TRADITION OU L’AUTORITÉ DE CONNAISSANCES STRATIFIÉES DANS DIFFÉRENTS CHAMPS DE LA PHILOSOPHIE POLITIQUE AUTANT QUE DE LA PHILOSOPHIE DU DROIT

Le plus fou c’est toutes ces années à vagabonder 4 universités dans des champs aussi disparates que la sociologie, la phénoménologie, la philosophie politique, la muséologie, l’anthropologie, la sémiologie, l’histoire de l’art, la philosophie de l’art… et je dois sûrement en oublier… pour finalement me retrouver avec deux seuls mots reliés au constructivisme radical

IMAGINONS QUE…

à suivre…

sur Google
www.wow-t.com

LA DIFFÉRENCE ENTRE LA RECHERCHE FONDAMENTALE ET LA RECHERCHE APPLIQUÉE, C’EST L’IMMENSITÉ DE LA TENSION CRÉATRICE RELIÉE À LA SOIF D’UNE ARCHITECTONIE QUI POURRA PAR LA SUITE FAIRE L,OBJET D’UN NOUVEAU CHAMP DE RECHERCHE APPLIQUÉE… DE LÀ LA PUISSANCE DE L’IMAGINATION CRÉATRICE EN RÉACTION À TOUT CHAMP DE CONNAISSANCES CONSTITUÉ

Dans une recherche fondamentale, les paramètres d’un ancrage glossairique paradigmatique reposent intrinsèquement sur la question de départ… Dans le cas de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette), notre question vient nous traverser d’intensité à chaque conseil d’administration de la créativité:

QUELLE INSTITUTION MULTIVERS FAUT-IL INVENTER AU 21EME SIÈCLE, POUR QUE SUR TERRE PLUS AUCUN ENFANT NE MEURE DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE?

Et nous soumettons une hypothèse forte dont nous soumettons le noyau en open-source à un consortium de chaires universitaires:

L’INSTITUTION DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE.

De là cette longue maturation du fil d’or remontant de la conclusion ouverte à l’introduction qui repose en fait sur une stratégie rhyzomique:…. faire faire le tour de la terre à une formule mathématique de la nano-citoyenneté-planétaire qui puisse transcender toutes les langues, toutes les races, toutes les religions et atteindre chaque nano-personne-humaine-planétaire par le biais d’une application sur des milliards de téléphones intelligents….

De là l’importance de réfléchir à la largeur du cadre théorique reliée aux variables des monarchies nucléaires en mode hobbien et des dysfonctions systémiques dont l’ONU est le laboratoire historique à investiguer…

à suivre…

——-
sur Google
www.wow-t.com

CELA FAIT TELLEMENT D’ANNÉES MAINTENANT QUE JE CONSACRE MON NUIT ET JOUR À UN RÊVE… CELUI D’UNE HUMANITÉ AYANT DROIT À L’ERRANCE POÉTIQUE SUITE À TANT DE TRAGÉDIES D’ERRANCES FANTOMATIQUES ET D’ERRANCES AXIOLOGIQUES… TOUTES LES NUITS, VERS 3 HEURES DU MATIN, MON COEUR SE NOURRIT AUX MILLIARDS D’ENFANTS DONT LE CRI UNIVERSEL À UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART FRACASSE LE QUANTIQUE-COSMOLOGIQUE D’UN MULTIVERS ASSOIFFÉ D’UNE HUMANITÉ NANO-CITOYENNE-PLANÉTAIRE SANS GUERRES, SANS PARADIS FISCAUX, SANS TRAHISON, SANS TRICHERIE

Lorsque j’échangeais hier avec cet étonnant Valery Allegro, je lui rappelais comment dormir dans les différents cimetières du Québec comme vagabond céleste, m’avait plus enseigné que n’importe quelle discussion avec une personne humaine vivante.

Que penser de la tombe de Doris Lussier sur laquelle il est inscrit: «Je m’en vais voir si l’éternité existe?» et de ces tombes près de Natashquan où une majorité de Rochette y sont enterrés…. Les morts nous content non pas le passé, non pas le futur, mais LE PRÉSENT QUI SE RÉACTUALISE DE PRÉSENCE PASSIONNÉE À L’AUTRE PAR SON RÊVE BIG BANG.

Je me disais… mais ça n’a pas de bon sens…. Cette lutte phosphorescente pour la survie en forme de familles, de clans, d’églises, d’états où l’humanité se fractionne en aquarium où, comme des poissons rouges, il apparaît presque impossible de traverser la condition humaine pour explorer l’intensité poétique d’un vagabondage céleste.

Ce matin, j’aidais Michel à trasporter certains bagages pour les déposer dans son automobile car Marlene et lui s’en allaient passer la fin de semaine à leur maison secondaire de Grandes-iles…

J’avais beau savoir où était l’auto, je me perdais à ce point dans mon rêve big bang que je prenais mauvaise direction, complètement disjoint de mon corps…..

