Category Archives: Uncategorized

DE LA SÉPARATION DES POUVOIRS DE MONTESQUIEU, FONDATRICE DE LA GEO-DÉMOCRATIE AMÉRICAINE AU VOILE DE L’IGNORANCE DE JOHN RAWLS FONDADEUR DE LA NANO-DÉMOCRATIE PLANÉTAIRE

Quand j’ai choisi d’adopter un vagabondage intellectuel à travers les bibliothèques universitaire, je tendais de fonder une méthodologie de recherche basée sur l’analogie, en faisant confiance à mon inconscient pour démarrer, ma ténacité pour analyser et mon cerveau pour synthétiser….

Lorsque j’ai mis 6 mois à lire 34 biographies des présidents américains, et cela en anglais, je ressentais intuitivement que je cherchais quelque chose mais je ne savais pas quoi… tout en étant persuadé qu’analogiquement le chemin était déjà tracé sans que je le vois…

Maintenant je sais…. j’ai voulu vérifier président américain par président américain jusqu’à quel point LA DIVISION DES POUVOIRS inventée par Montesquieu (exécutif, judiciaire et législatif) avait été une réussite ou un échec.

Effectivement, la division des pouvoirs tout en ayant amélioré le sort architectural des gouvernances durant deux siècles, me semble au 21eme siècle constituer l’obstacle principal à l’émergence des pays œuvre d’art par les vies personnelles œuvre d’art sur la terre.

L’Onu étant l’organisation des intérêts conflictuels des États, il faut de nouveau inventer un nouvel outil de justice visant l’équité planétaire…

Je pense sincèrement que l’orchestration de la nano-démocratie par la mise en application numérique DU VOILE DE L’IGNORANCE de John Rawls contient la piste d’une découverte au pouvoir paradigmatique qui pourrait renouveler le miracle Montesquieu de la séparation des pouvoirs.

Je quitte donc l’université Concordia et je passe l’été à l’université Mc Gill pour un cycle de lectures tournant autour de l’oeuvre de John Rawls (LA THÉORIE DE LA JUSTICE) , dans le but d’écrire une première version d’un des chapitres de mon doctorat, celui concernant LA START UP NANODEMOCRATIE.

sur Google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com
Michel le concierge

ALEXIS LEMIEUX… MAGNIFIQUE MÉMOIRE DE MAÎTRISE SUR LE THÈME DE L’ERRANCE OÙ PIERROT LE VAGABOND CÉLESTE EST CITÉ COMME ERRANT POÉTIQUE DU QUEBEC

LE MÉMOIRE DE MAÎTRISE D’ALEXIS LEMIEUX
ENFIN NUMÉRISÉ AU SITE SUIVANT:

http://www.archipel.uqam.ca/8538/1/M14188.pdf
________________________________________
extrait p.3

L’historique de l’errance, et des errants axiologiques, fantomatiques et poétiques, se représente sous des figures d’errance qui ont traversé les siècles: Comme Ulysse et le mythe grec qu’il a incarné, les personnages légendaires tels que le chevalier errant (11-12eme siècle) et le juif errant (au 16eme siècle). Puis les personnages fictifs d’œuvres littéraires comme Don Quichotte (Cervantes 17eme siècle) Robinson Crusoé (Defoe 18eme siècle), Goldmund (Hesse, 20eme siècle). Puis ont existé des êtres religieux, qui ont potentiellement vécu une errance ascétique, comme l’ermite François d’assise (12eme-13eme siècle) au moyen-âge, suivi de son successeur l’ermite Ignace de Loyola (15eme-16eme siècle) et le vagabond-conteur Jean de la Fontaine (17eme siècle). Puis apparaît la modernité au 19eme siècle avec ses poètes et ses philosophes errants tels que Henry David Thoreau (1817-1862), Friedrich Nietzsche (1844-1900) et son personnage Zarathoustra (ainsi parlait Zarathoustra) et nul autre qu’Arthur Rimbaud (1854-1891). Il y eut aussi ces voyageurs qui ont vécu des moments d’errance sans avoir fait de leur vie une errance prolongée ou perpétuelle: Alexandra David-Neel (1868-1969), Nicolas Bouvier (1929-1998) et Serge Daney (1944-1992). Plus près de nous au Québec et au Canada, il y eut des générations d’errants après l’arrivée des colons en Nouvelle-France. Quelques figures de l’errance sont à considérées parmi les coureurs des bois: les personnages historiques dont le fameux cartographe David Thompson (1770-1857) et son parcours impressionnant, «les canadiens errants» exilés ou déportés en Australie ou ailleurs sur des îles inconnues, les vagabonds comme le survenant ou le quêteur officiel de tous les villages de la province, les peintres québécois errants: Ozias Leduc, Paul-Emile Borduas et Jean-Paul Riopelle parmi d’autres, le «clochard céleste» tel que Jack Kerouac (1922-1969, le robineux de Montréal et son confrère itinérant, et «le vagabond céleste» comme Pierrot Rochette (1949- ), un allumeur de rêves. Toutes ces figures de l’errance au cours de l’évolution de l’humanité ont participé à la richesse et à la différence de la personne humaine à travers les frontières, les géographies, les histoires, les pays, les cultures, les disciplines, les types de déplacement et les formes d’intelligence multiples de nos congénères errants…..

