LUNDI 21 JUIN 2021 …..DANS LE TRAITÉ DES ABS…. LA MORT EST-ELLE UN OBJET OU UN ABS-JET? …. SUITE…

JOURNAL D’UN VAGABOND-CHERCHEUR

Pierrot le Vagabond Chercheur |

UN JOUR, NOS OEUVRES MÉTAPHYSIQUES FERONT LE TOUR DE LA TERRE… GAELLE ÉTÉMÉ AVEC SA MÉTAPHYSIQUE DE LA RAISON COSMÉTIQUE ET NOUS LES RÊVEURS ÉQUITABLES (AULD, WOODARD, ROCHETTE) AVEC LA MÉTAPHYSIQUE ONTIKHATIVE DU RÊVE BIG BANG.

Une immense journée de travail dans le silence cathédrale encore cette nuit… Nous avançons chacun dans nos métaphysiques réciproques et je dois avouer que les ateliers de la méthode tout autant que les ateliers-zoom du jeudi soir donnent à ma créativité un rythme qui me rappelle quand j’écrivais les chansons et numéros de scène pour le duo Rochette-Lamarre.

Je n’aurais jamais pu être professeur de philosophie… car rien ne ressemble moins à un philosophe-chercheur, dans ma vision de l’errance poétique qu’un professeur qui enseigne une matière. Deux chemins différents mais essentiels à une société libre.

Gaelle est à la mesure de ce que j’imaginais d’une vie consacrée à la recherche oeuvre d’art … Aucune concession quand à la singularité de la pensée…. une discipline concentrée nuit et jour et accepter de faire des sacrifices sur tous les autres aspects de sa vie personnelle pour y arriver… Entrer dans le mon-aus-tère de la pensée pure demande vénération et admiration pour la liberté absolue de penser.

Le traité des abs… c’est mon testament… celui d’un homme libre qui a tenté par l’errance poétique absolue de soulager la condition humaine menant à une humanité oeuvre d’art par la vie personnelle oeuvre d’art, le pays oeuvre d’art et la nano-citoyenneté-planétaire.

Gaelle a 33 ans…. D’une brillance si humaniste qu’elle ne peut faire autrement que de réussir une véritable carrière de métaphysicienne. Moi j’en ai 72 et demie… Je n’ai jamais triché avec mon rêve big bang… ce sera mon seul titre de fierté légitime… Comprenne qui peut.

On n’abandonne pas tout dans la vie, femmes, enfants, famille… carrière… tout… sans être pourchassé, réenchanté, abs-nano-cosmologisé ….  par cet  ……. ego sum pauper, nihil habeo, et nihil dabo…. de son enfance en prenant le pari que dans cette errance poétique s’y cachent les lois même d’une humanité oeuvre d’art en devenir. De là le traité des abs en fin de parcours.

Une fin de vie apaisée est la consécration d’un rêve big bang non trahi.

——–

J’AI ENCORE COMME RÊVE BIG BANG LE PRIX NOBEL DE LA PAIX POUR LES RÊVEURS ÉQUITABLES (AULD, WOODARD, ROCHETTE) …… PAR L’INVENTION DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE…. DEUX ASSEMBLÉES DES JUSTES (39 FEMMES, 39 HOMMES) .. AU NOM DES MILLIONS D’ENFANTS QUI SE MEURENT DE FAIM OU DE BLESSURES DE GUERRE SUR LA TERRE.

Je réfléchis nuit et jour….  au piton de la liberté …. qui permettra aux rêveurs équitables (Auld, Woodard, Rochette) … que cet évènement du prix Nobel de la paix …. nous arrive de notre vivant…

… Parce que la cause des millions d’enfants qui se meurent de faim et de blessures de guerre… est plus que juste… mais encore plus une étape nécessaire à l’humanité oeuvre d’art sur terre.

Pierrot le Vagabond Chercheur |

LE MERVEILLEUX MICHEL LE CONCIERGE…

Quelle brillante contribution au traité des abs … de Michel le concierge …. que son étiquette ” Évènement Big.Bang ” …..pour définir ce qui se passe dans le noyau de la question… quel est ton rêve?  …… et …… son audacieuse réponse à la question …..  qu’est-ce que la mort dans le traité des abs?… de Gaelle Étémé …… comme étant ……  LA TRANSFORMATION DU SOCLE ABS-JETAL EN CHAMPS DE RÊVONS…

——————–

Cimetière catholique images libres de droit, photos de Cimetière catholique  | Depositphotos

RÉFLEXIONS SUR MES VAGABONDAGES DES CIMETIÈRES

Ce soir, nous partirons  de la brillante question philosophique de Gaelle  dans le dernier zoom qu’on pourrait résumer sous la phrase suivante:

À PARTIR DES PRÉMISSES DU TRAITÉ DES ABS…

QU’EST-CE QUE LA MORT?

