LES RÊVEURS ÉQUITABLES… EN MARCHE VERS LE PRIX NOBEL DE LA PAIX… LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

4 FÉVRIER 2023 … en marche vers le prix Nobel de la pays ….

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE …. DOCTORAT.

 

 

« TOUTE PERSONNE QUI APPELLE ET PROCLAME LA GUERRE DOIT OBLIGATOIREMENT ÊTRE LA IERE EN AVANT AVEC SA FAMILLE». «MERCI POUR TA DISPONIBILITÉ… VOICI MAINTENANT TOUTES TES MÉDAILLES AU CAS OU ON NE TE REVOIE PAS».

Michel le concierge, le carnet du concierge.

 

 

 

 

DOCTORAT DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE)

 

UNE MÉTHODOLOGIE DES ABS-DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU K-ŒUR…

RÉSUMÉ DU DOCTORAT EN 300 MOTS

JE TE DEMANDE PARDON…, à toi qui, comme des centaines de millions d’enfants-errants-fantomatiques, se meurt, jour après jour, de faim ou de blessures de guerre, et cela, au nom des 193 états hobbiens onusiens qui, sous la féodalité de monarchies nucléaires, font passer la course aux armements, les guerres et les paradis fiscaux avant TON DROIT ABS-MULTIVERSIEL à une vie personnelle œuvre d’art par un rêve big-bang.

JE TE DEMANDE PARDON… au nom de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) qui, depuis plus de 12 ans maintenant, cherche à répondre à la question suivante : AU 21EME SIÈCLE, QUELLE INSTITUTION FAUT-IL INVENTER POUR QUE SUR TERRE, PLUS AUCUN ENFANT NE MEURE DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE ?

JE TE DEMANDE PARDON… au nom de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) qui S’ACHARNE à déployer concrètement L’INVENTION DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE, dans le but de contribuer à la déshobbiation de l’O.N.U.  Par  la mise en algorithme de milliards de téléphones intelligents « wow-t=2.7k? » , si possible avec la complicité de l’institut de l’intelligence artificielle du Québec ,  nous validerons politiquement la création d’une cour suprême nano-citoyenne-planétaire composée de deux assemblées des justes (39 femmes et 39 hommes) élues ville par ville et village par village, et cela par tirage au sort, dans le but de représenter incontournablement et éthiquement toi et les centaines de millions d’enfants-errants-fantomatiques qui souffrent de la même criminalité étatique banalisée que toi.

Dans ce doctorat, PAR UNE MÉTHODOLOGIE DES ABS-DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU K-ŒUR (ier chapitre), le premier à te demander pardon sera moi, Pierrot vagabond (2eme chapitre le rêve big bang), puis mon ami et partenaire de recherche Michel le concierge (3eme chapitre la non-tricherie), pour enfin laisser la parole à sa compagne œuvre d’art, Marlene la jardinière (4eme chapitre, ses jardins coups-de-coeur œuvre d’art).

Pourquoi nos trois archétypes hologrammiques veulent-ils tour à tour te demander pardon? Parce que notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) veut parler au K-œur de l’humanité (5eme chapitre) et non à sa raison. Par le biais d’une CHANSON – MANIFESTE, nous affirmons que l’invention de la nano-citoyenneté-planétaire doit s’accompagner d’un « JE TE DEMANDE PARDON »  , en corollaire de la décision de ne plus tricher par chaque vie-personnelle-œuvre-d’art consacrée à l’ultime question :

COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE? (4eme et dernier chapitre).

——–

———

1 : IMAGINONS

 

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

  1. Imaginons un site web genre Google map où sont identifiés toutes les villes et tous les villages de la planète, sans exception…..
  2. Imaginons que quatre questions y sont posées dans toutes les langues, au désir de chaque vie personnelle œuvre d’art. a) Quel est ton rêve?…b) dans combien de jours…c) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?…d) En quoi ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?….
  3. Imaginons que dans chaque ville et dans chaque village de la planète, une invitation soit lancée à toute vie personnelle œuvre d’art intéressée à ces quatre questions pour que se constitue une assemblée constituante mondiale à réfléchir sur la conséquence des quatre questions sur l’éco-système du mieux vivre ensemble,…. soit UNE CINQUIÈME QUESTION qui se définirait de la façon suivante…. En quoi NOS RÊVES prennent-ils soin de la beauté du monde?….
  4. Imaginons que qu’importe le nombre de vies personnelles œuvre d’art qui s’inscrivent dans chaque ville ou chaque village, UN PREMIER TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLE ET UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLAGE…..
  5. Imaginons que sur toutes ces villes et villages de la planète entière qui sont maintenant représentés par une vie personnelle œuvre d’art, UN DEUXIÈME TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE 2×39 vies personnelles œuvre d’art en vue d’une RENCONTRE PLANÉTAIRE.  ( 2 assemblées des justes, 39 femmes, 39 hommes*) ….
  6. Imaginons que ces deux assemblées des justes œuvre d’art (39 femmes, 39 hommes) se réunissent à tous les quatre ans pour LES OLYMPIQUES DE LA JUSTICE COMME ÉQUITÉ SUR TERRE, en assemblée constituante et cela en direct sur internet accessible à la planète entière….
  7. Imaginons que….. la cinquième question…. (EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?)  devienne soudainement, selon notre hypothèse forte, l’actualisation pragmatique du voile de l’ignorance de John Rawls…..
  8. Imaginons qu’une fois les deux assemblées des justes réunies (39 femmes, 39 hommes) , un premier vote soit pris par chaque vie personnelle œuvre d’art sélectionnée comme représentant chacune des villes et chacun des villages…. SUR UNE QUESTION DE FOND touchent à la justice comme équité comme paramètre de la beauté du monde….
  9. Imaginons qu’une fois LE PREMIER VOTE TENU, UN DEUXIÈME VOTE soit tenu par chaque conseil municipal de chaque ville et chaque village auprès de la population entière… et cela partout sur la planète terre…..
  10. EN CONSEQUENCE DE QUOI….Il n’est pas difficile d’imaginer que l’émergence d’une conscience citoyenne planétaire autour de la question EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?… puisse instaurer une pression éthique nano-démocratique invitant chaque état à cheminer vers une gouvernance qui respecte la modélisation planétaire d’une théorie de la justice et de l’équité.

Thomas Kuhn, la structure des révolutions scientifiques

Karim Benyekhlef, une possible histoire de la norme, les normalités émergentes de la mondialisation

John Rawls, théorie de la justice

————–

« JE TE DEMANDE PARDON»

Michel le concierge, co-fondateur des rêveurs équitables

Je te demande pardon… – YouTube

JE TE DEMANDE PARDON

Chanson-manifeste de la nano-citoyenneté-planétaire

COUPLET 1
S’il m’arrive de parler au travers de mon chapeau
S’il m’arrive de prendre trop de place trop souvent
Si je m’approprie sans te voir l’espace de ta vie
Si je préoccupe ton âme en secret dans la nuit…                                                                  demande pardon…
Je te demande pardon…

COUPLET 2
Si je vagabonde céleste tout autour de la planète
Si je suis parti sans avis au détour de nos vies
Si je t’ai volé ton rêve, déserté, laissé meurtri,
Si j’en ai trop fait, trop dit, ou pas assez dans ta vie
Je te demande pardon…
Je te demande pardon…

COUPLET 3

Si je n’ai pas compris la beauté du monde d’ici
Si je n’ai pas admis qu’il y a la vie après la vie
Si je suis révolté parce que je suis enchaîné
Si je ne peux te rassurer quand je suis déchaîné
Je te demande pardon…
Je te demande pardon…

 

COUPLET 4

Et si je le savais tout ce temps que je te volais…
Et si je le savais tout ce temps que toi tu m’aimais…
Je n’ai pas d’âme pas de cœur aujourd’hui je le dis…
Je veux changer de vie et d’amour te dire merci
Je te demande pardon…
Je te demande pardon….

Michel le concierge

—————–

Marlene la jardinière, co-fondatrice des rêveurs équitables.

Marlene la jardinière… – YouTube

L’entente que nous avons Michel Marlene et moi est que…

je m’occupe de la partie théorique, métaphysique et philosophique alors que…

Michel devient de plus en plus le concierge du pays oeuvre d’art, son personnage public et la voix des 4 questions….tandis que Marlene est l’icône symbolique même des 4 questions dans la prise en charge de la beauté du monde par ses jardins.

—————-

 

Mes deux professeurs ciblés à qui un jour présenter le doctorat des rêveurs équitables … comme membres du jury.

 

KARIM BENYEKHLEF DE L’UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL… LE CHERCHEUR LE PLUS PRÈS DE L’INVENTION DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE DE NOTRE ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) PAR SON LIVRE L’HISTOIRE DE LA NORME

JANUARY 13, 2018 PIERROT LE VAGABOND CHERCHEUR

Karim Benyekhlef
Professeur titulaire
Directeur, Laboratoire de cyberjustice
Titulaire, Chaire LexUM en information juridique

Karim Benyekhlef est professeur à la Faculté de droit de l’Université de Montréal depuis 1989. Il est détaché au Centre de recherche en droit public depuis 1990 et en a assuré la direction de 2006 à 2014. Il a assuré la direction du Regroupement stratégique Droit, changements et gouvernance, regroupant une cinquantaine de chercheurs, de 2006 à 2014. Il fut aussi directeur scientifique du Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal (CÉRIUM) de 2009 à 2012. Il assure actuellement la direction du Laboratoire de cyberjustice, qu’il a fondé en 2010. Le Laboratoire de cyberjustice a obtenu en 2015 le Prix Mérite Innovation du Barreau du Québec. Il est titulaire de la Chaire de recherche LexUM en information juridique depuis octobre 2014. Il est membre du Conseil scientifique et du Conseil d’orientation du Cérium. Il a reçu en 2016 la distinction Advocatus Emeritus (Avocat émérite) du Barreau du Québec.

Membre du Barreau du Québec depuis 1985, il a exercé au sein du ministère fédéral de la Justice de 1986 à 1989. Ses champs d’enseignement et de recherche sont le droit constitutionnel (droits et libertés de la personne), le droit international, le droit des technologies de l’information, la théorie et l’histoire du droit. Karim Benyekhlef a fondé en 1995 la revue juridique électronique Lex Electronica, la toute première revue juridique en ligne en langue française.

Il est également l’instigateur des premiers projets de règlement en ligne des conflits (Projet CyberTribunal, 1996-1999, eResolution, 1999-2001, ECODIR, 2001). Il assure la direction du Laboratoire sur la cyberjustice dont les travaux visent à accroître et faciliter l’accès à la justice. Il dirige une équipe internationale composée d’une trentaine de chercheurs de plus 23 institutions universitaires au Canada, aux États-Unis, en Australie et en Europe : «Repenser le droit processuel : Vers une cyberjustice», projet financé par le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH) dans le cadre du programme des Grands travaux de recherche concertée (GTRC). Il a également participé à l’élaboration de programmes de bonne gouvernance en Afrique et dans les Caraïbes (Agence canadienne de développement international, Nations-Unies et Commission européenne).

Il est l’auteur, avec le professeur Fabien Gélinas de la Faculté de droit de l’Université McGill, de l’ouvrage paru en 2003 aux Éditions Romillat (Paris) Le règlement en ligne des conflits. Enjeux de la cyberjustice.

****** IL A ÉGALEMENT PUBLIÉ EN 2008 AUX ÉDITIONS THÉMIS …UNE POSSIBLE HISTOIRE DE LA NORME… LES NORMALITÉS ÉMERGENTES DE LA MONDIALISATION ***** ******

. Cet ouvrage a obtenu le Prix de la Fondation du Barreau du Québec en 2009. Une deuxième édition de cet ouvrage a paru en 2015. Il a dirigé, en 2013, un collectif Gouvernance et risque. Les défis de la régulation dans un monde global, et, en 2014, Les secrets du droit, publiés aux Éditions Thémis. Il a récemment dirigé, avec les professeurs Jane Bailey, Jacqueline Burkell et Fabien Gélinas, l’ouvrage eAccess to Justice paru en 2016 aux Éditions Les Presses de l’Université d’Ottawa (disponible en accès ouvert ici : http://www.ruor.uottawa.ca/handle/10393/35566).

—————

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE …. YOSHUA BENGIO…. CRÉATEUR DE L’INSTITUT D’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE DU QUÉBEC À MONTRÉAL …. LÀ OU JE DONNERAI UNE CONFÉRENCE SUR LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE ET LES ALGORYTHMES QU’IL FAUT CRÉER POUR INSTITUER UNE APPLICATION SUR LES TÉLÉPHONES INTELLIGENTS DE LA PLANÈTE TERRE.

 

 

 

—————–

1- EN RÉSERVE DANS LE BUNKER DE L’AMITIÉ ŒUVRE D’ART

150 heures d’archives filmées depuis 10 ans dont 4 documentaires de Michel le concierge soumis au « rendez-vous international du documentaire de Montréal: 1) le pays œuvre d’art? 2) la pelle jaune, 3) Gisèle Proulx et Ti-poux, 4) philosophie, la nano-citoyenneté-planétaire

 

REPAIRES D’ARCHIVES NUMÉRIQUES
SUR YOUTUBE

Michel le concierge
Simon Gauthier, le vagabond céleste
mon ami pierrot, le dernier homme libre (demo pierrot)
l’homme qui plantait des arbres

—-

SUR LE WEB

www.wow-t.com
www.lepaysoeuvredart.com
www.lepaysoeuvredart.ca
www.reveursequitables.com

www.reveursequitables.com/
c.d. d.v.d.
lâche-moé pas et la chanson du camionneur
la boîte à chansons,/ chansons de Michel et Pierrot

www.reveursequitables.com/cahier de presse/
monsieur 2.7k (un 1000 pages à télécharger)

www.enracontantpierrot.blogspot.com

www.sylviebibeau.com/article-la–vraie-histoire-du-défilé-et-cocktail-d-ouverture-au-festival-de-la-baleine-bleue-2013-a-bergeronnes

www.demers.qc.ca/ l’île de l’éternité de l’instant présent/prologue et commentaires et chansons de pierrot

www.simongauthier.com (vagabond céleste)

www.surmonterladepression.centerblog.net/26-citations-de-nelson-mandela (246 entrées d’un journal de bord de Pierrot)

www.latuquehistoires.blogspot.ca/la-petite-harmonie-prestigieuse-ambassatrice-de-la-tuque (latuquoiseries)

www.patrimoinepq.blogspot.ca/2008/07/les-contretemps-ch-1972-trans.html
(sur Google… patrimoine p.q. contretemps spectacle au Japon)

http://mybrainwillexplode.com/music/2017/album-de-pierrot-pierre-rochette/

SUR GOOGLE

www.orizon.ca Pierre Rochette conférencier

Marlene la jardinière
Michel le concierge
Pierrot vagabond

MARTHI_MAG :: CONCEPTUEL :: CHRONIQUE À ZE GAILLARDE www.marthiii.com/Marthi_mag/2007-11-nov/marthi_mag_conceptuel.htm Pierre Rochette, co-fondateur du fameux cabaret «Les deux Pierrots» dans le Vieux–Montréal troque son titre de tenancier de bar pour aventurier… à la guitare

 

 

Simon Gauthier, conteur des rêveurs équitables

St-Élie de Caxton chez Simon Gauthier… – YouTube

 

 

 

Pierrot vagabond, co-fondateur des rêveurs équitables

La chanson du camionneur / Pierrot – YouTube

DÉFINITION … LE TRAITÉ DES ABS

C’EST LE POINT DE BASCULE DE LA PHYSIQUE QUANTIQUE ET DE LA RÉALITÉ DURE PAR LA CONVOCATION D’UN RÊVE DE VIE. … C’EST LE PASSAGE D’UNE PHYSIQUE DE L’ONTIKE À UNE MÉTAPHYSIQUE IMMANENTE ABS-CENDANTE DE L’ONTIK-HATIF PAR LE RÊVE BIG-BANG. C’EST LA THÉORISATION DES BROSSES D’ÊTRE ET DES ATTAQUES D’ÊTRE

1: TRAITÉ DES ABS

Ça fait plusieurs années maintenant que je travaille sur le traité des abs… Mon objectif est de faire d’un préfixe un libérateur de sens onirique dans la plupart des agirs humains au niveau physique et ontike de façon à faire ressortir une métaphysique abs-cendante (au sens de conséquente d’un rêve big bang, donc de l’ontikhatif qui en est le résultat graphique au niveau de la temporalité autant que de l’historicité).

2: LE PASSAGE

Le passage de l’ontike ( la survie par les irritants du quotidien) à l’ontikhatif ( la vie par le rêve comme feuille de musique d’une symphonie de rêvons issus des abs-débris de la mémoire du k-oeur) … m’apparaît irrévocable dès qu’une personne humaine se pose les cinq questions du pays oeuvre d’art: 1) Quel est ton rêve? 2) dans combien de jours? 3) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve? 4) comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde, 5) comment nos rêves prennent-ils soin de la beauté du monde?

L’ontike fait partie du monde des possibles, l’ontikhatif du monde des impossibles. Le passage de l’un à l’autre se produit par le biais d’une initiation à la beauté du monde lorsqu’une personne humaine prend la décision de ne plus tricher avec son rêve big-bang en se faisant l’orchestrateur de l’inclinaison de ses désirs devant la grandeur de la soif d’absolu qui l’habite soudainement.

Le passage de l’ontike à l’ontikhatif implique également une immense compassion pour l’humanité souffrante de sa condition humaine, celle qui est en nous et celle autour de nous.

————–

3: PHYSIQUE DE L’ONTIKE

La physique de l’ontike touche tout ce qui a trait aux 4 stations spatiales du corps, les 5 sens, le cerveau, les pulsions, le coeur … lorsqu’elles ne sont pas coordonnées par le rêve big bang issu directement des débris de la mémoire du k-oeur. Les désirs qui passent par les 5 sens, le cerveau et les pulsions sont des carnivores du coeur au sens ou le coeur devient le carrefour d’intérêts personnels cachés de chacune des trois autres stations. Le passage du coeur au k-oeur se fait par le renversement de la physique de l’ontique À UNE MÉTAPHYSIQUE IMMANENTE ABS-CENDANTE DE L’ONTIK-HATIF PAR LE RÊVE BIG-BANG.

—————–

4: UNE  MÉTAPHYSIQUE IMMANENTE ABS-CENDANTE DE L’ONTIKHATIF

Le monde de l’ontikhatif est constitué d’une infinité de rêvons qui au fur ou à mesure que les 5 questions du pays oeuvre d’art réussissent le passage du coeur au k-oeur par la marche poétique vers le rêve big bang, se constituent en une architectonie poétique qui se transverse multiversiellement en une métaphysique ascendante de la beauté du monde sous la forme d’une harmonie des débris de la mémoire du k-oeur, passés, présents et futurs se déployant sous des synchroni-vie-tés d’une élégance stylistique exceptionnelle.

.

———–

 

EUGÈNE DUPRÉEL

C’est Eugène Dupréel qui explique qu’à un moment donné, il s’est rendu compte qu’il avait atteint l’autonomie intellectuelle. Il était maintenant chaque jour architecte de ses concepts d’une façon immensément personnelle et il était capable de bâtir un réseau de concepts au point où les autres, regardant son édifice conceptuel, pouvaient en conclure qu’il était un cadre théorique à lui seul:)))

Qu’est-ce qu’un cadre théorique? C’est la construction d’une grande logique et d’une étonnante esthétique, au point où un autre chercheur peut s’en servir comme cadre  pour y ensemencer ses propres problématiques, certains de ses axiomes (le nouveau chercheur) étant la résultante de la beauté et la puissance des argumentations sur cette étiquette. Alors le jeune chercheur n’a plus qu’à rafraîchir l’étiquette en modifiant, enlevant ou ajoutant certains attributs essentiels.

www.reveursequitables.com

voici mon texte de ce matin suite à ma nuit de travail

 

14 décembre 2022

Les 30 livres de Michel Meyer en problématologie constituent la réponse dans différents champs de la connaissance à la question suivante : qu’est-ce qu’une question? …. Le doctorat des rêveurs équitables reposent  sur une question plus radicale qui n,a été rendue possible que par les avancées foudroyantes de la physique quantique… et la question est la suivante : qu’est-ce qu’un point d’interrogation (2) .

La question de Meyer serpente l’histoire de la pensée qui peut se diviser en 3… la question de l’êtres ches les grecs, celle de Dieu au Moyen âge et celle du sujet dans la pensée contemporaine… la problématologie étant la science de la question comme fondement en soi de toute recherche que ce soit celle de l’être, de dieu ou du sujet… dans ses différents champs dont celui de la science…

Mais le point d’interrogation lui-même comme objet de recherche différent de celle de la question même de Meyer est au centre même des lois de la physique quantique dans sa bascule face à la réalité dure… De là le passage de la logique à celle de l’intuition de Pointcarré ou celle de l’abduction de Peirce ou même celle de la synchronivité de Yung.

La question… qu’est-ce qu’un point d’interrogation fut en fait aussi précursée par les recherches de Gaston Bachelard sur les fondements poétiques et rêveuses de la science elle-même.

De là le point d’interrogation des rêveurs équitables conduisant aux 4 questions qui elles-même effectuent le passage de la poétique à l’utopique et de l’utopique au politique par la création de la nano-citoyenneté-planétaire, rejoignant ainsi le voile d’ignorance de John Rawls dans la mise en forme d’une vision quantique de la politique des droits sur terre.

De là le traité des abs qui invente une langue quantique du rêve de vie venant du k-oeur prenant le pari que le ? abductif est le même pour tout ce qui est conscient, y compris le multivers lui-même.

de là le renversement de la philosophie d’en haut (hommage à Simon Gauthier) par la philosophie d’en bas (la pelle jaune) pour avoir enfin accès à la 4ieme question quantique du pays oeuvre d’art (les jardins de Marlene) le tout menant droit à la nano-citoyenneté planétaire, ses 2 assemblées des justes par le biais des vies personnelles oeuvre d’art et des pays oeuvres d’art.

Michel Meyer (philosophe) — Wikipédia (wikipedia.org)

 

p.s. quand tu pourras déposer les archives 1) trois pistoles 2 la soirée des mercis3) le film hommage à Simon gauthier 4) l’hommage à Simon gauthier de St-Élie dans ton canal you tuben’hésite pas…. cela me permettra enfin d’entreprendre le fil d’or du doctorat en le documentant de nos audio-visuel permettant de fait même aux chercheurs du monde entier de bénéficier des mêmes chances de faire oeuvre d’art au sujet des rêveurs équitables:)))))))

Pierrot

 

13 JANVIER 2023 ….. L’ÉCRIVAINE CLAIRE BERGERON, MA COMPAGNE DE VIE, RACONTE DANS CE COURRIEL UNE ANECDOTE À PROPOS DES 4 QUESTIONS DU PAYS OEUVRE D’ART DES RÊVEURS ÉQUITABLES

 

Biographie

Bonjour Pierre,

Voici un texte qui raconte l’histoire dont je t’ai fait part au sujet de ma coiffeuse et de tes 4 questions :

« Les femmes qui ont une coiffeuse depuis de nombreuses années vous diront qu’elle est en partie devenue leur confidente. Assise dans une chaise confortable, à se faire jouer dans les cheveux, voilà invariablement un moment paisible, qui incite à l’épanchement.

Pour ma part, Louise M. est ma coiffeuse depuis près de de vingt-cinq ans; je me souviens de son mariage, de la naissance de son fils également, une nouvelle qu’elle a annoncée à ses compagnes, alors que j’étais présente au salon où elle travaillait. Elle a vu vieillir mes enfants, les a vus s’installer dans la vie… Tout ça pour vous dire que nous échangeons sur des sujets très personnels.

L’automne dernier, alors que Pierre Rochette prenait de plus en plus de place dans ma vie… et surtout dans mon cœur, j’en ai parlé avec Louise, au courant de ma solitude heureuse, que je comptais bien savourer jusqu’à la fin de mes jours. Elle s’est montrée ravie que l’amour s’installe dans ma vie, davantage parce qu’elle trouvait inspirant l’homme que j’aimais… Nous avons discuté, elle et moi, des 4 questions de Pierre :

Quel est ton rêve?
Dans combien de jours?
Qu’as-tu fait pour ton rêve, aujourd’hui?
Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

Louise a été conquise par ces interrogations, à tel point qu’un soir, elle en a discuté avec Jean-Marc L., son mari, et avec son fils, Jean-Charles. Tous les deux ont été bouleversés, et grandement interpellés par la profondeur de ces questions, qui remettaient en jeu leurs projets d’avenir.

Jean-Marc travaillait depuis 25 ans chez un concessionnaire automobile, et son rêve était de devenir gérant de son département. Chaque fois que l’occasion se présentait, le poste lui filait sous le nez, au point où il a compris que jamais il n’obtiendrait l’emploi de ses rêves dans cette entreprise. Après s’être longuement répété les questions « quel est ton rêve? et Dans combien de jours? », il a décidé qu’il était temps de partir à sa conquête… Porté sur les ailes de son rêve, il a donné sa démission, après 25 ans de services chez le même employeur. Il préférait se retrouver sans emploi, que de renoncer à offrir une possibilité de réussite à son rêve.

La suite est à peine croyable! Trois semaines plus tard, un concessionnaire automobile d’une autre marque, ayant appris qu’il avait quitté son emploi, et conscient de l’expérience qu’il possédait, est entré en contact avec lui… pour lui offrir, dans son entreprise, l’emploi dont il rêvait! Louise croit à la magie des 4 questions de Pierre… »

—————–

Pierrot le Vagabond Chercheur | | Page 4

Chère Claire

Tout l’enjeu du doctorat des rêveurs équitables se retrouve synthétiquement dans ton anecdote.

Depuis plus de 16 ans, Marlene , Michel et moi bossons sur les conditions d’une nano-citoyenneté-planétaire à partir de vies personnelles oeuvre d’art convoquées à travers la planète terre par 4 questions- entonnoir

1: quel est ton rêve?

2: dans combien de jurs?

3: qu’as-tu fait aujourd’hui pour ton rêve?

4: Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

————–

Ma partie de doctorat à moi, soit le chapitre sur le TRAITÉ DES ABS… prend le pari que le k-oeur,  conçu comme un vaisseau spatial,  peut vivre un infra big-bang pour un rêve de vie qui a la même valeur épistémologique que le ou les ….big bang…  d’un rêve que l’on nomme la matière quantique-cosmologique et cela par le passage de l’existence à l’abs-xistence, le tout se résumant dans la formule wow-t-2.rk? … le point d’interrogation étant le point de bascule métaphysique même entre l’existence et l’abs-xistence ou en langage métaphysique … le point de bascule entre l’ontike et l’ontikhatif.

à suivre:))))

Pierrot

—————

courriel de Denis Lambert

Bon matin Pierrot
Hier soir je participais à la soirée de poésie à Val-David
On m’octroyait 5 minutes pour entrer dans le coeur des gens, ce qui a finalement perdurer environ ½ h à répondre aux questions jusqu’à chanter en rappel ma version de la chanson “Le vagabond céleste”. J’ai alors pris soin de parler du refrain de la chanson “J’ai passé par 4 chemins” dont le refrain te ressemble et à faire le lien entre toi, la butte à Mathieu, le projets des rêveurs équitables, de votre site internet en prenant encore plus soin de mentionner les 4 questions au public qui a beaucoup apprécié. Suite à cela, 2 chansonniers humanistes de la place du nom de Serge Lanouette et Luciemay Therrien ont offert d’interpréter ta sublime “Chanson  du camionneur”. qu’ils font aussi dans les résidences de personnes âgées. Ce fut un merveilleux moments de magie ou tous le monde chantait en choeur.  Si tu as un petit mot d’encouragement pour ces 2 personnes je me ferai un plaisir de leur transmettre avec la joie au K-oeur.
 
Aujourd’hui et demain je suis à Mont Tremblant chez des amis à savourer l’instant présent dans le continuum d’une personne que nous avons beaucoup aidé en faisant équipe afin que cette dernière puisse enfin reprendre son envol dans le ciel de la vie. 
 
Puis retour pour ma rencontre mardi avec la directrice du Cinéma Capitol à Drummondville pour discuter du projet des rêveurs équitables.
 
En terminant : Val-David te salue!
Denis

 

————————-

AURÉLIEN PEILLOUX – LA RECHERCHE-CRÉATION : UNE ÉPISTÉMOLOGIE DU MYSTÈRE

Boîte de réception

Pierre Rochette <pierrotvagabond412@gmail.com>

12:54 (il y a 0 minute)

À gaellemoi
[COMMUNAUTÉ] Portrait d’Aurélien Peilloux, chercheur

Aurélien Peilloux est auteur-réalisateur et chercheur. Le CRI lui a permis d’adopter l’approche globale qui lui est chère, sans se restreindre. Sa thèse en recherche-création, première du genre en France, lui a permis de lier son âme de chercheur à sa sensibilité
Aurélien Peilloux est auteur-réalisateur et chercheur. Le CRI lui a permis d’adopter l’approche globale qui lui est chère, sans se restreindre. Sa thèse en recherche-création, première du genre en France, lui a permis de lier son âme de chercheur à sa sensibilité d’artiste. Aujourd’hui, il réalise des films et enseigne la recherche-création dans différents établissements d’enseignement supérieur


Un après-midi de septembre chaud et ensoleillé. Aurélien Peilloux attache son vélo à un arbre de la place du Marché Sainte-Catherine et me rejoint sur la terrasse d’un café ombragé. La discussion peut commencer.

Dès le lycée, Aurélien souhaite devenir chercheur. Il est passionné de physique, et notamment des grandes théories du XXème siècle comme la physique quantique. Il fait une classe préparatoire, puis intègre l’École Supérieure de Physique et de Chimie Industrielles de la Ville de Paris (ESCPI – ParisTech), où il se forme de manière très transdisciplinaire à la recherche pendant trois ans. Il enchaine ensuite par un master en physique des particules à l’Université de Montréal. De retour en France, Aurélien décide d’élargir ses horizons à la biologie.

J’avais appris les équations que je voulais étudier, comme les diagrammes de Feynman, j’avais un bon niveau en maths mais je souhaitais adopter une approche plus transdisciplinaire. »

Aurélien débute donc un master 2 de biophysique, avec un stage à l’Institut Curie. Il y étudie la dynamique des interfaces entre les tissus, et cela l’intéresse beaucoup. À la fin de l’année, Aurélien réalise qu’il a énormément appris, mais se sent limité par l’approche ultra spécialisée propre à la recherche : « J’avais le sentiment d’être arrivé au bout d’un truc, et au début d’un autre… .

Entretemps, Aurélien s’est découvert un tout nouvel intérêt. Depuis quelques années, il fréquente les cinémas du quartier latin les soirs de semaine et tous les week-ends. « C’est devenu une habitude. J’ai appris à aimer ça au fur et à mesure, jusqu’à devenir un cinéphile passionné ». Avide d’en connaître davantage, Aurélien se plonge dans le milieu. Il profite de son séjour à Montréal pour contacter Micheline Lanctôt, actrice et réalisatrice québécoise qui en est alors à son dixième long métrage. L’accord entre eux se fait naturellement : Aurélien peut assister au tournage et, en échange, il explique la physique des particules à la réalisatrice ! Sur le plateau, Aurélien se sent comme un poisson dans l’eau : il parle à tout le monde, observe chaque détail avec attention. Il sent profondément qu’il est ici à sa place. Il passe alors le concours de la Fémis (École nationale supérieure des métiers de l’image et du son), qu’il réussit avec brio.

Seulement, le jeune homme de 23 ans avait déjà obtenu une bourse pour faire une thèse au CRI*. Il décide donc d’aller voir François Taddei pour lui expliquer que c’est l’amour du cinéma qui l’anime désormais, et qu’il renonce à sa thèse pour se consacrer pleinement à la réalisation cinématographique. François Taddei lui répond par une question : ne pourrait-il pas lier science et cinéma dans sa thèse ? Il laisse Aurélien y réfléchir.

« Je me souviendrai toujours de ma descente de la montagne Sainte-Geneviève à vélo après cette discussion. Je me sentais léger en réalisant la chance immense de pouvoir lier les deux sans me couper d’une partie de moi ! » dit Aurélien, dont les yeux brillent encore. « J’ai le CRI proche dans le cœur ».

Commencent alors quatre années d’exploration. Aurélien entame une thèse en recherche-création, domaine qui a vocation à produire de nouveaux savoirs à travers une pratique artistique en milieu universitaire. Cette alliance entre deux champs dont les modes de fonctionnement peuvent sembler antinomiques de prime abord ne pouvait que correspondre à Aurélien. Il faut dire qu’il est un fervent défenseur de l’approche holistique et complexe du monde, si chère à Edgar Morin – dont il apprécie d’ailleurs particulièrement l’ouvrage Science avec conscience (Seuil, 1982).

Aurélien déplore en effet la coupure aristotélicienne entre l’être et le monde, et plus encore en sciences. « Aujourd’hui, tu fais une pratique artistique ou tu es scientifique. Or, tu es habité par ce que tu fais quand tu es artiste, mais tu n’as pas le choix que de couper avec l’intérieur quand tu deviens chercheur. Le rapport des scientifiques aux émotions est très compliqué à cause de cette coupure propre à la méthodologie scientifique ». C’est la frustration qu’a ressentie Aurélien à la fin de son parcours en sciences. « J’ai fait une sorte de crise existentielle : la science n’était pas suffisante pour exprimer certaines choses que je ressentais… ». Pourtant, il est persuadé que les scientifiques gagneraient à se rapprocher de leurs ressentis.

François Jacob distingue deux sciences : la science de jour (rigoureuse, conquérante) et la science de nuit (dans le brouillard de l’incertitude, qui fait appel aux intuitions). L’une ne va pas sans l’autre !  explique-t-il, ajoutant que la créativité est continue.

La thèse d’Aurélien, novatrice dans le milieu de la recherche, est composée de quatre films et d’un manuscrit. « J’ai écrit ma thèse en deux mois, c’était un pur plaisir ! » Rédigée à la première personne, elle permet justement de laisser s’exprimer une subjectivité, des intuitions. Ses films sont des objets hybrides qui questionnent l’interface entre l’art et la science. Bien plus que vulgariser un concept scientifique, ils ont un double niveau de lecture : ils racontent une histoire teintée d’émotions, accessible à tous, mais ils créent aussi du savoir, par exemple en portant un regard critique sur l’univers de la science (Les Chercheurs2015), en s’interrogeant sur la nature de l’acte créatif (Les Cinq Sages, 2015), ou encore en cherchant à faire ressentir des concepts scientifiques au spectateur, à les exprimer à travers les propriétés d’une forme esthétique (Depuis que Manon m’a quitté, 2013).

Aujourd’hui, Aurélien Peilloux continue à réaliser des films, dont l’un est en cours de financement. Il est aussi chercheur associé à SACRe, premier programme doctoral de recherche-création en France créé en 2014 (alors qu’Aurélien était déjà en thèse au CRI). Il enseigne également au CRI et au Cycle Pluridisciplinaire d’Études Supérieures de l’Université Paris Sciences et Lettres (CPES), et est très touché par les travaux de ses étudiants. Aurélien évoque, ému, une création sonore réalisée par l’une des étudiantes de master autour des violences obstétricales. « Les émotions, la sincérité et l’honnêteté ressortaient de manière très puissante ».

En parfaite cohérence avec sa philosophie, Aurélien s’est totalement ouvert pendant ces deux heures de discussion. Artiste sensible et chercheur rigoureux, il voit son double parcours comme une véritable chance, qui lui a donné légitimité et confiance en lui. On comprend surtout qu’il s’est trouvé pleinement lui-même et qu’il a pu exprimer ses émotions, sans pour autant devoir rejeter la science. « Je suis très reconnaissant envers le CRI, c’est l’une de mes fondations. » Aurélien a d’ailleurs réalisé le docu-fiction Voyage au CRI en 2017. On y sent toute son affection pour le CRI,  devenu depuis le Learning Planet Institute.


Les “Et Si Nous” d’Aurélien

Et si nous refaisions corps avec le monde, et si nous retissions des liens avec le monde ?
Nous gagnerions beaucoup à avoir un rapport plus fluide avec notre vie émotionnelle, plus sensible, plus lucide. Être plus à l’écoute de soi-même et du monde. Connaître le monde, c’est se connaître soi-même, ça va ensemble.

 —————-

 

IER JANVIER 2023….. HEUREUX EN AMOUR ET EN RECHERCHE…. QUESTION DU DOCTORAT DES RÊVEURS ÉQUITABLES …. QU’EST-CE QU’UN POINT D’INTERROGATION MÉTAPHYSIQUEMENT?

October | 2021 |

 

St-Élie de Caxton chez Simon Gauthier… – YouTube

Simon Gauthier – Vagabond Celeste – YouTube

Le Vagabond céleste : le conteur Simon Gauthier en tournée dans le réseau d’été du ROSEQ ! – YouTube

———————–

Pierre Rochette <pierrotvagabond412@gmail.com>

10:46 (il y a 42 minutes)

À Gaelle
 Chère Gaelle
Je me prépare à aller fêter la nouvelle année chez David…. Je ne peux que me réjouir de voir que 2223 sera enfin l’année ou ton rêve et la réalité entreront dans une séquence profondément productive et heureuse….  DANS TON DOCTORAT EN MÉTAPHYSIQUE RECHERCHE CRÉATION À L’UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE AVEC MADAME STEPHAN MARTELLY COMME DIRECTRICE DE THÈSE ….et que je serai aux ieres loges.
Ne reste plus qu’à dénicher une co-direction qui sera pertinente en lançant votre perche à travers les universités internationales;))) et comme tes inventions doctorales sont superbement architectonées… tu es même prête pour ton examen de synthèse …. et je sais que tu seras un événement générationnel comme le fut Foucault en 1961 je crois dans sa défense de doctorat avec les mots et les choses…
Ton rêve d’être recrutée à l’université de Pirinceton aux E.U. est à l’horizon comme celui du prix Nobel de la paix pour notre équipe de recherche Auld, Woodard, Rochette…. à la suite de notre doctorat… hors institution.
Ton abandon de ton doctorat en sociologie à l’uqam après une plus que brillante scolarité constituée que de A+  (38 sur 40)  parce que personne ne pouvait n’y te lire, ni te diriger n’en deviendra que plus prophétique et visionnaire…
Quel courage cela t’a demandé de recommencer une propédeutique dans une autre université…… de déménager …. de bosser nuit et jour, 7 jours semaine ….  avant de pouvoir enfin changer de champ épistémique et cela  toute auréolée de dignité intellectuelle, de panache et de respect pour tes pairs:)))
Bonne année 2023 Gaelle de la part de ma chère Claire et de moi-même :))))
Pierrot, ton complice de rêve big bang
——-
2 JANVIER 2021 …. 21 JOURS APRÈS LA FIN DE LA BOÎTE À CHANSONS ANIMATIVES  DU VIEUX MONTREAL… LES DEUX PIERROTS ….. MA PETITE COUSINE DE LA TUQUE…  KARINNE HEMOND… UNE IMMENSE

gaelle eteme

11:09 (il y a 19 minutes)

À moi
Oh bonne année 😃 mon Pierrot! Figure toi,fait rare que j’ai rêvé de ton traité des Abs! Je ne réjouissais pour toi, car nous avions un prof qui a trouvé une ébauche de ton traité déposé genre dans une bibliothèque, quelque chose de ce genre et est venu nous le faire lire en classe. C’était tout un rêve! Toi aussi ton étoile brille déjà au firmament de ce nouveau ciel qui commence. Tous mes vœux à madame Claire également!
À bientôt
bonne année à Claire et les siens aussi :)))
Gaëlle

Bonne année à toi aussi !
MAGNIFIQUE !
Bonne année !
RépondreTransférer

UQAM 4000 $ pour une correctrice exposée à du contenu raciste


PHOTO JOSIE DESMARAIS, LA PRESSE

Gaëlle Étémé Lebogo a « été victime de harcèlement psychologique dans le cadre de son travail », selon la décision de l’arbitre du travail Robert Côté datée du mois dernier.

L’UQAM devra indemniser une employée qui se plaignait d’avoir été victime de racisme en corrigeant les copies d’examens d’un cours portant sur les stéréotypes racistes.

Philippe Teisceira-Lessard

PHILIPPE TEISCEIRA-LESSARDLA PRESSE

La correctrice a dû lire des réponses contenant du contenu discriminatoire, a tranché un arbitre du travail. La sévérité de ses corrections a aussi été critiquée par des étudiants, l’un d’eux l’attribuant au fait qu’elle était « étrangère » et « de l’école française ».

Gaëlle Étémé Lebogo a donc « été victime de harcèlement psychologique dans le cadre de son travail », selon la décision de l’arbitre du travail Robert Côté datée du mois dernier. « L’employeur a failli à prendre toutes les mesures nécessaires pour faire cesser le harcèlement après en avoir été informé par la plaignante. »

La décision continue : « cette situation a privé la plaignante de son droit quasi constitutionnel à la sauvegarde de sa dignité […], mais aussi compromis son droit à l’égalité sur la base de son sexe et de son origine ethnique ».

L’UQAM devra lui verser 4000 $ en indemnisation. L’établissement défend ses politiques antiharcèlement.

Ambiance toxique

Le cours au centre du dossier, intitulé Introduction au féminisme noir, remonte à l’année 2018-2019. Il était assuré par l’Institut de recherches et d’études féministes (IREF) de l’UQAM, mais accessible aux étudiants de tous les programmes de l’université.

Mme Étémé Lebogo, une femme noire, a été choisie comme correctrice par la chargée de cours. La relation entre, d’une part, les étudiants et, d’autre part, la chargée de cours et la correctrice s’est dégradée après un examen de mi-session dont les résultats étaient particulièrement faibles.

« La réaction de certains étudiants aux résultats obtenus à la suite de ce premier examen constitue l’élément déclencheur des allégations de harcèlement que formule Mme Étémé Lebogo », explique la décision. Plusieurs copies contenaient des réponses « épousant les stéréotypes coloniaux », a assuré la correctrice.

La rencontre organisée ensuite avec la classe avait « un je ne sais quoi de pas propre », a continué Mme Étémé Lebogo, qui décrit une atmosphère toxique empreinte de discrimination. Ont suivi des courriels et des rencontres avec des étudiants mécontents, dont certains la tutoyaient. C’est à cette occasion qu’un étudiant lui aurait reproché sa correction inspirée « de l’école française » liée au fait qu’elle était « étrangère ».

La correctrice « bouleversée »

L’examen final demandait aux étudiants d’évoquer des stéréotypes raciaux associés aux femmes noires dans l’histoire. La correctrice a été « bouleversée » par la lecture des réponses.

La plupart de ces réponses ne constituent pas de la discrimination, a tranché Robert Côté. L’une des copies, par contre, allait trop loin.

« L’étudiant farcit littéralement son texte de qualificatifs animaliers, en particulier canins, pour illustrer son propos », rapporte l’arbitre. « À propos d’Aunt Jemima, qui selon [l’auteure afro-américaine Patricia Hill] Collins est le stéréotype de la femme noire serviable et soumise, il mentionnera qu’elle “fait partie de la famille, comme le chien”. S’agissant de la figure mythique de la n[ou]nou, qui n’existe pas vraiment, mais est uniquement fantasmée par la majorité blanche, il affirme “Comme le chien du domicile auquel est parfois comparée la nanou, les afro-américaines peuvent mordre et refuser ce rôle” ».

La correctrice s’est dite bouleversée par cette lecture et a ajouté avoir beaucoup pleuré.

Cet évènement « est donc retenu comme une conduite vexatoire », a tranché l’arbitre.

En réaction à des plaintes des étudiants, l’UQAM a décidé de refaire entièrement la correction effectuée par Mme Étémé Lebogo. Prendre cette décision sans l’en informer était aussi une conduite vexatoire, selon M. Côté.

