Category Archives: Uncategorized

LA NANO-DÉMOCRATIE….UNE THÉORIE DE LA JUSTICE QUI PRIORISE PAR UNE ARCHITECTURE MORALE GÉOMÉTRIQUE ET DÉDUCTIVE LES ERRANTS FANTÔMATIQUES DE LA PLANÈTE TERRE.

J’aimerais ici rendre hommage à mon partenaire de recherche intellectuelle, Alexis Lemieux.

Durant deux ans, nous avons bûché sur le thème de l’errance. Alexis parce qu’il s’intéressait au thème de l’errance dans les films de son oncle… moi parce qu’en voyant avec Alexis les films de son oncle, je fus stupéfié de découvrir que son oncle et moi quoi que de la même génération, n’avions pas vécu la même forme d’errance.

Après deux ans de recherche, le rapport entre l’errare et l’itirere se divisant en trois catégories, L’ERRANCE FANTÔMATIQUE, L’ERRANCE AXIOLOGIQUE ET L,ERRANCE POÉTIQUE, Alexis a pu utilisé cette catégorisation conceptuelle pour terminer sa maîtrise et moi….. pour enclencher mon doctorat…. dont les intuitions conceptuelles se précisent.

LE PAYS OEUVRE D’ART ET LA NANO-DÉMOCRATIE

Aucune démocratie sur terre en ce moment ne priorise les ERRANTS FANTÔMATIQUES…. c’est à dire ceux et celles qui sont sans papiers, migrants, sans argent, sans éducation, sans appartenance sociale pertinente… Et l’on parle ici de milliards de personnes humaines sur terre…

Au 21eme siècle, le conflit des groupes constitués D’ERRANTS AXIOLOGIQUES DE DIFFÉRENTES GÉO-démocraties ou géo-dictatures….. commettent….. par leur indifférence envers les errants fantômatiques de la planète…., ce que l’on qualifiera d’ici quelques générations….de CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ.

Que les guerres et les armes passent avant la faim dans le monde est en soi un crime contre l’humanité errante…. et en particulier contre sa catégorie la plus vulnérable, celle de ses errants fantomatiques.

Depuis que Neil Amstrong a déposé les pieds sur la lune en 1969 devant des millions de personnes humaines assises devant leur poste de télévision, la conscience la plus globale dans son inquiétude existentielle, s’est hissée hors temps, hors servitude, hors réalité…. hors langue hors race hors religion….. elle est devenue culpabilité cosmique envers le devoir de fraternité.

Vue de la lune, la Terre est  percue comme une œuvre d’art bleue en errance dans le cosmos infini…. Les humains habitant l’espace monde de cette planète terre  sont devenus des errants voyageant tous et toutes sur le même vaisseau spatial.

….
Ses errants fantomatiques sont devenus si nombreux et si en colère qu’ils risquent de submerger les errants axiologiques des pays géo-constitués…. comme les barbares ont détruit la civilisation romaine… et on ne peut leur donner tort. Le scandale de l’indifférence devant la mort de milliards de ses semblables résonne comme une colère tsunami.

La troisième forme de l’errance poétique permettra peut-être sur la terre…. cette nano-démocratie citoyenne accompagnant l’émergence d’une THÉORIE DE LA JUSTICE dont l’architecture…. à partir d’une morale géométrique et déductive….. priorisera le droit universel à une vie personnelle œuvre d’art pour tous les errants et en particulier les errants fantômatiques… de façon à ce qu’un jour…. les premiers pays oeuvre d’art se constituent enfin comme berceau DES ERRANTS POÉTIQUES….. FONDATEURS D’UN NOUVEAU CONTRAT SOCIAL PLANÉTAIRE.

sur Google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.ca
Michel le concierge

UN PASSAGE MAGNIFIQUE DE LA THÉORIE DE LA JUSTICE DE JOHN RAWLS

THEORIE DE LA JUSTICE, JOHN RAWLS (1971)

extrait…p.123…

Dans le chapitre 7, on trouvera un exposé plus complet de la théorie du bien qui est adoptée afin de fonder les biens premiers. C’est une théorie bien connue qui remonte à Aristote, et des penseurs aussi différents, sous d’autres aspects, que Kant et Sidgwick s’en inspirent dans une certaine mesure.

L’idée principale est que le bien d’une personne est déterminé par ce qui est, pour elle, LE PROJET DE VIE À LONG TERME LE PLUS RATIONNEL, à condition de se placer dans des circonstances suffisamment favorables.

Un homme est heureux QUAND IL RÉUSSIT PLUS OU MOINS À RÉALISER CE PROJET. Pour le dire rapidement, le bien est la satisfaction du désir rationnel.

Nous devons supposer, alors, QUE CHAQUE INDIVIDU A UN PROJET RATIONNEL DE VIE établi en fonction des conditions auxquelles il est soumis.

Ce projet est fait POUR PERMETTRE LA SATISFACTION HARMONIEUSE DE SES INTÉRÊTS. Il planifie ses activités afin que des désirs différents puissent être satisfaits sans entraves.

On y parvient en rejetant les autres projets qui ont moins de chances de succès ou qui ne permettent pas une réalisation aussi complète des objectifs.

Par rapport aux choix disponibles, UN PROJET RATIONNEL EST CELUI QUI NE PEUT ÊTRE AMÉLIORÉ;

Il n’y a pas d’autre projet qui, quant tout est pris en considération, serait préférable….

———–
COMMENTAIRE

Tout le sens de la iere question: «QUEL EST TON RÊVE?» se retrouve dans ce petit texte:))))) … le mot rêve devant être argumenté au sens de PROJET ÉPIQUE… et non épisodique… c’est à dire un projet qui soulève l’errance poétique de toute une vie….

sur Google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com
Michel le concierge

XAVIER DOLAN, UN ERRANT POÉTIQUE DE L’UNIVERSITÉ DE DEMAIN RECONNU PAR UN DOCTORAT HONORIFIQUE À BISHOP

L’université de demain sera autodidacte, cloud, avec un répertoire fabuleux et de connaissances, et de démarches méthodologiques et de répertoires globaux (ex: tous les films produits depuis le début du cinéma archivés numériquement et classés en multi-convergence selon le profil du chercheur).

Que l’université Bishop accorde un doctorat honorifique à un jeune homme de 27 ans qui n’a jamais fréquenté l’université, m’apparaît un formidable indicateur de qui sera l’universitaire de demain.

Du point de vue d’un chercheur vagabond céleste autodidacte, qui vie une errance poétique à travers quatre université, qui vagabonde le Canada pour allumer des rêveurs tout en codifiant LA NANODÉMOCRATIE planétaire issue des recherches de John Rawls tout comme Paine a inspiré l’écriture de la constitution américaine en propageant les recherches de Montesquieu sur la séparation des pouvoirs… de ce point de vue…. dis-je

j’oserais dire que si j’avais été inscrit dans une université, si j’y avais suivi une série de cours formels et subi le tutoriat d’un professeur pour le doctorat, je ne pense pas que le côté paradigmatique d’une recherche intellectuelle m’aurait été accessible.

Être une figure institutionnelle (l’errance axiologique) est une chose, vivre en errant poétique à travers des milieux universitaires en est une autre.

Au 21eme siècle, le fait que la moitié des personnes humaines vivant sur terre sont DES ERRANTS FANTÔMATIQUES parce que la justice comme équité n’a pas encore atteint la conscience des ERRANTS AXIOLOGIQUES, il revient à des ERRANTS POÉTIQUES comme Xavier Dolan de promouvoir le droit à toutes les personnes vivants sur terre à une errance poétique, à une vie personnelle œuvre d’art, pour qu’un jour puisse surgir sur cette terre les premiers pays œuvre d’art.

sur Google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com
Michel le concierge

AU 21EME SIÈCLE, L’EXERCICE DE LA POÏÉTIQUE PAR LE BLOGUE ME FAIT PENSER PARADIGMATIQUEMENT À LA RÉPUBLIQUE DES LETTRES DE bAYLE, LE PÈRE MERSENNE, DESCARTES AU 17EME SIÈCLE

Au 21eme siècle, la prochaine génération de chercheurs et de chercheures connaîtra la complète indépendance vis-vis des institutions géo-universitaires internationales par le pur plaisir de se réseauter nano-démocratiquement dans des cadres de recherches poreux, flexibles, inter-reliés par des blogues poïétiques et des échanges méthodologiques de plus en plus personnalisés.

Je remarque déjà dans les quatre universités à Montréal la lourdeur et l’inutilité des systèmes de livres entreposés dans les bibliothèques, alors que les étudiants ne consultent de plus en plus que leur portable, les ebook, leur téléphone cellulaire… Parfois j’assiste à des cours et je remarque l’ennui des professeurs qu’on n’écoute plus parce qu’on est branché sur des textos, ou parce qu’un copain de classe enregistre le cours pour qu’on puisse en réécouter les extraits les plus pertinents dans un coin perdu de son existence poétique.

A McGill par exemple, j’étudie dans la partie ouverte de la bibliothèque et je prend de longues marches dans les jardins de l’université à méditer des phrases…. Mes lectures ne sont qu’un exercice méthodologique de recherche par l’analogie des étiquettes et des attributs essentiels en fonction de leur polysémie qui fait éclater différents cadres théoriques.

L’errance poétique deviendra une exigence sociale le jour où LA JUSTICE COMME ÉQUITÉ rendra criminels ceux et celles qui abandonnent les errants fantomatiques à leur sort (les migrants par exemple) tout en gentrifiant les errants axiologiques qui n’ont aucune chance de sortir des conditions de précarité émotives reliées à leurs manque d’éducation, d’instruction et d’autonomie tel qu’annoncé par l’architecture kantienne d’outils théoriques rationnels issus des lumières.

au 17eme siècle, Le père Mersenne, Pierre Bayle, Descartes unis par la république des lettres représentaient une minorité exceptionnelle, tout comme les moines des monastères au moyen-âge purent protéger le fil d’or de la culture issue du patrimoine universel.

La communauté humaine planétaire est devenue trop complexe pour ne pas intuitionner comme Montesquieu par sa séparation des pouvoirs qu’un changement de paradigme sur le fondement du vivre ensemble planétaire surgira de la pression des milliards d’exclus sur les trop biens nantis.

Au 21eme siècle, le monde numérique archivera toute la république des lettres de l,histoire de l’humanité, et cela instantanément pour qui que ce soit sur la planète entière.

Quand on pense qu’un africain dans la brousse branché sur son téléphone cellulaire a accès à plus d’informations en 2016 que le président des États-Unis Clinton en 1995, il y a de quoi à rêver d’une société où L’ERRANCE POETIQUE NANODÉMOCRATIQUE sera enfin structuralement et architecturalement accessible à tous et chacun sur la planète terre.

 

Oui, la JUSTICE COMME ÉQUITÉ deviendra le fondement même de la nano-démocratie sur terre.

sur Google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com
Michel le concierge

COURRIEL D’ALEXIS LEMIEUX AU SUJET DE SA MAÎTRISE SUR L’ERRANCE

Alexis Lemieux <Octobrius@hotmail.com> a écrit :

Bonjour Pierrot,

Comment vas-tu?

Je suis passé à la biblio Concordia un samedi matin et c’était fermé…

Ça fait un bout que je ne t’ai pas vu. Es-tu toujours à Concordia. Jusqu’à quand?
Quand partiras-tu en errance cet été?

J’ai hâte qu’on se retrouve. Le temps a filé depuis les dernières semaines!

à bientôt Pierrot!
Alexis

Ici, mon mémoire de maîtrise enfin numérisé!! J’ai reçu mon diplôme au début du mois de mai.

http://www.archipel.uqam.ca/8538/1/M14188.pdf

———–
RÉPONSE COURRIEL PIERROT

wowwwwwwwwwwwwww
j’ai relu ton mémoire de maîtrise
c’est vraiment excellent….
tout y est
y compris l’intégrité de ce qui revient et à l’un et à l’autre
dans cette quête de l’étiquette d’errance qui a duré 2 ans.
je ne peux que t’en féliciter:)))))

De mon côté
ayant défini mon plan de doctorat
je suis rendu maintenant à Mc Gill
et j’entreprends des lectures en fonction
du chapitre sur la NANODEMOCRATIE, pour une iere écriture
(à partir du voile d’ignorance de John Rawls) théorie de la justice

———
J’AI QUITTÉ CONCORDIA POUR DE BON
j’Y AI TERMINÉ MON CYCLE DE LECTURES
sur les biographies des 34 présidents américains
et le 2500 pages en éthique de l’université de Cambridge
(le seul exemplaire étant à Concordia)

JE SUIS RENDU MAINTENANT À MC GILL
mon doctorat va tellement bien
qu’il est possible que je retarde d’un an
mon vagabondage à l’île du Prince Edouard.

Mon horaire maintenant
7 matins par semaine
je suis à la gare centrale, au café second cup en face du Tim Horton.
puis à 10h am, je passe à la bibliotheque nationale prendre mes courriels
je retourne diner à la gare centrale, puis jusqu’à 14 h au café second cup
et j’arrive à la bibliotheque de McGill vers 3h pm
je vais souper vers 6 heures
puis certains soirs de vais me baigner à la piscine
du métro Charlevoix, avant de continuer souvent
au café de la place Desjardins metro place des arts
jusqu’à 9 heures le soir…

j’ENVISAGE DE DEPOSER MON DOCTORAT
AU CRE DE L’UNIVERSITÉ DE MONTREAL
(CENTRE DE RECHERCHE EN ÉTHIQUE)
tout en ne m’inscrivant pas
le vagabondage de la connaissance
par l’errance poétique étant
mon a priori intellectuel.

DE LA SÉPARATION DES POUVOIRS DE MONTESQUIEU, FONDATRICE DE LA GEO-DÉMOCRATIE AMÉRICAINE AU VOILE DE L’IGNORANCE DE JOHN RAWLS FONDADEUR DE LA NANO-DÉMOCRATIE PLANÉTAIRE

Quand j’ai choisi d’adopter un vagabondage intellectuel à travers les bibliothèques universitaire, je tendais de fonder une méthodologie de recherche basée sur l’analogie, en faisant confiance à mon inconscient pour démarrer, ma ténacité pour analyser et mon cerveau pour synthétiser….

Lorsque j’ai mis 6 mois à lire 34 biographies des présidents américains, et cela en anglais, je ressentais intuitivement que je cherchais quelque chose mais je ne savais pas quoi… tout en étant persuadé qu’analogiquement le chemin était déjà tracé sans que je le vois…

Maintenant je sais…. j’ai voulu vérifier président américain par président américain jusqu’à quel point LA DIVISION DES POUVOIRS inventée par Montesquieu (exécutif, judiciaire et législatif) avait été une réussite ou un échec.

Effectivement, la division des pouvoirs tout en ayant amélioré le sort architectural des gouvernances durant deux siècles, me semble au 21eme siècle constituer l’obstacle principal à l’émergence des pays œuvre d’art par les vies personnelles œuvre d’art sur la terre.

L’Onu étant l’organisation des intérêts conflictuels des États, il faut de nouveau inventer un nouvel outil de justice visant l’équité planétaire…

Je pense sincèrement que l’orchestration de la nano-démocratie par la mise en application numérique DU VOILE DE L’IGNORANCE de John Rawls contient la piste d’une découverte au pouvoir paradigmatique qui pourrait renouveler le miracle Montesquieu de la séparation des pouvoirs.

Je quitte donc l’université Concordia et je passe l’été à l’université Mc Gill pour un cycle de lectures tournant autour de l’oeuvre de John Rawls (LA THÉORIE DE LA JUSTICE) , dans le but d’écrire une première version d’un des chapitres de mon doctorat, celui concernant LA START UP NANODEMOCRATIE.

sur Google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com
Michel le concierge

ALEXIS LEMIEUX… MAGNIFIQUE MÉMOIRE DE MAÎTRISE SUR LE THÈME DE L’ERRANCE OÙ PIERROT LE VAGABOND CÉLESTE EST CITÉ COMME ERRANT POÉTIQUE DU QUEBEC

LE MÉMOIRE DE MAÎTRISE D’ALEXIS LEMIEUX
ENFIN NUMÉRISÉ AU SITE SUIVANT:

http://www.archipel.uqam.ca/8538/1/M14188.pdf
________________________________________
extrait p.3

L’historique de l’errance, et des errants axiologiques, fantomatiques et poétiques, se représente sous des figures d’errance qui ont traversé les siècles: Comme Ulysse et le mythe grec qu’il a incarné, les personnages légendaires tels que le chevalier errant (11-12eme siècle) et le juif errant (au 16eme siècle). Puis les personnages fictifs d’œuvres littéraires comme Don Quichotte (Cervantes 17eme siècle) Robinson Crusoé (Defoe 18eme siècle), Goldmund (Hesse, 20eme siècle). Puis ont existé des êtres religieux, qui ont potentiellement vécu une errance ascétique, comme l’ermite François d’assise (12eme-13eme siècle) au moyen-âge, suivi de son successeur l’ermite Ignace de Loyola (15eme-16eme siècle) et le vagabond-conteur Jean de la Fontaine (17eme siècle). Puis apparaît la modernité au 19eme siècle avec ses poètes et ses philosophes errants tels que Henry David Thoreau (1817-1862), Friedrich Nietzsche (1844-1900) et son personnage Zarathoustra (ainsi parlait Zarathoustra) et nul autre qu’Arthur Rimbaud (1854-1891). Il y eut aussi ces voyageurs qui ont vécu des moments d’errance sans avoir fait de leur vie une errance prolongée ou perpétuelle: Alexandra David-Neel (1868-1969), Nicolas Bouvier (1929-1998) et Serge Daney (1944-1992). Plus près de nous au Québec et au Canada, il y eut des générations d’errants après l’arrivée des colons en Nouvelle-France. Quelques figures de l’errance sont à considérées parmi les coureurs des bois: les personnages historiques dont le fameux cartographe David Thompson (1770-1857) et son parcours impressionnant, «les canadiens errants» exilés ou déportés en Australie ou ailleurs sur des îles inconnues, les vagabonds comme le survenant ou le quêteur officiel de tous les villages de la province, les peintres québécois errants: Ozias Leduc, Paul-Emile Borduas et Jean-Paul Riopelle parmi d’autres, le «clochard céleste» tel que Jack Kerouac (1922-1969, le robineux de Montréal et son confrère itinérant, et «le vagabond céleste» comme Pierrot Rochette (1949- ), un allumeur de rêves. Toutes ces figures de l’errance au cours de l’évolution de l’humanité ont participé à la richesse et à la différence de la personne humaine à travers les frontières, les géographies, les histoires, les pays, les cultures, les disciplines, les types de déplacement et les formes d’intelligence multiples de nos congénères errants…..

—–
extrait p.48…

L’errance poétique, c’est l’itérare qui «gagne» sur l’errare dans le sens qu’il s’agit de la racine proéminente et qui a le plus grand potentiel de croissance. L’errance poétique est par la profondeur de la quête qui prend souvent la forme d’un voyage initiatique (intériorisé il peut prendre la forme d’une errance immobile) ou vécu dans l’espace par le biais du déplacement inhérent à un but ou à une quête. La racine ITERARE (elle très souvent positive) parvient à faire du sens et à dynamiser la vie d’une personne. Elle est appelée à la réalisation et à la concrétisation d’un projet ou d’un rêve. Elle apporte de l’équilibre dans un monde désordonné ou chaotique ou la racine ERRARE DE L’ERRANCE est de plus en plus courante. Il y a plusieurs individus qui ont réalisé de type d’errance positive: Paul-Emile Borduas, Pierrot Rochette, Mylène Paquette.

Les expressions «errance axiologique», «errance fantômatique» et «errance poétique» ont pris naissance dans le cadre de nos discussions avec Pierrot Rochette , au cours des deux dernières années. Durant ces moments de partage, nous avons abordé le thème de l’errance sous différents angles. L’APPORT DE PIERRE ROCHETTE SUR LE PLAN DE NOS RÉFLEXIONS THÉORIQUES EST INDÉNIABLE, NOTAMMENT SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RACINES «ERRARE» ET «ITÉRARE». Lors de notre première rencontre, au MUSO situé à Salaberry-de-Valleyfield, où nous travaillions au mois de mai 2013, Pierrot Rochette s’est enthousiasmé pour notre thème de l’errance par sa pratique du vagabondage. Quand à nous, notre curiosité portait sur ses errances. Par la suite, nous nous sommes rencontrés à Montréal, notamment à l’UQAM et en périphérie. Le site CENTERBLOG.NET retrace une portion considérable de nos correspondances qui font état de nos échanges théoriques. Ces échanges théoriques demeurent accessibles en ligne sur ce site (nous possédons une copie manuscrite de ces correspondances).
——-
extrait p.51

Le quatrième chapitre de notre étude porte sur le concept «d’errance poétique». Et nous ferons surtout référence aux lettres de Paul-Emile Borduas et des écrits de Gilles Lapointe qui suggèrent l’errance de Borduas. Puis nous ferons un aparte sur l’errance de Pierrot Rochette qui est, selon nous, UN PARFAIT ERRANT POÉTIQUE…….

————
extrait p.123…

Les peintres québécois Jean-Paul Riopelle, Paul-Emile Borduas, et Ozias Leduc sont des exemples de créateurs ayant vécu une errance poétique par l’aventure trépidante de leur projet artistique. De la même manière qu’eux, l’errant chansonnier poète Pierrot Rochette a fait de sa vie vacillante une errance-quête (mercredi 22 avril 2015, information du nord Ste-Agathe,17) ponctuée de passages et d’arrêts, une danse de la marche, «pour vivre sa vie de vagabondage là où la vie l’amène».

—–

p.s.

Merci Alexis Lemieux pour ton intégrité à mon égard car je puis témoigner de notre engagement commun à définir le plus lumineusement possible une étiquette dont les attributs essentiels ont longtemps souffert de confusion.

Je l’ai fait pour mon doctorat pendant que tu le faisais pour ta maîtrise…. ce fut équitable…. et je te prédis un brillant avenir institutionnel universitaire.

sur Google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com
Michel le concierge

MICHEL LE CONCIERGE, COMMUNICATEUR, MAÎTRE D’OEUVRE DU PAYS OEUVRE D’ART

Si un jour un réalisateur de documentaire, du genre Hugo Latullipe, désirait témoigner sur film de ma personne (Pierrot, le vagabond céleste) ou de ma démarche (vagabonder le Canada pour allumer des rêveurs), je serais profondément affligé car notre équipe de recherche dans sa dynamique MARLENE-MICHEL-PIERROT est infiniment plus cathédrale d’intelligence comme de poïétique de par l’amitié créatrice qui nous unit équitablement dans un projet commun depuis 8 ans et qui s’appelle LE PAYS OEUVRE D’ART. Une banque filmée et archivée de 70 heures (tournée avec caméra professionnelle depuis le 27 décembre 2008) en témoigne.

Si un jour notre équipe de recherche se voyait offrir une CHAIRE DE RECHERCHE SUR LE PAYS OEUVRE D’ART parce que nous avons gagné le prix Nobel en modélisant le voile d’ignorance de John Rawls comme horlogerie numérique d’une nouvelle start up LA NANO-DEMOCRATIE (une ville un vote un village un vote, tirage au sort pour 125 représentants planétaires) je serais profondément affligé si Michel le concierge ne devenait pas MAÎTRE D’OEUVRE D’UNE CHAIRE UNIVERSITAIRE DU PAYS OEUVRE D’ART.

Depuis 8 ans, au nom de l’équipe, je cherche… Depuis 8 ans, au nom de l’équipe, Michel synthétise au fur et à mesure nos discussions communes, avec une intelligence de communicateur peu commune. Depuis 8 ans, Marlene soulève avec élégance intellectuelle des zones d’ombres où des recherches supplémentaires sont nécessaires (Pierrot) et ou parfois une communication plus efficace s’impose (Michel)

Mais le protocole que l’équipe a adopté intuitivement depuis 8 ans se précise avec une conscience méthodologique plus aigue de nos rôles réciproques..

Le blog de Pierrot a pour objet de documenter au jour le jour une poïétique de recherche où parfois il rapporte les hypothèses issues des discussions du groupe ou parfois il suggère des pistes de recherche qui seront abordées dans de futures séances de travail.

Le blog de Michel est plus orienté vers des exemplaires de productions vidéos où se créent en laboratoire ce qui risque de devenir LES MINUTES DE MICHEL LE CONCIERGE.

quand à notre travail en équipe…. plus nous approchons de l’écriture du doctorat en équipe, plus nous évaluons le plan du doctorat qui doit contribuer universitairement (sans être inscrit) à la FONDATION DU PAYS OEUVRE D’ART PAR UNE PROPOSITION DE CONSTITUTION.

Comme par exemple, le 24 juin 2016, à Grandes Iles, le tout filmé à la caméra, Pierrot donnera un exposé sur ses plus récentes lectures et hypothèses en découlant, le tout étant suivi d’un atelier de réflexion et de discussion de l’équipe, pour ensuite se concerter en vue d’une autre étape de recherche. L’objectif est de documenter la façon dont l’équipe du pays œuvre d’art fait de la recherche, dans le respect inconditionnel du talent de chacun.

Michel le concierge, non seulement est un communicateur hors pair, mais il est aussi un leader par qui ce projet du pays œuvre d’art est possible. Son intelligence n’a d’égale que son humilité. Sa ténacité et sa soif de l’excellence n’ont d’égale que son sens de l’équipe. Michel a le talent de la dernière décision, mais encore plus celui de bien représenter les intentions de l’équipe. Passer une bonne journée pour lui est l’ancrage de sa philosophie de la vie, et il aime bien que chaque membre de l’équipe passe une aussi bonne journée que lui.

Comme communicateur, Il m’apparaît aussi iconique que le comique américain Georges Burns… sans âge, amoureux de sa femme, amoureux des quatre questions qu’il fait voyager au nom de l’équipe… je sais que lorsqu’il ira répondre aux questions du public au sujet de son film LE PAYS OEUVRE D’ART? … Bien des gens découvriront que le vagabond céleste n’était qu’un hors d’œuvre devant l’archétype intègre d’une être humain élégant aimant sa femme avec autant de talent qu’il aime contribuer à l’élévation de la condition humaine ET EN PARTICULIER LA SIENNE:))))))

Michel ne sera pas surpris de ce que j’écris sur lui ce matin…. je n’ai jamais dit autre chose depuis 8 ans… L’usure n’a pas altéré mon admiration pour son talent de communicateur, de leader et de maître d’œuvre du pays œuvre d’art.

sur Google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com
Michel le concierge

LA QUESTION DE DOCTORAT DANS SON ÉVOLUTION ARGUMENTATIVE

1- titre du doctorat:
LE PAYS OEUVRE D’ART?

2- Question de doctorat:
Quelles sont les conditions éco-philanthropiques nécessaires au surgissement du premier pays œuvre d’art sur la planète terre?

