TRAITÉ DES ABS….PARTIE 2 …L’ABS-RÊVANCE ENCHANTÉE

JOURNAL D’UN VAGABOND-CHERCHEUR

Pierrot le Vagabond Chercheur |

TRAITÉ DES ABS…..PARTIE 2                            L’ABS-RÊVANCE ENCHANTÉE

Dans le traité des abs …. Le point de bascule entre l’existence à l’abs-xistence s’appelle: L’ab-rêvance enchantée.

Reprenons l’exemple déjà utilisé pour exprimé la différence entre l’ex-istence et l’abs-xistence…  soit l’anecdote de la pièce en vers de Molière.

—–

Je me rappelle… Je devais avoir moins de 30 ans… J’étais marié….

Rue Saint-Paul - Vieux Montréal - Paysage urbain / St Paul Street, Old  Montreal - Cityscape Peinture par Artstudio29 | Artmajeur

COMMENTAIRE

Quelle drôle d’histoire que ce mariage… Je vivais en chambre dans le Vieux Montréal, heureux et le soir je chantais au café St-Vincent… J’avais réussi dans un temps à n’habiter que la poésie. Puis je me mariai et soudainement, dès le lendemain du mariage, la poésie me déserta, aussi énigmatiquement  qu’elle m’était venue. Et j’en fus profondément blessé.

———–

SUITE DU RÉCIT

Cette année-là ….  xtenmon ex-épouse …. tenait à ce que , ce Noel-là ou ce jour de l’an là… je me dépêche de partir de Hull après ma prestation à la brasserie «les raftmen» qui finissait à minuit ….   pour fêter avec sa famille….

December | 2020 |

COMMENTAIRE

Le seul moyen que j’avais trouvé pour tenter de reconquérir la poésie en moi fut de partir en tournée le plus souvent possible… de ne passer entre deux spectacles que pour faire mon lavage et le nécessaire relié à mes responsabilités d’ex-istant…

Je cherchais quelque chose qui n’ex-iste pas…. qui n’a jamais ex-isté et qui n’ex-istera jamais. Et je vivais cela nuit et jour… jour et nuit …

J’adorais aller chanter aux îles de la Madeleine au couvent chez Gaspard. Car chaque contrat durait un mois…. wowwww…. Je dormais seul dans le couvent au dernier étage, la nuit… Je vivais dans le silence le plus total… Je marchais les rouleaux de neige, je cherchais à sortir de l’ex-istance en n,ex-istant pas , tout en chantant le soir. Je cognais aux portes de mon rêve mais même le réussir ne m’intéressait pas à moins qu’en même temps j’en découvre les lois pour que tous puissent avoir accès à ce que j’appelle aujourd’hui L’ERRANCE POÉTIQUE.

En fait, il n’y avait qu’aux iles de la Madeleine ou je pouvais dans la réclusion la plus absolue poursuivre mes recherches sur le rapport entre ma vie et le rêve de ma vie, ce que j’appelle aujourd’hui dans le traité des abs, le rapport entre l’ex-istence et l’abs-xistence.

Tous les autres endroits ou je chantais au Québec, dont la brasserie les rafftmens à Hull, se vivaient plutôt comme d’incessants voyages en automobile ou, d’un spectacle à l’autre, on avait à peine le temps de ne plus exister pour mieux saisir pourquoi l’existence est si problématique en soi quand on est un rêveur.

————

SUITE DU RÉCIT…

Il est minuit… Je termine ma prestation à la brasserie les raftmen de Hull… Je sors… tempête de neige… Mon bouchon de gaz s’ouvrait avec une clé… Je tente de l’ouvrir… ma clé crochit… Je la laisse dedans pour ne pas provoquer l’irréparable… Il me reste juste assez de gaz pour me rendre à Montréal que je me dis et respecter ma parole…

Raftsmen Style - Les Brasseurs du Temps, Gatineau Traveller Reviews -  Tripadvisor

COMMENTAIRE

Dans le fil de l’existence, il arrive parfois que des brisures impossibles soudain vous sorte de l’état zombie … Il est minuit… je suis bien intentionné ma clé casse dans le bouchon de gaz… J’ai à peine du gaz pour me rendre à Montréal et respecter ma promesse… Je décide de jouer le tout pour le tout… Je pars même si j’ai toutes les chances de ne pas y arriver… surtout qu’il y a en plus ….. tempête de neige. wow…. Je provoque l’impossible…. puis finalement je fonce….

———

SUITE DU RÉCIT….

Je prends la route… et soudain… la radio fm de Radio-Canada passe en cette nuit de Noel ou du jour de l’an… je ne sais trop… une pièce de Molière en vers…. Je suis ému aux larmes… Et je me dis… comment se peut-il qu’en cette nuit de Noel ou du jour de l’an… pris dans une tempête de neige sur l’autoroute… je puisse recevoir le cadeau d’une pièce de théâtre de Molière en vers…

Il ne me reste presque plus de gaz… qu’importe… la poésie avant tout… j’écoute la pièce de Molière au complet… et les vers dansent comme de la neige folle… Je suis heureux… Je repars… Il doit être près de 3 heures du matin….

Les pièces de théâtre qui ont marqué les luttes de classe en France |  lesmaterialistes.com

COMMENTAIRE

 

————

Qu’importe… Je vais être bientôt à sec de gaz… et soudain… j’arrête à une entrée… station de gaz… elle est ouverte… quand même… le Monsieur joue avec mon bouchon de gaz… il casse la clé mais l’ouvre en même temps… Il remplit l’auto d’essence…

Il doit être 4 heures du matin quand j’arrive…. mon ex me dit… «tu m’as trompé» … et je lui réponds «OUI, AVEC UN PERSONNAGE DE MOLIÈRE»

Et je vais me coucher….  Oui j’ai commis le crime de tromper mon ex- femme avec la poésie de Molière…. et j’en ai payé le prix….

————–

———————————-

———————————————-

COMMENT ME RACONTER MA VIE MAINTENANT QUE LE TRAITÉ DES ABS EST AU K-OEUR DE MON ABS-ENCE DE VIE…. MAIS AUSSI DE MON ABS-PRÉSENCE DE LA RECHERCHE DES LOIS DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

JOURNAL D’UN VAGABOND-CHERCHEUR

Pierrot le Vagabond Chercheur |

TRAITÉ DES ABS…..

1: VIRAGE CONCEPTUEL À PARTIR DE L’AUDIO DE PIERROT ENREGISTRÉ LORS DU IER ATELIER DE LA MÉTHODE DE GAELLE.

D’abord, merci à vous tous d’être si présents dans ma vie … même quand la vie nous sépare par séquences plus ou moins longues à cause de la pandémie.

quel est ton rêve? ….. Voilà pour moi ce qui fut la grande question de ma vie.

 

——-

Et c’est dans ce sens … que L’objectif de ma partie du zoom de ce soir a très bien été exprimé dans le courriel de Gaelle…

SOIT…. DE VIVRE ENSEMBLE UN VIRAGE CONCEPTUEL À PROPOS DE LA QUESTION DU RÊVE À PARTIR DU IER AUDIO DE PIERROT LORS DU IER ATELIER DE LA MÉTHODE DE GAELLE.

En fonction de ce virage conceptuel, l’exposé de ce soir sera divisé en trois parties….

LA PREMIÈRE PARTIE

consistera, d’abord, comme chacun de vous l’a fait jusqu’ici à sa manière,  à déployer quelques faits de l’histoire de ma vie comme EXISTENCE….

———–

LA SECONDE PARTIE

revisitera cette fois-ci brièvement la même histoire, mais sous la forme dune iere notion du traité des abs…. que j’appelle  L’ABS-EXISTENCE… ce qui me permettra de  creuser  la question suivante…

Quelle est la différence philosophique entre l’existence et l’abs-xistence?

———

POUR CE QUI EST DE LA TROISIÈME PARTIE

mon objectif  est d’abord …. de voir si, de façon intuitive, le récit de première notion, l’abs-xistence résonne d’une façon ou d’une autre dans votre expérience personnelle de rêveuse et de rêveur…

———–

Et bien voilà ….

Allons-y d’abord avec la partie 1…. le récit de mon existence.

 

LatuKoiseries: janvier 2010

1ERE PARTIE: LA VIE SOUS FORME D’EXISTENCE.

Mon existence peut se résumer en quelques étapes…

1: Je suis né à La Tuque le 12 décembre 1948 …. donc il y a presque 73 ans maintenant …

2: Premier de tout le clan des Rochette, je me suis retrouvé roi-enfant en qui on avait mis toutes les espérances  de se retrouver devant un futur prêtre qui ferait en sorte que chacun pourrait avoir la porte du ciel ouverte pour elle ou lui…

3: Je me rappelle que le dimanche, tout petit, j’ai eu  un autel , devant lequel, habillé en servant de messe , je donnais des hosties non consacrées à des gens à genoux, qui tiraient la langue devant moi… Je ne sais si cela est arrivé une fois ou plusieurs…. mais j’ ai conservé une horreur indescriptible d’humains à genoux tirant la langue.

4: Puis j’ai eu la chance de grandir libre de tout contrôle, ma mère ayant trop de travail avec les autres enfants qui ont suivi… ce qui m’a permis de ne pas avoir vraiment d’adolescence ,,, n’ayant pas besoin de me révolter contre rien …. j’avais vite compris qu’il ne faillait qu’être très discret pour avoir la paix …

5: .études primaires, secondaires sans problème, sauf une reprise de ma dernière année du secondaire…. parce que j’étais cameraman après l’école tous les soirs au poste de télévision de mon père, au deuxième étage de notre maison… et que j’étais trop épuisé pour pouvoir me concentrer à l’école.

6: Je ne me rappelle pas d’avoir eu vraiment des arguments ou avec ma mère ou avec mon père …. vivant dans le silence heureux et respectueux mais distant de la vitesse comme de la lourdeur de leurs interactions avec les autres enfants… Mon père et ma mère s’étant fait la promesse de ne jamais d’avoir d’arguments devant les enfants…et je peux témoigner… que je n’ai jamais assisté à un conflit entre eux. Ce qui explique peut-être la fuite que fut ma vie devant tout conflit existentiel avec qui que ce soit. Et aussi le fait que je n’ai pas vécu d’adolescence … ayant d’ailleurs passé toute ma vie sans boire, sans fumer, sans me droguer, pour éviter toute socialisation de dépendance …. juste heureux de je ne savais trop quoi encore et que je commence à peine à comprendre aujourd’hui…. soit ce que j’intuitionne déjà comme ….  la question du rêve…

7: puis soudain…. mon père ayant du fermer son poste de télévision privé sur cable ….me voilà  catapulté au collège Jean de Brébeuf… à Montréal … parce que ma tante habitait à côté du collège Brébeuf  et que je pouvais y travailler comme gardien de récréation en même temps… pour y faire mon cours classique et payer mes études.

8: Vie de collège sans pertubations notables, mais sans brillance solaire particulière . … ou je fonde un groupe de musique folklorique les Contretemps… Nous remportons le titre du meilleur groupe de chansons folkloriques collégial nord-américain dans un concours à Toronto ce qui nous permet de représenter le Canada au Japon… à l’exposition universelle d’Osaka en 1970.

9: Retour à Montréal, études dans un bacc philosophie à l’université de Montréal, suivie d’un bacc en éducation et d’une scolarité de maîtrise terminée en audio-visuel…. mais en plein début de mémoire de maîtrise….

10: j’abandonne l’université pour vivre une carrière de chansonnier-animateur au café St-Vincent dans le Vieux-Montréal, toujours sans boire, ni fumer, ni droguer …. tout en enseignant la philosophie quelques semaines au conservatoire de musique de Montréal , puis devenant durant un été chef de camp pour les sociaux affectifs au camp Ste-Rose.

11: Puis soudain,  on me demande de fonder une nouvelle boîte à chansons les deux Pierrots , ce qui me conduit à représenter l’ambassade du Canada en Côtes d’ivoire, en Afrique deux années de suite…

12: Puis je quitte tout encore une fois…pour ensuite aboutir à une carrière de burlesqueur avec le duo Rochette-Lamarre qui dura 18 ans, le tout accompagnée  d’une maîtrise sur le RIRE  en philosophie à l’université de Montréal, qui elle me prit 14 de ces 18 ans…. à réfléchir à la question suivante: Pourquoi le sucre est-il sucré pour tous et qu’un gag n’est pas dröle pour tous?

13: En 1998, une fois mon mémoire de maîtrise terminé, la question philosophique du rire que je me posais étant résolue, je quitte tout encore une fois, en plein spectacle sur scène … en chantant la chanson la quête de Jacques Brel … Je donne tous mes biens pour devenir vagabond-chercheur hanté par une question: qu’est-ce qu’une brosse d’être? ……

14: Ce qui m’amène à vivre quelques années comme errant-homme maison à Victoriaville chez mademoiselle Marie, ou j’écris un 1000 pages Monsieur 2.7k suite à une iere oeuvre… l’île de l’éternité de l’instant présent…

15: Puis je quitte mademoiselle Marie pour devenir vagabond-chercheur squatter durant quelques années dans une librairie alternative de Victoriaville à dormir sur une table dans une cave, hanté par une autre question: Qu’est-ce que le wow?

16: puis … hanté par l’imperfection d’une  formule issue de la question… quel est ton rêve? …. , wow-t=g3, loi finalement créée par mon remarquable partenaire de recherche de l’époque Gérard Cadieux ….  ….

17:Je quitte tout une autre fois pour devenir vagabond-chercheur sous la forme d’une lettre, la lettre K qui s’enfuit d’une oeuvre littéraire …qui devenant monsieur 2.7k ….  est devenue Pierrot le vagabond céleste, pour explorer la beauté du monde à travers l’écriture de chansons et une autre question : Si je prends soin de l’univers, est-ce que l’univers va prendre soin de moi?

18: Le 17décembre 2007, J’arrive chez Marlene et Michel en 2007 et nous constituons une équipe de recherche , les rêveurs équitables, en vue d’un doctorat centré sur une question… Quel est ton rêve? D’autant plus que j’en étais arrivé à l’équation wow-t=2.7k … avec le ? comme contribution de Michel le concierge  à la formule. Fais wow sur un rêve, ne triche pas et tu auras accès aux synchroni-vie-tés reliées au 2.7k, soit le bruit de fond cosmologique du big bang… le tout comme laboratoire d’expérimentation au quotidien d’une hypothèse forte à la base de la définition de ce qu,est une vie personnelle oeuvre d’art.

19: rencontre du conteur international Simon Gauthier qui écrit un conte philosophique à partir de mon vagabondage et qu’il intitulera, le vagabond céleste, dont il fera au-dessus de 150 représentations dans toute la francophonie, et cela durant 7 ans… que j’ai toujours refusé de voir par respect pour sa démarche créatrice.

20: Les quatre dernières années, j’ai vagabondé 4 universités, tout en restant chez Marlene et Michel et en rencontrant Gaelle, qui à ce moment là était doctorante en sociologie …. et avec qui maintenant, nous sommes devenus des complices intellectuels dans l’élaboration de nos métaphysiques réciproques.

21: Concluons aussi en disant que cela fait maintenant 14 ans que Marlene, Michel et Pierrot travaillons à ce doctorat populaire …  dont le titre est: Je te demande pardon … et qui sera déposé dans l’observatoire du merveilleux que Gaelle est en train de créer au travers la mise en opération hebdomadaire de ses ateliers de la méthode.

22: Donc voilà….J’ai  presque 73 ans, 2 divorces, 3 enfants avec qui je n’ai aucun contact, de nombreux amours éparpillés, et je peux dire que j’ai tout échoué dans ma vie, sauf ma vie de vagabond-chercheur.

———–

Lac St-Louis en folie - Tourisme Haute-Mauricie

Plage St-Louis – YouTube

2: PAR LA DÉFINITION D’UN PREMIER ABS…. PASSAGE THÉOROTIQUE DE L’EXISTENCE À L’ABS-XISTENCE

Mais … est-ce que la façon dont je vous ai raconté la suite de mon existence vous en dit l’essentiel de ce que fut ma vie? … Malheureusement non…. car le vieux monsieur de presque 73 ans qui vous parle aujourd’hui a plutôt l’impression de n’avoir jamais existé… mais plutôt d’avoir été un errant poétique transversant d’un rêve à l’autre en évitant systématiquement par LA FUITE OU L’ABS-CENCE …..  tout rapport à l’existence…

MAIS QU’EST-CE QU’EXISTER?…Je ne sais trop, mais prenons-nous autrement …

—————-

dans le mot EXISTENCE, que veut dire ex….

Préfixe, du latin ex, hors de, qui, placé devant un nom avec un trait d’union, sert à désigner une fonction, un état antérieurs qui ont cessé d’être : Une ex-ministre, l’ex-mari de ma cousine.

———————–

Mais … PUISQUE JE PENSE AVOIR TOUJOURS FUI TOUTE EXISTENCE PAR PAR L’EXERCICE DE L’ABSENCE…. J’en suis donc arrivé à me demander…. Mais qu’est-ce que donc que l’abs-ence?

Voici la définition qu’on en donne…

Fait pour quelqu’un, quelque chose de ne pas se trouver à l’endroit où l’on s’attend à ce qu‘il soit ; temps pendant lequel quelqu’un est absent de ce lieu : On a constaté son absence. Cela s’est passé pendant mon absence.
**** anecdote pièce de Molière à la radio******
récit raconté dans le blogue du 8 novembre 2019.

La poésie des qwalias…. la trace en soi de la poésie des qwalias… Comment le dire… De ma carrière d’artiste de scène , il me reste des qwalias du cœur… comme des brindilles dansant un conte pour un feu de joie issu de mon rêve big-bang…

Comment le dire surtout… Je me rappelle… Je devais avoir moins de 30 ans… J’étais marié…. et C. tenait à ce que , ce Noel-là ou ce jour de l’an là… je me dépêche d’arriver après ma prestation à la brasserie «les raftmen» de Hull pour fêter avec sa famille….

Il est minuit… Je termine… Je sors… tempête de neige… Mon bouchon de gaz s’ouvrait avec une clé… Je tente de l’ouvrir… ma clé crochit… Je la laisse dedans pour ne pas provoquer l’irréparable… Il me reste juste assez de gaz pour me rendre à Montréal que je me dis et respecter ma parole…

Je prends la route… et soudain… la radio fm de Radio-Canada passe en cette nuit de Noel ou du jour de l’an… je ne sais trop… une pièce de Molière en vers…. Je suis ému aux larmes… Et je me dis… comment se peut-il qu’en cette nuit de Noel ou du jour de l’an… pris dans une tempête de neige sur l’autoroute… je puisse recevoir le cadeau d’une pièce de théâtre de Molière en vers…

Il ne me reste presque plus de gaz… qu’importe… la poésie avant tout… j’écoute la pièce de Molière au complet… et les vers dansent comme de la neige folle… Je suis heureux… Je repars… Il doit être près de 3 heures du matin….

Qu’importe… Je vais être bientôt à sec de gaz… et soudain… j’arrête à une entrée… station de gaz… elle est ouverte… quand même… le Monsieur joue avec mon bouchon de gaz… il casse la clé mais l’ouvre en même temps… Il remplit l’auto d’essence…

Il doit être 4 heures du matin quand j’arrive…. mon ex me dit… «tu m’as trompé» … et je lui réponds «OUI, AVEC UN PERSONNAGE DE MOLIÈRE»

Et je vais me coucher….  Oui j’ai commis le crime de tromper mon ex- femme avec la poésie de Molière…. et j’en ai payé le prix….

—————-

La poésie de cette  qwalia-Molière qui encore ce matin vient m’encourager dans mon rêve big bang…. un feu de camp au cœur de mon cœur … au cœur du feu de camp que constitue le cœur de l’autre….

J’offre cette qwalia du fond du conte pour un feu de joie (EXPRESSION CRÉÉE PAR LA SOCIOLOGUE GAELLE ETEME) à ces millions d’enfants qui se meurent de faim ou de blessures de guerre….. et à notre équipe de recherche si émouvante (Auld, Woodard, Rochette) et surtout… à mon partenaire de création du vagabond céleste… le grand conteur international Simon Gauthier …

————-
Mais dans le mot absence, il y a le préfixe ABS…..
Mais que veut dire le préfixe abs… du mot absence…
Et là j’ai été complètement renversé par ce que une des définitions que j’ai trouvé sur internet….

 

1: QU’EST-CE QU’UN AB?                     définition du Wiktionnaire

Le Ab : c’est l’élément central de la personne humaine, c’est le cœur, muscle noble, siège de la vie et du comportement moral c’est-à-dire source du bien et du mal, élément fondamental de la vie humaine.

donc, raconter son ex-istence… c’est raconter ces passages temporels qui font que ce que l’on est devenu n’est déjà plus ce que l’on fut…

L’abs-ence fut donc vécue par moi comme un acte de résistence poétique à l’existence parce que trahissant le rêve inscrit dans mon coeur sous la forme que je commençais à soupçonner comme DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU COEUR.

En conséquence de quoi … se raconter son abs-xistence, c’est peut-être se situer au centre de son coeur comme autour d’un feu de camp et de se raconter non pas de cqui fit partie de son existence, ce mais qui fut est et sera toujours là …. ce que l’existence en soi ne peut corrompre, diluer ou salir… ce qui ne peut se vivre que par l’abs-xistence ou absence d’existence par la beauté du monde.

Et c’est de ce simple constat qu’est né l’idée de ma contribution par un 100 pages au doctorat des rêveurs équitables, soit celui d’imaginer un traité des abs, qui partirait d’une simple question qui semble battre avec ce coeur… abs ….

QUEL EST TON RÊVE?

Mon hypothèse principale est que toute abs-xistence est faite de débris de la mémoire du coeur, qui contient des fragments poétiques de notre propre rêve de vie…

Et c’est à partir de cette hypothèse que s’est dessinée peu à peu le traité des abs….

—————————

 

COMMENT ME RACONTER MA VIE MAINTENANT QUE LE TRAITÉ DES ABS EST AU K-OEUR DE MON ABS-ENCE DE VIE…. MAIS AUSSI DE MON ABS-PRÉSENCE DE LA RECHERCHE DES LOIS DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

JOURNAL D’UN VAGABOND-CHERCHEUR

Pierrot le Vagabond Chercheur |

TRAITÉ DES ABS…..

1: VIRAGE CONCEPTUEL À PARTIR DE L’AUDIO DE PIERROT ENREGISTRÉ LORS DU IER ATELIER DE LA MÉTHODE DE GAELLE.

D’abord, merci à vous tous d’être si présents dans ma vie … même quand la vie nous sépare par séquences plus ou moins longues à cause de la pandémie.

quel est ton rêve? ….. Voilà pour moi ce qui fut la grande question de ma vie.

 

——-

Et c’est dans ce sens … que L’objectif de ma partie du zoom de ce soir a très bien été exprimé dans le courriel de Gaelle…

SOIT…. DE VIVRE ENSEMBLE UN VIRAGE CONCEPTUEL À PROPOS DE LA QUESTION DU RÊVE À PARTIR DU IER AUDIO DE PIERROT LORS DU IER ATELIER DE LA MÉTHODE DE GAELLE.

En fonction de ce virage conceptuel, l’exposé de ce soir sera divisé en trois parties….

LA PREMIÈRE PARTIE

consistera, d’abord, comme chacun de vous l’a fait jusqu’ici à sa manière,  à déployer quelques faits de l’histoire de ma vie comme EXISTENCE….

———–

LA SECONDE PARTIE

revisitera cette fois-ci brièvement la même histoire, mais sous la forme dune iere notion du traité des abs…. que j’appelle  L’ABS-EXISTENCE… ce qui me permettra de  creuser  la question suivante…

Quelle est la différence philosophique entre l’existence et l’abs-xistence?

———

POUR CE QUI EST DE LA TROISIÈME PARTIE

mon objectif  est d’abord …. de voir si, de façon intuitive, le récit de première notion, l’abs-xistence résonne d’une façon ou d’une autre dans votre expérience personnelle de rêveuse et de rêveur…

———–

Et bien voilà ….

Allons-y d’abord avec la partie 1…. le récit de mon existence.

 

LatuKoiseries: janvier 2010

1ERE PARTIE: LA VIE SOUS FORME D’EXISTENCE.

Mon existence peut se résumer en quelques étapes…

1: Je suis né à La Tuque le 12 décembre 1948 …. donc il y a presque 73 ans maintenant …

2: Premier de tout le clan des Rochette, je me suis retrouvé roi-enfant en qui on avait mis toutes les espérances  de se retrouver devant un futur prêtre qui ferait en sorte que chacun pourrait avoir la porte du ciel ouverte pour elle ou lui…

3: Je me rappelle que le dimanche, tout petit, j’ai eu  un autel , devant lequel, habillé en servant de messe , je donnais des hosties non consacrées à des gens à genoux, qui tiraient la langue devant moi… Je ne sais si cela est arrivé une fois ou plusieurs…. mais j’ ai conservé une horreur indescriptible d’humains à genoux tirant la langue.

4: Puis j’ai eu la chance de grandir libre de tout contrôle, ma mère ayant trop de travail avec les autres enfants qui ont suivi… ce qui m’a permis de ne pas avoir vraiment d’adolescence ,,, n’ayant pas besoin de me révolter contre rien …. j’avais vite compris qu’il ne faillait qu’être très discret pour avoir la paix …

5: .études primaires, secondaires sans problème, sauf une reprise de ma dernière année du secondaire…. parce que j’étais cameraman après l’école tous les soirs au poste de télévision de mon père, au deuxième étage de notre maison… et que j’étais trop épuisé pour pouvoir me concentrer à l’école.

6: Je ne me rappelle pas d’avoir eu vraiment des arguments ou avec ma mère ou avec mon père …. vivant dans le silence heureux et respectueux mais distant de la vitesse comme de la lourdeur de leurs interactions avec les autres enfants… Mon père et ma mère s’étant fait la promesse de ne jamais d’avoir d’arguments devant les enfants…et je peux témoigner… que je n’ai jamais assisté à un conflit entre eux. Ce qui explique peut-être la fuite que fut ma vie devant tout conflit existentiel avec qui que ce soit. Et aussi le fait que je n’ai pas vécu d’adolescence … ayant d’ailleurs passé toute ma vie sans boire, sans fumer, sans me droguer, pour éviter toute socialisation de dépendance …. juste heureux de je ne savais trop quoi encore et que je commence à peine à comprendre aujourd’hui…. soit ce que j’intuitionne déjà comme ….  la question du rêve…

7: puis soudain…. mon père ayant du fermer son poste de télévision privé sur cable ….me voilà  catapulté au collège Jean de Brébeuf… à Montréal … parce que ma tante habitait à côté du collège Brébeuf  et que je pouvais y travailler comme gardien de récréation en même temps… pour y faire mon cours classique et payer mes études.

8: Vie de collège sans pertubations notables, mais sans brillance solaire particulière . … ou je fonde un groupe de musique folklorique les Contretemps… Nous remportons le titre du meilleur groupe de chansons folkloriques collégial nord-américain dans un concours à Toronto ce qui nous permet de représenter le Canada au Japon… à l’exposition universelle d’Osaka en 1970.

9: Retour à Montréal, études dans un bacc philosophie à l’université de Montréal, suivie d’un bacc en éducation et d’une scolarité de maîtrise terminée en audio-visuel…. mais en plein début de mémoire de maîtrise….

10: j’abandonne l’université pour vivre une carrière de chansonnier-animateur au café St-Vincent dans le Vieux-Montréal, toujours sans boire, ni fumer, ni droguer …. tout en enseignant la philosophie quelques semaines au conservatoire de musique de Montréal , puis devenant durant un été chef de camp pour les sociaux affectifs au camp Ste-Rose.

11: Puis soudain,  on me demande de fonder une nouvelle boîte à chansons les deux Pierrots , ce qui me conduit à représenter l’ambassade du Canada en Côtes d’ivoire, en Afrique deux années de suite…

12: Puis je quitte tout encore une fois…pour ensuite aboutir à une carrière de burlesqueur avec le duo Rochette-Lamarre qui dura 18 ans, le tout accompagnée  d’une maîtrise sur le RIRE  en philosophie à l’université de Montréal, qui elle me prit 14 de ces 18 ans…. à réfléchir à la question suivante: Pourquoi le sucre est-il sucré pour tous et qu’un gag n’est pas dröle pour tous?

13: En 1998, une fois mon mémoire de maîtrise terminé, la question philosophique du rire que je me posais étant résolue, je quitte tout encore une fois, en plein spectacle sur scène … en chantant la chanson la quête de Jacques Brel … Je donne tous mes biens pour devenir vagabond-chercheur hanté par une question: qu’est-ce qu’une brosse d’être? ……

14: Ce qui m’amène à vivre quelques années comme errant-homme maison à Victoriaville chez mademoiselle Marie, ou j’écris un 1000 pages Monsieur 2.7k suite à une iere oeuvre… l’île de l’éternité de l’instant présent…

15: Puis je quitte mademoiselle Marie pour devenir vagabond-chercheur squatter durant quelques années dans une librairie alternative de Victoriaville à dormir sur une table dans une cave, hanté par une autre question: Qu’est-ce que le wow?

16: puis … hanté par l’imperfection d’une  formule issue de la question… quel est ton rêve? …. , wow-t=g3, loi finalement créée par mon remarquable partenaire de recherche de l’époque Gérard Cadieux ….  ….

17:Je quitte tout une autre fois pour devenir vagabond-chercheur sous la forme d’une lettre, la lettre K qui s’enfuit d’une oeuvre littéraire …qui devenant monsieur 2.7k ….  est devenue Pierrot le vagabond céleste, pour explorer la beauté du monde à travers l’écriture de chansons et une autre question : Si je prends soin de l’univers, est-ce que l’univers va prendre soin de moi?

18: Le 17décembre 2007, J’arrive chez Marlene et Michel en 2007 et nous constituons une équipe de recherche , les rêveurs équitables, en vue d’un doctorat centré sur une question… Quel est ton rêve? D’autant plus que j’en étais arrivé à l’équation wow-t=2.7k … avec le ? comme contribution de Michel le concierge  à la formule. Fais wow sur un rêve, ne triche pas et tu auras accès aux synchroni-vie-tés reliées au 2.7k, soit le bruit de fond cosmologique du big bang… le tout comme laboratoire d’expérimentation au quotidien d’une hypothèse forte à la base de la définition de ce qu,est une vie personnelle oeuvre d’art.

19: rencontre du conteur international Simon Gauthier qui écrit un conte philosophique à partir de mon vagabondage et qu’il intitulera, le vagabond céleste, dont il fera au-dessus de 150 représentations dans toute la francophonie, et cela durant 7 ans… que j’ai toujours refusé de voir par respect pour sa démarche créatrice.

20: Les quatre dernières années, j’ai vagabondé 4 universités, tout en restant chez Marlene et Michel et en rencontrant Gaelle, qui à ce moment là était doctorante en sociologie …. et avec qui maintenant, nous sommes devenus des complices intellectuels dans l’élaboration de nos métaphysiques réciproques.

21: Concluons aussi en disant que cela fait maintenant 14 ans que Marlene, Michel et Pierrot travaillons à ce doctorat populaire …  dont le titre est: Je te demande pardon … et qui sera déposé dans l’observatoire du merveilleux que Gaelle est en train de créer au travers la mise en opération hebdomadaire de ses ateliers de la méthode.

22: Donc voilà….J’ai  presque 73 ans, 2 divorces, 3 enfants avec qui je n’ai aucun contact, de nombreux amours éparpillés, et je peux dire que j’ai tout échoué dans ma vie, sauf ma vie de vagabond-chercheur.

———–

Lac St-Louis en folie - Tourisme Haute-Mauricie

Plage St-Louis – YouTube

2: PAR LA DÉFINITION D’UN PREMIER ABS…. PASSAGE THÉOROTIQUE DE L’EXISTENCE À L’ABS-XISTENCE

Mais … est-ce que la façon dont je vous ai raconté la suite de mon existence vous en dit l’essentiel de ce que fut ma vie? … Malheureusement non…. car le vieux monsieur de presque 73 ans qui vous parle aujourd’hui a plutôt l’impression de n’avoir jamais existé… mais plutôt d’avoir été un errant poétique transversant d’un rêve à l’autre en évitant systématiquement par LA FUITE OU L’ABS-CENCE …..  tout rapport à l’existence…

MAIS QU’EST-CE QU’EXISTER?…Je ne sais trop, mais prenons-nous autrement …

—————-

dans le mot EXISTENCE, que veut dire ex….

Préfixe, du latin ex, hors de, qui, placé devant un nom avec un trait d’union, sert à désigner une fonction, un état antérieurs qui ont cessé d’être : Une ex-ministre, l’ex-mari de ma cousine.

———————–

Mais … PUISQUE JE PENSE AVOIR TOUJOURS FUI TOUTE EXISTENCE PAR PAR L’EXERCICE DE L’ABSENCE…. J’en suis donc arrivé à me demander…. Mais qu’est-ce que donc que l’abs-ence?

Voici la définition qu’on en donne…

Fait pour quelqu’un, quelque chose de ne pas se trouver à l’endroit où l’on s’attend à ce qu‘il soit ; temps pendant lequel quelqu’un est absent de ce lieu : On a constaté son absence. Cela s’est passé pendant mon absence.
**** anecdote pièce de Molière à la radio******
récit raconté dans le blogue du 8 novembre 2019.

La poésie des qwalias…. la trace en soi de la poésie des qwalias… Comment le dire… De ma carrière d’artiste de scène , il me reste des qwalias du cœur… comme des brindilles dansant un conte pour un feu de joie issu de mon rêve big-bang…

Comment le dire surtout… Je me rappelle… Je devais avoir moins de 30 ans… J’étais marié…. et C. tenait à ce que , ce Noel-là ou ce jour de l’an là… je me dépêche d’arriver après ma prestation à la brasserie «les raftmen» de Hull pour fêter avec sa famille….

Il est minuit… Je termine… Je sors… tempête de neige… Mon bouchon de gaz s’ouvrait avec une clé… Je tente de l’ouvrir… ma clé crochit… Je la laisse dedans pour ne pas provoquer l’irréparable… Il me reste juste assez de gaz pour me rendre à Montréal que je me dis et respecter ma parole…

Je prends la route… et soudain… la radio fm de Radio-Canada passe en cette nuit de Noel ou du jour de l’an… je ne sais trop… une pièce de Molière en vers…. Je suis ému aux larmes… Et je me dis… comment se peut-il qu’en cette nuit de Noel ou du jour de l’an… pris dans une tempête de neige sur l’autoroute… je puisse recevoir le cadeau d’une pièce de théâtre de Molière en vers…

Il ne me reste presque plus de gaz… qu’importe… la poésie avant tout… j’écoute la pièce de Molière au complet… et les vers dansent comme de la neige folle… Je suis heureux… Je repars… Il doit être près de 3 heures du matin….

Qu’importe… Je vais être bientôt à sec de gaz… et soudain… j’arrête à une entrée… station de gaz… elle est ouverte… quand même… le Monsieur joue avec mon bouchon de gaz… il casse la clé mais l’ouvre en même temps… Il remplit l’auto d’essence…

Il doit être 4 heures du matin quand j’arrive…. mon ex me dit… «tu m’as trompé» … et je lui réponds «OUI, AVEC UN PERSONNAGE DE MOLIÈRE»

Et je vais me coucher….  Oui j’ai commis le crime de tromper mon ex- femme avec la poésie de Molière…. et j’en ai payé le prix….

—————-

La poésie de cette  qwalia-Molière qui encore ce matin vient m’encourager dans mon rêve big bang…. un feu de camp au cœur de mon cœur … au cœur du feu de camp que constitue le cœur de l’autre….

J’offre cette qwalia du fond du conte pour un feu de joie (EXPRESSION CRÉÉE PAR LA SOCIOLOGUE GAELLE ETEME) à ces millions d’enfants qui se meurent de faim ou de blessures de guerre….. et à notre équipe de recherche si émouvante (Auld, Woodard, Rochette) et surtout… à mon partenaire de création du vagabond céleste… le grand conteur international Simon Gauthier …

————-
Mais dans le mot absence, il y a le préfixe ABS…..
Mais que veut dire le préfixe abs… du mot absence…
Et là j’ai été complètement renversé par ce que une des définitions que j’ai trouvé sur internet….

 

1: QU’EST-CE QU’UN AB?                     définition du Wiktionnaire

Le Ab : c’est l’élément central de la personne humaine, c’est le cœur, muscle noble, siège de la vie et du comportement moral c’est-à-dire source du bien et du mal, élément fondamental de la vie humaine.

donc, raconter son ex-istence… c’est raconter ces passages temporels qui font que ce que l’on est devenu n’est déjà plus ce que l’on fut…

L’abs-ence fut donc vécue par moi comme un acte de résistence poétique à l’existence parce que trahissant le rêve inscrit dans mon coeur sous la forme que je commençais à soupçonner comme DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU COEUR.

En conséquence de quoi … se raconter son abs-xistence, c’est peut-être se situer au centre de son coeur comme autour d’un feu de camp et de se raconter non pas de cqui fit partie de son existence, ce mais qui fut est et sera toujours là …. ce que l’existence en soi ne peut corrompre, diluer ou salir… ce qui ne peut se vivre que par l’abs-xistence ou absence d’existence par la beauté du monde.

Et c’est de ce simple constat qu’est né l’idée de ma contribution par un 100 pages au doctorat des rêveurs équitables, soit celui d’imaginer un traité des abs, qui partirait d’une simple question qui semble battre avec ce coeur… abs ….

QUEL EST TON RÊVE?

Mon hypothèse principale est que toute abs-xistence est faite de débris de la mémoire du coeur, qui contient des fragments poétiques de notre propre rêve de vie…

Et c’est à partir de cette hypothèse que s’est dessinée peu à peu le traité des abs….

—————————

Couvent de La Tuque | BAnQ numérique

3: DE L’ABS-XISTENCE À L’ABS-RÊVANCE ENCHANTÉE

Cette abs-xistence sous forme de coeur , si j’en convoque la mémoire du coeur  par le coeur lui-même, soudainement, me semble-t-il,  déclenche des souvenirs sacrés quoique minimalistes, comme des petites archives filmées par une caméra amateure qu’il me semble convenable de nommer des débris de la mémoire du coeur…. des abs-rêvances enchantées.

A titre d’exemple…. comme vous devez en avoir chacune et chacun dans vos propres vies.

Je dois avoir 4 ou 5 ans…. C’est l’hiver…. mes frères et soeurs ne sont pas encore nés … ou peut-être que oui… mais il me semble que non … donc je dois avoir 3 ans…. ou peut-être un peu moins …Il fait doux dehors… il fait noir… Une petite neige tombe… Nous restons sur la rue Gouin… mon père et ma mère me tiennent par la main… Je marche…. Ils sont heureux… Ils sont même très heureux… je les sens profondément heureux…. mes frères et soeurs ne sont sûrement pas nés car ils débordent d’amour pour l’enfant que je suis…

Nous passons devant le pignon rouge… un restaurant de La Tuque Une musique de Noel joue sous forme de carillon…. nous virons à droite sur la rue commerciale… Mes parents arrêtent au dépanneur acheter des pastilles noires… Nous sortons, nous marchons… nous arrivons au couvent… Nous entrons…

La salle est pleine… Je suis dans les coulisses… J’ai des fleurs dans les mains… mes parents me poussent sur la scène pour que j’aille les porter à une dame…. un soeur sans doute… la salle éclate en applaudissements…. Je sais instantanément que ce sera ma vie… la musique des applaudissements…

Et là le film s’arrête… Impossible de me rappeler la suite… Aujourd’hui à 73 ans, le petit film repasse toujours avec les mêmes détails… comme une musique enchantée d’un petit film … que j’appelle ab-rêvance enchantée….

Au sens ou… dès que l’on quitte la maison, qu’on monte la côte St-Louis, qu’on vire sur la rue commerciale… encore aujourd’hui, je suis excité… j’ai hâte…. d’arriver dans les coulisses, d’avoir les fleurs dans les mains et d’entendre venant du noir des applaudissements….

Puis le film s’arrête… mais pas le parfum de l’enchantement… je le ressens comme un magnifique débris de la mémoire du coeur parce que mes parents s’aimaient du coeur autant que la dame était aimé du coeur de la salle en noire autant que le bouquet de fleur était aimé de mon coeur en….

On dirait que… l’enchantement viendrait peut-être du fait que mon rêve est venu me visiter… pour m’annoncer, peut-être à mon insu que j’entendrais des applaudissements durant 32 ans consécutifs…

Combien de fois sur scène, pendant qu’on m’applaudissait, je sentais que c’était la même salle qui m’applaudissait pendant que je donnais des fleurs à la madame religieuse…

L’enchantement ne m’est jamais venu de la salle qui m’applaudissait pendant 32 ans, mais d’une salle des débris de la mémoire du coeur, d’une ABS-RÊVANCE ENCHANTÉE.

—————-

Et c’est le récit de ces fragments de la mémoire du coeur, sous forme d’abs-rêvances enchantées …. que l’on se raconte à soi-même comme dans un conte  sous la formule…  il était une fois qu’est contenu, fractalement autant qu’ hologrammiquement un rêve de vie …. qui, d’un fragment à l’autre,  nous permet de devenir un conteur de rêve, que j’appelle… un abs-chétype hologrammique.

Par le biais de cette hypothèse de recherche, toute abs-xistence, par le …..  il était une fois des débris de la mémoire du k-oeur, se vit comme une peinture d’une vie personnelle oeuvre d’art ou chaque fragment des débris de la mémoire du coeur se signe par le k-oeur même  sous la forme d’une station spatiale de l’espace-temps.

LA TUQUE, LA RUE GOUIN |

La tuque, la rue Gouin

3: DE L’ABS-RÊVANCE ENCHANTÉE À L’ABS-CHANTANCE FILMANTE.

Mais bien plus …..

Chacune de ces petites archives filmée comme par une camera amateure se métamorphose toute au long de la vie du rêveur big bang  en convoquation mnémotique cryptée du rêve big bang lui-même quand une de ces petites archives filmées  se refilme dans des moments ou des choix de vie se font aussi radicaux que l’enchantement qui les a oniriquement archivé, tout en filmant de nouvelles archives du même synopcis.

LatuKoiseries

———–

3: PASSAGE DE L’EXISTENCE À L’ABS-XISTANCE PAR L’ABS-CHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE DANS LE BUT DE PARTIR À LA RECHERCHE DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU COEUR…. CONSTITUÉS D’ABS-RÊVANCE ENCHANTÉES FILMÉES  ET D’ABS-RÊVANCES ENCHANTANTES FILMANTES.

De là l’objectif des 100 pages du traité des abs dans le doctorat des réveurs équitables (Alud, Woodard, Rochette) … DOCUMENTER LE PASSAGE DE L’EX-ISTENCE À L’ABS-XISTENCE PAR LA QUESTION. QUEL EST TON RÊVE?

Mais le nom propre  qui nous fut donné dans notre existence est-il encore capable de nous permettre d’explorer ce qu’est un rêve de vie?

Comment faire en sorte, méthologiquement autant qu’épistémologiquement …..  que la mise en théoritique abs-xistentielle de l’abs-chétype hologrammique de Pierrot le vagabond céleste éclaire la singularité des deux autres abs-chétypes, Marlène la jardinière et Michel le concierge dans la mise en oeuvre de la nano-citoyenneté-planétaire par les 4 questions de toute vie personnelle oeuvrfe d’art… 1) quel est ton rêve? 2) Dans combien de jours 3) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve? 4) Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde…. et cela dans de nouvelles expérimentations  des trois lois de la justice épistémique qui ont accompagné nos 14 ans de recherche, soit la loi des 3 abs-chétypes hologrammiques, la loi des trois wows et la loi des trois peintres.

4: CONCLUSION

A partir de la question… quel est ton rêve? le traité des abs s’est ouvert sur … cinq  définitions … le abs, l’abs-xistence …. l’abs-rêvance enchantée, l’abs-rêvance enchantante ou filmante et l’abs-chétype hologrammique

1: LE ABS … c’est le coeur, élément central de la personne humaine

2: UNE ABS-XISTENCE… c’est une existence vécue par un rêve du coeur.

3: UNE ABS-RÊVANCE ENCHANTÉE, C’est un petit film amateur qui joue et rejoue sans cesse au fond de soi à titre de débris de la mémoire du coeur.

4: UNE ABS-RÊVANCE ENCHANTANTE OU FILMANTE …. c’est le même scénario de ce petit film amateur … qui sert de base à de nouvelles synchroni-vie-tés convoquant le rêve big bang à se déplier lui-même dans toute son hologrammie co-créatrice.

5: UN ABS-CHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE, c’est de nom propre qui porte la signature et de nos débris de la mémoire du coeur et le big bang de notre propre rêve de vie.

 

—————–

——————————-

—————————————-

LatuKoiseries

On pourrait comparer la différence entre l’existence et l’abs-xistence au combat entre le baroque issu de la contre-réforme du concile de trente et l’art du non-art issu de la réforme protestante… ou… pendant que les catholiques se mettaient à genoux devant le pli de l’infini, le protestant apprenait à lire pour mieux en être le peintre plieur infini d’un rêve abs-fini mais invisible.

On pourrait aussi comparer la différence entre existence et abs-xistence au combat en entre  la macro-sociologie d’Emile Durkhein et  et la micro-sociologie de Gabriel Tarde, ou pendant que le premier prenait les choses comme des faits, le second s’attardait au mimétisme des micro-rapports de forces d’ou se créait des oeuvres d’art éphémères venant des micro-chocs entre des invisibles entités non-substantielles parfois inventives parfois imitatives-inventives.

On peut aussi comparer la différence entre l’existence et l’abs-xistence au combat entre deux amis, l’écrivain Emile Zola et le peintre Cézanne , ou pendant que le ier montait aux barricades par un réalisme controversial et politique (J’accuse) le second, se réfugiait dans la recherche monastique des lois du non-paraître par les abs-dansements de couleurs…

On pourrait aussi comparer l’existence et l’abs-xistence entre la notion de pli chez Heidegger entre l’étant à l’être conduisant à une ontologie profonde du dévoilement et la notion du pli chez Deleuze-Gattari-Foucauld conduisant à une ontologie de l’anéantissement faisant sombrer l’être sous un vitalisme abs-tologique des rapports de force qui font que la vie elle-même dissout l’être par la multiplicité des fragments de la vie comme être-force créatrice en soi.

———–

JOURNAL D’UN VAGABOND-CHERCHEUR

Pierrot le Vagabond Chercheur |

TRAITÉ DES ABS…..

GLOSSAIRE  K-ONSTELLAIRE

OU

LE 100 PAGES DE L’ABS-CHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE DE PIERROT VAGABOND DANS LE DOCTORAT POPULAIRE  (AULD, WOODARD, ROCHETTE) … DONT LE TITRE EST…

JE TE DEMANDE PARDON

ET QUI SERA UN JOUR DÉPOSÉ DANS L’OBSERVATOIRE DU MERVEILLEUX

 

 

Pintura de diamantes 5D artesanal, pintura de pared moderna abstracta con  bordado de Tres corazones de amor colorido para decoración del hogar,  regalo de pareja de Navidad|Pintura de punto de cruz de

TRAITÉ DES ABS

Comment faire en sorte qu’une vie consacrée à explorer de façon radicale la question QUEL EST TON RÊVE? … puisse finalement se  théoriser dans un manifeste pour un droit absolu à une existence poétique avec réclusion enchantée  comme fondement même d’un laboratoire d’expérimentation …. avec comme objectif de découvrir des principes à partir desquels il est possible de protéger le rêve en soi, comme le rêve de l’autre en son propre rêve, comme le rêve de l’humanité en soi et en l’autre à travers le rêve de soi et le rêve de l’autre?

J’ai passé ma vie à chercher les lois du rêve. Mais en bout de vie, j’ai le sentiment que la question QUEL EST TON RÊVE? ne m’a apporté surtout …. qu’une infinité d’artéfacts douloureux corollaires que j’aurais aimé évité. Comme si, d’une expérience de laboratoire à l’autre, ma recherche sur le rêve ne m’avait conduit qu’à des limites épistémologiques infranchissables, à partir du plus  simple rapport dysfonctionnel que cela m’a créé avec les autres.

Qu’est-ce dire? Pour dire vrai… en grande partie ….

Mon corps fut un laboratoire d’impossibles apories constituées de mariages ratés, de familles et belles familles reniées, d’enfants non assumés, comme d’un métier de scène aux paradoxes étranges. Chaque fois que j’ai réalisé que mon rêve me fuyait, j’ai fuis avec lui.

Mon rêve et moi avons fait de la scène côte à côte durant 32 ans, en fuyant le public ou en faisant en sorte qu’il n’ait jamais exister. La scène fut pour moi un laboratoire parfait pour non seulement rêver ma vie, mais pour aussi me poser la question… Pourquoi l’humain n’arrive-t-il pas à rêver sa vie?

Pourquoi devant moi, beaucoup de ces humains à qui je serre les mains avant à l’entracte ou à la fin du spectacle ont les yeux éteints et blessés par la lourdeur du poids de la vie… Les vies de non-rêveurs sont souvent des vies violentes, cruellement assaillis de désirs incompatibles. Une grande partie de moi-même doit se décrire comme faisant partie de cette condition humaine implacable de déterminismes odieux…. je dois le reconnaître… Mais en même temps ..

Les humains qui ne rêvent pas leur vie sont désespérément violentés par le simple fait que toute personne qui rêve radicalement sa vie, respire…. Cette joie inaltérable des rêveurs malgré les épreuves qu’ils affrontent ,,,  constitue pour les non-rêveurs qui les côtoient … une insulte à leur condition humaine déçue…

Je me rappelle quand j’étais vagabond à l’armée du salut à Toronto ou à O brien mission à Montréal… On m’a quelque fois dit… ami, tu es trop heureux pour être ici… ta vie est en danger… De fait, pendant qu’il se vendait du crack dans ma chambre à 6 lits superposés, parce que je n’en prenais pas et que je dormais dans le dernier matelas d’en haut,  heureux de ma vie de vagabond ….  on croyait que j’étais un agent double… En fait, on ne pourra jamais faire d’un vagabond-poète heureux un itinérant à problèmes pouvant se fondre avec les autres.

Et je pourrais transposer ce schème dans mes nombreux rapports avec mes belles-familles… Un homme heureux est toujours suspect… surtout s’il habite le pays enchanté de son rêve…. et que les irritants de l’univers domestique ne sont pour lui que des mécanismes altérés, conséquence de non-rêvance. Un rêveur est un handicapé de tout ce qui n’est pas de l’ordre de l’intemporalité d’un rêve enchanteur.

Mais, malgré tous mes échecs de vie,  la question… quel est ton rêve? … ne m’a jamais quitté… Car je dois bien l’avouer, ma vie fut malgré tout un rêve-question …  dont les lois me furent constamment murmurées à l’oreille sous forme d’émerveillement que cette question soit possible, que parfois j’arrivais à décrypter ,,,  Même si je n’ai jamais eu , en moi, les mots pour en témoigner… 7000 pages de blogues n’ont pas tari chez moi le désir d’en sculpter les paramètres par… quelque chose qui ressemble à un traité théoritique.

73 ans plus tard, malgré 2 livres, 100 chansons, 32 ans de scène sous forme d’icebergs fondants, le fil de la poésie des lois du rêve à découvrir ne s’est jamais rompu… Rien de ce que j’ai écrit ou pensé jusqu’à aujourd’hui ne va rester… sauf cette question… QUEL EST TON RÊVE?

Dès que je me la pose, en quelque lieu que ce soit, tout s’illumine en moi…. au sens de la fraîcheur et la beauté de la question elle-même…. Je ferme les yeux… et soudain tout le cahot de ce que fut mon existence me sourit…. une immense symphonie inconnue se danse à mes oreilles… La question est complète, mais si la réponse me nargue encore et encore.

MAIS QU’EST-CE DONC QUE LE RÊVE? … quand il est prononcé par une personne humaine qui ne triche pas, c’est un moment sacré et inoubliable dont je n’arrive pas encore aujourd’hui à mesurer la beauté de la symphonie.

Quand quelqu’un te dit… J’AI UN RÊVE… et que ses yeux s’illumine de non-tricherie, il faut tout faire pour atteindre en soi ce que j’appelle aujourd’hui UNE MYSTIQUE DU RÊVE DE L’AUTRE. Mais qu’elles en sont donc les lois à partir desquelles on est certain de ne pas être prisonnier du rêve de l’autre ou que l’autre ne soit pas prisonnier de notre propre rêve?

Mais, ais-je fini par me dire, peut-être qu’au départ,  je ne me pose pas la bonne question. Peut-être que la première question devrait être celle-ci: Dans quelle partie de mon corps le rêve se blottit-il?

Et si je réinventais mon corps pour tenter de trouver la réponse… Et si je divisais mon corps comme si il était tout près de la lune ….sous forme de  4 stations spatiales autonomes mais en même temps onter-connectées …….

Oui cette idée me plaît bien… la terre est peut-être une énigme rêvée par l’espace-temps.

ah oui c’est ça … un corps en forme de 4 stations spatiales qui, loin de la terre,  regarderait cette terre dans son étrangeté ….  comme forme bleue rêvée par l’espace et le temps.La station spatiale des 5 sens, la station spatiale du cerveau, la station spatiale du viscéral et la station spatiale du coeur.

ah Oui c’est ça… un  corps qui rêve est comme une série de stations spatiales dans l’espace-temps…. qui regarde la terre bleue à travers sa question: QUEL EST TON RÊVE?

Un astéroïde est passé tout près de la Terre à l'insu des scientifiques -  Le Point

MAIS OU SE BLOTTIT DONC LE RÊVE?

Si la question Quel est ton rêve? était posée par la station spatiale des 5 sens qui, errant dans l’espace-temps par simple expérience poétique de pensée ……  tenterait d’y intéresser les  milliards d’humains qui y habitent cette terre. …  concentrons-nous, essayons….

Nous sommes dans la station spatiale des 5 sens …. Mes mains en palpent les murs, mes yeux dans le hublot s’accrochent aux lueurs de la terre, mes narines respirent l’insoutenable parfum de ma vacuité de vivre, comme celle des autres au loin ….  mes deux oreilles n’entendent qu’un lourd silence inquiet, celui de  ma propre vie comme celui des milliards d’autres au loin ne goûte rien, ni en moi, ni en les autres …..  absents autant des 5 sens un à un que de leur synergie.

Le rêve qui m’habite , me semble-t-il, par simple expérience de pensée, ne pourrait se blottir dans aucun des 5 sens. J’ai beau répéter l’expérience poétique de pensée…. Cette station spatiale des 5 sens errant dans l’espace-temps est encore trop de terre pour pouvoir s’envoler par les 5 sens dans la poésie d’un sens.

Des centaines d'astéroïdes menacent (peut-être) de détruire la Terre

MAIS OU SE BLOTTIT DONC LE RÊVE?

Et si la question… QUEL EST TON RÊVE? était posée par la station spatiale du cerveau, qui errant dans l’espace-temps par simple expérience poétique de pensée tenterait de la poser aux milliards d’humains qui habitent cette terre… Concentrons-nous, essayons. …

La station spatiale du cerveau est un véritable champ de bataille entre ses 5 figures incompatibles  … soit …. l’entendement, la  raison, les émotions, l’imagination, le libre-arbitre.

Cette station spatiale est en fait un véritable centre de trie des informations provenant de la station spatiale des 5 sens…. tout est en intelligence artificielle. Et en même temps, la lutte pour la coordination des données se vit dans une ligne de tension friable, fragile tout autant que fébrile…

L’entendement vit le choc perpétuel de trier instantanément dans les plus pertinentes catégories possibles le flot d’informations issus des 5 sens. la raison crée des concepts pour tenter de protéger les dérives provenant des émotions comme de l’imagination… à partir desquels le libre-arbitre seul peut tenter de poser la question Quel est ton rêve? … aux humains de la terre….

Mais à l’inverse de la station spatiale des 5 sens toute étonnée de ses impuissances en soi, la station spatiale de la raison s’empare de la question quel est ton rêve? avec une autorité qui en soi, horrifie…. Le rêve ne peut se blottir dans la station spatiale de la raison parce que son instrumentalisation lui enlève toute poésie en soi… Comme faire appel aux rêves des humains sur terre par la raison renforcit l’énigme de la question plutôt que sa mise en actualisation fébrile. Ce qui constituait une expérience poétique de pensée en soi…. me semble-t-il, se métamorphose en expérience de pensée sans poésie possible.

Peut-on détourner des astéroïdes pour éviter la collision avec la Terre ?

MAIS OU SE BLOTTIT DONC LE RÊVE?

Et si la question… QUEL EST TON RÊVE? était posée par la station spatiale du viscéral (des pulsions), qui errant dans l’espace-temps par simple expérience poétique de pensée tenterait de la poser aux milliards d’humains qui habitent cette terre… Concentrons-nous, essayons. …

Cette station spatiale du viscéral, donc des pulsions, est en soi chaotique, faite de désirs immenses, de frustrations, de colères, de violence… elle n’arrive à subsister que parce que celle des 5 sens et celle de la raison la tiennent à la fois distance pour uhe simple question de survie individuelle et à proximité pour la simple question de survie de l’espèce.

Toute question du rêve lui fait violence. Toute poésie de vivre lui semble incompatible. Mais c’est aussi son existence même qui fait que la terre est humaine en soi. Et les humains terrestres en eux.

Des pannes en série dans les modules russes de la Station spatiale

MAIS OU SE BLOTTIT DONC LE RÊVE?

Et si la question… QUEL EST TON RÊVE? était posée par la station spatiale du coeur, qui errant dans l’espace-temps par simple expérience poétique de pensée tenterait de la poser aux milliards d’humains qui habitent cette terre… Concentrons-nous, essayons. …

Oh… mon coeur bat la mesure… et il entend les battements du coeur des milliards d’humains… Et les battements du coeur… on dirait une chaise berçante qui se balance sous forme de station spatiale dans l’espace-temps lui-même.

wowwww… le rêve peut s’y blottir… comme un enfant naissant dans les bras de sa mère qui le berce, comme un grand-père qui de sa chaise berçante fume sa pipe en assistant dans le silence bienveillant à l’énigme de la vie qui renaît…. oui l’expérience poétique de pensée que constitue la question .. quel est ton rêve? … a de fortes chances de se blottir dans la station spatiale du coeur.

————

TABLEAU #PEINTURE #Couche #Ozone #cosmos #planétaire #Abstrait #Acrylique -  Couche d'ozone #acheter … | Peinture contemporaine, Peinture, Toiles  peinture acrylique

Mais existe-t-il une méthodologie poétique de recherche qui pourrait constituer en soi une avancée épistémologique? Une poésie de l’espace-temps sous forme de station spatiale du coeur?

Je cherche un axiome de départ improbable qui soit déclencheur d’une architectonie du rêve lui-même…  et je sais maintenant que cet axiome doit passer par le coeur… comme singularité même de l’équation.

Et soudain… comme il arrive souvent dans la vie d’un chercheur… en réalisant que je ne cherchais pas à faire des concepts mais des abs-cepts… je me dis conséquemment… mais qu’est-ce que ça veut dire AB éthymologiquement…

et je tombe sur cet improbable ….

1: QU’EST-CE QU’UN AB?                     définition du Wiktionnaire

Le Ab : c’est l’élément central de la personne humaine, c’est le cœur, muscle noble, siège de la vie et du comportement moral c’est-à-dire source du bien et du mal, élément fondamental de la vie humaine.

wowwww…. je n’en reviens pas… un  ab est directement relié au coeur… il ne m’en faut pas plus pour que je me dise méthodologiquement … le ab sera mon axiome de départ. et l’ensemble des ab seront des abs… donc mon 100 pages du doctorat sera consacré à créer UN TRAITÉ DES ABS.

Et de me dire… épistémologiquement…

Je pourrais donc dessiner dans l’espace-temps, ma station spatiale du coeur comme s’il était un ab…. et je pourrais même imaginer UN CHAMP CONSTELLAIRE DE ABS…. dont l’émergence hors temps, hors réalité, hors servitude viendrait illuminer une nouvelle cosmologie du rêve lui-même…

 

abstrait moderne toile peinte art fusion coeur peinture à l'huile à la main  avec cadre étiré chef-d'oeuvre de qualité de musée: Amazon.fr: Cuisine &  Maison

et si au lieu d’énoncer  ….

un Ab : c’est l’élément central de la personne humaine, c’est le cœur, muscle noble, siège de la vie et du comportement moral c’est-à-dire source du bien et du mal, élément fondamental de la vie humaine.

j’axiomatiserais le ab méthodologiquement et poétiquement  de la façon suivante:

Un ab, c’est un champ constellaire de abs …..   à partir duquel le coeur humain se ré-invente sous une euphorique d’agrégats costumés ou le même  ab sous forme de abs se métamorphose de même en même sous des costumes d’abs-cence criblés d’abs-olus …. dans le grand bal masqué de la poésie de L’ABS-XISTENCE.

Style moderne Peinture abstraite AMOUR Coeur peinture À L'huile Décoration  de La Maison Salon Mur de Toile Impression Sur Toile SSBY084 | AliExpress

2: QU’EST-CE QUE L’ABS-XISTENCE?

L’abs-xistence, c’est le bal masqué de l’existence, vécu de l’espace … non seulement  au coeur du coeur même comme station spatiale du décor poétique de l’impossible sur terre, mais la danse même d’un pur enchantement d’un ab dont la fractale se déploie comme dans une symphonie de couleurs tout au long et large infini du bruit de fond cosmologique du big bang lui-même..

Ohhh…. Le traité des abs a déjà deux invités masqués… les abs sous forme de coeur … et l’abs-xistence…. sous forme de battements de coeur ….  Mais qu’est-ce que l’abs-xistence? …

Voilà toute la poésie du traité des abs…. les deux premiers invités du coeur humain…. l’abs et l’abs-xistence ….Peut-être ne se connaissent-ils pas…. peut-être que oui… peut-être que l’abs-xistence est un abs déguisé pour ouvrir le grand bal masqué des abs? Qui peut le dire?

Il faut se dépouiller totalement de son existence pour y saisir quelque chose… On n’entre pas au grand bal masqué des abs avec ses 5 sens, sa raison ou son viscéral…. Impossible…. On doit se dévêtir de son corps et s’habiller d’un abs… s’il y en a pas de disponible dans sa vie, on peut emprunter un proverbe dont le thème est le coeur… dans le genre de ceux-ci:

1: Un coeur droit est le premier organe de la vérité                              Proverbe français ; Le recueil d’apophtegmes et axiomes (1855)

2: L’esprit ne va jamais aussi loin que le cœur. 
Proverbe chinois ; Le dictionnaire des sentences et proverbes chinois (1892)

3:   Ce qui vient du cœur va au cœur.
Proverbe allemand ; Le dictionnaire des proverbes et dictons allemands (1980)

4: Tout ce que nous regardons avec le coeur est éternel  Nataneli Auteure, Journaliste, France, Montpellier

5: Et le plus célèbre de tous les proverbes du coeur; « On ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux. » (Antoine de Saint-Exupéry).

Chaque proverbe dont le thème est le coeur …. peut être décrypté comme un membre de l’orchestre du bal des abs jouant des abs-ditions musicales abs-xistentielles des débris de la mémoire du coeur….

8 meilleures idées sur chassis toile | chassis toile, art plastique, art  élémentaire

3: QU’EST-CE QUE DES ABS-DITIONS MUSICALES ABS-XISTENTIELLES DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU COEUR? CE SONT DES PROVERBES DU COEUR ÉGARÉS SOUS FORMES D’ABS-RÊVANCES ENCHANTÉES

Ohhh… mon traité des abs qui surgit de nulle part pour venir déposer, item glossairique par item glossairique,  des fleurs de beauté du monde ,,, sur la pierre tombale de mon existence…

C’est peut-être ça la poésie du rien …. le coeur est un abs…. je découvre ce simple constat par hasard… mais un abs , c’est donc un coeur vécu comme l’élément central de la personne humaine… wowww…. Une immense paix s’installe en moi instantanément… muscle noble, siège de la vie et du comportement moral, source du bien et du mal…

J’ai les yeux fermés… mon existence se revisite par la mémoire du corps sous forme d’événements pulsionnels en lutte contre des événements rationnels tentant de bien interpréter ce qu’enregistrent mes 5 sens…. Parfois la raison gagne, parfois les pulsions, parfois les 5 sens…

Mais jamais, jamais l’idée ne m’est passée par la tête que le coeur pouvait enchanter l’ensemble des fonctions de mon corps…. Et si le coeur avait une mémoire unique … qu’on ne peut convoquer que par le coeur lui-même?

Et de me dire aussi…

Si le coeur est un abs …. cela veut donc dire que mon existence , si elle passe par le coeur pour tenter de se comprendre pourrait se dire abs-xistence….

Et que se passe-til quand mon coeur convoque ses souvenirs? ….

Allons-y lentement …. essayons…

Cette abs-xistence sous forme de coeur , si j’en convoque la mémoire du coeur  par le coeur lui-même, soudainement, me semble-t-il,  déclenche des souvenirs sacrés quoique minimalistes, comme des petites archives filmées par une caméra amateure qu’il me semble convenable de nommer des débris de la mémoire du coeur…. des abs-rêvances enchantées.

Contrairement aux débris de la mémoire du corps, les débris de la mémoire du coeur chantent en moi sous forme d’abs-ditions abs-xistentielles, dans le sens ou je peux les faire rejouer en boucle et jamais l’enchantement qui les accompagne …  ne s’altèrent…

Mais c’est mon traité des abs… qui vient me visiter… oh….. on dirait des proverbes du coeur qui s’illuminent d’images…. prenons en un par exemple ….

4: Tout ce que nous regardons avec le coeur est éternel  Nataneli Auteure, Journaliste, France, Montpellier

Je dois avoir 4 ou 5 ans…. C’est l’hiver…. mes frères et soeurs ne sont pas encore nés … ou peut-être que oui… mais il me semble que non … donc je dois avoir 3 ans…. ou peut-être un peu moins …Il fait doux dehors… il fait noir… Une petite neige tombe… Nous restons sur la rue Gouin… mon père et ma mère me tiennent par la main… Je marche…. Ils sont heureux… Ils sont même très heureux… je les sens profondément heureux…. mes frères et soeurs ne sont sûrement pas nés car ils débordent d’amour pour l’enfant que je suis…

Nous passons devant le pignon rouge… un restaurant de La Tuque Une musique de Noel joue sous forme de carillon…. nous virons à droite sur la rue commerciale… Mes parents arrêtent au dépanneur acheter des pastilles noires… Nous sortons, nous marchons… nous arrivons au couvent… Nous entrons…

La salle est pleine… Je suis dans les coulisses… J’ai des fleurs dans les mains… mes parents me poussent sur la scène pour que j’aille les porter à une dame…. un soeur sans doute… la salle éclate en applaudissements…. Je sais instantanément que ce sera ma vie… la musique des applaudissements…

Et là le film s’arrête… Impossible de me rappeler la suite… Aujourd’hui à 73 ans, le petit film repasse toujours avec les mêmes détails… comme une musique enchantée d’un petit film … que j’appelle abs-tidion abs-xistentielle…

Au sens ou… dès que l’on quitte la maison, qu’on monte la côte St-Louis, qu’on vire sur la rue commerciale… encore aujourd’hui, je suis excité… j’ai hâte…. d’arriver dans les coulisses, d’avoir les fleurs dans les mains et d’entendre venant du noir des applaudissements….

Puis le film s’arrête… mais pas le parfum de l’enchantement… je le ressens comme un magnifique débris de la mémoire du coeur parce que mes parents s’aimaient du coeur autant que la dame était aimé du coeur de la salle en noire autant que le bouquet de fleur était aimé de mon coeur en….

On dirait que… l’enchantement viendrait peut-être du fait que mon rêve est venu me visiter… pour m’annoncer, peut-être à mon insu que j’entendrais des applaudissements durant 32 ans consécutifs…

Combien de fois sur scène, pendant qu’on m’applaudissait, je sentais que c’était la même salle qui m’applaudissait pendant que je donnais des fleurs à la madame soeur…

L’enchantement ne m’est jamais venu de la salle qui m’applaudissait pendant 32 ans, mais d’une salle des débris de la mémoire du coeur, d’une ABS-RÊVANCE ENCHANTÉE.

Personnel personnaliser Signature Peinture sur toile Cœur Rouge Arbre  Cadeau de mariage Décoration de mariage, Toile, 50 x 50 cm: Amazon.fr:  Cuisine & Maison

4: QU’EST-CE QUE DES ABS-RÊVANCES ENCHANTÉES? CE SONT DES VISITES FRAGMENTÉES D’UN RÊVE D’UNE VIE S’EXPRIMANT SOUS LA FORME DE DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU COEUR.

Reprenons l’expérience poétique de pensée …. Imaginons qu’il existe une infinité poétique de abs qui, sous forme d’infinités de rêvons, c’est-à-dire, d’une infinité de petites particules qui parcourant la courbe de l’espace-temps ….  viennent , telles les oies blanches au printemps, s’abreuver au lac des abs-rêvances enchantées d’ou le tout se métamorphose fractalement en débris de la mémoire du coeur.

Et quand ces rêvons repartent rejoindre la fissure du temps, il en reste des traces sous formes d’abditions musicales ab-xistentielles, porteuses d’une convocation à reconstituer les différentes séquences d’un rêve de vie…

Car l’abs-xistence, contrairement à l’existence est uniquement consacrée à la mise en poésie actionnelle d’un rêve de vie poétiquement fictionnel.

Contrairement à la mémoire du corps faite d’infinité d’archives sans réel classement, la mémoire du coeur est constituée de débris poétique d’une grande et belle rareté qui se  rejoue comme si c’était des fragments perdus de petits films amateurs témoignant d’un aura de joie de vivre.

Trois petits fragments d’abs-rêvances enchantées provenant de l’enfance ont traîné en moi pendant des années sans que je n’y fasse vraiment de liens… J’ai raconté le premier déjà…. je marche sur la scène, je donne des fleurs à une madame soeur… Je ne vois rien dans la salle, On applaudit… et de me dire… la musique des applaudissements, ce sera ma vie…

Mais il y en a un autre fragment beaucoup plus ancien … je suis sur la galerie… je sais à peine marcher… de notre maison de la rue Gouin, on peut voir un train passer… soudain… à l’horizon… un train qui ralentit… et au-dessus d’un wagon… 2 hommes sautent…. oh… le petit film arrête là… ils sont suspendus dans les aires… et de me dire… moi aussi un jour je serai un sauteur de train….

J'parle tout seul quand Jean Narrache - Émile Coderre

Et finalement un troisième fragment…. Nous n’avons que trois livres chez nous… Ti-coq de Gratien Gélinas, allegro de Félix leclerc et le vagabond Jean Narrache… je ne sais pas lire… mais je sais que ce Jean Narrache, ce sera moi un jour…

Et c’est peut-être la somme de ces petits fragments de la mémoire du coeur qui, sous leurs formes d’abs-rêvances enchantées font que soudain, l’abs-xistence fait en sorte que notre corps-coeur devient ce que j’appelle aujourd’hui UN SOCLE ABS-JECTAL.

peinture abstraite "coeur d'Amour..." (photos en musique) - YouTube

5: QU’EST-CE QU’UN SOCLE ABS-JECTAL?

3360 … 12 décembre 2019,

SUR TERRE…. DEPUIS LA PHOTO DE LA TERRE PRISE DE LA LUNE… L’HUMANITÉ SAIT MAINTENANT QU’ELLE EST PLANÈTE… DANS LE SENS GREC DU MOT… «VAGABOND» …. TOUTE PERSONNE HUMAINE ERRE ENTRE LA NAISSANCE ET LA MORT…. 7 MILLIARDS D’ERRANTS QUI SE DIVISENT EN TROIS CATÉGORIES D’ERRANCE…. L’ERRANCE FANTOMATIQUE… L’ERRANCE AXIOLOGIQUE ET L’ERRANCE POÉTIQUE…. COMMENT POUVONS-NOUS DISTINGUER LES TROIS FORMES D’ERRANCE? … PAR LA QUALITÉ DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU COEUR ….DE LÀ LE CORPS HUMAIN VU COMME UN ABJET QUANTIQUE AU COEUR DES CORPS CÉLESTES AUSSI VU COMME DES ABJETS QUANTIQUES…. LE TOUT HOLISTIQUEMENT KANTIQUE DES KANTIQUES DE SOCLES ABJECTALS PORTANT L’IMMATÉRIELLE BEAUTÉ DU MONDE SOUS SA FORME DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU COEUR… DE LÀ LES QWALIAS COMME FONDEMENT MÊME DE LA MUSIQUE NANO-COSMOLOGIQUE DU MULTIVERS ….

December 12, 2019Pierrot le Vagabond Chercheur

Le sculpteur de pensée abstraite pure en moi traîne nuit et jour un petit carnet… comme on traîne un filet pour chasser les papillons de nuit… les qwalias se poétisent par une flambée de lucioles de la mémoire du cœur… et soudain…on tient le sens même de son errance poétique sur terre…

La semaine passée… Yves Bergeron , directeur de l’observatoire du patrimoine à l’UQAM organisait une activité sur le déménagement de Forillon dans les années 60… Et comme Alexis Lemieux en est le bras droit… j’y ai été invité…

Et soudain… dans le documentaire présenté par la dame… j’ai vu… j’ai vu ma notion de «SOCLE ABJETAL» sur laquelle je travaille … Cela m’a rendu si joyeux… Un monsieur montrait un artéfact… un canot de course… racontant que ce canot avait été inventé par un monsieur qui y mettait son année à le créer parce qu’il voulait gagner la course de canot de l’année… Et il gagnait cette course… ce inventeur vendait son canot à celui qui était arrivé deuxième… avec l’idée de construire un nouveau canot encore meilleur pour battre celui qui avait acheté son canot de l’année précédent…

Wowwwwwwwwwwwww…c’est exactement cela UN SOCLE ABJECTAL ….. Parc Canada veut rassembler ses artéfacts dans un même lieu au Québec… Mais en faisant cela… il va ramasser un objet et détruire le socle abjectal qui lui repose sur un territoire et sur un débris de la mémoire du cœur d’une grande beauté … et surtout d’une immense didactique de la justice épistémique et même d’une justice de la réparation…. Au 21eme siècle… ce qui définira l’artéfact immatériel … sera relié et à un territoire.. et à un débris de la mémoire du coeur que porte ce territoire par son socle abjectal… de là LA MÉTAPHYSIQUE DES QWALIAS…. permettant le passage planétaire de l’errance fantomatique-axiologique à l’errance poétique de la nano-citoyenneté-planétaire … Pierrot vagabond …. au nom de par et pour … notre équipe de recherche (Auld, Woodard,Rochette)

COMMENTAIRE

La question … quel est ton rêve? …. convoque la personne humaine à basculer de l’existence à l’abs-xistence … pour que soudainement, non seulement le coeur devienne la station spatiale du rêve, mais que les visites enchantées par petits fragments de ce rêve lui-même métamorphose le corps du rêveur en SOCLE ABS-JETAL, c’est-à-dire en un ab-jet porteur d’un rêve du coeur.

Tableaux Coeur brisé

6: QU’EST-CE DES ABS-QWALIAS? CE SONT DES ABS-CEPTS (NON DES PERCEPTS ET DES CONCEPTS) ET DES ABS-FFECTS (NON DES AFFECTS) … ISSUS DES TROIS AUTRES STATIONS SPATIALES DU CORPS UNE FOIS RÉENCHANTÉS PAR LA QUESTION … QUEL EST TON RÊVE? … BLOTTIE POÉTIQUEMENT AU COEUR DE LA STATION SPATIALE DU COEUR.