De là la soif de me faire anonyme, absent, pour que le silence d’une intensité quotidienne me permette de vivre l’émergence d’une stratégie d’une fracture entre l’étiquette et ses attributs essentiels, comme quand on lance une fusée et que la partie inférieure tombe dans l’océan…

L’étiquette d’une formule mathématique «wow-t=2.7k?» appartient à la communauté open source des non-tricheurs et non-tricheuses d’avec leurs rêves big-bang au service du bien commun et du soulagement de la condition humaine….

à suivre…

sur Google
www.wow-t.com

CELA PEUT PRENDRE DES ANNÉES À UNE ÉQUIPE DE RECHERCHE À IMAGINER SOUS UNE FORME DE FORMULE MATHÉMtique (WOW-T=2.7K?…» UNE RÉVOLUTION PLANÉTAIRE ANTHROPOCÈNE QUI PASSE PAR LE DROIT SANS UTILISER LA FORCE. EN CE SENS, LE CONCEPT DE VOILE D’IGNORANCE DE JOHN RAWLS EN FUT UNE PROPÉDEUTIQUE ÉBLOUISSANTE DE CE QUE SERA LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE… LES QUATRE QUESTIONS DE LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART QUI EN SERONT ISSUES SERONT LE PASSAGE PARADIGMATIQUE DE CETTE POST-MODERNITÉ LIQUIDE (ZYGMUNT BAUMAN) À LA NANO-MODERNITÉ QUANTIQUE-COSMIQUE MULTIVERS DES DROITS UNIVERSAUX

11 août 2018
Chronique
Chroniques
S.O.S. Hollywood
Maya Ombasic
11 août 2018
le devoir

C’est mille fois pire que vous ne le croyez. Nous sommes au bord du gouffre et la fin de la Terre telle que nous la connaissions est devant nous. Non, ce n’est pas pour un autre siècle. C’est pour d’ici deux, trois décennies. Le réchauffement planétaire montera entre 5 °C et 8 °C d’ici 2050. Non, je n’exagère pas. Mon discours est cohérent avec notre course effrénée vers la croissance.

L’Accord de Paris, qui visait la barre du réchauffement sous 2 °C, est un conte de fées. Le pergélisol, cette surface gelée qui recouvre 20 % de la planète, est en train de fondre elle aussi et libérera au passage des milliards de tonnes de carbone alias méthane, en plus de tous les virus qui seront libérés eux aussi et dont on ne connaît même pas la nature.

Puis il y aura un manque de nourriture relié aux sécheresses et les guerres qui viendront avec, et voilà qu’il faudra donner raison à Claude Lévi-Strauss et aux Jared Diamond de ce monde : toutes les grandes civilisations se sont écroulées à la suite de la rupture de la chaîne alimentaire. On sera vivants, vous et moi, et on vivra de grandes catastrophes ensemble. Il faudra se tenir tricotés serrés, oublier les nœuds identitaires de repli sur soi, car nous serons dépliés et détricotés sur une bouée de sauvetage, comme les migrants ballottés d’une rive à l’autre.

Merci de nous laisser un monde de merde. C’est à nous, maintenant, de porter la responsabilité de vos conneries ! Silhouette mince et fantasmagorique disparue dans la brume comme le soldat inconnu. Était-ce un rêve ?

Le droit de rêver

Je suis restée plusieurs jours à me morfondre de culpabilité. Je lui ai dépeint un monde en écroulement sans rien lui proposer en retour, à part la nécessité d’être un citoyen responsable : recycler, réduire la durée de nos douches, ne pas gaspiller, ne pas surconsommer, puis quoi encore ?

Ah oui, je l’ai obligée à lire Edgar Morin : « Alors que la crise planétaire montre une communauté de destin pour tous les humains en péril, cette crise provoque non pas une prise de conscience de cette communauté, mais au contraire, la rétraction sur une identité particulière, ethnique, nationale ou religieuse » (Où est passé le peuple de gauche ?, Éditions de l’Aube).

« Oui, mais ça ne me dit toujours pas comment nous en sortir », chuchota-t-elle avant de disparaître, en me mettant devant un fait on ne peut plus ahurissant : notre consommation individuelle ne fait aucun poids à côté de la consommation globale et du pillage pathologique des ressources naturelles.

Comment stopper l’inévitable ? Et surtout comment ne pas nous faire porter le poids de vos irresponsabilités ? Telles sont les questions concrètes que les générations actuelles posent avec perspicacité et droit.

Renverser le récit

Puis, un fait réel me poursuit comme un mantra récurrent chaque fois que j’ouvre la radio au hasard, que je lis un livre sur l’état actuel du monde ou que j’entends une conversation anodine sur une terrasse en fleurs. Elle vient aussi de me surgir en pleine face dans le très juste ouvrage de Cyril Dion Petit manuel de la résistance contemporaine (Actes Sud, 2018).

