LA FORCE DU PAYS OEUVRE D’ART, C’EST LA SOLIDARITÉ PAR LE CAPITAL DE SYMPATHIE» DIXIT MICHEL LE CONCIERGE

Hier matin, je suis allé porter le nano-documentaire de Michel philosophe-cinéaste-concierge, intitulé «LA PELLE JAUNE» au festival international du documentaire de Montréal.

A 4 heures p.m. Michel arrive chez lui après sa journée de travail et découvre qu’il a perdu toutes ses données (la grande fraude mondiale des hackers). Si nous avions attendu une journée de plus pour finaliser ce projet, il n’y avait plus de «PELLE JAUNE». sauf des pré-montages issus de back up….

4 heures et demie du matin, Michel cogne à la porte de mon ermitage intellectuel où je dors sur le plancher entre deux machines à coudre… et il me raconte le tout.

Quel contraste avec ce que je lui raconte… J’ai dévoilé à un gardien de sécurité de l’UQAM, (Monsieur Carl-Henri, un être exceptionnel)…. tout notre projet dans son angle «PAYS OEUVRE D’ART, VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART»… que j’étais un vagabond et non un professeur, que je fréquentais illégalement 4 universités sans être inscrit et que je connaissais près de 200 gardiens de sécurité, employés de bibliothèque, cafeteria, conciergerie, par leur prénom pour créer un véritable état dans l’état par ma vie personnelle œuvre d’art au service de la nano-humanité œuvre d’art. J’étais en fait un sans-papier, un illégal intellectuel vagabond céleste. Que nous étions une équipe de recherche (Auld, Woodard,Rochette) qui travaillions sur un projet planétaire pour que cesse les crimes des états-nature sur terre.

C’est alors que Michel, avec son esprit de synthèse foudroyant me dit: «LA FORCE DU PAYS OEUVRE D’ART PROVIENT DE LA SOLIDARITÉ QUI RÉSULTE DU CAPITAL SYMBOLIQUE CRÉÉ PAR LES QUATRE QUESTIONS»

QUEL EST TON RÊVE?

DANS COMBIEN DE JOURS?

QU’AS-TU FAIS AUJOURD’HUI POUR TON RÊVE?

COMMENT TON RÊVE PREND-IL SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

Ce qui mène à l’invention de la nano-citoyenneté-planétaire pour lancer la nano-modernité par la cinquième question:

COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

sur You Tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. philosophe-cinéaste-concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE OU LA SIGNATURE UNIVERSELLE DE LA NANO-MODERNITÉ PAR UN NOUVEAU PARTAGE DES POUVOIRS (MONTESQUIEU/RAWLS) ENTRE LES NANO-CITOYENS ET LES ÉTATS)

 

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE… COMME RÉPONSE AU TEXTE ÉBLOUISSANT D’ERIC MARCLAY, CADRE EN RÉSIDENCE AU CENTRE DE POLITIQUE DE SÉCURITÉ DE GENÈSE (GCSP)

May 19, 2017 Pierrot le Vagabond Chercheur

Le devoir, idées
de la Somalie à la Syrie
Le silence assourdissant du droit humanitaire

19 mai 2017 | Éric Marclay – Cadre en résidence au Centre de politique de sécurité de Genève (GCSP). L’auteur interviendra lors du 3e Forum St-Laurent sur la sécurité internationale qui a lieu ce vendredi 19 mai à Montréal. | Actualités internationales

Un homme porte une fillette blessée dans les décombres de Damas, en Syrie. Pourquoi le cadre juridique international n’est-il pas respecté, et les civils épargnés?

Photo: Sameer Al-Doumy Agence France-Presse
Un homme porte une fillette blessée dans les décombres de Damas, en Syrie. Pourquoi le cadre juridique international n’est-il pas respecté, et les civils épargnés?

Les conflits contemporains ont une spécificité trop souvent édulcorée : les civils en sont les principales victimes, mutilés par les mines, raflés par les bombes à sous-munitions, étouffés aux gaz chimiques. Ils sont pris au piège de belligérants qui ont perdu toute humanité ou sont les victimes « collatérales » que l’Occident justifie sur l’autel de la guerre contre le terrorisme. À cette guerre asymétrique se superpose un discours tout aussi asymétrique du Bien contre le Mal, du brave soldat contre le barbare terroriste, hors des principes, hors du droit.

S’il y a bel et bien un déséquilibre des forces et des moyens, le droit de la guerre se veut simple : vous êtes combattant ou hors de combat, civil ou militaire, cible légitime à certaines conditions ou personne ayant droit à une protection à d’autres. Or, en ce XXIe siècle, l’Humanité n’a jamais eu autant de conventions et de traités internationaux régulant la guerre et ses moyens, de résolutions onusiennes, de principes directeurs pour toutes les catégories de personnes et situations, tous ces textes devant de bonne foi protéger les populations et biens civils. Une véritable cacophonie juridique qui est bruyamment débattue dans des conférences internationales et argumentée par des juristes-humanistes bienveillants. Pourtant, sur le terrain, le silence du droit humanitaire est assourdissant. De la Syrie au Soudan du Sud, de l’Afghanistan au Nigeria, la guerre ne cesse d’être accompagnée d’images d’horreur, de milliers de déplacés, de blessés, de femmes éplorées, d’enfants apeurés. Ces cris, ces souffrances, plus personne ne semble les entendre.

La sacro-sainte souveraineté nationale

Les Conventions de Genève de 1949 sont le socle du droit de la guerre, sur lequel s’empilent moult traités et résolutions. Pourquoi ce vaste cadre juridique n’est-il pas respecté, et les civils épargnés ? Les dogmatiques ont une réponse (très) juste mais (trop) simple : le respect du droit international humanitaire est une question de volonté politique. Il faut toutefois y ajouter un élément de réponse supplémentaire : la sacro-sainte souveraineté nationale. Elle est certes formellement contournable en activant le chapitre vii de la Charte des Nations unies, mais les intérêts supérieurs des États s’affrontent dans l’hémicycle du Conseil de sécurité, et le droit de veto n’aura jamais autant desservi les populations, sacrifiées au nom d’intérêts géo-politiques et géo-économiques peu humanistes.

En 2005, la responsabilité de protéger (R2P) devait — espérait-on — permettre de dépasser le débat urticant de l’ingérence humanitaire, finir par placer l’être humain au centre des considérations sécuritaires des États, non plus ce dernier, et mettre les civils à l’abri du besoin et de la peur. Quasi mort-née durant le conflit du Darfour, fort malmenée en Libye en 2011, la R2P semble cliniquement morte dans le désastre en Syrie.

Que reste-t-il donc : les yeux pour pleurer et l’espoir pour vivre ? Les enfants syriens et somaliens, afghans et maliens méritent mieux. En droit national, un criminel est jugé par un tribunal et emprisonné. La justice internationale est en marche, 124 pays ont signé (mais n’ont pas tous ratifié) le traité de Rome instituant la Cour pénale internationale. Mais à la guerre et à la rhétorique asymétriques s’ajoute encore une asymétrie dans la justice, qui, envisagée universelle, n’en a que le nom. Car, au fond, l’universalisme des principes humanitaires, du droit humanitaire, de la justice internationale pour les victimes ne seraient-ils pas que des vues de l’esprit nord-occidental, le Saint-Graal pour certains, une chimère pour les autres ?

Pour dépasser ces asymétries et blocages, il est urgent d’adapter l’architecture internationale et de décrasser les mécanismes multilatéraux de sécurité. La réforme du Conseil de sécurité et de son suranné droit de veto constitue la priorité afin que la volonté politique ne soit plus l’otage d’un club de privilégiés. Elle redonnerait ainsi du mordant à une diplomatie multilatérale prospective et constructive devant à nouveau peser matériellement sur les crises. De là, il faut activer de manière neutre, impartiale et indépendante les mécanismes juridiques internationaux, autant pour juger, le cas échéant, les dommages collatéraux que les crimes de guerre avérés. Comme le soulignait Blaise Pascal au XVIIe siècle : « La justice sans la force est impuissante ; la force sans la justice est tyrannique […] il faut donc mettre ensemble la justice et la force ; et pour cela, faire que ce qui est juste soit fort ou ce qui est fort soit juste. » Ce n’est qu’en mettant à profit un système international robuste et équilibré, juste et fort, que le volume du droit international humanitaire sera à nouveau audible.

———–
COMMENTAIRE
DE PIERROT VAGABOND
AU NOM DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE
EN NANO-MODERNITÉ
(AULD, WOODARD, ROCHETTE)

La nano-modernité se caractérise par l’invention de la nano-citoyenneté-planétaire hors de «LA SACRO-SAINTE SOUVERAINETÉ NATIONALE» tout comme «DES INTÉRÊTS SUPÉRIEURS DES ÉTATS» pour que plus jamais les « POPULATIONS NE SOIENT SACRIFIÉES AU NOM D’INTÉRÊTS GÉO-POLITIQUES ET GÉO-ÉCONOMIQUES PEU HUMANISTES». L’universalité des principes humanitaires ne peut passer par une réforme du conseil de sécurité, car seule UNE NOUVELLE SÉPARATION DES POUVOIRS (MONTESQUIEU/RAWLS) entre le nano-citoyen-planétaire et les états peuvent engendrer cette nano-modernité basée sur les droits universels humanistes de chaque personne humaine en fonction de sa dignité abstraite appuyée par une terre nano-sociale.

——–

LE CENTRE MONDIAL DU PLURALISME ET LA NANO-CITOYENNETÉ PLANÉTAIRE POUR FAIRE FACE À LA MONTÉE DU POPULISME SUR LA PLANÈTE TERRE

May 17, 2017 Pierrot le Vagabond Chercheur
Edit

Dans le devoir de ce matin, Marie Vastel, correspondante parlementaire à Ottawa rapporte une phrase exceptionnelle de lucidité politique planétaire de Kofi Annan qui se lit comme suit: « LE MONDE POLITIQUE DOIT S’OCCUPER DES LAISSÉS-POUR-COMPTE, ET NON LEUR MENTIR.»

Cette défense du pluralisme par l’ancien secrétaire général des Etats-Unis qui participera cette semaine à l’ouverture du CENTRE MONDIAL DU PLURALISME fondé par Aga Khan et le gouvernement canadien est d’une telle acuité que je n’ai pu m’empêcher de fêter les 10 ans de recherche de notre équipe multi-contextuelle (un vagabond, un concierge et une jardinière).