—–
extrait p.48…

L’errance poétique, c’est l’itérare qui «gagne» sur l’errare dans le sens qu’il s’agit de la racine proéminente et qui a le plus grand potentiel de croissance. L’errance poétique est par la profondeur de la quête qui prend souvent la forme d’un voyage initiatique (intériorisé il peut prendre la forme d’une errance immobile) ou vécu dans l’espace par le biais du déplacement inhérent à un but ou à une quête. La racine ITERARE (elle très souvent positive) parvient à faire du sens et à dynamiser la vie d’une personne. Elle est appelée à la réalisation et à la concrétisation d’un projet ou d’un rêve. Elle apporte de l’équilibre dans un monde désordonné ou chaotique ou la racine ERRARE DE L’ERRANCE est de plus en plus courante. Il y a plusieurs individus qui ont réalisé de type d’errance positive: Paul-Emile Borduas, Pierrot Rochette, Mylène Paquette.

Les expressions «errance axiologique», «errance fantômatique» et «errance poétique» ont pris naissance dans le cadre de nos discussions avec Pierrot Rochette , au cours des deux dernières années. Durant ces moments de partage, nous avons abordé le thème de l’errance sous différents angles. L’APPORT DE PIERRE ROCHETTE SUR LE PLAN DE NOS RÉFLEXIONS THÉORIQUES EST INDÉNIABLE, NOTAMMENT SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RACINES «ERRARE» ET «ITÉRARE». Lors de notre première rencontre, au MUSO situé à Salaberry-de-Valleyfield, où nous travaillions au mois de mai 2013, Pierrot Rochette s’est enthousiasmé pour notre thème de l’errance par sa pratique du vagabondage. Quand à nous, notre curiosité portait sur ses errances. Par la suite, nous nous sommes rencontrés à Montréal, notamment à l’UQAM et en périphérie. Le site CENTERBLOG.NET retrace une portion considérable de nos correspondances qui font état de nos échanges théoriques. Ces échanges théoriques demeurent accessibles en ligne sur ce site (nous possédons une copie manuscrite de ces correspondances).
——-
extrait p.51

Le quatrième chapitre de notre étude porte sur le concept «d’errance poétique». Et nous ferons surtout référence aux lettres de Paul-Emile Borduas et des écrits de Gilles Lapointe qui suggèrent l’errance de Borduas. Puis nous ferons un aparte sur l’errance de Pierrot Rochette qui est, selon nous, UN PARFAIT ERRANT POÉTIQUE…….

————
extrait p.123…

Les peintres québécois Jean-Paul Riopelle, Paul-Emile Borduas, et Ozias Leduc sont des exemples de créateurs ayant vécu une errance poétique par l’aventure trépidante de leur projet artistique. De la même manière qu’eux, l’errant chansonnier poète Pierrot Rochette a fait de sa vie vacillante une errance-quête (mercredi 22 avril 2015, information du nord Ste-Agathe,17) ponctuée de passages et d’arrêts, une danse de la marche, «pour vivre sa vie de vagabondage là où la vie l’amène».

—–

p.s.

Merci Alexis Lemieux pour ton intégrité à mon égard car je puis témoigner de notre engagement commun à définir le plus lumineusement possible une étiquette dont les attributs essentiels ont longtemps souffert de confusion.

Je l’ai fait pour mon doctorat pendant que tu le faisais pour ta maîtrise…. ce fut équitable…. et je te prédis un brillant avenir institutionnel universitaire.

sur Google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com
Michel le concierge

MICHEL LE CONCIERGE, COMMUNICATEUR, MAÎTRE D’OEUVRE DU PAYS OEUVRE D’ART

Si un jour un réalisateur de documentaire, du genre Hugo Latullipe, désirait témoigner sur film de ma personne (Pierrot, le vagabond céleste) ou de ma démarche (vagabonder le Canada pour allumer des rêveurs), je serais profondément affligé car notre équipe de recherche dans sa dynamique MARLENE-MICHEL-PIERROT est infiniment plus cathédrale d’intelligence comme de poïétique de par l’amitié créatrice qui nous unit équitablement dans un projet commun depuis 8 ans et qui s’appelle LE PAYS OEUVRE D’ART. Une banque filmée et archivée de 70 heures (tournée avec caméra professionnelle depuis le 27 décembre 2008) en témoigne.