L’UQAM « toujours soucieuse d’améliorer ses pratiques »

L’arbitre du travail Robert Côté conclut surtout que l’UQAM et l’IREF n’ont pas agi adéquatement face aux dénonciations de la correctrice.

« Plutôt que d’examiner et juger avec attention les allégations de la plaignante, que celles-ci s’avèrent ensuite fondées ou pas, les différents représentants de l’Université se sont, en quelque sorte, renvoyé la balle », a-t-il évalué.

Jeudi, l’université a défendu sa gestion du dossier, soulignant que l’arbitre avait reconnu l’existence de mécanismes antiharcèlement au sein de l’établissement.

« L’UQAM prend acte du jugement et est toujours soucieuse d’améliorer ses pratiques en ce qui a trait à ses interventions pour prévenir et faire cesser des situations de harcèlement, a affirmé Jenny Desrochers, responsable des communications de l’UQAM. En ce sens, une révision de la politique contre le harcèlement psychologique est entrée en vigueur en février 2020. »

Mme Desrochers a ajouté que l’IREF avait créé un nouveau cours intitulé Féminismes et antiracismes que les étudiants sont encouragés à suivre avant Introduction au féminisme noir. Gaëlle Étémé Lebogo avait recommandé que le cours qu’elle corrigeait ne soit accessible qu’aux étudiants inscrits en études féministes, plutôt qu’à tous.

Le Syndicat des étudiant·e·s employé·e·s de l’UQAM (SÉTUE), qui représentait Mme Étémé Lebogo, n’a pas voulu commenter le dossier. Le syndicat n’a pas mis en contact La Presse avec la plaignante. La Presse n’a pas été en mesure de s’entretenir avec cette dernière.

——————-

January | 2021 |

MATRICE D’UN RÊVE COLLECTIF ACTIF EN MODE OPEN-SOURCE

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

 

(2950) (7 avril 2019)

  1. Imaginons un site web genre Google map où sont identifiés toutes les villes et tous les villages de la planète, sans exception…..
  2. Imaginons que quatre questions y sont posées dans toutes les langues, au désir de chaque vie personnelle œuvre d’art. a) Quel est ton rêve?…b) dans combien de jours…c) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?…d) En quoi ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?….
  3. Imaginons que dans chaque ville et dans chaque village de la planète, une invitation soit lancée à toute vie personnelle œuvre d’art intéressée à ces quatre questions pour que se constitue une assemblée constituante mondiale à réfléchir sur la conséquence des quatre questions sur l’éco-système du mieux vivre ensemble,…. soit UNE CINQUIÈME QUESTION qui se définirait de la façon suivante….
  4. En quoi NOS RÊVES prennent-ils soin de la beauté du monde?….
  5. Imaginons que qu’importe le nombre de vies personnelles œuvre d’art qui s’inscrivent dans chaque ville ou chaque village, UN PREMIER TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLE ET UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLAGE…..
  6. Imaginons que sur toutes ces villes et villages de la planète entière qui sont maintenant représentés par une vie personnelle œuvre d’art, UN DEUXIÈME TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE 250 vies personnelles œuvre d’art en vue d’une RENCONTRE PLANÉTAIRE. ( 2 assemblées des justes, 125 femmes, 125 hommes*) ….
  7. Imaginons que ces deux assemblées des justes œuvre d’art (125 femmes, 125 hommes) se réunissent à tous les quatre ans pour LES OLYMPIQUES DE LA JUSTICE COMME ÉQUITÉ SUR TERRE, en assemblée constituante et cela en direct sur internet accessible à la planète entière….
  8. Imaginons que….. la question….EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE? devienne soudainement, selon notre hypothèse forte, l’actualisation pragmatique du voile de l’ignorance de John Rawls…..
  9. Imaginons qu’une fois les deux assemblées des justes réunies (125 femmes, 125 hommes) , un premier vote soit pris par chaque vie personnelle œuvre d’art sélectionnée comme représentant chacune des villes et chacun des villages…. SUR UNE QUESTION DE FOND touchent à la justice comme équité comme paramètre de la beauté du monde….
  10. Imaginons qu’une fois LE PREMIER VOTE TENU, UN DEUXIÈME VOTE soit tenu par chaque conseil municipal de chaque ville et chaque village auprès de la population entière… et cela partout sur la planète terre…..
  11. EN CONSEQUENCE DE QUOI….Il n’est pas difficile d’imaginer que l’émergence d’une conscience citoyenne planétaire autour de la question EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?… puisse instaurer une pression éthique nano-démocratique invitant chaque état à cheminer vers une gouvernance qui respecte la modélisation planétaire d’une théorie de la justice et de l’équité au point d’en faire un jour DES PAYS OEUVRE D’ARTS DIGNES DE LEUR CITOYENS VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART….
  12. .La priorisation des errants fantomatiques accompagnant l’éthisation des errants axiologiques, pour mieux faire de chaque humain un errant poétique face à son rêve personnel œuvre d’art, la liberté œuvre d’art reliée aux 5 questions de la vie personnelle œuvre d’art deviendrait enfin accessible à chaque personne humaine, tel un droit inaliénable inscrit en annexe à charte des droits de l’homme à l’ONU….. objectif:….nouvelle conscience éthique-esthétique planétaire en vue de la réforme des états pays œuvre d’art par la masse critique nano-numérique des vies personnelles œuvre d’art, éco-philanthropes de l’espace-monde……
  13. L’implantation planétaire de la nano-citoyenneté pourrait être la condition éco-philanthropique nécessaire à l’émergence d’un premier pays œuvre d’art sur la planète terre, rêve universel potentiel d’une masse critique-citoyenne-numérique de vies personnelles œuvre d’art sous l’inspiration d’une cinquième question dont l’énoncé serait le suivant:– retour sur les quatre questions… menant à la cinquième question éco-philanthrope de l’espace-monde:-COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?….

—————-

Mon ami Pierrot, Le dernier homme libre - YouTube

3306, 14 juillet 2019,

UN DOCTORAT OEUVRE D’ART SE DIFFÉRENCIE D’UN DOCTORAT D’INVENTION PAR LA FICTION POÉTIQUE PARADIGMATIQUE DE SON ARSENAL AXIOMATIQUE DONT LE DIAGRAMME PEIRCIEN POURRAIT SE MATRICIER PAR LA FORMULE …. IMAGINONS QUE….. DE LÀ L’INVERSION MÉTHODOLOGIQUE FAISANT EN SORTE QUE LA REVUE MATRICIELLE DE LITTÉRATURE SE FAIT EN DERNIER, AU SENS DE CORSETAGE DU CADRE THÉORIQUE DE LA FICTION POÉTIQUE AXIOMATIQUE PAR LE PUR FIL D’OR DES ENJEUX DE LA DÉMONSTRATION…. SEUL CE QUE J’APPELLE UN PEINTRE THÉORITIQUE DANS SA CONFIGURATION DE CHERCHEUR DE HAUTE PENSÉE ABSTRAITE PEUT SAISIR TOUT CE QUE POINTCARRÉ (L’INTUITION) ET PEIRCE (‘ABDUCTION) ONT APPORTÉ À L’ABCEPT FICTIF abceptPOÉTIQUE QUE J’APPELLE UN DOCTORAT OEUVRE D’ART… DE LÀ L’ÉTONNEMENT ÉPISTÉMOLOGIQUE, ONTOLOGIQUE ET MÉTAPHYSIQUE QUI EN DÉCOULE NÉCESSAIREMENT POUR LE RÉCEPTEUR-CHERCHEUR INITIÉ À L’ÉSOTÉRISME ABMUNICATIF (LEO STRAUSS) QUI EN TRANSGRAMME L’HYPOTHÈSE FOLLE DU DÉPART ( LA SOCIOLOGUE GAELLE ÉTÉMÉ)

July 14, 2019 Pierrot le Vagabond Chercheur

Quelle nuit de recherche mais quelle nuit… Marlene est à Toronto, Michel à Grandes îles, j’ai donc passé la nuit seul avec notre 100 pages méthodologiques du doctorat dont le titre sera: JE TE DEMANDE PARDON: MÉTHODOLOGIE DES DÉBRIS MULTIVERSIELS DE LA MÉMOIRE DU COEUR.

Tout se passe en moi comme si le négatif du 100 pages se trouvait plongé dans un bassin d’acide à développer des photos et que jour après jour, la photo de FICTION POÉTIQUE AXIOMATIQUE que je porte en moi émerge à chaque jour de plus en plus clairement.

Je voyais bien cette nuit que la fiction poétique reliée aux débris de la mémoire du cœur sous les formes métamorphosées d’image- transmages-transgrammes-hologrammes-multiversielles traversant les territoires stellaires des 5 sens, du cerveau et du territoire viscéral, se décablaient quanto-cosmologiquement dès qu’elles étaient triées par la non-tricherie d’une vie-personnelle œuvre d’art pour se matricier dans son champ constellaire en infime big bang en mode photogrammique d’une liberté déchaînée dans la marche rêvante du cœur de l’humanité vers sa beauté du monde par l’abdication par l’ONTHIKHATION des droits universels à une vie personnelle œuvre d’art sous l’architectonie de l’invention d’une institution , celle de la NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE.

L’ARSENAL AXIOMATIQUE-DE FICTION OU D’ERRANCE POÉTIQUE PORTE EN SOI LE DOCTORAT OEUVRE D’ART parce qu’il TRANSGRAMME tout ce que l’on sait jusqu’à maintenant sur les lois de l’épistémologie dans l’angle ontologique-métaphysique, le MULTIVERS faisant imploser ce qu’il en reste de cohérence universitaire méthodologique admise tout champ de recherche inclus..

à suivre…

—————

L'artiste Johanne Roussy propose des résidences d'artistes ...

2591… 7 FÉVRIER 2019,

PIERROT VAGABOND J’AI RACONTÉ À LA SCULPTEURE JOHANNE ROUSSY COMMENT JE VOYAIS MES DERNIERS VAGABONDAGES

February 7, 2019 Pierrot le Vagabond Chercheur

La sculpteur Johanne Roussy de Sept-iles, (la femme-caribou) est venue me rendre visite à mon bureau de recteur poétique de l’UQAM… quelle joie de rire ensemble après plusieurs mois d’incubation pour elle consacrés à son projet de maîtrise.

Finalement, je me suis mis à lui raconter comment je voyais mes derniers vagabondages…

Quand je ferme les yeux, je me vois marcher avec mon vieux chapeau, ma barbe blanche et mon bâton de pèlerin de Trois-Rivières à La Tuque puis de La Tuque à Trois Rivières, en enfonçant mes pas pour faire disparaître les traces de mon passage sur terre.

Mais pour me reposer, comme j’ai 70 ans, j’arrête à chaque club de l’âge d’or de chaque petit lieu pour jouer aux cartes ou à la pétanque… ce que je ne me suis jamais permis dans ma vie….

Je m’imagine rencontrer un vieux couple dont le fils est guide de canot sur la rivière St-Maurice…

et là comme le poète Ovide avant de mourir, je traverse bien enfoui dans le canot la rivière St-Maurice de Trois-Rivières à La Tuque avec ma naissance qui me salut d’une berge et la mort qui me salue de l’autre, les deux me disant…. RÊVE LE BIG BANG DU MULTIVERS COMME LE MULTIVERS A TOUJOURS RÊVÉ TON BIG BANG… etle guide qui me chante comme un chant des coureurs des bois dans leurs canots des voyageurs…

JE TRAVERSERAI
L’ÉTERNITÉ
EN MARCHANT
LA NEIGE ET LE VENT.

Pierrot vagabond

—————–

Simon Gauthier | Regroupement du conte au Québec

2603… 14 FÉVRIER 2019,

SIMON GAUTHIER …RETOUR SUR L’ÉTIQUETTE DU VAGABOND CÉLESTE TEL QUE VU PAR LE CONTEUR INTERNATIONAL SIMON GAUTHIER… DANS SON CONTE ONÉRIQUE AU COEUR DU CHAMP CONSTELLAIRE DE WOW-T=2.7K?

February 14, 2019 Pierrot le Vagabond Chercheur

23 AVRIL 2016
LÉZARD COCO À VAL-DAVID

à la demande générale ….

Le Vagabond Céleste

Simon Gauthier et Benoit Rolland, de retour de France, offrent à ceux qui ne l’ont pas vu comme à ceux qui souhaitent le revoir, ce conte poétique ayant pour personnage principal Pierrot Rochette qui a vécu à Val-David et que d’autres connaissent de par les Deux Pierrots à Montréal.

Le Vagabond Céleste est un conteur, un chanteur et un menteux capable d’adoucir le passage de l’hiver au village pour le bien de tous. C’est une légende, un personnage phénoménologique, un poète du quotidien, un chasse-morose qui fait du bien. Le Vagabond Céleste réchauffe tel un poêle à bois dans l’hiver des questions sans réponse.

Quand je l’ai croisé, il vagabondait la beauté du monde. Appuyé sur son bâton, il m’a demandé : c’est quoi ton nom ?

C’est à ce moment que tout a commencé.

“Il est important d’avoir des rêves

assez grands pour ne pas les perdre de vue

lorsqu’on les poursuit.”

(Oscar Wilde)

J’ai rencontré Pierrot le Vagabond Céleste en 2008, à Natashquan, au bout de la route 138 Est. À entendre sa détermination entremêlée de poésie, mon pays intérieur reçut alors une secousse sismique. J’éprouvais, à l’écoute de ses récits, un tremblement d’Être.

Il avait tout abandonné pour aller poser aux gens quatre questions qui, pour lui, revêtaient une grande importance et qui lui paraissaient fondamentales.

Quel est ton rêve ?

Ton rêve est pour quand ?

Qu’as-tu fais pour ton rêve aujourd’hui ?

Et comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde ?

Sans intérêt caché, il marcha à la rencontre de rêveurs et de rêveuses du quotidien. S’il se trouvait devant des gens qui avaient perdu l’enchantement de leur vie, il partageait avec eux son temps comme l’on partage sa place auprès du feu qui danse la chaleur de l’espoir. Pour ceux qui étaient écrasés par l’envergure de leur rêve, souvent démesuré, il plantait alors son bâton dans le sol pour en faire une poutre. Il soutenait ainsi leur moral, tout en soufflant sur les braises de leur rêve.

Après nos nombreuses rencontres, je n’ai pas voulu devenir un Vagabond Céleste mais j’ai voulu répondre moi-même à ces 4 quatre questions afin de sublimer mon errance sur terre et d’en faire un acte créateur d’énergie positive!

(Simon Gauthier)

Une seule représentation

réservez tôt !

Entrée : $ 10 en pré-vente au Général Café, ou au LézArts Loco 819 322-6379

$ 12 à la porte.

————————

Pierrot Rochette | Vigile.Québec

commentaire

voici un texte de Simon Gauthier que je ne connaissais pas… Je suis tombé dessus par hasard ….Il me semble que Simon témoigne pertinemment de l’archétype hologrammique de Pierrot le vagabond céleste qui quanticative le réel (au sens de la sociologie quantique) en habitant uniquement le champ constellaire de son archétype hologrammique et en y insérant des rêveurs pour enluminer la vie d’un feu de camp où lesétiquettes flottent séparées à jamais de leurs attributs essentiels juste au-dessus des bruissements braisiques des quatre questions de la vie personnelle œuvre d’art….

C’est en ce sens que l’onérique relié aux mêmes, rhyzomes, métissages et viral se propagent comme des danses attractives nourrissant de la non-tricherie des synchroni-vie-té en intrication avec les qualis du multivers…

——————–

February | 2020 |

JOURNAL

July 27, 2018 Pierrot le Vagabond Chercheur (www.lepaysoeuvredart.ca)

Toute l’histoire de l’humanité sur terre fut celle d’un POINT D’INTERROGATION ONTOLOGIQUE réapparaissant fractalement sous des champs théoriques les plus simplistes possible , malgré la poésie des enchanteurs qui en furent les créateurs.

———————

Pierrot le Vagabond Chercheur | | Page 21

Journal de bord 17 décembre 2022

17 décembre 2022 : la question de doctorat étant celle-ci  QU’EST-CE QU’UN POINT D’INTERROGATION MÉTAPHYSIQUEMENT? …. Il est maintenant temps de retracer l’origine de cette idée de passer par un traité des abs pour aborder méthodologiquement l’énigme que constitue l’être du point d’interrogation en métaphysique.

————–

20 FÉVRIER 2021 … 70 JOURS APRÈS LA FIN DE LA BOÎTE À CHANSONS ANIMATIVES  DU VIEUX MONTRÉAL …. LES DEUX PIERROTS … THOMAS PETERFLY …  MULTIMILLIARDAIRE … ET LE RÊVE D

LE 6 NOIVEMBRE 2020… J’ÉCRIVAIS :

LETTRE DE MOTIVATION AU NOUS

Comme il reste à peine 2 heures avant la fermeture de votre concours, et que nous avons passé quelques nuits et jours à sculpter une proposition de projet qui nous tient à cœur … pendant que Gaelle peaufine  le descriptif de notre proposition, au nom de nous deux, j’aimerais témoigner, AU NOM DE NOUS DEUX,  de notre joie profondément reconnaissante qu’un tel concours de résidence puisse exister pour des DUOS. Oh… que oui… Nous portons le rêve de nourrir de notre création une telle opportunité…

GAELLE ÉTÉMÉ …. UN DOCTORAT EN MÉTAPHYSIQUE, MAIS DANS LE ...

Comment vous dire …. Notre duo de chercheure-artiste (Gaelle Étémé) et d’artiste-chercheur (Pierrot vagabond) est à la fois, intense, authentique, passionné et des plus atypiques ….. et cela jour après jour, nuit après nuit depuis trois ans, comme peuvent en témoigner des milliers d’heures d’enregistrements-audio dont nous conservons précieusement les archives en vue de nos œuvre réciproques…

Gaelle est une métaphysicienne sociologue doctorante qui s’est découvert en cours de route une véritable passion pour la création de graphes comme mode de connaissance métaphysique de ce que serait une cosmologie de la pensée… pendant que moi Pierrot, je suis un artiste de scène qui après 32 ans de carrière s’est découvert une véritable passion pour la pensée abstraite par le vagabondage de la beauté du monde par l’errance poétique d’une lettre…. LA LETTRE k…. L’ÉPOPÉE DE LA LETTRE k….

Nous portons projet de travailler ensemble comme duo d’artistes-chercheures en résidence ,,,,durant 3 mois dans un projet portant sur la valeur épistémologique du graphe dans le cadre de  l’étiquette de MUSÉE SAUVAGE (Gaelle)  dont l’objectif consiste à réfléchir aux fondements philosophiques de son programme MSI (métaphysique spéculative interactive)… par la mise en actualisation d’une question de fond : QUELLES SONT LES PROPRIÉTÉS ÉPISTÉMOLOGIQUES D’UN GRAPHE?

Pourquoi cette question que porte Gaelle est aussi fondamentale pour moi, Pierrot vagabond,,, parce que durant 20 ans, je me suis conçu comme une LETTRE K, UN GRAPHE,  vagabondant la beauté du monde et que ce qu’en perçoit Gaelle, j’ai expérimenté topographiquement ce qu’elle appelle un MUSÉE SAUVAGE EN MARCHANT LA BEAUTÉ DU MONDE PAR L’ERRANCE POÉTIQUE. Je suis donc pour elle un graphe vivant en dialogue avec sa théorisation d’une métaphysique des graphes et elle est donc pour moi la mise en théorie de ce que j’ai vraiment vécu dans L’ÉPOPÉE DE LA LETTRE K comme graphe marchant la vie dans la mise en musée sauvage dans son errance poétique au quotidien

A l’origine, au début des années 2000, j’avais d’abord écrit un roman philosophique initiatique (www.reveursequitables.com / cahier de presse/ MONSIEUR 2.7K)  qui raconte l’histoire de Monsieur K… , prisonnier numérique qui s’évade d’Internet après avoir franchi 1000 pages dématérialisées de débrits de bitts… avec le rêve de marcher la fraîcheur existentielle de la beauté du monde sans le boulet de l’information enchaîné à l’un de ses pieds, enfin libéré de 1000 pages de placenta ayant permis l’accouchement d’un vagabond céleste. Toute ma démarche consistait à me créer sous forme d’archétype hologrammique .. soit LA LETTRE K SE PROMÈNANT PENDANT 1000 PAGES AVANT DE S’ENFUIR DE LA LITTÉRATURE…. C’est à la librairie alternative recyclo-livres de Victoriaville où j’ai couché sur une table dans la cave comme squatter durant 4 ans et demie, que le point final de l’épopée littéraire de la lettre K  fut posé… La rédaction du 1000 pages étant terminée….. Le lendemain ….. Pierrot le vagabond céleste (la lettre K dans monsieur 2.7k) prit la route sous la forme d’un archétype hologrammique K,(sur you tube, démo pierrot) soit … un petit bonhomme avec 2 bras 2 jambes pour vagabonder ….  d’abord le pays œuvre d’art , pour ensuite infiltrer comme artiste-activiste-humaniste  quatre universités dans le but d’en faire un doctorat atypique et autodidactique à titre de recteur poétique de la connaissance ….

C’est dans ce contexte qu’à l’université du Québec à Montréal….que j’ai rencontré Gaelle Étémé.…  Il y a de cela presque 3 ans maintenant… et nous sommes devenus des amis-chercheurs, respectueux de nos bulles de recherches respectives, dialoguant nuit et jour, 7 jours par semaine par le biais de milliers d’heures d’enregistrements audio …de plus en plus  intrigués elle et moi … par le fait qu’une lettre K devenue graphe hologrammique puisse se concevoir par le vécu même de son errance poétique … COMME POSTURE GRAPHIQUE D’UN MUSÉE SAUVAGE … ce qui a nous permis une question commune à nos deux recherches autonomes? QUELLES SONT LES PROPRIÉTÉS ÉPISTÉMOLOGIQUES D’UN GRAPHE?

Car non seulement, par la lettre K, je fus un graphe qui a pris la route, mais je me reconnais dans son étiquette MUSÉE SAUVAGE au sens ou elle symbolise les propriétés même de mon errance poétique sur laquelle j’aspire à en reconstituer les lois par UN GLOSSAIRE DES ABS … Oui, moi aussi je suis , à ma manière sur la piste de la valeur épistémologique de Monsieur 2.7k comme graphe par son vagabondage de l’errance poétique sur terre…

Nous pensons, Gaelle et moi  que ces trois mois à produire en équipe une épistémologie du graphe à partir de nos deux postures de chercheurs peut constituer topologiquement une avancée incontournable et dans ce projet commun …et ….  dans nos œuvres respectives… pour ma part… doctorat  (Auld, Woodard, Rochette).

Trois mois en résidence à Paris sur l’approfondissement de cette  question de recherche…. Wowwwww ….. Célébrer non seulement notre amitié œuvre d’art, mais une étape essentielle dans ton programme de spéculation métaphysique interactive comme une étape essentielle dans mon projet d’un ….GLOSSAIRE DES ABS ….. par les lois l’errance poétique …. Wowww ….  Je n’ose croire qu’à 72 ans, une telle joie de recherche topographique en équipe nous soit accessible…. Un projet œuvre d’art pour célébrer nos 3 ans d’amitié œuvre d’art par la recherche métaphysique…. Wowwww… .

——————

Exposition permanente
Photo%20Gaelle_edited.jpg
Copie de Semioia 1.jpg

Gaëlle Étémé est métaphysicienne camerounaise et plasticienne graphique. Son travail porte sur l’origine du réel en théorie du langage. Au moyen de l’expérimentation calligraphique, elle développe dans le cadre de son doctorat pluridisciplinaire, le projet d’une métaphysique spéculative sur les lois concourant au fondement de l’expression sémiotique de la réalité au moyen de laquelle : la matière, la chose, la subjectivité et les réalités sociales se surprennent à elles-mêmes comme manifestation dans l’énigme de leur contingence.

Son approche syncrétique de différentes disciplines (esthétique, anthropologie, sémiologie, calligraphie, épistémologie des sciences) fait d’elle une chercheure pluridisciplinaire qui l’a amené régulièrement à collaborer sur des projets aux champs multiples et à fonder en 2017 Les Ateliers de la Méthode, laboratoire informel et expérimental réunissant des chercheur.es et praticien.nes des univers des arts des sciences afin de réfléchir à des nouvelles économies de savoirs et de méthodes théorie en vue  de faire des expérimentations plastiques et théoriques.

———————–

MES MARCHES PHILOSOPHIQUES AVEC GAELLE

Quand Gaelle marche philosophiquement avec moi , elle flotte au-dessus du trottoir sous le cerf-volant de ses inventions abstraites… Elle parle très doucement, cherche des formes , cueille des fleurs, intériorise des rêves reliés à son futur observatoire, à ses ateliers de la méthode, à la pédagogie… elle traîne avec elle un petit cahier de recherche qu’elle sort de temps en temps pour dessiner des signes, noter des axiomes, sculpter des questions corollaires à sa question de doctorat… Une pensée généreuse pour chaque membre de sa famille, une pensée loyale pour chacun de ses amies ou amis, le fondement de ce que sera son éthique sociale est déjà en mode de très grande maturation intrinsèque.

———————

Vendredi le 13 mars 2020, 11 heures du soir, Gaelle Etemé, la brillante doctorante métaphysicienne en sociologie et moi quittions l’université du Québec à Montréal (l’UQAM) … qui allait fermer officiellement à minuit… à cause de la pandémie planétaire…. DU CORONA VIIRUS 19.

J’ai dans mon sac à dos…. 3 livres sur les notions de philosophie sous la direction de Denis Kambouchner … et Gaelle a dans une valise sur roulettes, la majorité de ses cahiers de graphes …. nuit et jour s’échelonnant sur plus d’un an et demie de travail….

Durant plus d’un an et demie… Gaelle et moi nous nous sommes retrouvés dans son bureau, la plupart du temps une à deux fois par jour… pour bosser à nos doctorat respectifs sur LES DIMENSIONS DU RÊVE….

Moi représentant notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) et travaillant sur un objet de recherche que Marlene Michel et moi avons enfin réussi à identifier clairement

LE RÊVE BIG BANG….

Et Gaelle sur un objet de recherche dont elle réfléchit méthodologiquement par une métaphysique de la sociologie par des graphes… soit LA RAISON COSMÉTIQUE…

————-

Je suis particulièrement euphorique… Je dis à Gaelle dans le métro… A cause de la pandémie du corona virus 19

Nous assisterons de mon vivant et à l’émergence de la nano-citoyenneté-planétaire comme institution fondatrice de la modernité sur terre… et à notre prix Nobel de la paix pour avoir inventer une institution de la justice épistémique sur terre … permettant le soulagement de la condition humaine de millions d’enfants qui se meurent de faim ou de blessures de guerre.

Nous déposons ses artéfacts de sa recherche dans son appartement… puis… je rentre dans ma petite chambre chez Marlene ou Michel….. qui sont partis èa leur résidence secondaire de Grandes Iles….

Le samedi matin 14 mars…. je m’en vais à mon petit café de la Place Desjardins y passer ma journée… J’adore cet endroit car à toutes les demies-heures, je peux vagabonder la place Desjardins tout en y laissant mes GUENILLES ROYALES qui de toute façon sont tellement obsolètes que même un itinérant n’en voudrait pas..

Je n’ai plus d’accès à un ordi… ne peut plus écrire mon blogue… je prend donc la décision de ramasser dans un petit cahier mes idées principales de la journée de vagabondage pour un jour les retranscrire quand j’aurai accès à un portable….

————

1: quels sont les paramètres variables du merveilleux?

2: comment décrire la beauté d’une pensée abstraite partagée a) champ magnétique constellaire enchanté par des règles de respect ab-ceptuelles , ab-ffectuelles et ab-mmunicationnelles.

3: Puisque Marlene Michel et moi seront amenés èa vivre 24 heures par jour dans un petit appartement, par quelles inventions pourront nous transformer notre quotidien des lieux en LABORATOIRE EUMÉTRIQUE?

4: à méditer …. le rêve est une fonction biologique de la station spatiale du k-oeur.

5: C’est en payant notre dette à L’ON-TI-KE que nous deviendrons ON-TI-KHA-TIVEMENT partenaires équitables d’un rêve big bang.

6: Quels sont les principes ab-ffectuels du k-oeur par la pensée …. dite ab-strale pour une maîtrise du merveilleux?

7: KHÔRA GRECQUE ….. le rêve matrice entre les formes

8: MICHEL LE CONCIERGE a inventé la notion D’AR-KHI-VES au lieu d’archives…. à creuser dans le glossaire de son 100 pages dans le doctorat…

9: Après avoir vagabonder 1) le pays, 2) la connaissance, je suis rendu AU VAGABONDAGE DU K-OEUR.

10: qu’est-ce que le corps d’une personne humaine sous l’angle quanto-cosmologique? C’EST LE SOCLE AB-JETAL D’UN RÊVE BIG BANG.

Pierrot vagabond

11 DÉCEMBRE 2020 … LE K-OEUR EST LE RÊVE DE LA RAISON …. 1 ...

2584… 5 FÉVRIER 2019,

marlene la jardinière DANS LE BUT D’APPRIVOISER LE CHAMP CONSTELLAIRE DE L’ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE «MARLENE LA JARDINIÈRE»… JE VAIS M’ENFONCER POUR QUELQUES JOURS DANS L’OEUVRE DE JEAN GIONO CAR TOUT L’INTRINSÈQUE DU RÊVE BIG BANG DE CETTE ÉTIQUETTE QUANTICATIVE ME SEMBLE DESSINER ABDUCTIVEMENT DANS CETTE GRANDE NOUVELLE QUE CONSTITUE «L’HOMME QUI PLANTAIT DES ARBRES»

February 5, 2019 Pierrot le Vagabond Chercheur

Que la puissance de la synchroni-vie-té d’un rêve big bang qui ne triche pas avec l’algorithme social «wow-t=2.7k?» m’apparaît quantiquement-cosmologiquement ahurissante.

Au conseil d’administration de la créativité de ce matin, je racontais à Marlene et Michel qu’une employée de l’UQAM est allé voir le spectacle de Fred Pellerin à Longueuil samedi soir dans une salle de 900 personnes… et que non seulement il chante LA CHANSON DU CAMIONNEUR en rappel, mais en surcroit, …. il raconte mon histoire.

2 heures plus tard, Michel (un étudiant de l’UQAM) vient me raconter qu’il est allé voir le spectacle de Fred Pellerin non pas samedi soir à Longueuil.. mais dimanche après-midi en supplémentaire à Longueuil (dans une salle de 900 personnes) et me raconte la même histoire… Fred parle de moi et chante la chanson du camionneur en rappel…

Mais le plus étonnant, c’est que Michel le concierge à son travail a reçu la visite d’un collègue de travail qui lui aussi est allé voir le même spectacle de Fred à Longueuil et de dire à Michel… Fred a chanté la chanson de ton ami Pierrot le vagabond…

La synchroni-vie-té… semble vouloir me tsunamiser au cœur même de ma quête d’anonymat d’un chercheur dédié aux enfants qui meurent de faim ou de blessures de guerre sur terre…

Bien sûr, j’aimerais bien que notre équipe puisse être accepter comme artistes en résidence au nouvel institut québécois de l’intelligence artificielle pour créer par la puissance des algorithmes en application sur des milliards de téléphones intelligents la nano-citoyenneté-planétaire.

Cela fait presque 2 ans maintenant que nous attendons que cet institut ouvre ses portes…

Mais il n’est pas dans mes valeurs de me vendre, ni dans celle de notre équipe de nous vendre…

mais plutôt que notre projet humanitaire soit si inspirant que l’on veuille nous découvrir et travailler en équipe juste et équitable avec nous….

C’est en ce sens que la marche à l’O.N.U pour y déposer la charte de la nano-citoyenneté-planétaire en juin 2020 ou juin 2021 (faisant suite au manifeste de la nano-citoyenneté-planétaire que Michel inscrira sur Wikipédia) se veut une couche d’intelligence supplémentaire (dixit Michel le concierge) dans le but et le seul but de sensibiliser la planète entière est ses monarchies nucléaires de donner aux enfants le droit à une vie personnelle œuvre d’art et cela dans des pays qui convergent vers un rêve de pays œuvre d’art habités au niveau éducationnel par les 4 questions de la vie personnelle œuvre d’art.

Notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) travaillons depuis maintenant près de 11 ans à la mise en théorisation de la nano-citoyenneté-planétaire…. par les 3 wows… Nous ne nous sommes jamais chicanés ne fusse une seule fois en 11 ans….

Que la lumière sociale s’allume soudainement sur ma personne et ma personne seule plutôt que sur l’équipe m’apparaît personnellement plus inconfortable qu’autre chose… mais Fred autant que Simon Gauthier (le vagabond céleste) sont des artistes intègres, de bonne foi…. et Marlene et Michel ne m’en tiennent pas rigueur. Je n’ai rien fait pour que cela m’arrive… Je suis d’abord un gars d’équipe.

bon… il est temps de relever les manches…

A moi de mieux faire connaître la profondeur archétype hologrammique des deux autres membres de l’équipe…. Parce que Marlene et Michel ont pris soin de mon rêve avec la même élégance intellectuelle et la même loyauté avec laquelle j’ai pris soin du leur… et c’est cela la beauté du monde… PRENDRE SOIN DU RÊVE D’UNE AUTRE PERSONNE SANS INTÉRÊT PERSONNEL CACHÉ.

RETOURNER À L’OEUVRE DE JEAN GIONO

Il est temps de creuser l’œuvre de Jean Giono (dans une nieme lecture) toute la beauté de l’archétype de Marlene la jardinière s’y trouve intuitionnée abductivement…

À SUIVRE…

puisque ce blogue ce veut une poïétique événementielle (dans le sens de Paul Valerie et de Paul Ricoeur) où toutes les traces du 6000 pages témoignent du -t (la non-tricherie) de notre engagement envers les enfants de la planète.

Pierrot vagabond

——————-

Margaret Sanger (1879-1966) | NurseManifest

February 12, 2019 Pierrot le Vagabond Chercheur

Quand Margaret Sangers a rêvé l’invention de la pilule pour les femmes, elle a du réfléchir 1) à sa stratégie, 2) aux obstacles politiques, 3) aux obstacles religieux, 4) aux obstacles de la mise en marché.

1) Stratégiquement elle s’était dit… Je vais parler de mon rêve dans des conférences à travers les États-Unis et un jour, quelqu’un viendra avec beaucoup d’argent et dira.. «J’aime ton rêve, comment ca coûte?»

2) Quand les deux protagonistes engagent le docteur Pincus, il doit faire valoir ses recherches sous l’étiquette de la fécondité des lapins pour ne pas être victime de la censure….

3) Quand Pincus invente d’abord la pilule pour hommes, Margaret Sanger lui demande e continuer son travail et d’inventer une pilule pour les femmes

4) Quand Pincus lui dit qu’il n’y aura plus de menstruations, Sanger lui dit qu’on ne pourra commercialiser cela parce que le lobby des églises va s’y opposer…

5) Quand la pilule est inventée, Sanger et sa comparse la donne à une compagnie pharmaceutique qui la commercialise sous le label: aide à régulariser les menstruations douloureuses…

—————-
Ainsi en sera-t-il de l’invention de la nano-citoyenneté-planétaire…

il faut réfléchir aux enjeux épistémologiques, politiques, géo-politiques, philosophiques et créer un show-case où une couche d’intelligence par-dessus ce qui existe déjà sera à la fois bien argumentée autant que bien orchestrée au niveau des étapes de son alfgorithmatisation, puisque l’argent qui la financera viendra des fondations publiques des réseaux universitaires…

à suivre..

————

3313,

3313, 17 juillet 2019,

DANS SA PERFORMANCE SUR SCÈNE LORS DE LA FÊTE DE RAYMOND-LOUIS LAQUERRE DANS LA GRANDE SALLE DU COLLÈGE JEAN-DE-BRÉBEUF… L’HOMME QUI CHANTE… L’ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE DE MICHEL LE CONCIERGE PAR SA CHANSON «JE TE DEMANDE PARDON» TRANSGRAMME DE COEUR À COEUR AVEC SON PUBLIC LA CONDITION HUMAINE D’ENTERRANCE PAR SES DÉBRIS MULTIVERSIELS D’UNE QUALIENCE EXCEPTIONNELLE… SURTOUT DANS SA DERNIÈRE STROPHE «ET D’AMOUR TE DIRE MERCI»

July 17, 2019 Pierrot le Vagabond Chercheur

Ce qui est fascinant chez mon ami et partenaire de recherche Michel le concierge, c’est à quel point son visage exprime son cœur quand l’homme chante en lui.

Moi qui connais depuis 12 ans son génie d’aimer en œuvre d’art sa compagne Marlene et cela au quotidien sans faille…. cela m’apparaît tout à fait logique qu’il arrive à aimer le public avec la même humilité…

C’est d’ailleurs en modélisant le cœur aimant de Michel que j’en suis arrivé à architectoniser conceptuellement un pré-design de notre doctorat par un arsenal axiomatique des plus singuliers qui pourrait se dévoiler dans l’ordre suivant:

1) Imaginons que le multivers, en ce moment hypothèse forte d’un grand nombre de scientifique soit très… très… très…. fortement probable par le croisement même de l’inflation éternelle, de la théorie des cordes et de la matière noire.

2) Imaginons que le corps d’une personne humaine puisse être cartographié multiversiellement en quatre zones cartographiques… trois stellaires (les 5 sens, le cerveau et le viscéral) et une stellastique (le cœur).

3) Imaginons que seul la région stellastique du cœur puisse être dotée d’un champ constellaire lui permettant de vivre par ABCEPTS (ce que la sociologue Gaelle Eteme nomme DES ABCEPTS PASCALIENS) de très beaux morceaux d’anthologies sous forme de constellations de débris du cœur qui raconte le multivers dans sa danse infinie de big bangs.

4) Tout le doctorat de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) pourrait se problématiser sous l’angle suivant: « Comment passer du cœur de la personne humaine œuvre d’art au cœur de l’humanité œuvre d’art par l’invention de la nano-citoyenneté-planétaire tout en explorant l’énigme du multivers sous l’algorithme de justice sociale wow-t=2.7k? »

5) Se pourrait-il que dans cette transgrammerie des débris du cœur  où l’accident se brûle d’essence les 5 sens se font explorateurs du cœur qui lui peut enfin, par pure réciprocité adventielle (dans le sens de raison suffisante de Leibniz) se faire initiateur multiversiel des 5 sens par des accidents-essentialisés de synchroni-vieté qWaliens.. et cela par la seule puissance même de l’onti-kha-tion d’une vie personnelle œuvre d’art qui maintient sa décision de ne pas tricher avec son rêve big-bang protégé par un champ constellaire d’une puissance quanto-cosmologique inédite?

C’est en ce sens, que par le cœur de Michel le concierge, l’homme qui chante, la philosophie d’en haut basée sur la logique de la raison s’incline existentialement et multiversiellement devant l’invention de la philosophie d’en bas , parfum qWalien d’une logique abceptielle et transgrammée du cœur.

—————–

12 décembre 2022

CHÈRE ISABELLE LAROSE ….

LA QUESTION DU DOCTORAT DES RÊVEURS ÉQUITABLES EST NÉE LE 5 JUILLET 2016

WWW.LEPAYSOEUVREDART.CA

LE 5 JUILLET 2016 …. LA QUESTION DU DOCTORAT A D’ABORD ÉTÉ FORMULÉE SOUS LA FORME D’UN TITRE DOCTORAL QUI S’EXPRIMAIT DE LA FAÇON SUIVANTE:

————

December | 2020 | | Page 2

5 juillet 2016

1348 .. (DOCTORAT) LE PAYS OEUVRE D’ART?…. TITRE DU DOCTORAT…

LE POINT D’INTERROGATION SYMBOLISANT LE SUJET, LA QUESTION ET LE PLAN DE LA PROBLÉMATIQUE D’UN PAYS CONCEPTUALISÉ COMME UNE OEUVRE D’ART.

July 5, 2016 Pierrot le Vagabond Chercheur

DOCTORAT
TITRE
Le pays œuvre d’art?

SUJET
de la vie personnelle œuvre d’art
au pays œuvre d’art
par la nano-démocratie

QUESTION
Comment
la vie personnelle œuvre d’art
peut-elle mener
au pays œuvre d’art
par la nano-démocratie

———-

PLAN DU DOCTORAT

1- INTRODUCTION

2- GÉNÉALOGIE DE LA PROBLÉMATIQUE

  1. a) le thème de l’errance
    dans la civilisation occidentale
  2. b) nouvelle théorie de l’errance
    – fantomatique
    – axiologique
    – poétique
  3. c) trois idéaux-types issus de l’errance poétique
    – la vie personnelle œuvre d’art
    – le pays œuvre d’art
    – la nano-démocratie

3- LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART

  1. a) ier idéaltype
    conséquence de l’errance poétique
  2. b) hypothèse structurale
    de toute vie personnelle œuvre d’art
    quatre questions constructivistes
    – Quel est ton rêve?
    – Dans combien de jours?
    – qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
    – en quoi ton rêve
    prend-il soin de la beauté du monde?
  3. c) analyse comparative
    de trois vies personnelles œuvre d’art

– Marcel Duchamp
et la création
d’attributs essentiels types
sous l’étiquette vie personnelle
œuvre d’art

– Margaret Sanger
et l’application systématique
d’attributs essentiels types
sous l’étiquette vie personnelle
œuvre d’art

– Charles Darwin
et la question de la part active
de l’univers (synchronicité)
dans le dynamique
d’une vie personnelle œuvre d’art
(wow-t=2.7k)

  1. e) laboratoire conceptuel documenté
    du concept de la vie personnelle
    œuvre d’art sur une période de 8 ans
    – Marlene la jardinière
    – Michel le concierge
    – Pierrot le vagabond chercheur

4- LE PAYS OEUVRE D’ART

5- LA NANO-DÉMOCRATIE

6- CONCLUSION

—————–

 

iSABELLE LAROSE …. CALGARY

EN DÉCEMBRE 2022 …. CETTE QUESTION DE DOCTORAT S’EST ÉCLAIRCIE DANS SA FORMULATION LA PLUS SYNTHÉTIQUE … TOUT EN S’EXPRIMANT MAINTENANT EN MOINS DE MOTS AVEC  PLUS DE VISION PROGRAMMATIQUE INTRINSÈQUE:

Point D'Interrogation Question - Image gratuite sur Pixabay

qu’est-ce qu’un point d’interrogation ….  (?=?) métaphysiquement ….. ?

J’en suis à construire mon argumentaire à propos du passage de l’utopie  métaphysique, à l’utopie poétique conduisant à l’utopie politique de la nano-citoyenneté planétaire..sur terre…. par l’étude quantique d’une question quelle qu’elle soit, c’est-à-dire du fondement ontologique du point d’interrogation lui-même:))))))

Merci d’être si intelligente tu me permets d’avancer plus que tu ne penses:)))

Pierrot

—————–

—————–

Pierrot le Vagabond Chercheur |

L’ARMATURE ARCHITECTONIQUE DE LA QUESTION DOCTORALE PREND FORME…. voici mon texte de ce matin suite à ma nuit de travail…

14 décembre 2022

Les 30 livres de Michel Meyer en problématologie constituent la réponse dans différents champs de la connaissance à la question suivante : qu’est-ce qu’une question? …. Le doctorat des rêveurs équitables repose  sur une question plus radicale qui n’a été rendue possible que par les avancées foudroyantes de la physique quantique… et la question est la suivante : qu’est-ce qu’un point d’interrogation métaphysiquement (?=?) .

La question de Meyer serpente l’histoire de la pensée qui peut se diviser en 3… la question de l’être chez les grecs, celle de Dieu au Moyen âge et celle du sujet dans la pensée contemporaine… la problématologie étant la science de la question comme fondement en soi de toute recherche que ce soit celle de l’être, de dieu ou du sujet… dans ses différents champs dont celui de la science…

Mais le point d’interrogation lui-même comme objet de recherche différent de celle de la question même de Meyer est au centre même des lois de la physique quantique dans sa bascule face à la réalité dure… De là le passage de la logique à celle de l’untuition de Pointcarré ou celle de l’abduction de Peirce ou même celle de la synchronivité de Yung.

