Category Archives: Uncategorized

LA RENCONTRE ENTRE L’ÉPISTÉMOLOGIE DE L’INDIVIDUALISME RADICAL (LE VAGABOND) ET LE REMARQUABLE SENS DU JUSTE ENTRE L’AUTONOMIE ET L’HÉTÉRONOMIE D’UN NANO CITOYEN MORALEMENT RESPONSABLE (LE CONCIERGE)

Ce matin, 6h.30 am, je suis allé filmé mon partenaire de recherche Michel le concierge dans son devoir de pelleter la neige faisant partie de ses tâches comme concierge industriel… le tout en vue et du doctorat de l’équipe de recherche (Marlene Auld, Michel Woodard, Pierre Rochette) comme en vue du prochain documentaire de Michel le concierge à être soumis au festival internatiional du documentaire de Montréal dont le titre devrait être «CONCIERGETV.COM/LE LAB»

Nos deux postures de chercheurs sont remarquablement multi-contextuelles.

La posture épistémologique de l’autonomie radicale pratiquée par le vagabond céleste repose sur le constat d’un esthétisme ascétique hors du joug de tous liens personnels autant que de toute subordination à quelque totalité socialisante que ce soit.

Tandis que je qualifierais la posture nanocitoyenne morale de Michel concierge du pays œuvre d’art, 1er nanocitoyen de la planète comme étant d’une élégance respectueuse de la fragilité, de la vulnérabilité comme de la responsabilité de la condition humaine par un REMARQUABLE SENS DU JUSTE au centre même de l’autonomie versus l’hétéronomie dans lequel le place son amour pour sa compagne de rêve, sa décision vie personnelle œuvre d’art de prendre soin de son rêve.

Dans un certain sens, nous sommes donc en présence de deux cadrages théoriques de la même question: COMMENT FAIRE ENTENDRE LA VOIX DE LA NANOCITOYENNETÉ PLANÉTAIRE QU’IMPORTE LA POSTURE ANTHROPOLOGIQUE COMME ACTEUR COMPÉTENT EN PROMOTION D’UN PRINCIPE D’ÉQUIVALENCE UNIVERSEL.

Je disais à Michel c matin que l’archétype même du concierge qui pellete la neige pour gagner sa vie SYMBOLISE la condition humaine dans sa subjectivité morale la plus agissante.

De la naissance à la mort, chaque personne humaine sur la terre ne pellete-t-elle pas la neige de la réalité du mieux qu’elle peut dans un système qu’elle  n’a pas ENCORE choisi?

La construction nano-citoyenne planétaire du 21eme siècle passe par LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART de chaque personne humaine autant que par ses compétences critiques…. qu’il soit concierge, vagabond ou autre… les quatre questions en étant le programme invitant l’humanité à un univers parallèle à habité par sa dignité abstraite

1-QUEL EST TON RÊVE?

2- DANS COMBIEN DE JOURS?

3- QU’AS-TU FAIS AUJOURD’HUI POUR TON RÊVE?

4- COMMENT TON RÊVE PREND-IL SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

sur You Tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

QU’EST-CE QUE LE PAYS OEUVRE D’ART?…« C’EST UN PROGRAMME PAR QUATRE QUESTIONS DONT L’OBJECTIF EST L’AMÉLIORATION DE LA CONDITION HUMAINE» DIXIT MICHEL LE CONCIERGE

Depuis ma rencontre singulière avec un jeune chercheur passionné de 23 ans (Eric) dont la question principale tourne autour des a prioris et de la nature de l’objet, j’ai vécu des relectures qui m’ont amené à mettre en parenthèse tout ce qui s’est écrit sur l’a priori et l’objet depuis Kant et à me concentrer en informatique sur l’entité PROGRAMMATION ORIENTÉ VERS L’OBJET… avec une réflexion (encyclopédie de l’informatique et des systèmes d’information) sur trois caractéristiques de l’objet constructiviste soit L’ENTITÉ, LES PROPRIÉTÉS ET LES FONCTIONS. N’étant pas un a prioriste mais un constructiviste, je me dois d’en explorer le glossaire-objet informatique 20017 pour mieux dynamiser analogiquement notre objet de recherche nanophilosophique.

Mon partenaire de recherche intellectuel Michel ayant une formation de programmeur, nous avons donc abordé ce matin la relecture de notre glossaire du nanocitoyen planétaire sous l’angle d’un programme. Et en ce sens, nous réfléchirons chacun de notre côté sur cette proposition de définition.