———-

January | 2021 |

GAELLE ÉTÉMÉ ….GRAPHE

J’AI ENCORE UNE QUESTION…. J’AI L’IMPRESSION QUE… LA QUESTION FONDAMENTALE , VRAIMENT RADICALE QUI S’IMPOSE … LORSQU’ON SUIT TA DISTINCTION ENTRE L’OBJET ET L’ABS-JET… SI POUR
TOI L’OBJET, C’EST CE QUI EXISTE, CE QUI EST DANS L’EXISTENCE … L’ABS-JET ÉTANT CE QUI SERAIT… HORS EXISTENCE… LA QUESTION FONDAMENTALE … COMME LA QUESTION DU BOUFFON … QUI ARRIVE ET QUI POSE UNE QUESTION UN PEU BOUFFONNE… QUI EST UNE QUESTION SÉRIEUSE… QUI SERAIT CELLE-CI :

QU’EST-CE QUE LA MORT… DANS CES DEUX CONDITIONS-LÀ ?. LA MORT EST-ELLE UN ABS-JET OU UN OBJET? (36.30)

———

 

February | 2020 |

PIERROT

32 : La mort est un objet pour celui qui existe et un abs-jet pour celui qui abs-xiste… et je donnerai l’exemple de mon oncle Paulo… qui est un formidable…(36.43)

————

Gaëlle ÉTÉMÉ | doctorate student in sociology (in process) | Université du  Québec à Montréal, Montréal | UQAM | Department of Sociology

GAELLE ÉTÉMÉ

33 : sauf qu’y a une contradiction dans ce que tu viens de dire… (Pierrot… ah oui?) …ben oui… c’est toujours le statut de celui qui est en référence , si tu veux, par rapport à ce que tu identifies… si tu me dis… la mort est un objet pour celui qui existe… et un abs-jet pour celui qui abs-xiste… il y a dans ta phrase… CELUI QUI… CELUI QUI… PROBLÈME DE LA MANIFESTATION… (Pierrot… tout à fait) …

donc, dans les deux cas, je pose une question polémique de philosophie fondamentale… (Pierrot… bien sûr, bien sûr) … Dans ta réflexion sur L’OBJET/L’ABS-JET… EXISTER/ABS-XISTER … on a le problème des DEUX TENSIONS de LA VIE, MANIFESTATION et par contre quand tu parles d’objet/d’abs-jet… tu nous parles de la vie, ce sont deux formes de vie… mais c’est comme si on sait toujours pas… c’est quoi la vie? (37.40)
Dans tous les deux cas, il y a vie… (Pierrot … bien sûr) … puis là t’arrives… tu as l’autre extrême qui est la mort… mais ce que j’essaie de poser comme question… c’est que… si je prends tes critères, y s’agit pas de dire, ce qu’est la mort pour celui qui… ce n’est pas du
référent … de la même façon que comme du parles de l’objet/abs-jet … tu parles de EN SOI… tu dis pas… abs-jet… par rapport à … tu poses un problème… c’est… qu’il existes quelque chose qu’on appelle abs-jet… socle abs-jetal… donc c’est l’en soi… c’est la même hypothèse que je te renvoie… (38.18)
Tu prends la vie et la mort en soi… la mort ici… c’est quoi… essaies pas de répondre ce soir… c’est juste dans le défilé de ce que tu viens de me dire… qui est magistral.. il y a la question philosophique… la question du point aveugle… (Pierrot… bien sûr) … c’est la lecture de ce que c’est que… la mort… Parce que techniquement , si on dit la vie… la vie c’est quoi… on va dire… c’est bien des choses… donc on va dire que la vie est une chose… mais on sait pas si on peut dire si la vie
est une chose matérielle… de la même façon que la mort, on peut dire que la mort est une chose… que c’est une chose matérielle…

EST-CE QUE LA MORT EST UN OBJET, EST UNABS-JET? …pareil  pour la vie… quand tu travailles sur la vie, tu amènes une définition sur… ce qu’on croit comprendre de la vie.. tu vois un peu… donc la vie comme objet, comme abs-jet… exister/abs-xister… et donc moi je pose la question en parallèle… c’est la question de la mort… je m’attends pas à une réponse hen.. (Pierrot… d’accord)… Je te dis juste, c’est â qui a jailli… et je pense qu’à travers les vérités de tes trois errances… fantomatiques, axiologiques et poétiques… il y a la possibilité d’ouvrir sous cette forme des deux tensions-là … fondamentales

———–

Le Disque Compact

PIERROT

ainsi donc… à  partir de la brillante question philosophique de Gaelle sur qu’est-ce que la mort dans ton traité des abs?…et …..  de l’intuition forte de la réponse de Michel à Gaelle au sujet de la mort  …..comme étant  ….. LA TRANSFORMATION DU SOCLE ABS-JETAL EN CHAMPS DE RÊVONS… …

Je soupçonne que …. dans le traité des abs….  AVEC LES MOTS D’AUJOURD’HUI … ET CELA APRÈS DE TROIS ANS DE COMPLICITÉ AVEC LA DOCTORANTE-SOCIOLOGUE-MÉTAPHYSICIENNE …GAELLE ÉTÉMÉ …. SUITE À SES AUDIOS-RÉFLEXIONS ENREGISTRÉS AUTOUR DE  SA PROBLÉMATIQUE DE LA DAME QUI PENSE…. versus ….  son architectonie en pensée pure d’une métaphysique de la raison cosmétique…

https://ello.co/gaelleteme … GAELLE ÉTÉMÉ…. A DÉPOSÉ DANS CE SITE DES  ÉLÉMENTS DE SON VOCABULAIRE CONCEPTUEL DE SON DOCTORAT SUR SA MÉTAPHYSIQUE  DE LA RAISON COSMÉTIQUE |

 LA DAME QUI PENSE … GAELLE ÉTÉMÉ

que …. les cimetières sont les lieux ou les pierres tombales abs-jetales s’échangent des débris de la mémoires du coeur …  des socles abs-jetaux des humains disparus qu’elles abritent …. sous la danse quanto-cosmologique de leurs champs de rêvons vagabonds et heureux …. parce qu’enfin libres d’inventer à nouveau des multivers de rêves big bang uniques en quête  d’abs-jets et de socles-abs-jetaux poétisables   ……  d’ ” Évènement Big.Bang ” impossibles …  hors temps, hors réalité, hors servitude parce que de nouveau poétiques.