La question… qu’est-ce qu’un point d’interrogation fut en fait aussi précursée par les recherches de Gaston Bachelard sur les fondements poétiques et rêveuses de la science elle-même.

De là le point d’interrogation des rêveurs équitables conduisant aux 4 questions qui elles-même effectuent le passage de la poétique à l’utopique et de l’utopique au politique par la création de la nano-citoyenneté-planétaire, rejoignant ainsi le voile d’ignorance de John Rawls dans la mise en forme d’une vision quantique de la politique des droits sur terre.

De là le traité des abs qui invente une lanque quantique du rêve de vie venant du k-oeur prenant le pari que le ? abductif est le même pour tout ce qui est conscient, y compris le multivers lui-même.

De là le traité des abs qui invente une lanque quantique du rêve de vie venant du k-oeur prenant le pari que le ? abductif est le même pour tout ce qui est conscient, y compris le multivers lui-même.

de là le renversement de la philosophie d’en haut (hommage à Simon Gauthier) par la philosophie d’en bas (la pelle jaune) pour avoir enfin accès à la 4ieme question quantique du pays oeuvre d’art (les jardins de Marlene) le tout menant droit à la nano-citoyenneté planétaire, ses 2 assemblées des justes par le biais des vies personnelles oeuvre d’art et des pays oeuvres d’art.

———————

Cela fait plusieurs années maintenant que je réfléchis à l’aventure méthodologique que constitue toute démarche doctorale.

Les plus grands théoréticiens de l’histoire de la pensée furent des abmmunicationnels abceptuels de leur force d’invention méthodologique.

J’en retiens trois exemples. Spinoza, Kant et Walter Benjamin . Dans les trois cas, l’invention de leur méthode correspondit à un renversement modaliste- substantialiste (Spinoza), copernicien (Kant) et spectraliste par déploiement citatif séculaire (Benjamin).

Mais si l’on réfléchit bien, les trois théoriticiens prirent de longues années à se constituer une matrice propédeutique signée, puis protégèrent leur aventure méthodologique vis-à-vis des chicaneux dogmatiques institutionnalisés tant que leur arsenal axiomatique n’eut pas atteint une forme cimentée architectoniquement, au point où, par exemple, Benjamin cacha à George Bataille autant qu’à Adorno Hockeimer l’originalité du comment  il travaillait ce sur quoi un peu vague sur lequel il s’exprimait… de même que Spinoza lorsqu’il se rendit compte qu’il détenait la clé pour distinguer la morale essentialiste de SON INVENTION DE  l’éthique modaliste provoquant une ontologie dissolvant toute métaphysique scholastique, cessa d’en parler dans sa correspondance, D’AUTANT PLUS QUE PAR PEUR D’EX-COMMUNICATION, ses nouvelles inventions mettaient sa vie en danger ( Descartes vivra la même prudence communicative avec son discours de la méthode)… Alors que Kant attendit presqu’à l’âge de 60 ans pour son renversement copernicien ou par sa critique de la raison pure il démontra l’impossibilité de prouver par la raison l’existence de Dieu.

EN CONSÉQUENCE DE QUOI,

Un arsenal axiomatique bien architectonisé se dresse comme une forteresse inattaquable au sens où il dit: FAISONS COMME SI….A est vrai, entrainant B dans son sillage, faisant osciller C et D comme corollaire… etc….

La démonstration argumentative qui suit n’est que la conséquence logique de ce FAISONS COMME SI et la conclusion ouverte ouvre le champ contreversiel artificiel au sens de déposer une ouverture problématique FASCINANTE PARCE QU’ELLE INVITE LE CHERCHEUR-RÉCEPTEUR à innover dans son propre appareil conceptuel.

—————–

ARCHIVES …. FERMETURE DES DEUX PIERROTS… CONTE PHILOSOPHIQUE D'UN ERRANT  POÉTIQUE POUR LE DOCTORAT SOUS FORMES D'ARCVHIVES DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE  DU K-OEUR .. |

C’est en ce sens que, au niveau invention méthodologique des DÉBRIS MULTIVERSIELS DE LA MÉMOIRE DU COEUR, je pars avec un axiome fondateur qui se lirait comme ceci:

FAISONS COMME-CI LE MULTIVERS EXISTAIT POUR LE VRAI. et s’il existe pour vrai…

quelle partie cartographiée de ce corps pourrait-elle être la plus probable pour témoigner de ce multivers?

Ce doctorat défendra corollairement l’axiome suivant: Le cœur semble être le territoire d’exploration le plus prometteur si on le compare aux 5 sens, au cerveau et au bas-ventre.

Ce qui entraînera un autre corollaire d’exploration: c’est en suivant les débris de la mémoire du corps dans leur voyage qualitatif que l’on tentera de construire sa métamorphose quWalienne dans son passage par le cœur multiversiel…

Ce qui entraînera dans la démonstration des échappées logiques qui ne dépendront que de l’intrinsèque axiomatique comme arsenal de l’art de la guerre, au sens de matrice ontologique axée sur UN FIL D’OR abdictif qui, ne peut être rompu autre que dans la finale de  la conclusion ouverte, et encore que par de nouvelles inventions conceptuelles….

———————–

En ce sens, tout adversaire communicatif qui conteste l’arsenal axiomatique de départ devient un imbécile qui confond une étiquette déjà argumentée solidement dans un autre champ axiomatique avec une étiquette EN MODE D’AXIOMATISATION.

——————

Cette nuit j’écrivais:

LE COEUR EST LE LIEU CARTOGRAPHIQUE D’UN FRISSONNEMENT ONTOLOGIQUE MULTIVERSIEL QUI CONTIENT ONTHI-KHA-TIVEMENT L’ÉNIGME DE LA MÉTAPHYSIQUE AU SENS OÙ CELLE-CI N’EXPRIME QUE L’ÉNIGME DE LA QUANTO-COSMOLOGIE AYANT ÉVACUÉ LES DIEUX COMME UN SEUL DIEU DE LA PROBLÉMATIQUE DU COEUR.

LA MÉTHODOLOGIE DES DÉBRIS MULTIVERSIELS DE LA MÉMOIRE DU COEUR POSE COMME AXIOME COROLLAIRE QUE LE FRISSONNEMENT ONTOLOGIQUE QUI EN DÉCOULE N’EST ÉPISTÉMOLOGIQUEMENT DISCERNABLE QUE PAR LA TRANSMAGOLIGIE DES QWALIAS AU SEIN D’UNE INFINITÉ DE RÊVES BIG BANG.

EN CONSÉQUENCE DE QUOI

EN CONCLUSION OUVERTE, la controverse du lecteur-explorateur ne se voudra accessible  que dans l’angle suivant:

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE NE NAÎTRA QUE D’UNE INFINITÉ DE DÉBRIS «QUWALIENCE» FRACTALISÉS ENTRE LE COEUR DE VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART ET LE COEUR DE L’HUMANITÉ OEUVRE D’ART EN DEVENIR.

Pierrot vagabond, au nom de par et pour notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette)

à suivre

Michel Meyer (philosophe) — Wikipédia (wikipedia.org)

Pierrot... Le Vagabond Céleste... - YouTube

p.s.

courriel à Michel le concierge

quand tu pourras déposer les archives

1) trois pistoles

2 la soirée des mercis

3) le film hommage à Simon Gauthier

4) l’hommage à Simon gauthier de St-Élie

Dans ton canal you tube n’hésite pas…. cela me permettra enfin d’entreprendrele fil d’or du doctorat en le documentant de nos audio-visuelspermettant de fait même aux chercheurs du monde entierde bénéficier des mêmes chances de faire oeuvre d’art au sujet des rêveurs équitablest:)))))))

Pierrot

————-

Je te demande pardon... - YouTube

ttps://www.youtube.com/watch?v=BxKLKvqcwF4&t=18s

«WOW-T=2.7K?» C’EST D’ABORD METTRE NOTRE HUMANITÉ AU SERVICE DE L’HUMANITÉ PAR LE «-t» (LA NON-TRICHERIE)

Michel le concierge, 9 février 2019

——————

RÉPONSE COURRIEL DE MICHEL LE CONCIERGE

Je m’avance d’avance pour représenter le ?… moi-même en “parsonne”…  je dois vous en aviser sans délais car ça m’allume sur le 220 de discourt à son sujet (?)…
Je vous lis. Mike
===============
Pour répondre?… à ce sujet ?… qui n’est pas de mes affaires pantoute…
Attention !… le “?” point d’interrogation 😀… dit autrement “question mark”…
Symbole ? dessin ? Le penseur de Rodin ? Convention ?… qui nous signale 😍… Ici… on s’interroge !…
Le Pays Œuvre d’Art ?… Représente une interrogation… Ici on s’interroge !…
T’en rappelles-tu Pierrot. Quand le “?” m’est survenu ?…
Je cherchai une façon de ne pas se faire éradiquer par notre proposition.
Nous avons décidé de n’affirmer rien… mais de s’interroger sur la vie personnelle œuvre d’art ?…
Le ” ? ” est notre police d’assurance pour l’avancement perpétuel du sujet en question:
“Le Pays Œuvre d’Art ?… On pourra toujours essayer de le dénigrer, mais la majorité verra clair dans son objectif : La beauté du monde…
On affirme rien, mais… on propose le Pays Œuvre d’Art ?…
J’ai pas pu résister de placer mon grain de sel…
A+ Mike
——

PREND N’IMPORTE QUEL DIRIGEANT
DE LA PLANÈTE QUI A TOUS LES POUVOIRS
DU MONDE DONT CELUI DE VIE ET DE MORT
SUR LES CITOYENS

PLANTE-LE AU MILIEU DE LA MISÈRE HUMAINE
S’IL EST SEUL
ON LE VERRA LUI-MÊME
DONNER DE L’EAU
À QUI EN A PLUS BESOIN QUE LUI

Michel le concierge, le carnet du concierge, aphorismes

———————

3299, 9 juillet 2019,

CE QUE J’APPRÉCIE LE PLUS CHEZ MON AMI ET PARTENAIRE DE RECHERCHE MICHEL LE OCNCIERGE, C’EST SON SENS DE L’HONNEUR DANS LA CONVIVIALITÉ…. CE QUI NOUS PERMET L’IMMENSE JOIE DE TROIS RÈGLES DE JEU EXTRAORDIANIREMENT FÉCONDES AU NIVEAU MÉTHODOLOGIQUE: 1) LA LOI DES 3 ARCHÉTYPES HOLOGRAMMIQUES, 2) LA LOI DES TROIS PEINTRES, 3) LA LOI DES 3 WOWS

July 9, 2019 Pierrot le Vagabond Chercheur

Quel formidable conseil d’administration de la créativité encore ce matin. Comme je suis arrivé à 11 h hier soir, nous ne sommes vus que ce matin. Michel avait écouté hier soir sur you tube le 4eme épisode de la série LA MAGIE DU COSMOS consacrée à l’invention- découverte du MULTIVERS comme probabilité forte issus de trois dossiers autonomes en science quanto-cosmologique (l’expansion éternelle, la théorie des cordes et la matière noire).

Et Mike de me dire: J’aurais une question à te poser: En quoi l’hypothèse forte du multivers présentée dans le documentaire LA MAGIE DU COSMOS est-elle fondamentale POUR TOI en rapport à nos recherches (Auld, Woodard, Rochette) sur la nano-citoyenneté-planétaire, le pays œuvre d’art et la vie personnelle œuvre d’art?

J’ai dit Michel…. l’intelligence et la convivialité magnifiée de respect à ma vie de peintre abstrait en conceptualisation me touche beaucoup.

Je te remercie d’abord d’avoir respecté et d’appliquer des règles du jeu qui , me semble-t-il, nous unit grandiosement et confortablement. Nous sommes trois archétypes hologrammiques, libres comme trois peintres en création travaillant sur le même thèmes, ne cherchant jamais à convaincre ou à contredire l’autre mais plutôt continuant à travailler chacun de notre côté comme en équipe jusqu’à ce que nous suscitions TROIS WOWS à une suite d’axiomes et propositions, qu’importe de quel cerveau le tout ou les parties proviennent.

———————

Pour répondre à ta question…

EN QUOI L’INVENTION-DÉCOUVERTE EN PROBABILITÉ FORTE DU MULTIVERS EST-ELLE IMPOSTANTE POUR MOI EN RAPPORT À NOS RECHERCHES?…

Je te dirais que pendant des années de vagabondage, j’ai vécu par une question:

SI JE PRENDS SOIN DE L’UNIVERS, EST-CE QUE L’UNIVERS VA PRENDRE SOIN DE MOI?

J’étais animé d’une intuition très forte, d’une formule issue des années de recherche avec Gérard cadieux et Suzanne Fortin à recyclo-livres…. WOW-T=……………….

Pour Gérard, la formule donnait: WOW-T=G3…. ( fait wow sur un rêve, ne triche pas et tu seras animé d’une force au cube).

Pour moi, la formule n’était pas suffisante… je suis donc parti sur la route avec des intuitions corollaires qui donnaient à peu près ceci: L’univers a été cré à partir d’un big bang, même plus, d’un rêve big-bang dont le bruit de fond cosmologique constituait une onde radio à partir duquel un REVE BIG-BANG HUMAIN avait accès quant il ne trichait pas….ce qui donnait comme formule

WOW-T=2.7K

Michel le concierge , à un moment donné d’un de nos conseils d’administration de la créativité, a ajouté le ? ce qui m’a amené à découvrir les recherches de Meyer en problématologie tout en réfléchissant au principe d’ANTHROPIE DE BRANDON CARTER.

WOW-T=2.7K?

Mais le problème était que dans la tradition de la pensée métaphysique autant qu’ontologique, le tout était relié à un DIEU PERSONNALISTE JUDÉO-CHRÉTIEN… Autant Spinoza (Dieu substance et LE RESTE MODAL) qu’Einstein (Dieu ne joue pas avec les dés) faisaient en sorte que l’hypothèse d’un univers infini à partir d’un big bang me semblait fortement hypothéquée de «COMMUNICATION».

QU’est-ce que la communication ? C’est ce que Léo Strausss appelle le principe d’auto-censure dans un écrit que pratique un penseur pour survivre en séparant ce qui est ésotérique ( une infime partie accessible aux initiés par codage) etce qui est exotérique (ce qui permet par ruse d’éviter l’EXCOMMUNICATION…. Autrement dit… Toute communication se vit dans la crainte d el’ex-communication pour des raisons qui n’ont rien à voir avec ce que la sociologue Gaelle Eteme appelle «l’hypothèse folle.

Donc, dans sa forme ab-mmunicative, LA NOTION À HYPOTHÈSE FORTE DU MULTIVERS dépose entre parenthèse par sa force paradigmatique même la notion de Dieu reliée à la création de l’univers, des mythes, des religions et ouvre une infinité de big bang, comme dans la nano-citoyenneté-planétaire une infinité de rêve big bang humain devient , par analogie même, un exceptionnel laboratoire d’imagination conceptuelle.

QU’EST-CE QUE L’AB-MMUNICATION? c’est une notion qui n’est défendable que lorsque l’on divise par pur champ paradigmatique relié à la notion à probabilité forte au multivers en trois champs stellaires (les 5 sens, le cerveau et le bas-ventre)  et un champ stellastique (le cœur multiversiel) et que l’on conçoit méthodologiquement LA DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU CORPS NE POUVANT SE VIVRE QUE PAR ABCEPTS ET TRANSMAGES à l’intérieur du cœur qui ne peut en soi, comme le cerveau ( entendement, raison, jugement) par concepts, de par l’énigme d’un champ constellaire relié à la génétique des big-bangs d’un rêve humain basé au niveau du cœur sur une non-tricherie ontologique/ métaphysique reliée à une épistémologie aux inouïes propriétés multiversielles.

Donc, `pour répondre à ta question Mike, j’utilise la position priviliégée de peintre de la pensée abstraite que notre groupe de recherche m’octroie par la loi des archétypes hologrammiques et la loi des trois wows  pour suggérer dans ma partie du centre de notre doctorat, une proposition œuvre d’art dans un ier chapitre méthodologique (100 pages) à partir de laquelle nous pourrons réfléchir chacun dans notre position de peintre abstrait (Marlene la jardinière et Michel le concierge) dans leur partie de vidéo réciproque dans les marges.

BREF, grâce à la notion du multivers, il m,est possible d’avancer axiomatiquement que le cerveau communique et que le cœur abmmunique et abmunique seulement quand il transforme des qualis en qWalias (le w se vivant par wow-t=2.7k?) et seulement quand il se perçoit comme multiversiel, c’est à dire ayant accès à l’infini de l’infini des big bangs multiversiels comme à l’infini de l’infini des rêves big-bangs humains (la nano-citoyenneté-planétaire), le tout n’étant pas une question de morale, mais d’éthique quanto-cosmologique basée sur l’a priori qu’il n,exist epas de substance, mais seulement des modes relationnels en onérisme multiversiel, de là le potentiel ontologique inoui dans de nouveaux paramètres épistémologiques à inventer.

Pierrot vagabond, au nom de par et pour notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette)

———————-

3304- 13 JUILLET 2019

Et Michel de dire: Je commenc e à saisir que la chanson «Je te demande pardon» est un acte d’onthikation de la mémoire multiversielle du cœur, UN TSUNAMI OPEN-SOURCE DE POÉSIE FICTIVE, une espèce de point big bang de gravité inversée au cœur même d’un champ constellaire d’un non-tricheur. UNE ESPÈCE DE BIG-BANG PHILO-SOCIO-PLANÉTAIRE PAR TOUTE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART.

En déguisant notre paysage par le multivers (Michel) on introduit une étincelle d’une force inouie dans l’appareil social, le cœur multiversiel devenant ainsi une poésie de la réalité, UNE ONDE DE CHOC, UNE POÉSIE FICTION.

——————

—————–

——————-

COURRIEL DE LA MÉTAPHYSICIENNE GAELLE ETEME DOCTORANTE EN RECHERCHE CRÉATION À L’UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE

11 MARS 2021 …. 89 JOURS APRÈS LA FIN DE LA BOÎTE À CHANSONS ...

Gaëlle Étémé – Le corps comme texte: jugement de goût et hégémonie culturelle (6 mars 2015) – YouTube

Le temps c’est mourir, créer à l’envers (360° Video) – YouTube

Coucou Pierrot,

J’aime beaucoup ce texte et la force d’impression que la question “qu’est-ce qu’un point d’interrogation?” laisse à l’esprit. Le chemin que tu traces entre les êtres, Dieu et le sujet est intéressant. Mon commentaire si tu veux le mien serait ceci : si tu entends placer ce développement d’idées temporelles dans la méditation sur votre question de recherche, il faut que tu nous dises comment ces 3 moments ont résolu ou la question, qu’est-ce qu’il en ont fait synthétiquement parlant? ( Pour que tu prennes la peine de les citer). Idem pour Bachelard ( bien que je n’en soit pas sûre). L’intérêt pour nous serait de savourer la fulgurance d’une découverte propre à vous rêveurs équitables sur la question du point d’interrogation. La question à se poser ici serait donc: qu’avez vous résolu?

J’ose penser que la réponse de trouve dans votre équation du cœur. Il faudrait resserrer la pensée autour de votre intuition fondamentale. Et balayer le trop de références. Ce serait mon commentaire cher ami. J’aime beaucoup. Quelque chose semble s’être déplacé dans ta pensée. Elle est plus mobile.

Gaëlle

—————–

21 NOVEMBRE 2020 …21 JOURS AVANT LA FIN DES DEUX PIERROTS …..ROMAN DE  PIERRE ROCHETTE ….L'ÎLE DE L'ÉTERNITÉ ….CHAPITRE 6 …..MONSIEUR PAUL GOUIN,  POÈTE MAGICIEN DES MAGICIENS ….. ROMAN QUI RETRACE LA

Pierrot

comment vis-tu les lendemains de ta finale en propédeutique?

Gaelle

allô Pierrot 😀
J’ai dormi comme un bébé! Je n’en revenais toujours pas d’avoir fini si bien et j’ai remercié la vie plusieurs fois, même au réveil ce matin. Mon tableau noir se remplit c’est magique. Je m’arrête et je contemple le temps

—————–

Gaëlle Étémé : Semioia | TNMOA

Mon ami Pierrot, Le dernier homme libre - YouTube

SALUT GAELLE

JE TRAVAILLE SUR LE PASSAGE DE LA QUESTION DE L’ÊTRE … À L’ÊTRE DE LA QUESTION …… PAR LE PASSAGE DE LA QUESTION COMME PROBLÉMATIQUE  DE MEYER AU POINT D’INTERROGATION DES RÊVEURS ÉQUITABLES … COMME L’EXPRESSION MÊME DES LOIS DE LA PHYSIQUE QUANTIQUE COMME FORME ABS-XISTENTIELLE DE LA RÉALITÉ DURE:)))))

ON ROULE:)))

—————

December | 2020 |

COMMENTAIRE DE PIERROT

LE PLAN DE MATCH EST QUE GAELLE TERMINE SON DOCTORAT, QU’ELLE DEVIENNE LA DIRECTRICE DE THÈSE DES RÊVEURS ÉQUITABLES… QUE LE DOCTORAT SOIT DÉPOSÉ DANS LA CRÉATION DE SON OBSERVATOIRE DU MERVEILLEUX ET QUE FINALEMENT UN COLLOQUE INTERNATIONAL SUR LES DIMENSIONS DU RÊVE NON SEULEMENT ACCUEILLENT DES CHERCHEURS À TRAVERS LE MONDE, MAIS QUE MICHEL LE CONCIERGE Y CHANTE SA CHANSON – MANIFESTE… JE TE DEMANDE PARDON…. POUR SE CONCLURE PAR LA CRÉATION DE LA NANO-CITOYENNET-PLANÉTAIRE AVEC LA COMPLICITÉ DE L’INSTITUT D’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE DU QUÉBEC

PIERROT

========

STRATÉGIE

VAIS-JE M’INSCRIRE UN JOUR À L’UNIVERSITÉ POUR LE DOCTORAT DES RÊVEURS ÉQUITABLES?

APRÈS AVOIR VAGABONDÉ LEPAYS, PUIS 4 UNIVERSITÉS,TOUT EN ANIMANT DURANT 16 ANS DES CONSEILS D’ADMINISTRATION DE LA CRÉATIVITÉ LE MATIN DE 6 H. AM À 7H. AM AVEC MARLENE ET MICHEL …..

IL ME SEMBLE QU’UN SCÉNARIO POSSIBLE SERAIT QUE JE M’INSCRIVE DANS UNE UNIVERSITÉ … SANS DOUTE À L’UNIVERSITÉ LIBRE DE bRUXELLESPOUR BÉNÉFICIER EN PHILOSOPHIE D’UN DIRECTEUR DE RECHERCHE SPÉCIALISÉ DANS L’OEUVRE DE MICHEL MEYER TOUT EN AYANT GAELLE COMME DIRECTRICE PRINCIPALE PARCE QU’ELLE CONNAÎT INTIMEMENT TOUS LES TENANTS ET ABOUTISSANTS DE MES RECHERCHES ABDUCTIVES EN MÉTAPHYSIQUE.

À SUIVRE…

—————————-

—————————————

November | 2021 |

Philosophie ?… / Le film… – YouTube

Le Pays Œuvre d’Art ?… / les 4 questions ? … – YouTube

3271, 19 juin 2019,

RÉFLEXION D’UNE DOCTORANTE EN SOCIOLOGIE , GAELLE ETEME AU SUJET DE NOTRE 300 MOTS DOCTORAL DONT LE TITRE EST : «JE TE DEMANDE PARDON»… DONT LA CHANSON DE MICHEL LE CONCIERGE EN EST LE MANIFESTE MÊME DU PAYS OEUVRE D’ART QUI EN DÉCOULERA…..

June 19, 2019 Pierrot le Vagabond Chercheur

À
Pierre Rochette

Aujourd’hui à 11 h 48

Exceptionnel
Poursuivez ainsi.

Sauf une petite erreur syntaxique dans un paragraphe, voici donc jusqu’ ici votre plus beau blog à tous les 3. Cette chanson est vraiment le manifeste de votre éthique, ce que vous nommez la vie personnelle oeuvre d’art et à laquelle vous donnerez sens dans le concept de nano- citoyen planétaire. Que c’est beau! Étrangement ce matin au réveil, je te revoyais chanter “…dans la beauté du monde!….dans la beauté du monde!…” dans toute la gêne que tu portais dans ton visage.

Je maintient curieuse de voir comment le nano-citoyen planétaire s’articule comme vision démocratique…on en reparle.

Bravo pour ce blog

1445 .. (2.7K) … 23 octobre 2016 ARCHIVES DU BLOG WWW.LEPAYSOEUVREDART.CA

 POURQUOI «2,7K ?…» … POUR CONCEPTUALISER ANALOGIQUEMENT AUTANT QUE CONSTRUCTIVISMEMENT LA DIFFÉRENCE ENTRE UN DÉSIR ET UN DÉSIR BIG BANG COMME DÉFINITION D’UN RÊVE D’UNE BEAUTÉ ET D’UNE INTENSITÉ COSMOLOGIQUE

October 23, 2016 Pierrot le Vagabond Chercheur

Je prends l’exemple de la mère de Gaelle, une haitienne… elle est infirmière à Montréal.. en fin de carrière elle vit un big bang intérieur… elle décide de tout quitter pour ouvrir un orphelinat à Haiti. Cela fait donc 18 ans maintenant qu’elle vit quotidiennement un BIG BANG BASÉ SUR LA NON-TRICHERIE AVEC UN RÉSIDU DE BEAUTÉ COSMOLOGIQUE QUI DANSE EN DEDANS D’ELLE.

Quand Michel le concierge fait le serment à sa belle-mère de prendre soin du rêve de Marlene, il vit un big bang d’une grande beauté, qui fait de lui pour lui-même un homme d’honneur. cE BIG BANG AMOUREUX POUR MARLENE A FAIT DE SA VIE UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART.

WOW-T=2.7K est donc une formule qui dit à peu près ceci… fais wow sur un rêve, ne triche pas et tu risques de vivre un big bang existentiel, analogique autant que constructiviste avec comme résidu (le bruit de fond cosmologique de ton rêve en dedans de toi, un sentiment de plénitude malgré les épreuves…. UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART.

DE LÀ…. LE POINT D’INTERROGATION
WOW-T=2.7K ?

le point d’interrogation, c’est SUGGÉRER, INVITER, UNE PERSONNE HUMAINE À EXPÉRIMENTER l’hypothèse pragmatique que ce que la formule annonce pourrait t’arriver, dans la foulée du pragmatisme américain, si tu fais wow sur un rêve et que par la suite tu ne triches pas avec ton rêve… de là LE MOT TRICHERIE(S) AU PLURIEL ET NON AU SINGULIER.

« TOUTE PERSONNE QUI APPELLE ET PROCLAME LA GUERRE DOIT OBLIGATOIREMENT ÊTRE LA IERE EN AVANT AVEC SA FAMILLE». «MERCI POUR TA DISPONIBILITÉ… VOICI MAINTENANT TOUTES TES MÉDAILLES AU CAS OU ON NE TE REVOIE PAS».

Michel le concierge, le carnet du concierge.

——————

——————————

1446 …..25 OCTOBRE 2016

1446 .. (PROBLÉMATOLOGIE)                    25 OCTOBRE 2016 …..

LE PASSAGE DE «2.7K» COMME LOI COSMOLOGIQUE RATIONELLE À «2.7?» COMME LOI NANODÉMOCRATIQUE RAISONNANTE PASSERA PAR LA PROBLÉMATOLOGIE, PHILOSOPHIE TRIBUTAIRE DE TROIS CHERCHEURS DE L’UNIVERSITÉ DE BRUXELLES: DUPRÉEL, PERELMAN ET MEYER

October 25, 2016 Pierrot le Vagabond Chercheur

Mon merveilleux partenaire de recherche, Michel le concierge m’est précieux parce qu’il sait poser la question qui tue..

La dernière ressemblait à celle-ci: Comment vas-tu faire pour faire passer 2.7 k qui est une loi cosmologique à une autre loi «2.7k?» qui se veut analogique et nanodémocratique?

Et ma réponse passe par une nouvelle philosophie issue d’une succession de trois chercheurs (Dupréel, Perelman et Meyer) qui s’appelle
LA PROBLÉMATOLOGIE.

L’argumentaire que je suggererai à notre équipe de recherche (Auld,Woodard, Rochette) reposera sur le passage d’un champ conceptuel rationnel à propos d’une notion (2.7K) à un champ conceptuel raisonnable (2.7k?) dans lequel le point d’interrogation joue un rôle majeur.

EN CONSÉQUENCE DE QUOI

Je retourne à la bibliotheque de l’UQAM sur semaine parce que tous mes livres en PROBLÉMATOLOGIE y sont et je reparcourerai toutes les œuvres des trois chercheurs de l’université de Bruxelles qui ont cette merveilleuse caractéristique d’avoir été formés l’un par l’autre.

DUPRÉEL FUT LE MAÎTRE DE PERELMAN QUI FUT LE MAÎTRE DE MAYER.

——————-

—————————-

1448 ….. 26 OCTOBRE 2016

1448 .. (POINT D’INTERROGATION) 26 OCTOBRE 2016

 UNE DES RÉSULTANTES DU LA PROBLÉMATOLOGIE DANS LA CRÉATION DU CONCEPT DU «PAYS OEUVRE D’ART?»…C’EST LA VALEUR INOUIE DU POINT D’INTERROGATION QUI CONFÈRE AU CHAMP CONCEPTUEL LE DYNAMISME D’UN CHAMP DE FORCE EN PHYSIQUE QUANTIQUE

October 26, 2016 Pierrot le Vagabond Chercheur

Michel le concierge et moi n’avions aucune idée de cette nouvelle philosophie du trio historique (Dupréel, Perelman , Meyer). LA PROBLÉMATOLOGIE.

J’ai mémoire d’un  certain matin de créativité, que nous n’avons malheureusement pas filmé, avoir dit à Michel… « LA SEULE CHOSE QUI DEMEURE DE L’HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE C’EST LA QUESTION NUE COMME DANS LE TABLEAU DE Gauguin D’OÙ VENONS-NOUS? QUI SOMMES-NOUS? OÙ ALLONS-NOUS?»

Et Michel le concierge, avec sa brillance intuitive synthétique de répondre… Pierrot.. il faut donc mettre un point d’interrogation au titre de mon documentaire «LE PAYS OEUVRE D’ART?…»

D’ailleurs, un des objectifs de notre recherche philosophique fut d’imaginer quatre questions qui permettraient à toute personne humaine sur terre de faire œuvre d’art avec sa vie personnelle…

Cela prit plusieurs années à les dessiner… surtout la quatrième:))))

1- QUEL EST TON RÊVE?

2- DANS COMBIEN DE JOURS?

3- QU’AS-TU FAIS AUJOURD’HUI POUR TON RÊVE?

4- COMMENT TON RÊVE PREND-IL SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

Ce qui nous a amené à dessiner la cinquième question pour bien illustrer l’émergence de la NANODÉMOCRATIE CITOYENNE PLANÉTAIRE..

5- COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

en conséquence de quoi

J’estime que la recherche en écophilosophie politique de l’équipe (Auld-Woodard-Rochette) constitue la deuxième vague du champ conceptuel de l’équipe historique (Dupréen-Perelman,Meyer), celle de la problématologie sous sa forme champ de force écophilosophique et politique.

————

LE CONCEPT DE NANODEMOCRATIE
COMME…..
UN UNIVERS PARALLELE À PARTIR DE
L’ETIQUETTE DE NANO ( LA PLUS PETITE CELLULE
DEMOCRATIQUE SUR TERRE)

QU’EST-CE QUE LA NANODEMOCRATIE?

Une nano-démocratie instaurant, PAR TIRAGE AU SORT, une assemblée constituante de 125 vies personnelles œuvre d’art pourrait-elle constituer le prélude au surgissement du premier pays œuvre d’art sur la planète terre?

MODELISATION THÉORIQUE

  1. A) Imaginons un site web genre Google map où sont identifiés toutes les villes et tous les villages de la planète, sans exception.
  2. B) Imaginons que quatre questions y sont posées dans toutes les langues, au désir de chaque vie personnelle œuvre d’art.
  3. a) Quel est ton rêve?
    b) dans combien de jours
    c) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
    d) En quoi ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?
  4. C) Imaginons que dans chaque ville et dans chaque village de la planète, une invitation est lancée à toute vie personnelle œuvre d’art intéressée à ces quatre questions pour que se constitue une assemblée constituante mondiale à réfléchir sur la conséquence des quatre questions sur l’éco-système du mieux vivre ensemble,…. soit UNE CINQUIÈME QUESTION qui se définirait de la façon suivante….
  5. D) En quoi NOS RÊVES prennent-ils soin de la beauté du monde?
  6. E) Imaginons que qu’importe le nombre de vies personnelles œuvre d’art qui s’inscrivent dans chaque ville ou chaque village, UN PREMIER TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLE ET UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLAGE.
  7. F) Imaginons que sur toutes ces villes et villages de la planète entière qui sont maintenant représentés par une vie personnelle œuvre d’art, UN DEUXIÈME TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE 125 de ces vies personnelles œuvre d’art…. en vue d’une RENCONTRE PLANÉTAIRE.
  8. G) Imaginons que ces 125 vies personnelles œuvre d’art se réunissent à tous les quatre ans pour LES OLYMPIQUES DE LA JUSTICE COMME ÉQUITÉ SUR TERRE, en assemblée constituante et cela en direct sur internet accessible à la planète entière.
  9. H) Imaginons que….. la question….EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE? devienne soudainement, selon notre hypothèse forte, l’actualisation pragmatique du voile de l’ignorance de John Rawls.
  10. I) Imaginons qu’une fois l’assemblée constituante des 125 vies personnelles œuvre d’art terminée, un premier vote soit pris par chaque vie personnelle œuvre d’art sélectionné comme représentant chacune des villes et chacun des villages…. SUR UNE QUESTION DE FOND touchent à la justice comme équité comme paramètre de la beauté du monde.
  11. J) Imaginons qu’une fois LE PREMIER VOTE TENU, UN DEUXIÈME VOTE soit tenu par chaque conseil municipal de chaque ville et chaque village auprès de la population entière… et cela partout sur la planète terre.

EN CONSEQUENCE DE QUOI

K- Il n’est pas difficile d’imaginer que l’émergence d’une conscience citoyenne planétaire autour de la question EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?… puisse instaurer une pression éthique nano-démocratique invitant chaque état à cheminer vers une gouvernance qui respecte la modélisation planétaire d’une théorie de la justice et de l’équité au point d’en faire
un jour DES PAYS OEUVRE D’ARTS DIGNES DE LEUR CITOYENS VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART.

L- La priorisation des errants fantomatiques accompagnant l’éthisation des errants axiologiques, pour mieux faire de chaque humain un errant poétique face à son rêve personnel, la liberté reliée aux 5 questions de la vie personnelle œuvre d’art deviendrait enfin accessible à chaque personne humaine, tel un droit inaliénable inscrit en annexe à charte des droits de l’homme à l’ONU.

M– objectif:
nouvelle conscience éthique-esthétique
planétaire en vue de la réforme des états
pays œuvre d’art par la masse critique
nano-numérique des vies personnelles œuvre
d’art, éco-philanthropes de l’espace-monde.

————–
7- CONCLUSION (OUVERTE FINALE)…15 PAGES

L’implantation planétaire de la nano-démocratie pourrait être la condition éco-philanthropique nécessaire à l’émergence d’un premier pays œuvre d’art sur la planète terre, rêve universel potentiel d’une masse critique-citoyenne-numérique de vies personnelles œuvre d’art sous l’inspiration d’une cinquième question dont l’énoncé serait le suivant:

– retour sur les quatre questions
menant à la cinquième question
éco-philanthrope de l’espace-monde:
-COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

——–

————————

1450 .. 28 OCTOBRE 2016                                «LE «?»» DES QUATRE QUESTIONS DU «PAYS OEUVRE D’ART?» DONNENT UNE PRÉSÉANCE PROBLÉMATOLOGIQUE à L’ÊTRE DE LA QUESTION SUR LA QUESTION DE L’ÊTRE.

October 28, 2016 Pierrot le Vagabond Chercheur

Le «?» est universel…. De donner quatre questions aux être humains comme fondement d’une vie personnelle œuvre d’art présuppose que la réponse n’a aucune importance.

Les quatre questions sont en fait un prétexte pour donner toute la dimension au ? dans l’aventure d’errance poétique que chaque humain vit sur la planète terre….

La nanodémocratie constitue en fait UN POINT D’INTERROGATION PLANÉTAIRE qui prend conscience de la hiérarchie des réponses comme systèmes de valeurs CONVENTIONNELS ET INTERCHANGEABLES QUI SE FONT PASSER POUR VÉRITÉ ONTOLOGIQUE POUR PROTÉGER LE PROCHAIN LUNCH.

En ce sens, même l’existentialisme de Sartre fait d’un projet une idéologie alors que le big bang d’un rêve ne peut reposer que sur un POINT D’INTERROGATION EXISTENTIEL pour qui la réponse n’est et ne sera toujours qu’un obstacle limitatif argumentionnel de la raison syllogistique ou scientifique.

VIVRE ÉPIQUEMENT C’EST PEUT-ÊTRE HABITER UN POINT D’INTERROGATION AU COEUR DE L’ERRANCE POÉTIQUE COSMOLOGIQUE MÊME…

un vagabond céleste, c’est un point d’interrogation qui vagabonde les réponses avec le sourire ironique de Socrate interrogateur, sans la fraude des sophistes qui se font payer comme nos professeurs de réponses dans le système universitaire.

Lire des livres pour mieux les fuir
car toute réponse est d’abord infiniment toxique pour la beauté de toute question…. la beauté du monde.

S’il n’y avait pas l’être de la question, nous serions englués dans la question de l’être car la beauté du monde est d’abord la beauté de la question du monde et non de son essence.

——————-

——————————

1452 .. 30 OCTOBRE 2016                «WOW-T=2.7K?…» ÉMERGE DE TROIS DISCIPLINES CONCEPTUELLES…. LA PROBLÉMATOLOGIE (MICHEL MEYER), LA PHILOSOPHIE DE LA MÉCANIQUE QUANTIQUE (MICHEL BITBOL) ET L’ÉCOPHILOSOPHIE POLITIQUE (BRUNO LATOUR)

October 30, 2016 Pierrot le Vagabond Chercheur

«Wow-t=2.7k?… » sera la formule synthétisant la dynamique nanoquantique de trois concepts multicontextuels… LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART?, LE PAYS OEUVRE D’ART?, ET LA NANODÉMOCRATIE OEUVRE D’ART?…

Le plus important dans la formule «wow-t=2.7K?…) est la primauté accordée à la question, au point d’interrogation considérant toute réponse quelle qu’elle soit comme une position constructiviste personnelle émergeant grâce au métissage de trois disciplines centrées sur la question.. LA PROBLÉMATOLOGIE, LA PHILOSOPHIE DE LA SCIENCE QUANTIQUE ET L’ÉCOPHILOSOPHIE POLITIQUE.

Et c’est en ce sens que notre équipe de recherche (Auld-Woodard-Rochette) représente un module universitaire en soi….

Etant pluricontextuelle (un concierge, une jardinière, un chercheur vagabond), nous pouvons chacun préciser le glossaire de la question selon notre contextualité,  tout en évitant de stratifier le cadre conceptuel conduisant à une réponse  inutilement préséante à la question…

1-QUEL EST TON RÊVE?
2- DANS COMBIEN DE JOURS?
3-QU’AS-TU FAIS DE TON RÊVE AUJOURD’HUI?
4- COMMENT TON RÊVE PREND-IL SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

DE LÀ, LA  BELLE QUESTION NANOCOSMOLOGIQUE COMME MACROCOSMOLOGIQUE SOUS FORME DE FORMULE-LABORATOIRE….

WOW-T=2.7K

—————-

————————

1787 .. 6 SEPTEMBRE 2017 (MICHEL CONCIERGE) «LA COLÈRE EST LE FONDEMENT DE LA JUSTICE?» DIXIT MICHEL LE PHILOSOPHE-CINÉASTE-CONCIERGE

September 6, 2017 Pierrot le Vagabond Chercheur

Michel, Marlene et moi travaillons sur le glossaire de la nouvelle multitude. Je suis impressionné de la joie de vivre de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette).

Pendant que Michel à 66 ans travaille comme concierge industriel, ce qui lui permet une contribution majeure par des aphorismes directement constructivistes de la philosophie d’en bas, moi je poursuis les lectures pour creuser verticalement (historiquement) comme horizontalement (systémiquement) la connaissance culturelle précédant nos interrogations sur chaque étiquette glossairique.

En ce moment, je suis en train de lire un 1000 pages d’histoire de la philosophie politique pour réfléchir sur LA JUSTICE.

Ce matin, Michel a lancé un superbe aphorisme:

« MOI JE DIS QUE L’ARMÉE LA PLUS FORTE
UN JOUR SERA CELLE DE TOUS LES RECLUS»

Et moi de dire
C’est vraiment la colère de la philosophie d’en bas.

Et Michel de dire

«LA COLÈRE EST LE FONDEMENT DE LA JUSTICFE?»

Marlene s’est levée, nous avons fait validé le tout par son wow… puis nous sommes partis chacun de notre côté pour nos occupations sociétales.

——————–

1831 .. 5 octobre 2017 (RÊVONS) INTUITION 12: « WOW-T=2.7K » OU L’INTRICATION ALGORITHMIQUE DE LA PHYSIQUE QUANTIQUE-COSMOLOGIQUE ET LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE PAR LA BEAUTÉ DU MONDE OBJECTIVE UNIVERSELLE ISSUE DU RÊVE BIG-BANG COMME SA RHYZOMATISATION PAR LA NON-TRICHERIE AU FONCEMENT MÊME DE TOUTE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART.

October 5, 2017 Pierrot le Vagabond Chercheur

Une phrase extraordinaire de mon ami Michel le philosophe-cinéaste-concierge inventée lors de notre conseil d’administration de la créativité de notre groupe de recherche (Auld, Woodard, Rochette), ce matin 6h.15 am.

QUAND TU TRICHES
C’EST COMME SI TU ÉTAIS
SUR L’OCÉAN
ET QUE TU ARRÊTAIS
DE NAGER.

Ce qui m’a amené à réfléchir à tant de fausses philosophies parochiales de l’histoire de la pensée ignorant scandaleusement un axiome issu d’une tricherie historiale, historique autant que trans-systémique comme trans-historique  qui pourrait s’énoncer comme ceci:

COMMENT PEUT-ON OSER PARLER
DE L’AUTHENTICITÉ DE LA CAVERNE DE PLATON
QUI CONCERNENT QU’UNE TRÈS FAIBLE PARTIE
DES 20,000 HOMMES LIBRES d’ATHÈNES, ALORS QUE 350,000
ESCLAVE CROUPISSAIENT DANS L’ERRANCE FANTOMATIQUES CHAÎNES MÊME  DE L’ INAUTHENTICITÉ DE LEUR DÉSESPOIR DE VIVRE LIBREMENT SUR TERRE?

En ce sens, AU 21EME SIÈCLE, toute nano-théorie-planétaire doit viser à inventer, à proposer un chemin universel de la beauté du monde objective universelle par quatre simples questions de la vie personnelle œuvre d’art, FAISANT PASSER LA CONDITION HUMAINE DE L’ERRANCE FANRTOMATIQUE-AXIOLOGIQUE À L’ERRANCE POÉTIQUE POUR TOUS.

1: Quel est ton rêve?
2: Dans combien de jours?
3: qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
4: Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

Le tout menant à une nano-citoyenneté planétaire dont l’algorithme à décoder se retrouve sous la formule élégante (wow-t=2.7k), formule de la beauté du monde objective universelle à s’approcher par essai, erreur et falsifiabilité (Popper).