QU’EST-CE QU’UN PAYS OEUVRE D’ART?

C’est un programme par quatre questions dont l’objectif est l’amélioration de la condition humaine.

En conséquence de quoi
pour mieux servir théoriquement notre équipe de recherche (Marlene Auld, Michel Woodard, Pierre Rochette)…

j’entreprendrai donc aujourd’hui la lecture de l’encyclopédie de l’informatique et des systèmes de programmation.

à suivre…

sur You Tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

WITTGENSTEIN ET WALTER BENJAMIN… UNE FABULEUSE INSPIRATION POUR UNE MÉTHODOLOGIE DE DOCTORAT INUSITÉE

Vendredi soir, Alexis Lemieux et moi planchions sur la méthodologie de nos doctorats respectifs… Il est vrai que durant 2 ans et demie, nous avons été complices dans une réflexion sur le thème de l’errance. Je consacrais 15 heures par jour, 7 jours par semaine à des lectures qui me scandalisaient par le manque de génie pour traverser le mot ERRANCE, afin d’en atteindre l’étiquette d’une façon constructiviste où aucune rhétorique n’est nécessaire pour déconstruire et reconstruire intrinsèquement un champ de force conceptuel qui hors temps, hors réalité, hors servitude permet un point de vue théoritique décapant.

Nous en sommes arrivés à définir l’errance sous trois formes, ERRANCE FANTÔMATIQUE, ERRANCE AXIOLOGIQUE ET ERRANCE POÉTIQUE.

Pendant qu’Alexis dans son doctorat sur le thème de la flânerie muséale creuse la flânerie comme image dialectique par une mise en perspective fragmentée du Paris 19eme siècle (les passages et Baudelaire) où à la naissance de la modernité tout est flânerie sauf les musées, posant l’hypothèse que la dialectique de l’image de Benjamin par la flânerie démontre la faiblesse de son étiquette mais la force de ses attributs essentiels (le passage de l’errance fantômatique à l’errance axiologique à l’errance poétique)

De mon côté, par notre équipe de recherche multicontextuelle (Marlene Auld, Michel Woodard,Pierre Rochette) j’aborde le passage des trois formes de l’errance PLANÉTAIRE (fantomatique, axiologique,poétique) en documentant la vie de Michel concierge du pays œuvre d’art, 1er nanocitoyen planétaire, dans une nouvelle séparation des pouvoirs entre la citoyenneté et l’état, et cela depuis celle inventée par Montesquieu (exécutif, législatif et judiciaire).

Là où Wittgenstein et Walter Benjamin m’inspire le plus, c’est qu’ils ont littéralement inventé leur méthodologie de travail au point où ce constructivisme radical même impose une élégance de conceptualisation à laquelle aucun chercheur international ne peut échapper de nos jours. C’est ce qui, à mon humble avis, différencie le post-modernisme du nano-modernisme.

Je crois que l’invention de notre équipe de recherche (Marlene Auld, Michel Woodard et Pierre Rochette) la plus élégante fut celle de donner une valeur poïétique à une équipe multicontextuelle par un archivage où les esquisses des idées dans leur laboratoire anhistorique deviennent plus révolutionnaires que les résultats eux-mêmes.

Refuser de voir des mots sur les étiquettes suivantes: Nanocitoyenneté planétaire, vie personnelle œuvre d’art, pays œuvre d’art, mais plutôt construire des étiquettes-laboratoires où les axiomes mêmes deviennent une quatrième dimension d’un univers parallèle qui se télégramme sous la forme de quatre questions nano-androgynes

1- Quel est ton rêve?
2- Dans combien de jours?
3- qu’as tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
4- Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

J’espère que la nanocitoyenneté par le nano-androginat produirat des fruits théoritiques de la même qualité que LE VOILE D’IGNORANCE de John Rawls. (autant j’aime la démarche de Rawls, autant celle d’Habermas et de son agir communicationnel me tombe sur les nerfs).

Le nanoandroginat fut intrinsèquement l’essence de l’art de Marcel Duchamp…. la iere vie personnelle œuvre d’art qui a refusé le cadre-prison de l’histoire de l’art comme je refuse celui du cadre-prison de l’histoire du concept.