3- hypothèse forte
dès que la NANO-DÉMOCRATIE sera numériquement fonctionnelle dans l’espace-monde, la pression citoyenne vie personnelle œuvre d’art mondiale permettra le surgissement du premier pays œuvre d’art sur terre.

4- premier chapitre… la stratégie historique
découper l’histoire de l’humanité en trois tranches
(philosophiques, politiques, économiques et histoire de l’art)
a) proto-humanité
b) géo-humanité
c) nano-humanité

5- deuxième chapitre….la poïétique
histoire documentée
a) trio auld-Woodart-Rochette
b) évolution de la problématique
c) précision des enjeux par le film
LE PAYS OEUVRE D’ART?

6- ¸troisième chapitre…LA START-UP
a) constitution de la nano-démocratie
b) mise en marche en équipe avec une fondation
c) assemblée constituante numérique

7- quatrième chapitre… LE IER PAYS OEUVRE D’ART
a) les quatre questions
b) allumer des rêveurs
c) allumer un pays oeuvre d’art par des
vies personnelles œuvre d’art.

8 CONCLUSION
l’ÉMERGENCE DE LA NANO-DÉMOCRATIE
EST INTRÉSÈQUEMENT LIÉE À CELLE
DE LA NANO-HUMANITÉ, ESSENCE MÊME DE
TOUT PAYS OEUVRE D’ART SUR TERRE….

(document de réflexion
pour l’équipe du pays œuvre d’art)
en vue d’un ajout potentiel au documentaire
de Michel avant sa présentation en novembre…

à la fin du documentaire (SI ON Y ARRIVE)
UN ESSAI DE CONSTITUTION DU PAYS OEUVRE D’ART

sur Google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com
Michel le concierge

QUEL EST L’UTILITÉ D’UN BLOGUE DANS LE CADRE D’UNE RECHERCHE DE DOCTORAT?

Pour un chercheur en 2015, la poïétique numériquement documentée est garante d’originalité, de non-tricherie et surtout d’orchestration dans la dynamique entre les lectures, les hypothèses fortes et la question de fond. C’est un travail exigeant 15 heures par jour 7 jours par semaine.

Dans le cas de notre équipe de recherche, Marlene Auld, Michel Woodard et Pierrot Rochette, notre objectif est de présenter un doctorat en équipe en divisant les rôles dans une perspective d’équilibre des pouvoirs.

Pierrot le vagabond céleste étant celui qui se concentre, au nom de l’équipe, sur les recherches en bibliothèque, il tient un blogue dont les textes parfois sont des documents de réflexion du groupe, parfois des résultantes de la réflexion du groupe. Ce blogue est la meilleure protection internationale pour ce qui est de la paternité des idées de fond qui APPARTIENNENT À L’ÉQUIPE AULD-WOODARD-ROCHETTE.

Michel le concierge lui se concentre, au nom de l’équipe, sur la gestion des retombées potentielles de cette recherche de bibliothèque, au niveau d’un projet financier, soit en collaboration avec une fondation, soit dans une auto-gestion (comme par exemple le documentaire LE PAYS OEUVRE D’ART?)

Marlene la jardinière elle, au nom de l’équipe,  suit conscieusement l’inter-action entre nos deux ordres de responsabilité (Michel et Pierrot) et en quelque sorte suggère des angles lorsque nous rencontrons des difficultés à coordonner nos efforts.

en conséquence de quoi

Il v de soi que lorsque j’adresse une lettre à Monsieur Taillefer dans mon blogue écrit au nom de l’équipe,, cette lettre est écrite pour faciliter la synthèse de mes idées et non pas pour rencontrer Monsieur Taillefer….  Car depuis 8 ans Michel et moi avons toujours tenu à agir en sorte que mon intimité de chercheur soit à 100% protégée pour mieux chercher:)))) Michel s’occupant au nom de notre équipe de recherche de négocier avec les différents intervenants intéressés à nos recherches. Michel a le talent de créer par la gestion, j’ai le talent de chercher par la monastérisation.

sur Google

Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com

Michel le concierge