Category Archives: Uncategorized

merci à Aubert Montgrain, pour nous avoir fait vivre la scène de la place des arts quand j’avais 13 ans, le 16 novembre 1963

Un rêveur exceptionnel, Aubert Montgrain, a fait rêver des jeunes de l’harmonie de La Tuque en leur promettant que si ils travaillaient fort, leur rêve les emmènerait tous sur la scène de la Place des arts.

J’avais 13 ans…. je faisais partie d’une petit groupe d’enfants autour de Madame Montgrain et nous avons illustré en chantant deux chansons de la comédie musicale THE SOUND OF MUSIC, la famille Trapp.

Sur Google ( latuquoiseries) je puis aujourd’hui me revoir à treize ans, un genoux par terre, au tout premier rang de la photo de groupe, au départ de l’autobus avant de prendre la direction de la Place des arts.

Je fus un enfant de la planète terre que l’on a fait rêver….

Un adulte a pris soin de l’enfant que j’étais en me montrant l’importance de ne jamais tricher avec son rêve

Merci Monsieur Aubert Montgrain
qui a fait rêver musicalement
notre petite ville de la Tuque
durant plus de deux générations

Pierrot vagabond

LE RÊVE D’UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART REND LIBRE DE LA CAPTIVITÉ ÉCONOMIQUE

Rien n’est plus pernicieux que la captivité économique… Comme un cercle vicieux qui touche toutes les couches de la population.

Je me rappelle d’un proverbe qui circulait dans mon village Val- David… CET HOMME TRAVAILLE POUR BOIRE ET BOIT POUR TRAVAILLER….

Sans rêve, on survit… Pour toute personne humaine, faire le choix d’être un vagabond céleste pour marcher vers son rêve, c’est devenir le héros anonyme et heureux de sa propre histoire.

Pierrot vagabond

L’HUMANITÉ A RENDEZ-VOUS AVEC SA DESTINÉE

On ne peut lire la biographie des présidents américains (Je suis rendu au 33ème, je crois, Truman) sans être interpellé par l’infinie lenteur de la prise de conscience des droits de la personne humaine comme des dysfonctions chroniques des plateformes électorales successives qui en symbolisent l’impuissance, et cela même dans le pays le plus démocratiquement  civilisateur que constitue les États-Unis).

Vue de la lune, la défense d’une langue, d’une race ou d’une religion est d’un ridicule intellectuel insupportable. L’idéologie du parti québécois, c’est comme une roche que l’on ramène de la lune pour montrer dans une exposition, un élément fossile idéologique des siècles antérieurs.

Vu de la lune, un seul enfant qui meurt de faim ou de blessures de guerre constitue le seul enjeu ontologique cosmique qui non seulement tient la route, mais donne à tout plateforme électorale de demain, son universalité.

Quand je vagabonde le Canada, je le marche comme Neil Amstrong a marché la lune. J’allume des rêveurs en attendant que la prochaine génération de rêveurs allumés puissent faire mieux.

J’entrevois que la nano-démocratie permettra l’émergence de la société civile numérique planétaire dont la voix politique servira de prélude à des élections mondialisées,  avec une plateforme électorale qui visera mondialement la fin des guerres, des paradis fiscaux, du crime organisé. La voix multi-milliardaire de la société civile mondiale sera celle du scandale, de l’urgence et du c’est assez mondialisé.

Je suis de la génération qui a vu expo 67, qui a déclenché en moi le rêve de me rendre à Expo 70 à Osaka au Japon, puis celui de me rendre à l’expo planétaire des droits de la personne humaine fêtant sa victoire mondiale électorale.

C’est déjà si loin tout ça:)))))) septembre 1967 ou 68 je crois… La première année où il y avait des écoles mixes au Québec…

J’avais 20 ans et quelques… je suis arrivé dans ma classe avec ma guitare… j’ai demandé qui voulait faire un groupe de musique avec moi.

Monique Desroches, Fabienne Desroches, Roselyne Lebel, Michel Claveau, Pierre Anger et Pierre Rochette avons fondé le groupe folklorique Les Contretemps (sur Google, Les Contretemps, CHÔ-FRET, patrimoine PQ).

Les Contretemps ont gagné le championnat nord-américain des groupes de folklore collégiaux en 1969, puis représenté le Canada à l’exposition d’Osaka au Japon en 1970).

Si on ne triche pas avec son rêve, l’univers prend soin de chacun de nous.

