All posts by Pierrot le Vagabond Chercheur

TOUT ERRANT POÉTIQUE EST INTRINSÈQUEMENT UN VAGABOND CÉLESTE PARCE QU’IL RÊVE QUE DU FIN FOND DE L’INFINI DE L’INFINI, UN EXTRA-TERRESTRE S’EXCLAME…«QUE L’HUMANITÉ EST DEVENUE UNE GRANDE ÉPOPÉE DE VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART»

Comme m’a si bien décrit Isabelle la boxeuse (une future doctorante aux implosions émotives-rationnelles prodigieuses dans son combat rhétorique du droit des femmes (ni viande ni objet, sans oui c’est non)…

PIERROT LE CHERCHEUR, C’EST UN VIEUX JOHN WAYNE SARTRIEN

oui…. Isabelle a raison….Le fondement de ma démarche est tributaire de l’existentialisme pour qui LA PERSONNE HUMAINE EST D’ABORD UNE LIBERTÉ, UN PROJET. Comme pour elle Simone de Beauvoir devient un phare par sa grande phrase…. ON NE NAIT PAS FEMME, ON LE DEVIENT.

Mais il y a plus… Ma méthodologie repose sur la POÏÉTIQUE DE L’AVENTURE AUTO-FICTIONNELLE D’UN VIVANT RÊVANT MARCHANT CÔTE À CÔTE AVEC SON COMPAGNON DES PAUVRETÉS D’UNE RICHESSE INOUIE, CELUI QU’ON APPELLE AU COEUR DE SA CONSCIENCE …..UN RÊVANT-VIVANT.

Pour l’ami Pierrot, vagabond-chercheur jamais seul parce que toujours deux… les méthodes, les concepts, les thèmes et les théories ne sont que d’habiles naufrages masquant et démasquant les lumineuses étoiles pulsionnelles du rêve ontologique que constitue l’instant présent sur terre.

Un penseur singulier est un poème autobiographique signé au nom d’une humanité cosmiquement fragile dans ses espoirs d’errance (fantomatique-axiologique-poétique) entre la naissance et la mort.

Aucun herméneutisme n’est possible. Toute interprétation rationnel rate son objet en le réduisant. L’aventure humaine est ontologique par l’énigme même de l’infini qui habite ses chaînes.

Le vagabond céleste a éliminé de sa vie l’esclavage du travail domestique (n’ayant aucun bien sauf un plancher pour dormir), l’esclavage du travail salarial (n’ayant aucune ambition professionnelle sauf vagabonder dans l’anonymat)… la division du travail étant à l’origine anthropologique de la société duale, de la pensée binaire. Paradoxalement, la poésie de vivre d’un errant poétique se bonifie par une discipline personnelle radicale dessinant sereinement une vie personnelle œuvre d’art EN DIALOGUE AVEC UNE RÉALITÉ INQUIETE DE LA CONDITION HUMAINE MI-FRONDEUSE MI-ABANDONNÉE (François Villon).

La nanocitoyenneté planétaire se verra le passage obligé d’une néo-méthodologie compréhensive en harmonie avec la complexité implosive des éco-défis du 21eme siècle.

Les concepts-opérationnels ne peuvent se passer d’une nouvelle séparation des pouvoirs (héritage de Montesquieu) permettant par la pragmatisation réussie du voile d’ignorance de John Rawls l’expérimentation laboratisée d’un agir communicationnel (Habermas) nano-citoyen révolutionnaire puisque génialement intuitionné par l’héritier de l’école de Frankfort.  (le passage de l’instrumentation de la raison à la raison communicationnelle d’Habermas)

Le point de bascule de l’autorité séparée du pouvoir par l’évolution même du capitalisme immatériel (Dahrendorf) passera par la nano-démocratie citoyenne planétaire (tirage au sort des 125), où l’éthique nano-citoyenne servira d’arbitre (troisième partenaire d’un conflit ouvert dans sa complexité circulaire (Morin) entre les états et l’Onu (le truc qu’ont trouvé les riches pour se protéger des pauvres.)

TOUTE RECHERCHE INTELLECTUELLE DOIT CONSTRUIRE SON OBJET ET DOIT ANALYSER LES CONDITIONS QUI RENDENT POSSIBLE CETTE CONSTRUCTION…

La vigilance épistémologique passe par l’errance poétique. en raison même de la fécondité de ce nouveau principe heuristique.

Les quatre questions d ela vie personnelle oeuvre d’art constituent un projet QUI FONDE LA LIBERTÉ car rien n’est préférable à la liberté poétique sur terre.

L’exploitation de l’homme par l’homme donne 1/4 de l’humanité qui souffre cruellement de faim au moment où l’on se parle.

La nanocitoyenneté planétaire sera sociologiquement autant que politiquement un instrument de renversement de perspective pour les chercheurs DE LA PROCHAINE GÉNÉRATION NANO-INDIVIDUALISTE-HOLISTIQUE  (dans la suite oscillante de Pareto,Weber, Simmel, Durkheim et Boudon). Le tout dans une perspective d’un pragmatisme du récit (Ricoeur, Thériau, sociologue acadien émérite de l’UQAM…. dont les trois versions d’Egangeline de Longfellow constituent un paradigme opératoire planétaire au potentiel prodigieux.)

Le contrôle de l’historicité se fera non pas par le conflit des classes sociales (Marx) mais par le voile d’ignorance rawlien d’un tirage au sort planétaire dans un modèle de co-gouvernance dépassant la structure inter-étatique actuelle (onu).

Notre équipe de recherche multi-contextuelle (Marlene Auld, Michel Woodard et Pierre Rochette) documentée sur plus de 10 ans d’archives audio-sonores-blogs) sera un jour méthodologiquement étudiée planétairement…. car nos archétypes singuliers (Marlene la jardinière, Michel le concierge et Pierrot vagabond) sont UN LABORATOIRE de nano-auto-fictions-planétaires modélisant le langage de l’aventure nano-cosmique dans une aventure du langage par sa forme méthodologique utilisant la POÏÉTIQUE OEUVRE D’ART, dans le sillage de deux éblouissants prédécesseurs (Valery, Passeron).

Sur You Tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

MICHEL LE CONCIERGE, C’EST LE SCEAU DE LA SAGOUINE COMME L’AMOUR D’eVANGELINE POUR SA COMPAGNE DE COEUR… L’ARCHÉTYPE DE SON RÉCIT, FONDEMENT MÊME DU DOCTORAT, PEUT S’ANCRER HONORABLEMENT DANS LA PROBLÉMATIQUE DES RECHERCHES DU BRILLANTISSIME SOCIOLOGUE ACADIEN JOSEPH-YVON THERIAULT DE L’UQAM

L’hypothèse épistémologique du doctorat de notre équipe de recherche multi-contextuelle (Auld, Woodard,Rochette) passera par la problématique de la NORME du politicologue Karim Benyeknhlef de l’université de Montréal et la sociologie du RÉCIT du sociologue Joseph Yvon Thériault.