ET …DANS LES MOTS D’AUJOURD’HUI… JE DIRAIS QUE … CE SONT …..  CES NUITS DANS LES CIMETIÈRES ….  À ABS-MMUNIQUER AVEC LES ABS-TETS-PIERRES-TOMBALES QUI FONT DE PIERROT LE VAGABOND DÉLESTE… UN ABS-VIVANT… OU … DIT AUTREMENT …. CE  QUI DEVIENDRA À LA FIN DU TRAITÉ DES ABS… UN ABS-CHÉTYPE HOLOGRAMMIQUE.

Pierrot le Vagabond Chercheur |

DE LÀ, DANS LE 10IEME EXPOSÉ DU TRAITÉ DES ABS… L’IMPORTANCE QUE LE CONTE PHILOSOPHIQUE DE SIMON GAUTHIER ….LE VAGABOND CÉLESTE  ….. TOURNÉ PAR MICHEL …. DANS SON ENTIER SUR SCÈNE…

Pierrot le Vagabond Chercheur |

PUISSE FAIRE PARTIE DE LA GALERIE DE NOS ARCHIVES SUR YOU TUBE, DANS LE CANAL DE MICHEL LE CONCIERGE.

——–

340 idées de Clair de lune en 2021 | clair de lune, peinture, nocturne

Peut-être que je pourrais déposer l’hypothèse qu’un errant poétique vagabondant les cimetières …  ne voit pas la mort comme les autres …. Il dort dans les cimetières pour doucement la nuit, devant des tombes d’enfants, bercer l’abs-vie sous sa magie-lanterne …. Quand le soleil tombe et que sous le clair de lune, les PIERRES TOMBALES ABS-JETALES  parlent, il y a des confidences qui parcourent le cosmos…. ni joies ni peines, que de la beauté du monde sous un conte… Il était une fois…

La mort n’est qu’un personnage de conte comme les autres…  Car la vie est un conte dont le public est LA MORT ABS-VIVANTE… en tout cas, ma vie ne fut qu’un conte et la MORT ABS-VIVANTE mon public…  Je me rappelle cette fois ou comme vagabond céleste, je dormis sous un aqueduc municipal à bordée de forêt… Le matin… je me levai et marchai la voie ferrée… Au loin, soudain, je vis briller une petite plaque en métal. Il y avait une croix, et un texte sur la plaque… Une jeune femme de 26 ans y était enterrée…. Il y avait un numéro de téléphone sur la plaque… je l’emportai avec moi pour écrire une chanson afin de consoler la famille… Je composai la chanson mais je n’ai jamais eu le courage de téléphoner à la famille. Et j’ai encore la plaque dans le garage à Grandes Iles chez Marlene et Michel

————-

Croix abstraite blanche illustration stock. Illustration du pagaille -  89978778

… LA CHANSON DE SOPHIE GÉRARD

COUPLET 1

y avait une croix
plantée le long d’la voie ferrée

petite croix blanche
toute essseulée
avec une plaque
grise et carrée

parfois il y a des morts
que l’on entend crier

désespérance
de trop d’errance
ayez pitié
vous qui passez

REFRAIN

aimez la vie
passionnément la vie

je fus une jeune femme
de 26 ans charmante

sachez qu’pour mes amis
je suis toujours vivante

COUPLET 2

y avait une croix
plantée le long d’la voie ferrée

j’ai vu la plaque
l’ai arrachée

sans mes lunettes
sans même réaliser

que dans un texte
le coeur d’une femme
avait parlé

écrit avant l’17 décembre
d’une triste année

1994
loin dans l’passé

COUPLET 3

y avait une croix
planteé le long d’la voie ferrée

Sophie Gréard
le doux nom sur la plaque
547-0856
que je remarque

j’ai l’goût d’téléphoner
aux bras qui l’ont aimée

leur tatouer ma chanson
et mes larmes de joie

puis leur remettre cette plaque
où Sophie chante pour moi

REFRAIN FINAL

aimez la vie,
passionnément la vie

elle fut une jeune femme
de 26 ans charmante

sachez qu’pour moi aussi
elle s’ra toujours
vivante

Pierrot
vagabond céleste

————-

Art De Halloween, Tombes Foncées Et Battes Dans La Peinture Bleue De Forêt,  Illustration Musique De Nuit Illustration Stock - Illustration du tombes,  halloween: 102690462

Les nuit à dormir dans des cimetières a fait de mon corps un errant poétique, handicapé de toute errance axiologique comme de toute errance fantomatique… hors temps, hors réalité hors servitude… ego sum pauper, nihil habeo et nihil dabo…  Le socle abs-jetal de mon rêve est devenu un rêve encore plus dansant la mort que ma propre ABS-MORT elle-même.

Dans les cimetières, les pierres tombales se racontenr la dramaturgie humaine comme si c’était des IL ÉTAIT UNE FOIS… avec toute la tendresse de chacune des histoire devenue champs de rêvons pour se consoler les une des autres par la création de nouveaux IL ÉTAIT UNE FOIS… comme si le rêve-big-bang ABS-NANO -COSMOLOGIQUE était à la fois  abs-ent et abs-abs-sent. Et pourtant, le tout se vit comme un cri de bienveillance face aux humains… il semble dire… vous avez la chance , après nous, de réécrire l’impossible…. et c’est ce que Pierrot le vagabond céleste va tenter de faire…. et cela durant toute son abs-vie.