Si l’humanité ne triche pas avec son rêve, et croit en chacun de ses enfants qui meurt de faim ou de blessures de guerre, chaque citoyen vie personnelle oeuvre d’art se lèvera debout au sein de la société civile planétaire pour que la planète œuvre d’art puisse enfin honorer sa présence au sein du cosmos comme chef d’œuvre sculpté par l’humain responsable de la fin des guerres, la fin des paradis fiscaux et la fin du crime organisé.

Le Canada pays œuvre d’art de Justin Trudeau doit inspirer l’international du 21eme siècle par sa philosophie politique humaniste sans compromis. L’humanité a rendez-vous avec sa destinée et la philosophique du Canada me semble ce petit pas Neil Amstrong. Que chaque citoyen du Canada de demain devienne le vagabond céleste des enfants d’aujourd’hui.

Pierrot vagabond

POURQUOI LE PAYS OEUVRE D’ART? POUR TOUS LES ENFANTS DE LA PLANÈTE

La nano-démocratie, c’est la naissance irrévocable de la société civile planétaire…. D’ici 2020, on prévoit que la terre entière sera branchée numériquement.

La différence entre la nation étatique, la nation non-étatique et la société civile planétaire numérique, c’est fondamentalement la plateforme des enjeux…

Toute nation étatique vit des enjeux d’intérêt nationaliste géopolitique, toute nation non-étatique vit un mélange de citoyenneté civile et de multi-identité troublante.

Mais la société civile planétaire numérique de 2020 sera philosophique de par son enjeu fondamental: tous les enfants de la planète et leur droit inaliénable à ne pas mourir de faim, comme de blessures de guerre. Le cœur de tout adulte sur la planète battant nano-démocratiquement au rythme du cœur de tout enfant.

Et c’est peut-être cela un vagabond céleste… un cœur d’enfant dans un corps d’adulte errant poétique l’existence au nom de la beauté du monde

sur google
Pierrot vagabond

LA NANO-DÉMOCRATIE…. LE DROIT ONTOLOGIQUE DE TOUT ÊTRE HUMAIN À UNE SOCIÉTÉ CIVILE NUMÉRIQUE PLANÉTAIRE

Il faut bien comprendre que l’ONU ne pouvait faire autrement qu’être une faillite intellectuelle permanente, parce qu’elle réunit des gouvernements en conflits d’intérêt permanents.

Mais une ONG planétaire devenue société civile avec droit de vote possède intrinsèquement une plateforme que ne pourra jamais réaliser aucun gouvernement d’une nation étatique sur terre… non à tout enfant qui meurt de faim, de blessures de guerre, non à la guerre, aux armes et aux paradis fiscaux…

Michel le concierge, par son film LE PAYS OEUVRE D’ART? sera peut-être considéré par l’histoire comme le premier nano-démocrate numériquement documenté…

Mon intuition me dit que le Canada pays œuvre d’art de Justin Trudeau sculptera le Sénat des provinces comme une modélisation de la future société civile planétaire, autant par son mode électif, éthique et esthétique non ,que par sa plateforme humaniste de réflexion civile.

En fait le Sénat doit contribuer par son élégance au coeur d’une philosophie prospective à l’émergence d’une nano-démocratie planétaire pour que structurellement la planète bleue devienne celle du plus petit comme du plus pauvre, du sans voix animal comme du sans voix des menacés de l’éco-système

Un des devoirs du sénateurdu 21ème siècle, sera celui d’éduquer par des conférences à travers le Canada un citoyen vie personnelle œuvre d’art  de la société civile à son futur droit de voteur nano-numérique planétaire.

 

Le Canada pays œuvre d’art dont devenir par sa philosophie politique un modèle humaniste civil inspirant une planète.

sur Google
Pierrot vagabond

LE 21 NOVEMBRE 2015, LA LÉGENDE DU VAGABOND CÉLESTE AU THÉÂTRE LA ROSERAIE À BRUXELLES EN BELGIQUE

Le conteur international Simon Gauthier, après avoir pris racine pour l’hiver à St-Élie de Caxton près de son ami le conteur Fred Pellerin, repartira pour quelques semaines en Europe, pour jouer entre autres LA LÉGENDE DU VAGABOND CÉLESTE en Belgique, Bruxelles, au théâtre de la Roseraie.

Incroyable come le mainstream de la rivière de mes rêves se positionne au cœur même d’une rêve d’une humanité pays œuvre d’art en marche avec le Canada comme outils idéaliste pragmatique.