Toute station spatiale du coeur éblouie par le fait qu’une vie abs-xistentielle puisse être possible, que des débris de la mémoire du coeur puissent être porteurs de fragments enchantés ou le rêve lui-même se manifeste dans toute sa puissance de fractalité … enrichit la potentialité poétique des trois autres stations spatiales par pure attraction constellaire de l’énigme espace-temps.

1180 ….. AOÛT 2015

1180 .. (SIMON GAUTHIER) ARCHIVES…FRANCOPHONIE LE CONTEUR QUÉBÉCOIS SIMON GAUTHIER …  EXTRAIT …

FDLM 400– LANCEMENT ET TRANSCRIPTION
JUILLET-AOÛT 2015
Francophonie : le conteur québécois Simon Gauthier

CELLE DU VAGABOND CÉLESTE

– S. G. – J’ai rencontré un vagabond céleste / un monsieur avec un chapeau / avec un bâton / une guitare / une paire de bottes / avec une barbe / je dis bonjour / vous faites quoi dans la vie / il dit / ah moi / je suis vagabond céleste / je dis pardon / il dit oui / ça fait cinq ans que j’ai tout abandonné / j’ai dilapidé mes fonds de pension / j’ai tout donné mon argent / ma voiture / et puis ça fait cinq ans que je suis vagabond dans le Québec / voeu de chasteté / et je m’en vais rencontrer des rêveurs et des rêveuses / qui sont en de faire de leur vie une oeuvre d’art / et pour tous les rêveurs et les rêveuses que je rencontre / eh ben je les écoute et puis je leur écris une chanson pour les honorer / et ce qu’il aime beaucoup / c’est les artistes du quotidien /

j’arrive dans une petite ville et je vois un magnifique parterre rempli de fleurs / il contemple et le jardinier qui s’en occupe lève la tête / il dit / ben vos fleurs sont merveilleuses / et là il interrompt le vagabond céleste en disant / ah non / non / non / je / je ne cultive pas des fleurs / je cultive l’espérance / pour tous ceux et celles qui passent devant ma maison.

————

Abstrait coeur, tableau coté de Sylvie ADAOUST - disponible immédiatement:  Amazon.fr: Handmade

7: QU’EST-CE QU’UN VAGABOND CÉLESTE? C’EST ABS-CHÉTYQUE HOLOGRAMMIQUE SOUS FORME ABS-XISTENTIELLE ET ABS-JECTALE QUI ABANDONNE TOUT POUR VIVRE SA POÉSIE QWALIENNE  QUE PAR LES PARFUMS DE SES ABS-FFECTS ET SES ABS-CEPTS , ASPIRÉ UNIQUEMENT PAR SON RÊVE  BIG BANG BLOTTI DANS SA STATION SPATIALE DU COEUR.

ABEL GANCE … LA SCÈNE DU CIMETIÈRE…. J’ACCUSE… RÉFLEXIONS SUR LES 100 PAGES DU DOCTORAT AU SUJET DU TRAITÉ DES ABS

JOURNAL D’UN VAGABOND-CHERCHEUR

Pierrot le Vagabond Chercheur |

Quelle nuit de travail en silence cathédrale intense qui a commencé à 7 heures hier soir…

Ce matin, 6h….. Gaelle a bossé toute la soirée et toute la nuit  de son côté aussi … Je suis juste passé à son chevet pour vérifier si tout allait bien…. yessss… on lâche pas… la beauté d’une pensée abstraite originale est à ce prix.

——–

L’intuition de cette nuit m’apparaît celle-ci: la rupture entre l’ontike et l’abs-onti-kha-tif , donc entre l’existence et l’abs-xistence, donc entre les rapports de forces des micros pouvoirs de l’ontike et les micros-rêves de l’abs-inti-kha-tif… est passée théoriquement chez moi par mon rapport aux tombes d’enfants devant lesquelles je dormais dans les cimetières.

De là ces silences-cathédrales en réclusion enchantée que je vis en abs-métrie avec Gaelle… dans des nuits et jour ou l’évacuation de tout irritant ontike qui nuit à nos métaphysiques onti-kha-tives réciproques est patiemment mis entre parenthèses.

Les silences-cathédrales heureux de nos avancées conceptuelle pure pour elle et abs-ceptuelles nano-k-osmologiques pour moi, sont notre danse de la conversation au quotidien… Peu de mots… mais une passion lente et bien fondée de réussir l’impossible en métaphysique théoritique.

Une tombe d’enfant dans un cimetière … ça ressemble étrangement à une station spatiale dans l’espace… Un impossible au silences étonnants pour ne pas dire plus… La nuit, quand on dort devant une tombe d’enfants dans un cimetière, le vent dans les arbres sous une lune apâlie nous entraîne dans un onirisme nano-cosmologiques aux germes plus énigmatiques que la vie elle-même de notre coeur qu’on entend battre parce qu’aucun des coeurs qui nous entoure ne peut faire autrement que de retenir son souffle entre deux battements insonores.

—————-

Les tombes des enfants-morts ont quelque chose de multiversiel à nous dire…non pas que Dieu, le paradis, l’enfer, le purgatoire existe… non… on dirait plutôt une convoquation à l’émerveillement de chaque respiration, de chaque battement de k-oeur…. de l,enfant en nous … On dirait le silence d’une rose.

—————

 

—————-

TRAITÉ DES ABS…..

1: NOUVEAU CYCLE DE RÉFLEXION

Rétrospective Abel Gance | Institut français de Norvège

Philippe Schoeller et Abel Gance – J’accuse – YouTube

——————

3033,

3033, 25 mai 2019,

JE SUIS EN AMOUR AVEC LES MILLIARDS D’ENFANTS QUI MEURENT DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE SUR TERRE… ET TANT QUE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE NE SERA PAS FONDÉE, TEL UN CRI DU COEUR OEUVRE D’ART PAR LES MILLIARDS DE NANO-CITOYENS-PLANÉTAIRES GRÂCE À UNE APPLICATION SUR LEURS MILLIARDS DE TÉLÉPHONES CELLULAIRES, JE NE CESSERAI D’IMPLORER L’INSTITUT DE L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE DU QUÉBEC DE CRÉER UN ALGORITHME DE JUSTICE SOCIALE TOUT AUTOUR D ELA PLANÈTE, ACCESSIBLE À TOUTES LES VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART: WOW-T=2.7K?

May 25, 2019 Pierrot le Vagabond Chercheur

Quel conseil d’administration de la créativité éblouissant ce matin. Marlene la jardinière, Michel le concierge et Pierrot vagabond, étions par l’incandescence même de nos archétypes hologrammiques, en feu…. tout en construction d’une invention pour soulager la condition humaine: celle de la nano-citoyenneté-planétaire.

J’ai pu faire découvrir à mes partenaires de recherche un des fondements de la critique de la faculté de juger de Kant. Kant dit que l’œuvre d’art en soi, réalise l’idée de Dieu, dans la rencontre fortuite entre la sensibilité et l’intelligence tout comme entre la nature et l’esprit. Et bien plus, toute personne humaine devient œuvre d’art quand elle abandonne sa particularité pour adopter une singularité au service d’une universalité.

Puis je leur ai fait découvrir le chef d’œuvre d’Abel Gance (cinéaste) «J’accuse» dont l’extrait sur You tube où de vrais soldats blessés par la iere guerre mondiale sortent des tombes pour parler aux vivants… Ce morceau d’anthologie sera un élément-clé du 3eme chapitre, celui de la nano-citoyenneté-planétaire où Michel chantera en trame musicale sa si belle chanson «Hey Brother»

L’extrait de 5 minutes d’Abel Gance comporte des textes incroyables que je cite ici tels quels dans ce cinéma muet de 1922:

Les gueules cassées ou l'éthique de l'écran crevé… – Intermédialités /  Intermediality – Érudit

I ER TEXTE

1:  Un des morts…

——–

J'accuse (1938) : un chef-d'œuvre pacifiste et prophétique… (en Blu-ray et  DVD)

2 IEME TEXTE

2: Mes amis, le temps est venu de savoir si nos morts ont servi à quelque chose! Allons voir au pays si on est digne de notre sacrifice: « RÉVEILLEZ-VOUS»

——–

Les gueules cassées ou l'éthique de l'écran crevé… – Intermédialités /  Intermediality – Érudit

3 IEME TEXTE

3: Et les morts ont obéi !…

————

Gueules cassées, conséquences physiques de la Grande Guerre - Raconte-moi  l'Histoire | La grande guerre, Guerre, Première guerre mondiale

4 IEME TEXTE

4:  Je vous dit qu’ils ont obéi !…

————–

Magirama (J'accuse) (Abel Gance, Nelly Kaplan, 1956) - La Cinémathèque  française

5 IEME TEXTE

5: Mes amis… Levez-vous!, Levez-Vous?

————–

J'accuse d'Abel Gance du dossier « L'armistice du 11 novembre 1918 » - Pour  mémoire - CNDP

 

6 IEME TEXTE

6: Ils avaient la figure terreuse et les orbites pleines d’étoiles. Ils venaient innombrables du fond de l’horizon, comme des vagues réveillées.

—————-

J'accuse ! de Abel Gance (1919) - UniFrance

 

7 IEME TEXTE

7: Pendant que les vivants passaient musique en tête.

————-

8 IEME TEXTE

8:  Les morts inconnus, tous les morts, tous les grands morts passaient aussi.

—————–

Philippe Schoeller et Abel Gance - J'accuse - YouTube

9 IEME TEXTE

9: Je me suis mis à courir devant l’innombrable troupeau. Et me voici pour vous prévenir. Ils vont venir… Et ils retourneront dormir avec joie si leur sacrifice et leur mort ont servi à quelque chose.

————–

10 IEME TEXTE

10: Diaphanes et fantastiquement héroïques, tous les morts étaient en route et la terre clémente devenait transparente sous leurs pas.

————-

Pierrot vagabond, au nom de par et pour notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette)

—————–

 

LE 100 PAGES DU DOCTORAT … LA CONSTRUCTION DU BON PROBLÈME…. RÉFLEXION

JOURNAL D’UN VAGABOND-CHERCHEUR

Pierrot le Vagabond Chercheur |

TRAITÉ DES ABS…..

1: nouveau cycle de réflexion

Je sens qu’un nouveau cycle de réflexions sur mon 100 pages dans notre doctorat (Auld, Woodard, Rochette) vient de commencer…. J’ai déjà trois versions différentes de ce 100 pages de produites…. Le glossaire k-onstellaire de 187 items, l’historique du parcours du vagabond céleste à travers la fondation de la ville de La Tuque  et le traité des abs. y incluant les 4 ateliers de la méthode de Pierrot vagabond.

J’ai travaillé vraiment dur, nuit et jour depuis plusieurs années….

Mais je n’ai pas encore réussi à construire mon problème de façon paradigmatique… Tout le matériel est là… Je sais que la question fut est et sera celle-ci: QUEL EST TON RÊVE?

Mais quel est le problème de fond?

Je croyais qu’il était autant énoncé que résolu dans notre formule des rêveurs équitables: wow-t=2.7k?

Là-dessus aussi j’y ai mis ma vie…

Je croyais qu’il était autant énoncé que résolu en marchant le canada pour allumer des rêveurs par la question … Quel est ton rêve? … en faisant confiance que, comme sur un gâteau de fête … les chandelles s’allumeraient les unes par les autres et que je pourrais m’enfuir dans l’anonymat d’un quelconque allumeur de réverbère anonyme et heureux…. 2 romans initiatiques et cent chansons en ont résulté.

Là-dessus aussi j’y ai mis ma vie.

On dirait une épopée d’un précurseur… malhabile mais bien intuitionnée … par laquelle un abs-chétype hologrammique construit par la littérature sous la forme de la lettre K métamorphosée en vagabond céleste finit par envouter la terre et son humanité comme la pleine lune le fait pour les amours naissants des humains émerveillés… tout en faisant disparaître l’être humain sous l’archétype, trop honteux d’être un privilégié trop heureux de par son propre rêve.

Mais à bien y penser aujourd’hui….

Je pense que le problème de fond, c’est ces millions d’enfants qui se meurent de faim ou de blessures de guerre dans le monde…. La station spatiale des 5 sens, la station spatiale de la raison et la station spatiale du viscéral ou des instincts sont trop préoccupés de la survie de l’espèce par l’illusion des plaisirs de l’individu pour avoir la compétence, soit une à une ou les trois ensemble, pour simplement dire… ok… on fait quelque chose pour ces millions d’enfants abandonnés à eux-mêmes … c’est criminel de ne rien faire.

Mais à bien y penser en ce moment …

La station spatiale du coeur elle… est pure espace-temps… et dégagée oniriquement de toute obligation de céder aux lois de l’organisme biologique dont il faut constamment prendre soin pour ne pas céder sous la précarité même de l’existence…

Car il est justement le paradoxe… Le coeur n’est jamais relié aux déterminismes de l’existence… c’est un oiseau qui bat et chante dans un espace impossible…

Pourtant…. quand les trois autres spatiales mènent le bal, elles ensevelissent la station spatiale du coeur sous les champs de bataille des désirs, des plaisirs et des passions en utilisant ses battements au service de l’enchaînement de la condition humaine… à ses peurs et à ses peurs d’avoir peur… à ses amours … à ses échecs amoureux…

Mais quand j’y repense…

Il m’a suffit de dormir dans les cimetières devant des tombes d’enfants pour que les stations spatiales des 5 sens, du cerveau et du viscéral se taisent de stupéfaction…  Ces tombes, tout en étant l’oeuvre des 5 sens qui veulent toucher, respirer, percevoir, gouter à la mémoire des morts ou tenter de comprendre rationnellement cette angoisse qui en découle en soi est impossible à rationnaliser tout en saisissant dans le viscéral que la vie ne tient qu’à un fil, rendant impossible aussi la confortabilité opératoire des 3ieres stations spatiales réunies. …..

Ces tombes dis-je, la nuit venue, deviennent ce silence des invisibles de l’humanité entière, soit leurs morts rendues visibilisables …  contre lesquels résonnent les battements de son propre coeur… On dirait que le coeur de l’humanité a arrêté de battre à jamais dans le visible pour prendre soin du nôtre dans l’invisible… Et c’est le coeur de l’humanité qui se met à abs-battre au travers du nôtre…

Quand nous sommes montés à St-Élie de Caxton, Miro au volant de con camion., Vincent à ses côtés, Moi lisant un dictionnaire sur l’Afrique à l’arrière et Gaelle écoutant sa musique à mes côtés… J’ai demandé à ce qu’on visite d’abord le cimetière du village en arrière de l’église.

Oh…. c’est un tout petit cimetière… Mais ce qui m’intéressait c’était la question qui m’est souvent venue sur la route de mon vagabondage… Devant quelle tombe d’enfant vais-je dormir cette nuit…

Je me suis mise à regarder tout autour… Devrais-je attendre qu’il fasse noir pour ne pas me faire repérer par les maisons sentinelles avoisinantes?… Devrais-je repartir avant le lever du jour?

Existe-t-il une tombe d’enfant significative qui provoquera chez moi un choc de la question de l’ontologie se dissolvant en rapport avec l’existence sur terre? UNE QUESTION QUI NE SOIT QU’ABS-XISTENTIELLE?

Oh il y avait cette petite pierre tombale anonyme d’un enfant mort au début du 20ieme siècle…. Mais dans un autre coin une curieuse sculpture d’une tombe d’adulte d’un certain Élie sous laquelle était posée une petite sculpture de pierres empilées… Ohhhhhh que je me suis dit…

Ce n’est qu’un rêveur ou une rêveuse qui a pu grapher les battements de son coeur sous cette tombe… Quelqu’un qui a conservé son coeur d’enfant… oh…. que je me suis dit… quand je reviendrai à St-Élie, je ferai tout pour retracer cette personne et je viendrai avec elle au cimetière pour qu’elle me parle de cette tombe, puis la nuit venue, j’irai dormir mon abs-humanité du coeur devant cette tombe.

————

Peinture abstraite illustration stock. Illustration du image - 11866613

LA CHANSON DE SOPHIE GÉRARD

COUPLET 1

y avait une croix
plantée le long d’la voie ferrée

petite croix blanche
toute essseulée
avec une plaque
grise et carrée

parfois il y a des morts
que l’on entend crier

désespérance
de trop d’errance
ayez pitié
vous qui passez

REFRAIN

aimez la vie
passionnément la vie

je fus une jeune femme
de 26 ans charmante

sachez qu’pour mes amis
je suis toujours vivante

COUPLET 2

y avait une croix
plantée le long d’la voie ferrée

j’ai vu la plaque
l’ai arrachée

sans mes lunettes
sans même réaliser

que dans un texte
le coeur d’une femme
avait parlé

écrit avant l’17 décembre
d’une triste année

1994
loin dans l’passé

COUPLET 3

y avait une croix
plantée le long d’la voie ferrée

Sophie Gérard
le doux nom sur la plaque
547-0856
que je remarque

j’ai l’goût d’téléphoner
aux bras qui l’ont aimée

leur tatouer ma chanson
et mes larmes de joie

puis leur remettre cette plaque
où Sophie chante pour moi

REFRAIN FINAL

aimez la vie,
passionnément la vie

elle fut une jeune femme
de 26 ans charmante

sachez qu’pour moi aussi
elle s’ra toujours
vivante

Pierrot
vagabond céleste

—————

Peinture pastel à lhuile peinture originale peinture de | Etsy

2: LE RÉCEPTEUR ABS-CCIDENT

Je commence à saisir peu à peu ce que je recherche dans l’abs-mmunication avec autrui… c’est le récepteur abs-ccident.

Tous les Matins du Monde

Tous Les Matins Du Monde -1 (donnez-moi une viole…) – YouTube

Tous les matins du monde est un film français réalisé par Alain Corneau et sorti en 1991. Il est tiré du roman éponyme écrit par Pascal Quignard, qui retrace la vie du compositeur français du xviie siècle, Marin Marais, et ses relations avec un autre compositeur contemporain, Jean de Sainte-Colombe.

Il rencontre un important succès, avec plus de deux millions d’entrées, et remporte le César du meilleur film (1992). Il contribue à la renaissance de la musique baroque et à faire connaître la viole de gambe, interprétée dans le film par Jordi Savall, grand spécialiste de cet instrument.

Sur la fin de sa vie, Marin Maraisvioliste des xviie – xviiie siècles, se remémore ses souvenirs de jeunesse et en particulier son apprentissage de la viole de gambe auprès de son maître, Monsieur de Sainte-Colombe et de ses deux filles, Madeleine et Toinette.

Marin Marais et sa viole de gambe en 1704.

1673, dans la campagne près de Paris. Marin Marais, un adolescent gauche de 17 ans, se présente à Monsieur de Sainte-Colombe, un maître gambiste connu pour son austérité (il est janséniste) et sa sévérité : il voudrait devenir son disciple. Sainte-Colombe, bien que vivant retiré du monde, est connu pour sa virtuosité et pour ses innovations techniques (tenue de la viole et de l’archet, addition d’une septième corde pour obtenir les notes plus basses).

Le jeune Marais raconte son histoire d’une voix sourde : « Il était membre de la chorale paroissiale de Saint Germain l’Auxerrois, mais lorsque sa voix mua, il en fut chassé alors que son ami Michel-Richard de Lalande, qui n’avait pas mué, resta dans la formation… Il ne désirait pas être cordonnier comme son père. Il est doué pour la viole de gambe… » Le maître, après avoir écouté le jeune homme jouer une improvisation sur une Folia de l’époque lui annonce froidement : « Je ne pense pas que je vais vous admettre parmi mes élèves. » Devant l’étonnement de Marin, il ajoute brutalement : « Vous faites de la musique, Monsieur, vous n’êtes pas musicien. » Marin joue alors une aria de sa composition, qui, loin de transcender le maître, l’émeut cependant. Finalement, Monsieur de Sainte-Colombe l’accepte un mois plus tard, pour sa douleur et non pour son art.

Les deux filles du maître (en particulier Madeleine, l’aînée) sont émues par l’arrivée du jeune homme dans la gentilhommière désolée par la mort subite, quelques années auparavant, de Mme de Sainte-Colombe. D’ailleurs, depuis, le maître (qui a refusé d’aller jouer de la viole devant le roi Louis XIV), passe ses journées seul dans une cabane au fond du jardin, travaillant inlassablement son art et recevant parfois la visite de sa défunte épouse : il a fait peindre par Lubin Baugin la table (portant un verre de vin, une bouteille clissée et une assiette d’oublies) derrière laquelle l’apparition s’assied pour l’écouter jouer.

Pendant que le maître s’absente de ce monde, son élève et Madeleine, sa fille aînée, s’aiment. Alors que Marin Marais commence son ascension à la Cour du roi, il s’attarde à en raconter les détails à Madeleine pendant une leçon de viole. Monsieur de Sainte-Colombe lui enjoint à plusieurs reprises de jouer, en vain, et laisse sa fureur de voir son élève rechercher la gloire (et non la musique) prendre le dessus : il fracasse la viole du virtuose mondain contre la cheminée et le chasse hors de sa vue, mettant un terme à leurs leçons. Marais revient cependant, à l’insu du maître, prendre des leçons particulières auprès de Madeleine qui lui transmet tout ce qu’elle sait ; elle l’introduit même sous la cabane de Sainte-Colombe pour qu’il puisse continuer à s’inspirer des thèmes, des ornements inédits et du jeu inégalable du vieux musicien, lui vantant des morceaux jamais publiés, attisant ainsi sa curiosité.

L’ascension de Marin Marais dans le milieu musical de la cour continue et il s’éloigne de plus en plus de l’austère maison campagnarde. Il annonce finalement à Madeleine qu’il ne reviendra plus car « il a vu d’autres visages. » Elle s’alite alors, accouche d’un enfant mort-né et tombe en cachexie.

Au fil des années, le mutisme de monsieur de Sainte-Colombe s’accentue. Il refuse à Madeleine, confinée au lit, de lui jouer « La Rêveuse », une pièce que Marais avait composée pour elle autrefois. Sainte-Colombe, sentant néanmoins sa fille approcher de la mort, envoie un billet à Marais lui mandant de venir à son chevet. Celui qui est devenu un musicien bien en cour dirige à Versailles l’orchestre de chambre du roi, en battant impérieusement la mesure de sa canne (comme le faisait Lully) quand on lui apporte le billet ; il refuse tout net de se déplacer mais son battu se dérègle. Il finit par monter en carrosse pour aller chez les Sainte-Colombe. Madeleine, transformée par la vérole et l’anorexie, réalise en le revoyant qu’elle a aimé passionnément et tout donné à un cynique égoïste, qui ne sait que s’étonner de la décrépitude où elle est tombée. Marais s’en va après avoir joué pour Madeleine. Elle se pend au baldaquin de son lit après son départ (avec des rubans de chaussures offertes, jadis, par Marin Marais).

Marin Marais (comme narrateur) ponctue la scène par l’aphorisme « Tous les matins du monde sont sans retour. » qui donne son titre au film (extrait du chapitre XXVI de l’œuvre de Quignard).

Dans les années suivant la mort de Madeleine, Marais, pourtant devenu chef d’orchestre de la musique du roi, continue à se rendre tous les soirs chez Sainte-Colombe pour se glisser sous la cabane et tenter d’entendre les fameuses pièces que Madeleine avait évoquées, en vain. Mais une nuit, le vieux maître se lamente, seul, et Marais se découvre. Sainte-Colombe lui pardonne et accepte de lui donner « sa première leçon » lorsque Marin Marais lui prouve qu’il a compris que la musique n’était ni pour Dieu, ni pour la gloire (“Elle est un petit abreuvoir pour ceux que le langage a désertés”). Prêtant à Marais la viole de sa défunte fille, Sainte-Colombe lui montre une fois la partition des pièces et referme le livre avant qu’ils ne se mettent à jouer.

Le film se termine sur le retour à la Cour de Marin Marais, qui, dans ses derniers jours, voit Sainte-Colombe lui apparaître et lui confier qu’il a été fier de le compter parmi ses élèves.

Dans le film, tous les matins du monde…

Requiem pour un film: Film du jour: Tous les matins du monde

Voilà un film qui raconte l’initiation cahoteuse d’un jeune non-rêveur, Marin marais,  incapable d’être ce récepteur abs-ccident avec qui le vrai rêveur avs-xistentiel qu’est Monsieur de Sainte-Colombe …tente de résonner dans sa joie d’abs-mmuniquer par la création pour mieux déguster le silence des bruits-musiques invisibles … de la beauté du monde .

VOUS FAITES DE LA MUSIQUE, MONSIEUR MAIS VOUS N’ÊTES PAS MUSICIEN… lui avait-il déjà dit.

Devant un homme qui urine, Ste-Colombe demande au jeune Marais…. qu’est-ce que tu entends.. et l’autre de dire bêtement… le bruit d’un homme qui urine… et Sainte-colombe  exaspéré, répond …bien non  c’est de la musique…

Lycée George-Sand La Châtre - Tous les matins du monde, un hommage à  l'esthétique baroque ?

Lorsque Monsieur de Sainte-colombe rencontre le peintre…. tous deux  abs-mmuniquent dans le silence invisible la même musique des mots non dits…. devant Marais qui n’y comprend strictement rien.

———–

La tombe du cimetière de St-Élis de Caxton sous laquelle est enterré un certain Élie a  été sculptée de petites pierres en forme de coeur… et de me dire… Voici une abs-mmunication possible entre deux rêveurs ou un rêveur et une rêveuse…

Seule l’abs-mmunication abs-xistentielle comme accident peut permettre à deux coeur ou deux abs de s’élever au niveau de la lune pour en entendre la symphonie des battements de coeur des millions d’enfants qui se meurent de faim ou de blessures de guerre sous forme d’humanité oeuvre d’art en devenir à travers une tombe de cimetière.

Car en bout de ligne, à travers une seule tombe s’actualise le coeur de l’humanité lui-même parce point de départ et non point d’arrivée d’une véritable abs-xistence de la station spatiale du coeur dans l’espace-temps au pied de la lune aux horizons bleu-terre.

—————

flowers-on-tombstone-copie-artmajeur.jpg Arts numériques par Richard Raveen  Chester | Artmajeur

3: L’ABS-XISTENTIALITÉ DE LA VIVANCE SUR TERRE.

4285, 3 août 2020

UNCATEGORIZED

GARDER VIVANT SON RÊVE ONTI-KHA-TIF COMME UNE CHANDELLE DANS LA NOIRCEUR …. AU MILIEU DE TOUTES LES HORREURS DRAMATURGIQUES DE L’ONTIKE

AUGUST 3, 2020 PIERROT LE VAGABOND CHERCHEUR

Dans les modulations de notre condition humaine sur terre, les affres de la finitude injuste sont si souvent l’horrifiante réalité par laquelle nos vies personnelles oeuvre d’art se trouvent piégées dans leur élan vers la beauté du monde.

Quand je vagabondais et qu’il m’arrivait de dormir dans la bordure d’une forêt…. je sentais bien qu’hors de la société humaine… chaque personne humaine isolée est viscéralement vulnérable ….Trop souvent, je n’avais pas la force de me faire un feu… parce que même en dormant, il aurait fallut me lever pour l’entretenir…. J’entendais le bruit des animaux sauvages roder tout autour de moi…. Que vaut un philosophe quand il n’a plus aucune protection pour penser, aucun espace public pour accueillir sa pensée?

Je préférais de loin dormir dans les cimetières du Québec. D’abord le gazon était bien coupé… ensuite… il y avait toujours un arbre bienveillant tout près d’une tombe d’un enfant pour me rappeler au clair de lune que la vie même si cruelle, est si précieuse

——————–

… SOPHIE GÉRARD

3 février 2009 – 23 h 10 min

0

COUPLET 1

y avait une croix
plantée le long d’la voie ferrée

petite croix blanche
toute essseulée
avec une plaque
grise et carrée

parfois il y a des morts
que l’on entend crier

désespérance
de trop d’errance
ayez pitié
vous qui passez

REFRAIN

aimez la vie
passionnément la vie

je fus une jeune femme
de 26 ans charmante

sachez qu’pour mes amis
je suis toujours vivante

COUPLET 2

y avait une croix
plantée le long d’la voie ferrée

j’ai vu la plaque
l’ai arrachée

sans mes lunettes
sans même réaliser

que dans un texte
le coeur d’une femme
avait parlé

écrit avant l’17 décembre
d’une triste année

1994
loin dans l’passé

COUPLET 3

y avait une croix
plantée le long d’la voie ferrée

Sophie Gréard
le doux nom sur la plaque
547-0856
que je remarque

j’ai l’goût d’téléphoner
aux bras qui l’ont aimée

leur tatouer ma chanson
et mes larmes de joie

puis leur remettre cette plaque
où Sophie chante pour moi

REFRAIN FINAL

aimez la vie,
passionnément la vie

elle fut une jeune femme
de 26 ans charmante

sachez qu’pour moi aussi
elle s’ra toujours
vivante

Pierrot
vagabond céleste

—————–

Une de mes chansons écrite à propos d’une plaque trouvée sur une tombe le long de la voix ferrée…. Michel a encore la plaque je crois quelque part dans son garage à Grandes îles… Nulle philosophie , nulle théologie, nulle cosmologie ne peut réparer l’irréparable… Une jeune fille de 26 ans a été fauchée par la mort au meilleur de sa vie…

Je me rappelle… Je marchais la voix ferrée avec la plaque contre mon coeur… J’avais mal… Le philosophe en moi avait mal… Rien de ce que j’avais lu ou étudier en philosophie ne pouvait consoler ma peine.. et je n’avais qu’à penser à sa mère, son père, sa famille, ses amis pour avoir avoir encore un mal plus profond…..

EGO SUM PAUPER, NIHIL HABEO, ET NIHIL DABO… Je marchais… ma guitare me faisait mal à la main… et mon bâton de pèlerin à l’autre main…

Chaque cimetière ou je dormais près d’une tombe d’enfant sous un arbre me déchirait le coeur. Oh univers… tu m’as fait philosophe du pays du pays du rien…Mais toi… qui es-tu pour que les humains souffrent tellement sur cette terre?

Je me souviens à la Tuque…. cette dame qui se mourrait du cancer généralisé… Sa soeur m’avait accroché dans la rue pour que je monte avec ma guitare à son petit loyer pour lui chanter une chanson…. Je montai… J’entrai… elle était d’une maigreur caverneuse…. Je sentais que même si sa soeur avait voulu bien faire… elle ne serait pas capable d’entendre plus qu’une chanson… Et je lui chantai …à la claire fontaine… dont elle murmurait avec un sourire triste les paroles du refrain

IL Y A LONGTEMPS QUE JE T’AIME

JAMAIS JE NE T’OUBLIERAI…

Au sortir, ayant remarqué que mes lunettes étaient brisées… elle m’offrit la belle paire de lunettes qui avait appartenu à son mari bien aimé défunt.. Je les essayai… Je ne voyais pas de loin… mais je me suis dit… ca va me changer puisque …. avec mes lunettes brisées, je ne voyais pas de proche… Et je repartis avec les cendres de son mari sous forme de paire de lunettes… L’ONTIKE … LE TERRIBLE ONTIKE DE LA FINITUDE HUMAINE….

Moi je l’ai fui du mieux que j’ai pu en changeant de village par pur vagabondage radical… parce que je voulais comprendre… Je suis philosophe… Je ne veux pas, univers comprendre parce que j’ai pensé u  système quelconque d’explications… UNIVERS… SI JE PRENDS SOIN DE TOI… VAS-TU PRENDRE SOIN DE MOI?

Je me rappelle quand j’ai demandé à l’entrepreneur de pompe funèbre la permission d’assister à la crémation du corps de mon père décédé… je lui ai dit… Je suis philosophe… Comment puis-je réfléchir la mort comme point de départ de ma vie  si je ne dépose pas moi-même le corps de mon père Roger dans le four…

IL Y A LONGTEMPS QUE JE T’AIME

JAMAIS JE NE T’OUBLIERAI

Pierrot vagabond

——————-

Grand cimetière images libres de droit, photos de Grand cimetière |  Depositphotos

3: L’ABS-ONTI-KHA-TIVITÉ MÉTAPHYSIQUE D’UN RÊVE BIG BANG QUI RÉENCHANTE L’ONTIKE PAR LA POROSITÉ POÉTIQUE MÊME DE LA STATION SPATIALE DU K-OEUR.

La mise en actualisation échevelée d’un traité des abs n’est pas un geste anodin… car il part de l’abs-xiome suivant:

La vie est un rêve qui se rêve ….. et ….  parce que la vie est un rêve qui se rêve, un rêve big bang peut en faire une oeuvre d’art dans une vie qui se peint comme abs-xistence consacrée à la question QUEL EST TON RÊVE?

De là son énigmatique immanence métaphysique, ou ABS-MANENCE …. non pas dans le sens de Spinoza (Dieu en Dieu et par Dieu … en contraste avec l’efficience et l’éminence de la théologie traditionnelle) …. ou même dans le sens de Foucault (actualisation du micro-pouvoir et de l’actualisation de ses rapports de force en savoir aux voir et parler incompatibles), mais dans le sens d’une oeuvre d’art dans une oeuvre d’art par des humains oeuvre d’art, par conséquence des humains abs-xistentiels en mode espace-temps cosmologiquement hors terre en pieds de lune par la vie onirique même d eleur station spatiale du coeur et la trainée de débris de la mémoire du coeur sous forme de comète enchantée.

De là la différence entre l’existence et ses irritants ontikes issus soit de l’errance fantomatique, soit d el’errance axiologique sur terre ,,,et l’abs-xistence et son ABS-ONTI-KHA-TIVA-TION DE L’ONTIKE par l’enchantement de l’ontike selon une convocation de la question QUEL EST TON RÊVE? … à une vie personnelle oeuvre d’art sous la formule nano-k-osmologique suivante. wow-t=2.7k?

Fais wow sur un rêve, ne triche pas et le 2.7k?, soit le bruit de fond cosmologique du big bang … qui … te servira de longueur d’onde radio à des événements de synchroni-bie-tés qui deviendront en ton errance poétique…. un enchaînement de débris de la mémoire du coeur…

疫情下的葬禮革命- 華人熟齡生活產業發展協會

3: L’ABS-VENANCE DE RÊVE BIG BANG DE VIE… POSE COMME POSTULAT QUE DORMIR DEVANT UNE PIERRE TOMBALE D’ENFANT DANS UN  CIMETIÈRE CONSTITUE EN SOI UN ABS-VÉNEMENT ABS-XIOMATIQUE MÉTAPHYSIQUE SOUS LA FORME DE TENDRESSE NANO-KOSMIQUE….  FAISANT DE LA MORT SUR TERRE NON PAS UNE FIN, MAIS UN DÉBUT D’UNE ÉPOPÉE DU VIVRE QUI COMMENCE PAR: IL ÉTAIT UNE FOIS….

15 idées de Tous les matins du monde | le matin, matin, alain corneau

Various – Tous Les Matins Du Monde (1991 Musiques Du Film) – YouTube

Un philosophe de l’abs-onti-kha-tif, c’est l’étranger du royaume de la fissure du temps qui en canotant la courbure des contes de vies d’enfants disparus, vient border l’impossible inachevé qui se cache au k-oeur d’une tombe d’enfant au cimetière même de la beauté du monde.

J’aimerais, dans mes derniers vagabondages, ne croiser que des rêveuses et des rêveurs venus fleurir les tombes d’enfants trop tôt disparus… et comme le peintre et le musicien du film tous les matins du monde, faire de mon abs-xistence une musique en marche d’errance poétique vers l’émergence d’une humanité oeuvre d’art.

Tous les matins du monde – Excerpt – YouTube

—————-

La nuit étoilée de Van Gogh : analyse de cette peinture célèbre

4: L’ABS-XISTENCE PAR LE VAGABONDAGE DE L’ÉTRANGE

Quand Michel, il y a quelques années a eu des problèmes informatiques… nous avons perdu presque trois mois de données qui correspondaient à mon journal du vagabondage du Nouveau Brunswick…. dont les deux lieux principaux furent le village de Caraquet pour sa mythologie et Frédéricton, capitale du nouveau Brunswick  ou je passai deux semaines à dormir en dessous de l’autoroute la nuit et le jour à lire la biographie des premiers ministres  à la bibliothèque du parlement….

upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/e5/Dow...

Tout un été à réfléchir à nouveau à la question… Si je prends soin de l’univers est-ce que l’univers va prendre soin de moi?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE 100 PAGES DU TRAITÉ DES ABS AVEC LA TRANSCRIPTION DES QUATRE ATELIERS DE LA LA MÉTHODE…..DE L,ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE PIERROT VAGABOND CÉLESTE

JOURNAL D’UN VAGABOND-CHERCHEUR

Pierrot le Vagabond Chercheur |

TRAITÉ DES ABS…..

GLOSSAIRE  K-ONSTELLAIRE

OU

LE 100 PAGES DE L’ABS-CHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE DE PIERROT VAGABOND DANS LE DOCTORAT POPULAIRE  (AULD, WOODARD, ROCHETTE) … DONT LE TITRE EST…

JE TE DEMANDE PARDON

ET QUI SERA UN JOUR DÉPOSÉ DANS L’OBSERVATOIRE DU MERVEILLEUX

 

 

Pintura de diamantes 5D artesanal, pintura de pared moderna abstracta con  bordado de Tres corazones de amor colorido para decoración del hogar,  regalo de pareja de Navidad|Pintura de punto de cruz de

TRAITÉ DES ABS

Comment faire en sorte qu’une vie consacrée à explorer de façon radicale la question QUEL EST TON RÊVE? … puisse finalement se  théoriser dans un manifeste pour un droit absolu à une existence poétique avec réclusion enchantée  comme fondement même d’un laboratoire d’expérimentation …. avec comme objectif de découvrir des principes à partir desquels il est possible de protéger le rêve en soi, comme le rêve de l’autre en son propre rêve, comme le rêve de l’humanité en soi et en l’autre à travers le rêve de soi et le rêve de l’autre?

J’ai passé ma vie à chercher les lois du rêve. Mais en bout de vie, j’ai le sentiment que la question QUEL EST TON RÊVE? ne m’a apporté surtout …. qu’une infinité d’artéfacts douloureux corollaires que j’aurais aimé évité. Comme si, d’une expérience de laboratoire à l’autre, ma recherche sur le rêve ne m’avait conduit qu’à des limites épistémologiques infranchissables, à partir du plus  simple rapport dysfonctionnel que cela m’a créé avec les autres.

Qu’est-ce dire? Pour dire vrai… en grande partie ….

Mon corps fut un laboratoire d’impossibles apories constituées de mariages ratés, de familles et belles familles reniées, d’enfants non assumés, comme d’un métier de scène aux paradoxes étranges. Chaque fois que j’ai réalisé que mon rêve me fuyait, j’ai fuis avec lui.

Mon rêve et moi avons fait de la scène côte à côte durant 32 ans, en fuyant le public ou en faisant en sorte qu’il n’ait jamais exister. La scène fut pour moi un laboratoire parfait pour non seulement rêver ma vie, mais pour aussi me poser la question… Pourquoi l’humain n’arrive-t-il pas à rêver sa vie?

Pourquoi devant moi, beaucoup de ces humains à qui je serre les mains avant à l’entracte ou à la fin du spectacle ont les yeux éteints et blessés par la lourdeur du poids de la vie… Les vies de non-rêveurs sont souvent des vies violentes, cruellement assaillis de désirs incompatibles. Une grande partie de moi-même doit se décrire comme faisant partie de cette condition humaine implacable de déterminismes odieux…. je dois le reconnaître… Mais en même temps ..

Les humains qui ne rêvent pas leur vie sont désespérément violentés par le simple fait que toute personne qui rêve radicalement sa vie, respire…. Cette joie inaltérable des rêveurs malgré les épreuves qu’ils affrontent ,,,  constitue pour les non-rêveurs qui les côtoient … une insulte à leur condition humaine déçue…

Je me rappelle quand j’étais vagabond à l’armée du salut à Toronto ou à O brien mission à Montréal… On m’a quelque fois dit… ami, tu es trop heureux pour être ici… ta vie est en danger… De fait, pendant qu’il se vendait du crack dans ma chambre à 6 lits superposés, parce que je n’en prenais pas et que je dormais dans le dernier matelas d’en haut,  heureux de ma vie de vagabond ….  on croyait que j’étais un agent double… En fait, on ne pourra jamais faire d’un vagabond-poète heureux un itinérant à problèmes pouvant se fondre avec les autres.

Et je pourrais transposer ce schème dans mes nombreux rapports avec mes belles-familles… Un homme heureux est toujours suspect… surtout s’il habite le pays enchanté de son rêve…. et que les irritants de l’univers domestique ne sont pour lui que des mécanismes altérés, conséquence de non-rêvance. Un rêveur est un handicapé de tout ce qui n’est pas de l’ordre de l’intemporalité d’un rêve enchanteur.

Mais, malgré tous mes échecs de vie,  la question… quel est ton rêve? … ne m’a jamais quitté… Car je dois bien l’avouer, ma vie fut malgré tout un rêve-question …  dont les lois me furent constamment murmurées à l’oreille sous forme d’émerveillement que cette question soit possible, que parfois j’arrivais à décrypter ,,,  Même si je n’ai jamais eu , en moi, les mots pour en témoigner… 7000 pages de blogues n’ont pas tari chez moi le désir d’en sculpter les paramètres par… quelque chose qui ressemble à un traité théoritique.

73 ans plus tard, malgré 2 livres, 100 chansons, 32 ans de scène sous forme d’icebergs fondants, le fil de la poésie des lois du rêve à découvrir ne s’est jamais rompu… Rien de ce que j’ai écrit ou pensé jusqu’à aujourd’hui ne va rester… sauf cette question… QUEL EST TON RÊVE?

Dès que je me la pose, en quelque lieu que ce soit, tout s’illumine en moi…. au sens de la fraîcheur et la beauté de la question elle-même…. Je ferme les yeux… et soudain tout le cahot de ce que fut mon existence me sourit…. une immense symphonie inconnue se danse à mes oreilles… La question est complète, mais si la réponse me nargue encore et encore.

MAIS QU’EST-CE DONC QUE LE RÊVE? … quand il est prononcé par une personne humaine qui ne triche pas, c’est un moment sacré et inoubliable dont je n’arrive pas encore aujourd’hui à mesurer la beauté de la symphonie.

Quand quelqu’un te dit… J’AI UN RÊVE… et que ses yeux s’illumine de non-tricherie, il faut tout faire pour atteindre en soi ce que j’appelle aujourd’hui UNE MYSTIQUE DU RÊVE DE L’AUTRE. Mais qu’elles en sont donc les lois à partir desquelles on est certain de ne pas être prisonnier du rêve de l’autre ou que l’autre ne soit pas prisonnier de notre propre rêve?

Mais, ais-je fini par me dire, peut-être qu’au départ,  je ne me pose pas la bonne question. Peut-être que la première question devrait être celle-ci: Dans quelle partie de mon corps le rêve se blottit-il?

Et si je réinventais mon corps pour tenter de trouver la réponse… Et si je divisais mon corps comme si il était tout près de la lune ….sous forme de  4 stations spatiales autonomes mais en même temps onter-connectées …….

Oui cette idée me plaît bien… la terre est peut-être une énigme rêvée par l’espace-temps.

ah oui c’est ça … un corps en forme de 4 stations spatiales qui, loin de la terre,  regarderait cette terre dans son étrangeté ….  comme forme bleue rêvée par l’espace et le temps.La station spatiale des 5 sens, la station spatiale du cerveau, la station spatiale du viscéral et la station spatiale du coeur.

ah Oui c’est ça… un  corps qui rêve est comme une série de stations spatiales dans l’espace-temps…. qui regarde la terre bleue à travers sa question: QUEL EST TON RÊVE?

Un astéroïde est passé tout près de la Terre à l'insu des scientifiques -  Le Point

MAIS OU SE BLOTTIT DONC LE RÊVE?

Si la question Quel est ton rêve? était posée par la station spatiale des 5 sens qui, errant dans l’espace-temps par simple expérience poétique de pensée ……  tenterait d’y intéresser les  milliards d’humains qui y habitent cette terre. …  concentrons-nous, essayons….

Nous sommes dans la station spatiale des 5 sens …. Mes mains en palpent les murs, mes yeux dans le hublot s’accrochent aux lueurs de la terre, mes narines respirent l’insoutenable parfum de ma vacuité de vivre, comme celle des autres au loin ….  mes deux oreilles n’entendent qu’un lourd silence inquiet, celui de  ma propre vie comme celui des milliards d’autres au loin ne goûte rien, ni en moi, ni en les autres …..  absents autant des 5 sens un à un que de leur synergie.

Le rêve qui m’habite , me semble-t-il, par simple expérience de pensée, ne pourrait se blottir dans aucun des 5 sens. J’ai beau répéter l’expérience poétique de pensée…. Cette station spatiale des 5 sens errant dans l’espace-temps est encore trop de terre pour pouvoir s’envoler par les 5 sens dans la poésie d’un sens.

Des centaines d'astéroïdes menacent (peut-être) de détruire la Terre

MAIS OU SE BLOTTIT DONC LE RÊVE?

Et si la question… QUEL EST TON RÊVE? était posée par la station spatiale du cerveau, qui errant dans l’espace-temps par simple expérience poétique de pensée tenterait de la poser aux milliards d’humains qui habitent cette terre… Concentrons-nous, essayons. …

La station spatiale du cerveau est un véritable champ de bataille entre ses 5 figures incompatibles  … soit …. l’entendement, la  raison, les émotions, l’imagination, le libre-arbitre.

Cette station spatiale est en fait un véritable centre de trie des informations provenant de la station spatiale des 5 sens…. tout est en intelligence artificielle. Et en même temps, la lutte pour la coordination des données se vit dans une ligne de tension friable, fragile tout autant que fébrile…

L’entendement vit le choc perpétuel de trier instantanément dans les plus pertinentes catégories possibles le flot d’informations issus des 5 sens. la raison crée des concepts pour tenter de protéger les dérives provenant des émotions comme de l’imagination… à partir desquels le libre-arbitre seul peut tenter de poser la question Quel est ton rêve? … aux humains de la terre….

Mais à l’inverse de la station spatiale des 5 sens toute étonnée de ses impuissances en soi, la station spatiale de la raison s’empare de la question quel est ton rêve? avec une autorité qui en soi, horrifie…. Le rêve ne peut se blottir dans la station spatiale de la raison parce que son instrumentalisation lui enlève toute poésie en soi… Comme faire appel aux rêves des humains sur terre par la raison renforcit l’énigme de la question plutôt que sa mise en actualisation fébrile. Ce qui constituait une expérience poétique de pensée en soi…. me semble-t-il, se métamorphose en expérience de pensée sans poésie possible.

Peut-on détourner des astéroïdes pour éviter la collision avec la Terre ?

MAIS OU SE BLOTTIT DONC LE RÊVE?

Et si la question… QUEL EST TON RÊVE? était posée par la station spatiale du viscéral (des pulsions), qui errant dans l’espace-temps par simple expérience poétique de pensée tenterait de la poser aux milliards d’humains qui habitent cette terre… Concentrons-nous, essayons. …

Cette station spatiale du viscéral, donc des pulsions, est en soi chaotique, faite de désirs immenses, de frustrations, de colères, de violence… elle n’arrive à subsister que parce que celle des 5 sens et celle de la raison la tiennent à la fois distance pour uhe simple question de survie individuelle et à proximité pour la simple question de survie de l’espèce.

Toute question du rêve lui fait violence. Toute poésie de vivre lui semble incompatible. Mais c’est aussi son existence même qui fait que la terre est humaine en soi. Et les humains terrestres en eux.

Des pannes en série dans les modules russes de la Station spatiale

MAIS OU SE BLOTTIT DONC LE RÊVE?

Et si la question… QUEL EST TON RÊVE? était posée par la station spatiale du coeur, qui errant dans l’espace-temps par simple expérience poétique de pensée tenterait de la poser aux milliards d’humains qui habitent cette terre… Concentrons-nous, essayons. …

Oh… mon coeur bat la mesure… et il entend les battements du coeur des milliards d’humains… Et les battements du coeur… on dirait une chaise berçante qui se balance sous forme de station spatiale dans l’espace-temps lui-même.

wowwww… le rêve peut s’y blottir… comme un enfant naissant dans les bras de sa mère qui le berce, comme un grand-père qui de sa chaise berçante fume sa pipe en assistant dans le silence bienveillant à l’énigme de la vie qui renaît…. oui l’expérience poétique de pensée que constitue la question .. quel est ton rêve? … a de fortes chances de se blottir dans la station spatiale du coeur.

————

TABLEAU #PEINTURE #Couche #Ozone #cosmos #planétaire #Abstrait #Acrylique -  Couche d'ozone #acheter … | Peinture contemporaine, Peinture, Toiles  peinture acrylique

Mais existe-t-il une méthodologie poétique de recherche qui pourrait constituer en soi une avancée épistémologique? Une poésie de l’espace-temps sous forme de station spatiale du coeur?

Je cherche un axiome de départ improbable qui soit déclencheur d’une architectonie du rêve lui-même…  et je sais maintenant que cet axiome doit passer par le coeur… comme singularité même de l’équation.

Et soudain… comme il arrive souvent dans la vie d’un chercheur… en réalisant que je ne cherchais pas à faire des concepts mais des abs-cepts… je me dis conséquemment… mais qu’est-ce que ça veut dire AB éthymologiquement…

et je tombe sur cet improbable ….

1: QU’EST-CE QU’UN AB?                     définition du Wiktionnaire

Le Ab : c’est l’élément central de la personne humaine, c’est le cœur, muscle noble, siège de la vie et du comportement moral c’est-à-dire source du bien et du mal, élément fondamental de la vie humaine.

wowwww…. je n’en reviens pas… un  ab est directement relié au coeur… il ne m’en faut pas plus pour que je me dise méthodologiquement … le ab sera mon axiome de départ. et l’ensemble des ab seront des abs… donc mon 100 pages du doctorat sera consacré à créer UN TRAITÉ DES ABS.

Et de me dire… épistémologiquement…

Je pourrais donc dessiner dans l’espace-temps, ma station spatiale du coeur comme s’il était un ab…. et je pourrais même imaginer UN CHAMP CONSTELLAIRE DE ABS…. dont l’émergence hors temps, hors réalité, hors servitude viendrait illuminer une nouvelle cosmologie du rêve lui-même…

 

abstrait moderne toile peinte art fusion coeur peinture à l'huile à la main  avec cadre étiré chef-d'oeuvre de qualité de musée: Amazon.fr: Cuisine &  Maison

et si au lieu d’énoncer  ….

un Ab : c’est l’élément central de la personne humaine, c’est le cœur, muscle noble, siège de la vie et du comportement moral c’est-à-dire source du bien et du mal, élément fondamental de la vie humaine.

j’axiomatiserais le ab méthodologiquement et poétiquement  de la façon suivante:

Un ab, c’est un champ constellaire de abs …..   à partir duquel le coeur humain se ré-invente sous une euphorique d’agrégats costumés ou le même  ab sous forme de abs se métamorphose de même en même sous des costumes d’abs-cence criblés d’abs-olus …. dans le grand bal masqué de la poésie de L’ABS-XISTENCE.

Style moderne Peinture abstraite AMOUR Coeur peinture À L'huile Décoration  de La Maison Salon Mur de Toile Impression Sur Toile SSBY084 | AliExpress

2: QU’EST-CE QUE L’ABS-XISTENCE?

L’abs-xistence, c’est le bal masqué de l’existence, vécu de l’espace … non seulement  au coeur du coeur même comme station spatiale du décor poétique de l’impossible sur terre, mais la danse même d’un pur enchantement d’un ab dont la fractale se déploie comme dans une symphonie de couleurs tout au long et large infini du bruit de fond cosmologique du big bang lui-même..

Ohhh…. Le traité des abs a déjà deux invités masqués… les abs sous forme de coeur … et l’abs-xistence…. sous forme de battements de coeur ….  Mais qu’est-ce que l’abs-xistence? …

Voilà toute la poésie du traité des abs…. les deux premiers invités du coeur humain…. l’abs et l’abs-xistence ….Peut-être ne se connaissent-ils pas…. peut-être que oui… peut-être que l’abs-xistence est un abs déguisé pour ouvrir le grand bal masqué des abs? Qui peut le dire?

Il faut se dépouiller totalement de son existence pour y saisir quelque chose… On n’entre pas au grand bal masqué des abs avec ses 5 sens, sa raison ou son viscéral…. Impossible…. On doit se dévêtir de son corps et s’habiller d’un abs… s’il y en a pas de disponible dans sa vie, on peut emprunter un proverbe dont le thème est le coeur… dans le genre de ceux-ci:

1: Un coeur droit est le premier organe de la vérité                              Proverbe français ; Le recueil d’apophtegmes et axiomes (1855)

2: L’esprit ne va jamais aussi loin que le cœur. 
Proverbe chinois ; Le dictionnaire des sentences et proverbes chinois (1892)

3:   Ce qui vient du cœur va au cœur.
Proverbe allemand ; Le dictionnaire des proverbes et dictons allemands (1980)

4: Tout ce que nous regardons avec le coeur est éternel  Nataneli Auteure, Journaliste, France, Montpellier

5: Et le plus célèbre de tous les proverbes du coeur; « On ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux. » (Antoine de Saint-Exupéry).

Chaque proverbe dont le thème est le coeur …. peut être décrypté comme un membre de l’orchestre du bal des abs jouant des abs-ditions musicales abs-xistentielles des débris de la mémoire du coeur….

8 meilleures idées sur chassis toile | chassis toile, art plastique, art  élémentaire

3: QU’EST-CE QUE DES ABS-DITIONS MUSICALES ABS-XISTENTIELLES DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU COEUR? CE SONT DES PROVERBES DU COEUR ÉGARÉS SOUS FORMES D’ABS-RÊVANCES ENCHANTÉES

Ohhh… mon traité des abs qui surgit de nulle part pour venir déposer, item glossairique par item glossairique,  des fleurs de beauté du monde ,,, sur la pierre tombale de mon existence…

C’est peut-être ça la poésie du rien …. le coeur est un abs…. je découvre ce simple constat par hasard… mais un abs , c’est donc un coeur vécu comme l’élément central de la personne humaine… wowww…. Une immense paix s’installe en moi instantanément… muscle noble, siège de la vie et du comportement moral, source du bien et du mal…

J’ai les yeux fermés… mon existence se revisite par la mémoire du corps sous forme d’événements pulsionnels en lutte contre des événements rationnels tentant de bien interpréter ce qu’enregistrent mes 5 sens…. Parfois la raison gagne, parfois les pulsions, parfois les 5 sens…

Mais jamais, jamais l’idée ne m’est passée par la tête que le coeur pouvait enchanter l’ensemble des fonctions de mon corps…. Et si le coeur avait une mémoire unique … qu’on ne peut convoquer que par le coeur lui-même?

Et de me dire aussi…

Si le coeur est un abs …. cela veut donc dire que mon existence , si elle passe par le coeur pour tenter de se comprendre pourrait se dire abs-xistence….

Et que se passe-til quand mon coeur convoque ses souvenirs? ….

Allons-y lentement …. essayons…

Cette abs-xistence sous forme de coeur , si j’en convoque la mémoire du coeur  par le coeur lui-même, soudainement, me semble-t-il,  déclenche des souvenirs sacrés quoique minimalistes, comme des petites archives filmées par une caméra amateure qu’il me semble convenable de nommer des débris de la mémoire du coeur…. des abs-rêvances enchantées.

Contrairement aux débris de la mémoire du corps, les débris de la mémoire du coeur chantent en moi sous forme d’abs-ditions abs-xistentielles, dans le sens ou je peux les faire rejouer en boucle et jamais l’enchantement qui les accompagne …  ne s’altèrent…

Mais c’est mon traité des abs… qui vient me visiter… oh….. on dirait des proverbes du coeur qui s’illuminent d’images…. prenons en un par exemple ….

4: Tout ce que nous regardons avec le coeur est éternel  Nataneli Auteure, Journaliste, France, Montpellier

Je dois avoir 4 ou 5 ans…. C’est l’hiver…. mes frères et soeurs ne sont pas encore nés … ou peut-être que oui… mais il me semble que non … donc je dois avoir 3 ans…. ou peut-être un peu moins …Il fait doux dehors… il fait noir… Une petite neige tombe… Nous restons sur la rue Gouin… mon père et ma mère me tiennent par la main… Je marche…. Ils sont heureux… Ils sont même très heureux… je les sens profondément heureux…. mes frères et soeurs ne sont sûrement pas nés car ils débordent d’amour pour l’enfant que je suis…

Nous passons devant le pignon rouge… un restaurant de La Tuque Une musique de Noel joue sous forme de carillon…. nous virons à droite sur la rue commerciale… Mes parents arrêtent au dépanneur acheter des pastilles noires… Nous sortons, nous marchons… nous arrivons au couvent… Nous entrons…

La salle est pleine… Je suis dans les coulisses… J’ai des fleurs dans les mains… mes parents me poussent sur la scène pour que j’aille les porter à une dame…. un soeur sans doute… la salle éclate en applaudissements…. Je sais instantanément que ce sera ma vie… la musique des applaudissements…

Et là le film s’arrête… Impossible de me rappeler la suite… Aujourd’hui à 73 ans, le petit film repasse toujours avec les mêmes détails… comme une musique enchantée d’un petit film … que j’appelle abs-tidion abs-xistentielle…

Au sens ou… dès que l’on quitte la maison, qu’on monte la côte St-Louis, qu’on vire sur la rue commerciale… encore aujourd’hui, je suis excité… j’ai hâte…. d’arriver dans les coulisses, d’avoir les fleurs dans les mains et d’entendre venant du noir des applaudissements….

Puis le film s’arrête… mais pas le parfum de l’enchantement… je le ressens comme un magnifique débris de la mémoire du coeur parce que mes parents s’aimaient du coeur autant que la dame était aimé du coeur de la salle en noire autant que le bouquet de fleur était aimé de mon coeur en….

On dirait que… l’enchantement viendrait peut-être du fait que mon rêve est venu me visiter… pour m’annoncer, peut-être à mon insu que j’entendrais des applaudissements durant 32 ans consécutifs…

Combien de fois sur scène, pendant qu’on m’applaudissait, je sentais que c’était la même salle qui m’applaudissait pendant que je donnais des fleurs à la madame soeur…

L’enchantement ne m’est jamais venu de la salle qui m’applaudissait pendant 32 ans, mais d’une salle des débris de la mémoire du coeur, d’une ABS-RÊVANCE ENCHANTÉE.

Personnel personnaliser Signature Peinture sur toile Cœur Rouge Arbre  Cadeau de mariage Décoration de mariage, Toile, 50 x 50 cm: Amazon.fr:  Cuisine & Maison

4: QU’EST-CE QUE DES ABS-RÊVANCES ENCHANTÉES? CE SONT DES VISITES FRAGMENTÉES D’UN RÊVE D’UNE VIE S’EXPRIMANT SOUS LA FORME DE DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU COEUR.

Reprenons l’expérience poétique de pensée …. Imaginons qu’il existe une infinité poétique de abs qui, sous forme d’infinités de rêvons, c’est-à-dire, d’une infinité de petites particules qui parcourant la courbe de l’espace-temps ….  viennent , telles les oies blanches au printemps, s’abreuver au lac des abs-rêvances enchantées d’ou le tout se métamorphose fractalement en débris de la mémoire du coeur.

Et quand ces rêvons repartent rejoindre la fissure du temps, il en reste des traces sous formes d’abditions musicales ab-xistentielles, porteuses d’une convocation à reconstituer les différentes séquences d’un rêve de vie…

Car l’abs-xistence, contrairement à l’existence est uniquement consacrée à la mise en poésie actionnelle d’un rêve de vie poétiquement fictionnel.

Contrairement à la mémoire du corps faite d’infinité d’archives sans réel classement, la mémoire du coeur est constituée de débris poétique d’une grande et belle rareté qui se  rejoue comme si c’était des fragments perdus de petits films amateurs témoignant d’un aura de joie de vivre.

Trois petits fragments d’abs-rêvances enchantées provenant de l’enfance ont traîné en moi pendant des années sans que je n’y fasse vraiment de liens… J’ai raconté le premier déjà…. je marche sur la scène, je donne des fleurs à une madame soeur… Je ne vois rien dans la salle, On applaudit… et de me dire… la musique des applaudissements, ce sera ma vie…

Mais il y en a un autre fragment beaucoup plus ancien … je suis sur la galerie… je sais à peine marcher… de notre maison de la rue Gouin, on peut voir un train passer… soudain… à l’horizon… un train qui ralentit… et au-dessus d’un wagon… 2 hommes sautent…. oh… le petit film arrête là… ils sont suspendus dans les aires… et de me dire… moi aussi un jour je serai un sauteur de train….

J'parle tout seul quand Jean Narrache - Émile Coderre

Et finalement un troisième fragment…. Nous n’avons que trois livres chez nous… Ti-coq de Gratien Gélinas, allegro de Félix leclerc et le vagabond Jean Narrache… je ne sais pas lire… mais je sais que ce Jean Narrache, ce sera moi un jour…

Et c’est peut-être la somme de ces petits fragments de la mémoire du coeur qui, sous leurs formes d’abs-rêvances enchantées font que soudain, l’abs-xistence fait en sorte que notre corps-coeur devient ce que j’appelle aujourd’hui UN SOCLE ABS-JECTAL.

peinture abstraite "coeur d'Amour..." (photos en musique) - YouTube

5: QU’EST-CE QU’UN SOCLE ABS-JECTAL?

3360 … 12 décembre 2019,

SUR TERRE…. DEPUIS LA PHOTO DE LA TERRE PRISE DE LA LUNE… L’HUMANITÉ SAIT MAINTENANT QU’ELLE EST PLANÈTE… DANS LE SENS GREC DU MOT… «VAGABOND» …. TOUTE PERSONNE HUMAINE ERRE ENTRE LA NAISSANCE ET LA MORT…. 7 MILLIARDS D’ERRANTS QUI SE DIVISENT EN TROIS CATÉGORIES D’ERRANCE…. L’ERRANCE FANTOMATIQUE… L’ERRANCE AXIOLOGIQUE ET L’ERRANCE POÉTIQUE…. COMMENT POUVONS-NOUS DISTINGUER LES TROIS FORMES D’ERRANCE? … PAR LA QUALITÉ DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU COEUR ….DE LÀ LE CORPS HUMAIN VU COMME UN ABJET QUANTIQUE AU COEUR DES CORPS CÉLESTES AUSSI VU COMME DES ABJETS QUANTIQUES…. LE TOUT HOLISTIQUEMENT KANTIQUE DES KANTIQUES DE SOCLES ABJECTALS PORTANT L’IMMATÉRIELLE BEAUTÉ DU MONDE SOUS SA FORME DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU COEUR… DE LÀ LES QWALIAS COMME FONDEMENT MÊME DE LA MUSIQUE NANO-COSMOLOGIQUE DU MULTIVERS ….

December 12, 2019 Pierrot le Vagabond Chercheur

Le sculpteur de pensée abstraite pure en moi traîne nuit et jour un petit carnet… comme on traîne un filet pour chasser les papillons de nuit… les qwalias se poétisent par une flambée de lucioles de la mémoire du cœur… et soudain…on tient le sens même de son errance poétique sur terre…

La semaine passée… Yves Bergeron , directeur de l’observatoire du patrimoine à l’UQAM organisait une activité sur le déménagement de Forillon dans les années 60… Et comme Alexis Lemieux en est le bras droit… j’y ai été invité…

Et soudain… dans le documentaire présenté par la dame… j’ai vu… j’ai vu ma notion de «SOCLE ABJETAL» sur laquelle je travaille … Cela m’a rendu si joyeux… Un monsieur montrait un artéfact… un canot de course… racontant que ce canot avait été inventé par un monsieur qui y mettait son année à le créer parce qu’il voulait gagner la course de canot de l’année… Et il gagnait cette course… ce inventeur vendait son canot à celui qui était arrivé deuxième… avec l’idée de construire un nouveau canot encore meilleur pour battre celui qui avait acheté son canot de l’année précédent…

Wowwwwwwwwwwwww…c’est exactement cela UN SOCLE ABJECTAL ….. Parc Canada veut rassembler ses artéfacts dans un même lieu au Québec… Mais en faisant cela… il va ramasser un objet et détruire le socle abjectal qui lui repose sur un territoire et sur un débris de la mémoire du cœur d’une grande beauté … et surtout d’une immense didactique de la justice épistémique et même d’une justice de la réparation…. Au 21eme siècle… ce qui définira l’artéfact immatériel … sera relié et à un territoire.. et à un débris de la mémoire du coeur que porte ce territoire par son socle abjectal… de là LA MÉTAPHYSIQUE DES QWALIAS…. permettant le passage planétaire de l’errance fantomatique-axiologique à l’errance poétique de la nano-citoyenneté-planétaire … Pierrot vagabond …. au nom de par et pour … notre équipe de recherche (Auld, Woodard,Rochette)

Commentaire

La question … quel est ton rêve? …. convoque la personne humaine à basculer de l’existence à l’abs-xistence … pour que soudainement, non seulement le coeur devienne la station spatiale du rêve, mais que les visites enchantées par petits fragments de ce rêve lui-même métamorphose le corps du rêveur en SOCLE ABS-JETAL, c’est-à-dire en un ab-jet porteur d’un rêve du coeur.

Tableaux Coeur brisé

6: QU’EST-CE DES ABS-QWALIAS? CE SONT DES ABS-CEPTS (NON DES PERCEPTS ET DES CONCEPTS) ET DES ABS-FFECTS (NON DES AFFECTS) … ISSUS DES TROIS AUTRES STATIONS SPATIALES DU CORPS UNE FOIS RÉENCHANTÉS PAR LA QUESTION … QUEL EST TON RÊVE? … BLOTTIE POÉTIQUEMENT AU COEUR DE LA STATION SPATIALE DU COEUR.

Toute station spatiale du coeur éblouie par le fait qu’une vie abs-xistentielle puisse être possible, que des débris de la mémoire du coeur puissent être porteurs de fragments enchantés ou le rêve lui-même se manifeste dans toute sa puissance de fractalité … enrichit la potentialité poétique des trois autres stations spatiales par pure attraction constellaire de l’énigme espace-temps.

1180 ….. AOÛT 2015

1180 .. (SIMON GAUTHIER) ARCHIVES…FRANCOPHONIE LE CONTEUR QUÉBÉCOIS SIMON GAUTHIER …  EXTRAIT …

FDLM 400– LANCEMENT ET TRANSCRIPTION
JUILLET-AOÛT 2015
Francophonie : le conteur québécois Simon Gauthier

CELLE DU VAGABOND CÉLESTE

– S. G. – J’ai rencontré un vagabond céleste / un monsieur avec un chapeau / avec un bâton / une guitare / une paire de bottes / avec une barbe / je dis bonjour / vous faites quoi dans la vie / il dit / ah moi / je suis vagabond céleste / je dis pardon / il dit oui / ça fait cinq ans que j’ai tout abandonné / j’ai dilapidé mes fonds de pension / j’ai tout donné mon argent / ma voiture / et puis ça fait cinq ans que je suis vagabond dans le Québec / voeu de chasteté / et je m’en vais rencontrer des rêveurs et des rêveuses / qui sont en de faire de leur vie une oeuvre d’art / et pour tous les rêveurs et les rêveuses que je rencontre / eh ben je les écoute et puis je leur écris une chanson pour les honorer / et ce qu’il aime beaucoup / c’est les artistes du quotidien /

j’arrive dans une petite ville et je vois un magnifique parterre rempli de fleurs / il contemple et le jardinier qui s’en occupe lève la tête / il dit / ben vos fleurs sont merveilleuses / et là il interrompt le vagabond céleste en disant / ah non / non / non / je / je ne cultive pas des fleurs / je cultive l’espérance / pour tous ceux et celles qui passent devant ma maison.

————

Abstrait coeur, tableau coté de Sylvie ADAOUST - disponible immédiatement:  Amazon.fr: Handmade

7: QU’EST-CE QU’UN VAGABOND CÉLESTE? C’EST ABS-CHÉTYQUE HOLOGRAMMIQUE SOUS FORME ABS-XISTENTIELLE ET ABS-JECTALE QUI ABANDONNE TOUT POUR VIVRE SA POÉSIE QWALIENNE  QUE PAR LES PARFUMS DE SES ABS-FFECTS ET SES ABS-CEPTS , ASPIRÉ UNIQUEMENT PAR SON RÊVE  BIG BANG BLOTTI DANS SA STATION SPATIALE DU COEUR.

toile 70 x 100 peinture acrylique intitulée "COSMOS" | Peinture abstraite,  Peinture, Peinture acrylique

ATELIER DE LA MÉTHODE, JE EST PRÉCAIRE, PIERROT VAGABOND, ATELIER 1… 14 mars 2021

GAELLE

1 : Bienvenue … Bonjour Vincent, bonjour Miro … nous on est l’atelier de la méthode … donc voilà … on est un groupe de recherche , donc constitué de chercheurs et d’artistes que nous sommes en même temps … et là on travaille sur un projet … qui va se modéliser dans une installation qu’on veut créer d’ici 2022 … et donc on est donc dans la toute iere phase de travail … dans ce ier groupe de travail, ce lab 1, ce qu’on va faire … on s’est donné en fait 5 séances de travail chacun ou dans chaque séance, on débroussaille un peu … nos thématiques de travail … et réfléchir en fait sur la manière dont chacun d’entre nous imagine l’installation qu’il va monter mais sans arriver dans des choses concrètes tout de suite… On est d’abord sur des affaires très théoriques-là …(0.59)

2 : Donc on a une thématique pour le prochain atelier qui est … JE EST PRÉCAIRE … et donc on a cette thématique-là … et donc on a chacun 3 genres différents … vraiment 3 genres de travail, trois genres de recherche et donc voilà … aujourd’hui, Pierrot est le ier à passer dans ce 2eme atelier… il va donc nous exposer un peu voire ce qu’il veut faire … Est-ce que tu veux qu’on fasse un récapilatus de ce qu’on a fait la semaine dernière? Pierrot qu’est-ce que t’as retenu de ce qu’on t’avait dit? (1.48)

PIERROT

3 : J’aimerais que tu commences, parce que ma mémoire n’est pas excellente… (rires) (1.54)

GAELLE

4 : Ok… On avait commencé donc avec le travail de Pierrot … qui en fait veut faire une installation très minimaliste de son travail, qui est inspirée de son parcours de chercheur sur les 20 dernières années … qui en fait… vous allez comprendre un peu ce que Pierrot fait … Pierrot a eu une carrière d’artiste et il se définit aujourd’hui comme vagabond … Il a donc mené une expérience artistique, philosophique, politique aussi … comme le vagabondage, il a vagabondé le Canada pendant plusieurs années … en partant avec une question … dont je vais laisser le soin de parler lui-même… et de cette question-là est né  en fait un projet de recherche politique et poétique qu’il a mis en place … d’abord tout seul, à partir de plusieurs expérimentations qu’il a fait … puis il a fini donc par rencontrer DES AMIS TRÈS CHERS À LUI QUI SONT UN COUPLE … avec lesquels il a fondé un autre groupe de travail qui s’appelle LES RÊVEURS ÉQUITABLES… donc voilà… c’est donc de cette expérience dont Pierrot veut nous parler mais c’est une expérience qui est poétique, qui est politique, mais ç’est aussi une EXPÉRIENCE QUI EST LITTÉRAIRE. (3.12)

5 : En fait, on a le parcours de quelqu’un qui a quitté sa vie ordinaire d’individu socialisé et qui au fil des ans de son parcours devient UNE LETTRE… Donc, comment est-ce que je quitte mon socle…MOI … JE…et que je deviens une lettre qui s’en va vagabonder le pays … Mais c’est une lettre qui d’abord s’est expérimentée dans un roman qu’il a écrit .. et de cette lettre-là… donc commence son initiation à sa réflexion …. Et l’installation qu’il veut faire donc … partira du POINT ZÉRO de ça… mais y a comme beaucoup d’éléments dans son travail …(3.46)

6 : Et donc la dernière fois, quand Pierrot nous a exposé un peu spontanément les idées qu’il avait … il voulait en faire une installation qui NE TIENNE PAS COMPTE DU RÉCEPTEUR … du moins le moins possible … donc Vanessa et moi, on lui a fait des premiers commentaires par rapport à ça… on a réagi …(rires) … Vanessa a apporté des points super intéressants … et j’ai apporté les miens aussi donc …nos démarches à nous c’est surtout de l’accompagner .. et en fait c’est qu’on va se faire, chacun d’entre nous , accompagner dans son processus de création … poser des questions… savoir pourquoi est-ce qu’il fait ça … telle démarche plutôt que telle autre …et donc en espérant que ça l’incite, non seulement avoir une meilleure vision de la synthèse de son approche… mais aussi des idées de création sur L’INSTALLATION QU’IL VEUT FAIRE PLUS TARD. (4.32)

PIERROT

7 : Ça a été ma vie de ne pas avoir de mémoire, c’est pour ça que je suis heureux (rires) (4.53)

GAELLE

8 : Donc pour aujourd’hui, on a quand même quelques rêves … dans le fond Pierrot apporte des choses qu’il avait en stock … donc c’est 20 ans de travail .. moi je connais très, très bien son travail … mais quand on va faire une installation à partir d’une problématique… il faut trouver le bon angle, le bon filon et la manière dont on veut le mettre en forme … alors nous avions demandé à Pierrot d’amener des éléments indicatifs d’un degré zéro DE…  OU…  EST-CE QU’ON PEUT PARTIR POUR COMPRENDRE SA DÉMARCHE? Donc il devait donc nous amener des éléments de littérature de ce qu’il a écrit … des éléments de sa poésie et des éléments de son parcours de vagabondage. Donc Pierrot a donc décidé de sélectionner quelques extraits …de son travail et qu’il voulait donc nous lire … donc on écoute… puis on part d’ Osaka, à l’expo de 1970… on des notes … puis on va voir ce que Pierrot a à nous dire… c’est bon? (5.42)

PIERROT

9 : Alors j’ai passé ma semaine à travailler sur le point zéro … et à ma grande surprise … parce que moi j’ai 7000 pages de blogue , j’ai un itinéraire qui date de 20 ans et même beaucoup plus … de recherche … et soudainement mon point zéro m’est apparu .. mais d’une façon incroyable … C’est en 1971 … je suis né en 48 donc j’ai 23 ans… J’ai représenté le Canada avec le groupe les Contretemps … on a remporté le meilleur groupe folklorique collégial en Amérique du nord … ce qui nous a donné le droit d’aller au Japon … (6.46)

10 : faut dire aussi qu’en 1967… je suis à l’expo 67 … J’ai 17 ans … et j’ai un rêve… je me dis moi je veux représenter le Canada au Japon… Je sais rien… mais je sais que j’ai ce rêve-là …et soudainement, ce rêve-là… sans que je fasse aucun effort… fait que je fonde un groupe de musique dans ma classe… on participe à un concours, on remporte le championnat… on se ramasse au Japon … et là, ma vie vient d’arrêter là moi … toute ma vie, ce sera pour répondre à la question : POURQUOI MON RÊVE A MARCHÉ?…. Pourquoi mon rêve a fonctionné? … sans que je fasse rien … C’EST QUOI LES LOIS DU RÊVE? (7.25)

11 : On devait faire Ed Sullivan show… Ed Sullivan meurt… on devait faire la tournée des universités américaines… mais ce qui arrive c’est que Roselyne a dit non…. Moi je m’en vais médecin.. c’est pas vrai que… puis à cette époque-là rentrer à l’université … alors Roselyne a dit moi je vais être médecin … Monique a dit moi je m’en vais en musique à Vincent D’indy … elle est devenue musicologue internationale… Fabienne a dit moi je m’en vais en ortophonie… etc… Pierre y dit j’sais pas trop ou je m’en vais mais je m’en vais à quelque part… Michel me dit… moi je m’en vais notaire…. Donc je me retrouve à dire… je m’en vais en philo … (8.13)

12 : Et là, je rencontre un maître …Roland Houde… faut que je le raconte avant mon point zéro… ça va être très important… C’est ce que j’appelle aujourd’hui … DES AB-VÉNEMENTS AB-CIDENCIELS … AB veut dire portés par l’onirisme… alors moi j’arrive en philo … alors là je rencontre un maître, Roland Houde … tout le monde a des crayons, moi j’en ai pas … et il s’installe, il s’assit à la table … et il dit… IL Y A BEAUCOUP DE PROFESSEURS DE PHILOSOPHIES MAIS PEU DE PHILOSOPHES …. Il arrête 10 minutes et fume sa pipe …. Tout le monde est avec son crayon, moi j’ai pas de crayon … j’hais ça avoir des scores … y dit… JE VAIS VOUS LE DONNER MON SALAIRE MAIS DONNEZ-MOI À MANGER…. Y arrête 15 minutes … y dit… JE TRAVAILLE POUR LE GRAND PHILOSOPHE CANADIEN… Je me suis dis dans ma tête… Ça va être moi … ça va être moi … C’est sûr que c’est fait pour être moi … J’aurai même pas à forcer … je savais que je serais ce grand philosophe canadien qu’il cherchait … Pis à un moment donné, y sort … il dit… EST-CE UNE POIGNÉE DE PORTE? … Puis, y s’en va … ah ben… le plus beau cours de philo que j’ai pas eu de ma vie. Tous les autres, pour moi, c’était des imbéciles qui essayaient d e m’enseigner de quoi… Lui y m’a montré c’est quoi un philosophe. (9.42)

13 : Le cours suivant, j’avais assez hâte, je m’installe pas de crayon, pas de rien, tout le monde a ses crayons … Houde entre, s’assoit, allume sa pipe. Le temps passe… IL YA BEAUCOUP DE PROFESSEURS DE PHILOSOPHIE, MAIS PEU DE PHILOSOPHES … 15 minutes passent … M’A VOUS LE DONNER MON SALAIRE MAIS DONNEZ-MOI À MANGER … 15 minutes passent … JE TRAVAILLE POUR QUE LE GRAND PHILOSOPHE CANA… Ça va être moi… ça va être moi c’est sûr … s’il l’a dit 2 fois, ça va être 2 fois moi … EST-CE UNE POIGNÉE DE PORTE? (10.12)

14 : Faut mettre ça en contexte … à l’expo 67, quand je me dis qu’en 70, je vais représenter le canada au Japon, ça s’est fait … quand j’arrive à Roland Houde en philo à l’université de Montréal, MON RÊVE CONTINUE … Je deviendrai le plus grand philosophe canadien … mais en 1971… un professeur amène John Rawls  … et là, LE VOILE D’IGNORANCE de John Rawls, c’est comme si j’avais gagné le Japon … C’est comme si j’étais devenu le grand philosophe … alors j’ai amené la base de John Rawls, qui est quelque chose d’assez simple… C’est le voile d’ignorance … (11.04)

15 : John Rawls se dit… Moi j’ai une expérience de pensée… Je vais réunir des gens qui ne savent pas d’où ils viennent, qui ne savent pas qui ils sont, qui ne savent pas ou ils s’en vont , qui n’ont aucune idée… mais qui ensemble ont le devoir d’imaginer des règles de justice et d’équité qui fait qu’après, il va y avoir tirage au sort …puis tu ne sais pas si tu vas te ramasser médecin, concierge ou prisonnier … fait que t’es mieux d’avoir bien dessiné des règles de justice et d’équité… J’ai dis en moi-même… wow … J’avais fini d’étudier en philo … tout était terminé dans ma tête… j’avais exactement ce qu’il me fallait pour être heureux … (11.43)

16 : Y a eu des métamorphoses pour tenter de vivre ça … les textes que je vais vous lire, qui sont symboliques de mon œuvre… traduisent, si tu veux, cet effort de m’approcher du voile d’ignorance de John Rawls mais comment faire… et la question est la suivante… Comment faire …pour que le voile d’ignorance de John Rawls, on soit capable de le vivre, ici sur la terre…EN VRAI … Comment faire pour que chacun de nous, on puisse vivre le grand bonheur de ne pas savoir d’où y viennent, ne pas savoir qui ils sont, et ne pas savoir ou ils s’en vont … (12.15)

17 : Alors, le ier texte que je vais vous lire … c’est … Je faisais de la scène depuis 32 ans, 250 spectacles par année, puis à un moment donné un soir, je quitte… la scène parce que mon rêve c’est d’être un vagabond … vagabonder le pays … et là je suis renfermé dans ma maison que j’ai donné après ça, j’ai tout quitté, même la t.v. marchait encore quand je suis parti… enregistré par acte notarié… J’ai dit à la notaire… quand je réussirai mon rêve, je te donnerai de l’argent pour m’avoir aidé (12.51)

20 : Et là je te lis le petit texte de L’ÎLE DE L’ÉTERNITÉ DE L’INSTANT PRÉSENT qui est… alors pourquoi l’île de l’éternité de l’instant présent?… le ier roman initiatique… c’est-à-dire que… à cause de ce que j’avais vécu au Japon … ce que j’avais vécu avec Houde, puis John Rawls, j’ai commencé à comprendre que … quand tu sais pas d’où tu viens, tu ne sais pas ou tu es, qui tu es et ou tu t’en vas … TU ES DANS L’ÎLE DE L’ÉTERNITÉ DE L’INSTANT PRÉSENT … tu vis le summum de ce que tu peux vivre sur la terre… alors le texte d’introduction est celui-ci… (13.30)

21 : 1 TEXTE DE L’ÎLE DE L’ÉTERNITÉ DE L’INSTANT PRÉSENT (WWW.DEMERS.QC.CA)

Sur terre, il n’y a peut-être pas de bonheur perpétuel sans la découverte de l’île de l’éternité de l’instant présent. En ce sens, chaque œuvre créatrice, depuis le début de l’humanité, peut se visualiser comme une bouteille lancée dans la mer de l’existence humaine. Certains grands penseurs ont navigué sans jamais avoir trouvé cette île (entre autres, Marx, Hegel, Shakespeare, Goethe, Proust, Sartre, Camus…) D’autres, par hasard, y ont fait escale à un moment de leur vie et en témoignent avec amour (Gauguin, Rousseau, Burke, Hermann Hesse, Spinoza). Seuls quelques « Robinson Crusoé » y furent naufragés très tôt ; (entre autres, les peintres français Renoir et québécois Ozéas Leduc, le grand philosophe américain Thoreau, son compatriote le poète Withman, le sage du pays de nulle part Krishnamurti…) On appelle ces derniers …les magnifiques de cette terre.