Pourquoi dormir avant tout devant des tombes d’enfant?… parce que ce sont des abs-jets de champs de rêvons … fantomatiques…. DES RÊVES BIG BANG BRISÉS … INFINIMENT BRISÉS …. MAIS FRAGMENTS FRACTAUX HOLOGRAMMIQUES MALGRÉ TOUT … qui crient dans les vents de silence impossibles,… une POÉSIE DE LA DÉTRESSE  DANS TOUTE SA RÊVANCE RÉENCHANTABLE …ou se conte….. par la condition humaine même…  le ….  IL ÉTAIT UNE FOIS  … d’une réparation par le coeur … par un RÊVE BIG BANG  du coeur… d’une marche des errants poétiques vers…  une humanité oeuvre d’art consacrée au droit à l’errance poétique pour tous.

QUI TRICHE AVEC SON RÊVE EST UN ERRANT AXIOLOGIQUE…. QUI EST DOMINÉIGNOMIGNEUSEMENT  PAR UN ERRANT AXIOLOGIQUE EST UN ERRANT FANTOMATIQUE. ‘errance poétique est le rêve big bang non négociable… d’une humanité oeuvre d’art en devenir .

——-

Car je me rends compte aujourd’hui que j’avais pris un pari que je ne pourrais que synthétiser qu’avec les mots d’aujourd’hui…. Est-il possible de découvrir des lois qui soulageraient la condition humaine en quittant de façon radicale et absolue toute errance fantomatique et tout errance axiologique que pour n’habiter que l’errance poétique sur terre?

Et découvrirais-je une nouvelle méthodologie de recherche en vagabondant la beauté du monde qui déboucherait sur une nouvelle épistémologie…. ce qui s’est traduit aujourd’hui par LE TRAITÉ DES ABS?

Quel est ton rêve? … dans combien de jours? … qu,as-tu fait aujourd’hui pour ton rêve? et comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde… conduisant à la 5ieme question… celle de la nano-citoyenneté-planétaire…

COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

————

Gaëlle Étémé : Semioia | TNMOA

GRAPHE DE GAELLE ÉTÉMÉ

quel …. nuit et jour …. de bonheur dans des silences-cathédrale de recherche métaphysique… entre Gaelle et moi… Nous tenons chacun une oeuvre…. combien de fois j’aurais aimé parlé de son doctorat qui est  beaucoup plus riche que ce que je peux concevoir  …  au niveau de la pensée abstraite pure… mais bon… top secret:)))))))))))))))))

Ça fait plus de trois ans maintenant que je suis témoin d’une très grande intelligence qui semble opaque à tellement de ses proches alors que pour moi, c’est d’une limpidité cristalline.

L’amitié oeuvre d’art que j’ai pratiqué durant tant d’années avec Marlene et Michel … me va toujours comme un habit du dimanche avec Gaelle….

J’avance dans le traité des abs…

Gaelle me disait après le zoom de jeudi qu’un jour, nous partagerons une conversation publique … dialogue entre nos deux métaphysiques réciproques…

Je suis marié métaphysiquement à la poésie de danser la beauté du monde…

———–

Il est possible que la question… quel est ton rêve? … incubateur d’un noyau big bang propulseur de champs de rêvons soit fractalement et hologrammiquement la même question que se pose le multivers quand il s’abs-tualise sous l’énigme de la beauté du monde …. entre des errances fantomatiques, axiologiques et poétiques….

————

Bienvenue

SAMEDI 19 JUIN 2021…. TRAITÉ DES HABS… 6 IEME EXPOSÉ … LE SOCLE ABS-JETAL …. ET … LA DYNAMIQUE DES TROIS FORMES D’ERRANCE…. ERRANCE FANTOMATIQUE… ERRANCE AXIOLOGIQUE… ERRANCE POÉTIQUE…

 

—————

Membres du laboratoire

 1: RENCONTRE D’UN  ….ABS-VIVANT… C’EST-À-DIRE , DANS LES MOTS D’AUJOURD’HUI, CELUI QUI QUI ABS-MMUNIQUE AVEC LES CHAMPS DE RÊVONS EN LIBERTÉ AU-DESSUS DES PIERRES TOMBALES  DES CIMETIÈRES…  PIERROT LE VAGABOND CÉLESTE … AVEC L’ÉTUDIANT EN MAÎTRISE …… ALEXIS LEMIEUX.

Dans le blogue du ier mars 2015, (www.surmonter la dépression.centerblog.net /26/citations/ de/nelson/mandela) Nous écrivions :

COMMENT J’AI RENCONTRÉ ALEXIS : J’étais vagabond avec mon bâton, mon sac à dos et ma guitare, je crois. Et je suis passé à Valleyfield devant le musée régional. Alexis était là sur le trottoir avec une collègue (Jeanne), faisant une promotion intelligente de ce musée auprès de la population passante.

Je lui ai dis que je vagabondais depuis 6 ans pour un doctorat. (C’était il y a deux ans).  Il m’a dit qu’il travaillait pour sa maîtrise en cinéma sur le thème de l’errance dans le corpus de production des films de son oncle Fernand Bélanger.