La nano-citoyenneté planétaire sur laquelle notre équipe de recherche (Auld la jardinière, Woodard, le concierge et Pierrot le vagabond) fonde la nano-modernité du 21eme siècle est un projet socio-politique Montesquieu-Rawls qu’il est possible d’actualiser en moins de 3 ans par le biais d’une fondation et d’une chaire universitaire en nano-démocratie planétaire dans le but de sortir de la pauvreté des millions de personnes de la pauvreté et cela dans la dignité abstraite de la personne humaine , dont la déclaration des droits de l’homme de 1948 en fut le PRODROME.

« quand vous ne faites pas ça et que vous leur mentez, dit Kofi Annan, je m’inquiète de voir ce qui se produira la prochaine fois qu’ils réaliseront qu’ils ont été dupés. VONT-ILS DESCENDRE DANS LES RUES? QUE VONT-ILS FAIRE?

Ce qui est extraordinaire, c’est que l’organisme a décidé de s’installé au Canada parce que « le multiculturalisme fonctionne» (M. Stein).

Moi qui porte un passion démesurée pour l’intelligence multicultraliste du Canada, je sais que 50 ans après ma mort, L’INVENTION SOCIO-POLITIQUE PLANÉTAIRE de notre équipe de recherche (Auld, Woodard,Rochette) recevra la même consécration que reçut LA SÉPARATION DES POUVOIRS DE MONTESQUIEU dans la deuxième partie du 18eme siècle (Paine).

BRAVO POUR LE CANADA… IL MERITE L’ÉVÉNEMENT D’UN CENTRE MONDIAL DU PLURALISME AU COEUR MÊME DE SA TRADITION DÉMOCRATIQUE.
———-
L’INVENTION DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE PAR L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD,WOODARD,ROCHETTE) GAGNERA UN JOUR LE PRIX NOBEL DE LA PAIX… POURQUOI LE CENTRE MONDIAL DU PLURALISME N’EN SERAIT-IL PAS LE CHAMP DE RÉFLEXION CRITIQUE VALIDANT LA POTENTIALITÉ OPÉRATIONNELLE D’UNE TELLE INVENTION… DANS LE BUT POUR FONDERLA NANO-MODERNITÉ ET DE METTRE FIN À LA POST-MODERNITÉ DONT LA SIGNATURE AURA ÉTÉ LE FOSSÉ DE PLUS EN PLUS SCANDALEUX POUR NOTRE HUMANITÉ…. ENTRE LES GAGNANTS ET LES PERDANTS DE LA MONDIALISATION.

April 5, 2017 Pierrot le Vagabond Chercheur

Chaque nano-citoyen ou nano-citoyenne participant par sa vie personnelle oeuvre d’art transhumanisée par les quatre questions (nomades humanitaires)……

1- Quel est ton rêve?
2- Dans combien de jours?
3- Qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
4- Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

…. au tirage au sort de chaque village ou chaque ville de la planète en vue de constituer les 125 nano-citoyens-planétaires deviendront les MÉDECINS SANS FRONTIÈRES de la nano-démocratie-planétaire au 21eme siècle enfin réunis pour réfléchir opératoirement à la cinquième question…

5- COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

… permettant d’architecturer concrètement d’abord… la mise en justice comme équité de la problématique de la faim dans le monde.

Voici enfin venu le nano-romantisme de l’intelligence citoyenne dans une perspective culturelle qui exalte la subjectivité (la personne humaine) contre l’objectivité (le capital), la vie (écologie) contre la (l’instrumentalisation de la raison technologique), le concret (un seul enfant qui meurt de faim) contre l’abstrait( des millions qui meurent de faim).

———-
Quand, IL Y A 10 ANS MAINTENANT, (plus de 120 heures filmées) notre équipe de recherche (Auld, Woodard,Rochette) avons commencé ce doctorat multicontextuel (un concierge, une jardinière, un vagabond) en autodidacte SANS JAMAIS NOUS INSCRIRE DANS UNE UNIVERSITÉ, jamais, jamais, jamais, nous ne nous serions douté que le thème, le sujet comme l’objet de ce doctorat deviendrait LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE et que la méthodologie en serait l’archivage documentée du premier nano-citoyen planétaire, soit Michel le concierge dans l’optique de la sociologie qualitative dans sa forme individualiste méthodologique restreinte dans une autobiographie raisonnée nano-critique-planétaire.

Mais où le déposer? en sciences politiques? en philosophie politique? en sociologie? A Mc Gill, à Montréal, a Concordia, à l’UQAM?

Il est certain que le cadre théorique de ce dopctorat en sera un restreint au comment marche notre invention (la nano-citoyenneté-planétaire) et quelles sont les étapes sur trois ans à partir de laquelle une nouvelle chaire en nano-démocratie-planétaire) pourrait le mettre en opération avec comme objectif d’aller chercher le prix Nobel de la paix.
LA PLAN DU DOCTORAT SE PRÉCISE PEU À PEU.

—–
MARLENE LA JARDINIÈRE, MICHEL LE CONCIERGE, PIERROT VAGABOND… AUTO-FICTION FONDATRICE D’UNE PLANÈTE-PROJET NANO-CONVENTIONNALISTE PAR UN PROJET PLANÉTAIRE CITOYEN NANO-JURIDIQUE

March 24, 2017 Pierrot le Vagabond Chercheur

Le projet de doctorat de notre équipe de recherche (Auld, Woodard,Rochette) se situe dans la droite ligne de la sociologie conventionnaliste de Boltanski et Thévenot (les économies de la grandeur, 1991) métissant l’individualisme méthodologique de Boudon à l’éco-parité des humains et des non-humains de Bruno Latour dans une NANOSOCIOLOGIE QUI A POUR OBJECTIF DE DONNER ACCÈS À LA 8ÈME CITÉ ( LA PLANÈTE DU PROJET), suite nanosociologique des sept autres (la cité marchande, la cité de Dieu, celle du renom, la cité domestique, la cité civique, la cité industrielle et la 7eme, la cité du projet) de Boltanski et Thévenot.

La nano-sociologie fait appel à l’individu nano-libre par les quatre questions DE LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART… en esquivant l’holitisme des données factuelles par une construction de modèles nano-théoriques abstraits «idéals-typiques» dans un paradigme para-juridique planétaire (Rawls) où les règles du jeu se visant neutres axiologiquement reposent sur la praxisation concrète du VOILE D’IGNORANCE PAR DES MÉCANISMES DE TIRAGE AU SORT en nano-démocratie planétaire…. le tout hors du cadre international des états.

PARCE QU’UN QUART DE LA POPULATION PLANÉTAIRE
EST CONSTITUÉE D’INFRA-HUMAINS
QUI SE MEURENT DE FAIM…..

Le consensus conventionnaliste des nanocitoyens planétaires tournera autour de la cinquième question de notre doctorat….

COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

Chaque des nano-citoyen (nes) ayant comme a priori les quatre premières nano-questions:

1: Quel est ton rêve?
2: Dans combien de jours?
3: Qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
4- Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

—————

PLAN EN TROIS ANS POUR INVENTER LA NANOCITOYENNETÉ PLANÉTAIRE SUR TERRE

PLAN DU DOCTORAT DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE)

QU’EST-CE QUE LA NANODEMOCRATIE CITOYENNE PLANÉTAIRE OEUVRE D’ART?

Une nano-démocratie instaurant, PAR TIRAGE AU SORT, une assemblée constituante de 125 vies personnelles œuvre d’art pourrait-elle constituer le prélude au surgissement du premier pays œuvre d’art sur la planète terre?

pré-essai d’une MODELISATION THÉORIQUE

A) Imaginons un site web genre Google map où sont identifiés toutes les villes et tous les villages de la planète, sans exception.

B) Imaginons que quatre questions y sont posées dans toutes les langues, au désir de chaque vie personnelle œuvre d’art.

a) Quel est ton rêve?
b) dans combien de jours
c) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
d) En quoi ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

C) Imaginons que dans chaque ville et dans chaque village de la planète, une invitation est lancée à toute vie personnelle œuvre d’art intéressée à ces quatre questions pour que se constitue une assemblée constituante mondiale à réfléchir sur la conséquence des quatre questions sur l’éco-système du mieux vivre ensemble,…. soit UNE CINQUIÈME QUESTION qui se définirait de la façon suivante….

D) En quoi NOS RÊVES prennent-ils soin de la beauté du monde?

E) Imaginons que qu’importe le nombre de vies personnelles œuvre d’art qui s’inscrivent dans chaque ville ou chaque village, UN PREMIER TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLE ET UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLAGE.

F) Imaginons que sur toutes ces villes et villages de la planète entière qui sont maintenant représentés par une vie personnelle œuvre d’art, UN DEUXIÈME TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE 125 de ces vies personnelles œuvre d’art…. en vue d’une RENCONTRE PLANÉTAIRE.

G) Imaginons que ces 125 vies personnelles œuvre d’art se réunissent à tous les quatre ans pour LES OLYMPIQUES DE LA JUSTICE COMME ÉQUITÉ SUR TERRE, en assemblée constituante et cela en direct sur internet accessible à la planète entière.

H) Imaginons que….. la question….EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE? devienne soudainement, selon notre hypothèse forte, l’actualisation pragmatique du voile de l’ignorance de John Rawls.

I) Imaginons qu’une fois l’assemblée constituante des 125 vies personnelles œuvre d’art terminée, un premier vote soit pris par chaque vie personnelle œuvre d’art sélectionné comme représentant chacune des villes et chacun des villages…. SUR UNE QUESTION DE FOND touchent à la justice comme équité comme paramètre de la beauté du monde.

J) Imaginons qu’une fois LE PREMIER VOTE TENU, UN DEUXIÈME VOTE soit tenu par chaque conseil municipal de chaque ville et chaque village auprès de la population entière… et cela partout sur la planète terre.

EN CONSEQUENCE DE QUOI

K- Il n’est pas difficile d’imaginer que l’émergence d’une conscience citoyenne planétaire autour de la question EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?… puisse instaurer une pression éthique nano-démocratique invitant chaque état à cheminer vers une gouvernance qui respecte la modélisation planétaire d’une théorie de la justice et de l’équité au point d’en faire
un jour DES PAYS OEUVRE D’ARTS DIGNES DE LEUR CITOYENS VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART.

L- La priorisation des errants fantomatiques accompagnant l’éthisation des errants axiologiques, pour mieux faire de chaque humain un errant poétique face à son rêve personnel, la liberté reliée aux 5 questions de la vie personnelle œuvre d’art deviendrait enfin accessible à chaque personne humaine, tel un droit inaliénable inscrit en annexe à charte des droits de l’homme à l’ONU.