Depuis 10 ans maintenant, nous filmons la création en équipe d’un RÉCIT ÉPIQUE d’une nano-citoyenneté planétaire en marche. Ce qui a donné un premier documentaire l’année dernière (LE PAYS OEUVRE D’ART?» et un second cette année ««TOUTTE» VA BIEN ALLER».

Lors de mon vagabondage de l’Acadie, j’ai pu m’ancrer à Caraket et connaître l’œuvre de Joseph-Yvon par son frère.

J’aimerais que le rêve de notre équipe (un vagabond céleste, une jardinière et un concierge) puisse être pour la planète un récit de la qualité de ce qu’est la sagouine d’Antonine Maillet et l’Évangeline de Longfellow pour les acadiens.

LA NANOSOCIOPOLITIQUE ÉMERGE LENTEMENT MAIS SÛREMENT.

à suivre…

sur You tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

LE DOCTORAT DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD ROCHETTE WOODARD) SERA DÉPOSÉ POUR SA PARTIE POLITIQUE AU BUREAU DE KARIM BENYEKNHLEF (UNE POSSIBLE HISTOIRE DE LA NORME) DE L’UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL… ET POUR SA PARTIE SOCIOLOGIQUE AU BUREAU DE JOSEPH YVON THERIAULT DE L’UQAM

AU SUJET DE
KARIM BENYEKHLEF

p.166 du livre de karim benyekhlef ou… LA DESCRIPTION DES ATTRIBUTS ESSENTIELS DE SON ÉNIGME À RÉSOUDRE, LA NANODÉMOCRATIE CITOYENNE PLANÉTAIRE, ORGANISME PARALLÈLE À L’ORGANISATION DES ÉTATS-UNIS

Karim Benyeknhlef
une possible histoire de la norme
les normativités émergentes de la mondialisation
extrait
p.666

… Une constitution cosmopolitique instituerait cette fédération des états chère à Kant. Mais là où Kant voyait une fédération d’états libres, le modèle cosmopolitique d’Habermas se distingue en ce qu’il poursuit l’idée D’UN ÉTAT DE DROIT GLOBAL qui embrasserait les actuels états-nations en les soumettant à des obligations juridiques strictes. CET ÉTAT DE DROIT GLOBAL est démocratique et ce point primordial fixe la question de la légitimité des obligations auxquelles sont soumis dorénavant les états-nations. L’état de droit global, qui se manifeste sous la forme d’une institution mondiale

DE LA NATURE DE L’ORGANISATION DES ETATS-UNIS

doit assurer que la légitimité juridique insatisfaisante des organisations internationales actuelles se transforme en faisant DU DROIT COSMOPOLITIQUE «la pierre angulaire d’une légitimité juridique mondiale.»

Au-delà de l’institution et dans la conformité du modèle communicationnel d’Habermas, CET ÉTAT DE DROIT est d’abord LA COMMUNAUTÉ DES SUJETS COSMOPOLITIQUES pour laquelle il importe, puisque les états peuvent être des obstacles au droit cosmopolitique en raison de leur prétention à l’exclusivité démocratique,

DE DÉVELOPPER UN ESPACE PUBLIC MONDIAL
QUI THÉMATISERAIT
LES GRANDS PROBLÈMES MONDIAUX CONTEMPORAINS
ET FERAIT AINSI PRESSION
SUR LES ÉTATS RÉFRACTAIRES.

————-
COMMENTAIRE

VOICI DÉCRIT
CE QUI RESTE À CRÉER
LA NANODÉMOCRATIE CITOYENNE PLANÉTAIRE

DE PENSER QUE
L’ONU RECYCLÉ
POURRAIT Y ARRIVER
EST UNE ILLUSION MODERNISTE
INDIGNE DE L’IMAGINAIRE
POST-MODERNISTE
CITOYEN PLANÉTAIRE DE DEMAIN

————-
AU SUJET DE
JOSEPH-YVON THERIAULT
WIKIPEDIA
Joseph Yvon Thériault

Naissance
1949
Caraquet,
Drapeau du Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick

Pays de résidence
Drapeau du Canada Canada

Profession

Sociologue

Formation

Université de Moncton
Université d’Ottawa
EHESS

Joseph Yvon Thériault
Joseph Yvon Thériault (1949- ) est un sociologue québécois d’origine acadienne, né à Caraquet, Nouveau-Brunswick. Il est professeur à l’Université du Québec à Montréal et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en mondialisation citoyenneté et démocratie1.

B.A. Université de Moncton (Bathurst), 1971
M.A. (science politique), Université d’Ottawa, 1973
Doctorat (sociologie du développement), École des hautes études en sciences sociales (EHESS) Paris (1981)

Il a été professeur de sociologie à l’Université d’Ottawa (1978 à 2008), directeur du département de sociologie (1987 à 1990), doyen associé à la recherche (1992 à 1998) et doyen intérimaire (1996-1997). Il a été le directeur fondateur du Centre interdisciplinaire de recherche sur la citoyenneté et les minorités, (CIRCEM) de 2000 à 2007 et titulaire de la Chaire de recherche identité et francophonie (2004-2008).

Depuis 2008 il est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en mondialisation citoyenneté et démocratie (Chaire MCD) à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et professeur de sociologie 2 à la même université.

Son travail sociologique porte sur la tension dans les sociétés démocratiques entre les tendances à l’individualisation et à la pluralisation, et la permanence des identités et des mémoires collectives (citoyenneté et identité). Il est reconnu pour ses travaux sur l’Acadie, le Québec et les communautés minoritaires francophones du Canada (l’aire culturelle du Canada français). Cette démarche s’est ouverte aux enjeux propres aux petites sociétés et au phénomène nationalitaire en général.

1996 – Prix France-Acadie pour L’identité à l’épreuve de la modernité
2002 – Prix Richard-Arès pour Critique de l’américanité
2003 – Prix de la présidence de l’Assemblée nationale du Québec (Livre politique de l’année pour Critique de l’américanité)3
2004 – Élu membre de la Société royale du Canada
2007 – Lauréat de la Fondation Trudeau (2007-2010)4
2009 – Professeur émérite, Université d’Ottawa5.
2013 – Prix du CRCCF, 20136.
2013 – Finaliste Prix du Gouverneur général pour Évangéline : contes d’Amérique 7
2014 – Prix Jean-Éthier-Blais pour Évangéline : contes d’Amérique

Évangéline : Contes d’Amérique. Québec Amérique , 400 pages. (ISBN 978-2-7644-2135-2)
Faire société. Société civile et espace francophone, Sudbury, Prise de parole, 2007, 384 p. (ISBN 978-2-89423-204-0).
Critique de l’américanité : Mémoire et démocratie au Québec, Montréal, Québec Amérique, 2005 (1re éd. 2002), 386 p., compact (ISBN 2-7644-0450-6).
L’identité à l’épreuve de la modernité, Écrits politiques sur l’Acadie et les francophonies minoritaires,, Moncton, Éditions d’Acadie, 1995, 323 p. (ISBN 2-7600-0292-6).
La société civile : ou la chimère insaisissable, Montréal, Québec Amérique, 1985, 160 p. (ISBN 2-89037-265-0). Cet ouvrage est disponible en version électronique pour consultation gratuite [archive] sur le site Les Classiques des sciences sociales (Cet ouvrage n’est pas libre de droit et toute reproduction, modification ou diffusion est soumise au droit de son auteur).