Fernand Bélanger - Films, Biographie et Listes sur MUBI

 2: LES FILMS DE L’ONCLE D’ALEXIS …. LE CINÉASTE LOUIS BÉLANGER

Je suggérai que nous travaillions ensemble sur une réflexion argumentative de calibre universitaire. Il m’invita à la cinémathèque québécoise où durant près d’un mois, il présenta les œuvres cinématographiques de son oncle, sous le thème de l’errance.

Et c’est là que je me suis rendu compte que tout ce qu’Alexis argumentait au sujet de l’étiquette   «errance» ne correspondait absolument pas à ce que j’avais vécu dans mon vagabondage.

Nous avions donc une confusion sur l’étiquette et ses attributs (que j’avais déjà notées et au colloque de l’uqam sur l’itinérance, où j’étais le seul errant présent et dans les différents dictionnaires, encyclopédies et œuvres bibliographiques).

Et c’est là qu’Alexis et moi, systématiquement et passionnément, nous nous sommes interrogés sur le pourquoi de cette confusion.

De longues heures à commenter nos lectures, jusqu’à ce que par hasard, je découvre Dominique Berthet et les racines de l’errance (errare/itérare).

—————

27 DÉCEMBRE 2020… JE PENSE AVOIR ENFIN RÉSOLU L'ÉNIGME DU FONDEMENT  PARADIGMATIQUE AXIOMATIQUE DE NOTRE DOCTORAT (AULD, WOODARD, ROCHETTE) …..  15 JOURS APRÈS LA FIN SW LA BOÎTE À CHANSONS ANIMATIVES DU

 3: DOMINIQUE BERTHET… LES FIGURES DE L’ERRANCE.

Mais d’abord, quelques phrase de Dominique Berthet dans son avant-propos d’un petit livre intitulé : FIGURES DE L’ERRANCE, L’HARMATTAN 2007 .

Errer possède un double sens. Un premier venant du latin « errare» signifie aller de côté et d’autre, au hasard, à l’aventure. Référence à la pensée qui ne se fixe pas, qui vagabonde. Laisser errer signifie alors laisser en toute liberté.  Mais ce verbe signifie aussi se tromper, avoir une fausse opinion, s’écarter de la vérité. Par le passé, l’errant était celui qui errait contre la foi, c’était le méchant, l’infidèle, le pêcheur. Ici l’errance conduit à l’erreur.  Le littré donne d’ailleurs comme définition de erreur : action d’errer ça et là. Action d’errer moralement ou intellectuellement. État d’esprit qui se trompe. On parlera aussi d’errements.

Mais ce verbe ne doit pas être confondu avec un autre, qui se trouve dans l’ancien français et qui signifie ALLER, VOYAGER, CHEMINER, verbe qui était très employé sous cette forme venant du bas-latin ITÉRARE. C’est ce verbe qui est usité pour parler DU CHEVALIER ERRANT, DU JUIF ERRANT, ce personnage imaginaire tant peint par Chagall, que l’on suppose condamné à voyager incessammant jusqu’à la fin des temps. C’est aussi Zarathoustra, voyageur errant. Ici existe donc l’idée de voyager même si c’est au hasard.

L’errance peut s’envisager au moins sous deux aspects. D’ordinaire elle est associée au mouvement, à la marche, à l’idée d’égarement, à l’absence de but. On la décrit comme une obligation à laquelle on succombe sans trop savoir pourquoi, qui nous jette hors de nous-mêmes et qui nous mène nulle part. L’errance toujours vue sous cet angle, s’accompagne d’incertitude, de mystère, d’angoisse et de peur. C’est une épreuve. Elle est perte de soi-même. Cette conception de l’errance négative envisage l’errant comme un être égaré, désoeuvré, à la dérive, sorte de SDF de notre période contemporaine. Mais l’errance est-elle toujours l’expression d’une crise? Faut-il n’envisager que les affres de l’errance? Sans doute pas, car elle possède de nombreuses autres facettes.

En référence au second verbe errer (iterare), être errant, c’est être, à un moment donné, sans attache particulière, allant d’un lieu à l’autre, en apparence sans véritable but. En apparence seulement, car L’ERRANCE EST UNE QUÊTE, une quête d’autre chose ( …..) Ceci dit, d’autres voyages s’apparentent à l’errance, telle qu’elle vient d’être évoquée. (Itérare). VOYAGE INITIATIQUE À LA DÉCOUVERTE DE SOI-MÊME ET DES AUTRES DANS UN RÊVE DE L’AILLEURS  (Ça c’est moi, le vagabond céleste Simon) tel qu’en firent l’expérience Rimbaud, Gauguin ou les hippies des années 70 sillonnant l’Inde, long périple à la recherche de ce lieu acceptable dont l’inattendu, l’inconnu et l’errance sont les composantes.

————-

——————-

7 DÉCEMBRE 2020 …. 5 JOURS AVANT LA FIN DES DEUX PIERROTS … ROMAN DE PIERRE  ROCHETTE … L'ÎLE DE L'ÉTERNITÉ … ÉPILOGUE …LETTRE D'ULYSSE À MARIE …. FIN  DU ROMAN QUI

 4: LES LOIS …  ROCHETTE-LEMIEUX …  DE LA DYNAMIQUE DES TROIS FORMES D’ERRANCE…. FANTOMATIQUE, AXIOLOGIQUE ET POÉTIQUE.

Mais nous nous sommes vite rendus compte que cette présentation statique rajoutait de la confusion.