Un concept est un champ de force, une nano-étiquette-laboratoire qui pense le futur comme un univers laboratoire non-utopique, mais articulable en trois ans par un consortium universitaire au cœur d’une chaire en nanocitoyenneté planétaire des 125 ier nanocitoyens androgynes de la nouvelle séparation des pouvoirs entre les droits de la nanocitoyenneté et ceux des états

sur You Tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

«CONCIERGE T.V.COM/LE LAB»… LA FORCE D’UNE PIÈCE DE THÉÂTRE… DOCUMENT D’ARCHIVE DE MICHEL LE CONCIERGE

Hier soir, pendant qu’Alexis Lemieux et moi travaillions sur le raffinement de nos méthodologies de recherche en vue de nos doctorats respectifs, Michel mon partenaire de recherche m’attendait pour me présenter une trouvaille d’un tournage de mai 1973 qu’il avait passé la soirée à archiver.

Bien sur, comme je suis rentré après minuit, nous avons profité de notre conseil d’administration de la créativité du samedi matin pour visionner ensemble cette heure «one shot, no cut».

L’histoire est assez simple… Michel le concierge du fond de sa cave s’est créé une télévision interactive par skipe à partir de laquelle il vit la télévision du futur où le dialogue est inscrit personne à personne dans une communication d’ordre philosophique.

Nous n’avions pas réalisé à l’époque la force de ce document… Je me disais ce matin que non seulement à lui seul il pourrait concourir au festival international du documentaire de Montréal de 2017, mais on pourrait en transcrire le texte improvisé durant toute cette heure pour en tirer une pièce de théâtre des plus percutantes: «CONCIERGE T.V. .COM  / LE LAB»

Le sujet m’apparaît à peu près celui-ci… l’information diffusée par les médias peut être autant une façon d’être ASSERVI qu’une façon d’être À…SERVI… Que l’information soit fausse ou vraie, foisonnante ou inquiétante, le tout ressemble à des millions de  cookis qu’on entre dans le cerveau d’une personne de bonne volonté qui au bout du compte ne sait plus très bien qui croire… que penser….

De là l’importance des quatre questions du pays œuvre d’art qui créent un univers parallèle d’auto affirmation donnant un sens à sa vie par un rêve personnel.

1-QUEL EST TON RÊVE?

2- DANS COMBIEN DE JOURS?

3-QU’AS-TU FAIS AUJOURD’HUI POUR TON RÊVE?

4- COMMENT TON RÊVE PREND-IL SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

Mais bon… voilà… CE DOCUMENT D’ARCHIVE m’apparaît un éblouissant document nanomoderniste… C’est à Michel de décider ce qu’il compte en faire… c’est son projet œuvre d’art et toute l’équipe l’appuiera qu’importe sa décision.

sur You Tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

APRÈS LE 20EME SIÈCLE DU FÉMINISME AU GENDER…. S’ANNONCE LE 21EME SIÈCLE DE LA NANOPERSONNE HUMAINE SOUS L’ÉLABORATION CONCEPTUELLE DE L’ÉTIQUETTE FONDATRICE CITOYENNE DU NANOANDROGINAT

QU’EST-CE QUE LE NANOANDROGYNAT?

C’est l’état PRÉ-FRONTIÈRES PULSIONNELLES d’une nanopersonne adoptant une posture planétairement nanoandrogyne.

« Il faudrait le génie des deux sexes à la fois, la puissance de l’un la fureur la délicatesse de l’autre – une espèce d’androgynat. mon rêve (Bernanos, la joie)

———–
Ce matin, Michel et moi avons abordé une étiquette qui me poursuit analogiquement au fur et à mesure ou je me retape le parcours historique du féminisme et la défense de ses droits jusqu’à son éclatement de la défense des gays aux genders.

Comme je racontais à Michel mes intuitions au sujet d’une étiquette à réfléchir au cœur de notre glossaire, soit du nanoandrogynat, pour tenter à la manière de John Rawls une sorte de voile d’igrorance pulsionnel pré-frontières pulsionnelles, Michel m’apportait un angle qu’il qualifie lui-même de TOILE D’ARAIGLÉE DU WEB.

La toile d’araignée du web, c’est un réseau fait de froitières fluides dont le tissage harmonieux permet finalement un monde réseauté dont les frontières sont les mailles mêmes du réseau.

Je lui faisais part de mon intention de foncer dans une suite intense de lectures des grandes théoriciennes de l’histoire du droit des femmes, juste pour voir si mon intuition de passer PAR LE NANOANDROGYNAT DE LA PERSONNE HUMAINE ne pourrait pas constituer une nouvelle vision des droits de la personne humaine sur terre, peut importe son sexe, son genre, sa prison que constitue tout récit englobant… le tout dans le but de rendre encore plus chirurgical l’auto libération par la vie personnelle œuvre d’art sous la puissances des quatre questions.