Si un jour notre équipe de recherche se voyait offrir une CHAIRE DE RECHERCHE SUR LE PAYS OEUVRE D’ART parce que nous avons gagné le prix Nobel en modélisant le voile d’ignorance de John Rawls comme horlogerie numérique d’une nouvelle start up LA NANO-DEMOCRATIE (une ville un vote un village un vote, tirage au sort pour 125 représentants planétaires) je serais profondément affligé si Michel le concierge ne devenait pas MAÎTRE D’OEUVRE D’UNE CHAIRE UNIVERSITAIRE DU PAYS OEUVRE D’ART.

Depuis 8 ans, au nom de l’équipe, je cherche… Depuis 8 ans, au nom de l’équipe, Michel synthétise au fur et à mesure nos discussions communes, avec une intelligence de communicateur peu commune. Depuis 8 ans, Marlene soulève avec élégance intellectuelle des zones d’ombres où des recherches supplémentaires sont nécessaires (Pierrot) et ou parfois une communication plus efficace s’impose (Michel)

Mais le protocole que l’équipe a adopté intuitivement depuis 8 ans se précise avec une conscience méthodologique plus aigue de nos rôles réciproques..

Le blog de Pierrot a pour objet de documenter au jour le jour une poïétique de recherche où parfois il rapporte les hypothèses issues des discussions du groupe ou parfois il suggère des pistes de recherche qui seront abordées dans de futures séances de travail.

Le blog de Michel est plus orienté vers des exemplaires de productions vidéos où se créent en laboratoire ce qui risque de devenir LES MINUTES DE MICHEL LE CONCIERGE.

quand à notre travail en équipe…. plus nous approchons de l’écriture du doctorat en équipe, plus nous évaluons le plan du doctorat qui doit contribuer universitairement (sans être inscrit) à la FONDATION DU PAYS OEUVRE D’ART PAR UNE PROPOSITION DE CONSTITUTION.

Comme par exemple, le 24 juin 2016, à Grandes Iles, le tout filmé à la caméra, Pierrot donnera un exposé sur ses plus récentes lectures et hypothèses en découlant, le tout étant suivi d’un atelier de réflexion et de discussion de l’équipe, pour ensuite se concerter en vue d’une autre étape de recherche. L’objectif est de documenter la façon dont l’équipe du pays œuvre d’art fait de la recherche, dans le respect inconditionnel du talent de chacun.

Michel le concierge, non seulement est un communicateur hors pair, mais il est aussi un leader par qui ce projet du pays œuvre d’art est possible. Son intelligence n’a d’égale que son humilité. Sa ténacité et sa soif de l’excellence n’ont d’égale que son sens de l’équipe. Michel a le talent de la dernière décision, mais encore plus celui de bien représenter les intentions de l’équipe. Passer une bonne journée pour lui est l’ancrage de sa philosophie de la vie, et il aime bien que chaque membre de l’équipe passe une aussi bonne journée que lui.

Comme communicateur, Il m’apparaît aussi iconique que le comique américain Georges Burns… sans âge, amoureux de sa femme, amoureux des quatre questions qu’il fait voyager au nom de l’équipe… je sais que lorsqu’il ira répondre aux questions du public au sujet de son film LE PAYS OEUVRE D’ART? … Bien des gens découvriront que le vagabond céleste n’était qu’un hors d’œuvre devant l’archétype intègre d’une être humain élégant aimant sa femme avec autant de talent qu’il aime contribuer à l’élévation de la condition humaine ET EN PARTICULIER LA SIENNE:))))))

Michel ne sera pas surpris de ce que j’écris sur lui ce matin…. je n’ai jamais dit autre chose depuis 8 ans… L’usure n’a pas altéré mon admiration pour son talent de communicateur, de leader et de maître d’œuvre du pays œuvre d’art.

sur Google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com
Michel le concierge

LA QUESTION DE DOCTORAT DANS SON ÉVOLUTION ARGUMENTATIVE

1- titre du doctorat:
LE PAYS OEUVRE D’ART?

2- Question de doctorat:
Quelles sont les conditions éco-philanthropiques nécessaires au surgissement du premier pays œuvre d’art sur la planète terre?

3- hypothèse forte
dès que la NANO-DÉMOCRATIE sera numériquement fonctionnelle dans l’espace-monde, la pression citoyenne vie personnelle œuvre d’art mondiale permettra le surgissement du premier pays œuvre d’art sur terre.