Tout en analysant les films de son oncle, Alexis et moi nous nous rendions bien compte que, dans chacun de ses films, il y avait une part d’errare et une part d’iterare, MAIS JAMAIS DANS LA MÊME PROPORTION.

Et c’est cette minutieuse analyse qui nous a conduit à dynamiser l’errance en trois sortes de dynamiques possibles : L’ERRARE SUPÉRIEUR À L’ITÉRARE (FANTOMATIQUE …….. L’ERRARE ÉGAL À L’ITERARE (AXIOLOGIQUE) …. L’ITERARE SUPERIEUR À L’ERRARE (POÉTIQUE).

Là où nos deux recherches se séparent en des champs de questionnements complémentaires mais différents, c’est que de mon côté, je me suis rendu compte que l’errance pouvait être attribuée à toute personne humaine sur terre, à cause de sa naissance et de sa mort … DONC NOUS SOMMES TOUS ET TOUTES DES ERRANTS ET DES ERRANTES PLANÉTAIRES.

Mais bien plus, trois questions reviennent depuis l’homme des cavernes : QUI SOMMES-NOUS ? D’OÙ VENONS-NOUS ? OÙ ALLONS-NOUS ? Les questions unissent fraternellement, les réponses désunissent a-socialement. De là le passage des errances esclavagistes (fantomatiques/axiologiques) à l’errance de liberté poétique par les quatre questions de toute vie personnelle œuvre d’art : 1) Quel est ton rêve? , 2) Dans combien de jours?, 3) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?, 4) Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

————

————————

————————————–

Alors reprenons ou nous en étions rendus …

5: QU’EST-CE QU’UN SOCLE ABS-JETAL? OU LES TROIS FORMES D’ERRANCE… FANTOMATIQUE, AXIOLOGIQUE ET POÉTIQUE.

Pierrot le Vagabond Chercheur | | Page 6c

5a) PREMIÈRE DÉFINITION:

C’EST UN CORPS-HUMAIN-OBJET … QUI… SOUS
L’EFFET D’UNE ABS-CONSTELLATION DE CHAMPS
DE RÊVONS ….. SE VIT COMME UN SOUFFLE
POÉTIQUE  HOLOGRAMMIQUE MATÉRIEL  ….. SOUS
FORME D’ABS-JET….

C’EST-À-DIRE …. DANS …ET AU SERVICE D'UN RÊVE
BIG BANG POÉTIQUE IMMATÉRIEL…. LOGÉ DANS LE
…… HORS TEMPS, HORS RÉALITÉ, HORS SERVITUDE
DU NOYAU DE LA QUESTION… QUEL EST TON
RÊVE? …. …

ET CELA… TEL QU’IL SE RÊVE AU COEUR DU COEUR
HUMAIN DE TOUTE VIE PERSONNELLE ŒUVRE
D’ART EN DEVENIR. (15.31)
—————

5b) DEUXIÈME DÉFINITION

Dans le traité des abs (ou traité du coeur comme poésie quantique), On définit le corps comme SOCLE ABS-JETAL … lorsque ce corps-humain-objet …. dans son rapport au coeur …. par sa réponse à la question… quel est ton rêve? …. bascule …..  de l’existence …..  constituée d’errances soit fantomatiques, soit axiologiques…. à l’abs-xistence… constituée d’errances poétiques … et cela  sous l’implosion même du noyau big bang… au coeur même de la question… quel est ton rêve? … dont les particules de liberté  dissolvent ce corps-existence …  EN CORPS-ABS-XISTENCE …  par une abs-constellation exponentielle de champs de rêvons ….  faite de synchroni-vie-tés, de co-création et d’impossibles rêvances enchantées se rêvant elles-mêmes ….  hors temps, hors réalité, hors servitude … convoquées  PAR LA JOIE INTRINSÈQUE D’UN ABS-CORPS UNI À SON ABS-COEUR …  CONSACRANT AINSI SA MARCHE VERS SA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART….

—————-

6) LE MÉMOIRE DE MAÎTRISE D’ALEXIS LEMIEUX…. TEL QUE NUMÉRISÉ

Membres du laboratoire

 

http://www.archipel.uqam.ca/8538/1/M14188.pdf
________________________________________
extrait p.3

L’historique de l’errance, et des errants axiologiques, fantomatiques et poétiques, se représente sous des figures d’errance qui ont traversé les siècles: Comme Ulysse et le mythe grec qu’il a incarné, les personnages légendaires tels que le chevalier errant (11-12eme siècle) et le juif errant (au 16eme siècle). Puis les personnages fictifs d’œuvres littéraires comme Don Quichotte (Cervantes 17eme siècle) Robinson Crusoé (Defoe 18eme siècle), Goldmund (Hesse, 20eme siècle). Puis ont existé des êtres religieux, qui ont potentiellement vécu une errance ascétique, comme l’ermite François d’assise (12eme-13eme siècle) au moyen-âge, suivi de son successeur l’ermite Ignace de Loyola (15eme-16eme siècle) et le vagabond-conteur Jean de la Fontaine (17eme siècle). Puis apparaît la modernité au 19eme siècle avec ses poètes et ses philosophes errants tels que Henry David Thoreau (1817-1862), Friedrich Nietzsche (1844-1900) et son personnage Zarathoustra (ainsi parlait Zarathoustra) et nul autre qu’Arthur Rimbaud (1854-1891). Il y eut aussi ces voyageurs qui ont vécu des moments d’errance sans avoir fait de leur vie une errance prolongée ou perpétuelle: Alexandra David-Neel (1868-1969), Nicolas Bouvier (1929-1998) et Serge Daney (1944-1992). Plus près de nous au Québec et au Canada, il y eut des générations d’errants après l’arrivée des colons en Nouvelle-France. Quelques figures de l’errance sont à considérées parmi les coureurs des bois: les personnages historiques dont le fameux cartographe David Thompson (1770-1857) et son parcours impressionnant, «les canadiens errants» exilés ou déportés en Australie ou ailleurs sur des îles inconnues, les vagabonds comme le survenant ou le quêteur officiel de tous les villages de la province, les peintres québécois errants: Ozias Leduc, Paul-Emile Borduas et Jean-Paul Riopelle parmi d’autres, le «clochard céleste» tel que Jack Kerouac (1922-1969, le robineux de Montréal et son confrère itinérant, et «le vagabond céleste» comme Pierrot Rochette (1949- ), un allumeur de rêves. Toutes ces figures de l’errance au cours de l’évolution de l’humanité ont participé à la richesse et à la différence de la personne humaine à travers les frontières, les géographies, les histoires, les pays, les cultures, les disciplines, les types de déplacement et les formes d’intelligence multiples de nos congénères errants…..