F. G. Dufour et J. Y. Thériault (dir.), « Sociologie du cosmopolitisme, numéro spécial, », Sociologie et sociétés, PUM, vol. 44, no 1,‎ 2012
Joseph Yvon Thériault, Anne Gilbert et Linda Cardinal (dir.), L’espace francophone en milieu minoritaire au Canada : Nouveaux enjeux, nouvelles mobilisations, Montréal, Fides, 2008, 564 p. (ISBN 978-2-7621-2860-4).
E-Martin Meunier et Joseph Yvon Thériault (dir.), Les impasses de la mémoire : Espace, filiation, nation et religion, Montréal, Fides, 2007, 390 p. (ISBN 978-2-7621-2759-1)
Jacques-L. Boucher et Joseph Yvon Thériault (dir.), Petites sociétés et minorités nationales : enjeux et perspectives comparées, Québec, PUQ, 2005, 420 p. (ISBN 2-7605-1359-9)
Joseph Yvon Thériault (dir.), Les francophonies minoritaires du Canada : l’état des lieux, Moncton, Éditions d’Acadie, 1999, 576 p. (ISBN 2-7600-0359-0).

1.↑ Canadian Who’s Who 2012–2013 – Article : Joseph Yvon Thériault
2.↑ « Joseph Yvon Thériault » [archive], sur Département de sociologie UQAM,‎ s.d. (consulté le 21 février 2013)
3.↑ « Les lauréats des Prix du livre politique » [archive], sur Assemblée nationale du Québec,‎ 8 février 2013 (consulté le 21 février 2013)
4.↑ « Lauréats 2007 : Joseph Yvon Thériault » [archive], sur Fondation Trudeau Foundation (consulté le 21 février 2013)
5.↑ « Joseph Yvon Thériault (Canada) » [archive], sur Master Erasmus Mundus – Europhilosophie,‎ s.d. (consulté le 21 février 2013)
6.↑ Le Prix du CRCCF sur http://www.crccf.uottawa.ca/presentation/prix.html [archive]
7.↑ Finaliste 2013 – Prix littéraire du Gouverneur Général http://gglivres.conseildesarts.ca/fr/about-apropos/archives/2013/evangeline-contes%20damerique [archive]

sur You Tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

MARLENE LA JARDINIÈRE, MICHEL LE CONCIERGE, PIERROT VAGABOND… AUTO-FICTION FONDATRICE D’UNE PLANÈTE-PROJET NANO-CONVENTIONNALISTE PAR UN PROJET PLANÉTAIRE CITOYEN NANO-JURIDIQUE

Le projet de doctorat de notre équipe de recherche (Auld, Woodard,Rochette) se situe dans la droite ligne de la sociologie conventionnaliste de Boltanski et Thévenot (les économies de la grandeur, 1991) métissant l’individualisme méthodologique de Boudon à l’éco-parité des humains et des non-humains de Bruno Latour dans une NANOSOCIOLOGIE QUI A POUR OBJECTIF DE DONNER ACCÈS À LA 8ÈME CITÉ ( LA PLANÈTE DU PROJET), suite nanosociologique des sept autres (la cité marchande, la cité de Dieu, celle du renom, la cité domestique, la cité civique, la cité industrielle et la 7eme, la cité du projet) de Boltanski et Thévenot.

La nano-sociologie fait appel à l’individu nano-libre par les quatre questions DE LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART… en esquivant l’holitisme des données factuelles par une construction de modèles nano-théoriques abstraits «idéals-typiques» dans un paradigme para-juridique planétaire (Rawls) où les règles du jeu se visant neutres axiologiquement reposent sur la praxisation concrète du VOILE D’IGNORANCE PAR DES MÉCANISMES DE TIRAGE AU SORT en nano-démocratie planétaire…. le tout hors du cadre international des états.

PARCE QU’UN QUART DE LA POPULATION PLANÉTAIRE
EST CONSTITUÉE D’INFRA-HUMAINS
QUI SE MEURENT DE FAIM…..

Le consensus conventionnaliste des nanocitoyens planétaires tournera autour de la cinquième question de notre doctorat….

COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

Chaque des nano-citoyen (nes) ayant comme a priori les quatre premières nano-questions:

1: Quel est ton rêve?
2: Dans combien de jours?
3: Qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
4- Comment ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

—————

PLAN EN TROIS ANS POUR INVENTER LA NANOCITOYENNETÉ PLANÉTAIRE SUR TERRE

PLAN DU DOCTORAT DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE)

QU’EST-CE QUE LA NANODEMOCRATIE CITOYENNE PLANÉTAIRE OEUVRE D’ART?

Une nano-démocratie instaurant, PAR TIRAGE AU SORT, une assemblée constituante de 125 vies personnelles œuvre d’art pourrait-elle constituer le prélude au surgissement du premier pays œuvre d’art sur la planète terre?

pré-essai d’une MODELISATION THÉORIQUE

A) Imaginons un site web genre Google map où sont identifiés toutes les villes et tous les villages de la planète, sans exception.

B) Imaginons que quatre questions y sont posées dans toutes les langues, au désir de chaque vie personnelle œuvre d’art.

a) Quel est ton rêve?
b) dans combien de jours
c) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
d) En quoi ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

C) Imaginons que dans chaque ville et dans chaque village de la planète, une invitation est lancée à toute vie personnelle œuvre d’art intéressée à ces quatre questions pour que se constitue une assemblée constituante mondiale à réfléchir sur la conséquence des quatre questions sur l’éco-système du mieux vivre ensemble,…. soit UNE CINQUIÈME QUESTION qui se définirait de la façon suivante….

D) En quoi NOS RÊVES prennent-ils soin de la beauté du monde?

E) Imaginons que qu’importe le nombre de vies personnelles œuvre d’art qui s’inscrivent dans chaque ville ou chaque village, UN PREMIER TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLE ET UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLAGE.

F) Imaginons que sur toutes ces villes et villages de la planète entière qui sont maintenant représentés par une vie personnelle œuvre d’art, UN DEUXIÈME TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE 125 de ces vies personnelles œuvre d’art…. en vue d’une RENCONTRE PLANÉTAIRE.