5: comment nos rêves prennent-ils soin de la beauté du monde?

NOTRE ÉQUIPE DE RECHERCHE
TRAVAILLE SUR L’INTRICATION
ENTRE LES LOIS DE LA PHYSIQUE QUANTIQUE-COSMOLOGIQUE ET CELLES DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLAN;ÉTAIRE, DONT LA RHIZOMATISATION CONDUIT À L’ÉMERGENCE PLANÉTAIRE DE LA COMPLEXITÉ DE LA BEAUTÉ DU MONDE OBJECTIVE UNIVERSELLE.

Le pouvoir attractif universel de la non-tricherie semble coder dans ce qu’on ressent comme beauté qualitative objective universelle.

CELA IMPLIQUE DONC
UNE CROISSANCE ILLIMITÉE
DE LA BEAUTÉ D MONDE
DONT LE CONCEPT
DU VOILE DE L’IGNORANCE DE JOHN RAWLS
TÉMOIGNE MÉTHODOLOGIQUEMENT.

Comme le dit si magnifiquement David Deutsh dans sa terminologie de la page 390

l’esthétique étant défini comme PHILOSOPHIE DE LA BEAUTÉ, l’élégance peut l’être comme la beauté des explications, des formules mathématiques etc. ce qui fait de l’élégance

UN GUIDE HEURISTIQUE VERS LA VÉRITÉ.
Le besoin de créer de la beauté objective pour permettre à des personnes différentes de communiquer.

RÉSUMÉ
DAVID DEUTSH
P.390-391
EXTRAIT

« Il existe en esthétique des vérités objectives. L’argument classique sur lequel il ne peut y en avoir est UN VESTIGE DE L’EMPIRISME. Les vérités esthétiques sont reliées aux vérités factuelles par le biais DES EXPLICATIONS, et aussi par le fait que des interrogations sur l’art peuvent émerger des situations et faits physiques. TOUS LES HUMAINS TROUVENT LES FLEURS BELLES, alors qu’elles ont évolué selon une logique sans lien apparent avec une recherche de beauté. L’EXISTENCE DE CRITÈRES DE BEAUTÉ CONVERGENTS résout le problème de la création DES SIGNAUX INTER-ESPÈCES-difficiles-à-simuler, LORSQUE L’INSUFFISANCE DES CONNAISSANCES PARTAGÉES ne permet pas à priori cette création.

———–

Il est lumineux de s’imaginer que, grâce à l’invention du téléphone intelligent, il sera bientôt possible, village par village, ville par ville de mettre en marche la nano-citoyenneté-planétaire par simple tirage au sort.

Ainsi, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, le concept DU VOILE D’IGNORANCE» de John Rawls pourra être expérimenté concrètement, permettant une séparation des pouvoirs innovatrice entre les états et les nano-citoyens-planétaires.

1: Quel est ton rêve?
2: Dans combien de jours?
3: Qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
4: Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

5: COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

———–
Le nombre d’abonnés au téléphone mobile dans le monde
Le nombre d’abonnés au téléphone mobile dans le monde 7,4 milliards d’abonnements mobiles étaient souscrits à fin 2016, selon les estimations de l’International Telecommunication Union, pour un taux de pénétration de 99,7%.
Dans le monde à fin 2016, ce sont près de 7,4 milliards d’abonnements mobiles qui étaient souscrits, soit quasiment la totalité de la population mondiale, selon les estimations de l’International Telecommunication Union. Cela correspond ainsi à un un taux de pénétration de 99,7%. 5,8 milliards de ces abonnements ont été souscrits dans des pays en développement.

Le marché approche la saturation : la croissance des abonnements n’est plus que de 2,2% par an (contre 2,6% entre 2014 et 2015 par exemple). Elle est surtout due aux pays en voie de développement (hausse de 2,5% en 2016)

————–

1847 .. 26 octobre 2017                        (POINT D’INTERROGATION) DE «WOW-T=2.7K ?…» UNE INVENTION DE MICHEL LE PHILOSOPHE-CINÉASTE-CONCIERGE QUI DONNE À LA FORMULE PHILOSOPHIQUE DE LA BEAUTÉ DU MONDE UN ÉLÉMENT FALSIFIABLE (POPPER) EN PARFAITE CONCORDANCE AVEC LES EXIGENCES DE LA RECHERCHE PHILOSOPHIQUE AU 21EME SIÈCLE

October 26, 2017 Pierrot le Vagabond Chercheur

Quel beau conseil d’administration de la créativité encore ce matin. Pendant que je buche passionnément sur des œuvres fondatrices de la portion large extérieure au cadre théorique du doctorat de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette), Michel le soir après son travail utilisant ses talents d’esprit de synthèse, de graphiste et d’informatitien, passe ses soirées une après l’autre à réfléchir sur l’application concrète de toute cette recherche poïétique s’étalant maintenant (en ce qui a trait à notre équipe) sur une période de 10 ans.

Quand je suis arrivé hier soir, Michel était en train de souper avec Marlene et sur l’écran de son ordinateur, il y avait son design du prochain site web: Un petit film de la nasa de la terre en mouvement (dont la nasa donne une permission planétaire de reproduction) sur lequel était inscrit notre formule:

WOW-T=2.7K ?

J’étais fasciné. Cela me rappelait le long cheminement. La notion de rêve qui venait de mon grand-père et de mon père, celle de la non-tricherie qui venait de la façon dont mon père pratiquait don métier d’artiste avec sa trompette.

Puis mon arrivée dans la vie de Gérard où je suis arrivé avec un wow sur son rêve et devant la preuve qu’il ne trichait pas, je lui ai dis que j’y contribuerais. Ces quatre ans de recherche à la librairie alternative, dans un nuit et jour au tableau vert à partir nous avons publié une série de livres.

Puis, un fois les livres publiés (où à trois on signait le wow- la tricherie)surgit le besoin d’une formule comme celle d’Einstein.

Notre discussion ce soir-là au tableau vert permit d’abord de créer wow-t=g.2 (g2 voulait dire un génie en expansion) que Gérard transforma en wow-t=g3 (génie au cube).

Mais j’étais habité par des concepts que je n’arrivais pas à orchestrer: comme le pays œuvre d’art (Frank Scott), la vie privée œuvre d’art et les trois questions du pays œuvre d’art.

Un long vagabondage à la recherche des rêveurs du pays me fit rencontrer un physicien à qui j’exposai mon intuition: le big bang a produit un bruit de fond de l’univers: 2.7k. il s’agit peut-être d’une onde radio qui influe sur la synchronicité (Jung) quand une personne humaine ne triche pas.

J’avais déjà écrit Monsieur K, mon 1000 pages roman philosophique dont je transformai le titre en MONSIEUR 2.7K.

Le physicien m’encouragea à continuer les recherches. J’arrivai chez Michel et Marlene et là, à partir de nos discussions, le glossaire se précisa: la vie personnelle œuvre d’art au lieu de la vie privée œuvre d’art, la nouvelle multitude( Michel), et une quatrième et une cinquième question pour la vie personnelle œuvre d’art, puis cette invention de Michel qui m’apparait aujourd’hui tellement fondatrice: LE FAMEUX POINT D’INTERROGATION. qui rend plausible et vérifiable la formule

WOW-T=2.7K?

QUE DE CHEMIN INTELLECTUEL PARCOURU

Les 10 dernières années me firent parcourir comme vagabond la théologie catholique et protestante (à la cafeteria de l’oratoire St-Joseph), la sociologie et la phénoménologie (à la bibliotheque Bronfman de l’université de Montréal) l’histoire de l’art à la bibliotheque de l’UQAM, la science politique à la bibliotheque de Concordia, la philosophie socio-politique à la bibliotheque de l’université Mc Gill. Tout ça en harmonisant mes efforts avec les créations de sites web de Michel (www.reveursequitables.com, lepaysoeuvredart.com, le paysoeuvredart.ca), 150 heures de prises de camera archivées plus une poïétique quotidienne sur l’histoire de notre créativité, plus les documentaires de Michel dont LE PAYS OEUVRE D’ART? ET LA PELLE JAUNE?

ET CE DOCTORAT QUI S’HARMONISE INTELLECTUELLEMENT GRÂCE À LA FORCE ÉQUITABLE QUE LE WOW NOUS DONNE  SANS TRICHER « si les trois ne font pas wow à un concept, pas question de ne pas refaire nos devoirs)

Grâce aux talents de programmeur, de graphiste et d’esprit synthétique de Michel, aux bons jugements qui sait déceler le point aveugle de toute argumentation de Marlene, et à l’assiduité de mes lectures au nom de l’équipe, notre doctorat prend peu à peu une forme internet.

Je disais à Michel ce matin que je verrais bien le doctorat sur internet avec des petits carrés ici et là dans le texte dans lequel on verrait en pesant dessus l’archétype hologrammique du concierge nano-citoyen-planétaire témoigner, le tout tiré des archives filmées depuis 10 ans.

——————-

——————–

1869 ….. 17 NOVEMBRE 2017

1869 .. 17 novembre 2017                (FRANK SCOTT) AU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE LA CRÉATIVITÉ DE CE MATIN, MARLENE ME DEMANDAIT: ENTRE TON ROMAN INITIATIQUE «MONSIEUR 2.7K» ET LA FORMULE DE NOTRE ÉQUIPE DE RECHERCHE «WOW-T=2.7K?…», QUEL EST LE LIEN?…. ET JE LUI AI RÉPONDU…. «LA NOTION DU PAYS OEUVRE D’ART DE FRANK SCOTT» DIXIT PIERROT VAGABOND

November 17, 2017 Pierrot le Vagabond Chercheur

«MONSIEUR 2.7K»

INTRODUCTION

Voici l’histoire de Monsieur K… , prisonnier numérique K…ui s’évade d’Internet après avoir
franchi 1000 pages dématérialisées de débrits de bitts… Son rêve, marcher la fraîcheur
existentielle de la beauté du monde sans le boulet de l’information enchaîné à l’un de ses pieds,
enfin libéré de 1000 pages de placenta ayant permis l’accouchement d’un vagabond céleste.
MONSIEUR
2.7K
(www.reveursequitables.com/presse/monsieur2.7k) 1000 pages téléchargeables gratuitement sur internet

————

EXTRAIT (p.245))
”au coin du feu”
de l’oeil ”K”…UI ECOUTE
HISTOIRE DE MA VIE…
MarieLolaMiel,
Suite…
lue numériquement
par votre “K”…anteur (e)
fichier “Kp3″

”Les filles trop intellectuelles font peur aux garçons dit ma mère….. tu vis ”K”…omme si tu étais au ”K”K”K”…ouvent. Sors de chez toi, va danser ! Ce n’est pas normal de lire du matin au soir, de passer la nuit à écouter de la poésie, d’en lire encore le matin sans même aller dormir … Il y a autre chose dans la vie.

Les mâles sont trop machistes et incultes pour qu’ils soient minimalement intéressants yeux d’une fille libre lui répondis-je.
Je rêve d’une relation égalitaire intellectuellement fidèle et sexuellement libre à la Dora Russel (The right to be happy,1927)
et Bertrand Russel (Free man worship,1903) à la Simone de Beauvoir (le deuxième sexe,1949) et Jean-Paul Sartre ( le mur, 1939) à la Mariann Scott ( la murale de la faculté de médecine à Mc Gill) et F.R. Scott (le poème Credo, 1952)

Le poème ”Credo” dit mon père?

”The world is my country
the human race is my race
the spirit of man is my God
the futur of man is my heaven”
Franck Scott, Université Mc Gill

J’aimerais bien lire son livre de poésie, Miel.

C’est de la poésie politique comme je rêve d’en écrire un jour mais sous forme de roman. Franck Scott est ce professeur de droit ”K”…onstitutionnel de l’université Mc Gill venu au cegep donner une ”K”…onférence. Non seulement est-il poète mais il a fondé le CCF (coopérative Commonwealth Federation), a agi à titre de ”K”…onseiller dans les trois plus importantes ”K”…auses de l’après-guerre en matière de droits civils au ”K”…anada: l’affaire Roncalli, l’affaire de la loi du cadenas et surtout l’affaire Lady Chatterly où,5 contre 4, les juges anglicans opposés aux juges catholiques romains ont établi que l’oeuvre n’était pas pornographique. Scott fut membre de la commission Laurendeau-Dulton

Il est à l’aube du concept de société juste
comme projet politique…

Sa compagne, Mariann Scott, est peintre abstrait. Ils sont mon idéal de couple: amoureux l’un et l’autre de la liberté de l’autre et l’un par pure passion d’une vie créatrice. C’est en ces termes que madame Scott décrit leur relation : entente et amour libre dans le respect de l’autre.

—-
AUTRE EXTRAIT DE MONSIEUR 2.7K (p.263-264)

À mon dernier jour de détention, je reçus la visite de monsieur Frank Scott, au nom de la ligue des droits de l’homme de Montréal, avec qui j’avais longuement échangé après sa dernière
conférence à l’université de Montréal.

Cet homme, âgé de plus de 70 ans et marchant à l’aide d’une canne, après m’avoir offert un service d’aide juridique au prisonnier me dit avec un clin
d’oeil complice :

” Vous savez mademoiselle, la politique est l’art de faire des artistes. Vous ne vous en êtes peut-être pas aperçue mais un jour l’histoire de ce pays pourrait bien mentionner l’esthétisme créateur de votre geste social… quoique…il sera toujours plus majestueux.. aux yeux de cette même histoire de passer par la réforme du droit plutôt que par la l’ignorance de la force. Question d’éducation, d’instruction et d’esthétisme.”

L’esthétisme ? lui dis-je?

Si un jour, on veut dessiner l’âme d’un pays par une nouvelle ”K”…onstitution, il faut penser l’état ”K”…omme une oeuvre d’art.

Ma définition de la poésie n’est pas tellement
différente de ma ”K”…onception de la vie : ”K”…réer quelque chose de nouveau et de vrai. Toute vie est ”K”…réation: la poésie est une ”K”…réation au moyen du langage. L’exploration des limites du monde intérieur de l’humain et du monde ”K”…ui l’entoure. Une sorte de”K”…ontemplation ombilicale, à partir de l’intérieur du poème, vers sa propre structure dynamique et centrale. La politique m’apparaît donc une vision créatrice de la société et en ce sens, vous venez de poser un magnifique geste d’artiste social.

Si vous décidez de choisir l’université Mc Gill pour la suite de vos études universitaires, je pourrais faire en sorte que vous obteniez une bourse au département d’études “K”…anadiennes françaises
où il est possible que j’ enseigne cette année.

Juste avant de quitter, monsieur Scott ajouta: ”Vous savez Mademoiselle, le premier objectif de l’action politique m’apparaît l’individu et son développement afin ”K”…ue le potentiel inhérent à chaque personne dotée d’un tempérament artistique ou ”K”…réatif soit pleinement susceptible d’être mis en valeur. Bonne chance et vous n’avez qu’à passer au 451 de l’avenue Clarke si vous avez besoin de conseil ou d’aide… Mariann et moi vous accueilleront avec
plaisir.”

  1. Scott me laissa un exemplaire de Jacob Burkhardt ”La civilisation de la Renaissance en Italie” où il est démontré ”K”…ue les états-cités italiens de cet âge d’or étaient ”K”…onçus comme des oeuvres d’art.

Il était donc possible d’être une artiste politique?

Cette pensée ne cessera de me rendre euphorique jusqu’à ce jour.

On me libéra deux semaines avant terme.

—-

monsieur 2.7k
extrait
p.273

Rappelez-vous de cette phrase de M. Franck Scott: celui ou celle qui découvrira la conséquence logique des deux prémisses, soit la primauté du droit individuel et l’Etat-Providence, dessinera l’Etat ”oeuvre d’art” du 21ième siècle. Avec 30 ans de recul, je réalise que le ”K”…amp SteRose où je me trouvai un travail d’été en juin 1973 représenta pour moi une partie intuitive de la solution que je rationaliserais en ce premier août 2003, de la façon suivante….

———–
p.276

Je passai plusieurs fois au 431 rue Clark à Montréal m’entretenir avec monsieur Scott et sa
compagne Mariann. J’étais subjuguée par l’idée de l’état oeuvre d’art. Devant ma passion d’artiste à
dessiner l’avenir de mon pays Scott me dit soudain:
”L’état oeuvre d’art du 20ième siècle est constitué d’une part de la primauté du droit (Kant) sur la force comme de l’individu versus la communauté et d’autre part, de la primauté de l’état-providence
(Beverridge) sur les multinationales autant que sur la langue, la religion la race ou l’ethnie. Celui ou celle qui découvrira la conséquence logique des deux prémisses, soit la primauté du droit et l’état Providence dessinera l’état oeuvre d’art du 2ième siècle. Mais comme vous le savez sans doute, qui parle d’oeuvre d’art parle aussi d’histoire de l’art. Peut-être devriez-vous aussi chercher dans cette direction ? Peinture, littérature, sculpture… Même l’histoire des religions part du fait que celle-ci pourrait se conceptualiser comme une mosaïque de systèmes poétiques et politiques.
Mais, lui dis-je, comment, sur quel sujet et avec qui faire ma maîtrise dans un tel flou?….
———
p.369-370
extrait

Les animateurs-chansonniers étaient devenus des plus habiles à ”K”…réer des explosions de joie à l’intérieur du St-Vincent et cela soir après soir. Chaque chansonnier, ”K”…omme le torero face au taureau, avait développé son style. Menaud se ”K”…ontentait de plus en plus de rechercher le passage de la fissure du temps à travers le talent d’animer de ses confrères.

Marcel Picard, plutôt chansonnier-animateur
qu’animateur chansonnier possédait l’art
poétique d’être immobile à chanter du Brassens ou du Guy Béart, avec pour seul outil d’animation le rythme lent mais ensorcelant de ses doigts sur la guitare. ”K”…omment arrivait-il à faire monter les gens sur les tables sans même bouger ni faire le moindre effort et à les faire descendre avec cette légèreté ahurissante tout en chantant des textes poétiques? Certes il y avait le personna”K”…ui dépassait l’art de chanter sur la scène et ça c’était magique, absolument magique.

Pierre David, pur animateur-chansonnier
tressaillant le ”K”…ôté dur et novateur du style
courbait le temps sans même s’imaginer ”K”…ue ce talent fut inné en lui. Il attaquait en nuances,
ensuite en ”K”…ontrastes, puis il explosait lui-même
de joie entraînant la salle dans une folie de vivre dont lui seul avait le secret.

Et il y avait Jos Leroux, animateur ou chansonnier, jamais les deux à la fois. Ce ”K”…ui lui donnait un charme primitif. Parfois le douanier Rousseau, Parfois fauve comme les premiers Matisse. Le p’tit gros sur deux pattes, qui forçait, suait, criait, pour ”K”…ue les clients embarquent. Et il ne lâchait jamais la pression de peur qu’ils débarquent. Alors chez lui, oubliez les ”K”…ourbes. Tout le monde en haut puis ça presse. Il lui arrivait de brûler sa salle. Mais il la rallumait avec passion pour ”K”…u’elle atteigne à nouveau l’orgasme de foule.

Michel Woodart, le troubadour romantique, de son côté, telles les peintures allemandes de Friedrich, passait par la délicatesse, le charme et la tendresse. Même répertoire, même façon de monter les gens debout sur les tables, mais avec une palette de nuances illustrant la bonté ”K”…ui surgissait de ses yeux. Il avait toujours l’air de dire merci au public de lui donner la chance de pratiquer le plus beau métier du monde : animateur poétique de foule.

Et tous les autres…..

———–

1870 .. 18 novembre 2017 (FRANK SCOTT) FUT POUR PIERRE-ELIOTT TRUDEAU CE QUE FUT LOUIS- MCHENRY HOWE POUR ELEANOR ROOSEVELT ET LE PRÉSIDENT FRANKLIN ROOSEVELT….. UN HUMBLE MENTOR EXCEPTIONNEL

November 18, 2017 Pierrot le Vagabond Chercheur

le 28 janvier 1968
lettre de Franck Scott à PierreEliot
Trudeau
Cher Pierre,
Je ne suis pas, comme vous le savez, un partisan libéral. je suis convaincu que si la CCF et
le NPD remportaient davantage de succès électoraux, on pourrait aplanir bien des difficultés au ”K”…anada. Les exigences légitimes du ”K”…uébec pour un partenariat plus équilibré avec le ”K”…anada auraient certainement été déjà reconnues. Mais en dépit de ma position, je tiens profondément à ce ”K”…ue le parti libéral se dote aujourd’hui du meilleur chef possible. Celuici doit être prêt à défendre une nouvelle conception du ”K”…anada et à inspirer confiance, c’est-à-dire, n’avoir rien à voir avec les vieux politiciens du Parti libéral. Surtout, il doit ”K”…omprendre les réalités ”K”…onstitutionnelles et être capable de faire la distinction entre le changement pour
le simple changement et la véritable ”K”…roissance, fonctionnelle et intelligente. Vous êtes cet homme. Je ”K”…rois réellement que, même si cette idée vous fait peur, vous êtes appelé à prendre les rênes. Trop de bonheur humain en dépend. L’occasion est trop belle de
”K”…ontribuer à l’édification d’un Etat-nation
biculturel et vous ne pouvez pas vous y dérober.
J’espère vraiment que vous serez d’accord avec moi. Rassemblez le ”K”…ourage qui vous a fait
entrer dans les rapides de la rivière des esclaves!
Pierre, suddenly challenged, Stripped and walked into the rapids
Firming his feet against the rock Standing white, in white water,
Leaning south up the current To stem the downward rush,
A man testing his strengh Against the strengh of his country.
Salutations cordiales, Frank
———————-

————————–

1888 .. (2.7K?)  3 décembre 2017        DANS LE DOCTORAT DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD,ROCHETTE) L’ARGUMENTAIRE DU TROISIÈME CHAPITRE CONCERNANT «2.7K?» SE FONDERA SUR UNE PROPOSITION PROSPECTIVISTE POSANT LA QUESTION SUIVANTE: EN QUOI LA COSMOLOGIE GRECQUE, LE SUBLIME IMMANENTISTE ALLEMAND ET LE TRANSCENDALISME AMÉRICAIN AURAIENT BÉNÉFICIÉ D’UN POINT D’INTERROGATION ENTRE LE POINT AVEUGLE ET L’ANGLE MORT DE LEURS CROYANCES S’ILS AVAIENT EU ACCÈS À LA TERRE BLEUE QUI TOURNE TELLE QUE VUE PAR LEURS TÉLÉPHONES CELLULAIRES RELIÉS À UN VAISSEAU SPATIAL?

December 3, 2017 Pierrot le Vagabond Chercheur

La nuit, quand je dors sur le plancher de la salle de couture chez Marlene et Michel, mon petit cahier de note et un stylo trainent à ma gauche. Mon corps vire sur lui-même comme un vaisseau spatial dans l’espace ou comme un poulet en broche sur la Barbecue et à tous les 4 positions, mon bras tombe sur le stylo et le carnet.

C’est alors que dans un demi-sommeil, les esquisses constructivistes surgissent en miroir des 15 heures de lecture de la veille (hier par exemple, l’être et le néant de Sartre, xième relecture de la page 136 d’une beauté littéraire inouie).

Comme le troisième chapitre sera consacré à Marlène la jardinière de la beauté du monde dans son rapport à l’homme qui plantait des arbres de Giono- Frédéric Bach en dialogue avec le 2.7k température égale partout dans l’infini cosmologique à travers la vue de la terre bleue qui tourne d’un vaisseau cosmologique dont l’image en direct peut être transmise sur des milliards de téléphones cellulaires par le biais d’une simple application, l’esquisse de l’architectonie agrumentative de ce troisième chapitre surgit par le biais de  lectures épistémologiques analogiques où différentes thématiques s’implosent de façon surprenante.

quand, par des outils théoriques très complexes
on passe d’un univers physiologique (la peur par exemple) à l’univers psychologique (la peur de la peur par exemple) à un univers phénoménologique (l’analyse chirurgicale de la peur et de la peur de la peur dans le pour-soi dans son rapport à l’en-soi et au pour-autrui, on apprend à synchroniser l’ensemble de ses réactions émotivers primaires (l’univers psycho) et secondaires (l’univers axio) par son univers rêve big-bang (wow-t=2.7k?) (wow-t.com)

c’est cela une vie personnelle œuvre d’art
faire de son rêve big bang un événement phénoménologique
qui inspire les autres, son capital symbolique devenant une barre de mesure ontique, éthique et déontologique à la hauteur d’un pays.

c’est en ce sens que l’angoisse phénoménologique comme définition même de la liberté ne se vit que par un rêve personnel big-bang à l’intérieur d’une énigme cosmologique renouvelée par de nouvelles perspectives scientifiques dont la phénoménologie dans son histoire de Hegel (l’esprit de la phénoménologie de l’esprit) à Jean-Luc Marion (l’invu) en est l’infra-exploration nano-atomisée à l’infini du point d’interrogation multi-millénaire, présente devant tout feu, de l’homme des cavernes au campeur du 21eme siècle..

——-
L’être et le néant
Jean-Paul Sartre
p.136
extrait

On comprend, dès lors, qu’en interrogeant sans fil conducteur ce COGITO PRÉRÉFLEXIF, nous n’ayons trouvé le NÉANT nulle part. On ne trouve pas, on ne dévoile pas le néant à la façon dont on peut trouver, DÉVOILER UN ÊTRE.

LE NÉANT EST TOUJOURS UN AILLEURS*****

C’est l’obligation pour le pour-soi de n’exister jamais que sous la forme d’un ailleurs par rapport à lui-même, d’exister comme un être QUI S’AFFECTE PERPÉTUELLEMENT D’UNE INCONSCISTANCE D’ÊTRE.

Cette inconsistance ne renvoie pas d’ailleurs à un autre être, elle n’est qu’un renvoi perpétuel de soi à soi, DU REFLET AU REFLÉTANT, DU REFLÉTANT AU REFLET.

Toutefois, ce renvoi ne provoque pas au sein du pour-soi un mouvement infini. IL EST DONNÉ DANS L’UNITÉ D’UN SEUL ACTE: le mouvement infini n’appartient qu’au regard réflexif qui veut saisir le phénomène comme totalité ce qui est renvoyé du reflet au reflétant, du reflétant au reflet sans pouvoir s’arrêter.

AINSI LE NÉANT EST CE TROU D’ÊTRE,
CETTE CHÛTE DE L’EN-SOI VERS LE SOI
PAR QUOI SE CONSTITUE LE POUR-SOI.

Mais ce néant ne peut «être-été» que si son existence d’emprunt est corrélative d’un acte néantisant de l’être. Cet acte perpétuel par quoi L’EN-SOI SE DÉGRADE en présence à soi, nous l’appellerons L’ACTE ONTOLOGIQUE.

LE NÉANT EST LA MISE EN QUESTION
DE L’ÊTRE PAR L’ÊTRE, C’EST-À-DIRE
JUSTEMENT LA CONSCIENCE OU POUR-SOI.

…..
MAIS CET ÊTRE
SE CONSTITUE
COMME RÉALITÉ-HUMAINE
EN TANT QU’IL N’EST RIEN
QUE LE PROJET ORIGINEL
DE SON PROPRE N.ANT.

LA RÉALITÉ HUMAINE
C’EST L’ÊTRE EN TANT QU’IL EST
DANS SON ÊTRE ET POUR SON ÊTRE
FONDEMENT UNIQUE
DU NÉANT AU SEIN DE L’ÊTRE

——————-

———————

1937 .. 18 janvier 2018                          (POINT D’INTERROGATION) DANS LA FORMULE «WOW-T=2.7K?… LE = PERMET PAR LA DYSJONCTION POÉTIQUE L’ACCÈS AU «SUBLIME» ENTRE LA PRISE DE DÉCISION «WOW-T» ET SON EXPLOSION THÉORITIQUE COSMOLOGIQUE DU «2.7K?»

January 18, 2018 Pierrot le Vagabond Chercheur

DICTIONNAIRE DES CONCEPTS
Michel Blay
sublime
extrait p.764-765

SUBLIME

Principe d’entame et de débordement du sujet, en même temps que l’expérience esthétique et métaesthétique que ce principe commande et où il se découvre, expérience par laquelle le sujet, suspendu entre L’ANGOISSE DES LIENS DÉFAITS ET L’ÉBLOUISSEMENT D’UN ENJEU OBSCUR, SE TROUVE ACCULÉ À UNE FORME DE SUBLIMATION….

….
Vico (1744) voit dans le sublime UN MODE D’EXPRESSION COLLECTIF, unissant des facultés les plus disparates sous le chef D’UNE INVENTION POÉTIQUE ANONYME, conçue comme source d’actes et de croyances propres À DES NATIONS ENTIÈRES ET DESTINER À CIMENTER LEUR COHÉSION…

———-

————–

1949 .. 27 janvier 2018   (HOLOGRAMME) DANS LE CADRE D’UNE VISION POÏÉTIQUE DE LA RECHERCHE PHILOSOPHIQUE, L’HOLOGRAMME 21EME SIÈCLE DE CE QUE CONSTITUE L’ÉTIQUETTE DE PHILOSOPHE SE DESIGN PAR LES QUATRE QUESTIONS DE LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART DONNANT AU POINT D’INTERROGATION DE LA DÉMARCHE PRÉSÉANCE SUR TOUTE FIGURE ASSERTORIQUE D’UNE ARCHITECTONIE

January 27, 2018 Pierrot le Vagabond Chercheur

Les pré-socratiques recherchaient une explication matérialiste de l’univers, Socrate inventait la maïeutique, Platon réécrivait la structure dialectique par les universaux, Aristote en inventait les paramètres catégoriaux….. et l’on pourrait poursuivre cette longue liste où l’amour de la sagesse passe par des révolutions conceptuelles redéfinissant la question sujet-objet au fur et à mesure des révolutions de la perception augmentée (la science).

Mais qu’est-ce qu’être philosophe au 21eme siècle?  Tout au long d’une démarche poïétique, je fus confronté à cette question sans en être capable de m’approcher même d’une réponse qui aurait pu me rendre heureux. Et de penser à mon maître Roland Houde, décédé en 2013 à 86 ans

——————–

1950 .. 28 janvier 2018                           (AULD, WOODARD, ROC.) L’ÉQUIPE DE RECHERCHE «AULD, WOODARD, ROCHETTE»… LA SIGNATURE D’UN RÊVE…. UNE INVENTION POUR SOULAGER LA CONDITION HUMAINE… LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

January 28, 2018 Pierrot le Vagabond Chercheur

Mon arrière-grand-mère, mon grand-père Lucien, Mon oncle Paulo, mon père Roger furent des rêveurs qui m’ont appris que sans le rêve, une vie manquait de poésie.

A 69 ans, je fais encore partie d’une équipe de rêveurs philosophiques… nous rêvons l’avenir en équipe… Une jardinière, un concierge, un vagabond… En fait…. nous rêvons une invention…. nous rêvons que cette invention gagnera un jour le prix Nobel de la paix… nous rêvons qu’un consortium d’universités mettra en marche en trois ans par une équipe d’algorithmaticiens…. la nano-citoyenneté-planétaire…

Nous rêvons d’un mieux-être planétaire sous la formule wow-t=2.7k?

Nous rêvons…. au point où je me promène en pantoufles vagabondant la connaissance dans la bibliothèque de l’UQAM comme les abeilles volent de fleur en fleur pour créer ce qui deviendra du miel.

La nano-modernité au 21eme siècle , contrairement à la post-modernité, se tisse de constructivisme radical parce que l’hétéronomie de tout système issu des croyances de quelque groupe que ce soit ne peut plus porter le sacré dans un monde de désenchantement éthique et de bouleversement scientifique.

Nous rêvons archétypement le 21eme siècle comme Rousseau a saisi le sien par la sensibilité, Hugo par le romantisme, Mallarmé par l’abstraction symboliste et Breton par l’imagination.

Nous rêvons parce que, comme disait Pierre Curie… faire de son rêve une réalité et de sa réalité un rêve peut mener au prix Nobel.

———–

—————-

2214 ….. 13 JUILLET 2018,

SEUL UN FEU DE CAMP DES CONTEURS SUR LA MONTAGNE DU POINT BIG-BANG OÙ SONT RÉUNIS MALGRÉ EUX THÉOLOGIENS, MÉTAPHYSICIENS, ÉPISTÉMOLOGUES, COSMOLOGUeS ,… SE RETROUVANT LÀ DANS UNE PROMISCUITÉ INTELLECTUELLE INDéCENTE, DANS L’IMPUISSANCE D’IMAGINER MÊME L’AVANT-BIG-BANG…. SEULS LES CONTEURS ONT UNE CHANCE D’INTUITIONNER LA RÉALITÉ TRANS-SCALAIRE EN FAISANT SIMPLEMENT PAR LEURS CONTES DE L’UNIVERS UN VILLAGE NANO-CITOYEN-PLANÉTAIRE OÙ LE RÊVE BIG-BANG DE CHAQUE PERSONNE HUMAINE CONTRIBUE À LA problématologisation (meyer)  CONSTRUCTIVISTE RADICALE DE L’ÉNIGME

July 13, 2018 Pierrot le Vagabond Chercheur

Cher Simon Gauthier, cher Fred Pellerin et chers autres monteur de montagne, voilà me semble-t-il la vocation des contes au 21eme siècle… Imaginer l’impossible sous forme de village céleste où même un vagabond devient partie même du point d’interrogation poétique de la formule: WOW-T=2.7K?

————
————————–

2224 …18 JUILLET 2018,

(POINT D’INTERROGATION) L’ÉNIGME DE LA RÉALITÉ ONTO-COSMOLOGIQUE DE LA NANO-PERSONNE-HUMAINE-PLANÉTAIRE SE DÉVOILE DANS LA MAJESTUEUSE BEAUTÉ DE SON «?» QUE DANS L’éVÉNEMENT UNIVERSEL MATHÉMATISÉ «WOW» DE LA FORMULE «WOW-T=2.7K?» DE PAR LES PROPRIÉTÉS INTRINSÈQUES D’UN CHAMP MAGNÉTIQUE-MATHÉMATIQUE OÙ LES COURBURES ET LA TOPOLOGIE DES SINUOSITÉS NON-TRICHEUSES DE LA COURBURE ET DE LA TOPOLOGIE DU RÊVE PRÉ-BIG-BANG ENTRE EN SYMBIOSE SYMPHONIQUEMENT ORCHESTRÉE PAR LE BRUIT DE FOND 2.7K ET LA DANSE TRANSCALAIRE INITIÉE PAR LA NON-TRICHERIE DE LA BEAUTÉ DU MONDE ET DE L’HUMANITÉ-MONDE

July 18, 2018 Pierrot le Vagabond Chercheur

Toute nano-personne-humaine-pnalétaire qui vit le wow d’un rêve big-bang crée à partir de rien un nouvel univers étrange, positionné , tel un orchestre symphonique accompagnant un conteur, dans de nouveaux multi-vers dont les paramètres basés sur les principes hologrammiques (Edgar Morin), anhropiques (Brandon Carter), problématologiques (Michel Meyer) , probabilistes pragmaticistes (Peirce), et falsibilistes (Popper)…

ce nouvel univers étrange créé à partir de rien reproduit à l’infini la valeur mathématico-cosmologique la beauté du monde sous la forme de «wow-t=2.7k?»… le constructivisme radicale d’une liberté onto-cosmologique sous forme de «?» devenant multi-rien.

à suivre…

———————-

————————–

2237 …22 juillet 2018,

(MULTIVERS) LE RÊVE BIG-BANG DE L’ARCHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE DU VAGABOND CÉLESTE RÉSOUD UNE GRANDE PARTIE DE SON ÉNIGME PAR L’APRIORI MATHÉMATIQUE – COSMOLoGIQUE DE LA PRÉDICTION QUE NOUS VIVONS DANS UN MULTIVERS AU INNOMBRABLES 2.7K (?) PLUTÔT QUE DANS UN UNIVERS À UN SEUL BIG-BANG ET UN SEUL 2.7K (?) RENDANT OBSOLÈTES LES POSITIONS ONTOLOGIQUES AUTANT DE THOMAS D’AQUIN AUTANT QUES LES PÉMISSES APRIORITIQUES SUR LEsQUELles IL S’APPUIE CRÉATIVEMENT (LA THÉoRIE PLATONICIENNE DES IDÉES, LA THÉORIE ARISTOTÉLICIENNE DU FLUX DANS L’ÂME HUMAINE ET LA THÉORIE AUGUSTINIENNE DE LA LUMIÈRE DIVINE SÉPARANT LA CITÉ DE DIEU DE LA CITÉ DES HOMMES

July 22, 2018 Pierrot le Vagabond Chercheur

Après l’écriture du roman philosophique «monsieur 2.7k», je suis parti vagabonder le Canada sous l’archétype hologrammique du vagabond céleste (`notion que je n’ai pu résoudre qu’après la lecture du principe hologrammique d’Edgar Morin).

J’tais habité par une question tel que dite dans l’extrait du documentaire « MON AMI PIERROT , LE DERNIER HOMME LIBRE»

SI JE PRENDS SOIN DE L’UNIVERS
EST-CE QUE L,UNIVERS VA PRENDRE SOIN DE MOI?

Je partais de ce que je connaissais tout en intuitionnait que tout décalait. Je me disais: je vais vérifier si le nouveau testament dit vrai:

abandonnes-tout et suis-moi
et tu seras nourri comme les petits oiseaux…

Et bien sûr… L’univers me fut toujours prodigieux … je me disais… se pourrait-il que… parce que je triche jamais, je puisse bénéficier d’une onde de bienveillance reliée au 2.7k? du bruit de fond cosmologique du big-bang.

Les 4 ans passées avec le merveilleux Gérard Cadieux et Suzanne Fortin comme squatter à la librairie alternative recyclo-livres de Victoriaville (où je dormais sur une table dans la cave, entouré de livres) nous avaient permis Gérard, Suzanne et moi de développer une formule mathématique..

J’étais arrivé avec le wow…. Gérard-Suzanne et moi avons jour après jour expérimenté en étudiant les clients et les clientes de la librairie le -T (- la tricherie)… puis un jour Gérard et moi avions trouvé ensemble wow-t=g2 que Gérard transforma en wow-t=g.3.

Et soudain… je quittai… Si je prends soin de l’univers, Est-ce que l’univers va prendre soin de moi?… Je rencontrai un physicien et je lui parlai de mes apories… Tout est dans le 2.7k que je lui disais et seule la non-tricherie reliée à son rêve permet de bénéficier des synchronicités sans faille… Le physicien m’encouragea à poursuivre mes recherches.

J’arrivai chez Michel et Marlene et nous pûmes poursuivre durant plusieurs années la quête… J’avais beau vagabonder 4 universités, passer d’un champ à un autre en les étudiant chacun intensément en auto-didacte (philo, physique quantique, sociologie, philo politique, histoire de l’art….) CHAQUE CHAMP ME SEMBLAIT TROP PETIT POUR MA QUESTION…

Marlene Michel et moi arrivâmes finalement à une question

WOW-T=2.7K?

donnant une valeur inouie au point d’interrogation… Les lectures en problématologie (Meyer) autant qu’en anthropie cosmologique (Carter) qu’en principe hologrammique au cœur de l’émergence constructiviste radical (Lemoigne, Morin), autant qu’en cosmologie mathématique me fit découvrir enfin l’apriori paragdimatique qu’il me semble que je recherchais depuis toujours:

LA NANO-PERSONNE-HUMAINE-PLANÉTAIRE HABITE UN MULTIVERS… DONT ELLE EST UN CLÔNE…. MULTIVERS PROVOQUANT UN NOMBRE INFINI DE BIG-BANG .

Enfin, la science du prévisible, du probable rejoignait mes intuitions: Quand une nano-personne-humaine-planétaire vit un rêve big-bang, ce sont tous ses clones du multivers dans lesquels ils habitent qui soudain décident d’élire domicile en un SIÈGE SOCIAL DE LA NON-TRICHERIE, provoquant un chaos mathématique orchestré interscalaire autant qu’inter-multivers, faisant en sorte que cette nano-personne-humaine planétaire soudain flotte comme un oiseau au-dessus des irritants de l’univers domestique et professionnel de sa condition humaine pour habiter la condition humaine universelle en marche vers la cinquième question de la vie personnelle œuvre d’art

 

5: COMMENT NOS RÊVES BIG-BANG PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

Et soudain, l’univers de notre cosmos vu de la terre autant par Thomas d’Aquin, St-Augustin, Aristote et Platon me parut terriblement pré-quantique, pré-cosmologique.

Le multivers rend improbable la théorie platonicienne des idées où les formes séparées de la matière impriment les formes intelligibles dans l’âme humaine, comme une copie lointaine des idées innées éternelles éthérées dans l’arrière-monde.

Le multivers rend autant improbable la théorie aristotélicienne des intelligences séparées de la matière reliées à elle expérimentalement par la sensibilité reliant puissance et acte.

Le multivers rend autant improbable la théorie augustinienne de la lumière divine où Dieu de la cité de Dieu illumine l’âme humaine lui permettant d’acquérir les formes intelligence des choses.

Thomas d’Aquin respecte le principe anthropologique de la vie reliant ontologiquement le corps à l’âme sous une théologie régissant hiérarchiquement l’intelligence de l’ontologie-épistémologie issue d’Aristote

 

MAIS CES QUATRE POSITIONS NE PRENNENT LEUR SENS QUE DANS UN UNIVERS DONT LES PARAMÈTRES APPELLENT UNE LOGIQUE BINAIRE.

Dans un multivers… tout rêve big-bang de toute nano-personne-humaine-planétaire conduit celle-ci, si elle ne triche pas à bénéficier de l’information interscalaire autant qu’inter-vers… , donnant au siège social du sens de toute existence big-bang un 2.7k? au rhizome de la condition humaine universelle en marche vers la beauté du monde.

à suivre…

—————

——————

2239 … 24 JUILLET 2018,

(COSMOGONIES) « LA CHANSON DU CAMIONNEUR» N’A JAMAIS ÉTÉ UNE CHANSON, MAIS UNE ÉPOPÉE DE L’HUMANITÉ PAR LE RÊVE-BIG-BANG D’UNE HOMME POUR SA FEMME QUI, SANS LES MOTS POUR LE DIRE, EST SOULEVÉE PAR LA GRANDEUR DE SON : «TOÉ LA PLUS BELLE DE L’UNIVERS»… ET C’EST DANS CE SENS QUE LA FORMULE «WOW-T=2.7K?» APPELLE UN FONDEMENT MULTIVERS DE TOUT RÊVE BIG-BANG ÉTUDIÉ DANS L’ANGLE DE TROIS CATÉGORIES COSMOLOGIQUES-PHILOSOPHIQUES: L’ONTO-MULTIVERS, LA MÉTHO-MULTIVERS ET LA NANO-MULTIVERS… FONDEMENT DE TOUTE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART AU 21EME SIÈCLE , PROPÉDEUTIQUE À L’ÉMERGENCE D’UNE NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE.

July 24, 2018 Pierrot le Vagabond Chercheur

Un des drames du 21eme siècle, c’est que l’université soit devenue une institutionalisation progressive d’une mentalité servile au service de la perroquetterie des savoirs stratifiés aux objectifs reproductifs autant qu’utilitaristes.

Nous sommes si loin des universités allemandes de la fin du 18eme siècle où toute la pyramide inversée reposait sur la recherche obligatoirement innovatrice obligeant les étudiants à un très haut niveau d’invention et de liberté autodidacte.

Quelle tristesse que ce clientélisme morbide… axé sur des diplômes et des notes qui ne veulent rien dire.

Prenons l’exemple de la sociologie…. La dégénéressence intellectuelle dans le sens de Irme Lakatos où ce que Kuhn appelle le schème conceptuel n’arrive plus à nourrir d’innovations majeures un champ dont les fondements néo-potivistes autant que néo-empiristes logique, n’arrive plus non plus depuis Robert Merton et Bourdieu à pondre des penseurs dont l’épistémologie d’un e réflexion méthodologique est perçue comme majeure par les différents champs ontologiques qui la serpentent.