Le film documentaire de Michel le concierge me bouleverse de joie. Il met magnifiquement en vedette les quatre questions de toute vie personnelle œuvre d’art (Quel est ton rêve?, dans combien de jours? Qu’as-tu fait aujourd’hui pour ton rêve? et en quoi ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?)

On ne m’y voit jamais…. respectant magnifiquement ma devise intérieure… être rien personnellement pour les autres et encore moins pour moi-même….

Justin Trudeau n’a nommé personne aux relations fédérales-provinciales… Il a gardé ce segment de pouvoir étatique pour lui-même…

J’adore… tout comme le fait que Stéphane Dion soit aux relations internationales… Moi je prend le pari que, le jour où Monsieur Trudeau invitera  les citoyens canadiens à devenir des vies personnelles œuvre d’art pour construire le Canada œuvre d’art de demain, qu’importe sa langue, sa race ou sa religion, les québécois de 2015 se rallieront à un Canada non plus basé sur le multi-culturalisme ou l’inter-culturalisme, mais sur l’importance de prendre soin du rêve d’une autre personne humaine… Chaque canadien de souche ou non est un immigrant canadien dans le cœur de l’autre qui a besoin d’une bienveillance de qualité universelle humaniste pour mieux modéliser la planète œuvre d’art, défi de la prochaine génération philosophico-politique à la fine pointe des prochains défis mondiaux que constitue la survie de la race humaine, animale et végétale, donnant ainsi un sens à l’err(e)nce poétique comme ontologique  dans le cosmos en sculptant politiquement le respect du mystère de la vie elle-même..

sur Google
Pierrot vagabond

QU’EST-CE QUE LA NANO-DÉMOCRATIE? C’EST LE NOUVEAU DROIT DE VOTE PLANÉTAIRE 5.0 DU CITOYEN VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART MULTI-IDENTITAIRE

L’univers technologique post-moderniste permet enfin au citoyen nano-moderniste de financer d’abord socio-culturellement un nouvel O.N.G à démocratie directe planétaire parallèle aux nations étatiques où la plateforme philosophico politique sera la réalisation de la planète œuvre d’art par des citoyens œuvre d’art….

Prévoyant un financement mondial par une taxe numérique sur les transactions financières internet, cette société des citoyens émérites planétaires s’inspirera des 5 premiers points sur les 14 soumis par le président américain Andrew Wilson pour la création de la société des nations le 8 novembre 1918.

Son objectif politique sera d’abord la fin du scandale écologique, ontoligique et cosmique que constitue le déni actuel  de tout enfant sur la terre qui meurt de faim ou de blessures de guerre, de tout animal ou plante dont l’extinction sauvage menace la bio-diversité œuvre d’art que constitue la planète bleue vue de la lune par Neil Amstrong.

Chaque citoyen vue personnelle œuvre d’art pourra représenter par la nouvelle voix que lui donne son nouveau droit de vote planétaire, et cela en plus de sa propre voix,  une autre vie sans voix, que ce soit celle d’un lion, d’une rose ou d’un enfant de migrant.

——————-
Quatorze points de Wilson (Wikipédia)

Les « quatorze points de Wilson » est le nom donné au programme du président des États-Unis Woodrow Wilson pour mettre fin à la Première Guerre mondiale et reconstruire l’Europe dans un discours retentissant du 8 janvier 1918 devant le Congrès des États-Unis.

Bien que beaucoup de points soient spécifiques, les cinq premiers étaient plus généraux, incluant le libre-échange (abolition des droits de douane, ouverture des marchés de capitaux et de marchandises), le libre accès à la mer, l’abolition de la diplomatie secrète, le désarmement, la restitution des souverainetés sur les terres occupées à la suite de victoires militaires, comme l’Alsace-Lorraine pour la France, le droit à l’auto-détermination des peuples, etc.

Le discours, qui avait été écrit sans coordination ou consultation préalable des homologues européens, était empreint d’idéaux élevés et annonçait la Société des Nations. Wilson réussit à faire passer une partie de son programme dans le traité de Versailles. Cependant, en dépit de cet idéalisme, l’Europe d’après-guerre n’adoptera que quatre points. De plus leur application sur le terrain (notamment celle de l’auto-détermination) sera refusée aux peuples vaincus (Allemands d’Autriche, Hongrois…) ou non représentés dans les instances internationales (Ukrainiens, Irlandais…), sans parler des peuples colonisés. Le Sénat des États-Unis refuse de ratifier le traité de Versailles, ainsi que d’entrer dans la Société des Nations. Enfin, le couloir de Dantzig, qui permettait à la Pologne d’accéder librement à la mer, mais en coupant la République de Weimar (Allemagne) en deux, sera un des éléments déclencheurs de la Seconde Guerre mondiale.