J’aurais tendance à croire qu’il existe, à travers les siècles, une chaîne d’initiés, identifiables par la musicalité de leur témoignage, certains connus, des milliers d’autres pas.

Ce livre raconte la vie de Rodolphe mon père croisant celle de Renaud, chansonnier dans le Vieux-Montréal, ayant lui-même tout appris du poète Paul Gouin.

Ils avaient en commun cet art de vivre l’instant présent, dans un bonheur succédant au bonheur, comme disait Gauguin, dans des moments ultimes où l’univers chantait dans leurs âmes comme un sanctuaire d’oiseaux aux confins de l’innommable.

Je jette donc, à mon tour, une bouteille aux vagues pour que les hommes ne désespèrent pas, de manière à ce que, si le bateau de leur existence croise l’île, ils y accostent au lieu de passer outre par manque de cartographies intellectuelles où sont indiqués quelques points cardinaux d’abandon aux vents de l’insondable. (15.32)

Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage

Miel,
Fille de Rodolphe
Complice de Renaud

22 : Alors ça c’est l’île de l’éternité de l’instant présent .. je viens de quitter la scène …Je suis à Val-David… à ce moment-là j’ai 50 ans … je crois … je termine par Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage … Miel, fille de Rodolphe et complice de Renaud … et là je laisse ça dans le disque dur de l’ordinateur que m’avait prêté Claude Demers (www.demers.qc.ca) puis k’oublie ça… un 4-500 pages que j’oublie… Claude Demers m’avait prêté un ordi… y retrouve mon roman… il décide de publier ça sur internet … Moi j’avais tout oublié ça puis j’étais parti vagabonder…(16.10)

23 : Moi je suis chez mademoiselle Marie à Victoriaville et je reçois ce texte-là … quand je le vois sur le site web de Claude Demers, je décide de m’en servir comme pâte à modeler pour une deuxième métamorphose pour rejoindre John Rawls, toujours dans l’idée de … Je ne sais pas d’où je viens, Je ne sais pas qui je suis… Je ne sais pas ou je m’en vais. …(16.31)

24 : Mais à ce moment-là, je suis chez mademoiselle Marie comme ERRANT-HOMME-MAISON … Mademoiselle Marie m,accueille … je passe mes journées du matin au soir et des parties de nuit à lire à la bibliothèque du cégep de Victoriaville et j’ai une idée… Je me suis dis… Je vais prendre un 1000 pages , un 1000 pages qui est vide, puis je vais tenter pour la littérature ce que Jackson Pollock a tenté pour la peinture… c’est-à-dire  HABITER L’ÎLE DE L’ÉTERNITÉ DE L’INSTANT PRÉSENT … par la création. (17.06)

25 : Alors je prends le texte de l’île de l’éternité de l’instant présent …et je le réinvente à partir de la culture … et â m’a pris un certain temps avant que je devienne squatter dans une librairie alternative ou j’ai dormi dans la cave entouré de livres sur une table pendant 4 ans … pour penser une autre question et là soudainement, je comprends QUE JE DOIS DEVENIR UNE LETTR  … la seule façon pour rejoindre le rêve que j’ai eu à expo 67, expo 70 au Japon, rejoindre le rêve de Houde d’être le philosophe canadien sans que personne ne le sache parce quand tu ne sais pas d’où tu viens qui tu es et ou tu t’en vas… tu ne veux pas que personne ne te reconnaisse … puis en même temps à vivre en moi-même LE VOILE D’IGNORANCE DE JOHN RAWLS. (17.49)

26 : D’être un voile d’ignorance parfait sur la terre … au sens ou ça n,a aucune importance, Dieu, le monde et les autres … dans cette expérience-là qui est une expérience de pensée … Ça aura de l’importance après le tirage au sort …mais tant que tu es dans l’expérience de pensée… tu te dois de faire abstraction de Dieu, du monde, des autres et de ton propre MOI. .. (18.14)

27 : Et là, le 1000 pages est écrit … et je me mets à faire vagabonder la lettre K à l’intérieur du 1000 pages …pendant 1000 pages … et quand j’arrive à la fin … je suis squatter à Recyclo-livres, la même librairie alternative de Victoriaville à ce moment-là … et je quitte sans aucune expérience vagabonder le pays… C’est la lettre K qui part vagabonder le pays … (18.37)

28 : alors là je vais vous lire des extraits de Monsieur 2.7k, le 1000 pages … Dans le ier extrait, ce qui est important de savoir, moi mon modèle c’est Cézanne. Pourquoi Cézanne? Parce que Cézanne n’avait pas besoin que quelqu’un lui dise… Cézanne à 19 ans savait que, même s’il n’avait encore rien peint, il était pour être le meilleur peintre du 19eme siècle … et il n’avait surtout pas besoin que les autres lui disent … ça l’énervait. (19.04)

29 : Donc, il habitait dans sa petite maison… et pour être sur que son affaire était bonne, y envoyait ça à un concours du village une fois par année et l’on lui renvoyait en lui disant que c’était trop mauvais pour participer au concours… Y disait wowwww…. Si le village me renvoie parce que c’est trop mauvais et que personne ne comprend ce que je fais … Je le sais que je gagne … Et au début du 20eme siècle quand on a fait l’exposition Cézanne à Paris … Cézanne y dit… Je n’y vais pas… y sont en retard, ça va m’empêcher de peindre … (19.31)

30 : Alors y a un éditeur à un moment donné à qui j’avais envoyé mon manuscrit qui m’avait répondu …je ne peux même pas imaginer quelqu’un qui va le lire jusqu’à la fin… WOWWWW… c’est bon mon affaire …et là je lui ai dis dans ça… cher éditeur, ta lettre de réponse va être au début et à la fin du 1000 pages …, avant que je parte vagabonder … alors le ier texte du 1000 pages, c’est de ça qu’il parle…

31 : TEXTE 1 DE MONSIEUR 2.7K

Document1  Créé par Pierre Rochette 1

Voici l’histoire de Monsieur K… , prisonnier numérique K…ui s’évade d’Internet après avoir franchi 1000 pages dématérialisées de débrits de bitts…

Son rêve, marcher la fraîcheur existentielle de la beauté du monde sans le boulet de l’information enchaîné à l’un de ses pieds, enfin libéré de 1000 pages de placenta ayant permis l’accouchement d’un vagabond céleste.

MONSIEUR 2.7K CERVEAU  THÉÂTRE Déjeuner-­causerie avec L’AUTEUR­CONTEUR CHER MONSIEUR…

Votre manière d’écrire est si déroutante ”K”…u’on n’arrive pas à la classer.

En ce ”K”…ui  me concerne, j’avoue être incapable d’imaginer ”K”…uels lecteurs pourraient lire ce récit d’un  bout à l’autre.

CHER EDITEUR…  N’est pas Francisco de Robles qui veut. Ce ne sera pas la première fois, dans l’histoire de  l’art, ”K”…u’un éditeur se rend immortel grâce à son incompétence littéraire.

Je vous rendrai donc  immortel, comme le fit Proust pour Gide et même un peu plus. Pardonnez ma générosité…. Mon  cerveau­théâtre de 1000 pages ”K”…ommencera ”donc” et se terminera  ”donc” par votre lettre.

”Il n’est de vraie littérature ”K”…ue produite non par des fonctionnaires bien pensants et zélés, mais par des fous, des ermites, des hérétiques, des rêveurs des rebelles et des sceptiques”…  Zamzatin…

vous connaissez cet écrivain monsieur l’éditeur?J)))))))) ***(paquet de bits)…***

Pierrot-­la-­lune J))) directeur artistique des mots (21.18)

—-

32 : Dans le 2eme texte, non seulement la lettre K s’est incarnée, comme d’une lettre qui marchait le 1000 pages, mais elle s’est incarnée dans l’enfance du personnage de Marie-Lola-Miel … C’est encore sous le personnage d’une femme que j’écris … J’ai pris le personnage d’une femme pour essayer de sortir du JE… j’ai cherché tous les moyens pour atteindre le voile d’ignorance de Rawls, tu sais pas d’où tu viens, tu sais pas qui tu es, tu sais pas ou tu t’en vas… C’est une femme qui écrit, c’est une lettre K qui se promène… alors voici le 2eme texte … qui est je crois à la page 163, je pense.. sur 1000 (21.58)

33 : TEXTE 2

1: L’ÉPOPÉE DE LA LETTRE K DANS LA CONSTRUCTION AB-DUCATIVE DE L’AB-CHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE DU VAGABOND CÉLESTE ÉTAIT DÉJÀ INSCRITE EN PROPÉDEUTIQUE À LA PAGE 51 DU 1000 PAGES, MONSIEUR 2.7K … ET DANS LA MARCHE DE CETTE LETTRE K POUR SE LIBÉRER DE LA LITTÉRATURE, ET DANS LA VIE MÊME D’UN PERSONNAGE DE ROMAN INITIATIQUE…

PAGE 51 SUR 1000 … MONSIEUR 2.7K … WWW.REVEURSEQUITABLES.COM/  CAHIER DE PRESSE/ … MONSIEUR 2.7K / TÉLÉCHARGEABLE GRATUITEMENT …….

Document1  Créé par Pierre Rochette 51

Je connaîtrai le grand amour ?  Il me répondait alors en déclamant :

Si chaque nuit tu en fais la demande à la vie, Elle te rendra plus fougueuse que Scarlett Ohara  D’autant en emporte le vent, Plus gémissante qu’Héloïse pour Abélard  Dans la nuit des temps, Plus pure que Juliette dans les bras de Roméo  L’embrassant  De telle sorte ”K”…u’un soir, un mystérieux soir Un beau voyageur, seul et fier  un trou dans son unique ”K”…ulotte,  le soulier près du ”K”…œur  les yeux dans les étoiles Posant genou aux pieds de tes royaux atours T’offrira et son ”K”…œur et son or telle Ledie ta mère en ton père Gildore  Et la terre entière chantera en cet instant présent:  ils vécurent heureux rois­-enfants d’eux-mêmes Au paradis…millénaire de la poésie des bien­aimés De l’île de l’éternité de l’instant présent.

Mon père me répétait ”K”…ue j’étais une rose qu’il regardait grandir au soleil en l’arrosant  de la beauté des mots provenant de l’encyclopédie. J’apprenais à lire sur ses genoux, lettre par  lettre en tentant de nommer les images dont il m’expliquait le sens, mot par mot. Nous en  touchions les pages en fermant les yeux, en respirions le papier en ouvrant les sens.

Et la nuit, j’avais même obtenu la permission de dormir avec le gros volume de la lettre ”K…” dans mes bras à la place d’un quelconque nounours, pour mieux rêver de cette lettre de l’alphabet qu’il  appelait en riant sa petite princesse en noir et blanc marchant les bras ouverts et confiants. Je  m’endormais la nuit, la lettre  ”K”… entre les bras en m’imaginant que, comme dans les ”K”…ontes, elle se transformerait en prince charmant pour m’embrasser et me réveiller enfin  femme. (23.49)

————

34 :  Dans le 3eme et dernier texte, page 293-294, faut bien expliquer que le ier roman initiatique, l’île de l’éternité de l’instant présent implique 2 vrais événements qui se sont produits… Un quand j’étais chef de camp au camp Ste-Rose . je dirigeais 35 éducateurs spécialisés … J’avais 25 ans ou 26 ans … ou à partir duquel j’avais demandé d’avoir carte blanche …de ne jamais être présent sur les lieux… j’étais jamais présent  .. J’étais parti avec une idée… J’avais … c’était très important que personne comprenne ce que je faisais … ça toujours été important pour moi … Les éducateurs n’avaient aucune idée de ce que je faisais …et le comprenait à la fin… l’idée c’était la diminution su taux d’agressivité chez les socio-affectifs par le cri primal social (inspiré de Janov) par le biais de la thématique de camp. (24.36)

35 : et à ce moment-là, c’était d’amener les enfants à avoir ce que j’appelle DES LARMES DE JOIE … à la fin par la thématique de camp… en même temps … j’étais… avant de fonder les 2 pierrots dans le Vieux Montréal , j’étais au café St-Vincent … et là )c’était au retour du Japon_ j’ai vécu la courbure du temps par le spectacle pour arriver à LA FISSURE DU TEMPS … qui me permettait d’avoir des brosses d’être et des attaques d’être… (25.05)

36 : donc d’aller sous une autre forme de voyage DANS L’ILE DE L’ÉTERNITÉ DE L’INSTANT PRÉSENT… et , dans cet extrait de 1000 pages de Monsieur 2.7k… Je raconte une de ces soirées ou par la courbure du temps, j’arrive à exprimer , si tu veux, l’événement FISSURE DU TEMPS… alors je lis le texte en question (25.22)

37 : TEXTE 3 …. P.293-294

au coin du feu”  de l’œil ”K”…UI ECOUTE HISTOIRE DE MA VIE…  Marie­Lola­Miel, Suite…  lue numériquement  par votre ”K”anteur (e)  fichier Kp3

Menaud s’assit finalement entre mon père et moi. Il déposa sur la table le livre d’Hermann  Hesse : “ le loup des steppes ”

J’appris par ”K”…lermont que l’exemplaire lui avait été remis et  souligné par Monsieur Gouin lui­-même, qu’il en avait même, par la suite, acheté quarante­-cinq  copies , qu’il avait pris le temps de souligner aux mêmes endroits ”K”…ue le poète Paul Gouin, dans le but de les offrir à des artistes de passage au ”K”…afé dont les vies traversaient des tourmentes imprévues.

Je le feuilletai discrètement et tombai sur certains passages ;

Dans l’éternité, le temps n’existe plus L’éternité n’est K…’

un seul instant  Juste assez pour une plaisanterie

La sensation de fête

La griserie de la fraternité en liesse

La fusion mystérieuse de l’individu avec la foule

L’union mystique de la joie  (le ”K”…arnaval du peuple de Rabelais, pensée de Menaud dans la marge)

Je respirais ce rêve grisant de fusion  De musique, de rythme, de vin, de volupté.

Ma personnalité s’est dissoute dans la fête  ”K”…omme le sel dans l’eau.  Je saisis intellectuellement à quel point Menaud possédait la K…ulture de son métier de  chansonnier­animateur.

Sa K…ête me semblait maintenant plus accessible.

Chaque soir, il tentait  d’amener le public, au moyen de techniques d’animation à se dissoudre dans la fête, dans un  moment d’une grande beauté, dans un instant d’éternité, passant ainsi de chansonnier-­animateur à  animateur­-chansonnier, tel un pont de lianes, sans ”K”…ue la poésie tombe dans le précipice du  banal auquel il était vulnérable.

Plutôt un embarquement à Cythère à  la ”Watteau” qu’une fête à  St-­Cloud à la Fragonard.

Finalement, vers minuit, il monta sur scène à son tour. Il me sembla extraordinairement  joyeux, ses yeux disant merci ”K”…omme ceux de Michel WoodarD, ses mains grattant  amoureusement sa guitare ”K”…omme celles de Marcel Picard, sa gorge criant animalement son  amour de la vie comme celle de Jos Leroux, sa voix déchirant de tendresse et d’instinct les bas de  ”K”…ourbes comme celle de Pierre David. Il ”K”…ourba passionnément en passant d’une chanson lente à une un peu plus vite.

Puis un refrain que tout le monde ”K”…onnaissait emporta la salle ”K”…omme si elle se trouvait  suspendue au premier poste de repos de la montagne secrète de Gabrielle Roy.

Il cassa soudain  son rythme pour redescendre, au moyen d’un dialogue  Imaginez­vous ”K”…u’on est tous des enfants­-lunes des enfants­-poésie  ”K”…ui boivent le vin de la vie  Pour la première fois ”K”…’on lève son verre  A l’enfance éternelle du ”K”…œur.

Tout le monde debout. Et ce fut la grande montée : la prison de Londres, Au chant de l’Alouette, Youppie yai, la  danse à St­-Dilon, les mains sur les épaules, tout le monde debout.

Et la finale. “ K”…uand les hommes vivront d’amour ” de Raymond Lévesque. ”K”…uand les hommes vivront d’amour Il n’y aura plus de misère  Et ”K”…ommenceront les beaux jours Mais nous nous serons morts mon frère.

Menaud commença à dire les paroles, phrase par phrase, pour que, seules les voix de la  salle supplient l’éternité d’apparaître en son instant présent. ”K”…uand les hommes vivront d’amour….. (foule quand…  Ce sera la paix sur la terre………………(foule ce…  Les soldats seront troubadours………….(foule,les…  Mais nous nous serons morts mon frère. (foule,mais…

Tous les chansonniers montèrent sur scène, se serrant ”K”…ontre lui, tout autour de lui, pour entonner le couplet.

Je le sentis bouleversé. Il redoutait tellement le fait d’être l’objet de  ”K”…uelque attention que ce soit, cela provoquant en lui des émotions ”K”…u’il n’avait pas prévu, orchestré, dessiné, signé.

Il aurait voulu mourir plutôt  ”K”…ue tous découvrent à  ”K”…uel point il était fragile, la scène n’ayant toujours été pour lui, comme m’avait un jour confié ”K”…lermont, un monastère le protégeant de tout et de rien, mais surtout de tout pour s’illuminer de rien.

Dans la grande chaîne de la vie….Où il fallait que nous passions Où il fallait ”K”…ue nous soyons….Nous aurons eu la mauvaise partie. Menaud n’étant plus ”K”…apable de chanter, les yeux trop bouleversés à retenir le flot  des flots ”K”…ui voulait exploser en lui, Jos Leroux, chef des patibulaires passa le micro de  chansonnier en chansonnier ”K”…ui, comme le faisait Menaud auparavant, ne prononcèrent  qu’une phrase à la fois pour ”K”…ue le public seul les chante. ”K”…uand les hommes vivront d’amour…. (foule quand…  Qu’il n’y aura plus de misère……………….(foule…qu’il…  Peut­-être songeront­-ils un jour……………..(foule…peut­-être…  A nous qui seront morts mon frère………….(foule…à nous…  Nous qui aurons aux mauvais jours…. Dans la haine et dans la guerre  Cherché la paix , cherché l’amour…. ”K””..u’ils connaîtront alors mon frère. Dans la deuxième salle du St-­Vincent, il existait un autre microphone avec un fil  permettant de traverser les deux salles.

On entendit une voix inconnue chanter le dernier couplet. La porte s’ouvrir entre les deux salles. On vit apparaître Jean-François Brisson, le jeune le plus âgé du camp, au visage le plus dur, avec entre les mains une grande ”K”…arte, une immense  ”K”…arte marqué d’un gros MERCI.

Et il chanta avec une telle assurance ”K”…ue même son  père en fut ébranlé.  Dans la grande chaîne de la vie…. Pour qu’il y ait un meilleur temps Il faut toujours ”K”…uelques perdants…. De la sagesse ici­bas c’est le prix. Et lorsque tous les clients entonnèrent, a ”K”…apella, sans grattements de guitare, ni bruit  de ”K”…uelque sorte que ce soit, le dernier refrain, l’éternité de l’instant présent transperça peut­ être la salle.

Ce fut pour Menaud le frisson de la ”K”…réation des demoiselles d’Avignon, du  4.33 de ”K”…age, de la coupole de Brunellesci et de l’océan unissant ,Orient et l’Occident de  Frederi…”K” de Hauenstauphen.

C’est à cet instant précis de magie ”K”…ue Monsieur Gouin  sembla apparaître à Menaud dans le ”K”…adrage de la porte de garage du St­-Vincent pour lui  faire signe de ses deux doigts en V ….pour lui indiquer… qu’il avait peut-­être réussi à faire  traverser au public…. LA FISSURE DU TEMPS…. le temps éternel d’un instant.. ”K”…uand les hommes vivront d’amour Il n’y aura plus de misère  Les soldats seront troubadours Mais nous nous serons morts mon frère. (31.06)

————–

COSMOS Tableau abstrait moderne contemporain peinture acrylique en relief  noir rouge doré gris Bordeaux non … | Tableau abstrait moderne, Tableau  abstrait, Abstrait

PIERROT, TRANSCRIPTION-AUDIO DU 2EME ATELIER DE LA MÉTHODE…. LE CLOWN DU JAPON ET L’ÉPOPÉE DU WOW À WOW-T=2.7K?

19 mars 2021

 

GAELLE

1 à 8: Mais bienvenue tout le monde, c’est un peu le bordel… On est bien content. Ben bienvenue à nos nouveaux aussi hen … Mandanrie, Héléna Caméla. … et Miro, Vincent… Donc aujourd’hui, on a un petit programme assez intéressant… (1.04)…. Fait que du coup , on prend la suite avec Pierrot (7.46)

PIERROT

9 : Alors, dans mon ier atelier, ce qui était intéressant, tu vois moi j’ai 72 ans, donc le point zéro de toute la recherche, c’était … on a établi que c’était en 1971 … la découverte de John Rawls, qui part avec un principe… JE NE SAIS PAS QUI JE SUIS, JE NE SAIS PAS D’OÙ JE VIENS, JE NE SAIS PAS OU JE M’EN VAIS… Il réunit des gens… dans une expérience de pensée… des gens qui arrivent… pour qu’ils soient réunis ensembles, faut pas qu’il sachent d’où ils viennent, qui ils sont et ou ils s’en vont… mais c’est gens là ont un devoir, d’imaginer la justice comme équité parce qu’après ça, y va y avoir un tirage au sort et tu sais pas si tu vas être médecin, concierge ou vagabond…(8.38)

10 : Et c’est un concept qui est resté unique dans la l’histoire de la justice comme équité… qui moi en 1971… tu vois je suis né en 48… j’ai 23 ans … et ça a changé ma vie… et après ça y a eu des métamorphoses , le long de ma carrière d’artiste à partir desquelles j’ai tenté de m’approcher du VOILE D’IGNORANCE de Rawls… Comment faire pour que la personne que vous voyez ait réalisé l’expérience de pensée de John Rawls, c’est-à-dire qu’elle a réalisé dans des faits concrets le fait qu’elle ne sais pas qui elle est, ne sais pas d’où elle vient et ne sais pas ou elle s’en va… (9.15)

11 : Donc , la dernière fois, j’ai raconté ces métamorphoses-là …qui se sont traduites par 3 expériences fondamentales… la iere c’est un roman qui s’appelle l’île de l’éternité de l’instant présent …la 2ieme… moi j’ai été chansonnier dans le Vieux Montréal … J’ai fondé les Pierrots, 2 pierrots, les boîtes à chansons …avant ça j’ai été au café st-Vincent ou j’ai expérimenté la courbure du temps par une présence sur scène et la fissure du temps qui faisait en sorte que j’arrivais à l’île de l’éternité de l’instant présent … (9.45)

12 : Qu’est-ce que l’île de l’éternité de l’instant présent… c’est  la manifestation concrète de je ne sais pas d’où je viens, je ne sais pas qui je suis, je ne sais pas ou je m’en vais … Par exemple, tout à l’heure quand je t’ai parlé (une toute petite fille de 9 ans) …. Je t’ai dis Bonjour, tu t’appelles devenir et je m’appelle passé… et je t’ai mis dans… exactement à travers une rencontre simple, en quelques mots, ce qui fait mon bonheur d’être… alors tu t’es dis… c’est quoi ça …Pourquoi je m’appelle devenir et qui lui s’appelle passé? … (10.08) Mais en réalité, si je te regarde comme il faut …tu t’appelais devenir et je m’appelais passé… parce qu’à partir de maintenant ou je t’emmène dans l’île de l’éternité de l’instant présent, nous nous appelons tous les deux présent… (10.23)

13 : La dernière fois, j’ai parlé un peu de ces expériences-là… maintenant, y a eu une conséquence à ça, et aujourd’hui, c’est la 2ieme partie de cette épopée-là … la deuxième partie, c’est la question du WOW … Je me suis intéressé beaucoup à la question du WOW et je me suis demandé quel était le rapport avec la iere partie… et ça m’est apparu évident …(10.49)

14 : Y faut dire qu’en 1970… avec un groupe de musique, j’ai représenté le canada au Japon… donc j’étais chanteur à l’exposition d’Osaka au Japon… et là je rencontre un clown …qui faisait un spectacle au pavillon du canada juste avant nous autres et après nous autres pendant les deux semaines qu’on était là… et je suis assis dans les estrades, ou y a 2000 personnes et si je vous mets dans le contexte… à chaque fois qu’on va faire le spectacle, (on a encore un enregistrement de ce spectacle-là audio) … y a une chanson que je suis obligé d’apprendre en japonais… mais comme j’ai pas vraiment de mémoire , j’écris les mots sur mes mains et le ier soir qu’on a fait le spectacle… me suis trompé de main et je chantais le mauvais couplet en étant certain que c’est moi qui l’avais…. Et les autres du groupe chantaient l’autre couplet… et là, 2000 japonais qui riaient… (11.38)

15 : Et y faut dire qu’à l’époque … en 70… quand on arrive au Japon, les japonais ne savent pas applaudir …ils n’ont pas appris à applaudir… et y font ça comme ça… et c’est vraiment une découverte … on peut pas s’imaginer ce que c’était que la vie avant Internet … et là je vous chante un peu la chanson … on est 6 sur la scène habillés en costumes romantiques … et là je suis tout nerveux… J’ai jamais eu de mémoire, j’en aurai pas non plus … je regarde ma main sans que ça paraisse (chante la chanson) Sakura, sakura, …. Y faut dire que chez eux, ça c’est comme v’la l’bon vent ici… au Québec, c’est un folklore … mais si tu connais pas les mots, tu ne sais pas c’est quoi … (12.39)

16 : alors, entre chaque spectacle, y a un seul autre pavillon ou ça parle français et c’est le pavillon de la France et y a juste du Brassens comme chanteur… donc tu te promènes, tu visites les pavillons , puis lç tu dois faire des spectacles 5 fois par jour… pendant 2 semaines, 7 jours semaine… en passant le pavillon du canada gagne le ier prix d’architecture de l’expo d’Osaka 1970 … et là, dans l’autre spectacle asprès nous, y a 5 patineur(e) S qui patinent sur du plastic … y font du patin sur du plastic et y fond un numero de patin… (13.13)

17 : Et là je regarde, y en a un parmi ceux-là, il n’est pas comme les autres … y sont déguisés en clowns et lui … je suis conscient que j’assiste à quelque chose d’extraordinaire … mais je ne sais pas c’est quoi … et je le regarde constamment… Il n’est pas dans le paraître… ça ne l’intéresse pas les applaudissements…  Il est là puis il n’est pas là … N’oubliez-pas, on en 1970 au Japon, donc je n’ai pas encore connu John Rawls que je vais connaître en 1971… Ce clown-là, il est la manifestation concrète de… Je ne sais pas d’où je viens, je ne sais pas qui je suis, je ne sais pas ou je m’en vais… (13.39)

18 : Mais je ne sais pas cela… Je n’ai pas les mots, je n’ai pas la maturité, j’ai 23 ans… mais je sais que j’ai un événement devant moi … et là, je suis là et tous les jours …tous les jours je le regarde travailler sur scène … il ne me déçoit jamais, il ne me déçoit jamais…jusqu’au dernier soir avant qu’on quitte le Japon, on fait un jam cession quelque part sur le site d’expo 70 avec des musiciens… et soudainement, il est caché entre 2 pavillons …et il danse à la lune… (14.07

19 : ah ben… ça. ça ne se peut pas … il est caché, c’est impossible de le voir … je le vois, je suis là, je le regarde, ça ne se peut pas … fait que le lendemain, je vais le voir, c’est un gars de Toronto, ça s’adonne qu’il parle français, anglais… y casse son français… et il est couturier dans la vie… et là je lui dis … Puis-je vous parler?… Pourquoi vous êtes un artiste puis je n’en suis pas un? … et lç, je m’écroule en larmes parce que je sens que je n’y arriverai jamais et que lui y est arrivé. (14.34)

20 : Et il me dit ceci …Puisque tu me l’as demandé… Il y a une initiation qui se fait à travers le monde… et on ne doit la donner qu’à ceux qui demandent… Donc je vais te confier quelque chose que tu dois réaliser dans ta vie …et lç, je suis là moi… WOWWWWW… le fameux WOWWWW … Surveilliez bien le WOWWWW… qui arrive…Quand tu fais WOOOOWWW, c’est un univers qui s’ouvre… ok… mais je vais continuer. (15.06)

21 : Y a 4 étapes dans la vie d’artiste… La iere, c’est le cabotinage…et chacune des étapes ne disparaîtra jamais , sauf qu’à chaque étape que tu vas traverser dans ta vie, y a 4 étapes … LE CABOTINAGE, LE DON DE SOI, LA COMMUNION ET LA CATHARSIS… à chaque fois que tu vas traverser une étape, tu vas le savoir, parce qu’on va t’appeler MAÎTRE. …et de lui dire… Oui, mais ça mène ou? … Je te le dis pas… Mais quand tu vas arriver là, tu ne peux pas savoir autrement que t’es arrivé… (15.34)

22 : Alors… je suis tout excité… J’ai 23 ans… J’arrive du Japon …et là, on devait faire une carrière aux États-Unis …finalement, ça n’a pas marché… finalement je me retrouve en philosophie… alors, c’est sur qu’à ce moment-là, on est 6 … et là, Roselyne veut devenir médecin, on devait avoir une tournée à travers les universités américaines… Roselyne a dit… moi je peux pas…. À cette époque-là, rentrer à l’université, y avait tellement de monde qui rentrait en même temps, au retour en automne 70 …que si tu rentrais pas… tu passais ton tour…(16.16)

23 : Alors Roselyne s’en va médecin, Monique en musicologie , elle est devenue musicologue internationale, Pierre y sait pas trop mais il est devenu un monsieur important chez Belair assurance, Michel notaire, Fabienne est en ortophonie, elle deviendra directrice d’un cegep …pis moi je suis devenu rien… finalement parce que je suis devenu philosophe… Philosophe , c’est sûr que t’es rien… c’est sûr, sûr, sûr, sûr… (16.40)

24 : vous voulez poser une question ? (la mademoiselle de 9 ans) … un instant.,.. Pierrot dévisse un couvert de bol et lui parle comme s’il s’agissait d’un téléphone… oups… y fair dire… pas tu suite… alors (16.58)

25 : Je racontais la semaine passée que j’arrive dans la classe d’un professeur de philosophie, Roland Houde, qui en trois phrases me dit que je vais être philosophe et non pas professeur de philosophie… c’est pas la même chose… IL Y A BEAUCOUP DE PROFESSEURS DE PHILOSOPHIE MAIS PEU D EPHILOSOPHES … ah oui que je me dis, ça va être moi, ça va être moi… (17.17)

26 : Donc, je suis resté avec les 4 étapes du clown du Japon … faut pas oublier, mais je ne sais pas c’est quoi … mais je sais c’est quoi cabotiner par exemple … cabotiner, c’est de te mettre en valeur pour être quelqu’un … et là, par hasard, j’arrive avec ma guitare dans le Vieux Montréal… et je rentre dans un café… Vous venez pour une audition? … ah ben oui… ça adonne bien … et là, je connaissais juste une chanson par cœur qui était la bohème de Charles Aznavour … LA BOHÈME, LA BOHÈME… en m’entendant chanter les ieres notes, la madame a dit engagé … (17.45)

27 : Elle avait un petit café qu’elle ouvrait dans le Vieux Montréal … qui s’appelait le café St-Vincent au bout de la ruelle des peintres … elle dit… je vais vous essayer parce que moi j’ouvre ici… pis si vous êtes bon, je vous engage… fait que le fameux dimanche de printemps, j’arrive, y pleuvait à sceau …y avait juste 2 amoureux qui s’embrassaient dans le fond … fait que moi je chantais la bohème, je rechantais la bohème, je rechantais la bohème … la propriétaire rentre et lç le gars y dit… ah y est bon le chanteur, y est bon … le gars était assez en amour qu’y a jamais rien entendu …et là je suis engagé … (18.13)

28 : et là je commence au café St-Vincent, j’habite dans le Vieux Montréal et là je suis tourmenté… le clown du Japon y a dit qu’y avait 4 étapes puis qu’on m’appellerait maître entre chaque étape … et lç je veux y arriver, puis ça presse… puis là je chante tous les soirs… j’essaie … Je sais que je suis dans la iere étape.. cabotin … Je suis sur la scène, j’ai une guitare… je suis supérieur aux gens qui sont dans la salle , mon affaire va bien, pis en plus j’ai du succès malheureusement, ça marche… tu sais quand tu dis que le gars y est pas supposé de faire ça, mais y peut pas lâcher parce que ça marche … en plus j’avais tellement peur de faire de quoi dans la vie, j’haissais tellement ça travailler … J’ai jamais travaillé de ma vie … je me disais… si je reste sur la scène je vais être protégé … en plus je n’aimais pas ça parler avec les autres… ça adonne bien… si je reste sur la scène, je n’ai pas à parler à personne… Puis entre les shows, je sortais puis je revenais… (18.56)

29 : Puis là les années passent,… 1 an, 2 ans, 3 ans, jamais personne ne m’appelle maître… jamais je ne traverse le cabotinage … 4 ans, 5 ans, 6 ans … pis là je continue à faire de la scène juste pour ça monter mes étapes, sinon j’en aurais pas fait… j’hais ça faire ça mais je ne sais pas faire d’autre chose… je veux être philosophe mais pour gagner sa vie comme philosophe aut être professeur et être professeur, c’est emmerdant … parce qu’un gars paye sa maison en enseignant n’importe quoi (19.15)

30 : fait que là je me retrouve, 7 ans, 8 ans, 9 ans, 10 ans… puis je persiste, je persiste… un moment donné, je me retrouve au théâtre St-Sauveur… j’essaie de faire une histoire courte… je chante en plein air… dans un spectacle ou on était supposés d’être 7 oun8, puis je suis tout seul… puis encore une fois j’ai du succès… heureusement… et là y a un gars… qui traîne là… y arrive en Afrique en Côte d’ivoire à Abidjan… l’ambassadeur y dit… on a perdu notre artiste… y nous faut un artiste… connais-tu quelqu’un? … J’ai vu un gars dans un parc… trouve-moi-le… le gars me trouve, m’appelle, 5 jour plus tard j’étais rendu en Afrique… (19.48)

31 : J’étais rendu en Afrique… je chantais pour le gouvernement canadien , pour l’ambassade du canada, pour l’acdi… et là j’avais des responsabilités terribles avec une guitare, mais je savais quoi faire avec une guitare… et là y faut faire une émission de télévision… et là faut savoir qu’à l’époque, ça c’est probablement 1987, la t.v. en Afrique, c’est comme la t.v. ici en 1950 … quand le gars pose une question, y a une feuille, l’autre répond avec une feuille… pis lç je vais en brousse… avec l’ambassadeur et les gens en brousse marchent des kilomètres pour aller au bar le dimanche pour écouter Dallas… (20.27)

32 : Et là je fais une émission de t.v…. je vais vous faire un extrait du numéro que je fais à la télé (PAPA LATOUR)… c’est la seule fois de ma vie que je suis devenu une vedette d’ailleurs… faire ça de même à t.v. à l’époque, ça ne se faisait pas …alors quand je sors dans la rue, tout le monde me reconnait …ça été vraiment un événement… et là, y a un monsieur, un africain qui arrive à mon hotel… y dit bonjour MAÎTRE… je vous ai vu à la télévision… j’I DIT TAB… maître, non … ça fait 10 ans que j’attends … et je lui dis, pourquoi vous m’appelez maître, frère .. y dit c’est parce que je vous ai vu et ce qui est important pour vous, c’est les autres… j’ai atteint ma 2ieme étape… j’ai atteint le don de soi… (21.21)

33 : ça fait 10 ans que j’attend …je suis tout content… je me dis je suis sûr … effectivement, y s’est passé quelque chose en Afrique …ça a tellement bien marché qu’on m’a réengagé une deuxième année… fallut que j’y retourne en avion… et là je me disais… j’espère que ça prendra pas 10 ans pour passer de la 2ieme étape à la 3eme… LE DON DE SOI… je savais que j,étais rendu … et je voyais que mon comportement avait changé sur la scène … je savais que le cabotinage, ça durait 3 ou 4 minutes, mais que , le don de soi, c’était vraiment une énergie qui conduit à l’ile de l’éternité de l’instant présent… j,essaie de… toi t’as pas suivi ça la semaine passée… bon … (22.02)

34 : Et là, retour en Afrique l’année suivante… et là, à la grande soirée canadienne, ça été un immense succès… on me promène sur les épaules… et là y a une chanteuse qui me fait venir en limousine… pis elle me dit… ou en êtes vous rendu dans vos étapes, MAÎTRE… j’ai dit… tab… 3eme étape… je l’ai, je l’ai… je lui dis… je suis rendu à la 3eme… LA COMMUNION.. a dit c’est pas les mêmes mots… mais a dit ici … ce qui est important c’est qu’on voit que vous êtes pas là, on est pas là, mais y se passe quelque chose… rappelez-vous… Je ne sais pas qui tu es, je ne sais pas d’où tu viens je ne sais pas ou tu t’en vas… on sent qu’il se passe quelque chose…(22.42)

35 : alors moi je reviens au Canada… tout fier… jai traversé 3 étapes… le cabotinage, le don de soi, la communion… y me reste juste la dernière LA CATHARSIS… et là les années passent… i an, 2 ans, 3 ans, 4 ans, 5 ans, j’y arrive pas… je quitte la scène, en 1998… je me mets à vagabonder… et là je marche jusqu’à la Baie James… j’arrive à Radisson… je dors en dessous d’une galerie… le propriétaire me dis… si tu me composes une chanson sur mon commerce, en échange je vais te loger, puis te nourrir dans mon casse-croute… ça adonnait bien, j’avais vraiment faim… (23.29)

36 : Et là je reçois un courriel (je pouvais le lire sur l’ordinateur du motel) par internet, et c’est ce courriel-là que je vais vous lire… et c’est le WOWWWWW… Y faut vous dire que le WOWWWW… à chaque fois que j’ai traversé une étape… j’ai fait un wow… qui m’a emmené dans l’île de l’éternité de l’instant présent …et ce WOWWWW-là m’a fait poser des questions sur le WOWWW… (23.50)

37 : Parce qu’y a eu 5 étapes dans le wow … 1) le WOWWW …..2) WOW-T …. 3) WOW-T=G3 … 4) WOW-T=2.7K … 5) WOW-T=2.7K? … (24.05)

38 : Alors, je vais vous lire le ier courriel, qui m’a été envoyé sur le site de www.demers.qc.ca quand j’étais à la Baie James comme vagabond … J’ai retrouvé la jeune femme qui m’avait écrit ça à l’époque… elle est journaliste à Victoriaville elle doit avoir 35 ans, 2 jeunes enfants … Il faut vous dire qu’avant que je reçoive ce courriel, j’avais passé 4 ans comme squatter à dormir sur une table dans une librairie alternative , comme vagabond… À ce moment là, elle est venue me voir parce que j’avais fondé une maison d’édition même si j’étais vagabond… puis j’avais été président d’une association régionale des écrivains …(24.43)

39 : l’idée, c’est qu’elle est venue me voir pour me dire… Bonjour Monsieur … elle devait avoir 17 ans.. elle me dit… moi je veux écrire un roman… vous êtes président de l’association des écrivains, pourriez-vous me guider dans l’écriture de mon roman… ben j’ai dis ben oui … y avait un  programme perspective jeunesse qui payait si tu trouvais quelqu’un pour te chapeauter… alors pendant un an, je l’ai reçu dans la cave de recyclo-livres, une fois par semaine et je lui lisais son roman… qu’elle a fini par publier… elle s’est ramassée à l’université de Trois-Rivières et là elle m’a écrit un courriel quelques années plus tard quand j’étais vagabond à la Baie James … on est en le 17 février 2007 (25.16)

——-

40 : 1072… (ANDRÉANNE ÉCRIVAINE) 24. Le samedi 17 février 2007 à 21:13, par Andrée-Anne Fréchette

————-

——————————–

BIENVENUE ANDRÉE-ANNE!

Bienvenue Andrée-Anne!

Andrée-Anne Fréchette, une nouvelle venue dans l’équipe (Photo : www.lanouvelle.net)

La salle de rédaction des journaux La Nouvelle Union, L’Avenir de l’Érable et du www.lanouvelle.net compte un nouveau visage. Andrée-Anne Fréchette se joint à l’équipe pour couvrir l’actualité générale.

Native de Tingwick, Andrée-Anne a vécu son adolescence à Warwick et elle habite Victoriaville depuis la fin de ses études universitaires après une dernière session à Bruxelles, en Belgique. La jeune femme aime écrire depuis toujours. Pas étonnant, donc, de la voir décrocher un baccalauréat en études françaises à l’Université du Québec à Trois-Rivières, puis une maîtrise en études littéraires à la même institution.

C’est à cette époque qu’elle donne naissance à son premier enfant. Parce que, oui, les valeurs familiales occupent une place importante pour cette fière maman de deux fillettes de 2 et 7 ans qui a aussi touché brièvement à l’enseignement du français au collégial.

Le journalisme, par ailleurs, ne lui est pas inconnu. Elle a embrassé la profession en 2012 au défunt journal L’Écho de Victoriaville. Puis, en 2014, la revue culturelle L’Artis l’accueille dans ses rangs. Elle y a collaboré jusqu’à tout récemment. Son talent d’écriture, elle le met aussi à profit pour certaines artistes. Pour la photographe Annie St-Jean, par exemple, elle a rédigé des poèmes accompagnant les photographiesAndrAnne Fréchette se laisse aussi aller à l’écriture de romans jeunesse et prépare une série pour les 6-10 ans. La nouvelle recrue du journal se réjouit de relever un nouveau défi. «J’aime le journalisme, le fait d’écrire et de publier rapidement. C’est excitant. Les résultats sont immédiats», souligne la jeune femme qui aime l’actualité et se tenir informée.

De ce métier, Andrée-Anne Fréchette dit, par-dessus tout, aimer le côté humain. Elle s’intéresse à tout, à l’histoire, la sociologie, la politique, le monde communautaire aussi puisque ça touche les gens.

«C’est ce qui me relie à l’amour de l’écriture, dit-elle. J’aime le contact avec les gens, j’aime leur parler, les écouter, entendre leurs histoires et bien transmettre leurs messages. Leurs expériences m’inspirent.»

La journaliste aime bien aussi son milieu, sa région. «J’aurais pu me retrouver ailleurs, mais j’ai toujours aimé la région», note-t-elle, tout en se disant comblée par la vie. «J’aime me sentir utile, impliquée dans la communauté et constater qu’on peut faire une différence», conclut-elle.

————–

————————-

La magnétothèque passe au numérique - La Nouvelle Union et L'Avenir de  l'Érable

Bonjour Pierre,

je voulais vous donner des nouvelles parce que je n’en ai que des bonnes alors… Souvent on partage nos peines et on oublie les bons coups. Alors je vais procéder au récit de mes bonheurs sous forme d’énumération.

D’abord, je suis entrée en force dans l’univers universitaire en obtenant des résultats plus que satisfaisants: 3x A+ et 2x A-. Ce qui me donne une moyenne de 89. Ce n’est que statistiques mais je n’en ai jamais eu d’aussi bonnes alors ces chiffres sont en quelque sorte le reflet d’une discipline et d’un travail assidu.

En outre, je me suis vue offrir un contrat d’engagement pour les corrections des examens du professeur Bougaieff (grammairien) que j’ai accepté immédiatement. Ça représente 70 heures de travail supplémentaire par session mais si le département me l’a offert c’est parce qu’il me juge acte à le faire.

Autre bonne nouvelle, j’ai gagné une bourse d’accueil de 500 $ qui me sera remise à la St-Valentin. Vraiment chanceuse! Que demander de plus?

J’ai pensé à vous récemment parce que je suis inscrite à un cours de création littéraire et qu’à chaque semaine nous avons un livre le la collection Écrire à lire. On y retrouve des auteurs qui nous donne leur vision de l’écriture, leur vision de l’écrivain et le pourquoi de leur écriture. Comme vous avez joué un rôle de MAÎTRE dans ma vie (26.51)

——-

YOU HOOOOOOO … MA 4IEME ÉTAPE…. T’ES VAGABOND, T’AS PU RIEN, T’AS FAIM, TU COUCHES EN-DESSOUS D’UNE GALERIE À LA BAIE JAMES… T’ES RENDU MAÎTRE..  (27.00)

ET LÀ LE CLOWN M’AVAIT DIT … TU VAS VOIR… C’EST QUOI LA 4IEME ÉTAPE… ET JE ME REND COMPTE QUE… LA 4IEME ÉTAPE,,, RENDU À LA FIN ON EST MAÎTRE DE RIEN… (27.07)…

JE LE VOIS… C’EST-À-DIRE QUE SE DISSOLVENT LA IERE ÉTAPE, LE CABOTINAGE, LA 2IEME LE DON DE SOI, LA 3IEME, LA COMMUNION … ET TU DEVIENS MAÎTRE DE RIEN …CE QUI DANS UN AUTRE LANGAGE VEUT DIRE QUE TU AS ACCÈS À L’ÎLE DE L’ÉTERNITÉ DE L’INSTANT PRÉSENT …

TU L’AS GAGNÉ… TU AS TRAVAILLÉ FORT POUR Y ARRIVER … TU TE RENDS COMPTE QUE TU T’ES BATTU DURANT PRESQUE 20 ANS POUR DEVENIR MAÎTRE DE RIEN … C’EST ASSEZ FORT, MERCI (27.37)…

JE CONTINUE…

————-

La magnétothèque passe au numérique - La Nouvelle Union et L'Avenir de  l'Érable

41: SUITE DU COURRIEL DE LA JEUNE ÉCRIVAINE

….. je suis empreinte de vos préceptes et je n’ai pu faire autrement que de remarquer certaines similitudes entre vos propos et ceux d’autres écrivains. J’aurais aimé à l’instant où je lisais certains passages que vous l’ayez lu en même temps.

En voici quelques uns: Il faudra bien que l’ado saisisse comment échapper à ce truc impensable du regard de l’autre qui détruit; il lui faudra élucider cette catastrophe de vivre devant les autres comme un dérisoire et inutile personnage, indésirable dans « Écrire pour et parce que » de Hugues Corriveau. « raconter un rêve à quelqu’un est un acte de création indéniable ». Ibid.

ET ÇA C’EST CE QUE JE LUI DISAIS … SI TU RÉUSSIS À FAIRE DE TON RÊVE, UN RÊVE QUE TU RACONTES AUX AUTRES, TOUS LES RÊVES ONT UNE GRANDE VALEUR … DANS L’ÎLE DE L’ÉTERNITÉ DE L’INSTANT PRÉSENT. (28.36)

————-

42: SUITE DU COURRIEL DE LA JEUNE ÉCRIVAINE

 La magnétothèque passe au numérique - La Nouvelle Union et L'Avenir de  l'Érable

En écrivant, on porte à un autre degré de lucidité sa venue au monde comme une insertion en lui. S’il paraît, à l’auteur irréfutable que la littérature ne sauve pas le monde, s’impose à lui l’évidence qu’elle le sauve, lui, de la détresse, de l’absolue conscience de sa profonde inutilité à faire autre chose pour survivre.

Par moments, il peut renoncer à des destins alléchants uniquement parce qu’il s’entête à écrire et même à sacrifier tout: bonheur, sécurité, fortune, honneur, amour, vie familiale et sociale. dans Écrire la chambre des lucidités, Gaetan Brulotte. Beaucoup d’autres passages m’ont frappés mais ceux cités ci-dessus étaient particulièrement frappant. Alors oui, je pense à vous et souhaite que tout va pour le mieux pour vous. Pas de nouvelles, bonnes nouvelles. J’ai rêvé d’une discussion avec Gérard récemment. Je ne me souviens plus très bien de quoi il s’agissait mais on prenait un café, on se berçait et on discutait au recyclo-livres. C’est reposant! à bientôt! (28.55)

———

Pierrot le Vagabond Chercheur |

43: ALORS MOI , VOICI CE QUE JE VIS….

———-

ET LÀ , C’EST TOUJOURS LE WOW … PARCE QUE QUAND JE SUIS ARRIVÉ À L’ÉTAPE DU MAÎTRE DE RIEN, LA QUESTION C’EST TOUJOURS …. UNE FOIS QUE T,ES RENDU MAÎTRE DE RIEN… C’EST… QU’EST-CE QUE LE WOW?

PARCE QUE CHAQUE FOIS QUE JE SUIS DEVENU MAÎTRE DE QUELQUE CHOSE, LE WOW EST VENU … LE WOW… C’EST CE QUI PERMET L’OUVERTURE À L’ÎLE DE L’ÉTERNITÉ DE L’INSTANT PRÉSENT … Y A COMME UN FEU D’ARTIFICE QUI DURE… QUI DURE…

ALORS JE LUI ÉCRIS (29.21)

———

7 DÉCEMBRE 2020 …. 5 JOURS AVANT LA FIN DES DEUX PIERROTS … ROMAN DE PIERRE  ROCHETTE … L'ÎLE DE L'ÉTERNITÉ … ÉPILOGUE …LETTRE D'ULYSSE À MARIE …. FIN  DU ROMAN QUI

43: Le samedi 17 février 2007 à 21:30, par Pierrot

Chère Andréanne,

———–

ET JE ME RAPPELLE, JE VENAIS DE RENTRER DANS LE MOTEL À RADISSON BAIE JAMES… J’AVAIS ASSEZ FIN… ON ME DONNE ACCÈS À L’ORDI POUR QUE JE PUISSE PRENDRE CONNAISSANCE DE MES COURRIELS…

————-

Il semble bien que mon voyage à l’écriture soit récompensé par votre éblouissante présence au monde. Je m’incline respectueusement devant la vie. bravo, vous méritez tout ce qui vous arrive. Nous avons passé un an ensemble. je vous ai lu vos mots, je me suis baigné dans votre jeunesse en vous disant. Je vous garantie que vous ici en parfaite sécurité créatrice.

Vous avez 20 ans. Vous serez incontournablement une très grande écrivaine. Il ne vous manquait que des yeux admirateurs, des yeux de grand-père de la beauté du monde pour vous dire: Ayez confiance a chaque phrase que vous écrivez, chacune de vos phrases porte la signature du QuÉbec de demain. Et vous n’avez que 20 ans.

Ne trichez pas avec vos rêves, acceptez tous les jours de mourir pour eux, au sens ou tout rêve est porteur de sa miche de pain et procure la joie alors que vous découvrirez bien vite que les désirs humains ne touchent que l’univers du bonheur.

La différence entre un rêve et un désir c’est comme une tasse de café.

Vous désirez une tasse de café…. allez au farniente ici a cote du recyclo-livres  et achetez la. Vous rêvez de la meilleure tasse de café au monde? parcourez le désert de votre existence avec la passion de le marcher noblement. Il n’y a rien de plus beau que les étoiles au-dessus d’un désert. Wow-t = g3… C’est le secret einsteinien du rapport éthique de l’homme a l’univers.

————

Journal de bord d'une camionneuse: Pierrot le Vagabond Céleste pour la  St-Valentin

ET ALORS RETENEZ BIEN CETTE FORMULE, WOW-T=G3 DONT JE VAIS VOUS REPARLER QUAND J’AI PASSÉ MES 4 ANS À RECYCLO-LIVRES…

———-

SUITE DU COURRIEL DE PIERROT VAGABOND À LA JEUNE ÉCRIVAINE

Pierrot Rochette, le vagabond céleste - LaFreniere&poesie

Qu’est-ce que le big bang. C’est le rêve éveillé de tout créateur qu’il soit dieu ou homme. C’est le WOW malgré soi de la beauté des mots.(31,11)

Ne trichez pas avec votre oeuvre en étant habitée par les désirs reliés a la littérature marchande.

Ne vivez surtout pas le syndrome de la rêveuse isolée.

Lorsque Picasso créa les demoiselles d’Avignon, il était au bateau lavoir entouré de Bracque et de Matisse. wow-t=g3. unissez-vous a deux autres rêveurs ou rêveuses, comme le fit John Cage avec Friedman et Rothko, vous multiplierez la a l’infini beauté du monde en vous et sur le bout de vos doigts qui dansent.

L’univers conspire pour les rêveurs. Depuis le début de l’humanité, la chaine des rêveurs donne la main a la suivante, comme si du fin fond de la mémoire des temps, les larmes de joies de tout créateur devenaient soudain rivières de poussières de rosées du matin.

Pierrot (32.04)

—————

7 DÉCEMBRE 2020 …. 5 JOURS AVANT LA FIN DES DEUX PIERROTS … ROMAN DE PIERRE  ROCHETTE … L'ÎLE DE L'ÉTERNITÉ … ÉPILOGUE …LETTRE D'ULYSSE À MARIE …. FIN  DU ROMAN QUI

44 : À ce moment-là, moi, quand je suis chez mademoiselle marie, j’écris Monsieur 2.7k… je quitte et je m’en vais comme squatter à la librairie alternative … Je dors sur une table … j’ai qu’un morceau de linge, un jeans déchiré d’ailleurs, complètement déchiré , deux chemises… c’est tout ce que j’ai… je n’ai aucun bien matériel… Je suis nourri, soit par des gens, soit par le magnifique Gérard Cadieux qui me donne à manger et j’aide un peu à la librairie (32.37)

45 : Et soudain je dis à Gérard… Gérard c’est un soldat de l’armée qui est venu me voir pour avoir un appui pour gérer la librairie alternative avec une société à but non lucrative parce que j’étais président de l’union des écrivains …. Et je lui dis… comment je puis te faire confiance… Il me mointre son jeton des alcooliques anonymes, 10 ans… d’abstinence… c’est correct, j’ai confiance en toi. (32.53)

46 : alors, on a un grand tableau vert …et la nuit, Gérard vient me rejoindre puis on fait de la philosophie, même s’il en a jamais fait … et on travaille sur le wow … J’ai dis Gérard, le wow a fait ma vie… à ce moment-là, j’ai pas traversé ma 4ieme étape quand je suis chez Gérard … c’est juste après quand j’ai vagabondé… j’en ai trois de faites … mais je sens que le WOW est important… et on se dit… c’est quoi le wowww …QU’EST-CE QUI FAIT QU’ON FAIT WOW?  Et là on commence à travailler puis on cherche, c’est quoi tricher avec son wow … et on se met à analyser les clients de la librairie qui ne trichent pas avec leur wow dans leur vie … JE COMMENCE À DEVINER QUE LA QUESTION LA PLUS IMPORTANTE EST…. QUEL EST TON RÊVE? (33.28)

47 : Et si tu es capable de me dire ton rêve et que tu ne triches pas avec ton rêve… tu vas faire WOWWWW sur ton rêve… alors là, on prend tous les clients, on leur pose des questions… (qui triche ou ne triche pas avec son rêve?, sur quoi font-ils wowwww? Etc…) Et là, pour donner un exemple concret, y a une madame… Elle est sur la pointe des pieds, puis elle cherche des livres… et là je suis sur qu’elle ne triche pas… J’ai dis à Gérard elle, elle vient d’apprendre qu,elle est enceinte… ELLE DANSE SON RÊVE… SUR LA MUSIQUE D’UN WOW…. Je vais voir la Madame et elle dit… oui, je viens d’avoir mon résultat d’écographie .. Je vais avoir un enfant … Son rêve c’était d’avoir un enfant… (33.59)

48 : Donc on a travaillé le WOW-T (WOW- LA TRICHERIE) … comme formule … On a travaillé presque pendant 4 ans là-dessus … Sauf qu’à un moment donné, on cherchait une formule, une formule dont on rêvait de la distribuer à travers le monde dans un tout petit carnet comme celui-là …dans lequel sont des pages blanches …et c’est juste écrit WOW-T=…. À ce moment-là on ne savait pas à quoi était égal le wow-t… et le wow nous semblait porteur en soi de la suite de la formule… fais wow sur ton rêve… ne triche pas… =… et c’est là que Gérard pis moi ça n’a plus marché… Gérard dit wow-t=g3… c’est-à-dire LE GÉNIE AU CUBE… J’ai dis à Gérard, moi ça ne marche pas… (34.32)

49 : Et là à ce moment-là, moi j’ai quitté recyclo-livres… parce que, une fois que LA LETTRE K est sortie du 1000 PAGES… MONSIEUR 2.7K…. c’est la lettre K qui s’est mise à vagabonder le Canada… et là je suis parti avec une question… SI JE PRENDS SOIN DE L’UNIVERS… EST-CE QUE L’UNIVERS VA PRENDRE SOIN DE MOI? …. (34.41)

50 : Puis surtout… c’est quoi qui vient après WOW-T= ….. Et là, moi j’avais une idée … qui était … wow-t=2.7k …. Dont on parlera au prochain atelier …celui de la k-osmologie … et le 2.7k … c’est le bruit de fond du big-bang …et j’étais parti avec l’idée que le bruit de fond du big bang … qui est partout pareil à travers le cosmos , c’est une onde-radio, qui crée des événements de synchroni-vie-té quand tu ne triches pas avec ton rêve… (35.12)

51 : Alors, y a un physicien qui m’embarque sur la route … et je lui raconte ce que je vous raconte-là puis il me dis … continue… continue tu es sur la bonne voie… moi je suis physicien…puis je te dis que ça va marcher ton affaire… Ça… ça s’est passé il y a 14 ans de d’ça … et depuis 14 ans, je travaille sur le 2.7k … wow-t=2.7k … Donc l’atelier d’aujourd’hui, c’est un peu l’épopée du wow que je voulais vous souligner … pourquoi?… parce que si quelqu’un ne triche pas avec son rêve … mon intuition c’est qu’il a accès à l’île de l’éternité de l’instant présent … et il le sais comment… parce que quand il pense à son rêve… il fait WOWWWW… (35.46)

52 : le wow… la même chose que quand on m’avait dit MAÎTRE… les 4 étapes du clown… à chaque fois, c’est un wow …donc le WOWWWW est ta boussole de marin qui te permet dans le désert de ton existence d’avoir accès… d’être sûr que tu es dans la fissure du temps … d’avoir accès à l’île de l’éternité de l’instant présent.. et qu’est-ce que l’île de l’éternité de l’instant présent? … c’est la JOIE ABSOLUE d’habiter une énigme… mais une énigme qui te permet d’être solidaire avec les autres… sans cabotinage, sans don de soi, sans communion, mais dans la purification même (catharsis) d’un quelque chose qui est IMPOSSIBLE… (36.35)

53 : L’île de l’éternité de l’instant présent, c’est l’impossible pour lequel on est destiné chacun dans nos vies …Il n’y a jamais de petits rêves… il n’y a que des grands rêves d’impossibles … voilà, ça termine ma présentation. (36.44)

VINCENT

54 : est-ce que tu vas expliquer le G3? (37.14)

PIERROT

55 : Oui, pour le merveilleux Gérard, Cadieux, le g3, c’était le génie au cube… ce qui est juste en soi, mais me semble inopérationnel au niveau nano-cosmologique. … et Gérard y tenait vraiment .. et j’ai dis à Gérard, je pense qu’on est arrivé à un point ou je dois partir, parce qu’en même temps .. je vivais mon 1000 pages et la lettre K sortait de la littérature… donc je vivais une confusion entre les deux praxis… et pour moi, ce n’était pas satisfaisant le G3 dans son dialogue avec la lettre K… y manquait quelque chose… donc Gérard était arrivé, moi j’étais pas arrivé…alors que pour moi… le 2.7k, c’est vraiment le rapport avec le k-osmos…dans la façon dont il marche… (38.14)

VANESSA

56 : Peux-tu nous donner plus d’explications sur le 2.7k, le big bang, l’onde-radio, qu’est-ce que ça génère parce que… (38.26)

PIERROT

57 : Ok… ben à ce moment-là… ok… je voulais l’emmener dans le prochain atelier, mais je vais quand même en dire un petit peu … ok… parce que quand je me mets à vagabonder… je pars, j’avais jamais fait ça de ma vie .. je suis parti sans argent… sans jamais demander à manger ni jamais demander à dormir… et en posant une question… Si je prends soin de l’univers, est-ce que l’univers va prendre soin de moi?… Mais pour moi l’univers, C’ÉTAIT 2.7K…. Pour moi l’univers s’exprime sur cet espèce de bruit de fond du big bang QUI EST LE MURMURE HEUREUX D’UN RÊVE… qui prend soin de ton onde-radio, donc de ton rêve, si ton onde-radio ne triche pas , tu vas avoir accès à l’onde radio du grand rêve big bang que constitue l’univers… sans qu’il y ait un rapport à un Dieu ou tout autre chose… donc ce sont deux ondes radios qui se rencontrent (39.09)

58 : et c’est parti aussi sur une réflexion sur Jung… avec les recherches sur la synchronicité de Jung et de Pauli …le physicien Pauli, ils ont travaillé énormément là-dessus…mais moi je trouvais que la synchronicité de Jung et de Pauli… ce n’était pas la vie… donc synchroni-vie-té.. pour bien image rla vie du 2.7k et nous-mêmes ON EST UN 2.7K quand tu y penses… parce que même si vous êtes issus de quelque chose, vous ne savez pas ou vous vous en allez vraiment… après la mort, y va vous arriver quoi… vous savez pas…vous venez de ou… oui tu viens de ta mère mais… (39.45)

VANESSA

59 : c’est comme le hummmmm …la forme d’une vibration (39.50)

PIERROT

60 : C’est ça, y avait aussi des parallèles avec ça …ça répond à ta question?… Donc je vous donne un exemple qui m’est arrivé sur la route d’impossible par exemple … J’ai jamais été an danger sur la route malgré le fait que j’ai jamais demandé à manger, j’ai jamais demandé à dormir …par exemple, à un moment donné je suis dans le parc, après Val d’or…. Ou j’ai faim… ou je marche.. ou je n’ai pratiquement aucune chance de m’en sortir …Mais je me dis… wowww. Quand même… c’est mon rêve et je ne triche pas avec mon rêve… et là y arrive u  camion avec 2 gars dedans qui vire dans un petit chemin pas loin … je m’en vais… ils ont une boîte à lunch.. mais comme j’ai juré de jamais demander à manger pour voir si l’univers prendrait vraiment soin de moi… Je demande pas… et je repars.. et je me dis.. maintenant avec la faim qui me tourmente qu’est-ce que je peux faire? … je vais écrire une chanson …moi j’écrivais des chansons sur la route … et là je m’en vais sur une roche avec ma guitare… et là, y a deux personnes de Radio-Québec qui me cherchent… Ils voyent une guitare briller à l’horizon… ils font le tour, y reviennent… y me disent, on a entendu parler de toi à Rouyn, on te cherche pis on a de quoi à manger dans le char… j’ai dis quand même… c’était quand même juste des cheaps, des peanuts, des affaires de même… Mais la bible dit… tu seras nourri comme les petits oiseaux… y ont jamais garanti que tu aurais grand-chose 😊 … (41.17)

61 : (Suite à une question de Vincent qu’on ne comprend pas sur le tape) Tricher sur son rêve, mon ami, y a juste toi qui le sait… c’est intérieur à toi-même… ok…Chaque être humain est comme une feuille unique dans un arbre… si t’as remarqué… un arbre n’a jamais deux feuilles pareilles… une forêt… je te défie de trouver deux feuilles pareilles dans une forêt … impossible… un rêve, c’est comme une feuille dans un arbre… en même temps, les nervures de ton rêve, le respect des nervures de ta feuille, si tu triches avec ton rêve, ton rêve qui est ta feuille manque de soleil, manque de pluie, manque d’oxygène, manque d’éclairage, (42.32).

62 : (suite à une question de Miro qu’on ne comprend pas sur le tape)… C’est ce que j’appelle les débris de la mémoire du k-oeur… Ce qui est intéressant, c’est qu’un rêve a des métamorphoses, mais si tu regardes en arrière de ta vie puis tu regardes ou tu t’en vas… tu fais le point.. Par exemple, moi aujourd’hui à 72 ans, si je regarde en arrière… mon rêve a toujours été présent … mais un rêve, c’est d’une politesse, d’une élégance, d’une discrétion , il respecte ta liberté à 100%100 … mais y va toujours quand même se manifester… (43.03)

63 : Exemple… chez nous quand je suis tout petit… y a juste 3 livres… adagio de Félix Leclerc, Ti-coq de gratien Gélinas et Jean Narrache … Je ne sais pas lire, je ne sais pas écrire… mais je vois le dessin du vagabond… ça va être moi, ça va être moi … J’ai 3 ans, je sais que ça va être moi… (43.35)

J'parle tout seul quand Jean Narrache: poèmes by Jean Narrache

65 : alors je donne un exemple concret, je veux pas être trop long là …à un moment donné,je rencontre comme vagabond un homme qui veut se suicider… parce qu’il fait de la poterie… il fait des petits oiseaux qu’il vend dans les salons des métiers d’art du Québec …a un moment donné y casse, y veut se tuer… et là on marche ensemble … y me dit je commence à me sentir bien… je lui ai dit… regarde mes pieds… as-tu remarqué que ça fait une heure que mes pieds marchent à ton rythme… qu’est-ce que t’attend pour marcher à mon rythme? … et là on commence à se stabiliser… Je lui ai dit… comment est-ce que ça a commencé ton rêve? Ah y dit… la iere fois que j’ai fait un oiseau, j’avais un de mes poèmes dessus … ah oui .. tu l’as-tu encore cet oiseau … oui je l’ai… emmène-moi chez vous… J’arrive chez eux… y me montre son ier oiseau avec son poème dessus… montre-moi les autres après… y avait plus de poèmes… je lui ai dis… ton rêve c’était de te servir de tes oiseaux que tu vends pour marquer tes poèmes… c’est ça ton rêve… mais t’as triché avec ton rêve pour gagner ta vie.. (45.23)

66 : Ce qu’il a fait, moi je suis parti, y a recommencé à faire de la poterie, y a mis des poèmes sur ses oiseaux et son rêve a pu continuer… tricher avec son rêve, c’est unique à chaque feuille d’un arbre… la même chose que l’autre vit… lui y triche pas avec son rêve, mais toi tu triches avec le tien … mais seul toi tu le sais avec toi-même…

GAELLE

67 : Ok moi j’ai quelques observations, si tu le permets, plus synthétiques … dis-moi si je me trompe …est-ce que… quand tu dis wow … est-ce que ce n’est pas simplement , mettons, UNE ÉQUATION DU K-OEUR? ( Pierrot… j’adore, pile) … Donc, quand tu fais wow, c’est une équation du k-oeur …C’est à ce moment-là, ou tu t’exclames, wowwwww …QUE TU RENCONTRES LA FISSURE DU TEMPS … (Pierrot… tout à fait) … Donc on est d’accord … (Vanessa… la fissure du temps?) Ouais … tu sais quand on est ému devant quelque chose, on a l’impression de vivre pendant quelques secondes … un espace-temps … dont on est pas sçur c’est quoi cet espace-temps-là …et je pense que c’est comme sur quoi sur Pierrot essaie de mettre le zoom…

68 : Par exemple, quand tu rencontres quelqu’un que tu aimes… ta fille ou… tu es vraiment juste témoin de quelque chose de beau… et le moment ou tu t’exclames… tu dis WOWWWW … tu en es conscient… mais y a quelque chose qui est plus fort que toi lorsque tu dis … WOWWWW.. c’est ce moment-là D’ÉBRANLEMENT ou ton K-OEUR S’OUVRE À UNE ESPÈCE DE JOIE … dont tu n’as pas tous les paramètres et je crois que c’est sur ça, Pierrot, que tu veux mettre la lumière…(Pierrot… tout à fait) (47.37)

69 : Et dans le fond, ta formule … wow-t=2.7k? … donc ce que tu fais, c’est que t’essaies de comprendre vraiment quelle conduite est-ce qu’un être humain peut avoir pour s’accomplir le mieux.. donc tu prends donc quelques propriétés… donc ce moment de pureté de l’âme, DU K-OEUR ou tu fais WOWWWW … et tu rajoutes -T qui veut dire, moins la tricherie… qui ne triche pas… et là tu fais égal … donc si tu es capable de t’exclamer avec cette pureté de l’être -là et être capable en même temps de respecter de façon rigoureuse ta vie onirique , donc ton rapport au rêve… qu’est-ce qui se passe… on est d’accord (Pierrot… c’est ça, c’est ça) (48.19)

70 : Et donc, cette équation sociale… appelons ça comme ça, que t’as essayer de créer …en disant 2.7k… c’est la rencontre finalement, avec ce que t’appelles l’univers ou ce que t’appelles toi comme fragment de l’univers a vec quelque chose de beaucoup plus grand… (Pierrot c’est ça) Mais c’est ça que tu vas développer après …

PIERROT

71 : Le prochain atelier va être uniquement centré sur le 2.7k … toute la k-osmologie que ça a amené à redessiner … dans le rapport au k-orps humain … sortir du FREUDISME par exemple … Freud, Lacan… en tout cas, ça va être le prochain atelier (48.57)

GAELLE

72 :  autre question … C’est dans l’équation maintenant que je vais pousser… avant de revenir finalement sur ce qu’est la fusion de Pierrot vagabond de la lettre K … l’île de l’éternité de l’instant présent … est-ce que ce n’est pas ce que t’appelles aussi LA VIE PERSONNELLE ŒUVRE D’ART? (49.23)

PIERROT

73 : tout à fait… ça c’était le prochain atelier…la vie personnelle œuvre d’art … alors c’était le prochain atelier aussi… la conséquence du 2.7k c’est la vie personnelle œuvre d’art… tout à fait (49.31)

GAELLE

74 : Donc ce moment justement ou tu fais de ta vie intérieure LE JARDIN D’UNE ŒUVRE D’ART… (Pierrot… tout à fait) … puis dans le fond … l’œuvre d’art idéale, l’œuvre d’art concept qu’il s’agit fondamentalement (Pierrot.. tout à fait…) .. Donc j’essaye de comprendre… donc mettons … donc, si je reprends la figure de ton sculpteur avec ses oiseaux … sa vie personnelle œuvre d’art a été entachée parce qu’il a triché avec son rêve… (Pierrot… tout à fait) … donc entre le moment ou il a fait son WOWWW ou il a découvert la potentialité de TOUCHER À L’UNIVERS ONIRIQUE DU MERVEILLEUX … investit dans un oiseau … finalement il a triché avec son rêve… ce qu’il a fait qu’il n’était pas dans le 2.7k mais dans autre chose… (Pierrot… tout à fait) … ok (50.24)

75 : Comment du coup le vagabond céleste … est-ce que le vagabond céleste est une équation? (50.49)

PIERROT

76 : Le vagabond céleste est fondamentalement une équation… c’est sûr, comme je l’ai expliqué la dernière fois, quand … je commence… j’écris l’île de l’éternité de l’instant présent .. après avoir quitté la scène après 32 ans de carrière… ça marchait mon affaire, je venais de signer 3 ans de contrat… on faisait 250 shows par année…. Pas de problème… mais je me rends compte que mon rêve c’est d’être vagabond … puis si je continue de même, je vais tricher avec mon rêve… parce que déjà faire de la scène, c’est déjà une forme de vagabondage… MAIS T’ES PAS UN VAGABOND ABSOLU … t’as pas été jusqu’au bout de ton rêve… ce qui m’amènera d’ailleurs à vagabonder l’hiver à Toronto, m’en aller à l’armée du salut … dans des conditions plus drastiques … juste pour voir si mon rêve me réchaufferait pareil… j’avais 60 ans à ce moment-là … (51.44).