G) Imaginons que ces 125 vies personnelles œuvre d’art se réunissent à tous les quatre ans pour LES OLYMPIQUES DE LA JUSTICE COMME ÉQUITÉ SUR TERRE, en assemblée constituante et cela en direct sur internet accessible à la planète entière.

H) Imaginons que….. la question….EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE? devienne soudainement, selon notre hypothèse forte, l’actualisation pragmatique du voile de l’ignorance de John Rawls.

I) Imaginons qu’une fois l’assemblée constituante des 125 vies personnelles œuvre d’art terminée, un premier vote soit pris par chaque vie personnelle œuvre d’art sélectionné comme représentant chacune des villes et chacun des villages…. SUR UNE QUESTION DE FOND touchent à la justice comme équité comme paramètre de la beauté du monde.

J) Imaginons qu’une fois LE PREMIER VOTE TENU, UN DEUXIÈME VOTE soit tenu par chaque conseil municipal de chaque ville et chaque village auprès de la population entière… et cela partout sur la planète terre.

EN CONSEQUENCE DE QUOI

K- Il n’est pas difficile d’imaginer que l’émergence d’une conscience citoyenne planétaire autour de la question EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?… puisse instaurer une pression éthique nano-démocratique invitant chaque état à cheminer vers une gouvernance qui respecte la modélisation planétaire d’une théorie de la justice et de l’équité au point d’en faire
un jour DES PAYS OEUVRE D’ARTS DIGNES DE LEUR CITOYENS VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART.

L- La priorisation des errants fantomatiques accompagnant l’éthisation des errants axiologiques, pour mieux faire de chaque humain un errant poétique face à son rêve personnel, la liberté reliée aux 5 questions de la vie personnelle œuvre d’art deviendrait enfin accessible à chaque personne humaine, tel un droit inaliénable inscrit en annexe à charte des droits de l’homme à l’ONU.

M– objectif:
nouvelle conscience éthique-esthétique
planétaire en vue de la réforme des états
pays œuvre d’art par la masse critique
nano-numérique des vies personnelles œuvre
d’art, éco-philanthropes de l’espace-monde.

————–
7- CONCLUSION (OUVERTE FINALE)…15 PAGES

L’implantation planétaire de la nano-démocratie pourrait être la condition éco-philanthropique nécessaire à l’émergence d’un premier pays œuvre d’art sur la planète terre, rêve universel potentiel d’une masse critique-citoyenne-numérique de vies personnelles œuvre d’art sous l’inspiration d’une cinquième question dont l’énoncé serait le suivant:

– retour sur les quatre questions
menant à la cinquième question
éco-philanthrope de l’espace-monde:
-COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

———-

Uncategorized

SUJET DU DOCTORAT…. LA NANOCITOYENNETÉ PLANÉTAIRE

—————

DOCTORAT

SUJET
la nanocitoyenneté planétaire

QUESTION
Comment fonder la priorité juridique
du droit nanocitoyen planétaire
sur le droit juridique existant
des états?

OBJET CONTEXTUEL

La nanocitoyenneté planétaire n’aurait pu être possible avant la mondialisation virale de l’usage quotidien du téléphone intelligent. En conséquence de quoi, Il devient donc possible que l’histoire du 21eme siècle puisse s’écrire par le biais d’une masse critique INOUIE de personnes humaines se percevant d’abord et avant tout comme DES NANOCITOYENS PLANÉTAIRES réclamant une reconfiguration juridique majeure accordant désormais une priorité non négociable aux droits de l’humanité sur le droit des états.

Mais comment conceptualiser un nanocitoyen planétaire?

Notre méthodologie de recherche se concentrera sur le cadre théorique de la genèse d’une vie humaine… soit celle de Michel Woodard, 66 ans, tout en identifiant les différentes stratifications de son cerveau l’ayant conduit de Michel Woodard à Michel chansonnier du Vieux Montréal, à Michel le concierge à Michel W concierge du pays œuvre d’art ier nanocitoyen planétaire, le tout documenté sur film et sur blogue, dans un contexte des grandes avances d’une conscience planétaire et de ses enjeux.

Puis l’équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) suggérera un passage conceptuel pragmatique entre LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART, la nanocitoyenneté planétaire œuvre d’art et le pays œuvre d’art afin de proposer un laboratoire concret de mise en application d’une nanocitoyenneté planétaire par une chaire recherche universitaire.

L’objectif étant de proposer un dialogue performatif (Austin, Habermas) entre le droit juridique nanocitoyen planétaire construisant des mécanismes éthiques-juridiques permettant la priorité des droits de l’humanité sur le droit des états.

sur Google
Marlene A jardinière du pays œuvre d’art
Michel W concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

 

« LE VAGABOND CÉLESTE» EST UNE AUTO-FICTION DANS LE SENS QUE LUI DONNE SERGE DOUBROVSKY…. UNE NANO-INTENTIONALITÉ CONFIANT LE LANGAGE D’UNE AVENTURE À L’AVENTURE POÏÉTIQUE DU LANGAGE.

Scandalisé par la souffrance des exploités encagés dans des errances fantomatiques (exclusion de l’esclavage salarial) comme des errances axiologiques (englués par l’esclavage salarial), électron libre par ses guenilles royales de l’exploitation de l’homme par l’homme, un vagabond céleste, autofiction de laboratoire  ensemence de quatre questions les personnes humaines dont il allume le rêve sur sa route pour ouvrir le champ DE L’ERRANCE POÉTIQUE par le volontariste d’une action nano-citoyenne planétaire.

C’est en ce sens que la nano-sociologie cherche à dégager le sens des nano-citoyens planétaires en donnant à leurs actions intentionnelles un récit épique à valeur D’ERRANCE POÉTIQUE.

L’ami Pierrot, vagabond-chercheur dont Michel le concierge parle dans le générique de son documentaire intitulé «LE BONHEUR C’EST TU SUITE» se veut un charcheur à haute valeur ajoutée parce qu’il se fond non dans un statut, non dans un rôle, mais dans une auto-fiction laboratoire en dormant sur le plancher de deux autres auto-fictions laboratoires dont les archétypes témoignent de la condition humaine d’errance fantomatique-axiologique-poétique. (Marlene la jardinière du pays œuvre d’art et Michel concierge du pays œuvre d’art).

En creusant le fondement d’un seul nano-citoyen planétaire, c’est toute la condition humaine qui se dégage de sa complexité holistique autant que systémique pour retrouver son atomicité originelle point de départ même d’une posture de recherche nano-individualiste méthodologique.

L’objectif est de L’ÉMERGENCE PAR NANO-AGRÉGATION INOUIE de l’universalité du nano-citoyen planétaire AUTONOME.

Comment résoudre les grandes difficultés sociales engendrées par la faim de millions de personnes humaines dans le monde? Sans utopies, sans prosélytisme, sans contreverses… sans rhétorique insidieuse… en INVENTANT une nouvelle séparation des pouvoirs (la nano-démocratie citoyenne planétaire) avec un agenda raisonnable. C’est par l’équité et la parité juridique planétaire anétatique que deviendra possible l’imputabilité criminelle des dirigeants des états-voyoux pourront être nano-citoyennement circoncis.

Le nano idéaltype (Pierrot vagabond céleste, Michel le concierge, Marlene la jardinière) constitue d’abord un tableau de pensée ne se voulant ni réalité historique, ni réalité authentique, mais nano projet constructiviste reprenant le design artificialiste des philosophes des lumières autant que des romantiques progressifs allemands.

L’ÉTHIQUE DE LA CONVICTION EST NANO RÉCUPÉRANTE DE L’ÉTHIQUE DE LA RESPONSABILITÉ D’UN SYSTÈME OÙ LA LUTTE DES CLASSES SE REPRODUIT DANS SON INJUSTICE MÊME… LA SOUFFRANCE DES EXPLOITÉS DOIT AVOIR UNE FIN ONTOLOGIQUE.

sur You tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene la jardinière
Michel le concierge
Pierro0t vagabond

CERTAINS PROCESSUS PARTICULIERS NE SONT INTELLIGIBLES QU’À L’ÉCHELLE DU NANO-MONDE… CELUI DU NANO-ARCHÉTYPE PLANÉTAIRE DONT L’ÉTIQUETTE LABORATOIRE FONDATRICE PORTE LE NOM DE MICHEL LE CONCIERGE

La différence fondamentale entre la sociologie qualitative individualiste méthodologique et la nano-sociologie planétaire repose sur des innovations méthodologiques se focussant sur la marge cogico-expérimentale entre le modèle-type constructif et ses effets probabilistes rhizomatiquement ou viralement prospectifs à l’échelle de la planète.

Sans passer par des dérivatifs rhétoriques ou dialectiques, esquivant les contextes obsidionaux reliés à l’anomie citoyenne (affaiblissement du système normatif d’une société mi-mécanique, mi-organique), la nano-sociologie présuppose un degré de formation théorique élevée de la part du nano-sociologue dans son laboratoires d’observation participative.

Un ensemble pré-holistique de sociétés réseautées complexifiées de sous-systèmes internationalement techtoniques présuppose un nano-autocéphalisme de nano-cropuscules inventifs autant qu’impossibles..

Les effets d’agrégations de nano-intentionnalités sont comme une nouvelle sorte de virus…. qui peut fissurer l’espace-monde aussi soudainement que le fit la révolution française au cœur de la jeune modernité vacillante.

A l’échelle de la nano-sociologie, il n’y a plus de téléologie possible, ni d’idiomorphisme à symboliser, ni téléonomie… mais une énigme nano-systémique dont les effets pervers émergents peuvent aussi bien se faire tsunamie que dissémie.

Nul besoin de prosélytisme, ni d’un gouroutisme charismatique d’une communauté émotive (Weber)….la nanocitoyenneté planétaire est au téléphone intelligent ce que la renaissance fut à l’invention de l’imprimerie.

Quatre questions….

1: QUEL EST TON RÊVE?
2: DANS COMBIEN DE JOURS?
3: QU’AS-TU FAIS AUJOURD’HUI POUR TON RÊVE?
4: COMMENT TON RÊVE PREND-IL SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

Quatre simple questions suffisent pour soulever la colère des 7 milliards de nanocitoyens de la planète contre les états-nature voyou.

Entre le «TU GAGNERAS TON PAIN À LA SUEUR DE TON FRONT» de la bible et «LE BONHEUR C’EST TUSUITE » DE MICHEL LE CONCIERGE… il y a l’intégrité de la condition humaine qui pellete à la sueur de son front pour prendre soin du rêve de sa compagne par amour et qui dit aux autres…

C’EST PAS NORMAL QUE CE SOIT TOUJOURS LES MÊMES QUI PELLETENT.

Voilà l’essence même du documentaire de Michel le concierge illustrant expérimentalement la nanosociologie comme modèle théorique critique combattante radicale de la sociologie qualitative et son manque de profondeur individualiste méthodologique. La nanosociologie changera le monde. parce que la nanointentionalité en architecturera plus chirurgicalement les MACRO- EFFETS agrégés chaotiques imprévisibles DANS LEUR IMPERCEPTIBILITÉ.

sur You Tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

L’ARCHÉTYPE DU NANOCITOYEN MICHEL LE CONCIERGE… UNE NANORÉVOLUTION CONCEPTUELLE DE L’ESPÈCE HUMAINE PLANÉTAIRE

Un contrat paradigmatique anhistorique repose sur des bases préconceptuelles à un niveau nanosociologique, dans le sens de la théorie des MÊMES DE DAWKINS méthodologiquement aussi créatrice que le meilleur de la biosociologie des années 1975 à 2017.

La nanointentionalité d’un archétype se percevant comme un sur 7 milliards, pour qui sa pré-identité planétaire le rend solidaire des milliards qui crèvent de faim et se soif à cause d’un contrat périmé basé sur les nationalismes (langue, race, religion etc…), c’est comme une lucarne de la nanointentionalité par laquelle l’impossible bien qu’impossible laisse voir qu’il existe.

le modèle-idéal indicatif constamment débordé par les contingences et les circonstances… possède dans son étiquette un champ de force au potentiel viral autant que rhyzomique suivant par son intrinsèque même le chemin des nanoconsciences réseautées par les milliards de téléphones intelligents.

L’ère du nanocitoyen anétatique se pointe d’émergence planétairement.  Révolution endogène?
prospectivement analysables multi-variablement?

Il y a ici au niveau du jeu intellectuel infiniment plus qu’une sélection naturelle individuelle par des inédits conceptuels, le nanoindividualisme méthodologique est né en même temps que la nanosociologie planétaire.

D’ici la fin du 21eme siècle, la langue, la race, la religion, la nation risquent d’apparaître au nanocitoyen planétaire comme des artéfacts périmés, obsolètes,  de la préhistoire de l’humanité engluée dramatiquement dans des problématiques éco-systémiques existentielles (pollution, couche d’ozone, air, eau…inondations, réchauffement planétaire).

L’axiomatique (l’organisation systémique des axiomes d’une science) de la nanosociologie planétaire passe par le fondement poïétique même des 10 années d’archivage intellectuel de notre équipe de recherche (Auld,Woodard,Rochette).

Et en ce sens, la révolution conceptuelle que représente le type idéal MICHEL LE CONCIERGE annonce un nouveau champ de force d’une nanocitoyenneté planétaire hors des états comme moteur de congruence ontologique d’un droit universel à la dignité abstraite de la personne humaine sur terre au 21eme siècle.

sur youtube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

PLAN DU DOCTORAT SUR LA NANOCITOYENNETÉ PLANÉTAIRE

PLAN EN TROIS ANS POUR INVENTER LA NANOCITOYENNETÉ PLANÉTAIRE SUR TERRE

PLAN DU DOCTORAT DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE (AULD, WOODARD, ROCHETTE)

QU’EST-CE QUE LA NANODEMOCRATIE CITOYENNE PLANÉTAIRE OEUVRE D’ART?

Une nano-démocratie instaurant, PAR TIRAGE AU SORT, une assemblée constituante de 125 vies personnelles œuvre d’art pourrait-elle constituer le prélude au surgissement du premier pays œuvre d’art sur la planète terre?

pré-essai d’une MODELISATION THÉORIQUE

A) Imaginons un site web genre Google map où sont identifiés toutes les villes et tous les villages de la planète, sans exception.

B) Imaginons que quatre questions y sont posées dans toutes les langues, au désir de chaque vie personnelle œuvre d’art.

a) Quel est ton rêve?
b) dans combien de jours
c) qu’as-tu fais aujourd’hui pour ton rêve?
d) En quoi ton rêve prend-il soin de la beauté du monde?

C) Imaginons que dans chaque ville et dans chaque village de la planète, une invitation est lancée à toute vie personnelle œuvre d’art intéressée à ces quatre questions pour que se constitue une assemblée constituante mondiale à réfléchir sur la conséquence des quatre questions sur l’éco-système du mieux vivre ensemble,…. soit UNE CINQUIÈME QUESTION qui se définirait de la façon suivante….

D) En quoi NOS RÊVES prennent-ils soin de la beauté du monde?

E) Imaginons que qu’importe le nombre de vies personnelles œuvre d’art qui s’inscrivent dans chaque ville ou chaque village, UN PREMIER TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLE ET UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART PAR VILLAGE.

F) Imaginons que sur toutes ces villes et villages de la planète entière qui sont maintenant représentés par une vie personnelle œuvre d’art, UN DEUXIÈME TIRAGE AU SORT SÉLECTIONNE 125 de ces vies personnelles œuvre d’art…. en vue d’une RENCONTRE PLANÉTAIRE.

G) Imaginons que ces 125 vies personnelles œuvre d’art se réunissent à tous les quatre ans pour LES OLYMPIQUES DE LA JUSTICE COMME ÉQUITÉ SUR TERRE, en assemblée constituante et cela en direct sur internet accessible à la planète entière.

H) Imaginons que….. la question….EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE? devienne soudainement, selon notre hypothèse forte, l’actualisation pragmatique du voile de l’ignorance de John Rawls.

I) Imaginons qu’une fois l’assemblée constituante des 125 vies personnelles œuvre d’art terminée, un premier vote soit pris par chaque vie personnelle œuvre d’art sélectionné comme représentant chacune des villes et chacun des villages…. SUR UNE QUESTION DE FOND touchent à la justice comme équité comme paramètre de la beauté du monde.

J) Imaginons qu’une fois LE PREMIER VOTE TENU, UN DEUXIÈME VOTE soit tenu par chaque conseil municipal de chaque ville et chaque village auprès de la population entière… et cela partout sur la planète terre.

EN CONSEQUENCE DE QUOI

K- Il n’est pas difficile d’imaginer que l’émergence d’une conscience citoyenne planétaire autour de la question EN QUOI NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?… puisse instaurer une pression éthique nano-démocratique invitant chaque état à cheminer vers une gouvernance qui respecte la modélisation planétaire d’une théorie de la justice et de l’équité au point d’en faire
un jour DES PAYS OEUVRE D’ARTS DIGNES DE LEUR CITOYENS VIES PERSONNELLES OEUVRE D’ART.

L- La priorisation des errants fantomatiques accompagnant l’éthisation des errants axiologiques, pour mieux faire de chaque humain un errant poétique face à son rêve personnel, la liberté reliée aux 5 questions de la vie personnelle œuvre d’art deviendrait enfin accessible à chaque personne humaine, tel un droit inaliénable inscrit en annexe à charte des droits de l’homme à l’ONU.

M– objectif:
nouvelle conscience éthique-esthétique
planétaire en vue de la réforme des états
pays œuvre d’art par la masse critique
nano-numérique des vies personnelles œuvre
d’art, éco-philanthropes de l’espace-monde.

————–
7- CONCLUSION (OUVERTE FINALE)…15 PAGES

L’implantation planétaire de la nano-démocratie pourrait être la condition éco-philanthropique nécessaire à l’émergence d’un premier pays œuvre d’art sur la planète terre, rêve universel potentiel d’une masse critique-citoyenne-numérique de vies personnelles œuvre d’art sous l’inspiration d’une cinquième question dont l’énoncé serait le suivant:

– retour sur les quatre questions
menant à la cinquième question
éco-philanthrope de l’espace-monde:
-COMMENT NOS RÊVES PRENNENT-ILS SOIN DE LA BEAUTÉ DU MONDE?

———-

Uncategorized

SUJET DU DOCTORAT…. LA NANOCITOYENNETÉ PLANÉTAIRE

—————

DOCTORAT

SUJET
la nanocitoyenneté planétaire

QUESTION
Comment fonder la priorité juridique
du droit nanocitoyen planétaire
sur le droit juridique existant
des états?

OBJET CONTEXTUEL

La nanocitoyenneté planétaire n’aurait pu être possible avant la mondialisation virale de l’usage quotidien du téléphone intelligent. En conséquence de quoi, Il devient donc possible que l’histoire du 21eme siècle puisse s’écrire par le biais d’une masse critique INOUIE de personnes humaines se percevant d’abord et avant tout comme DES NANOCITOYENS PLANÉTAIRES réclamant une reconfiguration juridique majeure accordant désormais une priorité non négociable aux droits de l’humanité sur le droit des états.

Mais comment conceptualiser un nanocitoyen planétaire?

Notre méthodologie de recherche se concentrera sur le cadre théorique de la genèse d’une vie humaine… soit celle de Michel Woodard, 66 ans, tout en identifiant les différentes stratifications de son cerveau l’ayant conduit de Michel Woodard à Michel chansonnier du Vieux Montréal, à Michel le concierge à Michel W concierge du pays œuvre d’art ier nanocitoyen planétaire, le tout documenté sur film et sur blogue, dans un contexte des grandes avances d’une conscience planétaire et de ses enjeux.

Puis l’équipe de recherche (Auld, Woodard, Rochette) suggérera un passage conceptuel pragmatique entre LA VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART, la nanocitoyenneté planétaire œuvre d’art et le pays œuvre d’art afin de proposer un laboratoire concret de mise en application d’une nanocitoyenneté planétaire par une chaire recherche universitaire.