Carte des groupes ethnolinguistiques en Autriche-Hongrie (recensement de 1890) avec les frontières de l’Empire en 1914 : les quatorze points de Wilson visaient à aligner les frontières sur les majorités ethnolinguistiques locales.

Carte des frontières des pays danubiens en 1919, à la suite de l’application partielle des quatorze points de Wilson.
Cependant, les Quatorze Points conservent le souvenir d’un bel idéal. Ils ont suscité un immense espoir de libération dans les colonies1. Le discours fut traduit et diffusé par la presse, notamment dans les milieux indépendantistes en Afrique et en Asie2. Des extraits étaient même appris par cœur dans les écoles chinoises.

Extrait du discours reprenant les quatorze points[modifier | modifier le code]
1.« Des traités de paix ouverts, auxquels on a librement abouti, après lesquels il n’y aura ni action ou décision internationale privée d’aucune nature, mais une diplomatie franche et transparente »
2.« Une absolue liberté de navigation sur les mers, en dehors des eaux territoriales, en temps de paix, aussi bien qu’en temps de guerre, sauf si les mers doivent être en partie ou totalement fermées afin de permettre l’application d’alliances internationales. »
3.« Le retrait, autant que possible, de toutes les barrières économiques, et l’établissement d’une égalité des conditions de commerce parmi toutes les nations désirant la paix et s’associant pour la maintenir. »
4.« Des garanties adéquates à donner et à prendre afin que les armements nationaux soient réduits au plus petit point possible compatible avec la sécurité intérieure. »
5.« Un ajustement libre, ouvert, absolument impartial de tous les territoires coloniaux, se basant sur le principe qu’en déterminant toutes les questions au sujet de la souveraineté, les intérêts des populations concernées soient autant prises en compte que les revendications équitables du gouvernement dont le titre est à déterminer. »
6.« L’évacuation de tout le territoire russe et règlement de toutes questions concernant la Russie de sorte à assurer la meilleure et plus libre coopération des autres nations du monde en vue de donner à la Russie toute latitude sans entrave ni obstacle, de décider, en pleine indépendance, de son propre développement politique et de son organisation nationale; pour lui assurer un sincère et bienveillant accueil dans la Société des Nations libres, avec des institutions de son propre choix, et même plus qu’un accueil, l’aide de toute sorte dont elle pourra avoir besoin et qu’elle pourra souhaiter. Le traitement qui sera accordé à la Russie par ses nations sœurs dans les mois à venir sera la pierre de touche de leur bonne volonté, de leur compréhension des besoins de la Russie, abstraction faite de leurs propres intérêts, enfin, de leur sympathie intelligente et généreuse. »
7.« La Belgique, et le monde entier agréera, doit être évacuée et restaurée, sans aucune tentative de limiter sa souveraineté dont elle jouit communément aux autres nations libres. Nul autre acte ne servira comme celui-ci à rétablir la confiance parmi les nations dans les lois qu’elles ont établi et déterminé elles-mêmes pour le gouvernement de leurs relations avec les autres. Sans cet acte curateur, l’entière structure et la validité de la loi internationale est à jamais amputée. »
8.« Tous les territoires français devraient être libérés, les portions envahies rendues, et les torts causés à la France par la Prusse en 1871, concernant l’Alsace-Lorraine, qui a perturbé la paix mondiale pendant près de 50 ans, devraient être corrigés, de telle sorte que la paix soit de nouveau établie dans l’intérêt de tous. »
9.« Un réajustement des frontières d’Italie devrait être effectué le long de lignes nationales clairement reconnaissables. »
10.« Aux peuples d’Autriche-Hongrie, dont nous désirons voir sauvegarder et assurer la place parmi les nations, devra être accordée au plus tôt la possibilité d’un développement autonome. »
11.« La Roumanie, la Serbie et le Monténégro devraient être évacués ; les territoires occupés devraient être restitués ; à la Serbie devrait être assuré un accès à la mer libre et sûr; les relations des états Balkans entre eux devraient être déterminés par une entente amicale le long de lignes historiquement établies d’allégeance et de nationalité; des garanties internationales quant à l’indépendance politique et économique, et l’intégrité territoriale des États des Balkans devrait également être introduites. »
12.« Aux régions turques de l’Empire ottoman actuel devraient être assurées la souveraineté et la sécurité ; mais aux autres nations qui sont maintenant sous la domination turque on devrait garantir une sécurité absolue de vie et la pleine possibilité de se développer d’une façon autonome ; quant aux Dardanelles, elles devraient rester ouvertes en permanence, afin de permettre le libre passage aux vaisseaux et au commerce de toutes les nations, sous garantie internationale. »
13.« Un État polonais indépendant devrait être créé, qui inclurait les territoires habités par des populations indiscutablement polonaises, auxquelles on devrait assurer un libre accès à la mer, et dont l’indépendance politique et économique ainsi que l’intégrité territoriale devraient être garanties par un accord international. »
14.« Une association générale des nations doit être constituée sous des alliances spécifiques ayant pour objet d’offrir des garanties mutuelles d’indépendance politique et d’intégrité territoriale aux petits comme aux grands États. »