77 : oui, à ce moment-là, je quitte … j’écris l’île de l’éternité de l’instant présent à partir des expériences de la scène, de la courbure du temps, la fissure du temps, le camp Ste-Rose (Anikouni) , la maîtrise sur le rire ou arrive le rire de l’incongruité qui a rapport à l’île (the pure joy of laughing girl), l’expérience du clown du Japon… tout ça c’est uine intri-k-ation de chemins qui fait qu’à un moment donné j’arrive chez mademoiselle Marie  comme ERRANT-HOMME-MAISON… et là , ça m’a pris 7 ans à écrire Monsieur 2.7k , un 1000 pages qui est téléchargle gratuitement sur internet (www.reveursequitables.com/ cahier de presse/monsieur 2.7k) qui est écrit pour ne pas être lu … (52.15)

78 : et à ce moment-là, je m’en vais squatter pendant 4 ans, à dormir sur une table à Recyclo-livres … à me poser des questions sur la vie personnelle œuvre d’art , le pays œuvre d’art et la nano-citoyenneté-planétaire … puis quand j’ai terminé la marche de la lettre K tout au long du roman…. Je quitte immédiatement (la lettre K sort de la littérature) et je me mets à vagabonder le pays et là surgit la question : SI JE PRENDS SOIN DE L’UNIVERS EST-CE QUE L’UNIVERS VA PRENDRE SOIN DE MOI? (52.36)

79 : C’est le wow-t=g3 qui se transforme en wow-t=2.7k … et là, je rencontre des amis et on crée une équipe de recherche pendant 14 ans… et là s’ajoute le point d’interrogation (?) … qui est extrêmement important le (?)… pourquoi? Parce ce quie st important, c’est d’habiter la question sans jamais chercher la réponse… JE NE SAIS PAS D’OÙ JE VIENS, JE NE SAIS PAS QUI JE SUIS, JE NE SAIS PAS OU JE M’EN VAIS … Je ne dois pas chercher la réponse… je dois juste me dire… QUEL EST TON RÊVE?  ….. ….. Un rêve c’est jamais une réponse… Un  rêve c’est l’accès AU 2.7K DU MERVEILLEUX DE LA VIE.  A ce moment-là, je me mets à vagabonder 4 universités , pendant 5 ou 6 ans … dans toutes les disciplines… C’est là que j’ai rencontré Gaelle pendant 3 ans… (53.26)

80 : (après une question inaudibles sur le tape)… non l’idée c’est que faut jamais chercher des réponses à qui on est, d’où on vient et ou on s’en va… y faut juste habiter la question… QUEL EST TON RÊVE? … Y faut juste que tu convoques ton rêve qui lui va venir à toi vraiment comme quelque chose qui vient de l’île de l’éternité de l’instant présent … mettons si je me lève debout là … puis je vous parle à 72 ans, intérieurement, je suis sur mon île et je suis un phare qui est juste une lettre… LA LETTRE k… et c’est la lettre K qui vous parle et déjà, parce que je suis rien (J’étais arrivé à être maître de rien) maître de rien, ça veut dire que t’es rien … une grande joie d’être rien… t’es pas obligé d’écoeurer les autres avec ce que tu es.. (54.20)

81 : et là, t’es une LETTRE k qui a traversé l’éternité … la neige et le vent … c’est vraiment ça… qui a traversé l’éternité, la neige et le vent … et là tu te rends compte que c e que tu as à dire… le clown du Japon avait compris ça… tu ne peux pas le dire à des milliers de personnes … tu peux juste le dire à des gens que la vie t’envoie, comme vous autres par exemple aujourd’hui . Et comme quand on fait une œuvre puis on l’a crée en copies limitées … je sais pas comment… tu sais, tu fais une œuvre… puis t’en fais juste 20 exemplaires signés … et la même chose, si tu te mets à répandre ça ce que je dis là à tout le monde… LE RÊVE SE RETIRE… (54.54)

82 : Le rêve… c’est-à-dire, comment expliquer… le cadeau qui t’est donné de l’île de l’éternité de l’instant présent peut t’être retiré à tout moment … le wow pareil, si tu ne respectes pas le caractère sacré de ce qui t’a été donné … et là ça devient comme un problème … et de là pour lequel t’arrives plus à communiquer vraiment… tu te renfermes, moi je suis avec Gaelle depuis 3 ans, nuit et jour … je vois pas personne, je pense que le plus grand nombre de personnes que j’ai vu depuis 3 ans, c’est vous autres. Pendant des années, j’ai toujours dit à Gaelle ou aux autres … je ne suis pas prêt à parler…Puis Gaelle en avait des bribes… mais ça a pris l’Atelier de la méthode comme je disais à Gaelle pour être capable de m’exprimer oralement et d’oser faire une synthèse… (55.42)

83 : (la demoiselle de 9 ans veut que je lui raconte une histoire) … Oui Mademoiselle… moi j’ai une petite histoire pour toi… regarde bien si c’est beau… je suis vagabond … Je suis au lac à Beauce, là je dors sur un congélateur dans un restaurant… c’est une belle histoire hen (rires) … et dans le parking, y a des camionneurs … et je dis aux camionneurs qui dorment là … les gars, si vous avez des problèmes la nuit, cognez dans la fenêtre, j’ai du mauvais café … m’a vous ouvrir… (56.18)

84 : Une nuit, y a un homme qui arrive, y est 4 heures du matin… c’est l’hiver, y cogne dans la fenêtre…y est avec ses 2 enfants pis son gros chien … y vient de se séparer… comme il est obligé à faire du camion … il est avec ses 2 enfants puis son chien… une petite fille de ton âge … et un petit gars juste un  petit peu plus vieux … y arrive à 4 heures du matin… les enfants sont tannés d’être dans le camion …y cogne… je sors mon vieux café … pis là la petite fille a dit.. j’aimerais ça avoir de l’eau… (56.40)

85 : ah que j’y dis… j’en ai pas… mais j’ai juste de l’eau.. fraîche, fraîche, fraîche, fraîche … c’est de l’eau magique … et là, je commence à raconter l’histoire de l’eau fraîche, fraîche, fraîche et la petite fille a prend son verre et elle boit… est contente… Le p’tit gars finit par dire… j’en veux moi aussi… ah … c’est pas la même eau pour les petits gars… c’est de l’eau fraîche fraîche fraîche… fraîche, fraîche….. fraîche, fraîche, fraîche… Mais pendant une heure, j’ai pu détendre les enfants , qui fait qu’ils sont retournés dans le camion dormir , pis le père a pu continuer avec le chien avec les enfants qui dormaient dans le lit en arrière .. . (57.18)

86 : Mais le plus beau de l’histoire, c’est que pendant des semaines, les enfants ont achallé le père parce qu’y voulaient plus boire de l’eau, y voulaient de l’eau fraîche fraîche … fraîche fraîche fraîche… fraîche fraîche… et là le père arrive avec les 2 enfants, le chien … au restaurant là ou était mon congélateur… y dit… On aimerait ça avoir de l’eau … la propriétaire a dit… oui on en a… non non… on veut de l’eau fraîche fraîche fraîche fraîche … fraîche fraîche fraîche… fraîche fraîche… la propriétaire a dit… on n’a pas ça ici … le monsieur vagabond nous a dit qu’y en avait…. (57.42)

87 : Tu comprends, c’est ça l’île de l’éternité de l’instant présent … ce que tu vis aujourd’hui, avec tous nous autres, ma petite fille de 9 ans, ( la jeune fille de dire… est-ce que c’est de l’eau du fleuve St-Laurent… rires)… Mais je m’étais dit… à un moment donné, je décide d’aller tremper mes pieds dans l’océan pacifique, dans l’océan atlantique… pour écrire mon roman… et là je m’en vais jusqu’à Halifax … et là je suis chanceux… je vais pouvoir tremper mes pieds dans l’eau de l’atlantique pour écrire mon 1000 pages… et là je mets mes pieds et malheureusement, l,eau est froide et c’est des égouts…rires.. (58.28)

88 : donc… ce que je vous raconte, c’est juste l’histoire d’une feuille d’un arbre… mais ne prenez jamais comme acquis que cette histoire-là vaut pour chacun de vous autres…ça vaut pour ma feuille… On a tous des histoires différentes… Une mère de famille, qui décide d’investir sur son enfant .. et qui prend soin du rêve de son enfant … plutôt que de prendre soin de son enfant … AVIENT DE FAIRE WOWWWE SUR SA VIE DE MÈRE DE FAMILLE… (59.22)

89 : (Pierrot reçoit un cadeau de la jeune fille de 9 ans) un dessein sur un papier qui le représente debout , feuille en arrière de laquelle il est écrit …

PIERRO VAGABOND …. TU FAIS BEAUCOUP RIRE… MERCI BEAUCOUP … TU EST TRÈS POÉTIQUE ….TU ES GENTIL AVEC LES AUTRES…

90 : Pierrot y va le garder, puis il va le mettre en dessous de mon tapis… Pierrot y dort sur le plancher, sur le tapis … parce que j’aime ça écouter le fleuve St-Laurent qui passe en dessous de la bâtisse… En attendant, je vais le mettre avec mon diplôme… parce que j’ai reçu un diplôme de vacciné …

GAELLE

90 : On arrive bientôt à la fin … moi je me pose une question … plus pratique… (1.01.38)

VINCENT

91 : Moi, je me posais la question… Est-ce que tu choisis ton rêve? Est-ce que tu choisis vraiment de prendre soin de ton rêve? Parce que, aussi dans un arbre, t’as des feuilles qui sont à l’ombre… elles ne vont pas avoir autant de lumière… y a du déterminisme? (1.-1.57)

PIERROT

92 : Je suis rendu à cette question-là… Ça , c’est la question de métaphysique fondamentale sur laquelle moi je travaille en ce moment… la question , elle est magnifique… mais j’ai pas de réponse… et je sais pas si je vais avoir le temps… mais peut-être toi tu vas en trouver une après moi … mais moi c’est le 4ieme et le dernier atelier qui est LA POÉSIE AU SERVICE DE LA POLITIQUE… c’est là que je passe de la vie personnelle œuvre d’art au pays œuvre d’art … à la nano-citoyenneté-planétaire… pour que tout le monde ait la même chance d’avoir une vie personnelle œuvre d’art … et donc avoir un rêve qui est respecté par les autres…Donc, y a tout un programme politique à partir DU VOILE D’IGNORANCE DE JOHN RAWLS qui a été pensé à travers les années… (1.03.13)

93 : Donc, c’est le dernier atelier… Comment arriver à un programme politique planétaire pour que chaque être humain aie le droit et un devoir respecté universellement DE VIVRE PAR SON RÊVE…(1.03.27)

VINCENT

94 : Je me suis arrêté sur la question de John Rawls … la iere fois que j’ai appris ce que c’était la philosophie de John Rawls, je l’ai rejeté immédiatement, parce que je trouvais impossible…pour un groupe de personnes de prendre les décisions pour les autres … puis même si tu arrives là … t’arrives à l’île, est-ce que t’es vraiment en position d’avoir du jugement… t’as besoin d’une certaine raison … c’est un peu paradoxal … de juger de ta raisons pour juger de lois puis en même temps d’effacer toute mémoire … (1.04.09)

95 : C’est le 4ieme atelier … c’est le politique, mais je t’avoue que la façon dont j’ai tissé le fil d’or … c’est une expérience de pensée à partir de laquelle j’espère … je cherche des milliardaires autrement dit… là on pourra aborder Margaret Sanger… aborder toute la philosophie reliée entre la poésie et la politique… et comment ces questions-là sont extraordinairement pertinentes… et comment j’ai tenté dans les dernières années, depuis 14 ans …de trouver un fil politique pour y répondre… (1.04.42)

GAELLE

96 : est-ce que je peux faire le clin d’œil à la justice épistémique?… Parce que ta question fait partie des discussions qu’on a eu souvent tous les deux … ou je suis vraiment l’avocat du diable … moi j’adhère à sa démarche poétique …  mais y a effectivement des questions fondamentales qu’il faut se poser…(1.05.08)

97 : Cela dit … pendant que Pierrot parle là, il a , au retour de son vagabondage… il a donc commencé à travailler avec une équipe , donc un concierge, une jardinière…chez qui il vivait… il a passé presque 14 ans avec eux… donc Marlene et Michel, ce sont des amis, et qui ont fondé le groupe… LES RÊVEURS ÉQUITABLES … et donc, ces trois-là, Pierrot en fait (c’est un couple Marlene et Michel) … Pierrot donc vivait dans une petite chambre . dormait par terre… et ils ont décidé d’essayer d’imaginer comment la dimension politique de ce parcours poétique pouvait se documenter pour pouvoir prendre forme à l’intérieur d’un doctorat sur lequel ils travaillent (1.05.45)

98 : et donc moi mon rapport avec eux … j’écoute, je les accompagne, je les aide un peu sous tous les aspects… et récemment … y a quelques années, quand Pierrot m’a rencontré … on discutait, puis …je lui ai fait part de l’idée que … il travaillait dans ce qui s’appelle la justice épistémique, qui est formulée en Amérique du sud dans les contextes ou on parle davantage souvent de thématiques comme la pauvreté, ce genre de chose… et finalement, lorsque Pierrot travaille avec Marlene et Michel, Pierrot, c’est le plus érudit des trois … Michel lui est concierge, Marlene elle enseigne la mode, mais sa grande passion c’est le jardinage … (1.06.32)

99 : Mais ce qui va être intéressant dans son quatrième atelier, qu’on prenne le temps de revenir dessus, c’est que, pendant 14 ans, ils ont expérimenté, à la suite de tout ce que Pierrot nous raconte depuis 2 ateliers, ils ont expérimenté de façon concrète … comment est-ce qu’ils peuvent vivre la justice comme équité à trois… dans un couple .. et donc pendant 14 ans, ils ont eu ce qu’ils appelaient UN CONSEIL D’ADMINISTRATION DE LA CRÉATIVITÉ… ou tous les jours donc, ils travaillent et ils se sont donnés aussi des règles de travail … de telle sorte que les ENJEUX DE L’EGO … soient le plus possible tassés… donc ça va être intéressant… (1.07.07)

100 : Et là récemment, je les ai mis en contact avec un chercheur que je connais assez bien… Baptiste Godrie… qui travaille en fait sur des questions de justice épistémique .. c’est le directeur en fait… du crémis … un centre de recherche sur les inégalités sociales et ils ont un petit laboratoire qui s’appelle ÉPISTÉMÉ… auquel j’ai appartenu un certain temps, mais Baptiste … aussi , ce qui est intéressant, c’est que lui il travaille vraiment sur ces questions-là … et il a donc mis en place un outil … donc pour réfléchir sur ces enjeux-là … ET UN DES RÊVES DE BAPTISTE.. c’est de travailler avec des gens qui en fait proposent des réflexions par un doctorat non académique à partir justement d’expériences sociales… (1.07.44)

101 : Donc, on vient de commencer le travail avec Baptiste parce que j’ai demandé à Baptiste de venir, parce que … je connais trop bien Pierrot … c’est sur que j’ai une empreinte … Je connais assez bien Marlene et Michel , mais je pense que malgré tous les éléments positifs qu’il y a … il y a beaucoup de points aveugles et de dysfonctions … que je pense qwue Baptiste va emmener de son point de vue … comment est-ce que la théorie peut être corrigée ou pas? Donc ça fait partie vraiment des éléments plus politiques qui sont vraiment ancrés dans le politique là (1.08.23)

PIERROT

102 :  On en a sorti trois lois à la John Rawls … dans notre travail de 14 ans… la ière … c’est celle des archétypes hologrammiques … quand on se rencontre… ce n’est pas Michel Woodard, Marlene Auld ou Pierrot Rochette… c’est Michel le concierge, Marlene la jardinière et Pierrot vagabond … la deuxième loi, c’est qu’on fonctionne par 3 wow… c’est-à-dire que tant qu’y a pas trois wowww …tu ne persistes pas à convaincre l’autre que ton idée est meilleure que la sienne… tu continues à travailler … et la troisième loi, la plus importante… ON EST TROIS PEINTRES … qu’est-ce que ça veut dire… trois feuilles d’arbres différentes… qui ont plaisir à signer une peinture sur une même thématique mais chacun avec sa singularité respectée… dans son rêve … (1.08.58)

PIERROT

102 :  On en a sorti trois lois à la John Rawls … dans notre travail de 14 ans… la ière … c’est celle des archétypes hologrammiques … quand on se rencontre… ce n’est pas Michel Woodard, Marlene Auld ou Pierrot Rochette… c’est Michel le concierge, Marlene la jardinière et Pierrot vagabond … la deuxième loi, c’est qu’on fonctionne par 3 wow… c’est-à-dire que tant qu’y a pas trois wowww …tu ne persistes pas à convaincre l’autre que ton idée est meilleure que la sienne… tu continues à travailler … et la troisième loi, la plus importante… ON EST TROIS PEINTRES … qu’est-ce que ça veut dire… trois feuilles d’arbres différentes… qui ont plaisir à signer une peinture sur une même thématique mais chacun avec sa singularité respectée… dans son rêve … (1.08.58)

103 :  Donc on s’est approché beaucoup du voile d’ignorance de John Rawls … de son expérience de pensée… parce qu’effectivement, le vrai problème … y a jamais personne encore sur la terre qui a pu appliqué le voile d’ignorance de John Rawls de façon concrète… je pense qu’on est à veille d’y arriver et peut-être qu’on n’y arrivera pas non plus … fait que c’est pour â que je me fais valider par Gaelle, par Baptiste, par l’atelier de la méthode et peut-être qu’à un moment donné MES PARTENAIRES DE RECHERCHE, MARLENE LA JARDINIÈRE ET MICHEL LE CONCIERGE viendront ici pour qu’on puisse devant vous autres … peut-être qu’au dernier atelier, on pourra les inviter …de façon à ce qu’ils puissent témoigner de ces 14 ans-là … qui sont d’ailleurs… le blogue, si tu vas sur internet… www.lepaysoeuvredart.ca… Y a 7000 pages qui témoignent … donc y a tout un travail si tu veux, au niveau de l’épistémologie, de la méthodologie, de la métaphysique … donc y a tout un travail qui a été fait … et en plus de ne pas faire violence.. c’est-à-dire avec la culture que je m’étais donné, de ne pas faire violence à mes partenaires au niveau du jargon … Donc, comment établir des règles de non-violence et de respect entre nous … alors ça été un long travail.. on s’en est bien tirés je pense… (1.10.19)

VINCENT

104 : (question non compréhensible sur le tape) (1.10.26)

PIERROT

105 : Jamais… c’est-à-dire que c’est le WOWWW qui vient te chercher … une fois que t’as compris que tu ne cherches pas le WOW … le wow vient te chercher … prends par exemple cette jeune fille de 9 ans qui m’emmène ce petit texte… PIERRO VAGABON … Y a un wow … tu fais un wow … tu ne peux pas ne pas faire wow … je viens d émettre dans mon portefeuille un wow … et chaque fois que je vais sortir ce petit texte-là, je vais faire wow… oui mademoiselle avenir … (1.10.55)

GAELLE

106 : donc, je pense qu’on va lever l’ancre… donc tout ce que Pierrot nous dit là ,, et donc on a eu la pensée que ce doctorat va être déposé à l’observatoire du merveilleux… donc ça va être le ier doctorat populaire (hors académie)  qui va être déposé dans l’observatoire… Le doctorat qu’ils sont en train de faire … de façon populaire … donc hors académie, avec Michel et Marlene … parce que ça fait longtemps qu’ils se demandaient… mais ou  est-ce qu’on va déposer ça? … ça va être un événement ça! (1.12.146)

PIERROT

107 : Quand je suis arrivé chez Marlene et Michel, Michel venait de s’acheter une caméra … et donc on a tourné un vidéo d’une heure, qui va être sur you tube d’ici quelques jours … c’est en 2008, au printemps 2008 … un tape qui s’appelle L’ENGAGEMENT … dans lequel on s’engage à devenir des rêveurs équitables avec un programme d’équité… de recherche… et on a le vidéo … On a plusieurs documents… d’ailleurs Michel, a un beau vidéo qui s’appelle LA PELLE JAUNE d’une heure aussi… dans lequel il témoigne de sa condition humaine et de sa colère … oui c’est sur you tube… Michel le concierge, (1.13.44)

GAELLE

108 : Ouais, ils ont travaillé par archétypes hologrammiques … et dans le fond, quand on arrive dans une discussion des rêveurs équitables, tu n’es pas Vincent, tu n’es pas Miro, je ne suis pas Gaelle… mais il faut que tu te trouves, si tu veux, un avatar… donc c’est à travers ces avatars-là qu’on sort de la vie ordinaire… Donc lui il est Pierrot vagabond, Michel le concierge … et en fait… il s’appelle Michel le concierge parce qu’y a toute une théorisation sur sa colère aussi … et Marlene elle adore jardinière … et donc, quand ils se rencontrent, ils sont Pierrot vagabond, Marlene la jardinière, Michel le concierge… Donc, ça fait partie des stratégies qu’ils ont mis en place quand ils travaillent … (1.14.35)

PIERROT

109 : C’est-à-dire qu’on travaille… si tu vas sur reveursqeuitables.com , on travaille sur un projet depuis 14 ans maintenant qui est de réunir 39 personnes en cercle, dans différentes villes, dans lequel les gens amènent, soit un objet, soit un instrument de musique … et dans lequel, moi avec un bâton de parole, Michel avec sa guitare et Marlene à la caméra …. Le bâton de parole est la vedette… et les gens , on leur demande la question… Quel est ton rêve? … (1.15.00)

110 : Sur www.reveursequitables.com, en 2008… on a fait une iere expérience à St-Jérome… qui a été filmée … et qui est sur rêveurséquitables.com … de là l’idée d’une scène en rond encore pour s’approcher de John Rawls … Donc… comment faire en sorte, que quand tu réunis 39 personnes …qui ne se connaissent pas … de les mettre en situation… de ils ne savent pas ou ils viennent, ils ne savent pas qui ils sont, ils ne savent pas ou ils s’en vont … qui, par un  objet qui représente son rêve, ou un instrument de musique … et là, on a découpé sur internet et un jour l’ensemble au complet va être disponible sur you tube.. et tu vois des extraits de … moi mon rêve c’est ça… moi mon rêve c’est ça … (1.15.37)

111 : Et là les gens s’expriment, parce qu’à cause du bâton de parole… tant qu’ils ont un bâton dans les mains, personne ne peut les interrompre …et donc, on s’est beaucoup approché de la justice comme équité de Rawls… probablement qu’on va reproduire ça … On a été invités à faire un spectacle en Ontario … peut-être qu’on va le reproduire ça une deuxième fois … pour vérifier si la iere fois on a été chanceux ou si vraiment ça a marché… je vais suggéré l’idée à Michel … qu’on soit 39, autour des chaises , avec le bâton puis que les gens s’expriment sur leur rêve, comme à St-Jérome … (1.16.14)

112 : Donc c’est sûr qu’on arrivera jamais à John Rawls … mais c’est sûr qu’on va probablement au fur et à mesure développer des habiletés intellectuelles à partir desquelles ça devient possible de vivre une meilleure justice comme équité… et je pense que le rapport sur terre à l’équité provient d’abord d’une expérience de pensée… avant une expérience concrète à la Habermas (l’agir communicationnel) ou tout le monde parle puis y arrivent à quelque chose … faut d’abord arriver avec une théorisation d’une expérience de pensée… en tout cas… c’est notre perspective de travail à nous autres… (1.16.45)

113 : (la dame… commentaire inaudible sur le tape) … Moi je te dirais… la mystique du rêve de l’autre… c’est-à-dire que le secret pour moi … c’est jamais de prendre soin de ton rêve… mais c’est de prendre soin du rêve d’un autre qui éclaire ton propre rêve .. . et souvent quand j’étais sur la route, je disais ç des parents… Ne prenez pas soin de vos enfants, prenez soin du rêve de vos enfants …parce que si tu veux comprendre ton propre rêve, prends soin du rêve de ton enfant … tu peux pas faire autrement, tu ne peux pas rater ton rêve si tu prends soin du rêve de quelqu’un… (1.17.45)

114 : tu prends soin du rêve de ta grand-mère… et juste poser la question… Quel est ton rêve? … J’ai vu des gens sur la route là… quand j’étais vagabond … juste quand j’ai posé la question… quel est ton rêve là… arrêter le char … jamais ils ne s’étaient posé cette question… jamais jamais … finalement c’est comme si je venais de les sortir de la réalité et de les emmener dans l’île… d’u n coup… le wow… J’étais vagabond, puis je marchais … y a un gars qui arrête à un moment donné… j’étais sur la 117 .. oui mademoiselle (la jeune fille de 9 ans qui veut poser une question.) (1.18.23)

LA DEMOISELLE DE 9 ANS

115 : Ça veut dire quoi un vagabond?

PIERROT

116 : Ta question est bonne … Y a une différence entre un itinérant et un vagabond … un itinérant, en général, se tient à côté d’un centre de nourriture … c’est quelqu’un qui souffre de problèmes sérieux souvent au niveau de la santé mentale… Mais un vagabond, c’est quelqu’un  qui prend la décision d’entreprendre un voyage parce qu’il est habité par une question extraordinaire… et qui prend le pari que la route va l’aider à habiter le merveilleux de sa question … tout en sachant qu’il ne trouvera jamais la réponse … ça c’est la différence entre les deux… (1.18.52)

117 : alors quand je me ramassais à l’armée du salut … j’avais le rêve moi de faire toutes les arm.es du salut du Canada… pis quand je suis arrivé à l’arm.e du salut à Toronto… on m’a dit… ta vie est en danger… t’es trop de bonne humeur pour être icitte toé … dans ma chambre, j’étais couché au 2eme étage d’un lit… On m’appelait Santa Clauss à cause de ma grosse barbe blanche .. On pensait que j’étais un agent double parce que je ne consommais pas alors qu’il se vendait du crack pendant que je dormais… (en regardant la jeune fille de 9 ans dans les yeux…) Crack, c’est des crocker jack (rires) …(1.19.32)

118 : pour répondre à ta question… si tu prends soin du rêve de l’autre… t’oublies… un rêve, c’est pas quelque chose qui est sérieux … c’est un cadeau qui t,es donné par la vie comme une feuille dans l’arbre.. donc si tu prends trop au sérieux … tu peux pas passer… si tu prends le rêve de l’autre au sérieux … tu gagnes …

LA DEMOISELLE DE 9 ANS

119 : Est-ce que t’as une maison?

PIERROT

120 : J’ai donné ma maison un jour, je suis sorti , je l’ai donné, la t.v. marchait encore… je ne suis jamais revenu … donc non j’ai pas de maison …est-ce que j’ai un lit?… non je n’ai pas de lit… je dors sur un tapis… chez Gaelle… (rires) … j’ai pas de biens matériels, j’ai pas de logis …j’ai pas d’adresse… tellement vrai qu’un jour, je suis arrivé à l’impôt … puis je rentre… Bonjour Monsieur … je suis venu vous voir… le gars me dit… c’est parce que t’as pas le droit d’être ici sans rendez-vous … oui mais moi j’ai le droit parce que je suis venu vous dire que j’ai pas triché… le gars me dit… oui mais ça nous regarde pas… oui mais si vous me recevez, vous allez le voir  que j’ai pas triché … fait que le gars dit… viens à l’ordinateur… r’garde, on t’a perdu de vue depuis 4 ans… ben je suis venu vous dire que j’ai pas triché … vous m,avez pas perdu de vue… c’est moi qui a décidé de sortir du … en attendant pour vivre d’autre chose… J’vous dois-tu quelque chose? … Ben non, si on t’as perdu, tu dois rien … ah ben vous êtes bien aimable… LA POÉSIE (1.21.05)

VINCENT

121 : Je pensais aussi la iere rencontre… comment tu vivais la solitude là-dedans? (1.22.30)

PIERROT

122 : T’es jamais seul … il y a une différence entre l’isolement et la solitude … tu sais que la nature morte en anglais ça veut dire LE SILENCE DES CHOSES … Donc, mettons que tu ne connais pas le local ici … quand je disparais puis on n’est plus là, le local a une vie … hors de nous …donc, si tu habites, sans savoir d’où tu viens, qui tu es et ou tu t’en vas … tu es exactement comme le local qui est là… qui est une forme de nature morte… qui est le silence des choses… et le silence c’est quoi? … le silence c’est fondamentalement l’île de l’éternité de l’instant présent, c’est-à-dire la joie absolue… (1.23.09)

l’instant présent, c’est-à-dire la joie absolue… (1.23.09)

123 :  Quelle est la différence entre la joie et le bonheur? … le bonheur, c’est quelque chose que tu vas chercher à avoir dans ta vie en répondant à tes désirs … la joie t’es donnée… quand t’as rien t’as toute … la joie t’es donnée quand tu es maître de rien … tout le monde peut devenir maître du rien … la joie t’es donnée automatiquement … a t’es donnée… et t’es jamais seul … et la solitude mal vécue, c’est juste une dysfonction du champ de bataille des désirs … c’est rien d’autre que ça … et tu n’es jamais seul (1.23.43)

124 : le bonheur c’est une quête… la joie t’es donnée comme un cadeau… quand tu fais wow… la joie t’es connée comme un cadeau …t’as rien cherché et ça t’arrives … comme par exemple, ma belle jeune fille de 9 ans, le petit mot que tu m’as donné , tu m’as fait un wow dans mon portefeuille … donc tu vas mériter de l’eau fraîche, fraîche, fraîche, fraîche (rires) (1.24.22)

125 : Bon, je pense que j’ai besoin d’un bon 24, 48 heures … je vais le réécouter, parce qu’en fait … c’est plutôt au niveau de… comment dans notre projet … de JE EST PRÉCAIRE .. cet atelier-ci… parce que tu sais comme dans le ier atelier … on était arrivé à… quand t’as présenté le ier atelier, Pierrot a montré un peu d’où est-ce qu’il est parti et on avait réussi à donner des propositions de mise en scène dans le cadre d’une installation … et là, y a eu beaucoup de choses… et tu as dis certaines choses aussi Pierrot ou tu m’as questionné à travers ce que tu dis par exemple … CE QUE JE VOUS DIS LÀ, NE DOIT PAS NÉCESSAIREMENT ÊTRE DIS À N’IMPORTE QUI… sauf quand les gens se sont amenés eux-mêmes par la vie …ce qui fait que ça me questionne … je prends 48 heures … parce que la séquence ici dit WOWWW … Je ne sais pas… puis toi aussi tu vas réfléchir … Comment dans le cadre d’un projet qui s’appelle JE EST PRÉCAIRE… (125.52)

126 : ( donc c’est ça la thématique de l’atelier) … donc tous les trois on va proposer des projets de réflexion, de projet artistique aussi qui vont traverser cette phrase-là… JE EST PRÉCAIRE… et donc, c’est que l’idée c’est qu’à travers nos travaux … c’est d’arriver donc à modéliser des expériences de pensée , à modéliser des formes de mises en plastie .. des questions qui nous traversent …

VANESSA

127 : … ( bout incompréhensible sur le tape) … déjà, y a une équation… (wow-t=2.7k?) … après ma 2ieme idée, c’est finalement, comment dire, y a plusieurs étapes, tu sais, je veux dire …simplement réussir à matérialiser, je ne sais pas de quelle façon …ces étapes… mais… je ne sais pas si c’est vraiment le contenu qui est important …ou le cheminement… tu vois … donc voilà, c’était juste une petite réflexion comme ça …

VINCENT

128 : Tu parlais de la joie qui est donnée, versus le bonheur que tu cherches … j’ai l’impression que dans une exposition , selon moi, que la meilleure façon d’atteindre l’état qu’on a vécu nous … la semaine passée puis aujourd’hui … ce serait de faire en sorte que laisser aller par soi-même sans forcer les choses …je sais pas… je trouvais ça intéressant quand tu parlais du clown …qui parle que tu peux pas adresser ton message à la planète entière tout en même temps, parce que ça perdrait son sens …dans la même mesure que… exemple …j’ai l’impression que dans le domaine artistique plus ça prend de l’ampleur, plus ça perd du sens… et que si… mettons… t’as une exposition… dont le but est explicitement de découvrir… non non… ça marchera pas… (1.28.30)

PIERROT

129 : Tu vois le danger hen … tu sais que Pythagore avait un drap… quand Pythagore parlait, y avait un drap par lequel tu étais enseigné l’autre bord du drap … pendant plusieurs années, avant d’avoir le droit de franchir le drap … (Vanessa… c’est beau ça) et c’était important parce que … c’était pas que ce qu’il avait à dire était important … mais bien pour démontrer que… NE SALIT PAS CE QUI EST SACRÉ … ce qui est sacré… ce n’est pas ce qu’on va te dire… c’est le caractère sacré à partir duquel on t’invite… (1.29)

VANESSA

130 : Ça fait aussi penser à la posture de Socrate qui accouchait… ce que tu entends parler finalement, c’est l’universalité de la chose… c’est de faire comprendre à l’autre que ça peut se passer de multiples façons.. c’est sûr que ça peut passer par des étapes mais ça pourrait être complètement différent.. (Pierrot… tout à fait) (1.29.20)

PIERROT

131 : de là les 4 questions… 1) quel est ton rêve? … 2) dans combien de jours? 3) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve? 4) et comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde? Et si tu savais à quel point je fuyais, de village en village pour ne jamais être là pour les réponses… parce que le danger c’est de devenir un gourou… alors que quand tu donnes 4 questions à chaque personne, c’est comme si tu lui donnais une lampe pour éclairer sa feuille de l’arbre. (1.29.56)

VANESSA

132 : Mais en même temps, maintenant qu’on discute de ça, y a comme deux choses… y a plein d’histoires que tu racontes , et quand t’es en train de raconter , il se produit quelque chose … donc le côté performatif peut-être sera aussi important, tu sais …soit une performance, soit une video… soit que tu te racontes et qu’on comprenne ton cheminement….  bien qu’on ne pourra pas t’écouter pendant une heure … donc peut-être ça ou … un autre truc qui vient de me flasher à l’instant … parce que quand tu te baladais sur le chemin et que tu parlais au gens pour leur poser… c’EST QUOI TON RÊVE? … peut-être juste une façon d’interpeller les spectateurs, c’est qu’il aie ces questions … Je ne sais pas encore comment … tu vois… donc pour l’instant, je vois ça … après ça peut prendre plein de formes, tu vois … je sais pas ce que tu vas décider poétiquement, comment tu veux l’amener et tout… mais du coup, pour l’instant, j’ai ces deux trucs-là, tu sais … (1.30.57)

LA MÈRE DE LA JEUNE FILLE DE 9 ANS

133 : l’important c’est d’expérimenter… et avec le drap , je trouve que aujourd’hui … on a de la difficulté avec la solitude … et tantôt vous expliquiez la solitude versus l’isolement … moi ça me parle beaucoup quand …quand c’est une expérience et c’est ça que j’ai fait le WOW… que je me souviens de quelque chose de spécial… l’important… c’est vraiment de sentir que l’on est choisi…(1.32.14)

PIERROT

134 : que la vie… dans le fond, je reçois un courriel dernièrement d’une madame qui est en détresse parce qu’elle a vécu des affaires épouvantables… et je lui réponds… LA VIE T’A ENVOYÉ À MOI… PARCE QUE LA VIE T’A ENVOYÉ À MOI… JE SUIS LÀ … tu comprends… c’est parce que la vie t’a envoyé à moi …et ça c’est bien important… regarde… la vie… LA VIE AUJOURD’HUI VOUS A ENVOYÉ À MOI…et faut respecter ça … (1.32.43)

VANESSA

135 : Et là je réalise aussi que les ateliers de la méthode font … nous c’es notre 3ieme réunion … mais je pense que l’importance de ces moments-ci… c’est que c’est pas venu de cette exposition… peut-être que si on le fait, c’est d’ouvrir ça aussi de façon aussi informelle que ça maintenant pis après si c’est organisé, ça va peut-être être moins informel… mais…tu vois, c’est cool, vous êtes arrivés comme ça … Puis Gaelle qui nous rassemble… je sais pas dans quelle mesure on a un observatoire , c’est un moment… si t’es là quelques jours… ben les spectateurs qui arrivent, alors qu’ils vont embarquer… ben voilà…(1.33.31)

GAELLE

136 : Je suis d’accord avec tout ce qui a été dit … moi j’ai une idée, mais qui vient de la connaissance d’autre chose qu’on ne sait pas par rapport à Pierrot … moi ce que j’ai beaucoup retenu, ce que j’ai beaucoup aimé, c’est … cette idée d’être choisi … qui m’amène aussi à me dire … dans la façon dont Pierrot a de parler de cette expérience-ci… c’est l’impression qu’il y a une forme de discrétion aussi … c’est-à-dire… on n’est pas dans l’ostentatoire …tu sais, y a quelque chose de très discret .. et qui corresp0nd peut-être aussi alors à ce que tu disais… TA PEUR DU RÉCEPTEUR aussi…

VANESSA

137 : très secret

PIERROT

138 : secret surtout…

GAELLE

139 : Et je me suis dit en fait… Pierrot il a un concept qu’il a élaboré, il y a quelque temps… ça s’appelle les QWALIA … Le qualia… c’est d’abord un terme en philosophie … qualia veut dire… qualité… en philosophie, c’est une forme de perception… qui fait débat aujourd’hui… les philosophes, les métaphysiciens ne s’entendent pas … mais l’idée c’est quoi… l’idée c’est de dire que … qu’est-ce qui se passe pour quelqu’un , lorsque par exemple, je de passe cette mandarine… et toi tu vas recevoir la mandarine avec ses propriétés.. Pour toi, elle va être orange … peut-être que pour toi, elle va être moins orange … peut-être que pour toi, c’est un type de sentiment … mais la perception privée que tu as… avec un objet, c’est ce qu’on appelle qualia.. (1.35.28)

140 : Et Pierrot lui, il a repris le terme de qualia et il a rajouter W …. Donc qwalia … mais ce qui est intéressant avec l’idée de QWALIA ..chez Pierrot, c’est que … sa réflexion sur le qwalia est reliée à l’idée du territoire , comme si un territoire pouvait cacher des formes d’entités … et je reconnais là quelque chose d’intéressant… c’est comme si tu fais un peu une chasse au trésor et que tu te dis finalement, quand t’es enfant, y a peut-être des génies qui se cachent dans un coin quelque part … et je trouvais que peut-être c’est une idée qui serait à exploiter …dans la façon dont il va raconter justement cette expérience du WOW-T=2.7K? … à partir peut-être de l’approche du qwalia … que tu découvres, mais dans un coin… je sais pas… c’est juste une idée qui m’est venue comme ça …(1.36.40)

VINCENT

141 : La tâche que l’installation veut accomplir est extrêmement difficile … elle doit être personnalisée … ça cherche quelqu’un qui va faire vivre le WOWWW… mais je pense que ça demande une expresse intimité entre une intrusion et quelque chose , comme tu disais, qui est informel … c’est pas nécessairement intime quand y a une formalité (1.37.22)

MIRO

142 : un wow collectif… y a un nombre x de personnes (1.37.46)

PIERROT

143 : C’était ça notre recherche des rêveurs équitables … quand on était 3, pour arriver à un wow collectif, LES LOIS DU WOW COLLECTIF … et ça on a beaucoup travaillé là-dessus … quand on avait un wow collectif, c’était un wow extraordinaire…qui nous laissait un parfum qwalien toute la journée… pour moi les qwalias, c’est quelque chose QUI SE PARTAGE D’UNE FAÇON CONCRÈTE PAR LE WOWWWW… (1.38.10)

144 : l’idée c’est le wow collectif… J’ai une anecdote pour terminer … Je suis vagabond, je me promène en pantoufles à l’université… y a des professeurs qui vont se plaindre aux gardiens et qui leur disent… Pouvez-vous mettre cet itinérant-là dehors… ça a pas d’allure, les gardiens viennent me voir y m’disent Pierrot …y en a qui sont pas de bonne humeur … Un moment donné, je passe devant une classe… y a un professeur qui parle de l’effet wow…   moi je rentre dans la classe sur le bord de la porte… je dis bonjour …y dit oui… moi j’ai dis j’ai travaillé toute ma vie là-dessus… ben y dit… viens nous en parler … J’arrive avec mes pantoufles, je m’installe … c’est un cours de doctorat d’ailleurs… le professeur est là avec ses élèves … et là je vois le professeur complètement heureux… et là je me mets à raconter que LE WOW… j’étais squatter dans une librairie alternative … quand j’ai vu que tout le monde était intéressé… j’ai arrêté ça … j’ai dis… je m’en va… L’EFFET WOW… VOUS ALLEZ LE PERDRE SI JE CONTINUE… (1.39.47)

145 : Je sors pis je m’en vas… mais y avait un effet wowwww collectif…c’est ça que je veux vous dire… et là ou t’as raison, c’est que l’effet wow collectif vient de quelque chose qui n’est pas prévu … et ce que j’appelle des ab-vénements ab-ccidentiels… Par exemple, on est en Ontario, on fait un  spectacle (Le duo Rochette-Lamarre) … On est dans un sous-sol d’église… et à un oment donné, y a une madame , qui est âgée, qui est venue en taxi, qui descend l’escalier à reculons, le corps déformé par l’arthrite… elle descend de même… elle arrive au spectacle et là, elle crée un EFFET WOW dans la salle… tout le monde la connait … Pourquoi? Parce qu’en une phrase … ELLE DIT… JE SUIS CHANCEUSE, J’AI ENCORE MES YEUX … alors que tout la salle se plaint qu’y y manque quelque chose … elle a dit.. Je suis chanceuse, j’ai encore mes yeux … (1.40.41)

146 : Moi quand j’étais sur la scène, je cherchais un vieux … qui me donnerait le gout de vieillir … puis moi j’allais chanter pour les mourants … quand j’allais chanter pour les mourants, c’était pas ben compliqué… j’avais mon petit banc, je m’assoyais … pis là mettons le gars , y y manquait une jambe…j’y disais… ON ES-TU MAL PAS DE JAMBE HEN… fait que tu suite le gars, ça réglait le problème , on pouvait jaser un peu … je fais le tour des mourants… et à un moment donné je commence à chanter. Et là je vois un homme aveugle à porte, âgé et heureux … J’ai dis à Denis …ah lui… chante une chanson, je vais y aller … J’ai dis Bonjour  Monsieur … c’est quoi votre secret… et là y me raconte … y dot moi, avant, j’étais journaliste au DEVOIR … puis depuis que je suis aveugle, j’ai jamais aussi bien vu les choses… (1.41.15)

147 : ah ben j’y ai dis… moi je veux vieillir de même … et j’ai ramassé comme ça des qwalia… des événements qwaliens… Je me rappelle d’un autre. Je suis sur la scène de l’auberge… je vois un vieux couple, un vieux vieux couple, y ont 90 ans… la madame elle embrasse la main du monsieur… ah je dis à Denis, chante une chanson, je m’en vais voir… ça me dérangeait pas d’arrêter, j’haissais â de toute façon …j’arrive… Bonjour madame, bonjour Monsieur … je vous ai vu dans le noir… lui embrasser la main… a dit.., vous savez y sort de l’hopital, pis y est encore ben tendre vous savez … ah j’ai dis… ma soirée est faite… (1.41.50)

148 : et j’ai ramassé comme ça des événements qwaliens … qui sont des DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU K-OEUR qui te permettent de voir qu’y a des gens qui respectent leur feuille, qui respectent leur rêve … et qui non seulement le respectent mais en témoignent par la beauté du monde …Pis j’ai tellement d’exemples de ramassés de même… (1.42.08)

GAELLE

149 : En théorie, c’est fait, donc tu l’emmènes… maintenant l’enjeu ici , c’est de se dire… si tu veux ramener cette idée-là en dehors de la théorie, si tu veux en fait, exprimer ce que tu appelles le qwalia qui permet de créer un événement non prévu auquel les gens se sentent convoqués…(1.42.45)

VINCENT

150 : L’installation de l’exposition pourrait être à l’extérieur de l’exposition … créer un accident pour les personnes qui vont voir cette exposition-là … (1.43.02)

GAELLE

151 : Mais c’est génial comme idée …

PIERROT

152 : LE WOW EST UN ACCIDENT DE L’ÎLE DE L’ÉTERNITÉ DE L’INSTANT PRÉSENT …Comment faire ça, je ne le sais pas, mais je sais que c’est ça …

GAELLE

153 : Le truc, c’est que le caractère performatif, ça laisse … comment je pourrais dire… le caractère performatif a une limite … qui est… la ière, c’est la limite physique … donc tu le fais combien de fois? … est-ce que tu vas le faire 15-20 fois … (1.44.42)

VANESSA

154 : Ouais, ça c’est à questionner… mettons le local est ouvert …

PIERROT

155 : Moi je le dis, parce que je connais le bonhomme qui est assis ici … d’une part… parce qu’à la longue , je te parie que tu vas me revenir sur l’idée que … à force de faire de la performance… ça arrive d’être à l’encontre de ton éthique … le récepteur  …donc y a cette dimension-là à laquelle je fais attention… mais je trouve des idées ici … parce que quand tu parlais de faire ça à l’extérieur, je trouve ça chouette… parce que je me dis… mettons que le QWALIA , c’est encre un objet impossible que quelqu’un trouve dans le terrain de l’exposition qui après ça amène à autre chose qui fait qu’après ça tu as une relation intime qui t’amène à trouver d’autres objets… je dis n’importe quoi … mais je trouvais que ça pourrait être intéressant.. de dire… ah j’ai trouvé  un QWALIA … J’ai trouvé un élément qui est audio… t’entends quelque chose qui se met à parler… c’est Pierrot qui est en train de raconter quelque chose… C’est quoi cette chose-là?  (1.45.48)

MIRO

156 : Comment, au lieu de l’habitude de contrôler comme on a l’habitude de le faire, tous les paramètres événementiels.. (inaudible sur le tape, batterie faible) (1.47.30)

PIERROT

157 : Moi j’ai une idée… UN DRAP … un drap blanc à l’intérieur duquel je suis …pis là, y a juste une eprsonne à la fois qui peut rentrer puis quand elle rentre, je lui demande QUEL EST TON RÊVE? Et c’est pas tout le monde qui peut avoir accès, c’est le hasard … (Vanessa, inaudible sur le tape) …Mettons que t’as un  drap et seules les personnes qui amènent un objet qui parle de leur rêve ont le droit d’entrer en arrière du drap… Le gars y est caché, y parle pas de lui… il ne doit jamais parler de soi … c’est la personne et son rêve qui compte… elle rentre… elle emmène son objet … quel est ton rêve? Dans combien de jours? Qu’as-tu fait aujourd’hui pour ton rêve? Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde? (1.49.09)

158 : Les gens sortent avec les 4 questions… y savent même pas c’est qui le gars, y savent pas quoi… y a même pas de performance… c’est juste basé sur QUEL EST TON RÊVE? … prends soin du rêve de l’autre puis dors sur ton rêve… à ce moment tu te dis… wowww j’ai rencontré mon rêve… j’ai pas rencontré le gars … j’ai juste rencontré mon rêve à travers le gars … C’EST UN ACCIDENT DU DRAP BLANC … La méfiance du récepteur va très loin chez moi … j,ai aussi la méfiance de moi-même comme émetteur … parce dès que tu deviens quelqu’un qui est intéressant, TU VIENS DE TUER LE RÊVE DE L’AUTRE. (1.50.14)

GAELLE

159 : J’aime l’idée du drap blanc, mais je ne suis pas sûr pour … non parce qu’y a des paramètres dans ce que tu as dit …  MERCI BEAUCOUP TOUT LE MONDE… (1.51.00)

—————

Tableau abstrait contemporain "PASSAGE" toile peinture moderne en relief  (bois) noir doré rouge orange bleu : P… | Peinture abstraite, Abstrait, Art  toile abstraite

PIERROT VAGABOND, TRANSCRIPTION DE SON ATELIER DE LA MÉTHODE, 3 … THÈME… LA NOTION DU 2.7K À PARTIR DE SON POINT ZÉRO, SOIT SON SÉJOUR CHEZ L’ERMITE DE ST-FÉLIS D’OTIS … CHANTAL POISSANT.

25 mars 2021

 

GAELLE

1: Comme d’habitude, toujours faire un rapport sur ce quoi on s’est laissés la dernière fois … (0.40)

PIERROT

2: Alors … dans le fond les 2 premiers ateliers étaient UNE ÉPOPÉE POÉTIQUE à travers laquelle il y a des thèmes qui se sont inscrits profondément, qui se sont sculptés … D’abord dans le ier atelier, bien sur, en référence à un point zéro soit le voile d’ignorance de  John Rawls, il y a eu le thème de L’ÎLE DE L’ÉTERNITÉ DE L’INSTANT PRÉSENT … la courbure du temps, la fissure du temps, la lettre K dans la littérature qui devient monsieur. 2.7k …qui sort de la littérature pour vagabonder… (1.13)

3: Dans un 2ieme temps, le 2ieme atelier, c’était de m’apercevoir aussi qu’il y a eu un autre point zéro qui partait du clown du Japon, les 4 étapes pour devenir maître de rien  … à partir desquelles le fameux WOWWWW . … de chacune des étapes (J’en avais trois de faites quand je suis arrivé à Victoriaville) … que le wow me posait question sur l’accès à l’île de l’éternité de l’instant présent par le wowwww … (1.46)

4: Et là, Suzanne Fortin, Gérard Cadieux et moi on s’est mis à travailler très fort quand j’étais squatter à la librairie alternative recyclo-livres … sur le wow et le wow – la tricherie (-t) et on est arrivé au =g3 (Gérard cadieux) … et moi je suis parti vagabonder avec l’intuition du wow-t=2.7k …. Je rencontre un physicien sur la route et je lui dis que , le 2.7k c”est une longueur d’onde  qui vient du big bang et que cette longueur d’onde là qui est devenue une onde-radio .. au début c’était une lumière bleue qui est passée à la lumière rouge qui est devenue une onde… (2.24)

5: à 400, millions d’années après le big bang, y a eu une accélération de la vitesse e l’espace-temps qui fait que l’ensemble de tout ce qui constitue l’univers a la même température (2.7k) …. ce qui conduit à un fond diffus cosmologique, un bruit de fond qui et une onde radio. Bon je savais à peu près ça mais j’en savais pas plus … (2.50)

6: Ceci dit… je suis sur la route … et je suis dans une expérience poétique et politique créée par une question…  SI JE PRENDS SOIN DE L’UNIVERS, EST-CE QUE L’UNIVERS VA PRENDRE SOIN DE MOI? …  et… j’ai un objectif … En fait, il se divise en deux … Le premier c’est de cartographier les rêveurs du Canada … que je rencontre sur ma route … et le 2ieme, c’est d’ensemencer le territoire du Canada … par 4 questions que je pose aux rêveurs au fur et à mesure que je change de ville et de village: : 1) quel est ton rêve? … 2) dans combien d ejours? 3) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve? 4) Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde? (3.31)

7: Et là, c’est sûr que j’ai un bâton, j’ai un chapeau, j’ai mon sac à d’eau, j’ai une guitare… je ne demande jamais à manger, jamais à dormir … et je surveille si, parce que je ne triche pas, l’univers va prendre soin de moi … Qu’est-ce que l’univers, ça je ne le sais pas encore… Pour moi l’univers avec qui je dialogue se résume à 2.7k… Y a pas autre chose que ça dans ma tête. (4.00)

8: Et là j’avais pensé avant de vous parler de l’ermite, Chantal Poissant de St-Félix d’Otis…chanter une de mes chansons de façon à pouvoir vous plonger et me plonger dans cette poésie qui était la mienne à ce moment-là … quand j’étais sur la route … (4.15)

9: alors, quand j’arrive dans une auberge à Tadoussac… y a un innou qui était peintre, avec qui je travaillais la nuit et je lui écris une chanson parce qu’il voulait que je parle de lui dans une chanson…  alors je vous la chante.

10: l’INNU AUX YEUX DE VELOURS

 

REFRAIN

toi le meilleur peintre de l’auberge
toi l’Innu aux yeux de velours

toi dont les doux pinceaux
submergent

les peines du monde par ton amour
les peines du monde par ton amour

COUPLET 1

c’est ton nain d’jardin
qui t’écrit cette nuit
cher Innu
t’es mon meilleur ami

j’vais bientôt tenter
d’traverser l’pays
en marchant
à fond mes 60 ans

sans même faire de pouce
sans aucun argent
dans une main
ma guitare sur ma faim

juste un vieux chapeau
presque rien dans l’sac à dos
mais dans mon coeur
des Innus le meilleur

COUPLET 2

c’est ton nain d’jardin
qui t’écrit cette nuit
cher Innu
t’es mon meilleur ami

y a deux mois deja
j’suis parti comme ça
marcher tout seul
les routes du Canada

tu t’es inquiété
plein d’courriels t’as envoyé

pour dire au monde
si vous l’voyez
ramassez-le

puis ramenez-moi le
pour que je l’réchauffe
de mes pinceaux
et de mon amitié

Pierrot
vagabond céleste (6.23)

————

11: Y faut dire que je prenais la route , nuit et jour, avec un bout de crouton de pain et un bout de quelque chose et à chaque fois de significatif  que je rencontrais quelqu’un  , pour lui dire merci de la rencontre. j’écrivais une chanson… Je la lui donnais et je repartais …et c’est comme ça qu’est arrivé à un moment donné la fameuse rencontre qui m’a obligé à réfléchir le 2.7k… (6.46)

12: Je suis sur la route, entre si je me rappelle bien Chicoutimi et tadoussac… ( en réalité c’était sans doute entre Sept-iles et Tadoussac…, sur la côte nord) … je traverse le parc, j’essaie de me rappeler … et là j’ai des ampoules, mes pieds saignent … Je suis dans le bout de St-Félix d’Otis … et je ne peux plus avancer … je ne peux plus avancer, j’ai faim, je suis fait … alors, je m’assoie , je ris puis je dis à l’univers (2.7k) … regarde, je te connais … si tu m’as fait des ampoules, c’est parce qu’il y a quelqu’un qui a besoin de me rencontrer … Donc, je m’assis et j’attends, parce que si je continue, je vais le rater … (7.30)

13: Et je m’asseoie … Y a une intersection un peu plus loin … ou sont tes boîtes et je ne bouge pas… Soudain y arrive un char … une auto qui arrête… ah…c’est celui  que j’attendais …  et le gars y sort de l’auto puis, il me regarde … je me lève et j’avance péniblement (mais sans que ça paraisse) avec mon bâton, mon sac à dos, mes ampoules …  Je me rends à lui et je lui dis (7.53)

14: Connais-tu un grand rêveur ou une grande rêveuse à qui je peux serrerla main avant de changer de village… Il me dit ouil.. elle est extraordinaire… C’est une ermite, elle vit dans le bois …  On l’appelle la sauvageonne … Je lui dis,… je peux-tu aller lui serrer la main… y dit oui… embarque …dans le char, je t’emmène tout de suite …  Et là, je suis dans l’auto, on fat des chemins , on rentre dans une forêt et là, à l’entrée de la forêt , y a comme un immense paravent d’arbres,,,  qui cache une immense clairière… je vois une petite cabane de paille … 2 lamas… je m’approche avec le gars, y me présente … Je vais vous montrer sa photo …à la jeune femme, c’est celle-ci …  elle c’est l’ermite de St-Félix d’Otis … Chantal Poissant … photo d’un article de journal que je vais vous lire…

15:

Rebelles passifs | tape dans le dos pour les pauvres en argent mais riches  de coeur

15 :ARTICLE DE JOURNAL SUR LA SEULE ERMITE FEMME AU QUÉBEC

Ermite depuis 18 ans maintenant?

REBELLES PASSIFS

Pour ceux et celles qui ont besoin de rire, de pleurer, de rêver, ou de prendre du recul.

(SAINT-FÉLIX-D’OTIS) Le 1er juillet 2011 prochain, Chantale Poissant célébrera son 13e anniversaire en tant qu’ermite. Vivant seule, recluse, sans électricité ni argent, la dame de 50 ans est heureuse. Et elle ne retournerait vivre dans la société pour rien au monde.

Elle se brosse les dents avec du charbon. Elle mange simplement ce qui pousse dans son jardin ou ce qui court dans les bois aux alentours. Elle fabrique son linge avec la laine de ses lamas. C’est son coq qui la réveille le matin. Elle se lave avec du savon fabriqué à la main à l’aide de produits trouvés dans la forêt, comme l’écorce des arbres. Elle cultive, cueille, créer, fabrique, invente. Elle n’a aucune difficulté à tenir le coup et fait preuve de beaucoup d’ingéniosité pour survivre à la manière d’autrefois.

En entrant sur la terre de Chantale Poissant, on fait un bond de 200 ans en arrière. Une grande hutte faite de bois et de paille se dresse dans la clairière, entourée d’arbres. «Ça, c’est l’abri des lamas, mais je dors là aussi parfois», dit Chantale Poissant, qui est actuellement en pleines «rénovations». En effet, elle construit un second abri, où elle demeurera bientôt.

Soulignons que Chantale Poissant avait fait le sujet d’un reportage en septembre 2008, publié dans le Progrès-Dimanche. Près de trois ans plus tard, la sympathique ermite de Saint-Félix-d’Otis est toujours aussi bien dans sa peau. Elle vit heureuse, dans la nature. Rien de son passé ne lui manque.

Mais pourquoi celle qui vivait dans un appartement de la municipalité s’est-elle retirée dans les bois peu avant ses quarante ans? Elle n’était tout simplement pas à l’aise avec la société, ses valeurs n’étaient pas les mêmes, explique-t-elle. «Aujourd’hui, je suis bien avec ma conscience», souligne-t-elle.

« À 12 ans, je voulais déjà filer mes vêtements. C’était juste dans l’ordre des choses que je vive plus tard dans la nature», raconte la dame, qui a une formation en exploitation agricole. « J’ai aussi économisé longtemps pour acheter cette terre. Et je dois payer des taxes à la municipalité, qui m’a octroyé un permis d’ermite», explique Chantale Poissant, en riant.

Elle n’a ni mari, ni enfant. « Pas pour l’instant», dit-elle, laissant la porte ouverte à l’amour.

Ce n’est pas parce qu’elle vit seule que Chantale Poissant n’est pas sociale. Elle reçoit parfois de la visite du village. «J’aimerais un jour vivre avec d’autres personnes. Peut-être bâtir une grosse résidence avec des adultes et des enfants», confie la dame, qui vit seulement avec quelques centaines de dollars par année.

Si Chantale Poissant fabrique tout de ses mains et survit uniquement grâce à la nature, la dame a tout de même le téléphone. Mais elle y répond rarement. Depuis quelques jours, elle a même un ordinateur portable. « Je ne l’ai pas encore ouvert, mais je vais peut-être m’en servir un jour. Il paraît qu’on peut insérer une espèce de clé et télécharger des documents. Je vais peut-être aller à la bibliothèque municipale pour m’informer un peu», lance Chantale Poissant qui compte bien demeurer longtemps dans son petit coin de paradis.

Écrit dans Le Quotidien (Sylvain Dufour et Patricia Rainville) (14.30)

——–

16: Alors, moi j’arrive … j’arrive avec une partie de m on rêve … parce que j’ai un rêve… de faire du territoire du Canada un gâteau de fête avec des chandelles qui sont des rêveurs …  de façon à ce que chacun de ces rêveurs ou rêveuse-là puisse devenir une masse critique pour qu’on puisse s’inventer une vie personnelle oeuvre d’art et créer un pays oeuvre d’art.  C’est ça qui était mon objectif à ce moment-là … (14.58)

17: alors c’est sûr que quand j’arrive chez Chantal Poissant … et que je vois la grandeur de son rêve… Je lui ai dis… Écoute, t’es trop belle , je lui dis, moi je pratique la chasteté  puis … je te fais une chanson puis je m”en vais.,.. elle dit… moi aussi je pratique la chasteté … fait que j’y fais ma chanson du camionneur … je m’en rappelle encore… j’arrive pour m’en aller et je lui dis: Est-ce que tout va bien?

18: a dit… non ça va pas bien … a dit mes lamas m’ont fait des dégats cet hiver … j’ai passé un hiver très difficile… les labours sont en retard…  pis y a des gars qui viennent me harceler la nuit, qui sont saouls … y tournent autour de moi dans ma forêt … j’ai besoin de protection … (15.35)

19: et moi je m’étais jurer sur ma route d’aider les rêveurs les grands rêveurs qui sont menacés d’être écrasés par leur rêve… et là j’ai dis non non … j’ai dis à l’univers (2.7k) non non, moi travailler de mes mains, j’hais ça … j’hais ça, j’hais ça … non non je veux pas, je veux pas … (15.47)

20: mais en même temps, je peux pas dire non … fait que j’y dis écoute… je suis bon dans rien … j’étais pas encore devenu maître de rien à ce moment-là:)) …  j’avais juste 3 étapes de faites… je vais te donne run coup de main, mais aussitôt que c’est fini… je m’en vais parce que moi ma vie, c’est pas ça … mon rêve, c’est pas ça … (16.04)

21: Alors je me rappelle … moi je suis couché par terre dans mes vêtements… elle a couche dans un lit de sapinage … partout y a des choses d’accrochées, elle se nourrit avec du pain sec dans la terre qui est là depuis un an… on mange de la soupe aux feuilles d’arbres … et là on se lève la nuit à 3 heures du matin … et on travaille jusqu’à 9 heures le soir … tous les jours… Je travaille, je travaille, je travaille … je dis à l’univers… r’garde sors-moé de d’là … j’hais ça travailler de mes mains … pis moi des lamas, j’hais ça … mais j’y dis faut que je l’aide jusqu’à temps qu’elle soye arrivée … (16.44)

22: et là y m’arrive… a dit je veux plus que tu composes ici … Le soir, on s’en va danser aux étoiles et on improvise et on danse aux étoiles … et là, les étoiles sont d’une grande pureté …  et on danse aux étoiles … et là… dans le fond des étoiles que je regarde, … mon fameux 2.7k… (17.11)

23: Je suis pris dans la magie du rêve d’une autre … qui est très forte … et en même temps, mon rêve apprend de ses animaux … et je commence à saisir que les animaux ont de quoi à m’apprendre … Pourquoi? parce que … ce qui me frappe… c’est l’eumétrie animale … l’eumétrie (invention Michel Onfray) , c’est la distance à partir de laquelle se crée de la magie … l’eumétrie, c’est soit une distance psychologique, physique ou spirituelle. (17.55)

24: Alors, y a Papa lama, Maman Lama … ce qui me frappe c’est… Mama Lama est enceinte … est à veille d’accoucher… papa Lama est là …  Si Papa Lama s’en va moindrement par là, maman lama gémit … si il approche trop, elle braille … si y est trop en promiscuité… elle lui crache dans la face.. Faut que papa Lama soit à une distance eumétrique idéale … et là je les regarde vivre la nuit, le jour … et je me rends compte qu’ils dansent l’eumétrie en fonction du petit Lama qui va naître … (18.47)

25: Et là j’assiste à l’accouchement du bébé Lama … et comment ça marche après ça, pendant une semaine ou deux Papa Lama a le droit de faire l’amour à Maman Lama autant de fois qu’il veut … ça nettoie le placenta… et quand elle lui crache dans la face, c’est assez… et là on retourne à l’eumétrie des parents pour protéger le petit qui danse la vie à son tour … (19.00)

26: Et là je note à quel point , y a des lois là-dedans QUI SONT AUSSI DES LOIS DU 2.7K …  je sais pas encore lesquelles, parce que, quand moi je marche sur la route, et que je suis dans l’apprentissage de ma vie personnelle oeuvre d’art … même là-bas chez l,ermite, je suis très conscient que je dois être en eumétrie avec la longueur d’onde, une longueur d’onde… qui fait qu’à un moment donné y a comme un champ qui s’installe… je ne sais pas encore c’est quoi, mais y a comme un champ magique qui s’installe … (19.54)

27: Et là, je regarde aussi le coq … le coq et les poules … tous les matins le coq vient me picosser … il me picosse parce qu’il montre aux poules qu’elles sont protégées … quand le coq trouve des vers … il appelle ses poules pour les manger, il ne les mange pas … et le cri du coq est aussi un signe qu’il participe au fait que les poules pondent … (20.25)

28: mais à un moment donné., y arrivent des nouvelles poules … et là je me rends compte que les anciennes poules ne sont pas contentes … elles s’en vont se cacher … les nouvelles poules sortent et vont se cacher dans le bois …  le coq est tout de bonne humeur, il se promène et le renard le mange .. (20.38)

29: Et soudainement l’ermite prend ses poules et les enferme dans une cabane  pour les protéger contre le renard… et dès que les poules sont enfermées dans une cabane, elles s’entredéchirent … Il n’y a plus d’eumétrie … Et là, ça me pose question … et le rapport entre moi et l’ermite aussi me pose question. (20.57)

30: C’est pas mon rêve… son rêve n’est pas le mien… Nos rêves sont incompatibles … Je suis un nomade qui vit de solitude et de marche … elle est une sédentaire qui cultive un coin … et je me rend compte qu’y va y avoir une limite eumétrique que je ne pourrai pas franchir … que je ne peux pas franchir … (21.23)

31: Et là à un moment donné … a un moment donné elle me dit… j’ai remarqu. que tu me trouvais de ton goût… on pourrait se marier … elle appelle l’évêque parce que l’évêque la prend pour une sainte et il vient la visiter… j’ai l’évêque au téléphone qui me dit etes-vous croyant… J’y dis non JE SUIS JOURNALISTE DE L’ÊTRE… je ne suis pas croyant… ça a gelé les affaires un peu … (21.44)

32: L’ermite de dire… Pourquoi tu dis ça? Parce que c’est la vérité… Je ne suis pas croyant, je ne crois pas …  je suis juste journaliste de l’être, je veux juste comprendre comment ça marche … Mais le reste m’intéresse pas … a dit… j’espère que tu dira spas ça à mon père … Son père vient la visiter … (22.12)

33: Et là une nuit, on est supposés se marier… y a un seul couple d’ermite qui existe … au Brésil… et là je m’enfuie de nuit … Je m’enfuie, je m’enfuie, je m’enfuie … et ne me demande pas comment ça se fait mais l’ermite réussit à me rejoindre dans chaque ville ou je fuis … (22.28)

34: Le gérant de Paul Desmarais, qui est millionnaire lui-même … il est avec sa femme et il vient faire du bénévolat chez l’ermite … C’est le rêve de l’ermite … le gars le plus pauvre qui rencontre le riche … et l’ermite, elle nous voit tous les deux … avant que je parte ça … et à un moment donné … je chante ma chanson des allumettes … et là le millionnaire s’écroule en larmes … Il est en habit, puis il pleure… les larmes de sa vie… Sa femme est toute surprise, moi aussi … je m,en vais le voir… y me dit… PEUX-TU DONNER UN RÊVE À MON FILS? mon fils a pas de rêve (23.03)

35: et lç, quand je m’enfuie, le millionnaire s’offre pour aller me chercher en auto puis me ramener … et l’ermite me lit au téléphone les lettres qu’elle m’écrit… Je dis à l’ermite … garde ça… ça va faire l’histoire du Canada un jour… (23.25)

36: Ça c’est la 3ième partie … Mais ce qui se produit, c’est que je me rends bien compte , dans les derniers jours ou je suis chez l’ermite, quand je regarde le ciel… que mon corps … je ne suis pas capable par mon corps, de transformer mon corps en antenne , pour me brancher sur le 2.7k … la vision que j’ai de mon corps qui est donnée par l’histoire … que ce soit celle de Descartes pour qui ma raison est tout … de celle de Freud qui part de l’inconscient, du conscient, du moi, du surmoi… celle de Lacan … j’ai assez une culture du corps à travers l’histoire pour comprendre que tout ce qu’on m’a donné comme culture, ça ne marche pas … Je me sens comme un chien à qui on dit 2+2 et tout ce qui fait c’est qu’y jappe…  Le chien n’est pas cablé pour comprendre 2+2=4…. mais mets lui un plat de nourriture, y est capable  (24.17)

37: Et donc me vient l’idée… de reconstruire mon corps … comme une antenne, comme une station spatiale… Mais j’ai pas encore les mots, c’est juste quand j’ai rencontré Gaelle, que finalement ça que finalement, ça s’est matérialisé … (24.40)

38: finalement, j’en arrive à diviser mon corps en 4 stations spatiales… la statio  spatiale des 5 sens, la station spatiale du cerveau, la station spatiale du viscéral et la station spatiale du            K-OEUR…Et là je me rends compte du k-oeur avec un K… Pourquoi? À cause de Monsieur 2.7k… et là je me rends compte que ma station du k-oeur, c’est la seule qui est assez poreuse pour déclencher un champ magnétique à partir duquel mon rêve big bang est protégé… (25.15)

GAELLE

39: J’étais là quand tu as théorisé cette partie là …  Entre le moment ou tu rencontres l’ermite et le moment ou tu l’as théorisé …  tu l’as théorisé comment?(25.47)

PIERROT

40: Là je suis avec une phrase justement … Je me dis… MON CERVEAU EST UN ASTRONAUTE QUI VIT DANS L’INFINI DE SON CORPS … Je vois mon cerveau comme un astronaute… Je ne suis pas encore rendu aux stations spatiales… je me rends compte que je cherche l’astronomie pour transformer mon corps mais je ne sais pas comment … Toi tu le sais … t’as plus d emémoire que moi (en parlant de Gaelle) (26.17)

GAELLE

41: avant cette période il y a eu ta période avec Isabelle et c’est à la sortie de cela que moi j’arrive et je les rattrape à peu près au moment ou Pierrot est vraiment dans ce shift-là ou il réfléchit sur son cerveau astronaute … tu étais vraiment dans la transformation de ton corps (27.10)

42: J’étais hanté aussi à l’époque par la question de Leibniz… Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien… et il faut dire aussi que quand je suis arrivé à la Baie James et que je suis devenu maître de rien … le maître de rien… l’île de l’éternité de l’instant présent … La question de Leibniz est devenue comme curieuse… (27.44)

43: Et je me suis rendu compte aussi que, si on regarde l’histoire de la vie depuis le tout début du big bang jusqu’à aujourd’hui … y a un tableau que j’ai ici qui décrit bien que le moment ou la conscience apparaît … sur les 13 milliards 700 millions d’années … si on la résume en I an… la conscience arrive le 31 décembre au soir

44 : CALENDRIER COSMIQUE, VOYAGE DANS LE TEMPS, 14 MILLIARDS D’ANNÉES RAMENÉES À 1 AN L’Homme et le Cosmos – YouTube

1ER janvier …big bang

Ier janvier …1 h.45… semence des galaxies

Ier avril… formation de la voie lactée

9 septembre … formation du système solaire

25 septembre… ière cellule de vie

9 octobre… les plus vieux fossiles (bactéries, algues bleues)

Ier novembre… invention du sexe chez les micro-organismes

12 novembre … les plus vieilles plantes…

19 décembre… iers poissons vertébrés

21 décembre … iers insectes

23 décembre … iers arbres…

24 décembre …. Iers dinausores

26 décembre…. Iers mammifères

27 décembre… iers oiseaux

28 décembre… mort des dinausores

29 décembre… iers primates

31 décembre …22h.30 … premiers hommes outils

31 décembre… 23 heures 59 … peintures de Lascaux

31 décembre, 23 heures 59.50 … civilisation égyptienne

31 décembre, 23 heures 59. 55 … naissance de Boudha

31 décembre , 23 heures. 59.56 …. Naissance du christ

31 décembre, 23 heures, 59.59 … renaissance (naissance de la science)

Minuit … conquête de l’espace, recherche d’une intelligence extra-terrestre, péril écologique

—————–

45: de l’apparition de la vie à l’apparition de la conscience, je me rends compte soudainement … je commence à être habité par UN UNIVERS DE RÊVE… LE RÊVE BIG BANG … QUEL EST TON RÊVE? … Ce qui va donner à un moment donné OTUT MON GLOSSAIRE DES ABS… une recherche sur les abs … (28.47)

46: Aujourd’hui avec le recul, je me rends compte que lorsque je suis chez l’ermite … j’entre dans LE CHAMP MAGNÉTIQUE DE SON RÊVE …  avec le mien … que je mets de côté pour vivre le sien… et je me rends compte que les animaux .. la nature, les lamas, … TOUT EST UN RÊVE…. Tout est un rêve en parfaite harmonie, surtout quand on danse le soir pieds nus et qu’on improvise devant les étoiles … (29.16)

47: Et quand je regarde le ciel … c’est pas des étoiles que je vois… je vois simplement cette longueur d’onde qui vient du big bang qui est un fond diffus cosmologique et je sens bien qu’y a un appel… qui m,est destiné par le fond diffus cosmologique qui n’est pas celui que je vis là… qui n’est pas le mien… Donc, c’est sûr que ça me pose question… SUR LA NATURE DU 2.7K… (29.44)

48: et c’est là que je veux en arriver … Les ann.es suivantes, j’ai beaucoup lu au niveau scientifique … au niveau quantique , au niveau cosmologique … j’ai acquis une connaissance assez grande de ou est rendue la science … Mais ce que je recherche , C’EST UN PARI POÉTIQUE. (30.01)

49: c’EST DE PRENDRE LE PARI QUE SI JE TRANSFORME MON CORPS EN STATIONS SPATIALES, ma station spatiale des 5 sens, ma station spatiale du cerveau, ma station spatiale du viscéral, ma station spatiale du k-oeur,, que je vais avoir cette porosité-là pour… par mon rêve big bang … par le champ magnétique de mon rêve big bang … qui est inscrit si tu veux dans le 2.7k … avoir accès à l’île de l’éternité de l’instant présent, mais dans sa fonction multivers … (30.34)

50: mais je prends le pari que je vais passer d’une VIE ONTIKE à UNE VIE ONTI-KHA-TIVE … alors la différence entre les deux pour moi est très importante … Quand t’es vagabond et que tu te promènes … que t’as rien… et surtout quand t’es rendu maître de rien… tu te rends compte que c’est très rare que tu vas rencontrer quwlqu’un qui a une vie onti-kha-tive … (pure) … quelqu’un pour qui l’ontike n’a aucun intérêt … c’est-à-dire quelqu’un qui n’est pas intéressé à ramasser des biens matériels, ramasser de l’argent, avoir de la gloire … avoir d ela renommée… MAIS QUI EST COMPLÈTEMENT HABITER PAR SON RÊVE. (31.12)

51: Et quand t’en rencontres une (ex. l’ermite)…. ou un… t’as comme le souffle coupé …et y a beaucoup de drames, de dramaturgie qui sont créés par le désir … le champ de bataille des désirs … je désire une femme, je désire la femme d’un autre … et j’ai rencontré plein de gens blessés , maltraité par le champ de guerre des désirs … j’ai très rarement rencontré des gens qui étaient bénis PAR LEUR RÊVE (31.50)

52: Le rêve faisant en sorte que t’es prêt à faire tous les sacrifices d’une façon naturelle et les désirs font en sorte que tu te bats constamment , donc de là mes trois formes d’errance… l’errance fantomatique, l’errance axiologique, l’errance poétique. ( Avec Alecxis Lemieux, on avait travaillé ça pendant 5 ans). (32.09)

53: alors, les errants fantomatiques, y en a des millions et des millions dans le monde … des errants qui sont des invisibles … qui ne mangent pas à leur faim, qui sont complètement démunis et dont rien au niveau social ne leur permet d’avoir de l’espérance… (32.29)

54: Les errants axiologiques, ce sont les privilégiés qui se battent entre eux hiérarchiquement pour avoir les meilleurs places, l’argent , puis les errants poétiques qui sont beaucoup plus rares …y en a… ce sont ceux qui sont les plus proches des errants fantomatiques … comment on les reconnaît … C’EST PAR UNE CULPABILITÉ COMPASSIONNELLE… face au nombre d’errants fantomatiques , culpabilité d’avoir le privilège d’être un errant poétique …  et c’est une culpabilité qui est extraordinairement profonde … (33.05)

55: alors, quand j’arrive avec ma formule, wow-t=2.7k… Le wow-t… ça m’a pris plusieurs années pour arriver à la faire, les 4 ans que j’ai été squatter à recyclo-livres, librairie alternative à Victoriaville … avec le merveilleux Gérard cadieux et Suzanne Fortin …la poète… (33.23)

56: Le 2.7k à ma grande surprise … quand je suis arrivé sur la route, chez l’ermite … a commencé à prendre tout son énigme … le pari de l’énigme … d’une énigme extraordinaire … et je dis souvent que je raconte juste  L’HISTOIRE RÊVE D’UNE FEUILLE .. dans un arbre … Mais ce qui m’intéresse, c’est d’inventer une institution qui va faire que qu’on va prendre soin de tout l’arbre en entier… (33.45)

57: et je me disais que… ça c’était la prochaine étape après …  donc, le 2.7k. c’est une longue réflexion sur le (=) … dans le WOW-T… qu’est-ce que le (=) Pourquoi le wow -t= le 2.7k…. et j’en suis arrivé à l’intuition ou l’abduction que le wow-t ne fait pas partie de la question de Leibniz (Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien? … LE WOW-T, C’EST LE RIEN LUI-MÊME … qui dissout le quelque chose … et c’est simplement le rien, soit habiter le rien par le rien qui te permet d’être = au 2.7k… qui lui-même est la signature du rêve big bang lui-même qui signe le réel mais n’en fait pas partie, sauf par sa longueur d’onde énigmatique. (34.34)

58: quand moi je suis arrivé, quand j’étais petit gars à 6 ans … avec EGO SUM PAUPER ( je suis pauvre) nihil habeo (je n’ai rien et nihil dabo (je ne demande rien) … qui était déjà une formule extraordinairement inspirante , en tout cas pour moi, pour LE RÊVE DE MA FEUILLE D’ARBRE À MOI…. … donc quand je suis arrivé AU MAÎTRE DE RIEN… c’était la douloureuse constatation  que si tu es maître de rien, tu n’es pas maître de la douleur de la compassion pour ceux qui n’ont rien. (35.03)

59: Ce n’est pas pareil… ceux et celles qui n’ont rien parce qu’on ne leur permet pas le choix entre avoir quelque chose et avoir rien. Et là t’es habité, t’es hanté nuit et jour par ceux et celles qui ne mangent pas à leur faim… (35.15)

60: alors moi j’allais dormir dans les cimetières … J’ai dormi dans beaucoup de cimetières du Québec … devant des tombes d’enfant… Si tu veux dormir dans les cimetières, la plupart des cimetières, faut que tu te caches, tu rentres quand y fait noir … tu vas te coucher devant une tombe d’enfant puis tu pars avant que le jour se lève … (35.32)

61: Et là, devant une tombe d’enfant … on aurait dit que j’avais accès non pas à la question de Leibniz (Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien) mais à une autre… POURQUOI LE RIEN CRIE TANT? Qu’est-ce qui fait que le RIEN HURLE À LA POÉSIE? (35.57)

62: Et je repartais avec mon bâton… Le plus difficile , quand je suis arrivé à Aquanish, pas loin de Nathasquan…. ou je suis arrivé dans un petit cimetière ou y avait juste des Rochette (*mon nom de famille) … Y avait juste des Rochette dans le cimetière …Y avait même des enfants morts qui s’appelaient Rochette … ah ben j’ai dit maudit… est forte celle-là … Je suis allé me coucher à côté d’une tombe d’un enfant Rochette (36.22)

63: et plus j’allais dormir devant les tombes, plus la porosité (j’avais pas les mots à l’époque) … de la station spatiale du k-oeur …. parce que je commençais à me rendre compte que le k-oeur (là ou m’avait conduit la sortie de la lettre K de la littérature pour vagabonder le K-oeur du monde) … y a juste par là qu’on peut vraiment voir k-elque chose… J’avais pas les mots d’aujourd’hui, j’avais pas la maturité… mais je me rendais compte, que mon cerveau peut pas comprendre, il n’est pas cablé pour comprendre…il est comme le chien… tu lui dis 2+2=4, y va juste  japper pour être meilleur que le voisin … puis parce qu’il a une bonne logique, y va s’imaginer qu’il est quelqu’un. (36.54)

64: Mais le cerveau, c’est pas vrai… c’est la plus grande menterie que l’homme a pas eu parce qu’il n’a jamais résolu le problème de celui qui a faim… C’est pas le cerveau qui a fait ça …c’est juste le k-oeur, c’est juste le k-oeur …(37.05)

65: Et je m’en rappelle, quand j’ai vraiment eu très faim… c’était à Sept-îles, ou j’avais lutt. contre un renard en forêt pour un  morceau de foie gras qu’on m’avait donné , et je dormais dans le cimetière protestant et c’est une femme remarquable, Danielle Fortier qui m’a hébergé chez elle pendant un mois qui m’a donné à manger… et pour qui j’ai écrit quelques chansons dont celle-ci pour son chum ingénieur en mission en Algérie et l’autre pour la qualité de son k-oeur de pâtissière.