M– objectif:
nouvelle conscience éthique-esthétique
planétaire en vue de la réforme des états
pays œuvre d’art par la masse critique
nano-numérique des vies personnelles œuvre
d’art, éco-philanthropes de l’espace-monde.

————–
7- CONCLUSION (OUVERTE FINALE)…15 PAGES

L’implantation planétaire de la nano-démocratie pourrait être la condition éco-philanthropique nécessaire à l’émergence d’un premier pays œuvre d’art sur la planète terre, rêve universel potentiel d’une masse critique-citoyenne-numérique de vies personnelles œuvre d’art sous l’inspiration d’une cinquième question dont l’énoncé serait le suivant:

– retour sur les quatre questions
menant à la cinquième question
éco-philanthrope de l’espace-monde:
-COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

———-

Uncategorized

SUJET DU DOCTORAT…. LA NANOCITOYENNETÉ PLANÉTAIRE

—————

DOCTORAT

SUJET
la nanocitoyenneté planétaire

QUESTION
Comment fonder la priorité juridique
du droit nanocitoyen planétaire
sur le droit juridique existant
des états?

OBJET CONTEXTUEL

La nanocitoyenneté planétaire n’aurait pu être possible avant la mondialisation virale de l’usage quotidien du téléphone intelligent. En conséquence de quoi, Il devient donc possible que l’histoire du 21eme siècle puisse s’écrire par le biais d’une masse critique INOUIE de personnes humaines se percevant d’abord et avant tout comme DES NANOCITOYENS PLANÉTAIRES réclamant une reconfiguration juridique majeure accordant désormais une priorité non négociable aux droits de l’humanité sur le droit des états.

Mais comment conceptualiser un nanocitoyen planétaire?

Notre méthodologie de recherche se concentrera sur le cadre théorique de la genèse d’une vie humaine… soit celle de Michel Woodard, 66 ans, tout en identifiant les différentes stratifications de son cerveau l’ayant conduit de Michel Woodard à Michel chansonnier du Vieux Montréal, à Michel le concierge à Michel W concierge du pays œuvre d’art ier nanocitoyen planétaire, le tout documenté sur film et sur blogue, dans un contexte des grandes avances d’une conscience planétaire et de ses enjeux.

Puis l’équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) suggérera un passage conceptuel pragmatique entre LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART, la nanocitoyenneté planétaire œuvre d’art et le pays œuvre d’art afin de proposer un laboratoire concret de mise en application d’une nanocitoyenneté planétaire par une chaire recherche universitaire.

L’objectif étant de proposer un dialogue performatif (Austin, Habermas) entre le droit juridique nanocitoyen planétaire construisant des mécanismes éthiques-juridiques permettant la priorité des droits de l’humanité sur le droit des états.
———————-
CENTRE MONDIAL DU PLURALISME

Équipe

Le Centre mondial du pluralisme est administré par un conseil d’administration international présidé par Son Altesse l’Aga Khan. Le secrétaire général est responsable de la direction intellectuelle, de l’excellence opérationnelle et de la viabilité financière du Centre. Les activités du Centre sont réalisées par une petite équipe située à Ottawa, au Canada.

Secrétaire général

johnmcnee bioshotJohn McNee s’est joint au Centre mondial du pluralisme général le 6 septembre 2011en tant que premier secrétaire. Diplomate de carrière, il a été le représentant permanent du Canada auprès des Nations Unies à New York de 2006 à 2011.

Au cours de sa carrière, il a également été ambassadeur du Canada en Belgique, au Luxembourg, en Syrie et au Liban et a été représentant du Canada au Conseil de l’Europe. En outre, il a été affecté à Tel-Aviv, à Londres et à Madrid.

John McNee s’est joint au ministère des Affaires extérieures en 1978, où il a occupé divers postes dont celui de sous-ministre adjoint pour l’Afrique et le Moyen-Orient. Il a également travaillé au sein du Secrétariat de la politique étrangère et de la défense du Bureau du Conseil privé.

Il détient un baccalauréat ès arts avec mention (Collège Glendon, Université York, 1973) et une maîtrise ès arts en histoire (Université Cambridge, 1975). Il a été boursier du Canada à Cambridge de 1973 à 1975. En 2016 il a reçu la Médaille du service méritoire (M.S.M.) du Gouverneur général du Canada. M. McNee et sa femme Susan ont deux enfants.

Conseil d’administration

Formé en 2010 par les partenaires-fondateurs du Centre, notre conseil d’administration réunit un groupe d’éminentes personnalités qui représentent divers pays et possèdent des expériences variées. Les administrateurs sont nommés pour un mandat de deux ans et ne sont pas rémunérés.

Découvrez les membres de notre conseil d’administration >

HisHighness thumb

Son Altesse l’Aga Khan
Chairman

Princess Zahra thumb

Princesse Zahra Aga Khan
France

Kofi Annan thumb

Kofi Annan
Ghana

IainBenson thumb

Iain Benson
Canada

Adrienne Clarkson thumb

La très honorable Adrienne Clarkson
Canada

Rudyard Griffiths thumb

Rudyard Griffiths
Canada

Huguette Labelle thumb

Huguette Labelle
Canada

Marwan Muasher bio

Marwan Muasher
Jordanie

AzimNanji thumb

Azim Nanji
Canada

Margaret Ogilvie thumb

Margaret Ogilvie
Canada

Khalil Shariff thumb

Khalil Shariff
Canada

Eduardo Stein thumb

Eduardo Stein
Guatemala

Équipe

■ John McNee | Secrétaire général

■ Beverly Boutilier | Directrice, analyse et planification

■ Jayne Barlow | Directrice des programmes

■ Daniel Cervan-Gil | Agent de programme principal

■ Poorvi Chitalkar | Agent de programme principal

■ Matthew Burkard | Agent de programme

■ Mark Tschirgi | Agent de programme

■ Katie O’Brian | Agente de programme

■ Calina Ellwand | Responsable, communications et affaires publiques

■ Alana Dunbar | Assistante, communications et affaires publiques

■ Maria Desjardins | Gestionnaire du bureau / Adjointe exécutive

■ Antona Christus-Ranjan | Assistante administrative

——————————–

Accueil

Logo_FSL_final3ème édition, 19 mai 2017, Montréal, Qc

La 3ème édition du Forum St-Laurent sur la sécurité internationale a lieu le 19 mai 2017 au Centre des Sciences de Montréal (2, rue de la Commune ouest, Montréal, Qc, H2Y 4B2).

Fort du succès des deux premières éditions, ce troisième rendez-vous sera l’occasion de réunir à nouveau des conférenciers internationaux de haut niveau et des participants de divers horizons (praticiens, fonctionnaires, représentants de la communauté des affaires et de la société civile, journalistes, universitaires) afin de discuter et débattre d’enjeux de sécurité particulièrement pressants.

Dans un environnement international volatil et incertain et au vu des récentes et diverses menaces à la sécurité, la 3ème édition du Forum St-Laurent traitera de quatre sujets qui retiennent particulièrement l’attention :
les tensions en Asie / Pacifique et particulièrement en mer de Chine méridionale ;
la capacité de l’Europe à faire face aux menaces à sa sécurité ;
la géopolitique des alliances américaines, à l’ère Trump ;
l’évolution du concept de protection des populations à la lumière de la situation en Syrie.

En outre, Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie, sera conférencière d’honneur dans le cadre du dîner-causerie organisé en partenariat avec le CORIM. Matt DeCourcey, secrétaire parlementaire de la ministre des Affaires étrangères du Canada, prononcera la conférence de clôture.

PROGRAMME DÉTAILLÉ
INSCRIPTION OBLIGATOIRE

Réservez dès à présent votre 19 mai et restez informés en nous suivant sur Twitter @FSLquebec et #FSL2017.

Le Forum est organisé par :

HEI

sur you tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A jardinière du pays œuvre d’art
Michel W concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE… COMME RÉPONSE AU TEXTE ÉBLOUISSANT D’eRIC mARCLAY, CADRE EN RÉSIDENCE AU CENTRE DE POLITIQUE DE SÉCURITÉ DE GENÈSE (GCSP)

Le devoir, idées
de la Somalie à la Syrie
Le silence assourdissant du droit humanitaire

19 mai 2017 | Éric Marclay – Cadre en résidence au Centre de politique de sécurité de Genève (GCSP). L’auteur interviendra lors du 3e Forum St-Laurent sur la sécurité internationale qui a lieu ce vendredi 19 mai à Montréal. | Actualités internationales

Un homme porte une fillette blessée dans les décombres de Damas, en Syrie. Pourquoi le cadre juridique international n’est-il pas respecté, et les civils épargnés?

Photo: Sameer Al-Doumy Agence France-Presse
Un homme porte une fillette blessée dans les décombres de Damas, en Syrie. Pourquoi le cadre juridique international n’est-il pas respecté, et les civils épargnés?

Les conflits contemporains ont une spécificité trop souvent édulcorée : les civils en sont les principales victimes, mutilés par les mines, raflés par les bombes à sous-munitions, étouffés aux gaz chimiques. Ils sont pris au piège de belligérants qui ont perdu toute humanité ou sont les victimes « collatérales » que l’Occident justifie sur l’autel de la guerre contre le terrorisme. À cette guerre asymétrique se superpose un discours tout aussi asymétrique du Bien contre le Mal, du brave soldat contre le barbare terroriste, hors des principes, hors du droit.

S’il y a bel et bien un déséquilibre des forces et des moyens, le droit de la guerre se veut simple : vous êtes combattant ou hors de combat, civil ou militaire, cible légitime à certaines conditions ou personne ayant droit à une protection à d’autres. Or, en ce XXIe siècle, l’Humanité n’a jamais eu autant de conventions et de traités internationaux régulant la guerre et ses moyens, de résolutions onusiennes, de principes directeurs pour toutes les catégories de personnes et situations, tous ces textes devant de bonne foi protéger les populations et biens civils. Une véritable cacophonie juridique qui est bruyamment débattue dans des conférences internationales et argumentée par des juristes-humanistes bienveillants. Pourtant, sur le terrain, le silence du droit humanitaire est assourdissant. De la Syrie au Soudan du Sud, de l’Afghanistan au Nigeria, la guerre ne cesse d’être accompagnée d’images d’horreur, de milliers de déplacés, de blessés, de femmes éplorées, d’enfants apeurés. Ces cris, ces souffrances, plus personne ne semble les entendre.