LA DIGNITÉ ABSTRAITE de la personne humaine passse peut-être par la décontextualisation de son univers pulsionnel tout en constituant un pont entre les droits axiologiques en lutte les uns contre les autres et les droits poétiques fruits de chaque rêve (projet de vie rationnel à long terme) individuel réseauté à la toile web de la nanohumanité enoblie par sa nanocitoyenneté planétaire.

sur YouTube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

LES QUATRE QUESTIONS DU PAYS OEUVRE D’ART SONT DES PETITS TÉLÉGRAMMES DONNANT ACCÈS À DES NANOCITOYENS ARTISTES D’EUX-MÊMES À DE GRANDES IDÉES… DIXIT MICHEL LE CONCIERGE

Hier soir, après une dure journée de travail intellectuel à la bibliotheque du l’UQAM (lecture de la femme mystifiée de Betty Friedan, three guineas de virginia woolf, deux nouvelles de Jack London sur la boxe soit l’enjeu et la brute….) je suis rentré épuisé vers 10h15 p.m…..

Michel et moi avons fêté notre amitié jusqu’à minuit… l’époque où nous étions tous deux chansonniers au café St-Vincent nous a vraiment soudé… nous en sommes de fait rendus à documenter cela dans la biographie filmée du ier nanocitoyen planétaire… On utilisera pour ce faire mon vieux cahier de 1000 chansons que j’utilisais tous les soirs, tapé au dactylo avec souvent dans les marges des notes au sujet de mes lectures tournant soit autour des auteurs, soit autour des chansons.

Ce matin, 6h.30 am, nous avons poursuivi nos dialogues autour de l’idée d’un glossaire…. et l’image des quatre questions comme un TÉLÉGRAMME DONNANT ACCÈS AU NANOCITOYEN À DE GRANDES IDÉES lui est venue…

Cela m’apparaît assez juste car pour un chercheur qui travaille quotidiennement à une culture pointue pour mieux architecturer constructivement des concepts, il va de soit que le passage à reculon du concept à la notion (définition style dictionnaire) et de la notion à la grande idée (une maxime qui porte comme un télégramme le tout) est le passage viral nécessaire à une auto-libération de tout discours englobant quelqu’il soit…

Dès qu’il y aura une tempête majeure, j’irai filmer Michel, 66 ans, en train de pelleter à son travail pour prendre soin du rêve de sa bien-aimée Marlene, symbolisant ainsi la condition humaine dans son intégrité, documents qui serviront peut-être au début de son prochain documentaire, LE PAYS OEUVRE D’ART, L’ENGAGEMENT, démarche précédant la remise du doctorat de notre équipe de recherche (Marlene Auld, Michel Woodard, Pierre Rochette)

À SUIVRE

sur YouTube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

LE DÉCLIN ACCENTUÉ DES DOCTRINES ENGLOBANTES PIÉGÉES PAR LA CONTINGENCE DE LEUR PLURALITÉ DE LEURS DOGMES PLAUSIBLES MAIS NON VÉRIFIABLES.

Au 21eme siècle, la PERSONNALITÉ MORALE du nanocitoyen planétaire viendra de la simplicité universelle des quatre questions du pays œuvre d’art et non des doctrines englobantes (langue, race, religion) qui avec la complicité de l’état hiérarchique ont tout fait pour garder la personne humaine dans un infantilisme cosmologique autant qu’ontologique.

1- QUEL EST TON RÊVE?

2- DANS COMBIEN DE JOURS?

3- QU’AS-TU FAIS AUJOURD’HUI POUR TON RÊVE?

4- COMMENT TON RÊVE PREND-IL SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

Michel le concierge, mon magnifique partenaire de recherche intellectuelle me rappellait justement ce matin à quel point la vie personnelle œuvre d’art est reliée à L’IMPOSSIBLE… qu’il définit de la façon suivante en vue d’une réflexion pour notre glossaire pré-doctorat

TOUTE PERSONNE QUI PREND LA DÉCISION DE CROIRE À L’IMPOSSIBLE REND L’IMPOSSIBLE POSSIBLE EN LUI

Tom Brady au super bowl de 2017 n’en fut-il pas l’illustration éblouissante?