L’auteur rapporte lui aussi un fait inquiétant dans lequel se love peut-être notre salut. À la question : quelle est selon vous la nation qui a le plus contribué à la défaite de l’Allemagne en 1945 ? On relate que 57 % de la population en 1945 disait que c’était l’URSS et seulement 20 %, les Américains. En 2004, 59 ans plus tard, les proportions étaient renversées : 58 % disaient que c’était les Américains et 20 %, les Russes. À partir de 2015, la courbe est en ascension : près de 61 % des Français et 52 % des Allemands désignaient les Américains…

Attachez vos tuques tant qu’il fait encore froid et notez bien ce que précise Cyril Dion : l’industrie cinématographique américaine raconte incessamment depuis 60 ans un autre récit, une « fausse nouvelle », loin de la vérité historique factuelle (entre 9 et 12 millions de soldats russes ont trouvé la mort contre 415 000 soldats américains), afin de gagner la « bataille de l’imaginaire ».

Puisque nous sommes, comme l’a si bien démontré Nancy Huston, une espèce fabulatrice, nous avons un urgent besoin d’un nouveau récit pour donner sens à notre vie. Seul un récit fort, avec les moyens hollywoodiens, aidera nos cerveaux à ne plus faire l’autruche devant la fin immanente de notre monde.

« Il faut donner un visage à ce monde nouveau, le rendre profondément désirable pour que le génie créatif et la force de travail de centaines de millions d’Occidentaux (dopés aux énergies fossiles) se mettent au service de ce projet et lui donnent corps. » Notre survie n’est-elle pas suffisamment désirable ? À Hollywood maintenant de jouer, s’il veut sa propre survie.

Comment stopper l’inévitable ? Et ne pas porter le poids de vos irresponsabilités ?
—-

sur google
www.wow-t.com

AU 21EME SIÈCLE, POUR L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) CHANGER LE MONDE CONSTITUE D’ABORD UNE QUESTION DE STRATÉGIE CONSTRUCTIVISTE RADICALE OÙ LES MILLIARDS DE NANO-PERSONNES HUMAINES-PLANÉTAIRES PAR LE BIAIS D’UNE APPLICATION «WOW-T=2.7K?» SUR LEUR TÉLÉPHONE INTELLIGENT BOULEVERSENT POLITIQUEMENT LE POUVOIR HOBBIEN DES MONARCHIES NUCLÉAIRES ET LEURS ÉTATS EN MODE DE FÉODALISME ÉCONOMIQUE AU NOM DES ENFANTS QUI MEURENT DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE ET DE LEUR DROIT UNIVERSEL À UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART DANS UNE MISE EN MARCHE PAR LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE D’UNE MISE EN ÉQUITÉ DE PAYS OEUVRE D’ART

Quel éblouissant conseil d’administration de la créativité ce matin. Nous étions assis tous les trois (Marlene, Michel et moi) devant ce cadre où est exprimé entre la formule «wow-t=2.7k?» et le site web «www.wow-t.com» une terre vue de l’espace en attente d’un soulagement de la condition humaine avec soif d’opérationnalité cosmologique (multivers).

Je disais Mike, il faut réussir l’impossible… que la formule «wow-t=2.7k?» inspire l’humanité nano-citoyenne à passer par le droit politique inscrit dans le soulagement de la condition humaine pour obliger par la force du droit le droit de la force des monarchies nucléaires à consacrer la masse d’argent criminel à la vie personnelle œuvre d’art de chaque enfant de la dite planète.

C’est pouyr cela que nous trois, nous utilisons des archétypes hologrammiques pour nous exprimer comme chercheurs et chercheure (Marlene la jardinière, Michel le concierge, Pierrot vagabond).

Et Michel d’acquiescer: dans le fond, nous fournissons anonymement un noyau open source qui permettra par le biais d’internet une construction originale et personnelle par les quatre questions de la vie personnelle oeuvre d’art, une vie sur terre à partir d’harmonisation de rêves big bang.

Et moi de rajouter: Nous éviterons ainsi autant l’erreur de Marx, Lenine que celle de Gramski, Hart et des cultural studies… soit celle de s’imaginer que le tout passe d’abord par la lutte des classes.

Les droits universaux sont hors temps, hors réalité, hors servitude comme hors race, hors langue, hors religion.