La sacro-sainte souveraineté nationale

Les Conventions de Genève de 1949 sont le socle du droit de la guerre, sur lequel s’empilent moult traités et résolutions. Pourquoi ce vaste cadre juridique n’est-il pas respecté, et les civils épargnés ? Les dogmatiques ont une réponse (très) juste mais (trop) simple : le respect du droit international humanitaire est une question de volonté politique. Il faut toutefois y ajouter un élément de réponse supplémentaire : la sacro-sainte souveraineté nationale. Elle est certes formellement contournable en activant le chapitre vii de la Charte des Nations unies, mais les intérêts supérieurs des États s’affrontent dans l’hémicycle du Conseil de sécurité, et le droit de veto n’aura jamais autant desservi les populations, sacrifiées au nom d’intérêts géo-politiques et géo-économiques peu humanistes.

En 2005, la responsabilité de protéger (R2P) devait — espérait-on — permettre de dépasser le débat urticant de l’ingérence humanitaire, finir par placer l’être humain au centre des considérations sécuritaires des États, non plus ce dernier, et mettre les civils à l’abri du besoin et de la peur. Quasi mort-née durant le conflit du Darfour, fort malmenée en Libye en 2011, la R2P semble cliniquement morte dans le désastre en Syrie.

Que reste-t-il donc : les yeux pour pleurer et l’espoir pour vivre ? Les enfants syriens et somaliens, afghans et maliens méritent mieux. En droit national, un criminel est jugé par un tribunal et emprisonné. La justice internationale est en marche, 124 pays ont signé (mais n’ont pas tous ratifié) le traité de Rome instituant la Cour pénale internationale. Mais à la guerre et à la rhétorique asymétriques s’ajoute encore une asymétrie dans la justice, qui, envisagée universelle, n’en a que le nom. Car, au fond, l’universalisme des principes humanitaires, du droit humanitaire, de la justice internationale pour les victimes ne seraient-ils pas que des vues de l’esprit nord-occidental, le Saint-Graal pour certains, une chimère pour les autres ?

Pour dépasser ces asymétries et blocages, il est urgent d’adapter l’architecture internationale et de décrasser les mécanismes multilatéraux de sécurité. La réforme du Conseil de sécurité et de son suranné droit de veto constitue la priorité afin que la volonté politique ne soit plus l’otage d’un club de privilégiés. Elle redonnerait ainsi du mordant à une diplomatie multilatérale prospective et constructive devant à nouveau peser matériellement sur les crises. De là, il faut activer de manière neutre, impartiale et indépendante les mécanismes juridiques internationaux, autant pour juger, le cas échéant, les dommages collatéraux que les crimes de guerre avérés. Comme le soulignait Blaise Pascal au XVIIe siècle : « La justice sans la force est impuissante ; la force sans la justice est tyrannique […] il faut donc mettre ensemble la justice et la force ; et pour cela, faire que ce qui est juste soit fort ou ce qui est fort soit juste. » Ce n’est qu’en mettant à profit un système international robuste et équilibré, juste et fort, que le volume du droit international humanitaire sera à nouveau audible.

———–
COMMENTAIRE
DE PIERROT VAGABOND
AU NOM DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE
EN NANO-MODERNITÉ
(AULD, WOODARD, ROCHETTE)

La nano-modernité se caractérise par l’invention de la nano-citoyenneté-planétaire hors de «LA SACRO-SAINTE SOUVERAINETÉ NATIONALE» tout comme «DES INTÉRÊTS SUPÉRIEURS DES ÉTATS» pour que plus jamais les « POPULATIONS NE SOIENT SACRIFIÉES AU NOM D’INTÉRÊTS GÉO-POLITIQUES ET GÉO-ÉCONOMIQUES PEU HUMANISTES». L’universalité des principes humanitaires ne peut passer par une réforme du conseil de sécurité, car seule UNE NOUVELLE SÉPARATION DES POUVOIRS (MONTESQUIEU/RAWLS) entre le nano-citoyen-planétaire et les états peuvent engendrer cette nano-modernité basée sur les droits universels humanistes de chaque personne humaine  en fonction de sa dignité abstraite appuyée par une terre nano-sociale.

——–

LE CENTRE MONDIAL DU PLURALISME ET LA NANO-CITOYENNETÉ PLANÉTAIRE POUR FAIRE FACE À LA MONTÉE DU POPULISME SUR LA PLANÈTE TERRE

Dans le devoir de ce matin, Marie Vastel, correspondante parlementaire à Ottawa rapporte une phrase exceptionnelle de lucidité politique planétaire de Kofi Annan qui se lit comme suit: « LE MONDE POLITIQUE DOIT S’OCCUPER DES LAISSÉS-POUR-COMPTE, ET NON LEUR MENTIR.»

Cette défense du pluralisme par l’ancien secrétaire général des Etats-Unis qui participera cette semaine à l’ouverture du CENTRE MONDIAL DU PLURALISME fondé par Aga Khan et le gouvernement canadien est d’une telle acuité que je n’ai pu m’empêcher de fêter les 10 ans de recherche de notre équipe multi-contextuelle (un vagabond, un concierge et une jardinière).

La nano-citoyenneté planétaire sur laquelle notre équipe de recherche (Auld la jardinière, Woodard, le concierge et Pierrot le vagabond) fonde la nano-modernité du 21eme siècle est un projet socio-politique Montesquieu-Rawls qu’il est possible d’actualiser en moins de 3 ans par le biais d’une fondation et d’une chaire universitaire en nano-démocratie planétaire dans le but de sortir de la pauvreté des millions de personnes de la pauvreté et cela dans la dignité abstraite de la personne humaine , dont la déclaration des droits de l’homme de 1948 en fut le PRODROME.

« quand vous ne faites pas ça et que vous leur mentez, dit Kofi Annan, je m’inquiète de voir ce qui se produira la prochaine fois qu’ils réaliseront qu’ils ont été dupés. VONT-ILS DESCENDRE DANS LES RUES? QUE VONT-ILS FAIRE?

Ce qui est extraordinaire, c’est que l’organisme a décidé de s’installé au Canada parce que « le multiculturalisme fonctionne» (M. Stein).

Moi qui porte un passion démesurée pour l’intelligence multicultraliste du Canada, je sais que 50 ans après ma mort, L’INVENTION SOCIO-POLITIQUE PLANÉTAIRE de notre équipe de recherche (Auld, Woodard,Rochette) recevra la même consécration que reçut LA SÉPARATION DES POUVOIRS DE MONTESQUIEU dans la deuxième partie du 18eme siècle (Paine).

BRAVO POUR LE CANADA… IL MERITE L’ÉVÉNEMENT D’UN CENTRE MONDIAL DU PLURALISME AU COEUR MÊME DE SA TRADITION DÉMOCRATIQUE.
———-
L’INVENTION DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE PAR L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD,WOODARD,ROCHETTE) GAGNERA UN JOUR LE PRIX NOBEL DE LA PAIX… POURQUOI LE CENTRE MONDIAL DU PLURALISME N’EN SERAIT-IL PAS LE CHAMP DE RÉFLEXION CRITIQUE VALIDANT LA POTENTIALITÉ OPÉRATIONNELLE D’UNE TELLE INVENTION… DANS LE BUT POUR FONDERLA NANO-MODERNITÉ ET DE METTRE FIN À LA POST-MODERNITÉ DONT LA SIGNATURE AURA ÉTÉ LE FOSSÉ DE PLUS EN PLUS SCANDALEUX POUR NOTRE HUMANITÉ….  ENTRE LES GAGNANTS ET LES PERDANTS DE LA MONDIALISATION.

April 5, 2017 Pierrot le Vagabond Chercheur

Chaque nano-citoyen ou nano-citoyenne participant par sa vie personnelle oeuvre d’art transhumanisée par les quatre questions (nomades humanitaires)……

1- Quel est ton rêve?
2- Dans combien de jours?
3- Qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
4- Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

…. au tirage au sort de chaque village ou chaque ville de la planète en vue de constituer les 125 nano-citoyens-planétaires deviendront les MÉDECINS SANS FRONTIÈRES de la nano-démocratie-planétaire au 21eme siècle enfin réunis pour réfléchir opératoirement à la cinquième question…

5- COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

… permettant d’architecturer concrètement d’abord… la mise en justice comme équité de la problématique de la faim dans le monde.

Voici enfin venu le nano-romantisme de l’intelligence citoyenne dans une perspective culturelle qui exalte la subjectivité (la personne humaine) contre l’objectivité (le capital), la vie (écologie) contre la (l’instrumentalisation de la raison technologique), le concret (un seul enfant qui meurt de faim) contre l’abstrait( des millions qui meurent de faim).

———-
Quand, IL Y A 10 ANS MAINTENANT, (plus de 120 heures filmées) notre équipe de recherche (Auld, Woodard,Rochette) avons commencé ce doctorat multicontextuel (un concierge, une jardinière, un vagabond) en autodidacte SANS JAMAIS NOUS INSCRIRE DANS UNE UNIVERSITÉ, jamais, jamais, jamais, nous ne nous serions douté que le thème, le sujet comme l’objet de ce doctorat deviendrait LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE et que la méthodologie en serait l’archivage documentée du premier nano-citoyen planétaire, soit Michel le concierge dans l’optique de la sociologie qualitative dans sa forme individualiste méthodologique restreinte dans une autobiographie raisonnée nano-critique-planétaire.

Mais où le déposer? en sciences politiques? en philosophie politique? en sociologie? A Mc Gill, à Montréal, a Concordia, à l’UQAM?

Il est certain que le cadre théorique de ce dopctorat en sera un restreint au comment marche notre invention (la nano-citoyenneté-planétaire) et quelles sont les étapes sur trois ans à partir de laquelle une nouvelle chaire en nano-démocratie-planétaire) pourrait le mettre en opération avec comme objectif d’aller chercher le prix Nobel de la paix.
LA PLAN DU DOCTORAT SE PRÉCISE PEU À PEU.

—–
MARLENE LA JARDINIÈRE, MICHEL LE CONCIERGE, PIERROT VAGABOND… AUTO-FICTION FONDATRICE D’UNE PLANÈTE-PROJET NANO-CONVENTIONNALISTE PAR UN PROJET PLANÉTAIRE CITOYEN NANO-JURIDIQUE

March 24, 2017 Pierrot le Vagabond Chercheur

Le projet de doctorat de notre équipe de recherche (Auld, Woodard,Rochette) se situe dans la droite ligne de la sociologie conventionnaliste de Boltanski et Thévenot (les économies de la grandeur, 1991) métissant l’individualisme méthodologique de Boudon à l’éco-parité des humains et des non-humains de Bruno Latour dans une NANOSOCIOLOGIE QUI A POUR OBJECTIF DE DONNER ACCÈS À LA 8ÈME CITÉ ( LA PLANÈTE DU PROJET), suite nanosociologique des sept autres (la cité marchande, la cité de Dieu, celle du renom, la cité domestique, la cité civique, la cité industrielle et la 7eme, la cité du projet) de Boltanski et Thévenot.