4- premier chapitre… la stratégie historique
découper l’histoire de l’humanité en trois tranches
(philosophiques, politiques, économiques et histoire de l’art)
a) proto-humanité
b) géo-humanité
c) nano-humanité

5- deuxième chapitre….la poïétique
histoire documentée
a) trio auld-Woodart-Rochette
b) évolution de la problématique
c) précision des enjeux par le film
LE PAYS OEUVRE D’ART?

6- ¸troisième chapitre…LA START-UP
a) constitution de la nano-démocratie
b) mise en marche en équipe avec une fondation
c) assemblée constituante numérique

7- quatrième chapitre… LE IER PAYS OEUVRE D’ART
a) les quatre questions
b) allumer des rêveurs
c) allumer un pays oeuvre d’art par des
vies personnelles œuvre d’art.

8 CONCLUSION
l’ÉMERGENCE DE LA NANO-DÉMOCRATIE
EST INTRÉSÈQUEMENT LIÉE À CELLE
DE LA NANO-HUMANITÉ, ESSENCE MÊME DE
TOUT PAYS OEUVRE D’ART SUR TERRE….

(document de réflexion
pour l’équipe du pays œuvre d’art)
en vue d’un ajout potentiel au documentaire
de Michel avant sa présentation en novembre…

à la fin du documentaire (SI ON Y ARRIVE)
UN ESSAI DE CONSTITUTION DU PAYS OEUVRE D’ART

sur Google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com
Michel le concierge

QUEL EST L’UTILITÉ D’UN BLOGUE DANS LE CADRE D’UNE RECHERCHE DE DOCTORAT?

Pour un chercheur en 2015, la poïétique numériquement documentée est garante d’originalité, de non-tricherie et surtout d’orchestration dans la dynamique entre les lectures, les hypothèses fortes et la question de fond. C’est un travail exigeant 15 heures par jour 7 jours par semaine.

Dans le cas de notre équipe de recherche, Marlene Auld, Michel Woodard et Pierrot Rochette, notre objectif est de présenter un doctorat en équipe en divisant les rôles dans une perspective d’équilibre des pouvoirs.

Pierrot le vagabond céleste étant celui qui se concentre, au nom de l’équipe, sur les recherches en bibliothèque, il tient un blogue dont les textes parfois sont des documents de réflexion du groupe, parfois des résultantes de la réflexion du groupe. Ce blogue est la meilleure protection internationale pour ce qui est de la paternité des idées de fond qui APPARTIENNENT À L’ÉQUIPE AULD-WOODARD-ROCHETTE.

Michel le concierge lui se concentre, au nom de l’équipe, sur la gestion des retombées potentielles de cette recherche de bibliothèque, au niveau d’un projet financier, soit en collaboration avec une fondation, soit dans une auto-gestion (comme par exemple le documentaire LE PAYS OEUVRE D’ART?)

Marlene la jardinière elle, au nom de l’équipe,  suit conscieusement l’inter-action entre nos deux ordres de responsabilité (Michel et Pierrot) et en quelque sorte suggère des angles lorsque nous rencontrons des difficultés à coordonner nos efforts.

en conséquence de quoi

Il v de soi que lorsque j’adresse une lettre à Monsieur Taillefer dans mon blogue écrit au nom de l’équipe,, cette lettre est écrite pour faciliter la synthèse de mes idées et non pas pour rencontrer Monsieur Taillefer….  Car depuis 8 ans Michel et moi avons toujours tenu à agir en sorte que mon intimité de chercheur soit à 100% protégée pour mieux chercher:)))) Michel s’occupant au nom de notre équipe de recherche de négocier avec les différents intervenants intéressés à nos recherches. Michel a le talent de créer par la gestion, j’ai le talent de chercher par la monastérisation.

sur Google

Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com

Michel le concierge

LETTRE À ALEXANDRE TAILLEFER… UN NOUVELLE START UP… «NANO-DÉMOCRATIE» DONT LA PIERRE ANGULAIRE SERA LE TIRAGE AU SORT

Cher Monsieur Taillefer

Je ne vous connais pas, mais il me semble qu’en m’adressant personnellement à vous tel un message dans une bouteille à la mer, notre vision de la NANO-DÉMOCRATIE atteint sa vitesse de croisière poïétique. (je parle de notre équipe de recherche, Marlene la jardinière dont le rêve est la beauté du monde par son jardin, Michel le concierge qui vient de terminer un documentaire intitulé LE PAYS OEUVRE D’ART? et Pierrot le vagabond céleste qui vagabonde le Canada l’été pour allumer des rêveurs)

Imaginez une start up où le droit de s’inscrire repose sur un intérêt éco-philanthrope planétaire pour quatre questions

1- QUEL EST TON RÊVE?
2- DANS COMBIEN DE JOURS?
3- QU’AS-TU FAIS POUR TON RÊVE AUJOURD’HUI?
4- EN QUOI TON RÊVE PREND-IL SOIN DELA BEAUTÉ DU MONDE?