L’objectif étant de proposer un dialogue performatif (Austin, Habermas) entre le droit juridique nanocitoyen planétaire construisant des mécanismes éthiques-juridiques permettant la priorité des droits de l’humanité sur le droit des états.

sur Google
Marlene A jardinière du pays œuvre d’art
Michel W concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond

————-
ARTICLE REMARQUABLE DE PATRICK MOREAU
RÉDACTEUR EN CHEF DE LA REVUE ARGUMENT
PUBLIÉ DANS LE DEVOIR CE MATIN

Frédéric Beigbeder a déjà affirmé qu’Internet était « l’empire de la méchanceté et de la bêtise ». Quand on s’astreint à la lecture des multiples commentaires que suscitent sur Internet les éditoriaux ou les prises de position publiés dans la section « Commentaires » des médias sur le Web, on est contraint de reconnaître qu’il n’avait pas vraiment tort. On est vite frappé en effet par le caractère la plupart du temps abrupt et péremptoire des propos par lesquels l’internaute affirme son désaccord avec l’opinion présentée dans ces textes.

De plus, ces commentaires négatifs respirent souvent la suffisance et le mépris. Il ne suffit pas à celui qui intervient de marquer son désaccord avec le point de vue qu’il attaque ; il lui faut en outre se montrer incisif, contredire expressément et totalement l’opinion émise par autrui, voire la ridiculiser, sans se garder en outre des attaques ad hominem. Très rares sont les jugements nuancés, peu communes également les interventions qui prennent réellement en compte les arguments avancés par autrui.

Lectures partielles et partiales

Une des raisons de ce peu d’intérêt pour les idées et arguments d’autrui, auxquels on prétend pourtant répondre et apporter un démenti, provient d’une tendance, qu’il convient de souligner, qu’a l’internaute à mal lire les textes, tous les textes et particulièrement ceux dont les idées s’éloignent des siennes. Par mal lire, je veux dire que le lecteur qui pratique la lecture sur support numérique a une propension plus forte que le lecteur qui lit sur un support papier à survoler le texte lu, sans trop s’y attarder, influencé en cela par un glanage ou un surfing qui tend à devenir le mode normal de consommation d’information sur Internet. De ce fait, la lecture à l’écran devient également moins linéaire (plus papillonnante) que la lecture sur support papier. Dit autrement, c’est apparemment une lecture qui se fait davantage en diagonale : l’internaute parcourt plus souvent les textes mis en ligne qu’il ne les lit véritablement.

Résultat : au lieu de prendre le texte comme un tout et de considérer le discours dans son ensemble, l’internaute aura tendance à fixer son attention sur-sollicitée seulement sur quelques mots ou expressions, sur une phrase ou deux à l’exclusion de tout le reste. Il sera pour cette raison moins sensible ou moins réceptif à l’argumentaire ou au raisonnement contenu dans les phrases et leur enchaînement, à la syntaxe du texte, qu’à l’état émotif où le plongent ces quelques mots ou membres de phrase qui ressortent du texte en question.

.

LE NANO-TYPE IDEAL WEBERIEN (NANO ARCHÉTYPE) DE MICHEL LE CONCIERGE… UNE CONQUÊTE ÉPIQUE DE L’ONTOLOGIE PAR LE VOLONTARISME RADICAL D’UNE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART

Le nouveau documentaire de Michel le concierge dont le titre sera ; «LE BONHEUR C’EST TUSUITE» se terminera par un plan large de la neige qu’il doit pelleter avec cette phrase à l’écran:

«MICHEL LE CONCIERGE N’A JAMAIS MANQUÉ UNE JOURNÉE DE TRAVAIL EN 15 ANS» ….
(1951-…..).

Ce que j’adore de la philosophie d’en bas de MICHEL LE CONCIERGE, c’est l’intelligence existentielle d’une question ontologiquement embêtante.

On est loin des enthymènes (syllogismes tronqués) des intellectuels institutionnels dont le savoir cache parfois un véritable traité de rhétorique sociale.

Que demande Michel le concierge dans son documentaire? QUE LES RÈGLES DU JEU SOIENT NEUTRES PAR RAPPORT À L’INTÉRÊT CACHÉ DES JOUEURS.

Sa critique manque peut-être de mots savants pour s’exprimer, mais elle confronte des théories autant dans leurs prémisses que dans leurs conséquences par de simples données d’observation populaire.

phrase iconique tiré de son documentaire…:

« POURQUOI C’EST TOUJOURS LE MÊME QUI PELLETE?»

L’intelligence politique supérieure passe populairement par une critique de la cohérence des propositions de la recevabilité des étiquettes utilisées comme par exemple dans le documentaire cette phrase…
«LE PREMIER MINISTRE DEVRAIT PELLETER EN ÉCHANGEANT POUR UN AN SA FONCTION ET SON SALAIRE AVEC LE TRAVAILLEUR PELLETEUR…»

L’archétype de Michel le concierge en caméléon avec le type-ideal weberien agit par nano-construction dans une méthodologie que j’oserais décrire comme POÏÉTIQUE-ANARCHISTE ( blogue et you tube).

Dans ce documentaire… les questions sans réponse ont une valeur de PROVOCATION RAISONNABLE sans nécessairement se vouloir une PROVOCATION RAISONNÉE.

L’ami Pierrot, vagabond-chercheur… tel que Michel le concierge le titre dans son générique vit dans une planète où sa passion de la recherche est tellement grande qu’il se nourrit de frémissements comme de violences contenues…. où, à partir de hauteurs intellectuelles condescendantes non voulues…. il se liquéfie avec empathie dans une empathie qui touche au mimétisme, devenant le CARAMEL DANS LE CARAMILK des virtuosités de l’expression de la philosophie d’en bas de MICHEL LE CONCIERGE. On ne le voit jamais danws ce documentaire… on l’entend quelquefois.

LA NANOSOCIOLOGIE PLANÉTAIRE passera par des apories centrales élevées à l’état d’urgence, dans une vision historique comparative au cœur du premier nanocitoyen planétaire documenté et archivé…. espérant l’universalité conceptuelle dans un cadre théorique multu-contextuel.

Comme le dit si bien Boudon (l’individualisme méthodologique) que je cite de mémoire… L’HISTOIRE RÉSULTE DE L’EXISTENCE D’EFFETS ÉMERGENTS ENGENDRÉS PAR L’AGRÉGATION D’ACTIONS INDIVIDUELLES.

Notre équipe de recherche (Auld, Woodard,Rochette) sommes à la fois des théoriciens de la nano-action stratégique et les inventeurs d’un nouveau champ de réflexion nanoplanétaire…. tentant de nano-orchestrer un nouvel axiomatique du nanoindividu planétaire rationnel mais encore plus RAISONNABLE..

