APRÈS LE DÉPÔT DE SA MAÎTRISE EN PERFORMANCE (ART ET BOXE) À L’UQAM, LA PRÉSENTATION D’ISABELLE MATHIEU DE SON OEUVRE FINALE SOUS FORME DE DOCUMENTAIRE (LA ROSE BLANCHE) FUT, HIER SOIR, LA DÉMONSTRATION D’UNE VÉRITABLE VIE PERSONNELLE OEUVRE D’ART EN ACTION (DIXIT MICHEL LE CONCIERGE)

Voici une jeune femme étonnante qui ira loin. Produire 100 pages quand on t’en demande trente, 6 pages de bibliographie (lectures assidues) enrobant une question fondamentale qui n’a jamais dévié en 5 ans, le tout ciblant un aphorisme (le ring est le tableau que j’habite) menant à une étiquette de recherche (l’arthlétisme) fondement d’un futur doctorat…. C’est remarquable.

En mars, il lui restera à vivre une étape finale… l’évaluation du tout par les membres de son jury.

Quel beau parcours universitaire…

intense, intègre, intelligent

c’est cela l’UQAM
une pépinière de cerveaux qui veulent changer le monde

Isabelle Mathieu va bientôt devenir à part entière
une MAÎTRE ES ARTS

Pierrot