LACHANSON DE L’INGÉNIEUR

COUPLET 1

je suis en Algérie
pis toé tu gardes le fort
sur la Côte Nord

de trois mois en trois mois
ton ingénieur gagne sa vie
si loin de toi la nuit

j’ai beau
t’envoyer des belles fleurs
téléphoner à toutes les heures
quand bien trop je m’ennuie
oh mon coeur

à travers tes respires
j’aime t’entendre dire
un peu d’ta beauté qui m’inspire

REFRAIN

je suis là
même si t’es pas là
nous deux on sera toujours là

COUPLET 2

je suis en Algérie
pis toé tu gardes le fort
sur la Côte nord

le soir t’es dans lectures
pis tu t’fais des partys de littérature
quand moi je dors

sur une ancienne base militaire
Moisy est le nom d’la rivière
dont la nuit je m’ennuie,
l’enfer

d’un côté y a la mer
de l’autre la rivière
et au milieu y a toi
qui m’dit

COUPLET 3

je suis en Algérie
pis toé tu gardes le fort
sur la Côte nord

bientôt j’aurai trois semaines
j’pourrai enfin te dire je t’aime
en creusant le fond de ton corps

trois mois c’est dur sur l’armature
j’ai beau être un bon ingénieur
j’ai peur de rien
sauf des fissures du coeur

mon coeur je suis un gars
mes mots c’est mes deux bras
ma voix c’est mes dix doigts

REFRAIN FINAL

tu es là
bientôt je s’rai là
nous deux on sera toujours là

Pierrot
vagabond céleste

———

1080-57 (Madame fais moi-même), chap.1, 100 chansons,

MADAME J’LES FAIS MOI-MÊME

COUPLET 1

c’que j’aime de tes pleurs
c’est qu’ils n’ont pas d’pudeur

ce que j’aime de tes mots
c’est qu’ils partent du coeur

j’me sens comme un navire
qui chavire sous tes rires

toi qui m’donnes à manger
pour que j’puisse composer

REFRAIN

Madame j’les fais moi-même
y a cette année dans tes yeux
un amoureux

Madame j’les fais moi même
y a cette année dans tes yeux
un amoureux

COUPLET 2

y a un an t’écrivais

mon corps appelle des caresses
qu’il n’a plus

ma peau tourne en rond
ma peau n’a plus d’mémoire
un vague saveur diffus

une petite flamme vacille
je souffle pour qu’elle respire
juste pour ne pas
mourir

COUPLET 3

ce que j’aime de tes pleurs
c’est que tu les écris

ce que j’aime de tes mots
c’est qu’a fond tu les vis

j’me sens comme un Pierrot
dans ta lune patisserie

je suis fou d’ta p’tite flamme
qui a si bien grandi

REFRAIN FINAL

madame j’les fais moi-même
y a cette année dans tes yeux
un amoureux

madame j’les fais moi-même
y a cette année dans tes yeux
un homme heureux

Pierrot
vagabond céleste (37.25)

————

66: Et j’ai pu repartir … Mais je dormais quand même dans les cimetières … Parce que seuls les cimetières t’enlèvent le droit abusif de la raison … le droit abusif du viscéral , le droit abusif des 5 sens … LE CIMETIÈRE TE RAMÈNE AU DEVOIR DU K-OEUR … C’est élémentaire … parce que même dans le cimetière, y a plein d’injustices …  et la plus belle tombe que j’ai vu .. c’est celle de Doris Lussier … Doris Lussier qui faisait le père Gédéon … Doris Lussier, c’était écrit sur sa tombe… JE M’EN VAIS VOIR SI L’ÉTERNITÉ EXISTE… wowwwwww… et j’ai vu plein de tombes insipides … en tout cas, des grosses tombes, des petites tombes, des moyennes tombes… (38.11)

67: Donc voilà… y a eu trois phases avec le 2.7k … y a eu d’abord toute cette phase là reliée au k-oeur, aux tombes d’enfants et aux trois formes d’errance (fantomatique, axiologique, poétique)…avec Alexis Lemieux pendant 5 ans…

Membres du laboratoire

Alexis Lemieux, co-chercheur avec Pierrot vagabond sur les 3 formes d’errance…

68: Y a eu avec Isabelle M.,  toute cette période de 9 ans ou je pensais que mon cerveau était un astronaute dans l’infini de mon corps …ou j’essayais de faire de mon cerveau quelque chose…

69: puis y a eu cette période, quand j’ai rencontré Gaelle ou vraiment j’ai vu que les stations spatiales étaient très importantes… la station spatiale des 5 sens, la station spatiale du cerveau, la station spatiale du viscéral et la station spatiale du k-oeur … parce ques les 3 ieres, sont les stations qui ancrent à la terre, qui te permettent une survie , qui te surveillent pour que tu puisses survivre… et celle du k-oeur, qui est celle qui te permet la conquête  par ton rêve big bang, par ta vie personnelle oeuvre d’art d’avoir accès à cette énigme qui est le 2.7k … qui t’emmène à l’île de l’éternité de l’instant présent et aussi au multivers…par un  champ magnétique (38.59)

11 MARS 2021 …. 89 JOURS APRÈS LA FIN DE LA BOÎTE À CHANSONS ANIMATIVES DU  VIEUX MONTRÉAL …. LES DEUX PIERROTS …. STEWART AND LYNDA RESNICK ….  MULTIMILLIARDAIRES …. ET LE

Gaelle Étémé, sociologue et métaphysicienne.

70: Je sais pas si j’ai tout dit… je pense que oui… Je ne veux pas aborder l’aspect scientifique, je pourrais… qu’est-ce que le big bang? Le bruit de fond diffus cosmologique a été découvert et prouvé en 1965 par deux personnes qui travaillaient chez Bell et ils ont gagné le prix Nobel avec ça … ce qui est extraordinaire c’est qu’aujourd’hui avec le télescope Hubble , ils ont réussi à prendre une photo de tout ce bruit de fond cosmologique diffus … il est homogèene partout sauf que dans le petit détail, tu vois la formation des galaxies déjà inscrite dans le design initiual.

Fond diffus cosmologique — Wikipédia

71: Y a aussi le Principe anthropique de Robert Stanford (1973) qui dit, en bref que tout est trop intelligent depuis le big bang pour que las conscience de l’homme ne soit pas déjà inscrite dans le système…. c’est pour ça que moi je parle DES ABS-CONSCIENCE… Pour moi, ou je suis rendu dans ma tête …  J’ai passé 2 ans à travaillé sur 187 définition DES ABS… donc je travaille sur L’ABS-CONSCIENCE… L’ABS-CONSCIENCE, c’est cette capacité par l’onirisme 2.7k d’arriver à un point d’émergence de base avec les animaux, les mourants, le cosmos, un point qui est magnétique , qui est nano-k-osmologique … donc je suis rendu là en ce moment dans toute ma série des abs… donc je pense que L’ABS-K-SCIENCE sera le prochaine phénomène après la conscience…(41.12)

72: Le 2.7k, c’est une lumière issue du big bang, mais de son expansion rapide comme un ballon de football qui grossit instantanément et qui s’est répandue dans tout l’infini de l’univers avec la même chaleur… mais qui aujourd’hui , après 13 milliards 700 millions d’années se présente de façon uniforme comme un bruit de fond diffus cosmologique, une onde radio… la même partout dans chaque point infini de l’univers. Si tu vas sur wikipedia et que tu regarde  … bruit de fond diffus cosmologique, 2.7k … tout est écrit… mais je l’ai pas en mémoire. (41.53)

GAELLE

73: ok quelques points… là aujourd’hui, tu es rendu comme dans la phase ou tu nous emmènes des éléments théoriques de la manière dont L’ÉPOPÉE POÉTIQUE que tu vis , que tu as enclenché il y a peut-être 10 ou 15 ans … 20 ans de ça… qui se résume dans un programme politique qui entre autres se veut être synthétisé dans une équation …… WOW-T=2.7K? …  …. Et là en fait, cette partie-ci, c’est encore un peu champ de bataille et tu travailles encore là-dessus.(43.17)

74: avant de donner nos commentaires… Je te ferais une suggestion… La prochaine fois , car l’atelier 4 arrive … je te suggèrerais, car moi j’ai la chance de connaître bien ton travail … de préparer une CARTE dans laquelle tu vas dessiner… comme une CARTE MENTALE… de tes concepts (43.41)

75: Y a beaucoup de choses qui ont été dites de façon hors contexte …parce que moi je les connais, comment c’est fait … il y a d’autres choses aussi qui ont été oubliées … qui me semblent en fait être fondamentales dans ta démarche, notamment toute la partie quand tu as théorisé LE CHAMP K-ONSTELLAIRE… (43.56)

76: Donc toute ta réflexion  sur le …….. qui je pense est imbriqué dans ta rencontre avec l’ermite … mais je ne veux pas plus confondre tout le monde ici … mais là en ce moment… on arrive dans la partie qui est plus technique avec des concepts … et de voir en fait comment est-ce que la poésie rencontre le concept que tu réfléchis et que tu cherches à dépasser … Donc, là-dessus, ça devient donc comme un enjeu de méthode… de te dire… finalement ce que j’ai fait de mon épopée … ton objectif… tu l’as dis… tu veux INVENTER UNE INSTITUTION … Donc, qu’est-ce que c’est que cette institution-là? (44.37)

77: Donc tu étais parti avec un fil de départ qui était de mettre à l’épreuve l’expérience de pensée de John Rawls (le voile d’ignorance) … et lorsque tu inclues Leibniz, pour la petite histoire… Leibniz tu le ressort en fait il y a 2 ans… dans une conversation que nous avons eu … (Pierrot… je ne m’en rappelais pas) (44.59)

78: Donc, cela dit … Dans le fond, il y a beaucoup de choses que là en ce moment donc que se voit bientôt sous la forme d’un lexique conceptuel, un vocabulaire qui est très riche … qui en fait s’est beaucoup transformé, dans ce que je connais de toi dans les 3 dernières années, donc qui est parti d’un vocabulaire qui est d’abord standard et qui s’est transformé donc autour d’une idée particulière ou il rajoute le mot ab…

———-

79: Ab : définition du Wiktionnaire

Le Ab : c’est l’élément central de la personne humaine, c’est le cœur, muscle noble, siège de la vie et du comportement moral c’est-à-dire source du bien et du mal, élément fondamental de la vie humaine

Coeur en forme de BRICOLAGE Peinture Par Numéros Kit Acrylique Peinture  Abstraite Peinture Sur Toile Pour La Maison Décoration | AliExpress

———-

80: Donc l’idée qui revient en fait, selon ma connaissance, de mon interprétation… est venue d’une discussion que nous avons eu sur le rapport à la distance et cette distance-là … à l’époque , tu parlais juste d’eumétrie … puis l’eumétrie s’est vraiment transformée en abs … donc tout ce rapport de la distance… sortir de son corps … parce que quand Pierrot dit, j’ai voulu transformer mon corps … parce qu’il a voulu justement NE PLUS HABITER SON  CORPS … et à partir de ce moment-là. sa rhétorique se met à changer et

HÉLÈNA

81: si je comprends bien, ce rapport au vaisseau spatial (Pierrot… 4 stations spatiales) …

VANESSA

82: si je comprends bien, c’est pas vraiment imaginé… c’est un vaisseau, mais non, tu sais que c’est pas un vaisseau… pas métaphoriquement mais analogiquement ou comme un vaisseau, il est capable de. ..

GAELLE

82: Je ne crois pas qu’il le vive comme ça

PIERROT

83: non, moi je ne l’ai pas imaginé … je l’ai vraiment vécu

GAELLE

84: Il le perçoit vraiment comme ça …

PIERROT

85: ça n’a pas passé par l’imagination chez moi, ça a passépar un constat …

GAELLE

86: Je pense que là, ça devient constructif, il faut une carte mentale … Quand Pierrot parle du corps… il faut faire la relation avec  Monsieur K … Donc, quand on connaît bien son cheminement, donc, il est parti d’abord de son expérience comme chanteur , comme chansonnier… il rencontre le clown au Japon… puis il s’en va sur la route … et quand il s’en va sur la route, il s’en va à la recherche de quelque chose … donc pour sortir justement de ce JE qu’il , donc qui est problématique pour lui. (47.31)

88: Donc il écrit un ier roman (l’île de l’éternité de l’instant présent) puis un autre (Monsieur 2.7k) et à partir de là… il a donc des éléments de théorie, des éléments de poésie .. qui commencent donc à fonder TOUT SON PARCOURS INITIATIQUE afin d’arriver donc à une expérience politique qui cherche à mettre à l’épreuve LA PROPOSITION DU VOILE D’IGNORANCE DE JOHN RAWLS. (47.55)

89: auquel il y a une institution que tu vas inventer… (la nano-citoyenneté-planétaire) dont l’objectif était de nous montrer les étapes… Donc à partir de ce moment-là … il faut bien comprendre que… quand tu deviens Monsieur K … qui d’abord est une substance… la lettre K donc sort de la littérature … C’est une lettre qui est emblématique parce que dans la littérature, c’est une lettre qui est très forte … donc qui porte aussi toute la condition tragique de l’être humain … (48.25)

90: Mais toi, tu finis par l’habiter… tu travailles avec cette lettre K là … jusqu’à aujourd’hui, tu nous racontes justement ton parcours … ou tu nous dis… j’ai cherché à transformer mon corps… C’est encore la suite d ela lettre K parce que tu nous parles de 2.7k … et là, tu vis des expériences en fait .. qui ont commencé dès le départ lorsque tu nous parlais des brosses d’être, des attaques d’être… parce qu’il y a toute cette dimension… toute une dimension qui mériterait de mettre un hola sur l’anecdote (49.04)

91: Je t’ai souvent dit ça… Les anecdotes de Pierrot sont riches … mais à l’intérieur de tout ça … il a produit beaucoup de choses … qui font que… quand il les ramasse, il finit par se perdre dans le labyrinthe des anecdotes alors qu’il y a des choses vraiment passionnantes qui sont dites … (49.20)

92: Ok… si tu nous met sur la table, toute ta théorie du K-ORPS … qui parle de ta propre expérience quand tu rencontres LA FISSURE DU TEMPS… ou… Pierrot y dort chez moi … y dort par terre,,, il n’est pas capable de dormir sur un lit … je l’ai vu ça (brosses d’être, attaques d’être) .. Et donc, y m’en parle … il me dis quand je me couche, je vis une expérience du corps qui est très particulière … donc j’ai été témoin de ce genre d’expérience… et ça fait partie de son cheminement… (49.40)

93: C’est pour ça que je trouve que c’est important … de pouvoir bien tisser les fils entre LA LETTRE k et tout ce dont tu nous parles aujourd’hui pour arriver à ton équation qui est 2.7k …  d’ou ma suggestion… peut-être quand on va rentrer à l’appartement, je sais pas… pour préparer le 4ieme atelier … de vraiment comme faire une espèce de carte mentale … pour qu’on arrive à voir, à visualiser ce qui a été produit conceptuellement

VANESSA

94: Ça sera plus facile pour nous … Là, c’est ça, on a une bonne idée …

PIERROT

95: J’aimerais quand même juste dire que … quand je sors de la littérature, je suis une lettre K .. et la lettre K a comme particularité qu’elle n’a pas de tête, elle n’a pas de pieds, mais elle a un K-OEUR…  y faut comprendre que, quand je m’en vais sur la route… la lettre K… elle a l’île de l’éternité de l’instant présent autour de sa lettre (K)… elle a 2.7k en haut (au-dessus de sa tête)… DONC PIERRE ROPCHETTE N,EST PLUS LÀ … il n’a jamais été là… Je m’appelle Pierrot vagabond … PIERROT VAGABOND CÉLESTE… parce que je vagabonde d’abord une question… Si je vagabonde l’univers est-ce que l’univers va prendre soin de moi?

GAELLE

96: D’ou la notion d’archétype hologrammique …

PIERROT

97: D’ou la notion d’archétype hologrammique… et là y arrive un autre phénomène …que quand je vis la station spatiale, c’est pas Pierre rochette qui la vit… le k-orps, c’est un K trait d’union O.R.P.S. … donc quand je vis la station spatiale, c’est pierrot vagabond céleste… qui est une lettre K, pas de tête, pas de pieds .. mais qui a un k-oeur … et dont ce K-OEUR EST UNE STATION SPATIALE POREUSE… donc y se promène en pantoufles dans 4 universités… (51.02)

98: Pierre Rochette n’est plus là… Il n’y a plus de JE … il n’y a que l’énigme d’une porosité convoquant la conscience humaine à… et ABS… en passant abs … ça veut dire aussi le k-oeur …

99: Ab : définition du Wiktionnaire

Le Ab : c’est l’élément central de la personne humaine, c’est le cœur, muscle noble, siège de la vie et du comportement moral c’est-à-dire source du bien et du mal, élément fondamental de la vie humaine

Coeur en forme de BRICOLAGE Peinture Par Numéros Kit Acrylique Peinture  Abstraite Peinture Sur Toile Pour La Maison Décoration | AliExpress

———-

100: Il faut savoir que chez les égyptiens par exemple, quand on momifiait, on enlevait le cerveau de la personne avec un crochet qui passait par le nez… (sous forme de bouillie).. mais on  gardait le k-oeur … faut savoir que chez les indiens du Canada , quand on brûlait quelqu’un de courageux, on mangeait son  coeur … Le k-oeur fait partie des archétypes universaux… (52.03)

101¨Donc c’est sûr que quand j’arrive à mes 4 stations spatiales (les 5 sens, le cerveau, le viscéral, le k-oeur), c’est la station spatiale du k-oeur qui est séparée des trois autres … Donc quand je parle des affects, ça devient DES AB-FFECTS .. cela veut dire que ces ab-ffects sont triés et modulés par le k-oeur… sont triés par le rêve big bang … (52.20)

102: Un dernier exemple qui m’avait tant frappé … Gaelle t’étais là cette fois-là aussi à une séance d’Yves Bergeron de son observatoire des musées …  Il y avait un canot d’exposé dans un mus.e.. ce canot avait cette particularité … d’être un AB-JET… QU’est-ce qu’un abjet? … pourquoi parce que le gars, ce canot-là, le gars l’avait pour gagner une course de canot… et quand il l’avait gagné, il le vendait au 2ieme pour en construire un autre qui battrait son ancien canot dans la course suivante … (52.50)

103: donc, pour moi… quand tu atteins la LETTRE k .. TON K-orps est un SOCLE AB-JETAL, donc un ab-jet … cela veut dire quoi? Ce n’est qu’i=un socle porteur de ton rêve … et pour qu’il soit porteur de ton rêve, tu dois être une somme de stations spatiales … (53.05)

104: Donc, quand moi je marche l’université … 4 universités, c’est pas moi… Pierre rochette n’est plus là … et ce n’est pas mon imagination… c’est vraiment la lettre K qui a pris le temps de se former par un 1000 pages de la littérature et qui part marcher, qui n’a jamais fait ça … et qui en marchant, n’a pas de tête, refuse la raison, refuse les pieds … mais vit par le K-oeur …  et comment on construit un k-oeur? ON VA DORMIR DANS DES CIMETIÈRES À CÔTÉ DES TOMBES D’ENFANTS. (53.30)

105: Je te garantis que ça te construis le k-oeur, ça prend pas long … et de là le 2.7k … parce qu’à ce moment-là, si t’as K… oeur … et le 2.7k à l’autre bout … fait qu’à un moment donné ta formule… wow-t=2.7k  … c’est UNE FORMULE D ELA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART… (53.49)

106: la vie personnelle oeuvre d’art… qui est encore une autre étiquette conceptuelle … qui m’est personnelle alors que c’est le pays oeuvre d’art que j’ai emprunté à Franck Scott… Alors quand j’étais squatter … pendant 4 ans à la librairie alternative de Victoriaville (recyclo-livres) … (54.20)

Victoriaville | Articles acceptés | Recyclovesto

107: … ou je dormais sur une table dans la cave parmi les livres … je vois dans le panier ou les gens venaient porter des livres usagés. dans la porte d’entrée… la biographie de Franck Scott … et je le vois parler d’un pays comme d’un pays oeuvre d’art …Y sait quoi mais y sait pas comment le faire … et je me suis dis… moi je vais savoir comment le faire le pays oeuvre d’art … et je sais aujourd’hui que tu peux pas faire un pays oeuvre d’art si tu ne passes pas d’abord par UNE MASSE CRITIQUE DE VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART QUI EST UN. (54.42)

GAELLE

108:  Une question absurde comme ça… je me demande si, dans le cadre de notre projet … je sais que tu n’es pas très dans ces enjeux-là… mais … je me pose la question de savoir si, ça ne serait pas intéressant de, étant donné que tu parles de pays oeuvre d’art … que tu parles de l’île de l’éternité de l’instant présent … donc je me demande si ce n’est pas LA PORTE DANS TON K-OEUR …

109: toujours dans l’idée d’une cartographie, et là je pense que Vanessa pourrait contribuer là-dessus … le travail plastique pourrait se faire … mais c’est franchement d’imaginer à partir de l’idée

110 : DE CONSTRUIRE LA STATION SPATIALE DU K-OEUR QUI MÈNERAIT JUSTEMENT À DIFFÉRENTS POSTES AB-CEPTUELS QUI SONT EN FAIT LES CHEMINS POSSIBLES POUR DÉCOUVRIR C’EST QUOI L’ÎLE DE L’ÉTERNITÉ DE L’INSTANT PRÉSENT (IDÉE DE GAELLE) … (55.46)

111: En fait, c’est de créer une cartographie… on sait pas c’est quoi cette cartographie-là…  on ne sait pas de quel pays il s’agit, on n’en sait rien … mais toi, tu sais que c’est LA STATION SPATIALE DU K-OEUR … qui raconte un peu de façon parfaitement chimérique , sans besoin d’être très explicite, mais … les chemins tortueux qui amènent justement à différents positionnements aux différents moments d’initiation … conceptuels et poétiques … que kel-k’un, une lettre K…. peut vivre … (56.21)

112: Je ne sais pas si je suis claire dans ce que j’essaye de dire… Mettons tu vois , t’as une carte-là, qui peut avoir n’importe quelle forme … c’est une carte pour un peu montrer tes influences … et de toute façon, il pourrait choisir autre chose… là on tombe sur des questions de cosmos … mais ce que je trouve intéressant … c’est de faire quelque chose qui est … (57.01)

HELENA

113: Moi je verrais une sculpture, sans tête, sans pieds … (57.08)

VANESSA

114: si on reste sur l’idée de la carte, je pense …  si on pense au fond diffus cosmologique … le fond diffus… j’allais parler d’horizon, mais … l’horizon cosmologique, mais non… le fond diffus cosmologique … c’est comme une sorte de carte en noir et blanc … c’est plus dense que ça … ça pourrait aussi partir de quelque chose qui pourrait évoquer ça … si on part de l’idée d’une carte, tu vois… (57.50)

GAELLE

115: Pis toi ça te permettrait de placer des trucs … elle peut êtr ephysique… moi j’aime beaucoup ton idée de la sculpture parce que , il l’avait déjà dans la proposition … mais je me dis… ça peut être physique , ça peut être numérique aussi … on peut faire plein de trucs … moi je lance des idées… ce que je trouve intéressant … c’est l’idée par exemple, je sais pas… je dis vraiment n’importe quoi … mais si on arrivait à faire quelque chose… déjà … si on part d’un truc physique .. (58.24)

116: toi tu peux décider, mettons que ça… c’est ton champ k-onstellaire … mettons tu sais… tu définis de façon purement poétique la lettre qui crée tous les moments ou toi tu déciderais, ou tu verrais le champ k-onstellaire… je sais pas moi… ou se trouverait ou tous les éléments de ton lexique SONT DES AB-JETS… Comment est-ce qu’on peut rencontrer un ABJET … (58.53)

VANESSA

117: Déjà moi, j’ai comme l’impression que la station spatiale , c’est comme un objet… je veux dire que … UN ABJET QUI CAPTE… après … y a d’autres éléments que cette station spatiale arrive à capter … dans quelle mesure ça c’est pas sur la carte … tu vois ce que je veux dire… si ça permet de capter … d’absorber les choses-là … comme mettons … 2.7k … c’est ainsi que par ta station, un peu comme une antenne … tu captes… tu te mets en résonnance … Donc t’as la station, t’as le 2.7 k qui est le fond diffus cosmologique … pour moi tu sais tu as le fond diffus et tu as la station… Donc pour moi, dans la carte, à ce moment-là … mais quoi qu’on pourrait quand même la mettre sur la carte mais … (59.59)

GAELLE

118: Moi je me dis qu’on peut le séparer de … mettons que tu peux faire une carte … avec, comme je dis, le lexique qu’il a déployé en fait … comment dire… les éléments de métamorphose de … comment est-ce que dans le fond… tu te promènes un jour pour arriver à ta fameuse station K..oeur  (1.00. 26)

HELENA

119: Pierrot parlait qu’y dormait devant des tombes d’enfants … moi je verrais une carte en forme de tombe avec une antenne … (1.00.37)

GAELLE

120: C’est excellent …  (1.00.39)

HELENA

121: Ça resterait poétique… et ça resterait aussi très parlant parce qu’une tombe, c’est très frappant comme image … moi, juste d epenser que je vais me mettre en situation… quand je vais aller visiter … un cimetière, déjà ça me saisit … en plus… quand ça concerne les enfants … c’est clair… c’est tout ça ensemble … avec une antenne parce que quand on voit une antenne parabolique , ça fait référence à l’espace aussi de voir une antenne qui dépasse… (1.01.26)

MIRO

122: Moi c’est surtout l’idée de la carte pour vraiment donner un repaire visuel justement sur le lexique , ce qui permet de faire des liens en fait et d’appliquer ça à tes découvertes … pis comment c’est venu d’une lettre… et peut-être que ça mériterait aussi, si on parle de lexique … éncessairment des définitions (1.01.50)

GAELLE

123: parce que tu avais comme un dictionnaire (1.01.57)

MIRO

124: parce que je trouve ça tellement intéressant tout l’univers que tu crées autour des mots que t’as découvert …puis toute la sémantique derrière .. je trouve ça vraiment intéressant parce que… la meilleure manière de dire nos pensées viscérales, c’est de mettre des mots dessus … le fait de s’entendre sur la définition… puis le sens des mots, c’est important aussi je trouve …parce que y a des mots que tu sors des fois qui sont extrêmement évocateurs … pis je trouve que ça agrippe notre attention… pis là ou ça mériterait d’être développé , c’est la définition de ces mots-là par d’autres mots … plus accessibles peut-être,,, vulgariser ces termes-là … (1.03.14)

HELENA

125: quand t’as dit tout à l’heure… le cerveau c’est la plus grande menterie car il n’a jamais nourri tous les affamés… â m’a beaucoup frappé (1.03.17)

PIERROT

126: Ça c’est une phrase qui m’a beaucoup habité… je vais peut-être magané un peu ton Heidegger là Vanessa… mais, je vais quand même le dire… Michel le concierge et moi… (Marlene) …l’équipe de recherche dont je parlerai au 4ieme atelier là … on a mis 14 ans ensemble, on a des centaines d’heures de filmées … le matin … et à un moment donné, dans un des tapes … qui est sur you tube d’ailleurs…  si je ne me trompe pas, c’est dans un film qui s’appelle philosophie …(1.03.50)

127: je dis Heidegger, t’as juste à le prendre , pis à le mettre avec quelqu’un qui a faim dans le désert … mets le avec quelqu’un qui a faim …pis laisse-le crever de faim… pis défie le de réciter son ontologie… défie-le voir.. si va être capable de tenir la route devant un enfant qui meurt … Jamais, jamais… y passera pas … y peut pas passer… aucune des phrases de son oeuvre tient compte d’un enfant qui meurt de faim ou de blessures de guerre… Rien dans Heidegger… Pis c’est comme ça pour tous les philosophes… y en a pas aucun qui s’intéresse à un enfant qui meurt de faim. (1.04.21)

128: Aucun philosophe… et c’est un scandale… et pourquoi, parce qu’ils fonctionnent tous avec le cerveau … ils conquièrent l’âme du monde par le cerveau comme les prêtres conquièrent l’âme du monde par des superstitions … et pour moi… tant qu’y aura pas un philosophe qui va s’intéresser à l’enfant qui meurt de faim … et donc toute la philosophie va être une mise en rapport de sa culpabilité de ne pas avoir fait quelque chose de son vivant … Tant qu’on n’aura pas ça, on n’aura pas de philosophie … On va avoir des professeurs (1.04.55)

129: On va avoir des gars qui vont publier des livres, qui vont payer leur maison … mais t’auras pas de philosophe …  UN PHILOSOPHE, C’EST CELUI QUI ACCEPTE D’AVOIR FAIM AVEC L’AUTRE… c’est d’abord ça… aie faim sur la route … saches c’est quoi la faim, le froid … saches c’est quoi… pis quand tu vas voir un enfant qui crève de faim … saches que lui c’est un héros … C’est un héros d’une condition humaine qui est absurde … (1.05.19)

130: En tout cas, ça c’est mon propos à moi mais … c’est sur qu’on est en recherche… là on est au 3ieme atelier … là c’est le 2.7k … LE 2.7K N’A AUCUNE VALEUR S’IL N’EST PAS RÉFLÉCHI À PARTIR D’UNE TOMBE D’ENFANT… couche-toi devant une tombe d’enfant dans le cimetière pis regarde le ciel… pis dis… C’est quoi le 2.7k? … (1.05.42)

131: Pis dis-lui au 2.7k… pourquoi toi tu fais rien pour l’enfant qui crève de faim? … Y a un problème … Y a vraiment un problème … toi 2.7k… tu prends soin de moi parce que je suis dans le bon pays… j’ai la bonne couleur de peau, j’ai toutte …mais selon moé t’es pas correct… y a quelque chose qui fait que t’es pas correct… (1.05.56)

132: L’enfant qui meurt de faim, qu’importe sa religion, sa race, sa langue ou sa couleur de peau … t’as pas le droit, t’as pas le droit d’y faire ça … et là tu l’engueules, moi je l’engueulais … ah j’engueulais mon 2.7k … couché devant une tombe d’enfant… Je levais le poing au ciel… 2.7k… si moi je m’en vais dormir devant une tombe d’enfant, toi t’as tu le coeur de dormir à côté de moé… jamais… jamais… tu vas être comme Heidegger…t’as même pas le courage de venir dormir à côté de la tombe (1.06.14)

133; Je termine par une anecdote … je suis à Caraquet au Nouveau Brunswick.. Je dors en dessous de la galerie du musée de Caraquet … sur le bord de la mer … Il y a un multimillionnaire qui vit l’autre bord pis qu’y a honte , avec une bâton de pèlerin qui a au-dessus de 60 ans et qui dort en dessous d’une galerie… le millionnaire y m’appelle… moi je vaux 22 millions… oh y dit un instant… y pogne son téléphone … oups je viens de faire $100,000 à la bourse… (1.06.49)

134: Fait qu’y dit… j’aimerais te faire visiter mes affaires… y me montre sa maison qui vaut près d’un million… de toute beauté… C’est vraiment magnifique … y me montre son garage… impeccable… le plancher en… y a un bicycle un Harley Davidson… un exemplaire unique, y coute $100,000 … y a sorti 2 fois le bycicle… le gars a 71 ans fait que tu comprends… y me montre son wanabago qui vaut aussi proche d’un million… y me fait marcher tous les pitons… (1.07,17)

135: Fait qu’a un moment donné y m’dit… sais-tu pourquoi je te montre tout ça? …y dit je pars en vacance avec mon wanabago … y dit j’aimerais ça que tu viennes dormir dans mon garage pis surveiller mon bicycle…  pendant que moi je suis parti en vacance… ben j’y dis… tu vaux combien toi?… y dit $22 millions… ben j’y ai dis… je vais te rendre milliardaire , ça te tentes-tu?… m’a te faire faire un saut dans l’argent .. ah oui, comment tu vas faire ça? …. viens dormir en dessous de la galerie avec moé… (1.07.36)

136: Je te jure qu’en une nuit tu vas être milliardaire… j’y ai dis… excuse, on peut pas mélanger nos argents … fait que je suis retourné dormir en dessous de ma galerie, lui y a continué à se bercer sur sa galerie, y a rien compris … Tu comprends… quand t’es maître de rien, y a aucune richesse au monde QUI VAUT LE CRI D’UN ENFANT QUI MEURT DE FAIM… aucune, aucune … et c’est dégueulasse… y m’a montré ses trois congélateurs qui étaient pleins … C’est dégueulasse, c,est dégueulasse, t’as mal au k-oeur, t’as mal au k-oeur … juste de voir les congélateurs qui sont pleins (1.08.03)

137: Je dis pas que c’est pas correct… je dis juste qu’à un moment donné … si tu lèves la tête, et que tu regardes le 2.7k à partir des millions d’enfants qui meurent de faim ou de blessures de guerre… tu vois un (?) … c’est pour ça qu’y faut … WOW-T=2.7K? (1.08.19) …. C’est le ? qui fait la valeur du 2.7k … (1.08.29)

138: alors, moi dans ma petite vie de poète… à m72 ans, qu’est-ce qui me reste à faire?  C’est de témoigner … de témoigner humblement que j’ai eu mal pour l’enfant qui meurt de faim pis que même si je me suis senti impuissant, j’ai essayé de créer une institution qui s’appelle LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE. Et j’ai trouvé un chemin poétique-politique pour le réaliser.  (1.08.48)

139: Et, sur mon blogue. … Je fais appel à chaque milliardaire de la terre… je suis rendu à mon 122ième milliardaire… chaque jour, je convoque un milliardaire…pour qu’y voye son nom sur google.. en espérant qu’il ait visité les Pierrots (la boîte à chansons) dans le Vieux Montréal , qu’il soit venu au moins une fois aux deux Pierrots qui fut une boîte à  chansons à touristes internationaux… puis qu’y dise dans UN COUP DE K-OEUR… ah COMMENT Â COUTE TON RÊVE? (1.09.20)

140: Puis là j’ai l’exemple de Margaret Sanger… Margaret Sanger, c’est mon idole … elle a 20 ans, on est dans les années 1900. … Elle est infirmière… Elle est aux Etats-Unis … elle est scandalisée par les femmes qui meurent par manque d’hygiène sexuelle , catholiques, exploitées par la religion qui n’ont pas le droit à l’avortement et qui meurent à cause des aiguilles à tricoter … et elle se jure… (1.09.51)

141: Et soudainement, elle a un rêve…qui est de créer la pilule anticonceptionnelle… elle a un rêve… et là elle dit à son mari… je m,excuse, tu gardes les deux enfants je m’en va … tu t’en vas ou? … une petite femme, elle mesure 5 pieds 4 pouces …  Je m’en vais en Angleterre… mais t’as pas une cenne… pas grave m’a m’arranger, garde les enfants… quand est-ce que tu reviens? Je sais pas… qu’est-ce que tu vas faire en Angleterre? Je m’en vais étudier ou Karl Marx a étudié… au british museum… je m’en vais étudier là… pis je veux inventer une pilule pour les femmes… pour qu’elles aient le DROIT A LEUR CORPS. (1.10.27)

142: Y a des féministes qui lui paient le bateau…  elle monte en Angleterre, elle étudie … y a des féministes qui l’accueillent… elle revient… elle dit à son mari… continue à garder les enfants … Je continue mon rêve… ouais mais comment de temps ça va prendre? Je ne le sais pas … mais quand j’aurai fini, tu vas le savoir… et là, pendant près de 40 ans , elle fait le tour des Etats-Unis par des conférences, puis a l,a une idée… (1.10.49)

143: Son idée c’est… un jour … y arrivera une femme, qui a beaucoup d’argent… une milliardaire qui va me dire… j’aime ton rêve… comment ça coûte? Effectivement, 30 ans plus tard, on est en 1950 … y a une femme milliardaire qui vient de perdre son mari du alzeimer …  et dans une petite ville, cette milliardaire là s’en va à la conférence … pis a raconte ce que je vous raconte… moi ça fait 30 ans que j’ai un rêve, puis j’attends de rencontrer une personne qui va me dire comment coûte ton rêve?  La milliardaire lui dit, moi je suis celle qui a l’argent pour ton rêve. (1.11.16)

144: Mais en plus ton rêve, je sais comment le faire…  J’ai un ami à moi qui s’appelle Pincus… un chercheur… on va le faire travailler sur la pilule … a va voir Pincus, Pincus y dit… écoute… si je dis la vérité… tout le monde va m’arrêter… l’église… On va juste dire qu’on travaille sur la fertilité des lapins… (1.11.31)

145: fait que mon Pincus travaille… I million de dollars plus tard… Pincus appelle… j’ai trouvé, j’ai inventé la pilule pour les hommes … la iere pilule anticonceptionnelle le fut pour les hommes…  On n’en veut pas, on n’en veut pas… continue à chercher… on veut que les femmes aient LE CONTRÔLE DE LEUR CORPS… (1.11.47)

146: À un moment donné, quelques milliards plus tard, Pincus y dit j’ai trouvé, une pilule pour les femmes, mais il n’y a plus de menstruations… on peut pas l’église catholique va nous bloquer…  trouve quelque chose… Pis finalement Pincus trouve la fameuse pilule… Mais comment faire pour traverser les empêchements des églises qui ont toujours martyrisé les femmes à travers l’histoire… (1.12.05)

147: Et là y trouvent le truc …  la milliardaire a dit.. On va la donner à une compagnie pharmaceutique pis on va faire accroire que c’est pour régulariser les menstruations… et on est en 1959 … et Margaret qui a failli être expulsé des États-Unis… la pilule devient mondiale… c’est la révolution sexuelle … elle crée une fondation dont 3 ex-présidents américains font partie. (1.12.31)

148: natuellement les enfants ont dit… notre mère nous a abandonné… Ben non … elle leur a enseigné la liberté… votre père vous a gardé pendant que moi je vous enseignais la liberté…  et une femme qui enseigne la liberté à ses enfants, c’est rare… c’est très rare… et les enfants ont des gros postes aujourd’hui … quand la milliardaire est morte, elle a donné son argent à Margaret Sanger… qui a décidé qu’elle avait assez travaillé pis elle s’est mise sur le party… (1.12.54)

149: Moi, je ne vis que de ça …  je dis… moi j’écris à chaque milliardaire de la planète terre… depuis plusieurs mois …tous les jours j’écris à un milliardaire… si tu vas sur mon blogue … tu vas voir.. y a toujours un milliardaire à qui j’écris … et je me dis… un jour y va arriver un ou une milliardaire qui va dire… J’AIME TON RÊVE… COMMENT ÇA COÛTE? (1.13.11)

150: Et je mets toujours… fin de la boîte à chansons les deux Pierrots dans le vieux Montréal 100 jours après …. 101 jours après … en espérant, comme Margaret Sanger …  que lui ou son gérant est venu aux deux Pierrots , de son pays… pis y a un fou qui a un rêve… et que lui va dire… woww… j’achète son rêve ET ON CRÉE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE.

151: Je passe par la poésie pour créer de la politique… et je n’accepte que la poésie, que l’impossible de la poésie … et j’accepte surtout que le fait de réussir mon rêve sans que personne ne sache c’est qui qui est en arrière de Pierrot vagabond… Jamais j’aimerais ça qu’on commence à dire… C’est un gars… qui s’appelle Pierre Rochette … non non… c’est Pierrot vagabond… c’est un archétype hologrammique , c’est une lettre K…. pas de tête, juste avec un k-oeur … qui a marché le pays et qui a dormi à côté des tombes d’enfants… et qui a rêvé la nano-citoyennetè-plantaire comme margaret Sanger a rêvé la pilule… JE RÊVE QUE LES ENFANTS MANGENT SUR LA TERRE. (1.13.59)

152: Je rêve qu’on prenne soin de leur vie personnelle oeuvre d’art .,.. qu’on leur donne le droit de rêver … que cela soit créé par une institution de deux assemblées des justes, 39 femmes et 39 hommes avec un tirage au sort planétaire… par les téléphones intelligents … On l’a  inventé (Auld, Woodard, Rochette)… je dis pas que ça va marcher … Mais il n’y a que la poésie qui rend crédible un projet. Et c’est ce que Margaret Sanger avait compris … PORTE TON RÊVE D’UNE FAÇON POÉTIQUE … Y aura quelqu’un qui emmènera l’argent pour le faire avancer … voilà c’est fini (1.14.32)

153: Mais le pire, c’est que je ne m’exprimerais pas de même devant une salle … C’est juste parce qu’on est en laboratoire que je me permets ça …

GAELLE

154… Et là je me demande .. Ou est-ce qu’on s’en va … y a une chose qui me taraude depuis 2 ou 3 ateliers c’est … Qu’est-ce que tu veux faire de ce laboratoire… l’atelier de la méthode, dans le contexte de l’oeuvre que tu portes? (1.15.34)

PIERROT

155: J’ai une idée… à partir de ta question … j’ai une idée, je la dis, puis je vous la soumet … Mon idée c’est UN MINIMALISME FOU… (1.15.44)

VANESSA

156: Ouais, ben t’avais commencé avec ça dès le départ (1.15.46

PIERROT

157: Mon idée, elle a évolué …parce que j’y pense à ta question, je ne suis pas fou, j’y pense .pareil… c’est pas parce qu’on est ensemble 24 heures par jour Gaelle que j’y pense pas à ta question … OK… moi je verrais simplement … ma contribution a l’installation-laboratoire, ce serait simplement… un tissu gros de même … dans lequel une personne à la fois puisse mettre les deux yeux dedans … et tout ce que tu vois… c’est une formule… WOW-T=2.7K? … aucune explication, rien… (et tu entends Michel chanter la chanson JE TE DEMANDE PARDON) … (1.16.16)

158: et la personne reste avec la formule … et là elle se demande… c’est quoi ça, c’est quoi ça? … et y a rien d’autre que ça … mais tout est sur internet … mon idée à moi c’est de passer par la poésie  pour que la personne convoquée puise se dire… moi j’ai la curiosité pour aller voir c’est quoi ça … (1.16.34)

159: Pour moi, c’est le caractère sacré de Pythagore que je recherche.. Pour moi , c’est pas important que la planète entière connaisse mon affaire… mais c’est important que la milliardaire, la personne arrive , pis q’à dise… ahhh c’est quoi ça? … et elle elle se dise ça me touche, je ne sais pas pourquoi mais je m’en vais chercher … et que finalement elle tombe sur mon blogue … qu’elle dise… je cherche ton rêve… comment ça coute?… (1.17.01)

160: fait que moi je voulais avoir quelque chose d’extraordinairement minimaliste , avec vraiment, vraiment rien d’ostentatoire… juste une formule qui au bout de l’affaire… en tout cas c’est là ou j’étais rendu (1.17.17)

MIRO

161: La dernière fois, on parlait si on veut laisser la chance au hasard, si on veut … je pense personnellement que c’est impossible de créer tout ce que tu veux …dans une seule exposition… (1.17.43)

VANESSA

162: à moins d’avoir une performance comme on la vit … (1.17.50)

MIRO

163; mais encore là, encore ujne fois, là â fait trois fois qu’on vient , chaque fois tu parles pendant 2 heures puis on dirait qu’à chaque fois que tu nous parles pendant 2 heures, y a plus de choses que j’ai envie de savoir que de choses que je sais déjà … On dirait que plus tu parles, plus on veut en savoir … pis je pense que ça pourrait jouer là-dessus l’exposition… encore que àa serait pas une affaire qui se donne en un seul lieu , espace temps … y a comme un intérêt puis après ça pourrait avoir une ampleur exponentielle (1.18. 29)

VANESSA

164: dans un sens ça fait sens parce que comment tu veux condenser une pensée, un objet, pour moi c’est un peu impossible d’ou l’idée d’une installation parce que c’est plus des éléments de sens … un élément de sens, un élément de sens, un élément de sens … finalement, toutes les oeuvres, elles forment un tout et si tu te balade là-dedans, y a jamais un objet …  ben là t’as ta formule, c’est pas vrai … mais je veux dire l’objet-formule , c’est la condensation de toute la pensée, mais, en ayant juste l’objet-formule, on n’a pas accès à la pensée… (1.19.14)

HÉLÉNA

165: Je pense que le plus fort dans ce qu’on vit, c’est l’expérience puis la confrontation avec ces questions-là … c’est vrai que ça suscite un intérêt en moi … j’ai pas l’impression de tout avoir entendu pis je veux en entendre d’autre… mais d’avoir une formule, je trouve ça intéressant … mais je me vois arriver devant une formule… ça prend une curiosité (1.19.50)

GAELLE

166: Je pense que pour que ce minimalisme là fonctionne là-dessus comme tu dis tout est sur internet , c’est plutôt là que le vrai travail va se faire… j’ai l’impression… parce que, si la personne arrive dans un espace minimaliste comme tu dis … un drap blanc, y a deux petits trous … ça me rappelle d’ailleurs, y a une expérience qui a été faite au Japon , dans un théâtre, à cause de la pandémie , ce qu’ils ont fait, à cause du problème de la distance, ils ont comme cr.. comme un théâtre dans un espace circulaire , donc les acteurs sont dans une scène qui est ronde… ils ont mis des plaques de bois … tout autour… ça met un socle …et les gens sont donc de l’extérieur et y a 2 petits trous sur chacune des places … avec comme des espèces de séparation … les gens y voient le théâtre à partir de ces deux petits trous … et donc ça donne vraiment un effet parce que du coup , quand tu les vois et que tu vois les spectateurs, y sont vraiment … c’est une des meilleures expériences poétiques qu’ils ont jamais vécu parce que … djà le rapport aussi à la hauteur (1.21.11)

167: ça me fait penser un peu à ton drap… ce que je veux dire c’est que j’ai l’impression que si tu fais mettons cette proposition minimaliste là, tu dis … fouilles sur internet… l’oeuvre réelle , du moins le jeu labyrinthique à concevoir que sur internet … il se trouve là… donc c’est plutôt cet endroit là que je me dis … qu’est-ce qui va se passer sur internet … comment est-ce que tu veux articuler ça parce que… (1.21.43)

168: moi je repars de l’expérience qu’on a depuis 3 ateliers… et… ce qui revient constamment , c’est ce rapport à la confrontation … ce rapport aussi au contact aussi avec un récit et quand on rentre dans ton blogue , on n’a pas cet effet là … (1.22.15)

VANESSA

169: Ça c’est clair parce que j’ai été sur le blogue , c’est tellement dense que c’est sûr qu’on n’aura pas l’expérience … comme on a une expérience qu’on a là en t’écoutant … de l’expérience, je pense qu’à la base on est aussi parti de l’idée d’une performance … ou quelque chose de filmé ou quelque chose qui reste ou tu te racontes … parce que cette expérience-là , c’est un autre type d’expérience, enfin… (1,22,28)

GAELLE

170: parce que moi j’ai l’impression que ton blogue , c’est une des stations à explorer… Mais quand on rentre dans le blogue, le blogue justement, c’est un jargon… qui n’est pas digeste … pour quelqu’un qui ne connait pas le travail de Pierrot… (1.22.49)

HÉLÉNA

171: ca touches trop le cerveau… ça enlève trop le but qu’on veut créer parce que ça nous emmène trop à réfléchir… l’expérience qu’on vit, ce que â suscite (1.23.11)

GAELLE

172: Y a une poésie extraordinaire, c’est la raison pour laquelle , en tout cas, ma suggestion, moi je pense que ta proposition du drap avec les deux trous doit rester dans l’installation, mais quand je prend le fil de ces espaces qui ont déjà été placées parce que… moi j’étais parti sur l’idée que… tu disais que dans le fond, tu aimerais que ça soit un peu uni, comme un archipel … je me souviens que tu avais proposé ça à un moment donné que … ton expo tu la verrais un peu comme un archipel parce que (1,23.47)

173: je me souviens qu’on s’était dit plusieurs choses … La iere fois en fait que Pierrot a fait sa performance devant vous, y avait eu un moment qui avait été absolument magique, lorsque finalement on découvrait la fameuse île de l’éternité de l’instant présent… (1.23.58)

174: et y avait une proposition qui avait été faite que j’avais beaucoup aimé… c’était l’idée de faire vivre en fait une traversée aux spectateurs … ou en fait, on arrivait comme dans un bac à sable … et on entend Pierrot parler… (1.24.16)

VANESSA

175: Moi j’étais pas trop fan là-dessus… enfin ça c’est personnel… je trouve ça trop littéral…parce que c’est une installation-là … là peut-être… que ça va demander… peut-être garder l’idée du cheminement , mais comment ça se manifeste l’idée d’un cheminement? … à tester… (1.25.15)

176: tu sais au départ, y avait trois télé … moi par contre, c’était plus simple que ça, parce que c’est pas plus sobre… mais après ça pourrait se faire aussi d’une autre façon … mais c’est vrai que cette idée en trois temps… y avait cette idée-là de trois moments et que ça se matérialise de façon quelconque… (1,25,58)

HELENA

177:  tantôt on parlait de la carte… (1.26.06)

GAELLE

178: En fait c’est que, comme on est rendus au 3ieme atelier, dans le fond, chacun d’entre nous on a 5 ateliers … donc dans les 5 ateliers, y a 4 ateliers ou la personne déploie un peu sa pensée … et à la fin de chaque atelier, donc chaque atelier est thématique, on essaye de voir comment ce qu’il nous a proposé , rentrerait dans une réflexion plastique … parce que le 5ieme atelier… ca va servir à la configuration… qu’est-ce qu’il veut donner comme expérience dand ce laboratoire (1.26.45)

179: Donc, l’idée c’est que chaque fois qu’on a des thématiques, et qu’on a des idées qui nous traversent , on les dit… et donc … dans l’atelier ou on parlait de ces passages-là … parce que dans le fond, Pierrot avait donc parlé de… Monsieur K … comment ce qu’il est devenu Monsieur K de son fameux roman … et comment est-ce que ce roman-là justement a fond. un peu l’ensemble de sa démarche … (1.27.07)

180: et y avait eu comme un effet poétique très, très fort …  et Pierrot avait dit, que son souci à lui … c’était justement que le récepteur ne soit pas important … (1.27.23)

PIERROT

181: Ouais, moi j’aime beaucoup l’accident par exemple … toi qui arrive… c’est un accident merveilleux … pourquoi parce que l’accident, c’est fondamental dans ma démarche … l’impossible, le multivers, la vie personnelle oeuvre d’art .. C’EST UN ACCIDENT D’UN RÊVE… Le rêve est créateur d’accidents … moi j’appelle ça des abs-ccidents abs-vénementiels… (1.27.42)

182: Donc, c’est sûr que pour moi, ce qui respecte l’accident m’apparaît comme important … C’est la raison pour laquelle.. mettons qu’ici on a trois ateliers … ce qui me plait là-dedans, c’est pas tellement la performance, c’est que le récepteur a aucune importance… même moi comme récepteur, même vous autres … mais c’est qu’on soit ENCHANTÉS PAR UN ACCIDENT… (1.28.08)

183: Toi t’as aucune idée de ce qui s’est passé vraiment avant … t’arrives et t’es l’accident qui nous permet de vivre et de continuer à vivre l’accident … si t’étais pas arrivé… on se connait depuis déjà … notre capacité de bivre la magie de l’abs-ccident …baisse.. c’est pour ça que la performance c’est toujours… (1.28.25)

184: Je me rappelle quand on travaillait avec des artistes de la télévision… les gens le regardaient pendant une demie heure pis tout à coup ça tombait, àa tombait, ça tombait. ça tombait … Parce que le gars… on était trop habitué… Moi j’étais un accident sur scène, personne savait qui j’étais… personne savait d’ou je venais, ou je m,en allais… et je gagnais ma salle, d’un coup… mais je partais par exemple, pour être bien sur … j’haissais ça qu’on me reconnaisse… quand quelqu’un me recconaissait dans un ville, j’allais au donuts pis je braillais devant un beigne… (1.28.54)

185: moi si au niveau plastique dans ma partie laboratoire, on pouvait respecter le fait que le récepteur n’a aucune importance … ce qui est important c’est l’accident qui sort le récepteur du récepteur… (1.29.15)

VANESSA

186… quand tu dis le récepteur n’a pas d’importance, il en a parce que sans lui y a pas d’accident … (1.29.150)

PIERROT

187: tout a fait, tout à fait, c’est paradoxal, mais tu saisis mon point … dans le fond c’est un récepteur-accident que je recherche (1.29.00)

GAELLE

188: bon de toutes les façons, Pierrot, t’es configuré comme t’es configuré … je me dis juste… même si on est pas toujours d’accord sur la terminologie hen … ierement je pense que, c’est ma suggestion … considérer non pas l’expo, parce que si tu parles d’expo, ce qui se passe cognitivement, est moins intéressant … si tu dis… je veux créer une expérience de laboratoire… ça devient plus intéressant parce que, au niveau cognitif, , ton imagination se libère…(1.30.22)

189: Parce que moi ce que je considère, c’est ce que l’installation va faire, c’est une installation laboratoire… Et à ce moment-là, je me dis qu’il faudrait imaginer … si tu pars de l’idée que tu crées une expérience de laboratoire qui fait partie de ton programme politique … il faudrait que tu imagines la variable de la personne qui va arriver , LA VARIABLE-ACCIDENT qui fait partie du laboratoire que tu vas créer. (1.30.46)

VANESSA

190: moi je suis en train de me poser la question aussi parce que là … moi ça va un peu … j’ai fait plusieurs années dans des écoles d’art … on fonctionne pas du tout comme on fonctionne ici … c’est-à-dire que, ça fait déjà trois ateliers qu’on parle , on n’a encore rien commencé … nous la différence, on te donne un thème, peu importe n’importe quoi .. et tu pars … tu vas créer, tu vas peindre… tu vas faire des vidéos, installations, n’importe quoi ,,, ici on parle pendant longtemps, moi c’est comme un peu particulier pour moi … j’suis d’accord avec ça, je suis à l’uqam, je suis incarnée dans la théorie aussi … mais ce que je veux dire c’est que… si on veut prendre en considération aussi … penser à différentes modalités d’expériences et de les tester…parce qu’en fait là finalement, y a plein de bonnes idées pis quelque part, ben ça doit être la tienne … qu’est-ce qu’y a plus de sens pour toi… pourquoi cette idée-là et pas une autre? Parce que moi je peux en avoir une mais c’est pas ton idée… et ce qui va faire que ça va être percutant et que c’est important , ça va être quelque chose de tellement essentiel qu’au moment ou ça va se manifester ça aurait pas pu être autre chose. Ça va être ton idée, mais aussi peut-être que toutes nos idées, ça va peut-être t’emmener ç je ne sais pas quoi? (1.32.35).

191: mais c’est sûr qu’à partir de ce moment-là ou on conçoit ça comme un laboratoire, mais déjà peut-être dans le 5ieme, ça va peut-être commencer à produire mais … peut-être mettre en place des choses, expérimenter… mais c’est clair que tu nous a raconté… ce qui nous a permis de connaître ton bagage … puis de comprendre quand tu vas créer ton oeuvre…  que je comprenne de quoi il en retourne , mais peut-être aussi cette importance… de dire on n’est plus juste dans la pensée, c’est dans la matérialisation d ‘une pensée… donc il faut … faut toucher, faut le faire, tu vois …  (1.33.10)

GAELLE

192: Moi je comprends bien, mais je pense que ça dépend du type d’artiste que tu es … toi tu es quelqu’un qui est beaucoup dans la matière, dans l’expérimentation , Pierrot , depuis que je le connais , c’est sur que t’as un côté chansonnier et tout ça… mais c’est beaucoup célébral , auto-référentiel. (1.33.37)

VANESSA

193: Ça j’entends, mais là on parle tous ensemble de créer un laboratoire-exposition (1.33.51)

GAELLE

194: Non non, j’entends bien… moi aussi je pense que penser en termes de laboratoire c’est important … et là, je me dis simplement, moi la seule chose, à l’heure actuelle, je me dis que … le concept le plus efficace, c’est-à-dire si tu penses en termes de laboratoire, tu imagines une stratégie dans laquelle le laboratoire que tu crées …mets en situation de variable … la personne qui rentre… c’est tout… c’est le meilleur conseil que je peux donner à l’heure actuelle parce que .. on a donné plein de propositions… Vincent la dernière fois nous a donné des trucs à l’extérieur et tout mais… mais je pense que rendu là … (1.34.26)

195: Si le récepteur te bogue… moi je veux surtout pas qu’on aliène si tu veux ton rapport à la pensée … ton rapport à moi ç ce que la réflexion vient te boguer … donc je me dis juste, de repartir dans quoi tu es fort … le plus… c’est-à-dire que toi tu aimes créer des expériences de pensée … FAIS UNE EXPÉRIENCE DE PENSE OU JE NE SUIS QU’UNE VARIABLE*** (1.34.43)

196: ou n’importe qui est une variable… mais cette variable lorsqu’elle arrive, ELLE RENCONTRE QUELQUE CHOSE D’ÉTONNANT … DONC C’EST UN ACCIDENT… (1.34.58)

197: C’est pour ça que je te disais, d’arriver et préparer … parce que là, le 4ieme atelier, ça serait intéressant que on aie des éléments physiques même si ce n’est que brouillon , une carte, quelque chose ou on commence à voir … (1.35.22)

HÉLÉNA

198: Moi ce qui me touche un peu, c’est vraiment en personne, l’expérience … j’imagine arriver avec des trous et une formule (wow-t=2.7k?) … parce que je trouve que Pierrot, c’est un grand aspect poétique … mais aussi une confrontation avec soi-même … y faut donc vivre ces deux expériences-là.. on peut pas juste vivre dans le cerveau … mais en même temps, si la curiosité est là … j’ai j’imagine la formule et là je pense que ça provoque comme un désir d’en savoir plus …

PIERROT

199: Bravo, moi ça me touche ce que tu viens de dire là … tu me combles avec wow-t=2.7k? … ça me touche… parce que là c’est du minimalisme qui te force à te remettre en question sans qu’on ai tout un décorum à partir duquel on amène la personne à vivre un champ initiatique

HÉLÉNA

200: Tu parlais tantôt aussi que … on peut pas penser juste à exposition si veut être en accord avec ta pensée profonde … faut que ça soit cette expérience-là en même temps avec le message poétique..(1.37.26)

GAELLE

201: donc, qu’est-ce qui se passe d’autre une fois que tu as vu la tombe … (1.37.39)

PIERROT

202: Je peux amener une idée? A un moment donné y a une fente ou tu peux glisser un papier dans la tombe… Je prends l’exemple du temple de Delphes.. y avait une pierre qui représentait le centre du monde… et les gens partaient de partout pour connaître leur avenir … et quand tu arrivais au temple de Delphes, … y avait des offrandes, mais les gens laissaient un message qu’ils glissaient … Moi ce qui m’intéresserait dans cette idée-là, c’est qu’à un moment donné y puissent un papier, du crayon, pis qu’y ait une fente… QUEL EST TON RÊVE? …  ou qu’ils écrivent leurs deuils, ou ce que la formule wow-t=2.7k? leur suggère … ou ce n’est plus le récepteur,,, mais l’accident… c’est un accident qui arrive… (1.38.44)

VANESSA

203… y a la question du rêve qui est importante quand même… (1.38.47)

PIERROT

204: J’ai toujours le goût de conter une anecdote parce que je me suis nourri d’anecdotes .. alors je suis vagabond, je suis à l’oratoire St-Joseph … je couche en dessous d’une galerie et j’étudie toute la théologie protestante, la théologie catholique, les pères de l’église et j’assiste à 7 messes par jour .. je veux comprendre comment ça se fait que ces tricheurs-là fonctionnent … et je suis ami avec un servant de messe adulte qui lui me raconte la révolte des prêtres qui sont révoltés, y sont vieux, mais y savent pas faire autre chose même si y en a qui y croyent plus … (1.39.21)

205: et là è un moment donné, je suis assis, je suis à la cafétéria et y a un gars qui est chauve,,, qui est dans le fond , qui es tlà depuis quelques semaines … y s’en vient me voir et il me dit… je suis tanné de souffrir … ahhh… viens t’assir … j’y dis qu’est-ce que t’as? … ben y dit moi, je viens de Québec … je suis séparé de ma femme, mes enfants, je vis dans une petite chambre ç Longueuil , c’est ma mère qui paye ma chambre puis je veux juste me tuer pis je sais pas quoi faire… (1.39.44)

206: ok voiens avec moi… moi je ne suis pas croyant, mais je t’emmène sur le tombeau du Frère André… parles y … mets tes mains sur le tombeau et parles y …  Frère André, je suis laid, je le sais que je ne suis pas beau … mais j’ai besoin d’une femme frère André, trouve-moé une femme… j’y ai dit fais attention à ce que tu y demandes…  le frère André y est catholique, mais des fois Y FERME LES YEUX POUR RÉALISER DES RÊVES… (1.40.05)

207: Fais que moi je m’en vais coucher sur mon plancher chez Michel… dans une petite chambre… À un moment donné, j’entends une voix qui me dit … monte en haut, y a quelqu’un qui a besoin de toi … je me lève, je monte en haut, je prends le petit autobus … arrivé en haut, le gars rentre dans le petit autobus… y m’dit… ça adonne ben, je m’en allais me tuer… ah ben oui… t’allais faire quoi …je m,en allais me jeter en dessous du métro de Montréal… (1.40.23)

208: J’ai dis… pauvre toé… ça parait que tu viens de la campagne … le métro, tu vas juste te blesser … c’est pas la bonne manière de se tuer … viens-t-en avec moi… là je l’emmène sur la rue St-Denis, j’rentre dans une petite  boîte à chansons … je suis connu… passe-moi une guitare.. je fais 2, 3 de mes chansons …je ferme, pis j’y dis asteure, rentre chez vous … pis demain viens me revoir…y rentre chez eux dans sa petite chambre à Longueuil, y avait son petit portable, y avait internet payé par sa mère, je sais pas comment ça marchait ses affaires … (1.40.52)

209: et là, le lendemain matin, y a des grands yeux qui brillent … J’arrive à 7 heures le matin, y est là pis y m’attend … j’y dis qu,est-ce que tu fais là? … ben y dit imagine toi donc que je suis allé sur internet, sur un chatte, pis j’ai parlé à une fille que j’avais connu au Québec … pis j’y ai raconté tous mes malheurs … pis a m’a répondu, c’est normal … c’est normal tout ce que tu vis parce que je t’attends depuis si longtemps… (1.41.15)

210: je lui ai dis… montre-moi donc la photo… une belle fille… j’y ai dis toé ça s’peut pas… laid comme toé, on va aller voir le frère André… mets les mains sur le tombeau… répète après moi… frère André… je l’sais que je suis laitte… répète, répète… frère André, je le sais que je suis laitte… rends la aveugle pour qu’a voye pas que je suis laitte… envoye répète… frère André, je vais prendre soin d’elle… répète, répète… parce que je le sais que toé t’es pas d’accord avec ces affaires-là mais que t’as fais un spécial pour moé ..répète, répète … Ben le gars y est parti à Québec, je l’ai jamais revu (1.41.42)

211: qu’est-ce que ça veut dire… Je ne suis pas croyant … j’y crois pas, c’est des niaiseries , mais y a une affaire par exemple, je crois à la sincérité de l’homme qui est dans la tombe  , CELUI QUI A VÉCU SON RÊVE… parce que je dors en dessous de sa galerie, parce que je ne triche pas pis parce que j’ai faim … pis parce que quand le gars chauve est venu me voir, je l’ai emmené là … tu comprends, l’impossible c’est WOW-T=2.7K? … dis ton rêve au frère André, tu aurais pu le dire à une pierre, à n’importe qui …ton rêve est arrivé dans ta main … ben triche pas … triche pas … (1.42.15)

GAELLE

212: y nous reste 5 minutes… j’allais dire ceci … la rencontre avec ton travail se passe là … le conte que Pierrot accompagne justement de chansons narrées …sur des personnages qu’il rencontre sur la route … â donne toute une dimension, une amplitude en fait à l’aventure poétique que tu nous fait vivre … et je pense que c’est super-important … (1.51.02)

213: Je peux peut-être finir par la rechanter en finissant ok Je raconte vitement l’anecdote… Je suis vagabond, j’ai faim et je vois une auberge… et je me dis… wow… je vais aller féliciter le rêveur qui a fait ça … bonjour… c’est un homme en chaise roulante qui a fait ça … j’y dis… je m’en viens vous  féliciter pis je m’en vas… y dis tu t,en vas ou? … ben je m’en va… ben non tu restes icitte… ben j’ai pas d’argent … tu restes icitte pareil … fait que je reste quelques jours, y me nourrit … pis la nuit, je compose des chansons, pis y a un peintre , un innou … y m’dit… je veux que tu m’écrives une chanson … je veux que tu dises que je suis le meilleur peintre ici … Y en a tu d’autres, non, y a juste moé … écris moé pis viens me le montrer au fur et à mesure… j’y fais le refrain… ah j’aime ça, j’aime ça, j’aime ça … continue… finalement , je m’en va pis je termine sur la route… alors je la chante…ok…

214: l’INNU AUX YEUX DE VELOURS

REFRAIN

toi le meilleur peintre de l’auberge
toi l’Innu aux yeux de velours

toi dont les doux pinceaux
submergent

les peines du monde par ton amour
les peines du monde par ton amour

COUPLET 1

c’est ton nain d’jardin
qui t’écrit cette nuit
cher Innu
t’es mon meilleur ami

j’vais bientôt tenter
d’traverser l’pays
en marchant
à fond mes 60 ans

sans même faire de pouce
sans aucun argent
dans une main
ma guitare sur ma faim

juste un vieux chapeau
presque rien dans l’sac à dos
mais dans mon coeur
des Innus le meilleur

COUPLET 2

c’est ton nain d’jardin
qui t’écrit cette nuit
cher Innu
t’es mon meilleur ami

y a deux mois deja
j’suis parti comme ça
marcher tout seul
les routes du Canada

tu t’es inquiété
plein d’courriels t’as envoyé

pour dire au monde
si vous l’voyez
ramassez-le

puis ramenez-moi le
pour que je l’réchauffe
de mes pinceaux
et de mon amitié

Pierrot
vagabond céleste (1.55.50)

————

PIERROT

215: Aye pas facile pour moi chanter … Ben merci mon accident (à propos du nouveau venu … le chum d’Héléna qui est musicien de jazz)  .. oublie jamais que t’es important ce soir … c’est toi qui nous a permis de continuer à vivre un accident… mes 2 anciens accidents, bienvenue … 1.54.22

GAELLE

216: Ok, comment t’appelles-tu?moi c’est Noah …  donc tu es musicien… oui j’étudie au cegep St-Laurent en guitare jazz …  ben bienvenue aux ateliers de la méthode… Nous on est un petit groupe de recherche , donc composé de chercheurs et d’artistes … et donc on travaille sur un projet en fait … d’installation qui va commencer à l’automne et qui va s’étirer jusqu’en 2022… on passe donc par des phases réflexives- créatives et donc chacun d’entre nous aura 5 ateliers et chacun travaille un peu à sa façon donc … Pierrot lui travaille comme ça … après Pierrot ça va être Vanessa , puis Vanessa va être beaucoup plus aussi dans l’expérimentation et en mçeme temps elle va broder avec la théorie … puis moi je vais terminer vers juin. … fait que tu es le bienvenue … (1.55.18)

NOAH

217: Je veux juste demander, la formule que tu parlais, ça fait référence à quoi? Parce que la façon dont je l’interprète , cela représenterait l’idée du rêve… l’idée de l’accident (1.55.27)

PIERROT

218:  fais wow sur ton rêve, ne triche pas et le 2.7k va créer des événements ENCHANTEURS DE SYNCHRONI-VIE-TÉ…. dont tu vas être étonné … ton rêve va prendre soin de toi… mais n’oublie jamais de prendre soin du rêve de quelqu’un d’autre… en majeur (1.55.45)

GAELLE

219: Excellent, on doit quitter …

—————

Tableau contemporain abstrait. Tableau peinture abstraite

TRANSCRIPTION DE L’AUDIO DU 4IEME ET DERNIER ATELIER DE LA MÉTHODE CONCERNANT PIERROT VAGABOND… (LE 5IÈME N’ÉTANT PLUS NÉCESSAIRE… LE DESIGN LABORATOIRE-INSTALLATION AYANT FAIT FAIRE WOW À TOUS LES PARTICIPANTS DES ATELIERS DE LA MÉTHODE DE GAELLE) …. se centrant autour de la formule wow-t=2.7k? sous le 0 de laquelle se cachent les 4 questions… le tout signé des rêveurs équitables avec comme audio la chanson de Michel le concierge, je te demande pardon dans les écouteurs.