à suivre…

sur Google: www.wow-t.com

 

LA CHARTE DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE PROPOSERA UN NOYAU OPÉRATIONNEL EN OPEN-SOURCE OU CHAQUE NANO-PERSONNE HUMAINE DE LA PLANÈTE TERRE POURRA CONSTRUIRE SON RÊVE PAR LES QUATRE QUESTIONS DE LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART

Au conseil d’administration de la créativité de ce matin, nous avons réfléchi sur la forme du doctorat au sens où la fracture entre les étiquettes et leurs attributs essentiels devra favoriser la rhyzomatisation du noyau d’une charte de la nano-citoyenneté-planétaire alimentée nano-personne-humaine par nano-personne humaine au moyen d’une application sur des milliards de téléphones intelligents rendant disponibles les 4 questions de la vie personnelle œuvre d’art:

1: Quel est ton rêve?
2: Dans combien de jours?
3: Qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
4: Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

à suivre…

sur Google
www.wow-t.com

PAUL-GÉRIN LAJOIE…. UN NANO-CITOYEN-PLANÉTAIRE AU RÊVE BIG-BANG INOUI… QUI DISAIT… RÊVONS ENSEMBLE UN MONDE MEILLEUR… NOTRE PLANÈTE EN A BIEN BESOIN….

INTUITION 1…. PARTOUT OÙ IL Y A UN CONSEIL MUNICIPAL SUR LA PLANÈTE TERRE, IL Y A UNE ENTITÉ GÉOGRAPHIQUE RÉELLE POUR UN PREMIER TIRAGE AU SORT PARMI LES VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART QUI SE MANIFESTENT POUR FAIRE PARTIE DES DEUX ASSEMBLÉES DES JUSTES ( 125 FEMMES ET 125 HOMMES) DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

October 28, 2017 Pierrot le Vagabond ChercheurEdit

Voici maintenant venu le temps de soumettre des scénarios de plausibilité à notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) pour qu’une fondation nous permette de créer la nano-citoyenneté-planétaire sur terre en moins de trois ans.

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE
IERE INTUITION

Un des pouvoirs qui en ce moment contraste avec celui des états, c’est celui des conseils municipaux à travers le monde.

J’avance l’intuition suivante.

Partout sur la planète terre où il y a un conseil municipal…..

il y a une entité géographique réelle qui nous permet d’inviter une communauté (urbaine , villageoise ou autre) à faire la promotion de la nano-citoyenneté-planétaire en suggérant à ses concitoyens et concitoyennes de participer au ier tirage au sort, ville par ville, village par village, et cela dans chaque entité géographique, qu’importe le total de sa population, ayant droit à UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART—-CANDIDATURE POUR UN DEUXIÈME VOTE, intéressée à réfléchir NANO-PLANÉTAIREMENT sur les quatre questions de la vie personnelle œuvre d’art

1: Quel est ton rêve?
2: Dans combien de jours?
3: qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
4: En quoi ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

EN CONSÉQUENCE DE QUOI

Le site web «WOW-T.COM» créerait une application interactive dans le plus de langues possibles, où les règles du jeu seraient explicitées tout autant que les quatre questions de la vie personnelle œuvre d’art permettant d’y participer…. Le tout animé par LE CONCIERGE DE LA BEAUTÉ DU MONDE.

L’OBJECTIF:

PAR UN DEUXIÈME TIRAGE AU SORT NANO-PLANÉTAIRE, VILLE PAR VILLE, VILLAGE PAR VILLAGE, pourrait se former (pour la première fois dans l’hiostoire de l’humanité)…..

un conseil nano-planétaire de 125 justes consacré à l’ÉTUDE PRAGMATIQUE de la cinquième question:

5: COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

Dans un premier temps, il ne serait pas nécessaire, mais souhaitable que tous les conseils municipaux de la planète créent des conditions pour que par dans un ier tirage au sort, une vie personnelle œuvre d’art puisse participer à un deuxième et dernier tirage au sort planétaire, qui lui créerait le conseil des 125 justes de la nano-citoyenneté-planétaire.

DE LÀ LE RÊVE BIG-BANG

qu’une fondation (constituée d’un consortium de chaires universitaires consacrées à la démocratie à travers le monde) puisse, par la gestion d’algorithmes puissants, construire de toute pièce une mappe hyper-interactive avec le plus d’intelligence interactive numérique cellulaire possible… et en gérer l’opérationnalité dans l’optique de WOW-2=2.7K.

à suivre…

———-

PLAN TEMPORAIRE DE CE DOCTORAT

Le nombre d’abonnés au téléphone mobile dans le monde
Le nombre d’abonnés au téléphone mobile dans le monde 7,4 milliards d’abonnements mobiles étaient souscrits à fin 2016, selon les estimations de l’International Telecommunication Union, pour un taux de pénétration de 99,7%.
Dans le monde à fin 2016, ce sont près de 7,4 milliards d’abonnements mobiles qui étaient souscrits, soit quasiment la totalité de la population mondiale, selon les estimations de l’International Telecommunication Union. Cela correspond ainsi à un un taux de pénétration de 99,7%. 5,8 milliards de ces abonnements ont été souscrits dans des pays en développement.