Imaginez qu’apparaisse sur les écrans des internautes du monde entier une planète bleue où toutes les villes et villages, sans exception sont non seulement répertoriées, mais accessibles aux citoyens de chaque ville ou village pour s’inscrire afin de pouvoir nano-démocratiquement poser LA CINQUIÈME QUESTION:

5- EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

L’objectif est le suivant… UNE VILLE UN VOTE, UN VILLAGE UN VOTE…

Donc dès qu’au moins un rêveur ou rêveuse équitable s’inscrit pour représenter sa ville ou son village et que L’ESPACE-MONDE DE LA PLANÈTE EST TOTALEMENT ET NUMÉRIQUEMENT QUADRILLÉE , on peut passer au deuxième objectif: LE TIRAGE AU SORT.

Qu’importe le nombre de citoyens œuvre d’art inscrits par ville ou par village, un premier tirage au sort choisit UN REPRÉSENTANT OU UNE REPRÉSENTANTE DE CETTE VILLE OU DE CE VILLAGE.

Puis un deuxième tirage au sort parmi toutes les villes et villages de la planète choisit 25 représentants ou représentantes qui constitueront LA PREMIÈRE ASSEMBLÉE CONSTITUANTE NANO-DÉMOCRATIQUE RÉFLÉCHISSANT AUX ENJEUX PLANÉTAIRES RELIÉS À LA CINQUIÈME QUESTION DE LA PLANÈTE OEUVRE D’ART.

5- EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOINS DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

Cette assemblée constituante de 25 représentants ou représentantes des villes et villages de la planète poursuit ses réflexions en direct sur internet et ses conclusions dans le but d’établir une constitution pour une nano-humanité qui seront soumises à l’assemblée générale de tous les représentants ou représentantes des villes et villages du monde entier… pour être ensuite soumises à tous les citoyens et citoyennes de chaque ville et village concerné et cela par référendum numérique.

EN CONSEQUENCE DE QUOI

La nano-humanité dans son émergence réussit à s’affranchir des trois plaies de la géo-humanité millénaire souffrantes de ses luttes de groupes.

1- LES MÂLES ALPHA ( ceux ou celles que les anthropologues étiquettent comme étant des PRÉDATEURS SOCIAUX ACCUMULATIFS)

2- LES TRICHEURS ( ceux et celles qui par la complicité des gouvernements se votent des lois pour tricher le partage des richesses)

3- LES VOLEURS ( ceux et celles qui remplacent le droit par la force pour asservir un être humain)

L’onu étant la composante d’états en conflits d’intérêt de groupe, le nano-moyen de *****TUER****** ( NON PAS DES HUMAINS MAIS DES COMPORTEMENTS D’HUMAINS EN LES RÉFORMANT, les mâles alphas, les tricheurs et les voleurs) m’apparaît L’ÉMERGENCE de  la nano-humanité par LA NANO-DÉMOCRATIE.

DE LÀ…. LA NOUVELLE START UP….. NANO-DEMOCRATIE….

QUI NE RAPPORTERIEN D’AUTRE

QUE LA FIERTÉ HUMANISTE

D’AVOIR CONTRIBUÉ

AU PATRIMOINE UNIVERSEL

DE VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART EN VUE DE PAYS OEUVRE D’ART….

Ma question de doctorat étant la suivante:

Quelles sont les conditions nécessaires pour que surgissent le premier pays œuvre d’art sur la planète terre?

l’hypothèse forte étant la suivante… TA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART SOUS FORME DE QUATRE QUESTIONS EN VUE D’UNE NANO-HUMANITÉ ÉMERGEANT DE LA CINQUIÈME QUESTION:

en quoi nos rêves prennent-ils soin de la beauté du monde?

Voilà où notre équipe de recherche (Marlene la jardinière, Michel le concierge et Pierrot le vagabond, en sont rendus dans nos recherches).

Si un jour vous nous lisez Monsieur Taillefer

c’est que notre bouteille à la mer virtuelle aura franchi l’océan des rêves des errants fantomatiques de la planète pour aboutir enfin entre les mains d’un errant poétique.

sur Google

Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com

Michel le concierge

 

QU’EST-CE QUE LA CONSCIENCE NANO-DÉMOCRATIQUE, C’EST LE PASSAGE DE LA PROTO-HUMANITÉ À LA NANO-HUMANITÉ COMME CONSÉQUENCE LOGIQUE DES SOUFFRANCES CAUSÉES PAR LA LUTTE DES GROUPES D’UNE GÉO-HUMANITÉ MULTI-MILLÉNAIRE

Au niveau anthropologique, mon argumentaire du doctorat de notre équipe de recherche (Marlene la jardinière, Michel le concierge et Pierrot le vagabond céleste) semble vouloir se préciser autour de trois axes.