—–
extrait p.48…

L’errance poétique, c’est l’itérare qui «gagne» sur l’errare dans le sens qu’il s’agit de la racine proéminente et qui a le plus grand potentiel de croissance. L’errance poétique est par la profondeur de la quête qui prend souvent la forme d’un voyage initiatique (intériorisé il peut prendre la forme d’une errance immobile) ou vécu dans l’espace par le biais du déplacement inhérent à un but ou à une quête. La racine ITERARE (elle très souvent positive) parvient à faire du sens et à dynamiser la vie d’une personne. Elle est appelée à la réalisation et à la concrétisation d’un projet ou d’un rêve. Elle apporte de l’équilibre dans un monde désordonné ou chaotique ou la racine ERRARE DE L’ERRANCE est de plus en plus courante. Il y a plusieurs individus qui ont réalisé de type d’errance positive: Paul-Emile Borduas, Pierrot Rochette, Mylène Paquette.

Les expressions «errance axiologique», «errance fantomatique» et «errance poétique» ont pris naissance dans le cadre de nos discussions avec Pierrot Rochette , au cours des deux dernières années. Durant ces moments de partage, nous avons abordé le thème de l’errance sous différents angles. L’APPORT DE PIERRE ROCHETTE SUR LE PLAN DE NOS RÉFLEXIONS THÉORIQUES EST INDÉNIABLE, NOTAMMENT SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RACINES «ERRARE» ET «ITÉRARE». Lors de notre première rencontre, au MUSO situé à Salaberry-de-Valleyfield, où nous travaillions au mois de mai 2013, Pierrot Rochette s’est enthousiasmé pour notre thème de l’errance par sa pratique du vagabondage. Quand à nous, notre curiosité portait sur ses errances. Par la suite, nous nous sommes rencontrés à Montréal, notamment à l’UQAM et en périphérie. Le site CENTERBLOG.NET retrace une portion considérable de nos correspondances qui font état de nos échanges théoriques. Ces échanges théoriques demeurent accessibles en ligne sur ce site (nous possédons une copie manuscrite de ces correspondances).
——-
extrait p.51

Le quatrième chapitre de notre étude porte sur le concept «d’errance poétique». Et nous ferons surtout référence aux lettres de Paul-Emile Borduas et des écrits de Gilles Lapointe qui suggèrent l’errance de Borduas. Puis nous ferons un aparte sur l’errance de Pierrot Rochette qui est, selon nous, UN PARFAIT ERRANT POÉTIQUE…….

————
extrait p.123…

Les peintres québécois Jean-Paul Riopelle, Paul-Emile Borduas, et Ozias Leduc sont des exemples de créateurs ayant vécu une errance poétique par l’aventure trépidante de leur projet artistique. De la même manière qu’eux, l’errant chansonnier poète Pierrot Rochette a fait de sa vie vacillante une errance-quête (mercredi 22 avril 2015, information du nord Ste-Agathe,17) ponctuée de passages et d’arrêts, une danse de la marche, «pour vivre sa vie de vagabondage là où la vie l’amène».

—————–

Pierrot le Vagabond Chercheur |

7) QU’EST-CE QU’UN SOCLE ABS-JETAL?

Dans le traité des abs (ou traité de poésie quantique), On définit le corps comme SOCLE ABS-JETAL … lorsque ce corps …. dans son rapport au coeur …. par sa réponse à la question… quel est ton rêve? …. bascule …..  de l’existence …..  constituée d’errances soit fantomatiques, soit axiologiques…. à l’abs-xistence… constituée d’errances poétiques … et cela  sous l’implosion même du noyau big bang… au coeur même de la question… quel est ton rêve? … dont les particules de liberté  dissolvent ce corps-existence …  EN CORPS-ABS-XISTENCE …  par une abs-constellation exponentielle de champs de rêvons ….  faite de synchroni-vie-tés, de co-création et d’impossibles rêvances enchantées se rêvant elles-mêmes ….  hors temps, hors réalité, hors servitude … convoquées  PAR LA JOIE INTRINSÈQUE D’UN ABS-CORPS UNI À SON ABS-COEUR …  CONSACRANT AINSI SA MARCHE VERS SA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART….