Le marché approche la saturation : la croissance des abonnements n’est plus que de 2,2% par an (contre 2,6% entre 2014 et 2015 par exemple). Elle est surtout due aux pays en voie de développement (hausse de 2,5% en 2016).

————–

PLAN EN TROIS ANS POUR INVENTER LA NANOCITOYENNETÉ PLANÉTAIRE SUR TERRE

PLAN DU DOCTORAT DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE)

QU’EST-CE QUE LA NANODEMOCRATIE CITOYENNE PLANÉTAIRE OEUVRE D’ART?

Une nano-démocratie instaurant, PAR TIRAGE AU SORT, une assemblée constituante de 125 vies personnelles œuvre d’art pourrait-elle constituer le prélude au surgissement du premier pays œuvre d’art sur la planète terre?

pré-essai d’une MODELISATION THÉORIQUE

A) Imaginons un site web genre Google map où sont identifiés toutes les villes et tous les villages de la planète, sans exception.

B) Imaginons que quatre questions y sont posées dans toutes les langues, au désir de chaque vie personnelle œuvre d’art.

a) Quel est ton rêve?
b) dans combien de jours
c) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
d) En quoi ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

C) Imaginons que dans chaque ville et dans chaque village de la planète, une invitation est lancée à toute vie personnelle œuvre d’art intéressée à ces quatre questions pour que se constitue une assemblée constituante mondiale à réfléchir sur la conséquence des quatre questions sur l’éco-système du mieux vivre ensemble,…. soit UNE CINQUIÈME QUESTION qui se définirait de la façon suivante….

D) En quoi NOS RÊVES prennent-ils soin de la beauté du monde?

E) Imaginons que qu’importe le nombre de vies personnelles œuvre d’art qui s’inscrivent dans chaque ville ou chaque village, UN PREMIER TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLE ET UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLAGE.

F) Imaginons que sur toutes ces villes et villages de la planète entière qui sont maintenant représentés par une vie personnelle œuvre d’art, UN DEUXIÈME TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE 125 de ces vies personnelles œuvre d’art…. en vue d’une RENCONTRE PLANÉTAIRE.

G) Imaginons que ces 125 vies personnelles œuvre d’art se réunissent à tous les quatre ans pour LES OLYMPIQUES DE LA JUSTICE COMME ÉQUITÉ SUR TERRE, en assemblée constituante et cela en direct sur internet accessible à la planète entière.

H) Imaginons que….. la question….EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE? devienne soudainement, selon notre hypothèse forte, l’actualisation pragmatique du voile de l’ignorance de John Rawls.

I) Imaginons qu’une fois l’assemblée constituante des 125 vies personnelles œuvre d’art terminée, un premier vote soit pris par chaque vie personnelle œuvre d’art sélectionné comme représentant chacune des villes et chacun des villages…. SUR UNE QUESTION DE FOND touchent à la justice comme équité comme paramètre de la beauté du monde.

J) Imaginons qu’une fois LE PREMIER VOTE TENU, UN DEUXIÈME VOTE soit tenu par chaque conseil municipal de chaque ville et chaque village auprès de la population entière… et cela partout sur la planète terre.

EN CONSEQUENCE DE QUOI

K- Il n’est pas difficile d’imaginer que l’émergence d’une conscience citoyenne planétaire autour de la question EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?… puisse instaurer une pression éthique nano-démocratique invitant chaque état à cheminer vers une gouvernance qui respecte la modélisation planétaire d’une théorie de la justice et de l’équité au point d’en faire
un jour DES PAYS OEUVRE D’ARTS DIGNES DE LEUR CITOYENS VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART.

L- La priorisation des errants fantomatiques accompagnant l’éthisation des errants axiologiques, pour mieux faire de chaque humain un errant poétique face à son rêve personnel, la liberté reliée aux 5 questions de la vie personnelle œuvre d’art deviendrait enfin accessible à chaque personne humaine, tel un droit inaliénable inscrit en annexe à charte des droits de l’homme à l’ONU.

M– objectif:
nouvelle conscience éthique-esthétique
planétaire en vue de la réforme des états
pays œuvre d’art par la masse critique
nano-numérique des vies personnelles œuvre
d’art, éco-philanthropes de l’espace-monde.

————–
7- CONCLUSION (OUVERTE FINALE)…15 PAGES

L’implantation planétaire de la nano-démocratie pourrait être la condition éco-philanthropique nécessaire à l’émergence d’un premier pays œuvre d’art sur la planète terre, rêve universel potentiel d’une masse critique-citoyenne-numérique de vies personnelles œuvre d’art sous l’inspiration d’une cinquième question dont l’énoncé serait le suivant:

– retour sur les quatre questions
menant à la cinquième question
éco-philanthrope de l’espace-monde:
-COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

———-

SUJET DU DOCTORAT…. LA NANOCITOYENNETÉ PLANÉTAIRE

—————

DOCTORAT

SUJET
la nanocitoyenneté planétaire

QUESTION
Comment fonder la priorité juridique
du droit nanocitoyen planétaire
sur le droit juridique existant
des états?