Dans un manuel de sur la philosophie de la connaissance consacrée à une chaîne de penseurs, seule la sociologie est résumée brièvement dans son siècle, sans aucun penseur traité en majeur, et sous l’angle seul de la sociologie de la connaissance et des limites épistémologiques du champ au fur et à mesure de l’évolution des sciences cognitives, cosmologiques et mathématiques.

De là l’importance d’ouvrir un nouveau schème conceptuel à partir d’une prédiction des mathématiciens-cosmologues: celle de l’existence de multivers, à partir duquel on doit redessiner les fondements onto-multivers, métho-multivers, nano-multivers menant à la formule «wow-t=2.7k?» permettant l’émergence de la nano-citoyenneté-planétaire par une masse critique de vies personnelles œuvre d’art, dont le rêve big-bang moins la tricherie devient par le 2.7k? un hymne à la liberté comme beauté du monde.

C’est en ce sens que la chanson du camionneur ne constitue pas une chanson, mais une épopée… une épopée d’une humanité en marche par la nano-citoyenneté-planétaire d’un univers à un multivers, d’un rêve big-bang à une infinité de rêves big-bang clonés dans l’impossible probabilité d’une palette de récits différents à la recherche d’un gps ontologique autant que socio-multivers.

LA CHANSON DU CAMIONNEUR
REPRÉSENTE LA PREMIÈRE TRACE
D’UNE COSMOGONIE MULTIVERS
OÙ LA CRÉATION DES DIEUX NE
SE POINT D’INTERROGATION QUE PAR LE CLONAGE EN SIMULTANÉITÉ D’UNE NON-TRICHERIE.

———

—————

2246 … 26 JUILLET 2018,

(ONTO-MULTIVERS) HIER DONALD, UN EMPLOYÉ REMARQUABLE D’ÉLÉGANCE INTELLECTUELLE, DE CULTURE ET DE SERVICE PUBLIC, M’A DEMANDÉ CE QUE JE FAIS À L’UNIVERSITÉ, N’ÉTANT NI ÉLÈVE, NI PROFESSEUR…. CELA M’A COMPLÈTEMENT DÉSTABILISÉ… PLUS JE TENTAIS UNE SYNTHÈSE, PLUS JE ME SENTAIS COMME UNE GRENOUILLE QUI DÉGONFLE… CE QUE J’AI PU LUI PARTAGÉ AVEC UN RIRE RABELAISIEN CE MATIN

July 26, 2018 Pierrot le Vagabond Chercheur

JAMAIS PERSONNE NE M’AVAIT DEMANDÉ CE QUE JE FAISAIS À L’UNIVERSITÉ:)))))  Cher Donald…. le sais-je vraiment moi-même?

Comment résumer une position onto-multivers, en assumant l’imagination issue de la prédiction des mathématiciens-cosmologues par un vagabondage eumétrique à la liberté probabiliste de la matière autant quantique que cosmologique?

Cher Donald,

quand l’événement d’un rêve big gang m’a fait quitter la scène pour devenir un vagabond céleste, je n’aurais pu imaginer que les paramètres de cette position me seraient fournies constructivistement par ces différentes nuits passées à dormir dans les différents cimetières du Canada…

Avec le recul, c’est comme si la nouvelle frontière entre les vivants et les morts transmuait grâce au point d’interrogation implosant à travers l’onto-multivers des prédictions scientifiques.

Je me rappelle entre autres, il y a un cimtière près de Natasquan (yagamish je crois) où la majorité des morts sont des Rochette… J’y passai une nuit…. comme si le rapport entre les connaissances et l’imagination basculaient intrinsèquement du seul fait d’une frontière entre les vivants et les morts, comme si soudain, grâce à la découverte de l’eau sur Mars, on pouvait coloniser cette planète tout en laissant sur terre tous les paramètres attributs essentiels reliés aux étiquettes sous-tenues comme des fils de cerf-volant dysjoints schème conceptuel dans la prison d’une atmosphère délétère portant la vanité de MYTHOLOGIE, ONTOLOGIE MÉTAPHYSIQUE, THÉOLOGIE….

De là la valeur inouie d’une nouvelle étiquette, issue à la fois des prédictions des astro-mathématiciens-physiciens et d’un archétype hologrammique céleste (le vagabond céleste)

L’ONTO-MULTIVERS…

n’est possible que lorsque le point d’interrogation tel que prédit par Michel Meyer et ses recherches en problématologie devient frontière entre les morts et les vivants, comme si les vivants habitant Mars comme un cerveau astronaute habite l’infini d’un champ magnétique d’un corps dématérialisé se séparait paradigmatiquement des morts essentiellement perdus entre des croyances autant multiples qu’esclaves de vérités dialectiquement et maieutiquement sans fondement autre que l’axiomatique de leurs empirisme contextualiste emprisé par des dogmatismes politiquement asservissants.

L’ONTO-MULTIVERS
C’EST LA STUPÉFACTION DES MORTS-VIVANTS
PAS ENCORE MORTS QUI, COMME
MON PERSONNAGE DES 7 IERES PAGES
DU DOCTORAT SE REND COMPTE
que l’église est pleine de morts-vivants
au cimetière infra-dématérialisant

Quel est ton rêve?
Dans combien de jours?
qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?
Comment nos rêves prennent-ils soin de la beauté du monde?

Le multivers
c’est le cimetière de la vie sur terre
qui soudain prend acte d’un point d’interrogation
peut-être même fondement d’une formule
wow-t=2.7k?
à la base même de la mathématisation
de la matière par un rêve dont le 2.7k
est anthropique autant que multi-cosmologique.

à suivre…

«A L’INVERSE DE LA LUMIÈRE ÉLECTROMAGNÉTIQUE, LA LUMIÈRE GRAVITIONNELLE N’EST PAS ABSORBÉE PAR LA MATIÈRE; ISSUE DE SOURCES LOINTAINES, ELLE PEUT PARVENIR À LA TERRE EN CONCERVANT TOUTE L’INFORMATION SUR LA CONFIGURATION DES SOURCES QUI L’ONT ENGENDRÉE»

——–

2249 … 27 JUILLET 2018,

(L’ONTO-MULTIVERS) lA RÉVOLUTION DE L’ONTOLOGIE TRADITIONNELLE (L’ONTO-MULTIVERS) ÉMERGE DANS UNE CONTEXTUALITÉ OPEN SOURCE OÙ LA RHYZOMATISATION DU MÊME (DAWKINS) SE VIRALISE SOUS LES DÉCOUVERTES DE LA PHYSIQUE QUANTIQUE, DE LA MATHÉMATIQUE COSMOLOGIQUE, DE L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE DES ALGORITHMES EN APPLICATION SUR DES MILLIARDS DE TÉLÉPHONES INTELLIGENTS…. NUL BESOIN DE THÉOGoNIE, DE PROPAGANDE, DE PROSÉLYTISME OU D’IDÉOLOGISATION D’UNE AXIOMATIQUE OSCILLANT ENTRE FOI ET RAISON, RAISON ET SCIENCE FICTION…. LA MONDIALISATION D’UNE HUMANITÉ EN MARCHE VERS UNE HUMANISATION DE LA CINQUIÈME QUESTION DE TOUTE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PASSERA PAR UNE HOLOGRAMMIE ANTHROPIQUE DONT ON NE RETROUVE L’ARCHITECTONIE DE L’ÉNIGME QUE DANS LES CONTES TRADITIONNELS.

July 27, 2018 Pierrot le Vagabond Chercheur

Toute l’histoire de l’humanité sur terre fut celle d’un POINT D’INTERROGATION ONTOLOGIQUE réapparaissant fractalement sous des champs théoriques les plus simplistes possible , malgré la poésie des enchanteurs qui en furent les créateurs.

Historique

DOCTORAT DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE)

 

UNE MÉTHODOLOGIE DES ABS-DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU K-ŒUR…

RÉSUMÉ DU DOCTORAT EN 300 MOTS

JE TE DEMANDE PARDON…, à toi qui, comme des centaines de millions d’enfants-errants-fantomatiques, se meurt, jour après jour, de faim ou de blessures de guerre, et cela, au nom des 193 états hobbiens onusiens qui, sous la féodalité de monarchies nucléaires, font passer la course aux armements, les guerres et les paradis fiscaux avant TON DROIT ABS-MULTIVERSIEL à une vie personnelle œuvre d’art par un rêve big-bang.

JE TE DEMANDE PARDON… au nom de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) qui, depuis plus de 12 ans maintenant, cherche à répondre à la question suivante : AU 21EME SIÈCLE, QUELLE INSTITUTION FAUT-IL INVENTER POUR QUE SUR TERRE, PLUS AUCUN ENFANT NE MEURE DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE ?

JE TE DEMANDE PARDON… au nom de notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) qui S’ACHARNE à déployer concrètement L’INVENTION DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE, dans le but de contribuer à la déshobbiation de l’O.N.U.  Par  la mise en algorithme de milliards de téléphones intelligents « wow-t=2.7k? » , si possible avec la complicité de l’institut de l’intelligence artificielle du Québec ,  nous validerons politiquement la création d’une cour suprême nano-citoyenne-planétaire composée de deux assemblées des justes (39 femmes et 39 hommes) élues ville par ville et village par village, et cela par tirage au sort, dans le but de représenter incontournablement et éthiquement toi et les centaines de millions d’enfants-errants-fantomatiques qui souffrent de la même criminalité étatique banalisée que toi.

Dans ce doctorat, PAR UNE MÉTHODOLOGIE DES ABS-DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU K-ŒUR (ier chapitre), le premier à te demander pardon sera moi, Pierrot vagabond (2eme chapitre le rêve big bang), puis mon ami et partenaire de recherche Michel le concierge (3eme chapitre la non-tricherie), pour enfin laisser la parole à sa compagne œuvre d’art, Marlene la jardinière (4eme chapitre, ses jardins coups-de-coeur œuvre d’art).

Pourquoi nos trois archétypes hologrammiques veulent-ils tour à tour te demander pardon? Parce que notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) veut parler au K-œur de l’humanité (5eme chapitre) et non à sa raison. Par le biais d’une CHANSON – MANIFESTE, nous affirmons que l’invention de la nano-citoyenneté-planétaire doit s’accompagner d’un « JE TE DEMANDE PARDON »  , en corollaire de la décision de ne plus tricher par chaque vie-personnelle-œuvre-d’art consacrée à l’ultime question :

COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE? (4eme et dernier chapitre).

——–

Gallery | Format |

« JE TE DEMANDE PARDON»

Michel le concierge, co-fondateur des rêveurs équitables

Je te demande pardon… – YouTube

JE TE DEMANDE PARDON

Chanson-manifeste de la nano-citoyenneté-planétaire

COUPLET 1
S’il m’arrive de parler au travers de mon chapeau
S’il m’arrive de prendre trop de place trop souvent
Si je m’approprie sans te voir l’espace de ta vie
Si je préoccupe ton âme en secret dans la nuit…                                                                  demande pardon…
Je te demande pardon…

COUPLET 2
Si je vagabonde céleste tout autour de la planète
Si je suis parti sans avis au détour de nos vies
Si je t’ai volé ton rêve, déserté, laissé meurtri,
Si j’en ai trop fait, trop dit, ou pas assez dans ta vie
Je te demande pardon…
Je te demande pardon…

COUPLET 3

Si je n’ai pas compris la beauté du monde d’ici
Si je n’ai pas admis qu’il y a la vie après la vie
Si je suis révolté parce que je suis enchaîné
Si je ne peux te rassurer quand je suis déchaîné
Je te demande pardon…
Je te demande pardon…

 

COUPLET 4

Et si je le savais tout ce temps que je te volais…
Et si je le savais tout ce temps que toi tu m’aimais…
Je n’ai pas d’âme pas de cœur aujourd’hui je le dis…
Je veux changer de vie et d’amour te dire merci
Je te demande pardon…
Je te demande pardon….

Michel le concierge

—————–

Marlene la jardinière... - YouTube

Marlene la jardinière, co-fondatrice des rêveurs équitables.

Marlene la jardinière… – YouTube

L’entente que nous avons Michel Marlene et moi est que…

je m’occupe de la partie théorique, métaphysique et philosophique alors que…

Michel devient de plus en plus le concierge du pays oeuvre d’art, son personnage public et la voix des 4 questions….tandis que Marlene est l’icône symbolique même des 4 questions dans la prise en charge de la beauté du monde par ses jardins.

 

—————–

28 JANVIER 2021 …. 47 JOURS APRÈS LA FIN DE LA BOÎTE À CHANSONS ANIMATIVES  DU VIEUX MONTRÉAL … LES DEUX PIERROTS … JACQUELINE MARS ….  MULTIMILLIARDAIRE …. ET LE RÊVE DE

1- EN RÉSERVE DANS LE BUNKER DE L’AMITIÉ ŒUVRE D’ART

150 heures d’archives filmées depuis 10 ans dont 4 documentaires de Michel le concierge soumis au « rendez-vous international du documentaire de Montréal: 1) le pays œuvre d’art? 2) la pelle jaune, 3) Gisèle Proulx et Ti-poux, 4) philosophie, la nano-citoyenneté-planétaire

—–

REPAIRES D’ARCHIVES NUMÉRIQUES
SUR YOUTUBE

Michel le concierge
Simon Gauthier, le vagabond céleste
mon ami pierrot, le dernier homme libre (demo pierrot)
l’homme qui plantait des arbres

—-

www.lepaysoeuvredart.com... (+) www.wow-t.com - YouTube

SUR LE WEB

www.wow-t.com
www.lepaysoeuvredart.com
www.lepaysoeuvredart.ca
www.reveursequitables.com

www.reveursequitables.com/
c.d. d.v.d.
lâche-moé pas et la chanson du camionneur
la boîte à chansons,/ chansons de Michel et Pierrot

www.reveursequitables.com/cahier de presse/
monsieur 2.7k (un 1000 pages à télécharger)

www.enracontantpierrot.blogspot.com

www.sylviebibeau.com/article-la–vraie-histoire-du-défilé-et-cocktail-d-ouverture-au-festival-de-la-baleine-bleue-2013-a-bergeronnes

www.demers.qc.ca/ l’île de l’éternité de l’instant présent/prologue et commentaires et chansons de pierrot

www.simongauthier.com (vagabond céleste)

www.surmonterladepression.centerblog.net/26-citations-de-nelson-mandela (246 entrées d’un journal de bord de Pierrot)

www.latuquehistoires.blogspot.ca/la-petite-harmonie-prestigieuse-ambassatrice-de-la-tuque (latuquoiseries)

www.patrimoinepq.blogspot.ca/2008/07/les-contretemps-ch-1972-trans.html
(sur Google… patrimoine p.q. contretemps spectacle au Japon)

http://mybrainwillexplode.com/music/2017/album-de-pierrot-pierre-rochette/

SUR GOOGLE

www.orizon.ca Pierre Rochette conférencier

Marlene la jardinière
Michel le concierge
Pierrot vagabond

MARTHI_MAG :: CONCEPTUEL :: CHRONIQUE À ZE GAILLARDE www.marthiii.com/Marthi_mag/2007-11-nov/marthi_mag_conceptuel.htm Pierre Rochette, co-fondateur du fameux cabaret «Les deux Pierrots» dans le Vieux–Montréal troque son titre de tenancier de bar pour aventurier… à la guitare

 

Simon Gauthier | Regroupement du conte au Québec

Simon Gauthier, conteur des rêveurs équitables

St-Élie de Caxton chez Simon Gauthier… – YouTube

—————–

ARCHIVES NUMÉRIQUES
DU BLOG  WWW.LEPAYSOEUVREDART.CA EN ORDRE CHRONOLOGIQUE

 

17 NOVEMBRE 2020…. 25 JOURS AVANT LA FIN DES DEUX PIERROTS …. ROMAN DE  PIERRE ROCHETTE … L'ÎLE DE L'ÉTERNITÉ … 2EME CHAPITRE: LE VIEUX MONTRÉAL  ….. QUI RETRACE LA PÉRIODE DES

Pierrot vagabond, co-fondateur des rêveurs équitables

La chanson du camionneur / Pierrot – YouTube

DÉFINITION … LE TRAITÉ DES ABS

C’EST LE POINT DE BASCULE DE LA PHYSIQUE QUANTIQUE ET DE LA RÉALITÉ DURE PAR LA CONVOCATION D’UN RÊVE DE VIE. … C’EST LE PASSAGE D’UNE PHYSIQUE DE L’ONTIKE À UNE MÉTAPHYSIQUE IMMANENTE ABS-CENDANTE DE L’ONTIK-HATIF PAR LE RÊVE BIG-BANG. C’EST LA THÉORISATION DES BROSSES D’ÊTRE ET DES ATTAQUES D’ÊTRE

1: TRAITÉ DES ABS

Ça fait plusieurs années maintenant que je travaille sur le traité des abs… Mon objectif est de faire d’un préfixe un libérateur de sens onirique dans la plupart des agirs humains au niveau physique et ontike de façon à faire ressortir une métaphysique abs-cendante (au sens de conséquente d’un rêve big bang, donc de l’ontikhatif qui en est le résultat graphique au niveau de la temporalité autant que de l’historicité).

2: LE PASSAGE

Le passage de l’ontike ( la survie par les irritants du quotidien) à l’ontikhatif ( la vie par le rêve comme feuille de musique d’une symphonie de rêvons issus des abs-débris de la mémoire du k-oeur) … m’apparaît irrévocable dès qu’une personne humaine se pose les cinq questions du pays oeuvre d’art: 1) Quel est ton rêve? 2) dans combien de jours? 3) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve? 4) comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde, 5) comment nos rêves prennent-ils soin de la beauté du monde?

L’ontike fait partie du monde des possibles, l’ontikhatif du monde des impossibles. Le passage de l’un à l’autre se produit par le biais d’une initiation à la beauté du monde lorsqu’une personne humaine prend la décision de ne plus tricher avec son rêve big-bang en se faisant l’orchestrateur de l’inclinaison de ses désirs devant la grandeur de la soif d’absolu qui l’habite soudainement.

Le passage de l’ontike à l’ontikhatif implique également une immense compassion pour l’humanité souffrante de sa condition humaine, celle qui est en nous et celle autour de nous.

————–

3: PHYSIQUE DE L’ONTIKE

La physique de l’ontike touche tout ce qui a trait aux 4 stations spatiales du corps, les 5 sens, le cerveau, les pulsions, le coeur … lorsqu’elles ne sont pas coordonnées par le rêve big bang issu directement des débris de la mémoire du k-oeur. Les désirs qui passent par les 5 sens, le cerveau et les pulsions sont des carnivores du coeur au sens ou le coeur devient le carrefour d’intérêts personnels cachés de chacune des trois autres stations. Le passage du coeur au k-oeur se fait par le renversement de la physique de l’ontique À UNE MÉTAPHYSIQUE IMMANENTE ABS-CENDANTE DE L’ONTIK-HATIF PAR LE RÊVE BIG-BANG.

—————–

4: UNE  MÉTAPHYSIQUE IMMANENTE ABS-CENDANTE DE L’ONTIKHATIF

Le monde de l’ontikhatif est constitué d’une infinité de rêvons qui au fur ou à mesure que les 5 questions du pays oeuvre d’art réussissent le passage du coeur au k-oeur par la marche poétique vers le rêve big bang, se constituent en une architectonie poétique qui se transverse multiversiellement en une métaphysique ascendante de la beauté du monde sous la forme d’une harmonie des débris de la mémoire du k-oeur, passés, présents et futurs se déployant sous des synchroni-vie-tés d’une élégance stylistique exceptionnelle.

——————

.————————–

Eugène Dupréel - Babelio

EUGÈNE DUPRÉEL

C’est Eugène Dupréel qui explique qu’à un moment donné, il s’est rendu compte qu’il avait atteint l’autonomie intellectuelle. Il était maintenant chaque jour architecte de ses concepts d’une façon immensément personnelle et il était capable de bâtir un réseau de concepts au point où les autres, regardant son édifice conceptuel, pouvaient en conclure qu’il était un cadre théorique à lui seul:)))

Qu’est-ce qu’un cadre théorique? C’est la construction d’une grande logique et d’une étonnante esthétique, au point où un autre chercheur peut s’en servir comme cadre  pour y ensemencer ses propres problématiques, certains de ses axiomes (le nouveau chercheur) étant la résultante de la beauté et la puissance des argumentations sur cette étiquette. Alors le jeune chercheur n’a plus qu’à rafraîchir l’étiquette en modifiant, enlevant ou ajoutant certains attributs essentiels.

——-

January | 2021 |

www.reveursequitables.com

GLOSSAIRE CONSTELLAIRE …  DU TRAITÉ DES ABS ….DÉCEMBRE 2022… 338 ÉTIQUETTES

 

A (138)

 

AB

ABEL GANCE

ABS ***

ABS-ALOM ***, ABS-ALOM

ABS-ART DE L’ERRANCE SOCIALE DU K-OEUR

ABS-BERG ***

ABS-BIG-BANG NANO-K-OSMOLOGIQUE

ABS-BIQUITÉ

ABS-CAUSALITÉ

ABS-CCIDENT

ABS-CÈS

ABS-CEPT

ABS-CEPT DU K-ŒUR ABS-CEPT-A-TION D’ÉTRANGÉITÉ

ABS-CEPTUALISATION INTRIQUÉE

ABS-CÉTISME ONIRIQUE

ABS-CHÉS HOLOGRAMMIQUES DU K-OEUR

ABS-CHÉS K-WALIENS DE L’ENFANCE

ABS-CHÉS POST-NANO-QUANTO-MULTIVERSIELS DU K-OEUR

ABS-CHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE

ABS-CHÉTYPES HOLOGRAMMIQUES FRACTAUX DU K-OEUR

ABS-CHÉTYPES HOLOGRAMMIQUES MULTIVERSIELS DU K-OEUR

ABS-CHITECTONIE K-ONSTELLAIRE PAR LA POIÉTIQUE D’UN BLOGUE

ABS-CISE ***, ABS-CISSE ***

ABS-CISSION ***

ABS-COND ***, ABS-CONS***

ABS-CONSTANCE HÉROIQUE

ABS-CONSTELLATION DE CHAMPS DE RÊVONS

ABS-CONTE

ABS-COPAL ***

ABS-DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU K-OEUR

ABS-DÉE ABS-DITIONS ABS-XISTENTIALES

ABS-DOUANE BIG BANG

ABS-DUCTION

ABS-ENS ***, ABS-ENT *** , ABS-ENCE***

ABS-EN-CIEL K-WALIATIF DU K-OEUR

ABS-ÊTRE

ABS-EXISTANT DANS LE DICTIONNAIRE

ABS-FFECTS

ABS-FFECTS MULTIVERSIELS DU K-OEUR

ABS-FFECTS ONTI-KHA-TIFS DU KOEUR

ABS-FRAGMENTATION DE LA MÉMOIRE HEUREUSE

ABS-FRAÎCHEUR DES SENTIMENTS JOYEUX DE LA PRÉSENCE IMPOSSIBLE

ABS-FRUITION

ABS-GNOSTIQUE

ABS-GORYTHME DE JUSTICE SOCIALE PLANÉTAIRE DU K-OEUR

ABS-IDE ***

ABS-IÉRARCHIE DE LA PENSÉE PURE

ABS-INTHE ***

ABS-JET

ABS-JET INTER-STELLAIRE

ABS-K-ONSCIENCE

ABS-K-ORPS

ABS-LECTION

ABS-LIEN

ABS-LLUMEUR DE K-OEURS –RÉVERBÈRES

ALBS-LOGIE

ABS-LOGIE  DES K-WALIAS DES FRÉMISSEMENTS DU K-OEUR

ABS-MANITÉ K-OSMOLOGIQUE

ABS-MATURGIE

ABS-MERGENCE

ABS-MÉTRIE

ABS-MEUR

ABS-MILIEU INTÉRIEUR DU LANGUAGE

ABS-MINENCE

ABS-MITIÉ ŒUVRE D’ART DU K-OEUR

ABS-MMANENCE

ABS-MMUNICATION DU K-OEUR

ABS-MOUR ŒUVRE D’ART

ABS-MORT

ABS-MOTION

ABS-MYSTIQUE DU RÊVE DE L’AUTRE

ABS-NALOGIE HOLOGRAMMIQUE DES DÉBRIS MULTIVERSIELS DE LA MÉMOIRE DU K-OEUR

ABS-NÉGATION

ABS-OGRAPHIE

ABSOLU ***

ABS-OLUTION ***

ABS-OLVE ***

ABS-ONTIKHATIF

ABS-ONTI-KHATION DE L’ONTIKE

ABS-ONTI-KHA-TIVITÉ MÉTAPHYSIQUE D’UN RÊVE BIG BANG

ABS-ORBER ***

ABS-OUI, ABS-NON

ABS-OUS ***, ABS-OUT ***

ABS-PAUVRETÉ ABS-CEPTUELLE

ABS-POÉSIE

ABS-PPAREIL ATTRACTIF MULTIVERSIEL DU K-OEUR

ABS-POSSIBLE

ABS-PRÉSENCE

ABS-QUITÉ

ABS-RATIONNEL DU K-OEUR

ABS-RÉALITÉ

ABS-RÊVANCES ENCHANTÉES

ABS-RIEN

ABS-SEIGNEMENT DES GRILLONS

ABS-SENS

ABS-SENS CRIBLÉS D’ABSOLUS

ABS-SERVATOIRE

ABS-0LENCES

ABS-SPACE INTÉRIEUR

ABS-TÉFACTS DE RÊVONS DU K-OEUR

ABS-TÉGORIE

ABS-TÈME ***

ABS-TEMPOREL

ABS-TENIR ***

ABS-TERFACE EUMÉTRIQUE

ABS-TERGER ***

ABS-TERNITÉ

ABS-THÉTISME

ABS-TIONS

ABS-TISTE ABS-TIVISTE ABS-MANISTE

ABS-TITÉ DU K-OEUR

ABS-TISTE DU K-OTIDIEN

ABS-TITÉS ÉTRANGES APPELLÉES RÊVES BIG BANG

ABS-TITUDE

ABS-TOGRAPHIE DE LA JOIE PURE

ABS-TOMES-RÊVONS

ABS-TRACT ***

ABS-TRACTEURS ÉTRANGES D’UN RÊVE BIG-BANG

ABS-TRICATION

ABS-TRONAUTE

ABS-TRUS ***

ABS-TRUISME

ABS-TTAQUE D’ÊTRE

ABS-URDE ***

ABS-VANT BIG BANG

ABS-VÉNEMENTS ABS-CCIDEN-CIEL

ABS-VÉNEMENT ABS-XIOMATIQUE MÉTAPHYSIQUE MULTIVERSIEL

ABS-VERSITÉ

ABS-VIVANT

ABS-XIGENCE

ABS-XISTE

ABS-XISTENCE

ABS-XIOMATIQUE

ABS-XIOME MULTIVERSIEL

ABS-2.7K?

ACTE DE RÉSISTANCE POÉTIQUE À L’EXISTENCE

****************

******************************

****************************************

B (7)

 

BIG BANG

BILLOTS DE L’HUMANITÉ ERRANTE

BLOGUIÉTIQUE

BROSSES D’ÊTRE

BRUISSEMENTS BRAISIQUES

BRUIT DE FOND COSMOLOGIQUE DE L’UNIVERS

BULLES D’ÉTRANGETÉS ABS-TOLOGIQUES

*******************

*****************************

*****************************************

C (27)

 

CARCASSE AXIOLOGIQUE

CARTE MENTALE

CARTOGRAPHIE DE RÊVONS

CÉZANNISATION DU RÉEL

CHAIR DU K-OEUR

CHAMP DE FORCES ABS-CELTUEL

CHAMP DE MINE K-ONSTELLAIRE

CHAMPS K-ARTOGRAPHIQUES

CHAMP K-ONSTELLAIRE DÉCLENCHEUR D’UN RÊVE BIG BANG

CHAMPS K-ONSTELLAIRES DE RÊVONS

CHAMP K-ONSTELLAIRE FRÉMISSÉ PAR LES K-ORDES

CHAMP MAGNÉTIQUE ABS-CEPTUEL

CHAMP MAGNÉTIQUE K-ONSTELLAIRE

CHAMP SYMPHONIQUE DE DÉ-K-OHÉRENCE K-ANTO-K-OSMOLOGIQUE

CHAMP TRANS-KALLAIRE DU MULTIVERS

CHANSONS HOLOGRAMMIQUES

CHANTS ABS-CEPTUELS

CHASSE-MISÈRE

CIMETIÈRES

CLÔNES FRACTAUX DU MULTIVERS

CODE HOLLOGRAMMIQUE DU 2.7K…

CŒUR-ASTRONAUTE

COEUR K-ANTO-K-OSMOLOGIQUE

CO-INTELLIGENCE DES PARTICULES SUB-ATOMIQUES

COMMUNAUTÉ DES INVISIBLES

CONDITION HUMAINE D’ABS-TERRANCE

CONQUÊTE INFRA-SPATIALE DU MULTIVERS

CONSCIENCE FRACTALE

CONSTELLATION GLOSSAIRIQUE

CONSTELLATION SCALAIRE DE LA FORME CONTE

CO-RÊVANCE

CRI DE MUNCH INVERSÉ

CRIME CONTRE L’HUMANITÉ ERRANTE

CRYPTER LE MULTIVERS

 

**********************

*********************************

******************************************

D (23)

 

DANSE D’ABS-CEPTS

DANSE DE L’HOLOGRAMMIQUE CRÉATION

DANSER POÉTIQUEMENT PAR SES LARMES DE JOIE

DANSE SYNCHRONI-VIE-TALE

DANSEUR ABS-MÉTRIQUE

DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU CORPS

DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU K-OEUR

DÉCHIRURE DANS LE RÊVE OU S’INSÈRE LE BIG BANG SU MULTIVERS

DÉCLENCHEURS ABS-DUCTIFS

DÉCRYPTAGE DU RÊVE BIG-BANG

DEGRÉ ZERO

DÉSHOBBIATION DE L’O.N.U.

DÉSIRS ENCORDÉS PAR LA FORCE D’UN CHAMP K-ONSTELLAIRE

DÉSIRS INTRIKÉS

DESSINER UNE PORTE SUR LE K-OEUR

DÉS-INSTUTIONNALISATION DU CERVEAU-ASTRONAUTE

DÉ-STRATIFICATION DU CERVEAU NANO-CITOYEN

DEUX ASSEMBLÉES DES JUSTES (39 FEMMES, 39 HOMMES)

DOCTORAT ŒUVRE D’ART

DOUCEUR DES VIES ANONYMES DANSANT LA BEAUTÉ DU MONDE

DRAMATURGIE DES ABS-TÉFACTS.

DROIT ABS-MULTIVERSIEL

DROIT DE LA SCULPTATION

********************

*****************************

**************************************

E (30)

 

ÉCOULEMENT DU TEMPS ABS-TUITIF

EFFETS D’AGRÉGATIONS DE NANO-INTENTIONNALITÉS

ÉMERGENCE DE K-WALIAS-ABS-RÉALITÉS

ÉMERGENCE DES FORMES FRAÎCHES PAR LA NON-TRICHERIE

ENCHANTEMENTS ONTI-KHA-TIFS

ENCORDEMENT DES IMPOSSIBLES

ÉNERGIE HOLOGRAMMIQUE

ENFANTS-ERRANTS-FANTOMATIQUES

ENGAGEMENT COSMONAUTOLOGIQUE

ÉNIGME MULTIVERSIELLE TRANS-RÊVONS

ÉPOPÉE DE L’ONTI-KHA-TIF

ÉPOPÉE POÉTIQUE

ÉQUITABILITÉ DES TROIS PEINTRES

ERMITE DES FORMES KANTO-K-OSMOLOGIQUES

ERRANCE-ABS-CHÉTYPE-HOLOGRAMMIQUE

ERRANCE AXIOLOGIQUE

ERRANCE FANTOMATIQUE

ERRANCE FRACTALE

ERRANCE POÉTIQUE

ERRANT-HOMME-MAISON

ERRARE/ITERARE

ÉTIQUETTES ABS-JETUELLES FLOTTANTES

ÉTIQUETTES DÉCHIQUETÉES

ÉTIQUETTES FER-DE-LANCE D’UN RÊVE BIG BANG

ÉTIQUETTES-LABORATOIRES

EUPHORIQUES D’AGRÉGATS CONSTITUÉS DE RÊVONS

EUPORIES D’UN RÊVE BIG-BANG

ÉVÉNEMENT IG BANG

EXISTENCE

****************

**************************

********************************

F (21)

 

FEU DE CAMP DES CONTEURS SUR LA MONTAGNE DU POINT BIG BANG

FEU D’HUMANITÉ

FICTION POÉTIQUE AXIOMATIQUE

FIL D’OR BLOGUIÉTIQUE

FISSURE DU TEMPS

FLOTTEMENT-FRÉMISSEMENT SYMPHONIQUE DU CHAMP K-ONSTELLAIRE

FLUIDITÉ D’UNE CONSCIENCE EN ERRANCE COSMIQUE

FLY-BEEN (Michel le concierge)

FONDEMENT ONTI-KHA-TIF DE LA BEAUTÉ DU MONDE

FORME BIG-BANG D’UN RÊVE-RÉCIT

FORMES FRACTALES

FRACTALES ONTI-KHA-TIVES

FRACTALISER L’HUMANITÉ

FRACTURE DE LA CONSCIENCE

FRAÎCHEUR DES FORMES IMMUNICATIVES

FRAÎCHEUR DES FORMES CRYPTÉES

FRAÎCHEUR INOUIE D’UNE FORME IMPOSSIBLE

FRANK SCOTT

FRÉMISSEMENTS ABS-TOLOGIQUES DES K-WALIAS MULTIVERSIELS

FRISSONNEMENT MULTIVERSIEL

FRONTIÈRES ENTRE LES DÉMUNIS ET LES MUNIS DE LA TERRE

***************

*************************

**********************************

G (6)

 

GALAXIE DE LA PROPÉDEUTIQUE

GENÈSE DE LA NON-TRICHERIE

GESTALT UNIVERS/MULTIVERS

GLOSSAIRE K-ONSTELLARIQUE

GRAINE DE RÊVE BIG BANG

GUENILLE DES ÉTIQUETTES FLOTTANTES

*****************

**************************

**********************************

H (8)

 

HOLOS-RÊVONS

HUMAINS ABS-RÊVANTS

HUMAINS POUSSIÈRE D’ÉTOILES

HUMANISME ÉPIQUE

HUMANISME HOLOGRAMMIQUE

HUMANITÉ CO-RESPONSABLE DU SORT DU PLUS PETIT

HUMANITÉ ERRANTE

HUMANITÉ ŒUVRE D’ART

****************

*****************************

*************************************

I (7)

ILE DE L’ÉTERNITÉ DE L’INSTANT PRÉSENT

ILOT D’ERRANCE POÉTIQUE

IMAGE-TRANSMAGE-TRANSGRAMME

IMPLOSION DES NANO-ENJEUX

INCENDIE DE BIENVEILLANCE PLANÉTAIRE

INTRICATION, DÉCOHÉRENCE, HOLOGRAMMIE DE LA MATIÈRE QUANTO-COSMOLOGIQUE

INVENTION DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

 

******************

***********************

**************************

J (5)

 

JARDIN K-ONSTELLAIRE

JARDIN-RÊVOIR

JARDINIÈRE ABS-CEPTUELLE DU PAYS ŒUVRE D’ART

JE HOLOGRAMMIQUE

JURY-LAB

******************

**********************

********************************

K (8)

 

KANTICATION DES DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU K-OEUR

K-OEUR

K-OEUR HUMAIN

K-OEUR ŒUVRE D’ART

K-ORPS HUMAIN

K-ORPS-RÊVE

KOSMO-GÉNÈSIE

K-WALIAS

***************

************************

***************************

L (8)

 

LABO-EXPO

LARMES DE JOIE …..

LETTRE K

LIBERTÉ BIG BANG SUR TERRE

L’HOMME À L’ORGUE DE BARBARIE

LOGIQUE DE PAIX

LOGIQUE DES TRANSMAGES

LOIS ABS-FFECTUELLES

******************

**************************

*******************************

M (20)

 

MAÎTRE DE RIEN

MAÎTRE DES SONGES

MATRICE DE LA FRAÎCHEUR DES FORMES

MÉMOIRE ABS-JETALE D’UN OBJET

MÉMOIRE ABS-CLUSIVE

MÉMOIRE DU K-OEUR ET MÉMOIRE DU K-ORPS

MÉTAMORPHOSE DE LA FORÊT DES DÉSIRS

MÉTAPHYSIQUE DES K-WALIAS

MÉTAPHYSIQUE DU K-OEUR

MÉTAPHYSIQUE ONTI-KHA-TIVE

MÉTHODOLOGIE K-ONSTELLAIRE ÉPISTÉMOLOGIQUE

MICHEL LE CONCIERGE

MISE EN A-PESANTEUR DE LA MÉMOIRE DÉCHIQUETÉE

MISE EN ÉMERGENCE D’ÉTIQUETTES FLOTTANTES

MISSION SOCIALE POÉTIQUE

MONSIEUR 2.7K?

MORT

MORT ABS-VIVANTE

MULTIVERS DES ABS

MYSTIQUE DU RÊVE DE L’AUTRE

*****************

***************************

*********************************

N (6)

 

NANO-CHAMPS DE FORCE

NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE

NANO-CRATIE.

NANO-MATRICE

NANO-PELLETEUR (MICHEL LE CONCIERGE)

NON-TRICHEUR ŒUVRE D’ART

******************

**********************

******************************

O (9)

 

OBJET

ŒUVRE ABS-XISTENTIELLE

OMBRE LUMINEUSE D’UN RÊVE BIG BANG

ONDE DE BIENVEILLANCE RELIÉE AU 2.7K?

ONTIKE

ONTI-KHA-TIF

ONTI-KHA-TION DE L’HUMANITÉ

ONTOLOGIE DES FRÉMISSEMENTS PAR LES K-WALIAS DU K-OEUR

OREILLE DU ?

 

*******************

**************************

**********************************

P (15)

 

PASSAGE DE L’ONTIKE À L’ONTI-KHA-TION

PASSEUR DE LARMES SACRÉES

PAYS ŒUVRE D’ART

PAYSAGES ABS-XISTENTIELS

PAYSAGES DE RÉCITS DE RÊVONS DÉ-S-ENDORMIS

PAYS ŒUVRE D’ART

PHILOSOPHE DE L’ABS-ONTI-KHA-TIF

PHILOSOPHIE

PHILOSOPHIE DE L’ERRANCE

PHILOSOPHIE D’EN BAS (Michel le concierge)

PIERRES TOMBALES

PIERRES TOMBALES ABS-JETALES

PIERROT VAGABOND

PITON DE LA LIBERTÉ

POÉSIE ABS-XIOMATIQUE DES ABS

*********************

*************************

**********************************

Q (5)

 

QUATRE QUESTIONS DE LA VIE PERSONNELLE ŒUVRE D’ART

QUEL EST TON RÊVE?

QUESTION ŒUVRE D’ART … (quel est ton rêve?…)

QUESTION BASCULE

QWALIAS

********************

*************************

****************************

R (16)

 

RAPPORT POÉTIQUE À L’ARGENT

RÉCEPTEUR-ABS-CCIDENTIEL

RECOHÉRENCE DE L’IRRÉEL

RÉ-INVENTION DE L’HUMANISME VU DE L’ESPACE

RÈGLE DES 3 WOWS

RÊVANCE ABS-XISTENTIELLE

RÊVE BIG BANG

RÊVE-ÉVÉNEMENT

RÊVE ŒUVRE D’ARt

RÊVE (FRÊLONS, GRÊLONS ET K-WALIONS)

RÊVEURS ÉQUITABLES

RÊVONS

RIEN

RIRE DE SUPÉRIORITÉ

RIRE D’INFÉRIORITÉ

RIRE D’INCONGRUITÉ

******************

*************************

*******************************

S (8)

 

SAUT NANO-K-OSMOLOGIQUE MULTIVERSIEL

SAUT RELATIONNEL ONIRIQUE

SOCLE ABS-JETAL

SILENCES-CATHÉDRALE

SOUFFLE MÊME DU MULTIVERS

SPECTATEURS ÉQUITABLES

STATION SPATIALE DU K-OEUR

SYNCHRONI-VIE-TÉ MULTIVERSIELLE OPÉRATOIRE (

********************

***************************

****************************************

T (5)

 

TABLEAUX ABS-THÉTIQUES DE LA CONSCIENCE IMPOSSIBLE

TACHES TEXTUALES ONIRIQUES

TEMPS ABSVERSAL

TOMBES ABS-JETALES D’ENFANTS

TRANSMAGES

******************

*****************************

**************************************

 

V (5)

 

VAGABOND CÉLESTE

VAGABONDER

VIE PERSONNELLE ABS-VRE D’ART

VILLAGE ABS-VRE D’ART FRACTAL

VOILE D’IGNORANCE

 

****************

*****************************

***************************************

W (6) TOTAL … 322

 

—————-

WOW

WOW COLLECTIF

WOW-T

WOW-T=G3

WOW-T=2.7K

WOW-T=2.7K?

——————

December | 2020 |

AB

Définition

(28 mai 2022) étymologiquement …. le AB , c’est le K-OEUR …. élément central de la personne humaine …. poétiquement, le ab …c’est la matrice du CHAMP K-ONSTELLAIRE ou le k-oeur humain se réinvente sous une EUPHORIQUE D’AGRÉGATS  costumés de RÊVONS .

Discursif de base

Définition

b \ab\ masculin

  1. (Mythologie égyptienne)Cœur, élément central, partie de l’âme humaine.
    • Spécialistes de l’observation, du sondage de la richesse de l’univers, et de la recherche du savoir, les Égyptiens ont dégagé de cet univers 9 éléments constitutifs de la personne humaine à savoir : Le Kat, le Sahu, le Ab, le Ka, le Ba, le Khaibit, le Khu, le Sekhem, le Ren. Voyons à présent point par point la signification et l’importance de chaque élément.
      […]
      Le 
      Ab : c’est l’élément central de la personne humaine, c’est le cœur, muscle noble, siège de la vie et du comportement moral c’est-à-dire source du bien et du mal, élément fondamental de la vie humaine.— (Messack Pock, Conception africaine de l’homme, in Nathanaël Ohouo (éditeur), Dieu et l’homme : éléments d’anthropologie pour chrétiens et églises d’Afrique, Éditions CLÉ,

 

 

Selon un des sens du dictionnaire…. il est dit que …. le ab …. c’est l’élément central de la personne humaine, c’est le K-œur, muscle noble, siège de la vie et du comportement moral c’est-à-dire source du bien et du mal, élément fondamental de la vie humaine.

Ajoutons cependant que …dans le glossaire K-onstellaire du traité des abs …. (Un AB, poétiquement , c’est …aussi …. un champ constellaire de ABS …..   à partir duquel le K-OEUR HUMAIN  se ré-invente sous une euphorique d’agrégats costumés de RÊVONS ….ou ….le même  ….. AB ….. sous forme intriquée de ABS se métamorphose de MÊME en MÊME (dans le sens de Dawkins) ….  sous des costumes D’ABS-SENS CRIBLÉS D’ABSOLUS) …. dans le grand bal masqué de L’ABS-POÉSIE de L’ABS-XISTENCE MULTIVERSIELLE HUMAINE.

Journal de bord 2023

ARCHITECTONIE SQUELETTE ARGUMENTATIVE  DU TRAITÉ DES ABS…. IERE PARTIE DU DOCTORAT DES RÊVEURS ÉQUITABLES.