La nano-sociologie fait appel à l’individu nano-libre par les quatre questions DE LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART… en esquivant l’holitisme des données factuelles par une construction de modèles nano-théoriques abstraits «idéals-typiques» dans un paradigme para-juridique planétaire (Rawls) où les règles du jeu se visant neutres axiologiquement reposent sur la praxisation concrète du VOILE D’IGNORANCE PAR DES MÉCANISMES DE TIRAGE AU SORT en nano-démocratie planétaire…. le tout hors du cadre international des états.

PARCE QU’UN QUART DE LA POPULATION PLANÉTAIRE
EST CONSTITUÉE D’INFRA-HUMAINS
QUI SE MEURENT DE FAIM…..

Le consensus conventionnaliste des nanocitoyens planétaires tournera autour de la cinquième question de notre doctorat….

COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

Chaque des nano-citoyen (nes) ayant comme a priori les quatre premières nano-questions:

1: Quel est ton rêve?
2: Dans combien de jours?
3: Qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
4- Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

—————

PLAN EN TROIS ANS POUR INVENTER LA NANOCITOYENNETÉ PLANÉTAIRE SUR TERRE

PLAN DU DOCTORAT DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE)

QU’EST-CE QUE LA NANODEMOCRATIE CITOYENNE PLANÉTAIRE OEUVRE D’ART?

Une nano-démocratie instaurant, PAR TIRAGE AU SORT, une assemblée constituante de 125 vies personnelles œuvre d’art pourrait-elle constituer le prélude au surgissement du premier pays œuvre d’art sur la planète terre?

pré-essai d’une MODELISATION THÉORIQUE

A) Imaginons un site web genre Google map où sont identifiés toutes les villes et tous les villages de la planète, sans exception.

B) Imaginons que quatre questions y sont posées dans toutes les langues, au désir de chaque vie personnelle œuvre d’art.

a) Quel est ton rêve?
b) dans combien de jours
c) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
d) En quoi ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

C) Imaginons que dans chaque ville et dans chaque village de la planète, une invitation est lancée à toute vie personnelle œuvre d’art intéressée à ces quatre questions pour que se constitue une assemblée constituante mondiale à réfléchir sur la conséquence des quatre questions sur l’éco-système du mieux vivre ensemble,…. soit UNE CINQUIÈME QUESTION qui se définirait de la façon suivante….

D) En quoi NOS RÊVES prennent-ils soin de la beauté du monde?

E) Imaginons que qu’importe le nombre de vies personnelles œuvre d’art qui s’inscrivent dans chaque ville ou chaque village, UN PREMIER TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLE ET UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLAGE.

F) Imaginons que sur toutes ces villes et villages de la planète entière qui sont maintenant représentés par une vie personnelle œuvre d’art, UN DEUXIÈME TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE 125 de ces vies personnelles œuvre d’art…. en vue d’une RENCONTRE PLANÉTAIRE.

G) Imaginons que ces 125 vies personnelles œuvre d’art se réunissent à tous les quatre ans pour LES OLYMPIQUES DE LA JUSTICE COMME ÉQUITÉ SUR TERRE, en assemblée constituante et cela en direct sur internet accessible à la planète entière.

H) Imaginons que….. la question….EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE? devienne soudainement, selon notre hypothèse forte, l’actualisation pragmatique du voile de l’ignorance de John Rawls.

I) Imaginons qu’une fois l’assemblée constituante des 125 vies personnelles œuvre d’art terminée, un premier vote soit pris par chaque vie personnelle œuvre d’art sélectionné comme représentant chacune des villes et chacun des villages…. SUR UNE QUESTION DE FOND touchent à la justice comme équité comme paramètre de la beauté du monde.

J) Imaginons qu’une fois LE PREMIER VOTE TENU, UN DEUXIÈME VOTE soit tenu par chaque conseil municipal de chaque ville et chaque village auprès de la population entière… et cela partout sur la planète terre.

EN CONSEQUENCE DE QUOI

K- Il n’est pas difficile d’imaginer que l’émergence d’une conscience citoyenne planétaire autour de la question EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?… puisse instaurer une pression éthique nano-démocratique invitant chaque état à cheminer vers une gouvernance qui respecte la modélisation planétaire d’une théorie de la justice et de l’équité au point d’en faire
un jour DES PAYS OEUVRE D’ARTS DIGNES DE LEUR CITOYENS VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART.

L- La priorisation des errants fantomatiques accompagnant l’éthisation des errants axiologiques, pour mieux faire de chaque humain un errant poétique face à son rêve personnel, la liberté reliée aux 5 questions de la vie personnelle œuvre d’art deviendrait enfin accessible à chaque personne humaine, tel un droit inaliénable inscrit en annexe à charte des droits de l’homme à l’ONU.

M– objectif:
nouvelle conscience éthique-esthétique
planétaire en vue de la réforme des états
pays œuvre d’art par la masse critique
nano-numérique des vies personnelles œuvre
d’art, éco-philanthropes de l’espace-monde.

————–
7- CONCLUSION (OUVERTE FINALE)…15 PAGES

L’implantation planétaire de la nano-démocratie pourrait être la condition éco-philanthropique nécessaire à l’émergence d’un premier pays œuvre d’art sur la planète terre, rêve universel potentiel d’une masse critique-citoyenne-numérique de vies personnelles œuvre d’art sous l’inspiration d’une cinquième question dont l’énoncé serait le suivant:

– retour sur les quatre questions
menant à la cinquième question
éco-philanthrope de l’espace-monde:
-COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

———-

Uncategorized

SUJET DU DOCTORAT…. LA NANOCITOYENNETÉ PLANÉTAIRE

—————

DOCTORAT

SUJET
la nanocitoyenneté planétaire

QUESTION
Comment fonder la priorité juridique
du droit nanocitoyen planétaire
sur le droit juridique existant
des états?

OBJET CONTEXTUEL

La nanocitoyenneté planétaire n’aurait pu être possible avant la mondialisation virale de l’usage quotidien du téléphone intelligent. En conséquence de quoi, Il devient donc possible que l’histoire du 21eme siècle puisse s’écrire par le biais d’une masse critique INOUIE de personnes humaines se percevant d’abord et avant tout comme DES NANOCITOYENS PLANÉTAIRES réclamant une reconfiguration juridique majeure accordant désormais une priorité non négociable aux droits de l’humanité sur le droit des états.

Mais comment conceptualiser un nanocitoyen planétaire?

Notre méthodologie de recherche se concentrera sur le cadre théorique de la genèse d’une vie humaine… soit celle de Michel Woodard, 66 ans, tout en identifiant les différentes stratifications de son cerveau l’ayant conduit de Michel Woodard à Michel chansonnier du Vieux Montréal, à Michel le concierge à Michel W concierge du pays œuvre d’art ier nanocitoyen planétaire, le tout documenté sur film et sur blogue, dans un contexte des grandes avances d’une conscience planétaire et de ses enjeux.

Puis l’équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) suggérera un passage conceptuel pragmatique entre LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART, la nanocitoyenneté planétaire œuvre d’art et le pays œuvre d’art afin de proposer un laboratoire concret de mise en application d’une nanocitoyenneté planétaire par une chaire recherche universitaire.

L’objectif étant de proposer un dialogue performatif (Austin, Habermas) entre le droit juridique nanocitoyen planétaire construisant des mécanismes éthiques-juridiques permettant la priorité des droits de l’humanité sur le droit des états.
———————-
CENTRE MONDIAL DU PLURALISME

Équipe

Le Centre mondial du pluralisme est administré par un conseil d’administration international présidé par Son Altesse l’Aga Khan. Le secrétaire général est responsable de la direction intellectuelle, de l’excellence opérationnelle et de la viabilité financière du Centre. Les activités du Centre sont réalisées par une petite équipe située à Ottawa, au Canada.

Secrétaire général

johnmcnee bioshotJohn McNee s’est joint au Centre mondial du pluralisme général le 6 septembre 2011en tant que premier secrétaire. Diplomate de carrière, il a été le représentant permanent du Canada auprès des Nations Unies à New York de 2006 à 2011.

Au cours de sa carrière, il a également été ambassadeur du Canada en Belgique, au Luxembourg, en Syrie et au Liban et a été représentant du Canada au Conseil de l’Europe. En outre, il a été affecté à Tel-Aviv, à Londres et à Madrid.

John McNee s’est joint au ministère des Affaires extérieures en 1978, où il a occupé divers postes dont celui de sous-ministre adjoint pour l’Afrique et le Moyen-Orient. Il a également travaillé au sein du Secrétariat de la politique étrangère et de la défense du Bureau du Conseil privé.

Il détient un baccalauréat ès arts avec mention (Collège Glendon, Université York, 1973) et une maîtrise ès arts en histoire (Université Cambridge, 1975). Il a été boursier du Canada à Cambridge de 1973 à 1975. En 2016 il a reçu la Médaille du service méritoire (M.S.M.) du Gouverneur général du Canada. M. McNee et sa femme Susan ont deux enfants.

Conseil d’administration

Formé en 2010 par les partenaires-fondateurs du Centre, notre conseil d’administration réunit un groupe d’éminentes personnalités qui représentent divers pays et possèdent des expériences variées. Les administrateurs sont nommés pour un mandat de deux ans et ne sont pas rémunérés.

Découvrez les membres de notre conseil d’administration >

HisHighness thumb

Son Altesse l’Aga Khan
Chairman

Princess Zahra thumb

Princesse Zahra Aga Khan
France

Kofi Annan thumb

Kofi Annan
Ghana

IainBenson thumb

Iain Benson
Canada

Adrienne Clarkson thumb

La très honorable Adrienne Clarkson
Canada

Rudyard Griffiths thumb

Rudyard Griffiths
Canada

Huguette Labelle thumb

Huguette Labelle
Canada

Marwan Muasher bio

Marwan Muasher
Jordanie

AzimNanji thumb

Azim Nanji
Canada

Margaret Ogilvie thumb

Margaret Ogilvie
Canada

Khalil Shariff thumb

Khalil Shariff
Canada

Eduardo Stein thumb

Eduardo Stein
Guatemala

Équipe

■ John McNee | Secrétaire général

■ Beverly Boutilier | Directrice, analyse et planification

■ Jayne Barlow | Directrice des programmes

■ Daniel Cervan-Gil | Agent de programme principal

■ Poorvi Chitalkar | Agent de programme principal

■ Matthew Burkard | Agent de programme

■ Mark Tschirgi | Agent de programme

■ Katie O’Brian | Agente de programme

■ Calina Ellwand | Responsable, communications et affaires publiques

■ Alana Dunbar | Assistante, communications et affaires publiques

■ Maria Desjardins | Gestionnaire du bureau / Adjointe exécutive

■ Antona Christus-Ranjan | Assistante administrative

——————————–

sur you tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A jardinière du pays œuvre d’art
Michel W concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

«LA PELLE JAUNE» NANO-DOCUMENTAIRE ICONE SUR L’ÉMERGENCE DE LA NANO-MODERNITÉ PAR LES NANO-DROITS-PLANÉTAIRES DES EXCLUS DE LA MONDIALISATION… SOUMIS AUJOURD’HUI AU FESTIVAL INTERNATIONAL DU DOCUMENTAIRE DE MONTRÉAL DE 2017

2 documentaires cette année
«la pelle jaune»
«Gisèle Proulx et Ti-pou»

Bravo Michel…..

Voici un grand moment pour notre équipe de recherche « Auld, Woodard, Rochette» sur la nano-citoyenneté planétaire. Cela fais maintenant 10 ans que nous documentons un archétype «Michel le concierge» pour lui donner une voix nano-planétaire crédible dont le cri de «l’homme qui pellete» depuis 14 ans réclame une dignité abstraite de toute personne humaine vivant sur la planète terre.

Un concierge est devenu un philosophe-cinéaste-concierge.

Un archétype nano-planétaire lance la nano-modernité.

Nous allons maintenant travailler sur le prochain documentaire… Pierrot pour la recherche, Marlene et Michel pour la production. Le titre:

BROTHER, WHERE IS THE MONEY?

sur you tube
Michel le concierge

LE CENTRE MONDIAL DU PLURALISME ET LA NANO-CITOYENNETÉ PLANÉTAIRE POUR FAIRE FACE À LA MONTÉE DU POPULISME SUR LA PLANÈTE TERRE

Dans le devoir de ce matin, Marie Vastel, correspondante parlementaire à Ottawa rapporte une phrase exceptionnelle de lucidité politique planétaire de Kofi Annan qui se lit comme suit: « LE MONDE POLITIQUE DOIT S’OCCUPER DES LAISSÉS-POUR-COMPTE, ET NON LEUR MENTIR.»

Cette défense du pluralisme par l’ancien secrétaire général des Etats-Unis qui participera cette semaine à l’ouverture du CENTRE MONDIAL DU PLURALISME fondé par Aga Khan et le gouvernement canadien est d’une telle acuité que je n’ai pu m’empêcher de fêter les 10 ans de recherche de notre équipe multi-contextuelle (un vagabond, un concierge et une jardinière).

La nano-citoyenneté planétaire sur laquelle notre équipe de recherche (Auld la jardinière, Woodard, le concierge et Pierrot le vagabond) fonde la nano-modernité du 21eme siècle est un projet socio-politique Montesquieu-Rawls qu’il est possible d’actualiser en moins de 3 ans par le biais d’une fondation et d’une chaire universitaire en nano-démocratie planétaire dans le but de sortir de la pauvreté des millions de personnes de la pauvreté et cela dans la dignité abstraite de la personne humaine , dont la déclaration des droits de l’homme de 1948 en fut le PRODROME.

« quand vous ne faites pas ça et que vous leur mentez, dit Kofi Annan, je m’inquiète de voir ce qui se produira la prochaine fois qu’ils réaliseront qu’ils ont été dupés. VONT-ILS DESCENDRE DANS LES RUES? QUE VONT-ILS FAIRE?

Ce qui est extraordinaire, c’est que l’organisme a décidé de s’installé au Canada parce que « le multiculturalisme fonctionne» (M. Stein).

Moi qui porte un passion démesurée pour l’intelligence multicultraliste du Canada, je sais que 50 ans après ma mort, L’INVENTION SOCIO-POLITIQUE PLANÉTAIRE de notre équipe de recherche (Auld, Woodard,Rochette) recevra la même consécration que reçut LA SÉPARATION DES POUVOIRS DE MONTESQUIEU dans la deuxième partie du 18eme siècle (Paine).

BRAVO POUR LE CANADA… IL MERITE L’ÉVÉNEMENT D’UN CENTRE MONDIAL DU PLURALISME AU COEUR MÊME DE SA TRADITION DÉMOCRATIQUE.
———-
L’INVENTION DE LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE PAR L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD,WOODARD,ROCHETTE) GAGNERA UN JOUR LE PRIX NOBEL DE LA PAIX… POURQUOI LE CENTRE MONDIAL DU PLURALISME N’EN SERAIT-IL PAS LE CHAMP DE RÉFLEXION CRITIQUE VALIDANT LA POTENTIALITÉ OPÉRATIONNELLE D’UNE TELLE INVENTION… DANS LE BUT POUR FONDERLA NANO-MODERNITÉ ET DE METTRE FIN À LA POST-MODERNITÉ DONT LA SIGNATURE AURA ÉTÉ LE FOSSÉ DE PLUS EN PLUS SCANDALEUX POUR NOTRE HUMANITÉ….  ENTRE LES GAGNANTS ET LES PERDANTS DE LA MONDIALISATION.

April 5, 2017 Pierrot le Vagabond Chercheur

Chaque nano-citoyen ou nano-citoyenne participant par sa vie personnelle oeuvre d’art transhumanisée par les quatre questions (nomades humanitaires)……

1- Quel est ton rêve?
2- Dans combien de jours?
3- Qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
4- Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

…. au tirage au sort de chaque village ou chaque ville de la planète en vue de constituer les 125 nano-citoyens-planétaires deviendront les MÉDECINS SANS FRONTIÈRES de la nano-démocratie-planétaire au 21eme siècle enfin réunis pour réfléchir opératoirement à la cinquième question…

5- COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

… permettant d’architecturer concrètement d’abord… la mise en justice comme équité de la problématique de la faim dans le monde.

Voici enfin venu le nano-romantisme de l’intelligence citoyenne dans une perspective culturelle qui exalte la subjectivité (la personne humaine) contre l’objectivité (le capital), la vie (écologie) contre la (l’instrumentalisation de la raison technologique), le concret (un seul enfant qui meurt de faim) contre l’abstrait( des millions qui meurent de faim).

———-
Quand, IL Y A 10 ANS MAINTENANT, (plus de 120 heures filmées) notre équipe de recherche (Auld, Woodard,Rochette) avons commencé ce doctorat multicontextuel (un concierge, une jardinière, un vagabond) en autodidacte SANS JAMAIS NOUS INSCRIRE DANS UNE UNIVERSITÉ, jamais, jamais, jamais, nous ne nous serions douté que le thème, le sujet comme l’objet de ce doctorat deviendrait LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE et que la méthodologie en serait l’archivage documentée du premier nano-citoyen planétaire, soit Michel le concierge dans l’optique de la sociologie qualitative dans sa forme individualiste méthodologique restreinte dans une autobiographie raisonnée nano-critique-planétaire.

Mais où le déposer? en sciences politiques? en philosophie politique? en sociologie? A Mc Gill, à Montréal, a Concordia, à l’UQAM?

Il est certain que le cadre théorique de ce dopctorat en sera un restreint au comment marche notre invention (la nano-citoyenneté-planétaire) et quelles sont les étapes sur trois ans à partir de laquelle une nouvelle chaire en nano-démocratie-planétaire) pourrait le mettre en opération avec comme objectif d’aller chercher le prix Nobel de la paix.
LA PLAN DU DOCTORAT SE PRÉCISE PEU À PEU.

—–
MARLENE LA JARDINIÈRE, MICHEL LE CONCIERGE, PIERROT VAGABOND… AUTO-FICTION FONDATRICE D’UNE PLANÈTE-PROJET NANO-CONVENTIONNALISTE PAR UN PROJET PLANÉTAIRE CITOYEN NANO-JURIDIQUE

March 24, 2017 Pierrot le Vagabond Chercheur

Le projet de doctorat de notre équipe de recherche (Auld, Woodard,Rochette) se situe dans la droite ligne de la sociologie conventionnaliste de Boltanski et Thévenot (les économies de la grandeur, 1991) métissant l’individualisme méthodologique de Boudon à l’éco-parité des humains et des non-humains de Bruno Latour dans une NANOSOCIOLOGIE QUI A POUR OBJECTIF DE DONNER ACCÈS À LA 8ÈME CITÉ ( LA PLANÈTE DU PROJET), suite nanosociologique des sept autres (la cité marchande, la cité de Dieu, celle du renom, la cité domestique, la cité civique, la cité industrielle et la 7eme, la cité du projet) de Boltanski et Thévenot.

La nano-sociologie fait appel à l’individu nano-libre par les quatre questions DE LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART… en esquivant l’holitisme des données factuelles par une construction de modèles nano-théoriques abstraits «idéals-typiques» dans un paradigme para-juridique planétaire (Rawls) où les règles du jeu se visant neutres axiologiquement reposent sur la praxisation concrète du VOILE D’IGNORANCE PAR DES MÉCANISMES DE TIRAGE AU SORT en nano-démocratie planétaire…. le tout hors du cadre international des états.

PARCE QU’UN QUART DE LA POPULATION PLANÉTAIRE
EST CONSTITUÉE D’INFRA-HUMAINS
QUI SE MEURENT DE FAIM…..

Le consensus conventionnaliste des nanocitoyens planétaires tournera autour de la cinquième question de notre doctorat….

COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

Chaque des nano-citoyen (nes) ayant comme a priori les quatre premières nano-questions:

1: Quel est ton rêve?
2: Dans combien de jours?
3: Qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
4- Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

—————

PLAN EN TROIS ANS POUR INVENTER LA NANOCITOYENNETÉ PLANÉTAIRE SUR TERRE

PLAN DU DOCTORAT DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE)

QU’EST-CE QUE LA NANODEMOCRATIE CITOYENNE PLANÉTAIRE OEUVRE D’ART?

Une nano-démocratie instaurant, PAR TIRAGE AU SORT, une assemblée constituante de 125 vies personnelles œuvre d’art pourrait-elle constituer le prélude au surgissement du premier pays œuvre d’art sur la planète terre?

pré-essai d’une MODELISATION THÉORIQUE

A) Imaginons un site web genre Google map où sont identifiés toutes les villes et tous les villages de la planète, sans exception.

B) Imaginons que quatre questions y sont posées dans toutes les langues, au désir de chaque vie personnelle œuvre d’art.

a) Quel est ton rêve?
b) dans combien de jours
c) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
d) En quoi ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

C) Imaginons que dans chaque ville et dans chaque village de la planète, une invitation est lancée à toute vie personnelle œuvre d’art intéressée à ces quatre questions pour que se constitue une assemblée constituante mondiale à réfléchir sur la conséquence des quatre questions sur l’éco-système du mieux vivre ensemble,…. soit UNE CINQUIÈME QUESTION qui se définirait de la façon suivante….

D) En quoi NOS RÊVES prennent-ils soin de la beauté du monde?

E) Imaginons que qu’importe le nombre de vies personnelles œuvre d’art qui s’inscrivent dans chaque ville ou chaque village, UN PREMIER TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLE ET UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLAGE.

F) Imaginons que sur toutes ces villes et villages de la planète entière qui sont maintenant représentés par une vie personnelle œuvre d’art, UN DEUXIÈME TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE 125 de ces vies personnelles œuvre d’art…. en vue d’une RENCONTRE PLANÉTAIRE.

G) Imaginons que ces 125 vies personnelles œuvre d’art se réunissent à tous les quatre ans pour LES OLYMPIQUES DE LA JUSTICE COMME ÉQUITÉ SUR TERRE, en assemblée constituante et cela en direct sur internet accessible à la planète entière.

H) Imaginons que….. la question….EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE? devienne soudainement, selon notre hypothèse forte, l’actualisation pragmatique du voile de l’ignorance de John Rawls.

I) Imaginons qu’une fois l’assemblée constituante des 125 vies personnelles œuvre d’art terminée, un premier vote soit pris par chaque vie personnelle œuvre d’art sélectionné comme représentant chacune des villes et chacun des villages…. SUR UNE QUESTION DE FOND touchent à la justice comme équité comme paramètre de la beauté du monde.

J) Imaginons qu’une fois LE PREMIER VOTE TENU, UN DEUXIÈME VOTE soit tenu par chaque conseil municipal de chaque ville et chaque village auprès de la population entière… et cela partout sur la planète terre.

EN CONSEQUENCE DE QUOI

K- Il n’est pas difficile d’imaginer que l’émergence d’une conscience citoyenne planétaire autour de la question EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?… puisse instaurer une pression éthique nano-démocratique invitant chaque état à cheminer vers une gouvernance qui respecte la modélisation planétaire d’une théorie de la justice et de l’équité au point d’en faire
un jour DES PAYS OEUVRE D’ARTS DIGNES DE LEUR CITOYENS VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART.

L- La priorisation des errants fantomatiques accompagnant l’éthisation des errants axiologiques, pour mieux faire de chaque humain un errant poétique face à son rêve personnel, la liberté reliée aux 5 questions de la vie personnelle œuvre d’art deviendrait enfin accessible à chaque personne humaine, tel un droit inaliénable inscrit en annexe à charte des droits de l’homme à l’ONU.

M– objectif:
nouvelle conscience éthique-esthétique
planétaire en vue de la réforme des états
pays œuvre d’art par la masse critique
nano-numérique des vies personnelles œuvre
d’art, éco-philanthropes de l’espace-monde.

————–
7- CONCLUSION (OUVERTE FINALE)…15 PAGES

L’implantation planétaire de la nano-démocratie pourrait être la condition éco-philanthropique nécessaire à l’émergence d’un premier pays œuvre d’art sur la planète terre, rêve universel potentiel d’une masse critique-citoyenne-numérique de vies personnelles œuvre d’art sous l’inspiration d’une cinquième question dont l’énoncé serait le suivant:

– retour sur les quatre questions
menant à la cinquième question
éco-philanthrope de l’espace-monde:
-COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

———-

Uncategorized

SUJET DU DOCTORAT…. LA NANOCITOYENNETÉ PLANÉTAIRE

—————

DOCTORAT

SUJET
la nanocitoyenneté planétaire

QUESTION
Comment fonder la priorité juridique
du droit nanocitoyen planétaire
sur le droit juridique existant
des états?

OBJET CONTEXTUEL

La nanocitoyenneté planétaire n’aurait pu être possible avant la mondialisation virale de l’usage quotidien du téléphone intelligent. En conséquence de quoi, Il devient donc possible que l’histoire du 21eme siècle puisse s’écrire par le biais d’une masse critique INOUIE de personnes humaines se percevant d’abord et avant tout comme DES NANOCITOYENS PLANÉTAIRES réclamant une reconfiguration juridique majeure accordant désormais une priorité non négociable aux droits de l’humanité sur le droit des états.

Mais comment conceptualiser un nanocitoyen planétaire?

Notre méthodologie de recherche se concentrera sur le cadre théorique de la genèse d’une vie humaine… soit celle de Michel Woodard, 66 ans, tout en identifiant les différentes stratifications de son cerveau l’ayant conduit de Michel Woodard à Michel chansonnier du Vieux Montréal, à Michel le concierge à Michel W concierge du pays œuvre d’art ier nanocitoyen planétaire, le tout documenté sur film et sur blogue, dans un contexte des grandes avances d’une conscience planétaire et de ses enjeux.

Puis l’équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) suggérera un passage conceptuel pragmatique entre LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART, la nanocitoyenneté planétaire œuvre d’art et le pays œuvre d’art afin de proposer un laboratoire concret de mise en application d’une nanocitoyenneté planétaire par une chaire recherche universitaire.

L’objectif étant de proposer un dialogue performatif (Austin, Habermas) entre le droit juridique nanocitoyen planétaire construisant des mécanismes éthiques-juridiques permettant la priorité des droits de l’humanité sur le droit des états.
———————-
CENTRE MONDIAL DU PLURALISME

Équipe

Le Centre mondial du pluralisme est administré par un conseil d’administration international présidé par Son Altesse l’Aga Khan. Le secrétaire général est responsable de la direction intellectuelle, de l’excellence opérationnelle et de la viabilité financière du Centre. Les activités du Centre sont réalisées par une petite équipe située à Ottawa, au Canada.

Secrétaire général

johnmcnee bioshotJohn McNee s’est joint au Centre mondial du pluralisme général le 6 septembre 2011en tant que premier secrétaire. Diplomate de carrière, il a été le représentant permanent du Canada auprès des Nations Unies à New York de 2006 à 2011.

Au cours de sa carrière, il a également été ambassadeur du Canada en Belgique, au Luxembourg, en Syrie et au Liban et a été représentant du Canada au Conseil de l’Europe. En outre, il a été affecté à Tel-Aviv, à Londres et à Madrid.

John McNee s’est joint au ministère des Affaires extérieures en 1978, où il a occupé divers postes dont celui de sous-ministre adjoint pour l’Afrique et le Moyen-Orient. Il a également travaillé au sein du Secrétariat de la politique étrangère et de la défense du Bureau du Conseil privé.

Il détient un baccalauréat ès arts avec mention (Collège Glendon, Université York, 1973) et une maîtrise ès arts en histoire (Université Cambridge, 1975). Il a été boursier du Canada à Cambridge de 1973 à 1975. En 2016 il a reçu la Médaille du service méritoire (M.S.M.) du Gouverneur général du Canada. M. McNee et sa femme Susan ont deux enfants.

Conseil d’administration

Formé en 2010 par les partenaires-fondateurs du Centre, notre conseil d’administration réunit un groupe d’éminentes personnalités qui représentent divers pays et possèdent des expériences variées. Les administrateurs sont nommés pour un mandat de deux ans et ne sont pas rémunérés.

Découvrez les membres de notre conseil d’administration >

HisHighness thumb

Son Altesse l’Aga Khan
Chairman

Princess Zahra thumb

Princesse Zahra Aga Khan
France

Kofi Annan thumb

Kofi Annan
Ghana

IainBenson thumb

Iain Benson
Canada

Adrienne Clarkson thumb

La très honorable Adrienne Clarkson
Canada

Rudyard Griffiths thumb

Rudyard Griffiths
Canada

Huguette Labelle thumb

Huguette Labelle
Canada

Marwan Muasher bio

Marwan Muasher
Jordanie

AzimNanji thumb

Azim Nanji
Canada

Margaret Ogilvie thumb

Margaret Ogilvie
Canada

Khalil Shariff thumb

Khalil Shariff
Canada

Eduardo Stein thumb

Eduardo Stein
Guatemala

Équipe

■ John McNee | Secrétaire général

■ Beverly Boutilier | Directrice, analyse et planification

■ Jayne Barlow | Directrice des programmes

■ Daniel Cervan-Gil | Agent de programme principal

■ Poorvi Chitalkar | Agent de programme principal

■ Matthew Burkard | Agent de programme

■ Mark Tschirgi | Agent de programme

■ Katie O’Brian | Agente de programme

■ Calina Ellwand | Responsable, communications et affaires publiques

■ Alana Dunbar | Assistante, communications et affaires publiques

■ Maria Desjardins | Gestionnaire du bureau / Adjointe exécutive

■ Antona Christus-Ranjan | Assistante administrative

——————————–

sur you tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A jardinière du pays œuvre d’art
Michel W concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

 

UN SENS INOUI DE L,INVENTION QUI FAIT LE SIÈCLE UNIT MONTESQUIEU (LA SÉPARATION DES POUVOIRS) À JOHN RAWLS (LE VOILE D’IGNORANCE). LA NANO-MODERNITÉ DE NOTRE ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE) SE FONDERA PAR UNE NOUVELLE DIVISION DES POUVOIRS SOUS LE VOILE D’IGNORANCE DANS UN 21EME SIÈCLE NANO-CITOYEN-PLANÉTAIRE

Un merveilleux article de l’historien et professeur à la TELUQ… ERIC BÉDARD… publié dans le devoir de ce matin (issu originalement de la revue argument) a attiré mon attention sur un axiome historico-politique je défends depuis mon roman-philosophique MONSIEUR 2.7 K ………(www.reveursequitables.com/ cahier de presse/ monsieur 2.7k0) (1000 pages téléchargeable gratuitement sur Internet) et qui se lit comme suit:

« Dans ses derniers ouvrages, notamment, MON PAYS METIS. QUELQUES VÉRITÉS SUR LE CANADA (Boréal 2008), l’intellectuel John Saul propose toutefois une réinterprétation de l’histoire canadienne bien différente de celle-là et digne de mention. Mais la date de fondation du Canada moderne est à ses yeux 1848, bien davantage que 1867. l’ALLIANCE LAFONTAINE-BALDWIN ne mène pas seulement à l’obtention du gouvernement responsable, selon lui, elle marque le début d’une cohabitation respectueuse ENTRE DEUX HOMMES DE RAISON à la recherche de compromis, allergique aux passions destructrices et aux logiques cartésiennes. Le Canada de 1848, confirmé par le pacte de 1867, annoncerait donc un pays D’UN GENRE NOUVEAU qui aurait tourné le dos à une conception unitaire et homogène de la nation, privilégiée par les Européens dès le XV11eme siècle.