A) LA CONSCIENCE PROTO-HUMANITAIRE caractérise les premières sociétés de chasseurs-cueilleurs (une quarantaine de personnes) où la vie égalitaire proto-conscience de ces humains étaient basées sur trois interdits: On tuait où on réformait LES MÂLES ALPHAS, LES VOLEURS ET LES TRICHEURS. Et la nourriture était divisée par une personne neutre pour que tous puissent manger, permettant ainsi au groupe de tuer des proies impossibles à chasser par une personne seule.

B) LA CONSCIENCE GÉO-HUMANITAIRE MULTI-MILLÉNAIRE caractérise la lutte des groupes les uns contre les autres pour s’assurer les ressources, avec des lois protégeant LE MÂLE ALPHA, LES VOLEURS ET LES TRICHEURS.

C) LA CONSCIENCE NANO-HUMANITAIRE rétrécit numériquement la planète au point où le groupe pourra à nouveau tuer ou réformer LES MÂLES ALPHAS, LES VOLEURS ET LES TRICHEURS en autant qu’il invente l’outil technologique pour réseauter toutes les villes et les villages de la planète terre.

Mon doctorat me semble prendre une tangente à la Montesquieu.

JE M’IMAGINE DEVANT ALEXANDRE TAILLEFER
et lui raconter ma nouvelle START UP

Une planète bleue
quadrillée systématiquement
de tous les noms de villes et de villages
où s’inscrivent des vies personnelles œuvres d’art
vivant philosophiquement les quatre questions:

QUEL EST TON RÊVE?
DANS COMBIEN DE JOURS?
QU’AS-TU FAIS AUJOURD’HUI POUR TON RÊVE?
EN QUOI TON RÊVE PREND-IL SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

Le principe de la start up
est le suivant

UNE VILLE UN VOTE
UN VILLAGE UN VOTE

Qu’importe le nombre d’inscrits par ville ou par village, l’important est de créer numériquement une conscience nano-numérique permettant une assemblée constituante de nano-consciences par laquelle surgiront LES LOIS DE L’HUMANITÉ, tribunal des lois du groupes géo-humanitaires qui permettra ENFIN de cesser de protéger LES MÂLES ALPHAS, LES VOLEURS ET LES TRICHEURS

Exemple

Si toute l’humanité se lève contre les paradis fiscaux, et qu’elle entreprend ville par ville, village par village, une action nano-numérique et nano-démocratique concertée, LES LOIS DE L’HUMANITÉ PEUVENT FAIRE ACCÉDER LES DEVOIRS DES GROUPES DE LA GÉO-CONSCIENCE À UN CONSTAT DE CRIME CONTRE L’HUMANITÉ.

Il est scandaleux que des milliards d’êtres humains crèvent de faim pendant qu’une minorité se cache avec leur fortune dans les paradis fiscaux..

Et je dirais à Alexandre Taillefer… Si Montesquieu a créé la séparation des pouvoirs (exécutif, législatif et judiciaire) qui est devenue une norme 50 ans après sa mort (États-Unis et La France comme base de leur constitution) il ne m’apparaît pas improbable qu’une action citoyenne planétaire, assemblée constituante numérique d’une nano-démocratie devienne la norme juridique pour poursuivre les groupes délinquants pour crime de guerre contre l’humanité.

Oui Monsieur Alexandre Taillefer…

Ma nouvelle-start up s’appellerait:

NANO-DEMOCRATIE

On y verrait la terre bleue, toutes les villes et les villages, et les nano-démocrates y militer par ville et par village, UNE VILLE UN VOTE, UN VILLAGE UN VOTE, ET CELA PLANÉTAIREMENT.

C’est là où notre groupe de recherche est rendu dans le doctorat… Trois simples citoyens: Marlene la jardinière, Michel le concierge et Pierrot le vagabond céleste.

sur Google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com
Michel le concierge

(2) LETTRE À UN PROFESSEUR D’UNIVERSITÉ DANS SA DIRECTION D’UNE MAÎTRISE

QUAND ON DIRIGE UNE MAÎTRISE
PARLER DE STRUCTURE PLUTÔT QUE D’ARCHITECTURE DE LA PENSÉE AU SUJET DU CONTENU D’UN MÉMOIRE…
DÉNOTE L’IGNORANCE DU RAPPORT CHIRURGICAL QUI DOIT EXISTER ENTRE UNE ÉTIQUETTE ET SES ATTRIBUTS ESSENTIELS.