Les croyances s’appellent des valeurs lorsqu’elles ont un caractère normatif… mais sans un nano droit planétaire coopératif à inventer pour régulariser normativement les états-natures-voyou… il sera impossible de prendre soin des milliards de personnes qui meurent de faim et qui n’ont pas accès à leur dignité abstraite SANS UN NORMATIF qui s’abreuvent aux valeurs universelles du droit comme équité (Rawls) issu d’une méthodologie basée sur le voile d’ignorance de ce même Rawls en mode hyper-réaliste..

Il suffit d’une observation participante d’un NANO-CONCIERGE par équipe de nanosociologueS DONT LE NANO-CONCIERGE FAIT PARTIE…. pour que la voie royale de l’enquête nanosociologique émerge comme acteur nanoplanétaire d’un droit nanocitoyen universel.

LA STRATÉGIE NANO-INDIVIDUELLE POLITIQUEMENT POST-ÉTATIQUE ESTANHISTORIQUEMENT  À CE PRIX.

Sur You Tube

Michel le concierge

TOUT ÉTAT, PARCE QU’IL VIT UNE ORIGINE, UN APOGÉE ET UN DÉCLIN , NE PEUT ÊTRE UNE RÉPONSE À LA SOIF DE L’UNIVERSITÉ D’UN DROIT CONTRACTUEL ENTRE CHAQUE HUMAIN DANS SA DIGNITÉ ABSTRAITE PAR LE RESPECT DE SON ERRANCE POÉTIQUE

Comme l’a très bien vu Montesquieu, une communauté planétaire ne peut être réductible ni à celle des nations, ni à celle des états. Pris entre la conscience fruste de son individualité dans une société mécanique (Durkhein) et la conscience implosive de son individualité dans une société organique, l’axiomatique du comportement ne peut que très rarement s’élever au-dessus de l’errance fantomatique ou de l’errance poétique pour s’abreuver ontologiquement à l’errance poétique sur terre, un droit fondamental qui aurait du être depuis longtemps en annexe à la déclaration des droits de l’homme de l’Onu (1948).

Quelle pourrait être la stratégie du doctorat de notre équipe de recherche (Auld, Woodard,Rochette) qui nous permettrait, en cette ère de post-vérité, de faire surgir la nano-vérité d’un nano-citoyen planétaire qui refuse toute pyramide du sacrifié, processus d’agrégation d’un pouvoir élitiste reproduisant génération après génération la frustation et la colère des impuissants de la philosophie d’en bas.

La nanocitoyenneté planétaire constitue par la dynamique de ses ancrages méthodologiques (vie personnelle œuvre d’art, pays œuvre d’art, nanocitoyenneté planétaire œuvre d’art) un corpus de défrichage et de déchiffrage séparant épistémologiquement le droit COOPÉRATIF du droit RÉPRESSIF (la dictature soft du numérique qui s’annonce doit être négociée par UN CONTRAT MULTI-PERSPECTIVISTE entre les nanocitoyens planétaires nanodémocratiquement réseautés et les états dont ils refusent la domination perverse.).

Une humanité citoyenne planétaire nanojuridique matricielle par une nouvelle séparation paradigmatique des pouvoirs grâce à l’apparition du téléphone intelligent sur terre réactualise l’émergence d’une pensée montesquienne (séparation des trois pouvoirs dans l’état, exécutif,législatif,judiciaire) par l’ajout d’un quatrième acteur, le citoyen planétaire hors des particularismes étatiques (nations, territoire, race, langue, religion…)

Dans une méthodologie constructiviste, anhistorique (hors des paradigmes historicistes et évolutionnistes, dans l’émergence contractualiste (Hobbes,Locke,Rousseau) ….. dans le fil de la construction artificielle du contrat humain issu de la pensée des lumières (Kant, Hegel)…..  les concomitances structurelles singularisent le réseautage du nanocitoyen, révolutionnant sa figure et sa position statutaire fondamentale (le droit de manger, de me loger d’être soigné et d’élever ma famille bafoué par l’état des élites en complicité avec le pouvoir de l’argent comme le pouvoir des paradis fiscaux autant que spirituels) .

Le nanocitoyen planétaire inscrit dans la matrice de sa condition humaine sur terre une rencontre des séries indépendantes d’actions politiques par LE VOILE DE L’IGNORANCE DE JOHNS RAWLS actualisant la conscience éthique responsable de tous par chacun et de chacun par tous.

De nouveaux MENTEFACTS (produits de l’art de de l’esprit ne peuvent que surgir de la dynamique entre chaque vie personnelle œuvre d’art architecturant par intrication une planète PAYS OEUVRE D’ART en dialogue avec les états-nature voyous  LEUR EXIGEANT DE SE recycler PAR L’IMPUTATION PERSONNELLE DE CHAQUE DIRIGEANT POSANT DES ACTES CRIMINELS ENVERS L’HUMANITÉ (guerre, paradis fiscaux, dépenses somptuaires des riches sur le dos des démunis).

La nanocitoyenneté planétaire se veut un paradigme modifiant la constellation des facteurs qui l’avaient portés. Ces facteurs s’appellent LA COLÈRE ET L’INDIGNATION DE TROIS NANOCITOYENS PLANÉTAIRES, MARLENE AULD, MICEL WOODARD, PIERRE ROCHETTE… UNE JARDINIÈRE, UN CONCIERGE ET UN VAGABOND. De là l’événement que constitue les 10 ans d’archivage de la vie du premier nanocitoyen planétaire  (Michel le concierge) …par notre équipe de recherche  (Auld, Woodard, Rochette)

CETTE RÉVOLTE INDIGNÉE ONTOLOGIQUE…  ne se situe ni dans un contexte de culturalisme, ni dans un contexte de structuralisme, ni dans un contexte de fonctionnalisme, mais dans un contexte IMPLOSIF …. D’UN DROIT UNIVERSEL À UNE ERRANCE POÉTIQUE SUR TERRE POUR CHAQUE PERSONNE HUMAINE…. donc ANHISTORIQUE AU SENS DE POÉTIQUE (une voix toujours criante depuis les premiers jours de l’humanité pensante).

Cette valeur se veut dominante, modale, praxis et fondatrice d’un droit à la hauteur DU VOILE D’IGNORANCE DE JOHN RAWLS. Hors de la domination légale, traditionnelle ou charismatique (Weber) d’une société mécanique ou organique….  elle se veut par la dictature soft du numérique nanocitoyen planétaire…. CELLE DU DROIT UNIVERSEL DE LA NANOCITOYENNETÉ EN MARCHE VERS LA PARITÉ D’UN VÉCU ARCHITECTURÉ PAR LE DROIT COMME ÉQUITÉ.

sur You Tube
Michel le concierge

sur Google
Marlene A. jardinière du pays œuvre d’art
Michel W. concierge du pays œuvre d’art
Pierrot vagabond