—–

 8: MADAME SUBWAY

 

Natashquan aura accès au réseau de fibre optique - Le Nord-Côtier

 

9 FÉVRIER 2009

 1080-76(Madame Subway), chap.1, 100 chansons

Chansons de Pierrot

MADAME SUBWAY

9 février 2009 – 23 h 04 min

COUPLET 1

les enfants l’appellent Madame Subway
parce qu’ils ont saisi que son regard
sert de phare aux jeunes écartes

y en même un qui ne veut que de l’eau
madame Subway lui dévoile son secret
ajoute un s’il vous plait
tes yeux seront plus beaux

REFRAIN

comme j’ai dit aux policiers
Madame Lucie est en congé

elle a roulé la 138
jusqu’aux pays des inouits

comme j’ai dit aux policiers
madame Lucie est en congé

à Pointe Parent il y a des femmes
qui vivent aussi le même drame

COUPLET 2

deux policiers
qui vivent dans l’presbytère de Natashquan

un jeune fringuant un vieux
qui en a vu des drames

m’ont surpris les pieds dans l’sleeping
à composer dans une cabane

y connaissaient comme moé
la vie d’madame Subway

qui fugue depuis 4 jours
à travers les highways

je leur ai dit que selon moé
madame Lucie avait besoin
d’un break de liberté

COUPLET 3

à la radio communautaire de Natashquan

le vieux Monsieur
qu’madame Lucie avait rêvé
de rencontrer

est allé chanter
le courage et les larmes
d’une très grande dame
en voyage

toute femme
qui s’est donnée à sa famille
en disant oui

qui s’est brisé le coeur
contre les murs de peur
de sa maison

confirmera qu’madame Lucie
à son retour s’affirmera
en disant non

COUPLET 4

Dans son auto
y a ma chanson en mode repeat

madame Subway
fredonne mes mots
les pieds su l’beat

les deux policiers
d’Natashquan
la saluent

Lucie
tu s’ras toujours
la bienvenue

REFRAIN FINAL

comme j’ai dit aux policiers
madame Lucie est en congé

elle a roulé la 138
jusqu’au pays des inuits

comme j’ai dit aux policiers
madame Lucie est en congé

à Pointe Parent
il y a des femmes
qui vivent aussi
la beauté de son âme

Pierrot
vagabond céleste

Épinglé sur street art

 

9:  LA FEMME AU CHAR DANS LE NOIR

on s’est r’trouvés tout seuls
un soir dans forêt
à dormir dans ton char
dans l’noir en secret

toute habillée désespérée
le coeur en mille morceaux brisés
t’as eu besoin d’mes bras
rien qu’de mes bras

COUPLET 2
tu m’avais ramassé sa route
malgré tes doutes
tu m’as dit qu’c’est en voyant ma guitare
qu’t’as eu confiance en mon regard

comme tu pleurais tous tes secrets
le coeur brisé par des regrets
t’as eu besoin d’mon âme
rien qu’de mon âme

COUPLET 3
y avait tellement pas d’place
dans l’char entre les deux bords
que t’as dormi la tête contre mon ventre
mains agrippées autour d’ma jambe

tu respirais comme UNE enfant
qui crie papa j’ai mal en dedans
t’as eu besoin d’mes ailes
rien qu’de mes ailes

COUPLET 4
mes doigts dans tes cheveux disaient
oh sois bénie amie
j’ai pas eu d’femme entre mes deux bras
depuis deux ans et demie, amie

pour toutes celles que j’ai mal aimées
que j’ai souvent abandonnées
j’ai eu besoin d’tes larmes
rien qu’de la beauté d’tes larmes

COUPLET 5
ca s’est passé le 8 juillet 2008 pas loin d’la mer
à Natasquan entre les tentes
dans un camping inou completement désert
que ma chanson chante le mystere

d’un homme et d’une femme sur cette terre
qu’y ont eu besoin d’leurs peines
rien qu’de leurs peines
en dessous dl’leur chair humaine

Pierrot
vagabond céleste

 

———————————-

Impression sur toile « elle danse avec grace | peinture abstraite de  danseuse de ballet | elle est une illustration abstraite de danseuse », par  kartickdutta101 | Redbubble

10:  QU’EST-CE QU’UN SOCLE ABS-JETAL?

Dans le traité des abs (ou traité de poésie quantique), On définit le corps comme SOCLE ABS-JETAL … lorsque ce corps-humain-objet …. dans son rapport au coeur …. par sa réponse à la question… quel est ton rêve? …. bascule …..  de l’existence …..  constituée d’errances soit fantomatiques, soit axiologiques…. à l’abs-xistence… constituée d’errances poétiques … et cela  sous l’implosion même du noyau big bang… au coeur même de la question… quel est ton rêve? … dont les particules de liberté  dissolvent ce corps-existence …  EN CORPS-ABS-XISTENCE …  par une abs-constellation exponentielle de champs de rêvons ….  faite de synchroni-vie-tés, de co-création et d’impossibles rêvances enchantées se rêvant elles-mêmes ….  hors temps, hors réalité, hors servitude … convoquées  PAR LA JOIE INTRINSÈQUE D’UN ABS-CORPS UNI À SON ABS-COEUR …  CONSACRANT AINSI SA MARCHE VERS SA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART….

BIG-BANG Peinture par Alain Menard | Artmajeur

 

11:  PROCHAIN EXPOSÉ… L’ABS-BIB-BANG NANO-COSMOLOGIQUE OU LE COEUR COMME FORME NANO-POÉTIQUE PURE.