ROBLÉMATOLOGIE //////////  IDÉES ÉTERNELLES (PLATON) ////  SCHÈME ///// CONCEPT ///// OBJETS IMPOSSIBLES DE MEINONG  ///// SAUT K-ONCEPTUEL //////

MULTIVERS //// ACCÉLÉRATION ÉTERNELLE, THÉORIE DES CORDES, MATIÈRE NOIRE ///// PRINCIPES DE LA MÉCANIQUE QUANTIQUE ////// INTRIKATION, DÉCOHÉRENCE RECOHÉRENCE ET SUPERPOSITION DES ÉTATS /////// ////// ÉTIQUETTES FLOTTANTES ///// TEMPS QUANTIQUE ///// SAUT ABSTIQUE /////

DAVID KELLOGG LEWIS … PLURALITÉ DES MONDES POSSIBLES /////// NOUVELLE CARTOGRAPHIE DU K-ORPS ///// PRINCIPES D’UNE RÉVOLUTION HUMAINE  DE L’INTRICATION ///////CARTOGRAPHIE DU CORPS / ///// CARTOGRAPHIE DU K-OEUR //////  ERRANCES AXIOLOGIQUE,FANTOMATIQUE ET POÉTIQUE //////// POINT D’INTERROGATION QUANTO-COSMOGÉNIQUE ////

DÉBRIS DE LA MÉMOIRE DU K-OEUR ///// TROUS DE VERS ///// PASSERELLES DE L’ESPACE TEMPS ///// NOUVEAU CHAMP MATRICIEL ÉPISTÉMOLOGIQUE ////   QWALIAS ///////  ONTIKE  ///// MÉTHODOLOGIE DE L’ONTIKHATION //// VIE PERSONNELLE ŒUVRE D’ART ///// CHAMPS K-ONSTELLAIRES DE LA NON-TRICHERIE //// SAUT ABSJETAL /////

///// CONCEPT – ÉTIQUETTE-ABCEPT /////ABS-JESSENCE /////  INTUITION -ABDUCTION-ABS-MMUNICATION //// TRANSMAGES //// MÉMOIRE ÉPISTÉMOLOGIQUE POST-QUANTIQUE  ///// SAUT MULTIVERSIEL ///

TRAITÉ DES ABS /////  … RÊVE BIG BANG ///// SAUT ONTIKE-ONTIKHATIF /////

VIE PERSONNELLE ŒUVRE D’ART /////  PAYS ŒUVRE D’ART ///// NANO- CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE //// WOW-T=2.7K? ///// QUATRE QUESTIONS ////

—————

——————————-

 

LA MAÎRESSE DE LA VILLE DE SHERBROOKE… EVELYNE BEAUDIN ….. PIERROT LE VAGABOND CÉLESTE …. ET LE SENTIER DE LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART ENTRE DEUX RIVIÈRES… LA RIVIÈRE ST-FRANÇOIS ET LA RIVIÈRE MAGOG

 

December | 2020 |

www.orizon.ca …. Pierre Rochette … philosophe conférencier

Je suis habité ce matin par un immense sentiment de plénitude…. Quand on pratique la pauvreté poétique pour révolutionner l’art de la philosophie par les 4 questions du pays oeuvre d’art … on ne peut s’imaginer que de prendre soin de rêveuses et de rêveurs par la mystique du rêve de l’autre conduira un jour à de telles joies de la droiture du k-oeur.
 
Le 10 août… la directrice de thèse de Gaelle en recherche création-métaphysique à l’université de Sherbrooke…. arrivera de ses vacances. Cet été … Gaelle a bossé nuit et jour, 7 jours semaine…. et  tout s’annonce pour que sa rentrée universitaire soit à la hauteur de sa force de création…
 
Hier, pendant que je prenais soin du rêve d’une ville, celle de Sherbrooke dont la maîresse est Evelyne Beaudin ….  par la création  …. poétique ….d’un sentier de la vie personnelle oeuvre d’art… Gaelle était en réclusion créatrice …. orchestrant par ses spéculations métaphysiques et l’exercice de ses graphes le fondement synthétique autant méthodologique qu’épistémologique  de sa proposition de doctorat… qu’elle a transcrit sur son tableau noir.
 
 
————– 
 
Je commencerai bientôt à faire visiter mon sentier de la vie personnelle oeuvre d’art à des personnes… Par exemple… Alain… artisan qui doit se réorienter… père de 4 enfants …. ou Ghyslain alcoolique toxicomane … ou Julie … alcoolique démolie par une enfance difficile… Parfois j’entends crier… Pierrot vagabond … on me voit marcher la ville… on sait que je suis le philosophe aux 4 questions… on aimerait en savoir plus…. et je leur dis… un jour… je prendrai un deux heures avec toi et je te ferai marcher ton abs-xistence …. mon abs-xistence? oui que je leur dis… l’abs-xistence… c’est l’énigme déposée dès ta naissance par la question… quel est ton rêve?… pour que tu aies au moins une fois dans ta vie… la chance de serrer la main à l’impossible… tu devrais voir leurs yeux Claire… Je n’en dis pas plus… mais je crée chez eux le besoin d’en rechercher plus en eux… leur rêve… PAR 4 QUESTIONS:
QUEL EST TON RÊVE? DANS COMBIEN DE JOURS? QU’AS-TU FAIS AUJOURD’HUI POUR TON RÊVE? COMMENT TON RÊVE PREND-IL SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE? Et je sais qu’un jour ces 4 questions seront inscrites sur le grand mur près de la chçute d’eau en plein k-oeur de la ville de Sherbrooke .. car j’aurai allumé cette ville et ses 110,000 habitants par une vie philosophique consacrée à+au soulagement de la k-ondition humaine ….
Comment dire… si mes 4 questions peuvent concrètement soulager la condition humaine d’humains dans une ville parce qu’elles finissent par être cartographiées et inscrites dans le k-oeur de cette ville… et que ces 4 questions peuvent réellement inspirer des humains à rêver leur vie… et que j’ai vérifié cela sur le terrain… alors je saurai que j’ai réussi ma vie philosophique…
 
 
je suis en feu métaphysiquement…
 
 
Pierrot

2006 … COMMENTAIRES TIRÉS DU SITE DE CLAUDE DEMERS…. WWW.DEMERS.QC.CA….. PUBLIÉS À L’ÉPOQUE À LA SUITE DU PROLOGUE DE MON ROMAN… L’ÎLE DE L’ÉTERNITÉ DE L’INSTANT PRÉSENT

Commentaires

1. Le jeudi 16 février 2006 à 13:01, par pierrot Rochette

wowwwwwwwww
émouvant
ca fait drole de vivre dans un monastere intellectuel hors du cordon ombelical du regard de l’autre
et de se retrouver sur la place publique, d’une facon fluide et numérique.
beau geste d’amitié
ému
merci

Pierrot
ca me tente meme de le commenter à l’occasion, puisque de toute facon, j’en serai aussi un lecteur qui redécouvre un passé que je croyais disparu a jamais.

sacré Claude
ca trainait dans un de tes disques durs;:)))))))))))))

2. Le jeudi 16 février 2006 à 13:19, par Claude

Salut Pierre,
Tout le plaisir sera pour moi de te relire à l’occasion.

Amitiés,

Claude

3. Le samedi 8 avril 2006 à 22:17, par Cantin denis ( gladiateur )

J’ai eu une pensé pour toi ce soir, et j’ai margué ton nom.
je suis tres heureux de te revoir la bette ancien La Tuquois,et de te relire .Ma mémoire n,a que de beau souvenir en pensant au loisirs Dynamique.Je suis toujours dans la petite ville du lac st louis et de Félix. Si un jour tu ennuis de nos belles montagnes passe nous voir on a encore des beau souvenir de toi..
signé: Denis Cantin

4. Le vendredi 14 avril 2006 à 22:12, par Pierrot

12 avril 2006
wowwwwwww

Cher Denis

Tu faisais partie des gladiateurs dont j’étais le chef d’équipe. Quelle belle période dans nos deux cerveaux aujourd’hui. On voit bien que tu es de la graine des Cantins

Ce que Roger et André Cantin ont fait pour les jeunes de La Tuque (les loisirs dynamiques et les Gladiateurs dont j’étais responsable), ce fut exceptionnel. Je peux en témoigner. J’étais dans leur chambre , certaines nuits de certains vendredi à préparer sous leur gouverne les activités du club pour le lendemain matin.

Aucun adulte d’aujourd’hui qui a vécu cela jadis, ne pourra jamais oublié les Cantin, symbole de l’excellence, très tôt dans leur vie. Et de cela dont tu témoignes dans ta salutation.

Justement hier soir on me posait la question. Si t’apprenais que tu avais une maladie mortelle et qu’il te restait un mois a vivre, quel serait ton dernier rêve. Et les mots s’allumèrent en moi comme un vol d’outarde vers le ciel. Revoir mes amis d’enfance.

J’ai conservé un attachement viscéral pour Raynald Boutin, Marcel Daudelin, André Gauthier, Roger Cantin, André Cantin, Clément, Gaston et Roger Lebel. Le p’tit lac St-Louis, notre maison de la rue Gouin. La Tuque, la ville ou mon grand-père, mon adoré oncle Paulo, mon oncle René, ma tante Micheline, mon père, ma grand-mère Lumina… ma premiere maitresse d’école…. et cela me semble un scandale que d’en oublier en ce moment.

il y a 6 ans maintenant, j’ai dit à ma mère que je réapparaitrai quand j’aurai réussi mon oeuvre d’écrivain. Un an enfermé dans une maison, 3 ans enfermé en bibliotheque, 2 autres années en squatteur sans revenu au sous-sol d’une librairie alternative à préparer un doctorat sur le rêve par le biais de l’intelligence collective. Wow-t = G3.

Tout ca pourquoi? Vers la fin de ma vie, Marcher la voie ferrée le long du St-Maurice, dormir sous les étoiles, arriver de nuit dans la ville pour mieux dessiner le passé. Mes amis d’enfance, ma ville, mon lac, reste en mon âme l’apothéose de l’existence sur cette planète. Et c’est vers la fin que je veux encore et encore y goûter comme on mange une crème glacée au soleil de son passé. Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage.

On m’a dit que les dernières paroles de mon père à sa mort furent de prononcer les prenoms de ses amis d’enfance. Pour moi, dans la cathédrale de l’existence, les vitraux portent depuis toujours leurs visages, leurs sourires et nos amitiés d’antan.

Cher denis,

Sois sûr qu’une bonne nuit d’été, tu entendras cogner à ta porte. Pour moi les Cantin, ca sent encore bien au-dela des années le dévouement, l’intégrité et les yeux tournés généreusement vers le mieux êtres des autres.

merci de cette présence
soudaine et si rafraîchissante
à très……… plus tard
un jour:)))))
quand je serai rendu a écrire
ce dernier livre
sur notre enfance a La tuque
la ville la plus fascinante de la planète
notre ville.

Pierrot

5. Le samedi 15 avril 2006 à 11:52, par saint-Clair

cher pierre,ce roman me rappelle nos beaux moments quand nous avons chanté en côte d’Ivoire des chansons québéquoises.Te souviens Saint-Clair le p’tit ivoirien?

6. Le samedi 15 avril 2006 à 17:25, par pierrot

wowwwwwwww

Cher Saint-Clair… il y aurait tellement à raconter sur ces deux années ou l’ambassadeur a sélectionné ma personne pour représenter le Canada en Côte d’Ivoire lors de la semaine canadienne. Depuis… Je me suis tellement cloîtré dans un monastère intellectuel que je ne peux même m’imaginer que c’est le même homme qui a vécu les deux aventures euphoriques.

A l’époque, t’ais-je remercié pour ta gentillesse, ton amabilité, ta générosité sur scène à mon égard. Ohhhhhh…. tu fus un compagnon-artiste si merveilleux. A cause de toi, dans l’avion entre l’Afrique et la France j’ai écrit le texte de cette chanson au retour. Je te l’offre en signe de merci, merci, mille fois merci de ta bonté pour un étranger dont tu as pris soin comme s’il était ton frère..

VOYAGE
chu rien qu’un chanteur qui voyage
tu m’verras jamais à t.v.
j’ai 35 ans j’fais pas mon âge
j’fais du flolklore dans mes tournées

j’ai comme des explosions dans tête
que j’ai besoin d’te raconter
d’un coup je meurs d’un hasard bête
dans des pays trop éloignés
—–
Au Japon j’ai connu l’boudhisme
avec des temples de 12,000 ans
pis en Afrique des musulmans
qui ont plusieurs femmes évidemment

moi catholique baptisé
thraumatisé par le péché
y a tellement d’religions sur terre
qu’aujourd’hui j’me sens libéré

——
j’ai vu des noirs bleus comme la mer
qui vendaient des serpents séchés
des noirs charbons en Côte d’Ivoire
qui m’ont donné leur amitié

du fond de la brousse ma peau blanche
a eu honte de ses préjugés
y a tellement de couleurs sur terre
qu’aujourd’hui j’me sens libéré

——
j’ai vu des langues par dizaines
des dialectes par centaines
sayonara good by je t’aime
midowo antimari midowo

moi québécois enraciné
qu’on a monté contre les anglais
y a tellement de languages sur terre
qu’aujourd’hui j’me sens libéré
————–

les religions sont des poètes
comme les langues et les couleurs
j’ai comme des explosions dans tête
qui font qu’aujourd’hui j’ai pu peur

d’être québécois dans l’fond du coeur
et j’ose crier à la jeunesse
maudit déniaise t’as 18 ans
je sais que la planète t’attend

j’sais pas si j’ai bien fait d’parler
mais pour le reste oubliez-moé.

Pierrot;)))

7. Le mercredi 23 août 2006 à 22:20, par yves casgrain

Pierre !

C’est moi, yves. Ton ami ou ton ennemi ? C’est selon tes dispositions actuelles ! POur moi tu es mon ami Pierre, le poète, le chansonnier, l’anti-sectaire et, maintenant, l’écrivain…

Tu nous manques à Gaétane et à moi !

Reviendras-tu comme au temps de la grande guerre apocalyptique ? Te souviens-tu de nos combats ? Le temps est loin…mais mon amitié est intacte !

À bientôt, j’espère,

Yves

8. Le jeudi 24 août 2006 à 08:40, par Pierrot

Très cher Yves,

Il est vrai que nous avons mené ensemble une fichue bataille contre une secte dont les adeptes avaient déménagé à Val-David pour vivre la fin du monde à une date très précise. Nous fûmes de magnifiques compagnons d’armes:))) Amis ou ennemis dis-tu? Amis bien sûr. Nous traversâmes une période oû chacun de nous dût prendre du recul, par épuisement surtout. Mais cela n’altère en rien dans mon souvenir le sentiment d’une amitié loyale qui perdure encore aujourd’hui..

Fantastique que le couple que vous commenciez à former Gaetane et toi ait grandi à travers toutes ces années. De mon côté, je navigue de dépouillement en dépouillement vers un rapport de plus en plus charnel à la littérature. On dirait une rivière dont le courant des mots m’ensoleille malgré moi, oh combien malgré moi.

merci de te manifester
Vous me manquez aussi:))

Pierrot

9. Le vendredi 25 août 2006 à 11:28, par yves casgrain

Notre porte et nos coeurs te sont éternellement ouverts, Pierre !!

Écris-moi à mon adresse courriel.

Est-ce qu’il y a un autre moyen pour te rejoindre ?

J’ai simplement demandé à Google de me chercher un site avec «Pierre Rochette chante le Vieux-Montréal» et je suis tombé sur ce site…

J’ai un blog qui s’intitule L’anti-sectaire : lantisectaire.spaces.live…

Il y a des textes sur le phénomène sectaire, la santé mentale (je suis animateur dans un centre de jour pour personnes affectées par la maladie mentale. Ils avaient besoin d’un animateur ayant un peu d’expérience en journalisme…C’était en 2002), des photos et bientôt des poèmes…

Je rédige un autre livre… et j’ai le projet d’un roman…

À bientôt Pierrot !

Yves

10. Le jeudi 31 août 2006 à 22:23, par Denis Cantin (Gladiateur)

Bonjour Pierre,
Hier, j’ai fait parvenir un courriel à toute la famille Cantin pour les informer que tu avais un site Web. J’ai reçu une réponse de Roger qui n’en revenait pas de la réponse que tu m’as écrite. Mon épouse, qui t’a connu aussi lors d’une activité qu’elle avait organisé à l’Essor Féminin de La Tuque et à laquelle tu étais l’artiste invité a découvert ton site. Elle a été très touchée par ta réponse et ce soir, en allant au resto, elle s’est aperçue que tu es resté dans le coeur des Latuquois. De plus, je t’ai fait découvrir à mes deux filles ainsi qu’à mes nièces. Si tu viens à La Tuque, tu peux frapper à ma porte et elle te sera toujours ouverte. J’aimerais que tu me donnes une autre adresse e-mail qui ne paraît pas dans ce site afin de te donner mon adresse. Salut, à +.

11. Le jeudi 31 août 2006 à 23:15, par pierrot

Cher Denis,

Tu peux même pas deviner à quel point, toute ma vie, je suis resté amoureux fébrile de La Tuque, ma ville natale. J’écris en ce moment et les frissons dansent ma chair et mes souvenirs. Je me rappelle, Roger Cantin et moi étions chanteurs pour l’orchestre des Najas. Plourde à la guitare, Miller à la basse et Johnson à la batterie je crois. (Les prénoms m’échappent). On était allé jouer à La Croche. Même pas d’argent pour revenir le soir même. On a couché là-bas. En pleine nuit, Plourde se réveille et me regarde… Pourquoi tu pleures? Je veux devenir un artiste pis je sais pas comment je vais faire pour sortir de la ville. Si je réussis pas cela je vais mourir.

Au retour, la nuit du lendemain, j’arrive en même temps que mon père en haut de la Cote St-Louis, lui et sa trompette à la main, moi et ma gêne. On a pas dit un mot. Rendu à la maison de la rue Gouin, mon père a sorti sa trompette et a joué un bout de jazz. Il était presque 3h 30 du matin. Ma mère se lève. Mon père y dit tu peux rester couché on jase Pierre et moi. Ma mère est retourné se coucher, Mon père a serré sa trompette puis m’a dit: fini la jasette pour ce soir.

Durant l’été, sans me le dire, mon père est monté à Montréal. Il est allé au collège privé Jean-de-Brébeuf. Il entre dans un bureau et dit à la personne: Vous êtes qui vous? la personne lui répond je suis père Trudeau et je suis directeur de ce collège. La suite m’a été raconté par le père Trudeau lui-même. Jamais mon père n’a su que je le savais. Mon père l’a regardé dans les yeux puis lui a dit. J’ai un problème de père de famille puis quand je vais sortir de votre bureau, vous allez avoir un problème de prêtre. Et le père Trudeau de dire, comment ça? J’ai un fils, il va étudier à votre collège, vous allez le faire travailler pour payer ses études parce que j’aii pas un sous. J’ai du fermer mon poste de télévision R.A.L.T. tv. Mon fils va habiter chez sa tante à quatre coins de rue d’ici. Et le père Trudeau de lui demander: Est-ce qu’il a des bonnes notes au moins. et mon père de répondre, non mais il va en avoir. Et le père trudeau de conclure (et ce sont ses paroles exactes) Monsieur, je ne vous connais pas, mais pour la beauté du geste que vous avez posé, j’accepte de prendre votre fils, il travaillera comme surveillant de récréation.

Mon père a attendu le dernier jour de l’été pour m’en parler. Il m’a dit, demaiin tu pars pour Montréal étudier. J’ai dis jamais. Moi je suis un artiste et je veux vivre une vie d’artiste. Et mon père de dire. Regarde mes souliers, j’ai meme pas deux lacets pareils. Je suis monté pour toi à Montréal. Va dans ta chambre, réfléchis 15 minutes. Puis au retour, ta décision sera la mienne.

Ce fut mon ier et dernier argument avec mon père. Après 15 minutes je descendis et lui dis: Ok, je monte à Montréal, mais rendu là-bas, je fonde un groupe de musique. Et mon père de dire: en autant que t’étudies le reste te regarde.

Nous créâmes le groupe les Contretemps. Groupe qui remporta le championnat nord-américain des groupes de folklore collégiaux et représenta le Canada au Japon lors de l’exposition d’Osaka.

Et qui est venu vivre chez ma tante Lucienne avec moi, Roger Cantin:))))))))))))

C’est fou. Quel est le rapport avec ma ville natale? Y a comme un arc-en ciel entre la nuit ou j’ai conté à Houde que je rêvais de devenir un artiste et ce soir ou je t’écris. Ma vie d’artiste de scène est en arrière de moi depuis 5 ans et demie déjà. Et cet arc-en-ciel, ce sont mes amis d’enfance et les gens de ma ville pour qui j’ai chanté à travers les années.

C’est viscéral, c’est intense, c’est respectueux, c’est reconnaissant. Le p’tit lac St-Louis fut mon paradis sur terre. Je ne sais pas quand je monterai à la Tuque. J’ai une bohème trop dépouillée de l’essentiel. Je commence un troisième roman. Je monterai peut-être l’été prochain a pied par la voie ferrée qui serpente le St-Maurice:)))):))))

Dans le brouillon du deuxieme roman qui traîne peut-être dans le vieux disque dur de Claude, je racontais Marlene Dietriech et mon oncle Paulo dans une allégorie qui a lieu a La Tuque:)))))))))))))))))))

Salutations à ta femme, ta famille,
à tous mes concitoyens
je t’envoie mon adresse courriel

Pierrot

12. Le jeudi 31 août 2006 à 23:25, par Claude Demers

Je vais faire des recherches Pierre.

Si c’est le cas c’est dans un vieux backup macintosh.

Claude

13. Le jeudi 31 août 2006 à 23:53, par pierrot

C’est fou les vieux disques durs:))))))))))))))))

Ca me rappelle quand je m’étais enfermé 8 mois consécutifs je crois dans ma maison de Val-David. J’avais un poêle à bois, un bouillis en permanence 24 heures par jour:))))) un lit et un ordi. Le soir de Noel, je m’étais permis un verre de vin en lisant Don Quichotte et en écoutant le requiem de Mozart.. et qui je vois-tu pas arriver. Mon Claude avec un ordi Macintosh entouré d’un ruban rouge comme cadeau de Noël. Comme j’étais ému. Tu savais que ma mémoire non-vive était pleine et tu me passais un disque dur et un meilleur écran. Ce soir-là, tu m’as invité chez toi pour Noel. J’ai préféré t’inviter a t’approcher du poele à bois pour partager un verre de vin.

Ce fut mon plus beau Noel. Toute ma vie, j’ai du chanter les soirs de Noel et les jour de l’an. Alors, ce verre de vin de l’amitié devant le feu qui pétille de frayeur face au froid, cette odeur de bouillis sans fin aux légumes éternellement interchangeables, cette solitude à en transpercer de douleur heureuse l’âme devant la cruauté de la condition humaine et le temps qui nous est compté…. Ahhhh… quel magnifique coup de dé pour rejouer sa vie sans tenir compte de l’avenir…. Aujourd’hui je ferme les yeux et je me dis que lorsque j’ai reçu ton disque dur vers minuit, ce fut mon plus beau Noel.

Tu vois, l’île de l’éternité de l’instant présent… quand je ferme les yeux, c’est encore aujourd’hui l’extase d’un poele à bois, un lit, un bouilli , un verre de vin et un ami.

Le lendemain de Noel, je commençais ce brouillon du deuxième roman. Si je me rappelle bien, c’est très libre-penseur… trop peut-être… je suis pas sur de mon bon jugement la-dedans:)))))))))))))))))))))))))))))

Pierrot

14. Le vendredi 1 septembre 2006 à 10:11, par Claude Demers

Je suis touché Pierre.

Merci pour ce beau témoignage.

Claude

15. Le lundi 4 septembre 2006 à 11:08, par Roger Cantin

Mon ami Pierrot

Retrouver un ami tel que toi me comble Pierre.
Merci à ton ami Claude qui permet une telle retrouvaille et à mon cousin préféré Denis qui m’a refile l’information.
Je suis très ému de lire tes commentaires personnels et historique.Comme je suis maintenant retraité je me ferai le plaisir de lire ton livre sur le site d’une seule traite.
Mes pensée se bousculent. J’ai tant de beaux souvenirs avec toi.
L’amitié n’est jamais altéré par le temps qui passe parce que la nôtre est toujours près du coeur.
Je n’ai jamais oublié nos voyages dans la belle folie des Dynamics ,l’orchestre, le 5590 Légaré, les Contretemps, les deux Pierrots où j,ai eu le plaisir de chanter avec toi à mes noces,le voyage avec l’harmonie à la PDA alors que nous avions chanté tout au long du chemin en bus etc… tous ces moments que j’ai eu le plaisir de vivre avec toi , de partager nos idées, nos rêves.
J’ai conservé les photos, ton disque, poster ,le 33 tours dédicacé de Mormon tabernacle Choir etc..
Je ne sais trop où tu demeures , ce que tu es devenu mais je suis convaincu que tu es ce que tu as toujours été , un gars vraiment authentique, très intelligent,passionné, rêveur et hypersensible
J’aurais trop de choses à écrire . Je le ferai plus longuement sur ton mail personnel
Il me fait plaisir de retrouver ton visage et tes mots.

Toujours ton ami

Roger Cantin

16. Le lundi 4 septembre 2006 à 14:16, par Pierrot

mon ami Roger,

Je suis touché.

Ah le voyage à la Place des arts. On devait avoir 13 ou 14 ans toi et moi. Tu jouais de la trompette dans l’harmonie de La Tuque et moi j’étais chanteur dans une imitation de la famille Trapp. Je me rappelle encore du ier morceau que vous avez joué pendant que les enfants chanteurs que nous étions attendaient, énervés en coulisse. La neuvième de Beethoven je crois… pa pa pa pammmmmmmmm papapa pammmmmmmmm . le coeur me débattait pour vous autres.

Et notre orchestre des Najas. On était deux chanteurs. On se partageait même les portes du pénitencier. Pendant que tu chantais, j’allais parfois allumer et fermer rapidement les lumières de la salle pour donner une illusion d’orage. Comme c’était fou.

Et les loisirs dynamics. Que la vie a passé vite Roger… . Tu te rappelles. On se réunissait chez toi les vendredi soirs pour préparer les activités des Loisirs Dynamics. Ce n’était pas rare qu’on finisse vers 2 heures du matin même s’il fallait se lever très tôt les samedis matins. Tu t’imagines…. Nous avions des rêves toi et moi. Tout te dirigeait vers les services sociaux, ou tu as excellé j’en suis convaincu.

Et ce 5590 Légaré ou nous partagions la même chambre. Tu adorais la compotte aux pommes. Je trippais sur Simon and Garfunkel et mon livre culte était le grand Meaulnes d’Alain Fournier.

Je ne sais pas comment tu vois ta vie maintenant.

Je me rappelle, je devais avoir 24 ou 25 ans. Mon frère Gilles pour qui j’ai une tendresse viscérale m’avait organisé une tournée de 22 villes et villages de la Gaspésie et des îles de la Madeleine au profit des services de bibliothèques. On avait eu une discussion. Comment te vois-tu à 55 ans? Et Gilles de dire, j’aurai une maison, $100,000 à la banque et j’écrirai. Et toi? je serai sans le sous et je pondrai un chef d’oeuvre (j’espère un jour))). Dans cette tournée, on me donnait souvent la permission de dormir sur le plancher d’une petite bibliothèque de village dans mon sac de couchage. Je me rappelle encore la joie profonde de dialoguer avec les mots en rêvant l’avenir comme des vols d’oiseaux dessinent la ligne imaginaire de leur nid.

J’en suis à ma sixième année d’Errant-Homme-Maison:)))))) avec comme tout bien une valise, une guitare et un cahier de chansons. Je tente d’inverser le rapport à la littérature comme le peintre américain Jackson Pollock a inversé le rapport à la peinture. Prendre une surface de 1000 pages et la peindre dans un style post-Internet comme Rabelais ne pouvait faire autrement que d’écrire a l’ère post-imprimerie. Mon ier 1000 pages dont  »l’île de l’éternité de l’instant présent » était une prémisse,un brouillon, est terminé. J’entreprends la correction du deuxième 1000 pages,  »au pays des mots »

La vie est un rêve dont la réalité est le décor. Ton amitié m’est précieuse, surtout maintenant ou je m’enfonce dans l’univers correctionnel:)))) du pays des mots.

Pierrot
mon courriel personnel: lalunesssuz@yahoo.ca

17. Le jeudi 5 octobre 2006 à 19:11, par Ferron Françoise

le 5 octobre 2006
Bonjour Pierre , Ici La Tuque, je suis ancien professeur je viens de lire ce qui me précède. Je travaille (bénévole) à la Société historique Nous sommes à la recherche du 45 tours fait par ton père « Le Tango de la Mauricie » Si tu pouvais me dire ou nous pourrions le trouver je suis prête à défrayer les coûts . La radio, ici ne le possède pas. Je garde un bon souvenir de toi
J’attends de tes nouvelles. Françoise Ferron

18. Le samedi 7 octobre 2006 à 16:04, par pierrot

Bonjour Madame Françoise.

Quand un de tes anciens professeurs t’écrit, c’est comme si c’était ton enfance qui venait te saluer. Vive la fraîcheur du temps qui remonte à nous. Wowwww c’est l’fun:)))) Quelle belle retraîte pour vous que de faire du bénévolat à la société d’histoire de la ville.

Pour ce qui est de tango de la Mauricie, je n’ai malheureusement pas d’exemplaire du 45 tours. Mais si vous téléphonez à l’union des artistes, la responsable transmettra votre numéro à Paolo Noel qui en fut l’interprète et lui communiquera sans doute avec vous. A mon avis, il doit en avoir un. L’autre solution serait de demander aux citoyens de la ville par le biais du poste de radio si un parmi eux l’a chez lui.:)))

Pierrot

p.s. enseigner est une vocation

et si je me souviens bien
la vôtre était bien ancrée
dans l’attention que vous nous portiez

19. Le jeudi 14 décembre 2006 à 11:18, par jenavaisqueonzeans@hotmail.com

Bravo Pierre Rochette pour ton livre. Moi aussi j’ai écris un livre, il s’appelle Je n’avais que onze ans !

www.jacquesbenoit.ca

20. Le jeudi 14 décembre 2006 à 16:18, par www.jacquesbenoit.ca

La lecture de ton livre est passionnante ! Je t’en reparle ! Bravo !

Jacques Benoit

21. Le dimanche 11 février 2007 à 16:41, par Pierre Girouard

Bonjour Pierre Rochette,

Hier, nous avons rendu visite à un vieil ami, le seul et unique Roland Houde, jadis professeur de philosophie à l’Université de Montréal…

Pour aller droit au but, êtes-vous le Pierre Rochette qui avait produit en 1973 ce documentaire intitulé « Houde le Québécois » pour le Vidéographe?

Si oui, j’apprécierais énormément que vous entriez en contact avec moi… J’étais alors étudiant à l’U. de M. et j’apparaissais dans ce vidéo… Roland venait de le recevoir… d’une messagère mystérieusement nommée Geneviève… Nous avons visionné le vidéo…

Donc j’attends de vos nouvelles dans un sens ou dans l’autre…

Merci mille fois…

Pierre Girouard
Saint-Ours

22. Le samedi 17 février 2007 à 00:06, par Pierre rochette

oui je suis ce Pierre Rochette
qui eut la chance de croiser un grand maitre
un tres grand maitre
dont je n’ai jamais cessé de parler
au travers de mes errances quantiques

voici un extrait de mon ier 1000 pages
ou j’écris a Roland
dont le titre est K
dont le propre est terminé

COPIE D’UNE LETTRE A MON MAITRE EN PHILOSOPHIE

Cher Mentor Bien-aimé
Très cher Roland,

Laissez-moi d’abord vous raconter par quelle poésie de vivre j’ai appris que vous étiez vivant. Je venais de terminer ce livre  »lifeart » philosophie. je me préparais à quitter le Québec avec une tente, un sac à dos, une guitare pour chanter dans les rues afin de manger, dans le but de parcourir la voie ferrée d’un océan à l’autre. J’avais comme projet, avant de mourir, de vivre philosophiquement sur une période de 4 ans 33 jours, le 4.33, œuvre sur le silence de John Cage, avec l’intuition de parcourir l’arc-en-ciel du voir de Newman à Rothco et d’en témoigner peut-être que par des pages blanches où quelques mots épars y volent sous un ciel de non-dits.

Il me semblait que le programme de philosophie que je m’étais fixé à 20 ans avait été rempli. Je me sentais en vacance de l’existence, à la fois de la responsabilité de témoigner que m’imposaient les attaques d’être et du délice d’irradier que me donnaient les brosses d’être.

Depuis plus de deux ans, j’habitais une table du deuxième étage de la bibliothèque du cegep de Victoriaville. A partir de fin juillet 2002, deux frères de 20 ans et 22 ans d’une symbiose créatrice incroyable vinrent peu à peu voler intellectuellement à mes côtés comme deux oiseaux qui sortent de leur nid pour prendre fièrement le droit qu’est celui de la jeunesse de refaire le monde chacun à sa manière. Je considérais donc comme un privilège de me rafraîchir à leur quête.

Un p.m. le siamois (Olivier, celui qui un jour occupera une chaire universitaire en créativité artistique, le plus jeune des deux), me montre un livre d’histoire de l’art dans lequel il est dit que Brunelleschi avait connu le grand bonheur de réaliser avant de mourir le programme intellectuel qu’il s’était fixé dans sa jeunesse.

Tu sais, lui dis-je, mon maître bien-aimé fut le Brunellesci québécois.

Il est mort?

Sûrement que oui, il était déjà très âgé quand j’ai fais un vidéo sur lui en 1973 je crois. (Et dire que vous aviez 47 ans à l’époque alors que j’en ai 54, ma fête étant hier, au moment où je vous écris). C’était un homme exceptionnel, de la trempe de Riopelle, Maurice Richard, Pierre Vallières. Pas connu. Mais moi je sais qu’il fut notre premier philosophe national.

Tu sais siamois, cet homme avait pris la décision de retracer bibliographiquement l’histoire pertinente de la philosophie d’ici pour préparer la venue du grand philosophe québécois, pour que celui-ci ait les outils historiques de la philosophie d’ici appelée à devenir un jour aussi mondiale dans son originalité que celle de n’importe où sur la planète.

Le siamois étudiait au cegep de Drummundville 3 jours semaines. Il revint la semaine suivante avec un livre dont je ne m’étais jamais douté de la publication.

»Houde est un philosophe,
pris en flagrant délit de vol d’outardes,
indéfiniment détourné sur lui-même
et qui nous laisse rêver tout haut
en sachant éperdument que parfois
les oiseaux, mêmes sauvages, ont le vertige (P.R.)

Jacques Beaudry.

Roland Houde, un philosophe et sa circonstance
Itinéraire intellectuel d’un philosophe québécois
de 1945 à aujourd’hui.
Editions du bien-public,1986
page arrière du livre
sous la photo de Roland dont le paragraphe suivant
à la page 26 constitue la chair de la problématique
de ma propre recherche philosophique:

En voyant la photo de mon mentor bien-aimé associée à mon texte sur la couverture arrière, je fus pris d’un vertige existentiel infini. Ainsi donc, ce vidéo que j’avais fais sur Roland Houde avait compté pour lui. Je regrettai qu’il ne fut vivant pour lui dire combien chaque seconde de mon existence de philosophe avait été un merci de ce qu’il avait allumé en moi. On ne devient pas philosophe, on découvre un jour qu’on l’est. Roland Houde fut l’allumeur de mes rêves par ses silences et sa pipe, par sa façon de dire avec franchise:

Il y a beaucoup de professeurs de philosophie
Il y a peu de philosophes.

Je m’étais juré de ne le revoir que lorsque mon programme philosophique aurait immergé du fond de ma vacuité heureuse. J’avais la certitude que ce n’était qu’une question de temps. J’étais enceinte d’œuvre depuis ma naissance. Ainsi cela chantait-il en moi autant sur la scène que sur les frissons ailés de mes sommeils nocturnes.

Je lus avidement le livre de Jacques Beaudry. Intègre, rigoureux tout en laissant place à une suite plus personnelle pour qui voudrait s’y aventurer.. Mais au moins, des gens d’ici mettaient en place une histoire des philosophes d’ici. Un jalon essentiel pour qu’une philosophie majeure surgisse au Québec. Que Jacques Beaudry soit béni. Il ne sait pas à quel point ce qu’il fait est majeur.

Je pris donc la décision de commencer mon voyage sur la voie ferrée en Juin 2003, en allant faire un séjour au lac Chat où Roland avait jadis eu son chalet sur une île, aller y camper avec ma tente et écrire mon journal philosophique de voyage. M’abreuver à mes racines philosophiques, juste pour leur dire merci.

La semaine suivante, je me suis retrouvé avec le siamois à ma chaise habituelle. Je complétais ma recherche sur l’histoire de la dématérialisation de la peinture au 20eme siècle, parallèle à la dématérialisation des relations humaines, mon intuition me faisant poser l’hypothèse suivante: Le passage du cubisme de Picasso au  »ready made » de Duchamp, puis celui des expressionnistes abstraits américains (Pollock, Rothco,Newman) au pop art centré sur l’objet de consommation, du minimalisme à l’art conceptuel, contextuel (Cage, Feldman, Klein) comme à l’art de l’installation, de l’art techno à l’art hologrammique où l’on peint avec de l’énergie plutôt qu’avec de la matière…. bref, ce passage d’une matière opaque à dématérialisation de la représentation conduisait au VOIR du 21eme siècle dont je témoignais par ma vie d’artiste dans mon ier TABLEAU DE MOTS (KP3, Marie-Lola-Miel aime Menaud, 15 aout 2003) jusqu’à mon dernier  »LIFEART »’ e mails.

Et pour moi, ce VOIR qui nourrira le 21eme siècle de ses espérances ne pouvait naître qu’au Québec parce que c’est ici qu’est née l’épopée la plus pure, celle du rêve des coureurs des bois de la dalle-des-morts (Felix-Antoine Savard), assoiffé d’espace où se noie le temps dans d’infinies chûtes d’eau, cascades, et rivières, sous l’œil chantant d’une nature sauvage et mélodieuse. Le philosophe du voir venant du Québec n’avait qu’à se faire journaliste, chercheur de pépites d’or. Aucun travail philosophique ardu, qu’une cueillette d’immanence dans l’océan des mots éperdus. Et tout livre sur le voir venant du Québec devrait porter cette signature 21eme siècle qui ne peut venir que d’ici

LE COUREUR DES BOIS
ANONYME

Tout post-romantisme relié à quelqu’ego que ce soit constitue une injure à la philosophie d’ici. Et arriva, à cette petite table de la bibliothèque du deuxième étage du cegep de Victoriaville, ce moment musical que je n’oublierai jamais.

Tu sais Siamois, dis-je, quand le voir me visite, je me sens sur cette chaise du deuxième étage de la bibliothèque de Victoriaville comme sur un transantlatique traversant l’océan de la naissance à la mort. En vacance, éternellement en vacance sur cette planète. Tout ma vie j’ai eu l’impression d’être en vacance. Et le pire, c’est lorsque j’atteint cette immobilité heureuse comme l’équilibriste dansant la lune sur son fil de fer que le chant de l’être dans ses attaques me soufflent le vent qui guident ma boussole d’artiste.

Au moment où je te parle, le chant de l’être me dit de bien me reposer car un jour, mes livres seront traduits dans toutes les langues et qu’il vaudrait mieux pour moi être mort que de vivre ce tourbillon médiatique.

C’est quand je ne bouge pas que tout arrive, tu sais siamois, quand je ne bouge pas et que mes yeux chantent la relation amoureuse avec le cela qui chante.

» Dommage que ton maître Houde ne soit pas vivant, me dit-il… T’es sur qu’il n’est pas vivant? Il devrait bien avoir près de 100 ans aujourd’hui lui dis-je en riant dans ma naïveté. Il était déjà si vieux à l’époque. (wow pour la mémoire on repassera)))))))))

Siamois se lève, va voir sur Internet. Il revient… désolé dit-il, il est possible qu’il soit vivant. Il fait partie d’une société d’histoire de Shawinigan-sud. Il a même écrit un article l’année passée. Je vis alors un choc fabuleux. Roland serait vivant… Oui me dit le siamois, il est né en 26, il aurait donc 76 ans.

Je suis bouleversé. Encore une fois, le chant de l’être décide de ma route. Que faire… j’envoie d’abord à Jacques Deguire une enveloppe avec mes 4 témoignages philosophiques. Je n’ose pas entrer en contact avec Roland, je suis intimidé. L’enveloppe me revient. Il n’est plus à l’université de Trois-Rivieres. Je renvoie donc l’enveloppe à la société d’histoire.

Hier c’était mon anniversaire de naissance. Une enveloppe m’attend, Roland Houde philosophe. Je marche, je marche, je marche, des larmes qui coulent discrètement une à une. Suis bouleversé.

Je laisse passé la nuit. Une brosse d’être immense qui dure plus de deux heures. Jamais le cerveau n’est touché, que les frissons de la chair qui scintillent. Et cet ego qui se dissout avec tant d’élégance comme un paon qui entre ses plumes pour mieux boire une peu de pluie céleste.

Et si me dit le chant, tu vivais avec Roland un dialogue philosophique jusqu’à l’été prochain, par lettre, pour que les mots, comme dans les peintures de  »Guston » deviennent des souliers si légers qu’on en aperçoit à peine la forme, fil d’or entre l’abstrait et le concret, entre la matérialité et l’immatériel, que les mots marchent la feuille blanche comme je marcherai la voie ferrée, que le dialogue amoureux s’installe entre la forme des 26 lettres de l’alphabet et leur danse des sens infiniment soyeuse et paradoxale lorsque la musique en habite leur intention d’équivoque.

C’est peut-être dans leur hologramme prenant peu à peu la forme d’une rencontre autour d’un souper estival que deux philosophes de deux générations consécutives pourraient le plus finement s’abandonner au bonheur d’avoir été, l’un comme l’autre des philosophes québécois coureurs des bois et des villes dont parleront un jour de nombreux professeurs de philosophie.

Etes vous loin l’un de l’autre?

Suis assoiffé de notre échange philosophique
sur tout et sur rien et…si cela vous sourit
que de plaisir nous aurions à en sceller l’issue
par un souper estival qu’en pensez-vous Roland?

le brouillon du deuxieme 1000 pages est termine
dont le titre est W
j’en suis au troisieme brouillon de mon troisieme 1000 pages
redu a la moitie…. dont le titre est V

mon adresse courriel
lalunesssuz@yahoo.ca

23. Le samedi 17 février 2007 à 00:16, par Pierre Rochette

ohhhhhhhhhhh
désolé monsieur Benoit
de ne pas vous avoir répondu
je ne suis que sanctuaire de la beauté du monde
par les mots de ce temps ci
j’espere avoir la chance de Proust
et de mettre le point sur mon oeuvre
avant de mourir:))))))))))))))))))
je ne suis que doigts qui dansent
et frissons qui s’abreuvent
je ne suis que la suite
de l’histoire de la littérature
habillé des haillons des phrases.

Pierrot

24. Le samedi 17 février 2007 à 21:13, par Andrée-Anne Fréchette

Bonjour Pierre,

je voulais vous donnez des nouvelles parce que je n’en ai que des bonnes alors… Souvent on partage nos peines et on oublie les bons coups. Alors je vais procéder au récit de mes bonheurs sous forme d’énumération.

D’abord, je suis entrée en force dans l’univers universitaire en obtenant des résultats plus que satifaisants: 3x A+ et 2x A-. Ce qui me donne une moyenne de 89. Ce n’est que statistiques mais je n’en ai jamais eu d’aussi bonnes alors ces chiffres sont en quelque sorte le reflet d’une discipline et d’un travail assidu.

En outre, je me suis vue offerte un contrat d’engagement pour les corrections des examens du professeur Bougaieff (grammairien) que j’ai accepté immédiatment. Ça représente 70 heures de travail supplémentaire par session mais si le département me l’a offert c’est parce qu’il me juge acte à le faire.

Autre bonne nouvelle, j’ai gagné une bourse d’accueil de 500 $ qui me sera remise à la St-Valentin. Vraiment chanceuse! Que demander de plus? J’ai pensé à vous récemment parce que je suis inscrite à un cours de création littéraire et qu’à chaque semaine nous avons un livre le la collection Écrire à lire. On y retrouve des auteurs qui nous donne leur vision de l’écriture, leur vision de l’écrivain et le pourquoi de leur écriture. Comme vous avez joué un rôle de maître dans ma vie, je suis empreinte de vos préceptes et je n’ai pu faire autrement que de remarquer certaines similitudes entre vos propos et ceux d’autres écrivains. J’aurais aimé à l’instant où je lisais certains passages que vous l’ayez lu en même temps.

En voici quelques uns: Il faudra bien que l’ado saisisse comment échapper à ce truc impensable du regard de l’autre qui détruit; il lui faudra élucider cette catastrophe de vivre devant les autres comme un dérisoire et inutile personnage, indésirable dans « Écrire pour et parce que » de Hugues Corriveau. « raconter un rêve à quelqu’un est un acte de création indéniable ». Ibid. En écrivant, on porte à un autre degré de lucidité sa venue au monde comme une insertion en lui. S’il paraît, à l’auteur irréfutable que la littérature ne sauve pas le monde, s’impose à lui l’évidence qu’elle le sauve, lui, de la détresse, de l’absolue conscience de sa profonde inutilié à faire autre chose pour survivre.

Par moments, il peut renoncer à des destins alléchants uniquement parce qu’il s’entête à écrire et même à sacrifier tout: bonheur, sécurité, fortune, honneur, amour, vie familiale et sociale. dans Écrire la chambre des lucidités, Gaetan Brulotte. Beaucoup d’autres passages m’ont frappés mais ceux cités ci-dessus étaient particulièrement frappant. Alors oui, je pense à vous et souhaite que tout va pour le mieux pour vous. Pas de nouvelle, bonnes nouvelles. J’ai rêvé d’une discussion avec Gérard récemment. Je ne me souviens plus très bien de quoi il s’agissait mais on prenait un café, on se berçait et on discutait au recyclo-livres. C’est reposant! à bientôt!

25. Le samedi 17 février 2007 à 21:30, par Pierrot

Chere Andréanne,

Il semble bien que mon voyage à l’écriture soit récompensé par votre éblouissante présence au monde. Je m’incline respectueusement devant la vie. bravo, vous méritez tout ce qui vous arrive. Nous avons passé un an ensemble. je vous ai lu vos mots, je me suis baigné dans votre jeunesse en vous disant. Je vous garantie que vous ici en parfaite sécurité créatrice. Vous avez 20 ans. Vous serez incontournablement une tres grande écrivaine. Il ne vous manquait que des yeux admirateurs, des yeux de grand-pere de la beauté du monde pour vous dire: Ayez confiance a chaque phrase que vous écrivez, chacune de vos phrases porte la signature du Quebec de demain. Et vous n’avez que 20 ans.

Ne trichez pas avec vos reves, acceptez tous les jours de mourrir pour eux, au sens ou tout reve est porteur de sa miche de pain et procure la joie alors que vous découvrirez bien vite que les désirs humains ne touchent que l’univers du bonheur.

La différence entre un reve et un désir c’est comme une tasse de café.

Vous désirez une tasse de café…. allez au farniente ici a cote du recyclo et achetez la. Vous revez de la meilleure tasse de café au monde? parcourez le désert de votre existence avec la passion de le marcher noblement. Il n’y a rien de plus beau que les étoiles au-dessus d’un désert. Wow-t = g3… C’est le secret einsteinien du rapport éthique de l’homme a l’univers.

Qu’est-ce que le big bang. C’est le reve éveillé de tout créateur qu’il soit dieu ou homme. C’est le wow malgré soi de la beauté des mots. Ne trichez pas avec votre oeuvre en étant habitée par les désirs reliés a la littérature marchande. Ne vivez surtout pas le syndrome de la reveuse isolée.

Lorsque Picasso créa les demoiselles d’Avignon, il était au bateau lavoir entouré de Bracque et de Matisse. wow-t=g3. unissez-vous a deux autres reveurs ou reveuses, comme le fit John Cage avec Freidman et Rothko, vous multiplierez la a l’infini beauté du monde en vous et sur le bout de vos doigts qui dansent.

L’univers conspire pour les reveurs. Depuis le début de l’humanité, la chaine des reveurs donne la main a la suivante, comme si du fin fond de la mémoire des temps, les larmes de joies de tout créateur devenaient soudain rivieres de poussieres de rosées du matin.

Pierrot

26. Le jeudi 22 février 2007 à 09:33, par pierrot rochette

Cher Monsieur Drolet,
Cher Monsieur Pellerin,

j’ai retrouvé un courriel sur une adresse courriel ou je ne vais jamais. Je n’ai peut etre pas répondu a Monsieur Gaetan Drolet de quebec qui voulait entrer en contact avec moi. Monsieur Drolet n’ayant pas d’adresse courriel. Il me demande un telephone ou une adresse pour me rejoindre. Comme je n’ai pas votre adresse courriel et que celle de Monsieur Michel Pellerin est inoperante, et que je suis un errant homme maison, j’ai pense vous rejoindre par ce blog.

A l’epoque, jé désirais découvrir le secret du rire dans le cerveau humain. J’avais créé les Pierrots et les deux Pierrots tout en reprenant la création de la Butte a Mathieu en la renommant la butte aux Pierrots. J’avais acheté la maison ou Raymond Levesque vivait lorsqu’il y faisait ses revues. Je faisais rire les gens et je me disais: Pourquoi ils rient? Comment ca marche dans le cerveau?

j’allais chercher la poune dans un cabaret minable de St-Hyacinthe. J’allai voir sa gérante Madame Daniel. Je veux rendre hommage a Rose que je lui dis. Elle me dit ce sera 16000 par semaine. Je lui dis Madame, j’ai besoin de découvrir le secret du rire dans le cerveau et c’est en faisant un spectacle avec Rose a la Butte aux Pierrots durant l’été que j,espere y arriver tout en lui rendant hommage. Madame daniel me dit… cela vous coutera $900. par semaine.

Ce fut un été magique. Comment une vieille dame de 77 ans arrvait-elle avec des gags usés a, elle dont la carriere était morte a l’époque (ce nous effectivement qui la relancames) pouvait elle soir apres soir obtenir des jeunes comme des vieux, un rire d’une telle précision. Le timing qu’elle me répondait.
L’été se termina. J’avais 29 ans je crois.

Je quittai tout. Je louai un logement dans un bloc de prostituées sur la rue Ste-Catherine Papineau et marchai durant des mois la rue Ste-Catherine. Je ne pouvais tricher avec ma vocation d’artiste.

Je téléphonai a Rose. Je lui dis Rose ca ne va pas bien. Nous allames au restaurant. Je lui dis je veux faire rire mais je me sens trop vieux. Elle me dit mon p’tit chien est-ce que ca parle dans ton ventre? je lui dis oui… elle me dit travaille la nature va faire le reste. Je lui parlai de mon projet de maitrise pour découvrir le secret du rire dans le cerveau humain. Je lui dit Rose, c’est quoi el secret. Elle me répondit.

QUAND LE PUBLIC VA VITE, VA LENT
QUAND LE PUBLIC VA LENT, VA VITE

Effectivement, 13 années plus tard, ce fut une de mes conclusions. Le rire n’étant pas un sujet philosophique, me dit mon directeur de département. je lui dit monsieur, quand je vais réussir, vous ne serez plus ici. Je lui dis Monsieur je désire faire une recherche de doctorat en maitrise. Ca prendra le temps que ca prendra. Je choisis comme directeur de these un monsieur de race noire,qui venait de Suisse, qui ne comprenait rien et qui surtout n’aimait pas mon sujet. Et je travaillai sans relache.

J’avais le privilege de faire de la scene. Un jour, Denis Lamarre et moi avions un spectacle au mont Avilla. Ca ne marchait pas. Mais Roger Giguere de l’autre cote marchait encore moins. Le samedi soir, comme lui avait deux représentations, j’assistais a la deuxieme. Je fus depuis toujours un amateur du burlesque. Je connaissais l’histoire du burlesque americain. La nuit, plus jeune a 3 heures du matin, je dormais avec mes écouteurs parcer qu’a C.J.A.D, on passait de vieux disques americains de leurs comics

D’ailleurs, je ne comprenais pas tres bien l’anglais a l,epoque meme si je le lisais. Mais je me rappelle ce rire fabuleux d’un comedien americain dont j’oublie le nom. J’ai découvert par la suite qu’il avait été le premier noir a faire des gags contre les noirs a un public blanc. Ce fut une révolution aux E.U. des gags du genre. En face de ma maison, y a un noir qui vient de s’installer, ca va faire baisser la valeur de ma maison… etc… Il faut se mettre dans le contexte c’était dans les années 50.

Revenons au mont Avilla. Il y avait une dame de 55 ans, magrichonne et frustrée qui venait voir mon spectacle avec sa mere encore plus pincée qu’elle. Elle était victime de sa mere, le baton de vieillesse de sa mere. Comme je pouvais aller assister gratuitement aux spectacles de Roger Giguere le samedi soir, je les amenai toutes les deux.

A chaque gag gras de Giguere, je me rendis compte que moi je riais d’un rire d’incongruité (la beauté de la mécanique bergsonnienne ou chaplinienne du gag) la mere riait d’un rire de superiorité (elle était quelqu’un et les autres rien) et la fille d’un rire de soulagement (rire gras de la frustration freudienne) et c’est a ce moment seulement, apres 13 ans de recherche que par un hasard fou, je pus prouver une iere fois ma théorie.

L’EMOTION DANS LE RIRE
EST UNIVERSELLE PAR SA PRESENCE
ET ACCIDENTELLE PAR SA FORME

Ce fut lors d’un spectacle a Levis dans un arena que je décpuvris la possibilite comme artiste de faire passer une salle d’un rire de superiorite a un rire d’incongruite. L’épisode du dentier que je raconte dans mon roman
1000 pages, K, mais dont le brouillon 400 pages se retrouve sur le blog de Claude demers. (demers.ac.ca) l’ile dE l’éternite de l’instant présent dont voici l,extrait:

extrait du brouillon du roman
l’ile d el’éternite de l’instant présent
demers.qc.ca

Une des pages mentionnait qu’il avait mis dix ans pour découvrir le secret du rire dans le cerveau humain, le tout se résolvant en une thèse de maîtrise à l’université sur les lois structurales du rire et des pleurs. Une anecdote, s’étant réellement produite, illustrait d’ailleurs avec concision la substance du fruit de ses recherches.
L’événement était arrivé dans un aréna où près de six cents personnes assistaient à son spectacle. Il avait fait monter sur la scène l’organisateur, pour le faire participer à un sketch improvisé. À un moment précis où l’attention du public était à son maximum, il avait par mégarde accroché le dentier du comédien amateur, objet ridicule par excellence, qui avait fini par rouler jusqu’au bord de l’estrade.
Un immense rire de foule s’en était suivi. Il faut dire ici qu’un rire se lit exactement de la même façon que des notes d’une mélodie sur une portée musicale, la barre de mesure étant la surprise à l’esprit et le rire la mélodie de l’âme accompagnée d’une des trois émotions fondamentales ; soit Le rire de supériorité… Le rire de libération …Ou… Le rire de l’incongruité relié à la beauté ou l’esthétisme. Ces émotions étant universelles par leur présence et accidentelles par l’apparition de leur forme.
Il apparut évident à l’artiste que le premier rire créé par la barre de mesure du dentier frappant, par surprise, le plancher se trouva à être à au moins 80 % du type de la supériorité puisqu’on ne se gêna pas de rire du Monsieur plutôt que de l’événement en soi.
Il fallait donc,dans une suite improvisée mais calculée de barres de mesure de surprises à l’esprit, faire changer la nature émotive du rire.
2e barre de mesure.
Surprise à l’esprit :
L’artiste s’approche du dentier
Compte les dents pour voir s’il n’en manque pas
Rire…
À l’oreille, 60 % supériorité, 20 % libération, 20 % incongruité
3e barre de mesure.
Surprise à l’esprit
L’artiste se tourne vers la victime édentée
Compte les trous dans la bouche
Pour voir s’il n’en manque pas
Rire…
À l’oreille, 50 % supériorité, 20 % libération, 30 % incongruité
4e barre de mesure.
Surprise à l’esprit
L’artiste cache le dentier de son corps
Fait signe discrètement à la victime
De venir chercher son dû
Rire…
À l’oreille, 40 % supériorité, 10 % libération, 50 % incongruité
5e barre de mesure
Surprise à l’esprit
La victime, brillante
Marche à petits pas de balais
Et vient artistiquement récupérer son dentier
Rire…
20 % supériorité, 10 % libération, 70 % incongruité
6e et dernière barre de mesure
L’artiste prend la victime par la main
Et les deux saluent la foule
Comme si la mise en scène
Avait été préparée de main de maître
100 % de rire d’incongruité,
En admiration devant la beauté
De la barre de mesure
Tout le monde debout
Applaudissements dignes d’un rappel.
Ainsi, l’élément universel, présent dans tous les rires, se trouvant à être, jusqu’à preuve du contraire, la surprise à l’esprit. Mais si le dentier s’était brisé et que l’homme avait perdu de l’argent, il y aurait eu, suite à la surprise à l’esprit, rire jaune et sans doute douleur profonde, comme dans les pleurs.
Mais qu’en était-il des pleurs ? On pouvait aussi lire les pleurs sous forme de feuille de musique, la barre de mesure se trouvant à être paradoxalement la surprise à l’esprit. Sauf que la palette d’émotions l’accompagnant portait toute la même base de signature : une perte irrécupérable dans l’instant présent, ce qui donnait aux pleurs des périodes d’expression pouvant atteindre des mois et même des années.
Exemple : je me coupe le doigt, je saigne, ça fait mal, je pleure
Je perds ma mère, je pleure intérieurement des mois
Je perds mon emploi, je pleure le manque à gagner.
Qu’en était-il alors de pleurer de joie ? Je suis à l’aéroport. Ça fait dix ans que je n’ai pas vu mon frère. On se voit soudainement. Surprise à l’esprit. Deux émotions se superposent. La peine d’avoir souffert durant dix ans et la joie que cela cesse enfin. L’émotion paradoxale ouvrant une porte étonnante à l’âme humaine.
Et c’est cette porte que Renaud avait planifié d’ouvrir lors de la dernière soirée, dans le cœur des enfants du camp Ste-Rose. Il espérait d’ailleurs rencontrer ces enfants, une fois adultes, juste pour voir si dans le fond d’eux-mêmes, il en était resté une marque indélébile qui aurait peut-être eu une influence déterminante sur leur vie. L’hypothèse étant que pleurer de joie permettait de réparer le fil d’une enfance malheureuse ou des larmes de pertes succédaient trop souvent à des rires de supériorité, qui équivalent à la forme de rire le moins thérapeutique dont l’humain dispose pour atténuer les tensions de l’existence, puisqu’il crée une perte de valeur chez celui qui en est victime, Et il semblait à Renaud que pleurer de joie pouvait représenter théoriquement une porte intéressante permettant de traverser la fissure de la structure du temps pour enfin accoster sur l’île de l’éternité de l’instant présent.

Ma these de maitrise se trtrouve aux sciences de l’éducation bibliotheque bronfman , universite de Montreal, Pierre Rochette, l’émotion dans le rire chez John Morreal.

Voila
désolé d’une réponse si tardive

Pierrot

27. Le jeudi 22 février 2007 à 12:15, par pierroe rochette

Date : Mon, 18 Jul 2005 17:52:18 -0400
De : « Michel Pellerin » <michel@voymark.ca>Ajouter au carnet d’adresses
Objet: Ton adresse
À : rochettepierre@yahoo.ca
Salut Pierre,

Gaetan Drolet de Québec me demande tes coordonnées, il souhaite te
contacter au sujet de ton ouvrage sur le rire.

SVP me les transmettre et je lui en ferai part…il n’est pas encore à
l’heure de l »électronique.

Merci

Michel Pellerin

28. Le vendredi 23 février 2007 à 09:28, par Jacques Benoit

Bonjour Pierre Rochette,

Merci de votre commentaire ! Avez-vous discuté du livre avec votre amis Roger Cantin ?

29. Le dimanche 1 avril 2007 à 13:03, par Odette Coulombe

Allo cher Pierre!

Un mot pout te dire merci de m’avoir fait monter sur scène un certain soir d’aout en 1980 à la Butte…….
La vie continue et la musique nous accompagne encore et toujours.
En espérant que cette vie soit toujours bonne pour toi, elle nous apporte souvent ce qu’on attend d’elle…comme dirait Cabrel!
Bisous xx Et au plaisir de se revoir
Odette

30. Le lundi 2 avril 2007 à 23:48, par pierrot

Chère Odette,

Si je me rappelle bien, c’est à la suite de cette soirée que tu es peu à peu devenue artiste de scène. Comme nous étions jeunes, comme nous étions intenses. La butte à Mathieu était en faillite, nous l’avions repris pour la remplir deux années consécutives. C’était merveilleux. Quelle sçène et quelle magie de l’habiter soir après soir:)))))

merci de me le rappeller
des fois on dirait que grace au public
j’ai eu trois vies:))))))))))))))))))))))
j’en ai même une quatrième
en te lisant ce soir;))))))))

Pierrot

31. Le dimanche 29 avril 2007 à 12:24, par Nicole

Allo Pierre,je voulais absolument te dire que est tres grand a mes yeux et aussi a ceux de mon fils Jonathan,tu est un grand rêveur et on ne se lasse pas de t’écouter.Continue de faire du bien sur ta route.Je me permet de te faire un gros bisous ,tes deux amis(ies)Nicole et Jos les deux Latuquois pure lainexxx

32. Le lundi 30 avril 2007 à 13:57, par Renald Duchesneau

Salut Pierre j’ai lu avec grand intérêt les textes qui me racontent un peu ton parcours…je t’ai envoyé un courriel avec quelques photos à l’adresse: (lalunesssuz@yahoo.ca) que j’espère que tu recevras. On partage beaucoup de souvenirs puisque nous étions voisins.
Au plaisir.
Renald.

33. Le jeudi 17 mai 2007 à 22:47, par steve couture

salut pierre

il fait froid ce soir
le ciel est tout noir
c est l ombre
qui t ensevelit
comme dans un lit tres sombre
par le brouillard gris
la joie te souris rapide
devant toi sans bruit
glisse la nuit humide

son aile pareille comme des doight t effleure
le coeur plein d emois sans savoir pourquoi je pleure
je songe au passé si vite effacer « O vie »
jeunesse et primtemp comme un jeune de vinght ans ravis

j entend une voix qui vient d autre fois naive
l arrierre saison chante sa chanson plaintive

ecoute la bien son refrain ancien murmure
a la fin du jour la fleur de l amour ne dure

au regret d exzil les levre d avril sont close
l amour est defunt adieu le parfum des rose

ce soir pierro je suis triste j aimerais entendre ta voix
le feu rechauffe ma maison je prie que tu est bien au chaud toi aussi
la nuit froide du 15 mai
a sainte julie tes 232 saisons se sont manifesté
j ai du mal a retenir mes larmes
j ai tant a offrir mais je ne peut te le donner
je sent que t aurai pu te reposer un peut plus chez moi

a tu visité le titanic
porte tu ton impermeable jaune
tes bas sont tu mouillé
a tu trouver un lit douillet pour passer la nuit
un coeur une chanson un ami
norah caroline et steve
snosteve@hotmail.com

34. Le lundi 21 mai 2007 à 14:50, par André

Salut Pierre

Je viens d’envoyer les nouvelles selon ce que tu m’avais demandé il y a deux semaines.

J’ai envoyé quelques photos aussi, espérant qu’elles aboutiront.

On travaille, en cette Fêtes des patriotes à faire un petit ménage pour préparer le terrain pour l’été.

Bon au plaisir de se revoir. Bonne lecture de l’Écriture!
John Byunan, auteur de la célèbre allégorie « Le voyage du pèelerin » (17e siècle) disait: « Ce livre vous gardera du péché, ou le péché vous gardera de ce livre. »

Comment ce sont passé les dernières semaines? Et la rencontre avec Stéphane Dion?

André,
Aylmer Québec.

35. Le samedi 16 juin 2007 à 11:57, par pierrot

Bonjour André, L’esprit saint est puissant. J’étais allé rencontrer l’adjoint de monsieur Stéphane Dion (chef du parti libéral à Ottawa) à ville St-Laurent. Je lui ai dit que je partais pour Ottawa rencontrer Monsieur Dion. Il m’a dit que son horaire est très chargé, c’est presque impossible. Je lui ai dit qu’il n’aurait pas le choix de me voir et que je n’avais pas besoin de rendez-vous.

Je suis monté sur le pouce a Ottawa, j’ai couché avec les pauvres. Puis un gentil monsieur du café français m’a donné deux baguettes de pain. J’en ai mange une mais l »esprit saint m’a demande de donner l’autre à plus pauvre que moi. Je me rappelais que devant le parlement un homme merveilleusement pauvre quêtait. Il était 8 heures le soir,. il n’était pas là. Je suis donc monté au parlement pour aller aux toilettes extérieures.

Et qui sort par la petite porte du parlement ? Stephane Dion avec un monsieur indien au turban rouge. Je le vois de loin, le salut de mes haillons… il vient vers moi, me serre la main. Je lui dis monsieur vous êtes le Wilfrid Pelletier du 21eme siècle et je ferai pour le Canada ce que Gandhi a fait pour l’Inde, j’ai mis toute ma vie a m’y préparer. Monsieur Dion de me dire. Monsieur, c’est beau ce que vous allez faire. Votre nom ? Pierrot monsieur…

Voilà André … merci pour ton amitié et ton accueil, ton gite et tes repas…j’allumerai entre 150 et 500 rêveurs d’un océan a l’autre. Je n’aurai plus de loyer jusqu’à ma mort, ni compte de banque, ni revenu. Je me dirige vers l’Alaska.

Si des rêveurs lisent ce texte, qu’ils m’écrivent leur rêve au courriel suivant… rochettepierre@yahoo.ca et qu’ils ouvrent le mot de passe pour lire ce que les autres rêveurs écrivent. ( mot de passe…. mariezzz) J’arrête dans chaque église pour prier pour mes rêveurs et le jour ou un de mes rêveurs réussit son rêve, je ferai l’impossible pour me rendre a sa fête sur le pouce pour lui serrer la main.

Ça fait deux mois que je suis en pèlerinage. Ma guitare est mon bâton de pèlerin et la journaliste Chantal Hébert, mon amour intérieur. Je n’ai pas besoin qu’elle m’aime, je suis un cowboy, l’important est que je m’ennuie de quelqu’un dont j’admire l’intelligence et qu’une pensée pour elle me fasse sourire de béatitudes.

Je voyagerai donc spirituellement mon pays d’un océan a l’autre jusqu’a ma mort en disant aux jeunes, ayez un rêve, faites de votre vie privée une oeuvre d’art. c’est la seule façon de créer un Canada oeuvre d’art dans le siècle qui va suivre.

Pierrot

36. Le samedi 16 juin 2007 à 12:02, par pierrot

salut Nicole et Jos

Mes 11 nouvelles chansons que j’écris pour Jos et que Jos a enregistrées…. lors de mon passage, des chansons de roader…Roger Cantin aimerait en avoir des copies en fichiers mp3…. Quand il montera a La Tuque, il verra Gilles Plourde qui lui donnera ton adresse….

Ton talent est génial Jos. J’écris une autre batch de nouvelles chansons de roader puis je repasserai au retour d’Alaska pour que tu les enregistres et que tu en sois l’interprète. À 58 ans, on n’a plus le temps de faire ça soi même…. salut a ta mère merveilleuse

pierrot

37. Le samedi 16 juin 2007 à 12:04, par pierrot

Cher Steve Couture

Je t’envoie un rêveur que j’ai rencontré sur ma route. ll déménage à St-Bruno. Son rêve devenir chef d’orchestre de sa famille. Et comme tu en es un magnifique, je lui dis,.. marche vers lui, il prendra soin de ton rêve en mon nom.

pierrot

38. Le mercredi 20 juin 2007 à 12:25, par Claude Desjardins

«V’la passer Pierrot pieds nus, ses toiles à la main.» C’est un peu de cette façon qu’on m’a dépeint cette tête blonde et folle qui est passé à mon bureau ce matin. Et je t’ai manqué!
Comme un excellent souvenir qui passe à la porte et qu’on a pas le temps de saisir.
J’espère que tout va bien pour toi et puisque la poésie te porte et t’emporte sur tous les chemins du monde, je veux te dire qu’en plus de l’éditeur que je suis toujours, je suis devenu metteur en scène pour mon plus grand plaisir.
Que de choses à raconter et de souvenirs à démêler…
«Je n’ose plus compter les filles qui déchirent mes nuits… on s’déshabille…»
«Ce n’est même pas la peine de te casser la tête de monter des histoires, t’es difficile à croire, la vérité trahit quand on est envahi par des angoisses noires et j’en perd la mémoire…»
«les gars du Jazz café qui refusaient de bien manger parce qu’ils aimaient la musique…»

Toutes ces lignes que tu as écrites, toutes ces nuits à écrire, ces études du rire et quoi encore?

Reviens qu’on se parle un peu!

39. Le lundi 2 juillet 2007 à 15:42, par Denis

Pierre,
je t’ai rencontré, sortant de chez Michel à St-Hippolyte, et sur le chemin vers l’Alaska le 28 juin. Dans la faille du temps que nous avons provoquée et pour nous installer dans cette brèche éternelle, nous avons esquissé ensemble les Dieux encore incompris que sont les Hommes.
Dans ton parcours vers les glaces cosmiques si tu rencontres un de ces petits dieux qui n’a pas encore appris du soc de l’Homme de la Terre, dis-lui qu’il ne lui reste que fort peu de temps pour se joindre à lui. Cet Homme, par la puissance de sa volonté de son intelligence et de son coeur, fera bientôt fondre la vaine retraite froide de tous les petits dieux apeurés et frileux l’ayant laissé seul sur une planète sans gouverne. Cet Homme redeviendra maître de tous les espaces et de tous les temps. Les petits dieux le savent…Si tu en rencontre un, donne-lui une dernière chance dans une chanson. Elle seule en a le pouvoir.
À bientôt!
Denis

40. Le mercredi 4 juillet 2007 à 13:53, par clclobby

et qui dit vrai…..

le 14 mai a ottawa ona echanger nos address……… me voici comme promis……………. c’est tres beau………encore mieux vecu………continue…….. ou es tu c’est jous-ci.

paul
a Ottawa

41. Le lundi 17 septembre 2007 à 10:56, par Sylvain Bédard

Mon bon ami et mentor Pierre.

Tant d’années passer à t’observer jouer sur la scène de la Calèche de Ste-Agathe,
à apprendre mon métier de comédien-humoriste-chanteur-musicien… soir après soir. Tant de conversation sur les techniques du rire, le pourquoi, le quand, le comment on fait tel ou tel chose pour aller chercher un rire.Tu me disais: « Tu fais tout ce qu’il faut mais tu sais pas ce que tu fais! » Merci pour tout ces beaux moments passer à rire ensemble en fin de soirée après tes spectacles devant un verre de lait et une pointe de tarte au sucre! Je ne t’ai pas vu à mon départ de Morin height le jour de L’Ombrelle mais il s’est passé un petit inscident et j’ai préféré quitter en douce, c’était plus sage de ma part de quitter immédiatement.

J’ai été très heureux de te revoir, tu as mis de la joie sur mon âme comme je n’en ai pas eu depuis longtemps. Sois assurer que je te lirai comme j’ai lu tout tes cartables.

Merci de faire partie de ma vie.
Sylvain
p.s. »L’important dans la vie, c’est ça qui compte. »

42. Le jeudi 1 novembre 2007 à 15:26, par pierrot

cher Sylvain

18 années à l’auberge la Calèche de Ste-Agathe, à monter des spectacles de comédie, de chant et de danse, avec décor et costume.Wow…. que de beaux souvenirs. Tous ces sketches burlesques à écrire, ces monologues… ces voyages a New York et a Walt Disney pour nous tremper dans les nouvelles thématiques. Denis Lamarre et moi n’avons jamais manquer un spectacle je crois. Mon partenaire de scène en passant fut magnifique, comme il doit l’être encore aujourd’hui comme être humain d’ailleurs. Autant monter les deux pierrots avec l’autre pierrot (Pierre David) fut un rêve durant 7 ans, autant Denis Lamarre a fait de ma vie d’artiste durant 18 ans une ile de l’éternité de l’instant présent en me protégeant des petitesses de la vie et cela, sans failles. Cet homme fut remarquable de bienveillance à mon égard et je lui en suis reconnaissant, infiniment reconnaissant.

Et toi avec ce talent fou, tu arrivais avec une énergie si neuve, si jeune. J’aimais arriver tôt, dormir sur le plancher en arriere des rideaux. Denis me réveillait 5 minutes avant d’entrer en scène.On chantait au souper. Puis, toi et moi, ces longues discussions sur les lois structurales de l’animation de foule, sur la science des interfaces de scène comme sur les lois du rire et des larmes. Tu étais un élève magnifique. L’intellectuel en moi était comblé. Je pouvais foncer dans les chiures de mouche de ce métier fascinant et tu catchais tout. wowww…

On s’est revus à cette soirée de l’ombrelle un peu comme un hasard. Je me dirigeais vers l’Alaska. je suis arrêté à Val-David. J’ai vu l’annonce dans une vitrine. Soirée bénifice. Cela tombait le soir même. Curieux. J’étais tellement émus de revoir Daniel Fontaine, Jos leroux, son fils Félix, Louis Alary, toi, les jeunes qui font notre métier aujourd’hui. Je n’avais pas réalisé que ces jeunes ne m’avaient jamais entendu chanter. Faut croire que je suis disparu par pur plaisir d’une boheme orchestrée par la soif d’une oeuvre d’art. Puis Louis Alary m’a ramené a Montréal, puis St-Sauveur, puis Montreal, puis Quebec… puis… oufff… encore une fois la synchronicité m’a fait rester au Québec:)))

Et me voila rendu a La Tuque, au lac a Beauce plus précisément au restaurant chez Annick ou j’écris nuit et jour. Pierrot et Annick faisant pour moi ce que Marcel et Jeanne ont fait pour Brassens. On me fournit le gite et le couvert pour me permettre de faire oeuvre hors temps hors réalité, hors servitude. Alors je me gave de nouvelles chansons à écrire. L’hiver sera gigantesque et céleste. Je bénis le ciel de leur bonté à mon égard.

Je salue ta merveilleuse compagne, qui doit être une mère de famille hors pair. J’espère qu’un jour on te recrutera pour une comédie musicale.On monte Victor Hugo a Québec pour le 400eme. vas passer une audition. Tu a un type physique et une voix pour aller chercher un rôle. Crois-moi. Fonce ami, fais de ton génie de la scène une oeuvre d’art. Tu connais mon amour passionné de l’autre ma passion a libérer les rêves emprisonnés par la peur d’oser chez l’être humain. Le seul héritage qu’un homme laisse a ses petits-enfants, c’est le voyage qu’il a fait avec lui-même, lorsqu’il est enfin devenu le héros de l’homme de ses reves, la légende de sa poésie de vivre. Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage.

Pierrot
vagabond céleste

43. Le lundi 5 novembre 2007 à 20:37, par Richard peintre de l’auberge

Pierrot juste pour te dire que je pense souvent a toi mon ami et voir que tu as
ecrit me fait pleurer et que je ne peut retenir mes larmes en voyant que
ta route continue moi je suis chez moi et que je pense souvent et que j’espere
te revoir bientot.
Ton ami pour la vie

Richard

44. Le samedi 10 novembre 2007 à 10:40, par pierrot

cher peintre inou, cher Richard,

Incroyable ce que tu as fait pour moi à Tadoussac, à l’auberge de jeunesse. Cette délicatesse, cette discrétion à faire le bien. Ce merveilleux créateur que tu es, qui ne boit pas ne fume pas, qui se couche tot tous les jours pour peindre la nuit. Que de nuits nous avons créé côte à côte, ah wowww…. la même passion à ne pas tricher, la béatitude effrénée de la joie des doigts toi sur un pinceau, moi sur la guitare.

Sur le bateau, quand nous regardions les baleines, j’ai vu soudainement le Canada comme les autochtones l’ont vu avant l’arrivée de Jacques-Cartier. Tu as immédiatement téléphoné à Sept-Ilespour que je puisse être invité comme artiste de scène au symposium de peinture inou. Puis, ce séjour merveilleux de trois jours chez ton père au coeur de ta communauté. Puis Natashquan, puis pointe Parent chez les inous… puis la possibilité quand j’arriverai a Shefferville d’avoir des billets d’avion gratuits pour me promener a travers le Canada d’une communaute autochtone a une autre, puis ce ier janvier ou tu t’en vas dans l’ouest canadien. Tu sais à quel point j’aime créer à tes cotés. Je t’avoue que j’aimerais bien être de ce voyage, si tu m’invites bien sur….:))) Merci pour cette possibilité d’avoir des cafés gratuits chez tous les Tim Horton du Canada. Wow….

ici au lac à beauce, je peux partir n’importe quand et revenir n’importe quand, Pierrot et Annick prennent soin de moi comme Marcel et Jeane le firent pour Brassens. J’écris donc jour et nuit, 7 jours semaine. Des que l’inspiration sera tarie, tu me connais, je partirai de nuit, tes bottes m’étant tres précieuses. C’était fantastique d’arriver de Natasquan et de voir que tu avais fait une collecte a Tadoussac pour que je remplace mes souliers de pelerins du lac-a beauce qu’on avait remplacé a Sept-iles par des bottes d’automne que toi et mes donnateurs ont remplacé par de bonnes bottes d’hiver.

En ce moment, je me prépare à aller chez Michel Woodart enregistrer mes 42 dernières chansons. Passer une semaine ou deux chez lui, le tout ne devant sortir qu’apres ma mort, tout comme ma trilogie des 3000 pages d’ailleurs, dont le ier mille est politique, le second poétique et le troisieme existentiel.

As-tu des nouvelles sur le projet Jacques Cartier (pour la tournée européenne), de l’autre peintre inou (président du symposium de cette année) avec la sculpteure femme-caribou de sept-iles, dont je n’ai plus les coordonnées courriels. Je devais chanter à Québec le 23 novembre pour ramasser des fonds. Est-ce que cela fonctionne encore? tu peux te renseigner…

Je n’arrive pas à communiquer avec toi, ton adresse courriel n’étant pas la bonne. J’ai un éco-courriel Rochettepierre@yahoo.ca dont le mot de passe est Mariezzz, écris-moi:))) cet éco-courriel permet a tous et chacun de suivre mon voyage de pélerin entre deux océans d’un courriel a l’autre. Mon ier 1000 pages y est en fichiers attachés de 200 pages chaque halifax 1, halifax 2, halifax 3, halifax 4, halifax 5. Permets-moi de t’offrir ma chanson de cette nuit

LEVE-TOI PELERIN ET MARCHE
COUPLET 1

dormir
sous le pont d’Gatineau, une nuit froide de neige
pas de sleeping bag, du noir au beige

gémir
en p’tit bonhomme, les g’noux dans l’manteau
le nez sous le gilet, là ou c’est chaud

grandir
contre le bloc de ciment, se faire si petit
que son coeur devient firmament

s’ennoblir
au point où on devient soi-même
un grand pays entre deux océans

la bonté, l’humilité, l’humanité
comme vêtement de vie

REFRAIN

lève-toi pélerin
même si t’as froid, même si t’as faim
ensemence ton pays d’un rêve
pour les jeunes de demain

ta guitare à la main
marche marche les chemins
ne triche pas ton rêve en douce
en faisant du pouce

quand un jeune t’embarque
écoute-le jusqu’au matin
car son rêve à lui commence
là ou finit le tien

COUPLET 2

manger
quand on t’as ramassé, pour t’emmener souper
par ennui ou charité

s’laver
la route c’est accepter, d’être sale en dehors
d’être propre en-dedans, en s’guettant

s’coucher
avoir honte de sa peur, alors qu’y a tant d’humains
qui ont pas l’choix d’avoir peur

s’lever
soudain en pleine nuit, s’enfuir sans faire de bruit
en écrivant merci

la bonté, l’humilité, l’humanité
comme vêtement de vie

—–

couplet 3

trembler
recevoir un courriel d’un ami de jeunesse
qui veut t’offre de t’immortaliser

composer
une chanson chaque nuit, car la veille c’que t’écris
semble s’être évaporé

tracer
etre ta voix et tes l`vres, tous les cris des humains
qui ont choisi d’aimer

rêver
qu’apres ta mort peut-être,
des milliers de jeunes en mal d’être
reprendront ton épopée

la bonté, l’humilité, l’humanité
comme vêtement de vie

Pierrot
vagabond céleste

p.s.

les deux chansons que j’ai écrites sur toi
sont dans mon écho-courriel
je te donne des nouvelles
l’ouest canadien ensemble
le ier janvier…
j’aimerais passionnement…

45. Le mardi 13 novembre 2007 à 02:09, par Valérie Paquette

Salut Pierre! J’ai essayé de t’écrire il y a quelques jours sur ton adresse e-mail mais je ne crois pas que ça a fonctionné. J’ai donc décidé de t’écrire ici pour être certaine que tu puisses lire ce que j’ai à te raconter. On s’est rencontré dans le rang Ste-Anne à St-Basile de Portneuf. Tu venais de passer la nuit sur un terrain de golf et je t’ai rencontré alors que je faisais du pouce. J’ai finalement décidé de marché avec toi jusqu’au bout du rang. J’aimerais savoir où tu es rendu… As-tu réussi à te rendre à la Tuque, si je me souviens bien tu allais y ouvrir une boîte de pellerin. Je sais que des gens t’ont vu à St-Raymond… Ton passage dans Portneuf n’est certes pas passé inaperçu. Je ne sais pas si tu vas t’en rappeller, mais lors de notre rencontre, on s’est parlé du Sénégal. À ce moment, je te disais que j’avais appliqué pour une stage mais je croyais plus ou moins en mes chances de réussir à l’obtenir alors que toi, tu me disais que je l’aurais. Et bien tu as aujourd’hui raison! Je partirai en avril prochain pour ce pays qui m’attire de plus en plus à chaque jour. J’espère sincèrement pouvoir te rencontrer à nouveau et je te souhaite de poursuivre ton rêve de pellerin jusqu’au bout. Je suis en plein dans le mien et j’aurai une pensée spéciale pour toi quand je foulerai de mes propres pieds le sol africain.

Valérie Paquette

46. Le mercredi 14 novembre 2007 à 17:01, par Pierrot

Chère Valérie,

Wow-t=G3. Tu te souviens? fais wow sur ton rêve, ne triche pas (-t) et l’univers sera ton complice (G3) (génie au cube). Moi qui ai prié pour toi (g1), toi qui a fonçé vers ton rêve (g2)et l’univers dont tu as rendu la fréquence tellement heureuse qu’elle t’as offert la synchronicité comme bouquet de fleurs poétique sur réalité complice (g3).

Imagine-toi; j’ai suivi la bible qui dit abandonne-tout et suis moi. J’ai vraiment tout donné ce que j’avais. Et je marche mon rêve entre deux océans depuis 7 mois déjà. Depuis le début , on a rempli le portefeuille du bon dieu, m’a donné à manger, lavé mon linge, fait dormir, remis sur la route. Sans que je ne demande jamais rien. Ego sum pauper (je suis pauvre) nihil habeo (je n’ai rien) et nihil dabo ( et je ne demande rien). Je ne fais donc jamais de pouce. Je commence a marcher vers 4 heures 30 du matin, 20 a 30 kilomètres par jour. L’univers n’abandonne jamais ceux et celles qui ne trichent pas avec leur rêve. C’est fascinant.

Je me rappelle la nuit avant que je te rencontre. Il faisait noir, très noir. La pluie commence à tomber. J’entre à tâtons sur un terrain de golf. Un gazebo… Même la pluie par sa fraîcheur et sa beauté prends soin de moi.

Bien sûr, au lac à Beauce, je suis en train de développer un nouveau concept avec Pierrot et Annick.

Une simple cabane à patates frites pour accueillir les pélerins du dire. Un poêle à bois, une table pour dormir, deux chaises bercantes pour dialoguer. C’est tout. Puis quelques repas en échange de partage avec les clients qui le désirent, soit sous forme de musique ou de conférence. Je rêve d’un chapelet de relais spirituels pour les marcheurs qui à la fin de leur vie abandonneront tout pour aider les jeunes a croire en leurs rêves. Ensemencer ce pays de fabuleux rêveurs, comme toi, qui intriguée par ma barbe blanche , mon vieux chapeau et mon bâton de pélerin, est venue marcher avec moi, prendre un peu de validation, de courage d’un vieux qui voyait bien la beauté de ton rêve dans tes yeux fascinants.

Tu es vraiment quelqu’un de remarquable et tu deviendras d’ici 20 ans une des grandes figures de la révolution par le rêve dans ce pays oeuvre d’art. Car il suffit qu’une masse critique de jeunes fasse de leur vie privée une oeuvre d’art d’équité spirituelle pour que soudain le monde entier s’enflamme de justice, de partage et d’amour des autres.

Je partirai sans doute en janvier, d’abord pour Valleyfield pour enregistrer toutes mes nouvelles chansons, puis vers l’ouest canadien, plus précisément le Yukon. J’écris nuit et jour, Ici j’ai tout. L’ujivers a permis qu’on m’offre tout alors que je n’ai rien et ne demande rien . Fascinant. J’accepte seulement que ce qui sert au bien commun. Donc le minimum. Je t’offre une de mes chansons écrite en souvenir de cette nuit ou je dormis sur la plage de Natashquan avec le vent, la mer et le sable dans une belle furie de m’aimer

OH OH NATASHQUAN

Oh Oh Natashquan
même Vigneault y aurait perdu son âme
un peu d’pluie d’la nuit dans l’visage
ben du sable dans mon sac de couchage

la mer se venge
avec abondance
de me poésie de vivre
de ma belle errance

oh oh oh
6 heures du matin
une belle femme
prend des photos
oh oh oh
de longues jambes
tournent autour
de mon ventre et mon dos

—-

oh oh Natashquan
même Vigneault y aurait perdu son âme
la jeune femme veut immortaliser
un des deux vrais pierrots du passé

le Vieux Montréal se venge
avec abondance
d’une boîte à chansons souvenir
mon ancienne errance

oh oh oh
6 heures du matin
une belle femme prend des photos
oh oh oh
de longues jambes
tournent autour
de mon ventre et mon dos

—-

oh oh Natashquan
même Vigneault y aurait perdu son âme
j’veux fêter la vieillesse de ma chair
courir tout nu dans les vagues de la mer

35 ans de carrière se venge
avec abondance
j’me suis jamais vu vieillir
au travers mes errances

oh oh oh
je signe les papiers
de la belle femme
pour les droits des photos

oh oh oh
ses longues jambes chantent toujouts
entre ma chair et mes os.

Pierrot
vagabond céleste

47. Le dimanche 2 décembre 2007 à 21:29, par Michel La Brosse

Pierrot, Merveilleux Pierrot

MERCI MILLES FOIS MERCI

Vers la mi juin 2007,
Que la vie a ete bonne pour moi ainsi qu`a tous ceux qui ont pu deguster ta presence ici a St Hippolyte.

Suite a une montee de fievre de me rendre a ma banque a St Sauveur, presque rendu a l’ intersection pour tourner je t,ai appercu de dos qui marchait.