Utiliser une étiquette-bidon non-opérationnelle, C’est emprisonner l’étudiant dans une impuissance colérique causée par la faiblesse des outils théoriques avec lesquels on le forme.

Qu’est-ce qu’une étiquette-bidon non-opérationnelle?

C’est un principe d’autorité dont l’insignifiance se cache sous un mot banal à peine extirpé de ce qu’on appelle l’opinion professionnelle. Cela dénote la provenance sociale de la personne et son incapacité à accéder à une deuxième génération de vie intellectuelle qu’exige de nos jours le niveau universitaire lorsqu’on enseigne…

Ceci dit,
POURQUOI DOIT-ON UTILISER ARCHITECTURE PLUTÔT QUE STRUCTURE QUAND ON GUIDE UN ÉTUDIANT EN MAÎTRISE?

Comme en peinture, le créateur ou la créatrice doit d’abord MAÎTRISER****** architecturalement l’invu de son argumentaire (résultat de la maturation progressive de ses lectures bibliographiques) et évaluer le cadre, la hiérarchie et la modulation rhétorique (si nécessaire) des idées soutenues tout le long de son hypothèse forte (ou de travail), en démontrant surtout qu’il ou elle MAÎTRISE bien les habiletés exigées dans le cadre d’un travail de recherche universitaire.

MAIS QUELLES SONT DONC CES HABILETÉS EXIGÉES EN MAÎTRISE?

L’ARCHITECTURE DE LA PENSÉE…ET NON LA STRUCTURE… dans le cadre d’une maîtrise, pose l’exigence d’une harmonie progressive, d’une phrase à l’autre, d’un paragraphe à l’autre, d’un chapitre à l’autre, tel que dessiné lumineusement dans ce qu’on appelle le pitche ou l’introduction générale…. là où la pensée s’expose dans sa forme la plus concise, d’une qualité logique épurée de toute rhétorique comme de toute poésie confuse, reliquat du langage de la vie courante.

Ainsi donc, parler de structure (ce qui nous ramène au STRUCTURALISME des années 50) alors que se positionne depuis une trentaine d’années, le constructionisme comme méthode universitaire plus pertinente d’une pensée rigoureuse dont l’objectif n’est pas la vérité mais le devoir et l’obligation intellectuelle d’être confrontée à des critères de falsification (Popper)…

DONC… PARLER DE STRUCTURE AU LIEU D’ARCHITECTURE DE LA PENSÉE… m’apparaît malheureusement inapproprié toute tout comme le critère euristique ( que je remarque d’ailleurs dans certaine mémoires d’étudiants), m’apparaît comme une caution non-professionnelle d’une démarche argumentative qui ne devrait plus être tolérée dans le système universitaire québécois.

Ayant assisté à quelques défenses de doctorat et accompagné quelques étudiants et étudiantes dans leur cheminement en maîtrise, je ne peux que déplorer la secondarisation de l’instruction, les impasses méthodologiques des étudiants dues aux manques de compétences du corps enseignant (coupures de budget et lourdeur de leur charge de travail?).

A mon humble avis, c’est tout un système d’enseignement qui ferme les yeux sur les diplômes à rabais qui en découlent.

sur Google
Pierrot vagabond

 

www.lepaysoeuvredart.com

Michel le concierge

LETTRE À UN PROFESSEUR D’UNIVERSITÉ DANS SA DIRECTION D’UNE MAÎTRISE

Qu’Est-ce que le bon ton?

Chère étudiante en maîtrise, l’expression employée par la personne qui dirige ta maîtrise pour qualifier ton travail est non opérationnelle et injuste car LE BON TON n’existe pas en soi dans le travail intellectuel, il est le résultat d’une tension créatrice entre deux outils de travail intelletuel.

QUELLES SONT LES RÈGLES IMPLICITES SOUS-ENTENDANT L’EXPRESSION LE BON TON?

C’est dans l’écriture, le juste équilibre exigé par un cadre théorique qui n’est pas le même qu’un autre cadre théorique (ex:MÉMOIRE DE MAÎTRISE, roman, journal personnel, pamphlet politique, plaidoyer de cour ….)… ni historiquement ( ex. la querelle des anciens et des modernes sous Louis X1V ou la querelle des classiques et des romantiques en 1831 avec Hernani de Victor Hugo), ni institutionnellement (les nuances varient d’une université à l’autre, d’une classification méthodologique d’une épistomologie à l’autre)….. DONC, dans le cas de ton mémoire de maîtrise, UN JUSTE ÉQUILIBRE entre la logique et la rhétorique de ta pensée argumentative.

En peinture ou pourrait parler de la tension entre le dessin (logique) et la couleur (réthorique)…. En littérature, par exemple, le journal de Montaigne (plus de logique que de couleur) n’a pas la même tension entre la logique et la réthorique du propos que celui d’Anaïs Nin (plus de couleur que de logique) au 20eme.

EN CONSÉQUENCE DE QUOI

Un mémoire de maîtrise est un exercice présupposant la connaissance méthodologiques d’outils nous aidant à dessiner parfaitement une argumentation tout en la COLORANT parcimonieusement par des images ou des prises de position éditoriales que l’on se permet en particulier dans des conclusions ouvertes.

EXCEPTION

Dans ton 3eme chapitre, l’interview, si dans ton introduction tu annonces que tu vas colorer plus largement ton propos pour bien faire pénétrer ta logique par un senti d’impuissance relié à l’aporie des deux univers fermés, ta coloration plus prononcée de ton argumentation devient tout à fait défendable et ton attaque des deux institutions plus lumineuse architecturalement…

DANS UNE DIRECTION DE MAÎTRISE, c’est un crime intellectuel que d’utiliser des expressions bidons sans donner les a prioris intellectuels à l’étudiant…. Dans les grandes universités comme Oxford ou Cambridge, jamais on aurait permis une telle incompétence.

Pierrot vagabond

———

 

WIKIPEDIA

La rhétorique est à la fois la science et l’art de l’action du discours sur les esprits. Le mot provient du latin rhetorica, emprunté au grec ancien ῥητορικὴ τέχνη (rhêtorikê tekhnê), qui se traduit par « technique, art oratoire ». Plus précisément, selon Ruth Amossy1 : « telle qu’elle a été élaborée par la culture de la Grèce antique, la rhétorique peut être considérée comme une théorie de la parole efficace liée à une pratique oratoire. »

Au-delà de cette définition générale, la rhétorique a connu au cours de son histoire une tension entre deux conceptions antagonistes, la rhétorique comme art de la persuasion et la rhétorique comme art de l’éloquence. La rhétorique grecque, telle qu’elle fut pratiquée par les sophistes et codifiée par Aristote, se préoccupait principalement de persuader. Dans l’Antiquité romaine, se fait jour une nouvelle conception de la rhétorique comme art de bien dire « bene dicendi scientia » selon les mots de l’orateur romain Quintilien2. À l’époque classique, la rhétorique s’étend à l’étude des textes écrits, et notamment aux textes littéraires et dramatiques, la conception romaine de la rhétorique l’emporte progressivement sur la conception grecque. La rhétorique s’est ainsi progressivement restreinte à la stylistique c’est-à-dire à un inventaire de figures relevant des ornements du discours. Il en résulte une conception de la parole rhétorique qui se distingue de l’argumentation et de la dialectique par l’usage d’effets pathétiques et éthiques du discours sur le public3. Contre cette évolution, l’école rhétorique contemporaine de Chaïm Perelman renoue avec la rhétorique grecque en proposant une « nouvelle rhétorique » qui est une théorie de l’argumentation.

sur Google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com
Michel le concierge

LE CONTEUR INTERNATIONAL SIMON GAUTHIER EN EUROPE… FRANCE… ST-MARTIN D’HERES AVEC LE VAGABOND CÉLESTE

LE VAGABOND CELESTE

L’AMPHIDICE – SAINT MARTIN D’HERES – France

18 mai 2016 19:30 – 20:50

De et par Simon GAUTHIER | Tout public dès 12 ans | Durée 1h15

Le Vagabond Céleste est un conteur, un chanteur et un menteux, capable d’adoucir le passage de l’hiver au village pour le bien de tous. C’est une légende, un personnage phénoménologique, un poète du quotidien, un chasse-morose qui fait du bien. Le Vagabond Céleste réchauffe tel un poêle à bois dans l’hiver des questions sans réponse.

Quand je l’ai croisé, il vagabondait la beauté du monde. Appuyé sur son bâton, il m’a demandé : c’est quoi ton nom ? C’est à ce moment que tout a commencé.

Simon Gauthier raconte l’abandon, l’abondance et le succès d’un homme qui avait tout pour être heureux. Mais un soir, cet homme décille. Pierrot rêve de tout changer, il troque sa maison contre une paire de bottes, pour aller plus loin dans sa vie.

Depuis, il marche le Québec. Réel, intense et actuel, Pierrot le vagabond enlumine la conscience des gens qu’il croise. Le rencontrer, c’est recevoir un grand souffle de poésie qui nous étreint, comme des bras chauds venus nous réconforter durant une nuit d’hiver, sans abri. Du bonheur à travers le froid. Un récit émouvant porteur d’avenir.

sur Google
Pierrot vagabond

www.lepaysoeuvredart.com
Michel le concierge