————
C’est dans ce sens que je reconnais épistémologiquement une invention…. Ce que Paine a fait pour la séparation des pouvoirs de Montesquieu, notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) le fera pour le voile d’ignorance de John Rawls.

C’est dans cette perspective que je salue aussi le livre de Nicolas Zorne… doctorant en science politique, analyste de politiques publiques à l’institut du nouveau-monde, …… J’AI PROFITÉ DU SYSTÈME, édition Somme toute, Montréal 2017 parce que l’essayiste, SAUVÉ LUI-MÊME PAR LE SYSTÈME SOCIAL, parce qu’il appelle à plus de services publics pour moins d’inégalités.

L’équipe de recherche (Auld,Woodard,Rochette) inaugurant la nano-modernité par la nano-citoyenneté planétaire pour une planète sociale va dans le même sens que Nicolas Zorn, mais au niveau de la citoyenneté planétaire.

sur You tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. philosophe-cinéaste-concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

LA NANO-CITOYENNETÉ PLANÉTAIRE…. OU… (NECKER, 1786) IL EXISTE UNE AUTRE GRANDEUR, CELLE DU CARACTÈRE ET DE LA VERTU

J’aime me rappeler une phrase de Necker dans son pamphlet « de l’administration des finances» de 1786 et qui dit ceci à la France entière:

«J’ENTENDS PROUVER À CEUX DONT L’OEIL N’EST JAMAIS FRAPPÉ QUE PAR L’ÉCLAT DU RANG ET DE LA DIGNITÉ, QU’IL EXISTE ENCORE UNE AUTRE GRANDEUR, CELLE DU CARACTÈRE ET DE LA VERTU».

La révolution planétaire par la multitude nano-citoyenne planétaire se produira analogiquement et historiquement comme celle de la révolution française.

De là l’importance d’un Montesquieu du 21eme siècle (notre équipe de recherche Auld, Woodard,Rochette) qui invente constructivement 50 ans d’avance ce mécanisme horlogier de la nano-modernité qui repose sur la même question fondamentale que celle que s’est posée Montesquieu:

QUELLE INVENTION POURRAIT PERMETTRE À N’IMPORTE QUELLE FORME DE GOUVERNEMENT À TRAVERS LA PLANÈTE TERRE DE CONSTRIBUER À UN PLUS POUR L’HUMANITÉ TOUTE ENTIÈRE.

La séparation des pouvoirs entre le législatif, le judiciaire et l’exécutif en fut la réponse DE MONTESQUIEU au 18eme siècle, une nouvelle séparation des pouvoirs entre la plénitude nano-citoyenne planétaire et les états en sera la réponse DE NOTRE ÉQUIPE DE RECHERCHE au 21eme siècle.

Le déclin par la faillite des grandes idéologies et des systèmes de pensées exclusifs marqua à la fois la fin de la toute puissance de l’école des annales, de l’histoire sociale, du temps long des forces profondes du quantitatif et du sériel (1985) faisant naître l’individualisme méthodologique (Bourdon) redonnant ses lettres de créance à la biographie, donc l’autobiographie d’une vie en marche vers la vie personnelle œuvre d’art, un archétype comme celui de Michel le concierge, devenant peu à peu cinéaste et philosophe.

Au 21eme siècle, il suffira de 125 vies personnelles œuvre d’art pour instituer en toute justice et équité (Rawls) la nano-démocratie planétaire pour le mieux être de la dignité abstraite de la personne humaine, sur une planète nano-sociale, fondement même de la nano-modernité basée sur le tirage au sort nano-voile – d’ignorance.

1789 reposa sur 4 idées fondatrices: a) état de droit, b) gouvernement constitutionnel, c) principe électif d) respects des libertés fondamentales.

Le 21eme siècle reposera sur quatre questions de la vie personnelle œuvre d’art:

1- Quel est ton rêve?
2- Dans combien de jours?
3) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
4) comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

La nano-citoyenneté planétaire des 125 vies personnelles œuvre d’art reposera sur une cinquième question

5- comment nos rêves prennent-ils soin de la beauté du monde?

sur you tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. philosophe-cinéaste-concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

HOMMAGE À MAÎTRE ANDRÉ, LE PRÉSIDENT DE LA GARE CENTRALE…. QUE JE SURNOMME MONSIEUR LE PRÉSIDENT ANDRÉ MONTESQUIEU

Charles Louis de Secondat, baron de la Brède et de Montesquieu fut président du parlement de Bordeau. Quelle fascinant préambule à ma rencontre avec un homme exceptionnel dans son travail pour le CN à la gare centrale, Monsieur André que je surnomme Monsieur le président.

En fait nous nous surnommons mutuellement Monsieur le président parce que nous sommes l’un et l’autre des admirateurs des «lettres persanes» de Montesquieu.

Bien plus toutes les recherches de doctorat de notre équipe (Auld, Woodard,Rochette) constitue quotidiennement un hommage à la séparation des pouvoirs issu de «l’esprit des lois» de Montesquieu.

Alors
Monsieur André de Montesquieu
président de la gare centrale
par sa lumineuse excellence
dans son service au public
soyez salué

Vous êtes
le symbole même
d’une vie personnelle œuvre d’art
consacrée au mieux être
de la multitude nano-citoyenne-planétaire
à travers votre travail

Pierrot vagabond de Montesquieu

DANS CHAQUE VILLAGE OU VILLE DE LA PLANÈTE TERRE… LES QUATRE QUESTIONS DE LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART FORMERONT DES PERSONNES HUMAINES D’EXCEPTION QUI PAR LA NANO-CITOYENNETÉ-PLANÉTAIRE PRENDRONT SOIN DES INTÉRÊTS DE L’HUMANITÉ ET NON DES ÉTATS

Imaginons un consortium d’universités créant une chaire en nano-citoyenneté-planétaire financée par les plus grandes fondations philanthropiques……

En moins de trois ans, signature incontournable de la nano-modernité suite à l’agonie post-moderne du désengagement de l’humanité de droit devant les gagnants de la mondialisation abandonnant les perdants et les exclus de l’errance fantomatique indigne, se met en marche par le téléphone intelligent LA NANO-DÉMOCRATIE PLANÉTAIRE.

Quatre simples questions:

1: Quel est ton rêve?
2: Dans combien de jours?
3: qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
4: Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

Dans chaque ville et chaque village de la planète, tout nano-citoyen (ne)- planétaire fasciné(e) par la cinquième question s’inscrit au tirage au sort de la nano-démocratie-planétaire

5- COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE.

De ce premier tirage au sort, 125 nano-citoyen(ne)s- planétaires sont choisis pour représenter la nano-citoyenneté planétaire DANS LE BUT D’HONORER LES INTÉRÊTS DE L’HUMANITÉ et non ceux des états.

Pour la première fois, dans l’histoire de l’humanité, 125 de la multitude nano-citoyenne-planétaire, (dont le président d’assemblée sera aussi élu au tirage au sort) …. sortis d’une paralysie ontologique médiocrate qui affecte presque tous les humains à cause de l’emprise des états comme des religions, LA VOIX DE L’HUMANITÉ prend le haut de la hiérarchie étatique pour crier non aux guerres, aux abris fiscaux, aux vols, aux dictatures.

Ce tribunal éthique de l’histoire sera l’incontournable certitude politique de la nano-modernité naissance au 21eme siècle.

Terminé l’ère  des états ne soumis à rien d’autre qu’aux intérêts déguisés des plus riches sous des lois par lesquelles les riches protègent leurs propriétés de la colère des pauvres…..

La nano-citoyenneté-planétaire est un droit de la nano-modernité incontournable.

sur You Tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. philosophe-cinéaste-concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

ENFIN JE PUIS CONSACRER MES JOURNÉES DE VAGABOND INTELLECTUEL À L’OEUVRE COMPLÈTE DE MONTESQUIEU DANS LA PLÉIADE

Ce qui intéresse notre équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) c’est l’acuité du fondement axiomatique à partir duquel peut s’inventer une méthodologie permettant l’émergence poïétique d’une invention essentielle à l’avenir de l’humanité (par sa beauté architecturale).

Montesquieu s’est posé la question que tout chercheur constructiviste en gouvernance planétaire du 21eme siècle devrait se poser:

Quelle invention….. reste-il à imaginer pour améliorer toutes les formes de gouvernement imaginables sur terre?

Son œuvre entière constitue une poïétique d’une étonnante errance poétique alliée à une immense élégance d’émerveillement critique… et cela des lettres persannes à l’esprit des lois.

Jamais Montesquieu ne tombe dans la controverse, parce qu’il innove en adoptant subtilement la méthodologie d’un voyageur exotique qui constate simplement les différences en tentant d’en croiser les modes d’interprétation qui ne froissent pas l’amour propre du sens commun.

MONTESQUIEU A PRIS UNE VIE, UNE OEUVRE POUR INVENTER LA SÉPARATION DES POUVOIRS.

NOTRE ÉQUIPE DE RECHERCHE A MIS 10 ANS À INVENTER UNE GOUVERNANCE PLANÉTAIRE ISSUE D’UNE SÉPARATION DES POUVOIRS ENTRE LE NANO-CITOYEN-PLANÉTAIRE ET LES ÉTATS, DANS L’INVERSION HIÉRARCHIQUE DE LEUR DEVOIRS ÉTHIQUES RÉCIPROQUES.

Pierre le chercheur haïtien si talentueux a raison dans son intuition axiomatique potentiellement fondatrice qu’il exprime en ces mots:

«la gouvernance doit précéder la démocratie délibérative.»

La seule détente que je me permets dans cet anonymat frileux barricadé nuit et jour de tout irritant domestique ou commercial, c’est cette immense joie de vivre que je vis quotidiennement avec Marlene et Michel parce que nous partageons le même rêve…. UN DOCTORAT EN ÉQUIPE MULTI-CONTEXTUELLE…. TOTALEMENT INVENTION…. HORS DE TOUT PROCESSUS DE COMMENTARISATION.

sur You tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. philosophe-cinéaste-concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond