ISABELLE MATHIEU… À 48 HEURES DE RENCONTRER LES CORRECTRICES ET CORRECTEUR DE SA MAÎTRISE…. UN ÉVÉNEMENT QUI S’ANNONCE ÉTONNANT D’AUTHENTICITÉ DE PAR LA BRILLANTE INTÉGRITÉ DE SES 4 ANNÉES DE RECHERCHE

Quand j’assiste à l’émergence d’une personnalité exceptionnelle qui s’est sculptée jour après jours par ses lectures, ses engagements sociaux, sa discipline personnelle et son implication familiale, je ne peux faire autrement que d’en témoigner publiquement.

Il n’y a qu’une Isabelle…. celle qui traîne sa maitrise dans son sac qui qui la relit, la corrige, la redéfinit, réfléchit sur ses enjeux, réinvente la problématique, les apories, les interprétations de la convergence autant que de la divergence du vitalisme de son œuvre finale versus l’architectonie argumentative-rhéorique de son 100 pages de texte.

Et pourtant, tout est terminé. Ses correctrices et correcteurs la rencontrent pour la forme. Mais non… elle se présentera avec ses livres soulignées en jaune et en jaune orange, son exemplaire de maîtrise tout commenté à l’envers comme à l’endroit, sa capacité assertive de bien départager l’évaluatif de ses correcteurs et le directif de son futur doctorat.

Hier matin, par exemple, 10 minutes avant de se rendre à son travail, elle m’a relu sa conclusion de maîtrise… l’événement n’était pas son texte lui-même mais la passion qu’elle a de le lire.

Cette femme sera générationnelle
ou ne sera pas

bravo Isabelle

——-
les chansons du camionneur et lâche-moé pas
www.reveursequitables.com/ c.d. d.v.d.

sur google
www.simongauthier.com
www.reveursequitables.com
www.lepaysoeuvredasrt.com
www.wow-t.com

Marlene, jardinière de la beauté du monde
Michel, concierge de la beauté du monde
Pierrot, vagabond de la beauté du monde