9 avril 2021

———-

GAELLE

1: Ben en fait aujourd’hui, c’est le 4ieme atelier de Pierrot … dans le fond, je connais pas trop le programme de Pierrot, mais …  mais je sais qu’aujourd’hui on est vraiment donc, dans sa trouvaille … je ne pense pas me tromper de dire que là on est vraiment axés sur l’approche théoritique … (0.41)

PIERROT

2: C’est-à-dire que le 4ieme atelier a 4 sections … Dans la ière partie, y a un rapide résumé des 3 iers ateliers, pour orienter le thème … le 4iàme atelier part d’un 4ième point zéro … qui est Frank Scott … qui lui amène directement au pays oeuvre d’art ,,, je dirai qui est Frank Scott, comment je l’ai découvert … et quand je vais avoir fini Frank Scott, on va tomber à la cartographie … que je vais vous dessiner avec mes mains qui est en 4 sections … après ça à la fin on va arriver à la proposition pour le 5ieme atelier … comment je vois ma participation au laboratoire-installation , sous quel angle je la vois avec une suggestion minimaliste à laquelle j’ai réfléchi… donc je vais parcourir ces 4 parties-là… (1.41)

3: ok .. de façon à ce qu’au 5ième atelier, ça soit consacré à une réflexion sur les tenants et aboutissants d’une proposition minimaliste … comment je visualise le tout et là on travaille en équipe pour regarder ensemble si la proposition nous allume tout le monde … pour qu’on soit tous gagnants, gagnants. (2.11)

4: alors … c’est sûr que quand je suis arrivé ici dans les ateliers, ce qui m’a frappé, c’est que jamais j’avais fait la synthèse que j’ai fait ici, j’étais éparpillé sur 7,000 pages de blogues à travers des années et tout à coup j’ai réalisé quand Gaelle m’a parlé des degrés zéro … et quand je suis parti de mon ier degré zéro de John Rawls avec le voile d’ignorance (Je ne sais pas d’ou je viens, qui je suis , ou je m’en vais… en 1971) ) … (2.44)

5: Et en même temps, je me suis senti comme ces personnages du voile d’ignorance … quand j’ai eu un rêve en  à l’expo terre des Hommes de Montréal1967 … de représenter le canada à l’expo 70 d’Osaka au Japon …  et ça c’est passé … et le gars qui était parti au Japon , chanter pour le Canada, 4 ans plus tard, après avoir gagné avec les Contretemps le championnat nord-américain des groupes collégiaux de chansons folklorique, c’était pas Pierre rochette… c’était déjà un personnage de John Rawls… qui ne savait pas qui il était, d’ou il venait et ou il s’en allait parce que justement C’ÉTAIT IMPOSSIBLE… Ce qu’il vivait était impossible… (3.19)

6: Voici un petit gars, qui vient d’un milieu très particulier, et qui se ramasse au collège jean de Brébeuf … C’est toi Miro qui m’avait posé la question… Comment un gars qui a fréquenté le collège Jean de Brébeuf est devenu vagabond… y me semble que ça va pas ensemble … c’est pour ça que ce que je vais vous raconter est important pour mieux comprendre l’histoire. … (3.30)

7: C’est important parce que… on est à La tuque… mon père vient de faire faillite avec son poste de télévision … c’était un rêveur… et y avait juste 2 lacets pareils … Y monte à Montréal.. Ma tante habitait pas très loin du collège Jean-de -Brébeuf …  et ce que je vais vous conter m’a été conté par le père Trudeau qui dirigeait le collège… C’est lui qui me l’a conté … alors mon père s’en va chez ma tante… Y rentre dans le collège,,, c’est l’été … au début de l’été… y voit quelqu’un dans un bureau… (3.56)

8: Y dit moi je suis le père Trudeau, c’est moi qui dirige le collège … ben y dit moi j’ai un problème de père de famille et quand je vais sortir d’ici, vous allez avoir un problème de prêtre… Le père trudeau y a dit… comment ça? …  Mon père y dit… moi j’ai un gars, Il est à La Tuque … vous allez y donner une job… y va travailler, on n’a pas d’argent … y montre ses deux souliers… j’ai même pas deux lacets pareils … y va habiter chez sa tante.. (4.21)

9: Le père Trudeau y dit… Est-ce qu’il a des bonnes notes? … mon père y dit non… mais y va en avoir … Le père trudeau y se lève, y dit Monsieur… pour la beauté du geste que vous venez de poser … j’accepte votre fils, y va venir ici … y va travailler comme surveillant de récréation et surveillant de dortoir … Bienvenue (4.38)

10: Mon père a attendu à la fin de l’été, une journée avant ma rentrée au collège pour m’en parler … Y me dit… tu t’en vas à Montréal étudier… je dis jamais… je suis un artiste… je m’en vais pas étudier … je suis un artiste… Mon père me dit… monte dans ta chambre… réfléchis puis quand tu vas redescendre, ta décision sera la mienne… (5.05)

11: J’étais en maudit … moi j’avais jamais eu un argument avec mon père de ma vie … ni avec ma mère d’ailleurs … J’ai jamais eu un argument avec mes parents … mais cette fois-ci j’étais en colère… et là je descend en bas… et je dis à mon père… Je m’en vais étudier mais je fonde un groupe de musique … mon père y dit… fais ce que tu veux, mais étudies …  ok… alors ça . ça été comme important parce qu’à ce moment-là … c’est là que j’ai pu visiter expo 67 .. et c’est là comme je vous ai dit que j’ai eu un rêve… (5.32)

12: donc, quand on arrive à John Rawls en 71… ça été simplement la consécration de qui j’étais devenu… J’étais devenu, sans que j’en aie les mots … un celui … qui ne sait pas qui il est, qu’il ne sait pas d’ou il vient, qui ne sait pas ou il s,en va… parce que j’étais devenu a priori UN DÉRACINÉ DE MA VILLE DE LA TUQUE, DE MA FAMILLE… et toute ma vie était autour ce cette question… Comment ça se fait que mon rêve vécu à expo 67 est devenu réalité à l’expo d’osaka 1970? Comment ça se fait que mon rêve a marché? (5.30)

13: Comment ça se fait que je me retrouve au collège Jean-de-Brébeuf … un pauvre… accepté parce que mon père est arrivé avec la magie de ses deux souliers avec des lacets pas pareil … dans un milieu extraordinairement cultivé… j’ai aucune chance de réussir non plus … Et parce que j’ai aucune chance, je décide de fonder un groupe dans ma classe… (5.56)

14: J’arrive dans ma classe et je dis… qui veut faire de la musique? … ça làve la main… on sait pas jouer… moi non plus je sais pas jouer … ok… toi tu veux jouer quoi… la flûte… ok ok ok… pourquoi? … On s’en va au japon… comment on va faire.. je l’sais pas… C’est important ce que je vous dis-là parce que toute ma théorie repose sur cet évènement-là … (6.20)

15: D’un jeune homme… qui a tout quitté ses racines … et qui soudainement, se retrouve au Japon …toutes dépenses payées avec salaire… et il se rend compte… Il est là … MAIS C’EST PAS LUI QUI EST LÀ … C’EST SON RÊVE QUI EST LÀ … Lui il n’est pas là … (6.37)

16: alors le ier atelier, c’était ça… comment à un moment donné, à partir d’un rêve, l’île de l’éternité de l’instant présent s’est construite… a partir de laquelle c’est devenu une lettre K .. parce que j’ai essayé par l’île de l’éternité de l’instant présent et la lettre K de pouvoir correspondre avec quelque chose qui était autre que ce que j’étais … par la littérature… et là je suis parti vagabonder (6.59)

17: Le deuxième atelier… si vous vous rappelez bien, c’était le clown du Japon qui était le degré zéro … alors il faut dire que le ier atelier, c’est LE WOW D’UN RÊVE… le clown du Japon c’est des wow … 3 WOW DE SUITE parce que j’ai cherché les trois étapes pour devenir maître de rien…  (le cabotinage, le don de soi, la communion) et il me restait la catharsis que je connaîtrais des années plus tard à la baie James….  J’avais pas atteint la 4ieme tape encore quand j’étais à recyclo-livres comme squatter. (7.32)

18: Ce qui m’a intéressé, c’est pourquoi mon rêve a marché et avec Gérard Cadieux et Suzanne Fortin… on a travaillé au -T … wow-t— moins la tricherie …  et là on a travaillé pendant 4 ans … nuit un jour… avec la question suivante… POURQUOI UN RÊVE QUAND TU TRICHES NE FONCTIONNE PAS? … Et là, on analysait nuit et jour… Gérard arrivait la nuit… 2, 3, 4 heures du matin … je dormais sur une table… on avait un grand tableau noir … On travaillait, on lançait des craies, on criait, on hurlait … On travaillait sur une formule dont on n’arrivait pas à dépasser le -t… On ne savait pas la suite… Et là, à ce moment-là … je pars je quitte… Gérard était arrivé à wow-t=g3 … et moi je dis non… j’ai l’intuition que c’est wow-t=2.7k. (8.10)

19: Et là, on arrive au 3ieme atelier ou je vous raconte que … le degré zéro, c’était l’ermite … l’ermite ou… j’avais conscience que le 2.7k .. c’était quelque chose… parce qu’y faut bien comprendre que le 2.7k… c’est partout quand tu regardes en haut … partout… dans le ciel… partout… tous les humains sur la terre… quand les humains regardent le ciel, le 2.7k est présent partout… À ÉGALE DISTANCE POUR CHACUN… d’un infini à l’autre, égal de chaleur d’une longueur d’onde… c’est une longueur d’onde … (8.35)

20: Et là je me suis dis… Cette longueur d’onde-là, elle a quelque chose que mon intuition di… je vais m’en aller vagabond, puis je vais réfléchir… wow-t=2.7k… et là j’ai vagabondé, dormi dans la forêt et l’ermite , les animaux, l’eumétrie comme je vous ai expliqué, j’ai avancé … ma théorie n’était pas solide … (8.57)

21: Et on arrive au 4ieme atelier … qui est aujourd’hui et dont le point zéro est Frank Scott… qui est Frank Scott? …  Frank Scott, je vais vous montrer sa photo … ah… j’étais supposé de vous chanter des chansons … oui parce qu’en réalité… quand je pars sur la route, l’homme qui marche et qui compose des chansons …c ‘est un homme qui veut… pour moi c’est pas des chansons… c’est des slides théorotiques… (9.24)

22: et qui témoignent de… je veux pas que mes chansons soyent chantées, je veux pas qu’elles soient connues… ça m’intéresse pas… tout ce qui m’intéresse c’est … aujourd’hui quand je les rehcante, en dedans de moi-même, je braille… toutte braille en dedans de moi-même… parce que je sais que je ne les ai pas composé pour que ce soit entendu… je les ai composé pour me rappeler que j’étais vagabond. (9.45)

23: D’ailleurs… quand on regarde le collège Jean-de-Brébeuf, les Jésuites, son fondateur s’appelle Ignace de Loyola… qui était Ignace de Loyola? … C’était un vagabond… C’était un  vagabond … un vrai vagabond parmi les 5 ou 6 grands errants poétiques de l’histoire de l’humanité … Ignace avait un rêve … pourquoi je vous conte ça parce que les 2 jeunes, Miro et Vincent y vont à Brébeuf … et ils ont vu sur Internet que j’avais été à Brébeuf … et y se sont demandé Comment ça qu’un gars qui a fréquenté Brébeuf se retrouve vagabond? (10.12)

24: Alors moi quand je suis parti vagabonder, j’avais toute l’histoire de mes vagabonds …  François d’Assise, Benoit Labre, Ignace de Loyola , les coureurs des bois, les russes… et je montais sur les épaules de vagabonds qui n’étaient pas des itinérants … (10,33)

25: Alors y faut comprendre qu’Ignace de Loyola est sur la route…  lui il a un rêve… c’est d’inventer des exercices spirituels qui l’amèneront à la perfection… et il les crée et les expérimente sur la route … et soudainement y a des compagnons qui arrivent …  et qui disent à Ignace.. aye… c’est quoi tu fais… Ben moi ,,, j’expérimente des exercices spirituels… il se ramasse avec une quinzaine de compagnons qui pratiquent aussi les exercices d’Ignace… et etcore aukourd’hui, tu peux pas être jésuite si tu n’a pas intégré par un long travail d’ascétisme les exercices spirituels… (10.56)

26: Un moment donné, y avancent et tout à coup y en a un qui dit… si on allait offrir nos services au pape … Ignace dit… Il ne nous recevra jamais… mais comme on n’a rien à faire, on s’en va là… Y arrivent à Rome … Le pape avait entendu parler d’eux-autres … Y dit à Ignace toi tu restes ici, les autres continuez votre route… Et Ignace de Loyola a passé 14 ans dans une chambre à Rome et au bout de 14 ans y avait 1100 jésuites à travers le monde. (11.25)

27: Dont un en particulier, Loyola lui écrit… et lui dit… tu t’en vas conquérir la Chine… l’autre lui répond j’ai pas d’argent… c’est pas grave… fis-toi à ton rêve et tu vas avoir de l’aide… et le gars est devenu ami de l’empereur à cause d’une horloge.,.. (11.41)

28: Pourquoi je vous dis àa, parce que quand moi je pars … avec mon rêve… j’ai pris la peine d’être cultivé , d’avoir une culture des grands vagabonds de l’histoire … pour comprendre ce que je voulais vivre… Fait que je voulais vous chanter une chanson… C’est pour ça que quand je chante mes chansons, j’aime pas ça quand y a beaucoup de monde … quand je travaillais sur scène au café St-Vincent, j’haissais â quand le monde écoutait … Je leu disais parlez, parlez, écoutez-moi pas … laissez-moi tranquille, j’haissais qu’on m’écoute, j’haissais qu’on m’applaudisse … sauf que ce que j’aimais c’était de partir entre les sets , marcher puis travailler mon rêve… bon je fais ma chanson..

29:

Dortoir pour les enfants avec des petits lits pour une école peintures  murales • tableaux sieste, salle de jeux, dortoir | myloview.fr

LA CHANSON DU DORTOIR

COUPLET 1

dans un dortoir, une trentaine de gars
c’est plein lits d’en haut lits d’en bas

moé chu l’dernier dans l’fond
deux couvertes pis deux draps
y fait noir, ça ronfle en taboire

j’arrive de la route, mes vieux jeans sont ben sales
ça fait deux nuittes que j’dors dehors

en serrant ma guitare, près du lit d’a côté
un visage de femme , ça s’peut pas

REFRAIN

on dirait un orchestre de mâles
qui jazze la vie de râle en râle                                                                                        pendant qu’une femme la nuit
devient d’la poésie seulement                                                                                      qu’en dormant dans un lit

COUPLET 2

dans un dortoir, une trentaine de gars
c’est plein lits d’en haut, lits d’en bas

tout nu dans mes couvertes
ma barbe blanche en cravache
même une p’tite orteille qui en arrache

la jeune femme chavire
on dirait un navire
qui s’enfonce dans l’sommeil
j’en soupire

j’aurais pas cru qu’vieillir
pouvait rendre si heureux

ça rajeunit d’être amoureux

COUPLET 3

dans un dortoir
au matin aucun gars
c’est vide lits d’en haut lits d’en bas

good morning dit l’anglaise
j’me réveille mal a l’aise

chu tout nu
frippé entre deux draps

you are so romantic
your guitar so lyric
la veille m’avait entendu jouer

j’étais trop concentré
l’avais pas remarqué

m’arrive d’oublier
de croozer (15.09)

———-

30:  Là on arrive à Frank Scott… Je dors sur une table pendant 4 ans à Recyclo-livres … entre des livres, j’ai juste 2 paires de jeans .. et je suis habité par wow-t… et je cherche la suite … et tout à coup, un soir… les clients venaient déposer des livres … et tout à coup un soir, y a la biographie de Frank Scott… et là… je suis émerveillé…  Frank Scott, c’est lui ici (je montre la photo_) …  C’est un homme qui est juriste,dans les années 50… un professeur de droit à l’université Mc Gill … qui a gagné 3 causes en cour suprême … contre Duplessis ( la loi du cadenas entre autres) … et en 1970, c’est un francophile qui a défendu des prisonniers politiques de la loi des mesures de guerre… (16.13)

31: Et Scott a l’idée d’un pays oeuvre d’art … et il fait une conférence … dans sa biographie… il y a sa conférence… je vais vous la lire …  qui résume un peu le bonhomme… C’est à la page 374-75-76 …  de la biographie … une vie de Frank Scott… (16.38)

32:

Frank Scott | The Canadian Encyclopedia

1242 .. L’ÉTAT OEUVRE D’ART… CONFÉRENCE FRANK SCOTT 1950

January 19, 2016 Pierrot le Vagabond Chercheur

Sandra Djwa
F.R. SCOTT
UNE VIE
p.374-375-376

La conférence de Scott, qui a pour titre «l’État œuvre d’art», illustre à quel point le nationalisme, l’artiste et le juriste se rejoignent dans son imagination. Dans une certaine mesure, Scott y démontre l’unité de ses préoccupations.

Dans son discours, Scott affiche une opinion idéalisée du fédéralisme canadien – UNE SOCIÉTÉ JUSTE telle que conçue par un roi philosophe et juriste. « La société est en fait un amalgame d’institutions, une toile de relations. Partout, autour et au-dessus, il y a le droit et l’État, liant le tout et imposant un degré d’uniformité qu’aucun autre facteur de cet ensemble ne possède en lui-même. » Y a-t-il une esthétique de la société? ou bien donnons-nous un sens large à l’expression «le beau» en l’appliquant à une institution tout comme à un art?

Scott répond par la négative et se rapporte à l’utilisation qu’en fait Jacob Burckhardt et à son étude du X1Xeme siècle sur les cités-États d’Italie, dans la civilisation de la Renaissance en Italie. Burckhardt y parle de «l’État comme le résultat de la réflexion et du calcul, l’État comme une œuvre d’art». Les États italiens, en raison de l’ordre et de la planification qui les caractérisent, sont des œuvres d’art……

…. Qui sera le créateur du bel État du Canada et comment ce maître artiste choisira-t-il le style de son œuvre?…..

COMMENTAIRE PIERROT

et là… là est la phrase…

———-

suite… DE LA CONFÉRENCE… DE SCOTT

la politique, affirme-t-il EST L’ART DE CRÉER DES ARTISTES.

COMMENTAIRE PIERROT

et là moi je saute … je saute… Je comprends qu’il a touché à quelque chose que je cherche… mon wow-t =… Je sais pas quoi …  je ne vois pas encore le 2.7k… on est dans le g3 de Gérard…

———-

SUITE…DE LA CONFÉRENCE…  DE SCOTT

C’est l’art d’élaborer, dans la société, les lois et les institutions qui donneront le mieux l’impulsion nécessaire au jaillissement de l’esprit créateur enfoui, à des degrés divers, en chacun de nous. La bonne politique a pour but le DÉVELOPPEMENT MAXIMAL DE CHAQUE INDIVIDU. LIBÉREZ L’ARTISTE EN NOUS ET LA BEAUTÉ DE LA SOCIÉTÉ ADVIENDRA D’ELLE-MÊME.»

COMMENTAIRE PIERROT

là je fais wow … Je sais qu’il a raison dans le discours, je sais qu’il ne l’a pas par exemple …

———–

SUITE DE LA CONFÉRENCE DE SCOTT

Cette vision de la société, tournée, en priorité, vers la culture de l’individu, et de «LA PRIMAUTÉ DU DROIT» COMME ÉTANT NÉCESSAIRE À LA PROTECTION DE L’INDIVIDU ET DE LA SOCIÉTÉ, aura une grande portée au Canada dans les années 1970

…. «la thèse Scott» qui s’est affirmée de manière spectaculaire avec le rapatriement de la Constitution en 1982 et la charte des droits.

COMMENTAIRES PIERROT

alors il faut bien dire que Trudeau a 18 ans… Il est à Brébeuf… Scott va faire une  conférence… à Brébeuf à laquelle le jeune trudeau assiste… Ébloui, il écrit à Scott… emmenez-moi avec vous cet été dans le grand nord canadien faire du canot … je veux apprendre de vous … Déjà Scott faisait des conférences sur l’état oeuvre d’art (19.21)

———-

33: On parle des années 50… il était déjà là lui …  Scott c’est un communiste… il fait parti du parti communiste du Canada …. C’est pas un libéral.. et il enseigne au jeune Trudeau dans le grand nord … ce qui va devenir un jour le fer de lance du parti libéral du canada, la charte des droits et libertés … Ça vient toute de Scott ça … (19.47)

34: et à un moment donné, dans les années 1967… Trudeau est en politique, il est ministre de la justice… et quand il arrive au ministère de la justice, ses fonctionnaires lui disent.. nous avons un dossier avec lequel tu as toutes les chances de te planter… décriminaliser l’homosexualité et enlever l’état de la chambre à coucher… Trudeau relève le défi… et passe la loi… (19.56)

35: Et là à ce moment-là, Trudeau , on lui offre d’être chef du parti libéral du canada… Trudeau veut pas… Scott lui écrit… C’est la plus grande lettre qui n’a pas été écrite par un philosophe poète dans l’histoire du Canada… à un homme politique… Y dit r’garde, moi je ne suis pas libéral… mais t’as pas le droit de ne pas être chef … Tout ce que je t’ai enseigné, tu dois maintenant l’appliquer, c’est ton devoir … (20.36)

36: alors… pourquoi j’arrive avec Frank Scott… c’est qu’à ce moment-là, je suis complètement animé … Il a raison pour le pays oeuvre d’art… Il a raison qu’un pays oeuvre d’art amène si tu veux des artistes, j’ai pas encore dit une vie personnelle oeuvre d’art … mais mon intuition me dit qu’il ne passe pas par le bon chemin. (20.56)

37: Et là je commence à être habité par la théorie … je commence à être habité à la fois par frank Scott, l’ouverture qu’il m’a donné… et quand moi je pars vagabonder sur la route mon wow-t=2.7k … je suis animé par… c’est quoi… comment on va faire… Comment un artiste qui décide d’être une lettre  (la lettre K) peut changer un pays? (21.21)

38: Et là, je commence à penser que … sur la route, je vais allumer des rêveurs… Je vais faire un incendie à travers le Canada … un incendie de rêveurs … et que ça passe d’abord par une masse critique qui est un… et ça passe d’abord par des vies personnelles oeuvre d’art … qui ensuite mènent peut-être à l’état oeuvre d’art … (21.43)

39: Mais comme on a 193 états… qui sont en guerre les uns contre les autres à travers l’ONU … des états qui sont féodalisés par des  monarchies nucléaires… c’est impossible, ça ne peut pas marcher… et c’est là que j’en arrive à rencontrer Marlene et Michel et c’est là que j’en arrive à une certaine cartographie. (22.13)

40: et la cartographie est celle-ci… Dans le milieu, depuis maintenant 13 ou 14 ans que je suis avec Michel et Marlene, t’as la formule… wow-t=2.7k?…. le point d’interrogation est très important… (Invention de Michel le concierge) …parce que c’est un travail qui doit être fait en respectant le point d’interrogation… qui amène au point d’exclamation… (22.35)

41: Et là, je me rends compte que la vie personnelle oeuvre d’art , c’est fondamentalement une reconstruction du corps humain… parce que , ce que m’a appris la route, c’est que si je fonctionne avec un corps dans lequel les pulsions mènent … le cerveau mène … les 5 sens mènent … la bataille est pognée entre les intérêts personnels des 5 sens … ceux des pulsions et ceux du cerveau… (23.07)

42: et on peut pas avancer … Je commence à me rendre compte que la lettre K… au fur et à mesure que j’avance … m’amène avec l’idée que POUR PARLER À L’HUMANITÉ … On ne peut pas passer par un village, une ville, une communauté, une province, une langue , une race  ou un pays … (23.25)

43: pour parler à l’humanité, pour penser à l’humanité , il faut qu’à un moment donné on passe par l’espace … on passe par la nano-cosmologie … Il faut regarder la terre de loin … il faut la regarder a vec tous les humains qui sont là-dessus et qui sont pognés avec trois formes d’errance… tous… on peut pas dépasser l’errance … tous… y en a pas un sur la terre,,, qui peut dire ici d’ou je viens, qui je suis, ou je m’en vais. Aucun… on est tous ici mortels … On a tous des destins différents mais on est tous prisonniers d’une forme d’errance … On erre… parce qu’on est pas capable de répondre à notre question…  (24.05)

44: Par contre, cette humanité-là… elle vit un scandale… des millions d’enfants qui meurent de faim ou de blessures de guerre , des millions, à toutes les 5 secondes y a un enfant qui meurt de faim ou de blessures de guerre… que les 193 états ont pas réglé… (24.26)

45: Donc, je me mets à penser à mon 2.7k … Je suis sur la route, je regarde les étoiles … et je voulais vous chanter une autre chanson.. pour vous amener… voici la chanson… la chanson des allumettes…à

Pour moi l’univers avec qui je dialogue se résume à 2.7k… Y a pas autre chose que ça dans ma tête. (4.00)

Pierrot le Vagabond Chercheur |

LA CHANSON DES ALLUMETTES

ma liberté
une nuit un orage
un jeune pouceux que j’ai connu s’a route

à 25 ans
y a perdu son courage                                                                                                         j’ai 58 c’est pas grave un naufrage

l’un comme l’autre
pas de sac de couchage
rien à manger
une chance ma gourde est pleine

le jeune a mal aux pieds
j’le vois dans son visage                                                                                                      y va pleuvoir
c’est glacé dans ses veines

REFRAIN

que je lui dis
suffit d’une allumette
pour enflammer ta vie                                                                                                        rêve d’une conquête
d’un grand feu sous ta pluie
d’un grand feu sous ta pluie

COUPET 2

ma liberté
une nuit un orage
j’ai dit au jeune
va dormir en d’ssous d’l’arbre

m’a prendre soin d’toé
m’a m’occuper du feu                                                                                                           mets mon manteau
tu vas t’sentir au chaud

une chance qu’on est
en d’ssous d’un sapinage
je casse des branches
chu mouillé d’bord en bord

la run est toffe
pendant que le jeune dort

je pris pour qu’il
retrouve son courage

COUPLET 3

ma liberté
une nuit un orage
au p’tit matin
chu complètement crevé

y mouille encore
mon feu est presque mort                                                                                                                                  le jeune se lève
y est comme énergisé

y fonce dans l’bois
y casse des gros branchages
y est en pleine forme
son feu m’monte au visage

sèche mon linge
lui son manque de courage                                                                                              y m’sert la main
et reprend son chemin

REFRAIN FINAL

c’est lui qui m’dit
suffit d’une allumette
pour enflammer ma vie

j’te jure
que j’rêverai de ma conquête
d’un grand feu sous ma pluie                                                                                          et le vieux
je te remercie (26.56)

—————

46: Donc, j’en arrive à ça… et là je comprends … qu’y faut que mon corps devienne UNE ANTENNE DU 2.7K … Y faut que le k-oeur de monsieur k, monsieur 2.7k … soit une antenne parfaite … et là, j’imagine, j’imagine peu à peu, ça m’a pris des années que mon k-oeur est une station spatiale qui est uniquement préoccupée par être en longueur d’onde , en parfaite harmonie ave cla création, la co-création , la co-créativité du 2.7k … je sais pas qui a l’est. (27.35)

47: En même temps je me rends compte mes trois autres stations spatiales , qui sont la station spatiale des 5 sens, la station spatiale du cerveau et la station spatiale des pulsions ou du viscéral… que si je les mets au service du k-oeur, y se produit quelque chose d’extraordinaire magique … (27.54)

48: La sensibilité… la sensibilité est source d’invention , de création… d’ailleurs, quand tu me contait tout à l’heure un événement de ta sensibilité quand tu es arrivée au Témiscamagne et que t’as vu les bruits des vagues et que c’est allé chercher quelque chose de très profond en dedans de toi … donc une sensibilité créatrice qui est juste ATTISÉE PAR LA PURETÉ DU K-OEUR… PAR LA PURETÉ D’UN RÊVE QUI EST BLOTTI DANS LE K-OEUR … (28.13)

49: Même chose pour le cerveau, le cerveau qui humblement dit à sa logique, regarde, tu peux faire beaucoup de choses, Mais tu peux juste expliquer quantitativement ce que moi je vis qualitativement … par le k-oeur… jamais tu pourras comprendre LES QWALIAS QUE JE VIS PAR LE K-OEUR. (28.25)

50: Tu peux pas… toi t’es fait pour le quantitatif … èapeut pas marcher dans le qualitatif … et mes pulsions, mon viscéral qui dit … On est dans une société basée sur le plaisir à la recherche duquel on serait prêt à vendre son âme par tricherie pulsionnelle… et je me dis en moi-même… je refuse ça … Je veux regarder l’autre À TRAVERS SON RÊVE… même si l’autre est extraordinairement.. je veux le voir à travers son rêve… (29.01)

51: C’est pour ça que le corps, divisé en stations spatiales, devient un SOCLE AB-JETAL dans lequel je vois son rêve … et je me dis… je mets mes pulsions au service de mon k-oeur POUR QUE LES PULSIONS DE L’AUTRE DEVIENNENT UN FEU CONSACRÉ À SON RÊVE… C’est le seul moyen d’enflammer un pays par une vie personnelle oeuvre d’art. (29.22)

52: Donc, ma cartographie … aujourd’hui j’en suis arrivé à ça… dans le milieu, t’as wow-t=2.7k? …  Juste en arrière, en tout petit …4 questions qui sont … 1) quel est ton rêve? .. 2) Dans combien de jours? … 3) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve? 4) comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?. (29.46)

53: Sur le côté gauche, c’est la vie personnelle oeuvre d’art … c’est-à-dire le TRAITÉ DES ABS… ce sur quoi je suis en train de travailler … c’est ça… au centre… c’est la formule wow-t=2.7k? … en arrière caché, tu regarde par un oeil et si la iere question vient te chercher, te bouleverser, … les 3 autres vont suivre… si a vient pas te chercher, tu pourras pas comprendre les 3 autres … et c’est dans le 0 du wow-t que tu regardes les 4 questions qui sont en caractères tout petits tout petits… quand tu vas pour avoir des lunettes… qu’est-ce qui fait le lunettier… y va te montrer quelque chose sur le mur … tu vois-tu, tu vois-tu… tu vois-tu… quand tu vois pu, t’as besoin de lunettes… (30.47)

54: et c’est ça le wow-t… C’EST UNE FORMULE À LUNETTES … la formule, tu peux juste la comprendre si t’as la bonne distance DU K-OEUR avec les 4 questions qui sont en tout petit, tout petit, tout petit … sinon ça s’adresse pas encore à toi … (31.05)

55: alors… actuellement je travaille sur LE TRAITÉ DES ABS … dont je vais vous donner les principales caractéristiques quand même… Pourquoi abs … A ma grande surprise, ABS, au niveau étymologie… c’est le k-oeur… l’élément central de la personne humaine… c’est le k-oeur, muscle noble, siège de la vie et du comportement moral , c’est-à-dire la source du bien et du mal, élément fondamental de la vie humaine. (31.28)

56: Donc, je suis en train de travailler un GLOSSAIRE DES ABS … donc je conçois le k-orps , avec un K … un k-orps espace-temps nano-k-osmologique constitué de 4 stations spatiales (5 sens, cerveau, viscéral et k-oeur) dont les 3 ieres sont faites pour servir biologiquement ta propre survivance… alors que la station du k-oeur avec K…  elle est sous forme D’IMMANENCE ABS-CENDANTE… (32.08)

57: alors immanence , c’est-à-dire, dans l’histoire des déités… (animistes, polythéistes, monistes, déiste, théiste, panthéisme, athéisme, agnosticisme)  .. je me suis interrogé sur l’immanence abs-cendante… c’est-à-dire une immanence qui passe par des abs … dont les principaux sont ceux-ci … (32.51)

GAELLE

58: Est-ce que tout le monde comprend ce que c’est que l’immanence?

PIERROT

59: ok l’immanence… c’est que Dieu n’existe pas en tant que tel … c’est que chaque élément, chaque atome … l’immanence c’est un matérialisme dont la spiritualité est inclue dans la nature… c’est la nature vue sans transcendance… c’est pour ça que je parle d’immanence abs-cendante, , c’est à dire faite DE RÊVES ABS… des r^ves qui viennent du k-oeur …  donc je travailel sur les ab-cepts, les ab-jets, les abs-ffects… les abs-rêvons , les abs-tions … qui forment des qwalias par des rêvons dont on retrouve des traces dans des débris de la mémoire du k-oeur… tout le long de la marche d’une vie personnelle oeuvre d’art vers son rêve big bang. Donc mon projet consiste donc à théoriser ce qui constitue une vie personnelle oeuvre d’art par un traité des abs … en fonction de la station spatiale du k-oeur (33.55)

60: Donc ça va impliquer aussi d’autres notions comme les brosses d’être, les attaques d’être… y a beaucoup de notions de développées… y a 187 items… dans lesquels y va y avoir un tableau des glossaires et des définitions… (34.18)

GAELLE

61: Donc, la vie personnelle oeuvre d’art est la réponse.que tu donnes au pays oeuvre d’art, concept généré par Frank Scott… quand tu dis que Frank Scott a trouvé quelque chose mais il n’a pas le bon chemin… il a seulement l’idée sur le plan cognitif, c’est-à-dire … il existerait u  pays oeuvre d’art qui serait un  pays de transformation sociale , mais il n’a pas les mécanismes…  donc toi tu imagines un concept qui vient s’ajouter au pays oeuvre d’art qui est la vie personnelle oeuvre d’art.

PIERROT

62: Encore un peu plus loin, c’est… que l’idée… c’est que dès que tu vagabondes, en prenant la suite des vagabonds de l’histoire, et que tu communiques avec l’immanence abs-cendante de ton rêve, tu te rends compte que tu ne peux pas passer par le pays oeuvre d’art … TU PASSES PAR L’HUMANITÉ OEUVRE D’ART.  Et c’est ça qui est intéressant … (35.07)

63: Et c’est pour ça que Frank Scott, quand y m’a inspiré, pour moi  le pays oeuvre d’art n’est que la conséquence d’une humanité oeuvre d’art dans la création de la nano-citoyenneté-planétaire … j’y arriverai après… (35.19)

64: Donc, quand j’arrive avec la formule dans le milieu … vous vous souvenez, wow-t… tu regardes à travers le 0 … et tu vois les 4 questions tout petits, tout petits… si la iere te suscite quelque chose, les autres t’amènent … à partir de ça sur la gauche, c’est le traité des abs … c’est-à-dire la théorisation de la vie personnelle oeuvre d’art …  (35.35)

65: à la droite maintenant, c’est L’HUMANITÉ OEUVRE D’ART … et lç c’est notre doctorat (Marlene, Michel et moi) … dont je vais vous lire le synopsis .. (35.46)

MIRO

66: Frank Scott, c’est le l’état oeuvre d’art et son idéal c’est de faire de tout le monde des artistes?…

PIERROT

67: L’idée, c’est de faire en sorte que l’état… soit le moteur pour faire de tous les gens qui soient membres de cet état-là des artistes… ça serait l’élément déclencheur … C’était son idéal à lui… c’est pour ça que ça commençait par une charte des droits et libertés … c’est lui qui a eu l’idée, parce que c,était un juriste … après ça Trudeau en a fait son programme, Québec a fait la même chose… et ça passait par une charte, et en même temps par un État-providence.. relié avec l’individualité-artiste… (36.59)

68: Sauf que moi je calculais que le saut entre le village, la ville, la province, le pays … c’est pas un saut qualitatif… La preuve, on est québécois, y a des nationalistes , on est en maudit contre les anglais, même une famille est en maudit contre l’autre famille… le clan, ce que Bergson appelle une société close … tous ces éléments là manifestent une société close…  (37.28)

69: Dès qu’on arrive à l’humanité, qu’on vit pour l’humanité on est dans une société ouverte… et donc pour moi la seule façon d’atteindre l,humanité, c’était de me débarrasser de mon corps social, de mon corps communautaire… de mon corps de québécois avec sa langue, sa race… sa religion… et d’acquérir un K-orps qui est k-osmique , nano-k-osmique et qui voit les problèmes de l’humanité… et qui se dit c’est quoi le plus grand problème d el’humanité actuellement… c’est ses millions d’enfants qui meurent de faim ou de blessures de guerre. qu’importe le contexte… c’est là qui est notre problème… (37.58)

70: Et n’importe qui qui assiste un enfant qui meure de faim… On devrait emmener tous les québécois, les emmener en avion… juste assister à un enfant qui meure de faim … Y revient… y oublie ses chicanes de langue, de race, de religion … y se sent même coupable quand y mange… et cette conscience humaine de l’humanité , c’est ça que je recherchais… et là dans ma tête… si on arrive à une vie personnelle oeuvre d’art,,, qui est si tu veux par un  traité des abs , qui est littéralement par le k-oeur, on reconstruit la sensibilité, le cerveau, le viscéral , les moeurs, les pulsions PAR LE K-OEUR …  (38.40)

71¨C’est pour ça que je dis, le ier état, c’est de prendre soin du rêve de l’autre… ça commence par là… PRENDRE SOIN DE L’HUMANITÉ EN L’AUTRE… alors, j’arrive maintenant à la conséquence de la vie personnelle oeuvre d’art… c’est l’humanité oeuvre d’art et là, c’est l’objet de notre doctorat (Auld, Woodard, Rochette), dont je vais lire les 2 ou 3 paragraphes, si vous permettez… (38.58)

72: tout de suite je vous dis que la cartographie c’est au centre… wow-t=2.7k… a gauche la vie personnelle oeuvre d’art, à droite l’humanité oeuvre d’art ou la nano-citoyenneté- planétaire  par le doctorat, en haut les rêveurs équitables et en bas, les millions d’enfants qui meurent de faim… je lis… le résumé du doctorat (39.29)

TITRE DU DOCTORAT OEUVRE D’ART DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) …                                                                                                                                          JE TE DEMANDE PARDON

JE TE DEMANDE PARDON…, à toi qui, comme des centaines de millions d’enfants-errants-fantomatiques, se meurt, jour après jour, de faim ou de blessures de guerre, et cela, au nom des 193 états hobbiens onusiens qui, sous la féodalité de monarchies nucléaires, font passer la course aux armements, les guerres et les paradis fiscaux avant TON DROIT MULTIVERSIEL à une vie personnelle œuvre d’art par un rêve big-bang.

JE TE E DEMANDE PARDON… au nom de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) qui, depuis plus de 14 ans maintenant, cherche à répondre à la question suivante : AU 21EME SIÈCLE, QUELLE INSTITUTION FAUT-IL INVENTER POUR QUE SUR TERRE, PLUS AUCUN ENFANT NE MEURE DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE ?

JE TE DEMANDE PARDON… au nom de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) qui S’ACHARNE à déployer concrètement L’INVENTION DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE, dans le but de contribuer à la déshobbiation de l’O.N.U.  Par  la mise en algorithme de milliards de téléphones intelligents « wow-t=2.7k? » , si possible avec la complicité de l’institut de l’intelligence artificielle du Québec) ,  nous validerons politiquement la création d’une cour suprême nano-citoyenne-planétaire composée de deux assemblées des justes (39 femmes et 39 hommes) élues ville par ville et village par village, et cela par tirage au sort, dans le but de représenter incontournablement et éthiquement toi et les centaines de millions d’enfants-errants-fantomatiques qui souffrent de la même criminalité étatique banalisée que toi.

Dans ce doctorat, PAR UNE MÉTHODOLOGIE DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU K-ŒUR (ier chapitre), le premier à te demander pardon sera moi, Pierrot vagabond (2eme chapitre le rêve big bang), puis mon ami et partenaire de recherche Michel le concierge (3eme chapitre la non-tricherie), pour enfin laisser la parole à sa compagne œuvre d’art, Marlene la jardinière (4eme chapitre, ses jardins coups-de-coeur œuvre d’art).

Pourquoi nos trois archétypes hologrammiques veulent-ils tour à tour te demander pardon? Parce que notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) veut parler au cœur de l’humanité (5eme chapitre) et non à sa raison. Par le biais d’une CHANSON – MANIFESTE, nous affirmons que l’invention de la nano-citoyenneté-planétaire doit s’accompagner d’un « JE TE DEMANDE PARDON »  , en corollaire de la décision de ne plus tricher par chaque vie-personnelle-œuvre-d’art consacrée à l’ultime question :

COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE? (4eme et dernier chapitre). (42.08)

———–

73: alors notre doctorat c’est ça… alors dans le doctorat, si tu veux, chacun on fait notre 100 pages… Michel c’est un concierge, aucun diplôme universitaire… Marlene est professeur de mode au collège lasalle et elle est jardinière… moi je suis un vagabond… et on a décidé de faire équipe … il y a 14 ans.. parce qu,ils m’ont accueilli comme vagabond (42.37)

74: alors, si je reprends ma cartographie, dans le milieu t’as wow-t=2.7k? … ça m’a pris ma vie, 25 ou 30 ans peut-être pour réussir cette formule-là dont je vous ai conté l’épopée (Michel ayant apporté le ?) … (42.52)

75: Quand j’arrive à la vie personnelle oeuvre d’art, ça m,a pris aussi 20 ans, 25 ans à concevoir comment on théorise ça … pour que chaque personne devienne vagabond de lui-même … avec la même beauté que les vagabonds de l’histoire… (43.15)

76: et de l’autre côté… l’humanité oeuvre d’art … Comment on fait pour que la nano-citoyenneté-planétaire ait lieu? … par un tirage au sort… actuellement y a plus de téléphones intelligents sur terre qu’y a d’être humains… c’est incroyable… juste par les algorithmes, on peut arriver à un moment donné à ce que chaque village, quelqu’un qui est intéressé, village par village, ville par ville. qui se dit moi je crois à ma vie personnelle oeuvre d’art , puis je veux une humanité oeuvre d’art , pis j’embarque… Pis a un moment donné, ces gens-là, quand y vont arriver en haut , 39 femmes 39 hommes, y vont être exactement dans la situation DU VOILE D’IGNORANCE DE JOHN RAWLS.

77: L’idée c’est qu’ils arrivent sous un ARCH.TYPE HOLOGRAMMIQUE , donc des abs-chétypes hologrammiques… et rawls lui ce qu’il dit … et c’est là que j’ai réussi le renversement de Rawls, … j,ai mis ma vie là-dessus… Rawls dit… amène-moi du monde qui savent pas d’ou y viennent, qui y sont et ou ils s’en vont… ils doivent penser la justice comme équjité par des règles de jeu, et après ça y vont faire un tirage au sort… (44.13)

78: moi je dis… commençons par un tirage au sort… et ces gfens-là, une fois qu’ils se rendent en haut, arrivent avec leurs abs-chétypes… et c’est l’inversion de l’expérience de pensée de Rawls pour le dire d’une façon pragmatique… et l’idée c’est qu’y a une seule question sur laquelle on réfléchit… la 5 ieme question de toute vie personnelle oeuvre d’art… COMME NT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE? Avec une seule préoccupation… Y faut que ça arrête que les enfants meurent de faim ou de blessures de guerre… sur la terre,,, Comment on va s’y prendre, on le sait pas…  c’est un contre-poids éthique aux 193 états… pour arriver à une nouvelle conscience (44.54)

79: alors maintenant que je vous ai dis que le milieu de ma cartographie c’est wow-t=2.7k?, les 4 questions, la vie personnelle oeuvre d’art à gauche par le traité des abs… et l’humanité oeuvre d’art à droite par le doctorat… arrive, en haut de la formule wow-t=2.7k?… notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette), LES RÊVEURS ÉQUITABLES. (45.04)

80: Pourquoi c’est important, parce que… pendant 14 ans, on s’est penc. sur la question suivante… Quelles sont les lois qu’il faut inventer pour que jamais on ne se chicane? … Pour que jamais y ait une saute d’humeur le matin quand on se rencontre … Et on a pondu trois principes qu’on a expérimenté…, trois principes de justice épistémique… (45.26)

81: le ier principe c’est que jamais on se présente le matin sous nos personnes Pierre Rochette, Marlene Auld, Michel Woodard… en passant je vivais chez Michel et Marlene… je dormais sur un plancher… pendant 14 ans, j’ai vécu là entre deux vagabondages… et le matin quand on se rencontrait, c’était PIERROT VAGABOND, MARLENE LA JARDINIÈRE ET MICHEL LE CONCIERGE… (45.42)

82: Le 2ieme principe qu’on a établi, c’est que ça prend 3 wows … essaie pas de m’influencer pour me dire que ton idée est meilleure que la mienne… si je fais pas wow sur ton idée, continue à travailler… et le fait qu’on ait dit… rien en bas de 3 wows … ça l’a créé une dynamique de confiance parce que .. faut jamais oublier qu’une personne qui est un universitaire cultivé qui est avec un autre qui a l’université de la vie, pis une autre qui est une anglophone bilingue, comment on fait pour se comprendre sans se heurter…  comment on fait pour ne pas écraser l’autre par violence avec ton jargon théoritique…  c’est que même avec mon jargon, même si j’ai l’air de gagner, si tu fais pas wow., c’est correct… et je peux vous assurer qu’on n’a jamais rien fait en bas de 3 wows pendant 14 ans,.. et on a jamais été inquiets parce qu’y avait pas trois wows… (46.33)

83: et la 3ieme règle, la plus importante… on est trois peintres … on fait un doctorat… on est chacun un peintre… et c’est pas vrai que tu vas adopter mon jargon , ma philosophie quand tu vas faire ton 100 pages… moi je vais arriver avec mon 100 pages, mon 100 pages à moi, c’est pas compliqué… c’est un traité des abs qui va juste ouvrir et honorer mes partenaires de recherche… (47.01)

84: Mon ami Michel le concierge lui, c’est un homme qui est concierge et à 70 ans, y pellete encore par amour pour sa femme… Michel est en colère… en colère parce que la vie l’a pas gâté professionnellement même s’il me dit qu’il a réussi sa vie parce qu’il a une femme extraordinaire… Lui y veut parler de la condition humaine, de la tricherie dans son 100 pages et en particulier de sa condition humaine en particulier… c’est ça son 100 pages… et lui c’est le peintre de la condition humaine… et y veut s’engager politiquement à partir du pays oeuvre d’art … Michel lui y est plus dans l’optique de Frank Scott, le pays oeuvre d’art. (47.34)

85: donc , quand on arrive, on se dit… ah… ton 100 pages, Mike, tu vas être un peintre… et c’est pas vrai que je vais te dire, c’est bon, c’est pas bon … non fais-moi faire wow avec to 100 pages… m’a essayer de te faire faire wow avec mon 100 pages… mais si t’es vraiment peintre de ton 100 pages, moi je vais être heureux… (47.49)

86: Marlene, c’est une femme qui .. on dirait l’homme qui plantait des arbres de Giono … quand Marlene arrive dans ses jardins, elle tombe dans le bonheur immédiat… en 14 ans, Marlene nous a jamais demandé de l’aide dans son jardinage… est dans un bonheur perpétuel dans ses jardins … Marlene c’est le bonheur incarné … donc Marlene, c’est prendre soin de la beauté du monde par ses jardins en action… (48.16)

87 alors Michel veut faire un 100 pages, audio-visuel… avec sa caméra… actuellement y a acheté un micro puis y filme Marlene qui parle de ses jardins pendant qu’elle jardine, ça va être ça son 100 pages à Marlene… moi par les mots… (48.30)

88: à ce moment-là… qu’est-ce qu’on espère? … et c’est là… moi je suis à la recherche du piton de la liberté.. Le piton de la liberté, c’est quelque chose sur lequel je travaille depuis plusieurs années… Un exemple que je vais donner du piton de la liberté…  Churchill, durant la 2ieme guerre mondiale… y est en train de perdre la guerre… ses soldats sont pognés sur le bord de l’eau … et y peut pas aller chercher son armée , son armée va être détruite par l’ennemi allemand …et tous ses généraux lui disent, on a perdu… et Churchill s,en va, y prend un coup dans sa chambre… tout à coup il a une idée, une idée impossible… on va demander à tous les pêcheurs, de prendre leurs bateaux de pêche… d’aller chercher les soldats, 5 par 5, 10 par 10.,.. 15 par 15 …  ses généraux disent, ça pas d’allure… c’est ce qui a sauvé son armée… les pêcheurs sont allés chercher les soldats avec leurs bateaux de pêche… sur la plage… jamais les allemands l’ont vu venir celle-là … LE PITON DE LA LIBERTÉ… es-tu capable de faire quelque chose qui ne se refera pas deux fois… dans l’histoire.. (49.31)

89: Es-tu capable de réussir un coup … de stratégie, non pas pour ta propre cause… et pour moi, ce que je cherche, actuellement sur quoi je travaille… y a à peu près, 300 milliardaires à travers le monde… sur mon blogue, j’écris à chaque milliardaire à travers le monde… je suis rendu je pense à 102 … et moi j’ai fondé une boîte à chansons dans le vieux Montréal.. les deux Pierrots, il y a 43 ans… et je me dis que peut-être qu’un milliardaire est venu en vacance ici , qui est allé aux deux pierrots… peut-être qu’un jour en lisant mon blogue y va dire… J’aime son rêve, comment ça coûte? et moi je veux juste ça, c’est mon piton de la liberté… et je suis prêt à mourir pour mon piton de la liberté… et pour moi, le piton est plus fort que la personne… (50.23)

90: Donc actuellement , je suis avec notre équipe de recherche, on travaille à notre doctorat… mon traité. des abs, je suis en train de le finir, j’avancerai pas dans tous les détails, c’est très technique , mon humanité oeuvre d’art, c’est très clair le projet que je veux avoir… l’équipe de recherche des rêveurs équitables, elle est soudée depuis 14 ans… Michel a des centaines d’heures de filmées en vidéo… tout est archivé… et on veut avoir LE PRIX NOBEL DE LA PAIX…  on travaille pour le prix Nobel de la paix… (50.58)

91: Pourquoi, pour la même chose que Soljeneystine… Paspébiac y a été lâche quand y a gagné le prix nobel de la littérature… moi je veux le gagner parce que je veux… que ceux et celles qui se sont fait écrasés dans les camps de concentration russes puissent avoir une voix… MOI JE VEUX LE PRIX NOBEL POUR NOTRE ÉQUIPE DE RECHERCHE POUR QUE LES ENFANTS QUI MEURENT DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE AIENT UNE VOIX. (51.19)

92: Donc, cette cartographie là étant claire, volici maintenant comment je vois , pour le 5eme atelier, ma participation au laboratoire expo … c’est sur que je la vois de façon très minimaliste… Comment je vois ça?… je vois simplement un drap… avec wow-t=2.7k? … … puis un trou dans le 0 du wow … La personne peut mettre un oeil … pis là c’est écrit en tout petit, tout petit… les 4 questions … quel est ton rêve6 … dans combien de jours? qu’as-tu fait aujourd’hui pour ton rêve?… comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde? si y met les .couteurs, y entend Michel le concierge chanter JE TE DEMANDE PARDON…

93: C’est suffisant pour moi … parce que je recherche le récepteur accident … celui qui dit… ah… quel est mon rêve?  … c’est quoi cette histoire-là … et que ça , ça l’emmène en dedans de lui-même et qu’il sort de l’exposition en se disant… wow…  donc une question qui devient pour lui ce qu’elle fut pour moi … (52.27)

94: quand j’étais à expo 67 et que j’ai eu un rêve de représenter le Canada à expo 70 … au Japon… et que ça c’est réalisé… je me suis dit ma vie est finie, ma vie est finie … ma vie était finie d’ailleurs, le reste c’était juste du greavy … tout ce que je veux, je veux comprendre ce qui s’est passé… et j’aimerais ça ne fusse qu’une personne sur 50 qui vont se présenter à l’expo … que celle-là dise ah wow… là y vient de me toucher… qu’il quitte avec la question MAIS QU’IL NE SACHE PAS QUI JE SUIS…  et ça serait d’ailleurs signé… les rêveurs équitavbles…  et personne a idée qui je suis … signé les rêveurs équitables, anonyme … (53.07)

95: pourquoi parce que c’e qui est important, c’est la question dans le récepteur-accident… et l’idée, c’est quand on arrivera au 5ieme atelier, je disais à Gaelle à matin… je suis tellement content d’avoir fait mes 4 ateliers… jamais pu je raconterai mes histoires…  t’as juste à écouter l’audio si jamais ça t’intéresse… mais moi j’hais ça me répéter… fait que ça adonne ben… c’est fini les anecdotes… c’est fini les histoires… (53.32)

96: par contre, ce que j’aime beaucoup… c’est que le doctorat est en train de se faire, pis comment mettre en marche une question par un piton de la liberté dans le récepteur-accident… c’est ça qui m’intéresse dans l’exposition-laboratoire… J’ai pas mal fini… ah y me restait une chanson…

—————–

LA CHANSON DU JEUNE HOMME DE BONTÉ

1080-91 (un jeune homme de bonté), chap.1, 100 chansons

Un jour j’ai demandé
à un jeune africain
réfugié à Sept-îles
comment il voyait demain

ce jeune de 17 ans
m’a dit bien simplement
je rêve de retourner
dans mon pays maltraité

pour être reconnu
nationalement
comme un homme de bonté

REFRAIN

une chance qu’y pleuvait à sciau
sur ma guitare et mon chapeau
parce que mes larmes me lavaient l’corps
entre Sept-Iles et Bécomo
perdu dans l’parc
d’une route de bois
et d’orignaux

COUPLET 2

moi qui ai donné mes biens
qui marche mon pays
adoré des étoiles
et même de la pluie

il a suffi d’une phrase
d’un jeune noir en extase
pour que brille dans la nuit
sa clé du paradis

je me ferai mendiant
nationalement
pour chanter, ce jeune homme de bonté

COUPLET 3

y a très peu d’africains
qui demeurent à Sept-Iles
qui ont les yeux brillants
et bientôt 18 ans

qui marchent dans la rue
qu’on traite en inconnu
qui font l’ménage la nuit
dans une usine perdue

si vous le rencontrez
serrez-lui la main
en lui chantant mon refrain

REFRAIN

une chance qu’y pleuvait à sciau
sur ma guitare et mon chapeau
parce que mes larmes me lavaient l’corps
entre Sept-Iles et Bécomo
perdu dans l’parc
d’une route de bois
et d’orignaux

Pierrot, vagabond céleste (57.16)

———–

97: Bon, j’ai fini… ok …

————-

MIRO

98: tu te sens comment? (57.28)

PIERROT

99: mal … ah oui… ah oui… c’est ça que je disais à Gaelle aujourd’hui… parler devant des oreilles-laboratoires, c’est un privilège… mais dès que tu traverses les oreilles laboratoires, que tu te mets… à raconter aux autres, c’est indécent … c’est indécent … t’as pas le droit de faire ça …  tu dois raconter à quelques-uns … comme Pythagore racontait devant un drap blanc… tu dois refermer la toile… parce que toute vie humaine peut se raconter sous tous les angles… tu peux chercher l’admiration des autres… tu peux chercher tout ce que tu veux… mais la dignité demande à ce qu’à un moment donné, tu refermes.. (58.14)

100: tu refermes ça… pour donner une chance à l’autre dans son rêve… et c’est là l’idée… toi tu es jeune… ton rêve est beaucoup plus important que le mien parce que t’es jeune… moi je suis rendu à 73 ans … je suis à la fin de ma vie… mon rêve est faite… toi t’es jeune… (58.32)

101: C’est un peu comme Frank Scott… quand y emmenait Trudeau à 18 ans… y savait ce qu’il faisait .. Trudeau lui avait écrit une lettre… amène-moi dans le grand nord avec toi… faire du canot… y ont passé l’été ensemble… ben oui… y a pas passé l’été avec 18 gars … y en a pris un… puis il lui a dit… ton rêve est plus important que le mien… tu comprends… un jour tu auras mon âge… il faut que t’arrives à faire les choses pour que jamais ce que tu diras, âgé, écrase le rêve de l’autre… Ya pas de petits rêves, y a que des grands rêveurs (59.01)

102: et y faut toujours se sentir mal quand on se met en avant avec L’ÉPOPÉE DE SON RÊVE… toujours, toujours, toujours … parce que c’est très, très dangereux de faire ça … toujours dangereux … parce que tu sais pas… tu peux décourager des gens dans leur rêve … tu sais pas… voilà… (59.21)

103: Gaelle me connait bien… je suis habitué de … tu sais quand t’es artiste de scène, qu’est-ce que tu fais? … tu dors avant, tu fais ton spectacle, tu changes de ville … tu travailles, tu travailles, les gens peuvent pas s’imaginer à quel point c’est dur … à 250 shows par année, à quel point c’est un métier difficile..  t’es seul et t’as pas le droit d’être faible… t’as pas le droit d’avoir de la peine … t’as pas le droit de monter sur la scène dans des mauvaises conditions… t’as pas le droit (59.59)

104: et en plus, faut que t’ayes la capacité de regarder ta salle … qui a besoin de moi à l’intermission, qui vit un deuil, qui vit un cancer? … qui y manque une jambe? … qui est en chaise roulante? qui a besoin que je soye a sa table parce que ça va y sauver sa vie? …  faut que tu soyes habité par ça … constamment… faut que tu te méfies des applaudissements,  faut que tu te méfies de la gloire,  Faut que tu te méfies de toute, toute, toute, toute, toute… (1.00.16)

105: Donc, t’es dans une vigilance qui est toxique… puis quand tu sors de d’ça… tu tombes dans l’anonymat d’un vagabond, tu respires un peu plus … malgré que â devient encore plus dangereux… PARCE QUE TU HABITES L’HUMANITÉ ET QUE L’HUMANITÉ T’HABITE… t’habites le pays de l’île de l’éternité de l’instant présent… qu’est-ce que l’île de l’éternité de l’instant présent? … c’EST L’HUMANITÉ QUI SE FAIT HUMBLE PAR UN RÊVE UN PAR UN. C’est ça l’humanité , tu comprends (1.00.48)

106: Donc, à chaque soir quand je me couche, je me dis… J’ai-tu fais mon possible, j’ai tu manqué … j’ai tu été correct et c’est la culpabilité de NE PAS ÊTRE À LA HAUTEUR DES MILLIONS D,ENFANTS QUI MEURENT DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE… Si t’es pas à la hauteur d’un enfant qui meurt, tu vis sur tes privilèges … et les privilèges, c’est toujours inquiétant… ce que je suis content c’est d,avoir eu des oreilles-laboratoires pis on va passer à l’autre…  (rire) (1.01.19)

MIRO

106: Moi j’ai une question par rapport à l’exposition-laboratoire, les 4 questions… comment est-ce qu’ils font s’ils veulent en savoir plus? … (1.01.57)

PIERROT

107: C’était une question du 5ieme atelier … la question est excellente… J’ai pas de réponse… si j’écoutais juste comment je suis bâti … la réponse c’est non … (rire) … J’hais répéter, j’hais parler … pourtant j’ai parlé toute ma vie par la scène … (1.02.18)

VANESSA

108: t’as toujours dans l’idée de rendre accessible nos discussions? (1.02.28)

PIERROT

109: J’avais trouvé que ce que Gaelle faisait, c’est des audios … qui sont… comment t’appelles ça… u  drive…  et qui sont accessibles sur internet… moi ça me gêne pas ça … (Vanessa… dans le cadre de l,expo?) … là je le sais pas… pour moi, parler de ça faisait partie du 5ieme atelier…  Là c’est un travail d’équipe pour moi … si on est ensemble, on est dans des ateliers de la méthode… à mon idée, chacun de nous … on doit bien humblement dire… aye gagne, qu,est-ce que vous en pensez? … et si y a des wow… mettons qu’on 4 wows … ben lets go… je mets pas en priorité ce que je dis … mais j’aime que les questions soient là et que ça devienne des questions de méthode… (1.03.10) …

GAELLE

110: Ma suggestion à moi, c’est que , les audios, tout le matériel qu’on a là … ça ne se retrouve pas dans l’expo-labo … ça c’est vraiment une position radicale… pour une question de méthode… ce qui en même temps respecte ta démarche intrinsèque et ce que tu es…  (1.03.37)

111: Moi dans le fond, l’atelier Je est précaire … dans ma tête, je  conçois le déploiement comme une forme d’expérimentation dont toute l’ossature n’a pas nécessairement à être montrée… mais par contre cette dimension-là on la retrouve plutôt dans la dimension archivistique… des ateliers de la méthode… (1.04.01)

112: donc moi je distingue 2 choses … le labo dans sa présentation … Chaque labo, dans mon esprit correspond en fait à la démarche, à la singularité, à la signature de chaque chercheur artiste qui va être là … tonc pour moi, la représentation que tu as faite avec ton drap, ta formule, les 4 questions du pays oeuvre d’art … elles sont suffisamment… ierement, je trouve le procédé génial… et je trouve que, si ton intention est de dire.. moi c’est le récepteur-accident qui va se risquer à poser son oeil à travers le trou du 0 du wow et recevoir les questions… s’il s,en va avec quelque chose qui a fleuri en lui, c’est correct… tout le reste après, c’est de la matière, de l’exploration qu’il va retrouver dans l’ossature des ateliers de la méthode… dans leurs argumentaires stylistiques.. J’ai l’impression que l’énigmatique de ta problématique de toute ta démarche, des rêveurs équitables tout ça… moi ça me semble largement suffisant … ça c’est mon point de vue en tout cas… (1.05.10)

VANESSA

113: j’avais posé cette question-là … c’est sur que j’aime bien cette idée très simple , le fait des 4 questions… ça nous renvoie à nous poser la question.. simplement… c’est ta démarche que t’avais sur la route… de poser ces questions-là aux gens et là finalement .. mais là dans un sens c’est le même procédé … j’trouve ça vraiment cool…  (1.06.03)

GAELLE

114: Je le pense d’autant plus que … Vincent t’étais pas là la dernière fois… on est en train de bâtir un observatoire qui s’appelle l’observatoire du merveilleux … qui est chapeauté en fait d’une certaine façon par les ateliers de la méthode … donc toute la dimension théoritique … C’est pour ça que, dans l’observatoire du merveilleux, une des .. le fil rouge, c’est tout ce qui a rapport à la création qui va toujours être là … de là les expositions, les centres d’artistes… en plus des expositions, des labo… des expérimentations qui vont être montrées en public … (1.06.45)

115: Et donc, tout ce qu’on est en train de faire là … ça fait partie des archives qui vont se retrouver dans l’observatoire… dans la section justement théoritique… parce que dans l’observatoire, on va distinguer en fait … une partie qui va être consacrée à la pensée pure… dont les ateliers en fait sont la rencontre… une partie de labo donc de recherche-création… qui sont des expérimentations beaucoup plus dans la pâte… (1.07.07)

MIRO

116: En tout cas, c’est vraiment cool d’avoir accès à ça … tu sais… moi je dessinais pendant ce temps-là, je faisais mon travail pis j’écoutais ça en même temps … ça revient vraiment au podscap en ce moment… au niveau théorique comme tu disais… ça pourrait être cool, tu sais on a toute ces enregistrements -là … même s’ils ne sont pas tout le temps même .. ça pourrait être intéressant de les rendre accessibles avant l’exposition… c’est toujours intéressant de voir la charpente qui (1.08.31)

VANESSA

117: ce qui pourrait être intéressant, ça pourrait être avant ou après… mon point c’est que moi par exemple, j’aime bien faire des oeuvres d’art et de fournir un cartel après par exemple, mais l’inverse peut être bon aussi… d’ou l’idée de l’intrigue tu vois .. comme Miro demandait tout à l’heure… est-ce qu’on va avoir accès à plus d’explications? …. mais ça en fait ça fait partie des ateliers de la méthode … ça je trouve ça vraiment cool qu’on y ait accès… (1.09.54)

MIRO

118: c’est cool parce que le moment wow… que Vincent et moi on a vécu en venant ici… et le seul témoignage de ça il est audio… je sais pas quel effet ça pourrait avoir mais… (1.10.27)

GAELLE

119: Moi j’aime bien l’idée de podscaster… moi j’aime beaucoup cette idée-là parce que de toutes les façons… parce que ça pourrait être à mettre en place ç travers une plateforme parce qu’y a juste une page facebook … une vraie plateforme atelier de la méthode… nous pouvons en fait diffuser ces audios-là … les rendre accessibles, mais je trouve que … oui c’est sans censure et de montrer un peu cette architecture-là … non définitivement moi j’aime ça (1.11.04)

MIRO

120: Comme tu dis, de découper faire un montage … oui moi ça m’intéresse… peut-être que toi Pierrot de passer en revue… y a tellement de marqueurs, y doit y avoir des heures d’audio là-dedans… mais c’est sur que le montage serait intéressant lç-dedans… même des passages de chansons … même de réengistrer de fçon plus professionnelle… avec même des instruments, je l’sais pas…

PIERROT

121: C’est à réfléchir… c’est sur que d’instinct je te dirais… moi comme je suis bâti… r’garde… roule donc pis ce que tu vas m’apporter, je vais être content… Félix leclerc avait une manière de travialler que j’aimais bien… A un moment donné François Dompierre va le voir puis y dit… on aimerais ça faire un disque avec des instruments avec toi… Félix y dit écoute ben.. moi je vais en studio, je fais une fois un tape… je fais juste avec ma guitare, une fois, pas deux… pis tu t’arranges… pis y l’a fait… 10 chansons, une fois … y a même pas fait 2 prises… une fois… moi je suis de même… tout le reste, ça m’intéresse pas… mais si vous le faites pis vous êtes heureux avec â, faites le… j’va accepter comme ça va être… j’ai vraiment … ça m’intéresse pas d,enrigistrer mes chansons avec des instruments…, àa m’intéresse pas… moi ce que j’aime, c’est d’être couché sur mon tapis, pis de travailler nuit et jour sur des nouvelles idées c’est â que j’aime (1.13.16)

GAELLE

122: Moi je connais bien le bonhomme… c’est-à-dire que mettons qu’on veut faire un montage… l’idéal c’est qu’à un moment donné vous passiez à l’apart… si y a des questions… parce que souvent, si tu poses des questions à Pierrot .. Pierrot est du genre… tu me dis si je me trompe … vous allez sur l’instant présent… mettons que s’il a le gout à ce moment-là de te dire quelque chose… de te chanter un truc, ça va être dans ce moment-là …  mais si tu planifies un truc, tu dis par exemple, on va aller au studio … ça sera pas son truc. (1.13.58)

PIERROT

123″ Par contre si… ça vous tente de monter ça, je vais être content … qu’importe ce que vous allez produire, je m’en vais être de bonne humeur .. EN AUTANT QUE MOI JE NE SUIS PAS DEDANS… c’est vraiment ça… pis Gaelle a me connait … vraiment, vraiment, j’ai aucune finishing touch… j’en ai jamais eu … (1.14.23)

GAELLE

124: Je trouve que franchement c’est chouette… je pense qu’y faudrait qu’on s’en reparle… pour l’audio … (1.14.59)

————–

—————-

       Le glossaire de la vie personnelle œuvre d’art ….. 183 étiquettes

 

1 :AB-CEPTS DU K-OEUR,

2 : AB-FFECTS MULTIVERSIELS DU K-OEUR,

3 : AB-FFECTS ONTI-KHA-TIFS DU KOEUR,

*** AB-LOGIE

4 : AB-JETS DU K-OEUR .

5 : AB-MITIÉ ŒUVRE D’ART DU K-OEUR

6 : AB-MMUNI-KA-TION DU K-OEUR,

7 : AB-PPAREIL ATTRACTIF MULTIVERSIÉ DU K-OEUR,

8 : AB-RATIONNEL DU K-OEUR ,

9 : AB-TITÉS DU K-OEUR,

10 : AB-TTRACTEURS ÉTRANGES D’UN RÊVE BIG-BANG DU K-OEUR,

11 : AL-GORITHME DE JUSTICE SOCIALE PLANÉTAIRE DU K-OEUR,

12 : AL-LUMEUR DE K-OEURS –RÉVERBÈRES ,

13 : A-MOUR ŒUVRE D’ART DU K-OEUR,

14 : A-NALOGIE HOLOGRAMMIQUE DES DÉBRIS MULTIVERSIELS DE LA MÉMOIRE   DU K-OEUR ,

15 : ARC-EN-CIEL QWALIATIF DU K-OEUR,

16 : AR-CHÉS HOLOGRAMMISÉS DU K-OEUR,

17 : AR-CHÉS QWALIENS DE L’ENFANCE ,

18 : ARCHÉS POST-QUANTO-MULTIVERSIELS DU K-OEUR,

19 : ARCHÉTYPES HOLOGRAMMIQUES FRACTAUX DU K-OEUR,

20 : ARCHÉTYPES HOLOGRAMMIQUES MULTIVERSIELS DU K-OEUR,

21 : ARCHITECTONIE CONSTELLAIRE PAR LA POÏÉTIQUE D’UN BLOGUE,

22 : ART DE L’ERRANCE SOCIALE DU K-OEUR,

23 :ARTÉFACTS DE«RÊVONS» DU K-OEUR  ….

24 : ARTISTE-ACTIVISTE-HUMANISTE,

25 : ARTISTES DU QUOTIDIEN,

26 : ATTAQUES D’ÊTRE,

27 : AVANT BIG-BANG

28 :  BILLOTS DE L’HUMANITÉ ERRANTE

29 : BLOGUÏÉTIQUE,

30 : BRUISSEMENTS BRAISIQUES

31 : BULLES D’ÉTRANGETÉS ONTOLOGIQUES,

32 : CARCASSE AXIOLOGIQUE

33 : CERVEAU-ASTRONAUTE,

34 : CERVEAU-KANTO-KOSMOLOGIQUE

35 : CÉZANNISATION RU RÉEL

36 : CHAIR DU K-OEUR

37 : CHAMPS K-ARTOGRAPHIQUES

38 : CHAMPS K-ONSTELLAIRES

39 : CHAMP K-ONSTELLAIRE DÉCLENCHEUR D’UN RÊVE BIG BANG

40 : CHAMP K-ONSTELLAIRE FRÉMISSÉ PAR LES CORDES

41 : CHAMP DE FORCES CONCEPTUEL

42 : CHAMP DE MINE K-ONSTELLAIRE

43 : CHAMP MAGNÉTIQUE AB-CEPTUEL

44 : CHAMP MAGNÉTIQUE K-ONSTELLAIRE

45 : CHAMP SYMPHONIQUE DES DÉKOHÉRENCES KANTO-KOSMOLOGIQUES

46 : CHAMP TRANS-K-ALLAIRE DU MULTIVERS

47 : CHANSONS HOLOGRAMMIQUES

48 : CHANTS AB-CEPTUELS

49 : CHASSE-MISÈRE

50 : CLONES FRACTAUX DU MULTIVERS

51 : CODE HOLOGRAMMIQUE DU 2.7K?

52 : COMMUNAUTÉ DES INVISIBLES

53 : CONDITION HUMAINE D’ENTERRANCE

54 : CONQUÊTE INFRA-SPATIALE DU MULTIVERS

55 : CONSCIENCE FRACTALE

56 :  CONSTELLATION GLOSSAIRIQUE

57 : CONSTELLATION SCALAIRE DE LA FORME CONTE

58 : K-ORPS-RÊVE … (CORPS VU COMME UN RÊVE DE LA LIBERTÉ ŒUVRE D’ART)

59 : CRI DE MUNCH INVERSÉ

60 : CRIME CONTRE L’HUMANITÉ ERRANTE

61 : CRYPTER LE MULTIVERS

62 : DANSES D’ABCEPTS

63 : DANSER POÉTIQUEMENT PAR SES LARMES DE JOIE

64 : DANSE SYNCHRONIVIETALE

65 : DE L’ONTIKE À L’ONTI-KHA-TION DE TOUTE VIE PERSONNELLE ŒUVRE D’ART

66 : DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU CORPS (QUALI)

67 : DÉCHIRURE DANS LE RÊVE OU S’INSÈRE LE BIG BANG DU MULTIVERS

68 : DÉCLENCHEURS ABDUCTIFS

69 : DÉCRYPTAGE DU RÊVE BIG BANG

70 : DÉSHOBBIATION DE L’ONU

71 : DÉSIRS ENCORDÉS PAR LA FORCE D’UN CHAMP CONSTELLAIRE

72 : DÉSIRS INTRIKÉS

73 : DESSINER UNE PORTE SUR LE K-OEUR

74 : DÉSINSTITUTIONNALISATION DU CERVEAU-ASTRONAUTE

75 : DÉ-STRATIFICATION DU CERVEAU NANO-CITOYEN

76 : DEUX ASSEMBLÉES DES JUSTES (39 FEMMES, 39 HOMMES)

77 : DOCTORAT ŒUVRE D’ART

78 : DOUCEUR DES VIES ANONYMES DANSANT LA BEAUTÉ DU MONDE

79 : DRAMATURGIE D’ARTÉFACTS

80 : DROIT DE LA SCULPTATION

81 : EFFETS D’AGRÉGATION DE NANO-INTENTIONNALITÉS

82 : ÉMERGENCE DES QWALIAS-RÉALITÉ

83 : ÉMERGENCE DES FORMES FRAÎCHES PAR LA NON-TRICHERIE

84 : ENCHANTEMENT DE L’IMPOSSIBLE

85 : ENCORDEMENTS DES IMPOSSIBLES

86 : ÉNERGIE HOLOGRAMMIQUE

87 : ENFANTS-ERRANTS-FANTOMATIQUES

88 : ENGAGEMENT COSMONAUTOLOGIQUE

89 : ÉQUITABILITÉ DES TROIS PEINTRES

90 : ERMITE DES FORMES QUANTIQUES-KOSMOLOGIQUES

91 : ERRANCE-ARCHÉTYPE-HOLOGRAMMIQUE

92 : ERRANCE AXIOLOGIQUE

93 : ERRANCE FANTOMATIQUE

94 : ERRANCE FRACTALE

95 : ERRANCE POÉTIQUE

96 : ERRARE/ITÉRARE

97 : ETIQUETTES ABJETUELLES FLOTTANTES

98 : ÉTIQUETTES DÉCHIQUETÉES

99 : ÉTIQUETTE FER-DE-LANCE D’UN RÊVE  BIG BANG

100 : ÉTIQUETTES-LABORATOIRES

101 : EUPORIES D’UN RÊVE BIG BANG

102: FEU DE CAMP DES CONTEURS SUR LA MONTAGNE DU POINT BIG BANG

103 : FEU D’HUMANITÉ

104 : FICTION POÉTIQUE AXIOMATIQUE

105 : FIL D’OR BLOGUIÉTIQUE

106 : FLOTTEMENT-FRÉMISSEMENT SYMPHONIQUE DU CHAMP CONSTELLAIRE

107 : FLUIDITÉ D’UNE CONSCIENCE EN ERRANCE COSMIQUE

108 : FLY BEEN (MICHEL LE CONCIERGE)

109 : FONDEMENT ONTI-KHA-TIF DE LA BEAUTÉ DU MONDE

110 : FORME BIG BANG D’UN RÊVE-RÉCIT

111 : FORMES FRACTALES

112 : FRACTALE ONTI-KHA-TIVE

113 : FRACTALISER L’HUMANITÉ

114 : FRACTURE DE LA CONSCIENCE

115 : FRAÎCHEUR DES FORMES CRYPTÉES

116 : FRAÎCHEUR DES FORMES IMMUNICATIVES

117 : FRAÎCHEUR INOUIE D’UNE FORME IMPOSSIBLE

118 : FRÉMISSEMENTS ONTOLOGIQUES DES QWALIAS MULTIVERSIELS

119 : FRISSONNEMENT MULTIVERSIEL

120 : FRONTIÈRES ENTRE LES MUNIS ET LES DÉMUNIS DE LA TERRE

121 : GALAXIE DE LA PROPÉDEUTIQUE

122 : GENÈSE DE LA NON-TRICHERIE

123 : GESTALT UNIVERS/MULTIVERS

124 : GLOSSAIRE CONSTELLARIQUE

125 : GRAINE DE RÊVE BIG BANG

126 : GUENILLES DES ÉTIQUETTES FLOTTANTES DE LA BEAUTÉ DU MONDE, HUMAINS ET OBJETS, SOCLES ABJETAUX KANTIQUES

127 : HUMANISME ÉPIQUE

128 : HUMANITÉ HOLOGRAMMIQUE

129 : HUMANITÉ CO-RESPONSABLE DU SORT DU PLUS PETIT

130 : HUMANITÉ ERRANTE

131 : HUMANITÉ ŒUVRE D’ART

132 : ILOT D’ERRANCE POÉTIQUE

133 : IMAGE-TRANSMAGE-TRANSGRAMME

134 : IMPLOSION DES NANO-ENJEUX

135 : INCENDIE DE BIENVEILLANCE PLANÉTAIRE

136 : INTRI-KHA-TION, DÉ-KHO-HÉRENCE, HOLOGRAMMIE DE LA MATIÈRE QUANTO-COSMOLOGIQUE

137 : INVENTION DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE,

138 : JARDIN CONSTELLAIRE

139 : JARDIN-RÊVOIR

140 : JARDINIÈRE CONCEPTUELLE DU PAYS ŒUVRE D’ART

141 : JURY-LAB

142 : LARMES DE JOIE – DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU K-OEUR

143 : LIBERTÉ BIG BANG SUR TERRE

144 : L’HOMME À L’ORGUE DE BARBARIE

145 : LOGIQUE DES TRANSMAGES

146 : MAÎTRE DES SONGES

147 : MATRICE DE LA FRAÎCHEUR DES FORMES

148 : MÉTAMORPHOSE DE LA FORÊT DES DÉSIRS

149 : MÉTAPHYSIQUE DES QWALIAS

150 : MÉTAPHYSIQUE DU K-OEUR

151 : MISE EN APESANTEUR DE LA MÉMOIRE DÉCHIQUETÉE

152 : MISE EN ÉMERGENCE D’ÉTIQUETTES FLOTTANTES

153 : MISSION SOCIALE POÉTIQUE

154 : MONSIEUR 2.7K?