Joie Immense Instantannee et mes mains tournent tout excitees le volant pour te cueillir.
Arrete, j’ai le desir fou de te dire :Sui-je en retard, JE ME RETIEN, car je desir laisser la vie parler, apres tout je ne te connais pas.
Je pese sur le bouton et la porte coulissante s’ouvre, quelle Joie de t’entendre me dire: S’avez vous a qui vous avez a affaire, je suis un Reveur.

Les minutes, heures, jours, passe a te cotoyer ont apporte ici Tant D’amour, a moi et a tous ceux qui sont venu feter la reunion des ETRES DE COEUR dedie pour amener un monde meilleur.
Encore recemment des gens de Sherbrooke mont demande comment vas Pierrot. Tu as tous change notre vie.
Nous savons que sur la route nous avons notre Pierrot Universel qui marche pour nous offrir de s’Unir a d’autres REVEURS.

Pierrot j’ ai eu le Bonheur de te revoir a nouveau lorsque Yvon t’as acueuilli sur la route pour te ramener ici et partager QUELQUE JOURS ainsi que le recital du nouvel album de Denise Lepage RESPIRER PAR LE COEUR (dlepage7@sympatico.ca)

Merci Pierrot de ta disponibilte de la semaine derniere a m’echanger ta grande Sagesse face a la tempete dont j’ai passe.
Que c’est vrai, La Vie n’abandonne Jamais ses REVEURS.

J’ aimerais remercier Annick et l’autre Pierrot de t’accueillir si chaleureusement.

Merci a Denis Cantin pour me dire dans quelle region ou tu te trouve et de savoir que tu est a la chaleur.

Au revoir Mon Frere

Michel Centre amour et Vie centreamouretvie@sympatico.ca

48. Le mardi 4 décembre 2007 à 15:45, par pierrot

Cher Michel,

Je me rappelle très bien notre première rencontre. J’avais dormi sous le port Jacques Cartier, puis la nuit suivante, sous un pont à Laval. J’avais marché la 117 jusqu’à ce que sur le parvis de l’église de St-Jerôme, un jeune homme de 8 ans en bicyclette donne $.25 à un vieux monsieur en train de jouer de la guitare. Puis, moi qui croyais marcher vers le Yukon en arrêtant à Ottawa pour la fête de la confédération, tu m’as soudain ramasser à St-Sauveur. Quel homme d’exceptionnelle bonté tu es.. au point où je n’ai pu m’empêcher de te décrire en chanson. La voici. Salutations spirituelles à toi et les tiens

MICHEL, MICHEL, MICHEL

J’avais dormi sous le pont la nuit
dans l’coin d’Ste-Rose
dans l’coin d’Ste-Rose

j’avais marché la 117 sans fin
sans une pause
sans une pause

je ne fais jamais de pouce ami
sous les étoiles,
sous les étoiles

je ne sais jamais qui arrêtera
et me ramassera
et me ramassera

REFRAIN

Michel, Michel, Michel
tant de bonté dans le même homme
toi l’arroseur d’immensité
la poésie d’un grand soleil dans la vie
la poésie d’un grand soleil dans la vie

COUPLET 2

tu m’as ouvert un compte de banque ami
avec adresse fournie
avec adresse fournie

j’ai pu guérir de mes ampoules aux pieds
dormir dans de bons draps
manger un vrai repas

combien d’artistes combien de créateurs
de vagabonds moqueurs
de vagabonds moqueurs
chantent le prénom d’un homme d’honneur
un homme de grand coeur
un homme de grand coeur

COUPLET 3

toi qui n’as même pas un sous à toi
que les huissiers harcèlent
que les huissiers harcèlent

t’as déposé une offre d’achat de roi
pour une maison très belle, luxueuse étincelle

dont tu arroses tous les jours les fleurs
pour que les millionnaires autour de ta demeure
remplissent les comptes de banque de tes rêveurs
tes célestes marcheurs
tes célestes marcheurs

Pierrot, vagabond céleste

p.s.
voici ma dernière chanson

UN JEUNE HOMME DE BONTÉ

Un jour j’ai demandé
à un jeune africain
réfugié à Sept-îles
comment il voyait demain

ce jeune de 17 ans
m’a dit bien simplement
je rêve de retourner
dans mon pays maltraité

pour être reconnu
nationalement
comme un homme de bonté

REFRAIN

une chance qu’y pleuvait à sciau
sur ma guitare et mon chapeau
parce que mes larmes me lavaient l’corps
entre Sept-Iles et Bécomo
perdu dans l’parc
d’une route de bois
et d’orignaux

COUPLET 2

moi qui ai donné mes biens
qui marche mon pays
adoré des étoiles
et même de la pluie

il a suffi d’une phrase
d’un jeune noir en extase
pour que brille dans la nuit
sa clé du paradis

je me ferai mendiant
nationalement
pour chanter, ce jeune homme de bonté

COUPLET 3

y a très peu d’africains
qui demeurent à Sept-Iles
qui ont les yeux brillants
et bientôt 18 ans

qui marchent dans la rue
qu’on traite en inconnu
qui font l’ménage la nuit
dans une usine perdue

si vous le rencontrez
serrrez-lui la main
en lui chantant mon refrain

Pierrot, vagabond céleste

49. Le lundi 17 décembre 2007 à 14:07, par joe wagner

j’ai vu wow-t = G3 (g au cube)
alors si je comprends bien
à partir de cette formule on peut trouver ce qu’est wow
de façon très simple, mathématique primaire
on trouve que wow = G3 + t
donc wow = le génie au cube plus la tricherie
c’est peut-être vrai
jjw

50. Le mercredi 19 décembre 2007 à 22:37, par Marcel

Salut Pierre!!!

Merci encore pour les deux magnifiques chansons pour moi et mon amie. Je vais me souvenir longtemps de cet arrêt au Lac à Beauce!!! Un si petit geste pour un artiste de talent comme toi mais un si grand pour nous et notre amour grandissant.

Et n’oublie pas, tout le monde sourit mais seulement que pour quelques-uns, leurs faces ne sont pas aux courants!!!

Marcel et Mélanie.

51. Le dimanche 30 décembre 2007 à 18:11, par pierrot Rochette

Chers Marcel et Melanie

Comme votre amour a ensoleille ma vie d’ecrivain dans les derniers jours de mon passage au restaurant chez Annick. Je suis en ce moment a Valleyfield chez Michel Woodhard en train d’enregistrer mes 50 chansons en dvd, ecrites depuis 9 mois de vagabondage. Permettez-moi de vous offrir le texte de celle que je composais lorsque je vous ai vus si amoureux l’un de l’autre…

MON AMI LE PEINTRE

REFRAIN
mon ami le peintre
mon ami le peintre
Luc Lavoie du Lac a Beauce
tout le Quebec un jour saura
que t’es un vrai, un immense
un grand coloriste secret

a moi les murs
la terre m’abandonne
toute ta peinture
me revolutionne
ta signature
enflamme la mienne
au bout d’mon ecriture

COUPLET 1

a 20 ans
le peintre Cezanne
savait deja qu’apres sa mort
il serait reconnu comme le plus grand
du 19eme siecle
quand il eut du succes a la fin de sa vie
dans une exposition tenue a Paris
il resta bien sagement dans son village chez lui

COUPLET 2

a 20 ans
le vagabond que je suis
savait deja qu’apres sa mort
il serait reconnu comme un grand homme nu
du 21eme siecle
avec mains tendues vers son doux createur
dont les mots disparus ont fait danse les heures
en marchant tendrement entre deux oceans
la route du paradis

REFRAIN FINAL

Osias Leduc
serait fier de nous
mon ami mon ami
car la vie disait-il
est ma seule aventure

Pierrot vagabond celeste

52. Le jeudi 3 janvier 2008 à 16:18, par Ginette et Jean-René

PIERROT!

Merci pour notre complicité!
Merci pour tes chansons!
Merci pour ta bonne humeur!
Merci pour tes WOW!
Merci d’avoir égayé nos déjeuners!
Merci de nous avoir écouté et ce fut un grand plaisir de t’écouter a notre tour.
Tu es un être extraordinaire. Nous sommes tres heureux de t’avoir connu et nous te demandons de faire attention a toi.
Tu ne peux nous oublier car les pieds de Jean-René te suivront partout avec ses bottes et ses combines te réchaufferont.

Réalise ton REVE!

A bientôt! Ginette et Jean-René.

PS Annick aimerait communiquer avec toi, laisse un no. de tel ou appelle-la.

53. Le dimanche 6 janvier 2008 à 11:55, par Chanrasmey Sam

Bonjour Pierre,

Ce fut un tres grand plaisir de tCher Claude,

J’ai un nouveau courriel….. Lalune991@hotmail.com et le mot de passe est privé. Ton conseil est des plus judicieux. Effectivement, cela devenait difficile pour les gens de communiquer de façon privée.

L’émission de radio de Radio-Canada sur ma démarche de vagabondage céleste a été canée hier. D’une durée d’une heure environ. Elle passera demain samedi dans l’avant-midi. Je ne sais pas s’il y aura du montage…. Le titre de l’émission: croque samedi.
Tu peux la capter sur internet en synthonisant Radio-Canada Côte Nord

j’y ai chanté 4 chansons: la chanson de l’ingénieur, la chanson du camionneur, in the wall et nous sommes nomades Cassandre. On me fera parvenir un mp3 sur mon courriel que je te transmettrai. Peut-être sera-t-il possible de l’offrir sur ce blog ? ceux et celles qui me suivent et m’appuient à travers le Québec.

Il est possible aussi que dimanche, dans l’après midi je crois, ? Radio-Canada Montréal, on reprenne une partie de cette interview.
Décidément, quand tu ne triches pas avec son rêve, les lampadaires d’équanimité illuminent ton existence comme les pierres blanches du petit poucet.

Pierrot
vagabond céleste

106. Le vendredi 5 septembre 2008 à 08:19, par Claude Demers

D’accord Pierre

Je regarde tout çà et je fais le suivi. Merci pour ton adresse électronique.

Claude

107. Le vendredi 5 septembre 2008 à 12:20, par pierrot

salut Claude,

Finalement, il y aura deux émissions (d’une demie-heure chacune) différentes, une qui jouera sur radio-Canada Cote Nord demain, soit samedi avant-midi et la suivante une autre demie-heure, dimanche apres midi à « tour de table » sur la radio Cote Nord et Gaspésie, donc la moitié du Québec sera couverte.

Tu pourrais m’envoyer ton adresse courriel sur, lalune991@hotmail.com, pour que je puisse t’envoyer les mp3 de ces deux émissions. J’adore la radio, ca me permet de vagabonder incognito, les gens n’entendant que ma voix et mes chansons, donc mon âme dansant hors de l’ego, que projette incontournablement tel une montgolfiere sans fil, toute image mediatisee

Pierrot
vagabond céleste

108. Le samedi 6 septembre 2008 à 14:30, par Nicolas

Salut Pierrot,

Tu te souviens sûrement, nous nous sommes rencontrés à Tadoussac et tu m’as demandé qu’est-ce que je faisais dans la vie à part être heureux. Et je t’ai répondu que je travaillais aussi pour le bureau chef chez St-Hubert : un de tes rêves les plus fous.

Et bien maintenant, je me consacre entièrement au bonheur puisque je ne travaille plus pour le célèbre Coq jaune. Changement de vie et comme on dit : tout est toujours pour le mieux.

J’aurais aimé organiser une rencontre avec Jean-Pierre Léger comme je te l’avais proposé. Pour l’instant, je suis sur la route et je laisse la vie me porter, me guider. Tu dois certainement comprendre de quoi je parle, cher vagabond.

Je sais que nos chemins se croiseront de nouveau, d’ici là… je remercie la vie et la conscience, car la séparation n’est qu’une illusion.

Au plaisir,

Nico

109. Le lundi 8 septembre 2008 à 09:14, par pierrot

Très cher Nicolas,

Il est vrai que notre rencontre à Tadoussac fut pour moi un choc émotif profond. Tu vivais un de mes rêves les plus fous: Faire des St-Hubert du Québec une oeuvre d’art en créant leurs commerciaux et en en faisant le tour à titre de visionnaire en design de clientele.

Je fus en duo durant 18 ans avec un homme exceptionnel, Denis Lamarre. Nous avions un duo de comédie Rochette Lamarre, grâce auquel j’ai pu vivre sur scène ma maîtrise universitaire sur les lois axiologiques du rire dans le cerveau humain. Et à cette époque, nous étions les vedettes de l’auberge La Caleche dans les Laurentides, et surtout…nous avions le bonheur de chanter dans les St-Hubert du Québec, avec parfois une scene montée directement par dessus les bancs (A Trois-Rivieres entre autres). Nous avions même chanté pour un producteur de leurs poulets…

St-Hubert, c’était ma petite enfance. On en avait pas ? La Tuque, mais y avait l’annonce à Radio-Canada.

Imagine quand je t’ai rencontré et que j’ai vu ton sourire et ta job:))))))))))))))) Je l’aurais échangé avec la mienne…. pour quelques semaines…. Curieux, aujourd’hui tu es devenu vagabond pour quelque temps… L’univers est tellement coquin que ça pourrait bien arriver que Jean-Pierre Leger lui-même me ramasse sur la route pour que nous échangions sur nos rêves réciproques. J’ai porté le sien comme un cadeau précieux lors de mes nombreuses tournées dans toutes les villes et villages du Québec, durant tellement d’années.

Maintenant, je carbure aux rêves des autres, à leurs yeux, les jeunes rêveurs comme les vieux, et on dirait que ma famille de rêveurs équitables prend de l’expansion.

Je reprend la route dans 11 jours. Iere destination l’Ile d’Orleans. Une jeune femme de 38 ans d’Amos prendra probablement une semaine de vacances pour venir dormir dehors avec moi. Je ne lui parlé qu’au tel. Il s’agira sans doute pour elle d’une sorte de St-Jacques de Compostelle avec un vieux marcheur, un caribou encore debout vagabond fou.:))))))))))

Je te sens heureux dans ton texte.?Nous nous recroiserons sûrement. Alors le portefeuille du bon Dieu qui est le mien, si les dieux grecs du nomadisme le veulent, t’invitera au St-Hubert de ton choix:)))))))))))))))))) Tu es un merveilleux rêveur ami:)))))))))

Pierrot
vagabond céleste

109. Le vendredi 26 septembre 2008 à 17:48, par Dany

Bonjour Pierre,

j’ai fait la rencontre d’un personnage qui m’était totalement encore inconnu jusqu’à hier soir. Et pendant quelques simples heures, j’ai fait l’un des voyages les plus merveilleux qui soit depuis fort longtemps.

Celui comme d’avoir atteint et touché un brin d’éternité dans un moment présent…avec ce bon vieux vagabond que je connaissais, sans même ne jamais l’avoir connu. Quel paradoxe et beau mystère ? la fois ! 🙂

Je veux simplement remercier la vie que d’avoir eu ce moment de bonheur, ainsi que le privilège que tu nous as offert à Mario (mon ami et patron) et surtout à moi-même, que d’avoir partager ta voix, tes mots, tes chansons…Tu as même fait soutirer et jaillir quelques larmes de souffrance de mes yeux. Et par la suite ils sont devenus brillants comme les étoiles dans la nuit. Pour ces simples gestes: Merci !

par
J’espère simplement en retour, quelque part, que j’ai pu te rendre une certaine brillance dans les tiens aussi.

Bonne route et bonne continuité Pierre ! 🙂

Alors pour tout ceux et celles qui ont une pensée pour Pierrot, ou se demandent où ce bon vieux vagabond peut-il être en ce moment, soyez rassurés ! Il est bel et bien sur les traces de Félix, sur cette merveilleuse Ie de Bacchus ! 🙂

Dany, un serveur bien attentionné, et tantinet aussi artiste dans l’âme.

 

L’ÉVOLUTION DES ÉMOTIONS ROBERT GREENE … LES LOIS DE LA NATURE HUMAINE

Les lois de la nature humaine par Robert Greene | Leslibraires.ca

EXTRAIT YOU TUBE

1: Si nous voulons devenir plus rationnel … commenàons par comprendre notre irrationalité fondamentale. Deux facteurs devraient rendre cette idée plus acceptable pour notre ego. 1… Nul n’est à l,abri des effets irrésistibles des émotions sur l’esprit, pas même le plus sage d,entre nous  … 2 … et dans une certaine mesure … l’irrationalité fait partie de la structure de notre cerveau. Nous sommes cablés ainsi dans notre manière de traiter les émotions. (1.13.12)

2: L’irrationalité échappe presque totalement à notre contrôle. Pour le comprendre, il faut étudier l’évolution des émotions elle-même. Pendant des millions d’années, les organismes vivants ont dépendu d’un instinct de survie parfaitement au point. En une fraction de seconde, un reptile pouvait sentir le danger dans son environnement et réagir en prenant instantanément la fuite. L’impulsion et l’action n’étaient pas séparés (1.13.48)

3: Puis, chez certains animaux …cette sensation immédiate du danger a évolué lentement pour se transformer en quelque chose de plus diffus et de plus durable. LE SENTIMENT DE PEUR. Au départ, cette peur n’était rien de plus qu’un niveau d’excitation élevée avec libération de certaines substances chimiques pour alerter l’animal d’un danger possible. Avec cette excitation et la tension qui en découlait … l’animal pouvait réagir de plusieurs manières et non plus seulement par la fuite. Il pouvait devenir plus sensible à l’environnement et tirer des leçons de ses expériences. Ses possibilités de réponses s’étant élargies, il avait de meilleures chances de survie.  Ce sentiment de peur ne durait que quelques secondes , voire moins, car la rapidité était essentielle  (1.14.36)

4:  Chez les animaux sociaux, les émotions et sentiments ont commencé à jouer un rôle plus profond et plus important, devenant une forme de communication majeure.  Ces animaux pouvaient émettre des sons féroces ou hérisser leurs poils pour montrer leur colère, repousser un ennemi ou signaler un danger. Exprimer leurs désirs sexuels ou leur réceptivité à l’accouplement par certaines postures ou autres odeurs. Signaler leur envie de jouer par d’autres postures ou gestes. Et par certains cris, les jeunes manifestaient leurs profondes anxiétés et demandaient à leur mère de revenir. (1.15.10)

5:

 

UN VRAI VAGABOND QUI ARRIVE CHEZ UNE VRAIE ÉCRIVAINE… CLAIRE BERGERON

Henry David Thoreau | Poetry Foundation

DAVID h. tHOREAU

THOREAU – Qu’est-ce qu’une vie philosophique ? – YouTube

un vrai vagabond chez une vraie écrivaine… une vraie fourchette chez une vraie cuistot …un vrai passionné des mots chez une vraie oreille-plume

Chère Claire,

Cela me prend souvent plus de 48 heures avant que les mots ne surgissent en moi dans toute sa dévotion à l’abs-xistence qui se définierait comme un rêve de mots qui ne triche pas avec un rêve de vie…

 

THOREAU – Qu’est-ce qu’une vie philosophique ? – YouTube

 

Je me rappelle quand j’ai sonné chez vous … et que la porte s’est ouverte...Ce magnifique TU rempli de vous épistolaires qui a surgi soudain de la somme de tous mes vagabondages. J’étais vagabond… et j,entrais chez vous comme vagabond… Plus je visitais votre intérieur … plus je me disais … je dois aller marcher dehors pour voir s’il n’y aurait pas une petite bibliotheque et un petit bois ou je pourrais y dormir dehors…

 

Ce qui accentuait la beauté de mon rêve… c’était la beauté du vôtre Claire. Cette petite maison ou vous vivez seule sans jamais manquer d’amour pour vos proches… ce tout petit bureau ou vous écrivez, cette cuisine ou vous confectionnez des mets exquis…

 

J’avais une chambre pour y accueillir le vagabond… Je n’y voyais que le plancher comme quand je dormais dans les cimetières, je n’y voyais que le gazon bien coupé sous des arbres enchanteurs du vent de la vie…

 

Cette petite table dehors… ce chat à la Edgar Poe qui n’existe peut-être pas et pour lequel j’oubliais de refermer la porte comme si j’étais sur scène pour y vivre un bitt burlesque d’une porte que je ne réussis jamais à refermer… cette oreille faite pour écouter une chanson … ces repas, ce café…

 

Oui… un vrai vagabond qui arrive chez une vraie écrivaine… c’est de ça que sera fait notre voyage à Latuque … de qwalias, de recherches, de chansons de marches philosophiques et de jeux de scrabble

 

Bon réveil Claire

 

Pierrot

——————-

Dany Laferrière offre à l’ONU « un vent de fraîcheur » 


PHOTO RICHARD HÉTU, COLLABORATION SPÉCIALE

L’exposition Un cœur nomade, sur la vie de Dany Laferrière, est désormais présentée au siège de l’ONU, à New York.

(New York) Les diplomates et les employés des Nations unies ne pourront y échapper : jusqu’au 17 juin prochain, ils traverseront à pied une partie de l’œuvre écrite et dessinée de Dany Laferrière en allant et venant dans cet édifice où aboutissent tous les drames de la communauté internationale.

Publié à 7h00

Richard Hétu

RICHARD HÉTUCOLLABORATION SPÉCIALE

Selon l’écrivain, ils en ressortiront « en sifflotant » après avoir réalisé que des gens continuent à créer « au cœur de ces désastres ». Il s’agira d’un rare dossier à leur apporter un « vent de fraîcheur ».

« Je crois en fait que c’est le dossier le plus joyeux qu’on ait jamais présenté à l’ONU », a déclaré Dany Laferrière, peu avant de se rendre au siège de l’organisation internationale à New York, où s’est déroulé lundi soir le vernissage de l’exposition Un cœur nomade, qui raconte la vie de l’artiste.

« Et ce dossier dit ceci : l’art est au cœur de toute transformation humaine. Si on ne pense pas cela, on n’y arrivera jamais. Les négociations, les chiffres, les documents, les enquêtes, les études ne sont importants que si on tient compte que les gens ont des sentiments, des émotions. Et voici en couleur, en écriture, en poésie et en réflexion le dossier de cette région du monde où l’on croit que les choses sont jouées, où l’on croit que tout est perdu. »

Bref, si les diplomates onusiens parviennent à trouver des solutions à des problèmes quasi irréductibles ces prochains jours, Un cœur nomade y sera peut-être pour quelque chose.

L’exposition a vu le jour en 2020 dans le Quartier des spectacles de Montréal, à l’occasion des 35 ans de carrière de Dany Laferrière. Composée dans sa version originale de sept tableaux distincts, elle s’inspire de trois romans illustrés de Dany Laferrière et retrace sa vie, de son enfance en Haïti à l’Académie française à Paris, en passant par ses années à Montréal et à Miami.

Après Montréal, Un cœur nomade s’est mis à voyager, d’abord à Francfort, où l’exposition a connu un grand succès en 2021 pendant la Foire du livre de cette ville allemande, alors que le Canada était l’invité d’honneur, puis à Tunis et enfin à Dubaï.

Composée de cinq tableaux, la version de l’exposition présentée à l’ONU est le résultat d’une collaboration des représentants diplomatiques du Québec et du Canada à New York, ainsi que de l’Organisation internationale de la Francophonie.


PHOTO RICHARD HÉTU, COLLABORATION SPÉCIALE

Dany Laferrière au vernissage de son exposition à l’ONU

« Très émouvant »

« C’est très touchant et émouvant de penser que chaque matin, en entrant travailler, les délégués de différents pays vont traverser l’œuvre d’un Québécois d’origine haïtienne », a déclaré Martine Hébert, déléguée générale du Québec à New York. « Ça vient encore une fois marquer l’importance de l’empreinte du Québec dans la ville de New York. »

La diplomate d’origine congolaise Nelly Okonco a été touchée et émue lundi soir devant le texte et le dessin de Dany Laferrière qui « imagine [sa] mère tourner le dos à la réalité pour s’enfoncer dans le rêve » après l’exil de son père.

Ça fait remonter beaucoup de souvenirs et de mélancolie. J’ai connu ça très tôt, cette séparation avec ma mère. Et je l’imagine aussi tourner le dos à la réalité pour s’enfoncer dans le rêve.

Nelly Okoncom, diplomate d’origine congolaise

Dany Laferrière, lui, rêve de voir Un cœur nomade continuer à voyager. À Miami, à Paris et, pourquoi pas, à Port-au-Prince. Il voit l’aventure de cette exposition comme un « cadeau ». Et aussi, faut-il le croire, comme une récompense pour son obstination à créer des romans illustrés.

« Je ne veux pas me comparer à Dylan, mais je pensais un peu à lui quand les gens, au début, n’acceptaient pas cette manière, a-t-il dit. Pourquoi ne continues-tu pas à écrire des livres comme avant ? On avait aussi attaqué Dylan quand il était passé de la guitare sèche à la guitare électrique. Ce sont les mêmes gens après qui acclament. Il a fallu qu’il s’obstine. C’est ça, je me suis obstiné. J’ai maintenant 6 livres et 1200 pages écrites et dessinées. »

 

l’abs-quité

repêchage de la LNH Les grandes décisions de David Goyette


PHOTO MARTIN ROY, ARCHIVES LE DROIT

L’attaquant David Goyette pourrait être sélectionné au premier tour du repêchage de la LNH.

David Goyette n’a jamais hésité à prendre de grandes décisions pour atteindre ses objectifs.

Publié à 5h00

Katherine Harvey-Pinard

KATHERINE HARVEY-PINARDLA PRESSE

Après avoir quitté le Québec pour Hawkesbury à 13 ans, joué aux États-Unis à 15 ans et pris la direction de Sudbury à 17 ans, le natif de Saint-Jérôme sera bientôt récompensé pour ses « années d’ouvrage », puisqu’il pourrait être sélectionné au premier tour du repêchage de la LNH.

Lui-même qualifie son parcours de « particulier ».

Goyette a d’abord déménagé à Hawkesbury, en Ontario, avec sa famille à l’âge de 13 ans. « C’était pour apprendre l’anglais et jouer en Ontario, raconte-t-il au bout du fil. On a trouvé une belle maison au bord de l’eau. »

Il ne l’a jamais regretté. Parce que son but premier n’a jamais été le junior majeur québécois. Goyette voulait jouer dans la NCAA.

« Pour moi et mes parents, ç’a toujours été l’école en premier, explique le joueur de centre. C’était vraiment important dans ma famille. Je me suis toujours dit que si ça ne marchait pas dans le hockey, j’allais avoir un plan B avec l’école. »

Après une saison de 94 points en 30 matchs chez les moins de 15 ans, dans le AAA, en 2018-2019, Goyette voulait « vivre l’expérience d’être dans un dortoir, comme dans la NCAA ». Il a donc pris la direction du Connecticut, aux États-Unis, où il s’est joint à la Selects Academy de l’école South Kent.

Les premiers mois ont nécessité un ajustement, naturellement. Mais il faut croire que ça s’est plutôt bien déroulé, puisqu’il a récolté un total de… 153 points, dont 49 buts, en 65 matchs cette année-là.

Changement de plan

À l’époque, Goyette avait toujours en tête de jouer dans la NCAA. Il a d’ailleurs reçu une offre pour une bourse d’études à l’Université de Boston.

Si le chemin qu’il souhaitait emprunter avait toujours été très clair dans la tête de Goyette, il est devenu un peu moins clair lors d’une visite à l’Université du Massachusetts…

« Quand je suis allé là, mes parents et moi nous sommes assis dans le bureau de l’entraîneur et il a dit à mon père que si j’étais son fils, il m’enverrait dans la OHL parce que mon jeu correspondait bien à celui de cette ligue. Il disait que j’allais être capable d’atteindre le prochain niveau plus rapidement que la plupart des joueurs qui jouent dans la NCAA. »

Difficile de faire mieux en matière de transparence. « On a trouvé ça gentil qu’il nous dise ça, mais ça nous a quand même secoués et ç’a changé nos plans », explique le rapide attaquant.

Si bien qu’il a finalement opté pour le circuit ontarien. Il a été sélectionné au premier tour, 11e au total, par les Wolves de Sudbury au repêchage de 2020.

« J’avais un peu placé mes cartes pour atterrir chez les Wolves parce que j’ai de la famille là-bas, relate-t-il. En parlant avec l’équipe, j’ai trouvé que c’était un bon fit. »

En ce moment, ma famille d’accueil, c’est le cousin de ma mère. Ça m’a aidé à me familiariser avec la place.

David Goyette

Goyette devait jouer sa première saison chez les juniors en 2020-2021, mais la pandémie a contrecarré ses plans. Il s’est donc entraîné dans un gym créé de toutes pièces dans le garage de la demeure familiale.

Il a aussi joué quelques matchs pour les P.A.L. Junior Islanders de la National Collegiate Development Conference (NCDC), à Tampa, mais une équipe s’est plainte de son entente en Ligue de l’Ontario après qu’il a inscrit six points en quatre rencontres. Il est donc retourné à Hawkesbury, où il a disputé 10 parties avec l’équipe junior A locale.

Aucun regret

Goyette a enregistré 73 points en 66 matchs à sa première saison avec les Wolves, cette année. À la mi-saison, la Centrale de recrutement de la LNH le classait au 35e échelon chez les patineurs nord-américains. Il faut dire que l’année d’arrêt en OHL ne l’a « pas avantagé », alors que les espoirs de la LHJMQ et de la WHL, eux, continuaient à jouer.

C’est sûr que, pour moi, ç’a été plus long pour retrouver ma game. Mais quand je l’ai trouvée, j’ai commencé à jouer avec de la confiance. J’ai monté dans les classements et ça a fait du bien.

David Goyette

Dans sa dernière liste, la Centrale place David Goyette au 13e rang.

Pour le 7 juillet, le jeune homme a certaines attentes. Il aimerait entendre son nom parmi les 20 ou 25 premiers, idéalement. Plusieurs membres de sa famille et amis toujours au Québec seront présents au Centre Bell.

« J’ai juste hâte d’arriver au camp d’entraînement pour voir où je me situe, évoque-t-il. C’est sûr que je vais avoir l’été de ma vie, à m’entraîner tous les jours pour arriver le plus prêt possible. Tu ne sais jamais si tu peux causer une surprise au camp. »

Quoi qu’il arrive, Goyette ne regrettera jamais les grandes décisions qu’il a prises au fil des années, dont celle d’opter pour la OHL plutôt que pour la NCAA.

« C’est sûr que mon parcours a été particulier et, parfois, après une mauvaise nouvelle, on se demandait : est-ce qu’on a pris la bonne décision ? Est-ce que c’était vraiment ce qui était bon pour moi ?

« Aujourd’hui, je regarde ça et je suis vraiment fier de ce que ma famille et moi avons fait. Ç’a été des années et des années d’ouvrage. Je vais être vraiment content quand je vais entendre mon nom. »

intrication quantique… wow-t=2.7k?

Une percée majeure vers l’internet quantique


PHOTO TIRÉE DE SCIXEL, VIA AGENCE FRANCE-PRESSE

Illustration du protocole de téléportation quantique réalisé par les chercheurs de l’Université de Delft.

(Paris) Des chercheurs ont franchi une étape clé vers un internet quantique ultra-sécurisé, en créant un réseau rudimentaire d’échange d’informations par téléportation à trois temps, ont-ils révélé mercredi dans une étude.

Publié à 12h29

JULIETTE COLLENAGENCE FRANCE-PRESSE

Un internet quantique — qui ne devrait pas voir le jour avant une dizaine d’années — sera un réseau à grande échelle connectant les utilisateurs via des applications inédites et « impossibles à réaliser avec le web classique », explique à l’AFP Ronald Hanson de l’Université de Delft (Pays-Bas), co-auteur de ces travaux parus dans la revue Nature.

L’échange d’informations s’y fera non sous la forme de bits classiques — les 0 et 1 à la base de l’informatique — mais de bits quantiques (qubits).

Ces qubits exploitent les lois de la physique quantique, qui régit le monde à l’échelle de l’infiniment petit. L’une de ces propriétés est l’intrication, aussi appelée enchevêtrement, un étrange phénomène par lequel deux particules enchevêtrées se comportent de manière identique quelle que soit la distance les séparant : comme reliées par un fil invisible, elles partagent un même état.

L’état d’un qubit enchevêtré est ainsi partagé avec l’autre, et leur coordination est si parfaite qu’on parle de téléportation : en théorie, toute modification des propriétés de l’un modifie instantanément celles de l’autre, même à l’autre bout de la Terre.

Les bits quantiques peuvent actuellement se transmettre par l’intermédiaire de fibres optiques, mais la téléportation reste limitée : au-delà d’une centaine de kilomètres, le signal s’atténue voire se perd. Si on veut maintenir l’intrication de bout en bout, il faut que les qubits soient directement reliés par une « chaîne » quantique.

Alice, Bob et Charlie

C’est l’exploit décrit dans l’étude de Nature, par lequel les scientifiques ont introduit un relais, afin d’allonger la portée de la communication. La communication quantique, qui se limitait à deux acteurs communément appelés Alice et Bob, peut désormais compter sur un troisième personnage, Charlie.

L’expérience s’est déroulée dans deux laboratoires de QuTech, une collaboration entre l’Université de technologie de Delft et l’Organisme néerlandais des sciences appliquées TNO.

Des qubits à base de diamant ont été placés sur un circuit comprenant trois interconnexions appelées « nœuds quantiques ». Les nœuds Alice et Bob se trouvent dans deux laboratoires distants de plusieurs mètres, et reliés par fibre optique, et pareillement Bob est directement relié à Charlie. Alice et Charlie ne peuvent pour l’instant pas se parler.

Les chercheurs ont d’abord intriqué les nœuds physiquement reliés (le couple Alice-Bob et le couple Bob-Charlie). Puis utilisé Bob comme intermédiaire, et par un procédé d’échange d’intrication, réussi à enchevêtrer Alice et Charlie.

Bien que non reliés physiquement, ces deux derniers ont ainsi pu se transmettre directement un message. Le signal était de surcroît d’excellente qualité, sans aucune déperdition — une gageure au regard de l’extrême instabilité d’un bit quantique.

Et cette transmission a pu se faire dans le plus grand secret, comme le veulent les lois quantiques : avec l’intrication, toute tentative d’interception ou d’espionnage du message change automatiquement les qubits, détruisant le message lui-même.

Ce premier réseau embryonnaire de téléportation quantique ouvre la voie à des connexions à grande échelle : il prouve à l’échelle du laboratoire le principe d’un répéteur quantique fiable — le fameux Bob — que l’on pourrait placer entre deux nœuds éloignés de plus de 100 km, et augmenter ainsi la puissance du signal.

L’innovation décrite dans Nature représente « une victoire pour la science fondamentale » et une « solution dans le monde réel pour faire franchir une étape à la physique quantique appliquée », se félicitent des scientifiques dans un commentaire « News & Views » publié en marge de l’étude dans Nature.

Quand il évoque l’internet quantique, le physicien Ronald Hanson décrit un univers où les communications seraient « ultra-sécurisées », et l’ordinateur quantique accessible dans le nuage avec « une confidentialité de nos données garantie par les lois “naturelles” de la physique, un réseau de capteurs hyper sensibles… ».

Trouver des applications au web quantique est « un champ de recherche en soi », ajoute le chercheur qui espère voir ce nouveau monde naître « dans moins de 20 ans ».

article intéressant

L’Academy du Niagara, une école à vocation unique, célèbre cette année ses 10 ans

Partout dans l'Academy du Niagara, on aperçoit des messages d'encouragement pour poursser les élèves à se dépasser et à croire en leurs capacités.

La culture de l’Academy mise sur le dépassement de soi, sur le travail et la persévérance.

PHOTO : RADIO-CANADA / MARK BOCHSLER

Depuis 10 ans, les élèves de la DSBN Academy du Niagara commencent leur journée en récitant en choeur le credo de l’école dans leur salle de classe respective.

C’est une espèce de mantra qui rappelle aux élèves qu’ils sont engagés et optimistes, qu’ils travaillent fort et surtout qu’ils feront un jour des études post-secondaires.

« Nous croyons! Nous sommes la DSBN Academy. Nous avons un futur et nous en sommes responsables. Nous serons des diplômés collégiaux et universitaires. Nous sommes engagés et enthousiastes. »

— Une citation de  Extrait du credo de la DSBN Academy, traduction libre

C’est là le grand objectif de cette école unique qui dessert les élèves de la 6e à la 12e année de toute la région du Niagara. On souhaite donner tous les outils possibles aux élèves pour qu’ils poursuivent leurs études au collégial et à l’université après l’école secondaire.

En fait, ces jeunes deviendront les premiers de leur famille à obtenir un diplôme post-secondaire.

C’est le critère principal pour être admis à l’Academy.

Tout est fait, proposé et enseigné pour qu’ils parviennent au but ultime.

À commencer par les messages que l’on peut lire ici et là dans l’école et qui visent à inspirer et encourager les jeunes à se dépasser.

Le décompte électronique affiche le nombre de jours, d'heures, de minutes et de secondes avant la fin officielle du parcours des finissants à l'Academy.

Chaque jour en entrant dans l’école, les jeunes voient le décompte avant la prochaine cérémonie de diplômes.

PHOTO : RADIO-CANADA / MARK BOCHSLER

Un décompte électronique affiché à l’entrée de l’école rappelle aux jeunes le nombre de jours restant avant la prochaine cérémonie de remise des diplômes, à laquelle tous les étudiants de l’école sont conviés.

Josh Campbell est fier de son parcours alors qu'il s'apprête à recevoir son diplôme de l'Academy du Niagara dans quelques semaines.

Josh Campbell sera le premier de sa famille à faire des études post-secondaires.

PHOTO : RADIO-CANADA / MARK BOCHSLER

L’idée est de se projeter vers cet objectif.

« Je me souviens du petit garçon que j’étais quand je suis arrivé à l’Academy. Et maintenant, chaque jour, j’entre dans l’école et je regarde ce décompte. Je ne peux m’empêcher de penser que c’est pour moi. C’est ce que j’attends depuis des années. C’est extraordinaire. »

— Une citation de  Josh Campbell, élève de douzième année de l’Academy

Une routine différente

La journée d’école est plus longue que dans une école régulière, car les activités parascolaires sont obligatoires après les cours.

Le transport scolaire n’est offert qu’après ces programmes.

Les enseignants participent aux activités. C’est une autre façon de bâtir des ponts.

Chaque enseignant est aussi responsable de conseiller des élèves en petits groupes. Il s’agit d’une activité de mentorat, un point de contact hebdomadaire qui aide à aborder les différentes étapes et les différents défis de la vie.

« Ce qui est spécial ici, c’est le lien que l’on crée avec le personnel. Ce sont les mêmes enseignants à travers les années et les étapes. On peut s’y fier et leur demander de l’aide quand c’est nécessaire. »

— Une citation de  Anastasha Raphael, élève de douzième année
Anastasha Raphael travaille depuis des années avec l'objectif de faire des études post-secondaires.

Anastasha Raphael complète cette année ses études à l’Academy avant d’entamer des études universitaires à l’Université Brock.

PHOTO : RADIO-CANADA / MARK BOCHSLER

L’Academy croit tellement à l’importance d’encadrer les élèves qu’elle les aide à préparer leurs demandes d’admission pour les collèges et les universités.

Les démarches se déroulent durant les heures d’école. L’école paie même les frais qui y sont rattachés.

10 ans plus tard

L’Academy est inspirée d’écoles en Californie. À l’origine, elle était destinée aux enfants défavorisés du Niagara, ce qui avait suscité la controverse il y a 10 ans. Plusieurs craignaient que les jeunes soient stigmatisés.

Le critère d’admission avait donc été modifié.

Depuis 10 ans, seuls les enfants dont les parents n’ont pas fait d’études post-secondaires sont admis à l’école.

Lisa Nazar a participé à la création de l’école. Elle est aujourd’hui directrice du niveau secondaire à l’Academy.

Lisa Nazar a participé à la conception du projet de l'école il y a plus d'une décennie pour aider les enfants moins privilégiés de la péninsule.

La directrice du niveau secondaire de l’Academy du Niagara, Lisa Nazar, juge que les 10 dernières années de l’école ont été un succès

PHOTO : RADIO-CANADA / MARK BOCHSLER

Elle se souvient très bien des défis des premières années lorsque toute la région scrutait à la loupe l’école.

« J’ai travaillé dans le passé dans des écoles où les parents d’élèves n’avaient pas fait d’études post-secondaires et où bien des familles étaient défavorisées. Ça m’a toujours préoccupée. Au primaire, les enfants de ces familles réussissaient généralement très bien. Puis, au secondaire, il y avait les défis de la vie. Et ces élèves n’avaient pas toujours le soutien nécessaire pour poursuivre leurs études. »

— Une citation de  Lisa Nazar, directrice du niveau secondaire, École DSBN Academy

Une centaine d’élèves fréquentaient l’Academy lors de sa première année d’existence. Cette année, l’école regroupe 450 élèves et elle pourrait en accueillir davantage. Elle n’est pas au maximum de sa capacité.

Elle n’a donc pas de liste d’attente et ne doit pas refuser des jeunes non plus.

Selon Lisa Nazar, 89 % des élèves s’inscrivent au niveau post-secondaire dans l’année qui suit la fin de leur secondaire.

Il est toutefois difficile de savoir combien de jeunes font leurs études post-secondaire, puisqu’ils ne sont pas tenus de fournir cette information à l’école.

De l’aide reconnue

Kevin Gosine était l’un des sceptiques du concept de l’école il y a 10 ans. Il est sociologue et enseigne à l’Université Brock.

Il avait participé aux soirées d’information et au débat qui prévalait dans la communauté à l’époque.

Il craignait que les jeunes qui fréquentent l’Academy soient stigmatisés et qu’ils ne soient pas en contact avec une diversité d’enfants.

Dix ans plus tard, il n’a pas étudié scientifiquement les succès de l’Academy, mais il a eu des finissants de l’école dans ses salles de classe et n’entend que de bonnes choses sur leur expérience.

« J’ai encore des réserves sur l’idée de séparer les élèves en fonction de leur statut socio-économique, leur race, leurs besoins particuliers. Je pense qu’il est bénéfique pour les jeunes d’interagir avec des pairs venant de milieux différents. Ceci étant dit, j’aime toujours entendre les histoires d’initiatives qui aident à lutter contre les inégalités. Je suis content d’entendre parler des succès de l’Académie que j’ai pu constater par les histoires, les anecdotes et les retours que j’ai eus jusqu’ici. »

— Une citation de  Kevin Gosine, professeur associé de sociologie, Université Brock

Redonner ce qu’on a reçu

Zachery Harrietta fait partie de la première cohorte de diplômés.

Zachery Harrietha aide les jeunes lors des activités parascolaires obligatoires.

Chaque semaine,Zachery Harrietha, diplômé de l’Academy, revient faire du bénévolat à son ancienne école

PHOTO : RADIO-CANADA / MARK BOCHSLER

Il complète cette année un diplôme universitaire en sciences et prévoit en commencer un second en septembre en enseignement.

Il est donc le premier de sa famille à obtenir des diplômes universitaires.

M. Harrietha indique avoir tellement aimé son expérience à l’Academy qu’il y revient chaque semaine faire du bénévolat, une façon de redonner ce qu’il a reçu.

Par ailleurs, sa soeur termine cette année sa douzième année à l’Academy. C’est maintenant une histoire de famille.

Pourtant, ses enfants, s’il en a, ne pourront pas fréquenter l’école puisqu’ils auront un père qui aura eu un parcours universitaire.

« C’est triste de savoir que mes enfants ne pourront pas étudier à l’Academy. Mais ça montre que le programme fonctionne. Je pourrai leur donner le soutien et les outils que j’ai reçus ici. »

— Une citation de  Zachery Harrietha, diplômé de l’Academy

Sa mère, Jackie Harrietha est fière de ses enfants et fière d’avoir pris la décision d’envoyer son aîné à l’Academy il y a 10 ans, malgré la controverse. Mère monoparentale de trois enfants, elle n’aurait pas pu lui offrir toutes les ressources que l’école lui a offertes.

Selon elle, quand les gens connaissent véritablement le fonctionnement de l’Academy, ils laissent tomber les préjugés et les idées préconçues.