Les quatre questions du pays œuvre d’art ouvre la nanocitoyenneté à l’impossible rêve d’une humanité dans l’optimalité de ses structures de bases par la nanocitoyenneté planétaire.

—————–

LE PROJET DE LA NANODÉMOCRATIE CITOYENNE PLANÉTAIRE OEUVRE D’ART DANS SA MISE EN APPLICATION PAR UN CONSORTIUM UNIVERSITAIRE FINANCÉ PAR UNE FONDATION SOUS L’ÉGIDE D’UNE CHAIRE DE RECHERCHE

LA NANODÉMOCRATIE CITOYENNE PLANÉTAIRE

LE CONCEPT DE NANODEMOCRATIE
COMME…..
UN UNIVERS PARALLELE À PARTIR DE
L’ETIQUETTE DE NANO ( LA PLUS PETITE CELLULE
DEMOCRATIQUE SUR TERRE)
modélisée par l’archétype poïétiquement documenté sur film et sur blogue,,, de «Michel W.ca concierge du pays œuvre d’art, ier nanocitoyen planétaire»

———

QU’EST-CE QUE LA NANODEMOCRATIE CITOYENNE PLANÉTAIRE OEUVRE D’ART?

Une nano-démocratie instaurant, PAR TIRAGE AU SORT, une assemblée constituante de 125 vies personnelles œuvre d’art pourrait-elle constituer le prélude au surgissement du premier pays œuvre d’art sur la planète terre?

pré-essai d’une MODELISATION THÉORIQUE

A) Imaginons un site web genre Google map où sont identifiés toutes les villes et tous les villages de la planète, sans exception.

B) Imaginons que quatre questions y sont posées dans toutes les langues, au désir de chaque vie personnelle œuvre d’art.

a) Quel est ton rêve?
b) dans combien de jours
c) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
d) En quoi ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

C) Imaginons que dans chaque ville et dans chaque village de la planète, une invitation est lancée à toute vie personnelle œuvre d’art intéressée à ces quatre questions pour que se constitue une assemblée constituante mondiale à réfléchir sur la conséquence des quatre questions sur l’éco-système du mieux vivre ensemble,…. soit UNE CINQUIÈME QUESTION qui se définirait de la façon suivante….

D) En quoi NOS RÊVES prennent-ils soin de la beauté du monde?

E) Imaginons que qu’importe le nombre de vies personnelles œuvre d’art qui s’inscrivent dans chaque ville ou chaque village, UN PREMIER TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLE ET UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLAGE.

F) Imaginons que sur toutes ces villes et villages de la planète entière qui sont maintenant représentés par une vie personnelle œuvre d’art, UN DEUXIÈME TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE 125 de ces vies personnelles œuvre d’art…. en vue d’une RENCONTRE PLANÉTAIRE.

G) Imaginons que ces 125 vies personnelles œuvre d’art se réunissent à tous les quatre ans pour LES OLYMPIQUES DE LA JUSTICE COMME ÉQUITÉ SUR TERRE, en assemblée constituante et cela en direct sur internet accessible à la planète entière.

H) Imaginons que….. la question….EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE? devienne soudainement, selon notre hypothèse forte, l’actualisation pragmatique du voile de l’ignorance de John Rawls.

I) Imaginons qu’une fois l’assemblée constituante des 125 vies personnelles œuvre d’art terminée, un premier vote soit pris par chaque vie personnelle œuvre d’art sélectionné comme représentant chacune des villes et chacun des villages…. SUR UNE QUESTION DE FOND touchent à la justice comme équité comme paramètre de la beauté du monde.

J) Imaginons qu’une fois LE PREMIER VOTE TENU, UN DEUXIÈME VOTE soit tenu par chaque conseil municipal de chaque ville et chaque village auprès de la population entière… et cela partout sur la planète terre.

EN CONSEQUENCE DE QUOI

K- Il n’est pas difficile d’imaginer que l’émergence d’une conscience citoyenne planétaire autour de la question EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?… puisse instaurer une pression éthique nano-démocratique invitant chaque état à cheminer vers une gouvernance qui respecte la modélisation planétaire d’une théorie de la justice et de l’équité au point d’en faire
un jour DES PAYS OEUVRE D’ARTS DIGNES DE LEUR CITOYENS VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART.

L- La priorisation des errants fantomatiques accompagnant l’éthisation des errants axiologiques, pour mieux faire de chaque humain un errant poétique face à son rêve personnel, la liberté reliée aux 5 questions de la vie personnelle œuvre d’art deviendrait enfin accessible à chaque personne humaine, tel un droit inaliénable inscrit en annexe à charte des droits de l’homme à l’ONU.