OBJET CONTEXTUEL

La nanocitoyenneté planétaire n’aurait pu être possible avant la mondialisation virale de l’usage quotidien du téléphone intelligent. En conséquence de quoi, Il devient donc possible que l’histoire du 21eme siècle puisse s’écrire par le biais d’une masse critique INOUIE de personnes humaines se percevant d’abord et avant tout comme DES NANOCITOYENS PLANÉTAIRES réclamant une reconfiguration juridique majeure accordant désormais une priorité non négociable aux droits de l’humanité sur le droit des états.

Mais comment conceptualiser un nanocitoyen planétaire?

Notre méthodologie de recherche se concentrera sur le cadre théorique de la genèse d’une vie humaine… soit celle de Michel Woodard, 66 ans, tout en identifiant les différentes stratifications de son cerveau l’ayant conduit de Michel Woodard à Michel chansonnier du Vieux Montréal, à Michel le concierge à Michel W concierge du pays œuvre d’art ier nano-citoyen planétaire, le tout documenté sur film et sur blogue, dans un contexte des grandes avances d’une conscience planétaire et de ses enjeux.

Puis l’équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) suggérera un passage conceptuel pragmatique entre LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART, la nano-citoyenneté planétaire œuvre d’art et le pays œuvre d’art afin de proposer un laboratoire concret de mise en application d’une nano-citoyenneté planétaire par une chaire recherche universitaire.

L’objectif étant de proposer un dialogue performatif (Austin, Habermas) entre le droit juridique nano-citoyen planétaire construisant des mécanismes éthiques-juridiques permettant la priorité des droits de l’humanité sur le droit des états.
———————

sur you tube
Michel, concierge de la beauté du monde

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. Philosophe-cinéaste-concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond


Les adieux à Paul Gérin-Lajoie
[Parmi les personnes présentes aux funérailles, la ministre fédérale Mélanie Joly et l’écrivain Dany Laferrière. Ce dernier a comparé Paul Gérin-Lajoie à un grand classique de la littérature.
Photo: Marie-France Coallier Le Devoir Parmi les personnes présentes aux funérailles, la ministre fédérale Mélanie Joly et l’écrivain Dany Laferrière. Ce dernier a comparé Paul Gérin-Lajoie à un grand classique de la littérature.

Marco Fortier

10 août 2018

Le Québec a dit adieu à un « géant », un des « pères fondateurs du Québec moderne », qui a laissé sa marque sur trois générations jusqu’en Afrique et en Haïti.

Les funérailles nationales de Paul Gérin-Lajoie, célébrées jeudi par l’archevêque de Montréal, Christian Lépine, ont donné lieu à un déferlement d’hommages de personnalités du Québec et d’ailleurs.

« Paul Gérin-Lajoie, tu peux reposer en paix. En tant que citoyen mondial, tu as rempli pleinement ton devoir », a résumé Mamadou Ndoye, ex-ministre de l’Éducation du Sénégal. Il considérait l’illustre défunt comme son « père spirituel ».

La « famille » de Paul Gérin-Lajoie s’étendait bien au-delà des frontières du Québec grâce à la fondation qu’il a créée pour éduquer les plus vulnérables partout dans le monde, a souligné M. Ndoye. Il a aussi imprimé sa marque en coopération internationale, à la tête de l’Agence canadienne de développement international (ACDI).

Des hommages sont venus de son fils François, de ses petits-enfants, du premier ministre du Québec, Philippe Couillard, ainsi que des ministres Sébastien Proulx (Éducation) et Hélène David (Enseignement supérieur). L’écrivain Dany Laferrière, membre de l’Académie française et ami de la famille Gérin-Lajoie, a comparé « PGL » à un grand classique de la littérature.

La premier ministre Justin Trudeau, la gouverneure générale Julie Payette, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, ainsi que de nombreux ministres, députés de tous les partis et dignitaires ont aussi assisté aux funérailles, à la basilique-cathédrale Marie-Reine-du-Monde, au centre-ville.

Premier ministre de l’Éducation du Québec, créateur de la Dictée P.G.L., qui a inspiré des milliers d’élèves, infatigable mandarin de l’État et éternel pédagogue, Paul Gérin-Lajoie est mort le 25 juin à l’âge de 98 ans.

Une oeuvre permanente

L’ensemble de l’oeuvre de PGL a laissé une « marque permanente » sur le Québec, a souligné Philippe Couillard. La doctrine Gérin-Lajoie demeure le fer de lance de l’affirmation du Québec sur la scène internationale, a rappelé le premier ministre. « Il a ouvert au Québec les portes de la modernité, à nous de les ouvrir encore plus grandes », a déclaré M. Couillard.

Son fils aîné, François Gérin-Lajoie, a rappelé « l’insatiable besoin d’inspirer pour convaincre » qui animait son père. Il écrivait ses discours et ses textes la nuit, entre 23 h et 4 h du matin. En huit années à la tête de l’ACDI, il a fait 25 fois le tour de la planète. « Les fonctionnaires disaient : “Doux Seigneur, délivrez-nous des idées de PGL !” », a raconté son fils.

Il a raconté que son père avait l’habitude de traîner un bout de papier, dans la poche gauche de veston, où était écrite une des pensées ayant guidé sa vie : « If you can dream it, you can do it. » Ce n’est pas un hasard si un des derniers messages de son père était un appel à l’action : « Rêvons ensemble à un monde meilleur, notre planète en a bien besoin. »

Un héritage à défendre

François Gérin-Lajoie a aussi rappelé les paroles de John Parisella, proche collaborateur de Robert Bourassa et expert de la politique américaine, qui disait de PGL : « Il a été le meilleur premier ministre qu’on n’a jamais eu. »

Julie Robert, petite-fille du défunt, a témoigné que son grand-père était tellement inspirant qu’il a convaincu à 17 ans le jury de lui attribuer la bourse Rhodes pour aller étudier à l’Université d’Oxford, en Angleterre, même s’il ne parlait pas l’anglais.

Les ministres Sébastien Proulx et Hélène David ont fait valoir, eux, leur détermination à défendre l’héritage de PGL en matière d’éducation. Il a mené à la création de tout le système scolaire public, y compris les cégeps et le réseau de l’Université du Québec, à une époque où la moitié des adultes québécois n’avaient qu’une sixième année.

En citant saint Paul, Mgr Lépine a dit qu’il faut « voir les dons que l’on a reçus comme un appel à servir » la communauté. Paul Gérin-Lajoie a servi toute sa vie, avec un « sens de la solidarité internationale ». Sa cause était « l’éducation pour tous, ici comme ailleurs ».

Les funérailles ont pris fin sur l’air d’Un Canadien errant, composé en 1842 par l’arrière-grand-père de PGL, le journaliste et avocat Antoine Gérin-Lajoie. Gregory Charles et son choeur, avec les solistes Johanne Blouin et Yves Duteil, ont chanté tout au long de la cérémonie. Le cercueil noir, garni d’un bouquet de fleurs blanches, a été porté au son puissant de l’orgue d’Hélène Dugal

SUR GOOGLE
www.wow-t.com

———–

J’AI EU L’HONNEUR AUJOURD’HUI D’ÉCHANGER AVEC UN MAGNIFIQUE RÊVEUR, MONSIEUR VALERY ALLEGRO, QUI AVEC SON CONCEPT FLOW A FONDÉ UNE ENTREPRISE D’EXPERTISE DANS DIFFÉRENTS DOMAINES….

VALÉRY ALLEGRO
PRÉSIDENT INTERQUALIA
M. Valéry Allegro est président d’InterQualia. Cette entreprise fondée en 1999 possède une expertise dans les domaines de la
santé émotionnelle, du développement des talents, de la créativité et du bien-être au travail. Son réseau d’accrédités présent en
France, en Suisse et au Canada est constitué de professionnels de la gestion des ressources humaines qui ont été formés à
l’utilisation de son outil de coaching et de management : le Bilan InterQualia.

—–
La théorie du FLOW

Le FLOW est un indicateur du bien-être au travail et de bonne santé émotionnelle. L’absence de FLOW est un facteur de l’épuisement professionnel. Plus les personnes sont en FLOW, moins elles souffrent des symptômes d’épuisement professionnel. Le FLOW est donc l’état optimal pour la performance en activité.

Une personne dans son FLOW :
•a confiance en elle
•est motivée par l’activité elle-même
•est persévérante
•éprouve du plaisir
•est créative et performante
•se développe de manière optimale
•dispose d’énergie

L’évaluation des talents s’appuie sur cette théorie psychologique reconnue : la théorie du FLOW de Mihaly Csikszentmihalyi (psychologue, professeur à l’Université de Claremont en Californie, chercheur en psychologie positive).

En appliquant cette théorie au monde du travail, nous pouvons identifier et anticiper ce qu’une personne ressent lorsqu’elle exerce une activité professionnelle.

Nous distinguons 9 états à savoir : Flow, Maitrise, Ennui, Détachement, Indifférence, Inquiétude, Anxiété, Excitation et Neutre. Ce qui détermine l’un ou l’autre de ces états, c’est essentiellement le challenge perçu dans une situation et la compétence que l’on possède pour y faire face.

Bilan Interqualia
La figure ci-dessus situe les 9 états En cohérence avec le challenge et la compétence.

Le Bilan InterQualia™ et ses domaines d’application.

Le Bilan InterQualia™ est un outil qui opérationnalise le concept de santé émotionnelle et identifie des signes précis, en particulier de FLOW (état de motivation intrinsèque).

Le Bilan interQualia™ permet de faire un état des lieux :

Il permet, pour chaque individu, d’identifier l’émotion ressentie en fonction de la réalisation d’une activité. (exemples : l’ennui pour l’utilisation des technologies, l’anxiété pour le suivi de consignes, l’excitation pour la réflexion à des problèmes complexes…)

Les indicateurs du Bilan InterQualia™ permettent d’évaluer scientifiquement certaines caractéristiques du travail qui protègent les personnes de l’épuisement professionnel.

Il est donc prédictif d’une situation à risque et propose des clés pour y remédier.

Réaliser son Bilan InterQualia™ a un réel impact sur la motivation et les performances d’un individu.

Le Bilan InterQualia™ permet de construire un plan d’actions :

Les résultats du Bilan permettent à chacun, en activité ou non, de construire un plan d’action concret. La dynamique ainsi créée augmentera son implication, sa performance et son efficacité dans une activité.

Le Bilan InterQualia™ aide à découvrir des orientations professionnelles. Il permet également de vérifier que ces orientations sont réellement adaptées aux motivations et aux compétences de la personne ainsi qu’aux besoins de la structure dans laquelle il exerce ou souhaite exercer une activité.

Le Bilan InterQualia™ permet d’élaborer un parcours professionnel qui stimule pour progresser et se dépasser sans s’épuiser.

Pour un créateur d’entreprise, il permet d’identifier les besoins en ressources et de mobiliser ses talents au développement de son entreprise.

Manager, en Co construisant avec chaque individu son avenir professionnel, vous favorisez la fiabilité et l’implication sur le long terme.

Le Bilan InterQualia™ peut être utilisé notamment pour :

Manager les ressources humaines :
•Définir le juste positionnement d’un manager dans son environnement.
•Identifier les leviers de motivation d’un individu dans une activité.
•Assurer la cohésion et la complémentarité au sein d’une équipe.
•Connaître les solutions d’accompagnement pour un collaborateur en difficulté.
•Recruter, évaluer et ne pas prendre de risque lors d’une évolution interne.
•Evaluer la qualité de vie au travail.
•Anticiper et détecter les risques d’épuisement professionnel.

Se positionner professionnellement :
•Construire un projet professionnel en cohérence avec sa personnalité. •Optimiser ses démarches et outils de candidature.
•S’approprier un discours probant grâce à la confiance en soi.

•Choisir une orientation scolaire et s’orienter vers un projet professionnel en adéquation avec sa personnalité.

Pour chacune de ces situations, le Bilan InterQualia™ permet de construire un plan d’action individualisé dans le but d’obtenir des résultats concrets.

Bénéfices

Le retour sur investissement se mesure notamment sur :

En entreprise :
•La productivité individuelle et collective
•Le taux d’absentéisme et de présentéisme
•Le taux de Turn Over
•Le budget de recrutement
•Le budget de formation
•Le budget des travailleurs temporaires
•Le chiffre d’affaires
•Le climat social, l’image de l’entreprise en interne et en externe.
•…

Pour un particulier :
•Garantir son employabilité dans la durée
•Augmentation de la confiance en soi
•Une meilleure qualité de vie au travail
•Argumenter sereinement sur ses talents et compétences
•Bénéficier d’un projet de vie équilibré
•…

Modalités de réalisation d’un Bilan InterQualia™

Un entretien préalable de présentation détaillée est proposé sans engagement lors de certains processus d’utilisation du Bilan InterQualia™

La commande du Bilan InterQualia™ se fait auprès du consultant accompagnateur.
•La personne reçoit par messagerie électronique un lien internet lui permettant de réaliser son Bilan InterQualia™ ainsi que les consignes nécessaires.
•La personne réalise son Bilan InterQualia™ (durée : environ 30 minutes).
•InterQualia™ valide le Bilan de la personne en fonction de 3 taux de cohérence lors de la réalisation.

Les questions varient et évoluent en fonction des réponses qu’apporte la personne au fur et à mesure de la réalisation du Bilan InterQualia™.
•Le consultant certifié reçoit les résultats du Bilan InterQualia™ dès que celui-ci est terminé et validé. Il prend rendez vous avec la personne pour le débriefing et la remise de l’intégralité des résultats (bilan 37 pages environ).
•Le consultant fait le débriefing à la personne (durée : environ 1h30).

Un plan d’action est identifié.
•Le consultant et la personne peuvent se rencontrer pour la validation définitive du plan d’action (durée : environ 1h00).

Ceci est un processus de base. La réalisation du Bilan InterQualia™ peut s’inscrire dans une démarche plus globale tel qu’un repositionnement professionnel ou la constitution d’une équipe.

—-
SUR GOOGLE
www.wow-t.com