155 : NANO-CHAMP DE FORCE

156 : NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

157 : NANO-MATRICE

158 : NANO-SOCIOLOGIE DU JE

159 : NANO-PELLETEUR (MICHEL LE CONCIERGE)

160 : NON-TRICHERIE ŒUVRE D’ART

161 : OMBRE LUMINEUSE D’UN RÊVE BIG BANG

162 : ONDE DE BIENVEILLANCE RELIÉE AU 2.7K?

163 : ONTI-KHA-TION DE L’HUMANITÉ

164 : ONTOLOGIE DES FRÉMISSEMENTS PAR LES QWALIAS DU K-OEUR

165 : OREILLE DU ?

166 : PASSAGE DE L’ONTIKE À L’ONTI-KHA-TION

167 : PASSEUR DE LARMES SACRÉES

168 : PAYS OEUVRE D’ART

169 : PHILOSOPHE DE LA NANO-MODERNITÉ

170 : PHILOSOPHIE DE L’ERRANCE

171 : PHILOSOPHIE D’EN BAS ( MICHEL LE CONCIERGE)

172 : PITON DE LA LIBERTÉ

173 : QUATRE QUESTIONS DE LA VIE PERSONNELLE ŒUVRE D’ART

174 : QWALIA

175 : RAPPORT POÉTIQUE À L’ARGENT

176 : RECOHÉRENCE DE L’IRRÉEL

177 : RÉINVENTION DE L’HUMANISME VU DE L’ESPACE

178 : RÈGLE DES 3 WOWS

179 : RÊVE BIG BANG

180 : SYNCHRONIVITÉ MULTIVERSIELLE OPÉRATOIRE

181 : VIE PERSONNELLE ŒUVRE D’ART

182 : VILLAGE ŒUVRE D’ART FRACTAL

183 : WOW-T=2.7K?

 

7 MAI 2021 … 145 JOURS APRÈS LA FIN DE LA BOÎTE À CHANSONS ANIMATIVES DU VIEUX MONTRÉAL … LES DEUX PIERROTS …. HUANG SHILIN …. MULTIMILLIARDAIRE …. ET LE RÊVE DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE …. (AULD, WOODARD, ROCHETTE) … MONSIEUR 2.7K …. GLOSSAIRE K-ONSTELLAIRE … AU FUR ET À MESURE DES 1000 PAGES DE L’OEUVRE…. P.113… COMMENTAIRES ….

JOURNAL D’UN VAGABOND-CHERCHEUR

Pierrot le Vagabond Chercheur |

TRAITÉ DES ABS…..                              GLOSSAIRE  K-ONSTELLAIRE

OU

LE 100 PAGES DE L’ABS-CHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE DE PIERROT VAGABOND DANS LE DOCTORAT POPULAIRE  (AULD, WOODARD, ROCHETTE) … DONT LE TITRE EST…

JE TE DEMANDE PARDON

ET QUI SERA UN JOUR DÉPOSÉ DANS L’OBSERVATOIRE DU MERVEILLEUX

 

 

Pintura de diamantes 5D artesanal, pintura de pared moderna abstracta con  bordado de Tres corazones de amor colorido para decoración del hogar,  regalo de pareja de Navidad|Pintura de punto de cruz de

TRAITÉ DES ABS

Comment faire en sorte qu’une vie consacrée à explorer de façon radicale la question QUEL EST TON RÊVE? … puisse finalement se  théoriser dans un manifeste pour un droit absolu à une existence poétique avec réclusion enchantée  comme fondement même d’un laboratoire d’expérimentation …. avec comme objectif de découvrir des principes à partir desquels il est possible de protéger le rêve en soi, comme le rêve de l’autre en son propre rêve, comme le rêve de l’humanité en soi et en l’autre à travers le rêve de soi et le rêve de l’autre?

J’ai passé ma vie à chercher les lois du rêve. Mais en bout de vie, j’ai le sentiment que la question QUEL EST TON RÊVE? ne m’a apporté surtout …. qu’une infinité d’artéfacts douloureux corollaires que j’aurais aimé évité. Comme si, d’une expérience de laboratoire à l’autre, ma recherche sur le rêve ne m’avait conduit qu’à des limites épistémologiques infranchissables, à partir du plus  simple rapport dysfonctionnel que cela m’a créé avec les autres.

Qu’est-ce dire? Pour dire vrai… en grande partie ….

Mon corps fut un laboratoire d’impossibles apories constituées de mariages ratés, de familles et belles familles reniées, d’enfants non assumés, comme d’un métier de scène aux paradoxes étranges. Chaque fois que j’ai réalisé que mon rêve me fuyait, j’ai fuis avec lui.

Mon rêve et moi avons fait de la scène côte à côte durant 32 ans, en fuyant le public ou en faisant en sorte qu’il n’ait jamais exister. La scène fut pour moi un laboratoire parfait pour non seulement rêver ma vie, mais pour aussi me poser la question… Pourquoi l’humain n’arrive-t-il pas à rêver sa vie?

Pourquoi devant moi, beaucoup de ces humains à qui je serre les mains avant à l’entracte ou à la fin du spectacle ont les yeux éteints et blessés par la lourdeur du poids de la vie… Les vies de non-rêveurs sont souvent des vies violentes, cruellement assaillis de désirs incompatibles. Une grande partie de moi-même doit se décrire comme faisant partie de cette condition humaine implacable de déterminismes odieux…. je dois le reconnaître… Mais en même temps ..

Les humains qui ne rêvent pas leur vie sont désespérément violentés par le simple fait que toute personne qui rêve radicalement sa vie, respire…. Cette joie inaltérable des rêveurs malgré les épreuves qu’ils affrontent ,,,  constitue pour les non-rêveurs qui les côtoient … une insulte à leur condition humaine déçue…

Je me rappelle quand j’étais vagabond à l’armée du salut à Toronto ou à O brien mission à Montréal… On m’a quelque fois dit… ami, tu es trop heureux pour être ici… ta vie est en danger… De fait, pendant qu’il se vendait du crack dans ma chambre à 6 lits superposés, parce que je n’en prenais pas et que je dormais dans le dernier matelas d’en haut,  heureux de ma vie de vagabond ….  on croyait que j’étais un agent double… En fait, on ne pourra jamais faire d’un vagabond-poète heureux un itinérant à problèmes pouvant se fondre avec les autres.

Et je pourrais transposer ce schème dans mes nombreux rapports avec mes belles-familles… Un homme heureux est toujours suspect… surtout s’il habite le pays enchanté de son rêve…. et que les irritants de l’univers domestique ne sont pour lui que des mécanismes altérés, conséquence de non-rêvance. Un rêveur est un handicapé de tout ce qui n’est pas de l’ordre de l’intemporalité d’un rêve enchanteur.

Mais, malgré tous mes échecs de vie,  la question… quel est ton rêve? … ne m’a jamais quitté… Car je dois bien l’avouer, ma vie fut malgré tout un rêve-question …  dont les lois me furent constamment murmurées à l’oreille sous forme d’émerveillement que cette question soit possible, que parfois j’arrivais à décrypter ,,,  Même si je n’ai jamais eu , en moi, les mots pour en témoigner… 7000 pages de blogues n’ont pas tari chez moi le désir d’en sculpter les paramètres par… quelque chose qui ressemble à un traité théoritique.

73 ans plus tard, malgré 2 livres, 100 chansons, 32 ans de scène sous forme d’icebergs fondants, le fil de la poésie des lois du rêve à découvrir ne s’est jamais rompu… Rien de ce que j’ai écrit ou pensé jusqu’à aujourd’hui ne va rester… sauf cette question… QUEL EST TON RÊVE?

Dès que je me la pose, en quelque lieu que ce soit, tout s’illumine en moi…. au sens de la fraîcheur et la beauté de la question elle-même…. Je ferme les yeux… et soudain tout le cahot de ce que fut mon existence me sourit…. une immense symphonie inconnue se danse à mes oreilles… La question est complète, mais si la réponse me nargue encore et encore.

MAIS QU’EST-CE DONC QUE LE RÊVE? … quand il est prononcé par une personne humaine qui ne triche pas, c’est un moment sacré et inoubliable dont je n’arrive pas encore aujourd’hui à mesurer la beauté de la symphonie.

Quand quelqu’un te dit… J’AI UN RÊVE… et que ses yeux s’illumine de non-tricherie, il faut tout faire pour atteindre en soi ce que j’appelle aujourd’hui UNE MYSTIQUE DU RÊVE DE L’AUTRE. Mais qu’elles en sont donc les lois à partir desquelles on est certain de ne pas être prisonnier du rêve de l’autre ou que l’autre ne soit pas prisonnier de notre propre rêve?

Mais, ais-je fini par me dire, peut-être qu’au départ,  je ne me pose pas la bonne question. Peut-être que la première question devrait être celle-ci: Dans quelle partie de mon corps le rêve se blottit-il?

Et si je réinventais mon corps pour tenter de trouver la réponse… Et si je divisais mon corps comme si il était tout près de la lune ….sous forme de  4 stations spatiales autonomes mais en même temps onter-connectées …….

Oui cette idée me plaît bien… la terre est peut-être une énigme rêvée par l’espace-temps.

ah oui c’est ça … un corps en forme de 4 stations spatiales qui, loin de la terre,  regarderait cette terre dans son étrangeté ….  comme forme bleue rêvée par l’espace et le temps.La station spatiale des 5 sens, la station spatiale du cerveau, la station spatiale du viscéral et la station spatiale du coeur.

ah Oui c’est ça… un  corps qui rêve est comme une série de stations spatiales dans l’espace-temps…. qui regarde la terre bleue à travers sa question: QUEL EST TON RÊVE?

Un astéroïde est passé tout près de la Terre à l'insu des scientifiques -  Le Point

MAIS OU SE BLOTTIT DONC LE RÊVE?

Si la question Quel est ton rêve? était posée par la station spatiale des 5 sens qui, errant dans l’espace-temps par simple expérience poétique de pensée ……  tenterait d’y intéresser les  milliards d’humains qui y habitent cette terre. …  concentrons-nous, essayons….

Nous sommes dans la station spatiale des 5 sens …. Mes mains en palpent les murs, mes yeux dans le hublot s’accrochent aux lueurs de la terre, mes narines respirent l’insoutenable parfum de ma vacuité de vivre, comme celle des autres au loin ….  mes deux oreilles n’entendent qu’un lourd silence inquiet, celui de  ma propre vie comme celui des milliards d’autres au loin ne goûte rien, ni en moi, ni en les autres …..  absents autant des 5 sens un à un que de leur synergie.

Le rêve qui m’habite , me semble-t-il, par simple expérience de pensée, ne pourrait se blottir dans aucun des 5 sens. J’ai beau répéter l’expérience poétique de pensée…. Cette station spatiale des 5 sens errant dans l’espace-temps est encore trop de terre pour pouvoir s’envoler par les 5 sens dans la poésie d’un sens.

Des centaines d'astéroïdes menacent (peut-être) de détruire la Terre

MAIS OU SE BLOTTIT DONC LE RÊVE?

Et si la question… QUEL EST TON RÊVE? était posée par la station spatiale du cerveau, qui errant dans l’espace-temps par simple expérience poétique de pensée tenterait de la poser aux milliards d’humains qui habitent cette terre… Concentrons-nous, essayons. …

La station spatiale du cerveau est un véritable champ de bataille entre ses 5 figures incompatibles  … soit …. l’entendement, la  raison, les émotions, l’imagination, le libre-arbitre.

Cette station spatiale est en fait un véritable centre de trie des informations provenant de la station spatiale des 5 sens…. tout est en intelligence artificielle. Et en même temps, la lutte pour la coordination des données se vit dans une ligne de tension friable, fragile tout autant que fébrile…

L’entendement vit le choc perpétuel de trier instantanément dans les plus pertinentes catégories possibles le flot d’informations issus des 5 sens. la raison crée des concepts pour tenter de protéger les dérives provenant des émotions comme de l’imagination… à partir desquels le libre-arbitre seul peut tenter de poser la question Quel est ton rêve? … aux humains de la terre….

Mais à l’inverse de la station spatiale des 5 sens toute étonnée de ses impuissances en soi, la station spatiale de la raison s’empare de la question quel est ton rêve? avec une autorité qui en soi, horrifie…. Le rêve ne peut se blottir dans la station spatiale de la raison parce que son instrumentalisation lui enlève toute poésie en soi… Comme faire appel aux rêves des humains sur terre par la raison renforcit l’énigme de la question plutôt que sa mise en actualisation fébrile. Ce qui constituait une expérience poétique de pensée en soi…. me semble-t-il, se métamorphose en expérience de pensée sans poésie possible.

Peut-on détourner des astéroïdes pour éviter la collision avec la Terre ?

MAIS OU SE BLOTTIT DONC LE RÊVE?

Et si la question… QUEL EST TON RÊVE? était posée par la station spatiale du viscéral (des pulsions), qui errant dans l’espace-temps par simple expérience poétique de pensée tenterait de la poser aux milliards d’humains qui habitent cette terre… Concentrons-nous, essayons. …

Cette station spatiale du viscéral, donc des pulsions, est en soi chaotique, faite de désirs immenses, de frustrations, de colères, de violence… elle n’arrive à subsister que parce que celle des 5 sens et celle de la raison la tiennent à la fois distance pour uhe simple question de survie individuelle et à proximité pour la simple question de survie de l’espèce.

Toute question du rêve lui fait violence. Toute poésie de vivre lui semble incompatible. Mais c’est aussi son existence même qui fait que la terre est humaine en soi. Et les humains terrestres en eux.

Des pannes en série dans les modules russes de la Station spatiale

MAIS OU SE BLOTTIT DONC LE RÊVE?

Et si la question… QUEL EST TON RÊVE? était posée par la station spatiale du coeur, qui errant dans l’espace-temps par simple expérience poétique de pensée tenterait de la poser aux milliards d’humains qui habitent cette terre… Concentrons-nous, essayons. …

Oh… mon coeur bat la mesure… et il entend les battements du coeur des milliards d’humains… Et les battements du coeur… on dirait une chaise berçante qui se balance sous forme de station spatiale dans l’espace-temps lui-même.

wowwww… le rêve peut s’y blottir… comme un enfant naissant dans les bras de sa mère qui le berce, comme un grand-père qui de sa chaise berçante fume sa pipe en assistant dans le silence bienveillant à l’énigme de la vie qui renaît…. oui l’expérience poétique de pensée que constitue la question .. quel est ton rêve? … a de fortes chances de se blottir dans la station spatiale du coeur.

————

TABLEAU #PEINTURE #Couche #Ozone #cosmos #planétaire #Abstrait #Acrylique -  Couche d'ozone #acheter … | Peinture contemporaine, Peinture, Toiles  peinture acrylique

Mais existe-t-il une méthodologie poétique de recherche qui pourrait constituer en soi une avancée épistémologique? Une poésie de l’espace-temps sous forme de station spatiale du coeur?

Je cherche un axiome de départ improbable qui soit déclencheur d’une architectonie du rêve lui-même…  et je sais maintenant que cet axiome doit passer par le coeur… comme singularité même de l’équation.

Et soudain… comme il arrive souvent dans la vie d’un chercheur… en réalisant que je ne cherchais pas à faire des concepts mais des abs-cepts… je me dis conséquemment… mais qu’est-ce que ça veut dire AB éthymologiquement…

et je tombe sur cet improbable ….

1: QU’EST-CE QU’UN AB?                     définition du Wiktionnaire

Le Ab : c’est l’élément central de la personne humaine, c’est le cœur, muscle noble, siège de la vie et du comportement moral c’est-à-dire source du bien et du mal, élément fondamental de la vie humaine.

wowwww…. je n’en reviens pas… un  ab est directement relié au coeur… il ne m’en faut pas plus pour que je me dise méthodologiquement … le ab sera mon axiome de départ. et l’ensemble des ab seront des abs… donc mon 100 pages du doctorat sera consacré à créer UN TRAITÉ DES ABS.

Et de me dire… épistémologiquement…

Je pourrais donc dessiner dans l’espace-temps, ma station spatiale du coeur comme s’il était un ab…. et je pourrais même imaginer UN CHAMP CONSTELLAIRE DE ABS…. dont l’émergence hors temps, hors réalité, hors servitude viendrait illuminer une nouvelle cosmologie du rêve lui-même…

 

abstrait moderne toile peinte art fusion coeur peinture à l'huile à la main  avec cadre étiré chef-d'oeuvre de qualité de musée: Amazon.fr: Cuisine &  Maison

et si au lieu d’énoncer  ….

un Ab : c’est l’élément central de la personne humaine, c’est le cœur, muscle noble, siège de la vie et du comportement moral c’est-à-dire source du bien et du mal, élément fondamental de la vie humaine.

j’axiomatiserais le ab méthodologiquement et poétiquement  de la façon suivante:

Un ab, c’est un champ constellaire de abs …..   à partir duquel le coeur humain se ré-invente sous une euphorique d’agrégats costumés ou le même  ab sous forme de abs se métamorphose de même en même sous des costumes d’abs-cence criblés d’abs-olus …. dans le grand bal masqué de la poésie de L’ABS-XISTENCE.

Style moderne Peinture abstraite AMOUR Coeur peinture À L'huile Décoration  de La Maison Salon Mur de Toile Impression Sur Toile SSBY084 | AliExpress

2: QU’EST-CE QUE L’ABS-XISTENCE?

L’abs-xistence, c’est le bal masqué de l’existence, vécu de l’espace … non seulement  au coeur du coeur même comme station spatiale du décor poétique de l’impossible sur terre, mais la danse même d’un pur enchantement d’un ab dont la fractale se déploie comme dans une symphonie de couleurs tout au long et large infini du bruit de fond cosmologique du big bang lui-même..

Ohhh…. Le traité des abs a déjà deux invités masqués… les abs sous forme de coeur … et l’abs-xistence…. sous forme de battements de coeur ….  Mais qu’est-ce que l’abs-xistence? …

Voilà toute la poésie du traité des abs…. les deux premiers invités du coeur humain…. l’abs et l’abs-xistence ….Peut-être ne se connaissent-ils pas…. peut-être que oui… peut-être que l’abs-xistence est un abs déguisé pour ouvrir le grand bal masqué des abs? Qui peut le dire?

Il faut se dépouiller totalement de son existence pour y saisir quelque chose… On n’entre pas au grand bal masqué des abs avec ses 5 sens, sa raison ou son viscéral…. Impossible…. On doit se dévêtir de son corps et s’habiller d’un abs… s’il y en a pas de disponible dans sa vie, on peut emprunter un proverbe dont le thème est le coeur… dans le genre de ceux-ci:

1: Un coeur droit est le premier organe de la vérité                              Proverbe français ; Le recueil d’apophtegmes et axiomes (1855)

2: L’esprit ne va jamais aussi loin que le cœur. 
Proverbe chinois ; Le dictionnaire des sentences et proverbes chinois (1892)

3:   Ce qui vient du cœur va au cœur.
Proverbe allemand ; Le dictionnaire des proverbes et dictons allemands (1980)

4: Tout ce que nous regardons avec le coeur est éternel  Nataneli Auteure, Journaliste, France, Montpellier

5: Et le plus célèbre de tous les proverbes du coeur; « On ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux. » (Antoine de Saint-Exupéry).

Chaque proverbe dont le thème est le coeur …. peut être décrypté comme un membre de l’orchestre du bal des abs jouant des abs-ditions musicales abs-xistentielles des débris de la mémoire du coeur….

8 meilleures idées sur chassis toile | chassis toile, art plastique, art  élémentaire

3: QU’EST-CE QUE DES ABS-DITIONS MUSICALES ABS-XISTENTIELLES DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU COEUR? CE SONT DES PROVERBES SOUS FORMES D’ABS-RÊVANCES ENCHANTÉES

Ohhh… mon traité des abs qui surgit de nulle part pour venir déposer, item glossairique par item glossairique,  des fleurs de beauté du monde ,,, sur la pierre tombale de mon existence…

C’est peut-être ça la poésie du rien …. le coeur est un abs…. je découvre ce simple constat par hasard… mais un abs , c’est donc un coeur vécu comme l’élément central de la personne humaine… wowww…. Une immense paix s’installe en moi instantanément… muscle noble, siège de la vie et du comportement moral, source du bien et du mal…

J’ai les yeux fermés… mon existence se revisite par la mémoire du corps sous forme d’événements pulsionnels en lutte contre des événements rationnels tentant de bien interpréter ce qu’enregistrent mes 5 sens…. Parfois la raison gagne, parfois les pulsions, parfois les 5 sens…

Mais jamais, jamais l’idée ne m’est passée par la tête que le coeur pouvait enchanter l’ensemble des fonctions de mon corps…. Et si le coeur avait une mémoire unique … qu’on ne peut convoquer que par le coeur lui-même?

Et de me dire aussi…

Si le coeur est un abs …. cela veut donc dire que mon existence , si elle passe par le coeur pour tenter de se comprendre pourrait se dire abs-xistence….

Et que se passe-til quand mon coeur convoque ses souvenirs? ….

Allons-y lentement …. essayons…

Cette abs-xistence sous forme de coeur , si j’en convoque la mémoire du coeur  par le coeur lui-même, soudainement, me semble-t-il,  déclenche des souvenirs sacrés quoique minimalistes, comme des petites archives filmées par une caméra amateure qu’il me semble convenable de nommer des débris de la mémoire du coeur…. des abs-rêvances enchantées.

Contrairement aux débris de la mémoire du corps, les débris de la mémoire du coeur chantent en moi sous forme d’abs-ditions abs-xistentielles, dans le sens ou je peux les faire rejouer en boucle et jamais l’enchantement qui les accompagne …  ne s’altèrent…

Mais c’est mon traité des abs… qui vient me visiter… oh….. on dirait des proverbes du coeur qui s’illuminent d’images…. prenons en un par exemple ….

4: Tout ce que nous regardons avec le coeur est éternel  Nataneli Auteure, Journaliste, France, Montpellier

Je dois avoir 4 ou 5 ans…. C’est l’hiver…. mes frères et soeurs ne sont pas encore nés … ou peut-être que oui… mais il me semble que non … donc je dois avoir 3 ans…. ou peut-être un peu moins …Il fait doux dehors… il fait noir… Une petite neige tombe… Nous restons sur la rue Gouin… mon père et ma mère me tiennent par la main… Je marche…. Ils sont heureux… Ils sont même très heureux… je les sens profondément heureux…. mes frères et soeurs ne sont sûrement pas nés car ils débordent d’amour pour l’enfant que je suis…

Nous passons devant le pignon rouge… un restaurant de La Tuque Une musique de Noel joue sous forme de carillon…. nous virons à droite sur la rue commerciale… Mes parents arrêtent au dépanneur acheter des pastilles noires… Nous sortons, nous marchons… nous arrivons au couvent… Nous entrons…

La salle est pleine… Je suis dans les coulisses… J’ai des fleurs dans les mains… mes parents me poussent sur la scène pour que j’aille les porter à une dame…. un soeur sans doute… la salle éclate en applaudissements…. Je sais instantanément que ce sera ma vie… la musique des applaudissements…

Et là le film s’arrête… Impossible de me rappeler la suite… Aujourd’hui à 73 ans, le petit film repasse toujours avec les mêmes détails… comme une musique enchantée d’un petit film … que j’appelle abs-tidion abs-xistentielle…

Au sens ou… dès que l’on quitte la maison, qu’on monte la côte St-Louis, qu’on vire sur la rue commerciale… encore aujourd’hui, je suis excité… j’ai hâte…. d’arriver dans les coulisses, d’avoir les fleurs dans les mains et d’entendre venant du noir des applaudissements….

Puis le film s’arrête… mais pas le parfum de l’enchantement… je le ressens comme un magnifique débris de la mémoire du coeur parce que mes parents s’aimaient du coeur autant que la dame était aimé du coeur de la salle en noire autant que le bouquet de fleur était aimé de mon coeur en….

On dirait que… l’enchantement viendrait peut-être du fait que mon rêve est venu me visiter… pour m’annoncer, peut-être à mon insu que j’entendrais des applaudissements durant 32 ans consécutifs…

Combien de fois sur scène, pendant qu’on m’applaudissait, je sentais que c’était la même salle qui m’applaudissait pendant que je donnais des fleurs à la madame soeur…

L’enchantement ne m’est jamais venu de la salle qui m’applaudissait pendant 32 ans, mais d’une salle des débris de la mémoire du coeur, d’une ABS-RÊVANCE ENCHANTÉE.

Personnel personnaliser Signature Peinture sur toile Cœur Rouge Arbre  Cadeau de mariage Décoration de mariage, Toile, 50 x 50 cm: Amazon.fr:  Cuisine & Maison

4: QU’EST-CE QUE DES ABS-RÊVANCES ENCHANTÉES? CE SONT DES VISITES FRAGMENTÉES DU RÊVE D’UNE VIE S’EXPRIMANT SOUS LA FORME DE DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU COEUR.

Les abs sont des k-ouleurs absentes de l’ex-istence…. ce sont des agrégats re rêvons qui proviennent de la fissure du temps… Ils passent par une simple lettre… la lettre K.

——–

——————-

—————

PImage CD reveursequitables.com

Le disque compact CD est disponible maintenant…
12 chansons de Pierre Rochette et Michel Woodard sur CD…

reveursequitables.com…

Extraits du CD… reveursequitables.com

Photo Pierrot et guitare

La chanson du Camionneur
Pierre Rochette © ERE 2010

Photo Michel Woodard

Lâche-moé pas
Michel woodard © ERE 2010

Tim Horton – YouTube

Viens t’en l’amour – YouTube

Radio Ville Marie – YouTube

Cause I love you – YouTube

La chanson du camionneur / Pierrot – YouTube

Lâche-moi pas – YouTube

Les Allumettes – YouTube

Je te demande pardon – YouTube

Mon Gars – YouTube

Tu t’en rappelles tu – YouTube

Le bol de riz – YouTube

Pour un monde équitable – YouTube

————-

—————————-

———————————–

Image

Gaelle Étémé  et Pierrot Vagabond dans une de leurs marches philosophiques la nuit

Gaelle est une métaphysicienne sociologue doctorante qui s’est découvert en cours de route une véritable passion pour la création de graphes comme mode de connaissance métaphysique de ce que serait une cosmologie de la pensée… pendant que moi Pierrot, je suis un artiste de scène qui après 32 ans de carrière s’est découvert une véritable passion pour la pensée abstraite par le vagabondage de la beauté du monde par l’errance poétique d’une lettre…. LA LETTRE k…. L’ÉPOPÉE DE LA LETTRE k….

A l’origine, au début des années 2000, j’avais d’abord écrit un roman philosophique initiatique (www.reveursequitables.com / cahier de presse/ MONSIEUR 2.7K)  qui raconte l’histoire de Monsieur K… , prisonnier numérique qui s’évade d’Internet après avoir franchi 1000 pages dématérialisées de débrits de bitts… avec le rêve de marcher la fraîcheur existentielle de la beauté du monde sans le boulet de l’information enchaîné à l’un de ses pieds, enfin libéré de 1000 pages de placenta ayant permis l’accouchement d’un vagabond céleste.

Toute ma démarche consistait à me créer sous forme d’archétype hologrammique (devenu par la suite ab-chétype hologrammique).. soit LA LETTRE K SE PROMÈNANT PENDANT 1000 PAGES AVANT DE S’ENFUIR DE LA LITTÉRATURE…. C’est à la librairie alternative recyclo-livres de Victoriaville où j’ai couché sur une table dans la cave comme squatter durant 4 ans et demie, que le point final de l’épopée littéraire de la lettre K  fut posé… La rédaction du 1000 pages étant terminée….. Le lendemain ….. Pierrot le vagabond céleste (la lettre K dans monsieur 2.7k) prit la route sous la forme d’un archétype hologrammique K,(sur you tube, démo pierrot) soit … un petit bonhomme avec 2 bras 2 jambes pour vagabonder ….  d’abord le pays œuvre d’art , pour ensuite infiltrer comme artiste-activiste-humaniste  quatre universités dans le but d’en faire un doctorat atypique et autodidactique à titre de recteur poétique de la connaissance ….

C’est dans ce contexte qu’à l’université du Québec à Montréal….que j’ai rencontré Gaelle Étémé.…  Il y a de cela presque 3 ans maintenant… et nous sommes devenus des amis-chercheurs, respectueux de nos bulles de recherches respectives, dialoguant nuit et jour, 7 jours par semaine par le biais de milliers d’heures d’enregistrements audio …de plus en plus  intrigués elle et moi … par  IRRÉVERSIBLE CONSTITUÉ le fait qu’une lettre K devenue graphe hologrammique puisse se concevoir par le vécu même de son errance poétique …

car non seulement, par la lettre K, je fus un graphe qui a pris la route, mais cette lettre k symbolise les propriétés même de mon errance poétique sur laquelle j’aspire à en reconstituer les lois par UN GLOSSAIRE DES ABS … Oui, moi aussi je suis , à ma manière sur la piste de la valeur épistémologique de Monsieur 2.7k comme graphe par son vagabondage de l’errance poétique sur terre

www.enracontantpierrot.blogspot.com

———-

————–

Comment faire pour saisir 2.7k? il faut changer sa lunette d’approche… de là l’archétype hologrammique, la lettre K… monsieur 2.7k , vagabond céleste  constitué les 4 stations spatiales du socle abjetal… champ k-onstellaire

———————–

———————————

GAELLE ET LES RÊVEURS ÉQUITABLES…. 2022….

COLLOQUE INTERNATIONAL SUR LES DIMENSIONS DU RÊVE

Pierrot le Vagabond Chercheur |

www.reveursequitables.com

www.lepaysoeuvredart.com

www.lepaysoeuvredart.ca

La justice épistémique ... - YouTubeMichel Woodard et Marlene Auld , amis-chercheurs oeuvre d’art (Auld, Woodard, Rochette) ….. par leur sens de l’amitié; aux autres et de leur amour entre eux..

La St-Valentin – YouTube

La Pelle Jaune ?… – YouTube

Le Pays Œuvre d’Art ?… / Le Film… – YouTube

Philosophie ?… / Le film… – YouTube

La justice épistémique … – YouTube

Marlene la jardinière… – YouTube

Michel le concierge… 70 ième /th… Célébration… – YouTube

Le Pays Œuvre d’Art ?… / les 4 questions ? … – YouTube

Je te demande pardon… – YouTube

———–

———–

Ab : définition du Wiktionnaire

Le Ab : c’est l’élément central de la personne humaine, c’est le cœur, muscle noble, siège de la vie et du comportement moral c’est-à-dire source du bien et du mal, élément fondamental de la vie humaine

Coeur en forme de BRICOLAGE Peinture Par Numéros Kit Acrylique Peinture  Abstraite Peinture Sur Toile Pour La Maison Décoration | AliExpress

————–

—————————–

#129 Huang Shilin

REAL TIME NET WORTH

$15.3B
as of 5/6/21
$293 M | 1.88%

Reflects change since 5 PM ET of prior trading day
  • Huang Shilin is vice chairman of Contemporary Amperex Technology (CATL), one of China’s largest battery suppliers for the electric vehicle industry.
  • CATL’s customers include BMW, Volkswagen and Geely.
  • Huang is a graduate of Hefei University of Technology.
  • CATL went public on the Shenzhen Stock Exchange in 2018.
ON FORBES LISTS

————————————-

———————————-

GARDIENS DU FEU SACRÉ

St-Élie de Caxton chez Simon Gauthier… – YouTube

1: QUEL EST TON RÊVE?

 

ICI ARTV – Pour emporter | Vendredi 13 décembre à 20h | Facebook

2: DANS COMBIEN DE JOURS?             

3: QU’AS-TU FAIS AUJOURD’HUI POUR TON RÊVE?

4: COMMENT TON RÊVE PREND-IL SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

————

———————–

Pierrot le Vagabond Chercheur |

Les archétypes de Michel le concierge et Pierrot vagabond …  deux chansonniers de l’âge d’or du Vieux Montréal que fut le café St-Vincent au début des années 70, puis des Pierrots deux Pierrots à partir de 1974 … …. EN MODE D’AMITIÉ OEUVRE D’ART …. dans l’épopée d’une AB-DÉE (une ab-dée est la partie onérique multiversielle d’une idée en action) ……  par le vagabondage… soit celle d’ensemencer le territoire  …. de vies personnelles oeuvre d’art  ….. en vue d’un pays oeuvre d’art ….  par l’invention de la nano-citoyenneté-planétaire…. et cela  …. par une rhyzomisation marchée ab-ductivement ….. de quatre questions aspirées par un ab-cept …. ab-jeur (l’abcept ab-jeure partie onérique d’une majeure axiomatique onérique …),,,,,,,,  ( en conséquence de quoi ………………… l’abcept est la partie onérique d’un concept) …. SOIT…. UN RÊVE BIG BANG …. qui est d’abord un ab-ceptuel multiversiel trans-kantique.

www.demers.qc.ca

l’île de l’éternité de l’instant présent, chansons de Pierrot

———-

—————————

——————————-

La Pelle Jaune ?... - YouTube

La Pelle Jaune ?… – YouTube

Je te demande pardon… – YouTube

   JE TE DEMANDE PARDON

Michel le concierge et sa chanson-manifeste de la nano-citoyenneté-planétaire… Je te demande pardon

————–

JE TE DEMANDE PARDON

COUPLET 1

S’il m’arrive de parler au travers de mon chapeau
S’il m’arrive de prendre trop de place trop souvent
Si je m’approprie sans te voir l’espace de ta vie
Si je préoccupe ton âme en secret dans la nuit… Je te demande pardon…
Je te demande pardon…

COUPLET 2

Si je vagabonde céleste tout autour de la planète
Si je suis parti sans avis au détour de nos vies
Si je t’ai volé ton rêve, déserté, laissé meurtri,
Si j’en ai trop fait, trop dit, ou pas assez dans ta vie
Je te demande pardon…
Je te demande pardon…

COUPLET 3

Si je n’ai pas compris la beauté du monde d’ici
Si je n’ai pas admis qu’il y a la vie après la vie
Si je suis révolté parce que je suis enchaîné
Si je ne peux te rassurer quand je suis déchaîné
Je te demande pardon…
Je te demande pardon…

COUPLET 4

Et si je le savais tout ce temps que je te volais…
Et si je le savais tout ce temps que toi tu m’aimais…
Je n’ai pas d’âme pas de cœur aujourd’hui je le dis…
Je veux changer de vie et d’amour te dire merci
Je te demande pardon…
Je te demande pardon….

Chanson-manifeste de la nano-citoyenneté-planétaire
Michel le concierge

———-

———————

L’image peut contenir : texte

————————-

ÉTIQUETTE 25/40 … ART DE L'ERRANCE SOCIALE DU K-OEUR ….. … DOCTORAT DE  L'ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) DONT LE TITRE EST …. «LE  PAYS OEUVRE D'ART ?… LA JUSTICE ÉPISTÉMIQUE

Le Pays Œuvre d’Art ?… / Le Film… – YouTubeL’image peut contenir : 1 personne

Je te demande pardon… – YouTube

—————-

—————————-

————————————

Résultat d’images pour marlene la jardiniere

Marlene la jardinière… – YouTube

24 DÉCEMBRE 2020 … WOWWWWW … LA PELLE JAUNE DE MICHEL LE CONCIERGE EST  ENFIN SUR YOU TUBE ….. 12 JOURS APRÈS LA FIN DE LA BOÎTE À CHANSONS  ANIMATIVES DU VIEUX

Pierrot vagabond accueilli par ses Michel et Marlene, le 27 décembre 2007

Pierrot… Le Vagabond Céleste… – YouTube

Mon ami Pierrot, Le dernier homme libre – YouTube

Démo Pierrot – YouTube

Pierrot présente… – YouTube

Simon Gauthier – Vagabond Celeste – YouTube

Le Vagabond céleste : le conteur Simon Gauthier en tournée dans le réseau d’été du ROSEQ ! – YouTube

St-Élie de Caxton chez Simon Gauthier… – YouTube

La chanson du camionneur / Pierrot – YouTube

La chanson du Camionneur ? – YouTube

Fred Pellerin interprète La chanson du camionneur à l’émission En route vers l’ADISQ – YouTube

The Trucker’s Song… – YouTube

Faire oeuvre utile : Fred Pellerin et Danielle – YouTube

—————

———————

—————————

TITRE DU DOCTORAT OEUVRE D’ART DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) …                                                                                                                                          JE TE DEMANDE PARDON

JE TE DEMANDE PARDON…, à toi qui, comme des centaines de millions d’enfants-errants-fantomatiques, se meurt, jour après jour, de faim ou de blessures de guerre, et cela, au nom des 193 états hobbiens onusiens qui, sous la féodalité de monarchies nucléaires, font passer la course aux armements, les guerres et les paradis fiscaux avant TON DROIT MULTIVERSIEL à une vie personnelle œuvre d’art par un rêve big-bang.

JE TE E DEMANDE PARDON… au nom de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) qui, depuis plus de 14 ans maintenant, cherche à répondre à la question suivante : AU 21EME SIÈCLE, QUELLE INSTITUTION FAUT-IL INVENTER POUR QUE SUR TERRE, PLUS AUCUN ENFANT NE MEURE DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE ?

JE TE DEMANDE PARDON… au nom de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) qui S’ACHARNE à déployer concrètement L’INVENTION DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE, dans le but de contribuer à la déshobbiation de l’O.N.U.  Par  la mise en algorithme de milliards de téléphones intelligents « wow-t=2.7k? » , si possible avec la complicité de l’institut de l’intelligence artificielle du Québec) ,  nous validerons politiquement la création d’une cour suprême nano-citoyenne-planétaire composée de deux assemblées des justes (39 femmes et 39 hommes) élues ville par ville et village par village, et cela par tirage au sort, dans le but de représenter incontournablement et éthiquement toi et les centaines de millions d’enfants-errants-fantomatiques qui souffrent de la même criminalité étatique banalisée que toi.

Dans ce doctorat, PAR UNE MÉTHODOLOGIE DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU K-ŒUR (ier chapitre), le premier à te demander pardon sera moi, Pierrot vagabond (2eme chapitre le rêve big bang), puis mon ami et partenaire de recherche Michel le concierge (3eme chapitre la non-tricherie), pour enfin laisser la parole à sa compagne œuvre d’art, Marlene la jardinière (4eme chapitre, ses jardins coups-de-coeur œuvre d’art).

Pourquoi nos trois archétypes hologrammiques veulent-ils tour à tour te demander pardon? Parce que notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) veut parler au cœur de l’humanité (5eme chapitre) et non à sa raison. Par le biais d’une CHANSON – MANIFESTE, nous affirmons que l’invention de la nano-citoyenneté-planétaire doit s’accompagner d’un « JE TE DEMANDE PARDON »  , en corollaire de la décision de ne plus tricher par chaque vie-personnelle-œuvre-d’art consacrée à l’ultime question :

COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE? (4eme et dernier chapitre).

—————

———————

———————————-

Pierrot le Vagabond Chercheur |

————

—————————-

———————————

MONSIEUR 2.7K? … 1000 PAGES INITIATIQUES SUR LA GENÈSE D’UN ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE PAR LA LITTÉRATURE………..

PAGE 113 SUR 1000 ………..

Histoire Canada - Histoire Canada

PAGE 113 SUR 1000 ………..

Document1  Créé par Pierre Rochette 113

reproduction de la Flore du grand Peintre Le Titien. Cheveux nattés, toile blanche ample  dégageant le ”K”…ou jusqu’à la bordure des seins, une main plus suave que l’autre, reposant sur son ventre assouvi , enjolivée d’une ”K”…yrielle de fleurs, dans cette innocence du regard à  gémir des fruits de la vie sans que les autres en soient outre mesure troublés.

Dégustez, namour , dégustez À vous maintenant de dessiner  Votre horloge de Flore.  Dans un jadis pas si lointain, dit ma mère, on notait dans un ”K”…alendrier de Flore la  liste des plantes fleurissant chaque mois de l’année à laquelle s’ajoutait une autre liste  mentionnant les heures précises du jour où chaque fleur s’épanouissait.

Dégustez, namour, dégustez Vous partirez bientôt pour apprendre  À ”K”…lasser les hommes en gerbes de fleurs Un jaloux possessif Fait naître une fleur particulière appelée “souci pluvial”. Le contrôlant ”K”…ui n’accepte pas l’expression totale  De votre liberté fait surgir une fleur appelée ombrelle. Alors que l’homme de votre destinée Se ”K”…onsumera en vous sous la forme  D’un jardin de pétales de roses.

Ma mère avait décidé ”K”…ue ma vie deviendrait une symphonie de floralies des sens. Elle fut ainsi des plus coquines en me cachant jusqu’à la dernière seconde que je quittais notre  antre pour rejoindre le soir même mon oncle à l’Expo­-théâtre. Le matin de mon départ, en guise de porte­-bonheur, mon père m’offrit mon premier  bouquet de roses même s’il eut préféré que nous les plantions ensemble dans le petit jardin de  l’arrière ”K”…our. Je rencontrai les femmes de ma rue. Elles me parlèrent sans arrêt ”K”…omme si c’était la  dernière fois qu’elles me voyaient.

Leurs maris me dirent à peine bonjour avant de retourner à  leur atelier. Cela restait un mystère pour moi. Pourquoi les hommes étaient-­ils si absents et si  silencieux une fois adultes ?

On ne les voyait poindre ”K”…ue dans les moments de crise entre  voisins. Puis plus rien. Les hommes avaient-­ils vraiment évolué tant que cela à travers les siècles ?

J’escomptais qu’en passant l’été à “Terre des Hommes” une réponse plus près de la  réalité serait accordée à mon énigme…

Il me semblait pourtant que oui. Selon les films du  cinéma muet que j’avais vus à la télévision , l’homme des cavernes était très pulsionnel. Lorsqu’il  avait envie d’une ”K”…ompagne, il la tirait par les cheveux pour l’amener à sa couche. Et s’il y  avait un minimum de résistance, il lui arrivait de la séduire à coups de gourdin. Mais l’ennui c’est  qu’un jour, il ”K”…ommença à manquer de femmes. Les hommes se réunirent autour du feu et…

6 MAI 2021 …. 144 JOURS APRÈS LA FIN DE LA BOÎTE À CHANSONS ANIMATIVES DU VIEUX MONTRÉAL … LES DEUX PIERROTS … SUN PIAOYANG … MULTIMILLIARDAIRE … ET LE RÊVE DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE … (AULD, WOODARD, ROCHETTE) … MONSIEUR 2.7K …. GLOSSAIRE K-ONSTELLAIRE … AU FUR ET À MESURE DES 1000 PAGES DE L’OEUVRE… P.112… COMMENTAIRES

JOURNAL D’UN VAGABOND-CHERCHEUR

Pierrot le Vagabond Chercheur |

TRAITÉ DES ABS…..                              GLOSSAIRE  K-ONSTELLAIRE

OU

LE 100 PAGES DE L’ABS-CHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE DE PIERROT VAGABOND DANS LE DOCTORAT POPULAIRE  (AULD, WOODARD, ROCHETTE) … DONT LE TITRE EST…

JE TE DEMANDE PARDON

 

Pintura de diamantes 5D artesanal, pintura de pared moderna abstracta con  bordado de Tres corazones de amor colorido para decoración del hogar,  regalo de pareja de Navidad|Pintura de punto de cruz de

1: QU’EST-CE QU’UN ABS?                     définition du Wiktionnaire

Le Ab : c’est l’élément central de la personne humaine, c’est le cœur, muscle noble, siège de la vie et du comportement moral c’est-à-dire source du bien et du mal, élément fondamental de la vie humaine

COMMENTAIRE DE PIERROT

UN ABS… est un rêvons… qui s’habille de façons différentes pour se faire poète du k-oeur.

2: QU’EST-CE QUE L’ABS-XISTENCE?

L’abs-xistence, c’est l’existence vécue par le coeur.  Je n’ai qu’à fermer les yeux pour humblement reconnaître que si j’avais vécu vraiment ma vie par le coeur, j’en aurais encore aujourd’hui un souvenir enchanté. Mais non, ça ne s’est pas passé comme ça.

Ou du moins, ais-je parcouru un chemin bien étrange pour enfin y arriver à certains moments, sur le tard.

Il y a certains proverbes parlant du coeur…  qu’on ne peut lire sans baisser les yeux devant l’inacceptable que représente la partie ombragée de tout passé laborieux.

1: Un coeur droit est le premier organe de la vérité                              Proverbe français ; Le recueil d’apophtegmes et axiomes (1855)

2: L’esprit ne va jamais aussi loin que le cœur. 
Proverbe chinois ; Le dictionnaire des sentences et proverbes chinois (1892)

3:   Ce qui vient du cœur va au cœur.
Proverbe allemand ; Le dictionnaire des proverbes et dictons allemands (1980)

4: Tout ce que nous regardons avec le coeur est éternel  Nataneli Auteure, Journaliste, France, Montpellier

5: Et le plus célèbre de tous les proverbes du coeur; « On ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux. » (Antoine de Saint-Exupéry).

Red Heart flowers bird's eye view of the katydid  http://www.birdseyeviewoftheworldofthekatydid.blogspot.com | Les arts, Art  cœur, Livre d'art

“On dirait d’abord : être comme tout le monde. C’est ce que raconte Kierkegaard dans son histoire de « chevalier de la foi », l’homme du devenir : on a beau l’observer, on ne remarque rien, un bourgeois, rien qu’un bourgeois. C’est ce que vivait Fitzgerald : à l’issue d’une vraie rupture, on arrive… vraiment à être comme tout le monde. Et ce n’est pas facile du tout, ne pas se faire remarquer. Etre inconnu, même de sa concierge et de ses voisins. Si c’est tellement difficile, « être » comme tout le monde, c’est qu’il y a une affaire de devenir. Ce n’est pas tout le monde qui devient comme tout le monde, qui fait de tout le monde un devenir. Il y faut beaucoup d’ascèse, de sobriété, d’involution créatrice : une élégance anglaise, un tissu anglais, se confondre avec les murs, éliminer le trop-perçu, le trop-à-percevoir. « Eliminer tout ce qui est déchet, mort et superfluité », plainte et grief, désir non satisfait, défense ou plaidoyer, tout ce qui enracine chacun (tout le monde) en lui-même, dans sa molarité. Car tout le monde est l’ensemble molaire, mais devenir tout le monde est une autre affaire, qui met en jeu le cosmos avec ses composantes moléculaires. Devenir tout le monde, c’est faire monde, faire un monde. A force d’éliminer, on n’est plus qu’une ligne abstraite, ou bien une pièce de puzzle en elle-même abstraite. Et c’est en conjugant, en continuant avec d’autres lignes, d’autres pièces qu’on fait un monde, qui pourrait recouvrir le premier, comme en transparence. L’élégance animale, le poisson-camoufleur, le clandestin : il est parcouru de lignes abstraites qui ne ressemblent à rien, et qui ne suivent même pas ses divisions organiques ; mais ainsi désorganisé, désarticulé, il fait monde avec les lignes d’un rocher, du sable, et des plantes, pour devenir imperceptible.”

Deleuze et Guattari, Mille plateaux, pp.342-343

————8 meilleures idées sur chassis toile | chassis toile, art plastique, art  élémentaire

3: QU’EST-CE QUE L’ABS-DITION MUSICALE ABS-XISTENTIELLE DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU COEUR? CE SONT DES PROVERBES SOUS FORMES D’ABS-RÊVANCES ENCHANTÉES

Ohhh… mon traité des abs qui surgit de nulle part pour venir déposer, item glossairique par item glossairique,  des fleurs de beauté du monde ,,, sur la pierre tombale de mon existence…

C’est peut-être ça la poésie du rien …. le coeur est un abs…. je découvre ce simple constat par hasard… mais un abs , c’est donc un coeur vécu comme l’élément central de la personne humaine… wowww…. Une immense paix s’installe en moi instantanément… muscle noble, siège de la vie et du comportement moral, source du bien et du mal…

J’ai les yeux fermés… mon existence se revisite par la mémoire du corps sous forme d’événements pulsionnels en lutte contre des événements rationnels tentant de bien interpréter ce qu’enregistrent mes 5 sens…. Parfois la raison gagne, parfois les pulsions, parfois les 5 sens…

Mais jamais, jamais l’idée ne m’est passée par la tête que le coeur pouvait enchanter l’ensemble des fonctions de mon corps…. Et si le coeur avait une mémoire unique … qu’on ne peut convoquer que par le coeur lui-même?

Et de me dire aussi…

Si le coeur est un abs …. cela veut donc dire que mon existence , si elle passe par le coeur pour tenter de se comprendre pourrait se dire abs-xistence….

Et que se passe-til quand mon coeur convoque ses souvenirs? ….

Allons-y lentement …. essayons…

Cette abs-xistence sous forme de coeur , si j’en convoque la mémoire du coeur  par le coeur lui-même, soudainement, me semble-t-il,  déclenche des souvenirs sacrés quoique minimalistes, comme des petites archives filmées par une caméra amateure qu’il me semble convenable de nommer des débris de la mémoire du coeur…. des abs-rêvances enchantées.

Contrairement aux débris de la mémoire du corps, les débris de la mémoire du coeur chantent en moi sous forme d’abs-ditions abs-xistentielles, dans le sens ou je peux les faire rejouer en boucle et jamais l’enchantement qui les accompagne …  ne s’altèrent…

Mais c’est mon traité des abs… qui vient me visiter… oh….. on dirait des proverbes du coeur qui s’illuminent d’images…. prenons en un par exemple ….

4: Tout ce que nous regardons avec le coeur est éternel  Nataneli Auteure, Journaliste, France, Montpellier

Je dois avoir 4 ou 5 ans…. C’est l’hiver…. mes frères et soeurs ne sont pas encore nés … ou peut-être que oui… mais il me semble que non … donc je dois avoir 3 ans…. ou peut-être un peu moins …Il fait doux dehors… il fait noir… Une petite neige tombe… Nous restons sur la rue Gouin… mon père et ma mère me tiennent par la main… Je marche…. Ils sont heureux… Ils sont même très heureux… je les sens profondément heureux…. mes frères et soeurs ne sont sûrement pas nés car ils débordent d’amour pour l’enfant que je suis…

Nous passons devant le pignon rouge… un restaurant de La Tuque Une musique de Noel joue sous forme de carillon…. nous virons à droite sur la rue commerciale… Mes parents arrêtent au dépanneur acheter des pastilles noires… Nous sortons, nous marchons… nous arrivons au couvent… Nous entrons…

La salle est pleine… Je suis dans les coulisses… J’ai des fleurs dans les mains… mes parents me poussent sur la scène pour que j’aille les porter à une dame…. un soeur sans doute… la salle éclate en applaudissements…. Je sais instantanément que ce sera ma vie… la musique des applaudissements…

Et là le film s’arrête… Impossible de me rappeler la suite… Aujourd’hui à 73 ans, le petit film repasse toujours avec les mêmes détails… comme une musique enchantée d’un petit film … que j’appelle abs-tidion abs-xistentielle…

Au sens ou… dès que l’on quitte la maison, qu’on monte la côte St-Louis, qu’on vire sur la rue commerciale… encore aujourd’hui, je suis excité… j’ai hâte…. d’arriver dans les coulisses, d’avoir les fleurs dans les mains et d’entendre venant du noir des applaudissements….

Puis le film s’arrête… mais pas le parfum de l’enchantement… je le ressens comme un magnifique débris de la mémoire du coeur parce que mes parents s’aimaient du coeur autant que la dame était aimé du coeur de la salle en noire autant que le bouquet de fleur était aimé de mon coeur en….

On dirait que… l’enchantement viendrait peut-être du fait que mon rêve est venu me visiter… pour m’annoncer, peut-être à mon insu que j’entendrais des applaudissements durant 32 ans consécutifs…

Combien de fois sur scène, pendant qu’on m’applaudissait, je sentais que c’était la même salle qui m’applaudissait pendant que je donnais des fleurs à la madame soeur…

L’enchantement ne m’est jamais venu de la salle qui m’applaudissait pendant 32 ans, mais d’une salle des débris de la mémoire du coeur, d’une ABS-RÊVANCE ENCHANTÉE.

Personnel personnaliser Signature Peinture sur toile Cœur Rouge Arbre  Cadeau de mariage Décoration de mariage, Toile, 50 x 50 cm: Amazon.fr:  Cuisine & Maison

4: LES ABS-RÊVANCES S’EXPRIMANT SOUS LA FORME DE DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU COEUR SONT DES VISITES ENCHANTÉES D’UN RÊVE D’UNE VIE ….  SE MÉTAMORPHOSANT…  D’UN DÉBRIS À L’AUTRE …  D’IMAGES EN TRANS-MAGES ET DE TRANS-MAGES EN TRANS-GRAMMES…. TOUT EN REPEIGNANT LA MÊME  FRACTALE HOLOGRAMMIQUE INCANDESCENTE REJOUANT SANS CESSE LA MÊME ABS-TIDION MUSICALE ABS-XISTENTIELLE.

Les abs sont des k-ouleurs absentes de l’ex-istences…. ce sont des agrégats re rêvons qui proviennent de la fissure du temps… Ils passent par une simple lettre… la lettre K.

——–

——————-

—————

PImage CD reveursequitables.com

Le disque compact CD est disponible maintenant…
12 chansons de Pierre Rochette et Michel Woodard sur CD…

reveursequitables.com…

Extraits du CD… reveursequitables.com

Photo Pierrot et guitare

La chanson du Camionneur
Pierre Rochette © ERE 2010

Photo Michel Woodard

Lâche-moé pas
Michel woodard © ERE 2010

Tim Horton – YouTube

Viens t’en l’amour – YouTube

Radio Ville Marie – YouTube

Cause I love you – YouTube

La chanson du camionneur / Pierrot – YouTube

Lâche-moi pas – YouTube

Les Allumettes – YouTube

Je te demande pardon – YouTube

Mon Gars – YouTube

Tu t’en rappelles tu – YouTube

Le bol de riz – YouTube

Pour un monde équitable – YouTube

————-

—————————-

———————————–

Image

Gaelle Étémé  et Pierrot Vagabond dans une de leurs marches philosophiques la nuit

Gaelle est une métaphysicienne sociologue doctorante qui s’est découvert en cours de route une véritable passion pour la création de graphes comme mode de connaissance métaphysique de ce que serait une cosmologie de la pensée… pendant que moi Pierrot, je suis un artiste de scène qui après 32 ans de carrière s’est découvert une véritable passion pour la pensée abstraite par le vagabondage de la beauté du monde par l’errance poétique d’une lettre…. LA LETTRE k…. L’ÉPOPÉE DE LA LETTRE k….

A l’origine, au début des années 2000, j’avais d’abord écrit un roman philosophique initiatique (www.reveursequitables.com / cahier de presse/ MONSIEUR 2.7K)  qui raconte l’histoire de Monsieur K… , prisonnier numérique qui s’évade d’Internet après avoir franchi 1000 pages dématérialisées de débrits de bitts… avec le rêve de marcher la fraîcheur existentielle de la beauté du monde sans le boulet de l’information enchaîné à l’un de ses pieds, enfin libéré de 1000 pages de placenta ayant permis l’accouchement d’un vagabond céleste.

Toute ma démarche consistait à me créer sous forme d’archétype hologrammique (devenu par la suite ab-chétype hologrammique).. soit LA LETTRE K SE PROMÈNANT PENDANT 1000 PAGES AVANT DE S’ENFUIR DE LA LITTÉRATURE…. C’est à la librairie alternative recyclo-livres de Victoriaville où j’ai couché sur une table dans la cave comme squatter durant 4 ans et demie, que le point final de l’épopée littéraire de la lettre K  fut posé… La rédaction du 1000 pages étant terminée….. Le lendemain ….. Pierrot le vagabond céleste (la lettre K dans monsieur 2.7k) prit la route sous la forme d’un archétype hologrammique K,(sur you tube, démo pierrot) soit … un petit bonhomme avec 2 bras 2 jambes pour vagabonder ….  d’abord le pays œuvre d’art , pour ensuite infiltrer comme artiste-activiste-humaniste  quatre universités dans le but d’en faire un doctorat atypique et autodidactique à titre de recteur poétique de la connaissance ….

C’est dans ce contexte qu’à l’université du Québec à Montréal….que j’ai rencontré Gaelle Étémé.…  Il y a de cela presque 3 ans maintenant… et nous sommes devenus des amis-chercheurs, respectueux de nos bulles de recherches respectives, dialoguant nuit et jour, 7 jours par semaine par le biais de milliers d’heures d’enregistrements audio …de plus en plus  intrigués elle et moi … par  IRRÉVERSIBLE CONSTITUÉ le fait qu’une lettre K devenue graphe hologrammique puisse se concevoir par le vécu même de son errance poétique …

car non seulement, par la lettre K, je fus un graphe qui a pris la route, mais cette lettre k symbolise les propriétés même de mon errance poétique sur laquelle j’aspire à en reconstituer les lois par UN GLOSSAIRE DES ABS … Oui, moi aussi je suis , à ma manière sur la piste de la valeur épistémologique de Monsieur 2.7k comme graphe par son vagabondage de l’errance poétique sur terre

www.enracontantpierrot.blogspot.com

———-

————–

Comment faire pour saisir 2.7k? il faut changer sa lunette d’approche… de là l’archétype hologrammique, la lettre K… monsieur 2.7k , vagabond céleste  constitué les 4 stations spatiales du socle abjetal… champ k-onstellaire

———————–

———————————

GAELLE ET LES RÊVEURS ÉQUITABLES…. 2022….

COLLOQUE INTERNATIONAL SUR LES DIMENSIONS DU RÊVE

Pierrot le Vagabond Chercheur |

www.reveursequitables.com

www.lepaysoeuvredart.com

www.lepaysoeuvredart.ca

La justice épistémique ... - YouTubeMichel Woodard et Marlene Auld , amis-chercheurs oeuvre d’art (Auld, Woodard, Rochette) ….. par leur sens de l’amitié; aux autres et de leur amour entre eux..

La St-Valentin – YouTube

La Pelle Jaune ?… – YouTube

Le Pays Œuvre d’Art ?… / Le Film… – YouTube

Philosophie ?… / Le film… – YouTube

La justice épistémique … – YouTube

Marlene la jardinière… – YouTube

Michel le concierge… 70 ième /th… Célébration… – YouTube

Le Pays Œuvre d’Art ?… / les 4 questions ? … – YouTube

Je te demande pardon… – YouTube

———–

———–

Ab : définition du Wiktionnaire

Le Ab : c’est l’élément central de la personne humaine, c’est le cœur, muscle noble, siège de la vie et du comportement moral c’est-à-dire source du bien et du mal, élément fondamental de la vie humaine

Coeur en forme de BRICOLAGE Peinture Par Numéros Kit Acrylique Peinture  Abstraite Peinture Sur Toile Pour La Maison Décoration | AliExpress

————–

—————————–

#123 Sun Piaoyang

PHOTO BY IMAGINECHINA/NEWSCOM

REAL TIME NET WORTH

$15.6B
as of 5/6/21
$364 M | 2.28%

Reflects change since 5 PM ET of prior trading day
  • Sun Piaoyang turned formerly state-led Jiangsu Hengrui Medicine into one of China’s largest producers of anti-infection and tumor-treating medicines.
  • Sun became the head of Jiangsu Hengrui in 1990 when he was 32 years old.
  • Sun’s wife Zhong Huijuan is the chair of Hansoh Pharmaceutical, a drug maker that listed on the Hong Kong Stock Exchange in June 2019.
ON FORBES LISTS

————————————-

———————————-

GARDIENS DU FEU SACRÉ

St-Élie de Caxton chez Simon Gauthier… – YouTube

1: QUEL EST TON RÊVE?

 

ICI ARTV – Pour emporter | Vendredi 13 décembre à 20h | Facebook

2: DANS COMBIEN DE JOURS?             

3: QU’AS-TU FAIS AUJOURD’HUI POUR TON RÊVE?

4: COMMENT TON RÊVE PREND-IL SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

————

———————–

Pierrot le Vagabond Chercheur |

Les archétypes de Michel le concierge et Pierrot vagabond …  deux chansonniers de l’âge d’or du Vieux Montréal que fut le café St-Vincent au début des années 70, puis des Pierrots deux Pierrots à partir de 1974 … …. EN MODE D’AMITIÉ OEUVRE D’ART …. dans l’épopée d’une AB-DÉE (une ab-dée est la partie onérique multiversielle d’une idée en action) ……  par le vagabondage… soit celle d’ensemencer le territoire  …. de vies personnelles oeuvre d’art  ….. en vue d’un pays oeuvre d’art ….  par l’invention de la nano-citoyenneté-planétaire…. et cela  …. par une rhyzomisation marchée ab-ductivement ….. de quatre questions aspirées par un ab-cept …. ab-jeur (l’abcept ab-jeure partie onérique d’une majeure axiomatique onérique …),,,,,,,,  ( en conséquence de quoi ………………… l’abcept est la partie onérique d’un concept) …. SOIT…. UN RÊVE BIG BANG …. qui est d’abord un ab-ceptuel multiversiel trans-kantique.

www.demers.qc.ca

l’île de l’éternité de l’instant présent, chansons de Pierrot

———-

—————————

——————————-

La Pelle Jaune ?... - YouTube

La Pelle Jaune ?… – YouTube

Je te demande pardon… – YouTube

   JE TE DEMANDE PARDON

Michel le concierge et sa chanson-manifeste de la nano-citoyenneté-planétaire… Je te demande pardon

————–

JE TE DEMANDE PARDON

COUPLET 1

S’il m’arrive de parler au travers de mon chapeau
S’il m’arrive de prendre trop de place trop souvent
Si je m’approprie sans te voir l’espace de ta vie
Si je préoccupe ton âme en secret dans la nuit… Je te demande pardon…
Je te demande pardon…

COUPLET 2

Si je vagabonde céleste tout autour de la planète
Si je suis parti sans avis au détour de nos vies
Si je t’ai volé ton rêve, déserté, laissé meurtri,
Si j’en ai trop fait, trop dit, ou pas assez dans ta vie
Je te demande pardon…
Je te demande pardon…

COUPLET 3

Si je n’ai pas compris la beauté du monde d’ici
Si je n’ai pas admis qu’il y a la vie après la vie
Si je suis révolté parce que je suis enchaîné
Si je ne peux te rassurer quand je suis déchaîné
Je te demande pardon…
Je te demande pardon…

COUPLET 4

Et si je le savais tout ce temps que je te volais…
Et si je le savais tout ce temps que toi tu m’aimais…
Je n’ai pas d’âme pas de cœur aujourd’hui je le dis…
Je veux changer de vie et d’amour te dire merci
Je te demande pardon…
Je te demande pardon….

Chanson-manifeste de la nano-citoyenneté-planétaire
Michel le concierge

———-

———————

L’image peut contenir : texte

————————-

ÉTIQUETTE 25/40 … ART DE L'ERRANCE SOCIALE DU K-OEUR ….. … DOCTORAT DE  L'ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) DONT LE TITRE EST …. «LE  PAYS OEUVRE D'ART ?… LA JUSTICE ÉPISTÉMIQUE

Le Pays Œuvre d’Art ?… / Le Film… – YouTubeL’image peut contenir : 1 personne

Je te demande pardon… – YouTube

—————-

—————————-

————————————

Résultat d’images pour marlene la jardiniere

Marlene la jardinière… – YouTube

24 DÉCEMBRE 2020 … WOWWWWW … LA PELLE JAUNE DE MICHEL LE CONCIERGE EST  ENFIN SUR YOU TUBE ….. 12 JOURS APRÈS LA FIN DE LA BOÎTE À CHANSONS  ANIMATIVES DU VIEUX

Pierrot vagabond accueilli par ses Michel et Marlene, le 27 décembre 2007

Pierrot… Le Vagabond Céleste… – YouTube

Mon ami Pierrot, Le dernier homme libre – YouTube

Démo Pierrot – YouTube

Pierrot présente… – YouTube

Simon Gauthier – Vagabond Celeste – YouTube

Le Vagabond céleste : le conteur Simon Gauthier en tournée dans le réseau d’été du ROSEQ ! – YouTube

St-Élie de Caxton chez Simon Gauthier… – YouTube

La chanson du camionneur / Pierrot – YouTube

La chanson du Camionneur ? – YouTube

Fred Pellerin interprète La chanson du camionneur à l’émission En route vers l’ADISQ – YouTube

The Trucker’s Song… – YouTube

Faire oeuvre utile : Fred Pellerin et Danielle – YouTube

—————

———————

—————————

TITRE DU DOCTORAT OEUVRE D’ART DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) …                                                                                                                                          JE TE DEMANDE PARDON

JE TE DEMANDE PARDON…, à toi qui, comme des centaines de millions d’enfants-errants-fantomatiques, se meurt, jour après jour, de faim ou de blessures de guerre, et cela, au nom des 193 états hobbiens onusiens qui, sous la féodalité de monarchies nucléaires, font passer la course aux armements, les guerres et les paradis fiscaux avant TON DROIT MULTIVERSIEL à une vie personnelle œuvre d’art par un rêve big-bang.

JE TE E DEMANDE PARDON… au nom de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) qui, depuis plus de 14 ans maintenant, cherche à répondre à la question suivante : AU 21EME SIÈCLE, QUELLE INSTITUTION FAUT-IL INVENTER POUR QUE SUR TERRE, PLUS AUCUN ENFANT NE MEURE DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE ?

JE TE DEMANDE PARDON… au nom de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) qui S’ACHARNE à déployer concrètement L’INVENTION DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE, dans le but de contribuer à la déshobbiation de l’O.N.U.  Par  la mise en algorithme de milliards de téléphones intelligents « wow-t=2.7k? » , si possible avec la complicité de l’institut de l’intelligence artificielle du Québec) ,  nous validerons politiquement la création d’une cour suprême nano-citoyenne-planétaire composée de deux assemblées des justes (39 femmes et 39 hommes) élues ville par ville et village par village, et cela par tirage au sort, dans le but de représenter incontournablement et éthiquement toi et les centaines de millions d’enfants-errants-fantomatiques qui souffrent de la même criminalité étatique banalisée que toi.

Dans ce doctorat, PAR UNE MÉTHODOLOGIE DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU K-ŒUR (ier chapitre), le premier à te demander pardon sera moi, Pierrot vagabond (2eme chapitre le rêve big bang), puis mon ami et partenaire de recherche Michel le concierge (3eme chapitre la non-tricherie), pour enfin laisser la parole à sa compagne œuvre d’art, Marlene la jardinière (4eme chapitre, ses jardins coups-de-coeur œuvre d’art).

Pourquoi nos trois archétypes hologrammiques veulent-ils tour à tour te demander pardon? Parce que notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) veut parler au cœur de l’humanité (5eme chapitre) et non à sa raison. Par le biais d’une CHANSON – MANIFESTE, nous affirmons que l’invention de la nano-citoyenneté-planétaire doit s’accompagner d’un « JE TE DEMANDE PARDON »  , en corollaire de la décision de ne plus tricher par chaque vie-personnelle-œuvre-d’art consacrée à l’ultime question :

COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE? (4eme et dernier chapitre).

—————

———————

———————————-

Pierrot le Vagabond Chercheur |

————

—————————-

———————————

MONSIEUR 2.7K? … 1000 PAGES INITIATIQUES SUR LA GENÈSE D’UN ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE PAR LA LITTÉRATURE………..

PAGE 112 SUR 1000 ………..

Histoire Canada - Histoire Canada

PAGE 112 SUR 1000 ………..

Document1  Créé par Pierre Rochette 112

Cela me créa surtout des problèmes d’exultation des sens. ”K”…omme le jour où  Monsieur Després mourut tout bêtement endormi dans sa chaise berçante une semaine à peine  après l’incendie du poulailler. ”K”…omme il fut exposé chez lui et que toute la rue s’était  assemblée pour y prier,

je ne pus m’empêcher de fermer les yeux et me boucher les oreilles pour mieux sentir les odeurs de la mort lorsqu’elle doit se battre avec différents parfums pour se faire  une place parmi les humains.

Voir la douleur se promener de visage en visage ”K”…omme si elle  cherchait par simple tirage au sort à choisir qui serait le prochain. ”K”…ouvrir mes yeux pour entendre le rythme des pleurs se laisser étouffer d’espoir par les murmures des « Je vous salue  Marie » du ”K”…ardinal Léger à la radio. Il y avait de la beauté dans tout, dans certaines morts ”K”…omme dans certains films, perceptible par les cinq sens mais rarement par les cinq à la fois.

Ma mère, fascinée de fois en  fois que le film « l’Ange Bleu » de Marlène Dietrich fut un chef d’œuvre, décida le jour de  l’enterrement de notre voisin ”K”…ue ma vie le serait aussi , cela passant par la recherche  insatiable du beau, en guise de propulsion vers l’avenir.

”au coin du feu”  de l’œil ”K”…UI ECOUTE HISTOIRE DE MA VIE…  Marie-­Lola-­Miel, Suite…  lue numériquement  par votre “K”…anteur (e)  fichier “Kp3″

Par une frivolité du hasard, un oncle de retour d’Europe fut nommé directeur de l’Expo-théâtre. Ma mère, au téléphone, lui parla de l’éclat de mon épanouissement… Elle tricota  tellement bien son discours qu’elle obtint que, malgré mes quinze ans, je puisse y travailler  comme placière, à l’intérieur de la salle, lors des différents spectacles.

Ce n’est pas peu fière que, le 24 avril 1967, au lever du soleil, ma mère monta à ma  chambre déposer dans mes bras un bouquet de fleurs multicolores en me “délectant” de ces termes :

Dégustez, namour, dégustez Voici venu le temps des Floralies. Dans l’antiquité, me dit-­elle, On présentait une exposition au printemps En l’honneur de la déesse Flore.  Et ”K”…omme vous êtes au printemps de votre vie  Permettez au nom de Flore que je vous offre ces fleurs.

Ma mère adorait les divinités féminines grecques où tant de poésie s’immisçait comme un  hymne à la femme libre.

Les Floralies, par exemple, se vivaient chez le peuple grec de l’antiquité,  comme une fête des sens dans un ”K”aractère champêtre et populaire qui tourbillonnaient  follement en érotisme et comportement déréglé des mœurs qu’on appelle parfois dans les romans défendus mœurs licencieuses. La boîte de livres de mon oncle contenait entre autres une …

———–

COMMENTAIRES

COURRIEL À NANCY

Pierre Rochette

10:44 (il y a 26 minutes)

À Nancy
J’allais justement t’écrire cette nuit pour te demander comment allait ton rêve?

et quand je vois sur mon écran apparaître ce matin ta question du pourquoi du pourquoi? … Je me dis…
ton rêve va bien….
car vois-tu Nancy, c’est ceux et celles qui prétendent avoir des réponses qui sont dangereux pour les autres sur cette terre
les gourous, les tyrans, les ecclésiastiques les coachs de vie etc…….
mais les rêveurs,…..  ils sont unis énigmatiquement par la question du pourquoi du pourquoi qui les rendent fragiles oui mais aussi chatoyants et fébriles quand ils acceptent soudainement de prendre le pari que la réponse n’est pas importante comme quand on se  retrouve devant un feu de camp…
Soudain, la question du pourquoi du pourquoi danse parmi les braises du feu  et s’éteint doucement parmi les cendres…
du feu et on entre heureux d’être de nouveau vivant pour continuer l’épopée impossible que représente une belle folie de vivre, un rêve ou des infinis de rêvons qui ressemblent à des  lucioles la nuit ou
à des étoiles qui se reflètent dans l’eau d’un ruisseau par temps exceptionnel .nous raccompagnent le long d’un nouveau chapitre d’ou la communauté des passants en rêvance entre la naissance et la mort sur cette terre se fait vent d’un grand murmure anonyme qui semble dire
courage Nancy
continue à prendre le pari de ton rêve:)))
Pierrot

 

5 MAI … 143 JOURS APRÈS LA FIN DE LA BOÎTE À CHANSONS ANIMATIVES DU VIEUX MONTRÉAL … LES DEUX PIERROTS … GEN GRIFFIN … MULTIMILLIARDAIRE … ET LE RÊVE DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE … (AULD, WOODARD, ROCHETTE) …. MONSIEUR 2.7K ….. GLOSSAIRE K-ONSTELLAIRE … AU FUR ET À MESURE DES 1000 PAGES DE L’OEUVRE … P.111 … COMMENTAIRES

JOURNAL D’UN VAGABOND-CHERCHEUR

Pierrot le Vagabond Chercheur |

TRAITÉ DES ABS…..                                    GLOSSAIRE  K-ONSTELLAIRE

Pintura de diamantes 5D artesanal, pintura de pared moderna abstracta con  bordado de Tres corazones de amor colorido para decoración del hogar,  regalo de pareja de Navidad|Pintura de punto de cruz de

1: QU’EST-CE QU’UN ABS?                     définition du Wiktionnaire

Le Ab : c’est l’élément central de la personne humaine, c’est le cœur, muscle noble, siège de la vie et du comportement moral c’est-à-dire source du bien et du mal, élément fondamental de la vie humaine

2: QU’EST-CE QUE L’ABS-XISTENCE?