M– objectif:
nouvelle conscience éthique-esthétique
planétaire en vue de la réforme des états
pays œuvre d’art par la masse critique
nano-numérique des vies personnelles œuvre
d’art, éco-philanthropes de l’espace-monde.

————–
7- CONCLUSION (OUVERTE FINALE)…15 PAGES

L’implantation planétaire de la nano-démocratie pourrait être la condition éco-philanthropique nécessaire à l’émergence d’un premier pays œuvre d’art sur la planète terre, rêve universel potentiel d’une masse critique-citoyenne-numérique de vies personnelles œuvre d’art sous l’inspiration d’une cinquième question dont l’énoncé serait le suivant:

– retour sur les quatre questions
menant à la cinquième question
éco-philanthrope de l’espace-monde:
-COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

———-

Uncategorized

SUJET DU DOCTORAT…. LA NANOCITOYENNETÉ PLANÉTAIRE

—————

DOCTORAT

SUJET
la nanocitoyenneté planétaire

QUESTION
Comment fonder la priorité juridique
du droit nanocitoyen planétaire
sur le droit juridique existant
des états?

OBJET CONTEXTUEL

La nanocitoyenneté planétaire n’aurait pu être possible avant la mondialisation virale de l’usage quotidien du téléphone intelligent. En conséquence de quoi, Il devient donc possible que l’histoire du 21eme siècle puisse s’écrire par le biais d’une masse critique INOUIE de personnes humaines se percevant d’abord et avant tout comme DES NANOCITOYENS PLANÉTAIRES réclamant une reconfiguration juridique majeure accordant désormais une priorité non négociable aux droits de l’humanité sur le droit des états.

Mais comment conceptualiser un nanocitoyen planétaire?

Notre méthodologie de recherche se concentrera sur le cadre théorique de la genèse d’une vie humaine… soit celle de Michel Woodard, 66 ans, tout en identifiant les différentes stratifications de son cerveau l’ayant conduit de Michel Woodard à Michel chansonnier du Vieux Montréal, à Michel le concierge à Michel W concierge du pays œuvre d’art ier nanocitoyen planétaire, le tout documenté sur film et sur blogue, dans un contexte des grandes avances d’une conscience planétaire et de ses enjeux.

Puis l’équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) suggérera un passage conceptuel pragmatique entre LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART, la nanocitoyenneté planétaire œuvre d’art et le pays œuvre d’art afin de proposer un laboratoire concret de mise en application d’une nanocitoyenneté planétaire par une chaire recherche universitaire.

L’objectif étant de proposer un dialogue performatif (Austin, Habermas) entre le droit juridique nanocitoyen planétaire construisant des mécanismes éthiques-juridiques permettant la priorité des droits de l’humanité sur le droit des états.

sur Google
Marlene A jardinière du pays œuvre d’art
Michel W concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

————-
sur Google
Marlene A jardinière du pays œuvre d’art
Michel W concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

ARCHIVES…FRANCOPHONIE LE CONTEUR QUÉBÉCOIS SIMON GAUTHIER

FDLM 400– LANCEMENT ET TRANSCRIPTION
JUILLET-AOÛT 2015
Francophonie : le conteur québécois Simon Gauthier

Depuis plus de quinze ans, Simon Gauthier captive tous les publics par son imagination débridée, son énergie incandescente et sa sensibilité de poète. Ce conteur professionnel a décidé de se lancer dans le métier en 1998 après avoir vu le conteur Michel Faubert en spectacle un an plus tôt. Le lendemain de cette veillée mémorable, Simon s’est littéralement plongé dans la littérature de contes et a dévoré toute la section « contes » de la bibliothèque, aussi bien les contes traditionnels du Québec que ceux d’autres traditions.

Depuis 2004, Simon effectue chaque année de trois à cinq tournées en France, présentant ses spectacles aussi bien dans des festivals qu’en salles ou en milieu scolaire. Il a aussi conté dans de nombreux pays et il se produit régulièrement au Québec et un peu partout au Canada. Benjamin Dehaut l’a rencontré.

