«UN JOUR, L’ARTHLÉTISME FONDERA LE CORPS DES FEMMES» DIXIT iSABELLE MATHIEU, FUTURE DOCTORANTE

Isabelle a de ses phrases programmatiques qui annoncent une œuvre majeure, qu’importe la forme qu’elle prendra… Une plume unique, une force argumentative autant que rhétorique avec une question qui l’habite intrinsèquement avec une force épique peu commune, des phrases comme celles-ci:

LE CORPS DE LA FEMME EST UN ESPACE DE DROIT.

ou

UN JOUR, L’ARTHLÉTISME FONDERA LE CORPS DES FEMMES.

A mon humble avis, elle porte en elle la cinquième vague du féminisme, celle des droits planétaires de la femme par son concept de l’arthlétisme, faisant suite pragmatique à la quatrième vague, celle de METOO…

à suivre…