sir Google
Pierrot vagabond
…..
pour alimenter une réflexion 5.0
de la philosophie politique étrangère
du Canada pays œuvre
de Justin Trudeau
au 21-eme siècle.

LE CANADA PAYS OEUVRE D’ART DE JUSTIN TRUDEAU…. LES INTÉRÊTS UNIVERSAUX HUMANITAIRES AVANT LES INTÉRÊTS NATIONAUX

De la lune, chaque personne humaine étant vagabond céleste, fils et fillle de l’astronaute Neil Amstrong comme membre canadien de la famille des casques bleus du prix Nobel de la paix Lester B. Pearson, le Canada de la prochaine génération me semble prêt à faire le bond… le passage d’un Canada multi-culturel à un Canada pays œuvre d’art invitant ses citoyens à des vies personnelles œuvre d’art, qu’importe sa langue, sa race ou sa religion.

Et en ce sens, la légende du vagabond céleste n’est pas celle de Pierre Rochette, de Pierrot Rochette, de Pierrot vagabond-chercheur, mais l’archétype universel de toute personne prenant soin du rêve d’une autre personne sans intérêt personnel caché.

De la lune, un enfant qui meurt de faim ou des blessure de guerre est un scandale cosmique indigne de la planète bleue œuvre d’art qu’est la terre ronde err(e)ant poétiquement dans l’espace.

De la lune, Justin Trudeau représente peut-être un petit pas pour l’homme nano-démocratique du 21ème siècle…. saura-t-il faire de sa philosophie politique un grand pas pour l’humanité?

à suivre…

Pierrot vagabond

UN VAGABOND CÉLESTE, C’EST LE PERE NOEL DU PAYS OEUVRE D’ART

Ce matin, Michel le concierge a décrit ma quête d’une vie personnelle œuvre d’art par une formule: Un vagabond céleste, c’est le père Noel du pays œuvre d’art.

Je dois avouer que cela m’apparaît assez pertinent. Parcourir la planète bleue comme si le père Noel le 25 décembre entrait dans chaque cheminée et déposait au pied de l’arbre de Noel de l’humanité un cadeau: Quatre questions pour faire de sa vie une destinée intime, un rêve, semblable à celui de Neil Amstrong quand il marcha sur la lune en 1969. Une planète-pays œuvre d’art existe déjà dès qu’un humain prend soin du rêve d’un autre humain par le don des quatre questions. Il devient vagabond céleste à son tour.

Pierrot vagabond

LE 20 JUILLET 1969, EN MARCHANT SUR LA LUNE NEIL AMSTRONG DEVINT LE PREMIER VAGABOND CÉLESTE DE L’HISTOIRE DE L’HUMANITÉ

Du début de l’humanité à Neil Amstrong, les grands vagabonds de l’histoire furent des vagabonds terrestres hantés spirituellement par le ciel bleu au-dessus de leur tête.

Mais, en marchant sur la lune, ce petit pas pour l’homme devint un grand pas pour l’humanité. La planète terre pour la première fois fut ontologiquement perçue comme une question sans réponse. Un vaisseau spatial infiniment hors ciel.

Jack Kerouac, symbolisant l’archétype du clochard céleste devint l’anti-Nieil-Amstrong. La déchéance ontologique du désenchantement du monde prédit par Max Weber.

Depuis Niel Amstrong, chaque être humain ne peut qu’être qu’un vagabond céleste, car de la lune, le bleu qu’est le vaisseau spatial qu’est la terre sous les cris des milliards d’enfants qui meurent de faim et de guerre, appelle l’humanité à une nouvelle conscience, soit cette conscience cosmique qui annonce L’ÉMERGENCE DE LA NANO-DÉMOCRATIE NUMERIQUE MONDIALE.

Pierrot vagabond