TRANSCRIPTION
Benjamin Dehaut – Simon Gauthier est un conteur de 41 ans / un homme qui raconte des histoires / des légendes bien sûr / mais également des histoires vécues / c’est son père qui lui a donné cette passion pour le conte quand il était petit / et même lorsqu’il se présente dans la vie de tous les jours Simon Gauthier le fait en racontant une histoire – S. G. – Je suis né sur la côte nord / sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent au Québec / un / un être humain qui aurait reçu par la lune un visage et par la nuit une parole – B. D. – Enfant / pendant les longs trajets en voiture il y a toujours une cassette de contes qui passe et déjà Simon Gauthier imagine des décors fantastiques – S. G. – Quand on était dans les cavernes / ben les gens / hommes ou femmes / qui partaient soit à la chasse / soit découvrir du pays / et quand ils revenaient / ben les gens se rassemblaientpour savoir qu’est-ce qu’ils ont vécu / les hommes et les femmes qui n’avaient pas pu faire le voyage écoutaient religieusement / donc c’était les premières télés du monde – B. D. –

À 21 ans / alors qu’il chante des poésies à la guitare / l’envie de raconter des histoires lui vient / Simon Gauthier est désormais conteur – S.G. – Et je roule ma bosse depuis dix-sept ans / Québec / Nunavut / l’Ouest canadien / le Nouveau Brunswick / les îles de la Madeleine / la Belgique / la Suisse / la France / le Burkina Faso / on m’a demandé d’aller en Égypte / je suis revenu en Tunisie / j’ai décollé dans le fond de la Guyane française / j’ai été faire une / une raquette / et là il y a un petit feu puis / puis ils sont dix / mais je
dois conter comme s’ils étaient mille – B. D. – Et faire vivre une histoire du raconter chez les Inous / les / les premiers peuples au Québec / sous la tente /avec la vieille qui tricote / le gars qui est en train d’emmancher sa babiche pour faire une / une raquette / et là il y a un petit feu puis / Et faire vivre une histoire du début à la fin n’est pas de tout repos

– S. G. – Le conteur / ben on fait tout hein /on raconte l’atmosphère / on décrit les personnages / on raconte le récit / il faut
monter des montagnes / faut mettre des ciels / faut faire des avions / faut faire planer des oiseaux / on a tout à faire / hommes / femmes / petits et grands / benils découvrent le plus grand théâtre du monde / le théâtre de l’imagination –B.D. – Alors à qui s’adressent ces histoires / aux personnes de 6 à 107 ans / dit-il en
riant / il y a plusieurs niveaux de compréhension / notamment pour sa dernière histoire /

CELLE DU VAGABOND CÉLESTE

– S. G. – J’ai rencontré un vagabond céleste / un monsieur avec un chapeau / avec un bâton / une guitare / une paire de bottes / avec une barbe / je dis bonjour / vous faites quoi dans la vie / il dit / ah moi / je suis vagabond céleste / je dis pardon / il dit oui / ça fait cinq ans que j’ai tout abandonné / j’ai dilapidé mes fonds de pension / j’ai tout donné mon argent / ma voiture / et puis ça fait cinq ans que je suis vagabond dans le Québec / voeu de chasteté / et je m’en vais rencontrer des rêveurs et des rêveuses / qui sont en de faire de leur vie une oeuvre d’art / et pour tous les rêveurs et les rêveuses
que je rencontre / eh ben je les écoute et puis je leur écris une chanson pour les honorer / et ce qu’il aime beaucoup / c’est les artistes du quotidien / j’arrive dans une petite ville et je vois un magnifique parterre rempli de fleurs / il contemple et le jardinier qui s’en occupe lève la tête / il dit / ben vos fleurs sont merveilleuses / et là il interrompt le vagabond céleste en disant / ah non / non / non / je / je ne cultive pas des fleurs / je cultive l’espérance / pour tous ceux et celles qui passent devant ma maison.

LEXIQUE
Rouler sa bosse : (expression imagée) faire de nombreux voyages, bourlinguer, mener une vie aventureuse, changer souvent d’occupation.

Babiche : (Canada) lanière de cuir servant notamment à la fabrication de raquettes, de cordes d’arcs, de fils de pêche, de siège .

sur You Tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene Auld, jardinière du pays œuvre d’art
Michel Woodard, concierge du paysoeuvre d’art
Pierrot vagabond

LE VAGABOND CÉLESTE FUT D’ABORD UN LABORATOIRE D’ERRANCE POÉTIQUE COMME PROJET DE VIE RATIONNEL À LONG TERME AYANT HORREUR DE TOUT PIÈGE ISSU DE LA SURÉROGATION ENGLUÉE DANS UN PROSÉLYTISME D’ERRANCE AXIOLOGIQUE OU SPIRITUELLE

A 68 ans, je saisis mieux pourquoi MICHEL W. CONCIERGE DU PAYES OEUVRE D’ART, 1ER NANOCITOYEN PLANÉTAIRE est le grand événement nanocitoyen documenté du 21eme siècle.