L’abs-xistence, c’est l’existence vécue par le coeur.  Je n’ai qu’à fermer les yeux pour humblement reconnaître que si j’avais vécu ma vie par le coeur, j’en aurais encore aujourd’hui un souvenir enchanté. Mais non, ça ne s’est pas passé comme ça.

Ou du moins, ais-je parcouru un chemin bien étrange pour enfin y arriver à certains moments, sur le tard.

Il y a certains proverbes parlant du coeur…  qu’on ne peut lire sans baisser les yeux devant l’inacceptable que représente la partie ombragée de tout passé laborieux.

1: Un coeur droit est le premier organe de la vérité                              Proverbe français ; Le recueil d’apophtegmes et axiomes (1855)

2: L’esprit ne va jamais aussi loin que le cœur. 
Proverbe chinois ; Le dictionnaire des sentences et proverbes chinois (1892)

3:   Ce qui vient du cœur va au cœur.
Proverbe allemand ; Le dictionnaire des proverbes et dictons allemands (1980)

4: Tout ce que nous regardons avec le coeur est éternel  Nataneli Auteure, Journaliste, France, Montpellier

5: Et le plus célèbre de tous les proverbes du coeur; « On ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux. » (Antoine de Saint-Exupéry).

Red Heart flowers bird's eye view of the katydid  http://www.birdseyeviewoftheworldofthekatydid.blogspot.com | Les arts, Art  cœur, Livre d'art

“On dirait d’abord : être comme tout le monde. C’est ce que raconte Kierkegaard dans son histoire de « chevalier de la foi », l’homme du devenir : on a beau l’observer, on ne remarque rien, un bourgeois, rien qu’un bourgeois. C’est ce que vivait Fitzgerald : à l’issue d’une vraie rupture, on arrive… vraiment à être comme tout le monde. Et ce n’est pas facile du tout, ne pas se faire remarquer. Etre inconnu, même de sa concierge et de ses voisins. Si c’est tellement difficile, « être » comme tout le monde, c’est qu’il y a une affaire de devenir. Ce n’est pas tout le monde qui devient comme tout le monde, qui fait de tout le monde un devenir. Il y faut beaucoup d’ascèse, de sobriété, d’involution créatrice : une élégance anglaise, un tissu anglais, se confondre avec les murs, éliminer le trop-perçu, le trop-à-percevoir. « Eliminer tout ce qui est déchet, mort et superfluité », plainte et grief, désir non satisfait, défense ou plaidoyer, tout ce qui enracine chacun (tout le monde) en lui-même, dans sa molarité. Car tout le monde est l’ensemble molaire, mais devenir tout le monde est une autre affaire, qui met en jeu le cosmos avec ses composantes moléculaires. Devenir tout le monde, c’est faire monde, faire un monde. A force d’éliminer, on n’est plus qu’une ligne abstraite, ou bien une pièce de puzzle en elle-même abstraite. Et c’est en conjugant, en continuant avec d’autres lignes, d’autres pièces qu’on fait un monde, qui pourrait recouvrir le premier, comme en transparence. L’élégance animale, le poisson-camoufleur, le clandestin : il est parcouru de lignes abstraites qui ne ressemblent à rien, et qui ne suivent même pas ses divisions organiques ; mais ainsi désorganisé, désarticulé, il fait monde avec les lignes d’un rocher, du sable, et des plantes, pour devenir imperceptible.”

Deleuze et Guattari, Mille plateaux, pp.342-343

————8 meilleures idées sur chassis toile | chassis toile, art plastique, art  élémentaire

3: QU’EST-CE QUE L’ABS-DITION MUSICALE ABS-XISTENTIELLE DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU COEUR? CE SONT DES PROVERBES SOUS FORMES D’ABS-RÊVANCES ENCHANTÉES

Ohhh… mon traité des abs qui surgit de nulle part pour venir déposer, item glossairique par item glossairique,  des fleurs de beauté du monde ,,, sur la pierre tombale de mon existence…

C’est peut-être ça la poésie du rien …. le coeur est un abs…. je découvre ce simple constat par hasard… mais un abs , c’est donc un coeur vécu comme l’élément central de la personne humaine… wowww…. Une immense paix s’installe en moi instantanément… muscle noble, siège de la vie et du comportement moral, source du bien et du mal…

J’ai les yeux fermés… mon existence se revisite par la mémoire du corps sous forme d’événements pulsionnels en lutte contre des événements rationnels tentant de bien interpréter ce qu’enregistrent mes 5 sens…. Parfois la raison gagne, parfois les pulsions, parfois les 5 sens…

Mais jamais, jamais l’idée ne m’est passée par la tête que le coeur pouvait enchanter l’ensemble des fonctions de mon corps….

Et de me dire… si le coeur est un abs …. cela veut donc dire que mon existence , si elle passe par le coeur pour tenter de se comprendre pourrait se dire abs-xistence….

Et cette abs-xistence sous forme de coeur soudainement déclenche des souvenirs sacrés quoique minimalistes, comme des petites archives filmées par une caméra amateure qu’il me semble convenable de nommer des débris de la mémoire du coeur…. des abs-rêvances enchantées.

Contrairement aux débris de la mémoire du corps, les débris de la mémoire du coeur chantent en moi sous forme d’abs-ditions abs-xistentielles, dans le sens ou je peux les faire rejouer en boucle et jamais l’enchantement qui les accompagne …  ne s’altèrent…

Mais c’est mon traité des abs… qui vient me visiter… oh….. on dirait des proverbes du coeur qui s’illuminent d’images…. prenons en un par exemple ….

4: Tout ce que nous regardons avec le coeur est éternel  Nataneli Auteure, Journaliste, France, Montpellier

Je dois avoir 4 ou 5 ans…. C’est l’hiver…. mes frères et soeurs ne sont pas encore nés … ou peut-être que oui… mais il me semble que non … donc je dois avoir 3 ans…. ou peut-être un peu moins …Il fait doux dehors… il fait noir… Une petite neige tombe… Nous restons sur la rue Gouin… mon père et ma mère me tiennent par la main… Je marche…. Ils sont heureux… Ils sont même très heureux… je les sens profondément heureux…. mes frères et soeurs ne sont sûrement pas nés car ils débordent d’amour pour l’enfant que je suis…

Nous passons devant le pignon rouge… un restaurant de La Tuque Une musique de Noel joue sous forme de carillon…. nous virons à droite sur la rue commerciale… Mes parents arrêtent au dépanneur acheter des pastilles noires… Nous sortons, nous marchons… nous arrivons au couvent… Nous entrons…

La salle est pleine… Je suis dans les coulisses… J’ai des fleurs dans les mains… mes parents me poussent sur la scène pour que j’aille les porter à une dame…. un soeur sans doute… la salle éclate en applaudissements…. Je sais instantanément que ce sera ma vie… la musique des applaudissements…

Et là le film s’arrête… Impossible de me rappeler la suite… Aujourd’hui à 73 ans, le petit film repasse toujours avec les mêmes détails… comme une musique enchantée d’un petit film … que j’appelle abs-tidion abs-xistentielle…

Au sens ou… dès que l’on quitte la maison, qu’on monte la côte St-Louis, qu’on vire sur la rue commerciale… encore aujourd’hui, je suis excité… j’ai hâte…. d’arriver dans les coulisses, d’avoir les fleurs dans les mains et d’entendre venant du noir des applaudissements….

Puis le film s’arrête… mais pas le parfum de l’enchantement… je le ressens comme un magnifique débris de la mémoire du coeur parce que mes parents s’aimaient du coeur autant que la dame était aimé du coeur de la salle en noire autant que le bouquet de fleur était aimé de mon coeur en….

On dirait que… l’enchantement viendrait peut-être du fait que mon rêve est venu me visiter… pour m’annoncer, peut-être à mon insu que j’entendrais des applaudissements durant 32 ans consécutifs…

Combien de fois sur scène, pendant qu’on m’applaudissait, je sentais que c’était la même salle qui m’applaudissait pendant que je donnais des fleurs à la madame soeur…

L’enchantement ne m’est jamais venu de la salle qui m’applaudissait pendant 32 ans, mais d’une salle des débris de la mémoire du coeur, d’une ABS-RÊVANCE ENCHANTÉE.

Personnel personnaliser Signature Peinture sur toile Cœur Rouge Arbre  Cadeau de mariage Décoration de mariage, Toile, 50 x 50 cm: Amazon.fr:  Cuisine & Maison

4: LES ABS-RÊVANCES S’EXPRIMANT SOUS LA FORME DE DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU COEUR SONT DES VISITES ENCHANTÉES D’UN RÊVE D’UNE VIE ….  SE MÉTAMORPHOSANT…  D’UN DÉBRIS À L’AUTRE …  D’IMAGES EN TRANS-MAGES ET DE TRANS-MAGES EN TRANS-GRAMMES…. TOUT EN REPEIGNANT LA MÊME  FRACTALE HOLOGRAMMIQUE INCANDESCENTE REJOUANT SANS CESSE LA MÊME ABS-TIDION MUSICALE ABS-XISTENTIELLE.

 

 

 

 

——–

——————-

—————

PImage CD reveursequitables.com

Le disque compact CD est disponible maintenant…
12 chansons de Pierre Rochette et Michel Woodard sur CD…

reveursequitables.com…

Extraits du CD… reveursequitables.com

Photo Pierrot et guitare

La chanson du Camionneur
Pierre Rochette © ERE 2010

Photo Michel Woodard

Lâche-moé pas
Michel woodard © ERE 2010

Tim Horton – YouTube

Viens t’en l’amour – YouTube

Radio Ville Marie – YouTube

Cause I love you – YouTube

La chanson du camionneur / Pierrot – YouTube

Lâche-moi pas – YouTube

Les Allumettes – YouTube

Je te demande pardon – YouTube

Mon Gars – YouTube

Tu t’en rappelles tu – YouTube

Le bol de riz – YouTube

Pour un monde équitable – YouTube

————-

—————————-

———————————–

Image

Gaelle Étémé  et Pierrot Vagabond dans une de leurs marches philosophiques la nuit

Gaelle est une métaphysicienne sociologue doctorante qui s’est découvert en cours de route une véritable passion pour la création de graphes comme mode de connaissance métaphysique de ce que serait une cosmologie de la pensée… pendant que moi Pierrot, je suis un artiste de scène qui après 32 ans de carrière s’est découvert une véritable passion pour la pensée abstraite par le vagabondage de la beauté du monde par l’errance poétique d’une lettre…. LA LETTRE k…. L’ÉPOPÉE DE LA LETTRE k….

A l’origine, au début des années 2000, j’avais d’abord écrit un roman philosophique initiatique (www.reveursequitables.com / cahier de presse/ MONSIEUR 2.7K)  qui raconte l’histoire de Monsieur K… , prisonnier numérique qui s’évade d’Internet après avoir franchi 1000 pages dématérialisées de débrits de bitts… avec le rêve de marcher la fraîcheur existentielle de la beauté du monde sans le boulet de l’information enchaîné à l’un de ses pieds, enfin libéré de 1000 pages de placenta ayant permis l’accouchement d’un vagabond céleste.

Toute ma démarche consistait à me créer sous forme d’archétype hologrammique (devenu par la suite ab-chétype hologrammique).. soit LA LETTRE K SE PROMÈNANT PENDANT 1000 PAGES AVANT DE S’ENFUIR DE LA LITTÉRATURE…. C’est à la librairie alternative recyclo-livres de Victoriaville où j’ai couché sur une table dans la cave comme squatter durant 4 ans et demie, que le point final de l’épopée littéraire de la lettre K  fut posé… La rédaction du 1000 pages étant terminée….. Le lendemain ….. Pierrot le vagabond céleste (la lettre K dans monsieur 2.7k) prit la route sous la forme d’un archétype hologrammique K,(sur you tube, démo pierrot) soit … un petit bonhomme avec 2 bras 2 jambes pour vagabonder ….  d’abord le pays œuvre d’art , pour ensuite infiltrer comme artiste-activiste-humaniste  quatre universités dans le but d’en faire un doctorat atypique et autodidactique à titre de recteur poétique de la connaissance ….

C’est dans ce contexte qu’à l’université du Québec à Montréal….que j’ai rencontré Gaelle Étémé.…  Il y a de cela presque 3 ans maintenant… et nous sommes devenus des amis-chercheurs, respectueux de nos bulles de recherches respectives, dialoguant nuit et jour, 7 jours par semaine par le biais de milliers d’heures d’enregistrements audio …de plus en plus  intrigués elle et moi … par  IRRÉVERSIBLE CONSTITUÉ le fait qu’une lettre K devenue graphe hologrammique puisse se concevoir par le vécu même de son errance poétique …

car non seulement, par la lettre K, je fus un graphe qui a pris la route, mais cette lettre k symbolise les propriétés même de mon errance poétique sur laquelle j’aspire à en reconstituer les lois par UN GLOSSAIRE DES ABS … Oui, moi aussi je suis , à ma manière sur la piste de la valeur épistémologique de Monsieur 2.7k comme graphe par son vagabondage de l’errance poétique sur terre

www.enracontantpierrot.blogspot.com

———-

————–

Comment faire pour saisir 2.7k? il faut changer sa lunette d’approche… de là l’archétype hologrammique, la lettre K… monsieur 2.7k , vagabond céleste  constitué les 4 stations spatiales du socle abjetal… champ k-onstellaire

———————–

———————————

GAELLE ET LES RÊVEURS ÉQUITABLES…. 2022….

COLLOQUE INTERNATIONAL SUR LES DIMENSIONS DU RÊVE

Pierrot le Vagabond Chercheur |

www.reveursequitables.com

www.lepaysoeuvredart.com

www.lepaysoeuvredart.ca

La justice épistémique ... - YouTubeMichel Woodard et Marlene Auld , amis-chercheurs oeuvre d’art (Auld, Woodard, Rochette) ….. par leur sens de l’amitié; aux autres et de leur amour entre eux..

La St-Valentin – YouTube

La Pelle Jaune ?… – YouTube

Le Pays Œuvre d’Art ?… / Le Film… – YouTube

Philosophie ?… / Le film… – YouTube

La justice épistémique … – YouTube

Marlene la jardinière… – YouTube

Michel le concierge… 70 ième /th… Célébration… – YouTube

Le Pays Œuvre d’Art ?… / les 4 questions ? … – YouTube

Je te demande pardon… – YouTube

———–

———–

Ab : définition du Wiktionnaire

Le Ab : c’est l’élément central de la personne humaine, c’est le cœur, muscle noble, siège de la vie et du comportement moral c’est-à-dire source du bien et du mal, élément fondamental de la vie humaine

Coeur en forme de BRICOLAGE Peinture Par Numéros Kit Acrylique Peinture  Abstraite Peinture Sur Toile Pour La Maison Décoration | AliExpress

————–

—————————–

#118 Ken Griffin

Founder & CEO, Citadel LLC

PHOTO BY HEIDI GUTMAN/CNBC/NBCU PHOTO BANK VIA GETTY IMAGES

REAL TIME NET WORTH

$16B
as of 5/6/21
  • Ken Griffin founded and runs Citadel, a Chicago-based hedge fund firm that manages roughly $34 billion in assets.
  • He founded Citadel in 1990 but first began trading from his Harvard dorm in 1987. He put a satellite dish on the roof to get real-time stock quotes.
  • He is the founder of Citadel Securities, one of Wall Street’s biggest market-making firms, responsible for one of five stock trades in the U.S.
  • He has donated more than $1 billion in his lifetime, including more than $300 million to nonprofits in Chicago.
  • Griffin has spent $800 million in recent years snapping up high-priced homes in cities like London, New York and Palm Beach.
ON FORBES LISTS

————————————-

———————————-

GARDIENS DU FEU SACRÉ

St-Élie de Caxton chez Simon Gauthier… – YouTube

1: QUEL EST TON RÊVE?

 

ICI ARTV – Pour emporter | Vendredi 13 décembre à 20h | Facebook

2: DANS COMBIEN DE JOURS?             

3: QU’AS-TU FAIS AUJOURD’HUI POUR TON RÊVE?

4: COMMENT TON RÊVE PREND-IL SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

————

———————–

Pierrot le Vagabond Chercheur |

Les archétypes de Michel le concierge et Pierrot vagabond …  deux chansonniers de l’âge d’or du Vieux Montréal que fut le café St-Vincent au début des années 70, puis des Pierrots deux Pierrots à partir de 1974 … …. EN MODE D’AMITIÉ OEUVRE D’ART …. dans l’épopée d’une AB-DÉE (une ab-dée est la partie onérique multiversielle d’une idée en action) ……  par le vagabondage… soit celle d’ensemencer le territoire  …. de vies personnelles oeuvre d’art  ….. en vue d’un pays oeuvre d’art ….  par l’invention de la nano-citoyenneté-planétaire…. et cela  …. par une rhyzomisation marchée ab-ductivement ….. de quatre questions aspirées par un ab-cept …. ab-jeur (l’abcept ab-jeure partie onérique d’une majeure axiomatique onérique …),,,,,,,,  ( en conséquence de quoi ………………… l’abcept est la partie onérique d’un concept) …. SOIT…. UN RÊVE BIG BANG …. qui est d’abord un ab-ceptuel multiversiel trans-kantique.

www.demers.qc.ca

l’île de l’éternité de l’instant présent, chansons de Pierrot

———-

—————————

——————————-

La Pelle Jaune ?... - YouTube

La Pelle Jaune ?… – YouTube

Je te demande pardon… – YouTube

   JE TE DEMANDE PARDON

Michel le concierge et sa chanson-manifeste de la nano-citoyenneté-planétaire… Je te demande pardon

————–

JE TE DEMANDE PARDON

COUPLET 1

S’il m’arrive de parler au travers de mon chapeau
S’il m’arrive de prendre trop de place trop souvent
Si je m’approprie sans te voir l’espace de ta vie
Si je préoccupe ton âme en secret dans la nuit… Je te demande pardon…
Je te demande pardon…

COUPLET 2

Si je vagabonde céleste tout autour de la planète
Si je suis parti sans avis au détour de nos vies
Si je t’ai volé ton rêve, déserté, laissé meurtri,
Si j’en ai trop fait, trop dit, ou pas assez dans ta vie
Je te demande pardon…
Je te demande pardon…

COUPLET 3

Si je n’ai pas compris la beauté du monde d’ici
Si je n’ai pas admis qu’il y a la vie après la vie
Si je suis révolté parce que je suis enchaîné
Si je ne peux te rassurer quand je suis déchaîné
Je te demande pardon…
Je te demande pardon…

COUPLET 4

Et si je le savais tout ce temps que je te volais…
Et si je le savais tout ce temps que toi tu m’aimais…
Je n’ai pas d’âme pas de cœur aujourd’hui je le dis…
Je veux changer de vie et d’amour te dire merci
Je te demande pardon…
Je te demande pardon….

Chanson-manifeste de la nano-citoyenneté-planétaire
Michel le concierge

———-

———————

L’image peut contenir : texte

————————-

ÉTIQUETTE 25/40 … ART DE L'ERRANCE SOCIALE DU K-OEUR ….. … DOCTORAT DE  L'ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) DONT LE TITRE EST …. «LE  PAYS OEUVRE D'ART ?… LA JUSTICE ÉPISTÉMIQUE

Le Pays Œuvre d’Art ?… / Le Film… – YouTubeL’image peut contenir : 1 personne

Je te demande pardon… – YouTube

—————-

—————————-

————————————

Résultat d’images pour marlene la jardiniere

Marlene la jardinière… – YouTube

24 DÉCEMBRE 2020 … WOWWWWW … LA PELLE JAUNE DE MICHEL LE CONCIERGE EST  ENFIN SUR YOU TUBE ….. 12 JOURS APRÈS LA FIN DE LA BOÎTE À CHANSONS  ANIMATIVES DU VIEUX

Pierrot vagabond accueilli par ses Michel et Marlene, le 27 décembre 2007

Pierrot… Le Vagabond Céleste… – YouTube

Mon ami Pierrot, Le dernier homme libre – YouTube

Démo Pierrot – YouTube

Pierrot présente… – YouTube

Simon Gauthier – Vagabond Celeste – YouTube

Le Vagabond céleste : le conteur Simon Gauthier en tournée dans le réseau d’été du ROSEQ ! – YouTube

St-Élie de Caxton chez Simon Gauthier… – YouTube

La chanson du camionneur / Pierrot – YouTube

La chanson du Camionneur ? – YouTube

Fred Pellerin interprète La chanson du camionneur à l’émission En route vers l’ADISQ – YouTube

The Trucker’s Song… – YouTube

Faire oeuvre utile : Fred Pellerin et Danielle – YouTube

—————

———————

—————————

TITRE DU DOCTORAT OEUVRE D’ART DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) …                                                                                                                                          JE TE DEMANDE PARDON

JE TE DEMANDE PARDON…, à toi qui, comme des centaines de millions d’enfants-errants-fantomatiques, se meurt, jour après jour, de faim ou de blessures de guerre, et cela, au nom des 193 états hobbiens onusiens qui, sous la féodalité de monarchies nucléaires, font passer la course aux armements, les guerres et les paradis fiscaux avant TON DROIT MULTIVERSIEL à une vie personnelle œuvre d’art par un rêve big-bang.

JE TE E DEMANDE PARDON… au nom de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) qui, depuis plus de 14 ans maintenant, cherche à répondre à la question suivante : AU 21EME SIÈCLE, QUELLE INSTITUTION FAUT-IL INVENTER POUR QUE SUR TERRE, PLUS AUCUN ENFANT NE MEURE DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE ?

JE TE DEMANDE PARDON… au nom de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) qui S’ACHARNE à déployer concrètement L’INVENTION DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE, dans le but de contribuer à la déshobbiation de l’O.N.U.  Par  la mise en algorithme de milliards de téléphones intelligents « wow-t=2.7k? » , si possible avec la complicité de l’institut de l’intelligence artificielle du Québec) ,  nous validerons politiquement la création d’une cour suprême nano-citoyenne-planétaire composée de deux assemblées des justes (39 femmes et 39 hommes) élues ville par ville et village par village, et cela par tirage au sort, dans le but de représenter incontournablement et éthiquement toi et les centaines de millions d’enfants-errants-fantomatiques qui souffrent de la même criminalité étatique banalisée que toi.

Dans ce doctorat, PAR UNE MÉTHODOLOGIE DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU K-ŒUR (ier chapitre), le premier à te demander pardon sera moi, Pierrot vagabond (2eme chapitre le rêve big bang), puis mon ami et partenaire de recherche Michel le concierge (3eme chapitre la non-tricherie), pour enfin laisser la parole à sa compagne œuvre d’art, Marlene la jardinière (4eme chapitre, ses jardins coups-de-coeur œuvre d’art).

Pourquoi nos trois archétypes hologrammiques veulent-ils tour à tour te demander pardon? Parce que notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) veut parler au cœur de l’humanité (5eme chapitre) et non à sa raison. Par le biais d’une CHANSON – MANIFESTE, nous affirmons que l’invention de la nano-citoyenneté-planétaire doit s’accompagner d’un « JE TE DEMANDE PARDON »  , en corollaire de la décision de ne plus tricher par chaque vie-personnelle-œuvre-d’art consacrée à l’ultime question :

COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE? (4eme et dernier chapitre).

—————

———————

———————————-

Pierrot le Vagabond Chercheur |

————

—————————-

———————————

MONSIEUR 2.7K? … 1000 PAGES INITIATIQUES SUR LA GENÈSE D’UN ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE PAR LA LITTÉRATURE………..

PAGE 111 SUR 1000 ………..

Histoire Canada - Histoire Canada

PAGE 111 SUR 1000 ………..

Document1  Créé par Pierre Rochette 111  ”au coin du feu”  de l’œil ”K”…UI ECOUTE HISTOIRE DE MA VIE…  Marie­-Lola­-Miel, Suite…  lue numériquement  par votre “K”…anteur (e)  fichier “Kp3″

Mais reculons quelques années avant ce déménagement….que je suis maladroite à  raconter l’histoire de ma vie… soyez patient Pierrot-­la-­Lune…enfin… Je continueJ)))))

Sans doute un effet du voyage au pays de la beauté qui , dans ma haute adolescence, me  rendit sensible, très sensible.

Ce voyage commence d’abord de manière bien anodine à l’intérieur  du ”K”…orps. Chaque “Serisement” rendant de plus en plus la chair réceptive à la délicate  fraîcheur de la texture d’un frisson, faisant des jambes et des bras les rames d’un bateau ivre. Puis soudain, on réalise ”K”…ue le réel à l’extérieur chante, de moins en moins imperceptiblement, de  plus en plus mélodieusement. Il suffisait par exemple que ma mère allume une chandelle, dépose  un chaudron plein d’eau sur le poêle à bois pour que, au suintement rythmé des notes de la  vapeur, les murs vacillent dans une danse d’ombrages à vous donner le goût d’en peindre les images.

Cela me créa des problèmes de rêverie. ”K”…omme la fois où les garçons Lavigne avaient  accumulé, en plein mois de février, des dizaines de boîtes de balles de neige dans le hangar des Riendeau pour pouvoir faire la guerre durant l’été à la bande des Lessieur de l’autre côté de la  voie ferrée. Ils s’étaient imaginé qu’en entassant les boîtes les unes ”K”…ontre les autres, cela  aurait l’effet d’un réfrigérateur. La difficulté c’est qu’en début juillet, Madame Riendeau voyant  pisser l’eau à travers les murs à en faire pleuvoir l’extérieur, n’arriva pas à mettre ces drôles de  visions sur le ”K”…ompte de la boisson. En revenant du moulin, son mari trouva cela moins drôle car son vieux divan y était entreposé. Les six hommes de ma rue se retrouvèrent autour du  dégât à tenter d’épingler le coupable. Par chance, les enfants s’étaient entendus pour donner la  même version. Le ”K”…oup avait dû être fait par les Lessieurs et il valait mieux ne pas parler aux  parents de peur qu’ils profitent de cette intimité pour tenter de nous ”K”…onnaître, eux qui  venaient à peine d’arriver dans la ville. Puis, chacun retourna chez lui. Et tout redevint  ”K”…omme avant, les pères dans l’atelier, les mères sur leur galerie, les enfants dans la rue, et  moi qui restai assise de longues heures à m’enchanter ”K”…ue cela fut risible que la neige fonde  en pleine canicule.

Cela me ”K”…réa des problèmes d’étonnement. Comme la nuit où le poulailler des Lavigne prit feu. Eveillés par l’arrivée des pompiers, nous fûmes les derniers sur les lieux. Devant toute la population assemblée, les poules périrent, le ”K”…oq réussit à s’enfuir, l’échelle  de Roméo se consuma en cendres au moment où une couleuvre d’une mythologique laideur passa  vivement entre mes jambes.

Roméo me sauva d’une mort certaine, moi ”K”…ui m’étais perdue  en émerveillement de voir tous ces visages habituellement sans âme se peindre d’expressions de  ”K”…ompassion sincère comme si l’épreuve était arrivée à chacun d’eux.

4 MAI 2021 … 142 JOURS APRÈS LA FIN DE LA BOÎTE À CHANSONS ANIMATIVES DU VIEUX MONTRÉAL … LES DEUX PIERROTS …. STEVEN COHEN …. MULTIMILLIARDAIRE… ET LE RÊVE DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PPLANÉTAIRE … (AULD, WOODARD, ROCHETTE) …. MONSIEUR 2.7K …. GLOSSAIRE K-ONSTELLAIRE … AU FUR ET À MESURE DES 1000 PAGES DE L’OEUVRE…. P.110 … COMMENTAIRES …

JOURNAL D’UN VAGABOND-CHERCHEUR

Pierrot le Vagabond Chercheur |

TRAITÉ DES ABS….. 1: L’ABS-XISTENCE

Quelle joie quand durant 24 heures et plus … nous vivons l’intensité créatrice contemplative que demande la pensée abstraite pure dans un silence-cathédrale confortable…

J’en suis toujours à l’item ABS-XISTENCE … du traité des abs en écoutant sur you tube les cours de Deleuze sur la peinture

Deleuze: Sur la peinture, séance 6 – YouTube

Je suis très embêté de raconter ma vie sous sa forme existentielle … car j’ai l’impression de n’avoir jamais eu le temps d’exister …

W.A. Mozart – Requiem in D minor KV 626 – H. von Karajan – Berlin Philarmonic Orchestra – YouTube

En écrivant ce texte, j’écoute le requiem de Mozart ….

Mais quand j’invente l’abs-cept ABS-XISTER …. tout s’éclaire… d’abord la différence entre le concept et l’abs-cept …. Pour Deleuze, un philosophe est un créateur de concepts …. Pour Pierrot, le vagabond céleste, le philosophe est envouté par le surgissement poétique d’abcepts… c’est à dire d’ onérismes informels  impossibles à construire dans le sens de logique constructiviste sans en perdre l’enchantement et qui ne peut que se survivre sous des traces qwaliennes que par le biais DE FRAGMENTS DE LA MÉMOIRE DU K-OEUR, tout en dansant l’épopée de ses floraisons.

Je suis né sous la forme poétique d’un rêve …. Comment dire… la famille élargie des Rochette attendait ma venue comme celle d’un roi-enfant… Mais qu’est-ce qu’un roi-enfant, c’est cette drôle d’entité qui contrairement aux enfants-rois tyrans de leur entourage, habite l’impossible par un aura de rêvance perpétuelle, faisant de tout acte de rencontre avec l’autre une abs-mmuni-k-ation, c’est-à-dire une impossibilité de communiquer sous les diktats de l’ontike, dans le sens du va et vient de la quotidienneté dans l’iris de ses irritants émotionnels.

Mes parents s’adoraient et j’étais l’adoration de mes parents… Il y a des êtres humains sur cette terre qui ont reçu trop d’amour … beaucoup trop… et qui s’en sentiront coupables toute leur vie.

Mais bien plus… Je venais d’une famille paternelle éblouie de poésie de petites enflammées qui font tout au long des premiers balbutiements des petites pépites qwaliennes qui nous suivent toutes notre vie…

Mais qu’est-ce que les qwalias? …. ce sont des singularités poétiques inscrites dans les débris même de la mémoire du k-oeur dont les parfums ont atteint à jamais les énigmes de la beauté du monde par l’évanouissement même de la vie dans les prismes de ce que je découvrirai un jour comme étant la fissure du temps.

C’est fascinant comme on traite un roi-enfant… On le laisse grandir comme une fleur perdue et heureuse dans un champ de bleuets… J’ai eu toujours eu le sentiment de ne pas avoir eu des parents, mais des contemplateurs heureux de voir que je me suffisais à moi-même…

Ce n’est qu’aujourd’hui que j’ai réussi à inventer les abs-cepts ou plutôt à les cueillir comme on pêche sur un lac , bien endormi dans la chaloupe alors qu’un poisson frétillant vient trôler autour de la ligne à pêche sans mordre à l’hameçon.

L’abs-cept DES BOTTES DE MON GRAND-PÈRE LUCIEN POUR ALLER PLUS LOIN DANS LA VIE … m’est resté comme un acte poétique fondateur prodigieux…Un qwalia d’une remarquable densité.

Pour tant, c’est un qwalia d’une grande simplicité. Mon grand-père Lucien hérite d’une petite terre et de quelque chevaux à St-Raymond de Portneuf …. Il part de la Tuque avec ma grand-mère Lumina et leur dernier enfant…. ma tante Dine et peut-être mon oncle Paulo …. Mon père va vivre en chambre … Il ramasse son trousseau dans une valise…. Il est amoureux fou de ma mère… dont la mère ne veut rien savoir de ce mariage avec une famille d’irresponsables… car être artiste du quotidien à cette époque c’était porter le sceau d’irresponsable.

Et mon grand-père liquide tout à perte à St-Raymond de Portneuf é changeant même un de ses chevaux contre UNE PAIRE DE BOTTE POUR ALLER PLUS LOIN DANS LA VIE.

La journée de mariage de mes parents arrive… Mon grand-père veut y aller avec ses bottes pour aller plus loin dans la vie… Mon père qui travaille dans un magasin de linge et de chaussures ne veut rien savoir…. La mère de ma mère refuse d’assister aux noces….

Un jour je passe la remarque à ma mère que sur la photo de noces, personnes ne semblent heureux… Et elle me raconte l’histoire des bottes de mon grand père Lucien pour aller plus loin dans la vie….

Un voila un abcept qui vient me visiter, ohhhhh…. comment est-il possible de tout risquer contre une paire de bottes pour aller plus loin dans la vie? ….

Qu’est-ce qu’un abcept? C’est un débris de la mémoire du k-oeur qui nous enlève toute peur venant de l’ontike (des irritants du quotidien) pour nous emmener très haut sur les filaments de la poésie d’un rêve impossible….

Et c’est peut-être de ça que le TRAITÉ DES ABS veut témoigner … de la différence entre l’existence et l’abs-xistence …. comme si je répondais à Sartre que le fait que l’existence précède l’essence ne constitue en fait qu’une mise en libération de l’ontike et de ses chaînes des déterminismes des essences … sous une forme d’ontike encore plus tragique que l’on retrouve dans cette autre formule de Sartre: ON EST CONDAMNÉ À ÊTRE LIBRE.

Que je regarde du côté des grecs et de leur cosmologie organique, ou du côté de l’invention de la subjectivité par Descartes, sous l’oeil bienveillant d’un dieu horlogier, ou du côté de la ruse de la raison de Hegel, je ne vois aucune poésie fractale …. sauf en propédeutique chez Leibniz et ses monades, mais encore dans le but de se faire avocat de Dieu et du meilleur des mondes possibles.

Et je pourrais poursuivre ainsi tout au long du fil d’or de l’histoire de la philosophie et jamais retrouver le cri de ma question à partir duquel la peinture de ma vie s’est abs-traitée…

QUEL EST TON RÊVE?

OU

QUEL EST CE RÊVE QUI TE VISITE DEPUIS ET PEUT-ÊTRE MÊME AVANT TA NAISSANCE ET QUI SE MANIFESTE À TOI, QUAND TU REGARDES EN ARRIÈRE, SOUS FORMES DE DÉBRIS QWALIENS DE LA MÉMOIRE DU K-OEUR?

—————-

2: LE K-OEUR DE LA LETTRE K…. UNE KOSMO-GÉNÈSIE DU RÊVE BIG BANG PAR SES BATTEMENTS DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU K-OEUR.. PAR L’ÉMERGENCE D’ABS-FFECTS, D’ ABS-CEPTIONS, D’ABS-CEPTS ET D’ABS-JETS …. KOSMO-GÉNÈSIE …..  VÉCUE PAR L’ACTE DE PEINTRE MÊME DES NON-TRICHERIES DE SON ABS-XISTENCE.

Le jour ou j’ai quitté la scène en chantant LA QUÊTE de Jacques Brel, je suis devenu le peintre de mon ABS-XISTENCE.

La quête – Jacques Brel – (Avec paroles) – YouTube

LA QUÊTE

Rêver un impossible rêve
Porter le chagrin des départs
Brûler d’une possible fièvre
Partir où personne ne part
Aimer jusqu’à la déchirure
Aimer, même trop, même mal
Tenter, sans force et sans armure
D’atteindre l’inaccessible étoile
Telle est ma quête
Suivre l’étoile
Peu m’importent mes chances
Peu m’importe le temps
Ou ma désespérance
Et puis lutter toujours
Sans questions ni repos
Se damner
Pour l’or d’un mot d’amour
Je ne sais si je serai ce héros
Mais mon cœur serait tranquille
Et les villes s’éclabousseraient de bleu
Parce qu’un malheureux
Brûle encore, bien qu’ayant tout brûlé
Brûle encore, même trop, même mal
Pour atteindre à s’en écarteler
Pour atteindre l’inaccessible étoile
———
La Nuit étoilée | Vincent Van Gogh

3: QU’EST-CE QUE L’ABS-XISTENCE?

L’abs-xistence, c’est de faire advenir sa vie comme forme sculptée poétiquement autant que picturalement……..  intérieurement autant qu’extérieurement …..   par la beauté enchantée même de son rêve big bang.

Quand j’étais chansonnier au café-St-Vincent … Je n’ai chanté que sous la forme D’ABS-XISTENCE.

————-

Logotype Abstrait De Lumières D'hologramme De Corps Illustration de Vecteur  - Illustration du fond, science: 150552150

3: POURQUOI CE PASSAGE NÉCESSAIRE DE L’ABS-XISTENCE À L’ABS-CHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE?

POUR VOIR SI LA MODÉLISATION ET SON TRAITÉ DES ABS … NE POURRAIENT PAS SERVIR À LA CRÉATION D’AUTRES ABS-CHÉTYPES HOLOGRAMMIQUES

COMME CEUX DE MICHEL LE CONCIERGE ET DE MARLENE LA JARDINIÈRE

ET DE VOIR SUR QUELS PRINCIPES ON PEUT EN TÉMOIGNER LA PERTINENCE K-OSMOLOGIQUE … ISSUE DE LA QUESTION

QUEL EST TON RÊVE?

—————

PImage CD reveursequitables.com

Le disque compact CD est disponible maintenant…
12 chansons de Pierre Rochette et Michel Woodard sur CD…

reveursequitables.com…

Extraits du CD… reveursequitables.com

Photo Pierrot et guitare

La chanson du Camionneur
Pierre Rochette © ERE 2010

Photo Michel Woodard

Lâche-moé pas
Michel woodard © ERE 2010

Tim Horton – YouTube

Viens t’en l’amour – YouTube

Radio Ville Marie – YouTube

Cause I love you – YouTube

La chanson du camionneur / Pierrot – YouTube

Lâche-moi pas – YouTube

Les Allumettes – YouTube

Je te demande pardon – YouTube

Mon Gars – YouTube

Tu t’en rappelles tu – YouTube

Le bol de riz – YouTube

Pour un monde équitable – YouTube

————-

—————————-

———————————–

Image

Gaelle Étémé  et Pierrot Vagabond dans une de leurs marches philosophiques la nuit

Gaelle est une métaphysicienne sociologue doctorante qui s’est découvert en cours de route une véritable passion pour la création de graphes comme mode de connaissance métaphysique de ce que serait une cosmologie de la pensée… pendant que moi Pierrot, je suis un artiste de scène qui après 32 ans de carrière s’est découvert une véritable passion pour la pensée abstraite par le vagabondage de la beauté du monde par l’errance poétique d’une lettre…. LA LETTRE k…. L’ÉPOPÉE DE LA LETTRE k….

A l’origine, au début des années 2000, j’avais d’abord écrit un roman philosophique initiatique (www.reveursequitables.com / cahier de presse/ MONSIEUR 2.7K)  qui raconte l’histoire de Monsieur K… , prisonnier numérique qui s’évade d’Internet après avoir franchi 1000 pages dématérialisées de débrits de bitts… avec le rêve de marcher la fraîcheur existentielle de la beauté du monde sans le boulet de l’information enchaîné à l’un de ses pieds, enfin libéré de 1000 pages de placenta ayant permis l’accouchement d’un vagabond céleste.

Toute ma démarche consistait à me créer sous forme d’archétype hologrammique (devenu par la suite ab-chétype hologrammique).. soit LA LETTRE K SE PROMÈNANT PENDANT 1000 PAGES AVANT DE S’ENFUIR DE LA LITTÉRATURE…. C’est à la librairie alternative recyclo-livres de Victoriaville où j’ai couché sur une table dans la cave comme squatter durant 4 ans et demie, que le point final de l’épopée littéraire de la lettre K  fut posé… La rédaction du 1000 pages étant terminée….. Le lendemain ….. Pierrot le vagabond céleste (la lettre K dans monsieur 2.7k) prit la route sous la forme d’un archétype hologrammique K,(sur you tube, démo pierrot) soit … un petit bonhomme avec 2 bras 2 jambes pour vagabonder ….  d’abord le pays œuvre d’art , pour ensuite infiltrer comme artiste-activiste-humaniste  quatre universités dans le but d’en faire un doctorat atypique et autodidactique à titre de recteur poétique de la connaissance ….

C’est dans ce contexte qu’à l’université du Québec à Montréal….que j’ai rencontré Gaelle Étémé.…  Il y a de cela presque 3 ans maintenant… et nous sommes devenus des amis-chercheurs, respectueux de nos bulles de recherches respectives, dialoguant nuit et jour, 7 jours par semaine par le biais de milliers d’heures d’enregistrements audio …de plus en plus  intrigués elle et moi … par  IRRÉVERSIBLE CONSTITUÉ le fait qu’une lettre K devenue graphe hologrammique puisse se concevoir par le vécu même de son errance poétique …

car non seulement, par la lettre K, je fus un graphe qui a pris la route, mais cette lettre k symbolise les propriétés même de mon errance poétique sur laquelle j’aspire à en reconstituer les lois par UN GLOSSAIRE DES ABS … Oui, moi aussi je suis , à ma manière sur la piste de la valeur épistémologique de Monsieur 2.7k comme graphe par son vagabondage de l’errance poétique sur terre

www.enracontantpierrot.blogspot.com

———-

————–

Comment faire pour saisir 2.7k? il faut changer sa lunette d’approche… de là l’archétype hologrammique, la lettre K… monsieur 2.7k , vagabond céleste  constitué les 4 stations spatiales du socle abjetal… champ k-onstellaire

———————–

———————————

GAELLE ET LES RÊVEURS ÉQUITABLES…. 2022….

COLLOQUE INTERNATIONAL SUR LES DIMENSIONS DU RÊVE

Pierrot le Vagabond Chercheur |

www.reveursequitables.com

www.lepaysoeuvredart.com

www.lepaysoeuvredart.ca

La justice épistémique ... - YouTubeMichel Woodard et Marlene Auld , amis-chercheurs oeuvre d’art (Auld, Woodard, Rochette) ….. par leur sens de l’amitié; aux autres et de leur amour entre eux..

La St-Valentin – YouTube

La Pelle Jaune ?… – YouTube

Le Pays Œuvre d’Art ?… / Le Film… – YouTube

Philosophie ?… / Le film… – YouTube

La justice épistémique … – YouTube

Marlene la jardinière… – YouTube

Michel le concierge… 70 ième /th… Célébration… – YouTube

Le Pays Œuvre d’Art ?… / les 4 questions ? … – YouTube

Je te demande pardon… – YouTube

———–

———–

Ab : définition du Wiktionnaire

Le Ab : c’est l’élément central de la personne humaine, c’est le cœur, muscle noble, siège de la vie et du comportement moral c’est-à-dire source du bien et du mal, élément fondamental de la vie humaine

Coeur en forme de BRICOLAGE Peinture Par Numéros Kit Acrylique Peinture  Abstraite Peinture Sur Toile Pour La Maison Décoration | AliExpress

————–

—————————–

#122 Steve Cohen

Founder, Point72 Asset Management

PHOTO BY SIMON DAWSON/BLOOMBERG

REAL TIME NET WORTH

$16B
as of 5/4/21
$3 M | 0.02%

Reflects change since 5 PM ET of prior trading day
  • Steve Cohen oversees Point72 Asset Management, a $16 billion hedge fund firm that started managing outside capital in 2018.
  • For years Cohen ran SAC Capital, one of the most successful hedge funds ever.
  • Cohen was forced to shut down SAC Capital after the firm pleaded guilty to insider trading charges that cost Cohen $1.8 billion in penalties.
  • Point72 has reopened to outside money in 2018 after expiration of a two-year supervisory bar from the Securities and Exchange Commission.
  • Cohen has given $715 million to philanthropic causes over his lifetime, including causes related to veterans and children’s health.
ON FORBES LISTS

————————————-

———————————-

GARDIENS DU FEU SACRÉ

St-Élie de Caxton chez Simon Gauthier… – YouTube

1: QUEL EST TON RÊVE?

 

ICI ARTV – Pour emporter | Vendredi 13 décembre à 20h | Facebook

2: DANS COMBIEN DE JOURS?             

3: QU’AS-TU FAIS AUJOURD’HUI POUR TON RÊVE?

4: COMMENT TON RÊVE PREND-IL SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

————

———————–

Pierrot le Vagabond Chercheur |

Les archétypes de Michel le concierge et Pierrot vagabond …  deux chansonniers de l’âge d’or du Vieux Montréal que fut le café St-Vincent au début des années 70, puis des Pierrots deux Pierrots à partir de 1974 … …. EN MODE D’AMITIÉ OEUVRE D’ART …. dans l’épopée d’une AB-DÉE (une ab-dée est la partie onérique multiversielle d’une idée en action) ……  par le vagabondage… soit celle d’ensemencer le territoire  …. de vies personnelles oeuvre d’art  ….. en vue d’un pays oeuvre d’art ….  par l’invention de la nano-citoyenneté-planétaire…. et cela  …. par une rhyzomisation marchée ab-ductivement ….. de quatre questions aspirées par un ab-cept …. ab-jeur (l’abcept ab-jeure partie onérique d’une majeure axiomatique onérique …),,,,,,,,  ( en conséquence de quoi ………………… l’abcept est la partie onérique d’un concept) …. SOIT…. UN RÊVE BIG BANG …. qui est d’abord un ab-ceptuel multiversiel trans-kantique.

www.demers.qc.ca

l’île de l’éternité de l’instant présent, chansons de Pierrot

———-

—————————

——————————-

La Pelle Jaune ?... - YouTube

La Pelle Jaune ?… – YouTube

Je te demande pardon… – YouTube

   JE TE DEMANDE PARDON

Michel le concierge et sa chanson-manifeste de la nano-citoyenneté-planétaire… Je te demande pardon

————–

JE TE DEMANDE PARDON

COUPLET 1

S’il m’arrive de parler au travers de mon chapeau
S’il m’arrive de prendre trop de place trop souvent
Si je m’approprie sans te voir l’espace de ta vie
Si je préoccupe ton âme en secret dans la nuit… Je te demande pardon…
Je te demande pardon…

COUPLET 2

Si je vagabonde céleste tout autour de la planète
Si je suis parti sans avis au détour de nos vies
Si je t’ai volé ton rêve, déserté, laissé meurtri,
Si j’en ai trop fait, trop dit, ou pas assez dans ta vie
Je te demande pardon…
Je te demande pardon…

COUPLET 3

Si je n’ai pas compris la beauté du monde d’ici
Si je n’ai pas admis qu’il y a la vie après la vie
Si je suis révolté parce que je suis enchaîné
Si je ne peux te rassurer quand je suis déchaîné
Je te demande pardon…
Je te demande pardon…

COUPLET 4

Et si je le savais tout ce temps que je te volais…
Et si je le savais tout ce temps que toi tu m’aimais…
Je n’ai pas d’âme pas de cœur aujourd’hui je le dis…
Je veux changer de vie et d’amour te dire merci
Je te demande pardon…
Je te demande pardon….

Chanson-manifeste de la nano-citoyenneté-planétaire
Michel le concierge

———-

———————

L’image peut contenir : texte

————————-

ÉTIQUETTE 25/40 … ART DE L'ERRANCE SOCIALE DU K-OEUR ….. … DOCTORAT DE  L'ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) DONT LE TITRE EST …. «LE  PAYS OEUVRE D'ART ?… LA JUSTICE ÉPISTÉMIQUE

Le Pays Œuvre d’Art ?… / Le Film… – YouTubeL’image peut contenir : 1 personne

Je te demande pardon… – YouTube

—————-

—————————-

————————————

Résultat d’images pour marlene la jardiniere

Marlene la jardinière… – YouTube

24 DÉCEMBRE 2020 … WOWWWWW … LA PELLE JAUNE DE MICHEL LE CONCIERGE EST  ENFIN SUR YOU TUBE ….. 12 JOURS APRÈS LA FIN DE LA BOÎTE À CHANSONS  ANIMATIVES DU VIEUX

Pierrot vagabond accueilli par ses Michel et Marlene, le 27 décembre 2007

Pierrot… Le Vagabond Céleste… – YouTube

Mon ami Pierrot, Le dernier homme libre – YouTube

Démo Pierrot – YouTube

Pierrot présente… – YouTube

Simon Gauthier – Vagabond Celeste – YouTube

Le Vagabond céleste : le conteur Simon Gauthier en tournée dans le réseau d’été du ROSEQ ! – YouTube

St-Élie de Caxton chez Simon Gauthier… – YouTube

La chanson du camionneur / Pierrot – YouTube

La chanson du Camionneur ? – YouTube

Fred Pellerin interprète La chanson du camionneur à l’émission En route vers l’ADISQ – YouTube

The Trucker’s Song… – YouTube

Faire oeuvre utile : Fred Pellerin et Danielle – YouTube

—————

———————

—————————

TITRE DU DOCTORAT OEUVRE D’ART DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) …                                                                                                                                          JE TE DEMANDE PARDON

JE TE DEMANDE PARDON…, à toi qui, comme des centaines de millions d’enfants-errants-fantomatiques, se meurt, jour après jour, de faim ou de blessures de guerre, et cela, au nom des 193 états hobbiens onusiens qui, sous la féodalité de monarchies nucléaires, font passer la course aux armements, les guerres et les paradis fiscaux avant TON DROIT MULTIVERSIEL à une vie personnelle œuvre d’art par un rêve big-bang.

JE TE E DEMANDE PARDON… au nom de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) qui, depuis plus de 14 ans maintenant, cherche à répondre à la question suivante : AU 21EME SIÈCLE, QUELLE INSTITUTION FAUT-IL INVENTER POUR QUE SUR TERRE, PLUS AUCUN ENFANT NE MEURE DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE ?

JE TE DEMANDE PARDON… au nom de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) qui S’ACHARNE à déployer concrètement L’INVENTION DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE, dans le but de contribuer à la déshobbiation de l’O.N.U.  Par  la mise en algorithme de milliards de téléphones intelligents « wow-t=2.7k? » , si possible avec la complicité de l’institut de l’intelligence artificielle du Québec) ,  nous validerons politiquement la création d’une cour suprême nano-citoyenne-planétaire composée de deux assemblées des justes (39 femmes et 39 hommes) élues ville par ville et village par village, et cela par tirage au sort, dans le but de représenter incontournablement et éthiquement toi et les centaines de millions d’enfants-errants-fantomatiques qui souffrent de la même criminalité étatique banalisée que toi.

Dans ce doctorat, PAR UNE MÉTHODOLOGIE DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU K-ŒUR (ier chapitre), le premier à te demander pardon sera moi, Pierrot vagabond (2eme chapitre le rêve big bang), puis mon ami et partenaire de recherche Michel le concierge (3eme chapitre la non-tricherie), pour enfin laisser la parole à sa compagne œuvre d’art, Marlene la jardinière (4eme chapitre, ses jardins coups-de-coeur œuvre d’art).

Pourquoi nos trois archétypes hologrammiques veulent-ils tour à tour te demander pardon? Parce que notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) veut parler au cœur de l’humanité (5eme chapitre) et non à sa raison. Par le biais d’une CHANSON – MANIFESTE, nous affirmons que l’invention de la nano-citoyenneté-planétaire doit s’accompagner d’un « JE TE DEMANDE PARDON »  , en corollaire de la décision de ne plus tricher par chaque vie-personnelle-œuvre-d’art consacrée à l’ultime question :

COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE? (4eme et dernier chapitre).

—————

———————

———————————-

Pierrot le Vagabond Chercheur |

————

—————————-

———————————

MONSIEUR 2.7K? … 1000 PAGES INITIATIQUES SUR LA GENÈSE D’UN ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE PAR LA LITTÉRATURE………..

PAGE 110 SUR 1000 ………..

Histoire Canada - Histoire Canada

PAGE 110 SUR 1000 ………..

Document1  Créé par Pierre Rochette 110

internationales, cet argent avait disparu dans le puits sans fond que représentaient les besoins des pays en développement. En 1977, ceux-­ci devaient aux banques de commerce 75 milliards de  dollars , la moitié de cette dette étant au compte des banques américaines et tout ou presque était  de l’argent arabe.

”au coin du feu”  de l’œil ”K”…UI ECOUTE HISTOIRE DE MA VIE…  Marie­Lola­Miel, Suite…  lue numériquement  par votre “K”…anteur (e)  fichier “Kp3″ SUITE DE MON ROMAN VIRTUEL “Kp3″J))

Il arrive, sur cette terre, ”K”…ue l’on naisse à un moment privilégié de l’histoire… Dans mon cas, ce fut juste après la deuxième guerre mondiale. L’année de mes 15 ans, mes parents déménagèrent et firent leur nid en plein centre de Montréal au ‘K”…œur même de la modernité  naissante. Pour être plus exacte, notre famille s’établit dans l’ancien logement du célèbre peintre  du refus global, Paul­-Emile Borduas soit le  983 rue Napoléon, face au parc Lafontaine.

Menaud, Chansonnier du Vieux­-Montréal, Son journal personnel  Extrait de livres lus…  refus global, Borduas,

”D’ici là notre devoir est simple.  rompre définitivement avec toutes les habitudes de la société, se désolidariser de son esprit utilitaire…  Place à la magie! Place aux mystères objectifs! Place à l’amour! Place aux nécessités! … au terme imaginable nous entrevoyons l’homme libéré  de ses chaînes inutiles, réaliser dans l’ordre imprévu, nécessaire de la spontanéité dans l’anarchie resplendissante, la plénitude de ses dons individuels D’ici là, sans repos ni halte, en communauté de sentiment, avec des assoiffés d’un mieux­-être…  sans crainte des longues échéances dans l’encouragement ou la persécution, nous poursuivrons dans la joie  notre sauvage besoin de libération.

Refus global du 9 août 1948  Sculpture ”la famille”, bicoque ”la Place des arts”, sculpteur Roussil  la liberté ”coureur des bois”…

3 MAI 2021 …. 141 JOURS APRÈS LA FIN DE LA BOÎTE À CHANSONS ANIMATIVES DU VIEUX MONTRÉAL … LES DEUX PIERROTS … ROBERT PERA … MULTIMILLIARDAIRE … ET LE RÊVE DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE …. (AULD, WOODARD, ROCHETTE) … MONSIEUR 2.7K …. GLOSSAIRE K-ONSTELLAIRE … AU FUR ET À MESURE DES 1000 PAGES DE L’OEUVRE…. P.109… COMMENTAIRES

JOURNAL D’UN VAGABOND-CHERCHEUR

Pierrot le Vagabond Chercheur |

TRAITÉ DES ABS….. L’ABS-XISTENCE

1: LE K-OEUR DE LA LETTRE K…. UNE KOSMO-GÉNÈSIE DU RÊVE BIG BANG PAR SES BATTEMENTS DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU K-OEUR.. PAR L’ÉMERGENCE D’ABS-FFECTS, D’ ABS-CEPTIONS, D’ABS-CEPTS ET D’ABS-JETS …. KOSMO-GÉNÈSIE …..  VÉCUE PAR L’ACTE DE PEINTRE MÊME DES NON-TRICHERIES DE SON ABS-XISTENCE.

Le jour ou j’ai quitté la scène en chantant LA QUÊTE de Jacques Brel, je suis devenu le peintre de mon ABS-XISTENCE.

La quête – Jacques Brel – (Avec paroles) – YouTube

LA QUÊTE

Rêver un impossible rêve
Porter le chagrin des départs
Brûler d’une possible fièvre
Partir où personne ne part
Aimer jusqu’à la déchirure
Aimer, même trop, même mal
Tenter, sans force et sans armure
D’atteindre l’inaccessible étoile
Telle est ma quête
Suivre l’étoile
Peu m’importent mes chances
Peu m’importe le temps
Ou ma désespérance
Et puis lutter toujours
Sans questions ni repos
Se damner
Pour l’or d’un mot d’amour
Je ne sais si je serai ce héros
Mais mon cœur serait tranquille
Et les villes s’éclabousseraient de bleu
Parce qu’un malheureux
Brûle encore, bien qu’ayant tout brûlé
Brûle encore, même trop, même mal
Pour atteindre à s’en écarteler
Pour atteindre l’inaccessible étoile
———
La Nuit étoilée | Vincent Van Gogh

2: QU’EST-CE QUE L’ABS-XISTENCE?

L’abs-xistence, c’est de faire advenir sa vie comme forme sculptée poétiquement autant que picturalement……..  intérieurement autant qu’extérieurement …..   par la beauté enchantée même de son rêve big bang.

Quand j’étais chansonnier au café-St-Vincent …

—————

PImage CD reveursequitables.com

Le disque compact CD est disponible maintenant…
12 chansons de Pierre Rochette et Michel Woodard sur CD…

reveursequitables.com…

Extraits du CD… reveursequitables.com

Photo Pierrot et guitare

La chanson du Camionneur
Pierre Rochette © ERE 2010

Photo Michel Woodard

Lâche-moé pas
Michel woodard © ERE 2010

Tim Horton – YouTube

Viens t’en l’amour – YouTube

Radio Ville Marie – YouTube

Cause I love you – YouTube

La chanson du camionneur / Pierrot – YouTube

Lâche-moi pas – YouTube

Les Allumettes – YouTube

Je te demande pardon – YouTube

Mon Gars – YouTube

Tu t’en rappelles tu – YouTube

Le bol de riz – YouTube

Pour un monde équitable – YouTube

————-

—————————-

———————————–

Image

Gaelle Étémé  et Pierrot Vagabond dans une de leurs marches philosophiques la nuit

Gaelle est une métaphysicienne sociologue doctorante qui s’est découvert en cours de route une véritable passion pour la création de graphes comme mode de connaissance métaphysique de ce que serait une cosmologie de la pensée… pendant que moi Pierrot, je suis un artiste de scène qui après 32 ans de carrière s’est découvert une véritable passion pour la pensée abstraite par le vagabondage de la beauté du monde par l’errance poétique d’une lettre…. LA LETTRE k…. L’ÉPOPÉE DE LA LETTRE k….

A l’origine, au début des années 2000, j’avais d’abord écrit un roman philosophique initiatique (www.reveursequitables.com / cahier de presse/ MONSIEUR 2.7K)  qui raconte l’histoire de Monsieur K… , prisonnier numérique qui s’évade d’Internet après avoir franchi 1000 pages dématérialisées de débrits de bitts… avec le rêve de marcher la fraîcheur existentielle de la beauté du monde sans le boulet de l’information enchaîné à l’un de ses pieds, enfin libéré de 1000 pages de placenta ayant permis l’accouchement d’un vagabond céleste.

Toute ma démarche consistait à me créer sous forme d’archétype hologrammique (devenu par la suite ab-chétype hologrammique).. soit LA LETTRE K SE PROMÈNANT PENDANT 1000 PAGES AVANT DE S’ENFUIR DE LA LITTÉRATURE…. C’est à la librairie alternative recyclo-livres de Victoriaville où j’ai couché sur une table dans la cave comme squatter durant 4 ans et demie, que le point final de l’épopée littéraire de la lettre K  fut posé… La rédaction du 1000 pages étant terminée….. Le lendemain ….. Pierrot le vagabond céleste (la lettre K dans monsieur 2.7k) prit la route sous la forme d’un archétype hologrammique K,(sur you tube, démo pierrot) soit … un petit bonhomme avec 2 bras 2 jambes pour vagabonder ….  d’abord le pays œuvre d’art , pour ensuite infiltrer comme artiste-activiste-humaniste  quatre universités dans le but d’en faire un doctorat atypique et autodidactique à titre de recteur poétique de la connaissance ….

C’est dans ce contexte qu’à l’université du Québec à Montréal….que j’ai rencontré Gaelle Étémé.…  Il y a de cela presque 3 ans maintenant… et nous sommes devenus des amis-chercheurs, respectueux de nos bulles de recherches respectives, dialoguant nuit et jour, 7 jours par semaine par le biais de milliers d’heures d’enregistrements audio …de plus en plus  intrigués elle et moi … par  IRRÉVERSIBLE CONSTITUÉ le fait qu’une lettre K devenue graphe hologrammique puisse se concevoir par le vécu même de son errance poétique …

car non seulement, par la lettre K, je fus un graphe qui a pris la route, mais cette lettre k symbolise les propriétés même de mon errance poétique sur laquelle j’aspire à en reconstituer les lois par UN GLOSSAIRE DES ABS … Oui, moi aussi je suis , à ma manière sur la piste de la valeur épistémologique de Monsieur 2.7k comme graphe par son vagabondage de l’errance poétique sur terre

www.enracontantpierrot.blogspot.com

———-

————–

Comment faire pour saisir 2.7k? il faut changer sa lunette d’approche… de là l’archétype hologrammique, la lettre K… monsieur 2.7k , vagabond céleste  constitué les 4 stations spatiales du socle abjetal… champ k-onstellaire

———————–

———————————

GAELLE ET LES RÊVEURS ÉQUITABLES…. 2022….

COLLOQUE INTERNATIONAL SUR LES DIMENSIONS DU RÊVE

Pierrot le Vagabond Chercheur |

www.reveursequitables.com

www.lepaysoeuvredart.com

www.lepaysoeuvredart.ca

La justice épistémique ... - YouTubeMichel Woodard et Marlene Auld , amis-chercheurs oeuvre d’art (Auld, Woodard, Rochette) ….. par leur sens de l’amitié; aux autres et de leur amour entre eux..

La St-Valentin – YouTube

La Pelle Jaune ?… – YouTube

Le Pays Œuvre d’Art ?… / Le Film… – YouTube

Philosophie ?… / Le film… – YouTube

La justice épistémique … – YouTube

Marlene la jardinière… – YouTube

Michel le concierge… 70 ième /th… Célébration… – YouTube

Le Pays Œuvre d’Art ?… / les 4 questions ? … – YouTube

Je te demande pardon… – YouTube

———–

———–

Ab : définition du Wiktionnaire

Le Ab : c’est l’élément central de la personne humaine, c’est le cœur, muscle noble, siège de la vie et du comportement moral c’est-à-dire source du bien et du mal, élément fondamental de la vie humaine

Coeur en forme de BRICOLAGE Peinture Par Numéros Kit Acrylique Peinture  Abstraite Peinture Sur Toile Pour La Maison Décoration | AliExpress

————–

—————————–

#117 Robert Pera

Chief Executive Officer, Ubiquiti

PHOTO BY CHRISTIAN PEACOCK/THE FORBES COLLECTION

REAL TIME NET WORTH

$16.4B
as of 5/3/21
  • Robert Pera is the founder and CEO of wireless equipment maker Ubiquiti Networks.
  • Ubiquiti, which had $1.2 billion in fiscal 2020 revenues, sells wireless broadband systems with a focus on emerging markets.
  • He owns nearly 75% of the publicly-traded firm.
  • Pera started his career at Apple in 2003, and within 10 months of the job, founded Ubiquiti. He started working at the company full-time in 2005.
  • He holds degrees in electrical engineering and Japanese from UC San Diego.
ON FORBES LISTS

————————————-

———————————-

GARDIENS DU FEU SACRÉ

St-Élie de Caxton chez Simon Gauthier… – YouTube

1: QUEL EST TON RÊVE?

 

ICI ARTV – Pour emporter | Vendredi 13 décembre à 20h | Facebook

2: DANS COMBIEN DE JOURS?             

3: QU’AS-TU FAIS AUJOURD’HUI POUR TON RÊVE?

4: COMMENT TON RÊVE PREND-IL SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

————

———————–

Pierrot le Vagabond Chercheur |

Les archétypes de Michel le concierge et Pierrot vagabond …  deux chansonniers de l’âge d’or du Vieux Montréal que fut le café St-Vincent au début des années 70, puis des Pierrots deux Pierrots à partir de 1974 … …. EN MODE D’AMITIÉ OEUVRE D’ART …. dans l’épopée d’une AB-DÉE (une ab-dée est la partie onérique multiversielle d’une idée en action) ……  par le vagabondage… soit celle d’ensemencer le territoire  …. de vies personnelles oeuvre d’art  ….. en vue d’un pays oeuvre d’art ….  par l’invention de la nano-citoyenneté-planétaire…. et cela  …. par une rhyzomisation marchée ab-ductivement ….. de quatre questions aspirées par un ab-cept …. ab-jeur (l’abcept ab-jeure partie onérique d’une majeure axiomatique onérique …),,,,,,,,  ( en conséquence de quoi ………………… l’abcept est la partie onérique d’un concept) …. SOIT…. UN RÊVE BIG BANG …. qui est d’abord un ab-ceptuel multiversiel trans-kantique.

www.demers.qc.ca

l’île de l’éternité de l’instant présent, chansons de Pierrot

———-

—————————

——————————-

La Pelle Jaune ?... - YouTube

La Pelle Jaune ?… – YouTube

Je te demande pardon… – YouTube

   JE TE DEMANDE PARDON

Michel le concierge et sa chanson-manifeste de la nano-citoyenneté-planétaire… Je te demande pardon

————–

JE TE DEMANDE PARDON

COUPLET 1

S’il m’arrive de parler au travers de mon chapeau
S’il m’arrive de prendre trop de place trop souvent
Si je m’approprie sans te voir l’espace de ta vie
Si je préoccupe ton âme en secret dans la nuit… Je te demande pardon…
Je te demande pardon…

COUPLET 2

Si je vagabonde céleste tout autour de la planète
Si je suis parti sans avis au détour de nos vies
Si je t’ai volé ton rêve, déserté, laissé meurtri,
Si j’en ai trop fait, trop dit, ou pas assez dans ta vie
Je te demande pardon…
Je te demande pardon…

COUPLET 3

Si je n’ai pas compris la beauté du monde d’ici
Si je n’ai pas admis qu’il y a la vie après la vie
Si je suis révolté parce que je suis enchaîné
Si je ne peux te rassurer quand je suis déchaîné
Je te demande pardon…
Je te demande pardon…

COUPLET 4

Et si je le savais tout ce temps que je te volais…
Et si je le savais tout ce temps que toi tu m’aimais…
Je n’ai pas d’âme pas de cœur aujourd’hui je le dis…
Je veux changer de vie et d’amour te dire merci
Je te demande pardon…
Je te demande pardon….

Chanson-manifeste de la nano-citoyenneté-planétaire
Michel le concierge

———-

———————

L’image peut contenir : texte

————————-

ÉTIQUETTE 25/40 … ART DE L'ERRANCE SOCIALE DU K-OEUR ….. … DOCTORAT DE  L'ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) DONT LE TITRE EST …. «LE  PAYS OEUVRE D'ART ?… LA JUSTICE ÉPISTÉMIQUE

Le Pays Œuvre d’Art ?… / Le Film… – YouTubeL’image peut contenir : 1 personne

Je te demande pardon… – YouTube

—————-

—————————-

————————————

Résultat d’images pour marlene la jardiniere

Marlene la jardinière… – YouTube

24 DÉCEMBRE 2020 … WOWWWWW … LA PELLE JAUNE DE MICHEL LE CONCIERGE EST  ENFIN SUR YOU TUBE ….. 12 JOURS APRÈS LA FIN DE LA BOÎTE À CHANSONS  ANIMATIVES DU VIEUX

Pierrot vagabond accueilli par ses Michel et Marlene, le 27 décembre 2007

Pierrot… Le Vagabond Céleste… – YouTube

Mon ami Pierrot, Le dernier homme libre – YouTube

Démo Pierrot – YouTube

Pierrot présente… – YouTube

Simon Gauthier – Vagabond Celeste – YouTube

Le Vagabond céleste : le conteur Simon Gauthier en tournée dans le réseau d’été du ROSEQ ! – YouTube

St-Élie de Caxton chez Simon Gauthier… – YouTube

La chanson du camionneur / Pierrot – YouTube

La chanson du Camionneur ? – YouTube

Fred Pellerin interprète La chanson du camionneur à l’émission En route vers l’ADISQ – YouTube

The Trucker’s Song… – YouTube

Faire oeuvre utile : Fred Pellerin et Danielle – YouTube

—————

———————

—————————

TITRE DU DOCTORAT OEUVRE D’ART DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) …                                                                                                                                          JE TE DEMANDE PARDON

JE TE DEMANDE PARDON…, à toi qui, comme des centaines de millions d’enfants-errants-fantomatiques, se meurt, jour après jour, de faim ou de blessures de guerre, et cela, au nom des 193 états hobbiens onusiens qui, sous la féodalité de monarchies nucléaires, font passer la course aux armements, les guerres et les paradis fiscaux avant TON DROIT MULTIVERSIEL à une vie personnelle œuvre d’art par un rêve big-bang.

JE TE E DEMANDE PARDON… au nom de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) qui, depuis plus de 14 ans maintenant, cherche à répondre à la question suivante : AU 21EME SIÈCLE, QUELLE INSTITUTION FAUT-IL INVENTER POUR QUE SUR TERRE, PLUS AUCUN ENFANT NE MEURE DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE ?

JE TE DEMANDE PARDON… au nom de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) qui S’ACHARNE à déployer concrètement L’INVENTION DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE, dans le but de contribuer à la déshobbiation de l’O.N.U.  Par  la mise en algorithme de milliards de téléphones intelligents « wow-t=2.7k? » , si possible avec la complicité de l’institut de l’intelligence artificielle du Québec) ,  nous validerons politiquement la création d’une cour suprême nano-citoyenne-planétaire composée de deux assemblées des justes (39 femmes et 39 hommes) élues ville par ville et village par village, et cela par tirage au sort, dans le but de représenter incontournablement et éthiquement toi et les centaines de millions d’enfants-errants-fantomatiques qui souffrent de la même criminalité étatique banalisée que toi.

Dans ce doctorat, PAR UNE MÉTHODOLOGIE DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU K-ŒUR (ier chapitre), le premier à te demander pardon sera moi, Pierrot vagabond (2eme chapitre le rêve big bang), puis mon ami et partenaire de recherche Michel le concierge (3eme chapitre la non-tricherie), pour enfin laisser la parole à sa compagne œuvre d’art, Marlene la jardinière (4eme chapitre, ses jardins coups-de-coeur œuvre d’art).

Pourquoi nos trois archétypes hologrammiques veulent-ils tour à tour te demander pardon? Parce que notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) veut parler au cœur de l’humanité (5eme chapitre) et non à sa raison. Par le biais d’une CHANSON – MANIFESTE, nous affirmons que l’invention de la nano-citoyenneté-planétaire doit s’accompagner d’un « JE TE DEMANDE PARDON »  , en corollaire de la décision de ne plus tricher par chaque vie-personnelle-œuvre-d’art consacrée à l’ultime question :

COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE? (4eme et dernier chapitre).

—————

———————

———————————-

Pierrot le Vagabond Chercheur |

————

—————————-

———————————

MONSIEUR 2.7K? … 1000 PAGES INITIATIQUES SUR LA GENÈSE D’UN ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE PAR LA LITTÉRATURE………..

PAGE 109 SUR 1000 ………..

Histoire Canada - Histoire Canada

PAGE 109 SUR 1000 ………..

Document1  Créé par Pierre Rochette 109

sanglots… (1974)… La révolution des prix signifiait que les pays de l’Opep soutiraient chaque année à l’économie mondiale quelque 80 milliards de dollars. Cela représentait 10% de toutes les exportations du reste du monde. L’Arabie saoudite et le Koweit, à eux seuls, avec une population  minuscule, recevaient un bonus de 37 milliards par an, ce qui, dans vingt-­cinq ans, eut été  suffisant pour acheter la totalité des grandes entreprises sur le marché boursier. On pouvait être  terrifié à l’idée que les arables, après s’être servi du pétrole comme d’une arme, en fasse autant de  leur argent. Il était essentiel de le faire revenir aussi vite que possible dans le cycle de la  production. Washington, toujours paralysé par l’affaire du Watergate, était incapable de prendre  la tête, mais par chance, le système extra­-gouvernemental des eurodollars restait disponible, avec  son habitude ancienne de répondre directement aux besoins du marché, sans aides ni entraves bureaucratiques,. Les eurodollars furent rebaptisés ”pétrodollars” et l’on parla de ”recyclage”. Bientôt les pétrodollars furent rassemblés en prêts énormes que l’on accordait aux nations industrielles durement touchées par la crise, comme aux pays en voie de développement qui  étaient, quant à eux, plus ébranlés encore. L’Indonésie, le Zaire, le Brésil, la turquie en  bénéficièrent, et même quelques concurrents nouveaux des producteurs arabes, comme le  Mexique.

Les Arabes n’avaient aucun désir d’aider les pays du Tiers monde, à moins qu’il ne s’agisse de  prêts gouvernementaux d’un certain rapport. Mais sitôt qu’ils avaient introduit leur argent dans le  système bancaire, ils le perdaient de vue, et il n’y avait pas d’autre endroit où ils puissent le  mettre. Tels de nouveaux Crésus, ils ne savaient que faire. Ce qui se passait ne leur plaisait guère, mais comme, pour des raisons coraniques, ils n’avaient pas encore de système bancaire qui leur  fut propre, il fallait bien qu’ils s’en acommodent. Comme disait un membre du Congrès:” Ils ne  possèdent rien d’autre qu’une reconnaissance de dettes déposée sur un compte en banque qui peut  être gelé en Amérique, en Allemagne ou dans tout autre pays où il se trouve”. Lorsqu’une nation a  plus d’argent qu’elle ne peut en dépenser, il faut, bon gré mal gré, qu’elle le partage. C’était de bon  gré que, en !945, les Américains s’y étaient mis, avec le plan Marshall, le Point Four et le  ”confinement” militaire de l’expansion soviétique. Les arabes étaint loin de partager un tel  altruisme, mais ils ne pouvaient empêcher les banques de prêter leur argent. Walter Wriston de la  Citybank, résuma parfaitement cette situation:

”Si exxon paie 50 millions de dollars à l’Arabie Saoudite, que se passe­-t-­il? Nous débitons le  compte d’Exon et nous créditons celui des arabes. Le bilan de la citybank reste le même. Et s’ils disent qu’ils n’aiment pas les banques américaines, s’ils mettent leur argent au Crédit suisse, que  se passe-­t­-il? Nous débitons l’Arabie Saoudite et nous créditons le compte de Crédit Suisse. Où  est le changement de notre bilan? Les gens s’affolent et courent en tout sens, attendant que le ciel  leur tombe sur la tête, mais l’argent ne peut pas quitter le système: C’est un circuit fermé”. Les choses se seraient, bien sûr, présentées tout autrement si les Arabes avaient disposé eux­ mêmes d’un réseau bancaire raffiné, comme ils devaient s’en apercevoir plus tard. Lorsqu’ils commencèrent à former leur propre système de banque international, au début des années 80, les nations industrialisées avaient trouvé d’autres sources d’énergie, y compris du pétrole non arabe, les réserves pétrolières du monde accusaient un surplus et le problème des pétrodollars n’était  plus un risque, tout au moins sous la forme aigue que les Arabes avaient connue. L’apogée de leur  pouvoir était passée. Ils l’avaient atteint entre 1974 et 1977., alors qu’ils possédaient la moitié de  l’argent liquide du monde. Grâce au système bancaire commercial, ce marché noir des finances.