ISABELLE LA BOXEUSE, UNE MAÎTRE ES ARTS AUX POTENTIALITÉS CONCEPTUELLES DES PLUS ÉTONNANTES

Hier, au restaurant, je fus témoin d’une préparation hors du commun d’Isabelle la boxeuse pour sa rencontre avec ses trois correctrices de maîtrises le 18 mars ou le 28 mars. Rien n’est laissé au hasard. Quelle bûcheuse acharnée…. Elle revise ligne par ligne, paragraphe toute sa maîtrise pour faire de ce dernier 30 jours un exercice d’auto-correction autant que d’auto-critique en vue d’être une meilleure performeuse conceptuelle. Elle n’a pas inventé le néo-concept D’ARTHLÉTISME sans un profond engagement philosophique qui tire son élan vital de sa passion pour l’art de la boxe.

Vraiment, elle évolue très bien comme intellectuelle.
De gérer 5 milieux différents en inversant par son capital intellectuel la hiérarchie des capitaux familial et symbolique,en pratiquant la troisième voie (hors de l’attaque et de la défense, artéfacts des émotions primaires non éduquées de l’enfance)pour émettre non plus des opinions (basses ou hautes) des assertions, des arguties binaires comme des poussées rhétoriciennes de façades

mais, surtout, elle développe ce summum de l’intelligence que constituent L’ART DES ARGUMENTS APODICTIQUES au sens où on la perçoive comme l’arbitre DES RÈGLES DU JEU D’UN COMBAT DE CONCEPTS et non comme combattante à l’intérieur des règles du jeu confuses.

quand elle se retrouvera devant ses trois correctrices, elle possèdera non seulement la force de l’intuition instinctive que lui donné la pratique de la boxe, mais l’élégance du respect de LA NON-CONFRONTATION que lui a donné le code non-écrit de sa vie universitaire… dont la fonction principale, selon mon humble avis, est de faire de sa personne un LABORATOIRE DE COALITION DANS UN CHAMP DE RECHERCHE D’EXPLORATION OÙ L’EXCELLENCE REPOSE SUR L’ACQUISITION D’HABILETÉS AUTANT SOCIALES QUE DIDACTIQUES.

Comme dans sa maîtrise autant que dans la création de son œuvre finale elle a tout donné sans jamais tricher, je désire sur ce blogue lui souhaiter bonne chance pour un futur doctorat qui ne peut qu’être à la mesure de sa belle personnalité et de ses engagements philosophiques et politiques pour le droit des femmes par la sportification.

sur Google

www.simongauthier.com
www.reveursequitables.com
www.lepaysoeuvredart.com
www.wow-t.com

Marlene, jardinière de la beauté du monde
Michel, concierge de la beauté du monde
Pierrot, vagabond de la beauté du monde