Autant Michel concierge industriel dans la vraie vie fait appel de par sa condition humaine et par son archétype à TOUTE condition humaine de l’autre dans sa réciprocité, sa soif de solidarité et de justice comme équité, Autant Pierrot le vagabond céleste lui fut tout au long de son errance poétique un laboratoire consacré conceptuellement à l’amour de l’humanité et à la maîtrise de soi (journaliste de l’être) ayant horreur du piège axiologique de la moralité surérogatoire (héro ou saint) tout comme du piège fantomatique qui résulte de la pitié des bien nantis pour les larmes des pauvres bien emprisonnés dans leur structure sociétale.

Si le vagabond céleste fut aspiré par des fins et des idées d’excellence, ce ne fut surtout pas par amour de la vertu, mais plutôt par pure contrainte de laboratoire poétique où les conditions de discipline personnelle se doivent d’être optimales afin de bien explorer des étiquettes laboratoires comme errance fantomatique, errance axiologique, errance poétique, vie personnelle œuvre d’art, pays œuvre d’art, nanocitoyenneté planétaire œuvre d’art, le tout dans le cadre des principes du juste comme équité s’évadant de toute morale d’autorité (patriarchae, matriarcale sous le couvert de toute religion comme de toute spiritualité) comme de morale de groupe (mariage, famille,  langue, race, religion) en poursuivant une joie conceptuelle de haut niveau théorique dans le cadre d’une vie de chercheur ayant une structure cohérente à la recherche DES PRINCIPES NANO-FONDATEURS BRILLAMMENT ET INTRINSÈQUEMENT ARCHITECTURÉS DU JUSTE ET DE L’ÉQUITABLE

Quand Michel W. concierge du pays œuvre d’art, 1er nanocitoyen planétaire exprime par les quatre questions une invitation à la vie personnelle œuvre d’art à travers ses documentaires, il manifeste UNE STRUCTURE DE PROJET DE VIE QUI APPELLE À UNE HIÉRARCHIE OPTIMALE DES DÉSIRS et cela comme un droit essentiel à toute personne humaine habitant sur la planète terre.

Et c’est dans ce sens que le vrai ÉVÉNEMENT NANO-CITOYEN PLANÉTAIRE AU 21EME SIÈCLE EST l’archétype de Michel le concierge et non pas le chercheur de laboratoire poétique dont l’étiquette du vagabond céleste ne fut que la poïétique heuristique d’un long parcours intellectuel précédent l’émergence du dit archétype.

sur You Tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene Auld, jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

«LE PAYS OEUVRE D’ART?…/ L’ENGAGEMENT» PEUT-ÊTRE LE PROCHAIN ENVOI AU FESTIVAL INTERNATIONAL DU DOCUMENTAIRE DE MONTRÉAL EN 2017

Ce samedi matin, notre conseil d’administration de la créativité s’est penché sur un film d’archive tourné en avril 2008 dans lequel notre équipe prenait l’engagement de travailler ensemble à la mise en recherche théorique et pratique d’un concept «les rêveurs équitables).

Ce document, numérisé et archivé par Michel Vendredi soir pendant que je travaillais sur le contrat social de Rousseau à la bibliothèque de l’UQAM, nous est apparu à notre équipe de recherche (Marlene Auld, Michel Woodard, Pierre Rochette) comme le fondement même du doctorat sur la NANOCITOYENNETÉ PLANÉTAIRE.

Notre façon de procéder est toujours restée la même depuis presque 10 ans…. ce qui fait faire un WOW unanime est la bonne direction à suivre dans notre plan de recherche.

Un nouveau documentaire… dont Michel le concierge se veut le maître d’oeuvre « LE PAYS OEUVRE D’ART?…/L’ENGAGEMENT» semble vouloir se dessiner… la procédure étant la même que pour le premier dont le titre fut «LE PAYS OEUVRE D’ART?…»… toute liberté créatrice lui étant accordée par l’équipe avec comme paramètre de faire faire un wow unanime à notre équipe de recherche.

A suivre

SUR YOUTUBE
Michel le concierge

SUR GOOGLE
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond